Partagez | .
Tu es dans mes petits papiers [Raphaël]
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 44
Jetons : 532
Points d'Expériences : 1192

MessageSujet: Tu es dans mes petits papiers [Raphaël]   Mer 29 Avr - 23:02

Tout en marchant la bleue ne pouvait s'empêcher de bailler aux Cornèbres telle une Némelios lorsqu'il se réveille de sa sieste. Seule, elle marchait très lentement, se dirigeant sans gaieté vers son prochain cours qui était géographie avec Percy Yade. Non pas qu'elle n'aimait pas ce professeur, disons plutôt que ses cours était pire qu'une attaque hypnose de la part d'un Soporifique c'est dire à quel point ils étaient ennuyeux. Mais bon, pas le choix, il fallait suivre ces cours pour la poursuite d'étude et surtout pour la future spé secondaire de Kaeko qui était, suspens même si tous le monde désormais sait ce que voulait faire la demoiselle Archéologue, partir en exploration et découvrir des grottes oubliées et des mythes à déterrer la passionnaient au plus haut point (bien moins que les spectres mais tout de même pas mal). M'enfin bon, létude de cartes ou encore la politique économique de la région Unys ou encore la gouvernance mondiale des océans du globe étaient vraiment des sujets dispensables surtout quand on a une voix comme celle du professeur Yade aussi efficace que des somnifères sur un narcoleptique.

Tout en baillant, la bleue prit sa place vers le milieu de la salle de classe pendant que les autres élèves ne se pressaient absolument pas pour entrer et prendre des notes de ce qu'allait marque ce cher Percy. Son gigantesque Stellix était, comme à son habitude, enroulé dans un coin de la salle à surveiller les élèves qui s'agiteraient un peu trop à son goût. Soupirant, la demoiselle se mit à sortir ses affaires, s’apprêtant d'ores et déjà à s'ennuyer fermement. Pourquoi le monde peut-il être aussi incroyablement monotone et fatiguant ? DANS UN MONDE DE POKEMON DHYGILN ! Ahem reprenons. Un fantôme. Kaeko venait de voir un fantôme passer devant ses yeux violets. Quelqu'un qu'elle avait connu au début d'année. Ça ne pouvait être possible ? Et pourtant si, elle connaissait cette touffe violette et cette allure sportive. La spécialiste type voulut se retourner pour l'appeler mais il était déjà trop tard.
« Silence dans la salle ! Bien, aujourd'hui nous allons parler des divers gouvernements qu'il y a eu à Kalos de 1996 à nos jours, sortez vos livres pages 394 s'il vous plaît. » Fit Yade pile au moment où la bleue voulut appeler le violet. Mauvais timing et à tous les coups le dealer ne l'avait pas reconnu avec ses cheveux bleus. Aussi il faut dire qu'ils ne se connaissaient que très peu. Soupirant, miss Riviera essaya de trouver un moyen sûr de lui adresser la parole et ainsi ne pas trop s'ennuyer en cours. Il fallait bien briser la monotonie du quotidien n'est-ce pas ? Elle se mit à regarder partout avant de fouiller dans son sac à la recherche de la pokéball de Karnak. Tout en essayant de se faire la plus discrète possible, la préfète fit sembler d'éternuer afin de couvrir le bruit du Tutafeh sortant de sa Pokéball. Elle mit ensuite la main devant sa bouche avant de griffonner un mot à l'intention de Raphaël qu'elle transmettrait par le biais du petit fantôme qui pleurait silencieusement.

« Salut Raph',
Je ne sais pas si tu te souviens de moi, Kaeko la spécialiste spectre, on s'était rencontré dans un souterrain avec un certain Axel ! Comme ça fait longtemps que je ne t'ai pas croisé je voulais savoir comment tu allais depuis le temps !
Ow et si tu ne me reconnais pas c'est normal entre temps mes cheveux sont devenues bleus, merci l'équipe spectre !
Kaeko
 »

La demoiselle confia alors le papier  son Tutafeh qui disparut dans le sol, traversant avec aisance la salle sans être vue par personne. Il e se dirigeait rapidement vers sous le bureau comme les secrétaires /PAN du Pokéathlète. Comme si de rien n'était, la Mentali mordilla son styla en écoutant le cours de monsieur Yade qui n'avait rien du tout vu de la manœuvre de la demoiselle rebelle dans l'âme (si on peut dire ça). Prions pour qu'il n'est pas peur du fantôme mes frères !

HRP:
 

_________________



#FABULOUS #MarinJr #Grossepoutredansmaggle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
 Adulte Serveur
avatar
Adulte Serveur
Région d'origine : Almia
Âge : 24
Niveau : 14
Jetons : 3396
Points d'Expériences : 199

MessageSujet: Re: Tu es dans mes petits papiers [Raphaël]   Ven 1 Mai - 9:48


Je ne t’avais pas Tutafeh reconnus !

Le réveil se mit à sonner, comme dans la quasi-totalité des débuts de chaque histoire que moi, Narrateur, vous compte. La différence, c’est que la deuxième année a déjà débutée, et pour le protagoniste, se remettre dans le bain est quelque peu difficile. Cela faisait une moins d’une semaine que le dormeur brusqué par la sonnerie avait repris une activité d’étudiant, sortir de sous les draps sans perturber le train de sommeil de ses compères n’était pas une mince affaire… Une épreuve de début de journée cependant réussite, l’humain était à présent le seul être éveillé dans cette chambre. Raphael n’avait qu’un caleçon pour unique bout de tissu, son premier réflexe était de couper le réveil pour de bon et se regarder dans le miroir de la salle de bain. Mon Dieu Arceus ! Quelle mine de déterrée ! Cette folle aventure avec son oncle Nao avait laissé des traces au visage, notamment  une légère entaille au niveau du sourcil gauche, si seulement il n’avait pas grimpé cette tour… Néanmoins, le gout du voyage lui était passé, le temps des études avait repris son cours. Raphael déjeuna en silence, alla se laver, s’habilla rapidement d’un jean sombre et d’une chemise blanche déboutonnée au niveau du col. Avant de partir, il caressa ses trois Pokémon dormeur en leur chuchotant quelques mots, puis ramassa ses lunettes et son sac, direction la porte.

Suivant scrupuleusement son emploi du temps, le Voltali de 2eme Année, soucieux de sa réussite puisqu’il avait manqué des mois d’étude, veilla à ne rien manquer des paroles des professeurs. Si l’année précédente il s’était montré plus dissipé, le jeune homme devait remonter le niveau et se mettre au boulot, chose difficile à mettre en pratique après avoir oublié la notion de ce mot. Mais il s’appliquait, suivait le cours, écrivait tout ce que pouvait donner les professeurs, et se permettait même de poser un tas de question, au point que le pôle enseignant se demandait si un parasite n’habitait pas son corps. Etait-ce un crime que de vouloir réussir ?

Sur sa liste, la prochaine direction à prendre était la salle de Géographie, dont le cours était dispensé par Percy Yade. Une personne charmante, pleine de connaissance à faire partager, mais manquant cruellement d’autorité, une chance qu’il soit toujours accompagné de son Steelix Maximus qui est, entre nous, un brin plus imposant. Il ne fallut pas plus de cinq minutes pour traverser le bâtiment jusque la classe en faisant un petit croché aux toilettes. Dans le couloir, il peinait à reconnaitre des têtes, mais Raphael mettrait sa main à couper qu’il n’y avait que des nouveau dans le lot, les cours de Geographie étaient parmi les moins passionnant selon la plupart, voir des anciens s’avérait plutôt rare. Le garçon n’en prit pas vraiment compte et rentra dans la salle dans l’indifférence la plus totale avec les autres étudiants, il salua cependant Percy avec un sourire amical. Au deuxième rang il trouva une table proche du radiateur, la place parfaite, il s’empressa d’y déposer son sac. Bingo ! Une place au chaud, et assez proche pour pouvoir suivre le cours, au menu : les politiques de Kalos. Raphael se mordit légèrement la lèvre, il détestait les histoires de gouvernement et de politique, mais on ne pouvait pas gagner à tous les coups. La question n’était pas d’aimer de toute façon, mais d’écrire, Raphael gratta sa feuille tout en écoutant le professeur avec un sérieux ne collant pas tout à fait au personnage. Il était fort regrettable d’assister à une telle métamorphose, au point que l’on vint à pleurer tout doucement sous sa table. Le garçon s’étonna d’un tel bruit juste sous sa feuille, qu’était-ce donc ? Il profita d’une brève pose de l’enseignant pour reculer sa chaise et passer sa tête sous le bureau. Il tomba nez à nez avec une forme noir qui le fit légère bondir, assez pour que sa tête heurte du bois. Affichant un petit sourire de douleur, il reprit ses esprits et examina la petite chose farceuse qui ne semblait pas être là par hasard. En effet, celui-ci vint à lui tendre un bout de papier griffonné. Quel drôle de message, Raphael remercia le petit spectre et se redressa pour lire la missive.

A première vue, l’expéditeur connaissait son nom, aucune erreur au niveau de la distribution des lettres ce matin. Une spécialiste spectre du nom de Kaeko ? Le garçon avait beau fouiller dans ses archives cérébrales, mais il ne distinguait vaguement que de longs cheveux noirs. Dans des souterrains avec un certain Axel… Tout devint clair à présent ! Son sac devait toujours y être, bien caché en plus ! Elle s’est teinte les cheveux en bleu ? Cela expliquerait pas mal de chose, notamment le fait qu’il n’est reconnu personne du premier coup d’œil. Comme c’était par papier qu’il avait des nouvelles, il déduit que la fille se trouvait loin de lui, et probablement derrière. Raphael se retourna et analysa le fond de la salle : cible repérée, impossible de manquer une telle couleur. L’heure était au retour du message.

‘’Hey Kaeko ! Excuse-moi, je ne t’avais pas reconnu, ça fait du bien de revoir un visage familier. Cependant, nos positions respectives nous empêchent de discuter convenablement, il faudrait changer de place. Comme il n’y a que des nouveaux, il sera difficile de mettre en place des Chaises Musicales avec Percy. Je vais tenter de me rapprocher d’une manière ou d’une autre, si ça ne fonctionne pas, on pourra se voir à la pause. Raphael.’’

Le garçon plia en quatre sa requête et pesta intérieurement d’avoir repris les mauvaises habitudes d’avant. Mais on ne pouvait changer complètement un homme ! Il se baissa à nouveau pour tendre le papier au Tutafeh en s’excusant de le prendre pour un hibou porteur de message. Les dés étaient lancés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4298-307-je-suis-gael-sebrus-j-ai-un-pichu-et-un-aspicot-qui-dit-mieux-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4586-gael-sebrus-adulte
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 44
Jetons : 532
Points d'Expériences : 1192

MessageSujet: Re: Tu es dans mes petits papiers [Raphaël]   Lun 4 Mai - 14:49

Interminable. L'attente était tout bonnement interminable. Karnak ne s'était tout de même pas perdu en route ? Prions que non. Mais que diable a-t'elle eut comme idée débile d'envoyer un message comme ça à Raphaël hein ? À tous les coups il ne se souvient plus de qui est Kaeko et ce ne serait aucunement de sa faute après tout. Ils ne se sont rencontrés qu'une seule fois ne l'oublions pas ! Tapotant nerveusement du pied, la bleue attendait avec une certaine impatience un signe que son message était bel et bien arrivé à bon port. Agaçant sa voisine de classe, la spécialiste spectre put entendre à sa gauche un chuchotement désobligeant :
« Elle m'agace celle-là, elle ne peut pas se calmer ! » Givrali passionnée de cours ? Furtivement, la préfète jeta son regard améthyste sur le côté, remarquant que la blonde mit sa main sous son menton et dévorait littéralement du regard le professeur. Il manquerait plus qu'un peu de bave et on aurait la parfaite fangirl de professeur. Vicieuse. À son tour, la Mentali essayait de suivre le cours mais disons que a politique n'était pas ce qui la passionnait au plus haut point. Pourquoi ne pas faire de l'histoire ? Étudier les récits anciens, les civilisations disparues ? Ça c'était intéressant ! Même avec la voix la plus soporifique et monotone du monde, Kaeko suivrait un tel sujet avec passion. Mais non, il fallait que ça tombe sur les Politiques Kalosiens. Soupirant, la demoiselle remarqua quelque chose, la tête violette au second rang de Raphaël avait disparu, parti, envolé tel un ninja dans un écran de fumée. Les yeux ronds comme des ballons, miss Riviera chercha où avait pu partir le Voltali, le bruit significatif du bois heurtant un solide lui fit comprendre ce qu'il s'était passé. Son Tutafeh avait réussi à donner le message au jeune homme. Congratulation ! La jeune femme ne put s'empêcher de lever légèrement le poing en signe de victoire. Discrètement ben sûr, il serait dommage de se faire repérer maintenant alors que la mission venait à peine de commencer.

Toujours avec impatience, elle attendit le retour de Karnak en essayant de bouger le moins possible afin d'éviter de s'attirer les foudres de la lèche-botte fille juste à côté d'elle. Ce serait tellement dommage qu'elle prévienne le professeur des agissements douteux de la préfète Mentali. Ne voulant pas se faire remarquer, la bleue fit semblant de s'intéresser passionnément au cours de monsieur Yade en notant toute les phrases qu'il notait au tableau ainsi que tous les mots clés qu'elle considérait comme important à impérativement retenir. On est une bonne élève où on ne l'est pas *tousse *. Plongée dans ses écrits, elle ne vit pas la frimousse à lunettes à qui elle avait envoyé un message se retourner afin d'essayer de la repérer. Les regards de rebelles n'allaient pas se croiser tout de suite, dommage !

Cinq minutes plus tard, la spécialiste type sentit une petite pression au niveau des jambes ainsi qu'un petit gémissement venant de sous son bureau. Karnak était revenu de Terra-mission ? Muy perfecto. La bleue fit alors tomber son stylo afin de se baisser sans éveiller aucun soupçon des autres élèves pour ainsi, plus aisément récupérer la réponse de Raphaël que son Tutafeh tendait en pleurant silencieusement.
« Merci Karnak, c'est très gentil ! » Chuchota-telle en récupérant le pression (et son stylo au passage) avant de se redresser pour lire le message de son camarade. Il indiquait qu'il ne l'avait pas reconnu, en même temps c'est tout à fait compréhensible, ils ne se connaissaient pas à merveille et cette chère Kaeko avait un peu changé,... Juste un peu, un tout petit peu, fantaisie capillaire. Il indiqua ensuite que leur place ne permettait pas vraiment la communication. Vraiment ? Quel est le problème ? Qu'il soit à l'autre bout de la salle de classe ? … Ok vous n'avez rien vu, je n'ai rien dit.
« En narratrice incompétente que tu es ! » Lança de manière inaudible la bleue avec un sourire carnassier sur les lèvres. Vilaine. M'enfin vu toute les misères que tu subies, je te dois bien un ou deux sarcasmes. Bref, les yeux violets de l'étudiante continuaient à parcourir de long en large le bout de papier violé par une écriture parfaitement lisible (au contraire des écrits de la Mentali). Il avait une idée derrière la tête apparemment. Mais que pouvait-il bien tenter ? On se le demande. Comme simple réponse, la topdresseuse griffonna un mot vite fait sur le papier qu'elle tendit à Karnak faisant le Noarfang. Bah il sera récompensé pour son labeur donc bon, pas besoin de se plaindre !

« Si tu as besoin d'aide pour la réalisation de ton plan, je peux faire diversion, avec des spectres ce n'est pas ce qu'il manque;3 »

Une réponse assez simple, elle n'allait pas raconter plus tout de même, ils auraient bien le temps de parler plus tard ou pendant le cours tout à fait p-a-s-s-i-o-n-n-a-n-t de Percy... La blague. Elle confia alors le bout de papier à son Tutafeh qui disparut quasi-instantanément dans le sol. Il ne fallait plus qu'attendre, encore et toujours.

_________________



#FABULOUS #MarinJr #Grossepoutredansmaggle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
 Adulte Serveur
avatar
Adulte Serveur
Région d'origine : Almia
Âge : 24
Niveau : 14
Jetons : 3396
Points d'Expériences : 199

MessageSujet: Re: Tu es dans mes petits papiers [Raphaël]   Lun 11 Mai - 11:19


Chaises Musicales

Grattant sans relâche sa fiche de cours, l’étudiant avait tout de même derrière cet air sérieux, des idées malsaines. Lui qui pensait s’investir entièrement dans ses études, le rappel de son être diabolique intérieur avait une emprise si forte, que le projet de perturber le bon déroulement du cours germait dans un petit coin de sa tête. Non pas le projet de mettre en l’air l’heure entière, mais il devait trouver un moyen de se rapprocher du rang du fond. Comment justifier en changement de place au beau milieu du cours ? Cette pensée, jamais une nouvelle tête ne l’aurait eu, encore moins l’idée de le faire, mais avec style. L’avantage qu’avait Raphael dans cette situation : son ancienneté, son expérience, et quelques connaissances proches de lui avec qui il pourrait mettre en place son plan diabolique.

Le garçon sentit une sorte de fraicheur volatile lui caresser les mollets, même au travers de son pantalon. Sa réaction fut un sourire discret, il passa son bras sous la table jusqu’à recevoir un nouveau papier griffonné. Une proposition de son amie à mettre la classe sens dessus-dessous, l’intention y était, mais ce n’était pas la peine de se fatiguer, le Voltali arriverait bien sans son aide. Il se retourna et lui indiqua par un geste de la tête que son intervention n’était pas nécessaire, la désirée n’avait qu’à patienter un petit peu et admirer le spectacle à venir.

Dans son petit coin de paradis vers le devant la classe, collé au mur et proche d’une fenêtre, l’étudiant en chemise analysa son environnement, devant lui, une bonne connaissance qui pourrait l’aider dans sa quête de changement de place, et un support logistique sur sa droite, deux tables plus loin. Il prit un petit bout de sa feuille, dans le coin, inscrivit quelques mots, froissa le message et pria pour faire un long-shot impeccable. Le météore issu d’un arbre qui n’avait rien demandé frappa son congénère sous forme de table de classe, et roula jusqu’à un membre de sa famille, une feuille parfaitement lisse mais souillé d’encre. Le message que devait lire le destinataire était simple :

‘’Hey mec, c’est Raphael, tu te souviens de moi ? Je te propose une opération Radio On Air, tu as tes enceintes avec toi ? J’ai besoin d’une place du fond, tu pourras prendre la mienne si tu veux. Si tout te convient, fais-moi signe.’’

Pendant ce temps, l’étudiant du dortoir des Voltali prit contact avec son voisin de devant. Une valeur sûr à vrai dire, toujours à sa mettre au premier rang, mais sur un côté, l’un des lieux les plus safe d’une salle de cours. Cette personne avait la possibilité de faire passer un message rapide à tous les anciens de la classe, vous connaissez sans doute ce genre de personne, populaire, tout ça toute ça…. Sa mission, il l’accepta sans soucis, et les iPok d’une bonne partie de la salle se mirent à vibrer. Maintenant que tout le monde était au courant, il ne manquait plus qu’à faire ses affaires. Raphael rangea sa trousse et tout ce qui se trouvait sur sa table, à l’exception d’un stylo et de sa feuille de cours, pour qu’il puisse continuer à copier. Tout était en place, on n’étendait plus que le signal…

Soudain, sans crier garde, la personne la plus à droite de Raphael posa son iPok sur la table, et le fit bien comprendre en tapant trois coup contre le bois. A cet instant, on pouvait être certain de voir des 2eme années prêtes à bondir de leur chaise. Cette même personne sortit de son sac deux petites enceintes, dont la couleur noir et mât témoignait de la puissance et de la qualité de l’objet, un voyant rouge s’alluma derrière l’un deux, le show pouvait commencer. Le meilleur moyen pour changer de place au cours de Percy, c’était de mettre un bordel tellement chaotique qu’il ne trouve pas le courage d’intervenir, et laisse passer la tempête. Le pire qu’il puisse arriver, c’est que le Steelix au fond de la salle ne se mette à s’agiter, et tente de stopper la petite fête. Le garçon aux cheveux prunes souffla longuement, fit un léger signe de la tête au DJ improvisé, l’opération Radio On Air pouvait débutée.

The Big Black by The Quick Brown Fox

Le son craché par les basses était d’une puissance telle, que les crayons posés sur les pupitres se mirent à rebondir sur place. Le choix musical n’avait aucune importance, du moment qu’il commence fort et déchaine un flot de bruit insupportable durant sa lecture. Raphael se leva le premier comme un renard quittant son terrier, il fut imité par de nombreuse personne. Il repéra tout de suite une place vacante près de Kaeko, c’était sa destination finale. Avec toute cette agitation, Percy assista désemparé à l’interruption, heureusement passagère de son cours. Des élèves changeant de place à une vitesse incroyable, le tout dans un concert venu tout  droit des enfers. Sur le chemin, Raphael remercia d’une poignée de main rapide et efficace, la personne qui lui avait libéré une place. Ce genre d’évènement ne durait pas plus de trente secondes, le but était de changer la disposition de la salle, pas envoyer le professeur en dépression. Le garçon à chemise blanche s’installa, il ne restait plus personne début, la musique se tue, Percy se frotta les yeux, soupira, les élèves de 1ere année n’en revenait toujours pas. Et pour relancer la machine infernale et soporifique du professeur, une légère intervention suffisait, Raphael leva la main et prit la parole :

‘’Monsieur, que disiez-vous au sujet des troubles économiques survenue après le changement de gouvernement à Kalos en 1998 ?’’

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4298-307-je-suis-gael-sebrus-j-ai-un-pichu-et-un-aspicot-qui-dit-mieux-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4586-gael-sebrus-adulte
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tu es dans mes petits papiers [Raphaël]   

Revenir en haut Aller en bas
Tu es dans mes petits papiers [Raphaël]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-