Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2
 :: L'île Cobaba 2.0 :: Les terres

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : (mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
(mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
(mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
Lotso attrapa la chaussure de sa dresseuse, et l’éleva avec difficulté pour la lui tendre. Aileen la récupéra en silence, et caressa la tête de son Pandespiègle pour le remercier avant de l’enfiler. Fin prête, elle se redressa, pour se regarder dans l’un des miroirs de la maisonnette qu’elle partageait avec d’autres personnes. Toute de noir vêtue, avec ses cheveux bruns retenus en une longue tresse, et son sac à dos fermement accroché à son dos, elle avait l’air d’une vraie professionnelle… Et c’était super marrant ! D’un pas félin, elle se rapprocha du lit de Dahlia, oreiller en main, et le lui jeta à la tête pour la réveiller. Cette dernière se releva brusquement, prête à l’attaque, pour ne rencontrer que la préfète en chef, debout au milieu de la chambre, prête à partir, son Absol chromatique assis près de sa jambe.

« Permet moi de couper court à ta grasse matinée, princesse, mais je veux toujours savoir ce qu’il y a derrière cette foutue porte. Pas toi ? »

Aileen leva les sourcils en guise de provocation. Une minute après, Dahlia la rejoignait dans son expédition suicide. Elle avait parfaitement compris de quoi sa camarade parlait. Pendant leur fouille de la base militaire, le deux Juillet, leur petit groupe, composé de Loan, Opale, et elle-même, avait totalement retourné la base, mais n’avait omis qu’une seule pièce, car le Galvaran d’Opale avait bêtement activé une alarme, les forçant à décamper. Devoir fuir sans avoir ouvert cette foutue porte était une véritable frustration pour la brune, qui avait décidé de retourner voir ça par elle-même. Mais, se doutant qu’il devait en être de même pour Dahlia, pourquoi ne pas l’inviter à se joindre à la fête ? Elle aurait bien invité Loan aussi mais… Il ne valait mieux pas. Bizarrement, depuis leur assaut sur la planque de la Team Rouage, elle avait l’impression que le Voltali s’éloignait. Mais bon. Sortant de la maisonnette d’un pas silencieux, suivie à la trace par la jeune Mentali, elle s’éloigna des maisonnettes pour filer dans la jungle.

« Eh, vous là ! »

Glps. Ah merde. Jackie. Mue par un réflexe, Aileen se tourna pour se mettre au garde à vous en même temps que Dahlia, tandis que sa référente s’approchait pour les jauger du regard avec sévérité.

« Où est-ce que vous allez, à deux heures et demie du matin ?! »
« Finir de fouiller la base militaire de l’île Cobaba, Général. »

Dahlia tourna vaguement le regard vers elle, choquée, comme pour lui demander pourquoi diable elle balançait ça comme ça à Jackie. Elles vont se faire tuer bordel ! Cependant, s’il y avait bien une chose qu’Aileen avait compris au bout d’un an chez les Pyroli, c’est qu’il est très dangereux de mentir au Général Jackie. Puis, allait-elle essayer d’empêcher deux élèves de faire un truc qu’elle aurait considéré comme un très bon exercice ? Au vu de son regard, pas vraiment, en fait. Elle semblait même approuver leur petite expédition. Et d’ailleurs, il semblait même qu’elle en revenait, de la base militaire, vu le chemin qu’elle avait pris pour les prendre sur le fait.

« Ma foi, ça tombe plutôt bien… » Glps. Encore. Leur expédition se transformait en véritable cours. « Vous allez donc être les premières à tester l’exercice que je comptais proposer à ces lavettes qui suivent le parcours Pokéathlète. Vous infiltrer dans la base, récupérer un objet que j’y ai caché, et me le ramener. » Les deux Pokéathlète hochèrent la tête. « Vous avez jusqu’au lever du soleil. Exécution ! »

Les deux Pokéathlète prirent congé, et Aileen esquissa un grand sourire. Yeah ! Leur petite expédition préparée à l’arrache devenait un véritable challenge, avec des règles, un truc à récupérer, et un délai en plus de ça ! Ca ne leur laissait pas beaucoup de temps pour récupérer ce qu’il fallait, mais là était justement le challenge ! Trop cool ! Silencieuses comme des ombres, les deux filles traversèrent la jungle pour arriver jusqu’à la base militaire. Le mur d’enceinte avait visiblement été réparé depuis leur dernier passage, et passer par la grande porte… Hell no, trop facile. Elles allaient donc… Dahlia lui tapota l’épaule et lui montra le ciel avec un grand sourire. En levant la tête, Aileen vit une branche qui passait au-dessus du mur, s’avançant un peu dans la base. Brofist. Elles passeraient par le ciel ! Alors que la Mentali s’élançait pour escalader l’arbre comme un Capumain sauvage, Aileen fit sortir son Nosferalto, et lui expliqua ce qu’elle attendait d’elle. Quelques secondes plus tard, elle s’élevait au-dessus du sol, portée par son Nosferalto qui battait doucement les ailes pour ne pas faire trop de bruit. Woooow… Trop bizarre, pour une première fois. Ne pouvant pas la porter plus longtemps, Seyn la laissa bondir sur le mur, et s’éleva dans les airs, comptant bien profiter de la nuit pour voleter en toute tranquillité. Dahlia sauta souplement sur le mur pour la rejoindre, et les deux filles se laissèrent tomber au sol, de l’autre côté, dans la base, pour filer se cacher entre deux hangars.

« Jackie ou pas Jackie, je suis quand même bien déterminée à fouiller cette base jusqu’à la dernière pièce… Surtout la dernière pièce, en fait. Combien tu paries qu’elle y a planqué un truc, en plus ? Ca vaut grave le coup d’aller voir. »


Dernière édition par Aileen Sôma le Mar 29 Sep - 17:39, édité 1 fois



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Dahlia C Black
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1982-dahlia-c-black-l-eclair-rose
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1995-t-card-dahlia-c-black#22546
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
pokemon
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
Dahlia C Black
est un Topdresseur Novice
Dahlia dormait à poings fermés bien lovée dans son lit avec Krok' à coté d'elle. Elle aimait beaucoup le calme de Cobaba la nuit. Elle rêvait de sa future mission à Sinnoh qu'elle avait réussi à obtenir grâce au Général Jackie. Elle se voyait comme dans ces films en train de grimper illégalement le long d'un mur pour atteindre une fenêtre ouverte par laquelle pénétrer. Elle se déplaçait avec aisance le long d'une corde et atteignit enfin son but, passant par dessus le garde corps, elle se tint sur le balcon pour... prendre un oreiller en plein tronche. Dahlia se réveilla d'un seul coup, se mettant tout de suite dans une position de défense après avoir enlevé l'oreiller qu'elle venait de recevoir. Elle s'était redressée et se retrouva face à Aileen qui leva un sourcil provocateur en s'excusant d'avoir écourter sa grasse matinée. Puis elle partagea son ressenti sur cette fameuse porte mystère. Oui la porte de la base qu'ils n'avaient pas put ouvrir. Depuis qu'ils avaient été dans cette base la curiosité de Dahlia avait été piquée au vif et un fort sentiment de frustration la harcelait pour qu'elle aille assouvir sa curiosité. Elle fit alors un immense sourire à Aileen, ne s'embêtant pas avec des mots et sachant d'avance qu'Aileen connaissait déjà la réponse à sa question.
La Mentali se leva donc rapidement et commença à s'habiller aucunement gênée de la présence de la Pyroli à coté. Elles étaient des filles toutes les deux non ? S'habillant d'une manière assez similaire à la brune, la fille aux cheveux roses enfila un pantalon noir et un débardeur de la même couleur après avoir fait une tresse de sa longue tignasse. Son sac prit avec elle et Isis la suivant, elles sortirent de la cabane en silence pour se diriger dans la direction de la forêt, quand tout à coup.

-Eh, vous là !

Oups le Général, là elles étaient dans de sales draps. En plus la référente n'avait pas franchement l'air de bonne humeur et leur demanda ce qu'elle faisaient dehors à une heure pareille.Prenant Dahlia de vitesse, la préfette en chef donna la vérité la plus pure, faisant s'agrandir les yeux de Dahlia qui tourna vers elle un regard choqué. Mais pourquoi disait-elle la vérité ? Elles allaient se faire scalper ! Dahlia sentait son estomac se nouer quand le regard de Jackie s'arrêta sur elle. Mais étrangement la jeune Pokéathlète n'y décela aucun reproche, voir même de l'intérêt. N'allaient-elles pas se faire engueuler pour vouloir pénétrer illégalement dans un base militaire ? EH bien il fallait croire que non, car le Général leur donna une mission en supplément de leur volonté d'explorer un endroit aussi interdit que dangereux. Elle y avait donc caché un objet et l'objectif des deux filles était de le récupérer ? Dahlia eut un grand sourire qu'elle ne put retenir, s'attirant un haussement de sourcil de la part de l'ex-militaire. La Pokéathlète hocha la tête et signe d'approbation en même temps que sa comparse et Jackie leur ordonna de commencer sur le champ.
En trépignant de joie, Dahlia se mit à filer telle une ombre silencieuse aux cotés d'Aileen pour rejoindre la forêt. Une mission remise de vive voix par Jackie en accord avec leur envie de découvrir plus en profondeur la base. C'était trop génial ! La Mentali avait hâte de se mettre en action et souhaitait rendre fier Jackie. Elle savait toujours qu'elle ne faisait pas vraiment partie du bon dortoir et nombre de Pyrolis la méprisait secrètement pour cela. Elle avait l'occasion maintenant de leur prouver l'inverse ! Elles arrivèrent devant un haut mur d'enceinte qui leur bloqua le passage. Dahlia leva les yeux vers le haut et sourit immédiatement, juste à coté de ce mur se situait un arbre sur lequel elle pourrait aisément grimper. Si elles ne pouvaient passer tout droit, alors détour par les hauteurs. Elle tapota sur l'épaule de sa camarade avant de lui montrer d'un geste du doigt le haut du mur et les branches d'arbre. Aileen tendit le poing et Dahlia cogna son propre poing contre en un brofist entendu. Dahlia se retourna et attrapa u noeud de l'arbre avec ses mains, posant ses pieds bien sur des morceaux d'écorces épais et qui sortaient un peu. Elle s'aida ainsi de la morphologie de l’arbre pour grimper sur une première ranche, se hissant à la force de ses bras sur la seconde et ainsi de suite en restant près du tronc et de la base solide des branches. Tournant son regard vers le bas, elle vit Aileen se faire emmener dans les hauteurs par son Nosferalto. Ce n'était pas vraiment la manière qu'elle pensait employer, mais après tout c'était une technique comme une autre.
Dahlia prit appui sur sa branche et sauta doucement sur le mur avant que les deux Pokéathlètes ne se laissent tomber de l'autre coté du mur, à l'intérieur de la base et filant se cacher entre dans 'épaisse obscurité qui régnait entre deux hangars.

-Jackie ou pas Jackie, je suis quand même bien déterminée à fouiller cette base jusqu’à la dernière pièce… Surtout la dernière pièce, en fait. Combien tu paries qu’elle y a planqué un truc, en plus ? Ça vaut grave le coup d’aller voir.

-Ouais et puis une salle bien gardée en plein milieu de la base... Du défi digne du Général ! Mais jte suis préfette, allons fouiller cet endroit !

Dahlia arborait un immense sourire, bien décidée à percer tout les mystères de cette base en trouvant le fameux objet caché par le Général et réussir l'exercice. Elle et Aileen se déplacèrent alors dans le couvert de l'obscurité, évitant les espaces de ronds bien trop délimités par les petits passages balisés. Sérieusement Dahlia trouvait franchement que cette base manquait de protections. Caméras trop voyantes, murs d'enceintes nus, chemins de gardes repérables et gardes pas vraiment attentifs. Nul doute que si cette base était celle du Major tout les militaires présents se feraient violemment secouer et la sécurité serait grandement renforcé. Elles avançaient dans une zone de pénombre entre l'enceinte du fort et le mur métallique d'un hangar, quand soudain un bruit de discussion les arrêtèrent toutes les deux. Devant eux trois hommes papotaient tranquillement, se racontant des blagues salaces et riant à gorge déployé comme si ils étaient en pause. Seul soucis, un des garde eut simplement un besoin naturel à assouvir et s'avança vers le mur d'enceinte pour se soulager. Si jamais il s'approchait plus, il verrait les jeunes filles. Voulant faire demi tour, Dahlia se retourna pour voir que de l'autre coté un garde approchait dans sa ronde, leur coupant toute retraite possible. Très calmement, Aileen sorti une Pokéball et indiqua à Dahlia d'en faire de même avant de lui chuchoter de trouver un de son équipe qui pourrait faire une légère diversion. La Mentali attrapa alors la ball de Krok' et fit sortir le Kraknoix avant de lui demander de creuser dans le sol et de sortir devant le garde qui s'approchait derrière eux, comme un simple Pokémon sauvage. Le Pokémon Sol comprit ce qu'on attendait de lui et s'exécuta, s'enfonçant dans le sol meuble pour se diriger en faisant un petit tunnel vers l'homme qui arrivait derrière elles. Dahlia ne vit que du coin de l'oeil que la Pyroli appelait Aurum et lui donnait à son tour des directives.
Reportant son regard sur Krok', la jeune fille le vit sortir devant l'homme en feindre la surprise. Le garde surpris recula d'un pas avant de s'attendrir légèrement et de se baisser en prenant le Kraknoix pour un Pokémon sauvage. Il se mit à lui parler d'une voix mielleuse en tendant sa main pour le caresser et krok' se laissa faire. De l'autre coté Dahlia put voir que les hommes se retournèrent vivement et se dirigèrent vers la source d'un bruit soudain, abandonnant leur poste et libérant le passage aux deux Pokéathlètes. Suivant Aileen, Dahlia marcha vivement et silencieusement jusqu'à la porte d'un immense hangar où elles rentrèrent avant de se cacher derrière un grand véhicule au toit de toile cirée. La Mentali expira doucement, reprenant son calme et jetant un regard à la Pyroli qui lui indiquait de surveiller pendant qu'elle avançait vers un autre couvert. La jeune fille à la tignasse rose se posta à l'angle du véhicule, regardant attentivement la salle faiblement éclairée et fit signe à Aileen que la voie était libre. Soudain une petite vibration dans le sol lui indiqua que Krok' était revenu et elle le fit rentrer dans sa ball avant d'aller un peu plus en avant que la préfette derrière des fûts en taule. Elle se relayèrent ainsi jusqu'à atteindre le fond de la salle et une petite porte dérobée dans l'immense mur du hangar. Elles se retrouvèrent dans un grand couloir légèrement sombre seulement éclairé par de faibles lumières fortement espacées. On entendait au loin l'écho de quelques bruits de pas indiquant la présence de gardes qui effectuaient une surveillance un peu plus prononcée dans les bâtiments. N'ayant pas un très très bon sens de l'orientation et leur dernière investigation des lieux s’étant faite de journée, Dahlia tourna son regard vers Aileen pour lui demander d'une voix faible.

-Par où maintenant ?



DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : (mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
(mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
(mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
Depuis l’an dernier, la base n’avait pas changé. La sécurité y était toujours aussi vaseuse. Franchement, quelle base digne de ce nom laisserait passer des gamins aussi facilement ? Elle n’avait eu aucune difficulté à s’y faufiler l’an dernier, idem au début du mois de Juillet, et voilà qu’elle s’y baladait maintenant en pleine nuit pour récupérer des trucs planqués. L’an dernier, elle était avec un pur amateur, un imbécile qui l’avait laissé se débrouiller et qui n’avait été qu’un boulet inutile à son pied. Tandis que maintenant… Son regard se posa rapidement sur Dahlia. Elle était en meilleure compagnie. Avec une espionne, habituée à la forêt, quand elle-même préférait la ville. Elles pourraient habilement se compléter l’une et l’autre pour éviter les erreurs. Parfait. Laissant Dahlia faire diversion pour leur permettre de passer discrètement, elle envoya son Ninjask un peu plus loin pour qu’il fasse du bruit, libérant le passage pour qu’elles puissent se cacher dans un hangar proche. Appuyant sur le bouton d’une de ses Poké Ball, elle fit sortir Joyce, son petit Dedenne, qui illumina faiblement sa queue pour leur permettre de voir un peu, ni l’une ni l’autre n’étant pourvues du don de voir dans l’obscurité. Cependant, elle aurait préféré, au final, qu’il n’en fasse rien. Les grandes cuves qu’elle voyait n’étaient pas des plus rassurantes, même si, à première vue, elles ne semblaient rien contenir de dangereux ou de toxiques. Mais quel intérêt, pour des militaires, de garder des cuves pleines dans une base, sinon d’en faire, à un moment ou à un autre, des armes de destruction ?

« Par où maintenant ? »

Aileen retint un sursaut de surprise. Perdue dans ses observations, elle avait oublié Dahlia, et ça, c’était une très mauvaise idée. Heureusement que la Mentali avait été plus observatrice qu’elle, sur le coup, sinon elles auraient pu se faire attraper en quelques secondes juste pour une erreur d’inattention. Alors… Par où maintenant ? Aileen devait avouer qu’elle n’en avait pas la moindre idée. Elle n’était venue qu’ici en journée, que ce soit la dernière fois, ou l’an dernier. La journée, les patrouilles étaient plus dures à esquiver, même s’il y en avait moins. Qui irait faire mumuse dans une base militaire quand tout le monde peut voir, hein ? La nuit, c’était plus prudent, mais l’inconvénient, c’est que les patrouilles étaient renforcées. N’empêche… Cette base rendait Aileen curieuse. Même après l’avoir intégralement fouillée, elle ne parvenait pas à savoir ce qu’ils y faisaient. L’an dernier, elle avait libéré des Pokémon pour s’enfuir en toute discrétion, et avait pensé, en lisant quelques papiers, qu’ils créaient des médicaments. Quelle idiote. Pourquoi des militaires feraient-ils des médicaments ? La curiosité est un vilain défaut… Comme vouloir savoir ce qu’il y avait derrière cette dernière porte qu’ils n’avaient pu ouvrir. La mallette noire de l’arme atomique ? Le secret du nucléaire ? Bref, elle devait savoir.

« Je propose qu’on suive le même chemin que la dernière fois. Le starter d’Opale n’est plus là pour déclencher les alarmes, on devrait être tranquilles cette fois-ci. »

Sphax lâcha un léger grondement de rire. C’est vrai que la dernière fois, ils n’avaient pu atteindre la porte, car le Galvaran de la Pyroli avait déclenché une alarme en marchant bêtement dessus, les forçant à s’enfuir comme des voleurs pour ne pas se faire prendre la main dans le sac. Bestiole stupide. Aileen n’avait pas trop protesté. Même, elle n’avait rien dit. Ce n’était pas la faute d’Opale. Après tout, la Pyroli possédait son Pokémon depuis moins de vingt-quatre heures, c’était surtout un miracle qu’elle ait pu les suivre jusque-là avec son Pokémon inconnu sur ses talons. Sans un bruit, la jeune préfète quitta le hangar en toute discrétion pour aller se cacher derrière un autre, se plaquant contre la tôle pour ne pas se faire voir, son Dedenne sur l’épaule. Ce dernier, d’ailleurs, avait coupé son attaque Flash pour ne pas les faire repérer. Le lieu semblait calme et tranquille. Peut-être un peu trop, en fait. Mais il valait mieux ne pas se poser trop de questions. Alors. Les toits ou le sol ? Les toits leur assurerait une meilleure visibilité, mais une moins bonne discrétion, à cause de leurs chaussures et de leur positionnement trop stratégique pour être discret. Hm. Il valait mieux rester au sol, pour cette fois.

« Maman ! Il y a quelque chose là-bas, regarde ! »
« Où ça, Kip ? »
« Là-bas, accroché à ce conduit qui fume ! Tu ne le vois pas ? »


Aileen leva les yeux, et esquissa un sourire. Son chaton avait raison. Accroché à une cheminée qui crachait de la fumée, un foulard noir pendouillait discrètement, pas assez visible pour ceux qui ne le cherchaient pas. D’un geste, elle le désigna à Dahlia, et lâcha sa Tarsal, qui se téléporta à côté du foulard, se cachant dans la brume pour le décrocher, avant de revenir vers sa dresseuse en lui tendant l’objet. Aileen le récupéra pour l’enrouler autour de son poignet, avant de tourner un sourire à peine moqueur vers la Mentali.

« Oh, tu as vu ça ? Un foulard abandonné. Il a dû tomber quand Jackie les a accrochés. Heureusement qu’on est là. On va pouvoir le remettre à sa place, à un endroit où il ne se décrochera pas aussi facilement. »

Regard complice, et brofist, avant que les deux athlètes ne se faufilent plus profondément dans la base, ramassant les quelques foulards laissés par Jackie pour les raccrocher aux endroits les plus mauvais. En haut d’une parabole, en nœud papillon au-dessus d’une ampoule… Bref, que des endroits un peu salauds pour gêner leurs éventuels concurrents et rendre leur exercice plus difficile, tout en s’arrangeant pour ne pas se faire attraper par les patrouilles. Car il y en avait. Beaucoup trop. Étrangement, ils semblaient chercher quelque chose. Plus d’une fois, les deux demoiselles faillirent se faire attraper, ne devant leur survie que grâce à leurs réflexes et à la présence de l’autre. Quelques minutes plus tôt, Aileen avait attrapé le poignet de Dahlia pour la tirer sans douceur derrière un hangar, quelques secondes avant qu’une lumière n’éclaire l’endroit où elle se tenait quelques instants plus tôt. Quelques minutes auparavant, c’était à Dahlia de la pousser violemment pour qu’elle se plaque au sol, avant qu’une lampe ne soit braquée là où elle se trouvait avant l’intervention de la Mentali. Finalement, les deux demoiselles avaient trouvé refuge dans un hangar, et s’étaient assises en hauteur, dans un angle mort, pour reprendre leur respiration et faire le point. La brune avait un monstrueux point de côté et sa respiration sifflait après une partie de cache-cache plutôt intense où elle avait essayé d’échapper à une patrouille, avant que sa Zorua ne développe son illusion autour d’elle pour qu’ils passent sans la voir tandis qu’elle se tassait contre le mur, fermant les yeux quand les bottes des militaires l’effleuraient de trop près.

« Eh bé… Ils sont motivés ce soir. T’as vu le nombre de patrouilles ? Il n’y en avait pas autant, la dernière fois. Tu crois qu’on n’est pas seules dans la base ? »



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Dahlia C Black
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1982-dahlia-c-black-l-eclair-rose
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1995-t-card-dahlia-c-black#22546
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
pokemon
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
Dahlia C Black
est un Topdresseur Novice
Dahlia était tapie dans l'ombre de grands barils métalliques avec Aileen. Cela faisait quelques secondes qu'elles restaient simplement statiques au même endroit. Ce qui rendait la Mentali légèrement nerveuse. Elle n'avait pas vraiment envie de se faire attraper et il fallait dire qu'elle n'avait encore jamais participé à une mission d'espionnage. Néanmoins elle devait s'avouer impressionnée par la préfette à ses côtés. Jamais elle n'aurait pensé qu'elle soit aussi à l'aise avec l'infiltration et tout ça. Certes elle avait depuis plus d'un an la formation du Général Jackie, mais tout de même, pour une médecin... La jeune fille aux cheveux roses continuait de scruter les ténèbres environnantes pour ne pas se faire surprendre par une patrouille qui s'éloignerait de son chemin de ronde. Elle avait déjà vu des jeunes qui se défiaient à Carmin sur Mer et allaient fouiner dans la base du Major Bob. Bien sûr cette dernière était bien mieux gardée que celle dans laquelle elles se trouvaient pour le moment. mais tout de même il fallait dire que quand ils se faisaient chopper, la punition était sévère. Pourtant c'était des enfants de personnes que les militaires connaissaient le plus souvent au moins de vue. Alors qu'adviendrait-il des deux jeunes élèves qui étaient en ce moment en train d'infiltrer une base dans la plus pure illégalité. Par réflexe Dahlia posa sa main sur le dos d'Isis pour se rassurer. La Nymphali lui transmit un peu du calme dont elle avait besoin en attendant qu'Aileen ne décide d'un itinéraire.
Finalement la préfette choisi de réitérer le même trajet qu'en début du mois de Juillet quand elles étaient venues ici avec Loan et Opale. Elles avaient cependant du partir avant d'avoir put découvrir tout ce que la base avait à leur révéler à cause du Pokémon d'Opale, le petit chien-lézard avait déclenché l'alarme. Mais Dahlia ne lui en voulait pas, normal pour une non espionne d'avoir du mal à s'infiltrer, surtout quand en plus on venait d'obtenir son Pokémon. Enfin bref, la jeune fille suivi la préfette jusque derrière un autre hangar où elle lui fit signe qu'elles continueraient à se déplacer au sol. Mais la Pyroli lui indiqua alors autre chose avec un petit sourire. Dahlia dut plisser les yeux pour voir ce petit foulard sombre dans l'obscurité. Mais elle eut un sourire tout aussi carnassier en l'apercevant. Voilà déjà un des objets de Jackie trouvé, mais elles voudraient d'abord découvrir ce qui se cachait derrière cette fameuse porte.

-Oh quel joli foulard ! Ce serait dommage que n'importe qui le ramasse.

Le poing de Dahlia se tendit en même temps que celui d'Aileen pour s'entrechoquer dans un geste amical et quasi fraternel. Entre Pyrolis, normal. Même si la jeune fille n'appartenait pas au dortoir de sa camarade, elle participait tout les matins aux entraînements de quoi forger de beaux liens avec le dortoir. Elles se remirent alors en marche, dans la plus absolue des discrétions. Mais la tâche n'était pas aisée, il semblait presque à la Mentali que le nombre de patrouilles avait augmenté. Les soldats semblaient chercher quelqu'un et les deux jeunes filles durent encore plus veiller l'une sur l'autre, s'empêchant à plusieurs reprises de se faire attraper. Et pour corser le tout elles s'étaient mise en tête de compliquer la tâche des autres groupes qui pourraient être envoyés par le Général pour cet exercice. Elles attrapaient les petits foulards qu'elle voyaient pour les disposer à des endroits bien moins faciles d'accès et encore moins visibles. C'était certes fourbe, mais si jamais elles se retrouvaient avec des adversaires, au moins elles auraient un avantage. Elles auraient aussi bien put récupérer l'un de ces foulards et le ramener au Général, mais il y avait toujours cette porte et toutes les deux voulaient trouver ce qu'il y avait derrière.

*Mais ils ont quoi, y a trop de patrouilles pour que ce soit normal. En plus ils s'éloignent des chemins de ronde, y a un truc qui cloche...*

Dahlia pensa cela alors qu'elles s'étaient toutes les deux cachées, reprenant leur respiration. Son coeur battait la chamade et elle avait les jambes qui tremblaient entre la fatigue de ce jeu de policiers et voleurs versions réelle et le stress qui lui tordait l'estomac. Elles avaient échappé de peu aux soldats plus d'une fois, suffisait juste d'un petit foirage d'une seconde et ce serait fini, elle se ferait attraper. Jamais encore Dahlia n'avait vécu de situation aussi stressante.Soudain Aileen fit écho à ses pensées et la jeune Pokéathlète se retourna vers sa supérieur hiérarchique.

-Ouais y en a beaucoup trop. Y a des chances que le Général ait envoyé d'autres groupes, mais à ce moment ils manquent beaucoup de discrétion. Mais on a entendu aucune alarme donc ils se sont pas fait clairement voir, juste des traces ou un truc du genre. Ils sont pas doués, mais ils savent ce qu'ils font. Sinon y aurait déjà eu l'alarme de donnée, c'est ce qui arrivait toujours quand on avait un invité non souhaité chez le Major.

Elles laissèrent passer une dernière patrouille avant de sortir de leur cachette. Dahlia fit sortir son Farfuret, Uriah qui se tourna vers elle avec un air sérieux. Mission ? Ok compris, je pars en reco' ! Dahlia lui fit une légère caresse sur la tête avant de le laisser s'éloigner et de partir en arrière pour voir ce qui se passait. Elle avait tout de même confiance dans la discrétion du type Ténèbres, ayant vu plus d'une fois ses aptitudes à se faire discret quand il surprenait la jeune Pokéathlète. Elles se mirent alors à avancer dans le sens inverse, rentrant bientôt dans la base à proprement parlé. C'était le chemin par lequel elles étaient déjà passées et au fond de ce couloir se trouvait la porte. Elles attendirent qu'un garde passe à un croisement en se cachant chacune dans l'angle d'un mur, leur starter à chacune à coté et prêt à intervenir au moindre problème. Mais l'homme continua sa route avant de sortir de sa poche un paquet de cigarette et d'en allumer une après avoir vérifié autour de lui que personne n'approchait. Sûrement la fumée était elle interdite dans ce lieu. En tout cas cette fumée qui s'éleva du foyer incandescent de la cigarette commença à se répandre dans le couloir et vint chatouiller le nez de la jeune fille. Elle détestait cette odeur nauséabonde qui venait vous empester les habits pendant longtemps et commença à sentir monter en elle un éternuement. Il en fallait pas, elle devait le contenir, elle se mit à bien faire attention de respirer par la bouche, bien profondément pour ne pas éternuer. Puis...

-Atcha !!

Le garde sursauta tout comme Aileen qui ouvrait de grands yeux en regardant sa camarade. Celle ci eut un regard paniqué et son cerveau se mit à fulminer pour trouver une solution. Elles ne pouvaient pas fuit et faire demi tour et si bon chemin, elles y étaient presque. Mais rester ici était impossible avec le garde qui s'approchait déjà en demandant l'identité de la personne qui venait d'éternuer. Elles ne pouvaient non plus compter sur la Zorua, le Pokémon n'aurait pas le temps de mettre son illusion, il fallait faire diversion.
Faisant signe à Aileen de continuer son chemin, Dahlia sorti de derrière son mur en courant et en attirant l'homme qui se mit à courir après elle. Elle s'approcha vivement de l'homme avant de se servir de sa petite taille et de son agilité pour se jeter en avant et passer sous ses jambes avant de tomber lourdement au sol, dans le dos du soldat. Isis vint directement l'aider à se lever avant de commencer à courir, la traînant presque derrière elle. Leur plan fonctionnait l'homme libérait le croisement et le chemin pour Aileen tandis que Dahlia avançait sans vraiment avoir une idée vers où elle allait, l'homme toujours sur les talons. Un dernier coup d'oeil en arrière lui montra qu'Aileen passait le croisement et que l'homme se saisissait d'une Pokéball à sa ceinture. Il lança alors contre elle un Cradopaud. Isis fit un  volte face rapide avant de sembler presque sourire. Elle laissa alors son pouvoir s'échapper et le Vent Féérique qu'elle déchaîna fit voler le Cradopaud en arrière, incapable de continuer la poursuite. L'homme fixa son Pokémon mit KO en un coup et se fit à son tour un volte face pour tenter de donner l'alarme.

-Des intrus ! Il y a des intrus !! Déclenchez l'alarme !



DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : (mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
(mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
(mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
La situation était vraiment trop stressante. Trop de patrouilles. Trop de gardes. Trop de Pokémon qui semblaient surveiller la zone. En toute logique, elles pouvaient toujours repartir, vu qu’Aileen avait un foulard mauve accroché à sa ceinture, foulard récupéré sur un fil électrique entre deux toits, accroché précédemment par Jackie. Mais ni l’une ni l’autre ne voulaient quitter les lieux avec ce foulard, trop facile à attraper à leur goût. Pour quoi allaient-elles passer auprès de leur référente ? Pour deux Pokéathlètes flemmardes qui s’attaquent aux cibles les plus faciles d’accès ? Pfeuh. Hors de question. Alors qu’elle faisait part de cette réflexion à Dahlia, lui disant qu’il y avait un peu trop de monde à son goût, la Mentali abonda dans son sens en lui disant qu’à tous les coups, un groupe avait dû laisser des traces. Un groupe, ou elles, peut-être ? Quoiqu’il en soit s’ils s’étaient fait choper, l’alarme aurait été donnée, car c’est ce qu’ils faisaient quand le Major attrapait un invité surprise dans son campement. Aileen bugua, et tourna la tête vers Dahlia. Major.

« Attends une seconde, par Major, tu n’entends quand même pas le Major Bob ? »

Si. Par Major, elle entendait le Major Bob. Eh bien, elle était de plus en plus surprenante, cette petite. Après avoir laissé passer une patrouille, les deux athlètes sortirent de leur cachette pour s’enfoncer plus profondément dans la base, Dahlia ayant envoyé son Ténéfix en éclaireur, et Aileen son Ninjask. Dédaignant la grande porte pour des raisons évidentes, elles entrèrent par une fenêtre, tombant dans une pièce plongée dans le noir. Il ne leur fallut pas trop longtemps pour progresser, et avancer jusqu’à un croisement. Elles allaient s’y engager quand des bruits de botte se firent entendre. Aussitôt, Sphax saisit sa dresseuse par la manche et la tira dans un coin pour qu’elle aille se cacher, tandis que lui-même rentrait dans sa Poké Ball, n’ayant aucun endroit suffisamment grand pour lui. Le militaire finit par apparaître, et Aileen, cachée derrière une pile de cartons, jeta un coup d’œil vers Dahlia pour voir où elle était planquée. Invisible. C’est plutôt une bonne chose… Mais c’était quoi cette odeur atroce ? Prudemment, elle renifla, et plissa le nez. Ca sentait la cigarette. C’était une véritable infection. Grands dieux, on ne leur a jamais dit, à ces militaires au rabais, que la cigarette essouffle et que pour un militaire, ce n’est pas l’idéal ?

« Atcha ! »

Aileen ouvrit de grands yeux choqués, et tourna la tête vers là d’où provenait le bruit. Non ! Elle n’était pas sérieuse ! Elle n’avait pas fait ça ! Bon sang. Si. Elle l’avait fait. Elle les avait faites repérer en éternuant. Cependant, brusquement, la Mentali bondit de sa cachette, manquant de la faire sursauter la brune qui se tassa un peu plus derrière ses cartons. Aileen la vit passer sous les jambes de l’adulte d’une glissade experte, se relever grâce à Isis, et partir en courant, poursuivie par le militaire. Elle ne  perdit pas une seconde et quitta sa cachette en courant pour tourner à gauche, s’enfuyant dans le couloir à l’aveugle sans savoir où elle allait. La dernière porte était là-bas, droit devant elle, mais il valait mieux qu’elle ne s’y rende pas seule. Alors qu’elle cherchait une cachette, elle se sentit poussée contre un mur par les petites pattes de sa Zorua, qui était sortie de sa Poké Ball pour lui bondir dessus. Se retournant, elle saisit Silica dans ses bras, et cette dernière se concentra très fort pour créer une illusion. Aileen disparut au moment où l’alarme se mettait à sonner, et que trois portes s’ouvraient, laissant passer plusieurs gardes qui semblaient sur le qui-vive. Prenant une grande inspiration, elle cessa de respirer quelques secondes, le temps que tout ce beau monde passe en courant près d’elle. Vite, vite, vite, où elle allait mourir asphyxiée… Elle reprit sa respiration alors que le dernier militaire tournait à l’angle du couloir. Pfouh, un peu plus, et…

« C’était quoi ce bruit ?! »

Et… Merde ! Elle n’avait pas vu qu’il en restait un ! Et en plus, il pointait son arme droit devant lui maintenant ! Très prudemment, la Pyroli recula en silence, effrayée à l’idée que les battements affolés de son cœur ne soient entendus par l’adulte. Il fallait qu’elle reste silencieuse… Très silencieuse… Un carton s’interposa sur sa route, et elle le heurta du talon. L’adulte se tourna immédiatement vers la source du bruit, et tira. La brune n’eut même pas le temps de voir sa vie défiler devant ses yeux. Faisant disparaître son illusion, car encore incapable de faire deux choses à la fois, Silica s’entoura d’un Abri provisoire sur lequel la balle ricocha, pour aller se loger dans une ampoule qu’elle explosa au passage. Aussitôt, Sookie apparut devant elle, entoura son bras avec les siens, et se téléporta avant qu’une nouvelle balle ne soit tirée. Elles atterrirent sur un toit, loin du bâtiment principal et de ses lumières, et la brune se plaqua contre la toiture de tôles froides. Mieux valait grelotter qu’être morte. Sachant qu’elle n’en avait pas fini, Sookie resta assise près d’Aileen, qui attendit que son cœur arrête d’essayer de transpercer sa cage thoracique pour s’enfuir. Elle avait vu la mort de très près. Une fois encore. Et avait été sauvée par ses Pokémon. Une fois encore. En silence, elle rampa jusqu’au centre du toit pour s’y asseoir en tailleurs, après s’être assurée qu’elle ne risquait pas d’être vue.

« Je vais la chercher ? »
« Ouais. »


Sookie se téléporta en silence. Et revint, quelques secondes plus tard, avec la Mentali, secondes que Sphax avait mises à profit pour sortir de sa Poké Ball et s’installer à côté d’Aileen, qu’il sentait troublée. La Mentali s’assit vite en face d’elle, semblant honteuse de s’être fait aussi facilement repérer. Ce n’était pas Aileen qui allait la blâmer, encore trop choquée par la vision du canon du revolver braqué sur elle, entre ses deux yeux. Dahlia devait bien voir, sans doute, l’étincelle de peur qui brillait encore dans le regard de la Pyroli, son corps un peu trop tremblant, ses doigts qui se serraient et se desserraient de manière convulsive, sans même qu’elle ne s’en rende compte. Et le rire presque hystérique qu’elle s’empêchait de sortir pour ne pas se faire repérer. Ca faisait trois fois qu’elle échappait à la mort. La déesse de la chance devait bien l’aimer, au final, pour l’épargner trois fois de suite. Jamais deux sans trois, sans doute. Elle craignait pour la quatrième fois, du coup.

« Je propose qu’on laisse tomber l’exploration, maintenant que toute la base est en alerte à cause de notre manque de discrétion. Ils sont tous à notre recherche, et, en toute honnêteté, j’ai failli me prendre une balle dans la tête, qui a raté sa cible grâce à la vivacité de ma Silica. » Aileen se tut quelques secondes, le temps de calmer un peu sa voix modulée. « L’exercice était juste de récupérer un foulard, maintenant qu’on en a un, on peut… » Sphax tapota sa ceinture, et Aileen ferma les yeux en soupirant. «  … Retourner en chercher un, vu que j’ai perdu celui qu’on avait pendant la téléportation. »

Génial. Génial ! Avec toute cette confusion, l’alerte avait été donnée, il allait leur être quasiment impossible d’aller chercher un nouveau foulard. Et comme elle en avait fait tomber un, ils n’allaient pas être longs à trouver les autres. Comble de l’ironie, elles avaient déplacé tous les foulards pour les mettre à des endroits plus difficiles d’accès, histoire de gêner leurs concurrents. Finalement, c’était elles que ça gênait le plus ! Bien entendu, Aileen n’avait pas perdu de vue l’idée de visiter la dernière salle, mais ce n’était plus une priorité. Si ça risquait de les faire encore tuer, il valait mieux que le mystère reste entier. D’un geste souple, la brune s’accroupit sur le toit, une main posée sur la tôle pour tenir son équilibre.

« Allez, on y retourne. Le Général a dit qu’on avait jusqu’au lever du soleil, et il se lève dans peu de temps. »


Dernière édition par Aileen Sôma le Mar 29 Sep - 23:40, édité 1 fois



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Dahlia C Black
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1982-dahlia-c-black-l-eclair-rose
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1995-t-card-dahlia-c-black#22546
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
pokemon
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
Dahlia C Black
est un Topdresseur Novice
Le bruit assourdissant de l'alarme se mit rapidement à retentir tandis que la Pokéathlète courait sans vraiment savoir où elle allait dans la base. Il lui semblait qu'elle tournait en rond à changer encore et encore de direction, tournant tantôt à droite, tantôt à gauche, tantôt allant tout droit. L'homme qui la poursuivait avait arrêté de la poursuivre, trop occupé à se ruer sur un des boutons qui déclenchait l'alarme et à l'activer. Entendant des bruits de pas qui s'approchaient vivement en face d'elle, la jeune fille donna un coup d'épaule dans une porte à sa droite, aidée par sa Nymphali. Bien sûr la porte s'ouvrit directement, n'étant pas verrouillée,  et elle la referma derrière elle aussitôt. EN dehors elle entendit des bruits de course signe que de nombreux hommes en uniformes militaires passaient juste devant. Elle se tourna alors pour voir dans quel genre d'endroit elle s'était ruée sans même regarder. La voilà dans des WCs et qui ne sentaient pas vraiment bons. A une surveillance faible on pouvait ajouter une mauvaise hygiène, elle se dit que ça changeait en effet énormément du camp du Major Bob. Elle devait trouver un moyen de s'échapper de sortir de cet endroit avant qu'on ne la trouve ici.

-Cherchez mieux, cet intrus peut pas être aller bien loin !

Entendant cette voix, Dahlia sursauta presque et son coeur qui battait déjà la chamade accéléra encore plus, la rendant presque chancelante sur ses ptites gambettes. Elle regarda alors autour d'elle, cherchant un endroit où s'enfuit. La seule chose qu'elle vit était une fenêtre en hauteur, ce genre de petites vitres rectangulaires, souvent proches du plafond. Elle s'en approcha et tenta de l'ouvrir en se hissant sur la pointe des pieds. Non sans mal elle parvint enfin à faire glisser le crochet qui servait de verrou et la fenêtre bascula légèrement jusqu'à être retenue par les arrêts sur chaque coté. Il n'y avait qu'une interstice d'une trentaine de centimètres bien insuffisants pour la laisser s'y glisser. Elle regarda alors ces fameux petits morceaux métalliques qui retenaient la fenêtre. Elle pourrait facilement les casser et se glisser ensuite par la fenêtre pour sortir du bâtiment, ne restait qu'à trouver comment faire.

-Je peux peut être demander à Uriah... merde non je l'ai laissé aller voir si y avait d'autres groupes... quelle conne ! J'espère qu'il va s'en sortir, bon voyons voir comment fai...

Soudain Isis la poussa dans la cabine de toilette la plus proche, ayant entendu les bruits de pas qui se dirigeaient vers la porte que sa dresseuse avait négligé. La porte des WCs s'ouvrit alors dans un fracas avant qu'un homme n'y rentre en grommelant. Il pestait contre cet intrus qui venait de le déranger et contre son chef, disant que malgré l’alerte "Quand faut y aller, faut y aller.". Dahlia retenait son souffle et tenta de verrouiller sans bruits le loquet de la cabine avant de se hisser sur le couvercle de la vespasienne et de jeter un rapide regard par dessus les parois blanches. Un homme en treillis militaire avec un débardeur blanc qui laissait voir sa musculature imposante ainsi qu'une parie de ranger cirées dont la semelle cloutée claquait sur le carrelage avec un bruit qui tranchait net dans cet espace réduit. Dahlia se baissa à nouveau rapidement et ferma brièvement les yeux pour tenter de retrouver son calme en inspirant et respirant profondément sans trop faire de bruit. Encore une fois Isis l'y aida en enroulant ses bandeaux autour des poignets de sa dresseuse, la Nymphali avait vraiment un pouvoir particulier et très appréciable dans ce genre de situations de crise. Dahlia parvint à retrouver assez de calme pour attendre calmement que l'homme ait fini son affaire avant de s'attaquer à cette fenêtre et de s'enfuir pour aussi rejoindre Aileen dès qu'elle le pourrait.

-Bordel c'est pas vrai pas de papier ici... Le bruit de la porte juste à coté de la cabine à coté de Dahlia qui s'ouvre violemment. Bordel c'est des porcs ici ! Ils sont obligés d'en foutre partout ? Pas moyen que jme pose là dessus ! Bon...

L'homme essaya d'ouvrir la cabine dans laquelle la jeune espionne en herbe et sa starter s'étaient réfugiées. Il maugréa en remarquant que celle-ci était déjà "occupée" et toqua avec empressement contre le panneau qui les séparait.

-EH dépêches toi là dedans je dois chier !

Dahlia retint sa respiration avec un hoquet en réfléchissant à toute vitesse pour trouver une solution. Pendant ce temps l'homme retoqua signalant qu'il attendait une réponse rapide et qu'il était vraiment pressé. Mieux vaut vous épargner les termes et expressions imagées avec force détails qu'il utilise. Cela ne fit qu'accentuer la peur qui tordait l'estomac de la jeune fille. Les idées de plus en plus saugrenues traversaient son esprit avant que l'une d'elle ne lui paraisse à peu près réalisable. Elle prit une grande inspiration après avoir bien vérifié que la porte s'ouvrait vers l'extérieur. Prenant son courage à demain elle déverrouilla la porte ce qui fit pousser un soupir de soulagement au militaire. Avant de foncer dans la porte épaule en avant aidée par sa starter qui avait sûrement du comprendre ce que sa dresseuse voulait faire en la voyant prendre son impulsion en direction de la porte. Celle-ci s'ouvrit violemment vers l'extérieur percutant l'homme de plein fouet avec un bruit mat et l'envoyant sur son séant contre le mur derrière tandis que la Pokéathlète se rattrapait avant de se relever dans la hâte et de courir vers la porte de cette pièce et de sortir en courant. L'homme derrière se mit à jurer avant de porter la main à son nez ensanglanté, légèrement groggy.

-Putain mais... merde elle m'a pété le nez !

Dahlia continua de courir vivement dans les couloirs, consciente qu'il y avait de fortes chances qu'elle se fasse intercepter par une des nombreuses patrouilles présentes, pourtant elle ne pouvait s'empêcher de se dire qu'elle devait courir au lieu de réfléchir à où se diriger. Soudain elle remarqua qu'elle arrivait près d'un endroit qu'elle et Aileen avaient  passé tout ce temps à chercher, la fameuse porte et sa pièce mystérieuse. Elle entendit alors des pas venir dans sa direction et senti comme une impression de déjà vu. Bon ben plus qu'à prier pour que celle-ci ne soit pas verrouillée comme la dernière fois. Attrapant la clenche dans sa main, elle l'abaissa et remarqua avec un plaisir intense que la porte pouvait s'ouvrir, ne perdant pas plus de temps elle pénétra dans la pièce sombre sans regarder où elle allait et s'y cacha. Elle referma alors la porte, coupant toute source de lumière et manquant de cogner quelque chose avec son pied. La seule chose qu'elle put rapidement remarquer c'est que la pièce semblait encombrée et qu'il y régnait une forte odeur de produits ménagers. Entendant la patrouille passer une nouvelle fois devant la porte mais cette fois aucun militaire ne s'arrêta pour une raison ou une autre. Elle se mit alors en recherche d'un interrupteur et après avoir touché divers objets qu'elle ne put identifier elle en trouva enfin un et l'alluma. Elle se trouvait dans un local de nettoyage où étaient rangés nombre de balais, serpillières et bouteilles en plastique avec de quoi nettoyer sûrement l'académie de Lansat en entier.

*Tout ce temps passé à chercher... un vieux placard à balais ?!*

La Mentali dut retenir un véritable fou rire qui montait dans sa gorge. Elles avaient mit tellement d'espoirs de trouver quelque chose d'épique, la voilà dans cette fameuse pièce qui ne contenait que de quoi faire le ménage, ce qui ne ferait pas de mal aux WCs cela dit. Elle chercha néanmoins en faisant attention à faire le moins de bruit possible pour voir si elle y trouverait l'un des fameux objet de Jackie, mais rien. Elle ne trouva rien d'intéressant dans cette pièce décevante. Elle s'apprêta alors à réfléchir à un plan quand une voix résonna dans sa tête, la faisant clairement sursauter et se tourner en tout sens pour chercher l'origine de cette voix.

*Dahlia.*

*Mais qu'est ce...*

Une Tarsal apparut devant elle et lui saisit la main avant même qu'elle puisse réagir, prenant de son autre main un des rubans d'Isis et les téléportant toutes les deux sans plus d'explications. Elle se retrouva alors sur un toit de tôles froides, ses yeux cherchant frénétiquement le moindre indice qui lui dirait où elle était et pourquoi ici. Elle n'eut de mal à trouver ce fameux indice et vit Aileen assise sur cet acier humide et froid. Comprenant que la préfette avait envoyé son type Psy la retrouver et qu'elle l'avait sorti de ce bâtiment de malheur. Elle s'assit alors en face de la Pyroli, l'observant avec un regard inquiet quand elle remarqua cette étincelle de peur qui brillait dans son regard. Elle n'avait jamais vu la Pokéathlète aussi perturbée, c'tait à lui en donner froid dans le dos. La préfette des Pyrolis, figure habituellement si sûr d'elle qui bougeait nerveusement ses mains, en proie à un sentiment qui semblait la pétrifier presque. La jeune fille se sentit honteuse. Elle avait entendu un coup de feu quand elle était dans les WCs et si... Non elle ne semblait pas blessée, mais qui sait ce qu'elle avait vécu. Dahlia en eut presque envie de pleurer de honte, mais elle ne devait pas se démonter, elles n'étaient pas encore sorties d'affaire.

Dahlia releva les yeux quand Aileen se mit à parler, donc elle voulait laisser tomber l'exploration, en même temps la jeune Mentali avait découvert la fameuse pièce inconnue et s'apprêta à répondre à Aileen quand celle ci remarqua qu'elle n'avait plus le dernier foulard qu'elle avait récupéré. Parfait, donc elles devraient en chercher un nouveau et le soleil se levait dans peu de temps, voilà qui les obligeait à accélérer le mouvement si elles voulaient mener à bien la mission que leur avait donné le Général Jackie. Se dépêcher alors que la base était maintenant en alerte à cause d'elle. Dahlia se sentit encore plus honteuse et rentra sa tête dans ses épaules. Elle s'avança alors de sa camarade pour lui dire.

-Pour l'exploration, t'en fais pas. Je suis rentré dans cette pièce pour me cacher et... C'était un placard à balais, même pas de foulard dedans, donc franchement... Moi y a autre chose qui m'inquiète, j'ai toujours pas retrouvé Uriah, mon Farfuret que j'avais envoyé voir si il y avait d'autres groupes envoyés par le Général.

Dahlia dut se retenir pour calmer les soubresauts de sa voix tant elle était inquiète pour son Pokémon Ténèbres. Avec l'alerte générale donnée, qui sait ce qui avait put lui arriver. Ah elle avait vraiment foiré jusqu'au bout ! Accompagnée par la Pokéathèlte, elles se déplacèrent sur le toit pour voir où elles se situaient et si il y avait des foulards pas trop loin. Elles se mirent alors à plat ventre sur ces froides parois d'acier et rampèrent jusqu'à avoir un meilleur point de vue tout en restant bien invisibles aux militaires qui ne cessaient de fourmiller en bas. Les chefs beuglaient des ordres tandis que les bleusailles obéissaient et fouillaient le moindre recoin pour trouver le fameux intrus. Heureusement pour le moment les hommes ne semblaient pas avoir compris qu'il y avait plusieurs invités dans la base. Soudain Dahlia vit un petit foulard suspendu à un câble devant elles, celui ne devait pas être électrique sinon elles n'auraient put y mettre le petit bout de tissu. Et par chance ce même câble était raccordé au bâtiment sur lequel elles se trouvaient. Dahlia s'en approcha doucement pour le regarder attentivement. Il était solidement accroché au mur et était d'une épaisseur plus que suffisante. Faisant signe à Aileen qu'elle allait chercher le morceau de tissu avant de rassembler ses cheveux en un chignon d'où ne s'échappait pas une mèche Elle se suspendit à celui-ci par les bras avant de ramener ses jambes autour pour s'y tenir bien fermement la tête vers le bas.
Elle se mit alors à avancer doucement en prenant bien soin de vérifier que personne ne levait la tête pour regarder en l'air, mais les militaires semblaient plus penser qu'elles étaient bien au sol et aucun ne décollait son regard vers le ciel pour sa plus grande chance. L'avancée n'était pas facile, si elle allait trop vite le câble se mettait à se balancer dans tout les sens, lui rendant le déplacement encore plus compliqué. pourtant à ce rythme c'était ses mains et ses jambes qui avaient du mal à tenir. L'épaisseur de sa corde improvisée était certes suffisante pour supporter son poids, mais la pression exercée sur sa peau et ses muscles lui faisait mal. Ses mains lui piquaient tandis que ses jambes semblaient engourdies par le manque d'irrigation. Elle serra donc les dents et parcourut laborieusement les derniers mètres avant d'atteindre le foulard qu'elle décrocha d'un coup sec en l'attrapant de sa main gauche. Quelle erreur ce ne fut pas, car l'impulsion fit vibrer le câble qui se mit à bouger inlassablement de haut en bas. Elle dut agripper fermement pour ne pas tomber au sol et fut complètement paralysée par la peur panique qui l'avait saisi. Dahlia ferma les yeux, cherchant à rester calme tandis que le câble se dandinait toujours cette fois de droite à gauche dans des mouvements plus qu'anarchiques. Elle se sentait presque incapable de faire le chemin inverse et devait retenir des hauts le coeur qui firent monter la bile dans sa gorge. Sûrement qu'Aileen remarqua sa détresse, car sa Tarsal se téléporta sur le ventre de la jeune fille avant de la téléporter pour la deuxième fois, la mettant à l'abris auprès de sa dresseuse.

-Voilà j'ai un foulard et... merci... Je suis désolée, je foire vraiment tout, je suis qu'une... beuuurg...

Dahlia dut se plier en deux sous la violence de ce haut le coeur qui lui fit monter l'estomac au bord des lèvres. Enfin ce fut surtout de la bile qui s'échappa de la bouche de la jeune fille, se répandant sur le toit de tôle et éclaboussant ses chaussures. Elle se laissa aller à genous, hors de vue des gardes qui patrouillaient toujours en bas et tenta de calmer son système digestif qui se tordait encore en tout sens.

Dernière édition par Dahlia C Black le Jeu 17 Sep - 11:56, édité 1 fois



DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : (mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
(mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
(mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
Cette exploration s’avérait plus dangereuse que prévu. Mais elles avaient des ordres. Revenir avec un ruban, ou ne pas revenir du tout ! Cependant, Jackie se doutait-elle que ses élèves risquaient de se faire tirer dessus de la sorte ? Probablement pas. Parce qu’elles n’auraient jamais dû se faire voir, à la base, surtout qu’elles étaient deux espionnes, qui devaient donc savoir dans quoi elles s’engageaient. En l’occurrence, la pièce mystère qu’elles voulaient voir n’était qu’un vulgaire placard à balais, information qui frustrait énormément la préfète en chef, mais moins que de savoir qu’un adulte avait consciemment essayé de lui tirer dessus. Après quelques minutes de calme, le temps de se remettre de leurs émotions, les deux espionnes se remirent en route pour retrouver un ruban. Dahlia fut la première à le trouver. Un petit ruban noir, solidement accroché à un câble dur, qu’elle ne se rappelait pas avoir déplacé. Agilement, la Mentali escalada le pilier pour récupérer le foulard, Aileen la regardant faire d’en bas. Elle y allait lentement, mais sûrement, pour ne pas faire de faux mouvements ou attirer l’attention des soldats en bas. Il lui fallut plusieurs longues minutes pour parvenir jusqu’au sommet, et encore d’autres longues minutes pour se suspendre au câble et progresser jusqu’au foulard. Elle allait faire une bêtise. Comme saisir le foulard et tirer d’un geste sec. Ca ne manqua pas. La seconde suivante, le câble bougeait dans tous les sens, et la Mentali s’y agrippa de toutes ses forces. Sans attendre son ordre, puisqu’il était logique, Sookie s’éleva en vitesse vers la jeune Pokéathlète, la saisit entre ses pattes et la téléporta sur le toit de tôles. La Mentali était sauve. Le foulard était récupéré. Aileen allait la féliciter de cet exploit (car en toute honnêteté, avec la frayeur qu’elle venait de se faire, elle n’aurait jamais pu escalader le pilier jusqu’en haut, et faire le Capumain agile, encore moins) quand Dahlia se plia en deux, prise d’un violent haut le cœur. Sphax saisit alors le tee-shirt de sa dresseuse pour la tirer en arrière, et lui éviter d’être la victime des malaises de sa camarade.

« Mais non tu ne foires pas tout… J’aurais même pas pu monter jusqu’au sommet du pilier, perso… »

Oui, c’est un peu dur de faire des compliments à quelqu’un qui est en train de vomir. Dahlia s’éloigna un peu, Aileen aussi, pour respirer l’air pur en surveillant les mouvements des soldats en bas. Ils semblaient bien déterminés à les retrouver. Aussi, quelle boulette ! Avec tout ce qu’il se passait, la team Rouage, et tout ça, une intrusion dans leur base, évidemment qu’ils étaient au taquet ! Quelles abruties elles faisaient ! Cependant, petit problème. Voilà qu’une patrouille s’approchait de l’endroit où elles étaient cachées.  Il se passa alors quelque chose de très comique, mais de très gênant. Toute la bile relâchée par la Mentali avait glissé le long de la tôle, et termina sa dégringolade… Sur la tête d’un soldat. Aileen ouvrit de grands yeux choqués, et se mordit les lèvres pour ne pas éclater d’un rire nerveux. Il valait mieux qu’elles ne se fassent pas repérer plus que ça.

« Euuurk, c’est quoi ça ?! »
« J’sais pas, mais ça venait du toit… »


Eh merde. Reculant précipitamment avant qu’ils ne lèvent la tête, Aileen se redressa souplement pour filer vers Dahlia. Cette dernière, qui semblait en avoir terminé avec son malaise passager, revenait d’ailleurs vers elle. Parfait. Sans prévenir, elle lui attrapa le poignet pour la tirer légèrement, lui faisant comprendre qu’il fallait partir. Maintenant. La Mentali ne se fit pas prier pour la suivre. Très vite, elles s’éloignèrent de ce bâtiment, sautant de toit en toit pour être un peu plus en sécurité. Cependant, les soldats avaient maintenant compris qu’elles se cachaient en hauteur, et les lumières éclairantes commençaient à s’allumer d’un peu partout pour éclairer la base. Elles devaient progresser au sol. N’y avait-il pas un carton sous lequel se cacher pour traverser en toute sécurité ? Eh, ils font bien ça, dans les jeux vidéos ! Le côté gamin de son esprit avait très envie d’essayer. Le côté rationnel lui murmurait qu’elle mourrait avant d’avoir fait trois pas. Elles pouvaient toujours quitter la base, mais sans Uriah… Bon. Elles allaient trouver un coin où se planquer, et prépareraient un plan pour partir à la recherche du Farfuret. Et quel meilleur endroit pour se cacher que l’endroit d’où venaient toutes ces jolies lumières ? Après tout, c’est bien au cœur même que la base ennemie qu’on ne penserait jamais à les trouver ! Cachée dans un hangar, la brune jeta un coup d’œil au bâtiment principal. En montant sur le toit, elles pourraient trouver un angle mort où s’installer pour préparer leur sauvetage.

« Ok, j’ai une idée. On va se planquer sur le toit du bâtiment principal pour échapper aux lumières, et on avisera pour retrouver ton Farfuret. Ca te va ? »

Ca lui allait. Après avoir laissé passer une patrouille, les deux Pokéathlètes traversèrent assez imprudemment une longue zone à découvert, pour retourner se planquer derrière un hangar. Son cœur battait à mille à l’heure. Elle avait l’impression qu’il allait sortir de sa poitrine. Mais en même temps, le surplus d’adrénaline qu’elle recevait l’empêchait d’avoir réellement peur. Juste de faire des bêtises qu’elle pourrait regretter de sa vie. Ils avaient l’air rapides à la gâchette, ici. Il leur fallut dix bonnes minutes pour traverser le campement sans se faire prendre, et encore plusieurs minutes pour trouver un bon endroit pour escalader. Ce fut en prenant appui sur les bords des fenêtres qu’elles parvinrent à se hisser sur le toit, esquiver les lumières grâce à Silica qui les recouvrait de ses illusions, et se mettre à l’abri entre ce qui ressemblait à deux conduits de cheminée. La lumière n’y passait pas. Par prudence, Silica s’installa entre elles pour maintenir son illusion. Dans un espace aussi restreint, sachant qu’elles se tenaient immobiles, c’était facile pour elle.

« Sook ? Tu veux bien aller chercher Uriah ? »
« Je ne peux pas. »
« Comment ça ? »
« C’est un type Ténèbres. Mes pouvoirs Psys ne le localisent pas. »
« Tu réussis bien à localiser Silica et Sphax, pourtant… »
« Pas pareil. Eux, je les connais alors je les retrouve. Lui, je ne le connais pas, alors je ne peux pas le pister. Il va falloir faire sans moi. »


Aileen soupira. Mince, ça les aurait pourtant bien dépannées. Tant pis, elles allaient faire sans. S’installant un peu plus confortablement sans toucher Silica pour ne pas la déconcentrer, Aileen leva les yeux vers Dahlia, un peu gênée de ne pas pouvoir l’aider.

« Sookie ne peut pas le localiser, c’est un type Ténèbres… Tu as une idée de comment on pourrait le retrouver ? »


Dernière édition par Aileen Sôma le Mar 29 Sep - 23:39, édité 2 fois



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Dahlia C Black
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1982-dahlia-c-black-l-eclair-rose
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1995-t-card-dahlia-c-black#22546
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
pokemon
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
Dahlia C Black
est un Topdresseur Novice
Dahlia resta dans cette position à genoux à se tenir le ventre, tandis que les hauts le coeur continuaient de secouer son buste. Toute cette tension accumulée qui ressortait ainsi, son corps lâchant légèrement après tout ce stress que son cerveau avait accumulé. Elle avait du mal à calmer son estomac qui ne cessait de vouloir expulser un repas qui n'existait pas. Et puis elle se sentait mal, terriblement mal. Sans l'aide de la préfette elle aurait put se faire attraper. Par deux fois son manque d’expérience et ses agissements trop impulsifs avaient failli les faire prendre. Elle comprendrait facilement que la Pyroli lui en veuille. Pourtant celle-ci complimenta Dahlia, tentant de la rassurer. C'était vraiment gentil de sa part. SI elle n'était pas en train de cracher de la bile acide, elle aurait sûrement sourit à la Pyroli. Doucement mais sûrement la Pokéathlète parvint à calmer les soubresauts de son ventre et commença à respirer profondément pour reprendre aussi ses esprits. Elles n'étaient pas encore sorties de cette base et elle se devait de rester calme encore. Tenir bon encore un peu de temps, emmagasiner les émotions qui venaient obscurcir son jugement et rester calme et rationnelle. Elle admirait la Pyroli qui avait si vite repris son calme et le gardait malgré tout. Mais soudain, alors que Dahlia voulut voir ce qu'elle faisait. Elle la vit revenir vivement vers elle et lui attraper le poignet sans plus de cérémonie pour la tirer derrière elle.

*Ok on décampe... et vite*

Elle ne savait pas trop ce qui s'était passé, mais vu la vitesse à laquelle la préfette courrait pour sauter de toit en toit souplement, nul doute qu'elles avaient été à deux doigts de se faire prendre à nouveau. Dahlia avait la mauvaise impression qu'elle y était de nouveau pour quelque chose. Peut être s'était-elle trompée en choisissant cette spécialité. Peut être que le Major Bob avait mit en elle bien trop d'espoir... Ce n'était pas vraiment le moment pour se poser ce genre de questions. Elle secoua la tête pour s'éclaircir les idées et se concentrer sur leur objectif principal. Fuir. Bientôt les spots sur les tour de guets qui entouraient à la fois le complexe et le bâtiment principal s'allumèrent, éclairant les toits pour les retrouver.
Elles sautèrent au sol pour continuer d'avancer à l'abri de ces cercles de lumière qui pourraient les faire repérer très facilement. Elles devaient absolument trouver un endroit où se cacher. Pourquoi se cacher à nouveau ? Eh bien la Mentali n'avait toujours pas récupéré son Farfuret et elle ne partirait jamais de la base sans lui. Pourtant l'aube approchait de plus en plus, les pressant de sortir de l'endroit pour rejoindre le Général Jackie avant la fin du temps imparti. Non. Dahlia préférait encore foirer la mission que leur avait donné la référente des rouges plutôt que d'abandonner Uriah. Une leçon qu'elle avait vite appris avec son père et le Major Bob. "On n'abandonne personne derrière." Voilà ce qu'aimait répéter le champion électrique. Il était un homme bourru, mais sympathique qui avait toujours été patient avec la jeune fille aux cheveux roses. Elle serait à la hauteur des attentes qu'il avait mit en lui. Elle s'en faisait la promesse.

-Ok, j’ai une idée. On va se planquer sur le toit du bâtiment principal pour échapper aux lumières, et on avisera pour retrouver ton Farfuret. Ça te va ?

Dahlia approuva de la tête, ne perdant pas de temps en parlant. De toute façon cette situation stressante lui serrait tellement la gorge qu'elle n'aurait put sortir aucun son. Ou peut être que si, un vulgaire croassement enroué. Néanmoins elle suivit la Pyroli à travers le dédale de cette base. Les patrouilles étaient toujours aussi nombreuses, mais surtout elles ne suivaient plus de schéma prédéfini, elles allaient et venaient entre les différentes cachettes potentielles. Entre ça et les cercles de lumière qui se déplaçaient sans arrêt, passant parfois juste dans leur chemin, les forçant à s'arrêter vivement pour se mettre à couvert. Elle transpirait à grosse gouttes. Non pas que l'effort physique soit si important, mais toutes ces sensations mélangées mettaient son corps dans tout ses états. Entre la peur, le stress et pourtant une sorte d'excitation sourde qui la poussait à continuer. Sans parler de l'urgence de retrouver son Pokémon.
Finalement après un temps qui lui parut durer une éternité, elles trouvèrent enfin un moyen de grimper sur le toit, se cachant des rayons de lumière grâce aux illusions du Zorua d'Aileen. Un tel Pokémon était vraiment utile. Dahlia, elle regrettait de ne pas être plus utile. Elles se posèrent alors le dos à deux conduites de fumée, bien à l'abri dans l'ombre. Dahlia en profita pour reprendre son souffle. Son estomac s'était certes calmé, mais courir ainsi et se frayer un chemin dans ce dédale n'était pas vraiment la meilleure chose pour ne pas de nouveau avoir envie de vomir. Elle avait le coeur au bord des lèvres, mais elle tenait bon. Après quelques instants, la voix d'Aileen brisa à nouveau le silence. La Tarsal de sa camarade ne pouvait détecter Uriah à cause de son type Ténèbres. Elles se retrouvaient dans une impasse.
La jeune Pokéthlète se mit à réfléchir à toute allure. Elle n'avait pas de Pokémon qui pouvait détecter le Farfuret à distance. Non plus aucun qui pouvait voler et le repérer des airs... Mais peut être pouvait-elle le détecter depuis le sol. Voir même sous le sol. Soudain la jeune fille eut une idée, elle se dit que ça pourrait marcher. Elle refit sortir son Kraknoix. Elle qui n'avait jamais pensé au petit Pokémon Sol dans sa spécialité vu qu'il n'arrivait pas à la suivre pendant les entraînements. Elle avait vraiment négligé quelque chose de très important. Krok' se déplaçait très bien sous terre et ne risquerait pas de se faire repérer. Et puis il pourrait capter les vibrations de tout ceux qui marchaient juste au dessus de lui. Il devait forcément y avoir une grande différence entre les pas d'un homme adulte en bottes militaires et ceux d'un Farfuret agile et bien plus discret. Ne restait qu'à espérer que le Pokémon se déplaçait au sol et que Krok' arrive à le retrouver, mais ça valait le coup d'essayer.

-Je vais envoyer Krok le trouver depuis le sol, si ça se trouve il le trouvera. Ca vaut le coup d'essayer et j'ai confiance en lui. Tu y vas Krok' ?

Le petit Kraknoix gazouilla avant de s'avancer au bord du toit dès que la lumière fut passé et il tomba pour creuser directement un tunnel et partir à la recherche de son compagnon. Dahlia se laissa aller contre le conduit, épuisée. Ne restait plus qu'à attendre. Elle priait pour qu'il le retrouve et qu'ils ne soient pas trop long à revenir. Elle se sentait vraiment lasse, toute l'énergie dont elle avait fait preuve en partant semblait avoir été absorbé dans le tourbillon de ses émotions. Elle ferma quelques secondes les yeux pour se concentrer et se calmer. Isis était rentrée dans sa Pokéball quand il avait fallu grimper et Dahlia avait peur de la faire sortir et d'alerter des soldats par n'importe quelle manière. Avec la chance qu'elle avait aujourd'hui, ils auraient encore put apercevoir l’éclat rouge de la Pokéball qui s'active. Il lui fallait donc se calmer seule, sans l'aide de sa type Fée. Elle tourna son regard vers Aileen.

-Je suis désolée... je suis vraiment un boulet... On a failli se faire prendre trois fois si t'étais pas là. Tu nous a sauvé trois fois... je suis vraiment nulle, pardon.



DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : (mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
(mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
(mission) Mission : Impossible. [Terminé] Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
Sookie n’arrivait pas à retrouver le Farfuret. C’était pour le moins problématique. Aileen retint un juron sonore. Eh merde ! Elle avait tellement compté sur les pouvoirs psychiques de sa Tarsal, pourtant, et sur son don de téléportation… Tant pis, elles feraient autrement. En allant le chercher par elles-mêmes, pour commencer. Parvenue à cette constatation également, Dahlia fit sortir son Kraknoix, qui s’approcha du toit pour sauter et s’enfoncer dans la terre sans faire le moindre bruit. Plongeant la main dans son sac, Aileen appuya sur un Poké Ball pour laisser sortir son Ninjask, qui fila après avoir reçu ses ordres. Localiser le Farfuret, le ramener discrètement ici. Okay. C’était peut-être le seul qu’elle pouvait envoyer, de toute son équipe. Sphax n’accepterait pas de s’éloigner, et laisser sortir Hilda serait dangereux, à cause du rayon rouge de la Poké Ball. Il n’y aurait donc que Krok et Aurum pour retrouver Uriah, ce qui était largement suffisant vu qu’ils avaient le camp entier contre eux. S’installant plus confortablement dans cet espace réduit, Aileen tendit la main pour caresser la tête de sa brave petite Silica. La Zorua avait beaucoup changé, en six mois de vie avec elle. De timide et effacée, elle était devenue enthousiaste et joueuse. De peureuse, elle était devenue courageuse. Et pleine d’initiatives. Elle avait pensé toute seule à lancer un Abri pour la protéger, et maintenait l’illusion depuis plusieurs minutes sans même qu’elle ne le lui ait demandé. Dahlia reprenant la parole, Aileen releva la tête avant de froncer les sourcils.

« Ne dis pas n’importe quoi. Activer une alarme, ça peut arriver. On est deux gamines, pas des agentes surentraînées, même si on a eu Jackie comme prof particulier. Et tu veux qu’on parle de boulets ? J’ai failli prendre une balle dans la tête pour un vulgaire placard à balais ! Ca m’apprendra à jouer avec ma vie, tiens. »

Sans rien dire, Sphax se coucha pour poser sa tête blanche sur les cuisses de sa dresseuse, histoire de lui remonter discrètement le moral et la rassurer sans rien dire. Silica n’eut pas cette subtilité. Avisant l’absence de la Nymphali, et les mains quelque peu tremblantes de Dahlia, elle se redressa pour grimper sur ses genoux, et s’y installer en rond pour recevoir des câlins, faisant sourire à demi sa dresseuse. Qu’elle était gentille, sa Silica, quand même. Sa main s’égara sur la tête de Sphax, qui ferma les yeux, acceptant sans protester ces caresses qu’il détestait tant, en règle générale. Mais bon. Si ça peut aider sa dresseuse à arrêter de stresser, hein… Les deux Pokéathlètes restèrent silencieuses pendant de longues minutes, regardant tout autour d’elle pour voir revenir Krok, Aurum, ou Uriah. Mais rien ne venait. C’était une véritable torture. Et bizarrement, ce n’était plus aussi excitant que ça pour la brune. Sans doute la perspective d’avoir vu, une nouvelle fois, la mort de très près… Enfin bon. Le principal était de retrouver le Farfuret et de s’enfuir pour ramener le foulard à Jackie avant que le soleil ne se lève. Autrement dit, dans moins de trente minutes, si sa montre ne s’était pas arrêtée. Le ciel commençait à rougeoyer, montrant l’arrivée proche de l’astre solaire. Elles étaient mal. Très mal…

« Uriah revient avec Aurum et Krok les suit sous terre. »
« Comment tu sais ça ? »
« Lève la tête. »


Obéissant à sa Tarsal, Aileen leva la tête, pour apercevoir brièvement une ombre trancher la lumière naissante. Seyn ! Comment avait-elle pu oublier son Nosferalto ? Ce dernier, par la voie des airs, avait suivi leurs péripéties, sans jamais pouvoir trop s’approcher, de peur d’être repéré par les militaires. Mais, profitant de sa position en hauteur, il avait survolé le camp pour retrouver la trace des trois Pokémon avant de tenir Sookie informée de la situation. Très intelligent. Aileen leva un pouce en l’air pour féliciter son Pokémon, quelques secondes avant que ce dernier ne plonge en piqué, pour remonter sans la moindre difficulté, le Farfuret sur son dos et le Kraknoix dans la gueule. Se posant, il laissa tout le monde descendre pour que chacun regagne ses Poké Ball, et s’approcha d’Aileen en sautillant, pas très à l’aise sur le sol. Cette dernière tendit la main pour lui caresser la tête, laissant le Nosferalto la mâchonner affectueusement. Ca ne lui ferait que quelques marques en plus sur le bras.

« Bravo Seyn, tu as géré. Pour tout te dire, je t’avais un peu oublié… » Le Nosferalto roula des yeux, satisfait d’entendre ça. « Belle prise d’initiative en tout cas. On verra plus tard pour la récompense, avant ça, il faut qu’on s’en aille. »

Le Nosferalto acquiesça, et laissa sa dresseuse se redresser, toujours protégée par les illusions de Silica. Retraverser toute la base en moins de trente minutes serait impossible. Sookie ne pourrait jamais les téléporter de l’autre côté du mur, c’était un peu trop loin pour elle. Après tout, elle avait une Tarsal, pas une Gardevoir… Alors comment faire ? Seyn pourrait la transporter. Mais il ne pourrait pas les transporter toutes les deux. L’une après l’autre, à la limite ? Non, elles n’avaient plus le temps. Ca se ferait donc à l’ancienne. L’une partirait avec Seyn, l’autre retraverserait le camp pour se téléporter derrière le mur d’enceinte. Donc… Elle. En tant que préfète en chef, Aileen estimait que la sécurité de Dahlia lui incombait, et qu’elle ne pouvait décemment pas lui demander de retraverser tout le campement, ce qui représentait un gros danger vu comment les militaires semblaient au taquet depuis la sonnerie de l’alarme de la base. Et puis la Mentali semblait suffisamment troublée comme ça, pas la peine de lui mettre encore plus de pression.

« On a moins de trente minutes pour quitter la base et retrouver Jackie, donc… Seyn, tu portes Dahlia de l’autre côté du mur, sans te faire voir. Je vais m’en approcher suffisamment pour que Sookie me téléporte sans danger. »

Dahlia sembla vouloir protester, mais dans un battement d’ailes, Seyn l’attrapa pour s’envoler très haut dans le ciel, abandonnant sa dresseuse sur le toit. Silica, qui ne parvenait plus à maintenir son illusion, retourna dans sa Poké Ball, laissant la protection d’Aileen à Sphax. S’approchant du bord du toit, la brune regarda en bas. Comment savoir si quelqu’un regardait par les fenêtres à ce moment-là ? Ce serait dommage qu’elle prenne appui sur une fenêtre au moment où quelqu’un regardait… Tâtonnant dans son sac, elle en sortit la Poké Ball de son Ninjask, le plus à même de l’aider dans cette tâche. Sans un bruit, le Ninjask alla se positionner près des fenêtres, et vibra doucement pour lui faire signe qu’elle pouvait descendre. Ca, c’était l’étape la plus facile. Il lui restait tout le camp, maintenant. Avec les patrouilles, les lumières, les militaires surentraînés… Heureusement, elle n’avait pas à aller bien loin. Juste s’approcher suffisamment du mur pour être téléportée de l’autre côté. Suivant son Absol, qui la guidait dans la base, elle s’efforça de rester presque toujours dans l’ombre, invisible et silencieuse. C’était ardu. Vraiment. Autant de patrouilles ! Peut-être étaient-ils nerveux depuis le coup d’éclat de la Team Rouage ? Elle n’en avait aucune idée, et très franchement, ça ne l’intéressait pas. Le plus important était de sortir d’ici. Heureusement, Aurum les guidait depuis les airs. Aileen ne le voyait pas, mais Sphax, oui, la brune se contentait donc de suivre son starter, faisant aveuglément confiance à ses deux Pokémon. Finalement, ils entrèrent dans un hangar, et la petite voix de Sookie résonna dans sa tête.

« C’est bon, je peux te téléporter. Je le fais ? »
« Si possible. J’aurai du mal à m’approcher plus que ça de toute manière. »


Dans un éclat rougeâtre, la Tarsal apparut devant elle, et la téléporta après que les deux autres Pokémon aient réintégré leurs Poké Ball. La seconde suivante, elle était dans la forêt, à quelques mètres du mur, aux côtés de Dahlia et d’un Seyn passablement épuisé, qui réintégra sa Poké Ball sans demander son reste. Après un bref coup d’œil soulagé, les deux filles levèrent les yeux vers le ciel, qui rougeoyait de plus en plus. Il devait leur rester quinze minutes… En courant sans s’arrêter, il y avait une toute petite chance qu’elles atteignent le village et qu’elles croisent Jackie avant que le soleil ne se lève. Nouveau coup d’œil. Et les deux Pokéathlètes filèrent dans la forêt, non sans avoir vérifié que le ruban était bien accroché à la ceinture de Dahlia. Parce qu’après tout ça, il aurait été dommage qu’elles doivent tout recommencer depuis le début…

[ Mission terminée o/ ]



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Compte PNJ
Icon : (mission) Mission : Impossible. [Terminé] CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12829
(mission) Mission : Impossible. [Terminé] CeOUB4f
-
-
0
0
12829
pokemon
(mission) Mission : Impossible. [Terminé] CeOUB4f
-
-
0
0
12829
Compte PNJ
est un PNJs
MOdération

Aileen J'ai bien apprécié la lecture de cette mission. Le mystère autour de cette étrange porte, en plus de la mission en elle-même, rajoute un peu de piment à celle-ci. Il y a une très bonne utilisation des divers Pokémons à la disposition d'Aileen au cours du rp (Je ne préfère pas savoir ce qu'il serait advenu d'elle si elle n'en avait eu aucun...), et l'intervention finale du Nosferalto est bien amenée. Ce n'était pas très gentil de rendre l'accès aux foulards plus difficile... Surtout qu'au final, cela se retourne contre vous! C'était sympathique, comme revirement. On ne récolte que ce que l'on sème...

Dahlia Il en va de même que pour ta partenaire. Attention juste à certaines tournures de phrase, on a le droit à des formulations étranges, parfois. Mis à part cela, c'est très bien! Comme les personnages, on veut savoir ce qui se cache derrière cette porte, et tout comme eux... Bah on ne s'attendait pas à ça. Ça aurait peut-être été plus sympa si vous le découvriez à deux, mais tant pis! Ce qui est sympa, c'est que l'intrigue est en permanence relancée, d'abord avec la porte, puis les foulards, puis la disparition du Farfuret. Très élégant, sinon, la prestation de Dahlia juste après avoir récupéré le foulard.

■■■■□ - Quatre étoiles, c'est génial ! Vous vous êtes vraiment appliqués et montrés originaux dans l'écriture et dans le déroulement !
Aileen, tu reçois 160 jetons, 20 expérience supplémentaire, ainsi qu'un Calcium (+10 Att. Spé. de façon permanente)
Dahlia, tu reçois 120 jetons, 20 expérience supplémentaire, ainsi qu'un Foulard Militaire (+1 Athlétisme )



(mission) Mission : Impossible. [Terminé] 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum