Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?
Le deal à ne pas rater :
Code promo Cdiscount : 25€ de remise en plus des soldes dès 249€ ...
Voir le deal

Alban Abernaty
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
pokemon
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
Alban Abernaty
est un Pokeathlète Coach
Le dernier cours de Ace S. Creed ne s’était pas particulièrement bien passé pour Alban. Il n’avait jamais été fan des combats Pokémon, de toute manière, et les longues heures ennuyeuses avec cet enseignant détestable ne faisaient clairement pas partie de ses favorites. Cependant, en tant que petit nouveau, il avait de nombreuses plages de découvertes dédiées à la stratégie, malgré son choix de continuer dans le Pokéathlétisme. Soit, de toute façon, il ne s’était pas attendu à faire que du tronc commun et des enseignements spécialisés. Voir un peu de tout n’était pas inintéressant en soit. Mais tout de même… Passer quatre heure d’affilée avec ce bellâtre aux cheveux rouges qui occupait 50% de ses cours à parler de lui, c’était vraiment d’un ennui… D’autant plus qu’il semblait y avoir une étrange rivalité entre Creed et son référent, Andreas. Ce qui faisait qu’inévitablement, lorsque des Voltali et des Noctali se retrouvaient dans la même pièce pour un cours de l’un ou de l’autre, c’était aussitôt quolibets et esprit de compétition. Ah, et pourtant, ils étaient plutôt sympathiques, les Voltali. Ginji en était un parfait exemple. Mais dans sa promotion, malheureusement, il y en avait pas mal au sang-chaud. Le problème de répartir à l’aveuglette, voyez-vous monsieur ! En tout cas, en voyant le niveau de bêtise de certains Noctali, Alban était bien content d’avoir fini sous la coupe d’Andreas. Même s’il aurait préféré les Phyllali… Enfin ça, il ne l’avouait pas vraiment à haute voix, il ne voulait pas en chagriner certains.

Quoi qu’il en soit, Ace Stupide Creed avait décrété que ce jour-là, ils feraient de la pratique. Et avec un choix de Pokémon aléatoire, sinon ce n’est pas drôle, évidemment ! Alban, qui n’écoutait qu’à moitié et feuilletait des brochures touristiques sous le bureau, fini par relever la tête lorsque le référent Noctali l’interpela. Apparemment, il allait se trouver en duo avec un Noctali aux airs peu commode. Et de ce qu’il entendit immédiatement après - les chuchotements allaient vite -, il s’agissait d’un Topdresseur en Parcours Stratège particulièrement prometteur. Ô joie, ô désespoir. Lui qui se retrouvait avec trois Pokémon dont deux oisillons encore relativement jeunes n’était pas verni. Sûr que cette brute épaisse avait reçu un monstre de la part du Collectionneur. Ce n’était pas Alban qui ferait le poids avec Zéphyr et Mistral. Mais soit ! S’il fallait en sacrifier un, Alban préférait que ce ne soit pas Mistral. Après tout, le petit Tylton chromatique n’était sorti de l’œuf qu’en début de semestre, et autant abandonner tout de suite le cours si ce dernier se faisait désigner d’office. Secrètement, il espérait qu’Auster soit choisi. Car des trois, c’était celui qui pourrait le mieux se débrouiller en combat. C’était un fier Noctali, assez puissant pour ne pas se laisser abattre dès la première attaque, et particulièrement robuste. Croisant donc les doigts sous la table, Alban avait prié pour qu’Auster soit sélectionné. Mais évidemment, rien ne se passa comme prévu. Car ce fut Zéphyr qui fut tiré au sort. Eh merde.

Pauvre Zéphyr. Que pouvait faire une petite mouette contre un Raichu (un RAICHU mes aïeux ! Comment un type qui avait juste fait les classes d’été et trois semaines de cours pouvait déjà se retrouver avec un Pokémon évolué ?!). Un type Electrique contre un type Vol/Eau, qui aurait une double faiblesse trèèèès contraignante. Ahaha, il en avait des biens bonnes, Ace Sucroquin Creed. Il s’était pris pour une (Cup)canaille ou quoi ? La belle blague, tiens. Comment Alban pouvait-il faire quoi que ce soit de stratégique quand les astres étaient déjà tous contres lui ? A ce stade, autant laisser la comète s’écraser sur sa face et qu’on en parle plus. J’aurais bien voulu vous dire que le Voltali était parvenu à gagner son match après un enchaînement héroïque et des stratégies tarabiscotées. Que Zéphyr avait pu se poser sur le cadavre du Raichu avec un air auto-suffisant. Mais non. Le duo s’était juste pris une humiliante rouste, et le référent des Noctali, qui passait par là pile à ce moment, nota sur son cahier ce qui semblait être un zéro pointé pour Alban. Ok.

Dépité, Alban retourna dans son dortoir après un passage chez l’Infirmière Needle. Zéphyr, qui avait récupéré depuis son KO foudroyant - c’est le cas de le dire -, restait posé sur son épaule, silencieux. Auster lui jetait quelques coups d’œil inquiets de temps à autres, et même Mistral, en mode chapeau de ouate sur la tête d’Alban, avait eu le bon goût de rester calme. La petite équipe semblait se trouver dans les tréfonds de la déprime et de l’humiliation. Un des leurs avait été balayé d’une simple secousse et ils s’étaient retrouvés à ne même pas pouvoir intervenir. Allongé sur son lit, Alban soupira en se réjouissant de l’absence de Khal et Nolan. Il n’aurait su que leur dire s’ils l’avaient interrogé du regard sur son état. Car même s’il était peu expressif, son aura était hautement dépressive. Impossible de ne pas le sentir. Pensif, le châtain se demandait quoi faire pour renforcer son équipe. Face à des Pokémon Electriques, c’était sûr que Mistral et Zéphyr seraient rapidement balayés. Quant à Auster, il était neutre mais ne pourrait pas toujours assurer la protection des deux autres. Qu’aurait fait Alizée face à un tel type ? Bah, aucune raison d’y penser. Alizée était une championne expérimentée. Elle aurait trouvé une parade, elle. Alban, lui, n’avait jamais été intéressé par les combats Pokémon. Mais il y avait bien quelqu’un dans l’académie qui aurait une solution à son problème…

Se levant d’un bond, le châtain quitta sa chambre, ses Pokémon sur les talons - et Zéph’ toujours fixé sur son épaule -. A peine après son arrivée, quand on avait appris qu’il aimait les Pokémon Vol, on lui avait conseillé d’aller parler à Djelly Fish, la cousine de Loan McNellis. Elle était Spécialiste Type Vol, qu’on lui avait dit, et s’il y avait quelqu’un de bien placé pour avoir trouvé de quoi contrebalancer ses faiblesses, c’était sûrement bien elle. Se dirigeant d’un pas rapide vers la chambre de Loan, il frappa deux fois à la porte. Il ne connaissait pas Djelly, ne savait pas à quoi elle ressemblait, et n’allait certainement pas se présenter à elle de but en blanc. Autant demander à son aîné de d’abord prendre contact et de fixer un rendez-vous, ou un truc du genre.

- McNellis ? J’ai besoin de ton aide, tu es là ? demanda-t-il à travers la porte, en espérant qu'il ne le dérangerait pas.

Impossible de se tromper de chambre. Il n’y avait qu’à suivre les effluves de thé, et ces derniers étaient particulièrement forts derrière la porte en bois. Aussi fut il surpris de voir Ginji lui ouvrir la porte.

- Oh, salut Ginji. Désolé Ginji, je me suis trompé de chambre. dit-il précipitamment avant de se reculer de quelques pas. Ce n'était pas vraiment poli, mais il n'avait pas plus que ça envie d'entamer la discussion avec Ginji alors qu'il était sûrement déprimant à voir.

Il se décala d’une porte et frappa de nouveau. Ah là là, petit naïf. Comment ça Alban, tu n’as pas anticipé le remake de Wrecking Ball de tes aînés ? Décidément, tu as encore beaucoup à apprendre.

Dernière édition par Alban Abernaty le Mer 17 Fév - 20:32, édité 1 fois
Ginji Labelvi
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4231
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
     feat Alban Abernaty


«  Saccageons encore plus cette chambre, voulez-vous ? »

Il fait plutôt bon aujourd’hui. Il y a bien quelques gros nuages qui planent au dessus de l’académie, nous menaçant de nous balancer une averse à tout moment, et pas mal de vent, mais il fait étonnement chaud. Un temps que j’affectionne particulièrement, puisqu’il suffit d’un rien pour qu’un orage se déclenche, et pourtant, on peut se balader dehors en t-shirt ! Et ça tombe bien,  parce qu’aujourd’hui…

… Je suis cloîtré dans ma chambre.

‘Fin, ce n’est plus ma chambre maintenant. Plutôt la mienne et celle de Loan. Suite à la destruction tout à fait involontaire du mur qui séparait nos anciennes chambres , nous avons été contraints de devenir colocataires, même si ce n’est pas le cas officiellement. Pas que cela me dérange, hein !  Au contraire, j’apprécie beaucoup Loan, et puis… Ça veut dire que je vais avoir le droit de goûter à son thé à chaque fois qu’il en prépare ! Et avant même Aileen ! Sans avoir besoin de dormir dans le même lit que lui ! Et toc !

Après avoir enlevé tous les débris du mur, on a pu réaménager cette nouvelle chambre. De façon générale,  chacun a gardé ses affaires de son côté, mais je peux par exemple sortir tous mes compagnons de leurs sphères de capture pour les laisser dormir à l’extérieur. Ce qui était après tout le but recherché par la démolition de la cloison ! Donc je n’ai pas fait tout ça pour rien, au final. J'ai eu assez de chance sur ce coup-là, d'être tombé sur Loan je veux dire, cela aurait été quelqu'un d'autre, je ne suis pas sûr qu'il aurait autant apprécié. Eh, et si on démolissait tous les murs du dortoir ?! Comme ça on a une chambre gigantesque ! Ça serait super marrant, faut que je propose ça à Orren dès que je peux... Je suis sûr qu'il va adorer !

Mais je m'égare. Si je suis resté dans ma chambre malgré la météo, c'est parce que je me suis enfin décidé à commencer la rédaction de mes affrontements tests. Pour l'instant, aucun n'a été  publié, mais j'ai cru entendre par-ci par-là que des élèves avaient commencé à envoyer leurs écrits à l'administration. Je ne me sens pas particulièrement concerné par la course au grade trois qui a commencé il y a un peu plus d'un an maintenant, mais j'avoue que savoir cela m'a poussé à me mettre sérieusement au travail.

Sauf que...

« -... Pouaaaah, Léo n'avait pas tort, j'écrivais de manière totalement illisible à ce moment là ! C'est quoi ça ?... Un R ?... Ou un T peut-être ?... »

Accoudé à mon bureau, une sucette dans la bouche, je tente de déchiffrer des notes que j'ai écrites durant les vacances. Habituellement, je n'ai aucun problème à me relire, seulement... Lorsque je les avais rédigées, je n'étais pas tout à fait dans un état « normal », on va dire. Puisqu'en fait... Je les ai écrites quand j'étais sous forme de Pikachu, suite à ma mission avec Cael. Bah ouais, c'était une opportunité à ne pas manquer ! Avoir l'occasion d'être un Pokémon, de participer à des combats, de savoir comment se maîtrise telle ou telle attaque, et même de pouvoir communiquer ouvertement avec les Pokémons de son équipe pour savoir les choses qui vont, et celles qui ne vont pas, c'est pas une possibilité qu'on a souvent ! Au début, j'avoue que je voyais cette transformation temporaire plus comme un nouveau problème qu'autre chose, mais elle s'est avérée être une excellente expérience, au final. Et puis elle m'a même permis de me réconcilier avec ma Luxray ! J'en regretterai même que la métamorphose n'ait duré que soixante-douze heures... Comme quoi, ça a du bon, de croiser la route d'un Evoli despote.

Enfin. Vous aurez compris que ce n'était pas très facile d'écrire en étant un Pikachu, et qu'il n'est point aisé de reconstituer tout ce bla-bla. Heureusement que je me souviens de quelques trucs ! C'est donc livré à un véritable travail d'archéologue décodant un texte antique que je griffonne frénétiquement. Néanmoins, une voix provenant de derrière l'une des porte de notre chambre, celle étant jadis exclusive à Loan, me tire de mes écrits. Je relève la tête et fixe la fameuse porte, et remarque au passage qu'Oz fait de même. S'étant réveillé au son de la voix, le Pikachu s'est redressé, tendant ses oreilles, avant de commencer à s'étirer sur mon lit. Punch, lui, n'a pas bronché, et garde ses yeux clos, assis contre un mur, et gardant les bras croisés. Je ne sais pas si c'est parce qu'il n'a pas entendu ou parce qu'il cherche à se donner un genre, mais il semble décidé à ne pas bouger. Soul aussi ne bougera probablement pas, puisqu'il est simplement au centre de la chambre en mode paillasson, comme il a l'habitude de le faire. Et il le fait drôlement bien, d'ailleurs.

Et comme il n'y a personne d'autre dans cette chambre, Loan étant absent, je me lève pour me diriger vers la porte, ma sucette dans la bouche et mes hiéroglyphes en main. Arrivé devant elle, je l'ouvre, pour découvrir que la personne ayant appelé n'est autre qu'Alban. Je souris à la vu du Voltali, ravi de le voir.

« -Hoy Alban ! »

Cependant, à peine après m'avoir salué, le Pokéathlète s'excuse en disant s'être trompé de chambre et reprend sa route. Je hausse les épaules et referme la porte, avant d'entendre des petits coups contre celle d'à côté... Euh... Croyant comprendre ce qu'il se passe, je souris, et traverse la pièce pour arriver de mon propre côté de la chambre, ouvrant cette fois-ci la porte que j'ai l'habitude de traverser au moins trois fois par jour.

« -Alban, ça faisait un bail ! »

Le garçon semble légèrement surpris de me voir lui ouvrir la porte une nouvelle fois. Je m'écarte de l'encadrure, et d'un signe de tête, l'invite à rentrer pour lui faire comprendre le pourquoi du comment. Difficile de louper l'énorme bande blanche qui coupe la chambre en deux, partant d'un mur, traversant le sol, et montant le long du mur d'en face. Il y a quelques semaines encore, un autre mur était présent à cet endroit là.

Après qu'il soit rentré avec ses Pokémons, je referme la porte, et me dirige vers la chaise que j'ai précédemment quitté pour me laisser tomber dessus.

« -Tu viens voir Loan? Il est pas là. »

Je pose tous mes papiers sur mon bureau, puis me penche en avant, attrapant par ailleurs l'extrémité de ma sucette de mes doigts. Oz s'est assis en voyant toute cette compagnie rentrer à l'intérieur, et Punch a daigné ouvrir un œil. Soul se contente de suivre le jeune étudiant de son regard morne.

« -Je peux t'aider peut-être? »

@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Alban Abernaty
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
pokemon
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
Alban Abernaty
est un Pokeathlète Coach
A bien des égards, Alban appréciait son aîné Ginji. Il avait l’impression que derrière ses sourires francs se cachait une personne d’extrêmement entière, avec une joie de vie communicative et une gentillesse à toute épreuve. Mais aujourd’hui, après avoir été humilié publiquement dans un cours d’Ace Senteurprintanière Creed, il n’avait pas vraiment envie d’entamer la discussion avec un Topdresseur. Après tout, c’était un peu la honte d’avoir été aussi nul, face à quelqu’un qui justement était sûrement particulièrement bon. Enfin… Il ne savait pas si Ginji était forcément très assidu en cours ; il lui faisait un peu l’impression de l’élève type qui pouvait être perturbé par n’importe quoi et qui se goinfrait de sucreries planqué derrière son cahier de cours avec la discrétion de l’Hippopotas de Fantasia. Mais il l’avait vu maîtriser Divine la Kaimorse avec Orren. En situation réelle, Ginji était doué, c’était indéniable. Raison de plus pour qu’il n’apprenne pas qu’une nouvelle recrue de son dortoir était d’une médiocrité sans nom. Il tenait un brin à son honneur et à sa réputation, merci pour lui. Quoi qu’il en soit, il avait salué brièvement le brun avec fébrilité, ce qui devait sans doute le rendre un peu impoli sur les bords. Mais il était stressé, que voulez-vous. Ginji ne fit cependant aucune remarque et referma la porte derrière lui, tandis qu’Alban allait frapper à la bonne chambre cette fois.

Quelle ne fut pas sa surprise de voir ce même Ginji lui ouvrir avec un sourire taquin. Heu. Il y avait comme qui dirait un petit problème, non ? Abasourdi, Alban regarda la porte voisine. Attendez… Il venait de frapper à la porte n°1 pour aller voir Loan, n’est-ce pas ? Puis, en se rendant compte de son erreur en tombant sur Ginji, il était passé à la porte n°2 et là… Quoi ? Ginji était-il une sorte de spectre aux allures d’adolescent ou quoi ? Comment avait-il pu se rendre là ? Ce devait être un bizutage, non ? Un coup de Téléport et hop, on fait peur aux nouveaux, ahaha. A moins que ce ne soit réellement un esprit et…

Alban regarda son aîné avec respect et révérence. Si c’était un esprit, il ne fallait surtout pas le vexer. Stop. STOP. Un esprit n’irait pas tirer des feux d’artifices sur une plage lors d’un festival, n’est-ce pas ? A moins que ce ne soit sa dernière volonté, ou un truc du genre. Argh, il allait vraiment trop loin dans les interprétations, ce n’était pas son genre. C’était censé être un garçon pourtant rationnel et pas si stupide que ça, non ?

- Heu… parvint-il juste à dire, comme si cette simple phrase allait lui permettre de trouver une solution à son « problème » actuel.

Semblant sentir son trouble, Ginji se recula pour le laisser entrer dans sa chambre. Non sans un petit temps d’hésitation, Alban regarda suspicieusement son aîné puis s’engouffra dans son antre. Directement, il avisa cet énorme trou qui permettait de joindre les deux chambres. Aussitôt, il se sentit incroyablement bête et eu envie de partir dans un énorme fou rire. Allons, allons, ses lectures lui monteraient-elles à la tête ? Il fit quelques pas supplémentaires, remarquant l’équipe de son aîné disséminée çà et là dans la chambre, puis resta debout tandis que Ginji se laissait tomber sur sa chaise. Auster, qui était entré à sa suite, regarda d’un air intrigué la chambre, beaucoup plus grande que celle de son dresseur, et fit quelques pas méfiants dans cet environnement qu’il ne connaissait pas encore. Pas de traces de McNellis. Ginji confirma d’ailleurs cette supposition en pointant l’évidence. Bon. Loan n’était donc pas dans son armoire à costumes. Dommage.

- Ah heu, ce n’est pas grave, je repasserai plus tard, dit-il précipitamment pour prendre congé au plus vite et ne pas déranger Ginji plus longtemps. Puis, n’y tenant plus, il fit un signe en direction du trou béant et osa demander. Hm, comment ça se fait, ce trou ? Les travaux n’ont pas été finis dans vos chambres ? J’ai entendu dire que le dortoir avait été rénové entièrement, comme tous ceux des autres, mais de là à laisser un trou dans un mur…

Il resta silencieux tandis que le Pikachu de Ginji venait de se laisser tomber sur son derrière. Auster remarqua la souris électrique et renifla l’air pour essayer de le sonder. Alban se sentait légèrement mal à l’aise ici, même si Ginji était incroyablement accueillant. Après tout, c’était la première fois qu’il entrait dans une chambre de Voltali qui n’était pas la sienne. Et celle d’un aîné, qui plus est ! Il était fortement intimidé, le pauvre petit. Et le fut encore plus lorsque le brun lui demanda s’il pouvait l’aider. Aïe.

Il hésita un petit instant. Pouvait-il en parler à Ginji, au risque de passer pour un incapable et un boulet ? Il eut l’envie de refuser son offre, mais si gentiment proposée… il n’en eut pas le cœur. Avec un petit soupir, il baissa légèrement la tête, autant parce que le Voltali était assis à un niveau plus bas que lui, que parce qu’il se sentait un peu honteux.

- Hm, eh bien… Je ne sais pas trop. Aujourd’hui j’ai eu cours avec Creed. Tu sais, les entraînements pratiques avec choix de Pokémon aléatoire. Mon Goélise est tombé contre le Raichu d’un autre élève, et autant te dire que ça n’a pas été beau à voir. Mon équipe étant principalement composée d’oiseaux, je voulais voir Djelly Fish, la cousine de McNellis, pour lui demander comment elle faisait pour contrer le type Electrique. On m’a dit que c’était une spécialiste du type Vol, donc j’ai pensé que heu… elle pourrait m’aider.

Il marqua un court arrêt, coulant un regard inquiet vers Zéphyr. Mais la mouette chromatique n’écoutait pas, trop occupée à déprimer. Ils étaient au fond du trou. Alban n'avait pas vraiment l'habitude de demander de l'aide, et son ego en avait pris un sacré coup. Mais il comprenait petit à petit qu'il n'était plus le meilleur dans ce qu'il faisait, et qu'ici, il serait obligé de participer à des cours dans lesquels il n'était vraiment pas bon. Adieu les courses et la poste. Bonjour la vie normale d'étudiant, avec ses hauts, ses bas, et sa route pavée de doutes. Il pris une nouvelle inspiration. Allons bon, il n'allait pas autant s'en faire juste pour une question d'ego, n'est-ce pas ? Il n'avait pas la tête aussi enflée, aux dernières nouvelles. Se jetant donc à l'eau, il osa se confier à Ginji.

- Ceci dit, vu que tu connais bien les Pokémon Electriques, tu saurais peut-être répondre à mes questions, non ? Enfin je ne veux pas vraiment faire de combats, je… - il marqua un temps d’arrêt pour éviter de dire qu’il trouvait ça inintéressant - … préfère tout ce qui est athlétisme, mais j’aimerais que mes Pokémon puissent au moins se défendre en cas d’attaque. Au cas où. Je n’ai pas besoin de devenir le meilleur des stratèges ou quoi que ce soit, mais juste avoir quelques pistes…

Il s’arrêta de parler. Ginji pourrait-il vraiment l’aider avec ça ? Il ne savait pas comment, mais il avait peut-être déjà rencontré des Pokémon Vol qui lui avaient donné du fil à retordre. Sait-on jamais, après tout. Ça ne coûtait rien de demander un peu d’aide, non ? Toujours aussi gêné, Alban attendit impatiemment la réponse. Il espérait qu'après s'être livré ainsi, Ginji n'allait pas se moquer de lui. Ah, vous la sentez la douce odeur des troubles d'étudiants ? Bienvenue à l'académie !
Ginji Labelvi
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4231
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
     feat Alban Abernaty


«  Saccageons encore plus cette chambre, voulez-vous ? »


Alban semble avoir un petit moment d'hésitation. Il s'apprête alors à prendre congé, mais s'arrête après avoir fait un pas, pour me désigner l'absence totale de mur entre la chambre de Loan, et la mienne. L'air de rien, je détourne le regard, et refourre ma sucette dans ma bouche, avant d'éluder.

« -Oh, non. 'Fin peut-être bien que si, après les travaux ils ont peut-être pas tout bien consolidé, parce que ce mur était plutôt fragile, et il s'est brisé en un petit coup... » je me tourne vers le Voltali, et souris « Du coup avec Loan, on a déblayé tous les morceaux, on a nettoyé un peu, puis on est devenu colloc' ! Et c'est trop cool, parce que maintenant, nous sommes les seuls élèves de cette académie à avoir deux portes rien que pour leur chambre !  »

J'espère qu'il est pas jaloux !

Le Voltali réfléchit à ma proposition de lui venir en aide, pesant probablement le pour et le contre. Pourquoi semble-t-il si hésitant ? S'il est prêt à demander de l'aide à Loan, il peut aussi se confier à moi, nan ? A moins que cela soit quelque chose de trop personnel, et qui les concerne que tous les deux. En tout cas, Alban semble vraiment mal à l'aise, et c'est sans parler de la tête d'enterrement que tire son Goélise, posté sur son épaule. Je me demande ce qui ne va pas. J'incline légèrement la tête, intrigué, jusqu'à ce que mon camarade finisse par lâcher un petit soupir.

Il prend alors la parole, m'expliquant qu'il était en cours de Creed aujourd’hui. Il devait faire un combat avec l'un de ses Pokémons sélectionnés au hasard, et son Goélise a été sélectionné, pour affronter un Raichu. Je grimace rien qu'à l'entente du deuxième challenger, pensant deviner la suite de l'histoire. Et visiblement, j'ai juste. Son Pokémon s'est apparemment bien fait amocher, ce qui expliquerait son état actuel, et il est venu voir Loan dans l'espoir qu'il le mette en contact avec l'une de ses cousines, Djelly, qui est une spécialiste du type Vol. Étant donné qu'Alban a une équipe principalement constituée de ce type, il espère qu'elle puisse lui venir en aide.

Je hoche la tête, comprenant la situation. C'est vrai que s'il y a quelqu'un pour parler type Vol dans cette académie, c'est Djelly. Ce n'est pas pour rien que je lui ai confié les deux Pokémons Vols que j'ai obtenu par œuf, un Roucool, ainsi qu'une Vostourno chromatique !

Le hasard fait d'ailleurs étrangement bien les choses, puisqu'il se trouve que Djelly et moi-même avons confronté nos équipes monotypes il y a quelques semaines à peine ! La mienne étant constitué de Pokémons Electriks, évidemment. Et étant donné que c'est le type qu'Alban cherche à contrer... Bah il est plutôt bien tombé.

Sa pensée rejoint d'ailleurs la mienne, puisque, après un petite pause silencieuse, il se décide à me demander s'il y a moyen que je réponde moi-même à ses questions. Il n'est pas particulièrement attiré par les combats Pokémons, mais souhaite tout de même pouvoir faire face à l'adversité, ce que je comprends tout à fait.

Le sourire aux lèvres, je me fais pivoter ma chaise pour me retrouver face à mon bureau, sur lequel sont disposées toutes mes notes. Le hasard fait vraiment bien les choses. Tout en commençant à farfouiller, je prends à mon tour la parole.

« -Yep ! Je vois, t'as vraiment pas eu de bol, sur ce coup là. Surtout que Goélise, double faiblesse Electrik, face à Raichu... C'est pas le top. Mais t'inquiètes ! Aucun obstacle n'est insurmontable. Je connais bien Djelly, si tu veux je pourrai te passer son numéro d'Ipok. Par contre fais gaffe, parfois elle envoie des trucs chelous. »

En disant cela, je pense notamment au texto qu'elle m'a envoyé juste avant notre affrontement, qu'elle a d'ailleurs probablement expédié par mégarde. Euh mais, je suis pas censé avoir effacé ce message de ma mémoire, môa ? Bah ! Il reste toujours une trace, voilà. Puis je suis pas une machine avec laquelle on peut faire clique-droit, puis « supprimer », sur des éléments de ma mémoire. Ça serait pratique, remarque. Quand on cherche à se souvenir de quelque chose, un petit coup de CTRL+F, hop ! Il n'y a pas un Pokémon, dont le cerveau fonctionne comme un ordinateur, déjà ?... Ah si, Métalosse !... Hum, mais je m'égare.

J’interromps durant quelques secondes ma recherche pour saisir mon Ipok, et après quelques secondes à taper dessus, je le repose et reprends ma fouille. Décryptage, fouille, mes notes peuvent vraiment mettre à l'épreuve n'importe quel archéologue !

« -Hop ! Envoyé ♪ … Mais t'enfuis pas maintenant ! 'Fin, si tu veux bien. Il y a moyen que je t'aide... Vois-tu, j'ai affronté Dje' il y a peu, pour nos affrontements tests respectifs... Il se trouve que je rédige mon premier sur les types Sols. En fait, c'est plutôt mon troisième, j'en ai commencé deux autres à côté aussi mais... Bref. »

Je finis par tirer une feuille du tas, et la tiens en l'air. Il y a à peu près tout le recto de la page qu'est recouvert de texte, mais il n'y a encore rien d'écrit au bas de celle-ci, et le verso est totalement vierge. Eh ouais ! Parce que vierge, ça désigne pas qu'un signe astrologique !... Même si je comprends toujours pas pourquoi les gens utilisent ce mot à tout va... Je donne une petite impulsion avec mes pieds, et ma chaise se tourne une nouvelle fois, me permettant de faire face à Alban.

« -Oui, je sais, t'es là pour les Pokémons Vols, je suis spécialiste Electrik, et moi je te parle du type Sol. Comme ça, ça n'a pas beaucoup de sens. Pourtant, les trois sont très liés ! Tu connais, pierre-feuille-ciseau ? Feu-eau-plante, tout ça tout ça... bah là c'est un peu pareil ! Ok, Vol c'est pas super efficace sur le type Sol, je te l'accorde, mais il en est insensible. Mais je m'éloigne encore du sujet...  »

Je me lève d'un bond, le mouvement brusque faisant tourner la chaise sur elle-même, tandis que je m'approche de mon lit. J'y attrape Oz à bout de bras, et l'amène juste à côté de Soul, les deux Pokémons me dévisageant d'un air sceptique en se demandant bien ce que je cherche encore à faire. N'y tenant pas compte, et allant de toute façon y venir, je reprends.

« -Bah si le type Vol craint le type Elek, t'es pas sans savoir que le type Elek craint le type Sol. Oz, t'as envie de te prendre une attaque Coud'Boue de Soul ? »

Le Pikachu se crispe à l'entente de la question, et secoue aussitôt négativement la tête, sans grande surprise. C'est vrai que ça fait un mal de Couafarel, de se prendre une attaque de type Sol en étant un type Electrik... De quoi ? Du vécu ? … N-non non, pas du tout !
Retirant la sucette de ma bouche de ma main de libre, je me tourne vers Alban, pointant la sucette dans la direction de son Goélise.

« -Et toi, t'as envie de te prendre une attaque Coud'Boue ?... Bah en fait tu t'en moques, parce que la boue ça vole pas très loin, et que toi t'es capable de voler haut. T'en as de la chance d'ailleurs, de pouvoir voler ! Mais c'est pas le sujet. On a donc Elek qui craint Sol, et Vol qui ignore Sol. Ça te dit quelque chose, l'attaque Séisme ? »

Oz et Punch, qui ne montrait aucun signe de vie jusqu'à ce que je dise cela, frémissent tous deux. Leur réaction m'arrange plutôt bien, et je désigne mes deux Pokémons du doigt.

« -Comme tu peux le voir, ils aiment pas trop, cette attaque. Moi non plus, je l'aime pas trop. Elle fait très mal à mes Pokémons, elle a une grande puissance, une grande précision, et surtout, elle touche tous les ennemis alentours. C'est surtout là, que c'est intéressant ! Tu connais, Scorplane ? Il est type Vol et Sol. Et il apprend Séisme. Et le jour où t'es face à toute une horde de vilains Pokémons Electriks... Bah tu peux par exemple lui demander de lancer cette attaque, et ainsi faire des dégâts à tous les méchants Pokés, et sans même que tes propres Pokémons en souffrent !  »

C'est assez basique, mais c'est déjà une bonne façon de commencer. En tout cas, j'essaye de lui faire comprendre par ces quelques mots qu'il y a bien des moyens de faire face au type que l'on craint. Faut juste creuser un peu !
Je refourre ma sucette dans ma bouche, fais quelques pas, lance le papier que je tiens sur mon bureau, puis m’assois sur mon lit, juste à côté de mon sac. Je prends celui-ci sur mes genoux et l'ouvre, avant d'en sortir une petite pochette contenant plusieurs disques. Je les prends un à un, lisant à chaque fois l'étiquette collée dessus.

« -C'est vraiment la base de la base, ce que je viens de t'expliquer là. Mais ça sert à rien de planifier la stratégie à adopter sur un champ de bataille, si on n'a même pas les armes pour combattre ! Et pour combattre les Pokémons Electriks, le mieux, ça reste les attaques Sols. Je te conseille donc de te renseigner sur les Pokémons Vols qui peuvent apprendre des attaques Sols naturellement... Puis sinon, t'as toujours les CT's. Je suis en train de voir si j'en ai pas une, mais je crois que j'ai que Tempête Sable de ce côté là, donc c'pas très utile pour ce qu'on cherche à faire...  » je ferme la pochette d'un coup, et relève la tête « … Donc voilà ! Si t'es d'accord, j'aimerai bien chercher avec toi la façon dont on peut confronter les Pokémons Electriks. Après tout... Si je connais mes propres faiblesses, il me sera plus facile de les contourner ! »

@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Alban Abernaty
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
pokemon
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
Alban Abernaty
est un Pokeathlète Coach
Cette chambre étendue aux deux portes l’intriguait énormément. Qui avait bien pu avoir l’idée saugrenue de faire un ouvrage architectural si approximatif ? Il voyait même encore des bords aux contours grossiers, et il aurait mis sa main à couper qu’un jour, un des Pokémon de Ginji se retrouverait assommé sous un bout de mur qui lui tomberait dessus. Paix à son âme. Quoi qu’il en soit, le brun n’en semblait pas du tout étonné. Il mâchonnait sa sucette d’un air faussement innocent qui ne lui allait guère, et avança que les murs n’étaient pas vraiment solides. Mon. Œil. Alban était persuadé que Ginji avait dû encore faire une bêtise. Maladresse Ginjiesque ou simple envie de se défouler contre un mur ? Il n’en savait rien, mais la pauvre paroi en avait pris pour son matricule. A présent il en était cependant sûr : c’était bel et bien son aîné qui avait refait sa propre version des « travaux d’été » Ou en tout cas, il doutait du fait que l’idée vienne de Loan McNellis, l’étrange personnage qui s’habillait de robes et buvait du thé. Le résultat était cependant intéressant. Alban nota que ses aînés avaient tous deux eu droit à des chambres individuelles avant de se retrouver colocataires par la force des choses. Les élèves arrivés à l’ouverture de l’académie avaient-ils tous eu cette chance ? Ils se retrouvaient carrément à trois, dans le dortoir d’Alban ; même si la présence de Khal et de Nolan ne le dérangeait pas du tout. Par chance, il était bien entouré et s’était rapidement lié d’amitié à ses camarades, mais tout de même. Deux chambres immenses pour deux garçons. Avec deux portes. Aaaah ça y est, voilà qu’il était jaloux ! C’était carrément cool !

- C’est… sympa… commenta-t-il d’une voix neutre qui pouvait être ambigüe et qui pouvait tout aussi bien signifier qu’il trouvait ça effectivement sympa ou qu’il ne savait pas trop quoi dire là-dessus tant la situation était à se marcher sur la tête.

Malgré tout, ils passèrent bien rapidement au vif du sujet car Ginji semblait vouloir lui apporter son aide. Alban avait hésité un petit moment. Après tout, il restait un grand timide. Alors certes, il avait fait de gros efforts et un énorme travail sur soi pour arriver à discuter aussi naturellement avec les gens depuis qu’il était arrivé sur Cobaba. Mais de là à avouer ses faiblesses devant une personne qu’il respectait ? Allons, Alban Abernaty, et où est donc passé ton honneur ? Il déglutit avec difficulté. Il pesa mentalement le pour et le contre, avant de prendre sa décision. Exit la fierté Abernaty. Ici, il n’était plus « Alban le petit champion des courses aériennes », mais un type normal avec ses forces et faiblesses. Rien d’étonnant à ce qu’il soit une bille en combats Pokémon, n’est-ce pas ? Alors il vida ce qu’il avait sur le cœur. Ses craintes, ses mésaventures, ses doutes et ses interrogations. Il connaissait à peine la table des types ; et seulement les types qui avaient un impact direct sur les Pokémon Vol, Eau et Ténèbres. Pourtant, malgré son désintérêt total pour les duels, il voulait savoir comment palier aux faiblesses de son équipe.

Il acquiesça lorsque Ginji récapitula son manque de chance. Bon, au moins il était assez gentil pour lui dire qu’il avait été clairement désavantagé. Il aurait très bien pu se moquer de lui et affirmer qu’il était juste mauvais, après tout… Le nœud dans son estomac se dénoua doucement, et il parvint à esquisser un sourire crispé lorsque son aîné l’encouragea. Décidemment, ce type était vraiment trop sympa. Il lui proposa même de lui envoyer les coordonnées de la fameuse Djelly Fish, hop, comme ça, sans même le demander à la jeune fille. Alban en fut étonné mais il ne refusa pas.

- Je… je veux bien, lui dit-il en se jurant de demander plus tard à Khal comment récupérer les coordonnées d’une personne qu’un autre vous avait envoyées. Mais, que veux-tu dire par « trucs chelous » ?

Du langage d’Arya, chelou voulait dire louche. Ca, Alban le savait. Mais à voir ce que Ginji considérait comme chelou ou pas. Connaissant Ginji, sa notion de l’étrange était déjà bien biaisée et son seuil de tolérance était largement au-dessus de celui des autres personnes. Le châtain craignait le pire. Il n’en montra cependant rien et resta comme un élève assidu auprès de son mentor. Ginji lui avait dit de ne pas s’enfuir, et il l’écouta docilement. Auster était assis près de lui et il suivait également l’enseignement du « maître » avec attention et révérence. Zéphyr déprimait toujours dans son coin, tandis que le dernier, Mistral, s’était mis en tête de faire le ménage dans la chambre de Loan et Ginji. Bah. Alban était tellement concentré qu’il ne voulait même pas courir après son Tylton chromatique. Et puis il était sûr que les deux Voltali ne lui en voudraient pas pour cette prestation gratuite. Il continua donc d’écouter le discours du brun, épaulé par la présence rassurante de son Noctali. Bon au moins, ils seraient deux à écouter. Mieux valait quatre oreilles qu’une seule paire !

Alban fronça les sourcils lorsque Ginji parla d’affrontement tests. Il ne savait pas trop ce que c’était, mais ça avait l’air d’être un examen de Topdresseur, ça, encore. Il espérait que lui-même n’en aurait pas à faire, mais bref. Il ne voyait pas encore où son aîné voulait en venir, et ses yeux bleus suivirent la feuille qu’il venait de tirer d’une grande pile. Il resta cependant silencieux tandis que le brun lui expliquait le pourquoi du comment. Bon oui, les types Vol Sol Electrique, il connaissait. Après tout, il était assez calé sur les types de ses propres Pokémon, au moins, et avait donc étudié ce qui était efficace ou pas sur eux. Et effectivement, les attaques Sol étaient totalement inefficaces. Logique car les Pokémon Vol ne touchaient que rarement la terre ferme en combat. Pour prouver ses dires, Ginji posa une question à son Pikachu qui répondit immédiatement par la négative. Sol efficace contre Electrique. Logique encore. Même si dans le triangle décrit par Ginji, il y avait un certain déséquilibre. Après tout, le Vol était faible face à l’Electrique, mais était immunisé contre le Sol. Tandis que le Sol n’était pas particulièrement faible au Vol, mais était immunisé à l’Electrique. Quant à l’Electrique… Faible face au Sol, mais aucune immunité… Dans l’équation, celui qui s’en sortait le mieux était le Sol, puisqu’il n’était pas vraiment faible au Vol… Ah… Voilà qu’Alban commençait déjà à avoir des migraines en pensant à tout cela. Dieu que ça l’ennuyait, ces histoires de combats !

- Séisme ? Oui je connais… répondit-il, tandis que Ginji continuait sa tirade et désignait encore ses Pokémon pour appuyer ses dires.

Puis il parla de Scorplane. Effectivement un Pokémon Vol, mais pas vraiment un oiseau… Pas vraiment intéressant pour Alban, donc, mais certes. Ginji souleva le point des attaques Sol employées par un Pokémon Vol. Dans l’idée, la stratégie était simple et efficace. Logique, même. Mais dans la pratique… Les Pokémon Vol apprenaient rarement des attaques Sol…

- Je… heu oui mais il y a peu de Pokémon Vol qui apprennent des attaques Sol… commença-t-il, avant que Mistral ne passe devant lui comme une flèche pour aller nettoyer le bureau de Ginji. A moins que… Je crois que l’Altaria d’Alizée connaît Séisme… Je ne me suis jamais vraiment penché dessus parce qu’en dressant les Pokémon de Poste, on leur apprend peu de techniques offensives du genre mais éventuellement…

Il réfléchit. Si Mistral parvenait à évoluer, il pourrait peut-être apprendre Séisme. Mais l’apprendrait-il naturellement ? Aucune idée. S’il devait avoir recours à une CT, encore fallait-il qu’il en trouve une.

- Ceci dit, ce n’est pas pour maintenant. Je sais qu’Auster pourrait gérer les Pokémon Electriques, mais j’aurai bien voulu que Mistral et Zéph’ en soient capables également… Dans l’immédiat, je suppose qu’il n’y a pas de solution miracle, non ?

Il soupira en plongeant ses yeux bleu-vert dans ceux de Ginji. La proposition de Ginji était intéressante, certes, mais Alban doutait de pouvoir l’aider efficacement. Après tout, il était mauvais en duels…

- Je veux bien mais je ne suis pas sûr que je sois d’une aide très efficace. Enfin… On sait déjà que tes Pokémon craignent les attaques Sol, mais je n’ai pas d’attaque Sol pour le moment, à part peut-être ma CT Tunnel qui traine quelque part et que j’ai déjà apprise à Auster. Par contre, mes Pokémon Vol ne peuvent pas l’apprendre… Zéph’ est Eau et Vol, donc il connaît des attaques aquatiques. Dis-moi, c’est peut-être une question bête mais qu’est-ce qui se passe quand on trempe un Pokémon Electrique ? S’il balance du jus, est-ce que l’eau conduit l’électricité et le blesse également, ou est-ce qu’il est en quelques sortes immunisé contre son propre type ?

Il rougit aussitôt et baissa les yeux, un peu honteux.

- Enfin désolé, ça doit être un raisonnement stupide… J’essaye de chercher des pistes, voir ce que je pourrai faire avec Zéph’ et Mistral, mais c’est un peu limité…
Ginji Labelvi
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4231
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
     feat Alban Abernaty


«  Saccageons encore plus cette chambre, voulez-vous ? »


Ah ! Il est jaloux ! Ça s'entend dans sa voix ! J'en suis sûr ! En même temps, comment ne pas l'être ? Une chambre avec DEUX portes ! Il y a de quoi briser des amitiés, c'est sûr !... Ah nan, mais je ne veux pas me disputer avec Alban pour une histoire de porte, hein ! Il est gentil, ce Voltali, ça serait bête qu'il m'en veuille de m'être vanté d'avoir DEUX portes ! C'est vrai que ce n'est pas très gentil de ma part de lui balancer ça comme ça, le pauvre... Si ça se trouve, il espère avoir une chambre avec DEUX portes depuis qu'il est tout petit ! Et il n'y ait jamais parvenu ! Arf, mais c'est trop triste... Il doit bien y avoir un moyen pour que.... Oh, je sais !

« -Si tu veux, on peut t'en faire une, de deuxième porte ! C'doit pas être bien compliqué, suffit que je demande à Goldfroy de faire un trou dans le mur, puis d'y installer une porte ! Il doit pouvoir faire ça fastoche ! Après tout, je ne vois pas pourquoi le mur qui sépare une chambre d'un couloir serait plus résistant qu'un mur séparant deux chambres... »

Je hoche la tête, convaincu, avant d'écarquiller les yeux. Euh, j'ai dit quoi, là ? Je viens un peu de lui avouer que c'est Goldfroy qu'a pété le mur qu'il y avait entre ma chambre et celle de Loan ?... Pouah, je suis vraiment incapable de garder un mensonge plus de cinq minutes ! Heureusement que je ne détiens aucun secret d'état, où l'anarchie s'abattrait sur Lansat en moins de temps qu'il en faut pour dire « hexakosioihekexontahexaphobie » (Ça laisse un p'tite marge, quand même...). Remarque, au final, j'ai pas tout déballé, puisque c'est Goldfroy ET Oz, qui ont cassé le mur ! Donc je ne suis pas un si mauvais menteur que ça, au final, n'est-ce pas ?... Bon d'accord, la carrière d'Espion, c'est mort. Je suis sûr que je pourrai en faire un très bon, pourtant ! Qui vient de rigoler?

Parler des messages étranges qu'envoie parfois Djelly me paraît être un excellent moyen de noyer le poisson, c'est pourquoi je rebondis directement là-dessus.

« -Bah euh, genre... Tu connais, Kaeko, la préfète des Mentalis ? Comme elle peut communiquer avec les esprits, parfois l'un d'eux la possède, et du coup elle change totalement de personnalité ! Bah Djelly fait un peu pareil, mais par texto. Donc à mon avis, son téléphone aussi, doit capter les esprits... » j'ai comme une révélation « … Ou alors, son téléphone a sa propre conscience, et il modifie les messages de Djelly pour lui attirer des problèmes, parce qu'il aime pas être utilisé à tort et à travers ! »

Pardon ? Si j'ai fumé ? Euh j'ai bien mangé du jambon fumé à midi, mais ce n'est pas moi qui me suis chargé de le fumer...

Alban a attentivement écouté tout mes dires, ne semblant pas avoir été trop perdu par mes égarements divers et variés. Néanmoins, le garçon ne semble pas aussi enthousiaste que moi-même, avouant ne pas s'être trop penché sur les capacités de ses Pokémons en combat. Des Pokémons de Poste ? C'est genre, des Békipan qui livrent du courrier ? Jamais entendu parler, en tout cas. Ça doit rigolo, de se faire livrer ses affaires par des Pokémons Vols ! Maintenant que j'y pense, Samaël m'a bien fait parvenir sa lettre par le biais de son Airmure. Comme ça, il est plus sûr que la lettre vienne bien jusqu'à moi. Et il avait probablement plus confiance en son propre Pokémon pour transporter un œuf plutôt que de le confier à un des inconnus !

Je secoue la tête à sa question, au sujet d'une éventuelle solution miracle. Si seulement c'était le cas... Je ne chercherai pas à faire tout un affrontement test pour contrer les Pokémons de type Sol ! Mais je me doute bien que c'était une question rhétorique, et qu'il dit ça juste pour me faire comprendre qu'il n'a pas spécialement envie de s'investir là-dedans à plein temps. Pourtant, faire résister un type contre un autre auquel il est faible, ça ne se fait pas en une semaine ! Même s'il y a bien quelques trucs qui pourraient l'y aider...

« -Non, pas de solution miracle, par contre... Faut que t'essayes de te procurer des Baies Parma ! Ça divise par deux les dégâts reçus par une attaque Electrik. C'est déjà un bon moyen de minimiser la casse.  »

Il y a bien la même chose pour contrer les attaques de type Sol, mais c'est le genre de truc pas fastoche à récupérer. Mais dès que je parviens à mettre la main sur l'une d'elle, je la plante toute de suite dans ma serre, comme ça je pourrai en avoir tout plein plein !

Peu convaincu par ma proposition, Alban m'explique qu'il n'a qu'une CT Tunnel pouvant permettre à ses Pokémons d'apprendre une attaque Sol, en sachant que seul son Noctali a été capable de la mémoriser. Ce qui n'est pas vraiment le but recherché. Par contre, sa question me surprend légèrement. Si un Pokémon Electrik peut s'électrocuter tout seul en étant trempé ? Alban a l'air un peu gêné par cette question, qu'il doit juger comme idiote. L'idée peut être intéressante, mais malheureusement (pour lui, pas pour moi...), je ne crois pas que cela marche comme ça. Néanmoins... Il y a moyen que ça devienne quand même un avantage.

« -Non, je me suis déjà arrangé à quelques reprises pour que le terrain d'affrontement soit inondé, pour ensuite demander à l'un de mes Pokémons de se jeter dans l'eau pour lancer une attaque Electrik et blesser tout le monde, sans que lui ne prenne quoi que ce soit. Par contre... Imaginons que tu parviennes à tremper de la tête aux pieds un Pokémon Electrik présent sur la terre ferme. Si le Pokémon est proche d'un filet d'eau, et qu'il tente d'utiliser une attaque Electrik, l’électricité aura tendance à suivre l'eau plutôt que la direction souhaitée par le Pokémon. En plaçant bien ton coup, tu peux ainsi te servir de l'eau pour faire une sorte de paratonnerre, en fait. Ça se tient... »

Oui, il y a moyen de faire quelque chose, avec ça. Si le Pokémon est incapable de contrôler la direction de ses attaques, il va bien devoir trouver un autre moyen d'attaquer ! Et s'il lui suffit de s'éloigner pour ne plus voir ses attaques déviées, cela lui fera perdre une certaine marge de main d’œuvre, en plus de lui faire gaspiller un temps qui peut s'avérer précieux.... J'aime bien l'idée ! 'Fin non, je n'aime pas dans le sens que ça ne m'arrange pas, mais en prenant conscience de ce fait, je peux par exemple savoir qu'il vaut mieux que je me tienne à distance des points d'eau si le Pokémon adverse ne trempe pas dedans. J'ai toujours pensé que c'était une bonne idée d'avoir de l'eau à côté, mais au final, peut-être pas tant que ça !

Mes yeux se posent sur la pochette de CT que je tiens dans mes mains. Je n'ai pas capté sur le coup, mais la CT Tunnel d'Alban pourrait bien m'intéresser... Depuis ma chute dans les souterrains de Lansat avec Niki, je me suis dit qu'il serait judicieux d'apprendre cette attaque à Oz. Mais je n'ai pas vraiment les moyens, ni l'envie, de m'acheter une CT complète pour une seule utilisation... Pourtant, cela serait tellement pratique !

J'ai un petit moment d'hésitation, mais je finis pas demander à Alban s'il n'y a pas moyen qu'il fasse quelque chose pour moi.

« -Dis, ta CT Tunnel, il te reste une utilisation ?... J'aimerai beaucoup qu'Oz puisse apprendre cette attaque ! En plus, ça serait plus pratique, pour faire une deuxième porte à ta chambre... Hum... Si tu veux, je peux te donner quelques jetons en échange, ou alors je peux même te prêter une utilisation de mes propres CT's !  »

Je lui tends la pochette, souriant, espérant qu'il veuille bien me céder une utilisation de cette capsule technique. D'ailleurs, pourquoi « capsule » ? Ça ressemble pourtant bien à un disque, ce machin. Puis c'est censé fonctionner comment ? Il y a des métas-données à l'intérieur que seuls les Pokémons peuvent comprendre ? Mais alors pourquoi il y a un nombre limité d'utilisation ? Et puis ça veut dire quoi, que les Pokémons sont des cyborgs ?!... Faut vraiment que j'arrête avec mes questions existentielles, môa. Tout ce temps que je perds à me poser des questions, je pourrai le consacrer à des choses plus intelligentes, comme.... Euh...

… Oh, je sais.

Je me relève subitement, et balaye la chambre du regard de manière furtive. Sait-on jamais, que quelqu'un soit rentré en ninja pendant notre discussion. Puis je m'approche d'Alban, et mettant ma main perpendiculaire à ma bouche pour que personne d'autre ne puisse m'entendre (Qui ça ?... Bah je n'en sais rien môa ! Imaginez s'il y a des micros planqués partout...), je lui chuchote quelques paroles d'un air méfiant, presque exactement comme lors de la soirée des feux d'artifice de Cobaba.

« -Et sinon... Tu ne crois pas qu'on devrait commencer à préparer tu-sais-quoi ?...  »

HRP :
Pouet!
Je ne sais pas depuis combien de temps je suis censé te répondre, mais je suis sûr que ça fait un moment, donc déso pour le retard o/


@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Alban Abernaty
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
pokemon
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
Alban Abernaty
est un Pokeathlète Coach
Alban faillit éclater de rire quand Ginji lui avoua indirectement qu’il était l’auteur de ce trou dans le mur. Ah ben tiens, comme s’il ne s’en était pas déjà aperçu ! Son aîné lui proposa gentiment d’arranger le problème de la chambre qu’il partageait avec Khal et Nolan et qui elle, ne comportait qu’une seule porte. Avec Goldfroy - Alban ne savait pas qui c’était mais ce n’était sûrement pas le nom du Pikachu de Ginji -, il voulait de nouveau casser un mur. Tiens, tiens, voilà qui n’allait pas forcément faire plaisir à cette chère Elisabeth Snow, non ? Esquissant un sourire moqueur, le châtain fut très amusé de voir la tête que faisait Ginji. Il venait de se rendre compte de sa boulette, et autant dire que c’était vraiment très drôle. Pour autant, Alban n’était pas le genre à aller cafter ; et surtout pas quand ça concernait des gens qu’il considérait un peu comme faisant partie de sa famille. En hochant la tête de haut en bas pour lui faire comprendre qu’il n’y avait pas de soucis, que le secret serait bien gardé avec lui, Alban passa une main dans ses cheveux. Il ne fit aucune remarque parce que Ginji venait de sauter sur un autre sujet histoire de brouiller les pistes et qu’il ne voulait pas l’embarrasser encore plus. Ils abordèrent d’ailleurs le sujet de Djelly Fish, la mystérieuse cousine de McNellis et spécialiste des Pokémon Vol. Dès son arrivée sur Cobaba, quand les gens s’étaient aperçus du fait qu’il aimait les oiseaux et que ses parents tenaient une volière, on lui avait conseillé d’aller lui parler. Mais Alban étant relativement timide, il n’avait trouvé ni le bon moment ni la bonne façon d’aborder la Pyroli. Après tout, qu’allait-il lui dire ? Elle aurait été capable de lui balancer un coup de pied retourné dans l’abdomen s’il n’avait pas trouvé les bons mots. Et oui, Alban était bourré de clichés sur les Pyroli et était loin de se douter de qui était réellement Djelly. Mais qu’importe !

Ginji avait basculé sur Kaeko, la préfète des Mentali, qu’Alban ne connaissait pas vraiment. Il savait que c’était la nouvelle préfète d’Opale, même si cette dernière ne lui en avait pas dit grand-chose quand ils s’étaient vu il y a de cela quelques jours. Après tout, la pauvre venait tout juste de déménager dans son dortoir et de passer de Pyroli à Mentali. Voilà qui devait faire un sacré choc ! Il avait cependant eu quelques échos sur la mystérieuse copine du stratège Seth Evans, et autant dire qu’il avait du mal à mettre un visage sur ce nom. On lui avait dit qu’elle était incroyablement bizarre, presque schizophrène, avec un attrait plutôt prononcé pour les spectres. Il l’imaginait donc un peu comme ces femmes étranges du Mont Mémoria à Hoenn, toujours en tenues louches, avec de longs cheveux bruns gras et bouclés. Un regard fou pour parachever le tout, et on avait typiquement l’image de l’exorciste de base ! Pourtant, si elle était chez les Mentali et qu’elle en était préfète, c’était qu’elle devait quand même représenter les couleurs de son dortoir. Malgré tout, le parallèle « exorciste flippante » et « jolie fille superficielle Mentali » était plutôt déconcertant, et Alban ne savait trop quoi penser de la fameuse Kaeko. Il eut cependant un sourire un peu incrédule quand Ginji lui avoua qu’elle pouvait communiquer avec les esprits et qu’elle se faisait parfois posséder. Alors bon ! Ce genre de personnes restait dans des endroits glauques comme le Mont Mémoria ou la Tour de Lavanville, non ? Il ne pouvait pas y en avoir… ici.

Le châtain continua de sourire, un brin moins rassuré que plus tôt. Ca parlait de possession, de téléphone qui capte les esprits. Le pitch parfait pour les films d’horreur de bas étage, donc ! Alban n’était pas particulièrement froussard, même s’il fallait avouer qu’il avait eu un petit coup de panique quand il était parti visiter la fameuse Maison Hantée de Cobaba. Mais si les lumières s’étaient brusquement mis à grésiller, cela ne l’aurait pas étonné. Il préféra donc orienter la conversation vers d’autres eaux. Sait-on jamais, les esprits du mur démoli par Ginji pourraient avoir envie de se venger.

- Oh hm je vois. C’est… particulier, commenta-t-il, sans trop savoir quoi dire d’autre.

Quand Ginji était parti dans ses grandes théories, autant l’y laisser. Ils passèrent cependant sur le sujet de la stratégie, et Alban se sentit bête de proposer des choses aussi nulles. Ce n’était pas de sa faute, il n’avait jamais vraiment combattu avant Cobaba, et autant dire que les quelques matches qu’il avait livré depuis le début de sa scolarité étaient loin d’être glorieux. Il y avait eu certes la capture d’Auster, mais pour cela - et il ne s’en était rendu compte que plus tard -, Auster n’avait jamais vraiment voulu être agressif avec lui. S’il y avait mis tout son potentiel, il aurait certainement vaincu Zéphyr bien plus facilement. Quant à ce combat lors de son séjour sur l’île aux Oiseaux ? Allons, il avait simplement pu atteindre ce Psystigri grâce à l’effet de surprise et à l’envol de son Goélise. C’était ensuite Harley et son Raichu qui avaient fait tout le travail. Lui, n’avait servi que d’appât via Auster pendant quelques temps, et de distraction pour permettre aux véritables combattants de finir les choses proprement. En gros, sa médiocrité n’était plus à prouver, et cette pensée le rendait de plus en plus morose. Il leva cependant la tête quand Ginji parla de baies Parma. Il avait déjà entendu parler de ces baies, mais comme simples ingrédients de granules Pokémon. Et il n’en avait jamais trouvé encore à Cimetronelle. Jamais il n’aurait soupçonné un tel effet de leur part.

- Des baies Parma ? Ok, je note. Tu sais où on peut en trouver, ici ? Je crois que je n’ai vu que des Baies Maron, Ceriz, Fraive ou Pêcha. Enfin des trucs très classiques, mais je n’ai pas poussé très loin dans les Bois, donc je suppose que j’ai manqué pas mal de choses. Je demanderai peut-être au Professeur Potts, elle doit bien savoir… répondit-il.

Il nota cependant l’idée dans un coin de son esprit. C’était déjà une bonne avancée.

- Et ces baies fonctionnent même si le Pokémon a une Faiblesse à ce type ? jugea-t-il bon d’ajouter.

Quitte à poser des questions stupides, autant jouer le jeu jusqu’au bout. Alban n’aimait pas n’avoir que la moitié des informations. S’il ne comprenait pas bien quelque chose, autant valider ce qu’il pensait pour ne pas avoir de surprises plus tard. Quoi qu’il en soit, Ginji lui parla ensuite de son expérience en combat et le châtain l’écouta les écoutilles toutes ouvertes. Il trouva la stratégie plutôt intéressante mais fut déçu d’apprendre que le Pokémon Electrique était totalement immunisé à ses propres attaques. Quoique, c’était plutôt logique, hein ? Encore une question bête made by Alban ! Ses suppositions avaient cependant soulevé quelque chose d’intéressant, et Alban nota frénétiquement ces dernières données sur son calepin. Détourner la trajectoire de l’attaque avec de l’eau ? Voilà qui était intéressant ! Bon… Il ne fallait juste pas que l’eau soit reliée à son Pokémon au moment où le Pokémon adverse allait lancer son attaque. Sinon, au lieu de diminuer les dégâts, ça allait très fortement les décupler…

- Ça me semble pertinent mais très risqué. Enfin je suppose que c’est comme tout, bien anticipé et joué finement, ça peut fonctionner.

Et pour ce qui était d’anticiper et de jouer finement en combat, on ne pouvait pas dire qu’Alban faisait partie du haut du panier. Bon, il avait d’autres qualités. N’est-ce pas ? Comment ça « non » ?!
Perdu dans ses réflexions, le Voltali ne leva la tête que lorsque Ginji lui demanda s’il lui restait des utilisations de la CT Tunnel. Il lui demanda d’ailleurs si ça ne le dérangeait pas de l’enseigner à Oz - le Pikachu semblait-il -. Pour le moment en tout cas, Alban ne l’avait enseignée qu’à Auster, et ni Zéph’ ni Mistral ne pouvaient l’apprendre. D’autant plus que bon, il n’en avait pas d’utilité dans l’immédiat, n’est-ce pas ? Ça ne le dérangeait pas vraiment d’en donner une utilisation à Ginji. Après tout, comment lui refuser alors qu’il venait de l’aider aussi gentiment ? Avec un sourire, il farfouilla dans sa poche et tendit à son aîné la CT.

- Il m’en reste même deux, sers-toi, je t’en prie. Je ne veux pas de jetons de ta part, après tout, on est de la même bande, non ? répondit-il en faisant allusion aux Voltali.

Fichtre ! Il n’allait tout de même pas dépouiller un autre de ses camarades, ce serait indigne de sa personne ! D’autant plus qu’il ne voyait pas d’utilité directe à cette CT… Il attrapa cependant la pochette que Ginji lui tendait. Il n’avait pas envie de trouver absolument quelque chose à échanger, sachant qu’il voyait plus ça comme un « cadeau » de sa part. Mais après tout, pourquoi ne pas regarder un peu ? S’il avait un réel coup de cœur, peut-être pourrait-il lui demander, ou même lui acheter… Ses doigts parcoururent les différentes disquettes. Casse-Brique, Vol Magnétik, Rayon Chargé, Provoc, Tempête de Sable… Pas forcément des choses qui lui seraient utiles, ni-même des capacités que l’un de ses Pokémon Vol pourrait apprendre. Il rendit sa pochette à Ginji.

- Je n’ai pas vu grand-chose que je pourrai apprendre à mes Pokémon mais si ça te gêne d’accepter sans rien en retour, je pourrai revenir te voir pour une utilisation d’une de tes CT quand j’aurai un Pokémon pour ? proposa-t-il.

Après tout entre collègues, pourquoi ne pas s’entraider ? Il laissa Ginji s’occuper de l’apprentissage de sa CT à son Pikachu puis eu un sourire quand il se pencha vers lui pour lui faire une confidence. « Tu-sais-quoi » ? Oh oui, Alban savait très bien de quoi il s’agissait. Regardant à son tour autour de lui pour vérifier qu’il n’y avait personne, il hocha lentement la tête de haut en bas.

- Ca me semble une bonne idée. Comment veux-tu procéder ? Je suis déjà entré dans le dortoir des Mentali mais très brièvement, donc je n’ai rien vu. Une infiltration sera plus intéressante ceci dit. Par contre, je suis sûr qu’elles nous regarderont très bizarrement si on ne respecte pas le code vestimentaire. Il faudra donc… de jolies robes et éventuellement même… - les mots se coincèrent dans sa gorge - … du maquillage !

Don d'une utilisation de la CT Tunnel à Ginji
Utilisations restantes (1/3)
Ginji Labelvi
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4231
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
     feat Alban Abernaty


«  Saccageons encore plus cette chambre, voulez-vous ? »


« -Jamais vu, en tout cas. Il me semble qu'on ne trouve que certaines variétés de baies sur Lansat, mais les baies de ce type là n'ont font pas parties. A mon avis, si tu veux t'en procurer, c'est le genre de truc que tu demandes à un passage en grade.  Et oui, elles fonctionnent indépendamment des résistances du Pokémon qui les tient ! Elles n'auraient aucun intérêt, sinon. »

J'espère que ces quelques informations sur la Baie Parma lui seront utiles. C'est une baie plutôt prisée par les dresseurs, mais on n'en trouve que très peu à l'état sauvage. Généralement, si on en veut un stock considérable, il faut parvenir à mettre la main sur une seule d'entre elles, puis de se créer toute une récolte à partir de ça. Ce n'est pas très évident, quoi. Mais le jeu en vaut la chandelle !

L'idée de se servir de l'eau comme d'un espèce de paratonnerre semble convaincre Alban, bien qu'il se doute de la difficulté du mouvement. Le mieux serait de tester, mais dans l'immédiat, ce n'est pas vraiment possible. Remarque, ça pourrait être marrant, d'avoir une rivière au milieu de sa chambre... On creuse au milieu, on met de l'eau, puis on fait une liaison jusqu’à' la mer, et... Eh mais, faut vraiment que j'arrête avec mes envies d'aménagement chelou ! A ce rythme, cette chambre ne ressemblera plus à rien.

Le Voltali a consulté chacune des CTs à ma disposition, avant de me rendre la pochette. Il n'a visiblement pas trouvé son bonheur, mais me propose malgré tout une utilisation de sa CT Tunnel. Il préfère revenir plus tard avec un autre Pokémon pour qui l'une de mes CTs serait plus intéressante, ce qui me semble être une bonne alternative. Content qu'il accepte de me céder une utilisation, j'attrape le disque qu'il me tend, et me poste devant Oz en trois pas. Je m'accroupis à la hauteur du Pikachu, et lui montre la CT.

« -T'as écouté ? Alban veut bien nous laisser sa CT pour t'apprendre Tunnel. Tu sais comment ça fonctionne ?
-Pi. »

Le Pikachu pose sa patte sur la disquette, et celle-ci se met aussitôt à scintiller d'une étrange lueur. Oz ferme les yeux, concentré, avant d'enlever sa patte après plusieurs secondes. La CT perd aussitôt son éclat, et je me relève, un sourire satisfait aux lèvres. Je rends la CT à Alban, le remerciant une nouvelle fois, avant de me tourner vers mon Pikachu.

« -On ira tester ça tout à l'heure ! En attendant... »

… Il est temps de parler affaire. M'approchant d'Alban avec un air méfiant, je lui murmure à l'oreille quelques paroles dont il comprend bien vite la signification. Il ne tarde d'ailleurs pas à me faire une proposition... S'infiltrer en reprenant les codes vestimentaires des dortoirs ?... DES ROBES ET DU MAQUILLAGE ?! Je manque de faire un bon en arrière à l'entente de ses paroles. Il n'est pas sérieux quand même ?!... Si, il l'est. Et il n'a pas tort, c'est la seule réelle option qu'on a pour pouvoir s'infiltrer sans éveiller de doute... Nous allons devoir nous travestir. Et pour cela... Je ne vois qu'une seule personne capable de nous aider...

« -... Dans ce cas-là, nous n'avons pas trente mille possibilités. Il n'y a qu'une seule personne capable de nous préparer correctement pour cette mission.... Oui, il n'y a pas d'autres alternatives. Nous allons devoir faire appel à... Lui. »

Regard en direction du lit de Loan. Il est la seule personne assez folle dérangée perturbée qualifiée pour nous venir en aide. Question travestissement, il n'y a pas mieux ! Avec tous ses vêtements et déguisements, je suis sûr que Loan a de quoi nous vêtir pour cette infiltration périlleuse. On risque peut-être d'y laisser notre peau et notre honneur surtout, mais... Nous devons savoir !

Convaincu, je hoche la tête. Loan voudra sûrement venir avec nous, mais ce n'est pas un problème, on pourra l'intégrer sans aucun soucis. Et puis, sa Girafarig pourra s'avérer très utile pour modifier nos voix ! Et ainsi améliorer notre couverture... Oui, on ne doit rien laisser au hasard.

« -Il va falloir être minutieux. Il faut que l'on se procure les plans de chaque dortoir, qu'on essaye de mémoriser les chemins les plus fréquentés au sein de celui-ci, et que l'on récolte un maximum d'information pour ne pas avoir l'air trop paumé... Je te charge de dégoter des plans, pendant ce temps, je prends contact avec Loan !...  » je plisse les yeux, et pose mes mains sur les épaules d'Alban d'un air solennel « Je compte sur toi. Personne d'autre ne doit être au courant de tout ça. Personne.   »

Je lui ferai bien jurer sur mon frigo, mais je ne crois pas que cela soit nécessaire. Je peux lui faire confiance ! De toute façon, lui comme moi n'avons pas intérêt à nous faire démasquer, donc on va forcément être discret.

Je réfléchis encore quelques secondes à la façon dont je pourrai mettre Loan dans le coup, puis tape soudainement dans mes deux mains, changeant radicalement d'expression.

« -Bien ! C'est ok, dans ce cas. On en reparle le plus tôt possible... En attendant... Tu permets, qu'on aille dehors ? Je meurs d'envie de tester cette CT !   »

HRP :
Utilisation de la CT Tunnel sur Oz o/

Désolé, le rp est pas top! Tu peux conclure à ton prochain post, comme ça, nous pourrons directement passer... Aux choses sérieuses... è_é


@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Alban Abernaty
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
pokemon
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
Alban Abernaty
est un Pokeathlète Coach
Alban afficha une petite mine déçue en entendant que Ginji n’avait jamais vu la fameuse baie Parma sur l’île de Lansat. Les bruits de couloirs disaient que le Voltali s’y connaissait pas mal en baies et qu’il avait un certain stock de ces dernières qu’il cultivait avec rigueur dans sa petite parcelle de serre. Si même lui n’avait pas réussi à mettre la main sur une baie Parma, autant dire que la tâche s’annonçait compliquée. Quant à la demander en passage en Grade ? Alban eu quelques longues minutes de réflexion. Il n’avait passé qu’un seul Grade pour le moment, et on lui avait effectivement demandé quel objet il souhaiterait parmi une longue liste ; évidemment, son choix s’était porté vers un Bec Pointu, même s’il n’était pas vraiment un duelliste. Mais de là à demander une baie les fois prochaines ? Si ces dernières ne se trouvaient pas sur Lansat, cela pouvait signifier deux choses : soit personne n’avait tenté de les exporter jusqu’ici, que ce soit Pokémon Vol ou humains. Soit quelqu’un avait essayé, mais la baie ne s’était pas développée pour des questions de climat ou de composition du sol. Honnêtement, le châtain préférait ne pas jouer avec le feu et éviter que son objet de Grade se retrouve inutilisable au bout de la première plantation. Il était certain qu’une récolte nulle l’agacerait bien plus que de raison, surtout s’il y mettait autant d’espoir. D’autant plus qu’il allait certainement remettre au moins deux mois voire bien plus à obtenir son second Grade. Non… Il fallait qu’il trouve une autre solution.

La technique de l’eau pour dévier la foudre ? Voilà qui était déjà plus concret. Plus applicable dans l’immédiat, également. Même si… Alban trouvait la tactique d’une grande difficulté. Il regarda Zéphyr, qui était toujours dans sa passe de grande déprime, puis soupira. Est-ce qu’au moins son Goélise aurait envie de travailler pour un match ? Il était peut-être tellement dégoûté qu’il ne se donnerait même pas cette peine. Ah ! Qu’est-ce que ça pouvait être difficile d’être dresseur. Alban n’attendait qu’une seule chose : que Jackie pète un jour les plombs sur Ace et que les cours de Topdresseurs soient définitivement rayés de la liste de ceux des Pokéathlètes. Quoi qu’il en soit pour le moment, l’instant était aux échanges de CT. Alban prêta son disque de l’attaque Tunnel à Ginji tandis qu’il regardait lui-même ce qu’il pourrait utiliser en échange. Malheureusement, la majorité de ces attaques étaient de type Electrique, et Alban n’avait pas vraiment de Pokémon capables de les apprendre. Bah, peut-être en trouverait-il plus tard, lors des prochaines Sorties Capture. Il rendit la pochette à son aîné et les deux Voltali s’accordèrent sur un compromis. Enfin, le Pikachu de Ginji appris l’attaque en posant ses pattes sur le disque prêté par Alban. Au bout de quelques secondes, l’attaque fut mémorisée et le disque n’afficha plus qu'une seule utilisation restante. Récupérant son objet, Alban eu un sourire en réponse à celui de Ginji.

- J’espère que tu ne vas pas refaire un autre trou dans ta chambre, ça pourrait être repérable, glissa-t-il à l’attention du brun.

Puis, Ginji s’avança vers lui pour lui faire part d’un sombre projet qu’ils avaient élaboré dès cet été, sur l’île de Cobaba. Soudainement plus sérieux, Alban pris des airs de conspirateurs et fit part de ses observations à son aîné. Robes, maquillage, artillerie lourde. Pour passer inaperçu, ils allaient devoir ruser et avoir recours aux déguisements. Ils n’y couperaient pas ! Et Alban savait, pour avoir vu la façon dont les Mentali regardaient son amie Opale, qu’il fallait se fondre dans la masse avec brio. Pas de sarouel ou d’habits trop classiques. Exit les goûts un peu originaux. Pour être Mentali, il fallait s’habiller Mentali, penser Mentali, se maquiller Mentali. Bref, ne pas sortir de leurs rangs bien droits et bien organisés. Quoi qu’il en soit, même si Ginji parut effaré de tant de travail à la base, il trouva bien rapidement la solution et regarda en direction de l’autre côté de la chambre qui appartenait sûrement au fameux McNellis. Alban pris un air sombre et un brin dramatique, comme un personnage de roman qui envisage l’arrivée d’un super héros. Leur seul espoir. La dernière tentative. Ses yeux bleus pétillants virèrent au gris anthracite. Oui. Ils allaient avoir besoin d’un peu d’aide, même si multiplier les conspirateurs multipliait également les taupes et les risques d’échec. Pourtant, ils n’allaient pas avoir le choix.

- Je heu… oui… répondit maladroitement Alban, se sentant un peu forcé de placer une réplique pour ne pas être le personnage trop en retrait de l’histoire.

Ils restèrent silencieux quelques minutes, puis Ginji continua d’élaborer ses plans. C’était lui le chef de l’expédition, le cerveau, l’aîné, l’expérimenté. Alban l’écouta avec révérence, hochant la tête à chacune de ses saintes paroles. Être minutieux. Oui, ça, il n’y aurait pas de soucis. Le châtain pouvait être extrêmement précis quand il s’en donnait les moyens. Pour les plans, il ne voyait pas non plus trop de problèmes. Il était connu qu’Alban adorait le tourisme et savoir tout d’un endroit qu’il visitait ou côtoyait. Il lui suffirait d’aller voir quelques professeurs, le concierge, ou même des élèves des dits dortoirs pour avoir toutes les informations qu’il voudrait. Mais toujours avec discrétion évidemment. Les gens ne devraient se douter de RIEN. Il plissa les yeux par mimétisme et hocha de nouveau la tête.

- Tu peux compter sur moi, je remplirai mes fonctions. Avec discrétion toujours. On reste en contact pour se tenir informés. Je t’enverrai Zéphyr au cas où nos iPok soient piratés par un tiers.

Ou dans le cas présent, par lui-même car il risquait fort de se planter dans ses contacts et d’envoyer à une personne extérieure des informations confidentielles. Mais bref, ça il ne l’avoua pas pour ne pas se taper la honte. Ils se toisèrent encore un temps avant que Ginji ne se remette en mode « Ginji normal ». Un sourire éclaira son visage et il proposa de sortir pour tester sa CT. Aha, avait-il pris en compte ses recommandations de ne pas creuser de tunnel dans sa chambre ? Alban eu un sourire et se releva pour prendre congé.

- Pas de soucis, essaye juste de les reboucher après, je sais que le concierge n’aime pas trop quand on laisse des trous partout. Par contre moi je te laisse, j'ai encore pas mal de travail à faire. Merci encore pour ton aide et pour le numéro de Djelly Fish, je te tiendrai au courant de l’avancée de… nos projets.

Il lui adressa un sourire puis après l’avoir remercié une dernière fois, sorti du dortoir aux deux portes pour rejoindre le sien, un peu moins déprimé. Il n’avait pas trouvé de solution miraculeuse pour le moment, mais au moins avait-il pu avoir quelques pistes. Il regarda son iPok, où le numéro de la Pyroli brillait. Sûr qu’il allait la contacter prochainement ! Et en attendant… Il avait d’autres projets sur le feu. Comme dégoter des plans de dortoirs, par exemple…
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum