[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.
Heath S. Jones
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Sujet: [RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.   Mer 2 Sep - 20:57
[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. QUwYKUa
Merci à Nonox pour sa bannière!

5h28, Mardi le premier Septembre. Je me tenais au milieu de la salle commune, déjà habillé, ma chevelure de neige un peu désordonnée et mon regard d'or en fusion admirant mon domaine. Les mains dans les poches, un large sourire satisfait, bien qu'un peu carnassier, ornait mes traits. Ce dortoir était mien, corps et bien. Le premier préfet à être élu avec une unique session d'ancienneté à son actif. Dire qu'autrement, je n'aurais même pas eu droit à une chambre au second. Enfin, ça c'est si j'avais été un simple adolescent lambda, ce que je n'étais pas. Ah, ce que ça faisait du bien d'évoluer dans un environnement où les gens n'avaient plus personne à qui me comparer, parce que j'étais au sommet de ma chaîne alimentaire. Certes, il restait bien notre référent, le fameux Ace S. Creed, mais dans son cas, je pouvais bien endurer quelques flatteuses comparaison.

Je fus tiré de mes pensées par l'arrivée de Vicious, mon Sneasel. Il se planta devant moi avec un air amusé, mais non sans sadisme au fond de son regard d'encre. Il jubilait intérieurement à l'idée des événements à venir. Il était au courant du plan, bien sûr, et il n'en pouvait plus d'attendre. Chaque chose en son temps, mon fidèle disciple. En parlant de temps, la demi-heure fut atteinte, sonnant en répercussions aigues dans les étages supérieurs. Tous les cadrans du dortoir, sonnant à l'unisson en une cacophonie aiguë et désagréable, stridente, parfaite. Mon sourire malicieux allongé, je gagnai les escaliers et montai au premier. J'y libérai Léviathan, mon Otaria aux manières vicieuses, prêt à tout pour me satisfaire. Si les nouveaux traînaient trop, c'est à lui qu'ils auraient affaire, pour l'instant. Arrivé au second, je traversai le couloir, tendant l'oreille pour savourer ces jurons d'élèves qui auraient bien dormi deux heures de plus. Mes pauvres. Sur cet étage, je libérai Harley qui, comme une mère intransigeante, allait superviser le réveil de la maisonnée et s'assurer qu'ils soient au Stadium pour six heures tapantes. Pour ma part, j'avais plus urgent à faire, me dis-je en pénétrant sans vergogne la chambre 301.

Vicious sur mes talons, je repérai en entrant, sur un petit comptoir, une machine à café que je m'empressai de mettre en marche. Une fois cela fait, j'allai tirer les rideaux, illuminant la pièce de mille feux et déclenchant mon lot de protestations. Comme quoi au réveil, même les plus grands topdresseurs de ce monde ne sont pas si différents des autres.

- Qu'est-ce que tu fous ici?! T'es gonflé, morveux!

- Je suis flatté, monsieur Creed, mais nous sommes le premier septembre. Avez-vous oublié? Votre présence et celle de Light sont requises au Stadium à 6 heures ce matin. Le retard n'est pas de mise, vous devez montrer l'exemple.

- Va te faire foutre.

- On se revoit au Stadium.

Et sur ce, j'étais reparti comme j'étais venu, on ne peut plus satisfait. Quelques portes commençaient à s'ouvrir dans le couloir, bien. Je regagnai pour l'instant ma chambre pour y manger un peu, surveillant l'heure sur mon iPok. J'allais leur laisser une chance, quand même, de tout bien faire dans les règles de l'art. S'ils parvenaient à être là-bas et fin prêts à l'heure demandée, je n'étais pas non plus un tyran. Par contre, s'ils me faisaient attendre, ils m'offriraient la possibilité de jouer allègrement. Oh, comme j'espérais qu'il y en ai au moins un pour me faire plaisir. Un pour montrer l'exemple, pour me faire les dents. Vicious était du même avis il semblerait, ne tenant plus en place, il se tenait près de la porte, envieux de la tâche d'Harley et de Lévi. Patience mon ami, patience. Une nouvelle bouchée de marshmallow, pour passer le temps, et ce serait bientôt à nous d'entrer en scène.

Enfin, l'heure tant attendue, 5h59. S'ils n'étaient pas déjà en chemin pour le Stadium, c'est qu'ils étaient en retard. Et s'ils étaient en retard, ils n'auraient plus à affronter les coups de nageoires et les attaques glaces de mes Pokémon, mais bien mon large sourire sadique, comme celui d'un loup en chasse qui avance sournoisement dans les couloirs, passant dans les chambres une à une, mon impérial regard de miel parcourant les lieux avec une envie toute mordante. Et, bien sûr, j'en trouvai un. Un irréductible qui avait trouvé le moyen de rester couché dans son lit à faire l'étoile en pyjama, ronflant. Si disgracieux, si honteux pour notre prestigieux dortoir. Ce que j'allais faire? On ne peut plus simple. Je l'attrapai par le bras et le tirai hors du lit. Il ne lui fallu pas longtemps pour se réveiller, mais ma poigne de fer était incontestable et, déjà, je le tirais hors de la chambre sans aucune forme de procès et sans lui laisser le temps de se changer.

- C'est mal de faire attendre son préfet, tu sais. Dans ta fainéantise, non seulement tu me fais perdre un temps précieux, mais tu salis l'image de notre dortoir, de mon dortoir. Je ne peux pas laisser faire ça, je suis certain que tu comprends. Ce n'est pas contre toi, soit en assuré. Il me faut juste un exemple. Et ce sera toi.

Je fis rentrer Harley et Lévi dans leur balle sur mon passage, ne gardant avec moi que Vicious dont les pattes griffues dissuadaient le Noctali fautif de faire quoi que ce soit d'idiot. En même temps, je ne lui avait pas non plus laissé le temps d'apporter un Pokémon, il était donc totalement vulnérable. Je nous fis sortir du dortoir, direction le Stadium. Mystérieusement, les quelques retardataires de la fin de la file avancèrent plus rapidement, lorsqu'ils me virent moi, mon immense sourire et le poids que je traînais derrière. Bien. Encore un peu de marche et nous voilà tous rassemblés dans le grand Stadium, de bon matin, les bruits lointains du premier entraînement de la session pour les Pyroli quelque part en fond sonore. J'allai me planter devant la foule, mon Sneasel d'un côté et l'élève en pyjama de l'autre, bien avec moi. Hors de question que je le laisse simplement intégrer les rangs, pas maintenant.

Mon regard ambré passa sur les rangs avec satisfaction, mes Noctali étaient tous bien là. Certes, certains avaient une tête à faire peur, mais ils avaient eu le temps de s'habiller et de conserver un minimum de dignité. Creed? Il était affalé plus loin dans les gradins, lunettes soleil devant les yeux, café en mains. L'illusion n'était pas très convaincante toutefois, il dormait, ça crevait les yeux. Mais même lui s'était déplacé et Light s'avança vers moi, se plaçant à côté, me fixant d'un regard qui, même sans que ce soit volontaire, était intimidant. Ce Pokémon avait toute une aura, pour que même moi j'y sois sensible. Comme incité à poursuivre, je lui répondis d'un signe de tête et, finalement, pris la parole en faisant face à mes Noctali.

- Comme il est bon de tous se rassembler de si bon matin au Stadium, vous ne trouvez pas? Il s'agit d'une toute nouvelle initiative de ma part, que nous menons pour la première fois ce matin. Pourquoi? Simplement parce que la situation au dortoir Noctali est inacceptable. Les autres dortoirs nous considèrent comme des fainéants qui ne méritent pas leur titre et en l'état, je ne puis même pas dire qu'ils ont tort. Nous sommes l'élite de la Pokémon Community, les plus grands TopDresseurs qu'elle ait jamais connu, les Maîtres de Ligues de demain. Et pourtant. Ce que j'ai vu, cet été lors de l'attaque de la Team Rouage, me donne envie de vomir. Nous devrions être la plus grande force de frappe de cette école, les meilleurs parmi les meilleurs. Si un dortoir aurait du mettre cette base à feu et à sang, c'est nous et personne d'autre. Où se trouve donc votre orgueil, messieurs? Laisser une vermine du dortoir Pyroli lancer la première initiative, vous devriez avoir honte de vous.

Je marquai une pause volontairement, les toisant de mon regard incandescent. Je devais marquer les esprits, je devais savoir quand laisser reposer mon discours et quand me lancer de nouveau. Toujours mué par mon charisme sans faille, je repris.

- Vous êtes ici pour remédier à tout cela. Chaque matin, tous devront être ici pour six heures. Vous formerez des équipes de 4 ou 6 élèves, aléatoirement, et vous engagerez dans des match amicaux. Chaque jour, utilisez un Pokémon différent, contre un dresseur différent. C'est un exercice pratique qui doit vous servir à apprendre à vous adapter à n'importe quelle situation, que ce soit le désavantage des types ou même le deux contre un, faites preuve d'imagination. Je veux que le bruit de nos affrontements résonne dans tout le stade, dans tout le campus. Je veux que les autres dortoirs nous entendent, qu'ils soient subjugués par la force de véritables TopDresseurs. Bientôt, ils se lèveront tôt, chaque matin, juste pour venir assister aux combats légendaires du dortoir Noctali. Plus jamais ils ne pourront douter de notre puissance, de notre supériorité. De nouveau, ils apprendront à courber l'échine, car nous ne leur laisseront plus le choix.

À tour de rôle, chaque groupe aura cinq minutes pour défier Light, tous ensemble. Vous connaîtrez alors la défaite, vous verrez tout le chemin qu'il vous reste à parcourir. Vous transformerez la honte en rage, et la rage en victoire. Ce sera également l'occasion de me défier, si le coeur vous en dit. Pour ce matin, cet élève retardataire sera mon Pokémon. Un Noctali qui ne prend pas assez notre dortoir au sérieux pour être levé à l'heure ne mérite pas de combattre tel notre égal. Si l'un seul d'entre vous, quel qu'il soit, décide d'en faire de même, il sait maintenant quel sort je lui réserve.

Maintenant à l'assaut, mes frères! Faites moi vibrer ce stade jusque dans ses fondations, armés de votre fureur de vaincre! Montrez-moi ce qu'il en coûte de défier le plus puissant dortoir que cette Académie ait jamais connue, ou peut-être attendez-vous que je vienne faire les équipes à votre place!




HRP - C'est parti, très chers frères, à vous les projecteurs! Si l'un de vous est assez maso pour prendre la place de mon "Pokémon" improvisé, qu'il ne se gêne pas x)) Bon rp et bonne rentrée!

_________________
[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. 2XQI[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. Miniat_6_x_087[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. 2XQK[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. 2XQL[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. 2XQM[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: [RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.   Sam 5 Sep - 15:35
Mardi premier Septembre. Comme chaque matin depuis l'année dernière, tu t'étais levé à l'heure des Pyrolis pour aller t'entraîner un petit peu avec tes Pokémon pour ne pas leur faire perdre la forme. Cherchant à optimiser le temps d'entraînement, tu ne prenais toujours avec toi que quatre Pokémon. Quatre Pokémon qui allaient se donner à fond pour acquérir le plus d'expérience possible en moins de deux heures. Ainsi, tu ne te retrouvais jamais avec les mêmes combattants sous la main. Et si la veille, tu avais entraîné Myrtille, ta Galopa, Aegis ton Chevroum, Mo le Mustébouée et Ulter le Ouisticram, en cet matinée t'accompagnaient désormais Freed, ton cher Ymphect, Zéro, ton Dracaufeu, Piou, ton Brasegali, et Bahamut ton Vibraninf. Ton objectif sur ce nouvel entraînement était de forger une meilleure appréhension des attaques sol et roche de la part des deux types feu qui formaient ton significatif Duo du Double Brasier, nommé d'après leur fameuse capacité partagée, et qui constituaient une sorte de corps armée défendant tout le groupe qui tu avais durement formé après tout ce temps passé à l'académie.

Aussi, afin d'y parvenir au mieux, tu avais ordonné, une fois parvenu dans ta zone habituelle pour tes exercices, à l'orée de la forêt et à une distance assez basse pour entendre au loin l'entraînement quotidien des rouges, aux deux types sol de commencer à attaquer sans répit Zéro et Piou qui avaient pour but de les esquiver ou des les renvoyer au possible. La chose était ensuite accompli avec la difficulté supplémentaire de défis à accomplir, comme par exemple d'y aller les yeux fermés, même si malgré le niveau du duo, ce défi se révéla être un échec presque total. L'entraînement fut plutôt bon, parsemé de quelques erreurs inévitables peu importe le niveau de ceux qui sont entraînés, mais il fut malheureusement et surtout stoppé par l'arrivée subite de Ryan qui criait ton nom en agitant vivement les bras. Parvenant à ton niveau, le brun souffla pour se remettre de sa course. Tu lui demandas alors ce qu'il venait faire ici.

Haa … Haa … Le préfet … Haa … Il nous as instauré un entraînement … Haa … A la Pyroli … On doit aller au stade immédiatement … Haa … On doit y être avant six heures … Haa … Allez viens ! répondit-il.

Et sans perdre plus de temps, il se mit en route, ne t'offrant pas un dernier regard pour voir si tu suivais. Il devait avoir assez confiance en toi et devait surtout assez te connaître pour savoir que tu n'allais pas l'ignorer après ce qu'il venait de dire. Tu souris en en prenant conscience, et tu rappelas tes compagnons alors de partir à la suite de ton ami qui devait déjà être arrivé. Le temps que tu le rejoignes, il était l'heure du rendez-vous, et lorsque tu parvins au stade, tu vis au loin apparaître le préfet qui semblait traîner un élève, faisant fuir les derniers qui n'étaient pas encore parvenus au stadium. Tu ne perdis pas plus de temps en voyant cela et rejoignit le reste des élèves, te posant à côté de Ryan qui se remettait encore de son effort. Très vite, le garçon aux cheveux blancs se dévoila à l'entièreté du dortoir, qui s'était rassemblé en ce lieu, et les surplomba, porta en même temps un regard à votre référent qui, malgré son déguisement bon marché, ne cachait pas le fait qu'il dormait encore, et fit venir Light, le Cizayox de ce dernier, avant de prendre la parole.

Comme il est bon de tous se rassembler de si bon matin au Stadium, vous ne trouvez pas? Il s'agit d'une toute nouvelle initiative de ma part, que nous menons pour la première fois ce matin. Pourquoi? Simplement parce que la situation au dortoir Noctali est inacceptable. Les autres dortoirs nous considèrent comme des fainéants qui ne méritent pas leur titre et en l'état, je ne puis même pas dire qu'ils ont tort. Nous sommes l'élite de la Pokémon Community, les plus grands TopDresseurs qu'elle ait jamais connu, les Maîtres de Ligues de demain. Et pourtant. Ce que j'ai vu, cet été lors de l'attaque de la Team Rouage, me donne envie de vomir. Nous devrions être la plus grande force de frappe de cette école, les meilleurs parmi les meilleurs. Si un dortoir aurait du mettre cette base à feu et à sang, c'est nous et personne d'autre. Où se trouve donc votre orgueil, messieurs? Laisser une vermine du dortoir Pyroli lancer la première initiative, vous devriez avoir honte de vous. dit-il dans un premier temps, vous toisant aussi du regard pour vous inciter à vous inculquer ses paroles, sans doute. Puis, il reprit. Vous êtes ici pour remédier à tout cela. Chaque matin, tous devront être ici pour six heures. Vous formerez des équipes de 4 ou 6 élèves, aléatoirement, et vous engagerez dans des match amicaux. Chaque jour, utilisez un Pokémon différent, contre un dresseur différent. C'est un exercice pratique qui doit vous servir à apprendre à vous adapter à n'importe quelle situation, que ce soit le désavantage des types ou même le deux contre un, faites preuve d'imagination. Je veux que le bruit de nos affrontements résonne dans tout le stade, dans tout le campus. Je veux que les autres dortoirs nous entendent, qu'ils soient subjugués par la force de véritables TopDresseurs. Bientôt, ils se lèveront tôt, chaque matin, juste pour venir assister aux combats légendaires du dortoir Noctali. Plus jamais ils ne pourront douter de notre puissance, de notre supériorité. De nouveau, ils apprendront à courber l'échine, car nous ne leur laisseront plus le choix.

À tour de rôle, chaque groupe aura cinq minutes pour défier Light, tous ensemble. Vous connaîtrez alors la défaite, vous verrez tout le chemin qu'il vous reste à parcourir. Vous transformerez la honte en rage, et la rage en victoire. Ce sera également l'occasion de me défier, si le coeur vous en dit. Pour ce matin, cet élève retardataire sera mon Pokémon. Un Noctali qui ne prend pas assez notre dortoir au sérieux pour être levé à l'heure ne mérite pas de combattre tel notre égal. Si l'un seul d'entre vous, quel qu'il soit, décide d'en faire de même, il sait maintenant quel sort je lui réserve. 

Maintenant à l'assaut, mes frères! Faites moi vibrer ce stade jusque dans ses fondations, armés de votre fureur de vaincre! Montrez-moi ce qu'il en coûte de défier le plus puissant dortoir que cette Académie ait jamais connue, ou peut-être attendez-vous que je vienne faire les équipes à votre place !
expliqua-t-il alors.

Et alors, ce fut un gigantesque bordel qui prit place. Tous les élèves s'entremêlèrent pour partir à la recherche de camarades pour l'entraînement. Toi et Ryan restèrent côte à côte, et très vite, deux élèves vinrent vous rejoindre. L'entraînement allait pouvoir commencer.

HRP:
 

_________________
[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. 1466193127-s1

                         
Shouhei Yamasaki
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Sujet: Re: [RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.   Dim 6 Sep - 10:54
















Il se voyait déjà… Sur la scène, avec ses Pokémons tous plus beaux les uns que les autres. Les projecteurs étaient tous sur lui et sur eux. Leurs attaques impressionnaient chaque membre du jury, et il récoltait tant de points que le compteur ne l’affichait même plus ! Et enfin, la récompense ultime… Le dernier ruban pour compléter sa collection. Il en rêvait tant…

Non, pour de vrai. C’était un rêve.

La poigne de fer qui lui attrapa le bras le tira hors de ce magnifique songe, mais ne sembla pas faire de même pour Dotty, qui se blottit un peu plus contre la couette porte-bonheur de son dresseur, de même que Blaze, qui dormait vers l'oreiller, et qui n'avait pas l'air décidé à défendre son maître. Ce dernier paniqua complètement. Qu’est-ce qu’il se passait, tout à coup ?! Un simple regard, et il vit que l’auteur de ce réveil bien trop matinal n’était autre que leur préfet soi-disant adoré.

« - C'est mal de faire attendre son préfet, tu sais. Dans ta fainéantise, non seulement tu me fais perdre un temps précieux, mais tu salis l'image de notre dortoir, de mon dortoir. Je ne peux pas laisser faire ça, je suis certain que tu comprends. Ce n'est pas contre toi, soit en assuré. Il me faut juste un exemple. Et ce sera toi.
- M... Mais je... »

Et aussitôt, la honte le prit. Encore plus lorsqu’il fut entraîné dans le couloir. Heureusement, son pyjama, noir à manches trois-quarts, était plutôt de bonne qualité, sans trous, et il ne s’était pas fait pipi dessus, quoique vu l’air que prenait Heath, ça n’allait pas tarder à arriver.

C’était vrai. Il avait oublié. Il avait oublié que tout le dortoir était convié à une sorte de grande réunion, et qu’il fallait se lever tôt. Qu’il fallait essayer au mieux de s’extirper de son sommeil pourtant si réparateur, et venir avec des gens qui ne nous connaissaient pas, et qu’on ne connaissait pas, pour apprendre des choses. Plutôt que de rêver bêtement à la gloire.

Et le rêve devint réalité, mais pas d’une bonne façon, lorsqu’il se retrouva devant tout une assemblée de Noctalis, pas habillé, pas coiffé, même pas maquillé, aux côtés de leur boss, en étant en plus pris comme exemple de « la petite merde du dortoir, c’est TOI, infâme créature aux relents emo gothic ! ». Enfin, lui, il le prenait comme ça. Son cœur se serra un peu. C’était que ça faisait un peu mal, au fond. Lui qui essayait d’avoir confiance, ça n’allait pas beaucoup l’aider…

« - À tour de rôle, chaque groupe aura cinq minutes pour défier Light, tous ensemble. Vous connaîtrez alors la défaite, vous verrez tout le chemin qu'il vous reste à parcourir. Vous transformerez la honte en rage, et la rage en victoire. Ce sera également l'occasion de me défier, si le coeur vous en dit. Pour ce matin, cet élève retardataire sera mon Pokémon. Un Noctali qui ne prend pas assez notre dortoir au sérieux pour être levé à l'heure ne mérite pas de combattre tel notre égal. Si l'un seul d'entre vous, quel qu'il soit, décide d'en faire de même, il sait maintenant quel sort je lui réserve. »

A ces mots, il se redressa d’un coup, et déglutit difficilement, son regard rougeâtre se posant avec peur sur son supérieur hiérarchique – et même supérieur en tout, si on restait au sens strict du terme –. Il allait… Se faire péter la gueule. Super. Magnifique. Lorsque le discours fut fini, il se tourna complètement vers lui.

« - Quoi ?! Non mais… Attend, c’est pas possible ! J’veux pas mourir, moi ! T’es sûr que t’as le droit de faire ça ? Je suis sûr qu’y’a une clause dans le règlement qui dit qu’on a pas le droit de traiter un élève comme un Pokémon ! J’m’appelle Narr, moi, pas Feunarr ! »

En clair… AU SECOURS !!


[Je me suis permis de prendre la place. XD]

_________________
[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 56
Jetons : 9673
Points d'Expériences : 1632
Todresseur Stratège
Sujet: Re: [RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.   Lun 7 Sep - 23:25
Ah… Qu’il était doux et agréable de dormir aux côtés de son premier pokémon. De se sentir sa peau contre la sienne, de le serrer fort et…

-Ouaaaaaaah ! M’écriais-je en sursautant, voyant mon brave Kaiminus me mordiller le bras dans son sommeil.

Le bruit tonitruant d’une sonnerie vint heureusement cacher mon réveil tumultueux de tous. Kaiminus relâcha de suite mon bras de sa mâchoire d’où un filet de bave nous joignait encore. Quel réveil… Si ce n’avait été mon compagnon aquatique, je me serais certainement réveillé tout en sursaut avec l’alarme stridente qui retentissait. Mais quelle heure était-il ? Je cherchais d’abord une pendule avant de penser à mon iPok. Où l’avais-je rangé d’ailleurs ? Bon, je n’avais pas tant d’affaires que ça et bondissant du lit, Kaiminus bien sage dans mes bras, je me dirigeais vers mon sac entreposait près du bureau. Ma main fouilla l’endroit tandis que j’essayais de maintenir tranquille Kaiminus qui s’était décidé à prendre la poudre d’escampette tout à coup. Ah ! Le voilà ! Je l’allumais et… 5h30 ?! Il était si tôt ? Je ne comprenais pas trop pourquoi étant donné que les cours débutaient tous plus tard d’après mon emploi du temps. Peut-être était-ce un réveil spécial pour une journée spéciale. Nous étions quand même le premier jour de la rentrée !

Un brin de toilettage, quelques habits propres et deux-trois morsures plus tard, nous étions prêts tous les deux à décoller. 5h45… C’est bon, je n’avais pas été trop long. J’attrapais mes pokéballs et Kaiminus vint se loger sur mon épaule en aboyant son nom sous diverses formes. Oui, lui aussi était fin prêt à commencer l’année ! J’entrouvrais la porte, pour jeter un œil dans l’entrebâillement. Mon pokémon me suivit glissant sa tête au-dessus de la mienne. Tous les élèves se dépêchaient de sortir de leur chambre au pas de course ou encore un peu endormis vers la sortie du dortoir. Je leur emboîtais le pas intrigué par toute cette agitation. En passant, je regardais toujours émerveillé l’architecture du dortoir et sa décoration choisie avec goût. Les autres élèves se précipitaient quant à eux sans prendre le temps d’admirer tout cela, l’air préoccupé, voir même stressé pour certains. Ce n’était que la rentrée, qu’est-ce qui les mettait dans cet état ?

En courant à l’extérieur, je jouaisun peu avec mon Kaiminus, doublant les autres élèves en zigzagant et imitant une moto. Kaiminus sur mon épaule criait sa joie à son habitude en sautillant parfois. Je le cramponnais bien pour faire une dernière accélération tandis que le stadium apparaissait devant moi. Le stadium… Un lieu où je rêvais d’aller depuis longtemps. Je ne pensais pas que j’y serais aussi rapidement. A notre arrivée sur les lieux, je ralentis un peu pour me joindre à la foule d’élèves qui s’était amoncelé petit à petit. J’examinais les lieux de mon regard pétillant de bonheur, un homme était assis dans les gradins en train de lire un magazine. Matinal lui aussi... Un Cizayox qu’il me semblait avoir déjà aperçu en image dans le dortoir se présenta devant nous accompagné d’un élève dont j’avais un peu entendu parler : le préfet des Noctali. De sa posture, tenant un élève par le bras, il nous imposait le respect. D’ailleurs que faisait-il avec un élève ainsi. Je ne tardai pas à le savoir…

Un discours plein de conviction et de critique plus tard et nous étions tous mis au jus. Ce préfet ne semblait pas être un rigolo, au contraire, il était très sérieux et avait l’air d’être encore plus intransigeant qu’il ne le paraissait. Honnêtement, je ne savais pas si c’était du lard ou du cochon. Allait-il vraiment utiliser cette élève comme un pokémon ? Le pauvre… Je l’imaginais au combat contre le Cizayox d’à côté et se retrouver par après à l’hôpital blessé de partout. Néanmoins les dernières paroles du préfet n’étaient pas tombées dans l’oreille d’un sourd. Je donnerais toutes mes tripes dans ce qui serait mon premier combat pokémon. Kaiminus avait beau être un débutant comme moi, nous leur montrerions de quoi nous étions capables ensemble !

Tous les dresseurs présents semblaient déjà avoir une attache ou quelques affinités et je me retrouvais petit à petit tout seul tandis que des groupes se formaient autour de moi. Je m’avançais vers deux garçons, Kaiminus toujours jonché sur mon épaule et me postais à côté d’eux gentiment, valait mieux ne pas faire de tâche devant le préfet aujourd’hui. J’attendis donc que les groupes soient tous constitués en glissant un petit « Salut. » discret aux membres du mien quand il fut au complet.


HRP – Je rejoins le groupe de Lucas, je n’allais quand même pas l’abandonner x)

_________________
Moodboard:
 
Icare Griffin
Icare Griffin
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 218
Points d'Expériences : 0
Nouveau Membre
Sujet: Re: [RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.   Mer 9 Sep - 8:52
Entre chien & loup
ORION & LES NOCTALI

 
Ça va presque faire deux heures que tu es debout. Encore et toujours ce même rêve qui trouble tes heures de sommeille. Le pire, c'est que tu n'as pas l'air d'être si fatigué que ça. Dormir une heure ou deux – pouvant aller jusqu'à quatre – semble te suffire amplement. Après un réveille forcé en sueur froide et en tremblements soutenus, tu avais finis par te lever. Tu étais passé près des salles de bains pour te débarbouiller le visage et après coup tu étais tout simplement revenu dans ta chambre. Seul le petit sifflement de ta Marill endormie semblait animé le vide de la pièce. Minuscules ronflements aiguë à répétition. Ange la nuit, démon le jour. Tu soupires lourdement alors que tu regardes sans plus d'attention l'heure sur ton Ipok. 5H10.

D'après quelques rumeurs, quelques chuchotements dans les couloirs, le préfet dont tu ignorais a même le nom avait décidé d'organiser ce matin même un entraînement matinal. Ne sachant pas grand chose sur le Dortoir si ce n'est qu'il est réputé pour être supervisé par LE dresseur de tout les dresseurs, Ace S. Creed, tu attends sagement près de la porte qu'un Nocta' daigne se bouger les fesses. Plus ou moins prêt, lavé, habillé, tu patientes sans bailler alors que Bellatrix s'avance en zigzag jusqu'à toi pour s'accrocher a ta jambe. Encore dans le pâté la souris bleue. Tu te penches pour la soulever et la placer dans tes bras tandis qu'une ombre t'englouti l'espace d'un instant. Tu n'as ni croisé  son regard, ni entrevue la forme de son profil mais une chose est sûre... en plus d'être grand, l'aura de ce type est forte, très forte. Tu te pétrifies presque quand il passe aussi près en tirant derrière lui un élève plus jeune... Encore en pyjama ce dernier est vraisemblablement devenu la victime de ce qui semble être ton préfet. *Gloups*

Tu ne penses même pas a vérifier tes affaires et t'engages à sa suite, gardant tout de même une certaine distance de sécurité. Tu te permet en regards maladroits d'observer les mouvements agités de la petite proie en pyjama. Il n'a pas son mot a dire, ni même assez de force pour se défaire de l'emprise du gros loup blanc qui l'emporte dans une leçon de chasse. Tu te contentes de suivre, tout bêtement, sans te poser trop de questions, sans grande méfiance au final. Bellatrix fini par se réveiller complètement et au fil de ta marche quitte tes bras pour grimper sur ta tête. Elle prend de la hauteur, reniflant la douceur du froid matinal.

Tu es rejoins par le reste de la « meute ». Les yeux mi-clos, les mines déconfites, les cheveux en bataille, il n'y en a pas un pour rattraper les autres, ou presque, à quelque détail près. Une fois tous amassés au grand Stadium de l'académie, le préfet prend la parole. Son discours te paraît tout aussi sincère que remplis d’ironie et de cynisme dévastateur. Tu ne comprends pas tout, et bien que curieux, tu ne cherches pas a en savoir d'avantage, du moins pas tout de suite. Heath, car tel était son nom, vous imposez a tous un respect poignant et lourd. Sans comprendre comment ni pourquoi, tu envies son parler, sa taille et plus encore sa prestance. Rien a redire, même ta Marill était sous le charme. Son trépignement sur le haut de ton crâne en était la preuve.  Et puis... Allait-il réellement utiliser cet élève comme Pokemon ? En temps normal tu aurais parié sur du bluff, mais là... tout de suite, tu sentais bien le préfet capable de n'importe quoi pour tenir tous ces jolis loups et louveteaux en laisses.

Tu déglutis a nouveau alors que le discours se termine sur un aboiement roque. L’intégralité des Noctali s'active pour former des groupes de quatre à six élèves. Ne connaissant encore personne tu fais du surplace, tandis que tout le monde trouve partenaire de combat... Finalement, en cherchant un peu, tu finis par entrevoir dans la foule une silhouette familière. Ni une ni deux tu accours dans sa direction. Vous n'êtes pas amis, et peut-être qu'il ne se rappelle même pas de toi, mais qui ne tente rien n'a rien et bien que finir tout seul ne te dérange pas, tu n'as pas envie de découvrir ce que Heath réserve aux élevés sans groupe.

Tu es rejoins presque au même moment par un autre élève en possession d'un Kaiminus. Tu te permet un « Yo. » craché a l'amiable pour saluer tout le petit groupe, tandis que Bellatrix tente de gagner en hauteur en se maintenant en équilibre sur sa queue ressort tout en toisant le petit crocodile. Si c'est pas toi qui cherche la merde, c'est ton starter qui la trouve...

[Orion rejoint Lucas, son PNJ et Paul. R.I.P Naar ♥]
 
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. Y7ycjo97
Heath S. Jones
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.   Mer 9 Sep - 17:54
La foule d'adolescents somnolents s'était montrée particulièrement docile, à l'écoute de mes mots, certains un peu choqués, d'autres comme vivifiés par ces paroles. Dans tous les cas, personne n'était indifférent et c'était bien l'important. Je voulais susciter des réactions, je voulais faire parler de moi. À partir d'aujourd'hui, plus personne dans ce dortoir ne pourrait ignorer qui j'étais et, surtout, personne ne songerait à seulement remettre ma position en doute. Mon regard impérial et mon aura d'empereur s'en assureraient pour moi, aussi naturellement que je respirais ou que je marchais, avec mon pas élégant et calculé, mais souple. Une fois le dernier ordre lancé, les troupes se mêlèrent, courant ça et là, interpellant des amis plus loin, dans le désordre et l'empressement. On était loin de l'apparence digne, froide et forte que ce dortoir méritait, mais ce n'était que le premier matin. Patience, les choses se mettraient en place, lentement, mais sûrement, et bientôt, ces gradins seraient remplis chaque matins. Néanmoins, je n'allais pas pouvoir profiter du spectacle tranquillement puisque, à mes côtés, un jeune albinos que je connaissais déjà paniquait, comme à ses habitudes. Il était tellement contradictoire, comme ça, à être effrayé par moi, mais à ne pas pouvoir s'éloigner, comme si malgré tout la souffrance que je lui causais s'avérait salvatrice. C'était sans doute un peu pour ça que je l'avais pris en affection, sans doute. Le voilà qui scandait qu'il ne voulait pas mourir, qui me demandait si j'avais vraiment le droit de faire ça. Il s'appelait Narr, pas Feunarr. Oh la la, comment ne pas rire à celle-là. Impossible, clairement, et je ne me privai donc pas de ricaner, tournant vers lui mon éternel regard plein de malice et, cette fois, d'un peu de sadisme.

- Pourtant, Feunarr, tu devrais plutôt me remercier. Sauf si tu préfères aller chercher Dotty et affronter des topdresseurs décidés à donner le meilleur d'eux-même le matin de leur tout premier entraînement de la session, sous les yeux de leur préfet et de leur professeur Référent ayant triomphé de toutes les ligues. Certes, il dort encore derrière ses lunettes, mais ce qu'ils ne savent pas ne peut pas leur faire de tort. Dans tous les cas je pense à toi, moi, petit performer. Alors maintenant que c'est mis au point, à ta place je continuerais à bien inspirer la pitié, sauf bien sûr si tu veux que quelqu'un vienne me défier, auquel cas nous devrons bien voir si tu es capable d'utiliser Flammèche.

Sur quoi je le quittai, laissant le soin à Vicious de le forcer à me suivre de façon bien obéissante, s'il voulait éviter de recevoir un coup de griffe. De mes iris perçants, j'observais la formation des groupes, reconnaissant des têtes connues ici et là, m'amusant des mélanges d'équipe. Mes deux Pokémon sur mes traces, je m'approchai d'un premier groupe et leur donnai des instructions, pour les mettre sur la bonne voie. C'était le premier matin, après tout, je me devais d'être clément et de les guider vers ce chemin de l'excellence, encore si loin de leur portée. Une fois cela fait, je passais au suivant et ainsi de suite. Sur mon chemin, un petit groupe de quatre élèves en particulier attira mon attention. En leur sein, deux d'entre eux possédaient un Pokémon aquatique, respectivement Marill et un Kaiminus chromatique d'une étrange couleur rose-rouge. En face, un élève inconnu flanqué d'un très grand blond aux cheveux tressés. Je pense bien que j'avais entendu parler de celui-là, l'un de nos plus anciens Noctali à suivre encore le cursus des TopDresseurs au sein de l'Académie, contrairement à beaucoup d'autres noms dont j'avais entendu parler. N'était-il pas spécialiste du type feu? Rien pour m'inquiéter, en somme, moi qui possédait un Lapras et un Otaria, mais je n'en étais pas moins curieux de voir le potentiel de cet individu et, surtout, des petits nouveaux qui s'étaient massés autour sans connaître son identité. Pourquoi ne pas m'amuser un peu? Est-ce que l'ancienneté et l'expérience serait suffisant pour lui permettre de l'emporter un combat où il posséderait le désavantage du nombre et du type? Le sourire allongé, mon idée derrière la tête, je m'approchai d'eux d'un pas à la fois nonchalant et confiant, comme j'en avais le secret. Mon regard d'or fondu passa sur toute la petite troupe, en un moment de silence savamment amené. Allez, posez-vous des questions, je veux voir l'inquiétude dans vos yeux. Je veux que vous remarquiez mon petit Pokémon improvisé et, surtout, Light qui attend encore plus loin. Je veux jouer, moi aussi.

- Voilà une bien fine équipe que voici. Je connais déjà monsieur Emerillon de réputation, mais vous trois m'êtes inconnus. À qui ais-je le bonheur de m'adresser?

L'un à un, je les dévisageai avec mon air joueur de chasseur, les laissant se présenter et, surtout, les laissant planer encore un peu plus dans le mystère. Oui, bon, je ne suis peut-être pas le plus bienveillant des préfets. Mais j'ai évité un entraînement violent à un pauvre petit coordinateur qui n'a jamais combattu, je ne peux pas être si mauvais, non? Roh, ce que vous êtes rabats-joie. J'ai compris, j'enchaîne, mais c'est d'une tristesse que mon génie ne soit pas reconnu à sa juste valeur.

- Emerillon, je veux voir votre Pokémon de type feu le moins utilisé. Pas nécessairement le moins fort ou le plus jeune, mais celui avec lequel vous travaillez le moins souvent. Il sera votre partenaire pour ce matin, j'espère simplement que vous aurez pensé à l'emporter avec vous. Quant à vous autres, vous joindrez vos forces pour le défier, à trois. Je vois que deux d'entre vous ont déjà des Pokémon de type eau, que le troisième aussi utilise un type avant l'avantage sur les Pokémons feu. Je vous regarderai, alors ne lésinez pas sur les efforts. Je reviendrai vous voir lorsqu'il sera temps pour vous d'affronter Light. Viens, Feunarr, nous allons voir le prochain groupe, ne me fait pas attendre.





HRP - Il n'est pas trop tard pour participer! N'hésitez pas à vous joindre à nous! Comme c'est un topic de groupe libre, il n'y a pas d'ordre précis pour poster, mais tâchez de laisser le temps aux gens avec qui vous interagissez directement une chance de répondre avant d'enchaîner vos posts!

_________________
[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. 2XQI[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. Miniat_6_x_087[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. 2XQK[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. 2XQL[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. 2XQM[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 56
Jetons : 9673
Points d'Expériences : 1632
Todresseur Stratège
Sujet: Re: [RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.   Mer 9 Sep - 19:12
Le dresseur à ma gauche détenait lui aussi un pokémon hors de sa pokéball. Un Marill si je ne me trompais pas. Nous attendions que les rangs soient tous formés puis le préfet se déplaça de groupe en groupe pour donner ses instructions. Bientôt il serait devant nous, je ne devais pas faillir et rester droit quoi qu’il nous dise. Déterminé, j’attendais tandis que Kaiminus remuait un peu, lassé de ne rien faire. C’est vrai que l’ambiance un peu militaire qui régnait n’était pas notre fort. Contrairement à lui, j’arrivais à faire des efforts en me convaincant que c’était nécessaire et me permettrait d’atteindre mes objectifs. Au fond, j’étais tout aussi impatient que Kaiminus de voir bouger les choses. Le préfet aux cheveux de neige se posta face à nous finalement. Le moment était venu. Il souriait et je comprenais que ce n’était pas bienveillant. Plus un sourire malicieux avec une idée derrière la tête provenant de son esprit ordonné et malicieux. Je le regardais droit dans les yeux pour ne pas me laisser perdre la face. Mes yeux brillaient de toute ma volonté de lui en faire voir un maximum au cours de cette année.

Light, le Cizayox qu’il nous avait présenté semblait extrêmement fort et je me mettais pour objectif de le vaincre avant la fin des cours. En aucun cas, je ne laisserais quelqu’un me barrer la route ! Mon frère était devenu un dresseur confirmé au bout de ces trois ans, je me devais d’en faire de même, surtout que c’était grâce à lui si j’étais là aujourd’hui ! Je serais sinon chez moi à m’occuper de maman et de ses pokémons en continuant de rêver à cette tour et le pokémon qui l’habitait. Je détournais à peine mes yeux du préfet pour regarder l’état du pauvre garçon en pyjama qu’il trainait avec lui. A qui il avait affaire demandait-il, j’allais le lui dire moi.

-Je m’appelle Paul Nyllis et voici Kaiminus. Nous nous montrerons à la hauteur de vos attentes ! M’exclamais-je le point levé, imité par mon starter.

L’un des élèves de mon groupe s’était déjà fait remarqué par le préfet pour une raison qui m’était inconnue. Mais à en croire le respect dont il faisait preuve en le nommant « monsieur », j’imaginais qu’il devait être l’un des meilleurs élèves ici présent. La suite ne vint que confirmer mes songes. A nous trois, les « inconnus », nous allions devoir affronter un pokémon de type feu d’Emerillon. Un type feu, hein ? Intéressant, je mettais déjà en haute estime ce dresseur plus âgé que moi. Et s’il réussissait à s’en sortir de ce combat, je pensais avoir trouvé la personne qu’il me fallait pour m’aider à atteindre mon but. Les types feux étaient ma spécialité sur le papier. Ils étaient tout à fait ce qui me correspondait et je serais parfaitement dans mon élément à les commander. Hors là, le challenge était de les combattre et de les vaincre avec un type eau qui plus est. Kaiminus et moi n’avions encore jamais fait de combat pokémon ensemble jusqu’à présent. Mais je ne doutais pas de notre complicité !

Nous donnerions tout ce que nous avions pour voir de quoi était capable cet autre dresseur. Néanmoins, le défi se trouvait aussi de se coordonner avec les deux autres membres du groupe. Si nous n’arrivions pas à nous synchroniser, le combat serait fichu d’avance quand bien même nous aurions l’avantage du nombre et du type. Tout reposait donc dans notre entente. Je ne remarquais même pas la disparition du préfet complètement perdu dans mes pensées. Lorsque je revins à moi, je n’avais pas bougé d’un millimètre de ma position initiale. Nous nous dirigions déjà vers nos emplacements pour dresseur que je souhaitais bonne chance à Emerillon. Mon respect pour lui était sincère et honnête.

-Je ne te laisserais pas la tâche de nous vaincre si facile parce que je suis un débutant. J’ai l’intention de cracher mes poumons s’il le faut. Toutefois, tu as toute mon amitié avec toi pour ce combat.

Je lui tendais mon poing fermé pour un check à l’ancienne à la bonne franquette avec un sourire. Kaiminus, lui, reproduisais des coups de poings et de pieds dans les airs pour montrer sa détermination avant de faire un V avec ses petits doigts vers le blond. Ensuite j’accompagnais mes coéquipiers du jour à notre base. Devais-je leur dire quelque chose avant le début du combat ou devions-nous improviser sur le tas ? J’attendais de voir leur réaction pour leur parler d’un possible recherche de stratégie. De toute façon, les pokémons n’étaient pas encore tous engagés et il manquait ceux d’Emerillon et d’un membre de mon équipe.

_________________
Moodboard:
 
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: [RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.   Dim 27 Sep - 12:48
Le premier garçon avait la parfaite tête du nouveau. Du genre à flipper sans vraiment s'en rendre compte et préférer rester discret. Il avait les cheveux noirs d'ancre, une bouille attendrissante, un corps qui semblait assez svelte, bref un gars ordinaire pour son âge ; tu ne lui donnais pas plus de quatorze ans. Cependant, il était nettement plus grand que le second élève qui venait de vous rejoindre pour achever de former le groupe de quatre. Il était vrai qu'avec Ryan, dont la taille se situait bien entre le premier élève et toi, vous formiez les quatre frères daltons, c'en était marrant. Quoiqu'il en soit, il était de ce fait évident de comprendre que le dernier élève arrivé était d'une taille ridicule à côté de vous trois. Mais tu ne t'y attardais pas plus, car tu connaissais déjà ce garçon. Auparavant rencontré dans les couloirs du dortoir Noctali, tu lui avais remis de tes propres mains un œuf de Poussifeu pour le récompenser de son arrivée parmi les Noctalis. Tu connaissais de ce fait son nom et son prénom : Orion Krane. Tu n'aurais donc pas trop de mal à communiquer avec lui. Mais l'autre, tu ne le connaissais ni de tête, ni de nom. Tu savais juste de lui, de par sa présence évidemment, qu'il était de ton dortoir. Tu devais en savoir plus sur lui, et très vite. Aussi, dès que le « Yo » d'Orion et le « Salut » de l'autre furent rendus par un « Bonjour » de Ryan, ton tour vint de parler.

Hello à vous deux. Je connais déjà Orion, mais pas toi. tu désignas le nouveau brun. Comment t'appelles-tu ? demandas-tu alors avant de tourner ton doigt vers Ryan. Vous, vous me connaissez, je suis Lucas Emerillon, un spécialiste du type feu ici depuis deux bonnes années … Mais c'est aussi le cas pour mon camarade ici présent, qui se nomme Ryan. Ryan Tryn. Si quelque chose vous tracasse ou si vous souhaitez de l'aide, n'hésitez pas, on est là. leur souris-tu.

Le brun manqua de rire juste à côté de toi. Continuant de sourire, tu lui infligeas un discret de pied sur la jambe la plus proche, le stoppant dans sa moquerie et lui arrachant une faible douleur qui le fit sautiller quelques instants sur place. Le préfet Heath profita de cet instant pour venir vers vous avec, à ses côtés, une autre tête familière : ce cher Narr, un Noctali rencontré durant ton passage à Hoenn. Resté en pyjama, il allait très bientôt servir de punching-ball pour tous les élèves du dortoir. Le pauvre … Le préfet aurait au moins pu prendre la peine de lui fournir une quelconque protection … M'enfin, c'était le préfet qui voyait. Tout ce qui t'importait, c'était de savoir ce qu'il avait prévu pour vous désormais.

Voilà une bien fine équipe que voici. Je connais déjà monsieur Emerillon de réputation, mais vous trois m'êtes inconnus. À qui ais-je le bonheur de m'adresser ? questionna le blond.
Moi c'est Ryan Tryn, préfet. répondit instantanément le brun.
Je m’appelle Paul Nyllis et voici Kaiminus. Nous nous montrerons à la hauteur de vos attentes ! s'exclama l'autre brun, te faisant enfin découvrir son nom.

Orion sembla aussi se présenter, et un rapide silence se fit sentir. Puis le préfet se décida à réprendre la parole, ignorant visiblement l'exclamation de Paul.

Emerillon, je veux voir votre Pokémon de type feu le moins utilisé. Pas nécessairement le moins fort ou le plus jeune, mais celui avec lequel vous travaillez le moins souvent. Il sera votre partenaire pour ce matin, j'espère simplement que vous aurez pensé à l'emporter avec vous. Quant à vous autres, vous joindrez vos forces pour le défier, à trois. Je vois que deux d'entre vous ont déjà des Pokémon de type eau, que le troisième aussi utilise un type avant l'avantage sur les Pokémons feu. Je vous regarderai, alors ne lésinez pas sur les efforts. Je reviendrai vous voir lorsqu'il sera temps pour vous d'affronter Light. Viens, Feunarr, nous allons voir le prochain groupe, ne me fait pas attendre. dévoila-t-il alors.

Puis il partit, vous laissant avec cette exercice. Orion réagit probablement, mais tu n'y prêta pas trop d'attention. Ryan s'était quand à lui déjà déplacé pour se préparer à l'exercice. Il semblait très motivé, tout content d'avoir une possible chance de me mettre une rouste en publique. Il avait d'ailleurs déjà sorti son Ludicolo, parfait pour m'embêter au mieux. Et ce, surtout quand il savait quel Pokémon tu allais sortir. Cela allait être un combat entre Pokémons eau et Pokémon feu, une vraie baston. Et ce fameux Paul semblait lui aussi bien motivé pour se battre.

Je ne te laisserais pas la tâche de nous vaincre si facile parce que je suis un débutant. J’ai l’intention de cracher mes poumons s’il le faut. Toutefois, tu as toute mon amitié avec toi pour ce combat. lâcha-t-il en tendant son poing pour un check avec toi.

Tu lui rendis son check et fit face à Ryan, visiblement rejoint par Paul et Orion, pour peu qu'ils se soient placés près de lui, avant de faire sortir ton combattant du jour imposé par ce cher Heath : Camerupt. Tu souris alors.

C'est parti ! On va se donner à fond ! lanças-tu, prêt à te battre jusqu'à épuisement.


HRP:
 

_________________
[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. 1466193127-s1

                         
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 56
Jetons : 9673
Points d'Expériences : 1632
Todresseur Stratège
Sujet: Re: [RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.   Lun 9 Nov - 21:15
La tension montait à mesure que l'affrontement approchait. Je trépignais d'impatience pour mon premier combat. Pas seulement le mien, celui aussi de Kaiminus. Nous allions enfin découvrir une autre facette de notre duo. L'art du duel Pokémon imposait ses propres règles à respecter et je ferais de mon mieux pour montrer à notre préfet, mes capacités à les surmonter avec brio. Pour un premier duel, j'espérais déjà ne pas me rendre trop ridicule. Fort heureusement, Ryan, mon coéquipier du jour, détenait un magnifique Ludicolo. Je me plaçais à côté de lui, tandis que Kaiminus rejoignait son Pokémon sur le terrain. Le dernier membre de notre groupe semblait avoir eu un contre-temps. Un professeur dont le nom m'échappait une fois de plus était en train de lui tenir la patte, si ce n'est l’engueuler pour une raison inconnue. Le pauvre, je le plaignais de ne pouvoir participer aux réjouissances. Avec lui, nous aurions eu une force de frappe supplémentaire, qui n'aurait pas été de refus à mon avis. Toutefois, il allait falloir faire avec les moyens du bord.

-Je crois qu'on va devoir se débrouiller à deux. Tu as une idée de stratégie à aborder pour le combat ? Lançais-je pour Ryan.

Le Noctali avait certainement plus d'expérience que moi. Peut-être même était-il du même niveau qu'Emerillon ? Ce serait providentiel. Mais je ne voulais pas non plus paraître pour le nouveau qui ne prend aucune initiative. Surtout que je brûlais d'impatience de voir le match débuter. Si je pouvais faire accélérer les choses en proposant des idées, ce pourrait être bénéfique. D'abord, retrouver un peu de son calme, contenir l'excitation et la canaliser en une nouvelle puissance. L'esprit trop vif, je ne pourrais mettre au point une stratégie digne de ce nom. Ensuite, vérifier les données à notre disposition. Notamment celles de l'ennemi. En tant que type feu, Emerillon a sélectionné un Camerupt. Un spécimen très fort, aux attaques dévastatrices mais possédant un véritable point faible à exploiter : sa vitesse. Selon mes estimations, cette statistique pêchait par rapport aux autres. Néanmoins, il ne fallait pas se leurrer, ce ne serait pas évident de le prendre de vitesse vue la différence de niveau entre lui et Kaiminus. A la rigueur, Ludicolo pourrait y arriver.

-Tu crois que ton Ludicolo serait assez rapide pour atteindre son Camerupt avant qu'il ne nous touche ? Il hocha la tête positivement avant que je ne poursuive mon explication. Si tu arrives à l'attaquer en premier, je devrais pouvoir asséner derrière un coup. En enchaînant nos attaques de manière coordonnée en le prenant de vitesse, nous devrions pouvoir le vaincre !

J'avais l'impression de donner des cours inutiles à un professeur déjà connaisseur. Pourtant, j'estimais important que je lui montre de quoi j'étais capable moi aussi. Une fois les détails mis au point, nous entamions le combat. Comme prévu, Ludicolo put lancer la première attaque. Je me basais ensuite sur les mouvements défensifs du Camerupt pour l'attaquer en tenaille avec un Pistolet à O. Ce puissant coup de type eau était un classique, mais un bon moyen de prendre l'avantage dès l'ouverture sur un type feu. De plus, je gardais une certaine distance avec l'adversaire, ce qui offrait une défense naturelle et un meilleur temps de réaction en cas de contre-attaque intempestive. Je craignais avant tout qu'il n'use d'une attaque de type sol comme Séisme qui pourrait s'avérer problématique pour nous deux. Ce combat s'annonçait intéressant !
Sirius B. Powell
Sirius B. Powell
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 18 yo
Niveau : 51
Jetons : 2520
Points d'Expériences : 1534
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.   Jeu 12 Nov - 19:18

Noctali - Ex Tenebris Gloria.


☆ Alea jacta est ☆


Le réveil sonne. J'ouvre un œil puis l'autre. C'est le début de ma nouvelle vie qui commence aujourd'hui. Je soupire. J'ai toujours eu horreur des réveils. Le bruit strident cesse. Je bénirai bien mon colloc pour avoir eu la bonté d'âme de le stopper. Malheureusement c'est aussi l'abruti qui a mit son réveil à … 5h30 ?! Je lâche un grognement. Je vous jure que si c'est comme ça tous les matins je vais pas tenir. Et mes 10h de sommeil par nuit, vous y avez pensé ? J'adresse un regard noir à mes colocataires. Je veux bien comprendre qu'ils aient besoin de temps le matin mais moi j'en ai pas besoin. J'aime pas la colocatiooooooon … Je reveux ma chambre à moi tout seul. Je soupire pour la énième fois. Je sais bien qu'il me sera impossible de me rendormir. Je me redresse donc pour venir m’asseoir en tailleur sur mon lit. Plus longtemps mes pieds ne sont pas sur le sol froid mieux je me porterai. Je m'étire longuement tout en regardant mes camarades de chambre s'agiter. Ils sont sacrément énergiques pour un matin de rentrée … Les cours ne commencent qu'à huit heures donc on très largement le temps de se préparer tranquillement.

J'attrape la pokeball qui repose sur ma table de nuit. Je laisserai bien Adara dormir hors de celle-ci mais j'ai peur que quelqu'un l'écrase par accident. Elle est si minuscule. Je la regarde virevolter autour de moi. Elle sera parfaite en concours. Elle se dépose sur mon épaule, frottant sa joue contre la mienne. Voilà à peine quelques heures qu'elle partage ma vie et elle est déjà la demoiselle la plus importante de mon monde. Je suppose que je ne remercierai jamais assez le Collectionneur pour m'avoir parié avec cette petite princesse chromatique. Elle se pose sur mon bureau, là où un petit miroir a été déposé à son intention. Car Mademoiselle est coquette. Je lâche un petit rire en la voyant réarrangé les pétales de sa fleur. Elle est adorable. Je crois que juste pour elle, je ne regrette aucunement ma venue à la Pokemon Community.

Après près de dix minutes de rêverie, je me lève enfin, me préparant pour la longue journée qui m'attend. Je regarde passer mon colocataire avec le Kaiminus rose. Il m'a l'air bien pressé. Y'a un truc de prévu ? Il me pointe son iPok sans s’arrêter. Il est beaucoup trop énergique ce garçon.  J'allume mon engin aux couleurs des Noctalis et je consulte mes mails. MERDE ! Je me relève d'un bond. Comment ais-je put rater le message de convocation de mon préfet. Je suis stupide stupide stupide. De jurons en jurons, je cours de la salle de bain à la chambre, prenant une rapide douche et sautant dans mes vêtements du jour. Des fois je m'aime de toujours prendre le temps de préparer mes affaires de la veille pour le lendemain. Je porte une tenue assez classe, histoire de faire bonne impression en ce premier jour. Je soupire. La chemise ça le fera pas. Je la remplace par un simple t-shirt. J'enfile un sweat-shirt cyan, j'imagine qu'à 6 heures du matin il en fait pas bien chaud. Je reviendrai me changer tout à l'heure. Quelques minutes de plus et je suis prêt. Adara s'installe dans ma tignasse et je suis parti. Je dois être drôle à voir quand elle est là haut. On ne voit plus la miss et on pourrait croire que je me suis glissé une fleur dans les cheveux.

J'arrive à temps au stadium juste à temps. Un coup d’œil sur mon iPok m'indique 5h55. Je soupire de soulagement. Il est taré aussi notre préfet à nous convoquer à une heure aussi indue. Je vois arriver celui que je présume être la raison de ma présence dans ce lieu dédié aux Top-Dresseurs. Je me demande où il veut en venir. On forme une armée ? On doit conquérir la PC ? Je pense pas être la meilleure recrue pour ça moi. Je n'ai qu'une petite Flabébé et aucune envie de me battre. C'est pas pour moi les combats. Il faut tout de même reconnaître à notre blond préfet qu'il a du style. Et qu'il est sacrément canon. Huuum. Concentre toi Sirius. Sur ses paroles et rien d'autre. En quelques mots, il a convertit l'ensemble de nos camarades à sa cause. Je ne serais pas étonné qu'il est côtoyé les même loups de la « haute société » que moi. Il sait s'y prendre. C'est assez impressionnant. Il fait un bon préfet. Il a le charisme et je suis ravi de pouvoir compter sur quelqu'un comme lui pour nous guider. Surtout quand on voit la loque qui nous sert de référent. Il pense sérieusement que personne n'a remarqué qu'il finissait sa nuit dans les gradins ? J’espère qu'il n'enseigne pas la coordination.

Très bien. Mes pires cauchemars se réalise donc bien. Il va me falloir trouver des partenaires de combat pour défier le pokemon de la loque. Mais c'est bien sur. Quelle bonne idée. S'attaquer à un pokemon acier avec ma petite fée. Je resoupire. Y'aurait pas un atelier coordination à la place ? Non ? A la tête enthousiasmé des autres Noctalis, y'a qu'à moi que le programme ne plaît pas. Génial ! Je vais bien m'amuser ici ! Je soupire et j'erre tristement de groupe en groupe. Et au vu des regards qu'on me lance, mon adorable Adara n'est pas un argument choc pour mon acceptation. Ils ne comprennent rien. Voilà tout. Après tout, j'ai bien l'impression que ces Noctalis n'ont absolument aucun style. Je vais avoir du boulot pour donner un peu de classe à ces jeunes hommes bien trop porté sur le combat primitif. Enfin. Mes projets secrets ne changent rien au fait que je suis tout seul. Sans groupe.

En désespoir de cause, je m'approche d'un groupe déjà bien formé et déjà lancé dans un combat. J'y reconnaît mon colocataire au petit Kaiminus rose. Je ne connais toujours pas son nom par ailleurs. C'est l'occasion ou jamais de faire sa connaissance. Bon, il faut que tu es l'air avenant Sirius. Alors vire moi cette mine boudeuse, redresse toi, sourit et lance toi. Je dois reconnaître que je suis de bons conseils. Je m'applique donc à écouter ma petite voix intérieure et à offrir à ces jeunes gens un beau sourire. Après tout je suis un expert en la matière.


- Bonjour à vous ! J'espère que je ne vous dérange pas, je ne trouve malheureusement pas de groupe et je reconnais là mon colocataire. Je sais bien que je ne serais pas d'une grande aide avec ma fée mais je suis de bonne compagnie ! Sirius Powell, un honneur de faire votre connaissance, chers camarades.


Je glisse une main nerveuse dans tes cheveux. Rien ne le montre mais je ne suis pas à l'aise. Je dois bien reconnaître que j'ai peur qu'ils ne veulent pas de moi. Ou pire, qu'ils m'ignorent. D'autant plus qu'ils sont en plein duel. J'ai peur de déranger, j'ai peur de ne pas réussir à me faire accepter, j'ai peur de ne pas savoir réagir. De ne plus savoir réagir. J'ai décidé d'être vrai. Mais comment savoir si mon comportement est vrai où non ? Je ne sais plus agir spontanément, c'est quelque chose que je dois réapprendre. J'espère que mes camarades ne remarquerons pas que mon sourire est un peu crispé et que la main que je passe nonchalamment dans mes cheveux est moite.

crédit (c) Chaussette
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: [RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.   Mer 2 Déc - 22:08


Ex Tenebris Gloria
 



Une désagréable sonnerie retentit dans tout le dortoir. Andréa saisit son iPok posé sur la table de chevet pour y consulter l'heure. 5h30. Se lever à une heure pareille c'est clairement pas humain. Il hésite à rester au lit mais une sensation désagréable le met mal à l'aise, il est trempé. Ses draps le sont aussi. Il sort de son lit d'un bond et l'espace d'un instant, doute sérieusement. J'ai quand même pas pu pisser au lit, pas à 14 ans quand même. Un petit rire venant de son armoire le sort de ses pensées. Le jeune homme s'approche du meuble et l'ouvre, y découvrant Kaiminus, rigolant d'une façon voulu discrète, mais qui ne l'était clairement pas.

- Qu'est-ce qui t'amuses? ... Oh! C'est toi qui a trempé mon lit!

Le petit crocodile rit de plus belle, fier de sa supercherie. Blasé par l'humour douteux de son Pokemon, Andy étend les draps dans les chambre du mieux qu'il peut puis vérifie l'heure. 5h37, il ne sait pas ce qu'il l'attend, mais mieux vaut ne pas trainer. Il enfile un t-shirt, un sweat chaud et glisse dans un jean, met à son pied la première pair de chaussure qu'il trouve et attrape la Pokeball de Kaiminus.

- J'aimerais mieux éviter que tu sème la zizanie dans les couloirs, alors tu rentres là-dedans pour la moment.

Déçu, le Pokemon est rappelé dans sa Pokeball. Andréa sort dans le couloir et décide de suivre le mouvement, il suit donc un amas d'élèves jusqu'au stadium. Il prend le temps d'apprécier la vue, il trouve le stadium bluffant. Son moment de bonheur est vite écourté par l'arrivée du préfet des Noctali, trainant avec lui un élève qui n'a visiblement pas eu le temps d'enfiler autre chose qu'un pyjama. Moment humiliant, Andréa est content de ne pas être à la place du pauvre garçon.
Heath, le préfet, se lance alors dans un discours moralisateur sur les valeurs du dortoir des Noctali, sur la perfection  que chaque élève est censé atteindre pour ne pas ternir l'image du dortoir. Andy est abasourdi par tant de suffisance. Il ne connait rien de ce préfet mais peut déjà affirmer qu'il ne l'aime pas, son arrogance lui sortant par les yeux.
Suite à ce speech, Heath explique comment l'entrainement matinale va se dérouler, les élèves doivent se répartir en groupes de 4 ou 6.
Andy observe ses camarades autour de lui. La majorité a encore la marque de l’oreiller sur la joue, exceptés quelques élèves qui semblent plus âgés et mieux endurant.
Il avait entendu dire que le dortoir Noctali était très exigeant et avait eu vents des rumeurs selon lesquelles il allait devenir encore plus stricte cette année, les entrainements matinaux en sont donc la première preuve.

Les groupes commencent à se former, Andy les analysent attentivement. Se mettre avec des élèves ici depuis plusieurs années serait une mauvaise idée, ils sont entrainés et ses chances de s'en sortir en cas de combat Pokemon sont proche de 0%. Il aperçoit finalement un groupe un peu en retrait composé de 4 garçons. Un match semble avoir déjà commencé, le nouvel élève fraichement arrivé à la PC ne peut retenir sa curiosité et décide de s'approcher discrètement, se plaçant à côté d'un garçon au sweat bleu cyan, un étrange Pokemon posé dans ses cheveux.
Andréa réfléchit quelques secondes mais ne tarda pas à retrouver le nom de ce Pokemon. Il avait passé suffisamment de temps à les apprendre lorsqu'il était à l'orphelinat. Les femmes qui s'occupaient des enfants étaient très exigeants sur ce point, savoir associer chaque image de Pokemon avec leur nom était l'une des choses qu'il fallait apprendre. certains enfants s'en étaient d'ailleurs plaint, après tout pourquoi s'embêter à apprendre tout ceci alors que les Pokedex le font pour nous?
La réponse qu'avait donné l'une des femmes a marqué Andréa, "nous possédons des calculatrices, doit-on pour autant arrêter d'apprendre à compter?". Le petit garçon qu'il était à l'époque avait trouvé cet argument criant de vérité, et même s'il n'affectionnait pas particulièrement les Pokemon à l'époque il fit l'effort d'apprendre leurs noms, aussi nombreux soient-ils.
Aujourd'hui il ne regrette pas, bien que ce fut complexe de tout retenir, c'est au final très pratique.
Le Pokemon de son camarade est donc un Flabébé, un tout petit Pokemon de type fée.
Andy sourit au jeune homme.

- Salut, je m'appelle Andréa.

Il jette un œil au combat qui se déroule devant lui. Il est surprit d'y voir un autre Kaiminus, mais celui-ci est différent du sien, il est d'une couleur rose atypique. Le Pokemon eau fait équipe avec un Ludicolo face au Camerupt d'un autre élève qui semble légèrement plus âgé.
Un 2 contre 1 dont l'issue semble difficile à prévoir. Les types eau ont un avantage certain sur le type feu, mais celui-ci semble coriace, son maitre est probablement à la PC depuis plus longtemps que ses adversaires, il a donc de la ressource...
Andy est impatient de voir la tournure que vont prendre les évènements.


made by lizzou

Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: [RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.   Jeu 3 Déc - 19:29
Soudain, Orion s'était arrêté. Apparemment, quelque chose l'obligeait à vous quitter, ce qu'il s'empressa de faire après avoir rappelé son Marill dans sa pokéball. Vous n'étiez maintenant plus qu'en deux contre un, ce qui allait te faciliter la tâche. Non pas que tu étais moins désavantagé ; tes deux adversaires avaient tout de même un type eau comme combattant dont un puissant Ludicolo ; mais avoir un adversaire en moins à gérer, c'était déjà ça de moins. Cela rendait le combat plus facile malheureusement, car le défi n'était plus vraiment là, mais Ryan était encore de la partie, tu ne doutais pas de sa force malgré sa faible passion pour le topdressage, et tu ne pensais pas trouver un faible sous les traits de Paul. Et si le défi avait moindre, le challenge était là : un combat avec un type désavantagé. C'était l'occasion de montrer que les types feu étaient les meilleurs et que leur suprématie ne saurait tarder. Tu étais leur ambassadeur, celui qui devait leur ouvrir la voie. C'était à toi de les amener au sommet, c'était le but que tu t'étais fixé dès lors que tu t'étais décidé à devenir un topdresseur spécialisé dans ce type. C'était toi qui devait désormais gérer ce qui allait un jour devenir les espèces alphas de ce monde. « Le feu est destructeur » dit-on. Et c'est par cette destruction que les flammes deviendront maîtres du monde Pokémon, avec ta personne pour Dieu. Mais pour l'instant, il te fallait te concentrer sur ce duel. Duel qui venait d'être lancé.

Je crois qu'on va devoir se débrouiller à deux. Tu as une idée de stratégie à aborder pour le combat ? lança Paul à l'intention de Ryan.
On devrait éviter d'attaquer de front. Son Camerupt n'est pas très mobile, mais il a une grande puissance de feu. Il vaudrait mieux jouer la surprise et la feinte, si tu veux mon avis. répondit tranquillement ce dernier.
Tu crois que ton Ludicolo serait assez rapide pour atteindre son Camerupt avant qu'il ne nous touche ? répliqua Paul sans vraiment faire attention à la réponse de Ryan mais y répondant d'une certaine façon. Le brun hocha positivement la tête, souriant. Si tu arrives à l'attaquer en premier, je devrais pouvoir asséner derrière un coup. En enchaînant nos attaques de manière coordonnée en le prenant de vitesse, nous devrions pouvoir le vaincre ! annonça le garçon.

On ne pouvait pas le nier : ce nouveau était mu d'une grande détermination et d'une certaine lucidité. Il était évident que si Alexandre était touché par Ludicolo, il n'aurait pas le temps de réagir à l'assaut d'un furtif Kaïminus. Et malheureusement, le type sol était lent autant pour sa corpulence quelque peu inadapté à la course et sa lenteur d'esprit. Il n'en restait pas moins assez rapide pour répliquer à des assauts, néanmoins, il était certain que Ludicolo allait le toucher, et par extension Kaïminus. Il te fallait donc trouver une solution pour parer rapidement à ce problème. Pendant ce temps, le type plante effectua le premier assaut sous le regard blasé de Camerupt. Il lui plaça une habile attaque Bluff qui permit d'empêcher toute possible réaction instinctif du Pokémon qui fut facilement touché par l'assaut au Pistolet à O du Kaïminus qui recula dès qu'il eut fini. Une trace nette se dessina sur le corps du type feu qui hurla un bon coup pour laisser sortir la douleur, mais se retint assez vite, n'ayant apparemment pas pris trop cher. Heureusement d'ailleurs, parce que ce n'était que le début du combat, et les deux types eau étaient plus que chauds pour se battre. Ce combat promettait d'être intense, et il le fut presque plus que tu l'espérais. Il se passa ainsi cinq, peut-être dix, bonnes et longues minutes d'affrontements continuelles entre les adversaires pour abattre l'autre. Le plus souvent, Alexandre sortait perdant, mais il tenait le coup, Ludicolo se contentant surtout d'attirer l'attention de Camerupt pour laisser la voie libre à Kaïminus. Et finalement, ses assauts avaient fini par payer, le type feu était sur le point de céder, mais il te restait encore un atout sous ta manche, un atout que tu n'avais utilisé jusqu'à présent, mais qui pouvait toujours servir en cas de problème. Et en ce jour, il allait vraiment t'aider à gagner.

Alexandre, abîme. dis-tu calmement.

Un air effrayé s'afficha soudain sur le visage de Ryan. Il avait instantanément compris ce que allait lui arriver. Il connaissait sa force, il savait que cette attaque avait trop de chances de le toucher pour qu'il ait une véritable chance d'y échapper, et Paul, dont tu ne te soucias pas vraiment du regard, était encore trop nouveau pour esquiver aussi. L'attaque allait faire mouche. L'attaque fit mouche. L'attaque avait fait mouche. En un instant, le sol avait semblé se fissurer, et le Pokémon semblèrent tomber dedans. Une secousse se ressentit un court instant, et quand ce dernier s'arrêta, les deux types eau se trouvaient désormais affalés au sol, hors de combat. Abîme avait rendu sa sentence irrévocable : la victoire revenait à Alexandre. Cela ne représentait pas une victoire très intéressante, mais cela constituait tout de même une victoire. Une victoire qui acheva la première partie de l'entraînement du jour vécue par ta personne. Tu t'approchas des deux élèves et leur sourit.

Beau combat, je n'avais vraiment plus d'autre choix. J'espère pouvoir vous affronter de nouveau dans un match qui sera encore plus intense et puissant, et qu'on jouera à armes égales. leur dis-tu en souriant, ne te moquant pas mais faisant simplement le constat de l'attaque abîme qui avait éliminé tes adversaires.

Presque à cet instant, deux garçons s'avancèrent, l'un plus déterminé que l'autre à venir vous parler visiblement.

Bonjour à vous ! J'espère que je ne vous dérange pas, je ne trouve malheureusement pas de groupe et je reconnais là mon colocataire. Je sais bien que je ne serais pas d'une grande aide avec ma fée mais je suis de bonne compagnie ! Sirius Powell, un honneur de faire votre connaissance, chers camarades. se présenta-t-il, se grattant le haut de la tête.
Bonjour, moi c'est Lucas Emerillon. Je suis un topdresseur spé type spécialisé dans le type feu, et voici mon plus proche camarade, Ryan Trin. Il est éleveur. répondis-tu avec ce sourire cherchant à rassurer le jeune homme.

Tu laisses Paul se présenter, ne voulant pas monopoliser la parole, et observe le garçon qui se trouve derrière Sirius. Tu lui offres un sourire encore plus joyeux que le premier pour tenter de le sortir de sa « cachette ». Puis, après qu'une réaction fut accomplie, tu revins sur Sirius, portant ta parole aux deux Noctalis solitaires.

Si vous voulez vous joindre à nous, il n'y a aucun problème ! Nous venons de terminer notre match, on va passer à l'affrontement contre le Cizayox d'Ace. Vous venez ? dis-tu, leur montrant la bête qui vient d'en finir avec ses précédentes victimes.

Tu te doutes que tu finiras comme vos prédécesseurs, mais si tu parvenais à tenir plus longtemps que ces derniers, cela serait une grande victoire en soi. Il fallait donc mettre toutes les chances de ton côté. Rappelant Alexandre, complètement épuisé, tu fis sortir Piou de sa Pokéball. L'entraînement matinal qu'il avait accomplir auparavant lui permettait d'être encore frais pour ce match. Saurait-il exprimer toute sa puissance ? Tu l'espérais.

HRP:
 

_________________
[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria. 1466193127-s1

                         
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.   
[RP Commun Noctali] Ex Tenebris Gloria.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :