[0271] Le monde te conviens pas? Arrête de te plaindre, change-le! [Terminé] [MENTALI]
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: [0271] Le monde te conviens pas? Arrête de te plaindre, change-le! [Terminé] [MENTALI]   Lun 24 Aoû - 2:43
Ellie S. Grants

"Adventure must start with running away from home."

Nom : Grants.
Prénom : Ellie Serenn.
Âge : 13 ans, anniversaire le 6 septembre.
Région d'origine : Rhode, Phénacit.
Ambitions futures : Devenir une Ranger et une Éleveuse afin de participer au repeuplement de sa région natale et à la protection de sa faune, les Pokémon sauvages étant extrêmement rares dans la région de Rhode.


Even if no one in the world believes you,
Stick out your chest and scream in defiance.

DESCRIPTION

Orgueilleuse - Timide - Dévouée - Maladroite - Kawai - Coquette - Geek Powa - Passionnée - Petite - Pédagogue - Mordante

Je peux le faire, tais toi! ~ Voilà l'une des phrases qu'elle répète le plus souvent, parfois à tort. Mais bon, ça, on ne peut pas le savoir sans essayer avant, non? Surtout que de dire qu'elle ne peut pas, c'est un peu gênant. Voyez, la petite demoiselle a de l'orgueil et pas toujours en petite quantité. Quitte à se mettre dans l'embarras de par son entêtement, rien ne l'empêche de s'en tenir à ses critères d'excellence, tentant de dissimuler de tous les moyens possibles et imaginables sa faiblesse. Parce que oui, elle n'a pas confiance en elle, pas des masses en tout cas, donc il faut bien compenser ailleurs, si elle veut se prouver à elle-même et aux autres sa valeur. Toujours, Ellie se relèvera et tentera de faire les choses par ses propres moyens. Vaut encore mieux empiler quatre chaises, faire un vrai spectacle d'acrobate et manquer de peu de se casser le cou plutôt que de demander à quelqu'un de l'aide pour atteindre un truc sur une trop haute étagère. Car bon, qu'en penseraient les gens? Oui, je pense que vous avez raison. On peut aussi rajouter à la liste son sens des priorités totalement à revoir.

Regarde les autres, ils sont mieux! ~ Vu le point précédent, celui-ci peut sembler un peu contradictoire, mais c'est pourtant la stricte vérité. Ellie est timide, elle n'aime pas être sur le devant de la scène, préférant encore la compagnie de son petit cercle fermé d'amis au feu des projecteurs. Se refermant alors totalement sur elle-même, beaucoup lui prêtent à tort une réputation de grognonne agressive alors que ce n'est rien de plus qu'un autre mécanisme de défense. Les compliments, très peu pour elle, ça prouve qu'on l'a regardé de cette façon "là", c'est forcément intimidant! Enfin, pas déplaisant en tout cas, mais grrr grrrr! C'est le mal! Rien d'étonnant, donc, à ce qu'elle déteste se montrer en costume de bain, entre autres choses, bien que dans ce cas ci ce soit surtout du à un certain complexe en particulier, mais ça, je vous laisse deviner. Après tout, suffit de regarder une ou deux images et de voir ce qui cloche ou, plutôt, ce qui n'est tout simplement pas là. (Un petit indice, ça commence par "poi" et ça se termine par "trine".)

Si tu as besoin... Enfin, ou pas... ~ Le cercle social de notre demoiselle n'est, comme soulevé un peu plus haut, pas très étendu. Ce faisant, le peu de gens qui réussissent à l'entourer, elle les chérit, beaucoup. Affectueuse, à l'écoute, protectrice et tendre lorsque le coeur lui en dit, c'est en la présence des gens qui lui sont chers que ses qualités rayonnent vraiment. Elle ne sait pas toujours comment l'exprimer avec des mots, mais vous pouvez être certains que sa loyauté n'est pas faite en papier mâcher. À sa façon, lentement, mais très certainement, notre petite Miss trouvera le moyen de vous faire comprendre à quel point vous comptez. Et vous pouvez être certains que ce sera toujours sincère, toujours.

Aieuuuuh!! ~ La future ranger a du cran, de l'énergie et de l'orgueil, forcément qu'elle se laisse emporter de temps en temps. C'est une petite boule d'énergie qui ne tient pas en place et aux rêves plus grands que nature, bien sûr qu'elle va trébucher de temps à autres. Enfin, c'est plutôt léger. Disons qu'elle trébuche souvent? Non? Oui, j'avoue, elle échappe des trucs aussi, elle ne sait pas trop cuisiner et il lui arrive de foncer sur des gens. Sinon notre héroïne a du mal à manger sans faire au moins un dégât, elle fonce dans les poteaux aussi, je vous ai dit qu'elle tombe toujours à vélo? Non, mais c'est pas de la mauvaise volonté ni rien. Je vous ai raconté la fois ou elle a trébuché sur la même racine, trois fois dans la même journée? Oui? Bon, et la fois où...

Oww la pelu-- Non, mais de quoi je me mêle?! ~ Des plaisirs coupables, tout le monde en a, c'est un fait. Notre petite aventurière préférée n'échappe pas à la règle et ce, de bien des façons. Le plus évident? Le mignon. Comment pourrais-je vous dire ça... Les lapins, les tigres, les bébé Pokémon, les Pokémon fée, les panda, les gros ours, même certains Pokemon qui ont une gueule à faire peur -comme Gloom, Victreebel ou Wobbuffet- mais qui pour une raison ou une autre la font fondre tout simplement. Ellie aime ce qui est mignon, en peluche, en pyjama, sur un panier repas, à la télévision, dans un jeu vidéo, en vrai ou en peluche, surtout en peluche, j'ai parlé des peluches? Mais attention, elle ne le dira pas ouvertement, là encore, son orgueil ne le permettrait pas. Elle reste donc sur place, les yeux grands comme des soucoupes, les joues rosées à regarder partout pour s'assurer qu'on ne va pas la surprendre en plein moment de faiblesse. Et si ça arrive, attention au retour de bâton!

Je me demande si cette jupe... ~ Il n'y a pas que sur les Pokémon qu'elle aime le mignon. Malgré les apparences trompeuses et sa timidité importante, notre demoiselle au regard noisette adore avoir l'air jolie. Que ce soit par des petites robes, des accessoires, une jolie coiffure, peu importe. C'est qu'elle est complexe notre petite. Là où ça coince, c'est dans l'exécution. Se maquiller? Non, mais de qui je me moque, elle va se crever un oeil avec son gloss et se mettre du mascara partout, il ne faut pas trop compter là-dessus. Bon, les vêtements alors? Il faut savoir que sa garde-robe a été entièrement sélectionnée par sa petite soeur, Melody. Lorsqu'Ellie tente de choisir elle-même, ça se termine en apocalypse visuel qui aurait de quoi assassiner d'un coup n'importe quel styliste. Elle est nulle, mais nulle à un point c'est pas possible. Et pourtant elle raffole de ces trucs, mais il faut avouer que lorsque l'on est toujours forcé de s'habiller dans le rayon pour enfant, ce n'est pas toujours facile. Heureusement qu'elle est encore capable de demander de façon détournée à ses aînées au sein du dortoir de la chouchouter. Rien ne vaut une bonne séance de mise en beauté! Les autres filles ont donc un mannequin docile et elle peut vivre ses petites fantaisies de jeune fille mignonne, tout le monde y gagne au final.

Que la force soit avec vous! ~ Pour continuer sur notre lancée, la petite Miss a un imaginaire assez facilement influençable, notamment par les grands classiques. Une référence n'attend pas l'autre, renvoyant à un univers cinématographique, à un manga populaire ou même à un simple jeu vidéo assez connu. En meme temps, avec une histoire dans laquelle même son père a disparu en faisant une référence à Jurassic Park, il fallait s'attendre à ce que le personnage derrière devienne un peu tordu. Pas d'inquiétude, du coup, si elle vous souhaite d'être accompagné par la Force, qu'elle compare une situation à celle d'un film en particulier, demande un deus ex machina ou se prenne pour un personnage de jrpg, c'est normal tout ça. Oui, bon, j'avoue que c'est relatif, mais ça permet une petite touche de fantaisie! Et puis qu'est-ce que l'on en a à faire que les références à la culture populaire ne soient pas intemporelles? De toute façon le rp ce ne l'est pas non plus! Je viens de briser le quatrième mur? Oui et alors?! Faudra vous y faire, c'est super populaire ça aussi. Je peux la placer ma référence à Deadpool? Je peux, je peux?

Je suis la reine de la montagne! ~ Notre petite Miss est passionnée, sincère, spontanée et elle fait tout en sautant les deux pieds dedans. Lorsqu'elle s'embarque dans un projet, c'est sans hésiter, sans regarder derrière, sans se demander à deux fois si c'est bien. Son esprit est simple, décidé et elle se contente de se fixer des objectifs qui vont de pair avec sa motivation. C'est une personne entière qui se laisse guider par ses émotions, par les élans de sa logique parfois douteuse, mais toujours pleine de bonnes intentions. Le coeur au bon endroit, l'engagement ne l'inquiète pas outre mesure, lorsque vient le temps de réaliser ce qui pourrait pourtant sembler impossible. C'est qu'elle a du cran et de la volonté, cette petite fille à la chevelure châtain, déjà bien mature pour son âge. Rien ni personne ne saurait l'intimider ou lui faire rebrousser chemin, parce que quand on veut vraiment, on peut et qu'importe les obstacles. Comme quoi ce n'est pas la taille qui fait les grands leaders.

Je suis petite, mais en fait je suis un géant! ~ En parlant de taille... Dans les petits pots les meilleurs onguents, non? À 144 centimètres, on va espérer que c'est vrai. Si si, je ne me suis pas trompée. Ellie est toute petite, toute délicate, toute gamine. Légère, on pourrait croire qu'un simple coup de vent saurait la faucher et la faire tomber -ce qui est plausible au fond, faut bien que cette maladresse vienne de quelque part- et c'est un peu un sujet ambiguë. Certes, les trucs petits sont toujours les plus mignons et elle aime être mignonne, même si elle n'aime pas les compliments car ça veut dire qu'elle attire l'attention, même si au fond elle aime bien parce que ça flatte son orgueil. Vous savez quoi? J'abandonne! Comment un être aussi petit peut-il être un tel casse-tête? Si minuscule et l'esprit pourtant si grand, si vaste, complexe et même ambitieux. C'est peut-être pour ça que les gens ne peuvent pas s'empêcher de la remarquer malgré son gabarit dérisoire. Parce que même petite, la complexité de son âme et le charisme qu'elle dégage n'est pas moins impressionnant. Comme quoi même en étant petit, on peut être Godzilla. Mais en mignon, hein!

Non, pas comme ça! Ils t'enseignent rien ou quoi? ~ Je pense déjà vous avoir dit que notre Miss était dévouée et tout le pataclan qui vient avec, mais vous ais-je dit qu'elle avait aussi l'âme d'un enseignant? Ça vous en bouche un coin je parie. Mais est-ce si surprenant? Elle aime partager sa vision des choses à ceux qui sont près d'elle, aime guider les gens et les aider à trouver le chemin qui leur convient à eux, quitte à parfois dériver du sien sans le remarquer. Certes, elle ne semble pas particulièrement patiente, mais lorsque prise au sérieux la jeune fille pourrait vous épater. C'est qu'elle a un côté plutôt serein et engageant, sous toute cette couche d'énergie, d'insécurité et de mouvement perpétuel. Le plus important, toutefois, demeure sa sincérité et son ouverture d'esprit, inestimables pour tout professeur qui se respecte. Ajoutons là dedans un fanatisme certain pour le champion du Centre de formation Pokémon de Rhode, cherchant à répliquer les meilleurs côtés de ce dernier et le résultat est, contre toutes attentes, solide et convaincant.

RAWR! I'M A TIGEEER!! ~ Ne nous reste plus qu'un morceau à caser dans ce petit puzzle aux nombreuses pièces. Un élément qui est un peu partout, mais un peu nulle part en même temps. Le joli papier scintillant qui vient emballer tout le reste, unir tous ces traits qui, pourtant, semblent partir dans tous les sens. Je parle bien sûr de son mécanisme de défense, de son côté sauvage et revêche, de ce qui lui vaut le titre de Tsundere. Que ce soit la timidité, la douleur, la solitude ou la peur, la réaction est la même, la protection ne change pas, même quand elle n'est pas efficace. Elle éloigne les autres, elle tape, elle grogne et se referme sur elle-même. C'est qu'elle est petite, fragile et isolée, il faut bien que la Miss se protège, d'une façon ou d'une autre. À long terme, bien sûr que ça la fait souffrir, bien sûr qu'elle aimerait ne pas être comme ça, mais en attendant la blonde l'est, à défaut de pouvoir gérer de façon plus posée et plus mature. Ne vous étonnez donc pas, si vous deviez constituer une menace quelconque, de vous faire malmener et repousser de toutes les façons possibles et imaginables. Pourtant, si vous vous accrochez, si vous tentez de la comprendre, je ne peux pas dire que vous ne le regretterez jamais, mais il y a un truc que je peux vous promettre. Ça vaut le coup.

HISTOIRE

Je suis née loin d'ici, très loin, quelque part dans le désert de Rhode, dans la ville de Phénacit. Vous savez, la ville aux mille fontaines, brillante et fraîche au beau milieu de, bah de rien en fait. C'est une belle ville, je le reconnais, mais elle est loin de tout. Lorsqu'on a fait le tour une fois, toutes les autres fois sont pareilles alors, dès qu'on a l'habitude des fontaines et de leur eau cristalline, ça s'arrête là. Mais bon, j'imagine que toute cette partie ne vous intéresse pas, alors je continue. Mon père était un archéologue, dévoué entièrement à l'étude et à la réanimation des fossiles. Un jour, il a reçu un appel d'un certain monsieur Hammond, un homme d'affaire qui voulait son avis pour un projet encore secret, quelque part dans les îles oranges, sur un petit bout de terre privé. Il n'en est jamais revenu et on n'a jamais voulu nous dire pourquoi, la compagnie nous a seulement envoyé un gros montant d'argent, pour le dédommagement et pour les funérailles. Ce fut la fin du Professeur Grants. Ma mère, maintenant seule pour s'occuper de trois enfants, du trouver un nouvel emploi, quoi de plus logique. C'est finalement à la Tour Titanite qu'elle fut engagée, pour son plus grand plaisir. Elle y travaille encore d'ailleurs, c'est elle qui s'occupe du guichet des bingo Pokémon du mercredi au dimanche, sur les quarts de nuit. Il y a vraiment des gens qui n'ont pas d'heure pour aller perdre de l'argent. J'ai aussi une petite soeur, elle a deux ans de moins et elle est plutôt bête. Ses grands yeux sombres et vides ressemblent à ceux d'une carpe morte et elle est fan de Justine Bibeurre, je pense que c'est plutôt éloquent. Elle passe son temps à me chercher des noises et je le lui rends bien. Cette petite peste mérite d'être remise à sa place une fois de temps en temps, pour le bien de tous.

Ne reste plus qu'un individu, vous l'aurez deviné, mon grand frère. De son nom complet Boyden Grants, il passe toutes ses journées au Mont Bataille, occupant la fonction de plus puissant dresseur de la zone 4. Enfin, il est aussi le seul mec de toute la zone alors il se la pète un peu à dire qu'il a un harem quand aucune fille ne regarde, mais sinon il n'est pas méchant. Il a un Anorith, cadeau de mon père, un Grodoudou, l'ancien Pokémon de ma mère dans ses jeunes années, lorsqu'elle était en stage au centre Pokémon, et un Hitmontop qu'il a lui même fait importer. Ouais, parce qu'à Rhode, on importe les Pokémon, pas moyen de faire autrement. Les marchands ne vendent même pas de pokeball, ce n'est pas la peine. Il y a si peu de Pokemon sauvages, pratiquement personne ne se donne plus la peine de les traquer pour la capture. Autant partir à la recherche d'un Pokémon légendaire, les chances de réussite sont pratiquement les mêmes.

Quand j'étais gamine, ou plus jeune en tout cas, je pensais que c'était normal. Je ne comprenais pas, je ne cherchais pas de réponses. C'était juste comme ça, c'est tout. Ce n'est que bien plus tard, lorsque j'ai atteint la dizaine d'années, lorsque notre cousin plus âgé est venu nous voir, que j'en ai pris conscience. Il était fier de nous montrer le Pokémon sauvage qu'il était aller capturer avec son père, nous narrant mille et une péripétie et parlant de tous les Pokémon qu'ils avaient vu dans les herbes hautes. Bien sûr, ce devait forcément être pareil à Rhode, non? Je n'en avais jamais vu avant, de Pokemon sauvage, mais c'est juste parce que nous étions en ville, non? Si je partais dans le désert, à l'aventure, bien sûr que moi aussi je pourrais revenir avec un nouveau compagnon. Enfin, avec mon premier ami, à dire vrai. Et je suis partie. J'avais tout préparé le matin même, j'avais mis de quoi boire et manger dans mon petit sac et, une fois la journée d'école terminée, j'avais trouvé une excuse bidon pour que Melody rentre sans moi. Ma petite soeur n'avait pas cherché plus loin et je m'étais éclipsée en mode ninja, m'éloignant de la ville aussi vite que possible et aussi loin que possible, courant à en perdre haleine. La nuit était déjà tombée, lorsque j'ai atteint le Pokespot le plus près. Je m'y suis laissée tomber, fatiguée et les jambes en compote et, une fois restaurée, je me suis installée et j'ai commencé à attendre, patiemment. En même temps, que faire d'autre?

La nuit est passée sans que je ne la vois, je m'étais endormie, et la journée d'après fut atroce. Le soleil tapait, j'avais chaud, je n'avais plus rien à boire ou à manger, j'avais besoin d'aller au petit coin, j'avais mal partout et aucun Pokemon sauvage en vue. Autant dire que j'étais mal, tout ça pour en arriver là. Pourtant, hors de question de baisser les bras et de rentrer, surtout que j'étais bien trop épuisée pour y parvenir. Puis vint la seconde nuit. J'étais complètement vidée, je n'eu même pas conscience que l'on m'avait retrouvée avant le lendemain. Je me suis réveillée dans mon lit, comme si tout ça n'avait été qu'un mauvais rêve. Ma petite main était coincée dans celle de mon grand frère, endormi et assis sur un fauteuil qu'il avait mis à côté du lit. Il avait le teint blafard et malade, comme quelqu'un qui vient de passer la pire journée de sa vie, le corps encore tendu comme la corde d'un arc, à cran. J'ai tiré un peu, pour reprendre ma main, mais je l'ai réveillé par mégarde du même coup. Une fois les yeux ouverts, nous nous sommes regardés quelques secondes, silencieux, comme en plein malaise. Puis il s'est levé d'un bond, en colère, et il m'a passé le plus gros savon de ma vie. Il a maugrée, crié, chialé, m'a insulté, m'a privée de sortie et a dit que j'étais la pire soeur qu'il ait jamais eu. Je n'aurais jamais pensé qu'il puisse être aussi inquiet pour moi. Ma mère est arrivée peu après, pour lui dire de se calmer, et Il était avec elle. Justin, le champion du centre de formation Pokémon. L'homme qui allait, à sa façon, changer le cours de ma vie.

Après que ma disparition ait été constatée, tous les dresseurs disponibles s'étaient mis à passer le désert au peigne fin et, par un coup du destin, c'est lui qui m'avait mis la main dessus. Justin était venu me sauver moi. Il avait mis ses cours de côté et non seulement il m'avait cherché, mais il m'avait trouvée. Devais-je être heureuse ou me sentir affreusement coupable? Dans le doute, pourquoi pas les deux. Le plus fort dresseur de toute la région, lancé dans le désert, juste pour moi, une gamine que, pourtant, personne ne remarquait jamais d'habitude. Il a obligé mon frère à se calmer, ce que Boyden a du faire, sortant de la pièce avec ma mère. Justin, lui, est resté et il s'est assis pour discuter. Il voulait savoir pourquoi j'étais partie alors je lui ai tout raconté, comme l'on se confie à un ami, sans craintes. Mon cousin, les Pokémon sauvages, comment j'avais cru pouvoir me faire un ami, le combo des grands jours. Et il a compris. À partir de ce jour là, je suis allée le voir à tous les jours au centre de formation et je n'ai pas manqué un seul de ses combats. Dans toute cette aventure, je n'avais pas réussi à trouver un Pokémon, mais je m'étais fait un ami.

À partir de là, la vie s'est passée de façon plutôt normale je dirais. Une petite vie de famille sans histoire, si ce n'est l'ajout à notre horaire de quelques disputes entre mon frère et moi, pour savoir qui est le meilleur dresseur de la région. Bien sûr, je gagne à chaque fois, Justin est le meilleur et même mon frère en est fan, du coup il n'y a pas photo. C'est toujours comique de le voir torturé entre son admiration et son orgueil. D'ailleurs, il n'était pas le seul détracteur de Justin, bien que le second fut beaucoup plus entêté. Il s'agissait de l'un de ses élèves, un certain Orion. Il était moins assidu que moi et, pourtant, il suivait des cours au centre. Tout, dans son attitude, laissait transparaître son mécontentement, surtout vis à vis du maître des lieux, et cela ne me plaisait pas. Les bras croisés, la mine renfermée, c'est souvent avec un air de désapprobation que je le regardais, quand je ne pouvais pas l'éviter. Malgré ça, il semblerait que le destin ait décidé que j'allais devoir lui adresser la parole, à ce type aussi louche qu'un membre du Fight Club. Je revenais du Centre ce soir là, lorsque je suis passée devant une ruelle un peu glauque. Des adolescents plus vieux en sont sortis, se félicitant entre eux de poignées de main viriles, partant sans même un regard vers moi, parlant fort et riant beaucoup. Je me suis arrêtée, naturellement, et je me suis demandé ce qu'ils avaient fait, là-bas. Mon regard noisette tourné vers le sombre passage, j'ai cru entendre quelque chose, comme une voix, un grognement, qu'en sais-je. Toujours est-il que j'y suis allée et que je l'ai trouvé. Appuyé contre le mur, il avait très mauvaise mine. Ces types... Un peu maladroite, je reculai, ne sachant pas trop quoi faire. Au final, j'ai sortit un petit pansement à motifs d'azumarill, pour son arcade qui saignait beaucoup, et je suis repartie à la course, lui ordonnant de m'attendre. Dans ma précipitation, j'en oubliai même mon sac sur place. Je couru jusqu'à la maison, allant chercher notre trousse de premier soin, gardée dans la maison juste au cas. Ma mère était déjà partie et mon frère n'était pas encore rentré. Ma soeur, elle... Même pas la peine d'y penser.

Une fois de retour, j'ai fait de mon mieux pour m'occuper des trucs les plus importants et, surtout, je lui ai donné une bouteille d'eau bien fraîche, récupérée dans le réfrigérateur en partant. Je n'étais pas très très douée, mais c'est l'intention qui compte. Après ça, je l'ai forcé à me suivre jusqu'à la maison, qu'il le veuille ou pas. Je lui ai servit à manger et je l'ai laissé utiliser la salle de bain, pour qu'il puisse se nettoyer un peu, mais au final il s'était éclipsé avant le retour de Boyden. Depuis ce jour là, nous avons commencé à nous parler de temps en temps. Chaque fois que je le voyais arriver au centre avec une nouvelle blessure, j'allais le voir avec un air renfrogné, lui donnant un coup de pied sur le tibia pour ensuite lui dire de soigner ça, le tout suivit d'une boite de pansements azumarill lancée au visage, enfin, ou ceux de pikachu, quand je n'en avais plus des autres. Parfois j'essayais aussi de l'aider avec ses devoirs, mais il lui arrivait souvent de s'endormir, ce qui se soldait par un coup de cahier derrière la tête et, à la fin de la journée, nous n'avions jamais beaucoup progressé. Je ne sais pas si l'on peut vraiment dire que nous étions amis, mais c'était sans doute le mot qui s'en rapprochait le plus.

Enfin, mon histoire n'est pas terminée. C'était au printemps dernier. J'étais allée voir l'un des combats de Justin, comme d'habitude, et je m'apprêtais à repartir lorsque le champion m'a interpellée. Il nous arrivait parfois de discuter de nos journées respective après l'heure de fermeture du centre de formation, mais nous n'avions plus parlé comme ça depuis quelques semaines et j'en fut donc assez surprise. Il avait une brochure pour moi, il en avait reçu tout un paquet, pour de la promotion. Entre établissements de formation, tout ça, il avait fini par en entendre parler. Il s'agissait d'une publicité pour une Académie Pokémon située sur l'île de Lansat, un endroit où ils formaient les gens à toutes sortes de métier, y compris à celui de Ranger. Il n'y a pas de Ranger, à Rhode. Il n'y a rien à protéger, alors pourquoi nous en aurions? Justin lui-même ne pouvait pas non plus m'enseigner, puisque cela sortait de son champ de compétences, alors il avait fait tout ce qu'il pouvait. Justin est vraiment un être attentionné et très serviable. Un modèle, une source d'inspiration en plus d'un dresseur exceptio-- Hm! Vous n'avez rien lu! Taisez-vous! Toute enjouée, j'ai fait les démarches d'inscription avec ma mère et, fin juin, j'étais fin prête. Je suis allée au centre de formation Pokémon une dernière fois, pour dire au revoir à tout le monde, mais Orion n'était pas là. Il avait du sécher, encore. Je n'ai donc pas pu lui dire au revoir, laissée avec un simple arrière-goût amer alors que je me demandais si j'avais seulement réussi à l'aider vraiment. Probablement pas. Ou peut-être juste un peu.

Au final, j'y suis allée pour la pré-rentrée. J'étais donc à bord de l'un des bus, lorsque la Team Rouage a attaqué. Je me suis endormie d'un coup, incapable de réagir, roulée en boule dans un coin du bus, ensevelie sous ma chevelure châtain. Heureusement je n'avais pas encore de Pokémon alors ils n'ont rien pu me voler et, surtout, je n'ai pas été kidnappée. Ça aurait plutôt mal commencé l'année si ça avait été le cas et la seule idée que ça aurait pu se produire me fait frissonner d'horreur. Malgré ça, nous avons rejoins les maisonnettes en sécurité et, le lendemain, l'administration tentait déjà de fonctionner normalement, ne serait-ce que vis à vis de nos starters. J'ai reçu Lyuu des mains du Collectionneur ce jour là, après avoir répondu à quelques questions plutôt loufoques. L'atmosphère sur l'île était plutôt tendue alors je suis restée dans ma chambre jusqu'à l'assemblée, celle où l'on nous a apprit que les enseignants n'avaient pas donné signe de vie depuis leur départ. Bien sûr, il y avait des étudiants plus anciens pour se rebeller, pour vouloir partir à l'aventure, mais je n'en faisais pas partie. Comment aurais-je pu, après seulement quelques jours passés ici? Enfin, c'est peut-être pour ça maintenant que j'ai l'impression d'être la seule qui ne connait personne, mais bon. Ça ne me change pas trop de l'habitude. Sans oublier que je dois aller passer quelques jours en voyage avec la famille, ça devrait me faire du bien. J'espère qu'ils auront des nouvelles de Justin pour moi.

STARTER


Surnom : Lyuu
Espèce : Dratini
Nature : Timide.
Description : Lyuu ne sait rien faire sans sa dresseuse. Pourtant, ce n'est pas faute d'être curieux ou même courageux. Simplement, il est encore jeune et effrayé par le vaste monde. Il passe donc tout son temps enroulé autour de sa dresseuse, que ce soit à son cou, son mollet, sa taille, un bras ou même parfois sa tête, mode couronne. Ellie a appris à vivre avec et à se déplacer sans s'en soucier parce que bon, mine de rien, Lyuu n'est pas le seul qui peut être effrayé de temps à autre. C'est bien d'avoir un compagnon fidèle, au fond.
HORS RPG

Pseudo/Prénom : Meg/Estelle/Heath/BBW
Age : 21 ans
Comment avez-vous connu le forum ? Depuis le temps x)
Quelque chose à ajouter ? Si possible j'aimerais vraiment vraiment vraiment beaucoup rester dans le dortoir Mentali, depuis le temps quoi, je me vois pas trop ailleurs. (Ok y'a le Noctali, mais vous comprenez ce que je veux dire xD) Sinon puisque ce compte n'a été reroll qu'une fois par le passé (Mai 2014) : Dans le cadre d'un deuxième changement de personnage, seul un tiers des jetons revient au nouveau compte et la moitié de l'expérience.
Elisabeth Snow
Région d'origine : Kalos
Âge : 28 ans
Niveau : 0
Jetons : 5000000
Points d'Expériences : 368
Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [0271] Le monde te conviens pas? Arrête de te plaindre, change-le! [Terminé] [MENTALI]   Lun 24 Aoû - 10:50
Coucou ! Je passe uniquement pour les changements.

Déjà, désolée mais on ne décide pour le dortoir que pour le second compte. (Tu as choisi pour Heath)

Je fais les modifications nécessaires !
Jetons : 1513 > 504
XP : 1022 > 511
Hope Spettell
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 74
Jetons : 11519
Points d'Expériences : 2528
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [0271] Le monde te conviens pas? Arrête de te plaindre, change-le! [Terminé] [MENTALI]   Lun 24 Aoû - 21:50
Personnage qui semble sympathique, plume fluide comme toujours, et donc je valide !


Bienvenue dans le Dortoir Mentali ♀ et bonne intégration parmi tes confrères ! N'hésites pas à poser tes questions si tu as le moindre soucis à ton préfet (ou ta préfète) qui est Kaeko D. Riviera. Tu peux dès lors poster ta T-CARD dans la partie correspondante, ainsi que gérer tes RPs grâce à aux RECHERCHES DE RPs ET RELATIONS. N'oublie pas de remplir les champs de ton profil dès que possible (T-card et Fiche de Présentation) pour faciliter la navigation aux autres joueurs, et de réserver ton AVATAR dans la partie adéquate ! Ton numéro étudiant est 0271. Bon jeu sur Pokémon Community !

  • Tu intègres donc l'académie le 01 juillet afin de participer à la prérentrée. Pour plus d'information sur le fonctionnement de ces deux mois de vacances, je te redirige ici. Un événement majeur a perturbé les premiers jours de vacances également, mais c'est event est malheureusement clôt.

_________________



Aileen Sôma
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Pokeathlète Agent
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [0271] Le monde te conviens pas? Arrête de te plaindre, change-le! [Terminé] [MENTALI]   Lun 24 Aoû - 22:15
Elisabeth Snow a écrit:
Jetons : 1513 > 504
Pris en compte et ajouté au registre.

Adieu Estelle ;w;

_________________

Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [0271] Le monde te conviens pas? Arrête de te plaindre, change-le! [Terminé] [MENTALI]   
[0271] Le monde te conviens pas? Arrête de te plaindre, change-le! [Terminé] [MENTALI]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :