(ONDINE) Chypre Hamilton [ T E R M I N E ]
Chypre Hamilton
Chypre Hamilton
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 13 ans
Niveau : 24
Jetons : 669
Points d'Expériences : 475
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: (ONDINE) Chypre Hamilton [ T E R M I N E ]   Jeu 17 Oct - 17:38

Je ne me lasse pas du relief de la flore. Me voilà dans des lieux hantés par mère nature, chaque pigment attise la flamme curieuse qui embrase mon esprit. J’ai sur les talons Thor qui a vaillamment décidé de faire le chemin à patte. Cette route si longue pour un crocodile bipède dont la seule activité physique s’est résumée à quelques séances d’entraînement sommaire noyé sous la goinfrerie de l’animal. J’observe son jeune corps pétri des graisses non consommés qu’il a engrangé depuis son arrivé ici. Ses écailles tendues et sa solide charpente lui donne un aspect dangereux, plaisant à mes yeux de maître. Je ne me faisais pas vraiment de soucis pour les petits fours de miss Potts je savais que l’alimentation de l’académie était saine et que quelques affrontements dans les jardins auraient raisons de ces derniers. Dans mes bras il y avait Belzébuth, plus paresseux et plus faible ce dernier avait choisi de se lover contre moi plutôt que d’user ses pattes délicates. Le héricendre avait fini par prendre ses marques et quelques semaines près de moi avait eu raison de sa peur de la distance ou d’être un obstacle pour moi. Il avait au contraire pris ses aises et s’autoriser les même caprices qu’un enfant. Je le sentais toujours aussi craintif et maladroit, mais sa nature chaleureuse prenait le dessus quand nous avions le malheur de faire une rencontre.

J’étais vêtue sobrement. Un pantalon de toile sombre, probablement le seul de ma garde-robe et une chemise blanche évasée. Mes souliers vernis m’avaient fait mal au bout de cinq minutes de marches seulement et j’avais pris la sage décision de m’en débarrasser au moins jusqu’au point de rendez-vous. Sur mes épaules pendait une besace de cuir brun qui se balançait au rythme de ma marche dynamique. Sous mes pieds le contact savoureux de la mousse fraîche parvenait presque à me faire oublier ce à quoi j’allais participer. C’était une championne que nous étions tous venu défier. Une fille de l’eau, une rouquine que la télé avait rendue mémorable et dont le nom m’échapper toujours. Son image brouillée par la mauvaise qualité de notre réception et sa voix nasillarde et grésillant était le seule souvenir que j’en avais. J’avais des mots, une quantité de mots sur cette demoiselle qu’on disait de « caractère », tous me venaient de ma sœur qui avait été une fervente admiratrice de la championne aqueuse pendant une longue période haït par ma sensible audition.

Je pensais à mon partenaire. Il n’était là que depuis une semaine, pourtant c’est lui que j’avais choisi pour cet affrontement. Inutile d’être devin pour comprendre que c’était une décision stratégique étant donné que le type feu de Belzébuth en aurait fait un match suicide. J’attendais beaucoup de Thor et ne pouvait chasser l’inquiétude qu’il ne soit pas prêt à ce combat. Un bruit de gaz s’échappa de la gueule du crocodile bleu et une odeur malsaine se répandit dans l’air. Le rot du Kaiminus me froissa beaucoup et ma tentative de compassion fut remplacée par une expression aussi méprisante que vexée. J’accélérais le pas alors qu’il se fendait d’un rire hoquetant une moue malicieuse étalait sur son faciès. Bientôt il y eut face à nous un terrain aménager avec simplicité, je songeais à tort ou à raison que ce n’était pas le plus grand des avantages pour les pokémons d’Ondine. J’haussais les épaules, je ne me sentais pas très concerné non plus.

Je discernais sa silhouette et presque aussitôt un violente envie de partir me noua les entrailles. Pas qu’elle est l’air malveillante, je venais simplement de m’apercevoir que je n’avais pas du tout envie de faire la conversation à cette immature qui devait se prendre pour une légende. Je n’arrivais pas à la voir mature, pas après avoir vu sa tête sur des magazines qu’on distribuait comme des os à ronger au grand public. Je me raclais la gorge, à mon pied Thor montrait déjà les crocs pas plus sympathique que ça. Tout le contraire de Belzébuth qui jusqu’ici somnolait, le hérisson de feu était maintenant bien réveillé et tout excité par ce nouveau personnage sur deux pattes que l’académie nous présentait. Je fronçais le nez, incertaine, devais me parler en première ? Les convenances de ce genre d’événement m’échapper. Pire, elles m’emmerdaient profondément. J’étouffais un soupir avant de saluer, puisque mon adversaire ne semblait pas tout à fait disposer à commencer le petit rituel diplomatique.


    « Chypre, enchantée je suppose. »


Un blanc plana, la fille semblait me jaugeait du regard. J’avais l’air étrange ? J’avais une tâche sur le front ? Je ne rentrais pas dans les critères peut-être ? A moins qu’elle est perdue la voix suite à une opération chirurgicale douteuse. Entre temps la posture prédatrice de Thor s’était accentuée et il avait gagné sa place au milieu du terrain, impatient de débuter les hostilités.


    « Je te propose un match simple contre moi et Thor, le Kaiminus. »


Thor défiait la championne du regard avec une telle insolence que je ne pouvais m’empêcher de sourire discrètement le cœur gonflé d’une fierté secrète.

Combat:
 

_________________



perso' le plus studieux

Deaglán Cadigan
Deaglán Cadigan
Région d'origine : Johto
Âge : 33 ans
Niveau : 50
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1007
Nouveau Membre
Sujet: Re: (ONDINE) Chypre Hamilton [ T E R M I N E ]   Mar 22 Oct - 15:31

Ondine toisait la jeune fille, elle avait ce sentiment particulier en présence de quelqu'un qui dégageait des ondes négatives, pas vraiment de la méfiance, non parce qu'elle savait bien qu'elle allait n'en faire qu'une bouchée.

"C'est sage de ta part d'épargner ton Héricendre. Soit, si tu sélectionnes je vais choisir Stari et le combat risque d'être intéressant, prends garde ! "

Déroulement du combat !

Statistiques des équipes :

Kaiminus nv.7:
 

Stari nv. 7:
 

ORDRE VITESSE : STARI, KAIMINUS

Choix des attaques :
Stari utilise Meteores 60
Kaiminus utilise Grimace (-Vit)
Stari utilise Armure (+Def)
Kaiminus utilise Morsure 60

Déroulement

Stari ne perd pas une seconde, s'élance dans les arbres, prend appui sur les branches pour se rapprocher - sa vitesse est bien supérieure à celle de Kaiminus - et en tournant fait jaillir une dizaine de météores qui viennent tous s'échouer sur le corps du petit reptile. Sa grimace (de douleur peut-être ?) tente de diminuer la vitesse de l'étoile, certes elle est moins rapide mais cela ne suffit pas à rendre sa vitesse inférieure à celle du crocodile. Alors sans perdre de temps, elle s'éloigne préférant éviter le corps à corps et en profite pour faire apparaître une fine pellicule argentée transparente sur son corps lui servant dorénavant d'armure. Profitant de ce temps de répit, Kaiminus réussit à atteindre le corps à corps et se rapprochant suffisamment il lui assène une attaque Morsure très douloureuse.

Résultat Stari est un peu moins rapide, a plus de défense et est blessé, mais pas sévèrement, leurs états sont approximativement similaire, Stari est moins résistant à la base mais son armure lui permet de résister et Kaiminus l'est plus à l'origine mais ne profitait pas d'une armure. Tout reste possible, c'est un peu kif kif bourricot pour le coup !

Que souhaites-tu faire maintenant ?


PS Ton Kaiminus a deux points chercheur, le point chercheur bonus dû à ton rang est donné à tous tes Pokémon Smile

_________________
BELLE the Victreebel
Tendre et affectueuse, elle traite les élèves comme ses propres enfants, comprenant caresse, léchage et autres douceurs matinales. Elle n'en est pas moins autoritaire et ayant la main-mise sur son dresseur, elle l'a aussi sur le reste de l'école.

Si jamais vous souhaitez vous accorder ses faveurs, elle adore les poffins et autres offrandes !


perso' le plus badass
Chypre Hamilton
Chypre Hamilton
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 13 ans
Niveau : 24
Jetons : 669
Points d'Expériences : 475
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: (ONDINE) Chypre Hamilton [ T E R M I N E ]   Dim 27 Oct - 7:13
J’abordais l’expression de ceux qui se pensent supérieur. J’avais le visage bouffi par l’orgueil que m’inspirais l’idée d’affronté l’idole de ma sœur. Je fixais, narquoise, les cheveux de la rouquine, sur mon visage était peint une victoire que je considérais déjà acquise. Moi qui n’avais jamais disputé un seul affrontement même en songe.  J’étais comme ces princesses impérieuses dans mes habits coquets. La légendaire superficialité des Mentali qui avait-elle fini par ronger mon esprit ? Etait-ce une tare humaine que de se laisser aveugler par les paillettes de la gloire ? Je l’ignorais. Ce constat me glaçait. Et soudain au creux de cette petite jungle colorée généreuse, il n’y avait plus  grand-chose d’autre que l’invisible couronne dont je m’étais parée. Mon adversaire était encore jeune elle aussi, pourtant ses traits respirés une assurance et une expérience dont j’étais loin de pouvoir me vanter. Son visage continuait de me jauger lorsqu’elle fit une brève remarque sur mon choix de partenaire. J’aurais souhaité lui répondre avec la même confiance qui suintait de son regard. Mais ma gorge restait nouée, quelque chose chez moi flairait le danger. Une mauvaise décision serait synonyme de défaite, je le sentais. Alors qu’adviendrait-il de quelques mots mal choisis ? La communication verbale et de loin d’être mon terrain de prédilection.

Je glissais un regard entendu à Thor. Le jeune caïman l’ignora, toute sa concentration était rivée sur la rousse et ses pokéballs. J’étais surprise, ma bouche s’entrouvrit et mes yeux s’écarquillèrent. Je sentais que chez la jeune créature des instincts auxquels je ne m’étais jusqu’alors jamais confrontés s’éveillaient. Il avait vécu en sauvage tout un pan de sa vie, j’aurais dû m’attendre à cet aspect sauvage de son tempérament. C’était sa goinfrerie et son assurance entre les murs de l’académie qui m’avaient leurré. Il y avait chez Thor cette lumière incertaine qu’on destine à devenir soleil, je le sentais comme un combattant fier sous son armure d’écailles. Rien ne semblait l’effrayait pas même le troublant Stari que venait de faire apparaître Ondine. J’avais vu ce pokémon dans des livres, avec ses branches épaisse et sa pierre centrale cerclée d’or. Contrairement aux poissons de type eau qui était limité à des terrains aquatiques, Stari était aussi un pokémon terrestre à l’évidente agilité. Sa dresseuse semblait plutôt fier, sur son visage un petit sourire triomphal, alors que sur le mien l’incertitude pointée déjà. J’avais confiance en mon Kaiminus, mais ce que j’entreprenais me dépassait. Pour la première fois je réalisais que j’avais décidé  de m’en prendre à une championne d’arène alors que je n’avais jamais disputé un seul match. Le doute qui doucement prenait le dessus murmurait à mon oreille de fuir maintenant. Esquiver le tournant d’une habile pirouette hautaine dont j’avais le secret. Mais il était trop tard, bien trop tard pour reculer. La rouquine lançait déjà l’assaut.

Il fut surprenant de voir la silhouette étrange de Stari bondir dans une détente formidable.  Imaginer des muscles sous l’étrange carapace de son corps me troublait. En quelques secondes, il fut perché sur les arbres. Mon cœur battait, battait si fort que j’avais peur qu’Ondine l’entende et me prenne pour une pleutre. J’étais pourtant loin de l’être, simplement, j’étais cette spectatrice ébahie et admirative dans les gradins, submergé par la puissance que dégageait la gestuelle de mon adversaire. L’émotion fut bien vite éteinte, par ma froide logique, celle que j’entretenais et qui me tirait du pire pour mieux m’éloigner des émotions fugaces des autres adolescents. Il fallait que j’empêche la créature de conserver une telle vitesse, il fallait que je stoppe ces mouvements trop fluides d’une façon ou d’une autre. Dans mon esprit défilait des possibilités par centaines, des attaques, des combinaisons, les avantages que je pourrais tirer du terrain. J’avais peur, j’étais soudain incroyablement vulnérable face à la complexité d’un match. Ce que j’avais pris pour une lutte de bambins dans un bac à sable, m’inspirait désormais une énigme scientifique. J’avais raison de craindre de ne pas trouver la bonne réplique assez vite car avant que je n’aie pu réagir, du haut de son arbre, le Stari se mit à tourner. Il tournait à une vitesse impressionnante et  de ses branches jaillissaient une flopée d’étoiles aux reflets dorés. Toutes visées Thor, il n’y avait pas de débordement, ni Ondine, ni moi n’étions ne serait-ce qu’effleurer par l’attaque. Presque tous les projectiles atteignaient leur cible et j’avais honte de ne pas avoir préparé Thor à ça. Le caïman encaissait en grimaçant. Il y avait dans ses yeux la rage de vaincre et son incapacité à trouver une parade contre l’adversaire perché au dans les arbres.

C’était mon tour. Cette phrase sonnait de façon très sotte. Un combat n’était pas très coordonné en général, le rythme était imposé par les combinaisons d’attaques successives dictaient par chacun des opposants. Mon tour n’était pas censé arriver au moment où Thor souffrait de ses plaies, c’était à moi de prendre la championne à revers si je voulais l’emporter. Pas l’inverse. Je serais les dents et ordonner au crocodile d’utiliser Grimace. Ce dernier s’exécuta ce qui ne fut pas très difficile étant donné que la souffrance lui fournissait l’imagination pour. Il déforma son faciès de façon si effrayante qu’une onde d’horreur parcouru l’étoile adverse qui campait sur ses positions. La rousse souffla à son pokémon d’utiliser armure et à la visions des reflets argentés qui se mettait à briller sur la coque de l’ennemie, je jurais discrètement. Il n’y avait pas des millions de solutions, ou plutôt si, mais mon esprit les éliminait une à une avec beaucoup d’efficacité. C’était comme un trait qui prenait forme doucement avant de se briser, alors un nouveau trait se dessiner avant de se briser à son tour. Il fallait que j’inflige des dégâts à l’ennemi, rester plus longtemps dans une position d’infériorité risquait de porter à conséquence. Il me fallait un coup qui porte, une attaque de type eau se serait révélé peu payante et pareil pour une morsure de glace. Je remerciais silencieusement ce court interminable sur le tableau des types. J’aurais bien aimé peaufiner un peu plus ma stratégie, mais le temps pressé. J’avais des gouttes froides qui perlaient le long de mes tempes et me faisaient frissonner de dégoût. Cela faisait si longtemps que je n’avais pas été soumise à un peu de pression, perchée dans les arbres ou cachée dans la bibliothèque… Trop tard pour regretter.


    « Thor utilise Morsure, dépêche-toi il n’y a pas de temps à perdre. »


Le crocodile n’hésita pas une seconde. Il s’élança oubliant les quelques kilos qui auraient pu le ralentir pour prendre l’allure d’un prédateur. Le peu de distance qui le séparait du Stari l’avantageait et il en avait conscience, il bondit gueule béante sur l’adversaire. Les crocs étincelants que je prenais le temps de lui brosser chaque matin ce refermèrent avec brutalité sur l’étoile. Un terrible bruit de claquement résonna et je lu dans les yeux d’Ondine l’inquiétude d’avoir eu le temps de revêtir son allié d’une armure. Je m’étonnais candidement de la force de Thor, devenu véritable colosse dans mes yeux de petite fille. A mon cou était accroché  Belzébuth, le hérisson suivait avec moi l’intensité du duel. Il partageait mes sueurs froides et mes doutes, je le sentais réfléchir sur  l’issue du match lui aussi. Ne rien lâcher. Surtout ne rien lâcher.

Modérations:
 

_________________



perso' le plus studieux

Deaglán Cadigan
Deaglán Cadigan
Région d'origine : Johto
Âge : 33 ans
Niveau : 50
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1007
Nouveau Membre
Sujet: Re: (ONDINE) Chypre Hamilton [ T E R M I N E ]   Lun 28 Oct - 1:44
ORDRE VITESSE : STARI, KAIMINUS

Choix des attaques :
Stari utilise Tour Rapide 20
Kaiminus utilise Morsure 60
Stari utilise Pistolet à O 40/2 20
Kaiminus utilise Charge 50

Déroulement

Pour se détacher du Corps à Corps, Stari se sert de l'attaque Tour Rapide qui lui permet de s'éloigner à défaut de faire beaucoup de dégats, mais c'était sans compté sur la détermination du reptile qui le rattrape et le mord à nouveau. Dans la confusion des faits Stari tente de le repousser avec un pistolet à O peu efficace qui ne fait rien d'autre que mouiller Kaiminus qui termine son adverse d'une charge tête la première !

Résultat Félicitations tu as vaincu Ondine ! Un combat qui prend une tournure radicalement différente au second tour en ta faveur ! Félicitations !   

"Stari reviens ! Oh mon dieu je ne m'y attendais pas ! Félicitations quand même, j'imagine que tu n'as pas grand intérêt à passer à Azuria mais si jamais ça t'intéresse, pour une revanche, j'y serai !"

Tu recevras ton badge plus tard et tes points d'expériences une fois ton dernier message posté.

_________________
BELLE the Victreebel
Tendre et affectueuse, elle traite les élèves comme ses propres enfants, comprenant caresse, léchage et autres douceurs matinales. Elle n'en est pas moins autoritaire et ayant la main-mise sur son dresseur, elle l'a aussi sur le reste de l'école.

Si jamais vous souhaitez vous accorder ses faveurs, elle adore les poffins et autres offrandes !


perso' le plus badass
Chypre Hamilton
Chypre Hamilton
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 13 ans
Niveau : 24
Jetons : 669
Points d'Expériences : 475
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: (ONDINE) Chypre Hamilton [ T E R M I N E ]   Mer 30 Oct - 14:49



Je me sentais happée. Comme si prise au milieu du typhon, je n’étais plus qu’une misérable naufragée accroché aux planches de la dernière chance. Le combat dégageait cette même intensité qui m’avait prise à revers au tout début de l’affrontement. Il y avait cette agitation, cette tempête, ce cauchemar, qui me secouait en tous sens, m’insurgeant d’ordre contradictoire. Tourbillon de folie, où je perdais pied sans vraiment m’en rendre compte. Sur le terrain le caïman azur haletait. Il était déjà bien fatigué, amoindrie par les coups de son adversaire, seule sa ténacité lui permettait de ne pas s’écrouler. Je le sentais . Comme la mère ressent la maladie de son enfant, j’éprouvais pleinement l’énergie dont mon sujet commençait à manquer. Ce sentiment chatouilleux qui vous rentre dans les poumons et noue votre estomac. J’avais les mâchoires serrées, je sentais mon esprit qui partait en vrille, c’était cette inaction que je trouvais insupportable. Mes jambes fourmillaient, alors que j’étais condamné au rôle de chef d’orchestre. J’aurais souhaité être dans l’action, frappé à main nu l’étoile d’Ondine pour tester sa résistance. Je ne parvenais à me faire à l’idée qu’une si lourde charge pouvait être le fruit d’un enchaînement d’attaques lancées de façon trop aléatoire à mon goût.

Doucement. Respirer, se calmer, cesser d’être une boule de nerfs. Je cherchais par tous les moyens à détendre mes muscles, démêler l’échafaud de pensées brulantes dans lequel s’enlisait mon esprit. Sur le terrain de pelouse verte, grignoté par des bouts de végétation florissante et colorés, les deux combattants luttaient. Je voyais les muscles tendus de Thor saillirent sous son armure d’écailles turquins. Sa posture de catcheur, bien campé sur ses positions, alors qu’il cherchait par tous les moyens à garder cette avantageuse proximité avec l’ennemi. Ses crocs infliger à chaque seconde des dégâts un peu plus importants, perforant la coque encore trop mince de la créature à branches qui semblait au martyr. Dans ses yeux vermillons la haine luisait, si forte, si intense, que je sentais des frissons glacés parcourir mon échine. J’imaginais sans mal la vanité bafoué du Kaiminus, sa volonté de donner le meilleur face à cet être dépourvu de regard et de bouche. Il mettait ce brasier de rage au service de sa force, parvenant à convertie la noirceur de son aversion en une puissance pure et brute.

Je n’avais pas mon mot à dire dans cet affrontement. Je sentais déjà à quel point mes paroles auraient été futiles, tant le crocodile était rivé sur son propre objectif. Cette position de spectatrice me frustrait d’autant plus, qu’Ondine semblait toujours aussi consciente tandis que ses prunelles électriques estimaient la situation. Les choses m’échappaient. Cette certitude m’horripilait et je me vengeais en plissant et replissant les pans de ma chemise. La championne finit par dicter à son Stari d’un ton tranquille de se dégager de l’étreinte avec un Tour Rapide. L’attaque porte, Thor encaissa, j’enrageais. Pouvais-je rencontrer des problèmes si je me jetais sur le terrain pour étrangler – était-ce seulement possible – l’étoile d’eau. Il se projeta plusieurs mètres en arrière éclaboussant l’herbe tendre de résidus de salive. Sans doute ce croyait-il sauvé, il avait tort. Je lisais sur le faciès reptilien du pokémon de l’île Mepo, que sa détermination n’en était que plus forte. Ainsi ce pleutre prenait la fuite ! Qu’il paye !


    « Lance-toi, tu n’en feras qu’une bouchée ! »


Le jeu de mot était ridicule. Je me consolais en me disant que la spécialiste aquatique ne m’en tiendrait pas rigueur si j’explosais son Stari. Et j’avais bien raison de penser ainsi car Thor atteignit sa cible en quelques bonds disgracieux. L’étau de ses crocs broya à nouveau l’étoile, lui arrachant un cri de douleur sourd qui fit grimacer sa maîtresse. Notre adversaire perdait peu à peu le contrôle de ce qui passait, je voyais l’intenable frisson du doute parcourir le regard cyan d’Ondine. La Morsure de Thor semblait infliger des blessures aussi physiques que mentales au vu de la panique qui gagnait sa pauvre victime. Cette dernière s’agitait avec désespoir, égarée comme une enfant sans la voix rassurante et maternelle de sa dresseuse pour la guider. Je profitais de la panique pour reprendre confiance en moi. J’étais encore loin de la défaite, je tenais peut-être ma dernière chance de venir à bout du pokémon de la rouquine. Incapable de rester inactif plus longtemps, le Stari cracha un violent jet à la face du crocodile qui sembla ne même pas s’en apercevoir.  Ses écailles trempées étaient parcourues de reflets brillants sous les rayons de l’astre solaire, il respirait cette force virile des guerriers d’antan, proche de la divinité auquel son nom était associé.


    « Recule et utilise Charge pour en finir. »


Il ne se le fit pas dire deux fois. Le reptile relâcha son emprise et percuta avec violence son ennemi. L’étoile vacilla, elle trembla, comme l’édifice avant la fin, avant de finalement s’effondrer sur l’herbe moelleuse, son joyau pourpre éteint. La victoire comme un feu d’artifice éclata. Je regardais avec un orgueil non feint le visage surpris de la championne d’Azuria. Elle semblait encore étrangère à cet échec cuisant que je venais de lui infliger, ses sourcils froncés et son étrange mimique en disait long la façon dont elle m’avait jugée. Personne ne pouvait lire Chypre Hamilton, Chypre la Souveraine, encore moins quand Thor jouait les gardiens. La prespective d’avoir un badge me fit doucement sourire, qu’allais-je en faire ? Un bijou qui me permettrait de faire une thèse sur le matérialisme du système des Topdresseurs ? C’était tentant. Tentant, mais je réfutais cette idée. Je savais bien que cette immersion dans le combat avait changé le regard que je portais sur les élèves qui avaient choisi de se spécialiser dans le domaine.

HRP : Merci pour les modérations ~

_________________



perso' le plus studieux

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (ONDINE) Chypre Hamilton [ T E R M I N E ]   
(ONDINE) Chypre Hamilton [ T E R M I N E ]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :