Salut! Je peux t'emprunter ton plus dangereux Pokémon? Bah quoi, y'a un problème? | Orren
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Salut! Je peux t'emprunter ton plus dangereux Pokémon? Bah quoi, y'a un problème? | Orren   Dim 28 Juin - 16:56
Je devais trouver quelque chose, n'importe quoi. Je devais apprendre à me battre, je devais avoir une équipe qui me permettrait de me battre. Non pas que je n'aimais pas mes compagnons actuels, là n'est pas la question, c'est juste que je ne les voyais pas combattre, sauf peut-être Ash, Sephiroth et un peu Epona ici ou là. Ouji-sama était un Pokémon de scène après tout, Chidori avait une santé fragile, Iggy était mon assistante, dois-je vraiment continuer? Enfin, Chomps aurait peut-être un jour la trempe d'une grande combattante, mais ce n'était pas pour demain la veille et, en ce stade de Kraknoix, ses déplacements étaient bien trop malaisés pour inquiéter qui que ce soit. Il me fallait autre chose, il me fallait mieux, il me fallait-- CRAAAAAAAAAAC Je me retournai dramatiquement, ma longue chevelure rose fouettant l'air alors que ma bouche formait un "oh" surpris, mes yeux agrandis. Aucun doute possible, c'était le bruit d'un oeuf en train d'éclore! Je me précipitai auprès de lui, protégeant mes yeux de toute cette lumière blanche du revers de la main. Lorsqu'elle s'estompa finalement, je pu voir, au milieu de la coquille brisée, un squirtle aux grands yeux curieux, l'esquisse d'un sourire semblant dessiné sur sa large bouche.

- Bienvenue parmi nous. Je suis contente de voir que tu vas bien. Et maintenant comment va-t-on t'appeler?

Dis-je avant d'avoir recours au truc le plus stupide de toute l'humanité. Oui, bon, je vous donne le droit de me juger cette fois, surtout que j'avais préparé ce truc à l'avance, genre c'était planifié. Une chance qu'il avait éclos dans ma chambre et pas dans un lieu public. Bref! Je l'ai placé au milieu de ma chambre, par terre, peut-être entouré d'armes ninjas, ou peut-être pas, qui sait, pour le laisser choisir. Moment de suspeeeeeeeence. Enfin, pas tellement, pour un lecteur ce doit être évident que je ne vais pas l'appeler Leo, bonjour la confusion. Que je n'ai pas besoin d'un Raphaël pour me mettre encore plus dans le pétrin à jouer les fortes têtes. Sans oublier qu'un Donatello bah, j'aurais l'air bien trop lente en comparaison, bonjour la honte! "Mais Estelle, tu n'as pas dit qu'il choisirait tout seul?!" Ok, genre toi tu crois encore au père Noël quoi, bien sûr que c'est moi qui choisit. Comment ça ce post est éparpillé?! Vous savez pas de quoi vous parlez d'abord!

- Ah! Les nunchaku! Tu seras donc Michelangelo! Par contre je sais pas si la pizza c'est une bonne idée pour fêter ça, on va commencer par les baies quand même.

Squiiiiir Lança-t-il avant de se lever d'un bond, faisant tourner l'un de ses nunchaku avec amusement, jusqu'à ce que le bout de bois ne vienne le frapper en plein front avec un paaaan sonore. Moment de silence où personne n'ose bouger.

- Mikeeeey! Tu vas bien?!

Je me jetai sur lui pour le serrer dans mes bras, mais le squirtle se contenta de rire et, tout simplement, de se frotter un peu la tête. Il n'avait pas eu mal, il n'avait pas été ennuyé, il n'avait pas peur de recommencer et, sur le coup, me fit même me sentir un peu idiote. Je les surprotegeais beaucoup trop, bien sûr qu'après ça ils n'étaient plus taillés pour le combat! Je m'ecartai donc, laissant Chidori aller jouer au ninja avec Mikey, suivit d'Ouji-sama qui, bien sûr, fit mine de prendre les katana, seulement pour être arrêté par un rire moqueur de Sephiroth qui lui proposait plutôt les sai. Il était encore jeune, mais Michelangelo était plein d'entrain et d'énergie, j'avais là un futur combattant, ou en tout cas j'en avais l'impression. C'est des Pokémon comme ça qu'il me fallait, sans oublier que j'étais éleveuse, j'avais les moyens de faire ma propre équipe, très précisément selon mes goûts. Suffisait de me creuser la tête et de songer à un bon parti. Quel Pokémon avais-je vu récemment dans l'académie et qui pourrait être tout un atout pour cette team? De quoi avais-je vraiment besoin? D'un badass, assurément. La logique veut que je pense en premier à la team d'Allen, mais eh, il n'est plus là. Second choix? Orren, sans l'ombre d'un doute. Entre Skoll, Loki et compagnie, il semblait avoir tout un arsenal de bêtes à la badassitude incontestable. D'ailleurs, tant qu'à voir en grand... N'y avait-il pas eu ce Pokémon dragon, ce Spike? Il avait été agressif, mais ça ne voulait pas dire que sa progéniture le serait autant, si? Et même si c'était le cas, est-ce que ça ne me ferait pas du bien d'avoir un défi? D'être mise à l'épreuve? Vendu! Il me faut un mini Spike! Me dis-je en quittant ma chambre, Mikey et Chidori placés sur chacune de mes épaules, regardant partout autour avec une joie évidente et un émerveillement certain, pour le plus jeune des deux en tout cas.

Je me rendis directement au dortoir Voltali, vu que bon, j'en cherchais le préfet. C'était l'endroit logique à aller voir. Simple soucis, je n'avais pas son numéro de iPok et encore moins celui de sa chambre. Je n'allais quand même pas commencer à toutes les essayer en priant pour peut-être tomber sur la bonne, ou simplement déranger assez les habitants du dortoir suffisamment pour qu'on me conduise devant le préfet. Sans oublier que j'étais venue à l'improviste, j'étais juste partie avec une idée en tête, mais c'était un peu délicat à demander. Nerveuse, mes sourcils obliquerent dans deux directions différentes alors que je prenais un air concentré tout en déambulant dans le couloir, me parlant toute seule. À croire que ma camarade de chambre déteignait vraiment sur moi.

-...devrais peut-être commencer par lui dire que j'ai décidé d'apprendre à me battre. Ce serait une bonne intro. Après c'est un peu plus compliqué, il va s'en doute me prendre pour une tarée, le bougre m'a déjà attaquée après tout, il va trouver ma requête bizarre... Mais c'est pour la bonne cause, avoir un Gible dans mon équipe quoi... Mais si c'est trop soudain... Je devrais peut-être commencer plus large et lui demander s'il a déjà prévu de laisser ses Pokémon se reproduire... Non c'est vraiment nul... Et si je lui demandais directement? Mais trop direct c'est pas toujours la meilleure option...

Mais ça aurait été quand même mieux que de lui demander indirectement en parlant toute seule sans réaliser qu'il est juste derrière toi, n'est-ce pas, petite Estelle? Ah, certains classiques sont tout bonnement incontournables!



HRP - Éclosion de l'oeuf de Squirtle <3
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Salut! Je peux t'emprunter ton plus dangereux Pokémon? Bah quoi, y'a un problème? | Orren   Dim 5 Juil - 18:09
Orren marchait tranquillement dans les couloirs de l'école, revenant de son cours de TopDresseur. Il avait vraiment du mal à supporter ce prétentieux d'Ace S Creed qui n'en loupait pas une pour montrer sa suprématie en tant que dresseur et combattant, sans parler de sa manière de toujours mettre les membres de son dortoir en avant. Bon faut dire mettre en avant c'est un bien grand mot, disons simplement qu'il les rabaisse moins que ceux des autres dortoirs. En plus comme si cela ne suffisait pas les voilà avoir parlé de Pokémons au caractère compliquant le dressage. Bien sûr plus d'un regard s'était tourné vers lui pour son plus grand dam. Oui il avait un Carmache agressif qu'il n'osait que très rarement sortir de sa Pokéball, car eh ben à chaque fois ça tournait mal !
Entre l'attaque qu'il s'était lui-même pris, l'attaque envers Eryn, puis Estelle et enfin Celest. Non ! Spike était vraiment trop dangereux. Et voilà pourquoi il avait refusé catégoriquement de libérer le requin des sables de sa Pokéball quand Ace le lui avait demandé. le référent Noctali n'avait pas vraiment aimé cette atteinte à son autorité et avait froncé les sourcils en prévenant qu'il n'avait pas à refuser et que de toute façon il y avait Light.

-Pfff... Comme si il allait arrêter Spike. Ca se voit que vous ne le connaissez pas, je penses pas que votre Cizayox arrivera à temps d'empêcher un drame. Et je refuse qu'un de mes Pokémons en soit la cause, donc non. il reste où il est et vous pouvez vous asseoir dessus.

Voilà sa réponse envers l'homme qui était son professeur. bien sûr celui-ci avait perdu patience, vociférant sur Orren qui venait clairement de l'envoyer bouler. Mais non, Orren ne lâcherait pas ce monstre assoiffé de violence comme ça dans une salle de classe. Malgré les menaces il n'avait pas bronché et c'est donc en avance qu'il put rentrer dans sa chambre. Ah oui ! Ace l'avait viré de cours sans oublier le blâme qu'il avait reçu. Peu importe, mieux valait ça. De toute façon le jeune homme commençait à se demander ce qu'il ferait de ce Carmache. Bien entendu, il ne l'avait encore jamais laissé à qui que ce soit et ignorait si c'était spécialement avec Orren qu'il avait un problème. mais allez trouver quelqu'un d'assez fou et qui puisse s'occuper du dragon sans y risquer d'y laisser un bout.
Lentement, il arriva à son dortoir. Killer qui courait autour de lui le laissait imperturbable à ses tentatives de jeu. il avait d'autres sujets de préoccupation, c'est pourquoi il ne l'a surveillait que d'un oeil distrait. Elle essayait tant bien que mal de le pousser à jouer ou à lui courir après en lui sautant sur les pieds ou encore en tentant de lui défaire ses lacets en tirant dessus, mais rien à faire. Elle avança alors, les oreilles basses devant son dresseur, avant de voir une personne au loin. Elle s'élança alors vers cette inconnue avant d'être rattrapée par Orren qui la prit dans ses bras. Il ne la surveillait que d'un oeil, mais l'observait quand même. Laissant sans broncher la Skitty jouer avec les boutons de sa chemise, il s'approcha doucement de cette fille aux cheveux roses. Il était quelque peu interrogatif quand à sa présence ici, surtout qu'elle ne bougeait pas du tout et semblait bien perdue dans ses pensées. En avançant il l'entendit se parler à elle-même, captant ses paroles.

- tarée, le bougre m'a déjà attaquée après tout, il va trouver ma requête bizarre... Mais c'est pour la bonne cause, avoir un Gible dans mon équipe quoi... Mais si c'est trop soudain... Je devrais peut-être commencer plus large et lui demander s'il a déjà prévu de laisser ses Pokémon se reproduire... Non c'est vraiment nul... Et si je lui demandais directement? Mais trop direct c'est pas toujours la meilleure option...

-Bonjour Estelle, tu as quelque chose à me demander ? Si tu veux en parler, viens. On sera plus traquille, parce que de ce que j'ai compris, c'est.... hmmm particulier.

Il attendit qu'elle le suive et se dirigea vers sa chambre dont il ouvrit la porte avant de l'inviter à enter, la refermant derrière lui. Il l'invita alors à prendre place où elle le souhaitait, et fit sortir sa team. Killer, elle alla renifler le Carapuce de la jeune fille. Il ouvrit alors un mini frigo dans lequel il entreposait la viande pour ses dragons. Il en sorti et nourrit ses Pokémons, passant aussi déposer des sortes de vers déshydratés dans l'aquarium où séjournait son Venalgue qui mit du temps à les repérer et les mangea sans véritablement se presser. Comme à son habitude les deux têtes de Loki se chamaillaient pour la viande et un simple regard de leur dresseur les réduisit au silence et ils continuèrent de manger calmement. Orren se posta à semi-assis sur son bureau, son petit manège post-cours habituel et routinier terminé. Là il sorti deux petites bouteilles d'eau fraîche et en proposa une à Estelle. Il récupéra Freyja qui grimpa sur le bureau pour se poster à coté de lui avant de boire une gorgée d'eau fraîche et de planter son regard océan dans les yeux chocolats de la Mentali. Son air était grave, mais pas dur. Un léger sentiment de douceur émanait même du dracologue. Il fit un léger sourire à sa camarade pour la mettre à l'aise avant de dire.

-Tu veux Spike pour en avoir un oeuf hein ? Tu connais mon Carmache, tu sais son caractère. Il faudra que tu le garde un ptit temps je crois, tu penses que ça ira ? Je veux être sûr que tu saches ce que tu fais, parce que... ben Spike est dangereux et je le sais plsu que bien.

Alliant le geste aux paroles de sa dernière phrase, il déboutonna la moitié supérieure de sa chemise et dévoila son buste. La longue estafilade de peau claire qui barrait son torse en diagonale était encore très légèrement enflée, montrant qu'elle avait fini de cicatriser depuis peu. Il ne voulait pas lui faire peur, juste la prévenir. Il fallait qu'elle sache avant de clairement lui demander Spike que c'était un Pokémon violent et dangereux qui n'avait pas hésité à attaquer son propre dresseur. Il se doutait que l'équipe d'Estelle pourrait en venir à bout si il le fallait. Mais au delà de ça, il y avait la peur, ce petit traumatisme de voir un dragon vous sauter à la gorge. Il voulait savoir qu'Estelle était sûr de ce qu'elle faisait. Bien sûr il lui faisait confiance et savait qu'elle était assez forte. Et puis de toute façon, il serait toujours là au moindre soucis si elle en avait besoin, mais sa décision devait être réfléchie. Avec Spike, pas de droit à l'erreur, dominer ou être dominer.



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Salut! Je peux t'emprunter ton plus dangereux Pokémon? Bah quoi, y'a un problème? | Orren   Lun 6 Juil - 17:47
Heeeeeeeeek! J'avais été repérée! Et par le dracologue en personne en plus de ça! Bravo moi, voilà un nouvel exploit de maladresse divine à rajouter à la liste. Oui, parce qu'en fait ça venait de grandement me simplifier les choses puisqu'Orren avait à peu près compris, m'invitant à le suivre pour que nous puissions discuter de cette demande très particulière. Je m'executai donc en silence, un peu intimidée à l'idée d'entrer dans la chambre de l'ex petit copain d'une de mes meilleures amies. Quoi?! Bien sûr que je pense à ces trucs là moi! Non, mais il s'était passé quoi dans cette chambre? J'en avais aucune idée moi et c'est bien ça qui était intimidant! Me retrouver seule avec Orren? On avait déjà été perdus seuls dans une forêt pleine de brume et je l'avais presque plus intimidé que l'inverse -en même temps le coup du mind reader...- du coup je ne m'en faisais pas trop.

Le jeune homme me fit signe de m'installer et je m'assis donc au bord de son lit, le suivant des yeux dans sa petite routine fortement composée de viande rouge, très rouge et très saignante. Miam. Ça aussi, ça ferait partie de mon quotidien avec l'acquisition d'un Pokémon carnivore, mais j'étais prête, ou en tout cas je le croyais. Puis, une fois le tout terminé, Orren s'appuya contre son bureau, le regard tourné vers moi alors qu'il m'offrit une bouteille d'eau que j'acceptai avec beaucoup de reconnaissance. C'est qu'il commençait à faire chaud et que j'avais la gorge sèche, m'hydrater me ferait le plus grand bien. Maintenant que nous étions en place, les choses sérieuses pouvaient commencer. Regards rivés l'un vers l'autre, je n'étais toutefois pas inquiète, Orren ne m'avait jamais intimidée ou quoi que ce soit du même type, presque tout au contraire. Un individu qui ressemblait autant à Allen et à Leo en même temps, pour sûr que je n'allais pas le craindre. Quoi qu'il en soit, il n'hésita pas à taper directement au coeur du problème, énonçant la raison de ma venue, ce à quoi je me contentai d'acquiescer sérieusement dans un premier temps. Il poursuivit néanmoins, me rappelant le caractère dangereux de la bête et mentionnant que je devrais le garder un petit moment, ce qui était exact. Cerise sur le gâteau, il affirma le savoir plus que quiconque avant de commencer à... Deboutonner sa chemise?!? Un instant! Minute papillon! Je suis pas venue pour ça! Et puis c'est sympa de ta part d'avoir pensé à moi, mais--!! Oh.

Ça devait avoir fait mal, très mal. Frappée par cette découverte horrible, je m'étais relevée et approcher, mes grands yeux chocolats ne quittant plus cette balafre, monument érigé à l'impulsivité du Pokémon dragon. Sans y penser, je vins même effleurer du bout des doigts la surface rougie, encore troublée, mes instincts de Joy ne pouvant qu'imaginer le massacre que ça avait du être, le jour où c'était arrivé. Son propre dresseur, ce n'était pas rien. Je déglutis, retirant ma main du torse du Voltali, relevant mes yeux de chocolat vers lui avec un peu plus de gravité, mais aussi avec un air désolé au fond des yeux.

- Ça ne m'arrivera pas, promis. Tous mes Pokémon seront là pour m'assister et je peux même demander à des amis d'être présents au besoin, comme toi, Ginji, Aileen ou Leo. Il n'y a aucune raison pour que ça tourne mal et si je veux pouvoir être digne des membres de ma famille, je dois réussir à prendre soin de tous les Pokémon, malgré le danger qu'ils représentent pour eux-même ou pour les autres.

Je marquai une pause, prenant la peine de respirer profondément. Le moment avait quelque chose de solennel et la demande l'était tout autant. Une fois ma demande véritablement formulée, il n'y aurait plus de retour en arrière. Il lui suffirait d'accepter pour que je reparte d'ici avec, dans une Pokeball, un Pokemon qui n'hésiterait pas à m'attaquer ou à se jeter sur mes autres Pokémon. C'était tout un risque à prendre, mais j'avais trop d'orgueil et de détermination pour reculer maintenant. C'est donc ainsi, mes Iris chocolatés soutenant le regard océanique d'Orren, que je me jetai à l'eau.

- Orren, puis-je prendre Spike en pension afin d'obtenir un oeuf? Ça compte beaucoup pour moi et je suis prête à faire tous les efforts nécessaires. S'il-te-plait.
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Salut! Je peux t'emprunter ton plus dangereux Pokémon? Bah quoi, y'a un problème? | Orren   Mar 7 Juil - 21:19
Orren n'était pas vraiment à l'aise de déboutonner sa chemise de cette manière, surtout quand il vit les yeux d'Estelle s'agrandir de surprise. Peut être avait-elle mal interprété son geste. C'est alors qu'elle se leva pour se rapprocher de lui, fixant sa balafre. D'un coup elle passa son doigt le long de la balafre, créant un véritable choc électrique dans son corps. Heureusement que le sujet était assez préoccupant pour lui, car cela l'empêchait de rougir bêtement à ce contact. Il déglutti pourtant difficilement, tout de même gêné à ce brusque contact sur sa peau. tandis qu'elle retira sa main, elle leva ses yeux vers lui et Orren y vit tout a gravité de la demande de la Mentali.
Il voyait qu'elle était sérieuse, mais avec tout de même une once de... tristesse ? Il ne savait pas ce qu'il voyait. Il espérait juste qu'elle ne le prenait pas en pitié. Il ne voulait pas inspirer de pitié ou même de compassion. il comprenait parfaitement les personnes étant choquées, voir horrifiés pour certains, à la vue de ce que son propre dragon lui avait fait. pourtant il ne voulait être plaint, il avait choisi de se spécialiser dans ce type tout en sachant que bon nombre de ces Pokémons avaient un caractère fort, voir violents pour certains. Tel était le choix qu'il avait fait pour son futur. Puis Estelle coupa enfin ce silence.

- Ça ne m'arrivera pas, promis. Tous mes Pokémon seront là pour m'assister et je peux même demander à des amis d'être présents au besoin, comme toi, Ginji, Aileen ou Leo. Il n'y a aucune raison pour que ça tourne mal et si je veux pouvoir être digne des membres de ma famille, je dois réussir à prendre soin de tous les Pokémon, malgré le danger qu'ils représentent pour eux-même ou pour les autres.

Orren approuva quand elle parla de soutien. En effet il serait là si elle avait besoin, c'était après tout son Carmache et puis il ne voulait pas que quelque chose arrive à Estelle par la faute de son propre Pokémon. Il savait aussi qu'Aileen serait d'une bonne aide, elle avait souvent fréquenté le dragon avec son frère et savait très bien ses faiblesses. Mais il appréciait plus que tout une chose chez Estelle en ce moment. Sa détermination. Il voyait très bien qu'elle savait ce qu'elle voulait et l'idée de laisser tomber n'était même pas envisageable. Le préfet appréciait plus que tout cette manière de penser, s'étant lui-même calqué dessus. Peu importe la difficulté de la tâche ils étaient tout deux déterminés à arriver au bout de leur projet. Ils s'y accrochaient comme un Démolosse ne lâchant pas sa proie.
Et c'est là que vint enfin cette demande. L'air s'emplit d'une atmosphère quasi solennelle, comme si Estelle allait sceller son destin dans un choix qu'elle avait fait par cette simple question. Orren espérait au moins que ce ne serait pas un destin funeste, il s'en voudrait bien trop. Il ne refuserait pas si elle lui demanderait, elle lui avait montré bien trop de détermination pour qu'il fasse autre chose qu'accepter. même si accepter voulait dire remettre entre ses mains le Pokémon le plus dangereux et le plus violent de son équipe. Il ne pouvait lui faire cet affront. Aussi quand elle lui demanda enfin, ajoutant deux phrases qui annihilèrent même la partie de son cerveau qui voulait le lui refuser.

-Ça compte beaucoup pour moi et je suis prête à faire tous les efforts nécessaires. S'il-te-plait.

Là il continua de la fixer quelques secondes. regard océan plongeant dans les yeux chocolat de sa camarade. Il la sonda, cherchant la moindre once de doute, mais n'en trouva aucune. C'était bien, il ne fallait montrer aucun signe de faiblesse devant Spike. Il se leva alors et attrapa la Pokéball qui était postée sur son bureau, comme un objet maudit qu'on évite à tout prix de toucher. Il se saisit alors aussi d'un petit bout de papier et d'un stylo et y écrit son numéro d'Ipok. Se retournant vers Estelle, il lui tendit la Pokéball de Spike. Et dire que cette scène était quelque chose de solennel et symbolique n'était rien. Il montrait par ce geste une grande confiance envers Estelle, jamais il n'aurait envisagé auparavant confier son dragon des sables. Il la laissa la prendre et immédiatement lui glissa dans la main le bout de papier.

-Je te confie Spike, j'ai confiance en toi. Tu es quelqu'un de courageux Estelle, mais... Son regard se durcit quelque peu. Au moindre problème tu m'apelle, je t'ai noté mon numéro. Je veux pas qu'il t'arrives malheur hein ? Enfin je... Si Spike blesse quelqu'un d'autre, je m'en voudrais à jamais.

Sa voix s'était quelque peu cassée pendant qu'il parlait. Il ne connaissait pas bien Estelle, mais il l'appréciait et cette force de caractère en elle l'impressionnait. Il parlait franchement tout en ne pouvant faire autrement que s'inquiéter pour elle. La jeune Mentali était une amie proche d'Aileen aussi, il savait que sa soeur n'approuverai pas ce choix. Le préfet savait pertinemment que sa soeur aurait préféré qu'il abandonne le dragon depuis longtemps, mais.... Il avait du mal à s'y résoudre. Un coté de son esprit lui disait de continuer de tenter de nouer quelque chose avec ce dragon. Pourtant il savait bien que jamais Spike ne l'accepterait. Peut être que quand Estelle le lui rendra, quand il pourrait retourner voir sa mère à Illumis il le relâcherait... Peut être... Quand la voix d'Estelle s'éleva il fut sorti de ses pensées et son regard revint sur elle, revenant au moment présent au lieu de se perdre dans les pensées torturées de son esprit.



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Salut! Je peux t'emprunter ton plus dangereux Pokémon? Bah quoi, y'a un problème? | Orren   
Salut! Je peux t'emprunter ton plus dangereux Pokémon? Bah quoi, y'a un problème? | Orren
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :