L'envol du papillon.
Eryn McNellis
Eryn McNellis
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Coordinateur Éleveur
Sujet: L'envol du papillon.   Sam 17 Oct - 0:50
Le dortoir Mentali était calme, fait assez rare pour être souligné. En règle générale, les pépiements des coordinatrices rythmaient la vie du dortoir, quelquefois brisés par les hurlements stridents de leur préfète, qui n’avait pas réussi à échapper à une séance de maquillage avec ses camarades. Profitant de ce silence, la jeune scientifique en profitait pour travailler son ébauche de Pokédex, listant les quelques Pokémon qu’elle avait pu croiser et étudier au cours d’une année à l’académie. D’emblée, elle avait repoussé les Pokémon qu’elle avait pu croiser autrement, comme les Pokémon sauvages. Elle considérait n’avoir pas assez pu les étudier pour se faire une idée de leur comportement, et préférait se baser, actuellement, sur les Pokémon des élèves avec qui elle avait pu avoir une interaction un peu plus poussée. Tiens, d’ailleurs, devait-elle mettre les Cadoizo dont elle s’était occupée à Noël dernier ? Et les Capumain des arbres à baies Pumkin ? Hmmm… Non. Les Cadoizo étaient trop jeunes pour se fixer une idée précise de leur comportement, et les Capumain trop excédés de voir des humains pénétrer leur territoire pour leur chiper leur nourriture. Mâchonnant le bout de son crayon, elle réfléchit à qui elle pouvait mettre d’autre. Difficile à dire. A sa connaissance, elle avait mis tout le monde. Pensive, elle tourna la tête vers le cocon d’Achille, l’Armulys, accroché près de la fenêtre. Dahlia l’avait aidée à créer un système de planches en bois donnant l’impression au Pokémon qu’il était calé dans un arbre, et Eryn l’y posait assez souvent pour qu’il prenne le soleil, lui versant de l’eau dessus pour le nourrir quand elle arrosait sa précieuse Gracidée. Cela faisait trois mois qu’il était ainsi. D’après ce qu’elle avait pu lire, les Pokémon Insecte évoluaient très vite. Ca ne devrait plus trop tarder…

« Allez, courage Achille. Bientôt, tu deviendras un joli papillon, comme tu l’as toujours voulu. »

Comme s’il n’attendait que son signal, le cocon se mit doucement à luire, et s’illumina brusquement, éclipsant temporairement la lumière de la lampe de bureau de la Mentali. Puis le cocon s’ouvrit, se déchirant de l’intérieur, avant d’éclater en une bonne centaine de morceaux, qui se volatilisèrent avant de toucher le sol. Une boule de lumière blanche passa à travers la fenêtre ouverte, devenant temporairement un deuxième soleil avant de disparaître dans le ciel. La Mentali, qui s’était levée en hâte, sortit comme une balle de sa chambre pour courir dans le couloir et sortir de son dortoir, renversant sur son passage de nombreuses Mentali sans s’en apercevoir. Une fois sortie de son dortoir, elle leva les yeux vers le ciel pour apercevoir son Pokémon. Achille avait disparu.

« Achille ! »

Pas de réponse, sinon quelques Noctali qui tournèrent les yeux vers elle avant de pouffer de rire, l’air de se demander si elle n’était pas un peu folle. Eryn les ignora, courant au hasard dans le parc pour retrouver son Pokémon. En désespoir de cause, elle tendit la Poké Ball de son Tropius vers le ciel, et ce dernier en émergea, s’envolant pour rechercher son camarade disparu. Était-ce une évolution ? Une vraie évolution ? Pour la dernière, sur Cobaba, il s’était transformé en cocon et avait chuté de l’arbre. Peut-être était-ce normal qu’une fois papillon, il s’envole dans les cieux ? Normal, en même temps. Depuis le temps qu’il la rêvait, cette évolution ! Maintenant qu’il était enfin un papillon, il comptait bien en profiter ! Bêtement heureuse, Eryn sourit, arrêtant de chercher son petit Achille. Il avait progressé, tout de même, en passant de petite chenille à gros papillon d’un mètre environ. Bah, il reviendrait quand il aurait assez profité de ses nouvelles ailes ! Cessant de chercher son Pokémon, elle tourna les talons pour retourner à son dortoir. Le chemin n’était pas très long jusque chez les Mentali. Elle n’eut cependant pas le temps de le parcourir. Un battement d’ailes discret, et quelque chose de doux se posa sur son dos, au niveau de ses épaules, pour la soulever et l’emporter avec elle. Eryn poussa un couinement de frayeur, mais avant d’avoir pu paniquer, elle était déposée, toujours avec douceur, sur le toit de son dortoir. Haut. Trop haut. Peur… Tout doucement, elle releva les yeux (ne regarde pas en bas, nouille !) pour fixer l’être qui l’avait emmenée là-haut. C’était…

« … Achille ? »

Trémolo joyeux. Et le magnifique papillon s’envola, pour faire un petit looping, éclipser le soleil de ses merveilleuses ailes colorées, et redescendre à sa hauteur pour tendre ses jolie petites pattes rondes vers elle. Toute émue, la Mentali s’y jeta pour le câliner, avant de se reculer pour l’admirer. Il était… Il était… Splendide ! Ses ailes étaient juste parfaites. Sa longue trompe était adorable. De même que les deux antennes sur sa tête ! Et dire que sa cousine en avait peur… Achille était juste devenu incroyablement beau ! D’un coup, Achille passa dans son dos, pour poser à nouveau ses pattes sur son dos, et s’envoler, l’emmenant avec elle. Effrayée par les hauteurs, la Mentali piailla à nouveau, avant d’éclater de rire. C’était juste merveilleux ! Absolument fantastique ! Voulant lui faire profiter de ses nouvelles ailes, Achille la transporta sur quelques mètres, avant de brusquement faiblir. Il n’était pas un Charmillon depuis longtemps, et la Mentali commençait à peser trop lourd pour ses petites pattes de gros papillon. Se rendant compte que, par fierté, il ne lui dirait rien, elle se tourna maladroitement pour lui tapoter la patte et attirer son attention.

« Pose-moi chez les Phyllali ! Il faut absolument que Cael te voit comme ça ! »

Obéissant, Achille fila vers le dortoir Phyllali, survolant leur petit parc pour la poser sur le chemin, attirant l’attention de quelques garçons du dortoir qui avaient l’habitude de voir passer « la petite copine de Cael Joy » dans leurs vertes allées. Joyeuse comme tout, la Mentali fila vers le chalet de Cael sans trop regarder où elle allait… Et ce qui devait arriver arriva. Dans un choc plutôt violent pour sa frêle carrure, elle heurta un Phyllali, mais avant qu’elle ne tombe au sol, une longue patte élastique avait fusé pour la rattraper au col et la maintenir droite. Il lui fallut quelques secondes pour reprendre ses esprits, et elle sourit au Chapignon qui l’avait maintenu pour le remercier silencieusement. Ce dernier la lâcha, avant de se tourner vers son dresseur.

« Ooooh ! Seth ! Désolée de t’avoir bousculé, je cherchais Cael en fait, pour lui montrer Achille. Regarde ! » La Mentali tendit le doigt vers le ciel, où le papillon évoluait joyeusement. « Il a évolué en Charmillon ! Il n’est pas magnifique comme ça, dis ?! » Court silence, avant qu’elle ne se reprenne. « Ah, euh, au fait… Ca va toi ? »

HRP : Évolution d'Achille (Armulys >>> Charmillon).

_________________

We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Seth Evans
Seth Evans
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
Todresseur Stratège
Sujet: Re: L'envol du papillon.   Mer 11 Nov - 10:33
Le bordel. Ces deux-là ensembles ne provoquaient plus que le bordel. La chambre de Seth ressemblait davantage à un champ de bataille qu'à une chambre. Ce n'est pas une chose qui sort du commun du stratège, me direz-vous. Pourtant, cette fois-ci c'est bien le cas. Chuck et le Chapignon sans surnom. Lorsque leurs regards se croisaient, cela ne signifiait qu'une chose : baston. Pourtant, le Chapignon récemment capturé ne paraissait pas être si belliqueux que ça. Serait-ce le fier Machopeur qui alimenterait la flamme guerrière du double-type ? En tous cas, les deux ne pouvaient pas se blairer et Seth commençait réellement à en avoir marre. Bon, ok. Sa collection de figurines Dragonite Ball Z a failli y passer. C'est pour cette raison qu'il était un peu vénère. Un peu ? Beaucoup même.

– LA FEEEERME.

Pour sûr qu'on l'entendit beugler, surtout que les petits chalets Phyllali n'étaient pas insonorisés. Pour une fois qu'il n'avait pas hurlé pour faire le pitre, d'ailleurs... Quoiqu'il en soit, le vert recoiffa la mèche rebelle qui s'était écrasée le long de son nez juste après qu'il se soit énervé puis il soupira, sommant simplement les deux teignes d'aller prendre un peu l'air. Ils s'en allèrent sans dire un mot. Serait-ce une victoire pour l'humain ? Le fou préféra y croire de tout son cœur mais... la baston reprit de plus belle, sous les yeux des quelques spectateurs qui avaient eu la chance – ou pas – de se trouver dehors.

– En fait, c'est pas plus mal. Ils foutent pas le bordel en intérieur, au moins. Non, non... Ils vont juste... OH PUTAIN NON. PAS VERS LE BÂTIMENT CENTRAL, PAS PAR LÀ !

Les voyant fuser en dehors de l'espace réservé au dortoir, le stratège pressé ne chercha pas à comprendre et passa au travers d'une fenêtre ouverte pour poursuivre les deux combattants qui se distribuaient de jolies patates de forain au fur et à mesure de leur avancée. C'était tout simplement désespérant, mais aussi malheureux pour quiconque se trouvait sur leur chemin. Et là bah... y'avait plein de gens, en fait. Combien vont voler ? Un. Deux. Trois. Quatre. Cinq. Olééééé ! Même si c'était amusant à voir, Seth devait les arrêter avant que... Oh ! C'est quoi, ce petit truc en train de tomber au loin ? Le clown plissa les yeux avant de voir que c'était une petite personne soulevée par un papillon non-identifié depuis cette distance. Ah ! Une opportunité pour calmer les deux furies, peut-être, peut-être.

– CONCOUUUUUURS. Immédiatement, ils arrêtèrent de se battre pour se faire plus attentifs que jamais. Le premier arrivé au point d'atterrissage de cette personne volante. Le perdant lave les chiottes. Bien sûr, je participe.

Pourquoi tant de folie ? Parce que Seth savait son Machopeur assez lent. En effet, la vitesse est loin d'être le point fort de cette espèce. Ainsi le dresseur dépassa-t-il la créature en piquant un sprint, ne rattrapant néanmoins par le Chapignon qui, lui, possédait une vitesse plus honorable. Si honorable qu'il se permit de mimer l'impatience de Sonic le Feurisson une fois arrivé au point de rencontre. Seth, par contre, eût beaucoup de mal à s'arrêter, à un tel point qu'il manqua presque d'écraser littéralement la pauvre personne ayant atterri il y a peu. Bof ! Au final, c'est qu'une petite bousculade dont les deux partis sont responsables. Hein ? Hein ? Hein ?! Cool. Pas de procès, dans ce cas. Et puis heureusement que le Chapignon avait rattrapé la bourde du stratège en retenant la petite dame. D'ailleurs, cette petite taille et ces cheveux... Oh la la ! Mais c'est une connaissance, en vrai. Oui voilà ! C'est Eryn ! Enfin... certainement. Ne vendons pas la peau de l'Ursaring avant de l'avoir tué.

– Gnééékeuwa ? Ah oui. Ah d'accord. Un Charmillon. Ah, c'est ce truc qui te portait ? C'est pas le moyen de transport le plus safe, t'sais ? M'enfiiiin. De toute façon, je suis plutôt HASHTAG TEAM PAPINOX tu vois ? Les machins glamours, c'est pas pour moi. Mais sinon ouaiiiiis. On peut dire que ça va. Y'a mieux, y'a pire, mais ça vaaaa. Puis le Machopeur débarqua en plein milieu de la conversation, non pas essoufflé mais au moins bon dernier. Corvée de chiottes, Chuck. C'est pas très poli d'aller parler à un Pokémon alors qu'on a déjà entamé la conversation avec quelqu'un d'autre, si ? Bah reprends-la alors, abruti. Enfiiiin. Y'a juste ces deux-là qui peuvent pas se piffer. En se battant, ils ont failli détruire mes figurines collector Dragonite Ball Z ! TU T'EN RENDS COMPTE ? DES EDITIONS LIMITÉES ! Bref, jean neymar. Faut pas qu'ils soient ensembles, sinon... D'ailleurs, ils se retournèrent pour échanger un regard on ne peut plus... voilà voilà. C'est pas la grande amitié, quoi. Ah nan ! Recommencez pas ! Odieux facepalm, long et maussade soupir puis illumination. OH PUTAIN OUI, JE SAIS. T'as qu'à prendre cette tête de cèpe. Pour le bien de mes figurines ! Dis-moi que t'as de la place ! Allez Eryyyn ! Éloigne-le loin de Chuck avant qu'ils ne détruisent mon Super BonBuu en s'échangeant des patates !

Désespoir, désespoir...

HRP:
 

_________________
Eryn McNellis
Eryn McNellis
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: L'envol du papillon.   Mar 17 Nov - 18:23
Comme d’habitude, elle ne comprenait pas grand-chose à ce qu’il disait, même si elle réussit à isoler certains éléments dans le lot. Voyons… Team Papinox. Eryn n’avait pas de préférences. Achille avait voulu être un Charmillon, il en était maintenant un, pour le plus grand bonheur de sa dresseuse. C’était quoi la suite ? Oh, salut Chuck. Avant qu’elle n’ait pu saluer le Machopeur, Seth se retournait vers elle pour reprendre la parole, se plaignant que Chuck n’arrêtait pas de se battre avec son nouveau Pokémon. A savoir, le Chapignon. Apparemment, ils ne s’appréciaient pas, et passaient leur temps à se battre dans la chambre, manquant de détruire les figurines du Phyllali. Le pauvre. Des éditions collector qui semblaient coûter leur prix, selon ce qu’il disait. Avec un petit sourire, Eryn se dit qu’il serait peut-être plus simple qu’il cherche un nouveau dresseur au Chapignon, plutôt que de supporter leurs combats incessants. Surtout que le Chapignon avait l’air plutôt placide et plutôt gentil, en fait, pas le genre qui combat pour un oui ou pour un non. Sans doute que la fierté mal placée du Machopeur le faisait un peu trop réagir. Alors qu’elle allait lui proposer de l’aide, Seth lui coupa (à nouveau) la parole pour lui proposer de… L’embarquer.

« Euh, je, oui, mais… »

Elle, embarquer le Chapignon ? Comme ça, sans lui demander ? Mais, et s’il ne voulait pas ? Elle, évidemment, elle le voulait. Un Pokémon Plante, quoi. Ca ne se refuse pas ! Elle aimait beaucoup trop les Pokémon Plante pour refuser d’en prendre un avec elle, surtout si ça pouvait aider la personne. Mais qu’en dirait le Chapignon ? Apparemment, il n’avait pas l’air contre. Il avait cessé de regarder Chuck avec agressivité pour tourner la tête vers elle avec curiosité. Il ne lui avait fallu que d’un coup d’œil pour comprendre qu’il serait très bien avec elle. Pitrouille et Brocélôme lui tournaient autour, Bleuenn trottinait pour venir à sa hauteur, Yakuru la suivant de très près et Khensit perchée sur son dos, Flim s’accrochant à ses cornes en piaillant de joie. Plantes partout. Et puis, si le Charmillon avait pu évoluer, c’est qu’elle avait bien pris soin de lui, sans doute depuis le stade de la chenille. Finalement, le Chapignon accepta son destin, et posa sa patte sur l’épaule d’Eryn pour lui signaler que de toute manière, elle n’avait pas le choix.

« … Bon bah d’accord… »

La Mentali esquissa un léger sourire. Bonne journée. Achille venait d’évoluer, et elle récupérait un deuxième Pokémon dans le processus. C’était pour le moins inespéré, après tout. Cependant, ce n’était pas dans sa politique d’accepter un Pokémon gratuitement. Il fallait qu’elle donne quelque chose d’équivalent en échange. Elle n’avait aucun Pokémon à donner, et n’avait pas pris ses jetons en courant après son tout nouveau papillon, alors… Elle allait juste lui poser la question, même si elle savait bien que la réponse serait qu’il ne voulait rien, juste qu’on le débarrasse de la tête de cèpe qui fout un boxon ignoble dans sa chambre.

« D’accord, je le prend. Qu’est-ce que tu veux en échange ? »

_________________

We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Seth Evans
Seth Evans
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
Todresseur Stratège
Sujet: Re: L'envol du papillon.   Mar 5 Juil - 21:00
Si la miss Mentali sembla hésitante au premier abord, elle changea d'avis lorsque le Chapignon y mit du sien avec quelques coups de pattes. Oui ! Enfin ! Actuellement, l'activité cérébrale de Seth se résumait « OUI OMG. C'EST LA CHAMPIONS LEAGUE ». Sérieusement. Il fut si ravi de voir que même le Chapignon voulait partir qu'il trouva cela trop facile pendant un instant. Et, juste histoire de, il jeta de très nombreux regards autour de la Mentali et lui. Pas d'espions ? Pas de bombe atomique tombant du ciel ? Aucun Maximus enragé pour X raison ? Parfait ! Le stratège souffla un grand coup avant de patpater la chapeau du Chapignon.

– Beep boop ! Le beau klaxon. Tahu, ça aussi c'est un point positif, nope ? Genre, quand quelqu'un est dans ton passage, tu fonces en cognant la tête de c'truc et tu gueules « COLIS FRAGILE, COLIS FRAGILE. LAISSEZ PASSER ». J'sais que tu le veux encore plus. Allez.

Ajoutez à ce genre de remarques totalement idiote un Seth qui court dans tous les sens juste pour mimer à la perfection le livreur un peu trop pressé qui bouscule toutes les personnes sur son chemin. Oui. J'aurais réellement aimé qu'il face un tonneau sur son scooter imaginaire et qu'il se mange l'arbre non loin. Oui, le joli chêne là-bas, un peu plus loin. Le joli chêne aux feuilles bleues. Hein ? Quoi ? S'est-il réellement cogné ? À en juger par la bosse sur tête et sa position au sol face à un mur qui ne bougea pas d'un milimètre, il semblerait que oui. Bien heureusement, le Phyllali resta conscient même si... totalement stone. Il fallait bien l'avouer : la réalité ne ressemblait plus à rien. Et dans cette réalité alternative, Eryn ressemblait drôlement à... à Roseverte ? OH NON. OH NON PAS LUI.

Il ne fallut pas plus de deux secondes à Seth pour se relever. Il se mit aussitôt à jogger sur place, l'air de rien, reprenant peu à peu ses esprits. En fait, Eryn était de l'autre côté, ce qui voulait dire... Roseverte n'était pas une illusion ? MAIS C'EST UNE RAISON DE PLUS POUR S'AFFOLER, BON SANG. D'une simple pirouette, le stratège fou emprunta la direction diamétralement opposée à celle que le professeur prenait actuellement. N'oubliait-il rien ? Ah si ! Chuck l'abruti. Où est-il ? Déjà parti, visiblement. On put même entendre un rire diabolique dans le style « MACHOCHOCHOCHOCHOOOO[...] » au loin. Non. Dites moi que je rêve. C'est LUI le coupable ? Il a attiré Roseverte par ici ? Oh bordel de Bouldeneu.

– CHUCK, SI JE TE TROUVE, JE T'EXPLOSE.

Mais avant de t'énerver, Seth, n'as-tu pas oublié un autre détail ? Ah bah si ! Eryn voulait savoir quel prix serait approprié pour un tel spécimen. Le vert demeura pensif un instant avant d'entendre – par l'opération du saint esprit – Roseverte en train de mâchouiller sa clope et de grommeler. Aaaah ! Malheur ! Malheuuur !

– Euh... Disons que pour le moment, j'te fais crédit ! ON TROUVERA UNE ALTERNATIVE QUAND CE TYPE M'AURA LÂCHÉ. NO MORE WOOORK.

Puis, des mois après, il va littéralement oublier ce court échange et ne rien demander. Bah... Tant pis pour lui !

HRP:
 

_________________
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: L'envol du papillon.   
L'envol du papillon.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :