Partagez | .
"On ne s'est pas déjà vus ?"
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Ven 24 Avr - 17:44

Orren s'étira nonchalamment. Il avait passé sa matinée à réviser ses derniers cours de combat et venait de finir une dissertation sur l'utilisation des types complémentaires pour palier aux faiblesses des deux Pokémons dans un combat Duo. Il regarda alors par la fenêtre pour juger si le temps était adéquate pour une ballade. En effet un soleil de plomb frappait de ses rayons le paysage de l'académie. Parfait, ils pourraient aller mettre le nez dehors ! Il réveilla Loki qui bâilla de ses deux grandes gueules avant de lever des yeux endormis sur son dresseur. Le simple énoncé du mot promenade suffit à le sortir directement de sa léthargie et le Dragon bicéphale se mit à sautiller sur place, renversant au passage les affaires qu'il y avait sur le bureau quand il le cognât. Il demanda alors à Skoll si il voulait bien venir aussi, mais le Démolosse semblait plutôt d'avis de continuer sa petite sieste et ne daigna pas même ouvrir un oeil. Bon eh bien ce sera une sortie de dragons alors ! Il prit son sac avec de quoi se faire un encas et sorti de la chambre avec Freya dans ses bras. Loki fusa directement à l'extérieur, manquant de renverser son dresseur et se mit à faire des sprints dans le couloir principal du dortoir. Plusieurs élèves durent esquiver in extremis le Dragon lancé à toute vitesse, mais heureusement aucun ne fut percuté.
Il croisa Ginji qu'il salua de la main avec un sourire. Si Orren était heureux ? Eh bien pas plus que d'habitude, il tentait juste un peu de s'ouvrir aux autres. Chose facile avec ses camarades de dortoir qu'il côtoyait pour la plupart depuis plus d'un an, mais pour les autres c'était bien plus compliqué. Il n'était pas du genre avenant, et son sérieux en faisait un jeune homme froid d'apparence. En preuve la réaction d'Eryn quand il l'avait vu la dernière fois, la jeune fille avait semblé plus qu'intimidée en le voyant. Et sa soeur n'arrêtait pas de lui dire que "T'es ennuyeux frère ! Tu veux pas sortir un peu espèce de tête d'algue ? Et souris, on dirais que t'es à un enterrement !"

Eh bien il essayait, mais ce n'était pas toujours chose facile. Non pas que sa timidité l'emportait, elle s'était clairement atténuée. C'était plutôt une sorte de système d'auto-défense pour ne pas s'attacher à quelqu'un trop vite comme ce fut le cas avec son ex petite amie. En parlant de ça, Orren avait vraiment envie d'aller faire un tour à la plage ! Là bas au moins il pourra lâcher Byvir qui daignera peut être montrer un signe de vie en bougeant ! Orren arriva sur la plage, libérant sa petite équipe qui s’égaya aux alentours. Byvir arriva dans l'eau pour se laisser simplement porter par le courant. Orren soupira en voyant que malgré la mer, son Pokémon ne bougeait pas plus qu'avant. Pourtant à en voir le reste de son équipe ils appréciaient tous d'être dehors. Loki courait dans le sable, se rétamant quelques fois, ce qui suffisait à entraîner une dispute entre ses deux têtes. Mjölnir, la Drakkarmin, jouait gentiment avec la Coupenotte chromatique en la faisant glisser le long de son dos et de sa queue comme un toboggan. Orren s'assit au sol, fermant les yeux et appréciant le bruit des vagues qui s'écrasaient sur le sable dans un rythme régulier. C'était si reposant, si calme. Et pourtant un objet inconnu vint cogner le dresseur en plein dans les côtes, le faisant chuter sur le coté avec une vive douleur qui se propagea dans sa blessure au torse. Et une voix s'éleva pour s'excuser, voix qui lui rappela quelque chose, mais qui ?

Se relevant avec peine, il regarda à coté de lui pour voir un GOupix complètement dans les vapes. En arrière plan arrivait une jeune fille aux cheveux d'une couleur proche du ciel, légèrement plus claire. Elle courait dans le sable en levant sa main et en s'excusant, un petit Draby à ses côtés. Ce devait être son Pokémon qui lui avait foncé dedans, vu qu'elle n'arrêtait pas de s'excuser. Orren attrapa le petit Pokémon Feu dans ses bras et se leva. Bizarrement cette fille lui disait quelque chose, son visage ne lui était pas étranger. Mais impossible de remettre un nom sur elle. Bah peut être qu'il se trompait tout simplement !

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 14
Jetons : 652
Points d'Expériences : 207

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Ven 24 Avr - 19:26



On ne s'est pas déjà vus ?



Assise sur son lit, une jeune femme soupira, baissant la tête, ce qui causa à une mèche de ses cheveux à la couleur particulière de tomber sur son visage. Près d'elle se tenait une boule de poils roux, délicatement enroulée sur elle-même. Dans la chambre, décorée de -beaucoup- de rose, se mouvait une deuxième créature, qui observait simplement les environs. Soudain désintéressé, le Pokémon revint près de sa dresseuse, la regardant attentivement de ses yeux noirs. Il la fixa un bout de temps, avant d'incliner la tête sur le côté, en signe d'interrogation. Le Pokémon, qui jusque-là somnolait paisiblement, ouvrit un grand œil marron aux reflets orangés. Il cligna des yeux plusieurs fois, avant de se mettre sur ses pattes et de s'étirer bruyamment.
« -Gouuuuuupix ! »
Sa maîtresse, Celest, observa un instant le Pokémon feu, puis son Pokémon dragon qui la regardait de manière interrogative.
« -Drabyyy ? »
Le regard de la Top Dresseuse novice se tourna enfin vers la fenêtre de sa chambre. Dehors, le ciel semblait entièrement dégagé, et le Soleil tapait fort. Il devait faire extrêmement chaud. Mais le principal souci de Celest, c'était de savoir quoi faire de sa journée. Il fallait pourtant qu'elle sorte, ses Pokémons en avait besoin, surtout Kyûbi, son Goupix femelle. Cette dernière était assez hyperactive, et courait de partout. Fort heureusement, jusqu'à l'instant, elle se contentait de faire sa noble sieste sur le lit. Or, le petit démon était en éveil, et dans peu de temps, elle allait commencer à  courir dans tous les sens. Il était vital pour l'étudiante de trouver une activité un plein air, et vite. Son dragon, Draby, savait se tenir, malgré le fait qu'il aime tout autant jouer et se dégourdir les pattes.
Cela faisait peu de temps que Celest était revenue à l'Académie, aussi il y a longtemps qu'elle n'avait pas vu certains lieux. Mais il y en avait certains où il n'était pas question d'y aller par ce temps. La Jungle sous une chaleur pareille ? Pas moyen. En revanche, une idée frappa son esprit. Il faisait chaud, le temps était doux, sans une once de vent. Quoi de mieux pour se rafraîchir que la plage ? Au moins, la petite teigne de renarde aura des kilomètres d'étendue pour se piquer des sprints, et son dragon pourra tranquillement jouer avec le sable, ou même se risquer à patauger dans l'eau. De plus, une ballade ne fera pas de mal à la dresseuse, qui a souvent -pour ne pas dire tout le temps- le nez plongé sur sa feuille, à esquisser des choses diverses et variées, comme Dialga, Dialga, ou encore Dialga.
Celest regarda ses deux Pokémons, qui n'attendaient qu'un chose : l'annonce d'une activité passionnante.
« Bon... Aller à la plage, ça vous dit ? »
Les yeux des deux créatures s'agrandirent, et ce fut le chaos. Le Pokémon feu  sauta du lit et couru dans la pièce, tandis que le starter dragon émettait des cris de joie. La réponse était évidente pour l'étudiante, qui sourit à leur réaction. Elle se leva donc de son lit pour se diriger vers la porte de sortie, et laissa passer ses deux Pokémons avant de se faire bousculer par Kyûbi. Elle longea le couloir du dortoir Mentali, ne croisant personne au passage. Les autres filles devaient sûrement être également sorties prendre l'air. Puis à cause de sa timidité, Celest ne connaissait pas vraiment de monde dans le dortoir. Elle n'osait jamais s'introduire, de peur de déranger. Elle finit par hausser les épaules. La Mentali avait l'habitude d'être seule, ça ne la dérangeait pas plus que ça, dans le fond.
Une fois dehors, le changement de température se fit tout de même ressentir, tandis que la chaleur envahissait le petit groupe. Bien entendu, ce n'était en aucun cas un inconvénient pour Goupix, qui d'ailleurs, cracha une petite flamme afin d'évacuer la chaleur de son corps. Celest avait apprit, au fil de l'année, que les Goupix crachaient des flammes de temps à autre lorsque la température de leur corps devenait trop élevée.
La flamme éteinte, ils se mirent en route vers la plage, croisant aussi un rush d'élèves qui s'y dirigeaient, et c'était compréhensible. Qui n'avait pas envie d'aller faire trempette sous un Soleil écrasant ?

Lorsque l'étendue de sable fin et d'eau scintillante entra dans le champ de vision de Kyûbi, la créature sprinta subitement dans cette direction, suivie dans la foulée de Draby, puis bientôt de Celest, qui tentait tant bien que mal de les rattraper. Enfin, la flèche rousse s'arrêta, essoufflée, pas loin du bord de l'eau. Finalement, les deux Pokémons se mirent à jouer -plus ou moins- calmement ensemble, et la Top Dresseuse se posa enfin sur le sable chaud. Elle observa avec attention Kyûbi, qui courait un peu partout avec le starter dragon à ses trousses, qui tentait de l'attraper. Elle se laissa un instant bercer par le son des vagues, et observa le ciel. Lorsqu'elle revint à elle, elle remarqua qui Kyûbi se laissait désormais aller à son activité favorite : le reniflage de tout ce qui lui tombe sous la truffe. D'ailleurs, elle finit par arracher un léger rire à sa dresseuse lorsque, à force de renifler trop fort et trop près du sol, elle aspira du sable en enchaîna quatre éternuements consécutifs. L'étudiante jeta ensuite un œil à son Draby, qui était gentiment venu se poser à ses côtés afin de jouer avec le sable. Avec ses petites pattes, le dragon tentait de creuser un trou, peut-être pour y cacher le coquillage qu'il avait à ses pieds.
Alors que Celest regardait Draby creuser, elle tourna soudain la tête et constata l'affreuse disparition du renard de feu. Elle se leva d'un bond, la cherchant d'un œil affolé. Elle la repéra, courant follement en ligne droit le long de la plage, esquivant maladroitement les autres étudiants au passage. La jeune femme se lança à sa poursuite, son Draby sur ses talons, son coquillage tout de même à la main.
« Kyûbi ! Reviens-là !»
Mais la renarde ne semblait pas l'avoir entendu, et continua à courir, jusqu'à qu'elle rencontre un obstacle. Ne pouvant s'arrêter, elle fonça droit dans un jeune homme, le percutant de plein fouet dans les côtes. Heureusement que ce n'était pas son Draby lancé à pleine vitesse...
« Aaahh ! Désolée, désolée, désolée ! »
Celest arriva auprès du jeune homme, à bout de souffle, son starter derrière elle. Alors qu'elle reprenait sa respiration, elle remarqua que l'étudiant s'était relevé, avec le Goupix évanoui dans ses bras.
Bravo Kyûbi, pensa-t-elle, me voilà dans une belle situation...
Elle observa un instant la victime de son Pokémon. Cependant, étrangement, il lui était familier... elle avait déjà vu ce personnage. En revanche, où, quand, comment, il lui était impossible de répondre. Elle secoua légèrement la tête et reprit timidement son Pokémon, que le jeune homme lui tendait.
« -Merci beaucoup... Je suis vraiment désolée, Kyûbi est parfois incontrôlable... J'espère que ça va, et qu'elle n'a pas causé trop de dégâts...»
La dresseuse n'osait pas vraiment le regarder dans les yeux. Mais il fallait avouer, qu'il avait de très beaux yeux bleus, d'un couleur profonde et claire, qui brillaient d'une lueur particulière. Ses yeux étaient d'un bleu plus marin que ceux de la jeune dresseuse, qui eux, étaient bleu glace. Les cheveux ébène du mâle en face d'elle retombaient doucement sur son visage. Son expression était neutre, mais il dégageait une aura assez intimidante et imposante. Du moins, pour Celest.
Elle baissa les yeux sur son renard de feu dans ses bras qui se réveillait tranquillement. Aux alentours, elle pouvait remarquer les Pokémons du dresseur, et elle écarquilla les yeux devant un rassemblement de Pokémons Dragon. Elle remarqua notamment un Coupenotte chromatique, et derrière, un Diamat, qui ne la laissa pas indifférente.
Diamat... Evolution de Solochi... Mhh...
C'était définitif. Elle connaissait cet homme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1420-celest-kirin-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Sam 25 Avr - 12:10

La jeune fille s'était avancée vers lui pour récupérer son petit Pokémon, elle n'osait pas le regarder dans les yeux. Elle aussi. Mais pourquoi ? Était-il si impressionnant ? A part Aileen et Djelly et Ambre, est ce que les autres filles étaient aussi impressionnées par sa présence ? Pourtant ce n'est pas comme si il voulait avoir l'air froid ou intimidant. Pourtant elle ne leva pas les yeux vers lui, se contentant de l'observer du coin de l'oeil. Puis elle s'excusa rapidement pour sa Goupix qui lui avait foncé dessus, la qualifiant d'incontrôlable et demandant si il n'avait rien de mal. Étrangement Orren eu un sourire amusé, cette situation le faisait même légèrement rire. Dire que l'an dernier c'était lui qui posait ce genre de questions à cause de Loki, Solochi qui fonçait dans toutes les personnes et les renversant. Aujourd'hui i fallait croire que les rôles s'étaient inversés, comme pour qu'il comprenne ce que ça fait d'être l'obstacle dans la course d'un Pokémon hyperactif ! Bien heureusement, cela faisait longtemps que Loki n'avait plus renversé qui que ce soit, et encore heureux ! Aujourd'hui c'était un Diamat, bien plus massif et lourd qu'à l'époque. Et puis fallait aussi dire que beaucoup connaissaient le dragon et son dresseur et savaient que quand le foufou se mettait à courir, mieux valait s'écarter !

-Oh t'en fais pas, rien de cassé ! Après tout une petite boule de poil comme ça on peut pas dire que c'est un poids lourd !

La voix de la jeune fille aussi lui disait quelque chose. Il était sûr de la connaître, mais pour le moment le souvenir lui échappait complètement. Il s’apprêta à lui demander si ils ne s'étaient pas déjà croisés, quand Loki eut un hoquet de surprise. Le dragon bicéphale se rua à la rencontre du petit Draby et commença à faire mine de jouer, complètement foufou, enfin plus que d'habitude. Sa réaction étonna Orren. Son starter semblait vraiment connaître le Draby et les deux commençaient même à jouer ensembles. Pourtant aussi loin qu'il s'en souvienne Loki n'avait jamais rencontré de... Mais bien sûr !
D'un seul coup Orren arriva à mettre le doigt sur ce souvenir manquant ! Cette fille et son Draby, ils s'étaient rencontrés dans le Centre Ville de Lansat, alors que chacun avait perdu son Pokémon ! Ils avaient ensuite réussi grâce au starter de l'autre à se retrouver et avaient discutés. La fille partageait même sa passion des dragons et ils avaient eu le projet de faire un petit match d'entraînement. Match annulé au dernier moment, car Orren s'était souvenu qu'il avait un cours et était presque arrivé en retard à celui-ci. Il avait donc dut partir précipitamment et n'avait ensuite plus jamais croisé la jeune fille. Cela faisait bien un an en plus en y repensant. Où avait-elle été durant tout ce temps ?... Bah elle devait bien avoir ses raisons, mais maintenant il lui fallait remettre un prénom sur ce visage.

*Comment est ce qu'elle s'appelait déjà... Cyrielle? Celène? Non.... Celest ? Oui je crois que c'était ça !*

Sortant de ses pensées, il porta de nouveau son regard sur la jeune fille tandis que Mjölnir et Freya revenaient vers leur dresseur pour voir qui étaient les nouveaux arrivants. Bien sûr la petite shiney se cachait derrière les imposantes pattes de la Drakkarmin.

-Dis moi, on ne s'est pas déjà vus ? Tu ne t’appelles pas Celest par hasard ? Je suis Orren Losvrok, on s'est rencontré dans le centre ville alors que tu avais perdu ton Draby et moi mon Solochi à l'époque.

Il ne restait plus qu'à espérer qu'il ne se trompe pas. Dans le cas contraire il paraîtrait bien idiot. Il passa sa main sur la tête écailleuse de Mjöl qui ronronna au contact mais ne détachait pas son regard de la jeune fille. Tandis que l'agitation se calmait, alors qu'il se laissait calmement porter par les vagues, Byvir sortait de sa léthargie habituelle pour observer son dresseur e la nouvelle venue qu'il n'avait même pas remarqué. Il n'avait d'ailleurs non plus réagi quand son dresseur s'était fait percuter par la petite renarde. Mais maintenant, Ô quel miracle, il semblait intéressé et s'avança jusqu'aux abords de la plage pour observer et poussa même un "Naaaalgue ?" interrogateur. Eh bien eh bien, voilà chose peu commune que le Pokémon eau sorte de sa bulle, mais pour le moment tout les regards du préfet et de ses Dragons étaient tournés vers Celest.

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 14
Jetons : 652
Points d'Expériences : 207

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Sam 25 Avr - 15:43



On ne s'est pas déjà vus ?




" -Oh t'en fais pas, rien de cassé ! Après tout une petite boule de poil comme ça on peut pas dire que c'est un poids lourd !"

Certes. Kyûbi n'était pas spécialement lourde, ou grosse. Mais avant que la jeune étudiante ai le temps de répondre, un mouvement accompagné d'un hoquet brusque lui fit tourner la tête. En effet, le dragon à double tête se rua avec entrain vers son starter. Et étonnamment, Draby sembla reconnaître le Pokémon Dragon. Les deux créatures se mirent à jouer ensemble, comme de vieux amis qui se retrouvaient après des années d'absence. Car malgré tout, le Diamat était bien plus grand, bien plus imposant que le petit dragon. Et pourtant, ce dernier n'en avait nullement peur. La complicité entre les deux Pokémons sembla également étonner tout autant l'autre dresseur, qui regarda son dragon jouer avec le starter. Enfin, l'homme en face d'elle sembla réagir, en proie à une soudaine révélation. Ses yeux devinrent vide un instant, comme s'il fouillait ses pensées, ses souvenirs. Puis, en un battement de cils, tout fut à nouveau limpide. Soudain, sa voix s'éleva.

« -Dis moi, on ne s'est pas déjà vus ? Tu ne t’appelles pas Celest par hasard ? Je suis Orren Losvrok, on s'est rencontré dans le centre ville alors que tu avais perdu ton Draby et moi mon Solochi à l'époque. »

Et à cet instant précis, un flot soudain de souvenirs traversa l'esprit de Celest. Une gigantesque ville, des centaines de personnes, un temps pluvieux. Un petit dragon, un Solochi. Un homme, son Draby, un match promis. Combat annulé, car cours commencés.
Elle se souvint de tout. Lorsqu'elle regarda Orren dans les yeux, elle le reconnu. Son visage était plus dur, moins « naïf », son regard avait aussi changé. Il était plus sérieux. Bien plus que dans ses souvenirs. La jeune femme senti presque toute sa timidité s'envoler d'un coup, désormais qu'elle était en face d'une personne qu'elle connaissait. Cela faisait quasi un an qu'elle ne l'avait pas vu, et il avait bien évolué, comme son équipe. Le Solochi était désormais un beau Diamant, et le dresseur était entouré de Pokémons Dragons, aussi charmants les uns que les autres. Il avait même un Coupenotte chromatique, qui se cachait derrière les pattes d'un Drakkarmin. Elle repéra derrière eux un Venalgue qui s'intéressait soudainement à la scène. Quant au Goupix, elle resta bien cachée dans les bras de Celest, observant la scène de haut. Pour elle, ils étaient tous étrangers.
Un timide sourire illumina le visage de la Top Dresseuse.

« Orren... Oui, je me souviens de toi. Ça fait longtemps. »

Finalement, le renard n'en puis plus, et fini par sauter des bras de sa dresseuse pour aller rejoindre la troupe de dragons. Elle se mit à renifler tout le monde, en surprenant quelques-unes des créatures.
Son espèce de « don » pour comprendre les Pokémons Dragon s'avéra utile, puisqu'elle pouvait ressentir qu'il n'y avait aucune hostilité de la part des nouveau Pokémons de l'équipe d'Orren.

« Alors, qu'est-ce que tu es devenu, Orren ? Tu as … beaucoup progressé depuis notre dernière rencontre non ? Moi, j'ai un peu stagné... Je n'ai pas vraiment eu le temps... »

Elle poussa un soupir. En effet, elle et ses Pokémons étaient vraiment en retard par rapport au reste de l'Académie. Déjà que de base, c'était loin d'être la plus forte … Elle en avait presque peur de reprendre les combats. Ce serait plus une torture pour ses Pokémons qu'un entraînement ; ils n'étaient pas du tout à la hauteur. Pourtant, il fallait bien qu'elle le rattrape, son retard. Elle devait devenir une Topdresseuse Spécialiste du type Dragon. Et ce n'était pas en flânant qu'elle y arriverai.
L'étudiante regarda un instant son Draby, qui semblait défier du regard son congénère Dragon. Ce dernier semblait presque s'en amuser. Il le regardait de ses deux têtes, ne mouvant pas d'un poil, le défiant de faire un mouvement. C'est d'ailleurs au bout de quelques seconde que le starter se mit brusquement en position d'attaque, ce qui causa instantanément une réaction de Loki, le Diamat. Il se mit également en position de départ, comme s'il allait courir un marathon. Lentement, il se plaça aux côtés du Draby, dans la même direction. Ils étaient prêts à faire une course. Un instant se passa, avant que d'un coup brusque, les deux partirent comme une flèche le long de la plage, étonnamment suivis par Kyûbi, qui avait également envie de piquer des sprints, et qui se maintenait presque à la même vitesse que le dragon à deux têtes.
Le jeu des Pokémons arracha un sourire à Celest, qui s'amusa à les voir courir ainsi. Par contre ils allaient mourir de chaud à la fin. Mais ils pourront toujours faire un saut dans l'eau.
L'étudiante se tourna à nouveau vers le Voltali. D'ailleurs, de ce qu'elle avait lu, il en était le préfet. C'était donc une sorte de personnage « haut-gradé ». Meh. Au moins, elle n'avait pas gravement blessé le chef, c'était déjà ça. D'ailleurs, il devait avoir beaucoup d'expérience. Malgré sa certitude de se faire raouster l'oignon, elle se demandait si Orren accepterait un match d'entraînement. Elle avait vraiment besoin de progresser, et de se remettre dans le bain du combat. Malheureusement, sa timidité revint à la charge, et elle n'osa pas. Après tout, c'était le chef. Peut-être avait-il d'autres choses à faire que de combattre contre quelqu'un qu'il laminerait en deux coups.
Un petit soupir s'échappa de la bouche de Celest. Que faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1420-celest-kirin-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Dim 26 Avr - 0:00

Orren sourit à son tour de plus belle quand la jeune fille semblât se souvenir de lui. Premièrement ça lui faisait plaisir qu'elle se souvienne de lui, après tout ce temps il aurait compris qu'elle ait oubliée leur brève rencontre ! Pourtant non, elle se rappelait de lui. Et deuxièmement,  il s'était donc pas trompé et ne passerait pas pour un idiot. Chose paraissant bénigne, mais il n'aimait pas se mettre dans situations hasardeuses.  Il continua de caresser calmement la tête de sa dragonne avant de tourner son regard vers la Goupix qui sautait des bras de sa dresseuse et entreprit de tous les renifler. Loki et Mjol se laissèrent faire sans plus de cérémonie, alors que la petite Coupenotte tenta vainement d'échapper à cette inspection en tournant autour des pattes de la Drakkarmin. Finalement Kyubi réussi à l'avoir et lui fit passer un test olfactif qui chatouilla la chromatique qui en rigole en gazouillant.

-Alors, qu'est-ce que tu es devenu, Orren ? Tu as … beaucoup progressé depuis notre dernière rencontre non ? Moi, j'ai un peu stagné... Je n'ai pas vraiment eu le temps...

Alors voilà une sacré question. Tellement de choses s'étaient passées entre temps. Il ne savait pas trop par où commencer, mais tout simplement devrait-il lui faire un bref résumé de son avancée scolaire. Il fallait dire que quand il regardait en arrière, il y avait du chemin parcouru depuis le jour où il était arrivé à l'académie et avait reçu Loki comme starter. A cette époque il n'avait qu'un seul dragon, et cela jusqu'aux vacances d'été. Sa première capture avait même été une déception... Tomber sur une Nucléos complètement barge et sadique ! Heureusement il avait put l'échanger et obtenir Skoll, son Démolosse. Désormais, il était accompagné d'une jolie ribambelle de Dragons qui s'agrandira encore à coup sûr ! Ayant fait le compte des choses les plus importantes à dire, le Voltali reprit la parole.

-Eh bien.. Comme tu peux le voir j'ai réussi à bien agrandir mon équipe de Pokémons Dragons. En fait ça a été assez rapproché, d'un seul coup je e suis retrouvé avec cette équipe ! Sinon à part ça je suis officiellement Top Dresseur spécialiste Dragon et Scientifique pour devenir aussi archéologue et on m'a donné le grade de préfet des Voltalis.

Grade qu'il n'avait pas tant que ça cherché à avoir, mais ça lui était tombé dessus, comme ça. Mais bon, comment dire non à un Heartnett enthousiaste qui ne vous laisse même pas le temps d'en placer une et prenant votre silence pour une réponse affirmative.
Orren dut arrêter ici son introspection sur son passé pour voir que Loki et le Draby s’apprêtaient à faire une course. Bien sûr il se doutait bien que le coté hyperactif du Diamat ressortirait à un moment. D'un seul coup il vit les deux Pokémons s'élancer comme des flèches sur la plage, directement talonnés par la Goupix qui voulait aussi participer à ce jeu. Bien sûr les élèves et autres personnes se baladant tranquillement sur la plage, durent s'écarter vivement, voire sauter pour éviter de rentrer en collision avec le gros dragon lancé à pleine vitesse. Peu de gens osaient crier après les Pokémons, car beaucoup connaissaient le Diamat et savait bien que c'était peine perdue de dire quoi que ce soit. Certains élèves même n'oseraient rien dire, car ils étaient du dortoir Voltali et ne diraient jamais rien à leur préfet qu'ils jugeaient intimidants... pour pas changer !
Orren souriait au spectacle qui s'offraient à eux et fut étonné de voir que la Goupix tenait sans problème le rythme de Loki. Elle avait vraiment de l'énergie à revendre.

Le préfet s'assit alors au sol, faisant signe à Celest de prendre place à coté et se mit à observer son Venalgue qui pour une fois montrait signe de vie en nageant gaiement parmi les vagues. Il se mit même à plonger dans l'eau à plusieurs reprises. Mais une de ses excursions sous-marine semblât durer un peu plus longtemps que prévu et Orren se releva pour aller observer au bord de l'eau. Pas de traces de son Venalgue. Enlevant vivement sa chemise il s'apprêta à sauter dans l'eau quand celui-ci ressorti avec quelque chose de vaseux dans la bouche. Orren récupéra ce que lui tendait son Pokémon, le rendant tout fier et le voyant faire de petites  cabrioles dans les vagues. Il retourna aux cotés de Celest avec l'objet vaseux en main. Et remettant sa chemise sur ses épaules sans la boutonner, après tout il faisait vraiment trop chaud et son bandage agissait comme une étuve. Il devrait certainement l'enlever pour nettoyer la plaie ce soir et donc aller quérir de l'aide pour en mettre un nouveau. Au moins sa blessure commençait à guérir doucement.
Alors qu'il s'apprêtait à analyser l'objet, l'air attristé de la jeune fille le perturba. Que lui arrivait-il donc ? Peut être la raison de son absence pendant tout ce temps ? Il devait en avoir le coeur net !

-Et toi ? Des changements pendant cette année ? Je ne t'ai plus revu à l'académie depuis, j'espère que tu as pas eu de soucis !

Lui faisant un souvenir avenant, il l'incita à lui parler. Il ne voulait pas qu'elle soit intimidée devant lui, bien au contraire, c'était une de ses rares collègues draconologue, ou en devenir du moins. Il l'écouta alors attentivement quand elle lui répondit. Et à la fin, une idée émergea dans son esprit. Ils avaient voulu faire un combat, mais jamais il n'avait pas avoir lieu. Ils pourraient le faire aujourd'hui non ? Certes Orren iras doucement, car il voulait l'aider à progresser et non la massacrer bêtement pour une gloire qui n'en serait pas une. Et puis ça lui pourrait lui permettre de tester une stratégie, technique de dressage, pour voir si celle-ci fonctionnait bien.

-Dis, vu que note combat avait été annulé, que dirais-tu de rattraper ça ici ? Bien sûr t'e spas obligé et ce sera pas un combat à cent pour-cent, plutôt comme un match d'entraînement. T'en dis quoi ?

HRP:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 14
Jetons : 652
Points d'Expériences : 207

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Dim 26 Avr - 10:56



On ne s'est pas déjà vus ?



Meeeh...
Orren invita Celest à s'asseoir à côté d'elle, ce qu'elle fit. Même si c'était une personne familière, elle n'était que rarement à l'aise en présence rapprochée d'un homme. Cela la rendait nerveuse.
Les deux dresseurs observèrent la course de leur Pokémons, puis le Venalgue faire des cabrioles dans l'eau fraîche. Au bout d'un moment, comme le Pokémon ne ressortait pas de sa plongée, Orren se leva d'un bond, inquiet pour son dragon, et commença à enlever sa chemise. La jeune fille n'eut pas le temps de rougir que quelque chose lui arracha un hoquet de surprise. En effet, un immense bandage recouvrait le torse du draconologue. Le tissu semblait cacher une vilaine plaie. Mais qu'est-ce qui avait pu lui arriver ? Avait-il eu un accident ? Bien entendu, Orren avait l'air en bonne santé, pas tant souffrant que ça. Mais tout de même... Cet bandage inquiétait l'étudiante.
Dans tous les cas, au moment où Orren s’apprêtait à plonger à la recherche de son Venalgue disparu, le Pokémon en question remonta brusquement à la surface, un objet d'apparence vaseuse dans la bouche. Il le tendit à Orren, et se mit à faire des galipettes avec les vagues, joyeux de sa trouvaille. Soulagé, le dresseur fit marche arrière, l'objet en main. Mais avant de l'examiner, il s'adressa à elle.
« -Et toi ? Des changements pendant cette année ? Je ne t'ai plus revue à l'académie depuis, j'espère que tu as pas eu de soucis ! »
La jeune femme secoua la tête.
« -J'ai dû m'absenter à Jotho pendant plusieurs mois, car un ami était... gravement malade. »
Elle se tut un instant.
« … Je suis rentrée après sa guérison, mais de ce fait, je n'ai que très peu progressé, et là où tout le monde est devenu expérimenté, je suis restée novice. J'ai beaucoup de retard sur les cours, avec mes Pokémons, sur mon dressage... Mais bon, je ne compte pas abandonner. »
Après avoir entendu sa réponse, le regard du dresseur devint à nouveau légèrement vide, comme s'il cherchait ses pensées. Enfin, son visages s'illumina, et sa voix s'éleva à nouveau :
« -Dis, vu que note combat avait été annulé, que dirais-tu de rattraper ça ici ? Bien sûr t'es pas obligée et ce sera pas un combat à cent pour-cent, plutôt comme un match d'entraînement. T'en dis quoi ? »
Dans le fond, Celest en mourrai d'envie. Combattre avec Orren, le Top Dresseur Dragon, ce serait une grande expérience. D'un autre côté, elle allait se faire massacrer. Même si s'était  un match d'entraînement, elle n'avait pas envie de voir ses Pokémons se faire dérouiller par des attaques Dragon terrifiantes et redoutables.
« Je ne suis qu'une novice, et ça va être très court... Mais bon, j-je... Je veux bien ! »
Elle serra les poings pour se donner du courage. Il fallait aussi qu'elle ai confiance en elle ! En elle, et en ses Pokémons ! Elle savait qu'ils n'étaient pas incapables de se battre. Même sa Goupix, avait tout de même donné du fil à retordre à sa dresseuse lors de sa capture. Il était temps de montrer qu'ils avaient tout de même un peu progressé. Ils n'étaient pas restés à flâner ; malgré son absence, Celest s'était tout de même entraînée quelques mois avant de partir à Jotho. De plus, elle était sûre que le draconologue serait d'excellent conseil. Après tout, elle voulait devenir comme lui, alors c'était le meilleur exemple à suivre.
Traversée par une énergie nouvelle, Celest se leva, suivie de près par Orren. Un match d'entraînement ne lui fera pas de mal. Elle jeta un œil à ses Pokémons, qui avaient terminé de courir comme des flèches. Kyûbi revint en trottinant, satisfaite, auprès de sa dresseuse, qui lui donna une caresse sur la tête. Son Draby arrivait plus loin, un peu plus essoufflé, derrière Loki, qui lui aussi, était retourné auprès d'Orren. Face à tous ces dragons, il valait mieux qu'elle laisse Draby hors de tout ça. De plus, il n'avait pas une seule attaque Dragon pour le moment, et sa défense était piètre.  Puis Kyûbi avait fait moins de matchs que Draby, et elle semblait en meilleur condition. La Goupix était déterminée et vive, prête à bondir n'importe où. Se sentant observée, la renarde de feu observa sa maîtresse, et les deux échangèrent un regard complice. Le regard de Kyûbi se fit plus intense, et jeta un œil à l'équipe de Dragons en face d'elle.
« Goupiiiiiiix ! »
Le cri de guerre du Pokémon résonna aux alentours. Elle semblait prête à se battre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1420-celest-kirin-mentali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8922

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Dim 26 Avr - 11:55

MOdération Orren

Utilisation de la CS Plongée
Gain Raté!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Dim 26 Avr - 15:54

Donc elle avait du s'absenter, car elle avait un ami malade. Dur ! En plus c'était vraiment dommage pour elle qu'elle ait prit du retard, mais après tout, lui aussi en avait pris et ce n'est pas pour autant qu'il allait se laisser aller, bien au contraire. Cette flamme de vouloir devenir le meilleur spécialiste dragon et d'avoir sa propre arène le motivait toujours plus. Il se doutait que la même flamme brûle chez sa camarade. ET il en eut le coeur net quand elle continua en concluant par " je ne compte pas abandonner.". Ce qui le fit sourire, car il appréciait les gens qui reconnaissaient leurs faiblesses mais ne se laissaient pas submerger par celles-ci. C'était plus que louable de la part de Celest et il fut encore plus d'attaque pour lui proposer un match d'entrainement. Il lui faudrait après tout tester une petite technique qui n'était peut être pas encore tout à fait au point. Et puis c'était un entrainement, il l'aiderait du mieux que possible.
Celest accepta de relever le défi, même si elle ne semblait pas tout à fait confiante. Et Orren la comprenait. Il savait très bien que dans son équipe quelques Pokémons pouvaient s'avérer redoutables en combat. Cependant, il utiliserait le Pokémon qu'il connaissait le moins et avec qui il avait travaillé récemment. Mjöl s'était montré une Drakkarmin très obéissante et très doué au combat. Il avait même put aller aussi loin que Loki avec elle en très peu de temps. Le caractère docile et très mature de la dragonne l'avait impressionné. Et il avait mille fois remercié intérieurement Djelly de lui avoir échangée. La dragonne bicolore était devenue presque instantanément un atout de taille pour le préfet.

-Bon eh bien on va juste se trouver un coin un eu plus tranquille.

Ils allèrent un peu plus loin sur la plage, à quelques mètres du bord de l'eau, là où personne ne pourrait les déranger pendant leur combat. Leurs Pokémons revinrent. Loki qui tirait ses deux grosses langues semblait heureux d'avoir put courir tout son soul, alors que le Draby semblait fatigué de cette course épique. Il regarda la Goupix, s'attendant à la voir aussi quelque peu fatiguée, mais non. Elle tenait le rythme et fut même choisie par sa dresseuse pour participer au combat. Le cri de guerre qu'elle poussa fit plaisir à Orren qui se tourna alors et appela son Pokémon.

-Mjölnir ! Aujourd'hui c'est toi qui combat ma belle !

La Drakkarmin leva ses yeux de la petite chromatique et avança vers son dresseur pour se placer devant lu, juste en face de Kyubi. Orren fit un signe à sa carade pour lui signifier qu'il était prêt et lança Mjöl à l'attaque. Il siffla pour lui dire de venir de coté avant de faire un geste de la main. La Drakkarmin observa rapidement le signe de son dresseur et s'élança sur le coté de la renarde pour lancer une attaque Groz'Yeux en fixant son adversaire du regard. Profitant de ce rapide instant de faiblesse Orren siffla une nouvelle fois avant d'effectuer un autre geste de la main en disant.

-Lance Dracogriffe !

La dragonne balança alors sa griffe au dessus de sa tête avant de la laisser retomber. Mais nul éclat n'illumina la griffe et au dernier moment ce fut la queue de la Drakkarmin qui s'élança au ras du sol tandis qu'elle posait sa patte griffue dans le sable pour s'assurer un bon équilibre et tourner sur elle même. L'attaque Draco-queue tapa le sol juste devant la Goupix, envoyant voler des particules de poussières tout autour des deux Pokémon, empêchant Orren de voir si l'attaque avait aboutie ou avait été esquivée. La Drakkarmin avait très légèrement raté sa cible, mais ce genre d'enchaînements étaient compliqués et ils n'avaient pas encore une beaucoup de temps pour s'entraîner.
En tout cas il était fier que Mjölnir obéisse si bien malgré l'absence d'ordres. Les quelques signes qu'il avait déjà élaboré pour les différentes attaques marchaient très bien. Il devra remercier sa soeur pour cette petite technique bien efficace. Quoi de mieux pour déstabiliser l'adversaire que de lui garder le suspens de l'attaque qui arriverait jusqu'au dernier moment.

-T'en fais pas je vais pas y aller à fond. Ca reste un entraînement ! Mais je compte quand même pas te ménager !

L'assurance si habituelle qui l'emplissait à chaque fois qu'il combattait faisait à nouveau surface. C'était bête, mais la manière si simple qu'Aileen avait utilisée pour le déstabiliser lui avait fait remarqué qu'en combat, il ne devait vivre que l'instant présent. Surtout ne pas se laisser aller à des inquiétudes ou à quoi que ce soit ou le combat tournerait en sa défaveur et pouvait très bien être fini pour lui. Si Loki n'avait pas évolué, nul doute qu'il aurait perdu.
Doucement, la poussière retomba et Orren plissa les yeux pour voir les résultats de l'attaque. D'un coté il se disait y être allé un peu fort pour le début, mais il était sûr que Celest lui réserverait quelque surprises !

Attaques:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...


Dernière édition par Orren Losvrôk le Dim 26 Avr - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 14
Jetons : 652
Points d'Expériences : 207

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Dim 26 Avr - 18:07



On ne s'est pas déjà vus ?



Durant les petites minutes de marche pour trouver ce fameux coin tranquille, le cœur de Celest battait la chamade. Elle se sentait d'une nervosité extrême, et ne doutait pas qu'elle devait être encore plus blanche que d'habitude. C'était vrai qu'elle était motivée, mais pour l'instant, la motivation était mêlée à un stress intergalactique. Elle avait les mains moites, et tremblait presque. A côté d'elle, Kyûbi trottinait paisiblement, prête à combattre. Ce n'était pas la motivation qui lui manquait. Quand Celest leva enfin les yeux, elle se rendit compte qu'ils s'étaient éloignés du troupeau d'étudiants qui flânaient sur le sable chaud, en se dorant la pilule sous l'astre solaire. Désormais, ils avaient un espace libre rien qu'à eux pour se battre. D'ailleurs, Celest observa le terrain. Du sable, encore et toujours du sable. Kyûbi arrivera-t-elle à se déplacer fluidement dans ce bourbier ? D'apparence, le sable, c'est « solide », mais elle pouvait s'y enfoncer, et cela pourrait restreindre ses mouvements.
L'étudiante fini par secouer la tête.
Je stresse trop, je réfléchis trop, ça arrange pas les choses.
Orren s'éloigna et se posta en face d'elle. Il appela son Drakkarmin femelle, qui bougea et vint se placer devant lui. Désormais, les deux Pokémons faisaient face, prêts à en découdre.
Ok Celest, ok, tu peux le faire. Réfléchis avant de donner un ordre, et essaye d'analyser l'adversaire.
Elle pouvait au moins se reposer sur quelque chose : sa vision. Elle avait aiguisé ce sens grâce au dessin, qui lui permettait de voir tous les petits détails d'une scène, même en mouvement. La jeune femme était sûre que ça lui sera utile à un moment ou à un autre. Elle passa en revue les capacités connues de son Goupix, puis ses forces et ses faiblesses. En face d'elle, un Drakkarmin. Type dragon, avec sûrement Peau Dure en talent. Erf. Il valait mieux éviter les attaques directes donc. Malheureusement, le set de Goupix n'était pas très varié, et sans trop d'attaques à distance.
Celest sorti de sa torpeur quand elle remarqua qu'Orren lui faisait signe, et le combat débuta.

Le dresseur siffla, et effectua un geste de la main. Aussitôt, la dragonne s'élança, sans ordre oral. Elle fixa le renard de feu des yeux, avec un regard intimidant. Groz'Yeux. Les oreilles de Kyûbi tombèrent légèrement en arrière, et elle se raidit. De nouveau, le sifflement d'Orren résonna, alors qu'il effectuait un nouveau geste de sa main.
Mais qu'est-ce qu'il fait … ?
Celest était incrédule. Comment le Pokémon pouvait-il agir sans ordre de son Dresseur ? Mais à cet instant, Orren lança enfin un ordre.
« Lance Dracogriffe ! »
Le Drakkarmin leva sa patte, mais contrairement à ce que voulait l'attaque Dracogriffe, aucune des griffes du Pokémon ne brilla. En revanche, à la place, le dragon abaissa sa patte.
Elle n'obéit pas … ? Non, c'est autre chose...
C'était impossible que le dragon n'obéisse pas à ce stade là. Elle avait l'air trop docile. Non, il y avait un stratagème dissimulé là dessous...
Cependant, Celest n'eu pas le temps de mener sa réflexion à terme qu'elle vit Mjölnir poser sa patte sur le sol, et abaissa sa queue à ras le sol. Draco-queue.
Ressaisi-toi un peu !
« Kyûbi, esquive le ! »
La queue du dragon s’abattit et souleva un nuage de sable, empâchant les deux dresseurs de voir la scène.
« -T'en fais pas je vais pas y aller à fond. Ca reste un entraînement ! Mais je compte quand même pas te ménager ! »
L'étudiante hocha simplement la tête, tandis que le nuage de poussière retombait. Et là où se tenait Goupix auparavant, désormais, c'était vide.
Bien, c'est à moi de de lancer l'offensive à présent !
« Kyûbi, utilise Onde-Folie ! »
« Piiiix ! »

Le renard avait atterri derrière le dragon. Il ouvrit grand la gueule et une aura sinistre en émana. Goupix lança le rayon, qui vint entourer le dragon, et tourbillonner autour de lui. Drakkarmin poussa un soudain rugissement, tombant à genoux. Il grogna, et se releva en titubant, tentant de faire face au Pokémon feu. Le dragon tenta de s'en approcher, mais le renard recula d'un bond.
« Tourne autour de lui en utilisant Flammèche ! »
S'exécutant, Kyûbi prit de la vitesse et tourna autour du Drakkarmin, qui avait du mal à le suivre de l'oeil, notamment à cause de son état de confusion, et lui donnant en plus le tournis. Quand le Pokémon atteint un certain palier de vitesse, il ouvrit une nouvelle fois la gueule, et une lumière chaude se forma dans sa gorge. Puis d'un coup, Goupix relâcha de nombreuses particules de feu, qui s'attaquaient un peu partout au corps du dragon, et explosaient au contact de la cuirasse écailleuse. Enfin, Kyûbi s'arrêta et expulsa une flamme plus grosse que les autres, qui explosa une nouvelle fois, et souleva un nouveau nuage de sable. Le renard vint se placer à nouveau devant son dresseur, tandis qu'ils observaient les prochains mouvements du dragon.
« Cela n'a fait que le chatouiller... Mais au moins, il est confus... »





HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1420-celest-kirin-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Dim 26 Avr - 20:40

Orren vit la poussière retomber doucement et vit un trou là où se situait avant la Goupix. Mais pas de Goupix aux environs. Orren regarda alors autour pour la voir. D'un seul coup un mouvement rapide attira son attention, mais avant qu'il puisse dire quoi que ce soit, Celest ordonna à son Pokémon de lancer une attaque Onde Folie qui toucha Mjöl de plein fouet. La Drakkarmin se mit alors à tituber comme un pilier de bar enivré. Orren tenta de la faire sortir de sa confusion en lui parlant, mais c'était comme si elle ne l'entendait pas et tentait d'attraper la Goupix bien trop agile. Plusieurs fois elle manqua de s'écraser au sol, s'emmêlant dans ses propres pattes.
Celest ordonna alors à sa Goupix de se mettre à tourner en rond en lançant une attaque Flammèche. Et la renarde s'élança, tournant autour de Mjölnir qui avait du mal à la suivre de son regard hagard. Kyubi harcelait le Pokémon bicolor de ses petites étincelles qui explosaient au contact de son armure d'écailles. Heureusement pour Orren, ce n'était ni très puissant, ni très efficace. Car il était déjà assez mal parti comme ça avec un Pokémon confus qui est presque incapable de porter le moindre coup. A plusieurs tentatives, la dragonne voulut arrêter Kyubi dans sa course effrénée autour d'elle, mais chaque fois cela se soldait par un échec. Elle était trop agile et rapide et Mjölnir bien trop pataude avec sa confusion qui la ralentissait encore plus. Au final elle eut tellement le tournis qu'elle avait clairement du mal à tenir sur ses pattes, tanguant d'avant en arrière comme si elle était dans un bateau malmenée par la houle.

La Goupix reprit sa place devant sa dresseuse, ne bougeant plus pendant quelques secondes et Orren voulut en profiter pour contre attaquer. Il siffla et fit un signe, mais la Drakkarmin, bien trop confuse, ne le comprit pas. Bon eh bien on repart sur les bonnes vieilles méthodes !

-Mjöl attrapes la avec Mâchouilles et essaie de l'envoyer dans la mer !

C'était certes très violent et radical, mais Orren ne voyait pas d'autres solutions que d'y aller franchement. Celest avait très peu confiance en elle et ça l'avait induit en erreur. Il remarqua à ce moment précis qu'il l'avait sous estimé et qu'il devrait redoublé de prudence et devait y aller un peu plus sérieusement. Ou peut être s'était-il surestimé. Il fallait dire qu'avec le retard qu'il avait pris, ça l'étonnerais pas qu'il soit quelque peu "rouillé". Il faudrait vraiment qu'il se remette à la pratique au lieu de potasser de la théorie, Aileen avait parfaitement raison !
Il regarda sa Drakkarmin s'élancer d'un pas mal assuré vers la Goupix. A quelques pas de sa cible ses crocs s'illuminèrent terriblement et sa gueule s'ouvrit. Elle avait certes du mal à se déplacer, mais elle n'en restait pas moins dangereuse. Il voulait juste que l'attaque porte ses fruits avant que la dragonne bicolore ne se blesse elle-même. Mais il n'eut pas la chance de voir le combat se finir ici, car Mjöl s'emmêla de nouveau les pattes, et lancée en avant, son élan la fit perdre l'équilibre. Elle chancela rapidement avant de s'étaler de tout son long dans le sable et de galérer à se relever. Ses mâchoires claquèrent violemment et elle gémit sous l'impact. Le choc rude de sa chute lui avait fait mal et c'est avec grande peine qu'elle se releva. Voulant donner quelques secondes de répit à son Pokémon, le temps qu'il se relève, Orren décida d'immobiliser la Goupix.

-Mjölnir, Grimace et cloue la sur place.

La Drakkarmin s'ébroua en semblant commencer à retrouver un peu ses esprits, peut être grâce au choc. Elle releva sa tête pour fixer une nouvelle fois la Goupix avec un air terrible et effrayant. Ce qui semblait marcher, car la renarde se figea un eu, laissant le temps à Mjöl de se relever et de s'éloigner d'un bond pour reprendre ses esprits. Il ne fallait pas la laisser prendre encore plus l'avantage et rester prêt à leur assaut pour contre attaquer vivement.

-Tu semblait pas très sûre de toi, mais tu te débrouilles plus que bien Celest. Je suis surpris et content que je puisse me donner plus que je ne le pensait ! On continue ?

Ce sourire confiant et plein de détermination qu'il lui adressa était le résultat de l'excitation du combat. Il se sentait tellement en vie et regardait du coin de l'oeil ses autres Pokémons qui encourageaient leur camarade. Une brise fraîche souffla, charriant des effluves salines avec elle. Orren en apprécia la fraîcheur sous ce soleil de plomb. Des mèches de ses cheveux passèrent furtivement sur son visage et devant ses yeux bleus. Dans son regard on voyait toute la flamme de sa combativité et de son envie de se surpasser.

Attaques:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 14
Jetons : 652
Points d'Expériences : 207

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Dim 26 Avr - 22:07



On ne s'est pas déjà vus ?



"Tu semblait pas très sûre de toi, mais tu te débrouilles plus que bien Celest. Je suis surpris et content que je puisse me donner plus que je ne le pensait ! On continue ?"

Tu parles Charles. J'étais morte de peur.

Cependant, la jeune femme prit le compliment à coeur. Pour elle, elle jouait comme une amatrice de renom. Plus amateur, tu meurs. Dans tous les cas, elle était en mauvaise posture à cause de ce retournement de situation. L'effet de la confusion était quasi dissipée, et Kyûbi était désormais paralysée par le regard de Mjölnir. D'ailleurs, le dragon continuait de la fixer de ses yeux ébènes, et la renarde se tassait sur elle-même.
Que faire ... Réfléchis un peu...
L'étudiante regarda autour d'elle, cherchant une idée lumineuse... Qui tardait bien trop à venir. Elle reverifia une nouvelle fois mentalement les capacités de son Goupix, quand elle se souvint d'une que le Pokémon connaissait. Il fallait qu'elle soulage son pokémon.
"Kyûbi, Regard Touchant !"
Le pokémon agita l'oreille, entendant l'ordre de sa dresseuse. Elle cligna des yeux plusieurs fois, et ses yeux à l'éclat orangé entrèrent en contact avec ceux du dragon. Lentement, ses pupilles se grandirent, et sa tête s'inclina, ses oreilles tombant sur les côtés. Elle s'assit et observa angéliquement son adversaire, dont le regard passa de menaçant à étonné.
Bien. Puisque Goupix n'est plus aussi agile, je dois trouver autre chose pour prendre l'avantage.
Elle se concentra un instant, le bruit des vagues la relaxant, et ferma les yeux. Une brise souffla calmement, faisait remonter l'odeur de la mer. L'eau s'échouait gracieusement sur le sable de la plage, dans un bruit de vague régulier.
L'eau. Le feu.
D'un coup, les yeux bleu glace de Celest s'ouvrirent, une idée lui traversant l'esprit. Elle n'était pas sûre si cela allait fonctionner. Après tout, elle avait un draconologue expérimenté en face d'elle, et un Drakkarmin d'une puissance redoutable. Ils étaient au bord de l'eau, et à première vue, cela désavantageait le type feu. Mais la Topdresseuse avait une autre idée en tête.
Ça passe, ou ça casse.
Elle prit une grande inspiration, et guida son pokémon d'une voix tremblante.
"Kyubi, cours vers la mer !"
Profitant de l'instant déconcerté du Dragon, la renarde s'échappa en un mouvement, et commença à galoper vers l'eau. Derrière elle, le Pokémon s'était lancé à sa poursuite. Une fois le bout des pattes quasi dans l'eau, la renarde s'arrêta.
"Très bien, utilise Danse-Flammes sur l'eau !"
Faisant confiance à sa dresseuse, Kyûbi rassembla son énergie. Son corps devint de plus en plus chaud, et elle cracha un ballet de flammes dansantes aux couleurs chatoyantes, qui se reflétaient sur l'eau. Lorsque le feu entra en collision avec le liquide, une soudaine brume épaisse se forma, due au choc des températures. Goupix continua à cracher ses flammes dansantes, et fini par disparaitre totalement dans la brume, ce qui causa à sa poursuivante de s'arrêter net. Le dragon la cherchait du regard, mais ne parvenait pas à la trouver.
"Kyûbi, redirige ton attaque !"
Soudain, des flammes jaillirent de la brume, et vinrent entourer le dragon. Elles se mirent à tourbillonner à un rythme de plus en plus rapide et proche du sol, ce qui produisait lentement une bourrasque. Les grains de sable se mirent à chauffer sous les flammes tourbillonantes, et commencèrent à s'envoler dans un cercle infernal, emprisonnant le Drakkarmin. Désormais, il était prit au piège dans un tourbillon de sable cinglant, mêlé à des flammes ardentes, brûlant et fouettant sa peau. De plus, Kyûbi se cachait dans la brume désormais. Le rugissement du dragon ne la fit pas grincer, tandis qu'elle observait le cycle tourbillonant infernal immobiliser Mjöl.
Celest se permit un tout petit soupir, tentant de se relaxer. Ses nerfs étaient mis à rude épreuve, et elle se battait avec toute sa volonté et détermination. Même si elle ne gagnait pas, elle voulait au moins que ce combat soit mémorable pour les deux dresseurs, et pour cela, elle se donnait au maximum, tout comme son pokémon. Une flamme ardente brulait dans le regard de glace de Celest. Elle faisait de son mieux, et voulait honorer son adversaire en lui donnant le maximum de défis possibles. Elle jeta un oeil vers lui, et esquissa un timide sourire, comme pour le remercier. Cependant, elle savait qu'elle était moins d'être au bout de ses surprises. Elle était certaine qu'il allait se débarrasser de cette brume, et même s'il ne le faisait pas, elle allait finir par disparaitre. Au moins, l'attaque brute du dragon avait baissé grâce à l'attaque fée. Peut-être survivra-t-elle plus longtemps au moins.


HRP:
 


Dernière édition par Celest Kirin le Lun 27 Avr - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1420-celest-kirin-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Dim 26 Avr - 22:56

Sa stratégie marchait plus que bien, la Goupix était complètement paralysée par le regard de Mjöl. Si il se dépêchait, il pourrait peut être reprendre l'avantage. En tout cas Mjölnir semblait sortir de sa confusion. Le choc de sa chute avait dut la ramener à ses esprits. C'était sa chance, il devait se tenir prêt à ce que Celest lui enverra comme contre attaque et riposter de toute la puissance de son Pokémon. Il n'allait plus ménager Celest, car elle ne semblait pas en avoir besoin et elle semblait même plus que prometteuse. Une futur grande dresseuse de dragon !
Perdu dans ses pensées un peu trop longtemps, il ne vit que trop tard que Celest venait de demander à Kyubi d'utiliser Regard Touchant. Argh voilà que Mjölnir se laissait attendrir par la Goupix et baissait sa garde, ce qui suffit amplement à la renarde pour se remettre de la précédente attaque et de s'échapper en courant... droit sur la mer ?! Mais pourquoi la mer ? Sa Goupix était de type Feu, c'était un peu risqué de lui dire de s'approcher de l'eau ! Il fut légèrement déstabilisé, tout comme son Pokémon par cette décision étonnante. Mais s'ébrouant comme sa dragonne auparavant, il la lança à la poursuite du Pokémon Feu. Il se doutait bien qu'elle avait une sacré idée derrière la tête et il n'allait pas la laisser l'appliquer sans rien faire. Il voyait que la jeune fille était déterminée et avait une idée bien définie.

Il ne tarda pas à le découvrir. Quand elle lança l'ordre à sa Goupix d'utiliser une attaque Feu sur l'eau il fit de grands yeux en voyant la renarde disparaître derrière un écran de brume opaque. Voilà qui compliquerait les choses, Mjöl devait arriver au contact physique, mais avec cette brume ce serait compliquer de l'atteindre. D'un seul coup un flot de flamme se dirigea vers la dragonne pour l'encercler et faire virevolter du sable brûlant qui la harcela tandis que les flammes léchaient sa peau écailleuse. cette attaque et cette stratégie était tout bonnement géniale et Orren ne put s'empêcher d'admirer l'ingéniosité de son adversaire.
Mais il était plus que temps d'arrêter les frais. Elle se donnait à 200% ? Eh bien lui aussi se donnerait à fond. Il pinça de nouveau ses lèvres pour émettre un sifflement strident avant de pointer du doigt l'endroit approximatif d'où étaient sorties les flammes. Mjölnir n'eut pas besoin de plus amples explications et ouvrit sa gueule pour lancer une Draco-Rage dans le brouillard dissipant celui-ci par sa vitesse. Malheureusement l'attaque toucha juste à coté de la Goupix sans l'atteindre, mais l'onde de choc l'avait quelque peu déstabilisé. Il fit alors un geste autoritaire à sa dragonne bicolore qui d'un mouvement agile de la queue fit exploser le tourbillon de sable et de flammes, recouvrant la base de ce brasier de sable frais et humide plus profond, avant de s'en échapper en courant vers la Goupix. Ses as lourds résonnaient dans le sol, tandis que des vestiges de flammes brûlaient encore sur sa peau bleue. Arrivant au corps à corps avec la renarde ses griffes s'illuminèrent d'un éclat sombre et frappèrent la Goupix de plein fouet en une terrible attaque Tranche-Nuit, l'envoyant voler en direction de la mer. Orren se doutait bien que ce seul coup porté terminait sûrement le match, la différence de puissance étant bien trop grande pour la pauvre renarde.

-Mjöl, va vite la chercher avant qu'elle ne tombe dans l'eau ! Allez !

Le Pokémon à la peau écailleuse s'élança vivement pour stopper la trajectoire de la Goupix, l'attrapant au vol avant de la ramener jusqu'au rivage sans soucis avec l'eau lui arrivant à peine au buste au plus profond. Là elle la posa sur le sol et se recula, regardant si la Goupix aurait encore la force de se relever ou si sa dresseuse arrêterait le match ici. Bien sûr Orren comprendrait que le match touche à sa fin, la différence de niveau était bien trop grande. Il regarda alors la pauvre Kyubi et s'excusa envers Celest.

-Désolé.. je ... je me suis laissé emporter par le combat. Attends je dois avoir des baies pour elle !

Il fouilla son sac et sorti les quelques baies qu'il y trouvât, les tendant à Celest après s'être approché d'elle. Elle avait vraiment très bien combattu en plus. elle était bien loin du faible niveaux qu'elle pensait avoir et un réel potentiel sommeillait en elle. Nul doute qu'un jour elle deviendra une redoutable adversaire pour le préfet !

-Tu t'es vraiment bien battu, je suis impressionne ! Je suis sûr que tu seras une grande dresseuse et... Enfin je me suis dis que... si tu veux, je pourrais t'aider à t'entraîner. Être un peu comme un coach. Enfin si tu veux bien sûr !

Il sourit à la jeune fille avant de rougir violemment. Sa timidité refesait surface et il trouvait sa proposition un peu prétentieuse après tout. De quel droit pouvait-il se permettre de vouloir la "coacher" ? Mais après tout il voulait surtout l'aider, car il se reconnaissait un peu en elle. Fut une époque où il était bien moins assuré pendant un combat.

Modération:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 14
Jetons : 652
Points d'Expériences : 207

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Lun 27 Avr - 19:57



On ne s'est pas déjà vus ?



“KYÛBI !”

Alors que la renarde volait sous le choc de l'attaque du dragon, ce dernier se lança à sa poursuite sous l'ordre d'Orren, afin de la rattraper. Si la Goupix tombait dans l'eau... Elle aurait fini dans un était bien plus critique, et rien que cette pensée suffit pour que le cœur de Celest se resserre encore plus. Des frissons d'horreur la parcoururent, alors qu'elle se rua auprès de son Pokémon, qu le Drakkarmin avait déposé sur le sable. Derrière elle, elle entendit Orren accourir à sa rencontre, s'excusant.
« -Désolé.. je ... je me suis laissé emporter par le combat. Attends je dois avoir des baies pour elle ! »
Il fouilla dans son sac et ressorti avec une baie Sitrus qu'il lui tendit.
« … Merci beaucoup ... »
Après avoir timidement murmuré des remerciements, l'étudiante accepta la baie d'Orren puis en découpa un morceau. Caressant doucement son Pokémon, elle la réveilla. Kyûbi ouvrit doucement un œil orangé, avant de pousser un gémissement plaintif, qui fit encore plus mal au cœur à sa dresseuse. Elle avait prit un sacré coup. Cependant, l'étudiante approcha doucement le morceau de baie près de la truffe du Goupix, qui automatiquement le renifla. Enfin, elle le rapprocha de sa bouche, et le Pokémon l'avala doucement. Enfin, Celest la prit délicatement dans ses bras. Elle savait que son pokémon était fort, et qu'elle allait vite être sur pied. De plus, malgré sa défaite, elle s'était bien battue, malgré la différence de niveau. Oui, Celest était fière de son Pokémon.
Elle se tourna vers Orren. Souriant timidement.
« -Tu t'es vraiment bien battue, je suis impressionné ! Je suis sûr que tu seras une grande dresseuse et... Enfin je me suis dis que... si tu veux, je pourrais t'aider à t'entraîner. Être un peu comme un coach. Enfin si tu veux bien sûr ! »
Le dresseur se mit à rougir, tandis que les yeux de l'étudiante devenaient ronds comme des soucoupes. Quoi ? Quoi ? Avoir Orren, le Préfet Voltali, TopDresseur d'expérience et spécialiste du type Dragon en coach ?
Pincez-moi, je rêve.
Réalisant doucement la proposition qu'on venait de lui faire, elle se mit à tourner violemment au rouge. Il fallait vraiment qu'elle apprenne à se calmer, parce là, elle était dans l'incapacité de parler. Elle inspira de l'air faiblement, avant de répondre d'une voix tremblante.
« Merci, j-je... J'en... J'en serais honorée... »
Elle baissa les yeux vers les sol, ses cheveux tombant sur les côtés, cachant légèrement son visage écarlate qui la brûlait.
« Ah et euh... Bravo pour ta performance aussi, je suis vraiment contente d'avoir pu me battre contre toi. Tu es... très fort. »
N'osant toujours pas le regarder, elle se contenta de caresser le pokémonn feu dans ses bras, qui se réveillait doucement.
« ...Piiiiix... »
Elle ouvrit les yeux, puis tenta de bouger des bras de Celest, mais cette dernière la garda avec elle.
« Non, ne bouge pas trop pour l'instant. »
Elle leva les yeux et aperçu toute la troupe de Dragons qui étaient restés sur le côté. Draby semblait inquiet, mais quand Kyûbi passa la tête au dessus du bras de la jeune femme et s'écria d'un joyeux « Gouuu ! », le starter se sentit allégé, et enchaîna avec un « Byy !! »
Au bout de quelques secondes, la renarde ne semblait déjà plus tenir en place. Elle s'était pourtan prit un sacré coup, mais elle voulait déjà repartir. S'agenouillant, la dresseuse posa doucement son Pokémon par terre.
« ...Bon, je te laisse, mais pas de sprints ni de mouvements trop brusques, d'accord ? Draby, tu la suveilles. »
« Dra. »
Ayant obtenu une promesse du dragon, Celest sourit aux deux créatures avant de se retourner vers Orren, plus timidement.
« Tu... Tu as prévu de faire quelque chose de spécial aujourd'hui ? »
Sait-on jamais, peut-être qu'elle le retenait pour une quelconque activité prévue. Sinon, la jeune dresseuse se disait qu'ils pourraient peut-être parler un peu... Enfin, si son aisance daignait revenir.
Il va falloir que je fasse des efforts là dessus, haaa...
Peut-être que son coach masculin arrivera à la décoincer quelque peu durant des entraînements ou autrement. Car déjà, le fait que ce soit un homme la déstabilisait encore plus.
… Oui, il va vraiment falloir que je bosse ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1420-celest-kirin-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Lun 27 Avr - 22:50

Kyubi semblait se remettre vite du choc que lui avait donné la Drakkarmin. Mjöl la regardait d'un air inquiète. C'était une combattante, mais blesser un si petit Pokémon ne semblait pas lui laisser l'esprit tranquille. Donc ce fut un soupir soulagé que la dragonne poussa en voyant la petite renarde se remettre sur ses pattes et recommencer à être nerveuse. Orren lui sourit en voyant la réaction de la dresseuse à sa proposition. Elle rougissait fortement et semblait plus qu'enchantée par l'idée, même si elle était aussi très très gênée. Elle était adorable, et plutôt mignonne il devait bien l'admettre. Elle le jugeait très fort. C'est vrai qu'ils avaient une différence de niveau, mais il avait eu bien plus de temps pour s'exercer qu'elle après tout. Il avait passé longtemps à s'entraîner avec son équipe et se concentrait quasi exclusivement sur le type dragon. Elle avait eu une longue absence et n'avait pas put progresser en même temps que lui, sinon. Eh bien le combat aurait été bien plus ardu, car même avec son "retard", elle lui avait opposé une belle résistance. Nul doute qu'elle sera très redoutable plus tard.

Il regarda Celest s'occuper de son Pokémon et n'eut nul doute de sa qualité de dresseuse. car un dresseur n'était pas simplement quelqu’un de puissant selon lui, mais quelqu'un qui développait un lien fort avec ses Pokémons, donc un Top Dresseur se devait de creuser encore plus ce lien. Il voyait que dans son équipe il cherchait à creuser au maximum cette complicité, que ses Pokémons et lui se comprennent d'un simple regard, comme Skoll ou Loki par exemple. C'était aussi presque déjà le cas avec Mjölnir et il en était ravi. Avec Freya il développerait ça quand elle aura un peu grandi et il essaiera de trouver un stimulant pour Byvir. Le seul problème était Spike, son Carmache. Le Pokémon était violent et très peu coopératif, voilà quelque chose de bien difficile à combattre. Il ne se méfiait pas de son dresseur, mais le méprisait purement et simplement. Bah il trouvera bien une solution à ce cas.
repoussant ses réflexions il vit que Celest se tournait timidement vers lui. Son visage, même caché par ses cheveux turquoise, était encore très cramoisi. Il devait trouver un moyen de la mettre un peu plus à l'aise. Mais il ne put pas plus creuser la question, car la jeune fille venait de lui demander si il avait quelque chose de prévu. Eh bien après ce combat non. Donc autant qu'ils passent du temps ensembles et discutent. Après tout si il la prenait comme "protégée" il devait apprendre à la connaître aussi !

-Eh bien pas du tout. T'en dirais quoi de marcher un peu, on trouvera bien un endroit sympa où s'installer en chemin !

Ils commencèrent alors à cheminer côte à côte sur ce paysage digne d'une carte postale estivale. Le soleil, encore haut sur sa trajectoire, illuminait et réchauffait de ses rayons qui annonçaient l'arrivée d'une saison bien plus chaude. Malheureusement ce temps magnifique avait attiré foule de personnes. Toutes les bonnes places étaient occupées où il y avait trop de monde aux alentours du garçon qui référait un peu plus de calme.
Au bout de quelques instants, il repéra à l'ombre d'un arbre une place bien tranquille et plutôt plaisante. Il invita Celest à aller s'y abriter, car le soleil tapait tout de même fort. A peine sortis de l'hiver, c'était étrange de devoir d'un coup combattre un telle chaleur et un peu d'ombre ne serait pas de refus. Mjöl s'installa sur un lit de plantes qui arrivaient à trouver des nutriments dans ce sol sablonneux. Byvir, se laissa calmement porter par les vagues et Loki jouait avec le Draby, heureux de retrouver un vieil ami. Orren vit alors que le sable était en effet légèrement humide et s'apprêta à chercher un nouvel endroit quand une idée lui vint. Il enleva sa chemise pour la poser au sol pour qu'ils s'assoient dessus. Il aurait bien utiliser sa serviette bleu nuit, mais il l'avait utilisé pour l'oeuf mystère que sa soeur lui avait donné. tant pis, il laverait cette chemise. De toute façon il avait déjà trop chaud avec le bandage, il lui fallait donc enlever une couche comme on dit, et il pouvait difficilement enlever le bandage.

Il regarda Celest qui semblait fixer avec détermination l'horizon et lui fit un sourire quand elle tourna les yeux vers lui.

-Dis moi, pourquoi tu as choisie d'être Top Dresseuse ? Et encore plus Spécialiste Dragon ?

Il était intéressé de connaître la réponse, après tout il ne croisait pas toujours des camarade officiants dans ce type. Et puis d'une manière cela lui permettrait d'en apprendre plus sur la jeune fille. Il se posa le dos contre l’arbre qui leur faisait de l'ombre, appréciant la douce caresse de la brise qui le rafraîchissait. Il regarda ensuite la jeune fille à nouveau tandis que Freya venait se blottir contre lui, intéressé par sa réponse. Mais d'un seul coup, un cri de la chromatique les interrompit et il dut regarder ce que lui désignait la Coupenotte. Un vendeur ambulant de glace tentait de vendre ses marchandises à deux pas d'eux. Orren connaissait le faible de la dragonne pour ces sucreries et sourit. Ce n'était pas une mauvaise idée par ce temps.

-Eh Celest, ça te tentes une glace ? J'avoue qu'avec cette chaleur ça me ferait pas de mal.

Il savait la petite shiney étrange par ce comportement, car habituellement les dragons n'aimaient pas tant le froid, mais elle aimait les glaces. Il alla donc en chercher une toute simple pour lui, une pour sa Coupenotte et en prit aussi une pour Celest et une dernière pour la petite Goupix, pour la féliciter de son combat. Orren savait très bien que ses dragons n'en voudraient pas. Beuh du froid, quelle horreur ! Il donna sa glace à Celest avec un grand sourire et s'assit avec elle pour manger la sienne après avoir donné sa glace à Freya et à Kyubi. Il invita alors sa protégée à reprendre et l'écouta attentivement avec un léger sourire. Il était bien content d'avoir pris sa décision, et puis... peut être cela l'inciterait à plus sortir et à s'ouvrir aux autres. Même si il savait que dès qu'Aileen apprendra cela, elle voudrait connaître la jeune fille. Peut être pensera-t'elle aussi qu'il ment sur la relation et que Celest soit sa copine ?... Cette simple petite pensée lui rosi les joues. Non, elle le pensera même clairement connaissant sa demi-soeur !

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 14
Jetons : 652
Points d'Expériences : 207

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Mar 28 Avr - 21:02



On ne s'est pas déjà vus ?



« -Eh bien pas du tout. T'en dirais quoi de marcher un peu, on trouvera bien un endroit sympa où s'installer en chemin ! »
La jeune femme fit une petite danse dans sa tête, avant acquiescer à son désormais Coach. Et puis, malgré le fait qu'elle ne voulait point l'admettre, elle le trouvait séduisant, avec ses yeux de couleur bleue, ses mèches ébènes tombant sur le visage, et son regard.
Celest secoua la tête, chassant ces pensées de son esprit. Ça n'allait pas, elle allait encore plus virer au rouge tomate qu'elle ne l'était déjà.
Ainsi, ils marchèrent côte à côte à la recherche d'un endroit calme. Malheureusement, le temps avait produit un rush massif d'étudiants sur la plage, et il était difficile de s'installer tranquillement avec des gens partout qui vous oppressaient comme des sardines dans une boîte. Le Soleil brillait fort, et l'eau de la mer était une véritable source de relaxation sous cette chaleur. Que le Pokémon qui a utilisé Zénith se dénonce ! Dans tous les cas, les deux jeunes finirent par arriver dans un endroit bien plus dépeuplé que les précédents, et avec, miraculeusement, de la verdure. D'ailleurs, le dragon qui fût son adversaire alla s'installer sur un tapis d'herbe, confortablement, et les autres Pokémons vaquèrent à leurs occupations.. Quand aux dresseurs, ils s'orientèrent vers un arbre qui créait un coin d'ombre non négligeable sous cette chaleur. Cependant, lorsqu'ils arrivèrent, le sable sous l'arbre était humide. Ainsi, Orren commença à enlever sa chemise, laissant, une nouvelle fois, paraître son grand bandage qui lui barrait le torse. Et à nouveau, Celest s'interrogeait sur la nature de ce bandage. Mais elle ne s'attarda pas sur la blessure bien longtemps quand elle constata que le dresseur était en train d'étaler sa chemise par terre, avant de s'asseoir dessus, et d'inviter Celest à faire de même. Cette dernière ouvrit de grand yeux ronds. S'asseoir sur sa chemise ? Ça la mettait mal à l'aise, de s'asseoir sur les affaires des autres, volontaire ou non. Cependant, il l'avait sûrement fait pour elle, aussi elle trouva impoli de refuser, et s'assit timidement. Soupirant légèrement, elle observa l'étendue d'eau qui se trouvait devant elle. Désormais, il allait falloir qu'elle s'entraîne dur. Mais elle avait un coach maintenant, expert en Dragons. Elle était certaine qu'elle allait apprendre des tas de choses, et faire des tas d'expériences étonnantes.
D'ailleurs, la voix du Draconologue retentit.
« -Dis moi, pourquoi tu as choisie d'être Top Dresseuse ? Et encore plus Spécialiste Dragon ? »
Elle réfléchit un instant. Oui, pourquoi ? Peut-être son don ? Sa mère ? Sa ville d'origine ?
« … J'ai grandit à Célestia, bercée par les mythes des Pokémons Spaciaux et Temporels. Ma mère possède un Drattak, avec qui je suis très complice... Et pour une curieuse raison, je comprend mieux un Pokémon Dragon qu'un autre Pokémon. Mais je voudrais.. Me battre avec eux, créer des liens, être complice, enfin, faire toutes sortes de choses. J'ai toujours été attirée par les Pokémons Dragons, et mon rêve est de rencontrer, pour moi, le grand type Dragon, Dialga. »
Elle eu un bref rire.
« Je me demande d'ailleurs si j'arriverai à le comprendre. Après tout, c'est un Pokémon Légendaire et- »
« Coupeeenoooootte ! »

Les deux dresseurs se retournèrent pour voir le Pokémon chromatique s'agiter. En suivant son regard, ils aperçurent un vendeur de glaces qui déambulait le long de la plage. En revanche, il était clair que le bébé Pokémon était très attiré par la sucrerie. Ce qui était assez contradictoire, puisqu'un Dragon détestait le froid, la glace. Mais d'un coup, Orren se leva.
« -Eh Celest, ça te tentes une glace ? J'avoue qu'avec cette chaleur ça me ferait pas de mal. »
La dresseuse n'eut pas le temps de contester qu'il était déjà parti. Mince. Elle était déjà mal à l'aise, mais qu'il lui offre quelque chose ? Ça n'aidait pas. Bien entendu, elle aimait les glaces, et le temps était parfait, mais ce n'était pas le souci. Quand on lui offre quelque chose, elle a toujours le sentiment désagréable de devoir de l'argent à cette personne, cadeau ou non. Il faisait beaucoup de choses pour elle, et l'étudiante aux cheveux turquoises ne savait pas comment lui rendre la pareille. Alors qu'elle maugréait, le Voltali revint avec ses friandises. Mais à sa grande surprise, il en avait quatre dans la main. Elle n'était pas douée en Mathématiques, mais même en recomptant, elle arrivait à trois : Lui, Coupenotte, et elle. Elle eut sa réponse lorsque le Topdresseur vint s'agenouiller près de Kyûbi, qui fut très soudainement intéressée par le nouvel arrivant. Lorsqu'il lui offrit la glace suivit d'un caresse, la Pokémon de feu le remercia d'un bruyant et enjoué « PIIIIIIX !! », ses yeux brillants devant la gourmandise. Puis avec un grand sourire, il lui tendit la sienne, qu'elle accepta en rougissant, accompagnant cela d'un timide « Merci beaucoup ... ». Il offrit ensuite la crème glacée à son Coupenotte avant de garder la dernière et de s'asseoir à nouveau. Lorsqu'il lui fit signe de poursuivre son discours, Celest dû se forcer à se réveiller. Elle nageait en plein paradis plus qu'irréel, mélangé à un espèce de mal-être, de gêne, d'embarrassent. D'ailleurs, la dresseuse termina son récit par un petit « … C'est un Pokémon sûrement complexe. »
Elle goûta à la crème glacée dans ses mains, qui était au parfum baie Oran, le goût classique et universel qui été apprécié de tous, et bien entendu, la jeune femme ne faisait pas exception. La baie mêlée à du sucre donnait un parfum exquis, un vrai régal pour les papilles. D'ailleurs, la fraîcheur de la chose soulagea instantanément la chaleur qui s'accumulait dans son corps. Malheureusement, la chaleur qui était sur son visage refusait obstinément de disparaître. Et ce n'était pas la chaleur ambiante qui lui causait ça, bien entendu.
Celest jeta un œil à l'homme assis à ses côtés, et constata avec étonnement qu'il avait les joues rosées. Qu'est-ce qui lui arrivait ? Il avait chaud, d'un coup ? Légèrement inquiète, elle lui demanda :
« Tu vas bien... ? »
Il cligna des yeux avant de lui jeter un regard incrédule, comme si il venait de sortir un peu trop brusquement de ses pensées. C'est après un deuxième clignement d'yeux qu'il sourit, lui assurant que tout allait bien. Poussant un petit soupir de soulagement, elle lui rendit son sourire avant de continuer de déguster à nouveau sa glace à la baie Oran. Elle dirigea ensuite son regarde vers ses Pokémons. Sa Goupix se délectait de sa sucrerie dans ses pattes, donnant de grand coups de langues dans la crème. Juste à côté, Draby et Loki regardaient la renarde, dégoûtés, se demandant comment il lui était envisageable de manger quelque chose d'aussi répugnant qu'une glace FROIDE. La troupe d'Orren n'avaient pas changé d'occupation non plus, sauf Mjöl qui avait changé de position en cours de route.
Et depuis presque une heure, la vilaine curiosité de Celest la démangeait. Cette curiosité était cependant mêlée à une certaine inquiétude envers son ami. En effet, qu'est-ce qui lui était arrivé pour avoir un bandage aussi imposant ?
« Dis, euh … Je, je peux savoir ce qui t'es arrivé … ? »
Certes, elle était peut-être indiscrète, et ça la rendait encore plus pivoine, mais elle souhait vraiment savoir ce qui avait pu arriver à Orren. Elle priait, dans tous les cas, pour que ce ne soit pas trop grave, même si ça pouvait être difficile à croire, à en juger par le pansement géant.
Elle plaça  une mèche de ses cheveux turquoises derrière son oreille, à cause d'un petit souffle de vent qui venait de la déranger. En revanche, ce vent était loin d'être refusable, car il apportait un peu de fraîcheur à cette journée de début de période estivale. Dans tous les cas, même s'il faisait chaud durant la journée, heureusement que la nuit était beaucoup plus douce à ce niveau-là.
La jeune Topdresseuse releva la tête aux mots d'Orren.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1420-celest-kirin-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Mer 29 Avr - 1:40

Alors comme ça elle aimerait rencontrer Dialga ? Orren la comprenait bien, et même très bien. Lui aussi aimerait rencontrer un dragon légendaire : Rayquaza. Il n'était pas originaire de sa région il est vrai, mais tout de même c'était un des premiers mythes incluant un dragon qu'il avait entendu. maintenant il les connaissait tous et secrètement aimerait tous les rencontrer, si c'était possible. Et puis il se découvrit un peu en commun avec la jeune fille, elle aussi avait grandis avec un Pokémon Dragon. Sa mère possédait donc un Drattak, un puissant Pokémon dont il avait plus d'une fois entendu parler. Il sourit en repensant à son enfance, ces heures passées à jouer avec Bruywerne, il voyait que la même flamme l'animait lui et Celest. Et que dire de son aptitude. elle comprenait mieux les dragons que les autres Pokémons ? Voilà quelque chose d'intéressant. Lui comprenait les Pokémons qu'il côtoyait depuis un certain temps comme son équipe ou encore certains d'Aileen comme SPhax, Ellie ou Aurum. Il n'y avait nul doute qu'il avait fait le bon choix de vouloir l'entraîner, car elle sera vraiment une grand Dracologue un jour. Tout les deux poursuivaient le même but. Il avait appris à aimer les dragons, à les comprendre.
Il dégusta tranquillement sa glace, souriant de voir Loki et Draby avoir un air si dégoûté en voyant Freya dévorer la sienne. C'est vrai que c'était étrange pour un dragon d'aimer la glace, mais bon, il avait vu plus d'une fois que certains Pokémons pouvaient l'étonner. Comme Byvir qui était d'une inactivité dans nom la plupart du temps et pouvait d'un coup se réveiller et être énergique sans crier gare. C'était ça la vie de dresseur, la vie qu'il aimait.

- Tu vas bien... ?

-Oh euh oui oui, ne t'en fais pas ! J'étais euh perdu dans mes pensées.

Oui et quelles pensées. Il avait pensé que cette jeune fille assise à coté de lui, avec ses cheveux turquoises et ses yeux d'un bleu bien plus claire que les siens était plutôt jolie. Mais quelque chose comme ça, il ne l'avouera jamais. Il avait été trop blessé de s'ouvrir à quelqu'un, il n'avait plus confiance en ce genre de sentiments et se refusait donc purement et simplement de trouver une fille mignonne. Il lui sourit pour la rassurer et elle sourit en retour. C'était agréable, une journée aussi belle, une rencontre, un combat. Il était bien et appréciait cet instant. Il entendit derrière lui Mjölnir qui se tournait pour trouver une position encore plus confortable à son sommeil. Le reste de sa team vaquaient à diverses occupations, chacun ayant trouvé sujet d'intérêt. Les deux dresseurs étaient assis, côté à côté face à cette grande étendue d'eau saline qui se prolongeait à perte de vue. Orren se laissa aller un instant et s'adossa à l'arbre qui leur faisait de l'ombre.
C'était tout de même bizarre de se dire que ce jeune homme si réservé de nature et qui incitait si peu à la conversation par son air sérieux et sombre venait de prendre une dresseuse comme "élève". Enfin non plutôt protégée, il n'aimait pas dire élève, car cela le faisait passer pour un professeur. Jamais il n'aurait l'audace de se juger ainsi.

*Une protégée... Ah si on m'avait dit ça l'an dernier j'aurais éclaté de rire ! Enfin non j'aurais rougit, bégayé et soutenu que c'est impossible ! Et pourtant... Bah ça me changera de m'entraîner tout seul. Et au moins je peux aussi me rendre un peu utile.*

Plongé comme il l'était dans ses pensées, il fut complètement pris au dépourvu quand la voix de Celest s'éleva. Il se redressa pour la regarder quand elle lui demanda légèrement gêné.

- Dis, euh … Je, je peux savoir ce qui t'es arrivé … ?

AH elle parlait de sa blessure. C'est vrai qu'il était torse nu et qu'on pouvait voir ce gros bandage qui lui entourait le torse. Il avait complètement oublié qu'il avait enlevé sa chemise. Sa pudeur avait bien réduit ! Jamais il n'aurait osé avant se mettre torse nu devant une fille. Mais fallait croire que les boutades incessantes d'Aileen avaient finies par l'immuniser au fait de montrer son corps devant une personne du sexe opposé. Il réfléchit un peu à sa question. Cherchant ce qu'il pouvait dire. Au final il se dit qu'il n'avait rien à cacher et que de toute façon il n'avait pas à en avoir honte.

-Ca ? C'est à cause de mon Carmache. Il ne m'a jamais beaucoup écouté quand c'était un Griknot, il était agressif, et totalement désobéissant. J'ai voulu combattre Lino pour le plaisir et on a été éclaté parce qu'il ne m'écoutait pas.
Il inspira calmement. Je suis passé pour un idiot et l'ai engueulé, donc quand je l'ai giflé parce qu'il voulait m'attaquer, il a évolué et m'a balancé une Dracogriffe.

Il soupira calmement. Heureusement la blessure avait bien guérit, même si pas totalement. Il avait bien moins mal qu'avant et il pouvait enfin recommencer à faire du sport, même si d'une manière bien moindre. AU début le moindre effort craquelait les croûtes et laissait perler du sang, ce qui l'obligeait à aller chez cette sadique d'infirmière. Il devait encore faire attention, et dès qu'il faisait trop d'effort, Skoll ne manquait jamais de lui rappeler en lui aboyant dessus. Il faisait donc attention, laissant la blessure cicatriser complètement en espérant que ce soit le plus rapide possible. La dernière fois qu'il l'avait vu, elle était bien moins moche à voir, même si Needla lui avait dit qu'il garderait une très grosse cicatrice. Bah il s'en fichait bien.

-Mais je l'ai gardé ce Carmache, Spike. C'est après tout le premier dragon que j'ai capturé. Et même si il est très difficile à éduquer et qu'il ne veut rien entendre ; je sais qu'un jour j'arriverais à en faire un combattant d'exception et que nous pourrons enfin se comprendre.

Le pire c'est qu'il en était sûr. Il voulait absolument arriver à faire que Spike et lui s'entendent. C'était un travail de longue haleine, mais sa détermination paiera ! Il passa sa main sur son torse, comme pour sceller cette promesse qu'il se faisait à lui-même. C'était même pour lui, devenu un symbole de sa détermination.

-Tu sais après tout on le sait bien qu'on a pas choisi un type facile. Mais on est déterminés et c'est ça le plus important.

Il fit un grand sourire à Celest à ses côtés et se laissa à nouveau aller en arrière pour s'adosser à l'arbre. Un sourire étirait ses lèvres tandis qu'il regardait leur starters jouer ensemble. Il se demanda alors qquels Pokémons la jeune fille cherchait à avoir avant tout. Il savait très bien que pour lui un Ptyranidur et un Sonistrelle ne seraient pas de refus.

-Dis moi, tu aimerais avoir quels Pokémons prochaînement. Moi j'aimerais bien capturer un Sonistrelle. Ma mère a un Bruywerne et j'ai grandi avec. J'aimerais bienun jour en posséder un aussi.

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 14
Jetons : 652
Points d'Expériences : 207

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Mer 29 Avr - 11:55



On ne s'est pas déjà vus ?



"-Ça ? C'est à cause de mon Carmache. Il ne m'a jamais beaucoup écouté quand c'était un Griknot, il était agressif, et totalement désobéissant. J'ai voulu combattre Lino pour le plaisir et on a été éclatés parce qu'il ne m'écoutait pas. Je suis passé pour un idiot et l'ai engueulé, donc quand je l'ai giflé parce qu'il voulait m'attaquer, il a évolué et m'a balancé une Dracogriffe."

Celest ouvrit des yeux énormes. Un Dracogriffe d'un Carmache virulent en plein torse, ça n'avait pas dû être beau à voir. Le Pokémon devait en effet être d'une virulence extrême, au point de se rebeller et de blesser physiquement son dresseur. De plus, un Dragon n'était pas le type le plus « faible », loin de là. Et Carmache était la pré-évolution de Carchacrok, un dragon vraiment puissant. En tout cas, son grand bandage était désormais justifié, et pour cause. L'étudiante n'en revenait pas. Il avait dû souffrir énormément, et cela lui pinça le cœur. Cela devait être dur pour lui...
« Mais je l'ai gardé, ce Carmache, Spike C'est après tout le premier dragon que j'ai capturé. Et même si il est difficile à éduquer et qu'il ne veut rien entendre ; je sais qu'un jour j'arriverai à en faire un combattant d'exception et que nous pourrons enfin se comprendre. »
Cela fit sourire la dresseuse. Il était déterminé et plein d'ambitions louables, et elle trouvait cela très admirable chez lui. Il passa sa main sur son torse, comme s'il venait de se promettre une chose à lui-même.
« Tu sais, après tout, on le sait bien qu'on a pas choisi un type facule. Mais on est déterminés et c'est ça le plus important. »
« Oui. »

Il se sourirent mutuellement. Enfin, après un petit silence, Orren reprit la parole.
« Dis moi, tu aimerais avoir quels Pokémons prochainement ? Moi j'aimerais bien capturer un Sonistrelle. Ma mère a un Bruywerne et j'ai grandi avec. J'aimerais bien un jour en posséder un aussi. »
Alors lui aussi, avait grandit avec un dragon ?
« Tout d'abord, il me tarde que mon Draby évolue en Drattak... J'aimerais avoir un Drattak, comme ma mère... »
Elle sourit, nostalgique. Oui, la bête ailée bleue qui s'amusait à rugir pour la faire sauter à quinze mètres de haut lui manquait. Elle réprima un petit rire quand elle se souvenait la farce qu'elle lui avait faite une fois, à lui plonger la tête dans l'eau alors que celui-ci reniflait un insecte suspect à sa surface. Il avait été prit par surprise, c'était le moins qu'on puisse dire. Pour se venger, il était venu se frotter la tête contre Celest, se séchant sur elle. Elle l'aimait beaucoup, ce Drattak, et savait que son Draby serait aussi exceptionnel.
« … Sinon, il est vrai que j'aimerais avoir un petit Solochi, moi aussi. Je le trouve très mignon. Ou encore, un Draco, un Ptyranidur, ou même un Altaria et un Libégon.. Et même si il n'a pas le type Dragon, un Dracaufeu. »
Voilà, c'était ses projets en matière de type Dragons. Bien entendu, il y avait beaucoup d'autres Pokémons qu'elle adorait, mais la liste était trop longue. Il y avait quasiment de tous les types.
Elle observa son petit Draby, qui n'avait pas lâché le Diamat jusqu'à maintenant. Les deux s'amusaient comme des fous, à s'en épuiser. Et bien entendu, Kyûbi se délectait toujours de sa glace, qu'elle tentait de préserver tant bien que mal. C'est d'ailleurs après avoir mangé un bout de la sienne que Celest ferma les yeux, levant légèrement la tête. De temps à autres, elle aimait simplement apprécier ce qui l'entourait seulement par le son, et reconnaître les éléments ambiants seulement au travers de ses sensations ou de son audition. Elle laissa la légère brise qui soufflait caresser ses cheveux, et senti l'odeur de la mer salée, mélangé à d'autres parfums trop légers pour qu'ils soient identifiables. Elle entendit un cri de son Draby, suivit par celui de Loki, et elle comprit qu'ils étaient de nouveau en train de s'amuser. D'ailleurs, désormais qu'Orren était son Coach, les deux dragons allaient pouvoir se voir plus souvent, s'entraîner sûrement ensemble aussi, et le dragon bicéphale allait pouvoir donner des conseils au starter, tout comme Orren allait en donner à Celest. Ainsi, l'entraînement ne sera pas qu'un supplice pour le petit Draby mais également un petit moment de jeux entre amis. Les vagues s'écrasaient sur la côte dans un bruit relaxant, ce qui donnait une ambiance sonore agréable.
Enfin, la jeune dresseuse rouvrit doucement les yeux, et abaissa à nouveau la tête, poussant un petit soupir de contentement. Elle était bien, là, et n'avait pas envie de bouger. Sa gêne avait d'ailleurs bien diminué, et même si son cœur battait un peu plus fort que d'habitude, il s'était bien calmé. Elle devait vraiment trouver un moyen de maîtriser sa timidité ou sa gêne, mais d'un autre côté, elle avait un homme torse nu à quelques centimètres d'elle, alors c'était loin de l'aider. Clignant des yeux, elle étira doucement ses jambes, qui devenaient engourdies au bout d'un moment. Elle jeta un œil à son iPok dans sa poche afin de s'assurer de l'heure. Constatant qu'elle avait encore du temps avant la fin de la journée, elle sourit légèrement avant de ranger l'appareil. Dans tous les cas, cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas battue, et cela avait fait du bien à la dresseuse comme à ses Pokémons.
Un mouvement attira son œil, et l'étudiante repéra Kyûbi qui trottinait docilement vers elle, fixant assez intensément ce qui lui restait de glace dans les mains. Celest ne pu s'empêcher de sourire ; sa renarde de feu était une véritable gourmande. Le Pokémon vint s'installer sur les genoux de sa maîtresse, se frottant à elle tel un chat.
« Non Kyûbi, je sais ce que tu veux. Pas moyen. »
Elle émit un rire en voyant la réaction de son Pokémon, qui tentait un « Regard Touchant », de la même façon qu'elle avait charmé son adversaire lors du combat.
Mais sa dresseuse était habituée, aussi elle ne flancha pas... Ou presque. Ne pouvant être insensible aux charmes du Goupix, elle prit un bout de crème glacée sur son doigt et le tendit vers Kyûbi, qui s'y attaqua à coups de joyeux coups de langue.
« Je crois que Kyûbi va bien s'entendre avec ton Coupenotte... Elle est sûrement aussi gourmande qu'elle. »
Le dresseuse jeta un œil au Pokémon mentionné, qui avait également fini sa glace et fixait le renard avoir un supplément. C'était clair pour Celest.
« ...Tu peux en avoir aussi, si tu veux. »
Le dragon shiny ne se fit pas prier. Il trottina vers la jeune femme tandis qu'elle lui offrait un supplément de glace. Souriante, elle observa le Pokémon se régaler. D'une pulsion taquine, elle regarda Orren d'un œil malin, et constata qu'il avait fini sa friandise. Souriante, elle l'observa.
« Tu es jaloux, toi aussi ? »
Elle émit un petit rire avant de rougir un peu plus. C'était rare qu'elle plaisante avec quelqu'un si tôt dans la relation avec la personne, mais elle sentait qu'elle pouvait s'y autoriser. Caressant sa Goupix, elle mangea un énième bout de sa glace à elle, mais toujours souriante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1420-celest-kirin-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Jeu 30 Avr - 9:10

Orren écoutait le souffle régulier de Mjölnir qui s'était assoupie. Il ne penses pas que le combat l'ait autant épuisée, mais du moins la dragonne passait la plus grande partie de son temps à s'occuper de Freya quand ni son dresseur, ni Skoll ne le faisaient. Et s'occuper d'un jeune dragon était quelque chose de fatiguant. Heureusement, pour le moment la petite chromatique était bien trop occupée avec sa glace. Orren observa d'un oeil amusé la renarde de feu faire tout un manège pour obtenir un peu de glace supplémentaire. Et les yeux doux qu'elle fit, dans un simulacre d'une attaque "Regard Touchant" était absolument déloyal. Comment quelqu'un pouvait-il lui refuser quoi que ce soit avec cette expression. Pourtant Celest ne lâcha pas, ou du moins pas complètement. La Goupix eut tout de même droit à une partie de glace qu'elle put laper sur le doigt de sa dresseuse.
Sentant du mouvement sur ses genoux, il vit que Freya quittait sa place, toute son attention rivée sur la glace de Celest et le supplément que venais d'obtenir Kyubi. Orren soupira. Il venait de finir sa propre glace et là voyait que son Pokémon allait quémander. Il s'apprêta à la rappeler à l'ordre quand Celest lui en proposa avec un sourire. Bon eh bien si ça ne semblait pas déranger plus que ça la jeune fille, il n'y voyait rien à redire. La chromatique s'approcha alors bien plus vivement après un "Couuuuup !!!" enjoué. Eh bien pour le coup l'habituelle timidité de la dragonne ne rentrait plus en compte, seul comptait le supplément de cette délicieuse chose sucrée que lui offrait gentiment la jeune fille aux cheveux turquoises. Orren sourit et se laissa de nouveau aller en arrière, cherchant son équilibre pour s'adosser un peu mieux à l'arbre.

- Tu es jaloux, toi aussi ?

Et il manquât de tomber au sol, tellement la question de la jeune fille le surpris. Alors là il était complètement pris au dépourvu  et ne savait pas du tout comment réagir ! Il ne s'attendait pas du tout à une boutade comme celle-ci de la part de la jeune fille. Il se mit alors à rougir vivement, semblant se tasser sur lui-même. Il regarda Celest et vit que malgré sa légère rougeur, elle avait les yeux qui pétillaient de malice et un léger sourire sur les lèvres. S'apprêtant à rester ainsi : prostré et pivoine. Il pensa à lui rendre la monnaie de sa pièce en plaisanterie. Il lui fallait répondre, mais quoi ? Alors il pensa à qu'est ce que sa soeur aurait dit ou fait à sa place et une idée lui vint.
Il s'approcha de Celest, le visage toujours légèrement cramoisi, mais en la fixant du même air malicieux et avec un sourire qui étirait ses lèvres. Là il la regarda dans les yeux avant de dire d'un ton taquin, voir presque provocateur.

-Oh que oui je suis totalement jaloux, donc que comptes tu faire ?

Pas habitué à dire ce genre de chose, il dut se retenir de piquer un fard. Un groupe d'élève passa et gloussa en les regardant. Qu'y avait-il de si drôle ? Bien sûr le naïf petit dracologue ne saisissait pas que son comportement et sa position à quelques centimètres du visage de Celest, avec juste sa glace qui les séparait, était très... hum tendancieuse ? Mais bien sûr le préfet ne remarquait rien, il s'était certes inspiré du style de réponse qu'il savait qu'Aileen ferait. Mais une réponse vis à vis de lui, qu'elle aimait gêner, ou Loan avant qu'il sortent ensemble, ,mais où les deux jeunes jouaient beaucoup à un jeu... eh bien particulier. Bien sûr cela il ne le savait pas, il n'avait pas fait attention que sa "réponse" laissait le champ possible à pleins de possibilités de réponses.
Tu ne sais rien Orren Losvrok !

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 14
Jetons : 652
Points d'Expériences : 207

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Jeu 30 Avr - 12:31



On ne s'est pas déjà vus ?



"Oh que oui je suis totalement jaloux, donc que comptes tu faire ?"

Le cœur de la jeune femme rata un battement. Qu'avait-il dit ?
Pour sûr, elle était loin d'imaginer une réponse pareille. Enfin, à vrai dire, elle n'avait rien imaginé du tout, elle l'avait simplement laissé répondre. Mais la cerise sur le gâteau, ce n'était pas la réponse en elle-même, bien que très ouverte, gênante, provocatrice et taquine. Non, c'était surtout qu'Orren s'était rapproché dangereusement d'elle. Ses joues étaient quelque peu rougies, mais elle était trop sous l'effet de la surprise, prise au dépourvue, qu'elle n'y prêta pas attention. Désormais, leurs visages étaient à quelques centimètres d'écart ; seule la glace de Celest faisait office de barrière.
La dresseuse n'échappa pas au regard bleu marin profond du dresseur en face d'elle. C'était à lui de la mettre mal à l'aise, et il lui avait clairement rendu la monnaie de sa pièce ; elle était entièrement paralysée. Son visage avait viré au rouge pivoine, sa peau la brûlant. Elle se paralysa, les yeux grands ouverts. Que répondre désormais ? Bon, elle l'avait cherché, certes. Mais au fond d'elle, malgré la gêne immense qu'elle ressentait, elle n'était pas prête à lâcher son morceau de viande.
Clignant lentement des yeux, elle entendit un groupe d'étudiants passer non loin d'eux et glousser. Ah, les étudiants... Il se fendent la poire pour trois fois rien. En temps normal, la jeune femme aux cheveux turquoises se serait encore plus tassée, mais elle décida de ne pas y prêter attention et de se concentrer seulement sur le moment présent. Même les Pokémons semblaient les observer, puisqu'elle n'entendait plus aucun cri.
« Euh, J-Je... »
Mais c'est vrai ça. S'il est jaloux, elle fait quoi ? Pour elle, ce n'était pas le moment de se dégonfler et jouer les timides. Même si son rythme cardiaque avait subitement accéléré, que son visage la brûlait et qu'elle était paralysée, elle se devait de trouver une solution.
« Tu l'as cherché, t'assumes », ricanait une voix dans sa tête.
« J'assume », rétorqua intérieurement Celest, lui clouant le bec.
Les yeux bleu glace de la dresseuse retrouvèrent leur éclat de malice, et, ne reculant pas, elle attrapa un bout de glace avec son petit doigt. Elle regarda Orren dans les yeux, et vint délicatement poser la crème glacée sur ses lèvres.
Même après ce geste, elle ne bougea pas d'un pouce, se contenta de tourner encore plus rouge que précédemment, si possible. Plus loin des deux, Draby et Loki s'étaient immobilisés dans leur jeu, et trois têtes observaient leurs dresseurs. La Goupix ne disait pas mot, ne voulant pas les interrompre dans ce qui semblait pour elle un jeu entre les deux humains.
D'habitude, Celest n'aurait jamais été aussi loin dans ce genre de plaisanteries. Elle aurait été bien trop gênée. Elle l'était toujours, mais elle était d'humeur taquine aujourd'hui. Bon, il répond à sa provocation aussi. Son Coach semblait d'ailleurs réceptif, et elle appréciait beaucoup la chose.
Par ailleurs, la timidité de la jeune Topdresseuse l'empêchait de regarder une personne dans les yeux quand gênée.
Cependant, elle plongea à nouveau dans le regard océan du Voltali.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1420-celest-kirin-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Jeu 30 Avr - 22:26

Orren vit que Celest se figea et ne bougea plus d'un pouce. Son visage s'était même teinté d'une couleur rouge très vive, comme si elle venait de courir un marathon. Eh bien ce n'était pas l'effet escompté. Il avait pensé que le ton taquin de la jeune fille une invitation à une petite joute. L'un cherchant à gêner l'autre jusqu'à ce que... Jusqu'à ce qu quoi d'ailleurs ? Il n'en avait aucune idée et ne savait pas beaucoup ce qu'impliquait le jeu qu'il avait commencer. Oui c'était lui qui avait commencé. Elle lui avait lancé une perche, mais c'était à lui de la saisir ou non. Il aurait très bien put garder la balle dans son camp et ne rien en faire, se contentant de rougir, bégayer et ne pas renvoyer la balle de cette manière. Eh bien non il avait voulu la renvoyer en prenant exemple sur sa soeur, mais Aileen faisait ça avec Loan qui répondait très volontiers. Pour le moment sa protégée était interdite. Elle se contenta de commencer une phrase, bégayant légèrement et s'arrêtant d'un seul coup. Elle ne continua d'ailleurs pas sa phrase.
Le silence qui régnait entre eux, mêlé à cette proximité rendit le jeune homme nerveux. Cette absence de paroles était pesant et il s'apprêta à s'excuser pour ne pas poursuivre ce moment dérangeant. Mais alors que ses joues commençaient à devenir de plus en plus rouges, le regard de Celest changea. Ses yeux bleus glaces retrouvèrent leur éclat malicieux et c'est avec un sourire et par un geste simple que la jeune fille tua les mots qui naissaient dans la bouche du dracologue novice. Elle attrapa un bout de glace sur son index et le posa délicatement sur ses lèvres. Sur ses lèvres à lui.

Les yeux bleu océan d'Orren s'écarquillèrent de surprise et il fut incapable de bouger Que venait-elle de faire ? Et surtout, pourquoi ? Il était absolument abasourdi. Aucune réaction ne se fit, si ce n'est que ses joues s'empourprèrent encore plus. Il tenta de réagir, de trouver quelque chose à faire. Le mieux aurait été de riposter de la même manière, mais toucher les lèvres de la jeune fille. La simple pensée lui donnait des fourmis dans les mains et faisait battre son coeur encore plus vite qu'il ne le faisait déjà.
Il commença alors à réfléchir à vive allure, son esprit se mit à envisager toutes les actions possibles. Certaines que le jeune homme était absolument incapable de réaliser et d'autres qui semblaient un peu trop... niais dirons nous. Il ne pouvait pas réagir comme la personne qu'il était, il lui fallait prendre de l'aplomb, continuer ce jeu dangereux à lequel il jouait. Un jeu où il ne saurait pas où ça le mènerait, et si elle continuait de surenchérir ?  "Oublie et joue" sembla dire une voix dans son esprit. Et cette voix avait raison, il devait faire comme dans un combat, se laisser aller à l'instant présent et agir.
C'est avec cette pensée en tête, qu'il poussa doucement la main de la jeune fille qui tenait la glace. Cette même glace qui représentait la dernière barrière envers leurs visages. Il avança alors sa tête, l'approchant lentement mais sûrement vers le visage de la jeune fille. Il agit, alors, vivement, instinctivement et sans réfléchir. Surtout sans réfléchir. Il déposa alors un petit bisou sur le nez de la jeune fille, les lèvres avec encore pleine de la crème glacée, lui  en déposant sur le bout de son nez avant de se lécher doucement les lèvres avec un sourire. Il se délecta du goût de la glace, comme du sentiment qui l'emplissait. Ce sentiment de jeu et d'excitation si proche de celui du combat.

-Jaloux, mais pas égoïste, je partages !

Il sourit alors à Celest, un grand sourire de toute ses dents avec ses yeux qui pétillaient de malice. Malgré ses joues qui rougissaient de plus en plus, malgré son coeur qui tambourinait dans sa poitrine comme la chevauchée d'un groupe de Diamat. Malgré son ventre qui semblait être le nid d'une envolée de Prismillons sauvages et surexcités. Mais il n'écoutait pas toutes ces sensations, il restait concentré sur l'instant présent. Il restait là à fixer la dresseuse dans ses yeux bleu glace comme le reflet d'un glacier d'eau pure, son sourire toujours aux lèvres. Il ne savait pas ce qu'elle ferait en retour, jusqu'où allait les mener leur jeu. mais tout cela lui importait peu, il n'y pensait même pas du tout. Seul importait cet instant et le geste qu'il venait d'avoir.

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 14
Jetons : 652
Points d'Expériences : 207

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Ven 1 Mai - 0:21



On ne s'est pas déjà vus ?



Celest observa Orren. Les yeux très grands ouverts. Elle était incapable de bouger, paralysée, comme face à un serpent. Ses yeux glace affrontaient l'océan de l'homme en face d'elle. Ce dernier avait été très surprit de la réaction de la dresseuse aux longs cheveux turquoises. Mais... Il s'était vite ressaisi. Elle sentit un contact électrifiant sur sa main, et comprit que c'était celle d'Orren malgré que son cerveau fasse la grève. Doucement, il poussa la dernière barrière qui les séparait, et s'approcha encore plus d'elle, assez pour qu'elle puisse même sentir son souffle contre sa peau. D'un geste vif, il embrassa le bout du nez de la jeune femme, ses lèvres toujours pleines de glace, lui en mettant sur le nez. Reculant légèrement, il lécha ses lèvres, d'une manière quelque peu suggestive, ce qui causa pour effet à l'étudiante de rougir de plus en plus. Son cœur s'était mis à sprinter en ligne droite, et galopait tel un Galopa lancé à pleine vitesse dans sa poitrine.  Et à nouveau, la voix dans sa tête résonna : « Tu as voulu jouer... ». Certes, mais une nouvelle fois, il avait surenchéri, et était réceptif. Malgré le jeu dangereux qu'ils semblaient jouer, aucun des deux ne voulaient lâcher sa part. L'idée du résultat effleura rapidement l'esprit de Celest, avant que son cerveau l'envoie valser. Elle ne pouvait que tenter de se concentrer sur le moment présent. D'ailleurs, elle se devait de répondre à Orren. La dresseuse aimait beaucoup les jeux, et elle se battait jusqu'au bout, à l'extrême limite. D'ailleurs, son entourage était quasi inexistant, plus rien n'existait à part son Coach et elle.
La voix du dresseur la tira provisoirement hors de sa bulle de réflexion.
« Jaloux, mais pas égoïste, je partage ! »
Ah, oui. Elle avait toujours cette sucrerie gelée sur le bout du nez, et Orren la regardait attentivement, l’œil malin. Il était également en train de jouer, et de se battre. Ses joues étaient aussi légèrement rouges, et il abordait un sourire malicieux, presque provocateur, la défiant d'aller plus loin.
Un éclair de détermination passa dans les yeux de Celest. Pas question d'abandonner maintenant. Ce n'était pas le moment de jouer la poule mouillée, et cette fois, elle luttait de toutes ses forces contre sa timidité, qui d'habitude la dominait. Il lui fallait une riposte marquante. Il voulait jouer, elle allait jouer avec lui.
Tout d'abord, elle cligna des yeux, avant de passer son doigt sur son nez, y ramassant la crème glacée. Elle lécha ensuite son index, sans lâcher Orren des yeux. Ramenant le reste de friandise à elle, elle recommença à en prendre, cette fois légèrement plus qu'avant. Souriant légèrement, elle traça un chemin glacé... le long de son cou. En revanche, contrairement à la dernière fois, elle décida d'aller plus loin. Sa voix intérieure était d'ailleurs bien loin de la retenir, au contraire. La taille de la jeune étudiante faisait qu'elle était parfaitement au bon niveau. Doucement, elle s'approcha du point de départ de son chemin, et du bout de la langue, remonta le long de sa peau, éliminant la friandise glacée de son cou chaud. Quand elle fut arrivée à la dernière goutte, elle recula lentement, créant à nouveau le contact visuel avec le Voltali.
Elle rougissait tellement qu'elle pouvait presque sentir des larmes lui monter au visage. Heureusement qu'ils étaient à l'ombre, car l'atmosphère entre les deux était devenue une vraie fournaise, en plus de la chaleur écrasante du Soleil. Elle ne sentait presque plus son corps, sous la chaleur, la paralysie et l'excitement du jeu. C'était une réelle bataille, il procurait les mêmes sensations que durant un match. Chacun se défendait à sa manière, et cette fois, il n'y avait pas de différence écrasante de niveau. Ils se battaient à armes égales, aucun des deux n'étant prêts à renoncer.
« ... Jouons. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1420-celest-kirin-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Ven 1 Mai - 1:26

En effet, elle s'était tout bonnement paralysée à son geste. Orren se demanda même si il avait bien fait, mais une petite voix, oh si petite vois, lui murmurait d'un ton moqueur qu'après tout elle l'avait bien chercher. Elle avait voulu jouer avec lui, et Orren en s'inspirant des jeux de sa soeur et de son copain avait répondu au jeu. Il lui avait plutôt bien rendu la monnaie de sa pièce et s'attendit presque à la voir perdre à ce jeu dangereux. Pourtant ce ne fut pas le cas. Le préfet devait savoir qu'on ne vends pas la peau de l'Ursaring avant de l'avoir tué. Il sentit même Mjöl qui derrière se réveillait, levait un oeil intrigué sur les deux dresseurs. Était-ce un ricanement que la dragonne avait poussée ou avait-il rêvé ? Il ne put savoir la réponse ou se retourner, car à ce moment même la jeune fille aux cheveux turquoises réagi en face de lui.
Cela faisait même quelques secondes qu'il avait oublié totalement son environnement. Il aurait très bien put se retrouver sur une île déserte avec pour seule compagnie Celest que ç'aurait été la même chose. Freya tenta pourtant d'attirer l'attention du dresseur sur le fait que la glace de la dresseuse se mettait à fondre. Il était trop concentré, trop effacé. L'instant présent se limitait à ce jeu, si semblable à un match effréné à niveau égal.

Avec un air tout aussi malicieux qu'avant, elle enleva de son index la glace sur son nez pour y goûter tout en le fixant. Orren aurait presque parié qu'elle était encore plus taquine qu'avant, mais il ne pouvait trouver cela plausible. Pourtant la suite allait lui prouver le contraire. Elle ramassa de nouveau de la glace avec son doigt. QU'allait-elle faire ? La même chose ? Qu'avait imaginer la jeune dresseuse en face de lui qui pourrait détrôner son geste ? Eh bien elle traça simplement une ligne de friandise sur le cou du préfet qui frissonna au contact de cette matière gelée. Il se questionna encore plus sur ses intentions concernant ce geste, son esprit rejetant toutes les hypothèses qui lui arrivait.
Trop enfoncé dans ses pensées, il ne vit pas la jeune fille venir. Celle-ci, aidée par sa petite taille par rapport au dracologue, se pencha vers lui avant de récupérer la glace sur son cou, directement avec sa langue. Orren senti le contact chaud mais légèrement humide de la langue de la dresseuse sur son cou, son souffle caressant sa peau mise à rude épreuve. Il tiqua et frissonna vivement, sentant un étrange mélange de sensations l'emplir. Une sorte de frénésie voulait s'emparer de lui tandis qu'il sentait qu'elle arrivait au bout de cette ligne. Le froid remplacé par le chaud contact de Celest. Alors là, elle cherchait vraiment à pousser le jeu jusqu'au bout. Il resta quelques secondes à la contempler, ne sachant pas si il devait réagir. Le contact visuel qu'elle reprit, envoûtant son regard de ses yeux de glace fut comme une attaque Hypnose. Pourtant il était bien éveillé non ? il eut presque envie de se pincer pour vérifier ce fait, mais les sensations étaient trop présentes et les événements lui échappaient de trop pour que ce soit un rêve éveillé, ou même une hallucination procurée par la chaleur.
Il pensa pendant quelques secondes à arrêter le jeu là. Abandonner avant que cela ne dégénère vraiment. Mais quelque chose dans les yeux de Celest l'en interdisait, lui disait de continuer. Elle le mettait au défi d'arriver à surenchérir. Allait-il le faire ? Le pouvait-il seulement ? Au fond de lui il savait que lui, malgré les risques encourut, il irait au bout. Bah et puis à bas la finalité, seul importait de remporter cette guerre mentale et physique dans laquelle ils s'étaient tout deux lancés. Il la regarda droit dans les yeux, lui rendant au centuple le défi qu'il lisait dans son regard. Puis enfin il ouvrit la bouche pour prononcer ces quelques mots simples d'une voix grave, mesurée et basse.

-Hum... Surenchéris un peu, mais d'abord... jouons

Il pris alors à son tour un peu de glace sur le bout de son index droit et la déposa délicatement sur les lèvres de la jeune fille, au coin de sa bouche. Il baissa alors sa main, plongeant plus profondément encore dans son regard. Il se rapprocha doucement d'elle une nouvelle fois, mais cette fois sa main gauche se posa sur l'épaule de celle-ci, pendant que sa main droite attrapait lentement son menton, avec douceur. Plus encore il rapprocha son visage du sien, sentant désormais le souffla de la dresseuse aux cheveux turquoise sur sa peau. E d'un seul coup, sans véritablement donner de signes avant-coureurs, il bannit cette distance, la rendant totalement nulle tandis que ses lèvres se posaient délicatement au coin de celles de la jeune fille pour y récupérer cette douceur qui était en train de fondre. Ce contact ne fut pas des plus brefs, mais ce ne fut pas long non plus. Pourtant pour Orren, le temps s'étira, semblant s'allonger à l'infini et prolonger ce moment pendant bien plus de temps que la réalité.
Il reprit sa place et continua de fixer la jeune fille. Il était sûr qu'elle ne pourrait pas riposter sur ce coup ci. Ou sinon, eh bien leur jeu leur échappera cette fois pour de bon ! Il ferma même légèrement les yeux, savourant la brise qui rafraîchissait cet instant brûlant. Le bruit des vagues calma au moins légèrement les battements affolés de son coeur. Mais quand il rouvrit ses yeux, ce même coeur rata un battement.

Au delà de Celest, au bord de l'eau. Il voyait sa soeur qui l'observait avec un grand sourire et qui, voyant qu'elle avait été remarquée, se permit de lui faire un petit coucou de la main. Pris la main dans le sac comme on dirais ! Cette fois il allait entendre parler de ça pendant longtemps, très longtemps. il était persuadé que l'interrogatoire commencerait ce soir. Même si il était évident que sa soeur tentera de se rencarder sur ce qu'elle jugeait la conquête de son cher frère, bien avant. Elle passa ensuite son chemin, continuant de marcher au bord de la plage sans plus l'observer.
Pour le Voltali ce fut une bonne douche glacée qui lui fit prendre conscience de la situation. Il était peut être allé même un peu trop loin, pourtant trop tard pour faire marche arrière. Il rougit alors encore plus intensément et en croisant le regard de Celest, rata un deuxième battement de coeur. Il allait frôler la crise cardiaque aujourd'hui. Elle était tout aussi rouge que lui et son expression était indéchiffrable pour le garçon. Le pire ? Il la trouvait vraiment et franchement très mignonne, absolument adorable. Mais il ne devait pas, ce ne pouvait pas !

-je euh je... je suis désolé.. je n'aurais spas dut je...

Il ne put continuer de parler, s'arrêtant brusquement en plein milieu de ses tentatives d'explication plus qu'hasardeuses.

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 14
Jetons : 652
Points d'Expériences : 207

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Ven 1 Mai - 2:48



On ne s'est pas déjà vus ?



« -Hum... Surenchéris un peu, mais d'abord... jouons »

Que voulait-il dire ? Qu'avait-il en tête ? Celest était toujours paralysée. Il avait décidé de surenchérir à nouveau, et s'était désormais pleinement prêté à ce jeu clairement sensuel. Le ton qu'il avait employé ici déclencha une sorte de vague de chaleur dans le corps entièrement engourdi de la dresseuse. Il lui était impossible de rougir plus. Du moins, c'était ce qu'elle pensait jusqu'à présent. Après tout, Orren était sur le point de contre-attaquer. Elle l'avait mit au défi, et il l'avait relevé avec plus de détermination que précédemment. C'est avec un regard qui en disait long sur ses intentions que le dresseur aux yeux océan s'amusa à son tour avec la crème glacée. De son index, il déposa délicatement la friandise gelée, mais désormais quelque peu fondue sur le coin des lèvres de Celest. Même si son cerveau était toujours un gréviste professionnel, il réussit à déduire les prochains mouvements d'Orren. Mais malgré les prédictions, le corps de l'étudiante refusa de bouger ou d'anticiper quoi que ce soit d'autre. Non, impossible. Toute réflexion s'était évaporée. Cependant, le contact électrifiant de la main du dracologue contre sa peau une nouvelle fois la réveilla. Elle frissonna malgré elle, sentant ses doigts glisser sur son épaule. Et enfin, ses rougeurs s'accentuèrent, même si cela semblait impossible, lorsque sa seconde main releva son menton, alors qu'il se rapprochait encore plus. Leurs lèvres étaient à quelques centimètres seulement.Or, sans qu'elle eu le temps de faire quoi que ce soit, il combla la distance qui les séparaient et nettoya la glace sur le coin de ses lèvres en l'embrassant à cet endroit.
Une nouvelle vague de frissons parcouru Celest. Son cœur rata un énième battement. Sa paralysie était totale, elle n'arrivait même plus à cligner des yeux.
Même si cet instant n'était pas long en soit, il sembla se figer dans le Temps pour la dresseuse. Elle n'était pas prête d'oublier toutes les sensations qui s'entremêlaient les unes aux autres dans tous les sens.
Orren sembla s'immobiliser un instant après avoir reculé. Son œil perdit soudainement son éclat taquin, alors qu'il semblait fixer quelque chose derrière Celest. Ensuite, il la regarda, et devint soudainement plus rouge, pas certainement pas aussi rouge qu'elle. Elle était quasi totalement dans son monde, aussi elle n'eu pas la présence d'esprit de se demander ce qui se passait.
Par contre, la voix d'Orren s'éleva de nouveau, mais sur un ton différent.
« Je euh je... Je suis désolé... Je n'aurais pas dû, je... »
Il se stoppa soudainement dans ce qui semblait des explications quant à son acte précédemment accompli. Qu'avait-il vu ou réaliser pour changer subitement de cette façon ?
Mais Celest n'avait pas cette idée en tête. Elle ne le considérait pas à terre, aussi pouvait-elle se permettre de « l'achever ». Et une dernière idée germa dans son esprit. Elle comptait profiter de ce petit instant de faiblesse. Après tout, il est fortement déconseillé de tourner le dos à un adversaire.
Pour elle, c'était la ligne droite. Et dans une ligne droite, on donne le meilleur de soit, on est virulent. C'était l'assaut final !
Se penchant en avant, elle murmura doucement à l'oreille d'Orren.
« Je n'ai pas encore fini de jouer avec toi... »
Avec son doigt, elle prit ce qui restait de glace et traça un deuxième chemin. Il commençait au coin des lèvres d'Orren -vengeance-, passait par son lobe d'oreille et finissait par son cou. Or, vers la fin du cou, elle dessina un cercle avec plus de crème glacée. Elle sourit malicieusement. Si il avait la force de surenchérir avec ça, ça allait être très compliqué pour lui.
Sans crier gare, elle s'attaqua à lui, commençant au début du parcours. Elle embrassa la crème sucrée sur la peau du Voltali, et suivit son chemin, alternant entre quelques baisers et coups de langue. Arrivée à l'oreille, elle enleva la crème avec un coup de langue avant de mordiller la peau. Finalement, elle enfouit sa tête dans son cou, le débarrassant de la glace. Et vint l'Endroit. Poussant un petit souffle, elle commença par embrasser la sucrerie, la nettoya, puis mordit dans la peau avant de l'aspirer quelques longues secondes, créant ainsi l'effet voulu : une petite marque sur le cou du dracologue. Bien entendu, cette dernière n'allait pas rester longtemps du tout.
Toujours dans sa transe, Celest recula, et regarda Orren droit dans les yeux, triomphante.
Elle se lécha les lèvres.
Bats donc ça si tu le peux et si tu l'oses, Orren Losvrôk !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1420-celest-kirin-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Ven 1 Mai - 12:08

Ca y est, son cerveau venait vraiment de décrocher. Il était incapable de prononcer la moindre phrase intelligible. Il était complètement tétanisé, uniquement capable d'ouvrir et de refermer la bouche inutilement, comme un Magicarp dans un bocal. Il tentait de se faire violence, de réagir d'une manière ou d'une autre, mais il en était incapable pour le moment. Comme plongé dans une profonde torpeur.
Sa soeur venait de le prendre en flag' d'un jeu qu'elle même avait pratiqué. Il savait pertinemment, qu'une fois rentré dans sa chambre son Ipok sonnerait pour une série de question sur la jeune fille en face de lui. Il savait pourtant que c'était un jeu risqué dans lequel il s'était lancé avec la jeune dresseuse, mais il avait voulu continuer en lui répondant à chaque fois d'une manière plus virulente qu'avant. Et là il se retrouvait en face d'elle, la sensation de ses lèvres et le goût sucré de la glace encore présent.

Il baissa les yeux pour fixer le sol comme un enfant pris à faire une bêtise. Mais ce qu'il ne comprit pas, c'était que Celest était bien loin, très loin de le laisser s'en tirer à si bon compte. Il sentit d'un seul coup que la jeune fille s'avançait vers lui, sentant son parfum l’envahir et sa voix s'éleva pour lui murmurer à l'oreille.

-Je n'ai pas encore fini de jouer avec toi...

Il redressa la tête, croisant le regard malicieux de la dresseuse. De son doigt elle se saisit des derniers restes de la glace pour s'en servir une dernière fois. Elle traça de son doigt une longue ligne qui parcourait son visage et son cou. Et avant même de lui donner le temps de réfléchir ou de contester, ce qui semblait plutôt hors propos, elle s'avança pour lui déposer un son tour un baiser sur le coin des lèvres. Une douce vengeance de la jeune fille aux cheveux turquoises qui ne fit qu'accentuer un peu plus le rouge qui transparaissait sur le visage du Voltali. Il était facile de penser qu'il ne pouvait rougir plus, et pourtant c'était le cas. Il se sentait même poursuivi d'un intense frisson tandis qu'elle continuait de progresser sur ce chemin glacé, alternant entre des bisous et des coups de langues. Orren sentit une immense chaleur l’envahir, une chaleur bien plus intense et profonde que pouvait créer le soleil rayonnant.
Elle se permit même de lui mordiller l'oreille, créant comme une décharge dans le corps du Voltali qui frissonna une nouvelle fois bien plus intensément. Il se sentait envahi d'une sensation étrange et tout son corps et son esprit y faisait écho. Son esprit se vida tout simplement, ne faisant plus que ressentir et se concentrer sur ces sensations particulières qui l'assaillait tandis que la Mentali s'attaquait désormais à son cou.

Mais le final l'acheva. Enlevant la quelque once de raison qu'il pouvait lui rester. Il sentit même cette gêne disparaître, comme aspirée comme elle le faisait de sa peau de son cou. Il sentait les dents de la jeune fille qui le mordait sans violence. Elle se recula alors et le fixa intensément, sourire malicieux étirant ses lèvres. Elle le mettait au défi de surenchérir, de la battre après ce geste des plus tendancieux. Elle se lécha les lèvres, laissant le jeune homme aux cheveux sombre la fixer intensément.
Avant même qu'il ne comprenne, son corps se mit à agir tout seul, une sorte d'instinct primaire le guidant. Il n'était que le spectateur de ce qui allait se dérouler.

Ses lèvres s'étirèrent aussi dans un sourire malicieux, ses yeux bleus pétillants d'une excitation de jeu bien peu enfantin. Il se redressa alors de toute sa taille, se posant sur ses genoux pour regarder la jeune fille du haut de sa taille. Malgré cela elle continuait de le fixer dans les yeux, le mettant toujours plus au défi et n'étant pas intimidée ne serait-ce qu'un peu. Il balança alors son bras autour de la jeune fille, entourant sa taille de son bras tandis que sa main se posait sur sa hanche opposée. De son autre main il attrapa une nouvelle fois le menton de Celest pour le lever un tant soit peu et approcher son visage du sien. Il sentait très clairement son souffle sur son visage, leurs deux respirations s'entremêlaient dans cette proximité intime.

-Je n'ai pas non plus fini. J'ai un combat à gagner.


Sa voix susurrait ces quelques mots tandis que son regard la dévorait. Sans même le remarquer il se mordillait légèrement la lèvre inférieur. Puis une nouvelle fois il abolit cette distance, tenant fermement mais avec douceur la jeune fille pour qu'elle ne puisse tenter de sortir de son emprise. Il posa ses lèvres sur celles de la jeune fille, se délectant de cette sensation en la serrant contre lui. Il pouvait sentir son corps contre son torse dénudé et sentait son coeur tambouriner. Malgré le bandage, il avait l'impression que celui-ci allait sortir de sa cage thoracique. Il resta quelques secondes là à l'embrasser plus fougueusement qu'il n'aurait jamais osé penser le faire un jour. Puis remettant une très petite distance entre leurs lèvres il effleura celles de la dresseuse avec sa langue avant de l'embrasser une deuxième fois. Il lui roulait clairement et littéralement un patin.
Une petite voix dans son esprit s'excitait tout simplement. Le sommant d'arrêter en disant que sa soeur devait forcément encore être à les observer de loin, ou sinon un autre élève et ça ne manquerait pas d'alimenter des ragots. Il fit tout simplement taire cette voix, il n'avait cure de ce qui pouvait se passer. Seul le présent lui emportait.
Après plusieurs secondes qui parurent ne plus avoir de fins, il s'écarta à nouveau de la jeune fille, sentant encore les sensations de ses lèvres contre les siennes et de ce baiser sensuel qu'il venait de faire. Il continuait de regarder Celest d'un regard assuré, la défiant d'aller plus loin. Il était sûr de sa victoire, elle ne pourrait pas surenchérir. Le sourire qu'il lui adressa alors montra clairement ce qu'il pensait en cet instant.

*J'ai gagné !*

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...


Dernière édition par Orren Losvrôk le Ven 1 Mai - 23:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 14
Jetons : 652
Points d'Expériences : 207

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Ven 1 Mai - 14:52




On ne s'est pas déjà vus ?






Les lèvres d'Orren s'étirèrent en un énième sourire sensuellement provocateur. Pourtant, la jeune femme venait de commettre une nouvelle action particulièrement virulente. Elle était persuadée qu'il lui serait presque impossible de riposter. Ses yeux observèrent l'homme en face d'elle. Leurs yeux entraient en contact. Malgré leurs couleurs d'un froid éternel, leur regard brûlait d'une flamme ardente. Ils se dévoraient visuellement.
Ce qui, en temps normal, aurait choqué Celest, c'était surtout que le préfet s'était vite ressaisi, malgré la puissance de son attaque. Mais désormais, elle était entrée dans une sorte de transe, dans un monde parallèle, où la gêne n'existait plus, où c'était seulement elle et le dracologue sur des kilomètres de néant, personne aux alentours. Elle et lui. Uniquement.
Désormais, l'étudiante observait Orren, non pas avec gêne, mais avec curiosité. Cependant, malgré le fait qu'elle soit quasi anesthésiée aux émotions, elle ne pu s'empêcher de s'inquiéter. Qu'est-ce qu'il pouvait avoir en tête pour sourire ainsi après une telle action ? Elle eu vite sa réponse.
Le Voltali au regard de braise se dressa sur ses genoux, se grandissant malgré sa taille déjà bien supérieure à celle de Celest. Il l'observa, les yeux légèrement plissés, de ses yeux océan. Son sourire  s'élargit, et d'un geste vif, il attrapa la jeune femme par la taille, entourant son bras autour de son corps, sa main venant se poser sur sa hanche opposée. Le préfet l'attira contre lui, au corps à corps, envoyant une décharge électrisante tout le long de ses membres. Le contact de entre leur peau la brûlait sous l'ardeur de la passion de ce jeu sensuel. Elle ouvrit de grands yeux, stupéfaite. Mais il ne s'arrêta pas là. Avec sa main libre, il attrapa son menton et lui fit lever la tête alors qu'il avançait son visage vers elle. De nouveau, leurs souffles s'entremêlaient du à la proximité intime entre les deux dresseurs. Même au travers de sa poitrine et du bandage d'Orren, la jeune Topdresseuse pouvait sentir le tambourinement de leurs cœurs. Après un dernier regard malin, de dracologue combla le vide entre eux dans un acte qu'elle le pensait incapable de faire.
Il pressa ses lèvres contre les siennes, l'embrassant fougueusement.
Elle sentit son bras se resserrer autour d'elle, la maintenant sous son emprise délectable, collant encore plus son corps au sien.
Cela eu pour effet de réveiller l'étudiante. Pas totalement, mais assez pour qu'une partie de sa gêne revienne au galop, la heurtant de plein fouet. Son cœur manqua de s'étrangler lui-même, tandis qu'elle devenait littéralement aussi rouge que si elle avait prit un coup de Soleil. Une gigantesque vague de chaleur l'assaillit, apportant diverses sensations avec elle. Mais la jeune femme aux cheveux turquoises ne pouvait pas se mentir : elle appréciait pleinement le moment présent. Gênée, embarrassée, le cœur qui risquait d'exploser à tout moment, les papillons dans son ventre qui la chatouillaient, la chaleur intense qui l’envahissait... Dire qu'elle n'appréciait pas serait tout bonnement mentir. La pression légère mais loin d'être fantôme des lèvres d'Orren contre les siennes était de plus agréables.
Quand il se sépara d'elle, elle remarqua qu'il s'était seulement reculé de quelques centimètres, mais elle voulu profiter de ce petit instant de répit pour se reprendre. Malheureusement pour Celest, le sombre préfet avait une toute autre idée en tête. Il réduit à nouveau l'écart entre eux, mais cette fois-ci, elle sentit quelque chose d'humide lui caresser sensuellement les lèvres. Elle eu à peine le temps de réaliser que c'était la langue chaude du dresseur qu'il l'embrassa à nouveau, cette fois avec cette même langue.
Instinctivement, Celest laissa ses yeux se fermer, profitant du moment. Son esprit était à nouveau vidé, il venait de l'achever. Timidement, elle bougea sa langue contre la sienne, dans un baiser des plus ardents, et plaça une main sur son épaule. Le Temps semblait à nouveau stoppé, à croire que Dialga s'amusait avec elle.
Ils se séparèrent, et reprirent un énième contact visuel. Orren avait les yeux plissés et la regardait ardemment. « J'ai gagné. », devait-il se dire. Dire qu'il n'était pas sexy à cet instant était également mentir. Il était plus que séduisant avec ce regard moqueur, triomphant, sensuel, profond.
La jeune femme reprit doucement ses esprits. Sa voix intérieure dansait.
« … Tu as gagné une bataille, mais pas la guerre... », murmura-t-elle d'une voix douce.
Non, il était clair qu'elle n'allait pas le laisser avoir cette satisfaction. Une bataille, en effet, mais elle avait simplement prise au dépourvu. Il avait utilisé l'arme ultime aussi, elle n'avait pas de quoi riposter pour le moment. Cependant, elle se fit une promesse personnelle : elle n'allait pas abandonner. Même si la simple idée de jouer avec lui à nouveau la faisait frémir de plaisir.
« Montre-lui qui tu es. », susurra la voix dans sa tête.
Baissant les yeux, rouge pivoine, elle s'immobilisa, tentant désespérément de calmer les battements affolés de son cœur avant de faire une crise cardiaque. Le pauvre organe avait reçu trop d'émotions d'un coup. D'ailleurs, son cerveau avait fini par reprendre plus ou moins du service.
Se raclant doucement la gorge, toute sa timidité revint au galop, avec tous ses souvenirs des dernières minutes. Elle refusait de s'admettre qu'elle avait accomplit tout cela par elle même avec un homme. C'était impossible, l'embarra était bien trop grand. Mais au fond d'elle, elle savait qu'elle avait fait tout ça consciemment, et ne regrettait rien.
Elle regarda sa main, ne sachant pas quoi dire ou faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1420-celest-kirin-mentali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   

Revenir en haut Aller en bas
"On ne s'est pas déjà vus ?"
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-