[Cours 04. Coordination] La liberté commence où l'ignorance finit.
Eryn McNellis
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [Cours 04. Coordination] La liberté commence où l'ignorance finit.   Mar 16 Juin - 18:08
« J’en ai maaaaarre des cours de Communication ! Je ne suis pas devenue Coordinatrice pour être Performer, moi ! »

Avec un désespoir feint, Eryn se laissa tomber sur le lit de sa colocataire, qui pouffa de rire en se poussant pour lui faire un peu de place. Depuis leur réconciliation, les deux Mentali essayaient de passer un peu plus de temps ensemble pour que leur éloignement ne se reproduise pas. De désespoir, Eryn avait quand même pris la décision de déménager de chambre en pensant qu’elle gênait Dahlia, donc bon. Il fallait qu’elle y aille, à ce fichu cours. Elle était obligée, vu qu’elle appartient à la filière de Coordination. Mais quel ennui, elle n’avait pas choisi cette filière pour ça, elle, mais pour apprendre l’art de la mode. Très honnêtement, elle ne savait même pas pourquoi elle avait participé à la compétition de Coordination, sinon pour s’amuser. En soupirant, elle se redressa pour se diriger de son côté de la chambre, attraper son sac pour le mettre à son épaule, puis sur Yakuru qui trépignait pour pouvoir le porter, et après avoir dit au revoir à Dahlia, elle quitta la chambre en emportant son équipe avec elle. Posipi, sur sa tête, chantonnait gaiment, content de partir en cours de Coordination. Il adorait ça ! C’était joli, et coloré, et tout et tout ! D’un pas traînant, Eryn se dirigea vers le gymnase, un peu trop loin de son dortoir à son goût, et y pénétra avec les autres Coordinateurs. Le lieu avait… Changé ? Enfin, ce n’était pas comme si elle traînait souvent dans le gymnase, cela dit, elle ne pouvait pas s’en rendre compte. La dernière fois, c’était pour la compétition de Coordination, et il était presque plongé dans l’obscurité, du moins pour elle, vu que seule la scène était illuminée et qu’elle était sur scène, justement.

« Bienvenue, bienvenue ! Je rêve depuis un moment de vous faire ce genre de cours… »

Discrètement, Eryn leva les mains et récupéra son Posipi pour le poser sur ses genoux, laissant parler le professeur. Ce dernier s’agitait, très content de lui, leur expliquant qu’il avait eu cette idée en voyant qu’ils avaient eu des difficultés pour la compétition de Coordination, faisant immédiatement douter Eryn. Mais… Elle pensait s’être plutôt bien débrouillée. C’était si nul que ça, en fait ? Un peu honteuse de s’être autant donnée en spectacle, elle se tassa sur son siège, se faisant toute petite pendant qu’Heartnett continuait son discours. Visiblement, il voulait leur faire refaire une prestation, mais… En duo. Un spectacle avec un autre dresseur, choisi au hasard. Oh. Bien. Voilà qui allait effectivement rajouter un peu de difficulté dans tout ça. Tapant dans ses mains, Hearnett les fit tous se lever et commença à créer les duos, en profitant pour sourire aux demoiselles qui composaient son cours, glissant parfois des roses dans leurs cheveux. Mais, par Shaymin, d’où sortait-il ces roses qu’il distribuait en permanence ? Très vite, les groupes furent créés, et avec une légère angoisse, Eryn se rendit compte… Qu’elle était seule. Timidement, encouragée par son Posipi perché sur son épaule, elle s’approcha de son professeur.

« Euh, excusez-moi monsieur, mais, je n’ai pas de binôme… »
« Oh, vraiiiiment ? Voilà qui est fâcheux. Attendez voir… Oh ! » Posant doucement la main sur son épaule, Heartnett la dirigea jusqu’à une autre demoiselle avant de la lâcher. « Et voilà, binôme créé ! Bonne chance mesdemoiselles, éblouissez-moi, soyez fabuleuses, soyez glamouuuuuur ! »

Sur une dernière pirouette, Heartnett s’éloigna, laissant les deux filles côte à côte. Avec un temps de retard, Eryn se rendit compte qu’il avait glissé une fleur dans leurs cheveux, et faillit lever les yeux au ciel en se demandant une nouvelles fois d’où est-ce qu’il les sortait. Un peu gênée, elle jeta un coup d’œil à sa partenaire du jour. Ses cheveux d’un bleu intense captivèrent son regard, et elle eut du mal à le décrocher pour regarder ailleurs. Comme ses yeux, d’un bleu glacial profond. Ce n’était pas elle, la petite copine du préfet des Voltali, l’ancien dresseur de son Posipi ? D’après les rumeurs, si. Mais bon. Ce n’était pas comme si elle s’intéressait aux rumeurs. Fait très étonnant, sa camarade semblait encore plus intimidée qu’elle, faisant doucement sourire la Mentali. Au moins, elle tombait sur une fille qu’elle connaissait un peu de vue, car elle appartenait au même dortoir qu’elle. Bon allez. Brisons la glace.

« Bonjour ! Je m’appelle Eryn et, euh, je suis Coordinatrice Mode. Tu n’es pas Coordinatrice, toi, non ? Il me semble que c’est la première fois que je te vois… » Petit silence. « Il faut qu’on aille piocher un thème dans le bocal en verre. Tu viens ? »

Accompagnée de sa camarade, Eryn se dirigea vers le bocal. Après que les autres aient tiré un papier, elle regarda fugacement son équipière du moment pour voir si elle allait piocher. Finalement, ce fut elle qui mit sa main dans le bocal pour en sortir un papier, et s’éloigna avec Celest pour l’ouvrir plus loin. Alors alors…

« Liberté. »

Ah. Très drôle. Levant les yeux, elle s’aperçut que sa coéquipière semblait avoir jeté son dévolu sur sa Goupix, et Eryn se demanda qui elle allait prendre, hésitant entre Abélia et Khensit. La petite Ceribou semblait encore très timide, et si elle aimait chantonner et danser quand elles étaient seules dans la chambre, elle s’arrêtait immédiatement quand Dahlia entrait, pour filer se cacher derrière l’oreiller, gênée que la colocataire de sa dresseuse l’ait vue faire son petit numéro. Ce serait donc Khensit. Appuyant sur le bouton de la Poké Ball, elle en laissa sortir sa majestueuse Vipélierre, qui s’étira de toute sa petite hauteur dans une attitude très princière. Faites place, manants. La Princesse est de sortie.

« Ca te dit de participer au cours ? » Khensit hocha la tête avant de reporter son attention sur l’autre élève. « Voilà Khensit, ma Vipélierre. Ce sera mon Pokémon pour le cours. Et toi ? Tu vas prendre ta Goupix ? »



Pokémon utilisé pour le cours.

_________________

We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: [Cours 04. Coordination] La liberté commence où l'ignorance finit.   Lun 22 Juin - 13:05



La liberté commence
où l'ignorance finit




« C'est pas le moment d'être en retard … ! »
Celest souffla un instant et continua de courir dans les couloirs de l'académie, avant d'arriver dehors et de foncer vers le Gymnase. Elle avait un cours de Coordination, et il hors de question d’arriver en retard, et donc de se faire remarquer. Sa Kyûbi, Draby et Ink courraient derrière elle, tentant de suivre le rythme de leur maîtresse tant bien que mal avec leurs petites pattes... ou ailes. Elle finit par arriver dans le gymnase et déambula dans les couloirs pour arriver dans la grande salle principale, où beaucoup d'élèves étaient rassemblés pour ce cours, animé par le professeur Heartnett, celui qui se balade h24 avec des roses sur lui. Soufflant une nouvelle fois, la Mentali se rassura d'un coup d’œil sur son iPok, et constata que le cours allait commencer. En effet, le professeur tapa dans ses mains, et d'un mouvement de masse, tout le monde alla s'asseoir dans les gradins afin d'écouter son discours. Prenant Kyûbi sur ses genoux, elle laissa Ink se poser sur son épaule et Draby s'asseyant à côté d'elle, tous écoutant attentivement les instructions. Cette fois ci, les élèves devraient réaliser une prestation en duo sur un thème donné. Anxieuse, Celest observa a foule de jeunes, et se rendit compte qu'elle ne connaissait personne.
Poussant un soupir, elle tressaillit quand Heartnett tapa une nouvelle fois dans ses mains, formant des duos, et leur offrant des roses au passage, qu'il sortait d'on ne sait où. Il prit un air satisfait à chaque fois qu'un nouveau duo était formé.
« Piiix. »
Se retournant, Celest observa sa Goupix qui venait de pousser un petit cri pour la rassurer. Sur son épaule, Ink en poussa un autre -très doucement cela dit- pour approuver les propos du renard de feu.  Draby, quant à lui, se contenta de lever les bras d'un air déterminé. Elle leur sourit, quand soudain, elle sentit une main se poser sur son épaule libre, et se retourna d'un coup pour voir le professeur, souriant, la guider jusqu'à une élève.
 « Et voilà, binôme créé ! Bonne chance mesdemoiselles, éblouissez-moi, soyez fabuleuses, soyez glamouuuuuur ! »
Levant un sourcil interrogatif, Celest le regarda s'éloigner comme une fleur... Ou plus précisément, comme une rose.
Finalement, elle abandonna ce cher Heartnett pour regarder la personne avec qui elle était, et constata qu'elle ne lui était pas inconnue. Fouillant dans sa mémoire, elle se souvint qu'en effet, elle était également une Mentali, car elle l'avait vue à plusieurs reprises dans le dortoir. Elle l'observa timidement, plus précisément ses yeux et ses cheveux roses. Elle semblait timide, et différente des autres Mentalis, qui elles, étaient plutôt du style « maquillage et pomponneries ».
Le rouge vint doucement à ses joues tandis que les deux filles se fixaient sans dire un mot. Puis finalement, sa camarade brisa le silence...
« Bonjour ! Je m'appelle Eryn et, euh, je suis Coordinatrice Mode. Tu n'es pas Coordinatrice, toi, non ? Il me semble que c'est la première fois que je te vois... »
Celest hocha la tête, sa timidité reprenant le dessus.
« Non en effet... Je m'appelle Celest, je suis Topdresseuse. »
Elle rougit, et se racla la gorge tandis qu'Eryn reprenait la parole.
« Il faut qu'on aille piocher un thème dans le bocal en verre. Tu viens ? »
C'est avec un nouveau hochement de tête que les deux Mentali se dirigèrent vers le grand bocal en verre rempli de petits papiers blancs pliés. Elle s'arrêtèrent devant, aucune d'elles n'osant piocher. Finalement, c'est Eryn qui piocha, et elle s'éloigna suivie de Celest pour ouvrir le papier et dévoiler le thème de leur prestation.
« Liberté. »
La réaction de la dracolgue fut un simple clignement d'oeil. Liberté ? Voilà un thème... bien vaste. Elle regarda ses trois Pokémons. Il était évident que Darby n'était pas assez agile et gracieux pour pouvoir le sélectionner. Quant à Ink, elle l'avait depuis trop peu de temps.
« Gouuuu ! »
Kyûbi remua les oreilles, enthousiaste. La renarde était très agile et rapide, et toute aussi élégante. Elle la prit dans ses bras.
« Bon, d'accord, va pour toi. »
Elle émit un rire avant d'observer le Pokémon que la Coordinatrice avait choisi.
« Voilà Khensit, ma Vipélierre. Ce sera mon Pokémon pour le cours. Et toi ? Tu vas prendre ta Goupix ? »
Celest sourit. La vipère de feuilles était assez adorable.
« Oui, je te présente Kyûbi. »
« Gouuu ! »

La renarde de feu sauta des bras de sa dresseuse et alla, comme à son habitude, procéder à un examen olfactif du Pokémon Plante, qui sembla légèrement décontenancé par cet action soudaine.
Celest observa la Mentali.
« Bon alors... Tu as des idées ? Liberté, c'est assez vaste donc... Peut-être jouer sur l'emprisonnement, puis la libération ? L'attaque Danse-Flammes de Kyûbi devrait être assez utile. »
Elle se frotta le bras nerveusement. Il fallait qu'elles trouvent des idées, puis qu'elles s'entraînent à combiner leurs actions. Celest n'avait jamais fait ça, aussi était-elle très nerveuse. De plus, le fait qu'ils allaient passer devant tout le monde ne l'aidait pas, loin de là... Heureusement, elle n'était pas seule, et c'était ce qui la rassurait.
La Topdresseuse observa la Vipélierre, qui était de type Plante. Sa Goupix était de type Feu. Peut-être pouvaient-elles jouer sur cette opposition des types d'une quelconque manière ?




[Cours 04. Coordination] La liberté commence où l'ignorance finit. 037
Pokémon utilisé pour le cours.
Eryn McNellis
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Coordinateur Éleveur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [Cours 04. Coordination] La liberté commence où l'ignorance finit.   Lun 13 Juil - 14:23
Liberté. Grands dieux, qu’est-ce que c’était que ce thème, encore ? C’est… Beaucoup trop vaste ! Eryn se retint à grand-peine de soupirer. Qu’est-ce qu’elle faisait en cours de communication, de toute manière ? Elle avait choisi Mode, pas Performer. Alors certes, elle aimait les spectacles mais… Elle préférait quand même les regarder plutôt que les faire. Elle avait dû se tromper de voie en devenant Coordinatrice. A peine démoralisée, elle suivit sa camarade, écoutant ses idées. L’emprisonnement, la libération, Danse-Flammes de sa Goupix, tout ça… Pourquoi pas ? Khensit lui lança un regard en coin. Tu ne sais pas quoi faire, hein ? Non, elle ne savait pas quoi faire du tout, et avait surtout envie de tout plaquer là et de s’en aller pour faire un truc plus utile. Mais elle ne pouvait pas faire ça à Celest, ce ne serait pas très gentil. Donc… Danse-Flammes ? Quelles attaques de Khensit pourraient jouer sur le thème de la liberté ? Hm voyons voir… Fouet Lianes, très classique, sinon Khensit connaissait aussi Ligotage, et, hmm… C’est tout ? Hey, elle est une simple styliste, pas une spé type Plante.

« Oui, ça pourrait marcher… Donc en fait elles s’emprisonneraient à tour de rôle avant de se libérer ? »

C’était… Simpliste. Mais relativement intelligent. Cependant, Eryn avait une petite nuance à apporter. Le thème, après tout, était liberté, pas emprisonnement. Or, deux Pokémon qui s’emprisonnent avant de se libérer, ça joue un peu avec les limites du thème… Réfléchissons. Peut-être faire comme si elles étaient emprisonnées toutes les deux et les forcer à collaborer pour se libérer ? Arf… Pourquoi elle avait choisi Coordination, déjà ? Ah oui, pour l’arrangement floral et les parfums. Et elle se retrouvait là, à faire une pièce de théâtre, et son seul travail de styliste consistait à créer des costumes blancs de couleur bleue. Déprime totale. Enfin bref. Plus qu’à proposer son idée, au lieu de se demander encore et encore ce qu’elle foutait ici.

« Euh, hmm… Pourquoi ne pas essayer de les faire collaborer ? Comme si elles devaient travailler ensemble pour être libres, ou quelque chose comme ça ? »

Un peu plus, et elle allait se mettre à rougir, tellement elle avait l’impression de dire des bêtises. Pour se donner bonne contenance, elle se pencha pour caresser la tête de la petite Goupix qui tournait autour de sa Vipélierre, cette dernière la regardant cabrioler autour d’elle sans comprendre. Pourtant tant de joie, petit être de feu ? Ne ressens-tu pas la constance et l’élégance qu’il est nécessaire d’afficher pour ce cours ? Avec un sourire, Eryn caressa également la tête de Khensit, et se releva, un peu plus maîtresse d’elle-même. Ce serait dommage qu’elle craque devant la Mentali, tout de même. Surtout que c’était elle, la Coordinatrice du duo, Celest devait donc s’attendre à ce qu’elle guide, dirige, donne les directives, bref, fasse son boulot de coordinatrice qui suit ces cours depuis maintenant un an. Plus pour longtemps, se murmura-t-elle pour elle-même. La coordination, elle en avait assez. Elle n’était pas venue ici pour se ruiner en tissus et créer des collants moches une fois tous les trente-six du mois. Note pour elle-même, songer à regarder les parcours et spécialités pour se réorienter et faire un truc plus intéressant que ça. D’une humeur un peu plus enjouée, elle jeta un coup d’œil à la salle et vit un portant de costumes inoccupé.

« En tous les cas, je te propose qu’on aille de suite voir les costumes, même si on ne sait pas quoi faire, avant qu’ils soient tous pris et qu’on se retrouve sans rien… »

Parce que pour toute styliste qu’elle soit, elle n’aurait jamais le temps et la motivation de créer deux costumes pour la Goupix et pour sa Khensit.

_________________

We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Cours 04. Coordination] La liberté commence où l'ignorance finit.   
[Cours 04. Coordination] La liberté commence où l'ignorance finit.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :