Event #1 : Halloween 2015.
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Elisabeth Snow
Elisabeth Snow
Région d'origine : Kalos
Âge : 28 ans
Niveau : 0
Jetons : 5000000
Points d'Expériences : 368
Directeur
Sujet: Event #1 : Halloween 2015.   Sam 17 Oct - 19:55
EVENT #1 - HALLOWEEN


Le voici, le voilà... Le tout premier évènement de cette nouvelle rentrée !

Bon, nous pensons que vous vous en doutiez un peu. Cependant, nous espérons que ce dernier vous plaira et que vous vous amuserez. Laissez place à votre imagination. ^^



INTRODUCTION
- Yade, plus de jus !
- Ou...Oui, professeur !

- Yade, plus à droite, À DROITE ! Ce convecteur vaut deux fois votre salaire annuel, un peu de douceur !
- D'a...D'accord.
- YADE ! Les phéromones de Fluvetins, MAINTENANT !

Entre les établis couverts de fioles étranges et les appareils menaçants, deux silhouettes s'affairent avec empressement. L'une d'elles semble manifestement diriger les opérations, mélangeant frénétiquement une multitude de produits colorés, tandis que son veule assistant court de part et d'autres de la salle de science, à son commandement.

- Pro...Professeur, vous êtes sûr que c'est vraiment sans danger ?
- Cinq, six, sept...Yade, vous êtes vraiment désespérant. La science est une cruelle maitresse et elle exige parfois de prendre des risques. Les timorés et les indécis doivent faire place aux conquérants !

- Mais tout de même...Si la directrice apprend ce que nous faisons ici, vous savez bien qu'elle va...
- Ne le dites pas ! *soupir* Écoutez, Yade, ce laboratoire est totalement hors de sa portée et nous n'avons rien de fait de mal.
- C'est vous qui le dites...

Délaissant son complice, le plus âgé des deux hommes reporte alors son attention sur l'étrange mixture qui bout devant lui. Prélevant quelques gouttes d'un liquide orangée, il les libère avec précaution dans une éprouvette, et cette dernière prend alors une couleur verte et presque fantomatique. Le regard fou, l'homme élève alors le récipient devant ses yeux, avant de pousser un cri triomphant.

- Ils pensaient que c’était impossible, mais nous l'avons fait...Yade! Le cobaye ! TOUT DE SUITE !

Tout en rasant les murs, presque prêt à disparaitre en leur sein, son malheureux assistant ne peut que s'exécuter et ramène avec empressement l'une des Pokéballs qui trônent sur un autre établi. Avec un grand flash, la sphère métallique libère une silhouette mauve et asymétrique, tandis qu'une odeur rance se répand rapidement dans la pièce.

- Smoooooooo....
- Parfait et maintenant, l'instant de vérité...

Lentement, la fiole s'approche du Pokémon Poison avant de répandre son contenu dans l'un des nombreux orifices qui ornent son corps.  Avec un hoquet étrange, le Smogogo crachote subitement un léger nuage de fumée d'un vert semblable à celui du liquide. Manifestement satisfait de cette réaction, le savant recule d'un pas.

- Smogogo...Purédpois.

Sans cesser hoqueter, le type Poison relâche un véritable torrent de brume verte tandis que les deux hommes inspirent profondément: En lieu et place du parfum nauséabond habituel, c'est une odeur de...

- ...Tarte à la citrouille. Nous l'avons fait, Yade, nous l'avons fait !

- Bra...Bravo Professeur. Maintenant est-ce que nous pourrions...rejoindre les autres ?
- Et laisser cette découverte majeure sans surveillance ? Vous n'y pensez pas !
- Mais la directrice a dit que si vous manquiez encore à vos obligations, elle allait...
- Non ! Pas un mot de plus...

- lors...Que faisons-nous?
- Vous, vous allez à cette stupide galéjade. Je me charge de mettre notre création en lieu sûr, et je vous rejoins.


PREMIERE PARTIE
"...Et c'est donc avec joie que je déclare l'ouverture de notre grande soirée d'Halloween !"

Les feuilles tombent, les ombres s'allongent et la nuit la plus terrifiante de l'année se profile. Dans tous les esprits, un seul mot résonne : Halloween ! Costumes et Pitrouilles , farces ou friandises, chacun sa manière d'envisager la fête. Cette année, point de Cludeo géant, Elisabeth Snow a décidé de laisser les méninges de ses petits élèves prendre un peu de repos.

Au programme, concours de costumes, buffet aux couleurs de l'événement et parade géante jusqu'à la ville, lorsque la lune aura atteint son apogée. La nouvelle s'est répandue comme une trainée de poudre dans l'établissement et tout le monde attendait avec impatience une soirée qui s'annonce sous les meilleurs augures. Les derniers mots d'Elisabeth Snow n'ont pas finis de retentir, que déjà, la foule des élèves s'éparpille et se disperse dans toute la salle. Chacun à revêtu son costume le plus terrifiant (ou presque) et Mama Odie s'est surpassé pour offrir un buffet capable de nourrir l'intégralité de Lansat. Même l'équipe enseignante s'est prêtée au jeu et déambule parmi les étudiants, à l'exception de Melty Pots, qui a tenu absolument à peaufiner sa tenue. Roseverte a fini par rejoindre ses collègues, mais semble complétement imperméable à la bonne humeur ambiante.

Toute l'académie est là pour passer un bon moment, et rien ne semble en mesure de gâcher cette nuit... d'horreur. Ou presque.


INFORMATION HRP
Il s'agit d'un topic commun, tout le monde peut y participer. N'hésitez pas à décrire vos costumes ou même à changer votre avatar pour l'occasion !

A noter tout de même qu'il y aura une petite suite... Mais pour le moment, nous vous laissons le temps de vous installer. ♥ (Et ne vous inquiétez pas, l'évènement sera scindé en plusieurs parties pour éviter le grand bazar que nous avons connu lors de l'intrigue de cet été. xD)

N’hésitez pas à faire un cours résumé de votre RP à la fin de votre poste pour permettre une meilleure compréhension globale.
Nemo Kendhall
Nemo Kendhall
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6707
Points d'Expériences : 849
Pokeathlète Novice
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Dim 18 Oct - 10:41
Halloween 2015 - Le Comte Vaaron

Ce soir, je suis le Comte Vaaron. Ce soir, j’incarne un personnage. Hautain, fier et droit. Cela m’a pris plusieurs semaines pour élaborer le rôle, aujourd’hui, je suis fin prêt. Le costume, les habitudes, les manières, la façon de parler, de se tenir. Je ne fais pas les choses à moitié. Pour cette grande fête d’Halloween que prépare la PC, je ne serais pas le Aaron que tout le monde connaît. Adieu sourires francs et réactions exacerbées. Ce soir je suis mystérieux et fascinant. Je sais que cela ne va pas être facile, mais je reste persuadé que je peux tenir ce rôle une soirée durant.

Dans l’une des nombreuses salle de bain du dortoir Phyllali je positionne le dernier accessoire de ma tenue. Les lentilles rouges. C’est très étrange de se voir changé à ce point dans le miroir. Certes, je porte parfois des tenues excentrique. Mais là, j’ai vraiment l’impression d’être une autre personne. Dans un sens, cet effet est recherché. C’est donc que ça marche. J’ai enfilé un gilet noir aux rayures blanches avec une chemise blanche presque bouffante. Un pantalon noir et un petit tour de cou rouge vif. Cela fait ressortir mon regard de la même couleur. Le costume se complète par de fausses dents de vampire, une canne à la tête de citrouille ainsi qu’une coupe de cheveux… atypique. J’ai l’impression de ressembler à Rod avec, d’un côté de mon crâne, les cheveux plaqués et de l’autre une coiffure faussement en désordre. Une petite touche de maquillage bleu / violet sur les yeux et voilà qu’Aaron disparaît sous les traits du Comte Vaaron.

Ce soir, tout est maîtrisé, je serais l’homme au regard de braise qui fait danser ces dames. Je m’autorise un dernier sourire dans la glace. Cette soirée est terriblement excitante. Je perds mon sourire pour prendre l’air sérieux du Comte Vaaron. Il faut savoir faire des sacrifices. J’ajoute un mouchoir vermeille à la poche de mon veston. Détail important. Je descends au rez-de-chaussée, une certaine agitation règne dans le dortoir. Je le traverse sans regarder autour de moi, sans paraître surpris aux divers déguisements de mes camarades. Je dois paraître le plus hautain possible. C’est pas facile de regarder de hauts tout ces collègues qui font une, voire deux têtes de plus que moi, mais c’est un défis que je cherche à relever !

Mon carrosse m’attends à la sortie du dortoir. Cela n’a pas été facile de convaincre Vivaldy de m’accepter sur son dos. Cela m’a pris des semaines. Dès que je tentais de lui grimper dessus, elle se cabrait. Ou alors, quand j’y parvenait, elle bondissait ensuite dans tout les sens et je finissais à terre. Finalement, après maintes heures d’entraînement, je suis parvenu à un résultat acceptable. A califourchon sur le dos de ma Haydaim, elle parvient à avancer de façon normale sans bondir de partout. Je lui flatte l’encolure, un petit sourire aux lèvres -personne ne me voit ici- avant de l’enfourcher. Je sais que Phy est cachée dans les branches feuillus de sa copine. Quant à Invy, je l’ai placé juste derrière moi, sur le dos de Vivaldy, il ne faudrait pas qu’il froisse mon beau costume. Je crois que Moustillon préfère la compagnie de mon Galegon, ils rejoindront probablement la fête plus tard, trop honteux de leur dresseur déguisé.

Je trotte sur le dos de mon cerf, bien droit. Je traverse le parc de l’Académie pour me rendre au réfectoire. L’extérieure est aux couleurs d’Halloween, des citrouilles sont dispersées de part et d’autres, de fausses toiles d’araignées sont accrochées et même une ambiance sonore a été mise en place. Nous continuons notre chemin jusqu’aux marches d’entrées où déjà quelques élèves sont rassemblés. Ca bouchonne pour entrer dans le réfectoire. Il n’est pas question que le Comte Vaaron fasse la queue ! Je saute à terre, m’inclinant respectueusement face à ma monture. Elle sur mes talons, je pousse nonchalamment de ma canne ces personnes qui se mettent en travers de mon chemin. C’est tellement grisant de se sentir puissant. Lorsqu’ils ronchonnent je vois l’opportunité d’en rajouter une couche. Prenant cette voix chancelière qui m’a pris des semaines à maîtriser, j’entonne.

“_ Faites place… faites place !”

Et hop un nouveau coup de canne à droite. C’est ainsi que je parviens dans les premiers dans la salle de réception déjà bien animée. C’est alors que je me sens rougir, c’est bien beau d’être là. Mais que ferrais le Comte Vaaron dans cette situation ? Je réfléchis à toute vitesse. Ma première réaction serait de chercher des visages connus. Il doit forcément y avoir Alban ou Max dans la salle. Non ! Je suis le Comte ce soir, pas question d’aller se réfugier au près de ses amis. La personne parfaite serait ma Princesse. Je jette quelques coups d’oeil mais elle n’a pas l’air d’être encore dans les parages, dommage. Peut-être plus tard dans la soirée ? je passe ma canne d’une main à l’autre.

Je finis par me décider, à une allure anormalement rapide, je me dirige vers la buvette. Commandant d’un ordre vif un jus de raisin. On y verra que du feu ! Je suis pris de plus en plus de doutes, suis-je réellement capable de tenir ce rôle qui ne me ressemble en aucun cas ? Nonchalamment, je me tourne face à la salle. L’ambiance prend petit à petit. Tout nos professeurs sont là, certains sont même deguisés. J’aperçois Genesy qui se fraye un chemin jusqu’à Vivaldy, toujours en gardant quelques peu ses distances. Je me pose toujours cette question : cette salle peut-elle réellement contenir autant d’élèves et de Pokémon ? Nous verrons bien.

Je trouve un poteaux non loin de mes compagnons, reposant mon dos contre. J’enfonce fermement ma canne dans le sol et sirote mon jus tout en gardant un oeil attentif à l’ensemble de la salle qui se remplie petit à petit.
Aaron S. Mightley

Spoiler:
 

_________________

HAIL NOCTA
Event #1 : Halloween 2015. Turtwig

Spoiler:
 
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3011
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Dim 18 Oct - 14:25
Ginji Labelvi
      rp commun



« Halloween 2015 »


« -... Dans un château corrompu par une odeur de pourriture, s'entame encore ce soir un dernier festin de démesure ♪ »

J'ouvre la porte de mon armoire en chantonnant. Je pousse quelques cintres, et finis par trouver, parmi les vêtements en pagaille, un T-shirt à manches courtes, complètement rouge, avec un « 1 » bleu au milieu, légèrement entouré de blanc. D'habitude, je m'en sers plutôt pour dormir, mais il peut très bien faire l'affaire. N'importe quel vêtement peut faire l'affaire, en fait.

« -A table, une myriade de plats à en avoir la nausée, pour le plaisir de Madame qui n'en fera qu'une bouchée ♫ »

J’attrape le T-shirt, et le jette sur mon lit. Puis je me baisse pour ouvrir le tiroir se trouvant sous l'armoire, et l'ouvre, pour voir toute une série de pantalons, joggings et shorts. Là, pareil, n'importe quel habit conviendra parfaitement. Après avoir retourné quelques bas, je finis par jeter mon dévolu sur un petit short noir, qui fini lui aussi sur mon lit.

« -Cette dernière avait pour nom Vanita de Conchita, ne se restaurant jadis que des mets les plus délicats ~ Elle avait finalement développé une vocation moins noble, celle de se repaître de l'aliment le plus ignoble ♪ »

Je me dirige ensuite vers mon bac à chaussettes. J'en tire, au hasard, une paire de petites chaussettes vertes, et les jette elles aussi sur mon lit. Je retire alors le t-shirt que je porte actuellement, le roule en boule, et le laisse tomber par terre, pour enfiler celui que j'ai sorti. Je fais de même avec mon jogging blanc que je troque contre le short, puis m'assois sur le lit pour enfiler la paire de chaussettes.

« -Respectez-la, honorez-la, notre grande et magnifique Conchita ~ Toute chère de ce monde, est destinée à son appétence immonde ♫ »

Habillé, je me relève d'un bond, avant de récupérer mes vêtements de la journée pour les poser sur la chaise de mon bureau. Je m'en occuperai plus tard. Je retourne près de mon armoire, toujours ouverte, et ferme le tiroir d'un coup de pied. Je m'accroupis, pousse quelques manteaux, et ouvre la porte de mon mini-frigo caché en dessous, pour en sortir un tube de ketchup.

« -J'en veux encore, je veux manger jusqu'à m'étouffer ~ Il y a toujours une place en plus dans mon estomac ♪ »

Je referme la porte du frigo ainsi que celle de l'armoire, et retourne à mon bureau. Je pose un pied  sur le bord de la chaise sur laquelle j'ai mis mes vêtements de la journée, ouvre le tube de ketchup, et commence à en mettre un tout petit peu sur mon short. Juste de quoi faire une tâche, si j'en mets trop, ça va couler.

« -Si ce poison est mortel, je le dégusterai, il sera parfait pour assaisonner les principaux plats ♫ »

J'en mets également un peu sur mon t-shirt, même si je réalise, qu'après coup, que cela ne se voit pas trop à cause de la couleur du tissu. Bah, tant pis, il est tâché maintenant. Je passe alors le doigt sur l'embout du tube, et mets le ketchup amassé sur ma joue droite, avant de me lécher le doigt avec un petit sourire.

« -Ronger toutes les viandes et les os jusqu'à la moelle ~ Si je ne suis point repu, je croquerai dans la vaisselle ♪ »

Le pas léger, j'approche de mon lit, et me mets à genoux. Je passe ma main en dessous, et, à tâtons, attrape l'objet dissimulé en dessous. La petite hache que je tire est plutôt légère, et est rafistolée de partout. En même temps, Timothy n'a pas voulu m'en passer une, donc je fais avec les moyens du bord. Je me relève, retourne à mon bureau, et pose la hache sur le bureau, puis mets un peu de ketchup sur celle-ci.

« -Une véritable jouissance pour le palais, dire qu'il reste encore plusieurs services à ce banquet ♫ »

J'en fais tomber un peu sur le bureau, mais ce n'est pas bien grave. Je passe ma main dessus et me lèche, une fois de plus, le bout des doigts, avant de récupérer la hache, que je pose par terre, contre le bureau. Je tire un petit tiroir, et en sors un petit flacon en plastique. Je l'ouvre, penche la tête en arrière, et de ma main de libre, j'écarquille les paupières de mon œil gauche.

« -Le quinzième chef cuisinier s'approcha en gémissant, osant s'adresser à moi en des termes bien posés ♪ »

Je laisse tomber quelques gouttes du collyre dans mon œil. Je relâche aussitôt mes paupières et cligne de l’œil à de nombreuses reprises, pendant que le produit commence à faire effet. Je ne sais pas si Needle pensait que je l'utiliserai pour moi-même, mais je suis content qu'elle me l'ait passé sans trop rechigner. Après quelques secondes, je redresse la tête, et constate aussitôt que je vois tout flou de l’œil gauche. Hmm. Ce n'était pas prévu, ça.

« -"Quand me laisserez-vous me reposer, votre majesté ?" ~ Il était donc aussi incompétent que les précédents ♫ »

Je choppe un miroir, et constate avec une grande satisfaction que la pupille de mon œil gauche est totalement dilatée. Par contre, je ne vois vraiment rien avec. Je vais me contenter d'un seul œil finalement. Et puis, ça donne un côté encore plus flippant.
Prêt, je range le produit dans le tiroir, ferme le tiroir, et attrape ma hache. D'un mouvement de tête, je demande à Oz, qui m'observait faire depuis tout à l'heure, de me suivre. J'attrape mon sac, dans lequel j'ai mis toutes mes Pokéballs, et quitte le dortoir Voltali accompagné de mon starter.

« -Respectez-la, honorez-la, notre grande et magnifique Conchita ♪ ... »

Après quelques minutes de marche, j'arrive à la soirée pile au moment où Elisabeth Snow a terminé son discours. Au moins, je n'aurai pas à trépigner sur place en attendant de pouvoir me jeter sur le buffet. Faisant tourner la hache dans ma main droite, je me dirige vers le buffet, avec un grand, très grand, sourire sur le visage, Oz sur l'épaule. J'attrape aussitôt une poignée de ships, que j'avale net.

« -... Tous ceux tentant la trahison, goûteront à l'amertume de leur sanction ♫  »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Shouhei Yamasaki
Shouhei Yamasaki
Région d'origine : Kanto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 136
Points d'Expériences : 3
Nouveau Membre
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Dim 18 Oct - 16:42

Event #1 : Halloween 2015. 1445180930-rpnarrhallo2

C’était exagéré. En fait, n’importe quelle tenue aurait été exagérée à ses yeux. Pourquoi n’avait-il pas simplement porté ses vêtements habituels ? Halloween était sans doute le seul moment pendant lequel il pouvait garder ses fringues normales et passer incognito. Mais non, il avait tenu à perpétrer une tradition dans sa famille et à se déguiser.

« - Ne bouge pas… Rah, mais Blaze, arrête ! »

L’Absol n’avait pas l’air d’humeur à se laisser embêter. En même temps, quelle fête d’humain, ça ! Se déguiser en espérant faire « peur » alors qu’on avait plutôt l’air ridicule… C’étaient bien les humains de faire ça. Enfin, Narr supposait que la petite bête blanche et pelucheuse pensait cela. Il termina de lui accrocher sa petite cape de vampire – qu’il avait cousu lui-même, comme le costume de Dotty et la petite couverture de l’œuf –, et se redressa. Le Mime Jr était paré d’une minuscule tenue de « jester », de bouffon, de fou, de joker, bref, quelque chose qui lui correspondait parfaitement. Tandis que Narr… Eh bien, le Performer avait choisi.

Il était une sorcière.

Il se regarda dans son miroir à pieds et soupira. Ouais… Peut-être pas le plus approprié, pourtant, il avait vraiment tenu à être dans cette tenue. Il portait son chapeau à large bords, accompagné d’un haut noir, et d’une petite jupe. Oui, une jupe. Qui avait dit qu’il n’avait pas le droit de se travestir ? Pour finir le look, il avait des stockings rayées noir et orange à une jambe, noir et violet à l’autre, et des bottes au genou. Il releva sa main, dans laquelle se trouvait une baguette magique. Un petit bâton orné d’une étoile et de quelques rubans. Vraiment ridicule, mais il voulait ensorceler – pour de faux – les gens avec ses pouvoirs magiques… Bref, des trucs d’Halloween, quoi.

« - Allez, les gars. On y va. »

Il posa soigneusement l’œuf dans sa couverture attachée autour de lui pour le transporter facilement, puis se mit en route, suivi de ses deux amis. Et une fois arrivé, le discours de la directrice passé, et les gens commençant à s’éparpiller, Narr regarda autour de lui. Il devait se sociabiliser… Se sociabiliser, bon sang ! Il n’était pas venu ici pour simplement se réfugier auprès des rares personnes qui lui parlaient. Et puis, il y avait de grandes chances qu’on le prenne pour une fille… Ca pouvait être marrant. Aller, il irait parler au premier ou à la première qu’il verrait !

Il tourna un peu les yeux, et arrêta son regard sur quelqu’un posé contre un poteau. Ouais, ça ferait l’affaire. Il avait des airs de vampires venu d’un autre temps, alors ça pouvait fonctionner. En baissant les yeux, il remarqua une canne. Ah, c’était donc ça… Il avait bien entendu quelqu’un dire « Non mais c’est quoi ce taré avec sa canne qui frappe tout le monde ? Il sait pas dire « Pardon » ou quoi ? ». En espérant qu’il ne s’en prenne pas un coup.

« - Bon. Dotty, Blaze, je vous autorise à aller où vous voulez, mais revenez me voir. »

De toute façon, c’était trop tard. Le Mime Jr était parti à la recherche de gens à embêter. Ne restait plus que Blaze, un peu blasé, qui suivait son Dresseur se diriger vers le garçon en vampire. Aller… C’était Halloween, il fallait jouer le jeu.

« - Est-ce que les vampires sont sensibles à la magie ? Je peux te jeter un sort, pour voir ? » dit-il en agitant doucement sa petite baguette magique.

C’était ridicule… Mais il était nul en relations sociales ! Il fallait bien commencer par quelque chose, non ? … Non ? …


Spoiler:
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015. 1537372859-miniat-6-x-131
"This is the moment that makes it all worthwhile."
Calliope Pryde
Calliope Pryde
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Adulte Médecin Débutante
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Dim 18 Oct - 18:22


Halloween

feat all

Aurait-elle cru qu’elle aurait mis autant d’intérêt dans ce genre d’événement… ? Non. Et pourtant, Calliope prenait très à cœur cette fête d’Halloween. Et la raison était simple, c’était parce que cela lui occupait grandement l’esprit. Perturbée, l’adolescente ne cessait de penser à Leo et à la rumeur qui courait à son sujet. Elle n’avait pas encore eu le courage de venir le voir, de lui parler de ce problème et surtout, de se montrer présente pour le soutenir. Elle n’avait plus de contact avec le blond depuis qu’elle lui avait confié Akwakwak et la rouquine n’osait même pas lui envoyer un seul message. Elle avait bien essayé de prendre des nouvelles par l’intermédiaire d’autres personnes, notamment Cael. Mais cela restait délicat et elle n’allait pas trop loin dans la discussion pour éviter le mal être qui aurait pu s’installer. Elle ne voulait pas perdre ses amis bêtement, alors elle se laissait couler dans son silence, s’imaginant parfois le pire. A présent occupée, elle ne prêtait plus vraiment d’attention à tout cela. Pour elle, il était primordial de trouver un costume adéquat pour Halloween afin de s’amuser un petit peu. L’année dernière, elle s’était contentée de peu, préférant encore et toujours la discrétion. Cependant, pour cette fois, la préfète avait décidé de faire les choses autrement.

C’est donc au centre commercial qu’elle avait passé une après-midi entière à la recherche d’un déguisement. Il y avait l’habituelle citrouille ou les fameuses dents de vampire. Des classiques qui exaspéraient la demoiselle, préférant largement faire dans l’originalité. Et quand elle tombait face à cette vitrine, son regard ne pouvait plus quitter la belle tenue blanche cassée qui était exposée. Elle s’imaginait un instant en train de la porter, tout juste ajustée à sa taille, épousant alors à la perfection les formes de son corps. Un rêve devenu réalité puisque Callie était entrée à l’intérieur de la boutique pour aquérir cette merveille. La vendeuse avait été relativement gentille avec elle, n’hésitant pas à la conseiller et à l’aider pour adapter la robe. Devant le miroir, l’adolescente s’admirait et se projetait déjà pour la suite de son accoutrement, les idées fusant de part et d’autre de son esprit. Oui, une rose ici. Et peut-être là. Mais alors, quelle coiffure ? Quel maquillage ? Elle le savait. Et partait à la quête  de ce qui lui manquait.

De retour à l’académie, Calliope n’avait qu’une hâte : confectionner son costume. Elle avait tout ce qu’il lui faillait pour le terminer et elle comptait bien s’y mettre maintenant. Tout d’abord, elle avait griffonné un petit croquis, certes, de mauvaise qualité mais suffisant pour garder en mémoire ce qu’elle avait en tête. Accroché au-dessus de son bureau, elle gardait toujours un œil sur son modèle avec un petit sourire aux lèvres. Habile de ses mains, elle prenait ses cheveux pour les séparer en deux et de façon équitable. Elle avait dans l’optique de faire deux couettes hautes, les nouant à l’aide d’un ruban long de la même couleur que sa robe mais aussi âbimé. Quelques mèches tombaient le long de son visage et sa frange tombait juste au-dessus de ses yeux. Parfait. Il ne manquait plus que les lentilles de couleur ciel et le maquillage autour de ses yeux pour les faire ressortir ainsi que sur ses lèvres pour laisser les autres penser qu’elles étaient cousues entre elles. Callie n’avait pas besoin d’éclaircir son teint, son visage faisait déjà l’effet d’une petite poupée en porcelaine. Sa peau était cette fois-ci un avantage et elle en était bien heureuse. Très bien… Pour la coiffure et le maquillage, la rouquine était au top, bien qu’un petit détail attirait son attention : pourquoi ne pas teindre sa chevelure ? A réfléchir.

Le jour suivant, Callie se penchait cette fois-ci sur les accessoires de son déguisement. Elle avait acheté un parapluie peu cher, retirant sans regret ce tissu pour laisser à nue les baleines. Ces tiges articulées faisaient penser aux pattes d’une grande araignée, de quoi faire frissonner plus d’une personne, notamment les filles. Sauf qu’aux yeux de l’adolescente, cela ne suffisait pas. Afin d’agrémenter le parapluie, elle avait noué au sommet une corde, laissant y pendre un ours en peluche en mauvais état. Brr… Elle en frissonnait elle-même de peur. Comment avait-elle pu avoir cette pensée-là ?! C’était Halloween, il fallait bien faire sensation et ne pas montrer le même visage : celle de la Callie toute douce.  Bon, elle y attachait quand même un nœud à l’aide d’un ruban plus épais que ceux qu’ils y auraient dans ses cheveux. Voilà, il était très bien ainsi. En faire trop ne serait que de le surcharger inutilement.

Tout était donc près et le jour J arrivait bien plus rapidement que prévu. Le soir, avant que la cérémonie ne débute, Calliope était dans son dortoir, enfermée dans sa chambre. Sous aucun prétexte, elle ne voulait être dérangée, s’attardant pour enfiler son déguisement car il y avait beaucoup à faire. Timoty avait eu la gentillesse de lui donner les plantes qu’elle avait besoin pour cette soirée. La robe et les bottes longues enfilées, Hana tirait doucement sur les lacets qui se trouvaient dans le dos de la jeune femme grâce à Tarsal qui la faisait l’éviter. Oui car Fragilady est un peu petite pour atteindre le dos de sa dresseuse, notamment à cause de l’armature pour faire gonfler sa robe. Cette crinoline dépassait assez pour qu’elle soit visible, laissant la possibilité à Happy d’y accrocher les roses et les ronces autour. Bien évidemment, il faillait que celui-ci se pique la patte, beuglant au loin son atroce souffrance. Callie indifférente le laissait, s’attardant cette fois-ci à sa chevelure qu’elle avait donc teint en rouge. Le maquillage se faisait rapidement ainsi que la mise en place des lentilles. Voilà, elle était prête. Enfin, presque ! Avant de partir, elle enfilait ses gants en dentelles, attrapait son parapluie et faisait appel à …


_ Nagini… Toujours d’accord pour m’accompagner à cette soirée ? J’espère que nous allons faire sensation. Du moins, si on arrive à nous reconnaître. Riait doucement Calliope.



Pour l’occasion, Seviper avait accepté de se laisser maquiller elle aussi. Le violet avait totalement disparu, elle faisait bien plus sombre ; et le jaune avait été remplacé par un gris argenté. Un duo sympathique aux yeux de notre préfète qui sortait à présent de sa chambre, sous l’œil admiratif de ses camarades en train de lâcher des exclamations. La cérémonie se déroulait dans le réfectoire mais Calliope arrivait bien en retard. Le discours d’Elisabeth était terminé et chacun semblait être occupé. En entrant, la demoiselle méconnaissable posait son regard un peu partout, se demandant si elle-même, elle pourrait reconnaître ses amis. Ses yeux repéraient finalement Aaron, déjà occupé avec une fille. Bon, tant pis. Peut-être que quelqu’un viendrait à sa rencontre ? A moins que Nagini n’effraie de trop… Dans un coin, parapluie sur l'épaule, la rouquin continuait son analyse.


Informations :
 

fiche © Miss Yellow



_________________
Hanaë Hawkins
Hanaë Hawkins
Région d'origine : Kanto
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 316
Points d'Expériences : 217
Coordinateur Performer
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Dim 18 Oct - 19:03
Fête d'Halloween, fête d'Halloween ! Une célébration made in Lansat de ce jour heureux – c'est ce qu'on dit ici – célébrant à la base les défunts et esprits en tous genres. Ces jours rappelaient à Hanaë de beaux souvenirs annuels à la Lavanville, lorsque les enfants de la petite bourgade se rassemblaient entre eux, dans une pièce close et obscure pour s'y raconter leurs histoires les plus terrifiantes. Malade ou non, jamais Hanaë n'avait raté une seule de ces soirées. Elle les considérait coe sacrées. Et d'ailleurs, même Nox y venait à chaque fois ; raison de plus pour y assister. Mais qui pouvait lui certifier que ce sera pareil, ici ? Apparemment, les coutumes de la Pokémon Community étaient plus guillerettes, par rapport à celle de la villes des morts. Premier élément perturbateur de la fête, en somme. Pourtant, la coordinatrice voulait impérativement y aller, dans l'espoir d'y croiser Nox ou même pour tourmenter ces pauvres trouillards égarés qui se déguiseront probablement tous en sorcières et en fantômes, voire en zombie pour les plus patients d'entre eux. Ah ! Que de peu d'originalité.

Hanaë, elle, opta pour un look qui lui était bien plus familier, mais surtout plus effrayants que ces costumes pittoresques à peine capables de faire peur à un enfant de bas âge. En effet, la demoiselle avait dores et déjà préparé son costume à l'avance, et ce dans l'unique but de pouvoir lui apporter tranquillement les finitions qu'il méritait. Ce costume comportait un long yukata d'un violet pâle et fantômatique, la grande obi noire qui allait avec, les collants-cuisse de soie noire, les okobo, un masque d'oni aux détails à la fois stupéfiants et effrayants puis le typique katana en acier pur mais qu'elle faisait pourtant passer pour scellé afin qu'on ne lui prenne pas. La miss n'eût plus qu'à acheter le nécessaire pour faire pâlir provisoirement ses cheveux, soit tout le nécessaire à teinture. Tout avait été prêt plusieurs jours avant que la fête ne débute. Il y en avait cependant une qui n'était pas prête, chez les Mentali. « Le comble du comble » disaient les pies. Il s'agissait de la colocataire dépressive de Hanaë, Marie Uana. Depuis combien de temps est-ce que la miss aux cheveux d'argent était-elle dans cet état ? Bien trop. Au lieu de se lamenter sur son sort et de penser au suicide, peut-être qu'elle devrait se remettre de ses émotions... en s'intégrant par exemple. Et puis, une fille comme elle, ce n'est pas comme si qu'elle n'allait pas pouvoir en briser, des cœurs de fantômes. Rien de tel qu'un peu de méchanceté gratuite pour se remettre les idées en place.

La veille d'Halloween, Hanaë patienta dans la chambre jusqu'à ce que la dépressive décide de la quitter. En allant en ville il y a peu, la rouge avait acheté quelques affaires supplémentaires. Enfin... Autant dire un costume supplémentaire, plus mignon mais banal histoire qu'on ne lui vole pas la vedette. Un costume de sorcière, en somme. Et pendant qu'elle s'attela à sortir les diverses pièces de l'habit des boîtes en carton cachées sous son lit, Hanaë pria Feitan de chaparder le contenu de la garde-robe de Marie, peu importe comment. C'est donc avec douceur et subtilité – loin de là – que l'Osselait chromatique ouvrit l'armoire en grand avant de bordir à la barre d'acier fin qui suspendant les habits en l'air. Il s'y acharna pendant quelques instants jusqu'à la faire tomber bruyamment. Une fois les habits au sol, Feitan les ramassa pour ensuite les expatrier aux endroits les plus improbables du dortoir, comme dans le four de Melty Potts, dans les toilettes – qui finirent évidemment bouchés – mais aussi dans les bouches d'aération. Peut-être qu'une mère Rattata viendra y faire son nid, avec un peu de chance. Et enfin, pour couronner le tout, Hanaë remit la barre horizontale en place et y accrocha le costume de sorcière avant de refermer l'armoire et de se poster sur son lit comme si de rien était. Quelle que sera la réaction de sa colocataire, elle promettait d'être des plus marrantes.

Le lendemain enfin arrivé, Hanaë fut assez matinale pour emprunter les douches en première. L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Puis elle se pomponna, enfila son costume et empoigna son arme pseudo factice avant d'emporter deux Pokéballs qu'elle glissa discrètement sous la grande obi noire. Parmi elles, une vide et une contenant un Pokémon, puisque Feitan était de sortie tandis que Karuto préférait rester à l'intérieur. Mais avant de partir, elle se rappela d'un détail particulièrement important. Elle fouilla rapidement ses effets personnels, sortant aussitôt une petite boîte circulaire de nulle part. Elle en ôta le couvercle ; on put alors y voir une sorte de pâte rouge qu'elle titilla avec son index. Une fois celui-ci assez coloré, elle s'abaissant au niveau de son starter et commença à lui peindre quelques motifs tribaux sur le corps. Si Feitan avait voulu être recouvert de véritable sang, alors Hanaë lui refusa aussitôt cette faveur, ne souhaitant guère que son favori empeste le meurtre durant cette petite fête « conviviale ».

– Nous sommes définitivement prêts.

Elle se lava alors les mains pour en retirer les quelques restes de pâte, fignola rapidement son propre maquillage pour donner un teint cadavérique à sa peau, patienta de longs instants, recouvra son visage de son masque puis s'en alla, avançant simplement vers le réfectoire sur un rythe modéré, tandis que toutes les Mentali un peu trop sensibles s'écartèrent de son chemin. Enfin arriva-t-elle sur les lieux, prête à participer – ou non, qui sait ? – aux festivités. Et, comme prévu, la plupart des élèves portaient des costumes on ne peut plus banals. Au moins, Hanaë se disait qu'il lui sera facile de retrouver son jumeau au cœur de cette masse impopulaire. Ce ne fut malheureusement pas le cas. Mais où était-il donc ? Elle demanda alors à Feitan s'il ne l'avait pas aperçu. L'Osselait secoua lentement la tête de droite à gauche en guise de négation. Rien de rien, si ce ne sont des élèves prenant plaisirs à être ensemble. Ennuyée, elle glissa son arme sous son obi et passa à proximité d'une table proposant quelques sucreries. Céder ou ne pas céder ? Au final, elle préféra jeter son regard sur un gamin – visuellement, c'était un gamin – avec une fausse hache entre les mains. Amusant. Il ressemblait trait pour trait – et surtout « mental pour mental », ce goinfre – à l'élève que Nox avait décrit un jour. Benji Latrucvi, quelque chose dans le genre. Une cible facile, selon le Noctali.

Hanaë glissa donc dans le dos de l'heureux morfale avec la discrétion d'un Absol et la fourberie d'un Zoroark puis attendit le bon moment pour signaler sa présence, soit quand le garçon se jeta sur un élément précis du buffet. À ce moment là, la yokai masquée dégaina sa lame, trancha l'air jusqu'au bol de chips, puis fit passer le tranchant du sabre non loin du revers de la main du pauvre garçon. N'oublions évidemment pas l'ambiance, soit un soupir rauque de discontinu non loin de l'oreille du gamin à la hache. Amusant.

HRP:
 

_________________



Personnage le plus exécrable
Rodrigue Miles
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Dim 18 Oct - 19:35
- Lixy, arrête de rire et vient m'aider !

Le lionceau finit d'hoqueter puis sauta sur le bureau, s'approcha de son maître et l'aida à fixer une des « oreilles » de son costume. Ils étaient déjà en retard, et ce n'était pas près d'être terminé. Le blond soupira. Pourquoi de tout les costumes qu'il avait demandé à ses parents, ceux-ci lui avaient envoyé la créature des marais ? D'accord, c'était le plus réussi qu'il ait eu, mais il fallait tellement de temps pour le mettre. Sans compter le maquillage.... AH IL AVAIT ZAPPE LE MAQUILLAGE ! Le scientifique se précipita sur un tiroir et en tira ce qu'il avait acheté quelques jours avant. Bon, on repassait les yeux, la bouche, rhan non pas tant que ça... Heureusement que le film sur le reste de son visage était résistant.

Plus qu'à finir la tenue : les gants-manches palmés et griffus qui remontaient jusqu'aux épaules, cachées par le long manteau à chaînes déchiré, le pantalon noir esquinté et les bottes noires. Parfait ! Rodrigue se regarda dans le miroir. Lentilles rouges, contours du regard barbouillés au noir, lèvres vertes avec le reste du visage couvert d'un simili-écailles couleur glaise, tout comme ses manches il était vraiment méconnaissable. Rajoutez les immenses oreilles-branchies et la crête du même acabit et il faisait une créature d'horreur à n'en point douter.

Le Dresseur se détourna et tapota la tête de Tropius et souriant avec regret : trop volumineux, le Pokémon allait passer la soirée dans sa ball et n'aurait même pas de déguisement. Lixy, quant à lui avait reçu des petites canines et une cape et se promenait en sautillant partout, se prenant pour un vampire. Halloween s'annonçait diablement drôle cette année. Sans plus perdre de temps, le Phyllali se hâta avec d'autres élèves pressés vers le réfectoire où les festivités allaient commencer. Il fixa son dernier accessoire : un longue langue noire qu'il pourrait retirer le temps de se restaurer.

Bon ça allait, il n'était pas très en retard puisqu'il put entendre le discours de la directrice. Bon ben à l'assaut ! La créature se dirigea vers le buffet, sachant pertinemment que Lixy n'attendant que ça. Il préleva quelques friandises au chocolat pour plus tard et laissa le lionceau-vampire faire ses emplettes de nourriture avant de repartir déambuler dans la foule. Il y avait de tout comme déguisement et même les profs s'étaient prêtés au jeu !

Quant à ceux qui se demanderaient d'où venait la tenue du blond, et bien de ses parents, sa mère adorant coudre et réaliser des costumes, l'adolescent avait toujours eu une nouvelle tenue pour Halloween et Noël, l'une fantaisiste, l'autre nettement plus sérieuse. Il n'aimait pas plus que ça ces fêtes, mais se joignait volontiers aux divertissements, tout en profitant pour s'en mettre toujours plein la panse. Cette fois, à l'académie, ça s'annonçait d'autant plus drôle vu qu'il avait du monde pour en profiter avec lui. Il tourna la tête à droite et à gauche, à la recherche de Max, Cael ou encore Aaron, voire n'importe quel élève qu'il avait pu croiser. Après tout c'était une occasion de tisser des liens et de s'amuser, non ?

HRP:
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015. 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Event #1 : Halloween 2015. 10099080670932_roooodyyyychouuuu
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 57
Jetons : 8599
Points d'Expériences : 1678
Todresseur Stratège
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Dim 18 Oct - 22:58
Ce soir, j’allais vivre la fête la plus atroce qui puisse exister… Halloween ! Comment était-il d’ailleurs possible que des gens prennent plaisir à célébrer des monstres imaginaires ? Tout cela me dépassait grandement. Et non, ce n’est pas juste parce que j’ai été traumatisé un soir d’Halloween ! Ce n’est qu’une coïncidence ! Coïncidence bien fortuite par ailleurs… Soit, je conçois que cela puisse jouer un rôle majeur dans ma répulsion à cette fête. Et que cela explique, ce pourquoi je reste enfermé dans ma chambre à chacune de ces soirées lugubres. Vous savez, la télé est un bon compagnon lorsqu’on ne veut pas écouter le bruit de la sonnette à la porte. Mais à Pokémon Community, je n’ai ni la chance d’avoir de sonnette, ni celle d’avoir de télé privée. Les couloirs sont bruyants alors que tout le monde s’affaire aux derniers préparatifs de son costume ou vient embêter son voisin pour avoir son avis sur ses chances avec la belle minette du dortoir d’à côté. Oui, les gens ont bien des choses à faire ce soir… Quant à moi, je suis là, dans ma chambre à attendre que le temps passe à balancer mes jambes dans le vide dans l’espoir que le temps passe plus rapidement. Si, encore, je pouvais rejoindre la télé du rez-de-chaussée pour voir les matchs, mais un torrent de monstres m’attend derrière cette porte. Oui, celle que je regarde maintenant avec peur qu’elle s’ouvre de manière impromptue. Je ne pensais pas avoir autant peur d’une poignée de porte dans ma vie…

Pourtant, ils ont l’air de franchement bien s’amuser dehors. Je les entends rire jusqu’ici et il paraitrait qu’une soirée a été organisée spécialement pour l’événement. En fait, c’est même une tradition depuis la création de l’établissement je crois. C’est dans ce moment de faiblesse que décide d’intervenir mon starter, toujours aussi jovial. Il porte une tenue de sorcier très sombre, au chapeau extravagant de grand magicien et à la baguette magique aux pouvoirs dévastateurs. Oui, tout cet attirail le rend encore plus mignon que d’habitude. Je m’amuse à prendre un stylo et à lui dessiner de ma main experte, le plus bel éclair que je connaisse, sur le front. Avec ça, il aura tout l’air du parfait sorcier, fraichement promu. Mais ce n’est pas vraiment son costume qui m’inquiète, plutôt ce qu’il tient dans ses pattounnes. Je prends le tout et le pose sur mes genoux pour mieux pouvoir l’examiner. Un habit après l’autre, je commence à comprendre là où il veut en venir. Forcément, j’aurais dû m’attendre à ce que lui ne souhaite pas passer sa soirée enfermé dans un placard comme moi. Et bien sûr, il ne pouvait pas non plus partir seul à la fête, sans être accompagné de son dresseur…

-Kaiminus, je suis sincèrement désolé, mais je ne peux pas venir… C’est plus fort que moi. J’ai plus peur de ce qui se cache derrière cette porte que du plus flippant des Pokémons spectre.

Là-dessus, j’étais franco. Que du vrai. Je préférais vivre la fin du monde que de voir tous ces monstres derrière la porte. Pas question de mettre un pied dehors, même si cela me fendait le cœur d’obliger, en conclusion, à Kaiminus de rester. Surtout qu’il avait pensé à tout, visiblement. Que ce soit les costumes ou même une grosse citrouille qu’il pourrait remplir de bonbons. J’étais tellement triste de devoir lui briser ses rêves du soir. Ses petits yeux scintillants dans les miens… Ses pupilles dilatées et implorantes… Raaah !!! Je ne pouvais pas le laisser dans cet état, mon code moral me forçait à accepter alors que mes lèvres se démenaient pour rester closes. Un combat en vain, dont l’issue était certaine et gagnée d’avance pour le caïman rose.

-C’est bon, je vais me préparer et on y va.

J’attrapais le costume qu’il m’avait si gentiment offert et me précipitais dans la salle de bain mécontent. Je versais des larmes rien qu’à l’idée de sortir mais me déshabillait pour le changement de tenue. J’enfilais un jean moulant noir, auquel j’accrochais une ceinture avec une queue de chat. Un nouveau t-shirt stretch noir, le col assez large mais pas trop… Genre, juste comme il faut. Des chaussettes noires, par-dessus lesquelles, de belles bottes aux griffes en plastique acérées viennent s’ajouter. Un peu de liner noir autour de mes yeux, quelques moustaches du même type et une paire d’oreilles pour la tête,… Il ne me manquait plus qu’à mettre les gants aux griffes poilues pour terminer le déguisement. J’avais cessé de pleurer lorsque j’avais dû mettre le liner mais là, j’hésitais entre me trouver trop mignon ou trop pathétique devant la glace. Je prenais ma queue d’une patte et de l’autre, je venais faire un signe d’idol en miaulant, avec un clin d’œil. Oui, j’étais définitivement pathétique… Mais qu’est-ce que j’aimais être costumé ainsi. Un gentil petit chat noir, qui ne ferait pas de mal à une mouche et qui serait bientôt entouré des pires atrocités que cette planète ait compté.

Je sortais de la salle de bain pour voir Kaiminus en train de se reluquer dans différentes poses épiques de magicien des ténèbres. Tel dresseur… Tel Pokémon… Au moins, je ne serais pas le seul à me ridiculiser. J’espérais que je trouvais au moins un peu de plaisir dans cette souffrance indescriptible. Par exemple, celle de revoir des têtes que j’avais pu croiser dans l’académie depuis mon arrivée. Ça, ce serait sympa. Le magicien grimpa sur mon épaule et avec force et tremblement, j’ouvris la porte des secrets… Euh, du couloir. Comme je m’y attendais, ma première réaction fut celle d’un recul. Les monstres pullulaient et courraient dans tous les sens. Mes yeux roulaient dans leurs orbites et ce fut la baffe de Kaiminus qui me les remit en place. Pfffiouuu, c’est moi ou il fait super chaud d’un coup. Quelqu’un n’aurait-il pas un bac de glaçon, s’il vous plait ? Non, bon bah pas le choix, faut que j’avance. Un pas hésitant marqua ma perte. Dans la minute qui suivait, un second vient le rejoindre et je me retrouvais officiellement dans le couloir. C’est –à-dire, dans la zone de non-retour, celle de tous les dangers. Trop tard, je ne pouvais faire marche arrière, il fallait aller de l’avant. Et vite avant que quelqu’un ne vienne vers moi. Mon pas se fit machinal et sans regarder autour de moi, je fus bientôt à la salle où se déroulait la fête.

Le stress, qui s’était emparé de moi, retombait. Finalement, ce n’était pas si méchant que ça Halloween. Suffisait de ne pas regarder ce qui nous entourait pour se sentir d’un seul coup, vraiment mieux. La fête se déroulait au réfectoire et la directrice venait de terminer son discours quand j’étais entré. Tout ça me donnait l’impression d’une fête traditionnelle. Pas de mauvaises farces, ni d’araignées qui rôdent,… La zone semblait sûre, je pouvais m’y avancer un peu plus sereinement. Pourtant, je me retrouvais rapidement accolé à un mur, pris d’une crise d’angoisse en apercevant les costumes des uns et des autres. C’est là, que Kaiminus se décida pour m’abandonner et rejoindre un groupe qui s’était formé autour du buffet. Buffet, qui selon lui, devait être hors de portée de ma capacité de mouvement. Mais je ne pouvais pas non plus rester indéfiniment collé contre ce mur, il me fallait une échappatoire… Et vite ! Une du type qui vous oblige à être concentré et qui me fasse oublier cet endroit. Mais oui, la piste de danse ! Voilà une solution convenable ! Encore faut-il avoir un partenaire et dans tous ces costumes flippants, je n’arrive pas à discerner mes amis du lot. Grrr… Pourquoi m’as-tu abandonné Kaiminus ?! Mais que vois-je ? Serait-ce ma porte de sortie ? Une jeune fille rousse tenant un drôle de parapluie. D’ici, je ne voyais pas trop son visage mais elle ne me paraissait pas trop effrayante. Hop, je me lance ! D’un pas félin, je viens aux abords de cette demoiselle et de ma papatte vient lui proposer ma main.

-Enchanté demoiselle, accorderiez-vous cette danse à un pauvre chat égaré ?

Derrière cette belle phrase se cachait tous mes espoirs d’être libéré des autres créatures ornant mon malheureux panoramique. Montre-toi fort et confiant, il ne faut pas qu’elle voit que tu es son seul espoir.

HRP ::
 
Merrizu Hiyouka
Merrizu Hiyouka
Région d'origine : kanto
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 440
Points d'Expériences : 308
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Lun 19 Oct - 0:15

C’était le soir, il était environ 20h23 et je n’étais toujours pas prête pour cette fameuse soirée ! Arf ! Mais c’est la première fois que je fais une soirée et que je fête Halloween, en même temps une fête pour célébré les morts et les monstres ce n’est pas commun, dans ma petite île il n’y avait pas tout ça ! Et si un vrai monstre c’était cacher parmi nous, qu’il avait pris la place d’un autre étudiant pour tous nous avoir ?! Je dois y allez pour tous nous sauver ! Oui je vais venir et veiller sur la sécurité de tout le monde, je leurs dois bien ça ! […]

Bon, du coup je dois me déguiser pour passer inaperçu hum je ne sais pas quoi faire… enfin j’avais demandé un costume de ninja à ma mère mais visiblement je n’ai rien reçu, dommage…je vais devoir venir sans rien… bon bah je vais prendre une douche et je verrai plus tard !

(Bon bah elle est partit a la douche donc je vais prendre le relai, pendant que Merrizu était en train de se laver ces amis eux, avaient décidé de lui faire une farce. En effet le costume qu’elle avait demandé à sa mère était bien arrivé maiiiiis, Crash et Flamiche avait caché le fameux coli et en avais préparé un autre, un costume de quoi me demandez-vous ? Et bien vous le verrez bien assez tôt héhé ! Bref ils mirent le colis maison dans le sac de la jeune dresseuse et se remirent a leurs place comme si de rien n’étais. Et, ah je l’entends arriver je vous la rends !)

Merci bien ! Hum, donc me voilà prête à partir, il ne me reste plus qu’à faire mes affaires, Bah j’ai juste besoin de mon sac et…tiens il est étrangement lourd, boarf pas grave ! Bref j’ai juste besoin de mon sac et d’une batte de baseball pourquoi me diriez-vous ?  Bah pour protégé les gens, pourquoi ? CAR JE SUIS LA JUSTICE ! *Tousse* Hum bref ! Parce que je dois protéger les gens si un monstre décide de les prendre pour cible !

- Et  vous les amis vous vous déguisez ?
- Saaaaa ! *souris*
- Feu. *souris majestueusement aussi*

En effet eux aussi avaient voulu jouer le jeu, mon petit Salamèche à décider d’être un Osselait et mon Feunard, d’être Sonic. Ils étaient si mignons tous les deux ! Bon bref je dois me dépêcher d’être à cette soirée, peut-être y avait-il déjà des victimes !

Bon me voici enfin devant cette fameuse porte, celle qui me mènera a ce lieu de fête, de bonheur mais aussi bien de stresse et de monstres, qui sais ! Je tirai légèrement sur la porte pour pouvoir entré, le discours été déjà entamer, je dois me bouger ! Mais ma petite salamandre me mordilla légèrement la main comme pour m’interpeler. Que pouvait-il bien vouloir me dire à ce moment-ci ? Il me montra mon sac, monta sur mon épaule et en sorti un colis, oh ils m’ont préparé un costume ?  J’ai vraiment de la chance de les avoir, et grâce à eux je vais pouvoir pa…. Oh waiiit. Sérieusement ?... Un costume de lapin rose ?...

-Fla ?  *fais une mine toute triste*

Arf je ne peux pas lui résister mais quand  même… un lapin rose, UN FOUTU COSTUME DE LAPIN ROSE ?! Le discours était maintenant bien entamer je devais vite entrer sinon je serai trop en retard et on risquera de ne pas vouloir me laisser entrer, grrr soit…je mis ce…truc en ronchonnant, pris ma batte et la rangea dans mon costume et poussa les portes en pleins discours dans un gros fracas.

- OUF ! Me voici !

Hm…bref je vais donc me cacher…

HRP:
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015. 32108811

Nous sommes tous un peu fou ! A différents degrés et de différentes manières mais chacun cultive sa folie avec soin. La mienne? Elle prend grand soin de moi. <3
 狂気が私の唯一の友人です!
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Lun 19 Oct - 9:12
L'Ipok sonna vingt heures. C'était l'heure. Tu redressas légèrement le grand chapeau noir d'encre aux bords couleur noisette pour laisser plus facilement le masque en forme de tête de squelette, dont les traits avaient été dessiné de sorte qu'il se rapprochent le plus d'un crâne humain ordinaire, à l'exception près que les quelques espaces visibles ne montraient rien d'autre que du noir, un noir causé par une cagoule qui te recouvrait finement l'œil droit et la bouche, ne t'empêchant pas de parler ou de respirer, mais qui te couvrait la vue de ce même oeil, heureusement que du côté de l'oeil gauche, un trou, décoré d'une belle cassure autour de ce dernier comme pour dire que tu cherchais à quitter ce corps squelettique qui était tien, te permettait encore de voir encore où tu allais et ce qui t'entourait, et tu déplias ensuite le grand col de la veste du même noir que le chapeau, t'assurant au passage que rien ne venait détruire le costume. Ton écharpe esquissa un léger mouvement et fit vibrer l'espèce de collier en faux or accroché à ton cou, bougeant du même cou les quelques plis du T-shirt à rayures jaune et beige. Tu fis alors remonter ce dit haut et fit à son tour bouger ton pantalon, un grand jean, si l'on pouvait désigner ce bas noir ainsi, datant de la vieille époque, et fit paraître un peu plus les bottes de marins noires, quant à elles décorés à la manière des pirates.

Assuré que tout était bien en place, tu soufflas un coup et attrapa de tes mains recouvert de gants à manches longues la grosse carabine chargés de bonbons que tu avais reçu il y a peu et l'accrocha à ton épaule droite à l'aide de la lanière qui y avait été ajouté. Tu pivotas vers ta porte et te stoppa juste devant, lançant un mouvement de ta main gauche à ce qui se trouvait dans ton dos. Des mouvements se firent alors entendre, et la seconde suivante, Queen, un cache-oeil sur son visage, te sourit, parvenue sur ton épaule libre et prête à te suivre. Derrière toi attendait un autre de tes compagnons, Freed. Son poids, revenu à la normale depuis son évo, l'avait obligé à devoir désormais te suivre en se déplaçant par lui-même. Pris de jalousie envers le type électrique, il ne se gêna pas pour le faire savoir à la Négapi qui lui rendit par un sourire enjoué … Ce qui ne fit que rendre l'Ymphect plus jaloux encore. En tout cas, cela ne t'empêcha pas de te mettre en route, quittant ta chambre pour te rendre au réfectoire, seul. Ton nouveau colocataire, ce cher Narr, qui t'avait rejoint depuis le renvoi définitif de Ryan, t'avait devancé. De ce fait, tu te retrouvais à quitter seul aux côtés de tes compagnons les lieux. La plupart des Noctalis avaient suivi le mouvement avant toi, et tu ne croisas pas âme qui vive dans le dortoir, le passant dans un silence lugubre. Deux-trois toux aigus te fit comprendre que certains avaient préféré resté plutôt que d'aller profiter de la fête. Mais cela, tu t'en fichais royalement. Toi tu y allais. C'est tout ce qui comptait. Et, quittant enfin le dortoir dans ce long silence imperturbable, tu les jetas au fin fond de ta mémoire et te préoccupa de ta destination.

Les couloirs étaient tout aussi vides que le dortoir, tout aussi, obscurs et lugubres. On entendait cependant du bruit, provenant du réfectoire, en tout sens, ce qui rendit le chemin moins effrayant. Petit à petit, le bruit monta en puissance, jusqu'à devenir assez fort pour te faire comprendre que tu était arrivé. Les lumières du bâtiment parurent à ton regard, et la porte principale se dévoila à toi. Tu y vins discrètement mais normalement, et attendit un instant, en profitant pour souffler un long coup. Il y avait forcément eu un discours de la part de la directrice, mais tu l'avais assurément raté. Bouah, tu n'y portais aucun intérêt. Et puis il était facilement devinable : un rappel explicite des règles de bienséances, puis un petit mot joyeux pour lâcher les élèves et les laisser tranquillement profiter de la soirée. Alors l'écouter relevait de l'inutilité, en tout cas pour toi. Tu devais d'ailleurs être le seul dans ce cas, puisque tu étais le dernier à être arrivé. Mais ce n'était pour te déplaire. Ainsi, personne ne viendrait te gêner dans l'entrée que tu avais prévu de faire.

Soufflant un long coup pour laisser sortir toutes tes hésitations, tu avanças tranquillement, pas à pas, vers la porte, faisant le plus de bruit possible même si tu te doutais que personne à l'intérieur ne t'entendait. Tu baissai ton chapeau pour cacher ton masque aux yeux de tous et poussai les deux grandes portes d'entrée dans le plus grand vacarme possible histoire de bien te faire remarquer. Tu fis quelques pas en avant, laissant l'air, devenu vent par le mouvement des portes, qui s'engouffrait à ton ouverture faire secouer avec force ton manteau obscur. Il te semblait qu'un silence avait pris place, mais tu n'avais pas l'envie de perdre du temps à le vérifier. Il te fallait enchaîner. Machinalement, tu attrapas ta grosse carabine et la laissa pointé vers le ciel, le tenant par le haut et le dessous avec tes paumes. Une seconde, deux secondes, trois secondes. Tu lâchas le haut et la fit basculer vers les élèves, l'arrêtant légèrement en avant pour viser au-dessus d'eux. Puis tu levas tes yeux vers eux. Nouveau silence pour toi. Puis tu souris, même si personne ne put le voir, et prépara ton tir.

YEEEEEEEEEEEEEEEEEAH !! crias-tu dans ta voix la plus virile possible.

Et tu appuyas sur la détente, éjectant une salve de bonbons qui se retrouvèrent propulsés au centre du réfectoire. La fête pouvait commencer.

HRP:
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015. 1466193127-s1

                         
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Lun 19 Oct - 12:31
Halloween... Surtout le 31 octobre pour lui et une date plus ou moins importante. Après tout c'était le jour de l'anniversaire de sa soeur... et le sien aussi. Il avait été pas mal affairé par la préparation de son costume. Assis sur son lit, il jetait de nombreux regards à Spike couché devant lui, observant le corps de son Pokémon. EH oui, pour cette journée il voulait se déguiser en Carcha-psychpathe. Ou en Spike si vous préférez. L'idée l'avait fait énormément rire et malgré le soupir de son dragon des sables c'est ce qu'il avait entreprit de faire. Ajustant l'espèce de mèche à clipser qu'il avait acheté quelques jours plus tôt, il tenta de se coiffer les cheveux. Pour une fois ils avaient plutôt l'air de bien vouloir se mettre comme il le voulait.
Une chemise d'un rouge sang, une cravate noire et une veste tout aussi sombre sur laquelle il avait collé des ailerons faits de cartons et peints. Bon au moins c'était pas mal ressemblant ! Il s'occupa juste encore de mettre ses lentilles de couleur jaunes et il était fin prêt. Ne restait plus qu'à préparer ceux qui l'accompagneraient. Prenant pinceau et les deux pots de peintures corporelles noir et blanches, il s'assit devant Spike.

-Allez mon grand c'est ton tour, bouge pas okay ?

Un grondement d'approbation et le garçon pouvait commencer son oeuvre. Le Carchacrok ne comprenait pas vraiment la raison de ce déguisement inutile ainsi que de participer à cette fête. Orren lui avait envie de sortir un peu, de s'aérer la tête. L'entraînement e son équipe allait bien, il avait rendu ses thèses, tout était parfait. Il pouvait bien s'accorder un peu de repos désormais non ? Arrêtant ses mouvements, il s'éloigna légèrement pour observer son dragon. Il avait non seulement l'air d'être la Mort en personne, mais en plus d'être un immense sadique ! Déjà que le Carchacrok pouvait facilement vous effrayer au naturel... eh bien là...
Le préfet eut un léger rire qui fit soupirer le type sol avant q'il ne se repose pour continuer d'attendre calmement. Il ferma ses yeux, semblant dormir. Le jeune homme se retourna pour regarder son équipe de dragons. Il y aurait bien des Pokémons qu'il pourrait prendre avec lui. Dans sa chambre régnait un bien trop grand calme, décidant de couper court à ce manque de bruit qui le gênait d'un seul coup, il se dirigea vers son Ipok et des enceintes auxquelles il était relié. Attrapant le petit appareil il commence à faire défiler les musiques avant d'en sélectionnant, augmentant outrageusement le volume.



Se mettant à chantonner il alla dans sa salle de bain pour prendre la dernière touche qu'il voulait ajouter à son costume : quelques gouttes de faux sang coulant de ses lèvres. Chose faites, il se tourna une nouvelle et dernière fois vers son équipe éparpillée dans sa chambre, ses lèvres étirées par un sourire carnassier qui avec tout les artifices sur lui le rendait assez perturbant à regarder. Il attrapa son sac, s'approchant de Spike pour en sortir une longue cape qu'il mit autour des épaules du Pokémon avant de rabattre la capuche sur sa tête. Et voilà un Dragon représentation de la Mort. L'autre Pokémon qui décida de l'accompagner fut Skoll. Il savait qu'il avait l'apparence allant avec le lieux et la dernière fois il n'était encore qu'un Malosse.
Coupant la musique, le dracologue sorti de sa chambre se mettant à parcourir le couloir pour sortir du dortoir tout ne croisant d'autres Voltalis sur son chemin. La plupart lui firent un bonjour discret de la main, tandis que d'autres qui n'avaient pas encore passé beaucoup de temps dans le dortoir étaient quelques peu intimidés par le préfet et les deux créatures peu rassurantes à ses côtés. Le Démolosse marchait bien à la hauteur de son dresseur, le pas fier et la tête levée. Spike marchait un peu en arrière, son imposante silhouette rendue encore plus sinistre par la longue cape noire. Et ceux qui tentaient de voir par dessous la capuche ne pouvaient que fixer un crâne de Carchhacrock qui les dévisageait de ses yeux jaunes. Il avait pris bien du temps pour comprendre les subtilités de la morphologie de son dragon et avait fait nombre de recherches avant d'arriver à ce résultat.

D'un pas tranquille, il arrive à la fin du discours du proviseur Snow. Quelque chose de simple en somme, voilà ce qui attendait les élèves et il s'en réjouissait. L'intrigue de l'an dernier ne l'avait pas passionné. Bon il fallait dire qu'il avait extrêmement changé depuis tout ce temps. Lui était étrangement excité par cette événement. Pourtant lui qui à la base n'aimait pas vraiment sortir et se êler aux autres, il avait envie de folies, de s'amuser, d'agir sans considérer les conséquences ou un possible lendemain.
Tandis que les élèves s'éparpillent en petits groupes, il commence à se rapprocher du buffet saluant au passage un Ginji qui avait vraiment l'air fou, encore plus avec toute cette nourriture à sa disposition. Prenant un morceau de tarte à la citrouille, le préfet mordit dedans en scrutant les gens aux alentours. Il cherchait sa soeur, ayant un petit cadeau pour elle, il serra alors la main sur son sac qui contenait le fameux cadeau.

Résumé:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Max Arago
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1691
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Lun 19 Oct - 13:21

Trick or Treat ?

Tout le monde

Halloween. Max n'avait jamais vraiment su quoi penser de cette fête qui prenait place chaque année un jour avant son anniversaire. Chaque année, elle avait vu les rues d'Illumis et avant de Romant-Sous-Bois se parer de rouge sang, d'orange et de noir. On voyait les allées se faire envahir de Pitrouille et Brocélôme. Les pokemons spectres sortaient de leurs cachettes et venait attaquer les pauvres mortels qu'ils étaient. Elle se rappelait des longues nuits à arpenter la capitale à la recherche de quelques friandises. Elle se rappelait des éclats de rire et de la joie. Mais cela fessait si longtemps qu'elle ne s'était pas préparée ainsi pour cette soirée un peu spéciale. Cette année à la PC était l'année des redécouverte et Max espérait vraiment que tout ce passe bien.

Max reporta son regard sur le miroir face à elle. Alex se tuait à domestiquer ses cheveux. Une mission bien difficile. C'est pourquoi les deux amies s'étaient mises à leurs préparations pour la soirée avec beaucoup d'avance. Déjà qu'elles risquaient d'arriver en retard juste à cause de leur pas douitude alors si elles ajoutaient des problèmes de préparation … Elles ne seraient vraiment pas prêtes à l'heure. Et encore l'avantage avec le costume de la Givrali était qu'elle n'avait absolument pas besoin d'un maquillage, son visage étant recouvert par un masque blanc au long nez pointu rappelant ceux des médecins lors de la terrible Peste Noire. La jeune fille finit d'aider Alex à se préparer et passa à la vérification de son costume.

Elle adorait ce costume qu'elle avait imaginé par elle-même. Elle ne savait pas vraiment où elle était aller chercher son inspiration mais elle trouvait le résultat incroyable. Elle avait mis presque un mois entier à le fabriquer mais ça en valait la peine à ses yeux. Une petite robe rose et blanche qui ressemblait d'ailleurs plus à un manteau avec ses gros boutons sur le devant. Une sorte de petite cape noire sur les épaules et une cravate rayée de rose et blanc finissaient d'habiller le haut de son corps. Max enfila les grosses chaussettes en laine grise par dessus son collant noir avant de mettre ses bottes à lacets. Elle réajusta une dernière fois le jupon de plume qui se camouflait sous sa robe et son masque aux deux yeux rouges sur son visage. Il ne restait plus que les finitions, à savoir une petite couronne de fleur et une plume dans ses cheveux. Elle enfila ses gants blancs et se saisit de son petit sac noir qui contenait de nombreux bonbons à partager avec qui en voudrait.

Il ne restait plus qu'à préparer sa petite équipe. Elle transforma Apa en vampire à l'aide d'une cape et de fausses dents, Nessie devenait le splendide Léviator rouge dont il tirait le nom et Naor devenait un petit démon avec un serre-tête à corne, le corps peint en noir avec quelques motifs tribaux rouges. Ils étaient juste adorables. Elle échangea un sourire avec sa colocataire et elles étaient parties pour la soirée.

Le réfectoire était bondé. Le discourt de la directrice n'étant pas vraiment intéressant, Max laissa ses yeux et son esprit vagabonder dans la salle. Les élèves avaient redoublés d'imagination cette année. C'était vraiment incroyable. Tout ce mélange de couleur et de forme était un régal aux yeux d'artiste de la Givrali. Se laissant porter par le mouvement de foule, elle se fit séparer d'Alex et commença à chercher une personne connue ou un costume qui lui donnerai envie d'échanger avec cette personne. Elle ne s'approcha pas du buffet, trop de personnes s'y bousculaient et elle ne voulait pas se perdre encore plus. PAN ! La Miss sursauta, que venait t'il de se passer ? La soirée avait commencé depuis à peine cinq minutes et déjà c'était un véritable bordel. Elle ne vit rien de ce qui se passait à l'entrée du réfectoire mais attrapa l'un des nombreux bonbons envoyé par le pirate squelette. Déambulant dans la pièce, elle aperçu de loin le dresseur de Dragon, déguisé, justement, en Dragon. Spike était vraiment effrayant aujourd'hui. Elle leva ses pouces en direction de Aaron l'élégant vampire qui était taquiné par une adorable sorcière.

Et elle fonça dans quelqu'un.  

DEV NERD GIRL



Spoiler:
 

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Alban Abernaty
Alban Abernaty
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Lun 19 Oct - 14:34
C’était la toute première véritable fête d’Halloween à laquelle Alban assisterait. De là où il venait, Cimetronelle, Halloween n’avait pas du tout la même définition que sur Lansat. D’ordinaire, aux alentours de la fin du mois d’Octobre, Alizée et ses dresseurs aériens montaient une fête immense. Les maisons en hauteur se paraient de lanternes et de guirlandes de lumière, tandis que les portes se décoraient d’Attrape-Rêve, censés éloigner le mauvais sort. Il y avait alors un grand buffet, des danses et un ballet aérien afin que les villageois puissent renforcer leurs liens dans la joie et la bonne humeur. La soirée se terminait par un lancer de lanternes vers le ciel ; chaque habitant accrochait un morceau de papier avec un vœu puis allumait la lanterne afin que celle-ci rejoigne les hauteurs. Le châtain avait donc été déboussolé lorsqu’Aaron avait commencé à lui parler de costume d’Halloween. Il avait certes vu dans le guide de Lansat que la fête serait totalement différente de celle qu’il connaissait ; mais il avait cru comprendre qu’il n’y avait que les enfants qui se déguisaient pour aller taper aux portes et réclamer des bonbons. Il n’avait jamais songé au fait de devoir lui-même se déguiser. Il n’avait jamais fait ça ! Pourtant, son meilleur ami lui avait bassiné des semaines durant qu’il allait devoir faire un effort, et que ce serait terriblement cool qu’ils viennent dans des tenues assorties. Aaron voulait faire le vampire. Alban avait donc dit qu’il tenterait de venir en Loup-Garou. Mais c’était sans compter le fait que tous les déguisements de Loup avaient été dévalisés et que le jour où ce pauvre Voltali avait voulu faire ses emplettes, on lui avait annoncé des ruptures partout. Soupir. Comment allait-il se débrouiller, au juste ? Il avait déambulé des heures durant dans la Rue Commerçante pour trouver une idée. Halloween, il n’y connaissait pas grand-chose. Zombies, Sorciers, Magiciens, Monstres… Il avait du mal à trouver un costume qui lui plaisait ; d’autant plus que Zéph’ était terrorisé par la majorité d’entre eux. La solution lui apparut quand il tomba sur un marchand ambulant qui vendait des espèces de masques de Skelenox, un Pokémon Spectre de sa région. Pourquoi ne pas rendre hommage à ce Pokémon qu’il avait souvent croisé lorsqu’il allait à Nénucrique ?

Il avait pris deux exemplaires de ce masque ; un pour lui, et un pour Zéphyr. Il avait acheté un costume simple d’Halloween, une sorte de toge avec capuche d’un gris anthracite. Une paire de lentilles rouges sang pour rappeler les orbites creuses avec la lumière rouge luisante visible au travers. Un masque supplémentaire pour couvrir le bas de son visage et rappeler un peu plus le Pokémon Spectre. De la bombe pour cheveux argentée, car les perruques étaient bien au-delà de ses moyens et que celles que Loan avait dans sa penderie étaient toutes trop féminines. Content de ses achats, il s’était ensuite attelé à la confection de son costume. Comme il n’était pas forcément très doué pour cela, il avait quémandé l’aide de son aîné, Loan McNellis. Le Voltali l’avait donc aidé à repriser le bas de ses manches et de sa toge pour leur donner un aspect « grignoté » puis lui avait donné des conseils de goût, de style, et autre. Le soir de la préparation, Alban s’était généreusement aspergé les cheveux de bombe argentée puis les avait volontaire décoiffé pour se donner un style lugubre et mystérieux. Il avait revêtu sa toge par-dessus un pull noir simple, puis avait ceinturé sa taille avec un morceau d’étoffe. Sa capuche rabattue sur sa tête, il avait attaché le masque sur la partie supérieure de son visage, puis revêtu le plus petit pour couvrir sa bouche. Pas le costume le plus malin pour manger, mais au moins était-il facile à retirer. Les lentilles lui demandèrent plus de travail car il n’en avait jamais mises ; il ferma plusieurs fois les yeux par réflexe car il avait l’impression de bêtement se mettre le doigt dans l’œil, mais Khal vint à sa rescousse et l’aida à les disposer parfaitement. Une fois prêt, Alban se regarda dans le miroir. Pour une première, ce n’était pas exceptionnel, mais ce n’était pas banal non plus. Une fois cela fait, il s’attaqua aux déguisements de ses Pokémon. Seuls Auster et Zéphyr avaient manifesté l’envie de venir ; Zéphyr parce qu’avec toutes ces histoires d’horreur, il avait peur de rester seul au dortoir. Alban avait donc laissé Mistral et les autres se reposer dans son dortoir, sachant pertinemment que deux trois Voltali froussard avaient émis la volonté de ne pas aller à la fête. Au moins, ils seraient surveillés !

Assidu, il avait donc aidé Auster et Zéph’ à s’habiller. Zéphyr serait en Skelenox ; il avait une sorte de petite toge à capuche comme Alban, le même masque que lui, et deux lumières rouges sans chaleur avaient été attachées autour de son cou pour éclairer les orbites creuses du masque. Quand il volait, on voyait clairement que sa cape était déformée. Aussi se posa-t-il à sa place habituelle, l’épaule d’Alban, pour renforcer le côté Spectre de l’ensemble. Auster était quant à lui en momie ; bandé de toute part, ses yeux qui luisaient d’un éclat rouge maléfique semblaient comme possédés. Un plutôt bel effet de groupe. Satisfait, Alban souhaita donc une bonne nuit à ses Pokémon puis se dirigea vers le Réfectoire où devait avoir lieu la fête.

Dès qu’il entra, il commença à chercher du regard ses camarades, mais le discours de la Directrice Snow le cloua sur place. Il écouta la femme parler, puis une fois qu’elle eut fini, regarda plus en détail la pièce. On pouvait dire que c’était une très belle décoration en tout cas ! Alban admira les citrouilles creusées, les couleurs oranges et vertes, le buffet appétissant, les costumes inspirés de ses camarades. Un sourire s’étala sur ses lèvres, invisibles derrière son masque. La soirée s’annonçait prometteuse ! Avec optimisme, il commença à déambuler dans la pièce à la recherche d’Aaron, de Max, de Calliope, d’Opale, de ses deux colocataires ou d’un camarade Voltali. Pourtant, avec la densité de personnes présentes, il avait du mal à reconnaître des visages connus ; d’autant plus que ces derniers étaient tous camouflés derrière déguisements et masques ! Haussant les épaules, Alban se dirigea vers le buffet. D’abord, remplir son estomac avant que les morfales de l’école - coucou Ginji - n'aient dévalisé l’endroit. Il prit une assiette, piocha quelques petits fours pour ses Pokémon et lui, pris de quoi boire puis reparti dans la direction opposée. Il savait qu’Aaron serait en Vampire, mais ses autres amis avaient préféré garder la surprise. Las de tourner en rond, il avisa un très beau costume de monstre qu’il ne connaissait pas. A mieux y regarder, la coiffure de cette personne lui disait quelque chose. Bah, autant essayer de se familiariser, à défaut de trouver ses amis, non ? D’autant plus que ce monstre lui disait vaguement quelque chose… Se coulant souplement vers lui, il lui tapota l’épaule d’un index timide.

- Salut. Je me trompe peut-être mais… tu ne serais pas Rodrigue, présent lors de la réunion de l’Arborescence ?

La coiffure était trop caractéristique pour que ce soit quelqu’un d’autre. Ceci dit, Alban n’avait pas vraiment parlé à Rodrigue et il ne le connaissait donc pas.

- Ah et je suis Alban Abernaty. Tu sais, l’autre membre honoraire… Joli costume en tout cas.

HRP:
 
Seth Evans
Seth Evans
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
Todresseur Stratège
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Lun 19 Oct - 14:49
Pourquoi est-ce que Seth était-il assis par terre, face à son Baggiguane Emo en train de se servir du visage de son dresseur comme toile ? Bah... Vous avez déjà eu la réponse, à l'instant. Emo-san était un pro du maquillage, alors le vert avait décidé de lui filer cette tâche ardue plutôt que d'aller voir du côté des filles et de risquer un coup certainement bas, très bas. Pourtant, les gestes du Baggiguane ne le rassurèrent pas un seul instant. Il bougeait les bras dans tous les sens et tirait la langue lorsque l'inspiration lui venait. Mais après de très très longues minutes – si ce ne furent pas des heures – le stratège put enfin aller contempler le résultat dans un miroir. Le verdict fut littéralement sans appel. Le vert ouvrit de grands yeux ébahis alors qu'il prenait un aspiration assez conséquente pour pouvoir hurler sa joie un bon coup.

– MAIS GENRE T'ES TROP DOUÉ EN FAIT, EMO-SAN !

Si personne ne l'avait entendu à cet instant, c'est qu'il y avait un problème. Bref ! Qu'en était-il du visage de Seth ? Eh bien... un parfait Joker ! Du rouge à lèvres parfaitement appliqué (c'est-à-dire très mal, s'étendant même sur une balafre partant des deux commissures des lèvres), du fond de teint blanc – mais genre très blanc – qui recouvrait l'intégralité du visage, du mascara noir en quantité totalement abusée, une teinture plus sombre que d'habitude ainsi qu'une bonne douche prise avant la séance de maquillage pour pouvoir coiffer ses cheveux comme il l'avait souhaité, et enfin... La jolie tenue composée de l'habituel gilet vert sans manches, elle-même au dessus de la typique chemise bleue accompagnée de sa fidèle cravate jaune à losanges. N'oublions évidemment pas les sombres gants, le costume deux pièces d'un violet particulièrement obscurci et enfin les chaussures cirées pour accentuer le côté pingouin de l'étrange. Bref ! Un véritable Joker, véridiquement vrai de la vérité véritable.

– J'suis prêt. Mais genre vraiment. Sans déconner quoi. La vie de ma maman j'suis prêt. Et LA VIE DE MAMAN AUSSI, IL EST SUPER TARD. RETARD RETARD RETARD.

C'est bien beau de se préparer encore plus longtemps qu'une Mentali, mon cher, mais il faudrait peut-être s'activer et passer la seconde, au moins. Le fou emporta donc quelques effets personnels (toujours emmener ses Pokémons avec soi. Vile Team Rouage !) et se rendit à la fête au pas de course, pénétrant finalement de le réfectoire alors que tout le monde était déjà en train de se disperser. Ah ? Visiblement, le discours venait tout juste de prendre fin. Comme c'est dommage ! Au final, le stratège n'avait raté que l'élément le plus chiant de la fête. Il lui restait encore le plus out of context : UN LAPIN ROSE. UN MOTHERFUCKING LAPIN ROSE. POUR HALLOWEEN. Qui était assez perché pour se déguiser d'une telle façon alors que le thème est à l'horreur ? On ne tardera pas à le savoir puisque... Veuillez terminer ce RP avec une des alternatives suivantes :
A | un Cradopaud ninja sorti de nulle part renverse le lapin rose et le force à décliner son identité
B | un Mime un peu fou du bulbe déniche un micro, se dresse sur un table et fait un appel général de chasse au lapin rose
C | Machopeur bourrin, 'cuz u worth it
D | En tant que narrateur omnipotent, je choisis l'alternative B qui devient indiscutable. Allez salut ! ← ceci est un choix obligatoire

HRP:
 

_________________
Nemo Kendhall
Nemo Kendhall
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6707
Points d'Expériences : 849
Pokeathlète Novice
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Lun 19 Oct - 17:58
Halloween 2015 - Le Comte Vaaron

Je sirote tranquillement mon jus de raisin. Toujours assaillit par quelques doutes. Que m’a-t-il réellement pris avec cette idée folle ? Non, ne pensons pas à cela, profitons de la soirée sous les traits du Comte. Les occasions de changer de peau se font bien trop rares. On voit alors les personnes sous un autre angle et ça ne peut qu’être intéressant. Les pousser dans leur retranchement grâce à Vaaron va forcément être une bonne expérience. Voilà que tu deviens sadique, Aaron, tu entres de plus en plus dans ton personnage.

Je n’ai pas le temps d’y réfléchir plus. Une jeune fille aux cheveux blancs s’avance vers moi, tendant à bout de bras sa baguette magique. Un grand chapeau surplombe ses yeux rouges. Sa voix est plutôt rauque pour une femme. Je suis un instant déstabilisé, tenté de m'extasier devant son super costume. En plus, je vois Max, là-bas, les deux pouces en l’air pour m’encourager dans ma discussion avec la personne en face de moi. Déboussolé, je reporte mon attention sur elle. Elle me pose une question étrange, les Vampires sont-ils sensibles à la magie ? Qu’est-ce que j’en sais. Aaron aurait haussé les épaules. Mais là, je me tiens droit, abordant une expression sereine et un petit sourire en coin. Avec toute mon insolence, je lui réponds.

“_ Les Vampires, peut-être, mais ce n’est pas le cas du Comte Vaaron.” Joignant le geste à la parole je m’incline avec respect devant elle. Puis, rangeant ma canne sous le bras, je plis les genoux pour effectuer un baise main, accompagné par un sourire charmeur. Le rouge menace d’emplir mes joues mais.. je dois dire que j’apprécie la spontanéité du Comte. Je me redresse, je suis là pour ça, après tout. Soulevant sa main sur la mienne, je continue mon petit jeu.

“_Mademoiselle … ? M’accorderiez-vous une petite danse ?” Pas besoin de connaître le nom d’une femme pour l’emporter sur la piste !

Après tout, la petite musique se prête parfaitement à une danse en bonne et dûe forme. Malgré tout, je me trouve présomptueux, la piste est encore largement vide. Les autres élèves ont privilégié le buffet où un nouvel attroupement s’est formé. Tant pis. Prenant une grande inspiration, j’entraîne ma cavalière sur la piste. Après tout, on ne refuse pas les invitations du Comte Vaaron. Je jette ma canne en forme de citrouille vers mes Pokémon, Phy la rattrape au vol et retourne se planquer dans l’épais fourré de Vivaldy. N’y prêtant pas plus attention, je dirige mon regard vers les yeux de ma compagne. Je ne peux pas dire que je suis à l’aise, mais c’est ce que désire le Comte; les femmes. Bizarrement, celle-ci a des traits assez durs malgré le fait qu’elle ne soit pas dénué de charme.

Nous effectuons quelques pas maladroits. Je me suis renseigné sur les danses ces derniers jours, la formation a été expresse mais, ce soir, je n’ai pas le droit à l’erreur. Je visualise mentalement les pas que je dois enchaîner. Droite, gauche, gauche… gauche, droite. Je me rends compte que je me suis totalement crispé sur sa main. Je lui adresse un sourire d’excuse, timide, presque réservé, tout en desserrant mon emprise. Je m’écarte quelque peu de son corps pour que notre duo prenne plus d’ampleur. Je la fais tourner sur elle-même, la plaquant ensuite contre mon torse pour terminer par quelques pas légèrement différents. C’est drôle, je ne pensais pas pouvoir retenir aussi bien une chorégraphie aussi complexe. J’ai l’impression de ne pas trop mal de débrouiller. Quant à ma partenaire… son expression reste bel et bien… indéchiffrable.

J’hésite alors. Dois-je poursuivre notre danse ? Une seconde de réflexion me permet de me rappeler que la suite des pas est certain dans mon cerveau. Arrêtons nous là. Je mets donc fin à ma petit mascarade avec un dernier corps à corps. Puis, attrapant sa main, je m’incline profondément devant elle, légèrement essoufflé. D’un signe de main, j’appelle Natu pour qu’elle me rende ma canne. Je l’attrape à la volée avant d’appuyer une partie de mon poids dessus. Ecartant une mèche de cheveux collant à mon front -et avec le gel, je vous explique pas la joyeuseté de la situation…- je me retourne vers ma cavalière.

“_ Prendriez-vous un petit encas ?”

Je passe ma main dans son dos pour la presser vers le buffet. Me trouve-t-elle trop entreprenant ? Je décolle ma main, la ramenant sagement contre ma canne. Si elle souhaite partir, qu’elle le fasse. Je ne veux pas l’obliger à rester en ma compagnie. Attendant donc sa réaction, je perds mon regard dans la file d’élèves devant nous, l’air songeur et passablement mystérieux.
Aaron S. Mightley


Spoiler:
 

_________________

HAIL NOCTA
Event #1 : Halloween 2015. Turtwig

Spoiler:
 
Dahlia C Black
Dahlia C Black
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
Todresseur Novice
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Lun 19 Oct - 18:12
-ERYYYYYN !!!!!

Dahlia arriva dans la chambre telle la tornade rose qu'elle était, ouvrant la porte à la volée, s'engouffrant dans la pièce et refermant la porte du pied. Elle laissa tomber les tissus et vêtement qu'elle avait cherché partout dans le Centre Ville de Lansat. L'année dernière elle avait fait avec les miyens du bord pour se faire son costume. Mais cette année, quelques jours avant Halloween, la jeune fille s'était rappelée en urgence qu'elle n'avait pas de costume. S'en était suivi une course pour trouver la perle rare, et elle l'avait trouvé sur un site. Malheureusement ce déguisement de Skitty absolument adorable était déjà en rupture de stock. Plus qu'une solution....

-Tu peux m'aider à faire mon costume ? S'il te plaîîîîîît !

Les deux grands yeux fixèrent la jeune fille avec un air suppliant. Dahlia n'avait jamais cousu quoi que ce soit de sa vie, déjà que faire un bête costume sans couture avait été une épreuve pour elle. Mais heureusement Eryn accepta de lui rendre ce service, et après une tasse de thé pour laisser le temps à la Pokéathlète de calmer son énergie débordante, elles se mirent au travail.
Plusieurs heures après le costume était prêt, plus qu'à l'enfiler. Se déshabillant sans complexe devant sa colocataire, elle enfila la jupe ainsi que le haut crène et rose. C'était étrange pour elle qui était très souvent en pantalon de se retrouver en jupe. Le petit col ouvragé aussi avec ses tout petits pompons blancs au bout lui donnait vraiment l'impression d'être déguisée. Elle attrapa la fameuse queue de Skitty qu'elle accrocha à l'arrière de la jupe avec l'aide d'Eryn. L'ex-Coordinatrice venait vraiment de lui sauver la mise. Dahlia alla accrocher les deux oreilles de chats roses et duveteuses dans ses cheveux, en profitant pour se coiffer. Plus qu'à enfiler les petites chaussures crème avec les longues chaussettes lui montant jusqu'à mi-cuisse, les gants longs roses et son collier avec le petit éclair de la même couleur que ses cheveux et elle le fit passer sous son haut. Voilà elle était prête ! Elle se regarda une dernière fois dans le miroir avant de filer à l’extérieur de sa chambre accompagnée de Uriah et d'Isis et Nephtys qui portaient toutes les deux une petite cape noire sur leur dos.

Continuant de marcher à vive allure, la jeune fille s’étonna en voyant les costumes des différents élèves. Certains étaient si beau et bien amenés, elle se sentit légèrement nulle à coté. Non ! C'était grâce à Eryn qu'elle portait cet habit et elles l'avaient confectionné ensemble ! Elle en était plus que fier. Certes elle n'était pas effrayante et ne faisait pas du tout peur bien au contraire. Mais elle était mignonne comme ça et le savait. Elle se dépêcha donc de rejoindre le réfectoire où la fête battrait son plein. Le nombre d'élèves était impressionnant, tous rassemblés ici. En plus l'immense buffet organisé par Mama Odie prenait une grande partie de la pièce. Dessus se retrouvait des bonbons colorés, des jus de fruits ou coktails sans alcool aux couleurs de ce jour. Du noir, du orange, du rouge et même parfois un peu de violets. Dahlia aimait toujours Halloween. Une fête où on se déguisait et où on peut faire des farces aux autres sans se faire embêter. Un jour parfait pour Dahlia quoi !
Le discours de la proviseur fini, les jeunes commencèrent à s'éparpiller en petits groupes et la Pokéathlète se mit à chercher un visage familier. Pas facile de reconnaître les gens vu les masques ou les maquillages vraiment bien faits de certains. Pourtant soudain à l'entrée quelque chose retint son attention. Un Kaiminus aux couleurs assez flashys. Il n'y avait qu'un seul Pokémon qui ressemble à ça et elle savait très bien qui était le dresseur. Elle regarda donc si elle voyait le jeune homme aux cheveux d'ébènes non loin, et oui en effet. Tandis que Kaiminus s'approchait de buffet, Dahlia attrapa une bonne quantité de bonbons qu'elle lui tendit avec un grand sourire. Uriah se mettant aussi à prendre des réserves. Donc pendant que les Pokémons étaient occupés à se remplir la panse, la jeune fille s'approcha doucement et sournoisement de Paul. Faisant un geste pour que la jeune fille rousse face au jeune homme ne la trahisse pas, elle continua son avancée, puis arrivée à porté.

-Skiiiii !

Dahlia sauta sur Paul en passant ses bras autour de son cou en riant, s'amusant de voir qu'elle l'avait effrayé. Elle détailla alors le jeune homme du regard avant de lui faire un grand sourire. Habillé en chat noir. Il était trop mignon avec ses moustaches et ses oreilles. En se hissant sur la pointe des pieds elle lui fit un bisou sur la joue pour s'excuser de cette attaque sournoise. Elle tappota les fausses oreilles noires qu'il avait dans les cheveux.

-Han que c'est mignon ! T'es adorable en chat tu le sais ? Un sourire malicieux alors que ses yeux pétillait du rire qu'elle contenait à voir sa tête. Elle se retourna vers Calliope. Bonjour, désolé pour l'intrusion, mais j'ai pas put m'en empêcher ! T'es super bien habillée aussi, t'es super jolie !

Résumé:
 

_________________

DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Marie R. Uana
Marie R. Uana
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 3135
Points d'Expériences : 1071
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Lun 19 Oct - 20:46
Halloween 2015
rp commun


« -... Je... Je ne comprends point... Habituellement, mes vêtements sont entreposés ici-même...  »

Marie se gratta la tête, perplexe. Son armoire ouverte, elle contemplait la seule chose présente à l'intérieur : une tenue des plus inhabituelles, et pour le moins... Loufoque. Comment était-elle arrivée là ? Et surtout, où étaient passés ses autres vêtements? Sumia secoua la tête, embarrassée, pour signifier qu'elle même n'en avait aucune idée. La Mentali lâcha un soupir, et regarda le haut qu'elle portait actuellement. Une fille de son dortoir ne s'était pas gênée pour la bousculer, tout à l'heure, et avait fait tomber sur elle des petits fours qu'elle comptait amener à la fête de ce soir. En plus de l'accuser de tous les torts, elle avait totalement tâché la robe de Marie, qui devait impérativement trouver quelque chose à mettre en rechange. Mais problème : AUCUNE trace de ses vêtements. Tout ce qu'elle avait trouvé à la place, c'était cette tenue décidément bien étrange... Le style vestimentaire lui évoquait d'ailleurs celui de sa colocataire, Hanaë. Lui appartenait-elle ? Peut-être n'avait-elle plus de place dans sa propre armoire, et elle avait décidé de suspendre cette tenue dans celle de Marie. Mais la moindre des choses aurait été de lui demander la permission, non ?... La Mentali serra les dents. Elle n'avait pas que ça à faire...

Oui, car voyez-vous, Marie avait quelque chose de prévu, ce soir. Sisi, je vous jure ! Mais je vous arrête tout de suite : ce n'était pas aller à cette fête d'Halloween à laquelle elle avait pourtant été l'année dernière. Elle s'était accordée sur le fait que c'était un événement bien trop inutile, et s'était décidée à ne pas y retourner. Non, ce que souhaitait Marie, c'était aller en ville. Sa Carmache avait, récemment, clairement exprimé son agacement vis-à-vis de la boîte à musique qu'elle écoutait en boucle. Marie ne voyait pas particulièrement d'inconvénient à arrêter de l'écouter, mais elle ne supportait pas d'entendre les bruits que faisaient ses camarades de dortoir, et avait décidé de profiter d'une offre exceptionnelle qui avait lieu ce soir, à minuit, au centre commercial de Lansat, et qui proposait certains articles à des prix très bas, pour s'acheter de nouvelles petites boîtes. Certains commerçant n'hésitaient pas ouvrir un soir de fête pour faire toujours plus de bénéfice...

La Mentali tapota du pied. Hanaë devait forcément savoir quelque chose. Où était-elle ? Elle le savait : à cette fameuse fête. Comme beaucoup d'autres étudiants, d'ailleurs. Elle irait la voir, et lui demanderait si elle n'avait pas vu ses vêtements... Mais pas comme ça. Pas avec cette robe tâchée de toute part... Marie observa la tenue présente dans son armoire, suspicieuse. Est-ce qu'elle pourrait éventuellement.... ? Elle expira bruyamment, et décrocha le cintre de l'armoire. Elle risquait de subir plus de railleries habillée comme elle l'était actuellement qu'avec cette tenue. Elle passerait d'ailleurs mieux au travers de la foule, vêtue ainsi. Décidée, Marie troqua sa robe toute tâchée contre cette étrangeté : elle n'eut aucun mal à mettre les collants et les bottes, mais galéra un peu pour la chemise. Au final, l'habit ne lui semblait pas si excentrique que cela, et permettait même des mouvements plus amples que sa robe habituelle. Juste certains motifs qui étaient... Étranges. Pourquoi mettre de petites étoiles sur le collant ? Et quelle était donc l'utilité de ce petit pendentif en forme de Nosférapti, à ses bottes ? Marie resta sceptique, mais chassa toutes ces questions de son esprit. De toute façon, dès que Hanaë l'aura aidée à retrouver ses habits c'bô, l'innocence, elle reprendra une tenue plus correcte, et pourra partir en ville au plus vite.

Vêtue de cette tenue, elle s'approcha donc de la porte de sa chambre. Mais Sumia la retint. Marie se retourna, se demandant bien ce qu'elle lui voulait, et vit que sa Carmache, avec un grand sourire, tenait un grand chapeau de sorcière dans ses pattes. Où l'avait-elle trouvée ?... Marie n'en avait aucune idée, mais elle semblait s'accorder avec le reste de sa tenue. Elle plissa les yeux. Elle ne voulait quand même pas... ?

***

Si, elle avait voulu. Après avoir insisté pour que Marie porte ce foutu chapeau, la Carmache avait suivi sa dresseuse avec un air des plus guillerets. Tout le contraire de la jeune fille. Agacée plus que tout, Marie passa les portes du réfectoire, où pas mal de monde commençait déjà à s'agiter. Elle balaya la salle du regard, cherchant Hanaë des yeux... Mais impossible de la trouver. Si elle s'était déguisée, Marie aurait d'autant plus de mal à la retrouver. Elle fit quelques pas dans la salle, gardant le sac, dans lequel se trouvait ses Pokéballs, près d'elle. Elle scrutait toujours les alentours, suivie de près par une Sumia fascinée par toute cette foule humaine. Marie avançait à pas de loups, et vit soudainement une fille avec un masque étrange qui fonçait droit sur elle.

Elles se percutèrent.

La violence du choc capta l'attention de quelques personnes. Marie serait probablement tombée en arrière si sa Carmache ne l'avait pas rattrapé à temps. Grimaçante, elle se frotta le front, et remit son chapeau comme il le fallait A peine quelques minutes qu'elle le portait et il l'énervait déjà. Elle se redressa, et fusilla du regard la personne qui avait eu la très mauvaise idée de lui rentrer dedans. Elle s'était déjà faite percuter tout à l'heure, on avait tâché sa robe, ses vêtements avaient disparu, elle était obligée de porter un accoutrement ridicule, et elle perdait du temps pour aller en ville... Alors si en plus, on s'amusait à lui foncer dedans !

« -Vous ne pourriez pas faire attention, enfin ? Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, vous n'êtes point seule, ici, donc ayez l'obligeance d'être plus prudente. »

Sumia fit aussitôt un pas en avant, et passa l'une de ses faux devant Marie pour l'inciter à se calmer. La Mentali fixait toujours celle qu'elle avait percuté, se demandant bien si elle y voyait quelque chose avec son masque....

HRP:
 


© Mzlle Alice.

_________________

« Ne vous avisez plus de risquer votre vie pour la mienne. Du moins… Tant que je n’aurai pas fait de même à votre égard. »
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Lun 19 Oct - 21:54
Quelle galère ! Cet élément particulier du costume était vraiment le seul qui posait problème. Après tout, le faux sang n'était même pas dur à fabriquer soi-même. Ne parlons même pas des simples habits auxquels Ruby n'apporta que quelques modifications un peu grunge. Ce ne fut que l'affaire de quelques petites minutes, en somme. Mais en ce qui concerne ce petit accessoire à l’œil gauche... Une montre gousset qui devait faire office d'oculaire gauche, rien que ça. La Pyroli hésita longuement entre la version matérielle ou soft mais opta pour la seconde, pensant qu'il lui serait bien plus simple de mettre une lentille de contact qu'une montre gousset directement portée à son œil. Lourde erreur ! Quelle plaie c'était, de merde des lentilles pour la première fois. La pauvre en avait presque perdu ses nerfs à de nombreuses reprises, alors que ses pupilles ne voulaient guère s'accommoder aux designs différents de chaque lentille. La gauche aux motifs d'un cadran d'horloge et la droite d'un vert uni mais perçant. Bien heureusement, elle réussit après moult essais infructueux, arrivant au final à un résultat au delà de ses espérances. Ne restait plus qu'à tracer cette pseudo balafre au feutre fin, à ébouriffer ses cheveux dans tous les sens et voilà ! Une fille sortie tout droit d'un creepypasta.

Un choix crucial s'imposait alors à la topdresseuse : quels Pokémons phares choisir pour cette soirée ? Il lui fallait quelque chose de spécial, d'impressionnant, qui fera sensation. Goliath répondait à tous ces critères mais ne rentrera sans doute pas correctement dans le réfectoire. En même temps, vu sa taille... Ses choix principaux se portèrent alors sur Midnight – qui, on l'espère, se contrôlera – Xi et le petit Hao, ne serait-ce que pour qu'il découvre un peu ce monde étrange malgré sa vue absente. Il refusa d'ailleurs d'enfiler le moindre costume, à croire qu'il s'était déjà attaché à des sortes de principes de bouddhistes. Sa seule possession : un ruban orange utilisé pour cacher ses yeux sans vie. Quant aux spectres, autant dire que les déguisements leur seyant sont assez peu nombreux. Tant pis, ils auront tous à la fête au naturel.

– N'hésite pas à rester accroché à l'une de mes jambes si tu as peur de ne pas pouvoir te repérer, Hao. Et toi Midnight, soudaine hausse de ton, fais gaffe à ce que tu fais. À la moindre gaffe, tu finis comme Hex.

Pas la moindre réaction ; il avait compris, ou plutôt ils. Sur ce constat, Ruby quitta le dortoir Pyroli pour se rendre au réfectoire, marchant néanmoins assez lentement pour que le Kungfouine aveugle puisse la repérer au son de ses pas si jamais il s'éloignait un tant soit peu. Quant aux deux autres, qu'importe ; ils étaient bien assez grands et autonomes pour pouvoir se repérer dans l'académie. Pour dire, ils débarquèrent même sur les lieux des festivités avant que leur dresseuse n'arrive. La sécurité du jeune Kungfouine en dépendait. Et puis, il faisait ressortir un certain côté maternel chez la Pyroli, alors qu'elle s'était tout de même renfermée sur elle-même il y a quelques mois de ça. En espérant que son irritabilité ne soit pas titillée par les autres élèves, en cette soirée. Mais s'il y avait du bon à cette indépendance volontaire, c'était bien ce gain certain d'assurance. L'ancienne Ruby n'existait plus ; du passé, désormais à l'état de poussière. On pouvait presque retrouver un nouvelle personne.

Enfin passa-t-elle les portes du réfectoires alors que le discours de miss Snow était sur le point de s'achever. Il ne fallut que quelques secondes de plus pour que les élèves se dispersent aux quatre coins de la grande salle. Xi et Midnight ne tardèrent pas à en faire de même, prêts à effrayer quelques pauvres élèves innocents en ce jour où eux, les spectres, étaient considérés comme des divinités. Quant à Ruby, elle s'assura de garder Hao encore plus près d'elle, tandis qu'elle chercha que faire en cette soirée. Evidemment, il fallut que le destin choisisse à sa place. Comme captivé par tous ces sons inconnus, le Kungfouine s'éloigna de sa propriétaire jusqu'à se perdre dans la foule. La Pyroli ne mit pas énormément de temps à le remarquer, mais ce fut tout de même assez pour que le type combat ait pu disparaître de son champ de vision.

*Passage en point de vue Kungfouine*

J'avais beau ne rien y voir, mon ouïe me permettait de repérer un minimum pour pouvoir éviter les grandes personnes qui ne parvenaient pas à me voir lorsqu'elles marchaient. J'avais cette étrange aptitude qui faisait que mes autres sens étaient plus développés que ceux d'un Pokémon normal, sans doute à cause de ma vue absente. Il m'était particulièrement aisé de différencier la plupart des espèces grâce aux sons qu'ils produisaient en se déplaçant. Et parmi la foule d'humains, j'arrivai à repérer quelques créatures particulières, dont une plus imposante que les autres. Je n'avais jamais ressenti cette intensité dans les pas d'un Pokémon. Curieux, je m'avançai alors dans l'espoir d'en apprendre plus sur cette présence encore inconnu. Peut-être que je pourrai m'en faire un ami, qui sait ? Et bien que dresseuse m'a toujours dit que le monde n'était pas rose, je voulais tout de même tenter ma chance. C'était l'occasion à ne pas rater. Je m'approchai donc davantage, jusqu'à ce que je puisse poser mes paumes sur la peau de la grande bête. Musclée, raide, écailleuse et sèche à la fois. Son épiderme présentait toutes les caractéristiques d'un dragon, si je ne me trompais pas. Malheureusement, je n'étais pas encore en mesure de bondir assez haut pour interpeller l'attention de ce dragon afin qu'il puisse se baisser. Et je n'eus de toute façon pas le temps puisque dresseuse me retrouva à temps.

*Retour au point de vue normal*

– Je t'avais dit de ne pas t'éloigner. Ne deviens pas aussi désobéissant que tes aînés, Hao !

C'est en levant la tête après avoir repêché son Pokémon que Ruby remarqua enfin l'imposant Carchacrok déguisé en faucheuse ainsi que son dresseur, une personne que l'on pouvait classer bien au delà du simple rang de connaissance. Sous ce déguisement de Carchacrok – qui lui allait plutôt bien, olala – se trouvait Orren. Et pour une fois depuis très longtemps, Ruby parvînt à garder le contrôle de ses pensées, bien que surprise des effets favorables procurés par son changement mental. Avant d'adresser la parole au préfet, elle daigna même jeter un petit coup d’œil discret. Quand on est jeune, on ne se prive pas. Enfin lui sourit-elle le plus naturellement du monde, bien plus enchantée de le voir qu'elle ne l'aurait cru avant de pénétrer en ces lieux.

– Tiens ! Ça faisait longtemps. Je m'attendais pas vraiment à ce qu'on se croise ici, mais ça reste plutôt sympa. Quel mot inapproprié à la situation. Un terme plus fort aurait sans doute fait l'affaire, mais il aurait sans doute été difficile de le dire. Joli costume d'ailleurs. Et ça continue dans l'atténuation d'idées. Mentir, c'est mal. Se mentir à soi-même, c'est encore pire. Pourquoi ne pas avouer qu'il était carrément sexy, dedans ? Il faut croire que l'assurance a ses limites. Qu'est-ce que tu deviens, depuis le temps ?

HRP:
 

_________________

Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Lun 19 Oct - 23:38
Bon cela faisait quelques secondes qu'il scrutait le visage de tout les élèves présents et il ne parvenait pas à la voir. Il avait vu Max à qui il avait répondu à son salut par un signe de la main et un sourire. Elle semblait être déguisée en quelque chose de rose... Un Pokémon Fée ? Pour une fille passionnée par les dragons c'était étrange, mais bon pas faux que ça faisait très Halloween. Il finit donc de manger sa part de tarte, s'emparant d'une serviette pour s'essuyer la bouche avant de prendre un grand verre à pied dans lequel se trouvait un liquide rouge foncé et épais. Après y avoir trempé ses lèvres il découvrit que c'était un jus de fruit rouge dont le goût lui plut assez. Gardant son verre à la main il sourit en pensant à l'image qu'il devait avoir. Il avait souvent vu des hommes habillés d'une manière très élégante boire un verre de vin rouge, transformant cela en symbole de classe et de prestige. Chose qui ne lui déplaisait pas. Il n'avait plus du tout la même mentalité que le jeune homme de l'an dernier. Déprimé, sombre et agressif il y a un an. Aujourd'hui un jeune homme assuré, fier de ce qu'il était et enquête d'une puissance toujours plus grande.
Il se tourna vers Spike qui était en train de piller de ses griffes un plat de viande, en faisant passer à Skoll qui était assis à coté. Étrange aujourd'hui que les deux s'entendent si bien. De base le Démolosse ne pouvait supporter son collègue dragon. Il avait déjà remis celui-ci à sa place plus d'une fois. Pourtant aujourd'hui leur caractère s'était plus ou moins accordé. Tout les deux placides, calmes et implacables. Ils étaient les leaders de l'équipe. En fait chacun de ses dragons avait sa place dans son équipe, mais la détermination de Spike à accroître sa puissance le passait comme le plus puissant de l'équipe pour le moment.

Détournant à nouveau son regard, le garçon sorti le petit paquet cadeau qu'il avait prévu pour sa soeur. Il avait hâte de le lui remettre et de voir sa réaction. Un léger sourire, plus attendri cette fois, passa vivement sur son visage avant qu'il ne remarque quelque chose du coté de ses Pokémons. Un Kungfouine aux yeux bandés d'un tissu orange se tenait devant Spike, une patte posée sur la cuisse du Pokémon. Le Carchacrok regardait le Pokémon Combat d'un air stoïque. Devenir agressif pour si peu ? Surtout face à un Pokémon aveugle bien plus petit que lui. Non Spike n'allait pas s'abaisser à ça. Il valait un vrai combat, pas de tabasser un estropié.
Orren s'apprêta à s'approcher du Kungfouine, non pour le prévenir de Spike, il savait très bience que pensait son dragon, mais plutôt pour l'aider. Il s'était sûrement perdu à cause de la foule, donc l'aider à retrouver son dresseur serait une bonne chose. Il comprenait le petit Kungfouine, car Byvir souffrait aussi de problèmes oculaires. Pourtant alors qu'il s'avançait doucement vers le trio, une voix s'éleva, faisant se stopper net le dracologue. Ressentait-il de la gêne ou un autre sentiment du genre ? Non c'était simplement de la surprise. Il tourna un peu son regard pour voir la rousse qui s'approcha du Kungfouine. C'était donc son Pokémon ? Ah oui, et il s'appelait Hao. Il observa rapidement la rousse. Elle semblait avoir changer aussi et ne semblait pas trop mal. Pourtant avec les événements de l'île Frista il y aurait eu de quoi. Quand elle le vit, elle ne sembla que légèrement surprise, moins que lors de leur dernière rencontre fortuite. En tout cas le hasard ou Arceus avait un grand humour à les faire se recroiser à chaque fois.

-Eh salut Ruby ! Ouais comme quoi le hasard fais bien les choses.

En effet, surtout que le dracologue n'était pas mécontent de cette rencontre. Il remarqua néanmoins le regard de sa camarade qui le détaillait et sans vraiment le remarquer il s'en senti flatté avant de la détailler à son tour. Ses cheveux ébouriffés lui donnait un air sauvage, ses yeux étaient aussi d'une couleur différente, lentille sûrement mais ça lui donnait un bon look. Et puis cette cicatrice sur ses joues lui rappelait un sourire constant. Son costume lui allait très bien aussi. Ce fut d'un air naturel quoique avec un petit sourire narquois qu'il lui répondit à son compliment.

-Merci, le tien te vas aussi bien. T'as pas mal comme ça.

Si il avait plus d'assurance oui. Et puis, leurs antécédents étaient loin, la donne avait changé. Et puis il la trouvait toujours belle donc autant le lui dire. Son sourire se fit un peu plus grand à sa réaction et il cacha ce sourire derrière son verre de jus de fruit avant de se tourner pour en prendre un et l'offrir à la jeune rousse. Quand elle lui demanda ce qu'il devenait il en put s'empêcher d'avoir un sourire carnassier. Il avait bel et bien une réponse, mais mieux valait ne pas trop en parler devant autant de monde.

-Oh tu sais ça va bien. Comme tu peux le voir Spike a atteint son stade final et nous n'avons plus de problèmes l'un et l'autre depuis sa dernière évolution. J'ai aussi validé mes thèses et je ne devrais pas tarder à atteindre le Grade 3, enfin archéologue. Sinon je commence à travailler des plans de projet pour mon arène et à regarder les bâtiments disponibles. Ah et je tente de recruter des dresseurs pour l'arène. Enfin rien de bien excitant. Et toi comment vas tu ? Je ne t'ai pas vu depuis... enfin tu sais ? Tu vas bien ? Je me suis un peu inquiéter pour toi, vous avez passé une sacré épreuve.

Reportant son verre à ses lèvres il continua de boire quelques gorgées, surveillant du coin de l'oeil Spike qui se baissait pour présenter sa face peinturlurée à Hao. Il semblait curieux du handicap du type Combat. Normal, on voyait tout de même peu de Pokémons aveugles. Skoll était allé s'installer au calme sous la table grignoter les os et la viande qu'il avait gardé. Orren lui continua de sourire calmement à Ruby en écoutant ce qu'elle avait à dire avant de se poser légèrement contre la table en lâchant d'un ton détache, mais sans que ses yeux d'océan ne quittent ceux de la rouquine.

-C'est quand même agréable de te revoir après tout ce temps.

Résumé:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Mar 20 Oct - 0:58
Même si Ruby n'avait pas osé aller plus loin dans son compliment, ce ne fut pas le cas d'Orren qui creusa un peu plus la chose. Et bien que ça aurait pu la mettre mal à l'aise, il en fut tout autre. La Pyroli répondit par un sourire, ne cherchant même pas à fuir du regard. Et pour aller de surprises en surprises, l'homme se montra particulièrement galant pour le coup, si bien que la cible de toutes ces attentions ne put pas refuser le verre qui lui était offert. De toute manière, elle ne voulait pas le refuser. Cela ne leur fera qu'une similitude de plus. Ainsi porta-t-elle ses lèvres au verre, goûtant le cocktail qui y avait été auparavant versé. Un jus de fruit camouflé en quelque chose de plus raffiné. C'était à la fois amusant et fascinant. Sans doute pour que les plus jeunes se sentent grands le temps d'une nuit.

Il n'empêche que le hasard avait été particulièrement joueur, pour le coup ! Après tant de temps, les voilà à se redécouvrir un point commun, même si totalement fortuit. Au fil de la conversation, l'un pouvait en apprendre davantage sur l'autre. Après tout, les gens changeaient rapidement. Si on leur laissait plusieurs mois, énormément de choses se passeront donc. Ils étaient ainsi arrivés au point des parcours. Ruby avait également réussi à se débarrasser de ses affrontements tests qui l'avaient torturée pendant des mois, pour son plus grand bonheur qu'il s'agissait d'un des facteurs actuels de son épanouissement.

– Comme je l'avais pensé, beaucoup de choses arrivent en si peu de temps. Et pourtant, j'ai l'impression qu'une éternité est passée depuis la dernière fois. Était-ce là un aveu ? Si oui, la miss elle-même ne s'en était pas rendue compte. Pourtant, ça ne l'aurait pas particulièrement dérangée d'en venir à ces mots, puisqu'elle les pensait et était prête à les assumer si jamais ils ressortaient, comme dans le cas présent. Il y a eu tout un tas de choses de mon côté. J'avais besoin de me ressourcer après ces vacances d'été. Mais au final, ça va beaucoup mieux maintenant. Mon équipe a légèrement changé, mes AT sont aussi terminés, il n'y a plus qu'à attendre la nouvelle vague de promotions. Il se pourrait même que ça arrive en même temps pour nous deux. Elle sourit à nouveau, entrecoupant ses propos de quelques gorgées du nectar fruité. D'ailleurs, j'ai un peu changé mes projets. Mes anciens paraissaient bien trop superficiels, je pense me diriger vers quelque chose de plus concret. Pour tout te dire, j'avais envisagé archéologue uniquement pour tirer profit des expéditions. Aller étudier n'importe quel lieu n'aurait pas été de trop.

Elle s'interrompit tout de même ici, ne serait-ce que pour ne pas trop en dévoiler, ou encore pour réduire son débit de parole. Ruby avait beaucoup à raconter et c'est un fait, mais il lui fallait se retenir. Après tout, comme l'a si bien dit Orren, ces retrouvailles sont particulièrement agréables. Les gâcher avec tant de mots qui n'étaient au final là que pour créer une façade, ce serait stupide. Et puis Hao semblait se distraire avec le Carchacrok d'Orren. Rien ne pourra donc les interrompre en ce moment, à priori. Il était d'ailleurs amusant de voir à quel point le Kungfouine chercha à détailler le dragon dans ses traits les plus fins, allant même jusqu'à tâter les quelques crocs sortant de la gueule du prédateur pour se faire une idée sur sa physionomie. Cette idée devînt de plus en plus concrète au fil du temps, à chaque toucher supplémentaire. Et plus Hao parvenait à faire connaissance avec son aîné, plus Ruby semblait à ses aises en compagnie d'Orren.

– Maintenant que j'y pense... Mon iPok est tombé HS pendant les vacances, j'ai dû en changer. Le numéro a été affecté, l'autre n'est plus vraiment valide. Attends deux minutes, je reviens.

Elle termina son verre puis sourit à son interlocuteur avant de s'éclipser quelques instants, laissant son Kungfouine aux soins d'Orren et de son équipe. Au final, il ne lui fallut que quelques secondes pour emprunter un bic noir à l'un des adultes présents. Elle revînt alors vers le Voltali et se saisit du bras droit de celui-ci, sans même lui demander son avis, chose qu'elle n'aurait sans doute jamais fait avant. Doucement, la Pyroli lui releva la manche et griffonna son numéro sur l'avant-bras d'Orren. Une fois ceci fait, elle remit la manche en place et balança simplement le bic sur le table. Tant pis pour ce pauvre adulte généreux, ce n'est qu'un stylo.

– Comme la soirée risque de durer longtemps, ça t'évitera de le perdre. Abaissant les yeux pour jeter un regard en coin à Hao qui prenait toujours autant son temps, elle remarqua enfin le petit paquet entre les mains du préfet. Qu'était-ce donc ? La curiosité la poussa bien évidemment à le demander, mais d'une façon plus indirecte. Et puis ça lui permettra d'en savoir plus, par la même occasion. C'est pour Celest ?

HRP:
 

_________________

Aileen Sôma
Aileen Sôma
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Pokeathlète Agent
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Mar 20 Oct - 1:22
Une nouvelle fois, Aileen se tourna devant son miroir, admirant à nouveau son magnifique costume. Pour une fois, elle s’était surpassée. Le kimono noir et blanc était splendide, ce dont elle était assez fière vu qu’elle y avait passé de longues heures dessus, en se demandant comment faisaient les stylistes qui trouvaient du plaisir à faire ça. Bande de fous ! Comment peut-on trouver du plaisir à s’esquinter les yeux sur un kimono ? Elle préférait encore s’occuper de ses Poké Ball… Mais bon. Le résultat était époustouflant. Le plus impressionnant restait la parure, œuvre de sa Tarsal surexcitée à l’idée d’aider sa dresseuse, qui avait créé une pure beauté en s’aidant de Sphax, qui avait exceptionnellement accepté de rester immobile pendant de longues heures pour qu’on prenne ses mesures, et pire encore, qu’on touche à sa très précieuse corne. Elle avait aussi passé beaucoup trop de temps sur le maquillage blanc, avant de laisser sa Mysdibule appliquer les pochoirs dessus pour créer les motifs noirs sur son visage. Le plus simple avait été de mettre les lentilles rouges, qu’elle avait eu du mal à trouver dans le commerce, cela dit. Il avait fallu qu’elle appelle sa mère, pour lui demander un petit coup de main, et les avait ensuite reçues en quelques jours. Pratique, d’avoir une maman coordinatrice. Enfin, coordinatrice… Passons. Son costume d’Absol était tout simplement splendide. Elle ne risquait pas de faire peur à grand-monde là-dedans, mais ce n’était pas bien grave. En tous les cas, Sphax était plus que fier de voir sa dresseuse le choisir (une nouvelle fois) comme modèle pour l’une de ses œuvres.

Guillerette, la Pyroli sortit de sa chambre et la ferma à clé, le sac plastique contenant le cadeau d’Orren passé à son poignet. Eh oui. 31 Octobre, Halloween, mais également leur anniversaire. Elle n’avait pas fait compliqué cette année, contrairement à l’année dernière, où elle s’était fendue de mille cinq cent jetons pour lui offrir un œuf de Coupenotte chromatique. Il en avait fait de même pour lui offrir un Grenousse chromatique, son fameux petit Naveen qui avait évolué quelques temps plus tôt, à la différence de Freya, encore au premier stade. Mais c’était normal. Tout à leur joie de se découvrir qui un frère, qui une sœur, ils n’avaient pas lésiné sur le cadeau. Cette année, c’était différent. Aileen ne voyait pas trop quel nouveau Pokémon offrir à son frère, surtout après son vieux troll avec le Skitty, et s’était donc rabattue sur quelque chose de plus… Classique. Et mignon. Et quelque peu inattendu, venant de sa part. Enfin, inattendu pour les autres, pas pour Orren, qui ne s’étonnait plus de rien venant d’elle. Pourquoi s’étonnerait-il ? Elle était sa demi-sœur jumelle après tout. La même connerie paternelle coulait dans leurs veines… Même si l’un et l’autre ne répliquaient que d’un énorme coup de poing à toute personne osant leur en faire la remarque. Normal, après tout. Leur père restait un ignoble connard tout juste bon à être oublié.

Les mains dans les poches de son kimono, elle entra dans le réfectoire, réaménagé pour l’occasion. Mieux que l’an dernier, en tout cas, et cette fois-ci, pas de cadavre au milieu du buffet. Parfait, ils pourraient peut-être manger tranquilles, cette fois-ci. Enfin, sauf si Ginji mangeait tout avant qu’ils n’arrivent… Profitant de la faible lumière, elle baissa la tête et arrangea un peu ses cheveux blancs neige, fruits d’une teinture aussi délicate que difficile à effectuer, surtout au niveau de ses oreilles de lapin, touffes de cheveux ayant la désagréable habitude de rebiquer, quoi qu’elle fasse pour les en empêcher. Cette fois-ci, elle avait réussi, cependant, en vidant un pot de gel sur sa tignasse pour les empêcher de se relever à nouveau. Avec un peu de chances, ça tiendrait le temps de la soirée. La faible lumière ricochait sur ses cheveux blancs, les rendant encore plus laiteux, presque fantomatiques. L’Absol rouge, à ses côtés, rendait le tableau plus saisissant encore. Rectification. Peut-être qu’au final, elle était flippante, surtout quand elle voyait la tête des nouveaux élèves, qui la fixaient avec une certaine incertitude. Dangereuse, ou pas ? Aileen ne se fendit même pas d’un sourire. Eh, Absol, au passage. Vous avez déjà vu Sphax faire quelques marques d’affection aussi évidentes, vous ? Avisant son frère dans la foule, non loin du buffet, elle s’approcha en silence, Sphax sur ses talons, et attrapa un pic d’apéritif sur lequel était planté quatre ou cinq baies caramélisées. Ca ferait l’affaire. Elle grignota rapidement son pic, avant de le reposer sur la table, et esquissa un léger sourire en regardant son frère discuter avec Ruby. Bien sûr… Enfin, elle ne dirait rien, il faisait bien comme il voulait.

« C’est pour Celest ? »

Ce fut le moment que choisit Aileen pour intervenir, coupant leur discussion avant même qu’Orren ne puisse répondre, au plus grand soulagement du préfet en chef, sans doute. Ses bras s’enroulèrent autour du torse du Voltali, les amples manches noires et blanches de son kimono décoratif voletant avant de redescendre sagement, attirées par le sol comme le voulait la gravité la plus élémentaire. Comme par jeu, elle appuya doucement sa poitrine dans le dos de son frère, avant de prendre la parole d’une voix quelque peu traînante, quoique non dénuée d’une pointe de taquinerie purement fraternelle.

« J’ose espérer que non. A moins que vous n’ayez oublié quel jour nous sommes, sir Carchacrok ? »

Très drôle. Comme si Orren pouvait oublier la date de leur anniversaire. Subtilement, elle fit glisser la lanière du sac pour l’élever à hauteur de son frère, en profitant pour le lâcher et se mettre à côté de lui, sans toutefois s’interposer entre Ruby et lui. Elle se permit aussi un clin d’œil et un sourire à Ruby, pour lui faire comprendre qu’elle n’en avait pas pour longtemps. Vu que la rouquine allait monopoliser le préfet en chef toute la soirée, elle ne souffrirait pas d’une petite interruption de quelques minutes, le temps d’un bon anniversaire annuel.

« Et voilà pour toi. Excuse le papier cadeau, ça coûte toujours aussi cher, vois-tu. » Léger sourire complice. Elle lui avait aussi sorti ça l’an dernier. « Et bon anniversaire, au passage. »

Spoiler:
 

_________________

Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Mar 20 Oct - 3:03
Le sourire du dracologue ne fit que s’agrandir. Le moins qu'on pouvait dire était qu'il n'avait pas été le seul à avoir pris de l'assurance avec le temps. Il y avait un an, il aurait été incapable de complimenter aussi ouvertement une jeune fille. Et Ruby aurait sûrement détourné le regard avec moult rougissements. Pourtant après cet échange de compliments ils se souriaient avec une étincelle de malice dans leur regard. Puis il commença à raconter tout ce qui lui était arrivé, grossièrement, sommairement. Il n'avait pas tant envie que ça de parler après tout, simplement de profiter du moment. N'était-ce pas le plus important après tout ? Et puis avant de parler de lui, il voulait quand même s'enquérir de l'état de la jeune fille qui avait sûrement dut être sacrément secouer après le problème Rouage de cet été. Pourtant quand ce fut à son tour de lui répondre rien ne laissa transparaître un traumatisme quelconque. Elle en était au même stade d'avancée que lui aujourd'hui ayant fini ses affrontements. Tout les deux spécialistes types ils avaient le même devoir à rendre même si sur un type différent.
Avec un certain soulagement Orren comprit que son kidnapping n'avait pas trop affecté la rousse. Ou alors avait-elle transformé cela en force tout comme lui. Il lui semblait bien qu'ils avaient développé un point en commun. Cette flamme qui s'était allumée récemment dans le coeur du jeune homme, réchauffant son âme d'une détermination implacable. Avaient-ils cela en commun ? Sûrement. Rien qu'à voir le regard de chacun d'entre eux deux, cet éclat particulier y brillait pour chacun. Elle lui appris néanmoins qu'elle avait revu ses objectifs, ne s'orientant plus sur l'archéologie comme lui. Choix étonnant, mais Orren n'en laissa rien paraître. Il se demanda néanmoins ses nouveaux projets. Mais ce n'était ni le lieu ni le moment pour en parler. mieux valait profiter de ce que ce moment leur réservait.

Orren continua de boire, finissant son verre. Il attrapa alors un morceau de viande dans lequel il croqua. Au début croquant puis fondant, un bon gout de viande juste bien assaisonnée. La chaire était quelque chose de si délectable tout de même. Finissant son petit amuse gueule il laissa ce silence s'éterniser. Nul besoin de mot. Ses yeux détaillaient la jeune fille après tant de temps. Son visage s'était affiné, devenant plus doux encore mais plus adulte. Sa peau toujours aussi pâle avec ses cheveux de feu. Ne se gênant pas pour l'observer depuis le bord d'un nouveau vers de jus de fruit il vit que son corps aussi ressemblait plus à celui d'une jeune femme aujourd'hui. A coté d'eux Hao faisait subir un examen tactile au Carchacrok qui se laissa tranquillement faire, détaillant la morphologie du dragon. LE calme de Spike était plus que respectable tout comme le fait qu'il laissait le Kungfouine faire. Soudain Ruby lui annonça qu'elle avait dut changer d'Ipok et qu'elle avait donc changer de numéro et qu'elle n'avait plus celui du préfet. Elle s'éclipsa rapidement, donnant loisir à Orren de s'approcher du Kungfouine.
C'est ce qu'il fit, tendant sa main vers le Pokémon quand il remarqua sa présence. C'est alors qu'Hao attrapa sa main,avant de remonter le long de son bras, le palpant pour comprendre à quoi il avait affaire. Orren laissa faire cet examen sans problème, laissant le Pokémon passer sa patte dans ses cheveux, sur son visage avant que la patte ne s'arrête sur son torse et commence à détailler la cicatrice d'Orren qui lui barrait le torse. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres et il laissa Hao s'éloigner, son examen fini.

Ce fut le moment que Ruby choisi pour revenir. Hao retourna à l'examen de Spike et Ruby se saisit du bras droit du jeune homme. Elle releva sa manche et il la laissa faire. Puis elle écrivit avec le stylo son numéro à même la peau du préfet en chef. Soit, il la laissa faire. Quand elle eut finit elle rebaissa sa manche et le regarda, un sourire étirait toujours les lèvres du jeune homme.

-Oui, comme ça il est en lieu sûr.

A peine eut-il fini sa phrase qu'il vit le regard de la rousse se diriger vers le paquet cadeau qu'il avait dans son autre main. Il avait complètement oublié le cadeau pour sa soeur. Et une question traversa les lèvres de la spé Spectre. Celest ? Orren n'avait même plus pensé à la jeune fille depuis longtemps. Aucune nouvelle depuis le départ en vacances, soit tant pis. Pourtant une certaine gêne s'empara de lui. Il chercha ses mots avant que des bras ne se referme sur sa taille avec de longues manches tombantes. Une poitrine féminine vint se coller à son dos et un sourire taquin étira ses lèvres alors qu'il lâcha un "Salut Ai'."

Puis Aileen émit la bonne supposition, toujours sur le ton de la plaisanterie. C'était leur mode de conversation préféré à tout les deux. La main de la brune s'éleva, lui désignant un sac dont il s'empara et il put se tourner légèrement vers elle. Avait-elle fait un clin d'oeil à Ruby ? Bah... trucs de filles il ne s'en occuperait pas. Sortant le paquet.. du papier journal et à nouveau la même plaisanterie. Un léger rire sorti de ses lèvres avant qu'il ne tende son cadeau à sa soeur en lui laissant le soin de le déballer.

-Moi par contre j'ai réussi à réunir les fonds... mais le papier ma ruiner ! Joyeux anniversaire Aileen.

Se penchant un peu en avant, il déposa un bisou sur le front de sa demi-jumelle. Puis il déballa le paquet, découvrant une peluche de dragon noir. Le cadeau le fit sourire de toutes ses dents. Il lui plaisait beaucoup. Certes étonnant de voir une peluche dans les mains du terrible dracologue qu'il était, mais il s'en fichait. Il chérissait déjà plus que tout ce cadeau. Aileen put déballer elle un cadre contenant deux photos d'eux deux. Il s'avança alors, déposant rapidement la peluche dans les mains de Ruby pour prendre sa soeur dans ses bras.

-Merci Ai', c'est super ! Elle est vraiment mignonne cette peluche.

Pendant ce temps à coté d'eux Skoll sorti de dessous la table, toujours en train de lécher le jus de viande sur ses babines. Il s'approcha de la rouquine et enfouit son museau dans la main libre de celle-ci. Eh bien un geste d'attention cher Démolosse ? T'attendrirais-tu avec l'âge ou cette chère rousse t'as-t'elle simplement manqué ? Voyant la scène du coin de l'oeil i sourit avant de lâcher sa soeur.

-EH bien dame Absol, votre costume vous va à ravir ! Bonjour Sphax, content de te voir. Vous êtes assortis parfaitement.

Et c'est là que Spike se rapprocha du trio, Hao à ses cotés qui tenait sa griffe gauche. La Carchacrok depuis le fond de sa capuche regarda la préfette de son regard profond. Il tendit alors sa griffe droite à la jeune brune dans une mimique de poignée de main humaine. Geste hautement symbolique, Orren le voyait. Non seulement pour lui dire bonjour et la saluer poliment, le Carchacrok montrait ainsi son changement de caractère et souhaitait enterrer une vieille hache de guerre. Orren en profita pour vote regarder dans la direction et de lui sourire. Autant l'an dernier il avait haït le 31 Octobre, autant aujourd'hui cette journée se promettait d'être parfaite, ou du moins le début l'était. Secouant doucement la tête il chassa ses pensées. Il n'allait pas se laisser aller à ça non, il allait simplement oublier tout, vivre le moment présent, profiter, vibrer.
Et en parlant de vibration, la musique qui démarra entra dans son être, résonnant avec ses os, son coeur. Un rythme lent soutenu de notes plus aiguës. Un thème de film d'horreur remixé en musique électronique simple et efficace. Un tempo montant crescendo sur une musicalité sourde, presque bestiale. Le genre de musique qu'il aimait. Ces sons qui réveillait en vous l'instinct, vous faisait vibrer de tout votre aide et vous obligeait à vous abandonner à leur rythmique envoûtante. Se tournant vers sa soeur il lui refit un dernier câlin.

-Encore merci pour tout Ai', c'est un cadeau génial, même si le meilleur c'est toi. Encore bon anniversaire. Tournant de nouveau son regard vers Ruby le temps d'une seconde il continua. Si tu permets ?

Il attendit que sa soeur ait fini de lui répondre pour se tourner vers la rousse. Skoll s'était assis au pied de la jeune fille. Hao et Spike continuaient dans leur coin, se mettant à discuter doucement. Il s'approcha alors vers Ruby, récupérant la peluche qu'elle lui tendait pour la mettre avec soin dans son sac. Il lui prit alors cette main, la tenant dans la sienne sans arrêter de s'avancer. Arrivé à une distance rompant tout sentiment d'intimité propre. Il faisait maintenant une demi tête de plus que la rousse et sa carrure s'était grandement élargie. Un sourire carnassier étirait ses lèvres, dévoilant légèrement ses dents tandis que son regard était celui d'un prédateur traquant une proie.

-Pour Celest... comment dire... je n'ai plus de nouvelles depuis bien longtemps. Je suis... libre. Il donna un accent particulier à ce dernier mot. Avant de continuer en baissant s'inclinant très légèrement. Si vous voulez bien m'accorder cette danse.

Il attendit son accord pour se diriger vers le centre de la pièce aménager pour que quelques élèves s’amusent entre eux. Il n'avait que très rarement dansé et la dernière fois remontait au tout début de cette année. pourtant un je ne sais quoi dans cette musique une sonorité sombre primitive et bestiale le laissait bouger seul. Au début loin, il se rapprocha petit à petit de la jeune rouquine, finissant bientôt par être presque collé à elle. Il continua de danser ainsi sans vraiment connaître de pas spécifiques, son esprit n'était rempli que du tempo de la musique, vibrant des basses et laissant l'instinct ressortir. Intérieurement, au delà du jeu, il appréciait et s'amusait. Un tel sentiment qui n'était plus arrivé depuis longtemps. Tout ce qui l'entourait n'existait plus, il n'entendait rien d'autre que le son de la musique et du battement de son coeur. Il ne ressentait rien d'autre que le mouvement de son corps et de ceux de Ruby. L'homme n’est après tout qu'un animal qui se coupe de ses instincts et rejette sa condition profonde. Orren préférait un retour aux sources primaires, guidé par ses simples pulsions. C'était ça vivre.


Amour subtilité, délicatesse, violence et bestialité ♥
Résumé:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3011
Points d'Expériences : 4067
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Mar 20 Oct - 11:38
Ginji Labelvi
      rp commun



« Halloween 2015 »


« -Ooooooh, et ça a quel goût ça ?  »

J'attrape une espèce de gelée en forme d’œil qui trempe dans un étrange liquide. Je croque dedans à pleine dents, sous le regard légèrement écœuré d'Oz. Je lui tends le morceau restant de la sucrerie, pour l'inciter à y goûter, mais il détourne la tête.

« -Mais si, tu devrais goûter !
-Chu.
-Oh, allez ! C'est bon en plus. Ça a le même goût que tes granulés à la Baie Framby, mais avec une texture différente.  »

Mon starter me lance un regard suspicieux, avant de détourner une fois de plus la tête.

« -Pi pi chu.
-... C'est nouveau ça. Bon, tant pis !  »

Je hausse les épaules, et avale le morceau restant, tandis que ma main gauche survole le buffet. Qu'est-ce que je n'ai pas goûté, encore ?... Je tiens toujours ma hache dans ma main droite, comme elle est légère, je peux la tenir sans avoir besoin de la déposer. Je jette mon dévolu sur un bol de ships mexicaines... Lorsque que quelque chose fend l'air à vive allure pour s'arrêter juste devant ma main. Je sens quelque chose de métallique contre ma peau, et la seconde d'après, un soupir rauque se fait entendre juste à côté de moi. Par réflexe, j’élève ma main droite, et donne un coup de hache en direction de la lame avec laquelle on me menace. Sauf qu'elle glisse le long de celle-ci, et vient tout simplement se planter sur la table du buffet, heureusement pas assez violemment pour la briser en deux. Bum. Ma hache se retrouve encastrée dedans, et je dois tirer un peu fort pour réussir à la déloger. J'y parviens, mais fais quelques pas en arrière à cause du contre-coup, et me retourne pour faire face à mon agresseur en tenant la hache de mes deux mains. Comme je vois totalement flou de mon œil gauche, il me faut un moment pour bien réaliser à qui appartient la lame. Une fille aux longs cheveux qui portent un masque des plus effrayants, vêtue d'un yukata violet plutôt long. Oz bondit de mon épaule pour atterrir sur la table du buffet, réalisant que cela devient dangereux, par ici, et va plutôt observer le magnifique trou que j'ai fait dans la nappe.

Je fronce les sourcils, et ferme mon œil gauche, parce que je n'y vois pas grand chose sinon.

« -T'es qui toi ?! Tu veux me voler ma nourriture ?!... ANH ! Je sais. Tu fais partie des ninjas de l'année dernière qui ont assassiné ??? en voulant voler le buffet, lors de la fête ! Tu veux remettre ça, hein ?! Bah il faudra me passer sur le corps !  »

Ma menace, déjà pas bien menaçante, perd toute crédibilité lorsqu'un Kaiminus rose, qui se balade sur la table du buffet avec un Farfuret, se prend les pattes dans la nappe trouée pour me tomber dessus. Il s'accroche à mon dos, et son poids me fait basculer en arrière. Ma nuque manque de percuter le buffet, et je me retrouve allongé au sol, juste devant la nappe du buffet.... Ok. C'est n'importe quoi. Cinq minutes que je suis là, et il se passe déjà des trucs chelou.

Je me relève rapidement, alors qu'Oz s'est approché du rebord de la table pour voir ce que je faisais. Comme le Kaiminus rose essaye déjà de retourner sur le buffet, je l'attrape par les côtes et l'y dépose dessus, à côté du Farfuret. Un Nymphali et un Givrali les suivent depuis le sol, et je balaye la salle du regard en me demandant bien à qui peuvent appartenir tous ces Pokémons. Je m'arrête sur la jeune fille au masque, et les lui montre du doigt, le Kaiminus étant déjà en train de dévorer mon assiette de chips.

« -Euh... Il sont à toi, eux ?... EEEEEH, MES CHIPS !  »

Je tente de récupérer l'assiette, mais le Kaminius ne veut pas la lâcher. Sauf que j'ai toujours ma hache dans la main droite, et voyant qu'il ne compte pas abandonner, je décide de lâcher prise avant de faire une autre bêtise. J'affiche une petite moue déçue, tandis qu'Oz lève les yeux au ciel. Mais c'est que je les voulais ses chips, môa....

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Mar 20 Oct - 13:38
Halloween Halloween Halloween et encore Halloween toujours Halloween, en fj. bref ! Oui je suis l'un des rares gosses à détester Halloween. Pourquoi faut se déguiser, pourquoi aller demander des bonbons, ça sert à rien, et puis moi j'aime pas les bonbons. Tu vas faire du porte à porte comme un débile. Ça sert à rien, ça sert à rien et encore à rien toujours à rien. Oui j'ai été traumatisé plus jeune à cause de cette maudite fête. C'était bien le soir d'Halloween, je sortais dehors avec des amis, quand soudain un Noctunoir sortit de nul part nous attaqua, j'avais crié et j'étais partis en courant chez moi laissant tomber tout mes bonbons par terre. Depuis, je ne l'ai plus jamais fait. Je préfère rester chez moi et rester dans mon atelier à faire des plans de construction.

Sauf que bah aujourd'hui, c'est Halloween, donc forcément, y'a un bal à l'académie. Et forcément je vais encore rester seul dans ma chambre. Comme toujours, c'est pas plus mal mais j'aime pas être seul ! Oui bon y'a Sky mais bon quand même ! Je sais ! En attendant, je vais ouvrir le paquet que j'ai reçu ce matin. Je l'ouvre et puis là quoi ?! Un costume de grayhéna-garou ! Mais qui est le débile qui ma offert ça ! Ah ! Une lettre juste en-dessous. C'est marqué...Amuse-toi bien, signé, Maman. Ah...bon bah, j'ai plus le choix...

Je vais l'enfiler, je me regarde dans la glace, et je fais tout sauf peur. Des oreilles de grayhéna-garou, des fausses griffes et des crocs, super ! J'ai envi de pleurer.... Je vais devoir aller à un bal d'Halloween. J'aime pas Halloween, j'aime pas danser, j'aime pas rester seul dans un coin tout seul déguisé en guignol. N'est ce pas magnifique ?

Tiens...un autre petit déguisement. Il fait à peine la taille d'un...roucool. Un déguisement pour Sky ? Génial, là par contre c'est vraiment hilarant ! C'est un mini costume de mini vampire, trop drôle. Je cherche Sky, mais je ne le trouve pas, je chercher encore, je trouve toujours pas.. C'est pas vrai ! Il a du voir ce costume et partir en courant quelque part. Bon bah, j'ai plus qu'à aller chercher en bas, là où il y a le bal...

Jarrive en bas, et vois une tonne d'élève tous déguisé qui rigole, moi j'ai l'air débile avec un mini costume dans les mains en criant "SKY!!!!" Viens ici tout de suite !". C'est la pire journée de ma vie, je suis déguisée en petit chien, avec un costume de mini vampire dans les mains, à un bal d'Halloween, en criant le nom de mon pokemon perdu. JE HAIS HALLOWEEN !

Spoiler:
 
Rodrigue Miles
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Mar 20 Oct - 14:15
Rodrigue scrutait les alentours avec attention, Lixy sur les talons. Il faut dire qu'il y avait … beaucoup d'animation lors de cette soirée et beaucoup de beaux costumes. Enfin certains effrayants, d'autres bizarres et enfin certains.... mignons ? Qu'est ce que c'était que ce rassemblement ? Bref, le blond marchait au hasard, tapant généreusement dans le chocolat qu'il avait stocké, tout en cherchant du regard ses amis. C'est vrai qu'il n'avait pas plus discuté que ça avec eux des costumes que chacun allait prendre ce qui leur avait laissé la surprise... mais aussi beaucoup de personnes à écarter afin de se retrouver. Sans parler du brouhaha dont il n'était vraiment pas fan. Aïe.

Il sursauta quand on lui tapa sur l'épaule et cligna des yeux tellement vite qu'il eut l'impression que ses lentilles rouges allaient se décoller. Fort heureusement il n'en fut rien et la créature des marais se tourna vers … un Skelenox ? Euuuh... Qui c'était ? Pas Caël ni Aaron, il ne voyait pas une mèche rousse ou rose... Euuuh... Ah si, le gars là... (Rod et la mémoire des noms, une histoire d'amour) E n tout cas son interlocuteur l'avait plus que lui, puisqu'il connaissait son prénom.

Heureusement pour le Phyllali, le spectre se présenta : Alban... de l'Arborescence ? AH ! L'autre membre honoraire ? Voilà qui était plus simple pour lui. A sa décharge, Rodrigue avait rencontré pas mal de nouveaux élèves ce jour là, donc pas étonnant qu'un nom ou deux (d'accord, beaucoup) lui soient sorti de l'esprit...

- Oh, bonsoir Alban ! Oui c'est bien moi ! Merci, ton déguisement est super aussi ! Chocolat ?

Le blond tendit une des nombreuses confiseries qu'il avait récupéré. Dans le même temps, Lixy avait sauté sur l'épaule de son dresseur, en faisan attention à leurs costumes respectifs et jappa pour saluer les nouveaux venus, le Voltali et son... Skelenox ? Non, ça devait être un déguisement aussi, le spectre flottait bizarrement.

- C'est étrange, comme tout le monde est déguisé c'est super dur de trouver du monde ! Je cherchais Max , Caël ou Aaron, tu les aurais pas vus par hasard ?
HRP:
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015. 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Event #1 : Halloween 2015. 10099080670932_roooodyyyychouuuu
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   
Event #1 : Halloween 2015.
Page 1 sur 4
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :