Quand les choses changent petit à petit [PV ORREN]
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 1135
Pokeathlète Coach
Sujet: Quand les choses changent petit à petit [PV ORREN]   Lun 3 Aoû - 13:55
Les kidnappés ont été libéré et tout le monde est rentré sain et sauf. Les méchants ont en grande partie été arrêté aussi. Ca aurait dû être the happy end et pourtant, on ne peut pas dire que je la ressens beaucoup la joie de la victoire. Sam lui était plutôt fier mais ça n'aura pas duré longtemps non plus. Il boude dans son coin maintenant et Nours est tout triste, essayant de retrouver son ami joyeux et excentrique sans succès. Kam du coup est triste aussi tentant de remonter le moral du pandespiègle et faisant des remontrances au singe. Résultat cela fini en bagarre la plupart du temps et Nours est encore plus triste. Davi tente de ramener la bonne humeur à lui tout seul et Blok qui est atteint par l'humeur noir général lui gueule après parce qu'il fait trop de bruit. Heureusement Stok semble être un bon médiateur c'est déjà ça. Blok a beau être buté et ronchon, il est plus mature aussi et sait se contenir. Davi lui comprend et ne comprend pas vraiment je crois, il veut que tout soit comme avant maintenant que Sam est rentré, mais ce n'est pas le cas. Du coup plus le temps passe et moins il ne sait quoi faire de ses bras, pour finalement les garder silencieusement le long du corps. Inerte. Comme une vraie plante immobile. Je l'ai toujours trouvé assez psychopathe, mais maintenant qu'il est silencieux et calme, je ne peux pas dire que je me sens mieux. Désolé Davi, tout ça c'est ma faute il faut croire...

Assise à l'ombre d'un arbre dans une petite prairie qui regarde le village ou toute la PC réside, je ne cache pas mes soupirs. Stok vient me voir après que les deux "gros" de la bande se soit calmé pour prendre une petite caresse. Sam et Kam se dispute encore eux, mais c'est moins méchant. De toute façon Sam est monté en haut de l'arbre sur une branche, je doute qu'il bondisse de là-haut. S'il descendait se battre, Kam fuirait plutôt et même lui aurait le temps. Nours lui commence à grimper à l'arbre pour rejoindre le macaque. A force il arrivera peut-être enfin à lui faire retrouver sa bonne humeur. On ne peut pas rester fâcher avec cette adorable boule de poil innocente, je refuse d'y croire.

- Je suis désolé Stok, on dirait que je n'ai pas assuré comme dresseuse. Tout part de travers...

Je me laisse tomber en arrière alors pour m'allonger, regardant si la réponse n'est pas marqué quelque part dans les nuages. Stok lui "s'assoit" sur mon ventre et me regarde avec des yeux souriant, me parlant sans doute pour me remonter le moral. Je ne comprends pas mais je suis tenté de me laisser convaincre, sauf que ce ne sera pas aussi simple. Un raclement rocailleux suivi d'une parole de Blok. Apparemment il n'est pas d'accord avec ce que vient de dire Stok et il a décidé de le faire savoir. Hmm j'ai un mauvais pressentiment... Les deux commencent à parler et commencent à lâcher ce qu'ils ont sur le coeur et visiblement ils ne sont pas d'accord. Comme si ça ne suffisait pas d'ailleurs Kam commence à se joindre au débat suivi par Sam qui se lève de sa branche et pointe du doigt du haut de son arbre. Oulah dispute générale. Davi court dans tout les sens pour finalement venir se cacher dans mon dos (ouch doucement les épines) et Nours lui se bloque au milieu de son ascension du mont arbre pour regarder les autres parler l'air prêt à pleurer. Ça faisait un moment que je sentais que ça allait arriver et maintenant c'est fait, ils vident leur sac ! S'ils pouvaient le faire calmement par contre parce que là j'ai l'impression qu'ils vont plus se critiquer qu'autre chose et que rien de constructif ne va en sortir. Allez tout doux les enfants...

- Pff lamentable.
- Elle est incapable de contrôler ses pokemons je te l'avais dis. Pas étonnant qu'elle soit aller pleurer chez Snow pour qu'on aille lui chercher son férosinge à Frista. Même un singe a plus de jugeote qu'elle et avait compris qu'on devait nous même aller chercher les autres. Elle est complètement nulle.
- Quand je pense que les préfets se sont fait engueuler à cause d'elle... On s'en sortait très bien sans la police.

Hmm ? Je me retourne et je vois un gars et une fille partir en rigolant. Pff encore... Décidément ce genre de commentaire apparaît souvent ces derniers temps. Je sais je sais j'ai pas assurer, mais je ne pense pas m'être tromper tant que ça si ? J'ai fais mon choix et j'assume, Sam en a fait un différent. On s'est disputé souvent à cause de ça depuis, mais je ne voulais pas que ça prenne des proportions pareilles. Tout ça c'est la faute de ces crétins de rouage et maintenant j'en suis là. A me demander quel choix aurait été les bons. Tant que je n'aurais pas de réponse en tout cas, j'ai le sentiment que mes pokemons n'arrêteront pas de se disputer eux aussi. Ils n'ont même pas vu les deux autres passer, continuant d'ignorer mes appels au calme. Davi regarde mon peu d'autorité disparaître avec une aiguille tel un pouce dans la bouche. Nours lui pleure toujours perché parce qu'il ne comprend pas et moi. Main sur le front je me rassois, attendant juste la fin, qu'ils s'arrêtent. Que tout s'arrête...
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Quand les choses changent petit à petit [PV ORREN]   Jeu 6 Aoû - 10:09
Il faisait vraiment beau sur l'île de Cobaba. Le soleil frappait le sol de ses chauds rayons augmentant fortement la température de l'endroit. En plus ils n'avaient vus que peu de pluie, même si à chaque fois ces rares averses s'avéraient plutôt violentes. Orren était bien content d'être revenu sur cette île paradisiaque et ce malgré les éléments du début du mois. Il profitait pleinement de cet endroit qui offrait de multiples activités, pour la plupart sportives au plus grand plaisir du préfet. Entre aller nager dans la mer, courir sur la plage, trouver un endroit un peu isolé pour faire de l'exercice ce n'était pas les lieux qui manquaient pour qu'il puisse se dépenser.
Certes on pouvait dire comme sur Lansat, la seule différence étant qu'il n'y aurait pas de cours ici et qu'il pouvait faire ce que bon lui semblait de ses journées. Et puis quand la pluie s'abattait à l'extérieur, personne ne lui disait rien quand il décidait de sortir ses livres et d'étudier différents sujets. Archéologie, dragons, biologie, les sujets étaient très variés. N'importe quel jeune évitait les pluies torrentielles de Cobaba, Orren le premier en passant le nez plongé dans ses livres.

Mais aujourd'hui le temps était au beau fixe et il n'avait pas d'excuses pour aller se plonger dans un bouquin. Il était donc aller tôt se baigner, profitant du fait que beaucoup d'élèves faisaient un grasse matinée pendant les vacances. Enfin tous à part les Pyrolis bien sûr. Nombre d'entre elles étaient réveillées. Orren était ensuite parti dans la forêt pour aller courir de longues heures. Accompagné de Skoll, Loki et Kali, il était sorti des chemins balisés et avait décidé de courir un peu en profitant de la nature, qui sait peut être trouverait-il quelque chose d'intéressant. Et justement comme venant le narguer voilà qu'il vit un cailloux étrange au sol. Il le ramassa et le leva pour le regarder de plus prêt, il semblait contenir quelque chose... Orren gratta un peu la surface avant que le cailloux ne se brise en morceaux... Voilà ce qui était bizarre, ce qu'Orren a crut être intéressant n'était en réalité qu'un vulgaire morceau de scorie rendu friable et cassant avec le temps. I devrait se renseigner pour voir si il y avait quelque chose d'intéressant à étudier sur cette île.
En début d'après midi, alors que son estomac le tiraillait, il sorti de l'épaisse jungle. Ses habits dégoulinaient de l'humidité et ses cheveux étaient collés en arrière par la sueur, un petit passage par une source d'eau ne serait pas de refus. Heureusement il y avait non loin une petite fontaine à eau. Pompant pour que l'eau en coule il but jusqu'à satiété avant de se passer le visage sous l'eau. Il maintint l'eau encore quelques instants le temps pour ses Pokémons de s'abreuver à leur tour. Une fois chose faite Loki passa ses têtes dans l'eau comme son dresseur avant de s'ébrouer s'attirant un grognement de Skoll qui venait de se faire éclabousser. Orren sourit légèrement en voyant le dragon bicéphale se tasser. Au même instant il voit Kali tendre ses grandes oreilles dans une direction avant de s'y diriger en voletant. Intrigué par la réaction de sa Sonistrelle chromatique, Orren la suit.

Quelle surprise ce ne fut quand il vit plusieurs Pokémons en train de se crêper le chignon. Le préfet observa la scène d'un oeil surpris, car d'un coup il reconnut un Pokémon au milieu de cette joyeuse équipe. Sam, le Ferrosinge de Stella. Mais pourquoi se prenait-il le bec avec les autres Pokémons de la jeune fille. Un peu plus loin contre un arbre se tenait un Pandespiègle qui semblait sur le point de fondre en larme. Kali s'approcha de lui et commença à tenter de détourner son attention en se montrant quelque peu joueuse. Tandis que Loki et Skoll se postent de part et d'autre du groupe de Pokémons qui s'engueulent avec des regards sévères, le préfet cherche son ancienne camarade de mission. Il voit Stella assise, la main sur le front et semblant en proie à un dépit total.

-Bonjour Stella ! Eh bien c'est agité ici.

Orren la salua et lui fit cette petite pique avec un sourire qu'il souhaita des plus agréable, le but étant simplement de détendre l'atmosphère. L'ambiance électrique qui régnait ici était assez impressionnante, on avait l'impression que les Pokémons n'attendent qu'une occasion pour se jeter à la gorge les uns des autres. Skoll plante son regard dans celui du macaque de combat, semblant vouloir le tenir calme.

*Skoll, mon ami c'est un Ferrosinge. Aussi étonnant que ce soit il peut se montrer encore plus féroce qu'un dragon...*

De l'autre coté se tenait Loki qui faisait face à d'autres Pokémons pour éviter que la situation ne s'envenime plus. Mais tout ce qui restait à espérer c'était que les Pokémons de Stella ne jugent pas ça comme une incitation au combat de la part des deux Pokémons Ténèbres. Et Orren qui se tenait devant Stella avec un sourire qu'il voulait agréable et avenant. Il ne l'avait plus vu depuis ce fameux combat de catchs où il lui avait confié l'oeuf de Grainipiot. il espérait qu'elle ne lui en veuille pas, auquel cas il lui expliquera pourquoi il a décidé de lui donner ce Pokémon avant qu'il n'éclose, et ne se heurte à Spike.

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 1135
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: Quand les choses changent petit à petit [PV ORREN]   Mar 11 Aoû - 17:07
On me parle je crois. Main sur le front et coude posé sur mes jambes repliés, quelqu'un vient m'interrompre dans mon attente de la fin du monde. Je lève rapidement un oeil discret pour apercevoir la silhouette d'Orren, le préfet des voltalis, ancien partenaire de catch et accessoirement possesseur d'origine de l'oeuf de mon Grainipiot. Hm non pas envie de le revoir... J'essaie de déprimer là en fait, pour une fois. Je peux craquer un peu ? ... Bon ptêtre pas craquer quand même, j'en suis pas encore rendu à vouloir pleurer. Je suis un peu plus solide que ça quand même. Oui je suis passive mais j'ai aussi cette bizarre force de caractère qui fait que je ne me laisse pas facilement abattre, même si présentement c'est sévèrement le cas. Je suis touché, blessé, mais pas encore à terre. C'est pour ça que je ne répond pas tout de suite, cachant mon visage dans mes genoux pour pousser un long soupir. Une fois fait je relève la tête pour le regarder lui et son petit sourire. Hm il se moque de moi lui aussi ? ... Ca n'en a pas l'air. 'fin ça ne change rien à mon expression mi neutre mi déprimé que j'affiche du début à la fin. J'ai aussi un côté qui tente de paraître normal tout de même. Je suis plus habitué à faire bonne apparence pour écouter les autres se plaindre que l'inverse. Quoi que c'est surtout que j'ai horreur d'embêter les gens avec mes propres problèmes et donc j'enfouis le tout jusqu'à ce que ça passe.

- Yo.

C'est a peu près tout ce qu'obtiendra le jeune homme en face de moi de ma part je pense. Du moins pour le moment... Hm il n'est pas seul tiens, des pokemons se sont imposé au milieu du cercle de débat de mes compagnons. Bilan ? Euh on va dire de la surprise et de l'indignation. Davi ne bouge pas de derrière mon dos, mais fait une petite danse de bienvenue au garçon en sueur. Stok lui regarde toujours calmement l'interruption, pour finalement partir me rejoindre et se poster à coté de moi. Je ne suis pas sûr mais j'ai quand même cru voir une pointe d'irritation quand à cette intervention. Cependant il n'en rajoute pas. Kam lui voit les deux gros machins noirs et va se cacher directement derrière Blok avec qui il se disputait encore il y a 5 secondes. De là il sort un peu la tête pour rouspéter après le dragon à deux tête et leurs dire sa façon de penser, toujours bien à l'abri. Le géolithe lui regarde un peu médusé Kam mais le laisse faire. Il ne refuse jamais sa protection à plus faible que lui, surtout quand il est d'accord avec l'avis en question. Il le montre moins, mais je sens bien à son raclement rocailleux qu'il n'apprécie pas du tout l'attitude de ces pokemons inconnus. Il se redresse et fixe dans les yeux le pokemon bicéphale. Qu'il ose faire un geste déplacé et il y a de grandes chances que Blok lui montre de quelle pierre il était fait. Sam de son côté aussi est passablement énervé et hurle comme un dingue du haut de sa branche. Il se prenait pour qui se gros chien. On avait déjà eu des soucis avec un démolosse une fois en plus qui lui avait collé une bonne raclé. En voir un autre se mêler de ses affaires et vouloir lui dicter sa conduite ne lui plaisait pas du tout. Hm ça va mal finir. Je commence à vouloir me relever, mais finalement le férosinge n'entame pas la bagarre. Il commence à descendre et choppe Nours au passage fermement, l'éloignant de la chauve-souris sans demander leur avis à l'un comme l'autre. Nours qui avait arrêté de pleurer pour observer le nouveau pokemon paraît surpris, mais ne dit rien se laissant faire pour le moment. Résultat ? Le macaque nous rejoint et me lâche Nours dessus pour se planter ensuite devant Orren bras croisé, me reléguant au poste de garde d'enfant. Ensuite il attends, continuant de fixer le préfet sans se départir de sa mauvaise humeur pour autant, attendant visiblement de voir ce que le voltali avait à dire. Hm à sa place j'éviterais une nouvelle mauvaise blague...

- Sam c'est bon calme...

D'un regard en arrière mon starter m'impose le silence. Bon il fait sa tête de cochon là, ça va être chaud. Stok commence à parler à Sam après son geste et Blok qui toisait Loki commence du coup à vouloir aussi redonner son avis, sauf que cette fois ci mon premier pokemon instaure le silence avec autorité. Pas le moment de débattre sur je ne sais même pas quoi d'ailleurs, ils avaient quelqu'un à gérer. Stok ferme alors les yeux et soupir tandis que Blok lâche ce que je soupçonne être un juron. Moi ? Je tiens nours toujours assise, ce dernier posé sur mes cuisses alors que je me suis assise comme une japonaise. Oui c'est Sam qui gère en fait pour le moment, pas la dresseuse... Comme d'habitude quoi.
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Quand les choses changent petit à petit [PV ORREN]   Mer 12 Aoû - 9:28
EH bien le moins qu'on puisse dire était que l'ambiance était plus qu'orageuse. Les différents Pokémons de Stella s'entre-déchiraient avant de réagir d'une manière peu enthousiaste à l'arrivée d'Orren et de ses dragons. Bon il fallait dire que Loki et Skoll avaient manqué de tact en venant s'imposer de la sorte en plein milieu de leur engueulade. Mais tout de même. Voir Stella ainsi prostrée, incapable et surement démotivée à tenter de ramener le calme dans son équipe faisait mal au coeur du jeune homme aux cheveux sombres. Il ne connaissait pas bien la jeune fille et n'avait pas vraiment eu le temps de parler avec elle lors de leur match de catch, pourtant elle lui semblait sympathique. Si ce n'est que la réponse qu'il reçut fut pour le moins courte et assez froide. Elle ne semblait vraiment pas d'humeur à parler, pourtant Orren sentait qu'au fond quelque chose devait vraiment la tracasser pour la voir comme cela. Et il saurait ce qu'elle a pour tenter de l'aider, même si il avait sa petite idée en tête. Elle avait été une des rares élèves à ne pas s'être lancée à l'assaut de la Team Rouage, ce qu'Orren pouvait aisément comprendre. Rien ne lui faisait penser que si cela s'était produit l'été dernier il aurait osé y aller. Mais surtout nombres d'élèves en voulaient à la Pyroli pour avoir "cafté" à la directrice. Certes Orren était plutôt bien content sur Frista à tabasser des sbires à la volée, mais il est vrai qu'elle avait réagi de manière responsable. Il n'aurait aussi sûrement pas tenu bien plus longtemps, donc l'arrivée de la police avec Snow et Jackie avaient permis en plus de capturer bon nombre de sbires.
Donc au final, lui ne lui en voulait pas. Elle avait fait ce qu'elle avait pensé qui était bien à faire et juste et elle avait raison de suivre son opinion propre. Que d'autres élèves râlent et se plaignent, soit. Mais Stella avait agi en personne mature et responsable, elle a simplement suivi ce que lui dictait sa conscience et en partant de ce principe elle avait eu raison. Néanmoins l'équipe de Stella se dispersa, laissant le Démolosse et le Diamat seuls. Ils rejoignirent alors leur dresseur, tandis que Kali privée de son camarade de jeu alla se suspendre tête à l'envers à une branche au dessus d'eux.

Orren vit alors Sam s'avancer vers lui après avoir déposé un Pandespiègle sur les genoux de sa dresseuse. Le Ferossinge se planta devant le jeune homme, bras croisés en le fixant intensément du regard. On dirait presque qu'il attends des explications. Stella chercha bien à calmer le macaque de combat, mais celui-ci la fit taire d'un simple regard, s'attirant un regard dur de la part su Voltali. Bon d'accord, là il était on ne peut plus sérieux. Il voulait des explications à cette intervention ? Eh bien il en aurait. Orren inspira un bon coup avant d'expirer lentement pour garder une voix calme et mesurée, sachant parfaitement que Sam était à deux doigts d'imploser. Comment il le savait ? Cette espèce de petite veine qui battait sur le front du Pokémon. Il prit alors calmement la parole après s'être baissé pour être au niveau du Ferossinge.

-Sam, pourquoi vous vous entre déchirez comme ça ? Je comprends que dans une équipe tout les Pokémons ne soient pas d'accord sur un sujet, mais... Tu as vu Stella ? Quelque chose la tracasse non ? Je sais que toi tu es venu sur Frista alors qu'elle a voulu rester, mais c'est son choix, comme tu as eu le tien. Je penses que c'est assez dur pour elle de s'en prendre pleins les dents par d'autres élèves sans pour autant en plus voir son starter lui tourner le dos. AU lieu de vous disputer, vous devriez plutôt lui remonter le moral non ? T'en penses quoi ?

Il se tourna alors vers Stella, prenant une voix bien plus douce. Pour une fois il faisait preuve de calme et d'empathie, la deuxième état quelque chose qu'il n'avait pas l'habitude, mais pour avoir combattu aux côtés de Stella, il ne pouvait rester de marbre.

-Tu sais Stella, c'est pas parce que les autres sont pas d'accord avec toi que tu dois douter. Tu as fait ce qu'il fallait faire pour toi et je penses même au fond que c'est une bonne chose. Rien ne nous dit qu'ils n'auraient pas pris le dessus à un moment ou à un autre. Du moins moi je respecte ton choix, tant que tu as fait ce que tu pensais devoir faire. Après pour tes Pokémons, je comprends qu'ils aient tous un sacré caractère, moi avec les dragons je t'en parle pas des fois je me dit que j'aurait du faire spécialiste Fée! Il rigola doucement avant de reprendre. Mais pourtant tu dois aussi les guider, trancher dans les conflits. Et puis j'avais autre chose à te dire. Deux choses même. Premièrement je te remercie de t'être occupée de l'oeuf de Grainipiot et de l'avoir prit. De deux, je m'excuse pour la manière dont je te l'ai confié. Je ne t'ai pas expliqué le pourquoi du comment j'ai préféré faire ça, du moins pas vraiment. Si jamais tu veux bien me laisser m'expliquer, ce sera avec plaisir.

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 1135
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: Quand les choses changent petit à petit [PV ORREN]   Mer 12 Aoû - 12:44
Orren ne se laisse pas démonter ou impressionner, mais il garde son calme. A première vue je dirais que c'est la bonne attitude et ça me rassure. Après tout je n'ai pas envie d'avoir des problèmes avec lui, je ne le déteste pas ou quelque chose du genre. Je ne suis pas forcement d'accord avec tout ce qui c'est passé la dernière fois, mais j'ai bien remarqué que c'était quelqu'un d'amical. Tu viens d'une bonne personne Stok héhé. Mon menton posé sur mes genoux je lui passe une petite main dans le dos en souriant doucement pour lui caresser l'arrière du crâne, ce qu'il apprécie, même s'il ne comprend pas le pourquoi de ce geste dans cette situation. Je ne suis pas sûr de vraiment le comprendre non plus d'ailleurs, peut être une petite envie d'affection dans ce moment tendu. Après tout Stok est le seul qui m'est réellement soutenu depuis le début de cette histoire. Davi et Nours m'ont fait du bien aussi, mais avec leur innocence et leur incapacité à comprendre la situation... On ne peut pas parler d'un réel soutien. Kam ? Kam est juste content de ne pas être parti à la bagarre, c'est un soutien plus intéressé qu'autre chose et pas vraiment réconfortant... Même si un autre pokemon qui soit content est toujours agréable. En attendant Orren se penche à hauteur de Sam et lui parle. De quoi il se mêle... Je n'ai pas besoin de son aide. Je n'ai aucune idée de comment réagir dans ces cas là. Normalement je suis plutôt la fille qu'on ignore moi ou à qui on parle parce qu'on a quelque chose à lui demandé. Mes frères eux ont bien plus souvent besoin de mon aide que moi de la leur. ... Je ne veux pas exposé mes problèmes, j'ai horreur que l'on puisse s'inquiéter pour moi. ... J'ai l'impression que c'est raté hein.

Il parle à Sam et ce dernier l'écoute. Je m'attendais à ce qu'il s'énerve d'avantage ou proteste, mais en fait non. Il sourit. Un sourire moqueur alors qu'il regarde à gauche. Nours regarde aussi à gauche au même moment et Stok fait pareil, se penchant en avant pour que je ne gêne pas ce qu'il regarde. Y a quoi à gauche ? Il y a Kam avec un sourire encore plus moqueur que Sam et Blok qui lui s'est tassé. Le rocher fait semblant de ne pas voir le manège des autres un moment, cependant devant tant d'insistance, il fini par réagir. Il commence par regarder lui aussi à gauche à la recherche d'un éventuel coupable pour finalement le chercher dans les airs. C'est pourtant lui que tout le monde regarde et visiblement il ne pourra pas échapper à ce fait. Du coup il râle un peu pour finalement me regarder, il passe ensuite son regard sur Orren semblant réfléchir et revient à nouveau à moi. Après ça il pousse un soupir et lâche un faible raclement rocailleux qui fait sourire tout ceux qui ont compris ce qu'il a dit. Je n'ai pas tout compris, mais on dirait que le fier Géolithe vient de faire une concession. C'était lui le plus irritable depuis le début de cette histoire, il va mieux vraiment ? Je regarde Stok avec une lueur d'espoir et il me regarde avec des yeux approbateurs. Je tourne à nouveau la tête vers Blok, mais il m'évite soigneusement faisant semblant de dormir. Kam derrière n'en tire qu'un sourire moqueur encore plus grand, moi je me contente d'une expression soulagée. Sam commence à lâcher un petit rire moqueur aussi, mais Blok prend une dernière fois la parole avant de s'enfoncer définitivement dans le silence. Sam qui était sur le point de retrouver le sourire se remet donc du coup à bouder assis sur le sol et tournant le dos au pokemon roche. Hm apparemment lui aussi à des choses à revoir quand même, c'était à lui que ce commentaire était adressé de base après tout.

On aurait pu en rester là, mais le Voltali n'en avait pas fini visiblement. Non mais s'occuper de mes pokemons c'était très bien comme ça, pas besoin de s'occuper de moi ! Il n'est peut être pas à l'aise pour parler, mais moi je le suis encore moins pour l'écouter et je n'arrive pas à le regarder dans les yeux, enfin au début. Du soutien... Certes juste un peu, il faisait parti de l'autre groupe après tout, mais ça fait d'autant plus de bien en fait. C'est le premier élève qui fait preuve d'un peu de respect et de soutien pour ma décision. Je veux dire je me doutais qu'il devait y en avoir. En plus même si j'ai eu le droit à des remarques, ce n'est pas comme si j'étais quelqu'un qui se préoccupait de ce que pense les autres d'elle. J'ai jamais été une fille populaire après tout, je suis habitué à être tranquille dans mon coin et à m'occuper de mes affaires. Ca ne devrait pas m'affecter tant que ça et pourtant...

- Merci.

Doigts tendus je joins mes mains devant mon visage encerclant mon nez. Un sourire sincère pour le spécialiste dragon tandis que je ris avec lui de sa remarque sur ses propres pokemons. Je ne vais pas pleurer ne rêvez pas, mais on était pas loin. Ca fait juste tellement de bien cette boule de stress qui se perce comme ça et s'échappe. Du coup j'ai bien du mal à arrêter ce rire idiot alors que ce qu'il a dit n'était pourtant pas si drôle que ça. Je ris doucement et je me sens bien, évacuant une bonne partie de ce qui avait besoin de sortir. Tout n'est pas réglé, nos problèmes n'étaient pas aussi simple et pourtant, ils paraissent tellement dérisoires. Sam s'avance alors sans que je ne le vois et me passe une petite tape dans le dos, comme pour m'aider à évacuer. Je lève mon regard vers lui et il a l'air tellement gêné que je me mets à rire de plus belle, le refaisant bouder. Il accepte quand même une petite caresse sur le crâne, comme quoi nous sommes sur la bonne voie. Orren lui continue de parler et je l'écoute, même si je ne le regarde pas forcement. Je montre quand même que je suis attentive et je lui réponds au fur et à mesure.

- Je ne suis pas très bonne arbitre. Je vois bien ce que tu veux dire, mais avoir le dernier mot... Ce n'est pas vraiment dans mon caractère. En revanche si ça peut te rassurer, je ne suis pas non plus quelqu'un qui ferait quelque chose dont elle n'a pas envie.

Convaincante ? Pas sûr. Après tout je fais aussi souvent des concessions, mais j'aime à croire qu'il y a des lignes que je ne franchirais jamais. Je l'espère en tout cas. En tout cas j'ai vraiment du mal à m'imaginer comme lui, en dresseuse fier tenant en main ses pokemons qui l'écoutent avec respect. D'un autre côté c'est vrai qu'aujourd'hui j'ai bien senti les limites de mon influence. Les choses ne peuvent pas rester comme elles sont j'imagine... Il va falloir m'adapter, évoluer moi aussi et pour ça il va falloir que je trouve ma propre méthode. C'est curieux, il y a cinq minutes encore j'avais l'impression d'avoir touché le fond et maintenant, j'ai l'impression d'avoir pleins de choses à faire.

- Tu n'es pas obligé si tu veux. Si tu dis que tu as tes raisons cela me suffit. Je suis contente d'avoir Stok après tout. J'ai même l'impression qu'il s'occupe plus souvent de moi que moi de lui. Tu veux le voir ?

Il y a peu encore, j'aurais été ravi d'entendre ses explications s'il en avait, mais maintenant. Le jeune homme avait gagné ma confiance c'est tout et donc je n'avais plus besoin de raison. Il faut dire que maintenant que j'y repense, tout s'était passé tellement vite la dernière fois et tout était tellement confus. J'étais un peu parti comme une voleuse maintenant que j'y repense aussi. Je pose Nours et prend Stok dans mes bras pour me rapprocher d'Orren. Je ne me suis jamais vraiment considéré comme leur mère, mais si je l'étais ça ferait d'Orren le papa je suppose. Il a peut-être envie de connaître le pokemon, Stok le vaut bien. Il est très gentil et d'un calme olympien. C'est aussi une petite boule de gourmandise qui est attentive aux autres même s'il ne le montre pas. Honnêtement si le spé dragon me le demande, je ne manquerais pas d'éloge pour lui, de quoi lui faire regretter de ne pas l'avoir garder héhé. Sauf que cette fois ci se serait sans aucune rancoeur. Après s'il ressent vraiment le besoin de se justifier je ne l'en empêcherais pas. Stok a du comprendre que c'est de lui dont on parlait après tout et si moi je ne ressens plus le besoin de tout savoir, peut être que lui si. En tout cas Sam lui a déjà bondi sur mes épaules et ne cache pas sa curiosité, mais Sam on s'en fiche, là il s'agit de Stok.


Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Quand les choses changent petit à petit [PV ORREN]   Mar 8 Sep - 15:49
Voilà qui faisait plaisir à voir. Stella qui quelques minutes auparavant semblait abattue  souriait et riait même aux tentatives d'humour du préfet. Orren n'était pas vraiment du genre doué avec ce genre de traits d'esprit, il était plus habitué au sarcasme et à l'ironie dont il utilisait beaucoup, mais dans ce cas ce n'était surement pas ce qu'il fallait utiliser. Ce qui comptait était le résultat et la Pyroli semblait se décrisper, voir même partir dans un fou rire quand son starter vint lui montrer maladroitement son soutien. Voilà quelque chose qui ne fit qu'agrandir le sourire du jeune homme qui ne put s'empêcher de couler un regard à son propre starter qui revenait vers lui. Posant sa main droite sur la tête de gauche du Diamat Orren écouta brièvement ce qu'avais à dire Stella sans y répondre. Il est vrai qu'elle devait s'imposer plus surtout dans ce genre de conflits, mais après il ne s’immiscerait pas plus dans sa gestion de son équipe. C'est une chose qu'Orren respectait, chacun élevait ses Pokémons à sa façon. Tous ne donnent pas comme lui une éducation qui implique une sorte de respect et une hiérarchie bien appliquée où il trône au sommet.
Il continua ainsi son petit speech pour donner à Stella l'opportunité d'en savoir plus sur les raisons qui l'avaient poussé à lui céder l'oeuf lors du match de catch. Après tout elle s'en était bien gentiment occupé depuis tout ce temps sans qu'il ne lui ait presque donné la moindre chance de lui dire si elle voulait ou non. Mais à sa grande surprise la voilà qui lui disait qu'elle ne tenait pas tant que ça à avoir des explications, même qu'il ne devait pas s'en sentir obligé. Orren s'apprêta presque à rétorquer, chercher à redire quelque chose à tout cela, mais rien ne lui vint, il se contenta alors simplement d'écouter et surtout d'acquiescer quand elle voulut lui présenter le petit Pokémon désormais nommé Stock.

-Salut toi, je suis Orren ! C'est moi qui avait ton oeuf avant de le confier à Stella. Orren regardait le petit Grainipiot et se permit même de lui caresser la tête avec un léger sourire avant de reprendre. Ses yeux se mouvaient entre Stock, Stella et Sam qui s'était rajouté. En fait j'ai préféré que Stella s'occupe de toi, car je suis un spécialiste Dragon j'avais avant un petit Posipi aussi que j'ai dut donné pour deux raisons. La première c'est qu'il a jamais réussi à trouver sa place dans l'équipe et je voulais pas qu'il t'arrives la même chose. Tu vois j'aime pas voir un de mes Pokémons sur le coté par rapport aux autres, chacun dans mon équipe est l'égal de l'autre. Et puis il a ensuite trouvé sa place dans l'équipe de quelqu'un d'autre. Bien sûr je l'ai laissé allé, mais ça fait pas franchement du bien, j'en donne peut être pas l'impression mais je m'attache vite aux autres.

Orren eut un sourire pendant que ses yeux se voilèrent rapidement de tristesse et de mélancolie en pensant au petit Posipi qui avait si longtemps fait parti de son équipe avant de rejoindre celle d'Eryn. Il aurait bien aimé le garder, mais il était mieux avec Eryn et puis, il était loin de Spike. Spike, allons y pour la deuxième raison. Le jeune homme inspira profondément, prêt à s'expliquer.

-La deuxième raison, c'est l'un de mes Pokémons. J'ai un Carmache nommé Spike, beaucoup de personnes dans l'académie en ont déjà entendu parlé et on va dire que c'est pas en bien. C'est un Pokémon violent et fourbe qui aime s'attaquer avant tout au plus petit et surtout au plus gentil que lui. Il s'en prenait à mon Posipi, c'est ce qui m'a aussi motivé à le confier à quelqu'un même si ça me plaît pas. Je voulais pas vraiment qu'il t'arrives la même chose, surtout que vu comme mon équipe s'est agrandie entre temps je peux plus trop tout voir et tout surveiller. J'avais pas envie qu'il t'arrive malheur sous ma responsabilité, alors j'ai préféré te confier à quelqu'un qui je penses s'occupe très bien de toi. Enfin voilà pour les explications. Encore merci Stella, j'ai vraiment bien fait de te le confier.

Par réflexe comme à chaque fois qu'il parlait de Spike ou pensait au dragon des sables, sa main se porta machinalement à son torse, ses doigts traçant le contour de sa cicatrice. Toute sa présence était désormais évanouie et il baissa les yeux pour ne pas croiser le regard de Stella. Ce maudit Carmache, il l'avait récemment récupéré des mains d'Estelle. Et depuis ce moment il avait clairement pris sa décision concernant le dragon, ne lui manquait plus que le lieu et le moment. Le voilà désormais plongé à son tour dans un silence gêné tandis que sa Sonistrelle revint pour se poser sur les cornes du Démolosse qui grogna à se voir ainsi utilisé comme perchoir. Il est vrai que le molosse et les Pokémons volant ce n'était pas le grand amour. Kali en profita pour saluer Stella, ouvrant ses ailes d'un gris clair et ouvrant sa gueule pour gazouiller gaiement avant de s’envoler et de faire de petits cercles autour des deux jeunes.

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Quand les choses changent petit à petit [PV ORREN]   
Quand les choses changent petit à petit [PV ORREN]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :