Partagez | .
Taguons le dortoir des Noctali ! [Libre]
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 12
Jetons : 3084
Points d'Expériences : 158

MessageSujet: Taguons le dortoir des Noctali ! [Libre]   Lun 29 Juin - 21:18

Ma chambre. Oui, c'était le lieu où je trouvais entrain de préparer mon matos pour ce que j'avais prévu de faire aujourd'hui. En réalité, un Noctali m'avait un peu provoqué précédemment donc je voulais m'amuser un peu en lui faisant payer. Cela dis, le retrouver serait long, alors je le ferais plutôt venir à moi en m'amusant avec son dortoir. J'avais préparé diverses bombes à peinture histoire d'aller taguer un peu leur mur, voire plus encore. J'avais aussi pris un masque histoire de me protéger de mes propres bombes, on sait jamais. J'avais mis des vêtements plutôt blanc, ça ferait une bonne contraste avec la couleur des Noctali mais ça me permettrais aussi de ne pas salir des vêtements qui me sont chères. De la peinture sur du blanc, ça va se voir bien, mais je m'en fiche ils m'intéressent pas ses vêtements. Je me préparais alors à sortir de ma chambre en espérant ne croiser personne qui ne m'interrogerait sur mes intentions.

Avant d'aller là où j'avais décidé de me rendre histoire de rendre le noir un peu plus coloré, je fis un détour. Un léger détour pour m'acheter quelques friandises que j'adore tant. Quoi ? J'allais faire une mission suicide chez les Noctali alors il me fallait du courage pour y aller ! De quoi me remplir l'estomac mais aussi tenir le choc si jamais on m'enfermait quelque part. Bon ok, j'en fais un peu trop m'enfin. J'en avais aussi profité pour prendre quelques boissons sucré, des soda quoi, appelez ça comme vous voulez. J'avais tout le matos qu'il fallait, un gros bac avec des bombes à peinture, des boissons et mes fameuses barres. Tout étais prêt, c'est avec une friande dans la bouche que je repris ma route.

Je me rendis au dortoir des Noctali, j'avais préféré la soirée plutôt qu'autre chose, bien entendu quand je dis « soirée » c'est une façon de parler. Je ne parlais pas de la nuit, ni même des horaires où on n'avait pu le droit de sortir des dortoirs. Non parce que, je ne voulais pas m'attirer des ennuyeux trop gros non plus, le but était de foutre le bordel mais pas non plus de me faire renvoyer ou quoi. Une fois arrivé à leur dortoir, je commençais à taguer d'abord les murs extérieurs, c'était déjà pas très beau ici mais bon. Je m'amusais à dessiner des pokémons, des choses pas très cool, et même un jeu d'échec c'était sympa. Quelques provocations au mec qui m'avait cherché les jours derniers et voilà pas grand chose de méchamment. En vrai, j'avais même fais attention à faire un beau dessin histoire que ça rende joli !

Je continuais à taguer à l'extérieur sans me soucier des gens qu'il pouvait y avoir autour ni même des Noctali qui pouvaient venir me voir ou quoi. Je m'assis finalement quelques pas plus loin pour admirer mon œuvre en dégustant des friandises et en vidant mes bouteilles de soda. Je soupirais en remarquant que pour l'instant personne ne semblait s'intéresser à tout ça, c'était presque blasant. Cependant, quelque chose me dis que ça ne durerais pas, du moins j'espérais !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3497-drake-evans-le-jeu-a-commence http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3503-dark-evans-mieux-qu-un-as-pire-qu-un-joker-voici-ma-carte#38408
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598

MessageSujet: Re: Taguons le dortoir des Noctali ! [Libre]   Jeu 2 Juil - 6:58

Une autre journée venait de s'achever et c'est au réfectoire que nous avions mangé, comme à l'habitude. Enfin, lorsque je dis nous, c'est plutôt relatif. J'avais pris l'habitude de m'inviter, de temps à autre, à la table de Zaune, un autre Noctali. Enfin, disons plutôt que je le forçais à manger avec moi, vu qu'habituellement, avant que je ne vienne y mettre mon grain de sel, il n'y mangeait presque jamais. Au fond, est-ce que cela comptait comme une forme de kidnapping temporaire de façon rituelle à l'heure du repas? Peut-être bien. Ça ne me déplairait pas en tout cas, je trouve que ça ne sonne pas mal du tout. Bref, nous en revenions tout juste, discutant tout en revenant vers le dortoir Noctali. Une fois de plus, le terme "discuter" est très relatif. J'aimais avoir un public, Zaune était du genre discret. J'aimais parler et il m'écoutait. Je ne sais pas si ça lui plaisait autant qu'à moi, mais je savais m'imposer à force de charisme, de points communs et de petites questions ici et là, pour le forcer à participer un peu. Enfin, je ne vous parle pas non plus de mon sourire chaleureux et de mon attitude de franche camaraderie. Lorsque je m'y mets, je suis un véritable génie social, ça me dépasse. Ainsi, la conversation tournait aux alentours de :

- Je ne détesterais pas avoir un Lamantine, mais je crois que je voudrais obtenir un Sneasel avant cela. Son évolution fait partie de mes favoris, je dois l'avouer. Et de ton côté, y a t'il un compagnon qui te ferait plus envie qu'un autre?

Si je voulais vraiment connaître sa réponse? À moitié. Je commençais à m'habituer à la présence du topdresseur et, bientôt, j'allais sans doute avoir envie d'écrire mon nom dessus, comme sur les jouets que l'on tient tout particulièrement à ne pas égarer. Néanmoins, un fâcheux événement vint contrecarrer le fil de mes pensées. Une événement haut en couleurs, tout le long du mur extérieur du dortoir Noctali. Mon dortoir. Celui que j'avais choisi de conquérir, corps et biens. Ainsi, si quelqu'un s'amusait à peinturlurer les murs de mon domaine, l'offense était la même que s'il l'avait fait à même ma peau. Ce qui est à moi ne saurait être à personne d'autre, jamais. Soudainement plus grave, mes yeux semblèrent se faire plus allongés, mon regard plus implacable alors que je fis signe à Zaune de m'emboîter le pas d'une attitude impérieuse. Nous allions chasser le coupable jusqu'aux confins de Lansat si cela s'avérait nécessaire, mais ce ne fut pas le cas.

Le fauteur de troubles n'avait même pas eu le bon sens de quitter les lieux. Il était plutôt resté là, assis, les vêtements pleins de peinture. D'ailleurs, serait-ce mon imagination qui me jouais des tours ou cette silhouette m'était-elle familière? Un large sourire sadique vint animer mes traits alors que, au fond de mes pupilles, mon envie de jouer se ravivait. J'avais déjà croisé ce garçon au centre commercial, j'en mettrais ma main à couper, d'autant plus qu'un tel acte cadrait bien avec le personnage. J'allais devoir lui dire deux mots. C'était très amusant, certes, mais cette murale aurait sans doute été bien plus appréciée sur le mur de n'importe quel dortoir, sauf le mien. Prenant bien soin d'arriver dans son angle mort, je lançai mon unique pokeball, laissait apparaître ma compagne, la seule et l'unique, mon Harley.

- Onde folie. Sur lui.

Cette attaque ne le blesserait pas, après tout, elle le forcerait seulement à rester ici entre mes griffes plutôt qu'à prendre la fuite et il était hors de question de me priver de cette jolie petite prise de qualité. C'est de mon pas habituel, à mi-chemin entre celui d'un souverain et celui d'un adolescent typique, mélange au résultat déconcertant, que je m'approchai, me plantant devant lui de toute ma hauteur, les mains dans les poches, un sourire quelconque sur les lèvres. Mes yeux, par contre, étaient des lames acérées, prêtes à rire de la douleur du garçon dès que possible et à jouer avec lui comme avec une petite balle. On ne peut pas toujours tout dissimuler, que voulez-vous?

- Tiens tiens, il me semble avoir déjà vu ce petit farceur quelque part. C'était une très mauvaise idée de viser ce dortoir ci, le mien. Il y en a cinq autres tu sais, ce serait dommage de les priver de ton art. Maintenant j'espère que tu as une bonne explication à tout ceci, si tu ne veux pas que je te traîne au sol, devant tous et dans la honte, jusqu'à Ace pour lui apprendre ce que tu as fait.

Et une fois de plus, le ton avait été enjoué, presque chaleureux et amical, parce que je m'amusais véritablement. Je ne comptais pas l'emporter à notre référent, ce serait beaucoup moins drôle que de le punir moi-même, mais en même temps je ne voulais pas être privé de ces blagues magnifiques. Si seulement je pouvais le forcer à comprendre qu'il était une très mauvaise idée de les faire dans ma direction, nous toucherions là un bon terrain d'entente. D'ailleurs, d'autres élèves, revenant eux aussi au dortoir, semblaient commencer à affluer et, si je ne faisais rien, ce n'était plus seulement moi qui allait gérer la situation comme je le désirais, mais bien tout le dortoir qui allait faire la file pour lui faire payer la monnaie de sa pièce. Je ne pouvais laisser cela se produire, d'une part car je voulais demeurer en contrôle, d'une autre parce que je voulais que le gamin me soit redevable. Un petit vaurien comme lui pouvait toujours être utile pour toutes sortes de sombres besognes après tout, surtout quand ils n'avaient pas froid aux yeux. Je devais atténuer les dommages et rapidement, avant que la peinture ne soit entièrement sèche, histoire d'atténuer les représailles que lui feraient subir mes pairs.

- Harley, je n'en peux plus de voir ce magnifique mur ainsi souillé. Pistolet à O. Et j'attends toujours ta réponse, petit.

_________________

Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3513-0255-heath-s-jones-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3550-heath-s-jones-noctali
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 2052
Points d'Expériences : 199

MessageSujet: Re: Taguons le dortoir des Noctali ! [Libre]   Jeu 9 Juil - 23:06

Impossible de se fixer sur ses devoirs ou sur la fabrication de nouveaux vêtements pour Emerald ou pour lui-même (de toute façon Yuri son potentiel mannequin n'était plus au dortoir, à son plus grand regret). Non non vraiment, toute tentative d'être un tant soit peu studieux est veine. Pourquoi me direz-vous ? Et bien tout simplement parce que le Terhal de ce cher Abel commençait à refaire des siennes. Pas assez d'attention envers son illustre personne selon ses dires. Et oui, il s'était amusé à ruiner complètement tous les plans de prototypes et de l'atelier du vert. Absolument tout. Il allait devoir recommencer  à zéro tout, début le début. Toutes ses nuits blanches à peaufiner chaque détails, chaque moindre paramètres. Tout... Bouillonnant intérieurement de rage, le vert prit de ses deux mains son double-type avant de le balancer rageusement par la fenêtre (ouverte hein) en lui hurlant dessus sans se soucier de qui pouvait bien écouter ou regarder, cette histoire ne regardait qu'eux après tout ! Énervé à un rang inimaginable, il sauta lui aussi par la fenêtre avec aisance afin de pourvoir librement hurler sur son Pokémon librement sans se soucier des éventuels TA BOUCHE LE SCIENTOS de la part de ces agréables TopDresseurs de ce sympathique dortoir Noctali. Alalala ironie quand tu nous tiens. Les sourcils froncés et la rage au visage Abel s'égosilla la voix contre Eusstass qui, pour la première fois, tremblait vraiment de peur face à son dresseur :
« QU'AS-TU FAIS ESPECE D'IMBECILE ? TU SAIS A QUEL POINT J'AI TRAVAILLE DESSUS NON ? TU N'ES QU'UN ABRUTI ! SI TU ME REFAIS UNE FOIS UN COUP PAREIL JE TE JURE QUE TU FINIRAS EN MASTERSWORD POUR LE RESTANT DE TES JOURS OH OUI ! » Scanda-t'il faisant ainsi peu à peu apparaître des têtes plus ou moins connu du jeune Ezhyr aux fenêtres. Tous se demandait pourquoi un débile criait au dehors. Par chance, il s'agissait encore de l'heure du repas par conséquent il n'y avait pas encore grand monde dans le dortoir Noctali. Profitant un peu de ce public (et voulant surtout rattraper son image) Abel se mit à se retourner vers eux :

« Bien le bonjour cher vous, voilà ce qu'il arrive quand on détruit les prototypes d'un mécanicien, il peut devenir aussi hargneux qu'un TopDresseur. Le premier qui détruit une de mes inventions ou celle d'un de mes collègues subira le même sort que ce Terhal, compris ? » Il soupira tandis que les Noctalis lui firent les gros yeux en repartant dans leur chambre respective, en marmonnant dans leur barbe que les scientifiques étaient des être dangereux. « Emerald ? » Demanda alors le mécanicien qui, après avoir vidé toute sa colère, s'était légèrement apaisé. Le petit Arcko était jonché sur le mur attendant que son camarade se calme et surtout remarque ce qu'il se passe aux alentours. Le type plante lui indiqua de sa patte verte qu'il y avait quelque chose d'intéressant juste à côté d'Abel, sur un autre pan de mur. Ce dernier, curieux, voulut inspecter mais avant il fit rentrer son Terhal qui ne pouvait plus bouger, tétanisé par la peur.

« Tu vas y rester pendant un petit moment crois-moi ! » Fit-il en rangeant la Pokéball sur sa ceinture prévu à cet effet. Puis le jeune homme tendit le bras vers son starter qui lui bondit dessus avant de s'installer confortablement sur son épaule musclé, comme à son habitude. Une fois près, le scientifique regarda discrètement (même si avec tout le barouf qu'il a fait, la discrétion n'était plus possible) ce qu'il se passait. Il put ainsi voir trois personnes dont une qui ne semblait pas vraiment aller bien et un type aux cheveux bleus qui avait un sourire carnassier sur le visage, le même que celui du vert quand il repérait une cible intéressante. S'adossant contre le mur, il profitait du spectacle, au même titre que les autres Noctalis curieux qui commençaient peu à peu à s'agglutiner (tel un complexe immunitaire) autour des jeunes hommes qui faisaient leur spectacle. Un mur taggé rapidement nettoyé par un Lapras (je préfère le nom anglais plus facile à écrire) du dresseur aux cheveux bleus. Face à cela, le vert ne put s'empêcher d'applaudir.

« Bravo, vraiment quel spectacle c'est tout à fait splendide ! » il s'approcha ensuite sans se soucier des personnes vers celui qui avait prit une onde folie. « Et bien mon garçon, on essaye de faire des blagues ? C'est bien dommage de taguer un mur alors qu'il semble évident que la fibre artistique ne t'a pas touché. Pitié a prochaine fois, s'il te plaît apprends à grapher et ensuite tu pourras revenir nous voir, parce que là, c'est plus immonde qu'autre chose. » Fit-il en hochant la tête. La peinture était vraiment immonde et n'avait pour but qu'embêter les Noctalis. Pourquoi eux ? Excellente question, envie passagère d'un adolescent qui découvre les joies de la frustration (c'est Freud qui le dit) probablement. Abel soupira avant de regarder une nouvelle fois le gamin :

« Non mais sérieusement ces habits, mon coco il va falloir faire quelques choses c'est immonde et ça ne va absolument pas avec la couleur de peau ! Ok c'est pour peindre mais un humain se doit d'être classe en toute circonstance ! Tu vas devoir me voir parce que là, c'est urgent ! » Dit-il en dévisageant complètement le look du vandale sans faire attention aux autres. Il se tourna ensuite vers l'inconnu aux cheveux bleus qu'il observa à son tour.

« Bah voilà ! Enfin quelqu'un qui s'habille élégamment et qui en plus sait porter à merveille des petits bijoux d'habits. Mon cher ami vous êtes un diamant brut ! » Fit-il avec un clin d'oeil. Il devait venir d'une famille aisé pour devoir aussi bien se vêtir, il n'y avait aucune autre possibilité. Qui avait dit qu'Abel était sans gêne ? Mais personne voyons, comme si on était capable d'être aussi mauvaise langue. Bref, voici une rencontre normale dans l'académie bien évidemment banale qu'est la Pokémon Community, comment ça on sent l'ironie sous-jacente ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2635-arceus-a-pris-les-etoiles-pour-les-mettre-dans-le-ciel-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2648-abel-ezhyr-noctali#30183
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Taguons le dortoir des Noctali ! [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
Taguons le dortoir des Noctali ! [Libre]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-