Partagez | .
"On ne s'est pas déjà vus ?"
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Ven 1 Mai - 19:25

Orren regardait intensément la jeune file dans les yeux. Elle était d'un rouge violent, la gêne ayant repris le contrôle sur la jeune fille. Lui, par chance, y échappait encore. Mais pour combien de temps ? Il compris rapidement qu'il avait gagné. Il sourit encore un peu plus, il avait osé et avait remporté cette victoire. Il desserra alors son étreinte autour d'elle, la laissant reprendre de l'espace. Il s'assit alors en tailleur, continuant de la fixer. Son coeur tambourinait, ses lèvres le brûlaient de ce contact si intime qu'il aurait voulu bien encore prolonger, sa peau le démangeait, parcourue de frissons incontrôlables. Malgré la chaleur qui régnait autant par le Soleil que par leurs actes, il ne put retenir un léger tremblement dans son corps. Une sorte de tremblement nerveux qu'il avait du mal à contenir. Son esprit était toujours embrumé, comme perdu dans les méandres de leur jeu sensuel.

Il sentit une pression sur son ventre et baissa les yeux. Freya, sa Coupenotte, lui appuyait doucement sur le ventre pour lui montrer quelque chose de sa petite patte. Il regarda alors devant lui, derrière Celest, cherchant ce que voulait lui indiquer la chromatique. Et toute la dureté de la réalité revint à lui, heurtant son esprit comme un troupeau de Carchacroks enragés. Plusieurs étudiants s'étaient retournés de leur place sur la plage pour les dévisager sans gêne. Orren tiqua, comment les gens pouvaient avoir si peu de respect pour observer les autres et ne pas sembler pour le moins gêné. C'est là qu'il réalisa aussi ses actes.
Il venait de jouer à un jeu très sensuel avec Celest, se cherchant et allant chaque fois plus loin, tel un couple. Au final il l'avait même embrassé fougueusement. Non, il lui avait carrément rouler un patin ! Son coeur s'emballa et sa peau devint rouge comme un Ecrapince. Il était allé très loin, bien plus loin qu'il ne l'aurait fait habituellement. Peut être même trop loin ?
Et si Celest s'attendait à quelque chose ? Il avait après tout agi comme un véritable amant. SI elle s'imaginait qu'ils... Non pas que l'idée lui déplaise, mais... Mais à quoi pensait-il ? Une fois ça ne lui avais pas suffi ? Certes l'histoire avec Ruby était de l'histoire ancienne, mais une petite poche de peur se vidait en ce moment même dans son esprit. La peur de souffrir, la peur d'être honnête. Il trouvait la jeune dresseuse vraiment à son goût. Elle était mignonne avec ses cheveux turquoises, son visage empourpré et ses yeux d'un bleu glace saisissant. Mais il ne pouvait pas. Ne voulait pas... A moins que ?

Orren était dans une véritable guerre interne, que le regard des gens n'aidaient en rien à calmer. Il se releva rapidement, récupéra sa chemise au sol. Il n'avait même pas remarqué qu'ils avaient petit à petit bougé d'endroit dans leur jeu. Il la mis sur ses épaules, s'enveloppant dedans comme pour cacher quelque chose aux odieux observateurs. Et si Aileen l'avait aussi vu faire ça ? Il ne préféra pas y penser.
Il bafouilla vivement quelque chose à l'intention de la jeune fille et l'invita à le suivre, lui attrapant la main. Ils s'éloignèrent tout deux, suivis par leur équipe. Orren en profita même pour en rappeler la plupart, ne laissant que Loki et Mjöl avec eux. Au bout de quelques minutes, loin de la plage, ils s'arrêtèrent. Orren avait besoin de retrouver son souffle, la gêne mêlée à leur petite fuite l'avait épuisé. Il se sentait l'esprit embrouillé. Il se tourna vers Celest et lui dit d'une voix enroué et chevrotante.

-Je euh je... excuse moi pour tout ça ! Je ne sais pas ce qui m'a pris, je... Et puis le soir tombe, on ferait mieux de rentrer dans nos dortoirs avant le couvre feu. je te raccompagne jusqu'à ton dortoir !

Il se mit alors en marche aux cotés de Celest. Un silence gêné s'installa entre eux, malgré les jeux de leur starter respectif. Il ne savait pas quoi dire. Le préfet se sentait absolument perdu et n'arrivait pas à se mettre les idées au clair.A chaque fois qu'il repensait à ce qui s'était passé, ses joues se tintaient d'un rouge encore plus intense et son coeur s'emballait. Il arriva devant le dortoir de la jeune dresseuse et la laisser là. Cependant avant qu'elle ne parte, il lui donna son numéro d'Ipok et l'attrapa par le poignet pour se rapprocher et glisser en timide baiser sur sa joue avant de s'enfuir en courant vers son dortoir, les joues en feu.
Quelques minutes plus tard, Orren était couché sur son lit. A chaque fois qu'il fermait les yeux il revoyait Celest, sentait son parfum et la sensation de ses lèvres sur les siennes. Il ne savait pas ce qu'elle pensait de lui et était complètement perdu, apeuré et perturbé. Y avait-il quelque chose qui s'était créé entre eux ou avaient-ils juste jouer un jeu, trop excités pour comprendre jusqu'où ça pourrait les mener. Orren se saisi de son oreiller, enfonçant sa tête dedans pour chercher à chasser ces entêtants souvenirs de la jeune fille. mais le coeur n'y était pas, bien au contraire il souhaitait même les revivre au plus profond de lui. Il se roula sur son lit en bataillant intérieurement, causant l'hilarité de Skoll qui trouvait son dresseur bien marrant en cet instant. Le préfet lui jeta l'oreiller dessus, ce qui eut pour effet d'accentuer son hilarité tandis que le Démolosse posait sa tête sur le projectile improvisé.

Une vibration sorti Orren de sa guerre intérieur et ils e rua sur son Ipok avant même de remarquer qu'il désirait ardemment que ce soit la jeune fille. Bien au contraire, c'était un message de sa soeur. Enfer et damnation, le voilà perdu. Il ouvrit la conversation et lut, sentant le feu gagner peu à peu ses joues en lisant le message auquel il s'empressa de répondre.

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 14
Jetons : 652
Points d'Expériences : 207

MessageSujet: Re: "On ne s'est pas déjà vus ?"   Ven 1 Mai - 21:12




On ne s'est pas déjà vus ?






Celest observa la petite Coupenotte chercher à obtenir l'attention de son dresseur. Après l'avoir obtenu, elle montra de la patte quelque chose derrière la jeune dresseuse. L'expression d'Orren changea subitement, ce qui cause à l'étudiante de se retourner. Elle constata avec horreur que beaucoup de gens s'étaient retournés et les regardaient sans gêne.
Son sang se glaça devant cet horrible spectacle. Si elle avait pu, elle se serait enfoncée six pieds sous terre et ne voudrait plus jamais en ressortir. Un mouvement brusque la tira hors de sa contemplation, et elle vit le préfet se lever, et remettre sa chemise. Elle fit de même, et après lui avoir bafouillé l'invitation de le suivre, il l'attrapa par la main, non sans lui procurer une petite décharge lui faisant se souvenir à nouveau de tout ce qui s'était passé. Ainsi, elle s’empourpra à nouveau, et son rythme cardiaque accéléra. Il la traîna loin des regards curieux soit loin de la plage, leur Pokémons derrière, même s'il en avait appelé quelques uns.
Tout le long du chemin, aucun des deux de dit mot, seule la gêne était présente, et les cris de leurs starters qui ne se lassaient pas de jouer.
Orren fini par s'arrêter, pour reprendre son souffle. Étant elle même dans ses pensées, elle ne le remarqua presque pas. Elle ne faisait que répéter tous les événements en boucle. Comment se sentait-il, lui ? Peut-être qu'elle n'aurait pas dû aller aussi loin et répondre comme elle l'avait fait... Mais dans le fond, il avait également à chaque fois surenchéri, aussi elle était tentée d'aller à chaque fois plus loin, de se faire plus virulente. Quoiqu'au final, c'est tout de même lui qui l'a emporté. Et il l'avait mérité, sa victoire. Il avait été très osé, à l'embrasser ainsi.
Une vague de frissons parcouru le corps de la jeune femme quand elle repensa au contact de leurs langues et de leurs lèvres. Elle sentit ses joues rosir furieusement, mais le Voltali la tira de son replay.
«Je euh je... Excuse moi pour tout ça ! Je ne sais pas ce qui m'a pris, je... Et puis le soir tombe, on ferait mieux de rentrer dans nos dortoirs avant le couvre feu. Je te raccompagne jusqu'à ton dortoir ! »
Et c'est ce qu'il fit. Une fois arrivé devant le dortoir des Mentalis, il la déposa là. Mais juste avant de partir, il lui donna son numéro iPok, et elle lui répondit qu'elle lui enverrait un message pour qu'il ait également le sien. Après avoir acquiescé, il sembla hésiter une seconde, puis l’attrapa par le poignet, et s'approcha à nouveau d'elle afin de l'embrasser timidement sur la joue, et de s'enfuir en courant, rougissant. Elle sourit, et rentra dans sa chambre.
« Drabyyy... ! »
« … Tais-toi. »

Le dragon rigola. Il venait de se moquer de sa dresseuse gentiment, qui elle, était affalée sur son lit, tentant de faire le tri de ses pensées et de tous les événements de la journée. Elle toucha doucement ses lèvres du bout des doigts. Qu'-est-ce qu'elle allait faire à présent ? C’était son Coach maintenant. Allaient-ils continuer à se tourner autour ainsi ? Était-ce un simple jeu ?
Soupirant, elle se retourna sur son lit. Ce qui était sûr, c'est qu'elle ne verra plus jamais les glaces du même œil.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1420-celest-kirin-mentali
"On ne s'est pas déjà vus ?"
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-