[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1594
Points d'Expériences : 1136
Pokeathlète Coach
Sujet: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Mar 4 Aoû - 14:01
Deux dernières semaines des vacances et se sera le retour à la Pokemon Community. Hâte ? Pas vraiment non, on est en vacance quoi et l'île est quand même vraiment paradisiaque quand personne se fait kidnapper. D'un autre côté c'est vrai que j'ai pris quelques résolutions, histoire de m'investir d'avantage dans des objectifs. En même temps rien que le fait que j'ai des objectifs est nouveau donc... Du coup je me suis mis à étudier plusieurs bouquins tout en terminant de rédiger un cours. Hmm maintenant que j'y pense il va m'en manquer un... Euh plan d'urgence ! C'était quoi l'autre cours que j'avais pris déjà voyons. Ah oui. ... Ça va faire juste, mais bon c'est pas les endroits qui doivent manquer pour organiser ça dans le coin. Tiens maintenant que j'y pense, ils cherchaient du monde souvent pour aider à s'occuper des enfants. Hm bon avant de penser à faire un concours d'un domaine que je maîtrise qu'à moitié, j'imagine que je peux déjà essayer de voir si j'arrive à gérer des enfants tout court. Avec 4 petits frères et 1 petite sœur j'ai envie de penser que oui, mais la famille c'est toujours autre chose en même temps. Temps de passer quelques coups de fils et voir ou ils ont encore besoin d'aide.

La vache j'ai trouvé du premier coup, un seul coup de téléphone a passer et j'étais prise pour dès le lendemain. Ils doivent vraiment être en manque, je veux dire j'ai même pas eu de question à répondre... Bon j'ai quand même dis que j'appartenais à la PC, ils savent où me retrouver au cas où j'ai envie de dire. Devrait pas y en avoir besoin ça va bien se passer. Quoi Sam ? Il s'est toujours très bien entendu avec Nours et n'a jamais été violent avec lui, pareil pour mes deux jeunes pousses "vertes". Bon Kam beaucoup moins, mais le pokédex peut dire ce qu'il veut Kam c'est pas un vrai bébé. Croyez moi... Sauf que bon on est pas là pour parler de mes pokemons, on est là pour s'occuper des enfants aujourd'hui. Des enfants humains ! Au moins eux je comprendrais ce qu'ils racontent, ça va me changer pour régler les disputes. Va bientôt être temps de faire connaissance d'ailleurs. Au moins le décor est plutôt prometteur. Un lac, des cabanes en bois, ça met vraiment l'esprit colonie de vacance. Celle qui m'accompagne alors me pointe au loin un groupe d'enfant, d'ici je dirais qu'ils doivent être autour de 4 ou 5 ans, peut-être 6. Ils sont en train de ranger leurs affaires de couchage.

- Oh ils ont dormi sous la tente cette nuit ? J'espère que ça leur a plu.
- Oh oui la première nuit a été fabuleuse, les trois autres un peu moins par contre.
- Ah ? Tant de nuit que ça ? Ils ne peuvent pas juste dormir dans les cabanons si ça ne leur plait plus ?

Et là elle me regarde, l'animatrice me regarde avec un sourire, un sourire comme Davi en fait. Le genre de sourire de la fille à laquelle tu n'as aucune idée de quoi lui passe par la tête et dont tu n'as aucune envie de savoir. Même Sam recule d'un pas alors qu'il me suivait tranquillement pour le moment. Quoi le chauffage est en panne, c'est si gênant en été ? Comment ça il est tombé en panne après avoir marché non stop pour compenser la clim qui est bloqué à fond. Z'avez essayez de couper le courant ? Ça marche pas ? Mais comment c'est possible que ça marche sans cou... Ouais oubliez j'ai jamais posé cette question en fait. Hm ah elle regarde Sam maintenant. Bon c'était prévisible j'imagine vu la réputation de cette espèce.

- Vous en faites pas pour Sam hein. Je sais c'est un férosinge mais il est très gentil surtout avec les enfants.
- Vraiment ? Dommage...

... Ok. Elle ; elle aime beaucoup son métier je crois. Au bout d'un moment elle s'arrête devant le plus grand cabanon du camp et me dit d'attendre ici. Mon partenaire est arrivé avant moi et va ressortir avec les consignes ? Ah ok... Ce serait pas plus simple qu'on... OK OK ! Je pose pas de question. Plus de question promis, je me tais. 'fin je peux rentrer quand même c'est vraiment trop ; ouah ! Ok ok j'écoute ce qu'on me dit j'écoute les instructions je ne bouge pas. ... Elle est un peu à cran la madame. ... Je savais même pas que j'allais avoir un partenaire...
Heath S. Jones
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Mar 4 Aoû - 22:53
De retour sur Cobaba après un séjour à Unys, suivit d'un détour par Hoenn. Si j'étais heureux? J'aurais préféré rentrer directement sur l'île Lansat. Rien de ce qui ne s'était passé depuis notre arrivée sur cette île n'avait été digne de la mention "vacances agréables" et l'obligation de revoir ma famille n'avait rien arrangé. L'été, c'était du temps perdu, passé à tourner en rond plutôt qu'à avancer dans nos cursus, ce qui m'énervait particulièrement. Si les autres ont envie de perdre leur temps, libre à eux, mais je n'aurais pas du en être pénalisé. Il y avait forcément quelque chose à faire de plus productif que ces cours d'été, quelque chose qui compterait vraiment dans mon cheminement vers mon prochain grade. Enfin, je n'avais toujours pas eu la validation du premier, mais on est jamais trop en avance. Mais que faire? Motivé, j'avais fait mes recherches et découvert que certaines missions étaient disponibles cet été. Je voulu appliquer pour la mission de grade un de mon parcours, mais sans validation, impossible. Poussant un soupir à la fois amusé et résigné, j'avais dit à la responsable de me donner n'importe quelle mission, je la remplirais de toute façon, simple histoire de formalité. Je ne compris l'erreur que je venais de commettre que le jour J, lorsque l'animatrice m'avait accueilli et dirigé vers le chalet, à ma demande. Après quelques paroles échangées, elle était repartie à l'extérieur, prétextant que ma collègue devrait arriver sous peu. Parfait, enfin un peu de solitude.

Je fermai les yeux et respirai un coup, plongeant la main dans ma chevelure de neige, la décoiffant un peu, simple habitude inconsciente qui participait sans doute à me donner cette coiffure particulière. Mon regard allongé parcourait les environs, mais mis à part le petit bureau lui-même, le couloir menant aux chambres était en plein travaux et j'estimai qu'il en allait de même pour les chambres en question. Ceci expliquant les tentes que j'avais vues dehors. Heureusement, j'avais réussi à ne pas aller parler directement aux enfants, préférant retarder cette étape aussi longtemps que possible. Alors, voyons voir le programme. Passant de l'autre côté du comptoir, j'ouvris un tiroir et commençai à fouiller, jusqu'à finalement trouver un cartable. "Programmation Été 2015", bingo.

J'ouvris le tout, parcourant les feuilles d'un regard circonspect, à la recherche de directives plus précises. L'animatrice avait l'air de se soucier du sort de ces horreurs autant que moi, ce n'est pas elle qui nous dirait quoi faire. Le mausolée? Trop dangereux pour les gamins, bien que j'y serais allé spécifiquement pour ça. Parc aquatique? La sortie était prévue pour la semaine prochaine, les billets d'entrée avaient été réglés d'avance dans les frais d'inscription de la colonie de vacances. Impossible de les emporter là-bas, donc, sans un minimum de budget supplémentaire. Je n'allais certainement pas débourser un seul pokedollars pour ces enfants. Ne nous restait plus que la plage, mais comme s'ils avaient fait exprès, cette dernière n'était pas tout à fait à côté. Impossible aussi de les oublier devant un film, ils ne nous laisseraient jamais faire ça un jour sans pluie. Tu parles d'une histoire. Les occuper avec des Pokémon? Lévi était bien trop... Difficile à dire en fait. Il ne faisait que ce qu'il voulait quand il le voulait, tout dépendait de son humeur du moment. Harley pourrait me permettre de leur faire faire un peu de luge, mais ils ne seraient pas occupés toute une journée avec cela. Le draby? Voilà un dossier déjà bien assez épineux. Il fallait se creuser les méninges un peu plus.

Lassé et plongé dans mes pensées, je remis le tout en place et me dirigeai vers la sortie pour apercevoir une jeune fille, cheveux châtains, une casquette, l'air sportive. Pyroli? C'était tellement cliché que je n'arrivais pas à en douter, elle semblait même avoir beaucoup en commun avec ma cousine rousse qui s'y trouvait. Elle devait être ma partenaire, sans doute le meilleur choix pour une mission de cet acabit. L'animatrice venait d'ailleurs de l'abandonner pour revenir vers moi. Elle ne pris toutefois même pas la peine de s'arrêter, se contentant de me mettre une main sur l'épaule -ce à quoi je réprimai une moue dégoûtée- et me dire bonne chance avant de retourner à l'intérieur pour travailler. Bonjour l'encadrement. On pourrait bien faire un barbecue de ces gamins qu'elle ne le remarquerait même pas. Que dis-je, peut-être emporterait-elle même la limonade. Les mains dans les poches, mais la tête haute, le port altier, le pas de velours, j'étais allé rejoindre l'adolescente en cette attitude dont l'incongruité n'avait d'égal que le charisme et la prestance, étrangement. Lui offrant un sourire malicieux, je m'arrêtai à ses côtés, la détaillant sans hésiter de mon perçant regard de cristal.

- Ainsi je ne suis pas le seul a avoir été piégé. Heath S. Jones, enchanté.

Poliment, je la laissai me répondre, mais j'étais celui qui avait "eu les consignes", sans oublier que je n'aimais pas laisser autrui me guider. Normal, dans ce cas, que je reprenne la parole tout comme le commandement de cette mission. Car, pour moi, ce n'était rien de plus que cela, une mission.

- Des instructions c'est vite dit. Tout ce que je sais, c'est qu'on ne peut pratiquement rien faire. Le choix par défaut serait la plage, mais ce n'est pas la porte à côté et je n'ai pas les ressources pour transporter tout ce monde. Sauf si une alternative se présente sur un plateau d'argent, nous allons devoir rivaliser d'ingéniosité pour survivre à cette journée.

Et je ne croyais pas si bien dire. Les enfants nous avaient remarqués, maintenant, et les plus curieux s'avançaient déjà, délibérant sur la marche à suivre. En tête, une petite blonde avec deux tresses et une robe mauve, semblant la plus âgée du groupe et, à n'en pas douter, une véritable Mentali dans l'âme. Elle tirait avec elle un petit garçon aux cheveux roux, plus curieux que ceux restés derrière, mais moins assuré que son aînée. Je pouvais les entendre discuter d'ici, bonjour la subtilité.

- Regarde, le monsieur y'a les ch'veux blancs!

- C'est un vieux monsieur?

- Y'a pas l'air... On va d'mander! On va p't'être pouvoir toucher!

Génial, juste quand la situation ne pouvait sembler être pire, les enfants faisaient leur entrée. Et comme si ce n'était pas suffisant, j'étais bien parti pour raffler le titre d'attraction de la journée. Impossible de les en blâmer, mais ça ne me faisait pas plaisir pour autant. Loin de là.

- Je préférais encore la base Rouage...

Conclus-je pour moi-même en un demi-soupir découragé, sans me départir de mes airs malicieux de prédateur.

_________________
[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQI[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] Miniat_6_x_087[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQK[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQL[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQM[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1594
Points d'Expériences : 1136
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Mer 5 Aoû - 13:42
Mon partenaire fini par sortir de la maisonnette et on peut dire qu'il en jette. Y a les gens comme lui qui ont la classe et y a les gens comme moi qu'on ne remarque pas. Bon après j'ai l'habitude, mais j'avoue que ça me surprend quand même. J'imaginais pas une personne avec ce genre de look venir s'occuper d'enfants. Comme quoi il faut vraiment se méfier des préjugés. Enfin bon le préjugé reviens vite quand il me lance ce sourire malicieux et sur le fait d'avoir été piégé.

- Stella Douglas, enchanté.

Je réponds poliment sans en rajouter d'avantage. Je ne suis pas froide pour autant, je souris normalement et j'attends la suite. Je suppose qu'il voulait juste faire une mission et qu'il n'a pas vraiment cherché à savoir quoi. En fait quelque part ça me fait vraiment sourire amusé, imaginé un garçon comme ça avec des enfants ça promet. Au moins il n'a pas l'air de se laisser abattre pour autant. On a rien ? On a un lac, des bois autours des maisons et de grands espaces pour courir. Les cabanes ont beau être des chambres froides, il doit bien y avoir quand même du matériel à l'intérieur aussi. Jeux de sociétés, de quoi dessiner. Bien sûr on a aussi nos pokemons. Ça va le faire. Tant de s'y mettre d'ailleurs vu qu'arrive nos premières têtes blondes. Une vraie petite blondinette en robe (ça ne va pas être pratique si on joue dehors ça) et un rouquin caché derrière. Je me penche à leur hauteur et sourit pour les rassurer, mais ils restent quand même encore sur la défensive. Derrière ils sont encore 4 à attendre. 3 garçons et 1 fille, avec les deux devant ça nous fait 6 enfants, un joli petit groupe. Il va falloir trouver les bonnes activités pour que garçons et filles jouent ensemble par contre. Finalement oui un peu d'ingéniosité ne fera pas de mal. Au final les "hostilités" commencent avec la fillette qui tente de jouer son rôle de représentante, mais avec une voix quand même peu sûre d'elle, ne quittant pas Heath des yeux.

- Vous hmm, vous êtes en retard... On vous attendait, les autres ont déjà commencé.

Ah ? Je regarde Heath qui semble aussi surpris, on est arrivé à l'heure prévu après tout. Elle nous montre alors dans une direction derrière eux un autre groupe d'enfant. Plus âgé ceux là. Je dirais que nous avons les enfants de 6 à 8 ans et que ce groupe là serait plutôt celui des 9/13 ans. Avec eux il y a des encadrants plus vieux, probablement ceux que la colonie à pu garder en activité et qui ne sont pas affecté à la résolution des problèmes. Je ne serais même pas surprise s'il y avait un autre groupe d'ados caché aussi quelque part. En retard... Ils dorment ici eux et leur groupe est plus vieux, j'imagine qu'ils dorment moins et commencent plus tôt. Hm ne commençons pas à rentrer en conflit.

- Désolée, on nous avait dit de venir à cette heure. Si on avait su que vous attendriez on serait venu plus tôt.

Je m'excuse avec un sourire sincère. C'est vrai après tout, ça fait longtemps que se lever tôt n'est plus un souci pour moi. La petite me regarde et n'en rajoute pas, elle me croit je pense et ne veut pas non plus passer pour désagréable devant ce bel homme à la chevelure argenté. D'ailleurs la majeur partie des bambins l'encercle déjà me laissant de coté. Bah oui les débats ont été ouverts et du coup une fois les premières paroles lancés (et qu'on les a pas mordu) leur timidité a baissé de deux trois crans. C'est parti pour le bombardement de question ! Age taille poids profession couleurs préférés, s'il a une petite copine, si c'est sa couleur de cheveu naturelle. Moi ? On m'a juste demandé si j'étais sa copine justement, donc oui tous les intérêts se porte sur Heath. Ah Sam pique sa crise de jalousie et veut sa part d'attention. Le voilà qui saute sur l'épaule d'Heath sans lui demander. Oh oh ça fait beaucoup quand même pour le garçon, je crois que ça va mal fi... Ah bah ils se sont tous calmé en voyant Sam. Pff pauvre Sam, qui leur a appris ainsi à se méfier des férosinges... De bons parents ? Mouais bon... Profitons de cette accalmie pour reprendre un semblant d'ordre et faire les choses bien.

- Bon vous avez l'air d'avoir beaucoup de questions. Si on commençait par tous se présenter proprement d'accord ? Je m'appelle Stella, étudiante en coaching pokemon à la Pokemon Community. Lui c'est Sam mon Férosinge. Bon apparemment vous avez tous entendu parler de ce pokemon, mais tout va bien se passer. Il n'y a pas de raison de s'en faire. Sam est très gentil, il a un peu de caractère oui, mais il ne va pas se mettre en colère pour rien. Il est comme vous, il mange il boit et il aime s'amuser. Un peu trop d'ailleurs...

Debout face à nos petits jeunes, je prend mon pokemon dans mes bras et pose ma tête sur la sienne. A la mention de son nom il lève une patte amicale aux jeunes et j'en profite pour le chatouiller sous ses bras. Il rigole et se libère, boudant un peu puis revient à la normal souriant de nouveaux aux gaminss qui se détendent. Sam en profite pour me sauter sur les épaules et mettre ma casquette. Il défait ma petite queue de cheval et joue avec mes cheveux. Le résultat sera sûrement bizarre, mais connaissant mes cheveux, je n'aurais besoin que de quelques secondes pour les remettre dans leur état normal quand il aura fini. Chez les petits il y a encore un peu de méfiance, mais bon les adultes c'est bien connu ça exagère tout. Il n'a pas l'air bien effrayant cette grosse boule de poil pas vrai? Heath se présente à son tour et certains commencent déjà à vouloir reposer les questions, mais ce n'est pas le moment et il n'a aucun mal à couper l'élan en demandant son prénom à la fillette aux couettes. Mlle Angelica, presque 9 ans ! Elle insiste bien là dessus d'ailleurs, ne voulant pas être prise pour une enfant. Haha. Son cousin Charles-Edward le rouquin a lui presque 8 ans et semble timide, ne s'éloignant pas de la blondinette. Quand il parle on peut voir qu'il lui manque une dent de devant, c'est mignon. Bien suivant. Tommy a le même age que Charles mais semble bien moins timide et est presque. Il est un peu carré et bien bâti, presque aussi grand qu'Angelica. Il fait un peu brut comme ça, mais il n'a rien fait qui irait dans ce sens. Il écoute il se présente normalement et n'est pas agressif. Lui aussi regarde beaucoup Heath avec une certaine envie. Admiration ou jalousie ? Trop tôt pour le dire. Derrière lui à l'image de Charles Edward, c'est Jules qui se tiens derrière son Grand-Frère. 6 ans à peine, le petit garçon plus fin que son frère et bien plus petit tiens un bout du t-shirt de son aîné, se contenant d'observer en silence pour le moment. Les deux frères ont les mêmes yeux verts et les cheveux châtains, mais plus foncés que les miens. Les deux derniers de la bande sont de faux jumeaux. Alphonse et Sophie, 7 ans ont le même visage, les même cheveux bruns et le même sourire enjoué et malicieux. Ils sont habillés dans le même style et ont la même coiffure, probablement comme deux enfants qui se sont longtemps fait passés l'un pour l'autre. En revanche je doute qu'ils puissent faire ça encore aujourd'hui, des différences étant apparentes. Tant mieux pour nous j'ai envie de dire.

- Bien maintenant que tout le monde sait à qui il a affaire, si vous nous disiez ce que vous avez déjà fait cette semaine et ce que vous avez envie de faire. Ce serait bête qu'on refasse deux fois la même chose.

J'ai un peu pris de vitesse Heath, mais j'avais vraiment envie de savoir avant que les enfants ne repartent dans d'éventuelles question, que j'ai le temps de réfléchir en attendant. Sauf qu'à ma grande surprise ils se regardent tous sans vraiment trop savoir quoi dire, ou très peu.

- Euh la dresseuse qui est venu hier avait un Cerfrousse, on a fait un peu de poney avec... Sinon on a fait du monopoly... QUE du monopoly.

... Ha ? Ça fait peu pour un camp de vacances... D'ailleurs ils n'hésitent pas à cacher leur expression insatisfaite. Rapidement on apprend que celle que j'avais pris pour une animatrice et qui est en fait la directrice locale, ne les laisse rien faire. Nager dans le lac ? Pour que l'un d'entre eux se noient ? Aucune chance ils iront au parc bientôt sous la surveillance et responsabilité des maîtres nageurs locaux. Courir dans les bois ? Pas question ils risqueraient de se casser une jambe ou de se perdre. Jouer avec leurs pokemons ? Ces derniers ont été banni d'ici et ont dû rester avec leurs parents. En gros toute activité pouvant entraîner un risque d'accident et inciter les parents à se retourner contre le camp sont proscrites. Oulaaah... Super les vacances. Le pire qu'ils nous disent c'est que la directrice possède toute une escouade de Keckleon en charge de les surveiller 24h/24 vu qu'elle ne fait confiance ni aux élèves, ni aux encadrants. Surveillance discrète pour ne pas casser l'ambiance joviale et festive qu'elle dit. Sûr que sans rien avoir le droit de faire et sous surveillance permanente, elle va être bonne l'ambiance tiens... Il va nous falloir ÉNORMÉMENT d'ingéniosité là je crois.
Heath S. Jones
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Mer 5 Aoû - 16:31
Je m'étais présenté à l'autre étudiante et sa réponse se contenta d'être courte et polie. Parfait, pas besoin de prétendre que nous étions des amis donc, simplement des rapports professionnels pour la mission à venir. Des conditions presque optimales à ce niveau là, en conclusion. Voyons voir si l'on peut maintenir cette note parfaite, me dis-je à l'approche de la blonde, cette dernière prenant la parole sans cesser de me regarder, comme à la fois intimidée et fascinée. En retard? Et alors, nous ne sommes pas à ton service, gamine. Déjà que nous sommes là, elle devrait être contente. Bien sûr, je ne laissai rien paraître de cela sur mes traits, optant plutôt pour une expression vaguement surprise. Heureusement, la Pyroli rattrapa le coup, m'évitant une réplique acide à l'endroit d'une petite fille qui devrait connaître un peu mieux sa place. L'excuse passe crème et, l'instant suivant, la petite troupe se masse déjà autour de moi en regards curieux et les questions fusent. Je n'aurai pas le choix, je dois me laisser prendre au jeu. J'ai une bonne dose de charisme et je n'ai aucun mal à manipuler des gens de mon âge, ou même des gens plus âgés, pourquoi aurais-je du mal avec de vulgaires bambins? Je m'accroupis donc, posant au passage un genou au sol, pour être plus près d'eux en terme de hauteur, leur faire croire que je m'intéresse vraiment à cette petite discussion qui fuse de tous les côtés avec des allures d'interrogatoire. C'est le moment de sortir mon plus beau sourire, juste pour eux, malicieux et hypocrite, mais décidément amusé.

- Moi? Je suis le grand méchant loup, vous devriez faire attention.

Les réactions sont immédiates. Le petit se cache un peu plus derrière son frère qui, lui, semble hésitant. Le roux regarde la blonde avec un air apeuré, mais elle le réprimande d'un coup de coude léger, gardant vers moi son air émerveillé et curieux. Les jumeaux, pour leur part, se sont rapprochés avec enthousiasme et leurs voix s'élèvent en duo excité.

- Tu vas nous manger?! Tu es venu nous manger?!!

Je tourne vers eux mon vif regard ambré, m'immobilisant un instant, créant ainsi un petit effet de tension alors que tout le monde semble retenir son souffle. Puis, sans avertir, vif comme l'éclair, mes bras se tendent et attrapent la petite jumelle pour venir la serrer contre moi alors qu'elle se débat en criant et en riant à la fois.

- Peut-être! Grrrrrr!! Grrr!

- Sophie!! Rends-moi Sophie!

- Moi aussi! Moi aussi je veux me faire manger!!

- Mais Angelica....

Le jeu est toutefois de courte durée puisque la version macaque du chasseur vient bientôt se poser sur mon épaule, sans mon consentement. Je me fait alors tout de suite beaucoup plus sérieux, mes bras libérant la gamine qui court retrouver son frère pour rire avec lui en canon, lui racontant au passage son terrifiant passage dans les bras du grand méchant loup. Je lance un regard oblique au ferosinge, froid et implacable alors que je me relève, prêt à la riposte s'il ose faire le moindre mouvement non-indiqué. Et c'est une chance qu'aucun de mes Pokémon ne soit hors de sa sphère de capture, sans quoi un combat aurait sans doute déjà éclaté. Fort heureusement pour le singe, sa dresseuse sembla rapidement comprendre le message et vint récupérer la boule de fourrure avant de reprendre la situation en main. Espérons qu'il reste bien sagement là à jouer dans les cheveux de l'adolescente car s'il tente sa chance une seconde fois, il pourrait faire la rencontre de mes crocs gelés.

Je me forçai à la détente, retrouvant mes aises habituelles et me faisant attentif au monologue de la pokeathlete. Une coach donc. La couverture que je devrai adopter, lorsque serait validée ma demande d'intégration dans les rangs des étudiants espions. L'avait-elle choisi de son plein gré ou était-ce également d'une couverture? Banale comme cela, il y avait beaucoup à parier pour que ce soit un choix conscient. Risible, me dis-je en réprimant un ricanement. Qui pourrait choisir une telle voie de servitude volontairement? Qu'importe, la suite venait. Le ferosinge se nommait donc Sam et, bientôt, la demoiselle en faisait la défense, rassurant les enfants en abattant les préjugés qui caractérisaient l'espèce. Ça aurait pu être pire que ça, quand même. À mon tour, maintenant, d'être le centre d'attention, alors que les gamins veulent en apprendre plus sur moi et ma chevelure.

- Je m'appelle Heath Saphir Jones. Si vous avez du mal à prononcer mon prénom, vous avez le droit d'utiliser le second. Je suis étudiant moi aussi, même filière, même parcours. 15 ans, cheveux naturels, trois Pokémon et un oeuf.

Et voilà d'un autre mensonge, mais il aurait été cruel de briser la magie et de dire que j'avais les cheveux teints, n'est-ce pas? Il fallait toutefois se douter que ces quelques informations ne suffiraient jamais à cette petite bande de rapaces. Ils voulaient plus, toujours plus.

- Et tu as une petite amie? Elle s'appelle comment? Elle est jolie? Pourquoi elle est pas là avec toi à la place de Stella?

Petit ricanement de ma part, mon regard s'allongeant de malice. C'est qu'elle était diablement curieuse, un trait de caractère que j'appréciais beaucoup, mais je comptais bien ne répondre à aucune de ses questions. Ils ne méritaient pas tant d'informations à mon sujet.

- Oh oui, elle est très mignonne, elle a de petites tresses blondes et une jolie robe. Mais elle ne m'a pas encore dit comment elle s'appelait, c'est dommage. As-tu un nom, petite princesse?

Son air venait de s'illuminer comme si je venais de lui annoncer que nous fêtions Noël en plein mois d'août. Plus question d'hésiter à se présenter maintenant. Angelica, neuf ans. Mon perçant regard caramel tomba ensuite sur le petit roux, intimidé. Suivant mon regard, sa cousine lui avait alors fait de gros yeux, pour le forcer à se présenter. Le reste de la petite troupe suivit naturellement et, bientôt, tout le monde connaissait tout le monde. Voilà un bon début. Ma partenaire ne reste toutefois pas à l'écart longtemps avant de demander aux enfants ce qu'ils ont fait récemment, sans doute pour varier les plaisirs. La réponse me prend de court et mes sourcils se froncent, mon aura de prestance se faisant un peu plus impérieuse alors que mon regard de prédateur guette les environs à la recherche du moindre mouvement. Nous allons être épiés et limités toute la journée tels des animaux en cage? Ça, je n'aime pas ça. Quitte à abattre le moindre caméléon que je vais repérer, mais un pareil "encadrement" n'a jamais été mentionné dans l'énoncé de la mission, ça j'en suis certain. Moi qui me soucie si peu du sort de ces enfants, voilà que la connaissance d'une telle contrainte me motive à l'action et à la rébellion. Sans plus attendre, je m'adresse à la Pyroli.

- Nous allons nager au lac. Si le moindre Keckleon montre le bout de son nez, je le mets k.o. avant qu'il n'aille prévenir sa dresseuse. Si nous on ne le fait pas, personne ne le fera et ces enfants auront eu le pire été de leur vie, on doit au moins leur offrir une journée qui méritera d'être racontée. J'ai deux Pokémon eau dont une Lapras, si tu en as aussi, on peut facilement avoir un enfant à surveiller chacun. J'ai même vu des flotteurs, pour les bras, à l'intérieur dans un bac en plastique, il n'y aura aucun danger avec toutes ces précautions. Je vais les chercher.

Aucune place pour les protestations ici. Ma décision était prise et, lorsque je me retrouvais motivé, rien ni personne ne pouvait se mettre au travers de mon chemin. Tous les moyens devenaient valables pour atteindre mes objectifs, sans exception. J'avais donc gagné le chalet à pas engagés et c'est sans ralentir que j'avais récupéré le bac de rangement transparent de sa pile, dans le coin où le matériel avait été rangé pour le temps des rénovations. En deux temps trois mouvements, je revenais auprès du groupe, déposait mon fardeau et en ouvrait le couvercle, dévoilant les fameux flotteurs, des tubas et même des lunettes de plongée.

- Il ne nous reste plus qu'à récupérer vos maillots et des serviettes et nous seront partis pour la gloire!

Lançai-je d'une voix enthousiaste, un sourire de gamin sur le visage. Je n'avais jamais nagé dans un lac avant! Je ne pensais même pas que ça pouvait se faire à dire vrai. J'avais grandit dans un environnement très encadré, hors de question de plonger dans ce qui n'était pas une piscine luxueuse ou l'eau d'une plage paradisiaque. J'étais déjà enchanté à l'idée de cette nouvelle expérience. Malgré tout, mon sixième sens me poussa à tourner mon attention vers la coach, comme si je savais déjà qu'elle avait quelque chose à me dire. Esquissant un sourire plus mielleux et plus fourbe, je plantai mon regard dans le sien, pour lui empêcher toute évasion.

- Oui, très chère partenaire?

_________________
[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQI[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] Miniat_6_x_087[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQK[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQL[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQM[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1594
Points d'Expériences : 1136
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Mer 5 Aoû - 18:25
Indignation et envie de rébellion, c'est ce qu'on peut lire sur le visage de mon starter ainsi que de mon partenaire. Rien qu'à voir cette expression je suis certaine que Heath a vraiment participé à la bataille contre la team rouage. L'expression de quelqu'un prêt à se battre pour réaliser ce en quoi il croit. J'idéalise ? Peut-être. En attendant, autant pour la bataille contre la team rouage j'étais contre notre participation, autant là. Je suivrais aussi loin que ces deux là décideront d'aller sans aucun souci et je prendrais ma part de responsabilité. J'ai toute confiance en mes capacités de nageuse après tout, avec Heath qui est apparemment coach aussi et les pokemons eaux, je ne vois vraiment pas comment les choses pourraient mal tourné. Ils ne sont que 6 à surveiller. Les Kekleons ? Pas peur non plus, ils peuvent ramener leur patronne si ça les amuse. Elle peut nous faire quoi ? Nous virer ? Nous dénoncer ? Qu'elle s'amuse à aller se plaindre à Jackie pour ça tiens. Qu'elle s'amuse à lui raconter comment j'ai voulu faire une activité sportive encadré à des enfants en vacances et qu'elle m'en a empêché. ... De toute façon même si je risquais une punition je le ferais quand même, mais la scène en elle même pourrait tellement être drôle. Pour une fois que je serais contente de l'avoir comme référent.

Heath parti chercher l'équipement, les enfants se regardent un peu inquiet au début. Je me contente de leur signifier que je suis 100% avec lui et qu'on va le faire et là ils sont tous surexcités. Je me rapproche du bord du lac et y plonge mon bras. Hm elle est un poil fraîche mais rien de désagréable. Au contraire même c'est excellent surtout quand il fait chaud. ... Hm il n'est même pas encore 10h c'est vrai et il fait déjà tellement bon, l'après midi risque d'être lourde. D'un autre côté les enfants en ont tellement envie, même Sam qui n'aime pas nager se retrouve tout excité et commence même à haranguer la foule. Hm je me frotte le bras gêné alors que le garçon revient avec le colis toujours aussi motivé. Difficile de casser l'ambiance, parler ou ne pas parler. Ah ? Heath m'a percé à jour on dirait. Bon bah plus qu'à se lancer. Tant qu'à faire je parle fort pour que les enfants m'entendent aussi, avant qu'ils n'aillent chercher leurs affaires.

- Hm, je suis à fond pour la baignade aussi, je le jure. Cependant ce ne serait pas mieux de faire ça cet après midi ? Il fera surement très chaud, on appréciera d'avantage de nager dans l'eau. Vous ne croyez pas ?

... Bah voilà j'ai cassé l'ambiance et tout le monde se met à réfléchir. Angelica rouspète que j'ose casser le plan parfait de Heath, Charles n'ayant pas son mot à dire. Les jumeaux ne sont pas patients et veulent faire ça de suite. Tommy lui réfléchit regardant son petit-frère et finalement va dans mon sens, calmant du même coup Sophie et Alphonse. Au final c'est surtout la position de mon partenaire que j'attends. Il fait une sorte de petite grimace contrariée mais qui disparaît rapidement. Au final il va dans mon sens également et du coup toute notre petite troupe part alors à fond dans l'idée que se sera cet après-midi. Bien sûr ils ne manquent pas de me le refaire promettre une bonne quinzaine de fois. Même Heath demande une confirmation verbale de ma part. Peut-être a-t-il entendu parler de ma "réputation de balance", ou peut-être a-t-il juste un petit côté gamin lui aussi. Au final je ne le prend absolument pas mal et me tenant droite et souriante, je lève une main en l'air et pose l'autre sur mon cœur.

- Je le jure, cet après-midi si tout le monde est toujours partant, nous nous baignerons dans le lac. Croix de bois croix de fer, si je mens, que Giratina m'emporte en enfer.

Une bonne chose de faite, maintenant retour à la case départ. Que va-t-on faire pour les occuper voyons. Hm ils ont parler de balade en cerfrousse tout à l'heure, j'imagine qu'ils aiment les pokemons. Tout les enfants aiment voir des pokemons. On pourra d'ailleurs sûrement leur faire faire des tours de Lapras aussi cet après midi, mais en attendant.

- Bon alors pour commencer... Je suppose que vous aimez tous les pokemons. Dans ce cas, je vais vous montrer quelque chose de spécial. Heath a parlé d'un oeuf tout à l'heure, il se trouve que moi aussi j'en ai un. Vous avez déjà vu un oeuf pokemon ? Ça vous dit d'en toucher un ?

La réponse ? Un oui unanime. Ils sont mignons, du coup je n'arrête pas de garder mon sourire doux aujourd'hui, moi qui suis plutôt apathique d'habitude. Je récupère mon sac alors et m'assoit en tailleur posant ce dernier devant moi. De là je sors avec précaution cet oeuf récupéré au début du mois à Fiore. Un oeuf argenté aux teintes bleutés semblant aussi froid que l'hiver et pourtant, il en émane une chaleur douce. Il est même bien plus chaud que mes oeufs précédent ne l'ont jamais été. Les enfants sont surpris d'ailleurs quand ils approchent leur main et la ressente, Heath aussi est étonné de cet étrange contraste. Jules ose à peine le toucher, mais je guide sa main jusqu'à la coquille. Il sourit et le prend alors avec encore plus de délicatesse que moi, ne pouvant effacer ce sourire satisfait. Tommy prend alors la parole après avoir lui posé ses mains sur l'oeuf de mon partenaire. Je n'avais même pas vu que le garçon avait sorti le sien de son propre sac.

- C'est bizarre comme il est chaud. Celui d'Heath est tout froid. Il y a quoi comme pokemon à l'intérieur.
- Je ne sais pas. Gadou mon Flobio l'a récupéré d'un couple de pokemon de ses amis qui ne pouvaient pas s'en occuper. Du coup je n'ai aucune idée de quel pokemon il y a l'intérieur. Un pokemon feu sans doute, mais il aura une drôle de couleur pour son type.
- Ces parents ont dû le laisser derrière ? C'est triiiste.

A ce commentaire je ne peux qu’acquiescer tristement, tandis que chaque enfant resserre la main de sa propre famille proche inconsciemment. J'aurais peut-être pu trouver mieux, mais sur le moment je n'ai pas pu. J'ai déjà un peu menti vu que Gad n'a pas reçu l'oeuf, mais l'a trouvé dans un nid complètement déserté. Oui c'est une histoire triste, mais au moins l’œuf va bien. Hmm j'ai comme l'impression d'avoir cassé l'ambiance... D'un autre côté cette minute familiale est quand même touchante. Ils sont gentils ces enfants, on a eu de la chance. On est tombé sur un bon groupe, pas vrai Sam ? ... Euh il est ou Sam ?

- Hm quelqu'un a vu ou est parti mon Sam ? Mon férosinge...

Les enfants se regardent mais me font signe que non. Même chose pour Heath. Roo mais ou est il passé encore celui-là... Bah il reviendra quand il aura faim, mais c'est surprenant quand même. Penser qu'il aurait abandonné un public devant lequel faire son intéressant. A moins que ...? Je jette un nouveau coup d'oeil dans mon sac et, ... je vois. Pff sacré Sam. Les enfants me demandent ce qui se passe et je leur réponds que ce n'est rien. Il ne va pas tarder à repointer sa truffe, mais on ne va pas l'attendre. Voyons on a deux petits diablotins, une petite miss un grand frère responsable et deux petits timides. Que va t-on bien pouvoir leur faire faire ? Hey bien on a commencé par les oeufs, je suppose qu'on passer au stade supérieur à présent.

- Je n'ai pas de pokemon pour vous faire faire du ponita, mais ça vous dit de voir les pokemons que je possède ? Je n'ai pas que Sam après tout.

Ah on voit la petite lueur de curiosité s'allumer dans leurs yeux aussitôt. Soyons honnête, ils ont des animateurs aujourd'hui venant de la Pokemon Community. Comment ne pourraient-ils pas être excités de voir des pokemons ? Contrairement à Heath, je n'ai pas dis combien j'en avais pour pouvoir appeler ceux que je veux sans qu'on m'en demande plus. Il faut savoir garder quelques surprises. En attendant je prends 5 pokeballs et les lance toutes en même temps en l'air. C'est donc Kam, Nours, Blok, Stok et Davi qui font leur apparition en même temps dans l'herbe, dans notre petit coin tranquille entre la bordure du bois et le bord du lac. Oui oui tout plein de pokemon d'un coup, largement de quoi occuper tout le monde. Les enfants ne perdent pas de temps d'ailleurs.

Alphonse et Sophie se jettent sur le plus gros, à savoir Blok le géolithe. Ce dernier posé tranquillement dans l'herbe les laisse lui tourner autour, le frère et la soeur semblant s'être lancé dans une sorte de loup, ou de cache-cache je ne saurais dire. Le temps qu'ils se retrouvent et qu'ils commencent ensuite l'ascension du mont Blok, les deux canailles ont de quoi dépenser leur énergie. Angelica elle s'intéresse à Davi, le cactus shiny aux couleurs si chatoyantes. Il est un peu bizarre mais le cactus est beau après tout et sa danse singulière aux sons de maracas est un spectacle en soi. Sans compter qu'il adore avoir un public même si une seule personne, du coup il ne lésine pas sur les déhanchements. Charles Edward lui a craqué sur Nours (comment ne pas faire autrement !) et regarde la peluche sur patte pour finalement lui faire une caresse. Il est rapidement rejoins par Jules qui vient aussi caresser le panda pour ensuite lui faire un câlin ce qui plait beaucoup au pandespiègle. Tommy regarde et surveille son frère en souriant, accompagné par Stok le Grainipiot qui regarde aussi d'un œil bienveillant. Ces deux là ne communiquent pas et pourtant on dirait qu'ils sont déjà sur la même longueur d'onde. Tout le monde est content, chouette ! Enfin presque... Kam le manzaï lui est planté devant Heath, le regardant de ses grands yeux visiblement très impressionné. Inspiré même j'ai envie de dire. Je me demande à quoi il pense du coup... Ah il se met à pleurer. Tactique classique chez lui pour attirer l'attention. Je vous jure...

- Kam quesque tu fais. Tu es censé jouer avec les enfants, pas embêter Heath. Pas la peine de sortir les fausses larmes. Désolé pour ça, je ne sais jamais trop ce qui lui passe par la tête... Sinon je ne t'ai pas répondu tout à l'heure, mais pour la baignade cette après-midi, j'ai moi aussi un pokemon eau. Gadou mon Flobio que j'ai mentionné tout à l'heure. Il est gentil et il serait sûrement partant pour participer aux jeux, mais j'ai un peu peur qu'il en fasse trop.

Reprenant Kam dans mes bras qui fait la moue, je m'approche d'Heath pour discuter tranquillement (et un peu discrètement) avec lui. Autant profiter que les petits soient occupés pour préparer la suite, même si Heath aura peut-être envie d'appeler ses propres pokemons avant ça. Je lui parle aussi de Flobio pour voir ce qu'il en pense, mais je ne fais pas mention du Skelenox que m'a confié Ruby. Ce n'est pas le mien après tout et c'est sa journée de repos aujourd'hui dans la période de coaching que m'a demandé ma camarade Pyroli. Tiens d'ailleurs maintenant que j'y pense ils ont le même nom de famille elle et lui, je me demande s'ils se connaissent. Sauf que je n'ai pas le temps de poser la question que Angelica débarque pour nous interrompre et se planter entre Heath et moi tout en prenant un petit bout de vêtement pour se préparer à l'attirer ailleurs.

- Hey viens voir le pokemon cactus avec moi. Il est beeaaau ! Sa danse est rigolote aussi. Ah ? Bah il est passé où ? Il était là il y a 20 secondes !

Contente de son interruption, la fillette se stoppe dans son élan pour le coup. Je me retourne pour regarder le groupe et effectivement je constate aussi que Davi n'est plus là. Personne ne semble avoir fait attention à ou le pokemon a bien pu aller d'ailleurs. Ah ? Sam encore je veux bien qu'il file sans un mot, mais Davi ? Davi avec un public ? Là je commence un peu à m'inquiéter.
Heath S. Jones
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Lun 10 Aoû - 2:41
La baignade avait été reportée à plus tard, lorsque le mercure aurait monté un peu plus, afin que ça vaille vraiment la peine. Au final, la coach avait décidé de dévier l'attention de tous vers son oeuf Pokémon, ce à quoi j'avais ensuite sortit le mien, histoire d'occuper toute la bande un peu plus longtemps et de leur permettre de voir les différences entre les oeufs de Pokémon de deux types différents. Bien sûr, mon attention fut attirée par cette coquille à la couleur atypique et, rapidement, la lumière s'était fait dans mon esprit. Un oeuf chromatique, probablement de Pokémon feu si l'on en croyait la chaleur dégagée par l'oeuf et les paroles de sa propriétaire. Voilà qui était des plus intéressant. Je devrais la travailler un peu sans doute, mais mon idée était faite. D'une façon ou d'une autre, j'avais envie de posséder cet oeuf et c'est exactement ce que je ferais avant la fin de la journée. Quoi qu'il en soit, le focus passa sur autre chose et, bientôt, la brunette libéra le reste de son équipe pour amuser les jeunes. Que des têtes banales ou, dans tous les cas, pas spécialement raffinés. Tous un peu à l'image de leur dresseuse en somme, mais les enfants n'y voyaient que du feu.

Tout le monde avait trouvé chaussure à son pied, y compris un petit arbuste -un manzai je crois- qui était venu se planter devant moi. À la fois amusé et méprisant, mon sourire s'allongea et mon regard plongea dans le sien. Ainsi, je l'hypnotisais presque, simplement par la communication non verbale et cette aura de prédateur qui faisait grimper la tension, sans même que j'eu besoin d'y penser. Et il ne flanchait pas, mais... De mes lèvres, sans un bruit, j'esquissai un mot et ce fut suffisant. Booh. Des larmes, directement! Pathétique, ce Pokémon. Qui voudrait s'entourer de ça je vous le demande? Mais l'adolescente intervint, récupérant cette créature avant de s'excuser à sa place, ce à quoi je me contentai de répondre d'un signe de la tête, signifiant que ce n'était rien. Et puis, ce n'est pas comme si ce n'était pas un peu de ma faute après tout.

La sportive n'en avait toutefois pas fini avec moi, poursuivant en m'informant de la présence d'un Flobio dans son équipe. Néanmoins, elle craignait qu'il n'en fasse trop et, soudainement, une illumination me parcouru. Et si l'étudiante avait le potentiel de me permettre de régler deux choses pour le prix d'une? Je voulais son oeuf et je possédais un Draby bien moins malléable que ce que j'avais désiré. Peut-être était-ce du ressentiment du à la manière dont je l'avais capturé, ou peut-être la fourberie ne faisait pas partie de son caractère. Dans tous les cas, sa présence dans mon équipe était problématique. Ce n'était pourtant pas un mauvais Pokémon, théoriquement parlant, mais il aurait aussi pu être à sa place dans une équipe comme celle de la Pyroli. Je devais en parler, lui confier l'information et mon problème et c'est tout, comme en réponse à sa remarque sur son Pokémon marin. Je devais la laisser croire que l'idée viendrait d'elle, si idée il devait y avoir dans son esprit. Et si ce n'était pas le cas, je n'aurais qu'à glisser quelques suggestions de plus ici et là au cours de la journée et à la fin, comme par magie, j'aurais ce que je voulais. Un plan presque sans failles.

- Je comprends ça. Moi-même j'ai un Draby que je préfére laisser dans sa ball, nos caractères sont plutôt différents alors il ne m'écoute pas toujours. Enfin, je suis certain que ton Flobio s'en tirera mieux et puis, nous serons là en cas de problème.

Avais-je dit de manière innocente et un peu détachée. Pas le temps d'enchaîner tout de suite, par contre, puisque la gamine à la robe mauve revient à l'assaut. Parfait, ce laissera un peu de temps à la pokeathlete pour y réfléchir, un timing impeccable. Par contre, cela devait aussi dire que je devais me plier aux désirs de la petite blonde. Ça va encore, c'était un faible prix à payer pour que mon plan ait d'avantage de chances de fonctionner. Il ne me resterait plus qu'à complimenter son oeuf et exprimer un certain degré d'envie, pour lui proposer la seconde partie de l'échange sans qu'elle ne le remarque. Et si rien de tout cela ne fonctionnait? Tant pis, j'attaquerais de front à la fin de la journée, mais je croyais encore en mes chances. Bref, enchaînons.

Voir danser un cactus? Ludicolo? Non, sans doute plutôt ce truc aux couleurs particulières. Sans doute un chromatique lui aussi, non? Dommage qu'il ne fut pas d'une autre espèce. Pourtant, le destin en avait décidé autrement, l'amuseur ayant visiblement disparu. Bon, tant pis, il y avait plein d'autres Pokémon avec qui aller occuper les gamins et puis le Férosinge avait bien disparu sans que cela pose problème à sa dresseuse, n'étais-je donc pas autorisé à ignorer cette disparition? Non, malheureusement. La tête de la brunette a une expression bien différente de celle qu'elle a eu plutôt et c'est maintenant deux de ses Pokémon qui sont disparus, probablement dans la petite forêt, l'endroit étant le seul à ne pas être à découvert. Aller, je dois faire semblant de m'en soucier, un peu de bonne volonté. Déjà que l'on doit garder des enfants, retrouver les Pokémon d'une dresseuse incompétente ne fait pas partie de mes attributions. Ce que je ne ferais pas pour sauver les apparences.

- Est-ce qu'il fait ça souvent? On va le retrouver, ne t'inquiète pas. On est nombreux, on peut toujours tenter de les retrouver en groupe si tu veux, ça nous permettra de garder un oeil sur les enfants en même temps. Si ça se trouve ils sont simplement en train de jouer avec les Keckleon.

_________________
[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQI[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] Miniat_6_x_087[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQK[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQL[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQM[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1594
Points d'Expériences : 1136
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Lun 10 Aoû - 18:54
Bizarre, très bizarre. Plus je réfléchis et moins je ne comprends ou Davi a bien pu passer. Parti jouer avec les kéckléons ? Je ne suis pas convaincu, mais dans le doute je l'appelle. Il n'a pas pu aller bien loin après tout et il n'est pas du genre discret, sauf que rien. Pas de réponse, pas de rire bizarre ou de son de maracas et pas un seul des éclats naturels de mon pokemon en vue. J'aime beaucoup voir ses épines dorées briller au soleil pourtant. Je ne veux pas qu'il disparaisse moi ! En général dans ces cas là Sam est assez doué pour retrouver les gens, mais il n'est pas là non plus. Je pensais qu'il était parti vagabonder un peu, se déguiser ou que sais-je, mais il aurait déjà dû revenir depuis. Une vague de stress alors que toute sorte de scénario catastrophe me passe par la tête, me faisant pâlir et serrer fort Kam dans mes bras. Heureusement je ne risquais pas de lui faire mal au moins, mais ça ne m'empêcha pas de m'excuser auprès de lui après m'en être rendu compte. Allez expire on se calme et on réfléchit. Là, là...

- C'est un coup des Kéckléons je pari.

Ma tête tourne à fond la caisse ignorant toute les remarques jusqu'à cette phrase de Tommy, qui me regarde avec sérieux. Les kéckléons ? Mais enfin pourquoi...

- Raah j'aurais du m'en douter ! On a rien le droit de faire ici avec ces fichus lézards. Attendez un peu que je leur mette la main dessus, cette fois-ci je vais... !

Angelica enrage et commence déjà à étrangler des kéckléons imaginaires avant de se reprendre, rougissant toute honteuse devant Heath. Pour ma part je tourne encore un peu au ralenti, continuant de regarder Tommy comme une idiote.

- Un Férosinge violent et un Cactus recouvert d'aiguille, je suis sûr que c'est eux. Ils nous enlèvent absolument tout ici. Ils ont pris le lance pierre d'Alphonse, la corde à sauter de Sophie et j'en passe... Ils ont même confisqué les billes de Jules ! La directrice à dit qu'elle ne voulait pas qu'il les avale et s'étouffe... C'est pas un bébé ! Un garçon hier était venu avec un voltorbe et il l'avait perdu aussi, comme par hasard.  
- Regardez, la caisse que monsieur Heath avait ramené a disparu aussi...
- Cette fois s'en est trop. On va pas se laisser faire ! Moi je l'aimais bien ce cactus. Ca suffit maintenant de laisser ces fichus pokemons nous gâcher nos vacances. Cet après-midi on va nager et ce matin on va jouer avec les pokemons et s'ils croient qu'ils vont nous en empêcher, ils peuvent toujours rêver ! Allez ! Ils se cachent toujours dans les bois, on va les chercher et on va récupérer nos affaires en même temps !

Avant même que j'ai vraiment eu le temps de comprendre comment, toutes les petites mains se levèrent ensemble dans un cri rageur à l'appel de la chef. Je crois qu'on assiste à un début de révolution ! Au moins maintenant je sais ce que les profs ont du ressentir quand les élèves se sont révoltés pour partir affronter la team rouage. Même si c'est à bien plus petite échelle, ça fait la deuxième fois pendant les vacances quand même. Je m'en souviendrais de Cobaba, j'espère que l'année prochaine on ira ailleurs... Cette île porte la poisse. ... C'est pas trop le moment. Les enfants font route vers le bois avec mes pokemons et en me laissant en plan. Euh mais attendez moi ! Je tente de les calmer un peu quand même, mais ils ont l'air vraiment motivés. Bon, j'imagine qu'ils ne risquent rien après tout. Par contre je suis contre le plan de se séparer, mieux vaut rester grouper. Va savoir ce qu'ils vont nous faire autrement ces fameux Kéckléons.

On rentre donc dans le bois en file. Moi devant, j'ai toujours Kam dans les bras qui regarde aussi à la recherche d'indice. Juste derrière Tommy me suit tenant Jules par la main qui lui même tiens la main de Nours, Stok lui marche de l'autre côté de Tommy. Derrière c'est Heath qui avance au centre du groupe suivi de près par Angelica. Elle marche près de lui se tenant proche, mais pas autant que Charles-Edward qui est lui litérralement accroché à la robe de sa cousine. Elle gesticule bien parfois pour se dégager, mais elle a l'air résigné à savoir qu'elle ne fera pas lâcher son trouillard de cousin. Pour finir notre petite file, c'est Blok qui couvre nos arrière avec les jumeaux Alphonse et Sophie assis sur lui. Les deux sourient visiblement excité regardant partout l'un droite et l'autre à gauche chacun une main posé sur leur front. En revanche malheureusement pour eux, ils oublient de regarder en l'air...

Un cri surgit soudainement de derrière et quand tout le monde regarde, c'est pour voir Sophie solidement ligoté par une, une langue ? Deux langues en fait encerclent sa taille et soulèvent la jeune fille dans les airs sous le regard impuissant de son frère, pour la hisser jusqu'en haut d'un des arbres du bois. Elle atteint alors la hauteur de deux étranges bandes rouges qui révèlent rapidement l'instant d'après leur vraie couleur vert de Keckléon. Ces derniers ne perdent pas de temps d'ailleurs et chacun d'entre eux font une grooosse léchouille à Sophie qui se retrouve rapidement prise de frisson la paralysant complètement. Mais c'est pas vrai, ils nous font quoi encore eux !

- Blok !

Pas besoin de lui dire deux fois, mon fier géolithe qui se fait prendre l'un des passagers sous sa garde aussi facilement ? Il n'est vraiment pas décider à ce que ça se passe comme ça. Il charge littéralement dans l'arbre qui sert de repère aux malfaiteurs, Alphonse s'agrippant comme il peut pour ne pas tomber. L'arbre tremble violemment  comme s'il allait se faire arracher et les occupants en haut perdent l'équilibre. Ils vont tomber ! Ca y est ! Je cours pour aller au point de chute, mais Heath plus proche a déjà bondi. J'espère qu'il va réussir à la rattraper !
Heath S. Jones
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Jeu 13 Aoû - 20:18
Un coup des Kekleons donc. Bon, ce n'est pas si étonnant et, bien sûr, je m'en fiche un peu. Ils ne vont quand même pas se rendre coupable de vol de Pokémon, surtout après les récents événements qui ont eu lieu sur Cobaba. Au moindre murmure pouvant les lier à la Team Rouage, n'importe quelle garderie serait pour ainsi dire forcée de fermer ses portes. Bien sûr que la pyroli va retrouver ses Pokémon à la fin de la journée, mais il faut croire que le raisonnement n'est pas le même partout et les enfants prennent la parole. Ce n'est pas leur premier vol. Corde à danser, billes, lance-pierres, même le bac de matériel de plongée. Brillant, nous voler les flotteurs, pour la sécurité des enfants. Là, vraiment, je suis impressionné. La liste se continue toutefois. Un Voltorb volé? J'étouffai un sourire, imaginant trop bien ces pauvres Kekleons calcinés par une explosion. Enfin, il ne sera pas possible de se dérober puisque les gamins sont bien remontés contre la colonie de vacances et que la coach décide d'aller dans leur sens, visiblement sans y penser à deux fois. Dommage que je n'aie pas pensé à enregistrer tout cela sur mon iPok, ça aurait pu être très, très marrant pour la suite de mes projets, lorsque je pourrais confronter à nouveau la responsable des lieux. Mais bon, dans l'immédiat, tout le monde dans la forêt.

Au milieu du petit groupe, mes iris d'ambre détaillent les alentours, mais je ne suis pas dupe. Repérer des Kekleons qui ne veulent pas l'être, ce n'est pas facile. Avec un camouflage comme celui-là, même moi j'aurais pu en regarder un directement sans le voir. Les enfants alors? Ridicule de seulement y penser, ils ne verraient rien venir. Il fallait les provoquer, leur donner une raison de venir jusqu'à nous. Sauf que, vu leur faible tolérance, je n'eu même pas besoin de me creuser les méninges. Derrière, un cri retentit et je me retournai d'un bloc, les sens en alerte. La petite jumelle. Mon regard s'affina, plus perçant, mes muscles se tendirent, prêts à me faire bondir. Mais impossible d'attaquer sans risquer de la blesser aussi et, si une seule blessure était causée à l'endroit d'un seul des enfants, cette mission serait un échec. C'est donc impuissants que nous les regardâmes hisser la jeune fille vers les hautes branches avant de lui offrir un duo de léchouille, pour la rendre plus docile sans doute. C'est mauvais, très mauvais. Comment monter pour aller la chercher? Car si elle tombe d'une telle hauteur, il ne fait aucun doute sur l'issue des choses, surtout qu'elle ne pourra même pas essayer de se réceptionner. Si elle s'en tire avec seulement une jambe cassée, elle aura été chanceuse. Sauf que tout le monde ne l'entend pas de cette oreille puisque la coach ordonne à son Blok lego d'intervenir et le résultat... Eh bien, il est aussi raffiné que ce à quoi on pourrait s'attendre. Je foudroie la pyroli d'un regard inquisiteur, mais il est trop tard. L'arbre est secoué et, bientôt, une silhouette inanimée chute, imitée par les deux caméléons qui battaient l'air des bras et se tortillaient en criant, craignant la chute. Vite. Vite. Vite. Je m'élance et je glisse au sol, les bras tournés vers le haut pour attraper le corps de la gamine et la guider vers moi, son matelas improvisé. Pour une enfant si légère, le choc en est quand même considérable et, l'espace d'un instant, j'en ai le souffle qui se coupe et je sens mon corps s'enfoncer douloureusement dans le sol. Pas une expérience que j'aimerais re-vivre en somme.

Lorsque je me redresse, Alphonse est déjà à mes côtés, les yeux grand comme des soucoupes, incapable de dire un seul mot. Portant sa soeur d'un bras, je le rassure de l'autre en lui ébouriffant sommairement les cheveux. Même Angelica et son cousin se sont rapprochés, tout aussi inquiets, que ce soit pour moi ou leur camarade. Tout va bien maintenant, sauf que je n'en suis même pas convaincu, vu l'air que son visage affiche toujours. La jeune fille a besoin d'un examen médical, tout de suite. Il faut rentrer au chalet, qu'importe des Pokémon perdu, ce n'était pas important dès le départ et ce ne l'est qu'encore moins. C'est un regard indifférent qui se tourne vers la coach, avec peut-être une certaine once de mépris dissimulé au fond des prunelles.

- Elle a besoin d'être examinée. C'était un geste totalement irréfléchi et très dangereux, j'espère pour toi, et pour elle, que ce sera sans conséquences.

Et pour notre rapport de mission, surtout. Qu'un tel manquement ait eu lieu, cela pourrait rester dans mon dossier et je n'avais pas besoin de la moindre remarque négative. Mon état de service devait rester sans taches, impérativement. Je n'aurais qu'à blâmer l'établissement, ça passerait crème puisque c'était aussi majoritairement la faute de leurs Pokémon. Parlant de ceux-ci, j'allais me remettre en route vers le chalet à l'accueil, la petite fille encore paralysée et probablement blessée dans les bras, lorsque mon chemin fut barré net. Sortant du couvert de la forêt, c'est une dizaine de ces reptiles ridicules qui nous encerclaient maintenant. Déterminés à faire leur travail de protection et à probablement récupérer Sophie, pour "la soigner" eux-même. Ces erreurs de la nature vont finir par m'énerver. Réfléchissons. Si j'utilise une technique eau, ils seront faible à l'électricité et aux plantes, ce dont on ne dispose pas, ni l'un ni l'autre. Une technique glace, ils seront faibles au feu, roche, acier et combat. C'est déjà peut-être mieux, mais une attaque glace qui pourrait toucher autant de caméléons? Le tout sans nous blesser aussi au milieu? Non, ce deviendra vite un véritable bordel à gérer, en plus de la protection des enfants. Il y a une autre solution, beaucoup plus efficace, mais beaucoup plus risquée. Mais si ma camarade n'a rien de mieux à proposer, c'est peut-être notre seul moyen de nous débarrasser de cette bande. Surtout qu'en une seule attaque, je peux tous leur faire gagner l'inconscience, moyennant un petit délai d'action. Qui risque rien n'a rien, nous ne pouvons pas nous soumettre vu l'état de Sophie et le combat général est à proscrire. Rien d'étonnant, donc, à ce que je laisse sortir Harley.

- Couvrez vos oreilles. Couvrez vos oreilles! Si vous pouvez encore m'entendre, appuyez plus fort et criez, vous ne devez rien entendre! Stella, assure toi qu'ils n'entendent rien et fait de même pour toi, je m'occupe de Sophie.

Je me prépare à boucher les oreilles de Sophie, mais quand ma Lapras comprend que mes oreilles à moi ne le seront pas, elle s'indigne. La Nessie tape le sol de ses grosses nageoires et elle me fait de gros yeux, lançant des plaintes aigues, mais toujours aussi douces, d'indignation. Elle ne veut pas si j'écoute, elle refuse. Pour la première fois, elle me tient tête. Parce que c'est bien le moment tiens! Surtout que les Kekleons ne se gênent pas pour en profiter, s'avançant sournoisement en resserrant leur cercle autour de nous.

- Harley, ce n'est pas le moment! Je vais m'en remettre tu le sais, mais cette enfant est blessée, on ne peut pas perdre un seul instant de plus!

C'est bien ma veine, moi qui ne pensait pas que d'avoir une starter aussi dévouée puisse un jour me poser problème. Dans tous les cas, si elle s'obstine plus longtemps, il faudra trouver autre chose.

_________________
[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQI[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] Miniat_6_x_087[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQK[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQL[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQM[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1594
Points d'Expériences : 1136
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Ven 14 Aoû - 21:10
Heath plonge et la rattrape, amortissant la chute de son corps. A prévoir d'un coach, il a de bons réflexes et est rapide. Plus que moi, même s'il était aussi plus près. Non je vous assure que je n'ai vraiment aucune envie de faire de la compétition là. Surtout que maintenant que le coup de stress, je réalise que j'ai fais une belle erreur d'appréciation. Autant j'étais bonne au niveau du timing pour savoir qu'on pourrait rattraper Sophie, autant j'ai négligé clairement la hauteur de la chute. Je t'ai demandé d'agir Blok et c'est ce que tu as fais, mais il n'y avait pas un autre moyen au final ? Précipitation. Et maintenant Sophie n'a pas l'air d'aller bien du tout. Heath ne manque pas de faire une remarque d'ailleurs tout à fait justifié et qui fait mal. Oui vraiment de la précipitation. Irréfléchi c'est bien le mot plutôt comme à dit Heath. Mais elle se faisait enlevé juste devant nous aussi ! Ces kéckléons enlevaient Sophie juste après m'avoir pris Sam et Davi. Oui maintenant avec le recul, j'aurais du attendre et juste les poursuivre. Ces kéckléons n'allaient pas lui faire du mal après tout. C'est juste que... Je veux dire après les événements du mois dernier, c'était dur de ne pas être à cran en pensant au mot "enlèvement". ... Je me cherche des excuses j'imagine, ce n'est pas le moment. La priorité c'est Sophie. Blok pour sa part se contente de grogner à Heath, mais je doute que ce dernier l'est remarqué. Il n'a pas apprécié la remarque, blessure à sa fierté. Il devait agir et il l'a fait, la petite a été récupérée.

- Tout le monde n'a pas une peau de pierre Blok.

Mon pokemon me regarde un instant indigné avant de se calmer en voyant que je ne le gronde pas. Je le regarde en souriant tristement. Même s'il l'aurait fait de lui même, je lui est donné mon feu vert après tout. Cependant mon expression semble le calmer et à son tour il commence enfin aussi à réfléchir. Seulement difficile de ne pas voir qu'il a du mal à accepter ce qui vient de se passer. Il essaye mais il ne comprend pas. Il a du mal à comprendre la fragilité. La faiblesse oui, mais pas la fragilité. Pour ce vieux guerrier natif d'Enigma, j'imagine que ce n'était pas quelque chose de courant là bas si on voulait s'en sortir. Les enfants humains sont bien plus fragiles que les enfants pokemons, bien plus fragiles que leurs aînés. Bien plus que tu ne crois Blok. Vu son trouble, je prends sa pokeball et le rappelle à l'intérieur sous son regard surpris. Je suis désolé Blok, mais tout ça est en train de te perturber et je ne voudrais pas que tu fasses une bêtise en voulant te rattraper ou te venger. Tu ne va pas aimer mais pour cette fois je ne te laisse pas le choix.

Tout le monde est déjà parti et je rattrape mon léger retard rapidement même avec Kam dans les bras. Avec tout ça je n'ai même pas pu jeter un vrai œil à Sophie. Quelle idiote ! Moi qui ai justement ramené une petite trousse à pharmacie en cas de bobo ou de mauvaise rencontre. M'appitoyer sur mon sort ou celui de Blok et perdre du temps à me chercher des excuses. Raah j'aurais mieux fais de rester dans ma cabane et ne jamais en sortir aujourd'hui. C'est mes pokemons qu'on est venu chercher de base après tout. Non ! On n'arrête les de pleurer et on se concentre sur le présent. Bon il n'est pas trop tard, dans 1 minute on sera au camp et il sera toujours temps de la soigner là-bas, ça sera toujours mieux qu'ici. Sauf que non, cette journée semble ne pas vouloir décider à aller bien. Les kéckléons sont de retour en nombre cette fois et ils semblent bien décider à reprendre la petite. Ils nous ont carrément encerclés ! Mais c'est pas vrai, ils commencent vraiment à m'énerver et pourtant, il en faut pour me faire perdre patience. Je vais finir allergique à ces bestioles et peut être même aussi à leur patronne.

Heath réfléchit vite et semble parvenir à un plan. Nous boucher les oreilles ? Les boucher bien à fond ? Euh pas forcement simple ça, mais les enfants écoutent et s'appliquent. Jules à quand même du mal à vouloir lâcher son frère pour utiliser ses deux mains. Stok et Kam eux n'ont même pas de main et Heath tiens Sophie qui ne bouge pas, une paire d'oreille sera donc exposé. Soit, pas le choix, il n'écoute pas toujours mais il n'est pas si ingérable non plus. En plus il pourrait difficilement rendre la situation pire, on est déjà au bord de la guerre alors....

- Gad, à toi ! Lance-Boue pour tout le monde. Il en faut pour que tout le monde se bouche bien les oreilles ! Une fois fait, vous ne laissez aucun Kéckléon approchez tant que Heath n'a pas fini !

Flobio apparaît au milieu du groupe et sentant que la situation est sérieuse, s’exécute crachant en l'air. Des bouchons de boue, c'est tout ce que j'ai trouvé désolé pour vos vêtements alors que la vague salissante tombe du ciel sur nous tous. Au moins on sera aussi tranquille si un raichu furieux passe par là... Avec notre chance du jour va savoir. Je bouche les oreilles de Kam rapidement et me précipite ensuite vers Heath pour lui boucher aussi les oreilles alors qu'il était encore en train de se disputer avec Lapras ('fin je pense vu ce que je vois, j'entends déjà plus rien). Les enfants eux terminent et Tommy s'occupe de boucher ensuite celles de Stok (bravo pour les avoir trouver si vite Tommy, même moi je ne sais pas où elles sont) alors qu'il venait de garder un lézard à distance avec son attaque Force-nature passé en type plante. Je m'approche de Sophie afin de lui boucher les oreilles avec mes mains pour aller plus vite, Heath étant en train de la porter. Le public est prêt à présent et le récital peut commencer ! Certains Kéckléons ont bien tenter des approches pendant ce temps, mais notre défense a tenu bon. Je dois dire que Gad a été particulièrement efficace là-dessus. Comme sa nageoire sur la tête lui permet de sentir les mouvements, il n'a pas besoin de voir ou d'entendre pour être réactif aux attaques, que les kéckléons se camouflent ou pas. Une autre raison de notre succès est le récital en lui même. Vu leur réaction la chanson doit être magnifique car beaucoup sont médusés et écoute, mettant un moment avant de réagir. Cependant même avec ça je dois dire que l'attente me semble interminable, mes mains collés aux oreilles de Sophie, je ne peux rien faire d'autre qu'attendre. J'ai même des doutes à un moment sur le fait que le plan d'Heath est marché, mais cependant il marche. L'un après l'autre les pokemons se figent soudainement puis tombent au sol, en douceur, regardant dans le lointain comme si leur âme était attiré hors de ce monde. L'instant d'après leurs yeux se vrillent et ils s'écroulent k.o. ... Je dois dire que la manière dont ils tombent est assez, glauque... Je crains même le pire pour eux un instant, mais sont bien juste assommés, pour un long moment sûrement d'ailleurs. Quand le dernier s'écroule et que Heath donne le signal, il ne reste plus à tout le monde qu'à retirer les bouchons de boue.

- C'est fini on dirait. Gadou, reste attentif quand même, dès fois que d'autres viendraient... Heath ? J'ai une trousse à pharmacie dans mon sac avec de l'anti-para. Avec tout ça je n'ai...

Je m’interrompt.  Plus d'excuse j'ai dis. J'avais ce médicament avec moi, j'aurais dû le sortir immédiatement, point. Je prends mon sac devant moi pendant qu'on s'éloigne du carnage et en sort le médicament. Je n'en ai qu'une dose, heureusement qu'il n'y a que Sophie d'affecté. Le temps de lui faire ingérer et la petite retrouve aussitôt des couleurs, cessant de frissonner. Elle est alors prise d'une violente quinte de toux, cherchant à retrouver son air après avoir eu longtemps du mal à respirer.

- Là là, ça va aller. Je suis désolé pour le sauvetage catastrophe de tout à l'heure. Ça va mieux ? Tu as mal quelque part ?
- Huff, ça va. Après la chute j'avais du mal à respirer. Là ça va mieux...

Elle semble groggy et le shock l'a fatigué, mais elle n'a pas l'air d'avoir mal quelque part. En tout cas rien qui ne la fasse hurler pour le moment, on peut exclure fracture ou épaule démise déjà. Pour la respiration, je suppose que c'est le choc de la chute qui lui a coupé le souffle. Après à cause de la paralysie et le stress, elle n'a pas du réussir à retrouver un souffle correct. Enfin ça ce ne sont que mes suppositions... On en saura d'avantage en l'examinant plus, mais autant s'installer plus confortablement pour ça. En tout cas les premiers signes sont rassurants et toujours pas de nouvel agresseur en vue. Hm vu qu'on a l'air tirer d'affaire et qu'il n'y a plus de kéckléon... Je m'approche de Stok et lui murmure à l'oreille de simplement prendre Gad avec lui et de voir s'ils ne peuvent pas retrouver Sam et Davi. Oui je sais je persiste et ce n'est probablement pas une bonne chose, mais je m'inquiète vraiment. Les keckleons k.o auront peut être beaucoup moins envie de me les rendre quand ils seront réveillés. Puis bon y a une autre raison beaucoup plus simple... Plus longtemps Sam sera prisonnier et plus il risque d'être... fâché. Non vraiment les coupables punis et lui libre le plus tôt possible, c'est la meilleure chose qui puisse arriver pour TOUT le monde. J'y serais bien aller avec eux, mais je ne peux pas laisser les enfants uniquement à Heath. Il va falloir gérer Sophie et aussi s'occuper de l'heure du repas qui approche, sans compter la directrice... Bref Stok est un pokemon calme et raisonnable, Gad est plus excentrique mais il a de la ressource. J'ai dis à Stok de faire un tour de recherche et de rentrer s'ils ne trouvent rien. On verra bien...
Heath S. Jones
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Dim 23 Aoû - 16:40
La pyroli avait donc un plan plus élaboré que je ne l'aurais anticipé afin de nous sauvegarder du chant divin de ma Lapras. De la boue. Rien que ça. Je la suivit passer d'un enfant à l'autre de mon puissant regard d'ambre, jusqu'à la fixer intensément lorsqu'elle s'approcha de ma propre personne. Les yeux comme des dard-venin, je la regardai s'exécuter lorsqu'elle vint me toucher, tout près du visage, sans mon autorisation, pour venir me couvrir les oreilles de boue. Pourtant je ne bougeai pas, je ne cillai pas, je ne faiblit pas et je ne frémis pas d'horreur. Mais si j'avais pu faire disparaître quelqu'un d'un regard, il y a fort à parier que ça aurait été maintenant. Tout le monde semble fin prêt et mon regard se tourne vers la Nessie qui, rassurée, semble presque m'adresser un sourire. Maintenant, elle accepte de chanter. Si les autres sont concentrés sur les Keckleon envoûtés, pour moi c'est bien ma starter le clou du spectacle. Il suffit de la regarder pour voir qu'elle chante de tout son coeur et que cette plainte doit lui arracher autant à elle qu'aux autres. Douce, vulnérable, mais si puissante et destructrice. Une fois le requiem terminé, je serre Sophie contre moi d'un bras, pour ne pas qu'elle tombe, et je viens flatter l'encolure d'Harley de l'autre. La pauvre semble épuisée. Heureuse et fière d'avoir pu m'aider, mais elle a besoin de repos. Je la rappelle donc dans sa sphère de capture avant de nettoyer mes oreilles en grimaçant, vivement une bonne douche pour nettoyer tout ça, mais qu'importe. Dans l'instant, nous avons plus important à faire. La coach commence d'ailleurs à me parler d'un anti-paralysant qu'avec tout ça elle a--

- Parfait, alors utilise-le.

Ordonnais-je d'un ton impérieux, la coupant dans son élan sans le moindre remord. Je n'ai pas besoin de savoir le pourquoi du comment, il faut juste que cette enfant soit guérie et qu'aucune trace de cet incident n'apparaisse dans le rapport de mission. Il me faut un dossier sans taches, après tout. La jeune fille s'exécute donc et, bientôt, la gamine revient lentement à elle sous le regard attentif de la coach qui lui pose quelques questions. La situation semble aller déjà mieux, mais j'ai une starter qui a besoin d'un passage dans un centre Pokémon et une petite demoiselle qui a besoin de repos. Alphonse n'a pas hésité à venir se rapprocher de moi, ou plutôt de nous, pour venir prendre la main de sa soeur dans la sienne. Pas besoin de parler, il veut simplement qu'elle sache que son jumeau est là et qu'il était inquiet. Derrière, les quatre autres s'approchent aussi, un peu incertains, regardant toujours les corps immobiles des caméléons. Il n'y a qu'Angelica pour finalement abandonner son cousin -le petit roux semble terrifié à l'idée d'être laissé seul, mais Tommy va se poster à ses côtés avec Jules- et peu après, voilà que la petite blonde est pendue à l'un de mes bras, jouant les demoiselles effrayées qui a besoin de câlins elle aussi. Hmm, elles sont toutes les deux petites et légères, pourquoi pas.

- Moi aussi j'ai eu peur! Je veux pas rester toute seule!

- D'accord, mais ne bouge pas trop. Et fait attention à elle.

Et me voilà avec un enfant par bras, chacune la tête appuyée sur une épaule différente, leurs petits bras accrochés à moi comme si ça changeait quelque chose alors que j'avance dans les sous-bois, direction le chalet d'accueil, avec un air hermétique et concentré. Ce n'était pas mal au début, mais c'est qu'elles sont lourdes à la longue, surtout Angelica qui bouge de temps en temps, que ce soit pour tenter de se replacer ou pour jeter un regard triomphant aux autres enfants. Heureusement, après la troisième fois à presque me glisser des mains, elle comprend le message et devient un peu plus sage, à mon grand soulagement. Enfin, le petit bâtiment est visible, mais pas que. Devinez qui en sors en trombe pour courir vers nous, partagée entre panique et fureur.

- Où étiez-vous passés?! Vous n'avez pas conscience que c'était dangereux?!

Je m'arrêtai, profitant des quelques mètres qu'il lui restait à parcourir pour me tourner vers ma collègue étudiante. Déposant Angelica au sol, je lui confiai toutefois Sophie et, une fois n'est pas coutume, la pokeball d'Harley. Mon regard de caramel chaud vint ensuite rencontrer les prunelles de Stella avec intensité, comme à mes habitudes inconscientes.

- Je te confie mes dames, tâche de bien les soigner. Le reste est entre mes mains.

Sur quoi je me dirigeai moi-même vers l'autre folle, lui barrant la route et l'empêchant de même songer à s'approcher du reste du groupe. De mon groupe. Le regard assassin, le sourire allongé et sadique, je la saisit au vol comme une corde à linge, prêt à la broyer entre mes crocs si nécessaire pour obtenir ce que je voulais. Et la liste était longue, à commencer par sa coopération.

- Je vous conseille de rentrer avec moi pour aller en discuter calmement dans votre bureau entre adultes. Sans quoi, bien sûr, je peux contacter directement les autorités et vous laisser vous expliquer auprès d'eux pour ce qui vient de se passer.

- Vous ne manquez pas de culot! Comment osez-vous--?!

- Oh, si vous saviez. Aller, à l'intérieur ou je commence par appeler les journaux, bonne chance pour vous expliquer auprès de ceux là.

***

Nous avions donc laissé la petite troupe dehors pour n'être plus que nous deux. La pyroli pouvait bien s'occuper des jeunes, je la croyais capable d'au moins ça, si elle ne laissait pas tout tomber juste pour retourner à la recherche de ses Pokémon, encore. Quoi qu'il en soit, la propriétaire était assise derrière son bureau, les bras croisés et la mine renfrognée pendant que je me promenais dans son bureau à pas de velours, un large sourire sur les lèvres, découvrant tranquillement son bureau, laissant la pression se faire sentir alors que je la laissais enfler toute seule, par le temps. Ce n'est que lorsque je la sentis finalement à deux doigts de craquer et de se jeter sur moi que je me retournai enfin, la regardant de mes yeux incandescent au travers de ma frange de neige. La surplombant, c'est d'un sourire onctueux et d'un ton mielleux, mais acéré, que je pris finalement la parole.

- J'espère que vous comprenez bien que cette enfant, à cause de vos Pokémon, a évité de très peu de chose des blessures très graves, potentiellement mortelles. Je vous laisse déduire la suite logique vous-même ou je m'y colle? Non, vous savez quoi, c'est un beau jour aujourd'hui. Taisez-vous. Je m'occupe de la narration. Vous savez qui joue dans le kidnapping d'enfant et de Pokémon ces temps ci? Oh, certes, vos petits caméléons, mais je suis certain que vous êtes au courant des dernières actualités. Vous faire relier à une pareille affaire, même par erreur, ça laisse des marques vous savez. Du genre que la concurrence adore, si vous me permettez. Sans oublier les possibilités pour que la famille de la petite vous colle un procès, sans oublier que mon poignet m'élance particulièrement depuis que j'ai du la rattraper, la famille Jones de Volucité aimera sans doute y mêler elle aussi ses avocats. Mais dites moi, de telles rénovations doivent coûter cher, j'espère que vous allez vous en sortir, vous avez du prendre un prêt, non? Comment payer après toutes ces dépenses imprévues si plus personne ne veut venir? Ce serait dommage, une faillite à votre âge. Mais bon, vous êtes forte, vous allez vous en remettre. Quel dommage que les autres habitants de l'île, eux, en parleront sans doute encore pour les dix prochaines années. Si vous voulez je vous fait une fleur et je vous aide à faire vos cartons tout de suite, il est encore temps de prendre la fuite. Sauf si, bien sûr, vous êtes coopérative. Qu'en dites-vous, très chère?

***

Dix minutes plus tard, nous voilà tous assis sur une grande couverture, à l'ombre d'un grand arbre. Devant nous, un véritable buffet froid, commandé d'urgence chez un traiteur, fait office de repas du midi. Le service est assuré par la propriétaire des lieux elle-même et la moitié de ses Kekleons, l'autre moitié étant occupée à danser avec des maracas et des sombrero pour divertir les enfants. On nous a même rendu le matériel de plongée, la corde à danser, les billes et même des objets qui ne nous appartenaient même pas au départ, mais qui peuvent être utiles. La petite Angelica est revenue s'asseoir à côté de moi et raconte d'une voix forte mes exploits, en alternance avec Alphonse qui tient à raconter son point de vue. Sophie, encore faible, mais déjà plus en forme, y ajoute d'ailleurs ses commentaires de temps à autre. Plus loin, je sens toujours le poids du regard de Tommy, adorable, alors que son frère s'émerveille devant les caméléons dansants et que Charles-Edward semble en pleine réflexion silencieuse, mais oh combien importante, devant toute l'ampleur du buffet. Je me suis bien débrouillé cette fois, vous ne trouvez pas? Le sourire malicieux et l'oeil pétillant, mais docile, je reportai mon attention vers la pyroli. J'avais fait ma part du travail, mais après divertir ces gamins...

- Quelle sera la suite du programme après le repas, chère collègue?

_________________
[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQI[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] Miniat_6_x_087[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQK[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQL[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQM[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1594
Points d'Expériences : 1136
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Mer 26 Aoû - 19:59
♪♫♪ Tout va bien pour le meilleur des mondes et j'espère bien que plus rien ne viendra effacer cette expression satisfaite sur mon visage, tandis que je mange ma part du buffet. Tout est bien qui fini bien. Après que Heath soit parti avec la directrice j'ai pris le temps d'examiner une nouvelle fois Sophie. Au final c'était vraiment la paralysie surtout le problème. Elle aura aussi certes un gros bleu dans le dos, mais j'avais un peu de pommade. Du coup j'espère que ça la soulagera bien et que ce gros bobo ne sera rapidement qu'un mauvais souvenir. Je reste quand même à côté d'elle pour l'aider à manger, évitant qu'elle n'est à se déplacer pour rien. Pas question de laisser ça aux kéckléons, même si je sais qu'ils ne lui feraient rien et que j'ai aussi ma part de responsabilité dans cet accident, je n'ai vraiment pas envie que ces bestioles l'approchent à nouveau. C'est plus instinctif qu'autre chose, mais c'est comme ça. De toute façon ces pokemons sont bien assez occupés comme ça... Sam est de retour et il est bien décidé à savourer sa vengeance d'esclavagiste aussi longtemps qu'il le pourra. Sacré Sam.

Quand j'en avais eu fini avec Sophie, j'étais passé à Lapras. Lapras elle n'avait rien à part une grande fatigue, elle avait besoin de repos surtout j'imagine. J'ai quelques baies et casse croûte pour l'aider à se remonter, mais à part ça je ne pouvais pas en faire d'avantage. Je lui avait laissé la nourriture en espérant qu'elle accepte et la laissait tranquille, Angelica restant avec elle en attendant le retour d'Heath. Stok nous avait rejoins juste après ça en sortant tranquillement des bois accompagné de Davi. Grande scène d'émotion d'ailleurs à ce moment là, Davi ayant accouru visiblement affecté par ce kidnapping et était bien content de me revoir. J'étais tellement soulagé que je l'ai pris dans mes bras aussi. ... Avec l'émotion ça a failli ne pas être douloureux, mais au final serrer un cactus reste une mauvaise idée je suppose. Tant pis j'ai tenu le coup un moment, mais j'avais vraiment besoin de ça. Appelez moi idiote si vous voulez. Au moins vu les marques de rayures sur la carapace de bois de Stok, je sais que je ne suis pas la seule. Sauf que bon le compte n'était toujours pas bon bien sûr à ce moment là et j'avais bien demander au Grainipiot où étaient Gad et Sam. Sa réponse fut simplement de nous faire signe à moi et aux enfants de le suivre dans le bois. J'étais un peu réticente sur le coup, mais Stok avait vraiment l'air serein, pas de danger donc. C'est vrai qu'on eu vite fait d'arriver à destination, pour finir devant une scène euh, spéciale. Sam et Gad avaient remis la main sur les kéckléons et sans surprise pour moi, ces deux là avaient déjà commencé leurs représailles. Les bosses sur les crânes des lézards avaient elles même des bosses qui avaient aussi leur propre bosse. A côté de ça mes deux troubles fêtes c'étaient aussi amusé à attacher toutes les langues autour d'un tronc d'arbre, créant un beau micmac de nœud. ... Ils sont incorrigibles, mais connaissant Sam il fallait bien ça au moins pour espérer un début de satisfaction. Les enfants étaient partagé eux entre le rire et la pitié pour les kaméléons, mais sans plus. Il faut dire que leurs têtes étaient plus comique qu'autre chose. Après ça la directrice nous a rejointe avec Heath et est venu au secours de ses pokemons tandis que j'ai récupéré Sam pour un gros calin. Sans épine cette fois en plus. Tout ça pour en arriver à notre situation actuelle. Je me demande quand même comment Heath s'est débrouillé pour rendre cette femme aussi serviable mais bon... Sam et Gad eux ont bien pris l'ascendant sur les kéckléons et pendant qu'on est installé autour du buffet pique-nique, eux ont récupéré des chaises longues, des lunettes de soleil flashy et des cocktails. Ces deux là je vous jure !

- Quelle sera la suite du programme après le repas, chère collègue?
- On range et on va nager.

Question réponse. Je ne vois même pas pourquoi il demande, ça me semble évident. Les jeunes relèvent tous la tête en même temps en entendant ça, le moment tant attendu semblant enfin arriver. La directrice elle tire une grimace mais se retiens de parler en regardant Heath. Sophie elle aussi se retiens mais pour une raison totalement différente. Je me penche alors à sa hauteur et lui passe une main dans les cheveux tout en lui souriant rassurante. Bien sûr qu'elle doit se changer aussi, on ne vas pas la laisser de côté ! Il faudra peut-être adapter un peu, mais elle jouera avec les autres. Parole d'honneur ! C'est donc toute contente qu'elle rejoint les autres et que nos 6 chérubins vont enfiler leur maillot. Bon bah plus qu'à faire pareil.

- Je vais me changer aussi. Gad, tu peux aller voir dans le lac s'il te plait ? Je ne voudrais pas qu'on dérange les pokemons sauvages. Trouve nous un endroit sûr et tranquille.

Flobio se relève de sa chaise et pose lunette et cocktail pour plonger joyeusement, arrosant copieusement Sam au passage qui râle sans rien pouvoir faire de plus. L'idée d'aller jouer dans l'eau avec les enfants à l'air de lui plaire, j'espère juste qu'il n'en fera pas trop. En attendant j'ai rentré les autres pokemons dans leur ball après le repas. Sam lui retourne à son bronzage et moi je rejoins un cabanon pour enfiler mon maillot de bain. Oui j'avais prévu la possibilité qu'on aille nager et j'ai bien fait. Maillot de bain une piece noir avec des bordures dorées enfilé, je reviens pied nu le groupe avec un nouveau t-shirt sur le dos après que le précédent est mal supporté le câlin avec Davi. J'espère que celui là survivra à la suite de la journée, car je n'en ai pas de troisième ! Pour le reste il n'y a pas grand chose à voir. Même si mon corps à grandi depuis mon entré à l'académie, mes formes sont encore jeunes. Pour le reste je fais surtout du triathlon et surtout de la natation, on peut donc distinguer quelques muscles de manière nette. Je suis coach après tout, je trouve normal d'en avoir. Je ne serais jamais une frêle jeune fille sans défense il faut croire. Dommage l'image est mignonne, mais je ne peux pas m'imaginer changer mon mode de vie pour devenir comme ça. Passons, on est pas là pour moi.

Chacun est en tenue au bord de l'eau et tout les enfants ont enfilé des brassards plus moins volontairement. Oui Angelica tu es grande et tu sais nager mais tu les mets quand même. Il y en a une derrière qui va nous faire une syncope sinon et à vrai dire je préfère aussi. Juste pour être sur que tu sais vraiment bien nager et que tu ne veux pas juste faire bonne impression devant quelqu'un. Derrière les 6 enfants, c'est une autre rangée constitué du double de personne qui se tiens bien droite. Bouées, brassards masques et tubas de plongée, les kéckléons se tiennent prêt à suivre le mouvement histoire d'être prêt à intervenir au plus vite sous le regard fier et déterminé de leur dresseuse. Ils sont rassurants nos sauveteurs s'ils ont besoin de tout ce bazar pour suivre...

- Bon les enfants et les autres... on va pouvoir y aller. Essayez de ne pas vous éloignez de nous ou d'un pokemon. Ne vous approchez pas des pokemons sauvages si vous les voyez sauf si on vous accompagne c'est important. Pour le reste, tous à l'eau !

J'aurais tiré un coup de pistolet en l'air cela aurait été la même chose ! A peine la phrase lancé toute la troupe se jette à la mer avec empressement (enfin la première ligne, la deuxième a plus d'appréhension qu'autre chose). Une fois qu'ils sont tous rentrés je m'apprête à les rejoindre et...

- Les kéckléons vous sortez ! Si même avec tout ça vous arrivez qu'à vous noyez, c'est non ! Vous êtes trop nombreux pour qu'on vous surveille aussi !

Bras croisés et tapotant du pied, j'attends que les kéckléons arrivent à patauger jusqu'au bord et ressortent la mine basse. Je suis désolé pour eux mais là non c'est pas possible. Ils n'ont même pas fait illusion 5 secondes. Bon au moins ils ont réussi à faire rire tout le monde, surtout Gad et Sam qui ont du mal à reprendre leur souffle. La directrice elle serre les dents et va s'asseoir au bord de la chaise longue de Gad en grommelant ou Sam lui tend un cocktail, se prélassant toujours. Tends pour moi d'aller nager aussi ♥, l'eau est un peu fraiche en entrant mais avec la température ambiante ça n'en est que plus agréable. Il fait chaud après tout, heureusement qu'il y avait de la crème solaire (celle là je l'avais oublié j'avoue, bon boulot la directrice). Temps de s'occuper des petits jeunes. Première chose à faire, Jules. Même harnaché et dans une zone ou il a pied, il ne sait pas encore nager après tout. Je suppose qu'une petite leçon ne fera pas de mal. Du coup je récupère le petit frère et encourage Tommy à aller jouer avec les plus grands. Voyant qu'il se débrouille à peine mieux, j'encourage aussi Charles-Edward à venir par là. En revanche quand je regroupe mes deux élèves devant moi, je constate que rapidement qu'une ribambelle de bouée, tubas et bandes rouges se tiennent derrière eux. ... Bon au moins ils sont déterminés et motivés à bien faire.

- C'est bon vous avez gagné... Mais si vous restez invisible je ne pourrais pas vous aider...

Aussitôt dit et aussitôt la douzaine de Keckléon surgit comme de nul part, se tenant devant moi aussi attentif que les deux enfants. Bon, je vais avoir du travail je crois... Vais pas avoir le temps de nager pour ma part, dommage... Allez temps de se mettre au travail ! Gad en attendant est venu pour récupérer Tommy qui avait du mal à lâcher son petit frère. Ce fut long et pris un peu de temps, mais il commence à se lâcher et jouer avec mon pokemon espiègle cracheur d'eau et de boue, de quoi largement jouer pour un enfant. Hmm on dirait que les groupes se forment, j'espère que Heath s'en sort aussi de son côté. Il doit lui rester Angelica et les jumeaux, sauf si la directrice décide aussi de nous rejoindre avec le reste des Keckléons, quoi que j'imagine qu'elle n'a pas besoin de baby-sitter elle. Sam ? Aucune chance ! Il n'aime pas nager. Temps de démarrer cette après midi baignade.
Heath S. Jones
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Sam 29 Aoû - 19:24
Question rhétorique, réponse immédiate, elle avait tenu sa promesse. Après le repas, nous irions tous faire des vrilles dans l'eau brumeuse du lac. Je sentis un peu plus loin le regard de la directrice de la garderie, posé sur moi avec une once de mépris sans doute. Il ne m'en fallu pas plus pour tourner vers elle un splendide sourire totalement innocent, profitant un peu, je l'avoue, du pouvoir que j'avais réussi à obtenir sur elle. Mon attention fut rapportée vers le groupe lorsque la Pyroli parla d'aller se changer aussi. Oh, j'avais oublié cette partie là. En même temps, comment avais-je pu le faire, vraiment? La baignade ne pouvait dire qu'une chose, une désagréable chose. La mine renfrognée, je ne pu m'empêcher de passer une main dans ma crinière de neige, contemplant l'avenir. Je n'aurai pas le choix, je ne peux pas aller nager ainsi vêtu, je dois enfiler un maillot de bain et me départir de mon chandail. Voilà qui est malencontreux. Je fais donc cavalier seul vers un autre cabanon, ordonnant au passage à la directrice et à sa garde personnelle d'aider nos protégés à se changer. Si je leur fait confiance? Non, mais en même temps qu'est-ce que j'en ai à faire de ces gamins? Tant que rien ne me retombe dessus, tout baigne.

S'il ne me fallu pas beaucoup de temps pour me changer, il m'en fallu autrement plus pour me décider à sortir. Pouvais-je garder un t-shirt? Est-ce que ce serait mal vu? Est-ce qu'il serait pire d'y aller torse nu ou d'opter pour un vêtement qui, une fois mouillé, serait sans doute plutôt moulant et révélateur d'une façon bien plus gênante que d'y être allé sans? Dans le doute, valait encore mieux exhiber mes abdominaux et faire comme si ça ne me dérangeait pas. Plus facile à dire qu'a faire, même pour moi. Heureusement qu'une fois dans l'eau plus personne n'y penserais. Si seulement j'avais pu m'y téléporter directement, cela m'aurait évité bien des problèmes. Quoi qu'il en soit, j'étais en train de récupérer mes effets pour retourner dehors lorsqu'un crac sonore me parvint. Aux aguets, mon regard d'or fondu se mit à détailler les lieux, mais rien. Nouveau craquement. Suis-je bête, bien sûr. En deux temps trois mouvements, l'oeuf de Sneasel est dans mes bras et il bouge, il se fendille et un petit gémissement de bébé Pokémon me parvient. Il ne faut pas longtemps avant que la coquille s'écarte définitivement avec l'éternel flash lumineux des éclosions. Sneasel fait son premier pas dans ce monde. Son regard vif et malin rencontre le mien, satisfait et amusé, brillant de mille feux alors que je savoure, à retardement, ma victoire. Ce Pokémon est à moi, maintenant. Il devra être fort pour le jour où mon chemin croisera de nouveau celui de ce gros scientifique porcin, pour lui remettre au visage le prix qu'il en coûte de blesser ma starter.

Malgré tout, nous sommes attendus. Bébé Pokémon ou pas, nous sommes en pleine mission et je compte bien la mener à bien. J'installe donc le jeune farfuret sur mon épaule, le laissant s'accrocher de ses pattes griffues à ma chevelure d'ivoire. Mes effets sous le bras, direction la petite plage où sont déjà les autres. J'abandonne le reste de mes vêtements et jette un regard aux Keckleon, tous en tenue complète de plongée, et doit bien me retenir d'éclater de rire. Dire que je pensais qu'ils ne pouvaient pas être plus grotesques. À mes côtés, le Pokemon ténèbres semble partager mon avis, les surplombant de son regard moqueur et méprisant. Nous allons bien nous entendre, je le sens. Nouveau regard vers l'onde pour voir que la coach y est déjà, avec les enfants.

- Vous n'allez quand même pas rester ici, voyons. Personne n'a dit que vous aviez droit à une pause. Et puis, je meurs d'envie de vous voir vous démener dans l'eau avec tout cet équipement de pointe.

Nouveau petit rire incontrôlé, moqueur et dissimulant peut-être une certaine once de sadisme. Ils m'ont causé tant d'ennuis, je ne vais tout de même pas me gêner. C'est donc sous mon regard qu'ils y retournent à la file indienne, en mode camouflage. Ridicule. Bref, il est temps pour moi d'entrer en scène. Je libère Harley et Léviathan, mon duo de monstres marins. La première ne manque pas de repérer le nouveau né et, en deux temps trois mouvements, il se retrouve perché sur sa tête, aux bons soins de ma dame, le regard curieux. L'otaria, pour sa part, semble déjà jaloux et s'empresse de s'enfoncer dans les flots le premier, pour rejoindre les enfants. Regarde, dresseur, c'est sur moi que tu peux le plus compter! Ce genre de raisonnement me parait aussi risible qu'il me plait. Disons juste que je ne m'abaisserais jamais à ce niveau, personnellement, mais tous non pas mes principes et mes critères d'excellence. Dans tous les cas, c'est peu après que je vais finalement rejoindre le groupe à la nage, aux côtés de ma starter qui avance aisément avec ses grosses nageoires. La blonde et les jumeaux ont tôt fait de me rejoindre, fascinés par la créature et, surtout, par le petit nouveau perché dessus, son regard vicieux posé sur les enfants, comme à la recherche d'un mauvais coup à leur faire. Celui-là, je ne pense pas que j'arriverai à canaliser son attitude malsaine via une quelconque dévotion. Il a trop de potentiel. Il pourrait se tenir à mes côtés tel un digne second, tel un égal. Tel ce côté de moi que je dissimule sans cesse, maintenant étalé au grand jour par son intermédiaire. Comme quoi il était une excellent idée de récupérer cet oeuf.

- On peut faire un tour sur Lapras? Dit dit dit?

- Je l'avais vu en premier! C'est moi qui va faire un tour la première!

- Hors de question, Angelica!

Et ça recommence. Moi qui était tout emballé à l'idée de pouvoir nager dans un lac pour la première fois, l'enthousiasme est de courte durée lorsque l'on doit en plus s'occuper d'un groupe de gamins. Enfin, ils auraient pu être bien pires, bien sûr, mais le fait est que j'aurais de loin préféré découvrir seul ce point d'eau. Remarque, je préfère faire cavalier seul dans presque toutes les situations, j'imagine que ce n'est donc pas si surprenant. Quoi qu'il en soit, je suis la personne en charge, il est donc dans ma description des taches de calmer le jeu et de satisfaire tout le monde.

- Allons, il y a de la place pour tout le monde. Et faites attention au Sneasel, c'est tout juste un nouveau né, il est encore... Timide.

***

Le reste de la baignade s'est passée sans encombres, vraiment. Peut-être un ou deux Keckleon malmenés ici ou là, quelques glissades à dos de Harley et une éclaboussure par ci par là, Léviathan aime toujours autant asperger les gens, et l'après-midi passe sans qu'on ne le voit. Bientôt, il est l'heure de sécher tout ce petit monde pour les préparer à être récupérés par le personnel attitré pour la soirée et le couché. Bien sûr, c'est la période des câlins et des adieux et je n'y échappe pas non plus, à mon grand damne. Angelica est celle qui reste accrochée le plus longtemps, mais heureusement je repère du coin de l'oeil la directrice qui retourne au chalet d'accueil avec sous le bras... Un oeuf. Impossible de ne pas sentir sur ma jambe les petites griffes de mon nouveau partenaire. La même idée nous a traversée tous deux.  

- Je dois aller parler avec la responsable des lieux, pour régler les derniers détails administratifs de la mission. Je te laisse t'occuper du départ de nos... Petits protégés.

Quelques pas de loup plus tard, c'est avec un air malicieux et carnassier que j'entre dans le bureau, faisant au passage sursauter la femme qui, par réflexe, serre son oeuf contre elle. Son visage est fatigué, ses traits tirés, sa coiffure un peu ramolie et il est facile de voir en ses yeux devenus petits tout le mépris et la haine qu'elle porte à mon égard. Je ne puis m'empêcher de sourire de plus belle, comme flatté. Il est tellement rare que l'on me regarde moi plutôt que l'image que je donne de moi, c'est... Rafraîchissant.

- C'est un bel oeuf que vous avez là. Quelle espèce?

Elle hésite, me jauge du regard, ne me fait pas confiance. Mes iris d'ambre ne faiblissent toutefois pas, la transperçant comme si j'avais espéré lui arracher impérieusement la réponse moi-même. Toujours aussi tendue, la femme fini toutefois par se montrer coopérative, pour mon plus grand plaisir.

- Je l'ignore. Il était à l'un des moniteurs engagés auprès de votre école, il a du être confisqué par mes Pokémon. Conformément à vos... Instructions, j'allais commencer les démarches pour retrouver son propriétaire. Nous ne sommes pas coupables de vols de Pokémon, ici!

Impossible de ne pas lâcher malgré moi un petit rire. Bien dit, pour une femme qui tient un oeuf Pokémon volé entre les mains. Elle est d'ailleurs toujours autant sur ses gardes, comme si elle craignait que je ne lui saute à la gorge d'un instant à l'autre. Bonne intuition, bien qu'à sa place j'aurais plutôt surveillé le farfuret qui s'avançait un peu de son côté, tentant de passer discrètement par son angle mort. Déjà un parfait Pokémon aux réflexes qui me seraient utiles, en tant que futur espion. Je ne cesserais sans doute jamais de me congratuler pour cette acquisition. Néanmoins, dans l'instant, j'avais une nouvelle chance à ne pas manquer.

- Je suis préfet dans cet établissement, vous pouvez me le confier. Je ferai tout en mon pouvoir pour retrouver son propriétaire. Je peux même vous le promettre, si ce type d'engagement à une valeur quelconque à vos yeux.

- Je ne vous confierais même pas une petite cuillère, vous seriez bien capable de me poignarder avec!

Oh ce qu'elle est marrante! Je peux la garder? Dites, je peux? Elle a du cran, dans tous les cas. L'issue de la confrontation est pourtant déjà scellée. J'ai décidé que ce Pokemon serait mien, il le sera donc. Enfin, sauf si, bien sûr, il s'avère inutile, là je trouverai bien le moyen de m'en débarrasser, comme ce Draby récalcitrant. Mais qu'importe, il est trop tôt pour juger et une occasion comme cela ne se représentera sans doute pas. Pourquoi payer pour un oeuf lorsqu'il suffit d'aller les cueillir directement dans le nid?

- Je suis beaucoup de choses, mais je suis aussi un coach, un amoureux des Pokemon. Je n'oserais jamais les maltraiter. Sans oublier que malgré vos belles paroles, cet oeuf est volé. Laissez-moi régler ce problème pour vous, ce sera ma façon de vous remercier pour votre chaleureux accueil. Et puis, après cela, tant et aussi longtemps que je n'entends plus parler de vous, vous n'entendrez plus parler de moi. Est-ce un si mauvais marché?

***

C'est tout sourire que je retourne auprès de la coach Pyroli, peu après le départ du dernier gamin. Dans mes bras, mon nouvel oeuf, si gentiment offert par la directrice. C'est tout enjoué et flanqué de mon Sneasel que je gagne ses côtés, mon visage aussi illuminé que celui d'un gamin à Noël. Bien sûr, je réponds aux interrogations de ma collègue, avant même qu'elle ne les formule à haute voix. Une fille aussi lambda, c'est ridiculement facile de prédire ses gestes ou ses pensées, presque trop, c'est ennuyeux.

- La directrice de la garderie est bien plus sympathique qu'il n'y parait, au fond. Elle a tenu à me confier cet oeuf, prétextant qu'elle me faisait confiance et que si je pouvais me montrer si responsable avec des enfants, j'étais sans doute le mieux placé pour prendre cet oeuf sous mon aile. Une éclosion et une acquisition d'oeuf dans la même journée, ce doit être mon jour de chance. Ne me reste plus qu'à régler mon problème de Draby et...

Petite pause comme si je me plongeais soudainement dans une réflexion spontanée, mon regard cuivré se soulevant vers le coin supérieur droit, comme si je jaugeait mes possibilités au travers de ma frange de glace. Après quelques secondes de réflexion, c'est avec un air un peu plus sérieux, mais qui se veut sincère, que je me tourne à nouveau vers elle.

- Tu as l'air de t'y connaître, avec les Pokémon de son genre. Sans oublier que je t'ai vu à l'oeuvre, tu étais prête à faire passer la recherche de tes Pokémon avant la sécurité des enfants, en les entraînant dans la forêt. Si c'était plutôt lourd venant d'une coéquipière, c'est parfait pour un dresseur. Alors, qu'en dis-tu, Stella? Te crois-tu capable de prendre soin d'un Draby?


Spoiler:
 

_________________
[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQI[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] Miniat_6_x_087[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQK[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQL[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQM[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1594
Points d'Expériences : 1136
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Sam 29 Aoû - 23:07
La baignade se passe dans la joie et la bonne humeur, tout le monde y trouvant son amusement. Balade en mer, bataille de pistolet à eau. On a aussi eu droit aux pistes de glaces et aux tirs de boues sans parler des langues de Keckléon. Oui même eux ont fini par se relâcher pour jouer. ... Bon en fait un seul. Le seul qui est réussi à apprendre à flotter sans paniquer avec son matos... Pas évident d'apprendre un pokemon un nager. ... J'ai précisé qu'ils avaient quand même pied pendant les batailles normalement ? Oui je n'allais pas passer toute l'aprem à leur apprendre à nager, Jules et Charles avaient le droit de jouer aussi d'ailleurs. Au final la seule qui est resté grincheuse c'était la maitresse des lieux. Pas de quoi perturber la séance bronzage de Sam à côté. Bref malgré la chaleur le temps est passé super vite, je n'ai même pas vu l'aprem défilé. Tant mieux j'imagine. Après ça nous sommes sortis donc de l'eau et il fut temps de se changer à nouveau. Le temps de ranger les maillots. Le temps de la fin de la journée. Le temps du prochain départ. ... Quelle journée ! Autant la matinée a été terrible autant l'après-midi fut vraiment géniale, je serais bien revenue demain. Dommage la directrice m'a dit qu'elle ne voulait plus jamais nous revoir... Après le buffet et tout, j'espérais que quelque part elle avait fini par nous prendre à la bonne. Heath avait même obtenu un oeuf de sa part ! Dommage que les enfants étaient parti avant d'avoir pu ça. C'est dommage aussi que l'oeuf de Sneasel est éclos pendant qu'il était avec la directrice et pas quand il était avec nous. Ca aurait été vraiment chouette que les enfants assistent à ça, mais bon, il a décidé d'éclore autrement. C'est la vie.

- Tu as l'air de t'y connaître, avec les Pokémon de son genre. Sans oublier que je t'ai vu à l'oeuvre, tu étais prête à faire passer la recherche de tes Pokémon avant la sécurité des enfants, en les entraînant dans la forêt. Si c'était plutôt lourd venant d'une coéquipière, c'est parfait pour un dresseur. Alors, qu'en dis-tu, Stella? Te crois-tu capable de prendre soin d'un Draby?

Son ton sérieux me sort de mes rêveries et je peux ainsi me prendre son commentaire en pleine figure. Ouch, la réflexion au milieu fait mal... Il avait l'air de bonne humeur avec son éclosion et son nouvel oeuf. On s'était bien amusé aussi dans l'eau du coup... Je veux dire je sais que je me suis planté, mais quelque part j'espérais que c'était du passé. A-t-il l'intention de revenir dessus ? J'avoue que je baisse la tête et commence à éviter son regard, une main passant entre l'arrière de ma nuque et une mèche de mes cheveux et répond hésitante.

- Euh... Je ne suis pas sûr de... Un draby c'est un pokemon rare en plus...

Je ne suis pas trop doué pour la conversation en général, mais là j'avoue je ne sais vraiment pas comment je dois prendre la remarque du jeune homme. C'est un compliment ou pas ? Quoi que même si ça en était un... Je crois que ça fait un peu beaucoup mal... Comment il veut que je réponde sur la positive après ça en disant que j'ai confiance pour m'occuper de ce Draby. Au final je n'ai pas le temps de régler mon débat intérieur. Gad qui était resté avec moi à ma droite fini par plisser les yeux, pour ensuite envoyer une bonne rafale de boue au visage d'Heath. Aaaah ! Gad tu m'aides pas là ! Le Sneasel d'Heath semble ne pas apprécier mais il n'a pas vraiment le temps de décider sur quoi faire. Sam aussi présent lui met déjà la pression d'une parole le fixant intensivement des yeux, lui faisant clairement comprendre qu'il le garde à l'oeil.

- Arrêtez tout les deux ! Mais qu'est ce qu'ils vous prends. Allez Gad excuse toi !

Je me penche à leur hauteur pour les regarder de face et tenter de les apaiser. Pas besoin de l'agresser enfin, il n'a rien fait. C'est moi la fautive ici. Je regarde alors Gad à moitié ferme et à moitié suppliante. Mon Flobio semble réfléchir un instant puis hoche la tête en souriant, montrant son accord. Sauf que à peine je pousse un soupir allégé pour m'écarter et séparer la ligne entre lui et Heath, que le pokemon balance cette fois ci son Pistolet à O. Je t'ai demandé de t'excuser, pas de le nettoyer ! J'ai à peine le temps de palir et Gad à déjà fini son deuxième tour du jour, passant alors les bras derrière sa tête et regardant ailleurs, visiblement agacé. C'est lui le vrai sale gosse du camp en fait quand il s'y met !

- Aaah. Je suis désolé vraiment. Il n'en fait qu'à sa tête.

Je commence à prendre mon sac pour en sortir ma serviette, mais m'interromps en réalisant que je m'en suis servi. Gad lui continue de faire son sale gosse et Sam lui, continue de fixer le Sneasel toujours avec son air sérieux. Quelle honte... Je ne sais plus où me mettre.

- Je... Je ne suis pas vraiment très doué comme dresseuse. Tu es sûr que c'est une bonne idée de me le confier ? ... Ah je suis vraiment désolé. Si je peux faire quoi que ce soit.

Pourquoi je lui demande, aucune chance qu'il veuille me confier son draby après ça. Il pourrait trouver tellement mieux à la PC je suis sûr.
Heath S. Jones
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Dim 6 Sep - 19:17
J'avais dit quelque chose que je n'aurais pas du. Son air s'était fait plus grave, sa tête basse, la honte l'enchaînant soudainement devant mes yeux de caramel fondu. Les enfants, leur sécurité mise en jeu par les priorités de ma collègue du jour. Bien sûr, je n'aurais pas du me permettre ce petit moment d'égarement. Je n'avais pas vu de problème dans ma réplique puisque, pour moi, ces humains miniatures n'avait pas d'autre intérêt que celui d'une mission menée à bien. Le sort de mon équipe Pokémon m'importait beaucoup plus et, naturellement, cette énonciation m'avait semblée un simple fait évident et c'était là toute mon erreur. Les humains miniatures étaient plus importants pour elle que pour moi. Visiblement mal à l'aise, la Pyroli tenta de se justifier, d'esquiver ma proposition. Je devais rectifier le tir, répondre à ses objections verbales et abattre ce doute qui l'empoisonnait par ma faute. Ce serait marrant, tiens, la faire valser d'un côté à l'autre du spectre émotif, avec de simples mots. En serais-je capable?

- Si tu t'inquiètes simplement d'avoir un échange juste, il y a toujours moyen de s'arranger avec des jetons ou un autre Pokemon. Cet oeuf que tu as trouvé, par exemple, m'intéressait beaucoup. Après, si c'est la crainte de ne pas être à la hauteur qui te fait hésiter, je pense qu'il n'y a pas de meilleur dresseur qu'un autre. Il n'y a que le bon dresseur pour le bon Pokémon et je ne suis définitivement pas le bon pour Draby.

Je passai ma main dans ma chevelure d'ivoire, la surveillant d'un regard en coin. Était-ce mieux? Un bon pas dans la direction? Semblait-elle reconsidérer la chose? Je ne le saurai pas tout de suite puisque son Pokémon, vengeur, a décidé de me lancer de la boue au visage. Mécontent, bien sûr, je me nettoie comme je peux du bras, au moins assez pour ouvrir un oeil et voir Vicious, dressé devant le duo de Pokémon, toutes griffes dehors, excité à l'idée que l'on vienne de lui offrir sur un plateau d'argent l'occasion d'être sadique et violent. Nettoyant sommairement ma bouche, ma voix s'élève bientôt en tons graves et autoritaires, comme le grondement du chef de meute qui réprimande ses troupes et leur fait courber l'échine, se soumettre à sa volonté.

- Vicious, il suffit.

Le regard noir du Sneasel se tourne vers moi avec frustration, mais il n'y aura pas d'éclat venant de sa part. La coach tenta d'en faire de même de son côté, mais il était évident qu'elle n'était pas aussi douée dans l'art de se faire respecter par ses Pokémon. Au final, la réponse du Pokémon vengeur m'arriva sous la  forme d'un puissant jet d'eau, accueillit avec plaisir puisqu'il termina de me nettoyer. Je m'ébrouai quelque peu, chassant l'eau de mes mèches de neige, maintenant lisses, mon regard impérieux disparaissant partiellement au milieu de ma frange détrempée. Mes iris foudroyants ne quittèrent le Flobio que lorsque retentit la voix de sa dresseuse vers qui je tournai un sourire décontracté, adoptant une attitude détachée et amusée alors que la demoiselle semblait bien embêtée.

- Il n'y a pas de mal, un peu d'eau n'a jamais tué personne.

Pas encore, mais la vengeance est un plat qui se mange froid. Toujours aussi soucieuse, la brunette fouillait son sac, à la recherche de sa serviette, dévoilant malgré elle son oeuf à mes yeux de prédateur. Et la voilà qui repartait, se dénigrait en tant que dresseuse, était désolée pour ce que son Pokémon avait fait. Je devais la rassurer, même si cela ne me plaisait pas vraiment, c'était pour la bonne cause. M'approchant, je laissai à Vicious le soin de contrecarrer tout mouvement hostile de la part du duo, et je vins poser ma main sur l'épaule de la toute petite jeune fille, pour la forcer à concentrer son attention vers moi et mon regard impérial d'or en fusion.

- J'ignore ce que toi, tu vois, mais tout me semble clair. Je vois ici des Pokémon volontaires et dynamiques, attachés à leur dresseuse et assez confiants et décidés pour s'imposer lorsqu'ils le pensent nécessaire. Certes, ils ne sont pas disciplinés, mais ils sont fiers d'eux-même et, surtout, de la personne qui s'occupe d'eux. Je ne te le dirai pas une autre fois, je ne vois personne de plus qualifié pour élever ce dragon. La balle est dans ton camp.

J'allais me détourner d'elle, lui laisser le temps de réfléchir, calmer Vicious. Elle allait en avoir besoin, maintenant, je le sentais ainsi. Le temps d'assimiler mes paroles, d'en mesurer les tenant et les aboutissants, les intégrer pour augmenter sa confiance en elle-même. Un processus à la fois long et ridiculement rapide. Après cela, ce ne serait plus qu'une question d'un ou deux gestes de plus placés au bon moment pour que la transaction se déroule comme je le désirais et le tout serait joué. À tout le moins, c'est ce que je croyais, mais quelque chose avait décidé d'aller à l'encontre de mes projets. Un crac sonore qui attira mon regard curieux et fit presque sauter Vicious, mangeur d'oeufs va. Impossible de se tromper, c'était une éclosion.

- Ton oeuf, sors le du sac, vite.

Il ne fallu pas beaucoup plus de temps pour qu'une vive lumière ne s'échappe de la coquille et que retentisse un premier glapissement timide. Une fourrure grise, un ventre blanc, le tourbillon de fourrure sur sa tête et son unique queue d'un bleu clair et doux, ses petites pattes plus foncées, comme si elles étaient sales. Bientôt, ses grands yeux bleus comme le ciel s'ouvrirent, venant retrouver les miens alors que nous nous jaugions mutuellement. Mes traits s'étaient adoucis, mais un éclat de malice brillait toujours dans mes iris. Une créature si belle, si unique. Et comme si cela ne suffisait pas, la renarde se tourna ensuite vers la pyroli et, presque sans hésiter, planta ses petits crocs pointus dans la main de la Pokeathlete, pour lui faire relâcher sa prise et lui permettre de s'enfuir. Vive et rapide, la chromatique parti à la course, seulement pour être interceptée par les pattes griffues de Vicious qui l'emprisonna dans ses bras, l'empêchant de fuir.

- Il s'en est fallu de peu. Si jeune et déjà si énergique et si fourbe, sans parler de son pelage et de ses yeux magnifiques, une compagne de choix. Le genre de Pokémon que j'aimerais beaucoup ajouter à mon équipe.

_________________
[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQI[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] Miniat_6_x_087[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQK[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQL[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 2XQM[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1594
Points d'Expériences : 1136
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Lun 7 Sep - 20:42
J'avais peur qu'il le prenne mal, mais on dirait que non. Ou alors il est doué pour le cacher... Il a froncé les sourcils certes, mais c'est normal. En tout cas moi je suis rassuré qu'il n'en veuille pas plus que ça à Gad, même si son pokemon lui semblait prêt à passer à l'action. J'ai même cru un instant qu'il allait se battre avec Sam, heureusement que Heath a un meilleur contrôle que moi. ... Il contrôle mieux un bébé pokemon bagarreur juste né que moi mon propre starter... Bon en même temps j'ai jamais été du genre à les contrôler à la base et ces deux là encore moins. Ils sont ingérables et c'est encore pire quand ils sont ensemble. Malgré ça ils sont très gentil, je veux juste pas qu'ils donnent une mauvaise impression, ça m'embête pour eux. Heureusement que ce n'est pas le cas et si ça l'est, c'est gentil de sa part de ne pas le montrer. Il a aussi vraiment l'air décidé pour Draby, son choix est fait. Que faire...

- Ah ?

Alors qu'accroupi je commençais à vouloir réfléchir, le jeune homme se pencha soudainement à ma hauteur, posant une main sur mon épaule. Son regard alors plongea soudainement avec intensité dans le mien et pendant un instant je me mise à rougir. Je veux dire je suis pas sensible à ce genre de chose et il n'est pas particulièrement mon genre, mais fixée à bout portant comme ça... C'est de la triche ! ... En plus le voilà qui renchérit avec de nouvelles paroles encourageantes et rassurantes. Son opinion est tourné très positive pour dire que mes pokemons sont de gentils gars qui n'en font qu'à leur tête, mais je me laisse convaincre. Dans le fond ce qu'il dit est vrai après tout, je n'aurais juste pas poussé les choses à ce point. Peut-être que c'est moi remarque qui est trop négative à cause de leurs bêtises. Après tout ce dont il parle, c'est le genre de relation que je veux avec mes pokemons. Des pokemons autonomes et fiers de ce qu'ils sont... Peut-être que je ne m'en sors pas si mal en fait. Peut-être que...

*Crac*

Pensées interrompues par le bruit de craquement de mon sac. Je n'ai pas besoin d'Heath pour être réactive sur ce coup là d'ailleurs, m'emparant de l'oeuf rapidement. Déjà perdu un sac la dernière fois, pas envie de me faire avoir encore surtout s'il s'agit d'un pokemon feu. Je récupère l'oeuf donc et le pose au sol entre mes jambes où nous assistons tous à la naissance. La petite renarde sort alors et ouvre ses yeux au monde, regardant ceux qui l'entoure pour finalement poser son regard sur Heath. Yeux dans les yeux on aurait dit que ces deux là avaient bien des choses à se dire. Un peu laissée de côté j'ai essayé d'approcher ma main de la petite créature, mais fut rejetée d'un petit coup de dent. Après ça elle se sauva du premier cercle qu'était mes jambes pour tenter de sortir aussi du deuxième, mais fut interceptée par Vicious. Sam commença à râler alors voyant qu'on nous "volait" notre nouveau pokemon, mais je le stoppa d'un geste calme.

- Du calme Sam. Elle a fait son choix.

Suçant mon doigt avec la petite goutte de sang qui perle, je regarde Sam ronchonner mais sans en rajouter. Après tout ce n'est pas lui le plus touché ici. En silence je passe ma main derrière la tête de Gad pour le ramener proche et le serrer contre moi. Il s'est occupé de cet oeuf pendant longtemps avant même qu'on ne se rencontre, faisant de son mieux alors qu'il ne savait probablement même pas comment faire au début. Il tente bien de le cacher mais je vois bien que ce choix le touche. Allez ça va aller mon grand. Gad est un peu penaud mais regarde le groupe faire connaissance. On voit bien qu'il y a de brouilles et pourtant on voit aussi qu'un lien s'est déjà formé. Je m'approche quand même pour lui murmurer.

- On lui rendra visite de temps en temps.

Gad se redresse alors en m'entendant, un nouvel éclat se rallumant dans son regard. Il ne réagit pas plus que ça en extérieur du coup je ne sais pas s'il veut faire le grand et me dire qu'il n'y a pas besoin ou s'il se projette dans le futur avec une idée en tête. Le plus important en tout cas c'est qu'il aille bien je suppose. Il n'y aura pas eu que les enfants de la colonie pour nous donner des émotions aujourd'hui, les bébés pokemons aussi auront animés cette journée. J'aurais presque eu envie d'en rester là d'ailleurs, mais Heath relance une nouvelle fois le Draby sur la table. Hm je ne sais pas si c'est le moment... Gad vient de subir un sacré choc avec la perte de Vulpix, si je prend le bébé dragon maintenant, j'aurais vraiment l'impression de faire un pauvre troc. Niveau émotionnel pour lui après tout ces deux là n'ont rien à voir. En revanche mon pokemon eau semble bien mieux me comprendre que moi lui. On prend le Draby tu es sûr ? T'es vraiment un petit gars solide hein Flo'. A moins que ça soit ta haine de te faire avoir et tu tiens à ce qu'on est quelque chose en échange hein. Sam lui aussi semble sur cette idée. Moi ? Eh bien vu que ces deux là sont volontaires et vu que je me suis un peu laissée convaincre aussi par Heath tout à l'heure.

- Entendu, vous avez gagné... On le prend avec nous ce Draby. Nous verrons bien si je suis "la" dresseuse pour lui.

Je souris vaincu et me relève, tendant la main pour récupérer la pokeball du dragon. Avec ça on dirait que cette journée va enfin pouvoir se terminer. Il ne me reste plus qu'à rentrer et faire connaissance avec ce dernier. Je suis curieux de voir quel genre de pokemon pouvait poser des soucis à Heath. Il m'avait fait forte impression après tout, très forte. J'avais dis à Gad qu'on reverrait la petite renarde aussi. Du coup oui je suis curieuse, curieuse de beaucoup de chose sur la suite et pour moi, c'est suffisamment rare pour être noté. En tout cas oui, j'espère qu'on se reverra.

Spoiler:
 
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12037
PNJs
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   Lun 14 Sep - 20:17
Modération Heath

   
Appréciation     Confier des enfants à Heath....Mouais, il pense à en faire un barbecue d'office, autant les lancer dans un volcan. Pourtant le loup prend en charge les agneaux malgré ses réticences et parvient à les rassurer et à les intéresser suffisamment. Sa proposition de baignade remporte l'adhésion générale et ses mimiques avec Angelica jalonnent le RP...Futur couple à la PC, faudra attendre 2 ans qu'elle grandisse un peu.
   La PNJ directrice est intéressante...En un sens. Même si son incompétence et le fait qu'elle se moque complétement des enfants est bien mis en avant, ses apparitions sont tellement rares que même en tant qu'ennemie, elle est encore un peu légère. Bonus pour l'utilisation raisonnée de Requiem, l'idée avait le mérite d'être tentée d'autant qu'elle s'avère efficace.
   Le vol de l'oeuf à la fin est néanmoins un peu étrange : La directrice ne s'en sort pas si mal, un innocent se retrouve puni à sa place et en plus, malgré son incompétence, elle faisait juste son métier (très mal). Quitte à bien faire, autant la balancer dans le lac...ou la livrer à Sam et Léviathan.

   ■■■□□ - Trois étoiles : c'est bien ! Rien à redire si ce n'est que vous pouvez quand même faire mieux, montrez vous plus originaux, étoffez vos rps ! Explorez la mission jusque dans ses moindres recoins ! Vous recevez 50 jetons et 10 expérience supplémentaire.


   
Modération Stella

   
Appréciation La petite intro est sympa mais on a tendance à tiquer sur certaines tournures
("Le genre de sourire de la fille à laquelle tu n'as aucune idée de quoi lui passe par la tête" et dont tu n'as aucune envie de savoir."...Chapeau là xD)
Stella, malgré ses réticences et les réactions de son partenaire ou de ses équipiers Pokémons, tente de jouer la voie de la raison. Elle garde la tête sur les épaules et s'affirme de plus en plus, tout en mettant les enfants en confiance. On retrouve beaucoup moins de sentiments que dans les posts de ton partenaire, mais les descriptions et l'action avance bien et de manière cohérente.
Les fautes nuisent un peu à la lecture mais les nombreux moments de bravoure rattrapent bien le coup, comme l'idée de Stella pour boucher les oreilles de tout le monde avant l'attaque Requiem. Et une dernière chose : Interdiction de ramener des esclaves Kécléons à la PC, ton Férosinge est prévenu !

■■■□□ - Trois étoiles : c'est bien ! Rien à redire si ce n'est que vous pouvez quand même faire mieux, montrez vous plus originaux, étoffez vos rps ! Explorez la mission jusque dans ses moindres recoins ! Vous recevez 50 jetons et 10 expérience supplémentaire.


_________________
[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath] 7z5c
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]   
[Mission Ordinaire : Surveillance de Monstres] Le grand méchant loup, la bergère et les "adorables" brebis [PV Heath]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :