Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le deal à ne pas rater :
NIKE : -20% supplémentaires sur les articles déjà en promo ...
Voir le deal

Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
En cette belle matinée d’automne, je m’étais levé avec Kaiminus dans mes bras pour me préparer. Ce matin, je n’irais pas à l’entraînement des Noctalis. Non, je m’étais prévu autre chose. Je déposais mon starter sur le rebord de la fenêtre pour qu’il soit à ma hauteur et commençait à ranger dans mon sac une corde à sauter, des poids légers pour les chevilles, deux bandeaux bleus et quelques autres affaires sportives. En soulevant par la petite anse le sac à dos, je me rendis compte que le tout n’était pas aussi léger que je ne le croyais. Arf, ça me ferait travailler mes épaules et mon dos, tant mieux ! Le type eau à la teinture rose me regardait silencieux faire mon job. Lui aussi était bien heureux de zapper les exercices du matin sous la direction de Heath. Avec la dernière sortie capture, toute récente, il s’en était pris plein le visage et un jour de congé n’était pas de trop à ses yeux, d’où son silence pesant. Je terminais mon sac en y rangeant une paire de baskets et tirait la fermeture éclair. Voilà, tout est prêt. Même si je vais certainement commencer à transpirer dans la prochaine demi-heure, je me prends une douche pour me rafraichir les idées. Kaiminus m’y rejoint et je prends du savon pour lui frotter la tête.

-Après ça, tu vas être tout propre, mon beau !

Il me sourit de ces petits crocs tous mimis et je lui réponds en l’imitant. Un rire commun nous rapproche tandis que je continue de le nettoyer pour ne laisser aucune place à la crasse. Une fois lavés, je lui tends une serviette et me sers d’une autre pour m’essuyer le corps. Mes cheveux sont encore un peu trempés mais je m’habille en vitesse pour ne pas prendre trop de retard par rapport à mon planning improvisé. Une douleur à la main me fait sursauter et en me retournant vers elle, je vois le caïman accroché à mon bras, qui m’indique d’un doigt mon épaule. C’est bon, j’ai compris. Je le décroche délicatement pour ne pas ouvrir de nouvelles plaies et le monte à son perchoir qui n’est autre que mon épaule. A force, je suis habitué à me faire mordre et, bizarrement, j’ai l’impression de devenir insensible à ses morsures. A moins, qu’avec le temps, il soit devenu capable de mieux gérer la pression qu’il exerce sur mes membres avec ses dents. Dans tous les cas, ce n’est pas pour me déplaire et j’accepte avec joie le résultat. Plus de t-shirts troués, ni de vestes à raccommoder, un vrai bonheur. En partant, je ne prends d’ailleurs pas la peine de mettre ma veste. Avec mon sac, je suis largement assez encombré et elle ne ferait que me gêner pour courir.

-En route compagnon, direction le dortoir Givrali !

-Kai ? Minus ?

-Pourquoi ? Bah, j’avais promis à Max de l’aider à devenir une vraie duelliste. Donc je lui rends une petite visite surprise.

-Kaiminus ?! La joie illumine son visage et ses paroles.

-Oui. Oui, tu pourras revoir Nessie et Apa !

Le caïman est tout foufou de savoir qu’il va revoir ses bons vieux combats de jeu. Surtout le Mateloutre avec lequel il peut nager. Les deux n’ont pas eu un début facile mais très vite, grâce à Max notamment, ils se sont rapprochés et Apa est devenu une figure à suivre pour mon Kaiminus. Un sensei solitaire, un peu strict mais, dont j’étais persuadé qu’il guiderait correctement mon Pokémon. Aucun doute là-dessus, je lui faisais totalement confiance. Et moi, dans l’histoire, j’étais très heureux de revoir Max aussi. La jeune fille aux lunettes rouges pourrait me prodiguer quelques conseils sur les dessins que j’avais pris au passage. Ce n’était pas folichon, je n’avais pas beaucoup de temps à y consacrer. Mais le soir, quand je m’ennuyais, je m’asseyais sur mon lit et pensif, je dessinais les Pokémons que j’imaginais. Dernièrement, un oiseau ailé revenait régulièrement sur mes croquis. Il n’était jamais très net et souvent placé en arrière-plan mais ses ailes, sa posture, j’étais sûr que c’était Ho-Oh. Pourquoi m’obsédait-il tant ? Tout simplement parce que je me voyais avancer dans mon rêve et m’approcher de lui un peu plus près à chaque sortie, rencontre, capture,… Que je faisais.

Le dortoir Givrali n’était pas la porte à côté du mien. Je devais d’abord passer devant celui des Mentalis ou alors couper par le bâtiment principal. J’optais donc pour faire le tour par le parc à petite foulée pour ne pas trop me fatiguer. En route, je voyais quelques retardataires Noctalis se presser d’aller à l’entraînement. Les pauvres, ils allaient se prendre une de ses roustes. En fait, moi aussi très certainement. Mais je comptais sur mon insolente chance pour y échapper. Et puis, ce n’était pas comme si je ne foutais rien de mes journées. Matin comme soir, je partais améliorer mes compétences de dresseur avec Kaiminus. Le préfet n’avait qu’à me mettre à l’épreuve s’il le souhaitait, il ne me faisait nullement peur car j’étais motivé à lui prouver mes capacités… Tôt ou tard ! Je traversais donc un bon quart de cercle avant d’atteindre enfin le dortoir bleu pastel des Givralis. Un frisson me parcourut le bras et remonta jusque dans mon starter. C’est qu’il avait l’air de faire froid là-dedans, j’aurais peut-être dû prendre ma veste finalement. Je restais encore une dizaine de seconde à regarder le bâtiment avant de serrer mon poing et de venir m’en approcher. Pouvais-je entrer sans permission ou était-ce impoli ? Il devait bien y avoir une Givrali de levée dans le coin, je pourrais lui demander son aide. Je choisis donc de toquer à la porte.

-Hey oh, y a quelqu’un ? J’attends une potentielle réponse avant de poursuivre. Je suis un ami de Max, est-ce que je pourrais entrer ? Je veux juste lui faire une surprise.

Mieux vaut prévenir que guérir. J’entends quelqu’un qui vient vers moi. Max ? Non, je ne crois pas. Qui alors ?
Calliope Pryde
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Unys.
18 ans
51
2109
1579
pokemon
Unys.
18 ans
51
2109
1579
Calliope Pryde
est un Adulte Médecin Débutante


Rencontre dans le dortoir

feat paul

Un mois d'octobre qui avait bien commencé déjà. Finalement, le temps passait bien plus vite qu'elle n'aurait pu l'imaginer, c'était incroyable. Et avec toutes ces nouvelles choses à faire, Calliope ne savait plus où en donner de la tête. La fête d'Halloween approchait à grand pas et elle ne savait pas encore quoi faire. A vrai dire, la rouquine n'y avait pas réfléchi encore, bien trop occupé par ses devoirs de préfète mais aussi par les cours. En ce moment, les professeurs leur donnaient beaucoup de devoir et pour certains, c'était à s'en tirer les cheveux sur la tête -comprenez par là les devoirs Topdresseur. Il s'agissait de la bête noir de notre jeune demoiselle et elle n'arrivait jamais à s'y faire alors que ses amis avaient la gentillesse de l'aider et de la guider.  Malheureusement, ce domaine ne l'intéressait pas du tout, même avec la meilleure volonté du monde.

Ayant la matinée libre aujourd'hui, Calliope avait décidé d'en profiter en sa manière, c'est-à-dire en s'occupant de ses Pokemon mais aussi en concoctant quelques antidotes. Cela faisait bien longtemps qu'elle ne s'était pas mise aux fourneaux pour ce genre d'opération et cela lui manquait un petit peu d'essayer de créer de nouvelles crèmes où autres médicaments. Actuellement, elle travaillait sur un remède ayant un rapport avec le poison de son Seviper. Pour le moment, elle n'était pas encore arrivée à quelque chose de concluant mais elle savait bien qu'elle n'était pas très loin. Armée de patience pour ce genre d'exercice, la rouquine s'empressait de se préparer pour rejoindre son laboratoire improvisé en serre. Là bas, elle comptait bien aussi faire pousser ses baies, sachant pertinemment qu'Happy, son Cadoizo, prendrait un réel plaisir pour s'en occuper. D'ailleurs, elle lui avait promis une cueillette un de ces quatre et elle devrait tenir sa promesse au risque de rendre fou cet oiseau.

Prête, elle ajustait sa chevelure devant son miroir avant de partir. Cadoizo était sorti de sa Pokeball, bien décidé à l'accompagner, comme pour lui faire pression en lui faisant remarquer qu'il n'avait pas oublié la promesse que sa dresseuse lui avait faite. Quelque peu exaspérée, Callie lui adressait tout de même un sourire - un peu forcé, je l'avoue. Bien, puisque tout était bon, elle pouvait quitter sa chambre, jetant un dernier coup d'oeil pour être sûre qu'elle n'avait rien oublié. Blackberry et Volt ne désiraient pas accompagner la jeune fille et avaient décidé de rester là, profitant d'une grâce matinée méritée. Hana emboitait le pas de la rouquine, suivit de près par Happy. Ce dernier portait sur son dos un sac bien chargé. Fermant la porte doucement pour ne pas réveiller ses compères, Callie s'apprêtait à rejoindre la sortie de son dortoir quand soudain, elle entendait quelqu'un toquer... Un sursaut puis la préfète se précipitait à la porte d'entrée. Vaillante comme une mère, elle ne voulait pas que ses amies se réveillent.


_ Oui ? Demandait Callie en ouvrant la porte dans un grincement.


C'était un garçon qui se tenait devant elle. L'allure ténébreuse, les cheveux d'un noir de jais encore humide, Calliope faisait immédiatement le rapprochement avec le dortoir Noctali, sans savoir pourquoi ... Certainement à cause de la couleur qui dominait. Elle se trompait peut-être mais en tout cas, c'est ce qu'elle avait pensé aux premiers coup d'oeil. Un sourire se dessinait à présent sur ses lèvres. La demoiselle n'était pas quelqu'un de méchant, mais plutôt d'agréable, désirant mettre rapidement à l'aise son interlocuteur.


_ Max est déjà partie, je crois. C'était urgent, cette surprise ? Essaie de la contacter par iPok sinon.


Son regard était un peur fuyant car elle n'arrivait pas trop encore à faire face à sa timidité bien qu'elle faisait des efforts. Finalement, ses yeux se posaient sur l'avant-bras du garçon où elle constatait tout de suite les anciennes plaies. C'était pas très beau à voir...


_ Euh... Viens avec moi.


ni une ni deux, elle attrapait son interlocuteur par le bras, le forçant à entrer dans le domaine des Givrali. Elle le trainait ensuite jusqu'à sa chambre qu'elle ouvrait tout aussi silencieusement et invitait le garçon à s'assoir sur le bord de son lit pendant qu'elle se penchait sur son bureau, qui contenait tout un tas de bouteilles et autres produits que l'on pourrait croire cosmétique. Pendant sa cherche, elle posait des question au brun.

_ Tu as consulté pour tes plaies ? Tu as mis quoi exactement dessus ? ... Ah, voilà ! lâchait-elle d'un coup quand elle mettait enfin la main sur la crème recherchée, poursuivant sa fouille car il lui manquait encore une chose. Au faite, je m'appelle Calliope.



fiche © Miss Yellow




Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Qui était-ce ? Je ne l'avais jamais rencontrée, pourtant, sa tête me disait quelque chose... Étrange. Une longue chevelure, un poil rousse sous les rayons du Soleil levant, et ce teint pâle qui contrastait tant avec ses cheveux fins comme de la soie. Non, je ne voyais pas qui cela pouvait bien être. Même si elle m'était apparue assez sûre d'elle, son regard se fit fuyant. Peut-être venais-je la déranger de si bon matin. Il vaudrait mieux que non, ce serait impoli de ma part sinon et totalement déshonorant, Kaiminus serait entièrement d'accord avec moi. Le petit père était resté en retrait devant le bâtiment... A croire que le bleu glacial du dortoir l'ait hypnotisé, voire gelé. Arf, tant qu'il ne faisait pas de bêtises, ce n'était pas dérangeant.

-Merci. J'aurais préféré la voir de visu... Bon, ce n'était pas très important de toute façon, je repasserais plus tard.

Je m'apprêtais à laisser la demoiselle tranquille quand celle-ci m'attrapa le bras. Je fus happer dans l'antre des Givralis à mon insu et pris dans le cours des événements, je ne fis que suivre le mouvement. La Givrali semblait exactement savoir ce qu'elle faisait et où elle m'emmenait alors que je regardais avec de grands yeux le décor défiler autour de moi. Puis, une pointe de stress me frappa. J'avais oublié quelque chose. Kaiminus ! Le pauvre, il allait se demander où j'étais passé quand il aurait repris ses esprits. Me passant la main sur le visage, je ne pus que m'en remettre au destin pour son cas. Pourvu qu'il ne tente rien d'idiot pendant mon absence. S'il pouvait rentrer au dortoir Noctali, ce serait l'idéal... Mais j'en doutais. D'ailleurs, où est-ce qu'elle m'emmenait comme ça ? Elle ouvrit la porte d'une pièce discrètement et nous fit glisser à l'intérieur avec le même silence. Sous son invitation, je me posais sur le bord d'un lit pendant qu'elle alla fouiller dans des affaires posées sur un bureau. A n'en pas douter, j'étais dans une chambre du dortoir. La première fois que j'entrais dans une chambre différente de la mienne. Et pour ainsi dire, mes joues se rosirent lorsque je compris que c'était probablement la chambre de la jeune fille.

-Mes plaies ? Répondis-je étonné à sa question.

Je fis tilt en regardant mon bras et les belles traces de dents qu'il contenait dans diverses positions. C'est vrai que je n'y faisais plus trop attention, mais elles restaient présentent à la vue de tous. Je ne voulais pas l'inquiéter avec ça.

-Ah, tu parles des morsures sur mon bras. Ne t'en fais pas, je suis habitué. En plus, ça cicatrise tout seul. Tu vois ?

J'exhibais une de mes premières morsures de Kaiminus sur ma jambe. Le contour des dents était encore auréolé d'un peu de rouge mais le tout s'était plutôt bien refermé, selon moi. Bien qu'elle soit liée à une forte douleur, c'était aussi l'un de mes premiers souvenirs de Kaiminus. Ce Pokémon m'avait montré son affection à sa façon et ces blessures n'était pas moins une preuve d'amour de sa part. Preuve, qui je l'avoue, n'est pas forcément des plus agréables sur le coup.

Enchanté Calliope, je m'appelle Paul. Je lui souris en la regardant farfouiller dans ses affaires. J'étais toujours aussi gêné, mais je me sentais déjà un peu plus à l'aise de discuter avec elle. Tu cherches quoi ?
Calliope Pryde
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Unys.
18 ans
51
2109
1579
pokemon
Unys.
18 ans
51
2109
1579
Calliope Pryde
est un Adulte Médecin Débutante


Rencontre dans le dortoir

feat paul

Le garçon encore inconnu aux yeux de Calliope la suivait sans réellement broncher. Il devait être surpris par un tel comportement mais aussi de découvrir le dortoir des Givrali de l'intérieur. C'était Callie tout craché ça... Dès qu'elle avait une idée en tête, elle entrainait n'importe qui dans sa direction et cette personne avait intérêt à se laisser faire. Surtout dans le cas de ce garçon dont les cicatrices inquiétaient un peu la rouquine. Et elle avait justement ce qu'il faillait pour y remédier. C'est donc ainsi que le jeune homme se retrouvait dans la chambre de la demoiselle. Pas que ça la dérangeait puisqu'elle l'avait fait sans hésitation. Et puis, elle n'avait rien à cacher. Il s'agissait juste d'une simple chambre, décorée à ses goûts. De grands rideaux épais tombaient le long de l'unique fenêtre, légèrement tirés ce qui assombrissait considérablement la pièce. Ils n'étaient pas que pour faire jolis, Callie en avait besoin pour se protéger des rayons du soleil. Tout était rangé, à sa place... C'était une fille assez organisée. Sauf sur son bureau, là où elle était en train de chercher une crème parmi toutes ces lotions. Le garçon se questionnait, répétant le mot qui avait fait réagir la demoiselle.

_ Oui, tes plaies. Enfin, cicatrices si tu préfères. confirmait-elle en bougeant d'un coup un carnet de note qui n'avait plus sa place ici.


D'après le jeune homme, il s'agissait de morsure. Sur le coup, la rouquine se redressait, stoppant nettement son activité. Morsure ? Donc risque d'infection. Surtout si l'origine était animale. On ne sait jamais où vont les crocs de ces derniers après tout. Bougonnant intérieurement, Calliope se disait que c'était un inconscient. Un inconscient à qui elle pouvait attribuer un nom maintenant. Paul. C'est à cet instant que la préfète mettait la main sur ce qu'elle recherchait depuis presque cinq minutes. Elle se saisissait alors de la fiole en s'exclamant qu'elle l'avait enfin. Un air victorieux sur le visage, son regard déviait immédiatement sur le Noctalien. Il était plus sérieux, voir plus dur. attendez là, elle n'allait quand même pas l'utiliser comme cobaye ?! Non. bien sûr que non... Arrêtez de croire n'importe quoi, Calliope n'est pas une sadique comme sa Seviper. Elle s'avance alors vers Paul et tend sa main en avant comme pour l'inviter à lui donner son bras. Suffisamment proche, elle pouvait s'installer à ses côtés sur le lit, appliquant calmement la crème sur ces cicatrices.

_ Tu as eu de la chance que cela ne s'est pas infecté. Je ne sais pas ce qui t'a mordu, mais fait attention à l'avenir... On ne sait pas où vont les créatures, ils peuvent avoir des saloperies. lui conseillait-elle. La crème que j'applique ne va pas faire disparaître ces cicatrices, elle va juste diminuer leur apparence. Du coup, elles seront moins visibles et elles sauteront moins aux yeux des autres.


Une fois la lotion correctement appliquée, la demoiselle donnait la tube à Paul en lui expliquant qu'il devait en mettre tous les soir jusqu'à ce qu'il termine le contenu. Elle lui disait aussi qu'elle avait confectionner cette crème elle même et qu'elle avait été rélisée de façon naturelle et donc, qu'il n'avait pas un s'inquiéter. Un sourire doux au visage pour le rassurer dans ce qu'elle venait de dire, c'est ensuite un bruissement d'ailes près de la fenêtre qui attirait son attention. Tiens, ils étaient déjà rentré ? Se levant avec légèreté, la rouquine se dirigeait vers la fene^tre et tirait le rideau Il n'y avait pas de soleil en ce moment, lui permettant alors d'ouvrir. Deux Braisillon venaient faire leur apparition, s'engouffrant dans la chambre l'un après l'autre. Ils étaient bien entendu plus gros que des oiseaux normaux mais il y avait assez de place pour les accueillir.

_ Bonne chasse ? demandait leur dresseuse, ayant pour réponse un cri significatif de leur part. Parfait alors. Laissez moi vous présenter Paul. Paul, ce sont mes Braisillon. J'en ai capturé un à la dernière sortie capture. Le second, il n'était qu'un Passerouge. Il a évolué alors qu'ils s'affrontaient.



fiche © Miss Yellow




Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Elle était si gentille avec moi, que cela en était perturbant. Je me sentais gêné... De justement la gêner. De un, j'arrivais à l'improviste à son dortoir. Puis de deux, je finissais par l'inquiéter avec mes cicatrices. Elles ne m'avaient jamais inquiété plus que ça, mais elle et son œil d'expert, c'était différent. Je la laissais donc appliquer la crème en écoutant ses recommandations. Je voudrais bien faire plus attention, sauf que mon starter était plus malin qu'il n'y paraissait. Il suffisait d'un seul petit moment d'inattention pour se retrouver avec un caïman accroché au bras. Que voulez-vous ? C'est sa façon de vous témoigner de l'affection, tout en se faisant les crocs. C'est que ce petit a besoin de mordre régulièrement, et j’étais sa cible favorite vraisemblablement. Je la gratifiais d’un merci chaleureux pour les soins prodigués quand deux beaux rapaces firent leur entrée dans la pièce. Deux beaux spécimens, d’une taille plus que correcte et aux ailes majestueuses.

-Des Braisillons ? Dis-je pensif en les regardant.

Le nom fit écho dans ma tête, jusqu’à ce que j’en tire une signification. Mes yeux s’ouvrirent un peu plus, tel un expert examinant sa pierre précieuse, sur les deux oiseaux. Ils ressemblaient à des types vols normaux au premier abord, mais à bien y regarder, il se pourrait… Il se pourrait… Nan, ça ne peut pas être une coïncidence.

-Ils sont de type feu ?! M’écriais-je alors, une lumière nouvelle au creux de mes pupilles.

Mes yeux ne pouvaient plus fixer les spécimens dans leur ensemble, ils dévoraient littéralement chaque partie de leur corps. Je ne voyais plus qu’eux dans cette chambre. Me levant doucement, sans geste brusque, je m’approchais de l’un d’eux pour mieux le voir. Ce n’était peut-être pas un pur type feu, mais il émanait de lui une aura flamboyante et attrayante. Et puis, aujourd’hui il était rare de tomber sur un Pokémon au type pur. Les mélanges devenant très fréquents et parfois, très étonnants… Comme pour ce Pokémon. Je levais une main délicatement vers sa tête dans l’espoir de le caresser. J’y étais presque, j’allais le toucher, j’allais toucher un type feu. Wow ! Quel moment magique ! Avant de me rendre compte, que je n’étais pas seul ici et que je m’étais peut-être un peu trop emporté. Je m’arrêtais donc dans mon geste pour me tourner vers Calliope.

-Je… Je peux le toucher ? Dis-je timidement, le regard mielleux.

En attendant sa réponse, je revenais au Braisillon qui me faisait face. Mes ardeurs calmée, j’étais plus à même de réfléchir sereinement et d’éviter d’agir de manière impulsive. Un mouvement de son aile me permit de remarquer l’incroyable finesse de ses plumes. Les motifs dessinés sur son corps lui donnaient un air de prédateur. Qu’avait-elle dit qu’ils faisaient, déjà ? Ah oui, ils chassaient. Vu la taille du bestiaux, je me demandais ce qu’ils pouvaient bien attraper. Des petits Chenipans ? Des Rattata ? Ou encore des Aspicots ? Plein de bonnes nourritures pour ces étalons des cieux.

-Tu as de la chance d’avoir de si beaux Pokémons. Ils ont l’air en forme et en parfaite santé. Tu dois bien t’occuper d’eux !

C’était vrai. Ils paraissaient élevés avec soin. Calliope semblait être aussi doué dans les soins pour humains que pour ceux pour Pokémons. Les deux Braisillons n’avaient pas la moindre blessure apparente, des plumes soyeuses et certainement douces au toucher. Avec elle, ils ne devaient pas souffrir de quoi que ce soit.

-Tu as choisis le parcours de médecin j’imagine ?

Plus une affirmation qu’une question, je me tournais toutefois vers elle pour en connaitre la réponse. Cela m’intéressait de savoir comment elle réussissait à garder en si bon état ses Pokémons. Même si je pensais bien traiter les miens, les combats Pokémons laissaient malgré tous des marques qui demandaient du temps pour en récupérer. Si je pouvais connaitre deux-trois astuces pour améliorer l’efficacité de leur traitement, ce pourrait s’avérer vital dans la continuité de mon parcours de Maitre Pokémon.
Calliope Pryde
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Unys.
18 ans
51
2109
1579
pokemon
Unys.
18 ans
51
2109
1579
Calliope Pryde
est un Adulte Médecin Débutante


Rencontre dans le dortoir

feat paul

Paul semblait bien satisfait par la prise en charge de la préfète. Tant mieux, c'est le ressenti qu'elle voulait voir quand elle abordait les choses médicales. Le plus important était de rassurer le patient, d'instaurer une relation de confiance et c'est justement ce qu'elle était en train de faire. Sourire aux lèvres, l'attention des deux adolescents étaient bien vite attirée sur deux créatures ailées. Il s'agissait des Braisillon de Calliope, ces derniers revenant de leur petite ballade aérienne. La rouquine les laissait plusieurs heures dehors, en autonomie, pour qu'ils puissent un peu se dégourdir. Rester enfermés dans une chambre, très peu pour eux et elle le comprenait parfaitement. Alors, la dresseuse de ces Pokemon feu décidait de faire les présentations afin que ses oiseaux arrêtent de regarder le garçon d'un air étrange. Ces derniers répondaient par des petits gazouillements joyeux, content de faire de nouvelle connaissance. Cependant, Paul n'était plus lui-même. Au début, la demoiselle avait du mal à interpréter les traits de son visage. Les yeux ronds laissaient penser qu'il était choqué mais petit à petit, cela pouvait finalement se traduire par de l'admiration. Le silence qui venait de tomber s'envolait rapidement quand le garçon prenait la parole, faisant sursauter par la même occasion son interlocutrice qui ne s'y était pas attendue.


_ Heu... Oui, ils sont de type feu. Enfin, je crois...


Oui, bon... Callie n'était pas vraiment douée dans ce genre de chose. Les combats, les types Pokemon, tout ça... Ce n'est pas ce qui l'intéressait alors elle n'y prêtait pas vraiment d'attention. Cependant, la simple observation de ses spécimens laissait à penser qu'ils appartenaient bien à cette catégorie. D'ailleurs, en parlant d'observation, Paul ne les quittait plus des yeux. ( Hey, ne va pas les manger non plus ! D: ) Finalement, ce dernier se levait du lit pour aller à leur encontre, le bras dressé vers eux avant de se stopper afin de demander l'autorisation. D'un hochement de tête positive, Calliope confirmait que cela était possible. Après tout, pourquoi le refuserait-elle, au vu de cette admiration soudaine ? Le regard attendrit, la demoiselle se plaçait un peu plus à l'écart pour observer cette scène. Le Braisillon en face du garçon se laissait totalement faire, n'effectuant qu'un simple petit mouvement d'aile afin de reprendre son équilibre. Il se sentait en sécurité car sinon, jamais il ne l'aurait accepté. Main derrière le dos, la jeune fille souriait et Paul prenait aussi un instant pour complimenter le travail de Callie. Irrémédiablement, elle se mettait à rougir, gênée de recevoir ces éloges.


_ M-merci ...  En effet, je suis le parcours médical. Et toi ?


Avec tout ce qu'il venait de se passer, ce n'était pas non plus compliqué à le deviner. Sauf que pour Calliope, il était difficile d'en faire de même avec son interlocuteur, alors elle lui posait directement la question. Cela évitait de faire une bourde comme elle avait l'art de le faire ces derniers temps. L'oiseau de feu se mouvait encore, avançant un peu plus sur le rebord dans l'espoir de poser sa tête sur l'épaule du jeune homme. Une fois fait, il restait dans cette position et allait chercher les caresses.


_ Je crois qu'il t'apprécie beaucoup. Tu as aussi l'air de bien les aimer...


C'était vraiment attendrissant de le voir se comporter de cette façon, surtout avec une personne qui ne lui était pas encore familière. Cela rendait Calliope presque jalouse car en voyant cela, son cœur avait fait un bon dans sa poitrine, l'amenant soudainement à penser à quelque chose de douloureux.  Et si ce Braisillon se comportait de cette façon uniquement parce qu'il était en parfaite osmose avec Paul ? Le lien affectif entre les Pokemon et les humains sont vraiment particuliers et généralement, une créature peu se détacher de son dresseur pour s'intéresser à un autre. Peu être que c'est ce qui était en train d'arriver ? Soudain mal à l'aise, Callie analysait la situation pour être sûre de son jugement. Bien entendu, pour elle, seul le bonheur de ses amis comptait. Mais se séparer de l'un d'eux n'était pas une chose évidente.

fiche © Miss Yellow




Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Dans le mile ! En même temps, j'avais peu de chances de me tromper après ce qui venait de se passer. Sans que je le remarque au premier coup d’œil, elle s'était éloignée de nous de quelques pas. Je ne comprenais pas le but de cette initiative, mais elle semblait royalement heureuse, un beau sourire illuminant son visage. Détendu, je me pointais du doigt fièrement en prenant une pose ridicule, mais qui allait bien dans ce jeu d'acteur.

-Je serais bientôt le TopDresseur qui détrônera Ace de son piédestal ! Reprenant un air un peu plus sérieux. Blague à part, je n'ai pas encore de spécialité, mais je me verrais bien en stratège ou spé. type.

Un frisson vint me parcourir quand une présence se fit sentir sur mon épaule. Elle était douce, câline, agréable,... Je tournais lentement la tête vers elle pour ne pas lui faire peur. Le Braisillon était sur moi... Sur moi ! La proximité me paralysa l'espace d'un instant, avant que je me mette à le caresser. D'abord très lentement, puis un peu plus vite en prenant le pli du geste. Je pensais depuis toujours que les plumes des oiseaux devaient être rêches et granuleuses. Au contraire, elles étaient si douces et fraiches. Je partageais un sourire à Callie, tout en continuant à caresser son Pokémon. Mes mains bougeaient d’elles-mêmes. Sans que je n’aie besoin de le leur ordonner, elles allaient chercher la chaleur du type feu.

-Et comment ! Ils sont tellement beaux, tellement chaleureux,… Qui ne craquerait pas ?!

Je laissais s’échapper un rire, quand la bestiole ailée vint me chatouiller le cou. L’oiseau était très câlin, je me sentais gêné devant Calliope, d’être aussi proche de son Pokémon. En même temps, je ne savais pas refuser ses avances. Toucher un type feu… Etait un moment si magique ! Et qu’en prime, il vienne rendre cette affection était un cadeau auquel je ne pouvais que céder. Comme je le lui avais dit, qui ne craquerait pas face à un Pokémon aussi attendrissant ? Ce moment hors du temps s’arrêta net, lorsque quelqu’un toqua. Immédiatement, je me tournais vers la porte, comme tout le monde. On toqua une seconde fois, avant que nous ne nous rendions compte que le bruit ne venait pas de la porte… Mais de la fenêtre ! Me tournant de l’autre côté, j’aperçus un petit Kaiminus rose accolé à la vitre et usant de sa mâchoire pour frapper. Quand il croisa mon regard, le sien s’illumina et il ouvrit grand la bouche en sautillant sur le rebord. Une seconde, je cru qu’il allait se ramasser à l’étage du dessous, mais il tint bon.

-Hum… Excuse-moi Calliope, c’est mon Kaiminus. J’avais oublié qu’il m’attendait dehors.

Sans plus attendre, je fonçais lui ouvrir la fenêtre. Je devais avoir l’air fin maintenant. Cette tête de mule aurait pu rester quelques minutes de plus à l’extérieur, il ne faisait pas si froid que ça. Et comment il était arrivé là ? Bon, on verra ça plus tard. Je le choppe dans mes bras, faisant exprès de le serrer un peu plus fort tant que je suis de dos à Calliope, et referme la fenêtre. Revenant aux autres, je souris gêné à la maîtresse des lieux qui m’a si gentiment accepté chez elle, et qui doit désormais se taper mon farceur de Kaiminus dans sa chambre. Elle a été vraiment trop sympa avec moi pour que je le laisse gambader partout. Il restera dans mes bras, un point c’est tout ! M’enfin, le connaissant, je dis ça mais dans cinq minutes il sera déjà en train de sauter sur le lit ou de fouiller la corbeille à papier.

-Voilà, je vous présente Kaiminus.

Souriant à pleine dents, mon Pokémon est très heureux d’être dans un endroit qu’il ne connait pas encore, avec des inconnus. Il remarque assez vite les deux rapaces et par une méthode de ninja, se subtilise de mes bras pour aller les voir. S’en suit une longue discussion entre les piaffes et le caïman dont Calliope et moi sommes exclus. Dans le même bateau, je me rapproche d’elle, toujours un œil sur les faits et gestes de Kaiminus.

-Je suis désolé, je ne voulais pas m’imposer chez toi. J’observais en silence les Pokémons discuter. Plus petit que les Braisillons, Kaiminus n’arrêtais pas de gesticuler dans tous les sens, monopolisant une bonne partie de l’espace. Nous n’avons pas d’aussi grandes chambres dans le dortoir Noctali, et je crois que ça lui fait du bien de rencontrer d’autres Pokémons. A l’heure actuelle, Kaiminus est mon seul Pokémon. J’ai un œuf, mais comment dire… Il n’est pas très bavard.

Lui adressant un sourire, j’espère lui en faire décrocher un. Je ne voudrais pas être de mauvaise compagnie.
Calliope Pryde
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Unys.
18 ans
51
2109
1579
pokemon
Unys.
18 ans
51
2109
1579
Calliope Pryde
est un Adulte Médecin Débutante


Rencontre dans le dortoir

feat paul

Quand Paul évoquait son parcours, Calliope ne pouvait pas se retenir son expression de surprise. Les yeux grands ouverts, elle était limite en train de regarder Paul avec la bouche ouverte. Sérieusement... ? Il voulait réellement détrôner Ace ? Riant doucement face à cette drôle de volonté, Callie se rappelait les cours Topdresseur qu'elle détestait tant. Et surtout, elle avait beaucoup de mal à imaginer Paul à la place de son référent. Ce n'était absolument pas les mêmes personnes... Heureusement, le garçon avait les pieds sur terre et rattrapait bien vite la situation en parlant plus sérieusement. Dans tous les cas, il visait quand même quelque chose en rapport avec le dressage. Une choix rigoureux et sûrement judicieux. La rouquine n'appréciait guère ce genre de voie dans le sens où elle ne se sentait pas apte à faire combattre des Pokemon, préférant user de leur talent pour soigner les autres. Cependant, elle respectait le choix de son interlocuteur. Après tout, chacun écrivait son destin comme il l'entendait.


_ Cela à l'air tellement compliqué... Jamais je ne verrais la dedans, personnellement.


En même temps, cela paraissait tellement logique vu le cursus qu'elle avait choisi. Et puis, bon... Avouons le : c'était aussi la bête noire de Calliope. Haussant les épaules, c'est avec tendresse qu'elle observait la scène qui se déroulait sous ses yeux. L'un de ses Braisillon semblait cherchait l'affection du garçon. Un comportement assez étrange mais très compréhensif pour la demoiselle et elle ne tardait même pas à donner son opinion là-dessus. Apparemment, ce sentiment était assez réciproque car le jeune homme était vraiment ravie. Il portait cette espèce dans son estime et ça crevait les yeux. Le coeur de la rouquine aussi, d'ailleurs... Car en voyant ceci, elle ne pouvait pas se résoudre à garder précieusement et jalousement pour elle cet oiseau. La mine devenant un peu plus triste, Callie ne faisait plus vraiment attention à la situation, ni même aux bruits autour. Si bien que la nouvelle réaction de Paul la surprenait, la faisant alors sursauter. Un Kaiminus ? Comment ça ?

La jeune fille suivait du regard son interlocuteur qui allait ouvrir la fenêtre de la chambre. Il récupérait encore quelque chose d'inconnu mais quand il se retournait, Paul tenait entre ses bras une créature toute rose. Arquant un sourcil, Callie ne comprenait pas trop au début. Puis, finalement, elle faisait assez rapidement le rapprochement. Présentation faite, elle pouvait constater avec effroi la belle dentition du crocodile. Ouah...D'accord. Elle comprenait bien mieux l'origine des cicatrices qu'elle avait vu tout à l'heure.

_ Ne t'inquiète pas Paul ! Il est bien rigolo celui-là. Et si ça le permet de rencontrer d'autres  Pokemon, ça ne me dérange pas. Mais... Revenons au vif du sujet, si tu veux bien.


Ce n'est pas que Kaiminus n'intéressait pas Calliope, bien au contraire... C'était juste que la situation de tout à l'heure la rendait vraiment mal à l'aise et qu'elle était désireuse de trouver rapidement une solution. Malheureusement, à ses yeux, il n'y en avait pas des tas. Alors, elle s'était plus ou moins résignée à une chose plutôt douloureuse.

_ Tu sais... Si vous vous aimez tant que ça, toi et Braisillon, pourquoi ne pas le prendre avec toi ?Il serait peut-être plus heureux. Enfin, je ne veux pas dire qu'il ne l'est pas avec moi mais tu sais... Parfois, j'ai l'impression que les Pokemon portent beaucoup d'affection vis à vis d'une personne en particulier. Et quand ils la trouvent, je juge injuste de les séparer jalousement. En fait, vous êtes comme des âmes sœurs. Enfin, vous avez une sorte de destin lié... Je ne sais pas si tu me comprends... Bref. Il va avec toi.


Joignant acte à la parole, la demoiselle se redressait, allait chercher la Pokeball de l'oiseau pour ensuite venir la placer de force dans l'une des main du garçon.


fiche © Miss Yellow




Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Raté, je n’avais pas réussi à lui faire décrocher le sourire que j’espérais. Je sentais bien qu’elle appréciait Kaiminus et que finalement, sa présence n’était pas si dérangeante. La mienne… Peut-être un peu plus. Elle me recadra rapidement sur « le vif du sujet », mais quel était-il ? Max ? Ah oui, c’est vrai que j’étais venu pour la voir. Sans doute que Calliope venait de se rappeler d’une information à son propos. Seulement, ce fut un tout autre discours qu’elle me tint. Ecarquillant les yeux dès ses premières paroles, je sentis une boule me monter dans la gorge. Prendre Braisillon ?! Ce serait évidemment avec plaisir, mais je serais incapable de le retirer à sa dresseuse. Son discours était sincère et j’aurais sûrement dit qu’il était plein de sens, si je n’avais pas été impliqué. Pourtant, j’avais du mal à me dire qu’elle avait raison dans la situation actuelle. J’aimais Braisillon, lui aussi apparemment, mais étais-ce une raison pour me le céder aussi soudainement ? En toute honnêteté, cela me rappela mon don de Mimitoss à Nolan. Je savais que je l’avais donné pour son bien, mais je me rappelais encore de la souffrance que cela m’avait produit de m’en séparer alors que nous nous étions à peine rencontrés. Et j’avais peur que Calliope souffre à son tour. Néanmoins, je ne trouvais pas les mots pour la convaincre et me laissais mettre la Pokéball de l’oiseau de feu dans les mains. La bouche béante, je regardais tour à tour la sphère et la jeune médecin.

-Calliope, tu es sûre que ça va aller pour toi ?

Un instant, je restai là à la regarder droit dans les yeux. Son acte me faisait immensément plaisir et mon cœur ardent la remerciait de sa plus profonde flamme. Ne pouvant plus contenir ce brasier qui brûlait en moi, de la rassurer et de la remercier par la même occasion, je me précipitais sur elle, la serrant fort dans mes bras.

-Merci Calliope, merci ! Je te promets de prendre grand soin de lui. Tu pourras venir le voir quand tu voudras, tu es la bienvenue au dortoir Noctali, qu’importe l’heure ou le temps. Merci du fond du cœur.

La libérant de mon étreinte, je me remettais face à elle en la tenant par les épaules, une larme de joie coulant sur ma joue. Puis, je relâchais une main pour appeler le type vol/feu.

-Braisillon, tu peux venir ?

L’oiseau tourna alors la tête vers nous, ainsi que les deux autres Pokémons. Kaiminus qui était arrivé il y a peu tentait déjà de le chevaucher et en entendant le nom du type feu, il descendit comme si de rien n’était. Le rapace éleva ses ailes majestueuses et en trois battements, vola jusqu’à mon bras où il se posa, intrigué. Sur le coup, mon bras ne supporta pas le poids du rapace et fléchit avant de revenir à la normale.

-Brai ? Questionna le Pokémon à mon attention, puis à celle de Calliope.

Ma main, qui était encore sur l’épaule de la jeune fille, descendit sur son bras pour lui donner du courage. Je préférais que ce soit elle qui l’explique au Braisillon plutôt que moi. En tant que sa dresseuse… Euh, ancienne dresseuse… Je la jugeais plus à même et plus légitime à lui expliquer la situation. Dans le fond de la pièce, nos deux autres Pokémons se demandaient eux aussi ce qu’il se passait avec leur camarade ailé, Kaiminus ayant une grande envie de faire un tour sur le dos de l’oiseau de feu.


Moodboard :
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Calliope Pryde
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Unys.
18 ans
51
2109
1579
pokemon
Unys.
18 ans
51
2109
1579
Calliope Pryde
est un Adulte Médecin Débutante


Rencontre dans le dortoir

feat paul

Calliope n’avait pas hésité une seule seconde en fourrant cette Pokeball dans la main de son interlocuteur. Elle s’était bien rendue compte que ces deux êtres s’appréciaient énormément et qu’il faillait les réunir. Alors pourquoi les en empêcher ? Callie désirait tout simplement le bonheur de ses Pokemon. Alors celui de Braisillon était d’aller avec Paul, elle ne pouvait aller contre son désir. Hésiter n’était pas la bonne solution car cela amenait à regretter. Et c’est justement ce que la rouquine voulait éviter par-dessus tout.  Bien entendu, son cœur serait affecté par ce sentiment de tristesse. Sauf que c’était avec joie qu’elle confiait cet oiseau de feu à son nouvel ami et elle tachait de sourire pour prouver qu’elle était bien décidée. Paul, quant à lui, restait bouche bée face à cet élan de générosité. Il regardait la sphère bicolore étrangement, ne semblant pas encore réaliser ce qu’il était en train de se produire. C’était assez drôle à observer, d’ailleurs… Mais les paroles du garçon faisaient redescendre Calliope bien vite sur terre. Être sûre ? Bien évidemment que non… Comme si c’était évident de confier un compagnon au premier venu, d’autant plus qu’elle le connaissait à peine. Mais il émanait quelque chose de bon chez ce Noctali et c’est ce qui la poussait à croire qu’elle faisait le bon choix. Alors, elle hochait positivement la tête sans quitter son interlocuteur des yeux.

La seconde suivante et ce garçon était dans les bras de la rouquine. Un simple geste pour prouver sa gratitude mais qui empêchait la malheureuse de respirer un court instant. S’en suivait les remerciements et les promesses. Ah ça, oui ! Elle y comptait bien et il avait intérêt à bien s’en occuper. Et pour cela, pas d’inquiétude, la jeune Callie y veillerait. Voir ces larmes la touchait aussi. C’était… Attendrissant. Cependant, il faillait avant tout demander l’avis du principal concerné. La joie régnait dans la chambre et ça lui réchauffait le cœur, confirmant le fait qu’elle avait prise la bonne décision. Mais l’oiseau attendait de savoir de quoi il s’agissait car il ne semblait pas avoir compris totalement la situation. Posé sur le bras de Paul, il attendait. Sauf que Calliope ne trouvait pas les mots pour formuler ses phrases. La main du jeune garçon glissant le long de son bras la faisait réagir, générant une sorte de courage en elle. Respirant un bon coup tout en fermant les yeux, elle se tournait vers le Braisillon, les yeux légèrement brillant.

_ Paul et toi… Vous… Enfin non… Comment dire…  Disons que vous vous appréciez beaucoup. Et euh… Je trouvais que c’était une bonne idée de te confier à lui. Qu’en penses-tu ?


Enfin, elle avait trouvé les mots. Et les justes… Du moins, elle l’espérait. Elle ne désirait pas non plus avoir la maladresse de faire culpabiliser l’oiseau de feu en pleurant. Mais c’était un peu plus fort qu’elle ne l’aurait imaginé. Calliope était fragile et les choses qui l’affectaient fortement l’amenaient à se comporter en conséquence. Elle versait finalement une première larme et ne pouvait retenir les autres. C’était difficile de faire face à ses émotions et Callie les combattait de jour en jour pour paraitre plus forte. Hors, il était difficile de changer, surtout du jour au lendemain. Dans le fond, la rouquine resterait la même et c’était peut-être pour cela que les gens l’apprécient. Doucement, elle serrait son ami dans ses bras, caressant son doux plumage.


_ Mais… Je serais toujours là. Stahl aussi. On se reverra souvent.



fiche © Miss Yellow




Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Le Braisillon attendait la réponse de Calliope. La Givrali prit son courage à deux mains et avec deux perles à la place des yeux, se mit à expliquer la situation au Braisillon. Celui-ci dû se reprendre à deux fois pour être sûr de bien comprendre. Une larme finit par couler sur la joue de Calliope, tandis qu’elle prenait l’oiseau de feu dans ses bras pour un câlin d’au revoir. Émotionnellement, la scène était assez dure pour tout le monde. La voir pleurer me crevait le cœur et je ne pouvais rien y faire. Toutefois, je restais en retrait, ne voulant pas les déranger dans leur intimité. De mon coin, je les observais avec une certaine gêne. A l’autre bout de la pièce, Kaiminus, qui ne comprenait que ce qu’il avait envie de comprendre, commença à s’agiter près de Stahl. Soudain, un caïman fit son apparition au milieu du câlin. Comment était-il arrivé là ? Secret de caïman. Plus qu’embarrassé, je venais récupérer la bestiole qui tentait maintenant de grimper sur le dos de son nouveau compagnon. Un vrai cas, je vous jure…

-Désolé Calliope… Poursuivez, ne faites pas attention à lui. Prenant mon starter dans un coin à part, je me tournais vers lui pour lui chuchoter ces quelques mots. T’inquiète pas, tu iras faire un tour plus tard. Mais sois sage pour l’instant !

Le gronder n’aurait servis à rien. De toute façon, nous n’avons jamais fonctionné sur ce système. Entre lui et moi, nous fonctionnons à la confiance. Evidemment déçu, il se laissa glisser le long du mur en pouffant. Un problème de réglé, je me retournais vers Calliope et Braisillon toujours dans ses bras. La scène venait indéniablement de perdre de son éclat avec l’intervention impromptue du danger ambulant, qui devait les avoir surpris. D’abord hésitant, je m’approchais des deux avant de tendre mon bras vers l’oiseau.

-Braisillon ? M’acceptes-tu en dresseur ?

Prononcé maladroitement, j’attendis sa réponse, la paume de ma main ouverte avec une certaine appréhension. Nous nous entendions relativement bien, je l’appréciais énormément, mais si… Si lui ne voulait pas de moi ?
Calliope Pryde
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Unys.
18 ans
51
2109
1579
pokemon
Unys.
18 ans
51
2109
1579
Calliope Pryde
est un Adulte Médecin Débutante


Rencontre dans le dortoir

feat paul

Les séparations étaient toujours difficiles... Silencieuse, Calliope se contentait de câliner son ami tout en versant quelques larmes. Dans le fond, elle se sentait un peu idiote de réagir de la sorte. Mais en y réfléchissant, c'était plutôt compréhensible. Alors, elle ne se cachait pas et laissait ses sentiments la submerger. Et puis, c'était aussi un excellent moyen de se faire comprendre. Le non verbal avait un sens.

C'est alors que le Kaiminus de Paul surgissait de nulle-part, forçant la rouquine à se séparer de son oiseau. Surprise, elle s'éloignait un peu tout en tentant de comprendre la situation. Voilà maintenant que la créature bleue tentait de monter sur le Braisillon, qui, lui, ne se laissait pas du tout faire. Finalement, Paul intervenait pile au bon moment et réprimandait son Pokemon tout en disant à Callie de poursuivre. Hors, il n'y avait rien à continuer, puisque les embrassades étaient déjà faites. Un dernier regard vers son ami, une dernière caresse dont celui-ci prenait plaisir à recevoir et  un petit sourire douloureux au coin des lèvres. Le garçon avait déjà la Pokeball de l'oiseau de feu, il lui appartenait officiellement à présent. D'ailleurs, c'est à cet instant que Paul intervenait, invitant Braisillon à venir le rejoindre. Bras tendu, l'oiseau comprenait l'invitation et allait s'y poser sans hésitation. Il semblait heureux car il roucoulait


_ On dirait que ça veut dire oui.


Contente de voir son compagnon ainsi, Calliope se sentait beaucoup plus rassurée, ce qui lui permettait de sourire plus facilement. Son visage traduisait cette fois-ci cette petite joie au fond d'elle, effaçant progressivement la tristesse. Soufflant doucement pour évacuer tout ce choc émotionnel, elle se retournait pour griffonner un mot sur un post-it. C'était son numéro d'iPok qu'elle tendait à Paul.

_ On se connait peu, c'est vrai... Mais comme tu as Braisillon avec toi, je compte bien avoir des nouvelles ! Voici donc mon numéro. Si tu as aussi un soucis, d'ordre médicale ou non, pour lui comme pour tes autres Pokemon n'hésites pas à m'appeler. Je serais ravie.


Sourire franc sur le visage, Callie pouvait à présent le laisser. Sur le pas de la porte, elle adressait encore une petite caresse sur la tête de son ami et elle les regarder s'éloigner dans le dortoir. Bon. Voilà une moment bien étrange. Une rencontre, une séparation... C'était beaucoup en si peu de temps. Comme quoi, les évènements sont parfois difficiles à maitriser.


[Fin du RP pour moi. ^^]


fiche © Miss Yellow




Paul Nyllis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Froid glacial et rumeurs [PV Calliope] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Je tendais mon bras vers le majestueux oiseau de feu. Un instant, j’hésitais sur sa réponse et même si cela ne dura que quelques secondes, qu’une seconde ou une fraction de seconde, j’eu l’impression que ce moment était une éternité. Mon cœur se réchauffa lorsque le Braisillon déplia les ailes pour venir se poser sur mon bras. L’ayant déjà porté peu de temps avant, je n’eus pas le même effet de surprise vis-à-vis de son poids et mon bras resta droit comme une branche où venait de se poser un merveilleux oiseau. Un roucoulement de joie s’échappa de son bec et un grand sourire se dessina sur mes lèvres. Calliope confirma ma pensée, il m’avait accepté. Je ne savais pas ce que je devais faire maintenant, ni même comment me comporter par rapport à la Givrali. J’aurais aimé la remercier d’une quelconque manière qu’il soit, mais je ne voyais rien sur l’instant que je puisse faire. Plus rapide que moi, elle prit un post-it sur lequel elle se mit à écrire. Curieux de savoir de quoi il retournait, je me penchais par-delà son épaule. Seulement, à peine avais-je posé les yeux sur le petit bout de papier jaune, qu’elle revenait à moi. Evidemment, dans la fraction de seconde qu’il lui fallut pour effectuer ce geste, je repris place comme si de rien était, une légère goutte de sueur perlant le long de mon front. Braisillon eut un regard à la fois surpris et amusé, qui eut l’effet d’attirer l’attention du caïman attendant sagement derrière moi. Calliope me tendit ce post-it, que je prenais dans ma main libre. Dessus, il était noté une suite de chiffres, composant un numéro… Sherlock Holmes mène l’enquête ! Je venais quérir une explication à cela dans les yeux de la brune, qui ne tarda pas à tout balancer. Coupable, complice, victime,… Tout y était. Non. En vérité, les paroles de Calliope me touchèrent beaucoup et je restais là, bêtement à la regarder. Ce n’était pas juste des paroles. Elle était sincère. Arrivé il y a peu dans l’académie, cela me touchait de déjà pouvoir compter sur des personnes aussi bien que Calliope. Je serrais un peu plus fort le numéro dans ma main, avant de demander à Braisillon de bien vouloir se dégager de mon bras pour que je puisse l’utiliser. L’oiseau préféra donc passer sur mon épaule et je pu sortir mon iPok de ma poche. J’y pianotais quelques instants, puis il émit un bip, je le refermais et tout en souriant, je répondais à ma nouvelle amie.

-Voilà, tu as aussi le mien désormais. Si tu as besoin de quoi que ce soit, n’hésite surtout pas à me contacter. Je répondrais !


[Fin pour moi aussi :3]
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum