Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Alex J. Lovell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
Icon : encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
Taille de l'équipe : 8/15
Région d'origine : Kanto
Âge : 19 ans
Niveau : 29
Jetons : 625
Points d'Expériences : 582
encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
pokemon
encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
Alex J. Lovell
est un Pokeathlète Coach
avec Paul Nyllis   le 02 septembre
You're lost, little girl
Ouais, et maintenant ?

Les yeux bleus de la jeune fille se baladaient sur le jardin qui l'entourait, hagards. Un petit buisson de lavande, à quelques pas d'elle, lui rappelèrent Lavanville. Le souvenir d'une petite rouquine de sept ans cueillant des brins de lavande aux abords du village lui revint en mémoire, et un sourire nostalgique se fraya un chemin jusqu'à ses lèvres, avant d'être sèchement réprimé. Elle ne voulait pas avouer que tout cela lui manquait.

Et pourtant, c'était clair. Elle se sentait étrangement seule, et même perdue, si loin de chez elle. Il faut dire que, jusqu'à présent, elle ne s'en était jamais véritablement éloignée. Elle n'avait jamais perdu de vue les petites maisons au toit mauve, même par les grands jours de brouillard. Et aujourd'hui, dans ce jardin verdoyant et sous un magnifique ciel bleu, elle se sentait soudainement plus vulnérable que jamais.

Elle eut une pensée pour ses parents qui, l'ayant accompagnée pour le voyage, s'en étaient bien vite retournés après de joyeux adieux. Alors que leur fille était mortifiée par l'avenir qui s'ouvrait à elle, ils étaient très probablement en train de s'en réjouir comme deux gamins, se remémorant leur propre jeunesse et leurs rêves oubliés.

Elle était seule, désormais, livrée à elle-même. Et même si elle en mourait d'envie, faire demi-tour et rentrer chez elle n'était malheureusement pas une option. Rester plantée-là jusqu'à ce qu'on vienne la chercher non plus. Elle savait ce qu'elle ne devait pas faire, ok. Et maintenant, qu'est-ce qu'elle devait faire ?

La rouquine ramena une nouvelle fois son regard vers ce qui constituait désormais son quotidien. Le jardin, par un après-midi calme. Derrière la fontaine et les par-terres fleuris, les bâtiments de l'académie, qui la surplombaient et semblaient l'accabler d'attentes auxquelles elle ne pourrait jamais répondre. Puis, au-delà du campus encore, l'île, et l'océan qui s'étendait à perte de vue entre elle et tout ce qui lui avait jamais été familier. Elle se sentait comme dans une espèce de vivarium.


★  ★  ★


Elle inspira une grande bouffée d'air et essaya de rassembler ses pensées. Avoir le mal du pays ne l'y ramènerait pas. Et il était hors de question d'inquiéter ses parents. Alors il ne lui restait plus qu'une chose à faire : relever la tête, serrer les fesses, et aller jusqu'au bout de ce maudit cursus qu'elle venait d'entamer. Après tout, elle n'était pas bien différente des autres étudiants. Tous, ici, semblaient avoir un objectif en tête. Le sien se trouvait juste être différent, et bien moins ambitieux que les leurs. Ça ne le rendait pas moins légitime pour autant.

L'adolescente réajusta l'anse de son sac sur son épaule et entreprit de se mettre en route vers son dortoir. C'est alors qu'une douche froide, au sens propre, la stoppa net dans son élan. Estomaquée de surprise, la rouquine mit quelques instants à saisir la situation. Trop pour voir le plaisantin prendre la poudre d'escampette en jetant le seau avec lequel il venait de l'arroser, mais bien assez pour voir arriver un pauvre garçon, qui se trouvait cependant coupable de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Un coup d'oeil au seau encore mouillé, abandonné à quelques pas seulement du nouveau venu, suffit à convaincre la pauvre détrempée de sa culpabilité, et c'est une véritable tempête qui s'abattit soudain sur lui sans prévenir.

« HEY, TOI ! »

Elle fit quelques pas furibonds dans la direction du garçon et vint se coller juste devant lui, en le fusillant du regard. Elle prit une brève inspiration avant le déluge.

« Non mais t'es pas bien, on peut savoir ce qui te prend ? T'as vu c'que t'as fait ? Ça va pas de jeter des seaux d'eau sur les gens comme ça ! Qu'est-ce que j't'ai fait, je te connais même pas ! T'as vu mon sac, il est trempé. Mon agenda, fichu ! Et puis il fait pas quarante degrés tu sais, je pourrais choper la crève. Je te préviens si jamais je tombe malade c'est toi qui te chargera d'aller expliquer la situation aux profs. Tais-toi, je parle ! Parce que tu te crois malin, peut-être ? Me regarde pas avec cet air décontenancé, ça m'horripiiiiile. De toute façon c'est une journée pourrie, cette académie est pourrie, tout est pourri, maintenant les derniers biscuits de ma maman sont trempés et j'ai pas demandé à venir ici ! »

Ça gesticulait, ça criait, ça s'était même mis à pleurer. Et parce que ça pourrait toujours être pire, dans toute cette agitation, Alex donna un coup dans la petite pokéball rouge fixée à sa ceinture aimantée et vit avec horreur la sphère se détacher, tomber au sol et rouler à quelques pas de là en vacillant. Elle se tut soudainement et retint son souffle quelques instants, les yeux fixés sur l'objet de ses cauchemars, priant intérieurement pour que ça en reste à là. Mais il y eut une petite détonation, suivie d'un flash de lumière rose, et un fantominus s'extirpa joyeusement de la pokéball.

Alex s'accrocha au cou du malheureux sur qui elle venait de se passer les nerfs comme une furie, et hurla de plus belle, paniquée.
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Le parc ! Lieu de détente incontesté de l'établissement... A la rigueur, le toit des Pyrolis n'était pas trop mal avec toutefois une pointe de risque qui a son charme. Mais passons, je venais d'arriver dans ce luxueux endroit clairsemé de plantes toutes plus belles les unes que les autres. Pourtant pas une seule ne me donnait l'envie de m'en approcher. Ma répulsion pour ces êtres vivants particuliers se révervait sur les types plantes. En un sens, je ne les détestais pas et il y en avait bien quelques uns qui trouvaient grâce à mes yeux. En même temps, ce sont des Pokémons, soit des créatures extraordinaires peuplant notre monde. Partant de ce simple principe, je ne pouvais que les admirer secrètement de leur statut. En revanche les plantes en elles-même n'avait pas cette faculté de susciter chez moi un attrait irrémédiable. Je venais malgré tout trouver repos en cette zone fleurie où de nombreux étudiants venaient passer quelques heures régulièrement dans la journée.  Je ne croyais pas me tromper en disant que c'était l'endroit le plus prisé avec le réfectoire... On connait tous quelques goinfres qui adorent venir en cachette ou à découvert piquer de la nourriture là-bas pour soigner leur faim inssassiable. Je me promenais donc au milieu de la végétation, observant à droite à gauche si je ne reconnaissais pas une personne avec qui je pourrais discuter cinq minutes. Mon fidèle Kaiminus n'était pas resté au dortoir, il m'accompagnait toujours avec une dizaine de pas de retrait. Contrairement à moi, il se satisfaisait des plantes l'entourant et ses yeux émerveillés prenaient le temps d'en définir toutes les coutures. C'était certainement la première fois où je le voyais aussi calme pour autre chose que dormir... Et encore, c'était peu dire que son sommeil était agité. Un coup de griffe par-ci, une morsure par-là,... Rien n'était simple quand on vivait avec ce joyeux luron. Néanmoins, ce caractère plein de vie en faisait le compagnon idéal pour une personne comme moi et il paliait bien souvent les vides qu'un élève lambda pourrait avoir.

Je lui laissais le temps de profiter de son temps de repos comme il voulait et continuais mon avancée. Je n'avais aucune crainte à ce qu'il me rattrape après, le parc n'était pas si grand que ça. Au détour d'un arbre, je vis une silhouette noire s' approcher d'une fille un objet lourd à la main. Intrigué, je m'approchais un peu plus pour discerner l'individu. Je n'eu malheureusement pas le temps d'y parvenir que ce qui me semblait être un garçon s' enfuit après avoir arroser pleinement une jeune rouquine d'à peu près mon âge. La fille, furibonde par l'acte odieu qui venait d'être commis se mit à chercher le coupable. Sortant un peu plus de mon coin pour lui signaler ce que j'avais vu, je la vis clairement me fixer d'un regard noir de rage en s' avançant dangereusement. J'avais comme qui dirait un mauvais pressentiment... Le temps d'une inspiration et c'était reparti, combien de sceaux avais-je brisé dans ma vie pour m'attirer toujours des ennuis ? La pauvre, je ne pouvais pas lui en vouloir,  elle était toute trempée etme confondait avec le mécréant qui lui avait fait cela. Je tentais de la raisonner, sans succès. Elle coupait littéralement chacun de mes débuts de phrase, finissant par explicitement me dire de me taire. J'étais convié à une engueulade privée et je n'avais pas mon mot à dire ? Voilà qui était fort désagréable mais soit ! En l'écoutant un peu plus sérieusement,  je me mis à passer par tous les états, sentant que je n'étais pas prêt de m'en sortir si facilement. Une pokéball tombée de sa poche vint tel le salavteur me libérer des sarcasmes de la jeune fille. Son attitude devint presque diamétralement opposée, elle me sauta au cou avant de hurler paniquée. Mes oreilles crièrent à leur tour toute leur douleur et il s' en fallait de peu pour que du sang en vienne tinter les bords. Sur quoi étais-je encore tombé ? Pourquoi avoir voulu me mêler d'une affaire qui ne me regardait pas ? Je soufflais désespéré,  de toute façon je n'avais plus que ça à faire. Mon honneur aurait été bafoué si je n'étais pas venu à sa rencontre.

-Tu as peur de Fantominus. Ce n'est pas pourtant ton Pokémon ?

Il fallait avant tout éviter les mots comme "calme toi" au risque de faire empirer la situation. Rien de plus dangereux que de dire de se calmer à quelqu'un d'énervé et paniqué à la fois... En y réfléchissant bien, c'était la première fois que j'en faisais l'expérience. Croiser ce type de personnes relevait du miracle... A croire que je les enchainais... Je forçais un peu la fille à me lâcher avant de ramasser sa pokéball.

-Fantominus revient !

Dans le même halo rose qu'à son apparition, il retourna sagement dans sa pokéball. Un problème de régler !

-Tiens, voilà ton Pokémon. Tu as de la chance d'avoir un type spectre, ils sont très fort malgré leurs blagues incessantes.

Je lui tendais sa pokéball fermée contenant la créature de ses cauchemars. Comment le Collectionneur avait-il pu donner un Pokémon à cette dresseuse qui l'effraie. Ce mec était vraiment bizarre, il accumulait les erreurs ma parole. Mais j'avais un autre problème maintenant, je ne pouvais la laisser s' enrhumer dans ses habits mouillés. Ma veste noire était à ma chambre depuis que Kaiminus lui avait creusé une radiographie de ses dents. Et je n'avais rien sur moi qui me permette de l'aider autrement. Je ne voyais donc qu'une seule solution... Celle d'extreme urgence qu'on utilise qu'en dernier recours. Je m'approchais avant de poser mes mains sur ses bras et de les frotter.

-Si tu ne te réchauffes pas rapidement tu vas attraper du mal ! C'est peut-être même plus important que tes biscuits.

Marquant une pause dans les paroles pour lui sourire, je reprenais de plus belle.

-Ce n'est pas moi qui t'es aspergé d'eau. Le coupable s' est enfuit et je voulais te signaler la direction de son échappé mais bon... Il doit être loin maintenant...

C'est à ce moment-là que Kailinus décida de faire son apparition, surgissant d'un buisson, les Gros yeux activés avec l'intime conviction de nous faire peur. Une blague de très mauvais goût dans une situation telle que la mienne. Je ne pu réprimer un sursaut naturel qui me fit me rapprocher d'un pas de la fille, le temps que je comprenne qui était le petit plaisantin. En retrouvant mes esprits, je lui tenais les bras et me détachant d'elle, rougissant, je prononçais ces quelques mots un peu honteux.

-Je te présente Kaiminus, mon starter et ami. Un blagueur à ses loooongues heures perdues.

Je ne pu étouffer totalement le rire qui me vint et le petit farceur était quant à lui déjà en train de rire aux éclats. Pourvu qu'elle ne le prenne pas mal...
Alex J. Lovell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
Icon : encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
Taille de l'équipe : 8/15
Région d'origine : Kanto
Âge : 19 ans
Niveau : 29
Jetons : 625
Points d'Expériences : 582
encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
pokemon
encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
Alex J. Lovell
est un Pokeathlète Coach
Trouble adolescente en sursis
Elle mit quelques secondes à réaliser que la menace avait disparu, et récupéra sa pokéball en bafouillant un « merci » surpris, encore un peu secouée. De la chance ? S'il le disait. Pour sa part, Alex s'en fichait un peu que le pokémon soit fort ou pas. Elle rattacha précautionneusement la petite sphère bicolore à sa ceinture et haussa les épaules.

« J'ai pas vraiment eu le choix, j'ai jamais demandé à avoir un pokémon. Si tu dis qu'il est fort, j'imagine que c'est vraiment du gâchis qu'il se retrouve entre mes mains. »

Elle sursauta quand il posa ses mains sur ses bras et commença à les frotter. Elle n'eut pas le temps de lui demander ce qu'il faisait que la mention des biscuits lui rappela tout ce qu'elle venait de dire sous le coup de l'impulsivité, et rougit soudain, très gênée.

« N-non mais je m'en fiche en fait de ces biscuits. »

Idiote petite Alex, embarrassée d'avouer même que sa mère puisse lui manquer. En tout cas, avec toutes ces émotions, sa colère était retombée, et elle en avait presque oublié qu'elle était trempée et qu'elle venait de faire une crise de nerfs devant un parfait inconnu. Elle aurait voulu disparaître. Elle s'apprêtait à se dégager pour prendre la fuite en prétextant retourner à sa chambre pour se changer, quand un petit reptile rose surgit soudain d'un buisson avec un regard mauvais. Et la jeune fille de crier de plus belle en s'accrochant au tshirt du jeune dresseur.

« Mais c'est pas vraiiiii ! »

Cette fois-ci, le garçon semblait avoir été surpris aussi, et quand ils reprirent contenance, ils s'empressèrent de se relâcher mutuellement et de remettre quelques centimètres entre eux, visiblement tout autant embarrassés l'un que l'autre. Alex se mordilla nerveusement la lèvre. Pour une fois, elle aurait bien aimé avoir un pokémon avec elle, genre un abra ou quelque chose comme ça histoire de pouvoir se téléporter le plus loin possible d'ici et mettre un terme à ce bazar. Et surtout, arrêter de se ridiculiser en public.

« Je te présente Kaiminus, mon starter et ami. Un blagueur à ses loooongues heures perdues. »

Elle jeta un regard en coin au kaiminus. Elle devait avouer qu'il était plutôt mignon, avec ses écailles roses et son enthousiasme évident.

« Je. je vois. »

Elle marqua une pause, cherchant quelque chose à dire, et finit par glisser un regard à la pokéball à sa ceinture. Malgré tout ce qu'elle racontait, quelque part, au fond, elle enviait un peu le lien que ces dresseurs créaient avec leur pokémon. Cette complicité. Le sentiment d'avoir un compagnon, un ami, sur qui compter. À côté de ça, elle était là, terrorisée par son propre pokémon, et remplie de mauvaise volonté, comme à son habitude. Heureusement que ses parents n'étaient pas là pour assister à la scène. Ça leur aurait probablement fendu le coeur.

Mais Alex n'était tout simplement pas faite pour être dresseuse. Elle tiendrait le coup quelques années dans cette fichue académie pour leur faire plaisir, pour pouvoir rentrer et leur dire : « Vous voyez, j'ai essayé, ça a pas marché. On peut passer à autre chose, maintenant ? »

Et ils seraient bien obligés de finir par comprendre.
N'est-ce pas ?

La jeune fille gardait un oeil sur le reptile ; il avait beau être plutôt mignon, ses petites canines ne la rassuraient pas franchement. Encore vexée de toute cette situation, elle cherchait désespérément comment mettre un terme à ce malaise.

« Hmmm je crois me souvenir que le gymnase n'est pas loin, tu crois qu'ils ont des serviettes ? »

Avec une moue fuyante, la jeune fille finit par tendre une main humide à son interlocuteur. « ...Alex » finit-elle par lâcher un peu plus sèchement qu'elle ne l'aurait voulu. C'était pas terrible, mais c'était le mieux qu'elle pouvait faire à l'heure actuelle.
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Le charisme naturel de mon Kaiminus venait encore faire effet sur une personne. La jeune fille ne semblait pas insensible à sa petite gueule pleine de joie, pourtant je ressentais une certaine réticence quant à exprimer ses sentiments. Déjà avec le Fantominus, je m'étais dit que l'allure spectrale pouvait lui avoir provoqué des sueurs froides mais là, je ne voyais pas ce qui pouvait l'inquiéter dans mon petit caïman. Elle ne cessait de garder un œil sur lui, cela en était presque dérangeant. Le Pokémon s'en accommodait aisément, à l'observer de ses grands yeux dans le plus silence le plus total. Sa bouille me ferait presque craquer mais je voyais bien derrière ce regard ce qu'il cherchait... Il jaugeait la réaction probable que provoquerait l'implantation de ses crocs dans la peau fraîche et délicate de la rouquine. Prévenant, je lui glissais deux-trois regards dans le but de lui refroidir cette idée stupide qu'il venait d'avoir. Je ne pouvais décemment le laisser mordre quiconque je rencontrais. Du moins pas au début d'une relation aussi instable. Nous ne nous connaissions pas et une attaque morsure était loin d'être l'idéal pour faire connaissance de nos jours. Peut-être qu'entre Kaiminus c'était une pratique courante mais entre humains nous préférions la poignée de main. Un art plus raffiné et moins violent. Le jeu de regards et le froid installé, se brisèrent au même moment, quand elle me posa une question plutôt intelligente. Le gymnase ? Je n'y avais pas pensé... En faisant le calcul, il ne devait pas être trop loin et j'étais certain qu'on trouverait des serviettes là-bas. Avec le nombre de Pokéathlète haletant là-bas, ce serait une faute grave de ne pas y avoir laissé quelques serviettes. Au pire la piscine se trouvait dans le même bâtiment avec de nombreuses serviettes à disposition pour les Pokémons et les dresseurs.

-Ils doivent en avoir. Ça ne coûte rien d'aller voir.

Un sourire pour accompagner mes mots et elle me tendit une main peu convaincu en se présentant. Me remémorant ma rencontre avec Ellie, une jeune fille au tempérament timide et grognon dont les méthodes de présentation étaient similaires, j'acceptais d'empoigner cette main encore trempée.

-Enchanté, moi c'est Paul.

Je la lâchais et dans la foulé une silhouette fuschia sauta pour serrer la main de rousse avant de retomber sur le sol joyeusement. A me voir serrer autant de mains, mon Kaiminus avait eu aussi envie de s'y essayer. Un nouveau jeu pour lui qui l'amuserait quelques temps avant qu'il ne découvre autre chose de plus excitant à faire. Sans que je n'aie rien à lui demander, il vint se nicher sur ma tête.

-On y va ?

Confiant, je me mettais à marcher dans une direction, heureux de quitter cet endroit végétal. Les plantes, ça allait cinq minutes, mais y avait des choses plus pressantes à faire. Je continuais sur trois pas avant de m'arrêter et de faire volte-face en me tenant la nuque, un sourire crispé sur le visage.

-Tu saurais pas où est le gymnase par hasard ?
Alex J. Lovell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
Icon : encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
Taille de l'équipe : 8/15
Région d'origine : Kanto
Âge : 19 ans
Niveau : 29
Jetons : 625
Points d'Expériences : 582
encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
pokemon
encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
Alex J. Lovell
est un Pokeathlète Coach
Trouble adolescente en sursis
Alex éprouva un certain soulagement quand le garçon serra la main qu'elle lui tendait. Elle avait beau donner l'impression de repousser tout le monde, au fond, elle cherchait surtout une main tendue à laquelle se raccrocher. Ça faisait du bien de faire connaissance. Elle n'avait pas encore tout à fait baissé sa garde, mais ce Paul commençait à prendre les traits d'un potentiel allié. Et des alliés, elle allait en avoir besoin.

L'acrobatie du petite kaiminus la surprit, mais il fut trop vif pour qu'elle aie véritablement le temps d'avoir peur. Elle considéra sa main d'un air étrange, et l'ombre d'un sourire finit par passer sur ses lèvres. C'est vrai qu'il était plutôt mignon, en fin de compte, le petit croco.

Mais la rouquine ne se laissa pas aller à l'attendrissement bien longtemps et elle fit soudain volte face pour se mettre en route à la suite du garçon, après lui avoir fait « oui » de la tête. Ils firent quelques pas, avant qu'il ne s'arrête et se tourne vers elle.

« Tu saurais pas où est le gymnase par hasard ? »

Alex, qui s'était immobilisée à son tour en se demandant ce qu'il se passait, se retint de facepalmer.

« Laisse-moi deviner, toi aussi tu es nouveau ? »

Ou alors il avait juste un très mauvais sens de l'orientation. Comme si elle pouvait se permettre la moindre remarque à ce sujet.

Elle jeta des regards aux alentours, cherchant à repérer les bâtiments du complexe sportif, ou à se remémorer la carte du campus qu'elle avait dédaigneusement laissée sur son bureau. Autant se balader avec un panneau « paumée », s'était-elle dit. Comme souvent, elle aurait mieux fait de tordre le cou à la sa fierté et de prendre cette fichue carte avec elle.

« Euuh pas vraiment. Je crois que c'était par là, déclara-t-elle d'un ton hésitant en pointant un gros bâtiment. Mais je suis pas exactement sûre de mon coup. »

Haussement des épaules.

« J'imagine qu'on a rien à perdre à essayer ? Au pire si c'est pas ça, on y trouvera peut-être quelqu'un qui pourra nous aider. Et ça vaut mieux que de rester planté au milieu du jardin. Il y a un petit courant d'air là et sur des vêtements mouillés ça fait super froid en fait. »

Finalement, peut-être qu'elle aurait aussi vite fait de tout simplement retourner à son dortoir pour se changer. Enfin, à compter qu'elle arrive à le retrouver. Mais elle n'avait pas vraiment envie de parcourir le campus toute seule dans cet état en cherchant désespérément son dortoir, et elle se voyait mal inviter le garçon à la suivre dans cette quête. Le gymnase ferait bien l'affaire dans un premier temps.

Elle se remit en marche, jetant un petit coup d'oeil pour s'assurer que son interlocuteur suivait le mouvement. Elle croisa le regard du kaiminus logé au creux de son cou et frissonna automatiquement. Ça n'allait pas être aussi facile que ça.

En marchant, elle décida de faire un effort pour relancer la conversation, pour une fois.

« Et euh, du coup. T'étais où avant de venir ici ? »
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
-C'est bien ça, je viens d'arriver !

Un sourire gêné, la situation était assez comique de mon côté mais la pauvre ne devait pas beaucoup rire trempée comme elle l'était. Pas de chance, nous étions deux à ne pas bien connaitre les environs. Nous étions donc parti pour nous déplacer à l'aveuglette et je ne voyais pas d'autres élèves à qui demander notre chemin alors qu'avant, j'étais persuadé en avoir vu une ribambelle non loin. Cherchant du regard une solution, ce fut finalement la rousse qui découvrit un indice. Le bâtiment qu'elle indiquait, portait en effet une apparence de gros rectangle pouvant abriter un gymnase en son sein.

-Tu as raison, nous ferions bien d'aller voir.

Je n'avais pas encore tilté sur ce qu'elle venait de dire et je la suivais vers le mystérieux établissement. Je la regardais tourner la tête avant de se mettre à trembler l'espace d'une fraction de seconde. Ah mais oui ! Elle avait froid, je ne pouvais pas la laisser là dans cet état. Je m'approchais faisant descendre Kaiminus sur mon autre épaule avant de passer mon bras libre sur elle, la rapprochant un peu de moi.

-Je n'ai pas peur d'être mouillé, tu peux te rapprocher si ça te permet d'avoir moins froid.

Elle était dans le creux de mon bras, ses longs cheveux venaient le caresser et je sentais même une mèche venue se loger dans mon cou lorsque je l'avais attrapée.

-Rosalia de Johto. Dis-je pour répondre à sa question. Il y a deux Tours là-bas assez connue si ça te dit quelque chose. On dit que l'une d'elle serait habitée par un Pokémon mythique aux ailes arc-en-ciel et au souffle ardent. Et toi ? D'où vient cette charmante demoiselle ?

Un peu taquin je lui souriais tandis que Kaiminus me tira les cheveux pour détourner mes yeux d'elle. Le petit avait repéré quelque chose qu'il voulait absolument me montrer. Tout allait à cent à l'heure avec lui et il n'était pas capable d'attendre une seconde de plus. Habituellement cela ne m'aurait pas dérangé mais j'aurais bien aimé connaitre sa réponse avant de m'occuper de mon Pokémon. Je reportais donc mon regard vers la direction qu'il me pointait. On apercevait la porte du gymnase droit devant. Génial ! Mais à y regarder de plus près, il semblait qu'un attroupement de Pokéathlètes barraient le passage aux non-initiés.

-Je crois qu'on va devoir ruser pour passer. Tu as une idée ?
Alex J. Lovell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
Icon : encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
Taille de l'équipe : 8/15
Région d'origine : Kanto
Âge : 19 ans
Niveau : 29
Jetons : 625
Points d'Expériences : 582
encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
pokemon
encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
Alex J. Lovell
est un Pokeathlète Coach
Trouble adolescente en sursis
Oh.

En l'espace d'un instant, il venait de passer son bras autour de ses épaules et de l'attirer à lui. Et là, elle avait planté, et elle avait dû prendre le temps de faire un hard reboot avant de pouvoir ne serait-ce qu'envisager de réagir. Qu'est-ce qu'il croyait qu'il était en train de faire, exactement ?

Elle lui aurait probablement mis une baffe par réflexe si elle n'avait pas été aussi stupéfiée. Mais, heureusement pour le pauvre garçon, quand elle se remit de sa surprise, elle avait manqué le coche. Elle avait également loupé la moitié de son explication ; quand elle reporta son attention sur lui, il parlait de tours de d'oiseaux mythiques multicolores. « Rosalia », songea-t-elle aussitôt, en serrant les dents. Ses parents adoraient les légendes liées à cette ville, et l'avaient bassinée d'histoires plus fantastiques les unes que les autres depuis sa plus tendre enfance. Elle hocha la tête distraitement, confuse au sujet de ses émotions, encore vaguement irritée par le geste du garçon. Pourtant, elle ne s'était toujours pas détachée de ce contact. Et inconfortable ou pas, elle devait bien admettre que ça la coupait un peu du vent.

« Et toi ? D'où vient cette charmante demoiselle ? »

Et la demoiselle de froncer les sourcils, tout à fait suspicieuse à présent vis à vis des intentions de son interlocuteur. Elle se serait peut-être laissée flatter avec ravissement dans d'autres circonstances (après tout, elle aimait être traitée comme une princesse), mais pas ce jour-là. Parce que ce jour-là, Alex s'était levée du mauvais pied, et qu'elle avait décidé de ne rien laisser passer. Surtout pas cette galanterie de bas étage.

Elle s'apprêtait à répliquer quand son reptile rose commença à s'agiter, interrompant la conversation. Paul sembla déçu ; il ignorait que son pokémon venait probablement de lui épargner un nouvel assaut furibond.

À la place, il désigna l'entrée du gymnase, devant laquelle semblait s'être attroupé un groupe d'athlètes. Et après son petit jeu de gentleman, voilà qu'il entrait en mode agent secret. Alex, quant à elle, décida qu'elle en avait marre d'être trempée et que ces grands gaillards avaient aucune raison de lui refuser une serviette, et que dans l'hypothèse où ils ne seraient pas capables de le réaliser par eux-mêmes, elle saurait le leur expliquer clairement.

« C'est ce qu'on va voir. »

Elle profita de l'occasion pour retirer son bras de ses épaules, et se dirigea à pas décidés vers l'entrée du gymnase. Elle se campa face aux sportifs en serrant ses bras contre elle, essayant de mettre en avant tout le caractère appitoyant de sa situation, et pourtant ses yeux bleus semblaient lancer des éclairs. Ce regard saurait tenir en respect les plus moqueurs de ses interlocuteurs.

Elle les interpela, et l'on pouvait deviner rienq u'en regardant la scène qu'elle s'était lancée dans un discours aussi enflammé que celui qu'elle avait servi à Paul un peu plus tôt, au moment de leur recontre. Ses interlocuteurs ne tardèrent pas à lui ouvrir la porte du bâtiment et à s'écarter pour la laisser passer. Elle se retourna vers Paul et lui fit signe d'approcher, visiblement très satisfaite de son essai.

« Il y a un entraînement en cours, du coup ils veulent pas qu'on dérange. Mais on peut aller chercher des serviettes dans le vestiaire des filles. »

Et sur ces mots, elle passa devant l'adolescent qui lui tenait la porte du gymnase en lui décochant son plus beau sourire. Une fois à l'intérieur, elle essaya de repérer le vestiaire qu'on venait de lui designer, et finit par déclarer à l'intention de Paul :

« Kanto. Lavanville. Majoritairement peuplée de vieux et de spectres. »

Elle ajouta, avec une moue sarcastique.

« On peut aussi de vanter d'avoir la seule tour radio hantée de la région. »

Ce petit incident l'avait un peu calmée, elle se sentait plus tranquille. Les pauvres élèves sur lesquels elle venait de faire passer sa mauvaise humeur n'en gardaient probablement pas le même souvenir.



HRP :
sorry pour le retard, et pauvre Paul aaaaaa c'est une petite furie en fait je suis désolée :'D
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Elle se dégagea de mes bras, apparemment déterminée, avant de partir à la rencontre du groupe de Pokéathlètes. J'admirais son initiative, mais très vite, je compris que ces quelques personnages allaient passer un sale moment. Affichant un rictus entre la gêne et le rire, je regardais l'altercation se produire et Alex l'emporter. Visiblement, personne n'avait envie de lui barrer le chemin. J'en profitais pour la rejoindre avec Kaiminus, tout aussi gêné que moi. Un pseudo pacte de non-agression venait d'être passé et nous pouvions donc nous avancer dans le gymnase pour chercher la serviette. Au passage, je sentais sur nous, peser les regards des athlètes à demi-convaincu par notre présence. Le moindre faux-pas et ils nous mettraient dehors, c'était certain.

-Tu viens d'une ville peuplée de spectres et tu ne les apprécies pas ? C'est original...

Comme elle le décrivait, Lavanville ne donnait pas particulièrement envie. Mais de ce que j'avais pu en entendre, cette tour radio était très populaire et franchement flippante à voir. De quoi s'assurer une bonne attraction touristique ! Surtout qu'elle était entretenue par les spectres qui la hantaient... Rien de mieux pour le business.

-J'aimerais bien y aller un jour, à cette tour radio. Je ne suis pas fan des spectres mais je me dis qu'en avoir un dans mon équipe pourrait être un plus.

Nous discutions, nous discutions,... Mais autour de nous, les dresseurs s'entraînaient durs. Que ce soit leurs Pokémons ou eux, l'un comme l'autre mettait toute son énergie à la réussite de sa discipline en exercice. Notre entrée n'était par ailleurs pas passée inaperçue et quelques yeux se tournaient vers nous au fur et à mesure que nous marchions. Nous venions de dépasser la porte des vestiaires pour garçon, plus que quelques pas et nous serions à celui des filles.

-A l'occasion des vacances, tu pourrais m'y emmener ? Bien sûr, si cela ne te dérange pas.

Faire un tour à Kanto, en voilà une idée intéressante. Je ne comptais pas retourner chez moi avant d'avoir fini mes études, il fallait bien que je me trouve un endroit où gambader lorsque l'académie fermait ses portes le temps de vacances. Je pourrais donc commencer par Kanto. La région était vaste et offrait beaucoup à découvrir aux jeunes dresseurs tels que moi. Et peut-être que Alex accepterait de venir en faire le tour avec moi ? Après tout, plus on est de fous, plus on rit ! Dicton des plus pratiques pour attirer quelqu'un dans une aventure dont il n'est pas forcément enthousiasmé. En parlant, nous atteignons l'entrée du vestiaire, où je ne pouvais évidemment pas venir. Je me posais donc contre le mur avant de sourire à Alex.

-Le vestiaire de mademoiselle est avancé.

Je m'amusais à donner de belles tournures d'une autre époque à mes phrases, accompagné par les gestes qui vont avec de la part de Kaiminus qui prenait autant plaisir à poursuivre le jeu. Entre autre, il lui ouvrit la porte tel un gentleman en se penchant pour l'inviter à entrer, qu'il était mignon dans ce rôle...
Alex J. Lovell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
Icon : encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
Taille de l'équipe : 8/15
Région d'origine : Kanto
Âge : 19 ans
Niveau : 29
Jetons : 625
Points d'Expériences : 582
encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
pokemon
encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
Alex J. Lovell
est un Pokeathlète Coach
You still are blind, if you see a winding road,
'Cause there's always a straight way to the point you see.
La rouquine repéra la direction des vestiaires, et commença à se diriger dans ce sens, tout en poursuivant la conversation avec Paul. Il releva avec surprise la singularité de sa relation avec les spectres, vu qu'elle les avait pourtant fréquentés depuis toute petite.

« Disons que j'ai eu le temps de m'habituer aux cauchemars, au moins, grommela-t-elle. »

Ils longeaient les murs du gymnase où s'entraînaient les athlètes, et se rapprochaient de leur obectif. Les tennis détrempées d'Alex faisaient splotch à chaque pas, et la rousse avait l'impression qu'on n'entendait qu'elle. Elle écoutait Paul parler des spectres et de la Tour Radio de Lavanville d'une oreille distraite, assez peu intéressée par le sujet, quand il lui posa une question.

« A l'occasion des vacances, tu pourrais m'y emmener ? Bien sûr, si cela ne te dérange pas. »

La jeune fille faillit marquer une pause, tant la question la surprit, à plus d'un égard. Elle se rappela alors — et réalisa, pour la première fois depuis son arrivée – qu'elle aurait effectivement des vacances pendant l'été, au cours desquelles il lui serait possible de rentrer chez elle. Enfin une bonne nouvelle ! Jamais elle n'aurait cru se réjouir autant à l'idée de retrouver son petit boui-boui hanté. Elle tourna vers le garçon une mine radieuse.

« Si tu veux ! répondit-elle sans hésiter. »

On aurait pu lui faire avaler n'importe quoi en cet instant, et le Noctali venait de prendre des allures de messie aux yeux de l'adolescente. Alex, dramatique ? Si peu.

Arrivé au vestiaire des filles, le garçon s'adossa contre un mur tandis que son pokémon ouvrait la porte en tirant une révérence.

« Le vestiaire de mademoiselle est avancé. »

Alex, qui se trouvait soudainement de bien meilleure humeur, rit de bon coeur en considérant cet étonnant duo.

« Je vous remercie, mon brave, répondit-elle à l'adorable reptile rose. »

Puis elle se glissa dans le vestiaire et partit à la recherche d'une serviette. Elle les trouva rapidement et en jeta une sur ses cheveux, qu'elle se mit à frotter énergiquement. Lorsqu'ils furent suffisamment essorés, elle entreprit de se déshabiller pour essorer ses vêtements. Elle renfila les vêtements humides (il lui faudrait attendre d'être de retour à sa chambre pour pouvoir se changer), s'emmitoufla dans une serviette sèche, et en attrapa une troisième avant de sortir du vestiaire pour rejoindre Paul. Elle lui tendit la serviette propre.

« Tiens, comme tu t'es mouillé aussi tout à l'heure. »

Elle le laissa se sécher et en profita pour aller voir l'un des étudiants qui s'entraînaient, puis revint vers le Noctali.

« Je lui ai demandé si je pouvais garder la serviette le temps de rentrer à mon dortoir. Je la rapporterai plus tard. »

Puis elle lui proposa de ressortir du gymnase, afin de ne pas déranger les pokéathlètes plus longtemps. Une fois dehors, la jeune fille s'étira en savourant les rayons du soleil. Tandis qu'elle pensait toujours à ses vacances d'été, l'année à venir lui paraissait d'un coup beaucoup plus surmontable.

« Par contre si jamais tu viens à Lavanville un jour, tu peux être sûr que mes parents te bombarderont de questions sur Rosalia et sur ses mythes. Ils en sont complètement dingues. »
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Pendant qu’elle devait se nettoyer dans le vestiaire. Moi et mon sac à main rose, nous regardions les élèves s’entrainer à la sueur de leur front. Ils étaient tous si motivés que cela me donnait presque envie de les rejoindre dans l’effort. Kaiminus ne se fit pas prier et fonça se positionner dans la continuité du groupe d’abdos. Forçant sur ses muscles, il tenta de suivre la cadence du groupe… En vain. Avec un corps aussi disproportionné, l’exercice n’était clairement pas fait pour lui. Toutefois, il mettait toute sa volonté pour essayer de se mettre au niveau des autres. Toujours proche de la porte du vestiaire, je le regardais s’entrainer en souriant, quand celle-ci s’ouvrit. Je retrouvais une Alex approximativement sèche, enrobée d’une serviette elle aussi sèche, qui m’en tendit une autre.

-Merci, c’est gentil. Fis-je en la prenant.

Je n’étais pas autant mouillé qu’elle, mais j’appréciais le geste. De suite, je m’essuyais, surtout mon t-shirt, autant que possible. Puis déposais la serviette sur un crochet au mur. Alex, que je n’avais pas vu s’éclipser, refaisait son apparition près de moi. Oh, elle avait demandé l’autorisation pour emprunter la serviette. Je ne pense pas que cela aurait été obligatoire, mais on pouvait dire qu’elle était prudente. Déjà qu’on venait un peu les déranger au beau milieu de leur entrainement. Valait mieux ne pas faire de vague. D’ailleurs, en parlant de vague… Le reptile rose était en train de se faire remarquer. Si sa présence n’avait pas gêné le groupe auparavant, il devenait progressivement une source de distraction pour les élèves qui s’amusaient à admirer mon starter faire des siennes. Je l’appelais alors qu’on atteignait les portes, et sautant sur ses deux pattes arrière, il se mit à courir vers la sortie pour nous rejoindre.

Revigorée, c’est l’impression que j’avais en regardant Alex marcher vers son dortoir. Depuis notre rencontre, elle semblait s’être apaisée et être plus enclin à la discussion. Finalement, peut-être que cette douche inopinée lui avait fait du bien. Sa langue se déliait, et sans que je ne lui demande quoi que ce soit, elle me parla de ses parents. Quand j’avais pensé venir à Lavanville, je n’avais pas imaginé que je les rencontrerais, mais ce serait une joie de partager mes connaissances avec des personnes s’intéressant à ma ville natale.

-Ce serait avec plaisir ! Entre passionné de légendes, on ne peut que bien s’entendre. A bien y réfléchir, je ne savais pas grand-chose d’elle, hormis ce qu’elle détestait. Et toi, tu t’intéresses aux mythes qui entourent certaines régions ? Aux mystères qui entourent notre monde et celui des Pokémon ? Moi, je me pose beaucoup de questions là-dessus. Il nous reste tant à découvrir, c’est fabuleux !

Oui, je lui demandais son avis, mais très vite je retombais dans mes rêves. Principalement, ceux qui entouraient Ho-Oh et sa tour… Mais pas uniquement. Il y avait de nombreux Pokémon dont on parlait dans les légendes de chaque région. Des créatures légendaires, uniques, aux capacités fondatrices de notre monde et régissant l’équilibre entre humains et Pokémon. Nous autres humains, nous dominons cette planète que nous partageons ensuite avec les Pokémon. Pourtant, de ce que j’en comprends, rien de tout cela ne serait possible si les Pokémon n’avaient pas été là. Notre monde fonctionne sur le principe d’un équilibre fragile que les Pokémon d’un ancien temps ont fondé aux côtés de dresseurs tout aussi légendaires de ces mêmes temps. Je me retournais vers Alex pour en écouter sa réponse. Son dortoir se trouvait à l’extrémité nord du campus, il nous faudrait bien une dizaine de minutes pour y aller.


Moodboard :
encore et encore  ✗  Paul Nyllis 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Alex J. Lovell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
Icon : encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
Taille de l'équipe : 8/15
Région d'origine : Kanto
Âge : 19 ans
Niveau : 29
Jetons : 625
Points d'Expériences : 582
encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
pokemon
encore et encore  ✗  Paul Nyllis TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
Alex J. Lovell
est un Pokeathlète Coach
Said I can't go on,
Not in this way

« Ce serait avec plaisir ! Entre passionné de légendes, on ne peut que bien s’entendre. »

La rousse se retint de grimacer à cette pensée : ses parents seraient certainement ravis de rencontrer Paul et elle alla jusqu'à se demander s'ils n'auraient pas envie de l'adpter pour avoir enfin un gosse que leurs histoires intéresse. L'idée de passer la journée à entendre parler de voyages, de légendes et de pokémon fabuleux la fit hésiter un instant. Mais si c'était le prix à payer pour rentrer chez elle, c'était toujours mieux que d'être ici.

« Et toi, tu t’intéresses aux mythes qui entourent certaines régions ? Aux mystères qui entourent notre monde et celui des Pokémon ? Moi, je me pose beaucoup de questions là-dessus. Il nous reste tant à découvrir, c’est fabuleux ! »

Alex laissa cette fois-ci son ressenti s'exprimer sur son visage, en un sourire grimaçant.

« Pas vraiment, c'est plutôt le kiff de mes parents, ça... Les pokémon ne m'intéressent pas plus que ça, et je trouve les légendes et la possibilité de l'existence de pokémon légendaires s'apparentant à des dieux plus flippante qu'autre chose. De toute façon ils n'apparaissent pas au commun des mortels, donc je préfère vivre ma petite vie dans mon coin, et leur laisser le soin de régler les mystères de l'univers. »

Cela témoignait probablement d'une incroyable étroitesse d'esprit, mais Alex n'en avait pas grand chose à faire. C'était comme cela qu'elle avait toujours vécu, elle n'allait pas changer du jour au lendemain. Elle coula un regard méfiant à la pokéball sûrement fixée à sa ceinture. Ça non plus, elle ne risquait pas de s'y faire de sitôt. Dire que jusqu'à présent elle avait plus ou moins réussi à garder les pokémon hors de sa vie, voilà qu'elle devait à présent la partager avec eux. Peut-être même qu'elle devrait en dépendre ?

Ils continuèrent ainsi leur marche jusqu'à apercevoir le dortoir des Givralis, discutant de tout et de rien. Ils avaient des points de vue très différents, et pourtant, Alex appréciait leur échange. La compagnie avait du bon, surtout dans un ce nouvel endroit où elle se sentait perdue. Une fois arrivée devant le dortoir, elle adressa un sourire chaleureux au garçon.

« Bon, je vais rentrer me prendre une douche — chaude, cette fois — et me changer. Merci de m'avoir accompagnée. Et, euh. À la prochaine, j'imagine ? »

Elle lui fit un signe de la main avant de rentrer dans son dortoir, beaucoup plus détendue que lorsqu'elle l'avait quitté quelques heures auparavant. C'était toujours pas le rêve, mais ça semblait déjà beaucoup plus surmontable. Elle se risqua même à se demander ce que cette nouvelle vie pourrait bien avoir en réserve pour elle.


mercredi ; 2 septembre 2015


Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
encore et encore  ✗  Paul Nyllis NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
La rousse persistait à me surprendre. Nos points de vue étaient vraiment très différents. Je m’attendais à ce qu’elle soit plus enjouée sur les contes des Pokémons légendaires peuplant notre monde. Visiblement, elle avait plutôt un avis étriqué d’eux. Elle ne s’en intéressait pas plus que cela et se fichait royalement des mystères nous entourant. C’était drôle, parce qu’on aurait dit qu’hormis sa petite vie, rien ne l’intéressait. Et ce qui était encore plus drôle, voir bizarre, c’est que cela ne me dérangeait pas plus que cela. En fait, j’étais même plutôt intrigué de savoir pourquoi cette jeune fille repoussait autant toutes ces choses que moi j’adorais. Petit, quand ma mère contait à mon frère et moi les aventures des légendaires, mes yeux pétillaient toujours d’en connaitre plus. A la fin de l’histoire, j’essayais toujours de grappiller l’une ou l’autre information sur eux, même des rumeurs qu’elle aurait pu entendre de ses clients. Malgré une passion évidente de ses parents pour ces légendes, Alex ne partageait pas du tout cet optique et son point de vue en était étrangement beaucoup plus intéressant que j’aurais pu le penser.

En discutant durant le trajet, j’en oubliais presque comment nous avions fini par nous rencontrer et nous retrouver là. Et dire que tout cela aurait très bien pu finir de manière plus catastrophique. J’étais heureux que la situation se soit déliée d’elle-même et de pouvoir discuter avec la Givrali. Le temps passait assez vite d’ailleurs, voilà que nous arrivions à son dortoir. C’était la première fois que je voyais le bâtiment des Givralis puisque le nôtre était à l’opposé du campus. Un instant, je me questionnais sur la route à prendre pour rentrer. Au pire, je n’aurais qu’à faire demi-tour et passer par le gymnase. J’accueillis le sourire d’Alex par un autre, tandis qu’il était temps de faire ses aux revoir.

-Ça marche ! On se reverra sûrement durant l’année. Entre nouveaux, on se serre les coudes !

Je terminais par un clin d’œil avant de la saluer de la main. Elle rentra dans son dortoir et quand les portes se refermèrent, je posai les mains sur ma nuque en regardant le ciel. Quelques nuages le parsemait au travers desquels le soleil perçait encore. Les vacances d’été s’étaient déjà terminées, mais il persistait à faire beau. Beau, comme cette année s’annonçait. Etre dans cette école était une véritable chance et j’avais hâte de rencontrer d’autres élèves prometteurs comme Alex.


Moodboard :
encore et encore  ✗  Paul Nyllis 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum