COURS 04. Pokeathlète - Survie
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1892
Annonceur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: COURS 04. Pokeathlète - Survie   Dim 7 Juin - 14:22
COURS 04. Pokeathlète - Survie

Coupable. Jackie se sentait coupable pour son manque de rigueur, chose qui avait – selon elle – mené les élèves à la panique lors de l'incident de la dernière sortie capture. Afin que cela ne se reproduise plus jamais, la fière militaire cogita durant ces derniers jours, le tout en encadrant toujours aussi strictement ses chères Pyroli lors de l'entraînement matinal. Cette réflexion l'amena droit face à l'idée du siècle, toujours selon elle. Ainsi pratiqua-t-elle diverses expériences physiques sur ses protégées dans le but de tester les limites de leur corps, ne serait-ce que pour les pousser à l'extrême. Peut-être que vous, vous avez remarqué cette mise à l'écart volontaire de Jackie. Ces derniers temps, les cours furent plutôt encadrés par le terrible Godzilla dont la pédagogie n'était plus à discuter depuis qu'il a envoyé un malheureux Noctali chez Needle pour le motif suivant : "TINE !"

Ces pseudos jours heureux ne pouvaient néanmoins durer. La droite Jackie disparut soudainement d'un de ses cours – et Arceus sait que cela est un mauvais présage – afin de proposer son nouveau programme à la direction. Qu'il soit accepté ou non, la militaire trouvera bien un moyen de l'appliquer. C'est néanmoins avec un grand sourire – autre mauvais présage – qu'elle sortit des bureaux de miss Snow. Lorsqu'elle revînt dispenser son cours, les Pyroli frissonnèrent à l'unisson ; une Jackie heureuse, c'est une Jackie meurtrière.

– Garde à vous ! beugla-t-elle, jetant quelques regards menaçants aux pauvres élèves qui eurent l'impertinence de ne pas faire rentrer leur bidoche, d'ici trois jours, vous partirez TOUS pour l'île Tronci. Je compte sur vous pour faire circuler l'information dans les autres dortoirs. Le moindre absent sera de corvée de chiottes tous les soirs en plus de devoir suivre un entraînement des plus intensifs en compagnie de Godzilla.
– TINE ! répliqua le concerné qui passa aussitôt en revue tous les élèves présents.

La sévère blonde ferma la marche de son Pokémon, se permettant de relever de force la moindre tête qui n'était pas assez haute. Une fois cette inspection terminée, l'instructrice fit volte-face à la troupe des torturés pour retourner à sa position d'origine. Elle se racla la gorge et reprit la parole sur un ton plus bas mais pourtant plus sec.

– Un cours de survie. Vous devrez vous dépatouiller pendant trois jours entiers au cœur de la jungle de l'île Tronci. Vous aurez à votre disposition une seule et unique baie du même nom, une petite bouteille d'eau ainsi qu'une fusée de détresse. Le tyran marqua une pause, histoire de se délecter des visages déjà décomposés de sa "progéniture". De plus, vous n'aurez droit qu'à trois Pokémon accompagnateurs MAXIMUM. Vous aurez également le droit de former des groupes. Non, j'ai une bien meilleure idée. JE vais former les groupes ; uniquement des duos ou trios. Mais il vous faut savoir que le premier qui sera pris à venir en aide à quelqu'un d'extérieur à son groupe ou à utiliser un objet extérieur à l'île... aura une sanction allant de paire avec la gravité de ses actes.

Déception générale. Les élèves présents ne semblèrent pas charmés par le nouveau cours de Jackie.

– Je vous veux tous au port Est de la ville dans 3 jours, à sept heures TAPANTES. Les retardataires auront le plaisir de nager de Lansat jusqu'à sa presqu'île sans assistance. EST-CE QUE JE ME SUIS FAITE COMPRENDRE !? Les élèves répliquèrent par un "Chef ! Oui, chef !" collectif. Bien entendu mes chères Pyroli, je compte sur vous pour écraser ces lavettes de Noctali. Quiconque montrera des résultats inférieurs à leur moyenne sera EXTRÊMEMENT sévi. [...] Rompez !


Après ces trois jours d'angoisse, l'information avait bien circulé dans les couloirs de la Pokémon Community. Plus personne ne pouvait échapper à la super séance d'entraînement de Jackie, sous peine de subir de terribles représailles. Malheur aux moins athlétiques !

La fière encadreuse de cette session militaire se tenait parfaitement droite, au port Est, guettant sa montre autant que l'arrivée des derniers élèves. Le vieux navire les attendait déjà et était prêt à démarrer. Les malchanceux qui furent en retard de la moindre petite seconde eurent l'honneur de se faire pousser à l'eau par un coup de nageoire de Godzilla, ce qui avait plutôt fait rire les troupes.

– SILENCE !

Aussitôt entendue, le tyran fit embarquer la masse d'adolescent. À son simple signal, le capitaine quitta le port, sans jamais croiser le regard de Jackie. Elle en effrayait même les vieux marins d'expérience, c'est fou. S'en suivit alors d'un peu moins de trois heures de croisière bon marché avant de débarquer sur l'île Tronci. Bien entendue, la respectée et toute aussi crainte fut la première à fouler la plage de sable blanc. C'est marrant ! Si les élèves n'étaient pas venu pour un entraînement des plus stricts, ils auraient pu considérer cette île comme paradisiaque ; la mer brillait d'un azur sans pareil, le soleil se montrait chaleureux, l'incroyable vert émeraude de la jungle irradiait les pupilles des bambins passionnés. En somme, il s'agissait du temps et du lieu parfaits pour bronzer, bien que là ne soit pas l'intérêt.

Jackie laissa les troupes sous la surveillance du strict Godzilla le temps qu'elle aille chercher un grand nombre de petits sacs à dos dans la soute, sacs qu'elle jeta sans respect sur la plage.

– Un seul par personne ! Vous feriez mieux de vous grouiller, je sais pas s'il y en aura assez pour tous. ALLEZ ON S'ACTIVE !  J'AI ENCORE LES GROUPES À FORMER !

Une fois que tout le monde – ou presque – fut équipé, la terrible piocha des personnes au hasard, qu'elle casa alors ensembles. Il y eut au moins autant de plaintes que de joie, ce qui ne faisait ni chaud ni froid à l'organisatrice de ce cours on ne peut plus spécial. Au bout de nombreuses minutes, tous les groupes furent formés. Plus personne ne se retrouvait en solitaire. Il était temps de sortir la réplique finale.

– L'utilisation d'une fusée de détresse annoncera bien évidemment la fin de l'exercice pour vous, mais aussi le début d'un cauchemar. Quoiqu'il en soit... GO ! N'osez même pas revenir avant la date imposée !



Récapitulatif & Consignes

• Pour participer au cours, il faudra vous inscrire ici : (www).
• Ce cours est accessible aux Pokeathlète et à ceux qui auront choisi de venir ici comme second cours. Il permet aux athlètes de monter en grade, ainsi qu'aux autres de valider un cours.
• Le cours se fera en duo ou trio tiré aléatoirement par le staff. Vous serez en duo ou trio en fonction du nombre de participants. De ce fait, ne venez pas poser des exigences particulières vis-à-vis de la structure de votre groupe.
• InRP, le cours se déroulera sur trois jours et par conséquent deux nuits.
• Chaque personnage dispose d'un sac contenant une baie Tronci, une petite bouteille d'eau et une fusée de détresse. De ce fait, vous aurez au total deux ou trois sacs par groupe, en fonction de la structure de celui-ci.
• Un personnage ne peut faire intervenir que trois de ses Pokémon maximum.
• Les interactions avec les autres groupes (qu'ils soient joueurs ou PNJ) sont interdites, sous peine de finir sévèrement puni par Jackie.
• Sur l'île Tronci, les journées sont arides et dégagées tandis que les nuits sont fraîches et présentent de forts risques d'averse.
• Tronci étant une île tropicale, la flore y est extrêmement présente alors que la faune est majoritairement composée d'insectes, de reptiles et de canidés. Il serait donc très incohérent de faire sortir un Blizarroi sauvage de nulle part.
• L'utilisation d'objets extérieurs à l'île est prohibée. Vous devrez vous débrouiller durant ces trois jours.
COURS 04. Pokeathlète - Survie
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :