Partagez | .
50 nuances d'explosions. [Audrey / Léonidas]
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 652
Points d'Expériences : 884

MessageSujet: 50 nuances d'explosions. [Audrey / Léonidas]   Jeu 14 Mai - 13:31

Tu étais dans ton atelier, en ce beau jour férié, bien que Jackie se soit amusée à détruire un peu plus tes mollets comme à peu-près chaque matin depuis ton retour et ton autorisation d'efforts physiques qu'un médecin en bouse blanche t'a donné. Il y a à peine quelques jours, à part ça, tu n'es presque pas allée en cours mais tu rattrapais. La furie que tu représentes était bien cachée, tu préparais de sacrés coups en douce aussi.

La nuit dans ton atelier les lumières donnaient une impression d'anarchie dans ton ancre multicolore. Tu étais revenue de l'hôpital psychiatrique avec plein de nouvelles idées et un aussi mauvais goût vestimentaire. Si tous tes compagnons se fichaient de ton anarchie vestimentaire, Vérole de son côté vivait très mal que tu refoules dans un coin reculé au fond d'un tiroir dans une petite commode de ton cerveau ses conseils stylistiques ! Depuis plusieurs heures tu avais fini la conception théorique de tes futurs jouets : la Sulfateuse Aqueuse 666 Sive, alias la SA666S. Ce magnifique jouet réunion deux réservoirs hydrauliques gros comme ce que peut contenir des baignoires et sont reliés par plusieurs tubes en caoutchouc à une sulfateuse très étonnante : en effet, avec ses quatre arrivées d'eau et son réservoir à air comprimé tu peux éjecter l'eau à une distance de plus de cent mètres. Ce n'est pas tout, cette sulfateuse possèdes aussi chargeur douze coups comme les revolvers six coups des westerns sauf qu'il y en a douze. Avec ce système et un cloisonnement parfait entre le chargeur douze coups et le reste de l'arme l'eau ne risque pas de couler. Se mène à tout ça le canon qui peut éjecter dix coups par seconde de dix millilitres d'eau. Cette cadence de tir s'effectue grâce à une manivelle qui fait office de détente, permettant un jet d'eau rapide efficace avec peu d'énergie. Tu te demandes aussi si tu devrais ajouter une extension avec un réservoir à air ultra comprimé pour faire de cet objet d'arrosage des espaces verts une arme de destruction massive pour les rangers du campus. Tu continues à peaufiner ton arme quand tu entends derrière toi.

-Audrey ! Viens on sort ! Il fait beau ! On pourrait tellement de trucs drôles !

-Mais Vérole ! Regard mon beau SA666S ! Il sera une pièce maîtresse de ce que je veux faire pour Melty Pots ! Tu l'imagines heureuse d'arroser les plantes avec ça ?!

-Moi je pense que c'est comme ça qu'on va ruiner les espaces verts de la ville, déjà qu'ils sont pas nombreux et en super bon était ! Allé viens on va jouer !

-Où ça ?! Tu t'es retournée avec un regard de gosse significatif. Hein Vérole on va où ?!

-Hum voyons !... Allons jouer à faire des fouilles ?! On pourrait trouver des pierres précieuses, ou évolutive, même des fossiles de riches ! Ça nous ferais beaucoup d'argent en plus !

-Ho oui ! Allons y ! Je vais me changer je reviens !

-On a pas le temps pour...

Tu étais déjà partie à l'arrière de la boutique pour te changer, tu gardais ici une bonne partie de tes objets d'exploration. Rapidement enfile un short t'arrivant à même pas mi-cuisse ainsi qu'une jarretière, tu trouves ça joli même si tu sais pas à quoi ça sert ! En guise de haut tu enfiles un haut de Bikini trop grand pour toi qui masque ta poitrine, qui, mine de rien à tout de même prit en volume en six mois, comme quoi madame grandit ! Bref, tu enfiles aussi de grosses chaussures de randonné, tu n'es pas trop colorée aujourd'hui, mais dieu que tu aimes mêler les styles contradictoires, mettre des vêtements très courts avec des chaussures de l'armée accompagnant l'ensembleavec des ceintures que tu places autour de ton buste et ton bassin pour y accrocher de l'eau, tes pokéballs, ta lampe, de la corde, une pelle et une pioche dans le dos. Bien entendu tu n'oublies pas tes grenades chantilly, tu as fais le plein pour la route, deux casses de cinquante grenades cachées. Tu ressembles à la femme de Rambo comme ça. Quand Vérole arrive se demandant ce que tu as fais encore tu lui scandes.

-C'PAS MA GUERRE COLONEL !

-Rah ta gueule et viens sale gosse ! On va à la grotte granite !

-Owiii !

Tu lui passes devant pour sortir de ton atelier, laissant tout en vrac comme d'habitude. Tu n'oublies pas de fermer et tu ranges les clés là où il y a de la place et comme tu n'as ni sac, ni poches et bien tu mets ta clé dans une de tes chaussures bien évidement, c'est tellement logique venant de toi. Tu te mets en marche avec Vérole et tu laisses sortir de leurs pokéballs respectives, Akali ainsi que Mafioso. La Sonistrelle et le Vigoroth chromatique s'invitent à la marche. De loin ça ressemble à un carnaval. En tête une femme étrange avec de longs cheveux bleus tressés habillée de manière paradoxale, au-dessus de ta tête un dragon qui vole à toute allure allant saluer les gens en rasant leur crâne manquant de leur couper les cheveux avec la vitesse de vol, derrière toi un pokémon orange hyperactif qui fait des sauts partout et enfin, pour clôturer le peloton une petite sphère qui fait la gueule. Quoi de mieux ? Rien en fait.

La marche s'effectue à son rythme, le paysage devient plus rocailleux et sinueux, tu approches du but, tu te faufiles entre les arbres, Mafioso et Akali s'amusent à passer entre les arbres et Vérole est revenue à ta hauteur se posant sur ta tête en soupirant. Elle n'avait pas fini de râler celle-là. Tu arrives finalement devant la grotte, du moins à une vingtaine de mètres et tu t'arrêtes brusquement, ta troupe venant siéger à tes côtés. Tu vois, au loin, un grand homme blond, musclé, viril, charismatique, avec des lunettes de soleil. Tu chuchotes.

-Cet homme doit être un espion de la Team Rouage, c'est suspect ! Il faut l'arrêter !

-Mais nan ce jeune homm...

-Chut ! Tu avais plaquée ta main sur sa bouche la coupant en pleine phrase. Tu reprends alors. Il faut l'arrêter. Voilà le plan d'action. Tu fais un geste vers le ciel. Akali, tu passeras par le ciel pour repérer le terrain, s'il a des complices humains fait deux tours dans le ciel ok ? Mafioso. Tu devras chercher droit devant quand ma grenade chantilly aura explosée ! Je te rejoindrai dès que tu crieras pour me dire que tu as maîtrisé l'homme. Enfin Vérole, tu me couvres au cas où pour assurer ma retraite avec tes pouvoirs magiques. Tu te relèves en dégoupillant une de tes grenades en hurlant. SUCE A L'ENNEMI !

Pendant que tu parles tu lances ta grenade en l'air qui attérit non loin derrière le jeune homme et qui roule à ses pieds à cause de légère pente dans laquelle il se trouvait. En même temps Akali s'envole tel un oiseau de légende et s'emploie à veiller qu'il n'y est personne, ce qui était le cas. Vérole quant-à elle râlait dans son coin en soupirant de honte, que faisait-elle encore avec cette gamine épileptique ? BOOM pendant ce petit temps de réflexion la grenade avait explosée dans une masse énorme de chantilly et provoquant aussi de la fumée. Il n'en faux pas plus au Vigoroth pour se mettre à courir, son signal, c'est son signal. Il se jette avec sauvagerie sur le jeune homme qu'il renverse au sol en un petit instant, l'effet de surprise était total. Il place ses griffes sous son menton pour l'empêcher de s'en aller, il était plein de chantilly et le sol aussi : Miam.

Tu sors des buissons pour faire une entrée royale, tu marches comme ces James Bond Girls, sensuellement, roulant du derrière à chaque pas, tu hausses les épaules à chaque pas pour faire remonter ta poitrine comme nanas avec une immenses poitrines, à Chiho bon dieu comment as-tu fais pour avoir des seins comme ça ! Après ta démarche de femme fatale tu t'arrêtes face au soleil dominant le jeune homme qui avait quand même une belle gueule, qui n'était pas sans te rappeler quelqu'un. Avec une voix mal imitée de femme fatale tu demandes.

-Coucou toi... Alors... Tu t'accroupis pour te mettre à sa hauteur. Alors mon coco, t'es un espion de la Team Rouage hein ?! Donne moi ton nom, ton prénom aussi.

En même temps que tu parlais, ta Sonistrelle s'est posée sur ton épaule en poussant un petit cri guerrier qui n'avait rien de crédible. Vérole était péniblement arrivée aux côtés de sa dresseuse et poussa un râle silencieux pour le jeune homme en murmurant.

-Elle est un peu folle mais elle croque pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
50 nuances d'explosions. [Audrey / Léonidas]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-