Partagez | .
Toute occasion est bonne pour briller | feat. Zaune
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598

MessageSujet: Toute occasion est bonne pour briller | feat. Zaune   Lun 29 Juin - 17:43

Le réfectoire. Un lieu de réunion et de conversations animées, meublé de tables et de sièges bon marché, le plancher fait de carrelage. Cela me changeait de mes vieilles habitudes et j'en avais réellement été inquiété, au moment d'acheter un repas pour la première fois. Heureusement, la cuisine de "Mama Odie" était rustique, certes, mais terriblement bonne. Au final, j'avais l'impression que l'on pouvait résumer cet établissement scolaire à l'état de sa cuisine. Les apparences étaient un peu fades, normales, comme toutes les autres écoles, mais l'enseignement, l'expérience que l'on en retirait et le voyage en général était si délicieux que l'on voudrait bien que madame Odie nous en serve une seconde ration. Bref, ce constat me frappa alors que j'étais moi-même attablé à l'une de ces tables, un livre ouvert devant moi et un bon repas juste à côté. Je faisais mine d'être concentré, mais l'ombre d'un sourire égayait mon visage. Plus loin, en face, sur ma droite, je sentais le regard d'un petit groupe de filles qui discutaient fiévreusement, me lançant de temps à autre des regards furtifs.

Je commençais donc à me faire remarquer, il était temps. Je me demandais bien de quel dortoir elles étaient, d'ailleurs. Des pyroli seraient-elles capable d'agir ainsi? Probablement pas, elles étaient des machines de guerre, très difficiles à impressionner, ce qui les rendait d'autant plus intéressantes à mes yeux de renard. Ne restait que les givrali, adeptes de potins en tout genre à ce qu'il parait, et les mentali, dortoir empli, selon les rumeurs, de jeunes filles clichées et superficielles. Un dortoir pour les trophées de valeur, un dortoir pour les moments où j'aurais besoin de faire parler un peu plus de moi, ou de charmer quelques demoiselles pour avoir un peu d'aide dans mes travaux. Et finalement un dortoir où trouver de charmantes demoiselles à accrocher à mon bras, si jamais le besoin s'en faisait ressentir. Vraiment, cette distribution était parfaite. Hm? Dommage, mes trois petites demoiselles venaient de quitter leur table, se dirigeant je ne sais où tout en gloussant de temps à autre. Mentali, j'en étais presque certain maintenant.

Je laissai m'échapper un soupir, mes spectatrices étaient parties, je n'étais plus qu'un adolescent normal maintenant, contraint d'étudier et de manger normalement. Comme c'était lassant. Ça ne m'empêcha toutefois pas de mordre dans un nouveau bâtonnet de poisson et de tourner la page, mes iris aqua entamant un nouveau paragraphe au travers de ma frange bleue. J'eu presque le temps de lire trois pages avant que ma vision périphérique ne me fasse relever la tête. Quelqu'un venait de s'asseoir à la table des mentali, parties depuis une quinzaine de minutes. Qu'importe, s'il n'était pas un spectateur, il ne m'intéressait pas. Ou, à tout le moins, c'était ce que je me disais jusqu'à ce qu'il devienne une opportunité.

Les demoiselles venaient de revenir et faisaient plein route sur ce qu'elles estimaient être leur table. J'avais du mal à comprendre comment les gens pouvaient se laisser enliser dans la routine au point de se contraindre à un seul loin de vue en permanence, mais cette façon de penser me rendait différent de mes semblables et donc, je n'allais certainement pas leur faire de reproches. Trois demoiselles, un blonde et deux brunettes, des grandeurs standards, des vêtements de filles, la voix aiguë et un peu nasillarde, propulsée par l'énervement. S'en était presque comique. La chef du trio, ou la plus grande gueule des trois, au choix, se planta face au jeune homme, l'index accusateur et les sourcils froncés. Trois contre un, en public, et ce pauvre garçon qui allait devoir se défendre seul. Mais je devais attendre le moment parfait pour intervenir. Je devais faire l'entrée la plus réussie, l'intervention la plus mémorable. Et tout cela dépendait d'un sens du timing crucial. Pour l'instant, rester attentif à ce qui se disait.

- Non, mais ça va pas! C'était notre place quoi! Tu devrais dégager si tu veux pas de problèmes!

- Et t'improviser une nouvelle coupe de cheveux! Hahahaha! Vous avez vu ça les filles!

- Mais son Pokémon est tellement mignon!

- Non, mais t'es conne, il a piqué notre place là! Reste concentrée un peu!

- Ça suffit les filles! Hm! Alors, tu débarasse le plancher oui?! On est peut-être des mentali, mais on a des Pokemon nous aussi!!

Oh la la. Ne pas rire, je ne devais pas rire, mais c'était tellement difficile. Ces filles n'avaient aucune crédibilité, sans parler que leurs menaces semblaient plutôt dérisoires, leurs attaques personnelles de bas niveau. Mais bon, j'allais devoir m'en contenter on dirait. Aller, adolescent inconnu, je compte sur toi. La situation doit empirer, autrement mon entrée fracassante n'aura pas le même impact. Sous la table, je croisai les doigts, un sourire amusé sur les lèvres. Au fond, il est peut-être vrai que le malheur des uns fait le bonheur des autres.

_________________

Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3513-0255-heath-s-jones-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3550-heath-s-jones-noctali
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 3
Jetons : 758
Points d'Expériences : 64

MessageSujet: Re: Toute occasion est bonne pour briller | feat. Zaune   Lun 29 Juin - 22:37





Toute occasion est bonne pour briller



Pause midi. Zaune rentrait d'une petite balade aux alentours de l’académie qui lui avait d’ailleurs ouvert l’appétit. Lilith, qui était toujours à ses côtés et rarement dans sa pokéball (en vrai elle a peur du noir mais faut pas le dire), gambadait comme à son habitude. Un large sourire dessiné sur son visage, elle aussi était bien contente d’aller manger un bout. En effet, elle avait fait quelques minutes plutôt une course contre un Zigzaton sauvage surexcité. Elle gagna celle-ci évidemment haut la main, le contraire aurait été surprenant à vrai dire étant donné que le Pokémon Raton ne peut pas courir droit.
En bref, les deux compères avaient faim.
Une fois de retour, ils s’empressèrent de se diriger vers le réfectoire. Zaune adorait cet endroit, et le détestait en même temps. Pourquoi? Car d’un côté, il mangeait et même si il n’avait pas forcément un très gros appétit, la nourriture était toujours délicieuse. Cependant, de l’autre.. Le bruit. Un vacarme incessant. Tout le monde parlait, inlassablement. C’est pour cette raison, préférant la quiétude d’une salle de classe vide, ou même de la plage, qu’il prenait souvent son plateau pour aller manger autre part. Il ne savait même pas s’il en avait vraiment le droit ou non, mais tant que personne ne le lui faisait remarquer, il se disait qu’il pouvait continuer. Puis, il ne gênait personne de toute façon.

Le Noctali salua d’un petit sourire la dame de cantine en prenant son plateau et en choisissant ce qu’il voulait manger. Sans oublier une bonne ration pour sa Evoli, exprès composé pour elle.
Comment s’appelait-elle déjà? Bobi.. Non. Dody? Peut-être Lodie? Il ne savait plus. Son nom lui a toujours échappé pour une étrange raison.
Après s'être servi, il se dirigea vers la sortie comme à son habitude, mais Lilith lui fit signe de s’asseoir à la table la plus proche. Elle ne voulait pas perdre une minute de plus, souhaitant juste déguster son repas le plus vite possible.

- D’accord, très bien, comme tu veux.. soupira le jeune garçon avec un léger sourire aux lèvres.

Il s’assit donc à une table vide avant de donner la gamelle rempli de victuailles à son Pokémon.
Lilith, ravie, s’empressa de manger à l’instar de son dresseur. Elle se régalait à chaque fois autant que lui, si ce n’est plus! Et que ce soit pour les Pokémon ou bien pour les humains, c’était toujours un festin!
Toutefois, leur repas fut interrompu très tôt par un petit groupe composé de trois jeunes filles.

- Non, mais ça va pas! C'était notre place quoi! Tu devrais dégager si tu veux pas de problèmes!

Surpris, Zaune leva légèrement les yeux vers sa locutrice qui se tenait juste devant lui, puis leva la tête afin de pleinement voir son visage.

- Et t'improviser une nouvelle coupe de cheveux! Hahahaha! Vous avez vu ça les filles!


« Jalouse » dit-il dans sa tête sans vraiment réfléchir.

Lilith avait arrêtée de dévorer sa gamelle -ou plutôt ce qu’il y avait dedans- au moment où elles avaient fait irruption.

- Mais son Pokémon est tellement mignon! déclara ce qui semblait être la cadette du groupe.

Cela ne fit ni chaud ni froid au Pokémon Evolution. Si elles avaient un soucis vis-à-vis de son dresseur, ça allait barder, elle le garantissait.

- Non, mais t'es conne, il a piqué notre place là! Reste concentrée un peu!
- Ça suffit les filles! Hm! Alors, tu débarrasse le plancher oui?! On est peut-être des mentali, mais on a des Pokemon nous aussi!!

Il n’avait pas l’habitude de ce genre de problème. Cela dit, la remarque sur sa coupe de cheveux lui rappelant de mauvais souvenirs, aussi il fixa la fille qui l’avait commenté et fronça les sourcils avant de lui dire ses quelques mots:

- Et toi, tu t’es vu avec tes deux pains aux raisins sur la tête?

En effet, étant donné que sa coupe de cheveux ressemblait vulgairement à celle de Leia dans Star Wars, il n’avait pas forcément tort de la décrire ainsi.
Le visage de la jeune fille devînt rouge et son sang ne fit qu’un tour. Il s’en fallu de peu pour qu’elle le gifle. L’Evoli étant prête à bondir sur elle, la jeune fille eu raison de ne pas essayer.

- Pardon? Qu'est ce que tu as dit?! Retenez moi ou je fais un malheur! »

Elle contenu néanmoins elle-même sa rage et mordilla fortement ses lèvres en posant violemment sa main sur la table. Cela eu pour effet d’attirer l’attention des autres étudiants qui se trouvaient à proximité.

- T’es un Noctali j’parie? Monsieur ne se sent plus pisser et joue les durs?!

- Aucun argument.. souffla le jeune garçon tout en reprenant une bouchée de son plat, ce qui eut pour effet d’aggraver la situation plus qu’autre choses.

- Nan mais regardez-le! Il s’y croit tellement! In-su-ppor-table! Les mecs comme toi, je peux pas les blairer!

A ses mots, la meneuse du groupe sortit une Pokéball de sa sacoche et visa la tête du brun –mais en fait elle savait pas viser-. Elle rebondît cependant sur le mur derrière lui et fît apparaître un Colombeau. Ce dernier observa le jeune homme d’un regard malicieux et hautain. Son Pokémon lui correspondait parfaitement, on pouvait le dire.
Lilith le fixait d’un air sérieux. Peu importe où ils se trouvaient, elle était prête à faire ce qu’elle jugeait nécessaire.

- Et.. ? Qu’est-ce que tu comptes faire sinon avec ton volatile? A moins qu’il ne veuille picorer mon assiette?

Il se surprenait lui-même à dire ça. C’était vraiment très provocateur. Normalement, il aurait juste ignoré et serait parti, évitant par la même occasion les ennuis. Mais là, Zaune en avait décidé autrement.
Peut-être était-ce dû à l’académie ou son Pokémon? Peut-être qu’ils avaient influencés légèrement le comportement du dresseur d’une quelconque façon.
En tout cas, là, c’était le pompon. La crème des crèmes. La cerise sur le gâteau. Ni une ni deux, ayant une fierté et une réputation à conserver, la Mentali n’eut plus le choix. Elle ordonna à son Pokémon Vol de coller une bonne leçon au garçon..



_________________
Pokémon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3474-0251-zaune-naileh-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3476-zaune-naileh-noctali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598

MessageSujet: Re: Toute occasion est bonne pour briller | feat. Zaune   Mar 30 Juin - 15:40

Pains au raisin? Oh la la, cette envie irrésistible d'éclater de rire, mais non, il ne fallait pas. Je devais conserver mon maintien et rester attentif à la réaction de la mentali qui, ma foi, ne fit pas grand chose. Le rondoudou chante plus fort que le tauros. J'aurais bien apprécié, tiens, de la voir "faire un malheur". Réalisait-t-elle à quel point elle était vaine? Je ne pense pas. L'autre vola à la défense de la première, l'attaquant sur son dortoir probable, jouant sur l'arrogance certaine de ses membres. Parce que, bien sûr, elles renvoyaient une meilleure image du leur. Au moins nous, les Noctali, avions une véritable raison de marcher la tête haute dans les couloirs, nous étions un dortoir d'excellence. Tiens, j'arrivais même à me sentir assez inclus pour dire nous, preuve étant que ce dortoir était le meilleur de tous ici. Quoi qu'il en soit, la situation n'avait pas fini de s'envenimer et un Pokémon fut envoyé au combat, en plein réfectoire, alors que la dresseuse allait lancer le combat sans demander l'avis du jeune homme. Voilà notre signal. Je me levai et, d'une main confiante, décrochai mon unique Pokeball de ma ceinture avant de la lancer, directement où je le voulais, entre les deux opposants. Une énorme et magnifique créature en sortit, lançant une grande plainte douce et lancinante, forte et mystique, le cri d'un Lapras. La vive-attaque du Colombeau vint donc frapper la solide carapace de ma compagne, lui faisant pousser un petit glapissement de mécontentement alors que son regard ressemblait à celui d'une jeune femme courroucée. Sans attendre mon ordre, elle répliqua d'une attaque éclat glace et j'haussai le pas pour rejoindre mon Harley chérie avant que la situation ne s'envenime inutilement.

- Quoi?! D'où ça sors ça!!?

- C'est beaucoup trop beau! Vous avez vu ça!

- Non, mais tu le fais exprès ou quoi?!

- Allons allons, mesdemoiselles. Cela suffira Harley.

Tous les yeux se tournèrent vers moi alors que, comme une rose, j'étais venu me placer aux côtés de ma starter, offrant un sourire chaleureux et quelque peu charmeur à ces trois mentali énervées. Toute leur attention était maintenant dirigée vers moi et, tout autour, le bruit des conversations semblait diminué. Parfait, j'avais donc un auditoire certain.

- Pourquoi donc perdre votre temps avec un individu de son espèce? De charmantes jeunes femmes telles que vous, vous asseoir à une table occupée par un Noctali, n'est-ce pas toute une hérésie? Venez plus tôt, très chères fleurs, à ma propre table. Elle n'est pas très loin d'ici et je vous assure que personne n'ira vous y embêter, j'y veillerai personnellement, mes dames.

Je leur désignai ma propre table d'un mouvement de la main et les trois têtes se tournèrent, ce dont je profitai pour faire un sourire au jeune homme, à la dérobée, accompagné d'un pouce en l'air, pour lui indiquer que je gérais la situation. Puis, les demoiselles reportèrent leur attention vers moi avec un brin de suspicion dans le regard. La plus docile des trois, au moins, semblait convaincue. Il n'en faudrait pas beaucoup plus pour que le reste des filles se range dans le même avis.

- Et laisser le Noctali de mes deux s'en tirer comme ça?

- N'ayez craintes, sur mon honneur, j'irai le vaincre pour vous, dans un endroit plus adapté. Profitez simplement de votre repas, je m'occuperai de ces détails sordides. De si belles jeunes femmes méritent un champion à leur hauteur.

Et les voilà qui tournaient les talons avec un air hautain, comme si à elles trois, elles valaient plus que tout le reste de la salle, simplement parce qu'un beau jeune homme était venu à leur défense. Pathétique. Ces filles n'avaient vraiment rien dans la tête pour se faire avoir comme ça. Plaçant mon sac sur mon épaule, je me tournai finalement vers le garçon qui, normalement, devait être du même dortoir que moi. Lui adressant un clin d'oeil bien exagéré pour qu'il joue le jeu avec moi, je récupérai son cabaret et commençai à me diriger vers la sortie, ajoutant bien haut et fort.

- Nous y allons maintenant, il serait indécent de te laisser manger dans la même pièce que ces demoiselles!

Chantonnais-je presque avec un air monstrueusement sarcastique. Pourtant, les imbéciles semblaient ravies, à croire qu'elles n'avaient pas du tout compris le double sens, ce dont je n'étais pas particulièrement étonné. Je n'eu qu'à faire dix pas hors du réfectoire avant de trouver un banc et d'y prendre place, Harley venant s'installer à mes côtés, et je pu rendre son plateau à l'autre jeune homme que je venais de sortir de la cafétéria devant les yeux avides de potins et de sensation fortes de quelques dizaines d'élèves de la Pokémon Community.

- Ces demoiselles sont vraiment de la pire des espèces. Hautaines, arrogantes, pathétiques et sans avenir, mais pleines d'illusions. J'aurais bien aimé admirer leurs traits se déformer, si elles avaient su que je suis moi-même un Noctali. Mais que dis-je, je manque à toutes les convenances, je suis Heath Saphir Jones, du dortoir Noctali, ravi de te rencontrer.

_________________

Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3513-0255-heath-s-jones-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3550-heath-s-jones-noctali
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 3
Jetons : 758
Points d'Expériences : 64

MessageSujet: Re: Toute occasion est bonne pour briller | feat. Zaune   Ven 3 Juil - 12:25





Toute occasion est bonne pour briller



Lilith était sur le point de protéger son dresseur quand soudain, une Pokeball rebondit par terre faisant apparaître une incroyable créature qu’il n’avait vu que dans des bouquins ou des vidéos. Une Lokhlass!
La créature avait une peau bleutée rappelant la couleur de l’océan. Du bas de sa mâchoire jusqu’à son ventre, un teint allant vers le jaune mélangé à du beige ou quelque chose dans le genre. Elle avait une légère corne sur la tête ainsi qu’une imposante carapace sur le dos. Mais voilà, à peine fut-elle pleinement apparue qu’elle encaissa la Vive-Attaque du Colombeau. Celui-ci, surpris de son apparition, ne put arrêter sa charge. La créature aquatique laissa sortir un léger gémissement lié au choc avant de contre attaquer avec Eclat Glace, ce qui calma radicalement l’oiseau.

Le trio de Mentali fut.. Et bien, les réactions des trois étaient différentes à vrai dire. La cadette comme à son habitude –a priori- complimentait les Pokémon qu’elle trouvait mignon peu importe la situation, tandis que les deux autres exprimaient leur mécontentement à leur manières, comme toujours.

Un dresseur qu’il avait déjà aperçu plus d’une fois, étant donné qu’il était dans le même dortoir que lui, se tenait devant la petite Nessie. Sans l’ombre d’un doute, c’était lui son dresseur. Il prit d’une charmante voix la parole :

- Allons allons, mesdemoiselles. Cela suffira Harley.


S’en suivit un petit speech de sa part un peu spécial, que le jeune Noctali n’écouta qu’à moitié. Il vit cependant le pouce levé de son camarade, lui indiquant qu’il se débrouillait comme sur des roulettes.  Il ne comprenait pas vraiment le jeu auquel il jouait. C’est par curiosité, il évita de lâcher haut et fort que lui aussi faisait partie de son dortoir et, à la place, préféra attendre de voir comment la situation allait avancer.

Et c’est parti que maintenant, il déblatérait des paroles dénué de sens avec un soupçon d’ironie. Cela ne pouvait être que ça, vu le genre. Le vaincre? Des détails sordides?.. Mais sur quel étrange bonhomme était-il donc tombé..
Le brun jeta un regard à sa Evoli qui avait l’air de mourir de rire devant la scène tandis le garçon à la chevelure bleu se dirigeait finalement vers eux, tout en lui faisant un clin d’œil. Celui-ci fut le plus forcé qu’il avait vu de toute sa vie. En réalité,  Zaune rigolait de l’intérieur, et c’est surtout par curiosité qu’il avait accepté de jouer le jeu de ce mystérieux individu. Ce dernier lui prit son plateau et s’en alla vers la sortie du réfectoire, suivi donc par sa Lokhlass ainsi que par Lilith et son dresseur. Néanmoins, celui-ci ne put s’empêcher de jeter un regard du coin de l’œil au trio de Mentali maintenant assis, et d’esquisser un petit sourire devant leur stupidité.

Une fois à l’extérieur du bâtiment, il aperçut son condisciple assît sur un banc à proximité. Il le rejoignît donc rapidement avant de récupérer son plateau et de s’asseoir à ses côtés. Cependant, il n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit.

- Ces demoiselles sont vraiment de la pire des espèces. Hautaines, arrogantes, pathétiques et sans avenir, mais pleines d'illusions. J'aurais bien aimé admirer leurs traits se déformer, si elles avaient su que je suis moi-même un Noctali. Mais que dis-je, je manque à toutes les convenances, je suis Heath Saphir Jones, du dortoir Noctali, ravi de te rencontrer.

Avant même qu’il ne réponde, Lilith s’amusait déjà avec le Pokémon du Dresseur. Bien qu’assez imposante de nature, sans doute l’avait-elle remerciée pour tout à l’heure avant de sauter sur son dos, continuant à lui «parler»
Quant au brun ignorant un peu le début de sa phrase, bien qu’il semblait complètement d’accord avec lui, voici ce qu’il répondit avant de reprendre une fourchette de son plat :

- Zaune pour ma part.. Tu peux m’expliquer à quoi tu jouais? Je t’avoue qu’à plusieurs reprises j’ai voulu rire! Par contre, bon, quand même, m’entraîner de « force » en dehors du self, tu étais obligé?

Un sourire aux lèvres et apparemment assez fier de lui, c’est naturellement qu’il commença à répondre aux attentes du dresseur. Cependant, c’était sans compter sur la cadette du groupe de filles qui, voulant continuer à dévorer les yeux du Pokémon Transport du dénommé Heath, sortit elle aussi du réfectoire. La remarquant, il coupa la parole à son camarade et lui fit comprendre ce qui se passait d’un mouvement de pupille sur le côté, indiquant la position de la Mentali derrière eux.

- Regarde derrière..

« Ça risque de devenir encore plus intéressant » pensa-t-il.

- Je te le dis tout de suite, je refuse littéralement de simuler un combat entre nous. Vois-tu, j’aimerais bien pouvoir finir mon repas dans une certaine tranquillité.. Bref, qu’est-ce que tu proposes maintenant?

Et comme si ça ne suffisait pas, derrière la fille du dortoir aux couleurs roses s’était rassemblé, peu de temps après, le reste du trio. Sans doute n’avait-il pas put résister à l’envie de vouloir voir leur « voleur de table » se prendre une dérouillée..




_________________
Pokémon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3474-0251-zaune-naileh-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3476-zaune-naileh-noctali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598

MessageSujet: Re: Toute occasion est bonne pour briller | feat. Zaune   Lun 6 Juil - 6:21

Nous nous étions installés tous les quatre à l'extérieur du réfectoire et c'est avec un oeil bienveillant que je regardai Harley faire la discussion à l'evoli de l'autre élève. Il serait bien pour elle, comme pour moi, que la Lokhlass rencontre d'autres Pokémon, cela la détournant de moi, ne serait-ce que quelques instants bénis. Certes, je l'aimais profondément, mais il y avait des moments où son attitude possessive m'énervait royalement. Elle était à moi, pas l'inverse. J'aurais pu choisir de m'en débarrasser, de l'ignorer. Elle était ma chose, jamais l'inverse, et il me tardait, le jour où elle le comprendrait enfin. En attendant, je n'avais d'autres choix que de subir et d'espérer qu'elle rencontre d'avantage de Pokémon comme celle-là, pour lui changer les idées. Dans tous les cas, j'avais aussi pris la parole, offrant le fond de ma pensée au brun qui était venu me rejoindre avant de me présenter à lui, par politesse. Reprenant son repas là où il l'avait laissé, l'adolescent se présenta sous le nom de Zaune avant de me demander à quel jeu je jouais dans la cafétéria et si j'étais véritablement obligé de le tirer dehors à ma suite. C'était avec plaisir que je lui répondrais, bien sûr.

- Rien de bien particulier, j'avais simplement envie d'aider un camarade en péril. Et puis, c'était plus théâtral de faire une sortie, sans oublier qu'autrement elles ne nous auraient sans doute pas quitté des yeux et que nous n'aurions pas pu discuter en toute--

Comme de juste, Zaune m'interrompit presque aussitôt, regardant autre chose derrière moi. Je me tu, tentant de lire la situation en son visage sans me retourner, pour ne pas alarmer ce qui était là. Enfin, j'avais bien ma petite idée, mais il vaut mieux ne jamais faire de conclusion hâtive. Regarder derrière? Pas besoin vu que le brun m'informa deux secondes plus tard de la situation, mentionnant qu'il refusait catégoriquement de faire semblant de se battre étant donné qu'il voulait terminer tranquillement son repas. Il ne pouvait parler que d'une chose, les filles du réfectoire. Que proposais-je maintenant? Oh, simple comme bonjour.

- Si tu ne veux pas que nous simulions un combat, nous n'avons qu'à en faire un vrai.

Lui répondis-je avec un large sourire malicieux, le défi gravé au fond de mes yeux d'eau claire et chatoyante. Bon j'avoue, ce n'était pas le meilleur moment et ce n'était peut-être pas très sympathique, mais j'étais d'humeur particulièrement joueuse.

- Tu devrais voir ta tête. Les pauvres demoiselles vont devoir apprendre qu'il y a des menteurs dans cette vie, ce n'est plus mon problème. Elles ont eu leur table de toute façon, si elles veulent remettre ça, ce sera sans problème. Qu'est-ce que trois Mentali peuvent faire contre deux Noctali, après tout.

Alliant la parole au geste, j'entrepris de porter le coup final, me retournant vers les demoiselles avec un large sourire, les narguant en leur faisant signe de la main. Coucou. Je suis venu, j'ai vu et je vous ai eu. Inutile de vous mentionner leurs réactions courroucées alors que leurs plaintes montaient du couloir, plus loin, mais les demoiselles n'étaient pas complètement idiotes. Mon Pokémon possédait une attaque tapant directement dans la faiblesse du Pokemon de l'une d'elle et la seconde aimait bien trop ce qui était mignon pour ne pas être en coordination. Vous en connaissez beaucoup des coordinatrices qui savent se battre? Au final, leur trio était risible et elles devaient le savoir, inconsciemment, puisqu'elles tournèrent les talons, en tempêtant contre ces "enfoirés" de Noctali. Parfait, elles parleraient probablement de cet accident à leurs connaissances, comme les filles le faisaient si bien, et peut-être bien que des rumeurs feraient bientôt état de ma personne. Voilà qui serait si fantastique. Maintenant enjoué comme un gamin qui viens de recevoir un magnifique cadeau de Noël, j'avais reporté mon attention vers mon public du jour.

- Alors! J'étais comment? J'espère qu'elles sont furieuses. Oh, navré, je ne devrais pas rester si centré sur moi-même, n'est-ce pas? Alors dis-moi, Zaune, depuis quand es-tu ici et que fais-tu au sein de mon beau dortoir? Des projets d'avenir, quelque chose?

_________________

Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3513-0255-heath-s-jones-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3550-heath-s-jones-noctali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Toute occasion est bonne pour briller | feat. Zaune   

Revenir en haut Aller en bas
Toute occasion est bonne pour briller | feat. Zaune
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-