Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Audrey Hatoria
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano
Il faisait beau aujourd'hui, c'était une journée à faire pleuvoir de la peinture, détruire des panneaux d'informations, refaire la décoration du hall d'entrée. Ce genre de chose. Tu étais enfermées dans ton atelier de mécanicienne depuis de longues heures. Mafioso était de sortie tout comme Vérole, tu avais besoin de deux forces de la nature pour pouvoir réaliser ce que tu voulais aujourd'hui. Sur les différents établis il y avait tes armes, sur celui de gauche il y avait des grenades chantilly fraîchement faite, l'atelier sentait bon la chantilly, une bonne douzaine, sur celui du milieu ton canon à sphère de confettis et de peinture, enfin à gauche tes deux silencieux 9mm à chewing-gum glu. Le plus improbable se déroulait su le « billard » là ou tu confectionnes chacune de tes œuvres. Il y a quelques jours tu as récupéré trois plaques en carbone pour ton plus grand bonheur, les gens oublient vraiment tout de nos jours penses-tu. Ton Vigoroth chromatique s'amuse tranquillement avec une boule de laine pendant que Vérole la Méios reste au-dessus de ton épaule en observant la fin de ton croquis.

-Bon, tu nous fais quoi cette fois ? Une petite matraque ?

-Mais non ! Arrêtes ce n'est pas qu'une simple matraque, c'est une batte de base-ball en mousse recouverte de cabonne avec une garde en fil de soi de Migavolt avec différents trous et un système d'amplification d'air grâce au petit bouton que tu vois à côté, que j'ai mis six heures à faire. En gros avec ça je vais pouvoir donner des Home Run à plus de quatre-cent kilomètres heures, soit environ deux fois plus qu'un engagement de tenis-man professionnel ! C'est pas beau ? Avec la texture en carbonne on ajoute légèreté et robustesse ! Ah hahahaha ça sera tellement drôle. Mafioso pourra enfin faire du sprot en cherchant les balles de base-ball adéquates.

-Putain t'es folle... Puis merde fait des fringues en fibre de métal ou autre ! Regarde toi ! Depuis le départ de l'autre con là t'es redevenue excentrique !

-Mais c'est ça qui est drôle ! Allé au boulot ! Mafioso ici !

Le Vigoroth arriva sous tes ordres et la confection de la batte débuta, pendant que Mafioso reforger le carbone sous haute température, toi tu confectionnait la mousse avec de la fibre de verre pour un mélange très solide. Vérole de son côté utilisait ses pouvoir psychiques pour organiser l'assemblage de la mousse dans une tressage absolument parfait. Tu ris joyeusement imaginant tous les dégâts que tu vas pouvoir faire avec ce nouveau jouet ô combien divin. De longues heures passent alors que tu t'amuses comme une folle. Le long travail de Mafioso parvient à confectionner la coque quelques minutes après que tu es finie de l'intérieur ainsi que le système d'amplification d'air relié à l'interrupteur. Il est environ 20h quand tu brandis dans les airs à l'aide d'une pince la batte avec un rire sadique et psychotique avant de le tremper dans une eau tempérée que tu refroidies de plus en plus pour refroidir le métal chaud et éviter toute fissure du carbone à cause d'un écart trop brutal de température.

-Regarde ce nouveau jouet ! En plus j'ai acheté une cinquantaine de balles de baseball, no va jouer les enfants ! En avant !

Tu enfiles tes porte-jarretelles qui font aussi de cartouchières magnétiques pour y accrocher les balles qui ont une puce de métal au centre pour aimanter. Tu passes tes deux silencieux dans ton short en jean qui t'arrive au tiers de la cuisse masqué par une immense pull en laine noir et blanc avec un Zekrom et Reshiram qui s'entremêlent comme le Yin et le Yang. À ton pieds gauche une botte à talons compensés et à l'autre un talon aiguille pour t'élever dans les airs. Tu prends ta battes et un sac de balle avant de sortir en jetant un rapide coup d'oeil dans ton miroir. Un œil maquillé en rouge, l'autre en bleu et un rouge à lèvres jaune, le tout haussé de deux immenses tresses bleu électriques qui t'arrivent aux mollets. Te voilà prête.

Tes pas te mènent au parc, à cette heure là il n'y a plus personne ou presque, quelques scientifiques qui font leurs thèses, des Noctalis qui se battent en duel pour savoir qui à la plus grosse... masse de connaissances pokémons. Ton regard trouvent un endroit plutôt sympathique ou tu te diriges avant de poser ton sac et tu fais tourner ta nouvelle batte de base-ball en regardant Mafioso ton Vigoroth qui sautille partout prêt à jouer, à côté de toi Vérole soupire en observant le crépuscule.

-Allé Mafioso ! Va chercher !

Tes doigts prennent une balle que tu jettes en l'air avant de donner un coup sauvage aidé par l'amplificateur d'air qui fait filer la batte sur la batte et le choc crée une petite onde de choc comme si une bombe déchirait le ciel avant que la balle ne file dans un sifflement aiguë vers le parc. Si seulement Audrey tu avait vu au loin le pauvre jeune homme brun non loin d'un arbre tranquillement assis en haut d'une petite colline, jusqu'à ce que ta balle s'enfonce de vingt de dix centimètres dans le sol à ses pieds et qu'un Vigoroth hyperactif ne se jette sur lui pour chercher la balle de base-ball. Heureusement de loin tu hurles en voyant ton pokémon se débattre avec quelqu'un.

-IL MORD PAS, IL EST JUSTE JOUEUR !
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Flying Home. [Audrey / Paul] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Flying Home. [Audrey / Paul] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Flying Home. [Audrey / Paul] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Un jour de plus de passé dans ma carrière de dresseur. Un jour de plus dans cette école haute en couleur. Exténué par la journée je m'en allais faire plusieurs fois le tour du campus à petite foulée. Avec le temps Kaiminus avait appris à me suivre un peu plus longtemps. Cette petite tête donnait trop de puissance dès le départ pour s'épuiser une bonne centaine de mètres plus loin comme une crêpe au sol. Les premières fois je l'avais porté pour améliorer ma condition physique personnelle mais maintenant que je n'en nécessitais plus autant, je lui expliquais ses fautes en poursuivant ma route. Il détestait se retrouver loin de moi et s'était mis à tenter de me rattraper jusqu'à commencer à mieux gérer son effort sur le temps. Aujourd'hui nous parcourions ensemble près des trois quart du parcours que je me fixais. Bientôt, nous pourrions accélérer le rythme et passer au stade supérieur. Notre détermination sans faille portait enfin ses fruits et nous devenions de véritables athlètes.

Le parcours du jour fut tronqué d'une partie pour profiter de quelques heures de détente au parc. Je n'appréciais pas particulièrement cet endroit mais Kaiminus y obtenait une certaine sérénité qui l'apaisait. Nous en venions à nous coucher asseoir sous un arbre sur une petite colline un peu à part de la végétation. C'était un compromis entre ce que chacun voulait comme ça tout le monde y gagnait. Je m'adossais à l'arbre, les mains sur la nuque à rêvasser aux jours prochains, aux personnes rencontrées,... A tout ce qui été arrivé depuis le début de cette aventure. Tant de choses que je ne pouvais me remémorer de toutes. Les épisodes s’enchaînaient à une vitesse fulgurante et je ne pouvais que me regarder me faire entraîner dans toutes les situations possibles et inimaginables. Le sourire me monta jusqu'aux oreilles en me remémorant mon premier jour de cours. Une splendide journée comme celle-ci qui avait été agrémentée par un conglomérat de rencontres et de situations incongrues. Depuis les choses s'étaient un peu calmé et la vie à la PC était devenue presque un long fleuve tranquille sur lequel je me laissais bercer. A moins que je ne me sois habitué à vivre des histoires toutes plus folles les unes que les autres avec le temps. En tout cas, je ne regrettais rien et je vivais pleinement chaque instant qui m'était donné ici. Après tout, ils ne seraient pas éternels. Viendrait le jour où je ne serais plus étudiant mais un diplômé de l'académie et où je partirais découvrir le monde au côté des Pokémons que j'aurais accumulé durant mon séjour ici.

Mes paupières commencèrent à se fermer tout doucement. Mon starter dormait déjà sur mes genoux et je ne tarderais pas à le rejoindre au pays des rêves. Un éclair retentissant me tira de la douce sirène qui m'absorbait. La seconde suivante, une balle venait se nicher à quelques centimètres de moi dans le sol. Oui, pas dessus... Carrément enfoncée dedans comme dans un trou de golf. Ce n'est pas ça qui m'inquiéta le plus mais le Vigoroth surexcité qui me fonçait dessus. J'eu à peine le temps de placer mes bras en position de défense qu'il mettait le bordel dans mon coin paisible. Tout partait en live. De la poussière s'échappait du sol remuer dans tous les sens par le Pokémon et je passais tantôt à sa droite, tantôt à sa gauche selon son humeur. Deux yeux s'ouvrirent au travers de l'épaisse fumée et avec un cri de rage, une attaque Pistolet à O vint propulser le Vigoroth et moi, une dizaine de mètres plus loin. K.O., l'un sur l'autre. Nous nous réveillâmes à peu près en même temps et je m'empressais de rejoindre Kaiminus. Apparemment mon starter n'avait pas bien apprécié qu'on le réveille de sa sieste. Toutefois il souriait de bonne humeur une balle de baseball dans la gueule quand je fus auprès de lui.

-Il m'a semblé entendre une voix tout à l'heure...

Pensif, je cherchais autour de moi la présence d'une quelconque personne qui expliquerait celle du Pokémon étranger. Rapidement je localisais une fille à l'allure extravagante, voire même peu féminine. A mes pieds, Kaiminus sautillait en me présentant sa dernière trouvaille. Je lui insinuais que ce n'était pas le moment de jouer avant de me tourner vers la fille.

-C'est ton Vigoroth ? Et j'imagine que c'est aussi ta balle que détient mon Kaiminus... Tu peux me dire ce que tu fais exactement parce qu'une balle classique ne s'enfonce pas dans le sol comme un Topiqueur.
Audrey Hatoria
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t884-audrey-hatoria-la-folie-des-immenses-grandeurs-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t892-audrey-hatoria-pyroli
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 890
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
pokemon
8
Elle ne s'en souvient pas
16
28
0
890
Audrey Hatoria
est un Scientifique Mécano
Tu arrivais finalement aux côtés du réceptacle à Vigoroth, ce dernier était un peu plus et se relevait en tapant des poings sur le sol faisant s'élever de la poussière à n'en plus finir, il revenait finalement à tes côtés en se secouant entre et toi et le jeune homme en faisant voler de la poussière, ce qui te faisait tousser alors que la Méios utilisait ses pouvoir psychiques pour pouvoir t'épargner la poussière.

Tu le détails un peu, garçon, pas trop moche, brun, une gueule de top-dresseur. Ce jeune homme t'intrigue, qu'est-il ? Quel genre d'humain est-il ? Quelle chose cache-t-il mais encore.... La dernière question passe à la trappe quand tu vois ce tout mignon petit Kaiminus absolument trop mignon. Tu t'accroupis en tendant le doigt et le retire juste avant que ce dernier ne le te le mord brutalement pour te le trancher, tu siffles d'admiration et tu relèves le regards vers le dresseur.

-Dis, je pourrai avoir une dent de ton Kaiminus, pour pouvoir la reproduire et faire une tronçonneuse électrique en dents en acier tranchant à triple rangée à double rotation inversée ! Tu souris en observant la balle. Oui le pokémon est à moi il est trop chou hein ? Et pour la balle.. ; et bien j'ai crée une batte de Baseball qui aspire l'air et le recrache brutalement pendant le swing pour pouvoir donner une force monstrueuse à ma frappe, ce qui explique le trou immense ! Du coup je joue avec mon Vigoroth !

Tu fais une pause et le regarde avant de reprendre de plus belle avec une voix un peu folle.

-Au fait du viens de quel dortoir ! Genre t'es trop beau pou être un Phyllali, trop dark pour un Voltali, mais pas assez classe pour un Noctali alors je ne sais pas où te caser. Peut-être dans la case Nympahli ? Ca t'irai bien mais ça manque de rose tout ça ! Fait un grand sourire à ta douce Audrey Hatoria !

Tu lui tends alors une délicieuse balle de base ball ainsi que la batte.

-Tu veux essayer de t'amuser ? Je te jure c'est super drôle, en vrai je pense que tu peux défoncer un mur, car t'es un monsieur et du coup tu as des muscles ! Du coup.. yoloswagg frappe dedans. Je suis certaine que tu brises pas la branche là-bas tout au fond! !




Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Flying Home. [Audrey / Paul] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Flying Home. [Audrey / Paul] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Flying Home. [Audrey / Paul] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Plus je m’approchais de cette fille aux cheveux d’un bleu pétant, plus je sentais que je n’allais pas être déçu. En effet, après entamé la conversation, je ne fus pas déçu de la réponse. Premièrement, elle s’agenouilla à hauteur de Kaiminus, si je pensais que c’était pour reprendre la balle qu’il détenait dans sa gueule, la raison en était tout autre. Ce n’était pas la balle qu’elle regardait, mais les dents du petit caïman. Assez sage à son habitude, Kaiminus était amusé par la fille et il irradiait de joie. La fille finit par se tourner vers moi et toujours pointant le type Eau, elle m’explique qu’elle apprécierait récupérer l’une des dents du reptile. A ce moment-là, on pourrait penser qu’elle était une scientifique passionnée par les dents des différents Pokémons et qu’elle souhaiterait simplement agrandir sa collection en y ajoutant celle de ce petit être si mignon et adorable qu’est Kaiminus. Surtout que rappelons-le, mais Kaiminus est un être chromatique et donc plus rare, ce qui veut forcément dire obtenir une pièce plus précieuse que la banale dent d’un Kaiminus quelconque. Mais pas du tout. Elle me sort une raison totalement folle et biscornue dont je ne comprends pas la moitié des traitres mots si ce n’est qu’elle est effectivement chercheuse…En mécanique.

Ainsi, après avoir poliment refusé à sa demande, elle reprend de plus belle à croire qu’elle est infatigable et que sa langue est bien plus pendue qu’elle en a l’air. Plus que pendue, c’est la première élève de l’académie que je trouve limite frappa-dingue. D’un côté, c’est assez amusant de l’entendre déblatérer des choses totalement fantasques. D’un autre, je me pose quand même quelques questions sur sa santé mentale et l’intelligence de ses parents de l’avoir envoyé dans une académie où elle pourrait développer ses talents de mécanicienne apparemment et créer des engins plus dévastateurs les uns que les autres… Parce qu’une batte de baseball avec une puissance de tir dépassant l’entendement, ça passe… Mais une tronçonneuse je ne sais trop quoi à dents en acier… C’est un peu moins cool. Et ce n’est certainement pas pour aider le jardinier du coin qu’elle a l’intention de l’utiliser. Finalement, je crois peut-être trouver la solution à cette équation impossible. Il se pourrait simplement que ses parents ne sachant plus comment gérer leur fille se soient décidés à l’envoyer sur une île lointaine et perdue comme Lansat, espérant qu’avec de la chance, les professeurs réussissent à la canaliser et lui permettent de s’épanouir positivement dans son travail, revenant ainsi changée au domicile familiale après ses années d’étude.



J’y crois très peu, mais c’est une éventualité à ne pas exclure. En tout cas, je ne vois pas vraiment ce qu’elle trouve de mignon en ce Vigoroth. J’aurais plutôt dit que c’est un Pokémon mastoc et dynamique que kawai. M’enfin, en matière de Pokémons, j’ai vite appris que les goûts et les couleurs variaient complètement d’une personne à l’autre. Puis, je fus tiré de mes pensées, quand elle reprit de plus belle sur un autre chapitre de ses folles aventures. Cette fois-ci, elle ne tentait pas de me soudoyer une dent ou une écaille de mon Pokémon, voir une mèche de mes cheveux qu’elle dupliquerait et transformerait en fil de la mort qui tue avec explosion et Chuck Norris sur le devant du slogan. Nan. Cette fois, elle essayait de deviner de quel dortoir je venais. Rapidement, je compris que cette fille ne comptait que sur les stéréotypes des différents dortoirs pour tenter de me caser. Et bien sûr, je m’en pris plein dans la tronche avant qu’elle ne finisse par se présenter… Ah. C’était une introduction de présentation tout ça ? Le jour où elle voudra se trouver un job et qu’elle se présentera au potentiel employeur, mieux valait que celui-ci est l’esprit très ouvert et une humeur joyeuse. Néanmoins, maintenant que je savais qui elle était, je pouvais mettre un nom sur ce visage et faire de même à mon tour. J’allais enfin ouvrir la bouche après ce temps de silence à l’écouter, qu’elle me tendit la batte de base ball.

L’idée n’était pas inintéressante. Ce devait être drôle de frapper dans la balle et d’avoir l’impression d’être un champion en la voyant voler au loin. Mais l’endroit n’était peut-être pas le mieux placé pour faire de ce sport. La preuve en était que j’avais bien failli finir à l’infirmerie si cette balle ne m’avait pas loupé de peu. M’amuser, oui. Dans la sécurité, aussi. C’est pourquoi, je refusais de prendre la batte qu’elle me tendit, ce à quoi j’ajoutais quelques paroles.

-Ce serait avec plaisir de jouer au baseball avec toi. Un petit match en un contre un, voire même avec nos Pokémons pour compléter de vrais équipes. Mais pas ici. J’étais venu pour me reposer et je suppose que d’autres élèves veulent faire de même. Ta création a l’air très fun et très puissante, donc par conséquent dangereuse. Je te déconseille de l’utiliser en publique comme cela. Je suis sûr qu’il y a pleins d’endroits où tu pourrais tenter des swings de folie. Genre… Laisse-moi réfléchir… Le lac ! Oui, il y a un lac non loin de l’académie, je suis certain qu’avec ta batte, tu pourrais le faire traverser à tes balles. C’est une idée, mais je suis sûr qu’avec ton imagination débordante, tu pourrais en trouver des biens meilleurs ! Ah. Et au fait, je m’appelle Paul Nyllis… Noctali si tu veux tout savoir.

Je terminais ma présentation à rallonge façon Audrey sur un sourire avant de me déplacer vers le réfectoire, entrainant Kaiminus à ma suite. D’une main je lui fis signe, tandis qu’elle s’éloignait à mesure de mon champ de vision.

-Je suis sûr que tu sauras trouver mon numéro d’iPok. Contacte-moi à l’occasion, qu’on se fasse ce match. Je compte sur toi !
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum