[0254] Merrizu Hiyouka [GIVRALI]
Merrizu Hiyouka
Merrizu Hiyouka
Région d'origine : kanto
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 440
Points d'Expériences : 308
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: [0254] Merrizu Hiyouka [GIVRALI]   Mer 24 Juin - 18:59
Hey hey alors je vais me lancer ( comme le professeur Chen dit si bien je suis prête à plonger dans l'univers fascinant des Pokémon! c: ) ( encore une parenthèse aha ^^" excusez-moi d'avance pour mes fautes je vais essayer d'en faire le moins possible c: et de faire quelque chose qui ne par pas en cacahuète comme on dit aha.Et j'ai aussi fait une erreur a la création de mon profil j'ai mis Merrizu Tsubaki a la place de Merrizu Hiyouka x: ? .)
Merrizu Hiyouka

"Today ... the wind is sad"

Nom : Hiyouka.
Prénom : Merrizu.
Âge : 14.
Région d'origine : Kanto.
Ambitions futures : Passionnée de Pokémon depuis qu'elle a rencontré pour la première fois, à l'âge de 7 ans, des Magicarpes lors d'une croisière avec sa mère, ce voyage a déclenché quelque de spécial chez elle alors que pourtant, il était "banal" d'en rencontrer pour les autres. Les yeux de la jeune fille se sont cependant  comme qui dirait iluminés.
Depuis, elle ne pense plus qu'à découvrir le plus d'espèces possible, c'est d'ailleurs devenu son rêve. Elle a toujours un cahier avec elle qui lui sert à répertorier et dessiner tous les nouveaux Pokémon qu'elle croise.
Après avoir vu ce Magicarpe a l'âge de 7 ans, elle ne pensait plus qu'à ça, elle était curieuse, voulant toujours voir plus, connaitre plus. Sa chambre était remplie de dessin plus ou moins fictif de Pokémon (elle habite à Cramois'île, elle était donc assez isolée et ne connaissait pas vraiment de dresseur). Un jour elle prit son courage à deux mains et voulut rentrer dans une grotte pour en voir plus. Après quelques minutes d’exploration, elle entendit un grondement terrifiant. En effet, à quelques mètres d’elle alors que ne s’en était pas rendu compte, un terrible combat s’était engagé entre deux Pokémons : Un Lamantine et un Krabboss. Instinctivement, elle se cacha derrière un rocher et assista à la scène. Soudain, le Pokémon Pince prit de vitesse son adversaire, l’empoignant au niveau du cou. Pour se défendre, l’otarie essaya de lui asséner une attaque Laser-Glace, mais rata sa cible. Le rayon se dirigea à contrario non pas vers Krabboss, mais vers la fillette. Effrayée, elle lâcha un cri de terreur avant de se mettre en position fœtale, toujours derrière le rocher qui lui servait d’une pseudo-protection. Malheureusement, à son grand malheur, celui-ci se brisa en morceaux suite au choc de l’attaque, et un éclat de pierre vînt écorché profondément le bas de sa joue. C'est alors que le champion d'arène, Auguste, expert en type feu entra en scène. Il envoya une Pokéball qui vînt heurter le sol, s’ouvrant par la même occasion et dévoilant un magnifique Arcanin. Celui-ci poussa un gigantesque hurlement qui fit d’emblée fuir les deux Pokémons sauvages. Passant par-là par le plus grand des hasards, il avait été alerté par le cri de la jeune fille et pu ainsi la secourir au dernier moment. Merrizu aurait dû être traumatisée par cette expérience,  mais non. Elle était plus heureuse que jamais d'avoir pu voir de nouveaux Pokémon..

DESCRIPTION

Âgée de 14 ans, Merrizu est une personne très émotive et attentionnée. Même pressée, si elle aperçoit quelqu'un dans le besoin, elle sera toujours là pour lui rendre service, même si au final ça pourrait se retourner contre elle. Pour son âge elle est assez réservée voir même vraiment timide, elle adore passer du temps toute seule pour réfléchir et écouter de la musique ( elle en écoute quasiment h24, c'est peut-être un moyen pour elle de s’échapper de ce monde. Elle a beaucoup de mal à faire le premier pas ou même de venir parler à quelqu'un sauf si elle voit que celui-ci va vraiment mal .Cependant, si elle connaît bien la personne qu'elle côtoie, elle peut devenir très imprévisible et faire pas mal de choses bizarres (d'ailleurs elle adore tout ce qui est considéré comme « anormal »). Elle adore rire et cherche toujours à faire rigoler ses amis ou même ceux qui viennent la connaitre .
Physiquement, Merrizu change beaucoup selon les jours, mais elle a toujours son style bien à elle. Notamment la couleur de ses cheveux (elle a honte de sa couleur de base, qui est blonde).
Elle a une corpulence dite « normale » pour son âge. Niveau taille, elle n'est pas grande, loin de là, mais ni trop petite non plus (1m64), la jeune fille à un style et un physique assez « androgyne ». (Elle adore se faire passer pour un garçon). Des cheveux courts (enfin court pour une fille) et des yeux d'une couleur assez étrange : Un mélange entre le bleu le gris ainsi que le vert, avec une tache orange sur l'oeil droit qui est assez visible.
Recouvrant sa bouche et une bonne partie du visage, elle porte toujours un masque en tissu qui ressemble fortement au masque des chirurgiens. C’est la seule « solution » qu’elle a trouvé pour cacher sa violente cicatrice au niveau de la joue. Elle ne l'enlève quasiment jamais. Au niveau vestimentaire, celui-ci est très masculin et elle porte tout le temps des hauts bien trop grands pour sa personne. Aussi étrange que cela puisse paraître, elle a beaucoup de mal à s'assumer et cherche dans ce « genre » de vêtements trop grand une sorte d'échappatoire. Aussi, elle n'aime pas attirer l'attention sur elle et reste toujours discrète, ce qui peut être assez paradoxal avec les quelques lignes écrites précédemment.. .

HISTOIRE

A l'époque, quand j'avais 12 ans, je me baladais avec mon meilleur ami sur la plage de notre petite île quand d’un coup, je vis par terre un flyer parlant d'une mystérieuse académie Pokémon. Je fus très surprise en me demandant pourquoi c'était là et surtout, pourquoi par terre :kof : . Mon meilleur ami et moi l'avions dévoré de part en part, de la première jusqu’à la dernière page, ce prospectus qui semblait si étrange.  Je me suis ensuite dépêchée de rentrer chez moi dans le but d’en parler à ma mère. Je sautais sur place de bonheur, me disant que je n'étais pas la seule à être fan de Pokémon. Je me disais aussi qu'il y avait enfin un endroit où beaucoup de gens, comme moi, étaient réunis. J'étais heureuse, vraiment heureuse! Mais ma joie ne dura qu’un instant. En effet, la tête de ma mère se décomposa à vue d’œil après avoir entendu cette nouvelle. Je lui ai donc demandé ce qui n’allait pas, ce à quoi elle m’a répondu, d’une voix tremblotante :

« Tu ne te souviens pas? Après avoir échappé à la surveillance de ton enseignant, tu es carrément parti à la nage dans cette infâme grotte donc je t’ai toujours défendu d’y mettre les pieds. Tu as failli y laisser la vie! Imagine si Auguste n’était pas arrivé à temps, que serait-il advenu de toi?! »

Ce à quoi j’ai répondu au quart de tour :

«Oui, mais il était là. Et Arcanin m’a défendu, c’est lui qui m’a sauvé. Ça prouve que les Pokémon ne sont pas tous forcément méchant! »
«De toute manière, tu es bien trop jeune pour entamer une si longue traversée toute seule » Conclut ma mère.

Dépitée, je suis monté dans ma chambre, m’écroulant sur mon lit. J’ai repris le prospectus dans les mains et des larmes commencèrent à tomber sur mes joues jusqu’à atteindre le papier, alors que je voyais mon rêve à portée de main. Si proche, mais en même temps inaccessible.
Etant tellement abattue par cette discussion, je m’étais enfermé dans ma chambre, n’allant plus en cours, n’adressant la parole à personne et n’allant même plus au musée, cet endroit que je chérissais tant. A chaque fois que ma mère essayait d’entreprendre une quelconque conversation avec moi, je l’envoyais balader immédiatement.
Quelques jours passèrent quand cette fois, ce ne fut pas la voix de ma mère que j’entendis derrière la porte, mais celle de Aiko, mon seul et véritable ami. Je lui demandai d’une faible voix ce qu’il faisait là, ce à quoi il me répondit qu’il souhaitait prendre des nouvelles, savoir comment j’allais et me revoir par-dessus tout. Je lâchai un petit soupir et décidai de lui ouvrir la porte. La première réaction qu’il eut fut de me prendre ses bras, et d’une voix pleine d’émotions et de sincérité, déclara :

« Tu m’as vraiment manqué tu sais? Qu’est ce qui t’arrives? »
« C’est compliqué.. » Répondis-je en baissant les yeux (Wesh ! Vous moquez pas siouplé, c’est l’innocence de la jeunesse! JetevoisJetobserve )

Nous restâmes quelques temps à parler, de tout et de rien. Il essayait de me remonter le moral, mais ses tentatives s’avéraient vaines.

Trois mois plus tard, comme à l’accoutumé, nous nous baladions sur les plages chaudes de Cramois’île, au bord de l’eau. Tout allait pour le mieux, malgré les évènements passés. Le soleil était haut dans le ciel, et c’est sans surprise que nous nous décidâmes à nager vers l’horizon.
Au bout de quelques minutes, nous étions déjà loin de la rive. En voyant la distance qui nous séparait de la terre ferme, je voulu regagner celle-ci. Néanmoins, ce ne fut pas l’avis d’Aiko, qui souhaitait encore faire quelques brassées.
Peu après, le temps commença à se dégrader rapidement et nous fumes surpris par une énorme vague qui nous percuta de plein fouet avant de nous engloutir. Celle-ci fut créée par les turbulences occasionnées par l’un des nombreux siphons qui se trouvait à proximité. In extremis, et grâce à mes talents de nageuse, je réussis tant bien que mal à m’extirper de cette situation, réussissant à remonter la surface. Cependant, en ne voyant pas mon ami, et malgré les autres vagues que je pouvais voir arriver au loin, je décidai de replonger à mes risques et puérils dans l’espoir de le retrouver.
Malheureusement, ne l’apercevant pas et n’ayant plus de souffle, je dus remonter à la surface et me diriger vers la plage en espérant qu’il s’y trouvait –ou du moins s’y dirigeait-. A mon arrivé sur les lieux, aucune présence. Juste un vide, le vide. Je m’imaginais le pire.
Commençant à m’affoler, j’ai décidé de parcourir toute la plage avec le maigre espoir de le revoir, mais une fois de plus, il manquait à l’appel. J’ai crié son nom pendant de longues minutes de toutes mes forces, pleurant et suffoquant jusqu’à ne plus pouvoir. Dans ma tête, je me demandais pourquoi? Pourquoi c’était arrivé? Pourquoi aujourd’hui, pourquoi lui?..
A bout de force, je m’évanouis. Ce n’est qu’après quelques heures que je me suis réveillé entouré de plusieurs habitants, dont ma mère et celle de mon ami. J’ouvris lentement les yeux, mais j’étais aveuglé par la lumière du soleil. Ils discutaient autour de moi, mais c’était incompréhensible. Je pus tout de même identifier la voix de ma mère et celle d’Aiko. Je n’ai pas compris sur le coup tout ce qui se passait et avant de m’évanouir à nouveau, je n’eus le temps de lâcher que dans un soupir :
« Aiko? Aiko?.. »

Je me réveillai quelques jours plus tard à l’hôpital. Une violente douleur dans le dos me rappela les évènements passés. J’explosai en sanglot. J’étais abattu physiquement, mais surtout mentalement. Je n’eus à peine le temps d’émerger qu’après seulement quelques minutes, la mère d’Aiko et la mienne furent irruption dans la chambre. Je fus plus ou moins obligé de me remémorer ce tragique moment dans le but de leur raconter ce qui c’était passé. Elle me prit d’un coup dans ses bras et me serra fort. Je pouvais sentir ses larmes coulées sur mon bras. La maman d’Aiko quant à elle, s’effondra littéralement  à même le sol, hurlant de chagrin. Elle fut prise en charge rapidement par le personnel médical.

**

Le jour de mes 14 ans, ma mère vînt me voir dans ma chambre, un document dans les mains avant de prendre la parole.

« Tu te souviens de ça? » dit-elle d’une voix très douce.

J’acquiesçai d’un mouvement de tête, étonnée.

« Je ne sais pas si ça t’intéresses toujours mais.. Je suppose que tu as l’âge maintenant »
« L’âge de quoi? »
« L’âge de voler de tes propres ailes, partir à l’aventure. C’est ton rêve non? Tu ne l’as pas oubliée j’espère? »
« Non, bien sûr que non. C’était un rêve que nous partagions Aiko et moi »

Elle s’approcha lentement de moi et me déposa un document dans les mains. En gros, en haut de la feuille, il était écrit « Félicitation, vous avez été sélectionné(e) pour rentrer dans la prestigieuse académie Pokémon, la Pokémon Community »

« Sélectionnée? Comment ça? »
« J’ai simplement pris la liberté d’envoyer ton dossier là-bas. Et tu as leur réponse sous les yeux. »

C’était un rêve que je pensais irréalisable, que j’avais même commencé à oublier au fil du temps. Mais au final, il refit de nouvelles surfaces plus ardentes que jamais. Si j’y allais, ce n’était pas seulement pour moi, mais aussi pour lui.

Après un long trajet en Ferry quelques jours plus tard, et une fois arrivé sur l’île Lansat. Je respirai un long coup avant de finalement pousser les portes de l’académie.

« L’aventure commence! ».

STARTER


Surnom : Flamiche.
Espèce : Salamèche.
Nature : Joyeux.
Description : J'étais impatiente de recevoir enfin mon premier Pokémon, celui qui allait m'accompagner durant tout mon périple, celui qui allait être mon compagnon, mon ami. Mais au dernier moment, on m'a dit que je devais passer une sorte de teste. Au début j'étais défaitiste, me disant que je ne réussirais pas mais le professeur qui me vis broyer du noir me réconforta et me dît de ne pas m'inquiéter,  que tout allait bien se passer. Une fois arrivé devant le « collectionneur », celui-ci me posa ses questions tout en analysant mon caractère. En guise de dernière question, il me demanda :

« Quel sorte de Pokémon voudrais tu avoir ? »

Je lui répondu d'une petite voix, naturelle :

Et bien .. Je ne sais pas vraiment le type ni la sorte de Pokémon, aucun ne me dérange, je les aime tous. Après.. J'aimerais un Pokémon qui puisse me sortir de ma solitude en quelque sorte, un Pokémon qui puisse rompre de mes habitudes.

Je ne pus m'empêcher de faire un petit rire nerveux et baissa instantanément les yeux. Il eut un moment d'arrêt, puis il me regarda avec un sourire bienveillant et me dit :

« Tiens, je te confie ce Salamèche. A partir d’aujourd’hui, tu auras tous le temps quelqu'un avec toi. Prend en grand soin ! »

Quand je le vu, j'eu immédiatement les larmes aux yeux. C'était un petit Salamèche avec un bandeau bleu autour du cou,  je l’ai serré fort dans mes bras et ai dit ses quelques mots

« Je sais je vais t'appeler « Flammiche ». C'est mignon Flammiche, qu'en dis-tu ? Aha..

Le petit Salamèche me regarda et approuva avec un grand sourire et cracha une petite flamme. Mes yeux brillèrent, j'étais émerveillée, je ne serais plus seule maintenant. Ma vie sera partagé avec celle de Flammiche.

« Je serais toujours là pour toi, toujours » déclarais-je avec un grand sourire

Je remerciai encore le professeur et reparti avec mon petit Pokémon dans les bras..
HORS RPG

Pseudo/Prénom : Estelle/Merrizu
Age: 16
Comment avez-vous connu le forum ? Grâce à Zaune c:
Quelque chose à ajouter ?. I like train.
Hope Spettell
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2564
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [0254] Merrizu Hiyouka [GIVRALI]   Lun 29 Juin - 14:37
Présentation en ordre et j'ai la bonne nouvelle de t'annoncer que j'ai remarqué aucune faute d'orthographe x)
Sinon, j'ai mes yeux qui se sont humidifiés en lisant ton histoire. Fichue sensibilité. .A.
Juste, selon la date d'anniversaire de ton personnage, il pourrait y avoir un soucis de chronologie, étant donné que tu intègres donc l'académie en février 2015 et que l'académie est ouverte depuis septembre 2013.

Bref, je te valide et modifie ton nom donc o/
En revanche, il faut que la taille de l'avatar fasse 200*320px.


Bienvenue dans le Dortoir Givrali ♀  ! N'hésites pas à poser tes questions si tu as le moindre soucis, et bonne intégration parmi tes confrères ! Tu peux dès lors poster ta T-CARD dans la partie correspondante, ainsi que gérer tes RPs grâce à aux RECHERCHES DE RPs ET RELATIONS. N'oublie pas de remplir les champs de ton profil dès que possible (T-card et Fiche de Présentation) pour faciliter la navigation aux autres joueurs, et de réserver ton AVATAR dans la partie adéquate ! Ton numéro étudiant est 0254. Bon jeu sur Pokémon Community !


  • Actuellement, il y a les cours spé. qui sont lancés. Il te reste deux jours pour t'inscrire !
Merrizu Hiyouka
Merrizu Hiyouka
Région d'origine : kanto
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 440
Points d'Expériences : 308
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [0254] Merrizu Hiyouka [GIVRALI]   Lun 29 Juin - 17:18
Ah merci beaucoup ! :3 Et oui l'histoire est asser triste je trouve aussi ;w;

_________________
[0254] Merrizu Hiyouka [GIVRALI] 32108811

Nous sommes tous un peu fou ! A différents degrés et de différentes manières mais chacun cultive sa folie avec soin. La mienne? Elle prend grand soin de moi. <3
 狂気が私の唯一の友人です!
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [0254] Merrizu Hiyouka [GIVRALI]   
[0254] Merrizu Hiyouka [GIVRALI]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :