Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3
 :: News & Event

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Dahlia C Black
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1982-dahlia-c-black-l-eclair-rose
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1995-t-card-dahlia-c-black#22546
Taille de l'équipe : 6
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
pokemon
6
Kanto - Jadielle
16 ans
34
1084
779
Dahlia C Black
est un Topdresseur Novice
-ERYYYYYN !!!!!

Dahlia arriva dans la chambre telle la tornade rose qu'elle était, ouvrant la porte à la volée, s'engouffrant dans la pièce et refermant la porte du pied. Elle laissa tomber les tissus et vêtement qu'elle avait cherché partout dans le Centre Ville de Lansat. L'année dernière elle avait fait avec les miyens du bord pour se faire son costume. Mais cette année, quelques jours avant Halloween, la jeune fille s'était rappelée en urgence qu'elle n'avait pas de costume. S'en était suivi une course pour trouver la perle rare, et elle l'avait trouvé sur un site. Malheureusement ce déguisement de Skitty absolument adorable était déjà en rupture de stock. Plus qu'une solution....

-Tu peux m'aider à faire mon costume ? S'il te plaîîîîîît !

Les deux grands yeux fixèrent la jeune fille avec un air suppliant. Dahlia n'avait jamais cousu quoi que ce soit de sa vie, déjà que faire un bête costume sans couture avait été une épreuve pour elle. Mais heureusement Eryn accepta de lui rendre ce service, et après une tasse de thé pour laisser le temps à la Pokéathlète de calmer son énergie débordante, elles se mirent au travail.
Plusieurs heures après le costume était prêt, plus qu'à l'enfiler. Se déshabillant sans complexe devant sa colocataire, elle enfila la jupe ainsi que le haut crène et rose. C'était étrange pour elle qui était très souvent en pantalon de se retrouver en jupe. Le petit col ouvragé aussi avec ses tout petits pompons blancs au bout lui donnait vraiment l'impression d'être déguisée. Elle attrapa la fameuse queue de Skitty qu'elle accrocha à l'arrière de la jupe avec l'aide d'Eryn. L'ex-Coordinatrice venait vraiment de lui sauver la mise. Dahlia alla accrocher les deux oreilles de chats roses et duveteuses dans ses cheveux, en profitant pour se coiffer. Plus qu'à enfiler les petites chaussures crème avec les longues chaussettes lui montant jusqu'à mi-cuisse, les gants longs roses et son collier avec le petit éclair de la même couleur que ses cheveux et elle le fit passer sous son haut. Voilà elle était prête ! Elle se regarda une dernière fois dans le miroir avant de filer à l’extérieur de sa chambre accompagnée de Uriah et d'Isis et Nephtys qui portaient toutes les deux une petite cape noire sur leur dos.

Continuant de marcher à vive allure, la jeune fille s’étonna en voyant les costumes des différents élèves. Certains étaient si beau et bien amenés, elle se sentit légèrement nulle à coté. Non ! C'était grâce à Eryn qu'elle portait cet habit et elles l'avaient confectionné ensemble ! Elle en était plus que fier. Certes elle n'était pas effrayante et ne faisait pas du tout peur bien au contraire. Mais elle était mignonne comme ça et le savait. Elle se dépêcha donc de rejoindre le réfectoire où la fête battrait son plein. Le nombre d'élèves était impressionnant, tous rassemblés ici. En plus l'immense buffet organisé par Mama Odie prenait une grande partie de la pièce. Dessus se retrouvait des bonbons colorés, des jus de fruits ou coktails sans alcool aux couleurs de ce jour. Du noir, du orange, du rouge et même parfois un peu de violets. Dahlia aimait toujours Halloween. Une fête où on se déguisait et où on peut faire des farces aux autres sans se faire embêter. Un jour parfait pour Dahlia quoi !
Le discours de la proviseur fini, les jeunes commencèrent à s'éparpiller en petits groupes et la Pokéathlète se mit à chercher un visage familier. Pas facile de reconnaître les gens vu les masques ou les maquillages vraiment bien faits de certains. Pourtant soudain à l'entrée quelque chose retint son attention. Un Kaiminus aux couleurs assez flashys. Il n'y avait qu'un seul Pokémon qui ressemble à ça et elle savait très bien qui était le dresseur. Elle regarda donc si elle voyait le jeune homme aux cheveux d'ébènes non loin, et oui en effet. Tandis que Kaiminus s'approchait de buffet, Dahlia attrapa une bonne quantité de bonbons qu'elle lui tendit avec un grand sourire. Uriah se mettant aussi à prendre des réserves. Donc pendant que les Pokémons étaient occupés à se remplir la panse, la jeune fille s'approcha doucement et sournoisement de Paul. Faisant un geste pour que la jeune fille rousse face au jeune homme ne la trahisse pas, elle continua son avancée, puis arrivée à porté.

-Skiiiii !

Dahlia sauta sur Paul en passant ses bras autour de son cou en riant, s'amusant de voir qu'elle l'avait effrayé. Elle détailla alors le jeune homme du regard avant de lui faire un grand sourire. Habillé en chat noir. Il était trop mignon avec ses moustaches et ses oreilles. En se hissant sur la pointe des pieds elle lui fit un bisou sur la joue pour s'excuser de cette attaque sournoise. Elle tappota les fausses oreilles noires qu'il avait dans les cheveux.

-Han que c'est mignon ! T'es adorable en chat tu le sais ? Un sourire malicieux alors que ses yeux pétillait du rire qu'elle contenait à voir sa tête. Elle se retourna vers Calliope. Bonjour, désolé pour l'intrusion, mais j'ai pas put m'en empêcher ! T'es super bien habillée aussi, t'es super jolie !

Résumé :
-Dahlia fait son costume à l'aide d'Eryn, elle est déguisée en Skitty
-Elle mets une cape à sa Nymphali et sa Givrali et se fait aussi accompagner de son Farfuret
-Elle voit le Kaiminus de Paul et laisse ses Pokémons avec lui après lui avoir donné des bonbons
-Elle va effrayer Paul avant de le taquiner et de complimenter Calliope sur son costume



DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Marie R. Uana
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1654-non-je-ne-suis-pas-shootee#19642
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2179-marie-rosalina-uana-mentali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 11 / 21
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 19 ans
Niveau : 41
Jetons : 2635
Points d'Expériences : 1083
Pikachu Explorateur, à votre service !
11 / 21
Almia (?)
19 ans
41
2635
1083
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
11 / 21
Almia (?)
19 ans
41
2635
1083
Marie R. Uana
est un Topdresseur Ranger
Halloween 2015
rp commun


« -... Je... Je ne comprends point... Habituellement, mes vêtements sont entreposés ici-même...  »

Marie se gratta la tête, perplexe. Son armoire ouverte, elle contemplait la seule chose présente à l'intérieur : une tenue des plus inhabituelles, et pour le moins... Loufoque. Comment était-elle arrivée là ? Et surtout, où étaient passés ses autres vêtements? Sumia secoua la tête, embarrassée, pour signifier qu'elle même n'en avait aucune idée. La Mentali lâcha un soupir, et regarda le haut qu'elle portait actuellement. Une fille de son dortoir ne s'était pas gênée pour la bousculer, tout à l'heure, et avait fait tomber sur elle des petits fours qu'elle comptait amener à la fête de ce soir. En plus de l'accuser de tous les torts, elle avait totalement tâché la robe de Marie, qui devait impérativement trouver quelque chose à mettre en rechange. Mais problème : AUCUNE trace de ses vêtements. Tout ce qu'elle avait trouvé à la place, c'était cette tenue décidément bien étrange... Le style vestimentaire lui évoquait d'ailleurs celui de sa colocataire, Hanaë. Lui appartenait-elle ? Peut-être n'avait-elle plus de place dans sa propre armoire, et elle avait décidé de suspendre cette tenue dans celle de Marie. Mais la moindre des choses aurait été de lui demander la permission, non ?... La Mentali serra les dents. Elle n'avait pas que ça à faire...

Oui, car voyez-vous, Marie avait quelque chose de prévu, ce soir. Sisi, je vous jure ! Mais je vous arrête tout de suite : ce n'était pas aller à cette fête d'Halloween à laquelle elle avait pourtant été l'année dernière. Elle s'était accordée sur le fait que c'était un événement bien trop inutile, et s'était décidée à ne pas y retourner. Non, ce que souhaitait Marie, c'était aller en ville. Sa Carmache avait, récemment, clairement exprimé son agacement vis-à-vis de la boîte à musique qu'elle écoutait en boucle. Marie ne voyait pas particulièrement d'inconvénient à arrêter de l'écouter, mais elle ne supportait pas d'entendre les bruits que faisaient ses camarades de dortoir, et avait décidé de profiter d'une offre exceptionnelle qui avait lieu ce soir, à minuit, au centre commercial de Lansat, et qui proposait certains articles à des prix très bas, pour s'acheter de nouvelles petites boîtes. Certains commerçant n'hésitaient pas ouvrir un soir de fête pour faire toujours plus de bénéfice...

La Mentali tapota du pied. Hanaë devait forcément savoir quelque chose. Où était-elle ? Elle le savait : à cette fameuse fête. Comme beaucoup d'autres étudiants, d'ailleurs. Elle irait la voir, et lui demanderait si elle n'avait pas vu ses vêtements... Mais pas comme ça. Pas avec cette robe tâchée de toute part... Marie observa la tenue présente dans son armoire, suspicieuse. Est-ce qu'elle pourrait éventuellement.... ? Elle expira bruyamment, et décrocha le cintre de l'armoire. Elle risquait de subir plus de railleries habillée comme elle l'était actuellement qu'avec cette tenue. Elle passerait d'ailleurs mieux au travers de la foule, vêtue ainsi. Décidée, Marie troqua sa robe toute tâchée contre cette étrangeté : elle n'eut aucun mal à mettre les collants et les bottes, mais galéra un peu pour la chemise. Au final, l'habit ne lui semblait pas si excentrique que cela, et permettait même des mouvements plus amples que sa robe habituelle. Juste certains motifs qui étaient... Étranges. Pourquoi mettre de petites étoiles sur le collant ? Et quelle était donc l'utilité de ce petit pendentif en forme de Nosférapti, à ses bottes ? Marie resta sceptique, mais chassa toutes ces questions de son esprit. De toute façon, dès que Hanaë l'aura aidée à retrouver ses habits c'bô, l'innocence, elle reprendra une tenue plus correcte, et pourra partir en ville au plus vite.

Vêtue de cette tenue, elle s'approcha donc de la porte de sa chambre. Mais Sumia la retint. Marie se retourna, se demandant bien ce qu'elle lui voulait, et vit que sa Carmache, avec un grand sourire, tenait un grand chapeau de sorcière dans ses pattes. Où l'avait-elle trouvée ?... Marie n'en avait aucune idée, mais elle semblait s'accorder avec le reste de sa tenue. Elle plissa les yeux. Elle ne voulait quand même pas... ?

***

Si, elle avait voulu. Après avoir insisté pour que Marie porte ce foutu chapeau, la Carmache avait suivi sa dresseuse avec un air des plus guillerets. Tout le contraire de la jeune fille. Agacée plus que tout, Marie passa les portes du réfectoire, où pas mal de monde commençait déjà à s'agiter. Elle balaya la salle du regard, cherchant Hanaë des yeux... Mais impossible de la trouver. Si elle s'était déguisée, Marie aurait d'autant plus de mal à la retrouver. Elle fit quelques pas dans la salle, gardant le sac, dans lequel se trouvait ses Pokéballs, près d'elle. Elle scrutait toujours les alentours, suivie de près par une Sumia fascinée par toute cette foule humaine. Marie avançait à pas de loups, et vit soudainement une fille avec un masque étrange qui fonçait droit sur elle.

Elles se percutèrent.

La violence du choc capta l'attention de quelques personnes. Marie serait probablement tombée en arrière si sa Carmache ne l'avait pas rattrapé à temps. Grimaçante, elle se frotta le front, et remit son chapeau comme il le fallait A peine quelques minutes qu'elle le portait et il l'énervait déjà. Elle se redressa, et fusilla du regard la personne qui avait eu la très mauvaise idée de lui rentrer dedans. Elle s'était déjà faite percuter tout à l'heure, on avait tâché sa robe, ses vêtements avaient disparu, elle était obligée de porter un accoutrement ridicule, et elle perdait du temps pour aller en ville... Alors si en plus, on s'amusait à lui foncer dedans !

« -Vous ne pourriez pas faire attention, enfin ? Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, vous n'êtes point seule, ici, donc ayez l'obligeance d'être plus prudente. »

Sumia fit aussitôt un pas en avant, et passa l'une de ses faux devant Marie pour l'inciter à se calmer. La Mentali fixait toujours celle qu'elle avait percuté, se demandant bien si elle y voyait quelque chose avec son masque....

HRP :
-Marie constate que ses vêtements ont ETRANGEMENT disparu.
-Comme quelqu'un lui a renversé de la nourriture sur sa robe, et qu'elle comptait aller en ville, elle est contrainte de se changer avec la seule tenue présente dans son armoire.
-Elle va à la soirée dans l'espoir d'y trouver Hanaë, pensant qu'elle a peut-être une idée de l'endroit où sont passés ses vêtements (e.e .... ), suivie de très près par sa Carmache.
-Elle se fait percuter par MAXMAX POWA, et la sermonne, parce qu'elle est pas gentille qu'elle pue qu'elle est méchante et qu'elle m'a fait écrire n'importe quoi à un précèdent rp à cause de ses images de vache. è_é



© Mzlle Alice.



« Si vous aussi, vous le désirez... Alors ce soir, l'académie nous appartiendra. »
Ruby L. Jones
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
17
Unys
18 ans
60
821
1862
pokemon
17
Unys
18 ans
60
821
1862
Ruby L. Jones
est un Topdresseur Spé. Type
Quelle galère ! Cet élément particulier du costume était vraiment le seul qui posait problème. Après tout, le faux sang n'était même pas dur à fabriquer soi-même. Ne parlons même pas des simples habits auxquels Ruby n'apporta que quelques modifications un peu grunge. Ce ne fut que l'affaire de quelques petites minutes, en somme. Mais en ce qui concerne ce petit accessoire à l’œil gauche... Une montre gousset qui devait faire office d'oculaire gauche, rien que ça. La Pyroli hésita longuement entre la version matérielle ou soft mais opta pour la seconde, pensant qu'il lui serait bien plus simple de mettre une lentille de contact qu'une montre gousset directement portée à son œil. Lourde erreur ! Quelle plaie c'était, de merde des lentilles pour la première fois. La pauvre en avait presque perdu ses nerfs à de nombreuses reprises, alors que ses pupilles ne voulaient guère s'accommoder aux designs différents de chaque lentille. La gauche aux motifs d'un cadran d'horloge et la droite d'un vert uni mais perçant. Bien heureusement, elle réussit après moult essais infructueux, arrivant au final à un résultat au delà de ses espérances. Ne restait plus qu'à tracer cette pseudo balafre au feutre fin, à ébouriffer ses cheveux dans tous les sens et voilà ! Une fille sortie tout droit d'un creepypasta.

Un choix crucial s'imposait alors à la topdresseuse : quels Pokémons phares choisir pour cette soirée ? Il lui fallait quelque chose de spécial, d'impressionnant, qui fera sensation. Goliath répondait à tous ces critères mais ne rentrera sans doute pas correctement dans le réfectoire. En même temps, vu sa taille... Ses choix principaux se portèrent alors sur Midnight – qui, on l'espère, se contrôlera – Xi et le petit Hao, ne serait-ce que pour qu'il découvre un peu ce monde étrange malgré sa vue absente. Il refusa d'ailleurs d'enfiler le moindre costume, à croire qu'il s'était déjà attaché à des sortes de principes de bouddhistes. Sa seule possession : un ruban orange utilisé pour cacher ses yeux sans vie. Quant aux spectres, autant dire que les déguisements leur seyant sont assez peu nombreux. Tant pis, ils auront tous à la fête au naturel.

– N'hésite pas à rester accroché à l'une de mes jambes si tu as peur de ne pas pouvoir te repérer, Hao. Et toi Midnight, soudaine hausse de ton, fais gaffe à ce que tu fais. À la moindre gaffe, tu finis comme Hex.

Pas la moindre réaction ; il avait compris, ou plutôt ils. Sur ce constat, Ruby quitta le dortoir Pyroli pour se rendre au réfectoire, marchant néanmoins assez lentement pour que le Kungfouine aveugle puisse la repérer au son de ses pas si jamais il s'éloignait un tant soit peu. Quant aux deux autres, qu'importe ; ils étaient bien assez grands et autonomes pour pouvoir se repérer dans l'académie. Pour dire, ils débarquèrent même sur les lieux des festivités avant que leur dresseuse n'arrive. La sécurité du jeune Kungfouine en dépendait. Et puis, il faisait ressortir un certain côté maternel chez la Pyroli, alors qu'elle s'était tout de même renfermée sur elle-même il y a quelques mois de ça. En espérant que son irritabilité ne soit pas titillée par les autres élèves, en cette soirée. Mais s'il y avait du bon à cette indépendance volontaire, c'était bien ce gain certain d'assurance. L'ancienne Ruby n'existait plus ; du passé, désormais à l'état de poussière. On pouvait presque retrouver un nouvelle personne.

Enfin passa-t-elle les portes du réfectoires alors que le discours de miss Snow était sur le point de s'achever. Il ne fallut que quelques secondes de plus pour que les élèves se dispersent aux quatre coins de la grande salle. Xi et Midnight ne tardèrent pas à en faire de même, prêts à effrayer quelques pauvres élèves innocents en ce jour où eux, les spectres, étaient considérés comme des divinités. Quant à Ruby, elle s'assura de garder Hao encore plus près d'elle, tandis qu'elle chercha que faire en cette soirée. Evidemment, il fallut que le destin choisisse à sa place. Comme captivé par tous ces sons inconnus, le Kungfouine s'éloigna de sa propriétaire jusqu'à se perdre dans la foule. La Pyroli ne mit pas énormément de temps à le remarquer, mais ce fut tout de même assez pour que le type combat ait pu disparaître de son champ de vision.

*Passage en point de vue Kungfouine*

J'avais beau ne rien y voir, mon ouïe me permettait de repérer un minimum pour pouvoir éviter les grandes personnes qui ne parvenaient pas à me voir lorsqu'elles marchaient. J'avais cette étrange aptitude qui faisait que mes autres sens étaient plus développés que ceux d'un Pokémon normal, sans doute à cause de ma vue absente. Il m'était particulièrement aisé de différencier la plupart des espèces grâce aux sons qu'ils produisaient en se déplaçant. Et parmi la foule d'humains, j'arrivai à repérer quelques créatures particulières, dont une plus imposante que les autres. Je n'avais jamais ressenti cette intensité dans les pas d'un Pokémon. Curieux, je m'avançai alors dans l'espoir d'en apprendre plus sur cette présence encore inconnu. Peut-être que je pourrai m'en faire un ami, qui sait ? Et bien que dresseuse m'a toujours dit que le monde n'était pas rose, je voulais tout de même tenter ma chance. C'était l'occasion à ne pas rater. Je m'approchai donc davantage, jusqu'à ce que je puisse poser mes paumes sur la peau de la grande bête. Musclée, raide, écailleuse et sèche à la fois. Son épiderme présentait toutes les caractéristiques d'un dragon, si je ne me trompais pas. Malheureusement, je n'étais pas encore en mesure de bondir assez haut pour interpeller l'attention de ce dragon afin qu'il puisse se baisser. Et je n'eus de toute façon pas le temps puisque dresseuse me retrouva à temps.

*Retour au point de vue normal*

– Je t'avais dit de ne pas t'éloigner. Ne deviens pas aussi désobéissant que tes aînés, Hao !

C'est en levant la tête après avoir repêché son Pokémon que Ruby remarqua enfin l'imposant Carchacrok déguisé en faucheuse ainsi que son dresseur, une personne que l'on pouvait classer bien au delà du simple rang de connaissance. Sous ce déguisement de Carchacrok – qui lui allait plutôt bien, olala – se trouvait Orren. Et pour une fois depuis très longtemps, Ruby parvînt à garder le contrôle de ses pensées, bien que surprise des effets favorables procurés par son changement mental. Avant d'adresser la parole au préfet, elle daigna même jeter un petit coup d’œil discret. Quand on est jeune, on ne se prive pas. Enfin lui sourit-elle le plus naturellement du monde, bien plus enchantée de le voir qu'elle ne l'aurait cru avant de pénétrer en ces lieux.

– Tiens ! Ça faisait longtemps. Je m'attendais pas vraiment à ce qu'on se croise ici, mais ça reste plutôt sympa. Quel mot inapproprié à la situation. Un terme plus fort aurait sans doute fait l'affaire, mais il aurait sans doute été difficile de le dire. Joli costume d'ailleurs. Et ça continue dans l'atténuation d'idées. Mentir, c'est mal. Se mentir à soi-même, c'est encore pire. Pourquoi ne pas avouer qu'il était carrément sexy, dedans ? Il faut croire que l'assurance a ses limites. Qu'est-ce que tu deviens, depuis le temps ?

HRP :
• Le début est inintéressant, donc lisez pas 8D
• Ruby débarque au réfectoire dans le plus grand des calmes tandis que Xi (Motisma) et Midnight (Spiritomb shiny un peu psychopathe) se détachent d'elle pour aller faire peur aux petits n'enfants
• Elle arrive à perdre de vue son troisième Pokémon et part à sa recherche
• Petit passage point de vue Pkmn
• Elle croise finalement Orren et entame la conversation sans gêne apparente (OMFG)



Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Bon cela faisait quelques secondes qu'il scrutait le visage de tout les élèves présents et il ne parvenait pas à la voir. Il avait vu Max à qui il avait répondu à son salut par un signe de la main et un sourire. Elle semblait être déguisée en quelque chose de rose... Un Pokémon Fée ? Pour une fille passionnée par les dragons c'était étrange, mais bon pas faux que ça faisait très Halloween. Il finit donc de manger sa part de tarte, s'emparant d'une serviette pour s'essuyer la bouche avant de prendre un grand verre à pied dans lequel se trouvait un liquide rouge foncé et épais. Après y avoir trempé ses lèvres il découvrit que c'était un jus de fruit rouge dont le goût lui plut assez. Gardant son verre à la main il sourit en pensant à l'image qu'il devait avoir. Il avait souvent vu des hommes habillés d'une manière très élégante boire un verre de vin rouge, transformant cela en symbole de classe et de prestige. Chose qui ne lui déplaisait pas. Il n'avait plus du tout la même mentalité que le jeune homme de l'an dernier. Déprimé, sombre et agressif il y a un an. Aujourd'hui un jeune homme assuré, fier de ce qu'il était et enquête d'une puissance toujours plus grande.
Il se tourna vers Spike qui était en train de piller de ses griffes un plat de viande, en faisant passer à Skoll qui était assis à coté. Étrange aujourd'hui que les deux s'entendent si bien. De base le Démolosse ne pouvait supporter son collègue dragon. Il avait déjà remis celui-ci à sa place plus d'une fois. Pourtant aujourd'hui leur caractère s'était plus ou moins accordé. Tout les deux placides, calmes et implacables. Ils étaient les leaders de l'équipe. En fait chacun de ses dragons avait sa place dans son équipe, mais la détermination de Spike à accroître sa puissance le passait comme le plus puissant de l'équipe pour le moment.

Détournant à nouveau son regard, le garçon sorti le petit paquet cadeau qu'il avait prévu pour sa soeur. Il avait hâte de le lui remettre et de voir sa réaction. Un léger sourire, plus attendri cette fois, passa vivement sur son visage avant qu'il ne remarque quelque chose du coté de ses Pokémons. Un Kungfouine aux yeux bandés d'un tissu orange se tenait devant Spike, une patte posée sur la cuisse du Pokémon. Le Carchacrok regardait le Pokémon Combat d'un air stoïque. Devenir agressif pour si peu ? Surtout face à un Pokémon aveugle bien plus petit que lui. Non Spike n'allait pas s'abaisser à ça. Il valait un vrai combat, pas de tabasser un estropié.
Orren s'apprêta à s'approcher du Kungfouine, non pour le prévenir de Spike, il savait très bience que pensait son dragon, mais plutôt pour l'aider. Il s'était sûrement perdu à cause de la foule, donc l'aider à retrouver son dresseur serait une bonne chose. Il comprenait le petit Kungfouine, car Byvir souffrait aussi de problèmes oculaires. Pourtant alors qu'il s'avançait doucement vers le trio, une voix s'éleva, faisant se stopper net le dracologue. Ressentait-il de la gêne ou un autre sentiment du genre ? Non c'était simplement de la surprise. Il tourna un peu son regard pour voir la rousse qui s'approcha du Kungfouine. C'était donc son Pokémon ? Ah oui, et il s'appelait Hao. Il observa rapidement la rousse. Elle semblait avoir changer aussi et ne semblait pas trop mal. Pourtant avec les événements de l'île Frista il y aurait eu de quoi. Quand elle le vit, elle ne sembla que légèrement surprise, moins que lors de leur dernière rencontre fortuite. En tout cas le hasard ou Arceus avait un grand humour à les faire se recroiser à chaque fois.

-Eh salut Ruby ! Ouais comme quoi le hasard fais bien les choses.

En effet, surtout que le dracologue n'était pas mécontent de cette rencontre. Il remarqua néanmoins le regard de sa camarade qui le détaillait et sans vraiment le remarquer il s'en senti flatté avant de la détailler à son tour. Ses cheveux ébouriffés lui donnait un air sauvage, ses yeux étaient aussi d'une couleur différente, lentille sûrement mais ça lui donnait un bon look. Et puis cette cicatrice sur ses joues lui rappelait un sourire constant. Son costume lui allait très bien aussi. Ce fut d'un air naturel quoique avec un petit sourire narquois qu'il lui répondit à son compliment.

-Merci, le tien te vas aussi bien. T'as pas mal comme ça.

Si il avait plus d'assurance oui. Et puis, leurs antécédents étaient loin, la donne avait changé. Et puis il la trouvait toujours belle donc autant le lui dire. Son sourire se fit un peu plus grand à sa réaction et il cacha ce sourire derrière son verre de jus de fruit avant de se tourner pour en prendre un et l'offrir à la jeune rousse. Quand elle lui demanda ce qu'il devenait il en put s'empêcher d'avoir un sourire carnassier. Il avait bel et bien une réponse, mais mieux valait ne pas trop en parler devant autant de monde.

-Oh tu sais ça va bien. Comme tu peux le voir Spike a atteint son stade final et nous n'avons plus de problèmes l'un et l'autre depuis sa dernière évolution. J'ai aussi validé mes thèses et je ne devrais pas tarder à atteindre le Grade 3, enfin archéologue. Sinon je commence à travailler des plans de projet pour mon arène et à regarder les bâtiments disponibles. Ah et je tente de recruter des dresseurs pour l'arène. Enfin rien de bien excitant. Et toi comment vas tu ? Je ne t'ai pas vu depuis... enfin tu sais ? Tu vas bien ? Je me suis un peu inquiéter pour toi, vous avez passé une sacré épreuve.

Reportant son verre à ses lèvres il continua de boire quelques gorgées, surveillant du coin de l'oeil Spike qui se baissait pour présenter sa face peinturlurée à Hao. Il semblait curieux du handicap du type Combat. Normal, on voyait tout de même peu de Pokémons aveugles. Skoll était allé s'installer au calme sous la table grignoter les os et la viande qu'il avait gardé. Orren lui continua de sourire calmement à Ruby en écoutant ce qu'elle avait à dire avant de se poser légèrement contre la table en lâchant d'un ton détache, mais sans que ses yeux d'océan ne quittent ceux de la rouquine.

-C'est quand même agréable de te revoir après tout ce temps.

Résumé :
-Orren voit Ruby, légèrement surpris de la voir mais pas mécontent
-Ils discutent tranquillement alors qu'il lui offre un verre de jus de fruit
-Spike est intrigué par Hao
-Skoll grignotte tranquillement des bouts de viande sous la table



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Ruby L. Jones
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
17
Unys
18 ans
60
821
1862
pokemon
17
Unys
18 ans
60
821
1862
Ruby L. Jones
est un Topdresseur Spé. Type
Même si Ruby n'avait pas osé aller plus loin dans son compliment, ce ne fut pas le cas d'Orren qui creusa un peu plus la chose. Et bien que ça aurait pu la mettre mal à l'aise, il en fut tout autre. La Pyroli répondit par un sourire, ne cherchant même pas à fuir du regard. Et pour aller de surprises en surprises, l'homme se montra particulièrement galant pour le coup, si bien que la cible de toutes ces attentions ne put pas refuser le verre qui lui était offert. De toute manière, elle ne voulait pas le refuser. Cela ne leur fera qu'une similitude de plus. Ainsi porta-t-elle ses lèvres au verre, goûtant le cocktail qui y avait été auparavant versé. Un jus de fruit camouflé en quelque chose de plus raffiné. C'était à la fois amusant et fascinant. Sans doute pour que les plus jeunes se sentent grands le temps d'une nuit.

Il n'empêche que le hasard avait été particulièrement joueur, pour le coup ! Après tant de temps, les voilà à se redécouvrir un point commun, même si totalement fortuit. Au fil de la conversation, l'un pouvait en apprendre davantage sur l'autre. Après tout, les gens changeaient rapidement. Si on leur laissait plusieurs mois, énormément de choses se passeront donc. Ils étaient ainsi arrivés au point des parcours. Ruby avait également réussi à se débarrasser de ses affrontements tests qui l'avaient torturée pendant des mois, pour son plus grand bonheur qu'il s'agissait d'un des facteurs actuels de son épanouissement.

– Comme je l'avais pensé, beaucoup de choses arrivent en si peu de temps. Et pourtant, j'ai l'impression qu'une éternité est passée depuis la dernière fois. Était-ce là un aveu ? Si oui, la miss elle-même ne s'en était pas rendue compte. Pourtant, ça ne l'aurait pas particulièrement dérangée d'en venir à ces mots, puisqu'elle les pensait et était prête à les assumer si jamais ils ressortaient, comme dans le cas présent. Il y a eu tout un tas de choses de mon côté. J'avais besoin de me ressourcer après ces vacances d'été. Mais au final, ça va beaucoup mieux maintenant. Mon équipe a légèrement changé, mes AT sont aussi terminés, il n'y a plus qu'à attendre la nouvelle vague de promotions. Il se pourrait même que ça arrive en même temps pour nous deux. Elle sourit à nouveau, entrecoupant ses propos de quelques gorgées du nectar fruité. D'ailleurs, j'ai un peu changé mes projets. Mes anciens paraissaient bien trop superficiels, je pense me diriger vers quelque chose de plus concret. Pour tout te dire, j'avais envisagé archéologue uniquement pour tirer profit des expéditions. Aller étudier n'importe quel lieu n'aurait pas été de trop.

Elle s'interrompit tout de même ici, ne serait-ce que pour ne pas trop en dévoiler, ou encore pour réduire son débit de parole. Ruby avait beaucoup à raconter et c'est un fait, mais il lui fallait se retenir. Après tout, comme l'a si bien dit Orren, ces retrouvailles sont particulièrement agréables. Les gâcher avec tant de mots qui n'étaient au final là que pour créer une façade, ce serait stupide. Et puis Hao semblait se distraire avec le Carchacrok d'Orren. Rien ne pourra donc les interrompre en ce moment, à priori. Il était d'ailleurs amusant de voir à quel point le Kungfouine chercha à détailler le dragon dans ses traits les plus fins, allant même jusqu'à tâter les quelques crocs sortant de la gueule du prédateur pour se faire une idée sur sa physionomie. Cette idée devînt de plus en plus concrète au fil du temps, à chaque toucher supplémentaire. Et plus Hao parvenait à faire connaissance avec son aîné, plus Ruby semblait à ses aises en compagnie d'Orren.

– Maintenant que j'y pense... Mon iPok est tombé HS pendant les vacances, j'ai dû en changer. Le numéro a été affecté, l'autre n'est plus vraiment valide. Attends deux minutes, je reviens.

Elle termina son verre puis sourit à son interlocuteur avant de s'éclipser quelques instants, laissant son Kungfouine aux soins d'Orren et de son équipe. Au final, il ne lui fallut que quelques secondes pour emprunter un bic noir à l'un des adultes présents. Elle revînt alors vers le Voltali et se saisit du bras droit de celui-ci, sans même lui demander son avis, chose qu'elle n'aurait sans doute jamais fait avant. Doucement, la Pyroli lui releva la manche et griffonna son numéro sur l'avant-bras d'Orren. Une fois ceci fait, elle remit la manche en place et balança simplement le bic sur le table. Tant pis pour ce pauvre adulte généreux, ce n'est qu'un stylo.

– Comme la soirée risque de durer longtemps, ça t'évitera de le perdre. Abaissant les yeux pour jeter un regard en coin à Hao qui prenait toujours autant son temps, elle remarqua enfin le petit paquet entre les mains du préfet. Qu'était-ce donc ? La curiosité la poussa bien évidemment à le demander, mais d'une façon plus indirecte. Et puis ça lui permettra d'en savoir plus, par la même occasion. C'est pour Celest ?

HRP :
Poursuite de la conversation pendant que Hao profite du fait que Spike se soit baissé pour détailler son faciès. S'en suit alors d'un petit moment niais (*pan*) puis d'une question très peu subtile !



Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
Une nouvelle fois, Aileen se tourna devant son miroir, admirant à nouveau son magnifique costume. Pour une fois, elle s’était surpassée. Le kimono noir et blanc était splendide, ce dont elle était assez fière vu qu’elle y avait passé de longues heures dessus, en se demandant comment faisaient les stylistes qui trouvaient du plaisir à faire ça. Bande de fous ! Comment peut-on trouver du plaisir à s’esquinter les yeux sur un kimono ? Elle préférait encore s’occuper de ses Poké Ball… Mais bon. Le résultat était époustouflant. Le plus impressionnant restait la parure, œuvre de sa Tarsal surexcitée à l’idée d’aider sa dresseuse, qui avait créé une pure beauté en s’aidant de Sphax, qui avait exceptionnellement accepté de rester immobile pendant de longues heures pour qu’on prenne ses mesures, et pire encore, qu’on touche à sa très précieuse corne. Elle avait aussi passé beaucoup trop de temps sur le maquillage blanc, avant de laisser sa Mysdibule appliquer les pochoirs dessus pour créer les motifs noirs sur son visage. Le plus simple avait été de mettre les lentilles rouges, qu’elle avait eu du mal à trouver dans le commerce, cela dit. Il avait fallu qu’elle appelle sa mère, pour lui demander un petit coup de main, et les avait ensuite reçues en quelques jours. Pratique, d’avoir une maman coordinatrice. Enfin, coordinatrice… Passons. Son costume d’Absol était tout simplement splendide. Elle ne risquait pas de faire peur à grand-monde là-dedans, mais ce n’était pas bien grave. En tous les cas, Sphax était plus que fier de voir sa dresseuse le choisir (une nouvelle fois) comme modèle pour l’une de ses œuvres.

Guillerette, la Pyroli sortit de sa chambre et la ferma à clé, le sac plastique contenant le cadeau d’Orren passé à son poignet. Eh oui. 31 Octobre, Halloween, mais également leur anniversaire. Elle n’avait pas fait compliqué cette année, contrairement à l’année dernière, où elle s’était fendue de mille cinq cent jetons pour lui offrir un œuf de Coupenotte chromatique. Il en avait fait de même pour lui offrir un Grenousse chromatique, son fameux petit Naveen qui avait évolué quelques temps plus tôt, à la différence de Freya, encore au premier stade. Mais c’était normal. Tout à leur joie de se découvrir qui un frère, qui une sœur, ils n’avaient pas lésiné sur le cadeau. Cette année, c’était différent. Aileen ne voyait pas trop quel nouveau Pokémon offrir à son frère, surtout après son vieux troll avec le Skitty, et s’était donc rabattue sur quelque chose de plus… Classique. Et mignon. Et quelque peu inattendu, venant de sa part. Enfin, inattendu pour les autres, pas pour Orren, qui ne s’étonnait plus de rien venant d’elle. Pourquoi s’étonnerait-il ? Elle était sa demi-sœur jumelle après tout. La même connerie paternelle coulait dans leurs veines… Même si l’un et l’autre ne répliquaient que d’un énorme coup de poing à toute personne osant leur en faire la remarque. Normal, après tout. Leur père restait un ignoble connard tout juste bon à être oublié.

Les mains dans les poches de son kimono, elle entra dans le réfectoire, réaménagé pour l’occasion. Mieux que l’an dernier, en tout cas, et cette fois-ci, pas de cadavre au milieu du buffet. Parfait, ils pourraient peut-être manger tranquilles, cette fois-ci. Enfin, sauf si Ginji mangeait tout avant qu’ils n’arrivent… Profitant de la faible lumière, elle baissa la tête et arrangea un peu ses cheveux blancs neige, fruits d’une teinture aussi délicate que difficile à effectuer, surtout au niveau de ses oreilles de lapin, touffes de cheveux ayant la désagréable habitude de rebiquer, quoi qu’elle fasse pour les en empêcher. Cette fois-ci, elle avait réussi, cependant, en vidant un pot de gel sur sa tignasse pour les empêcher de se relever à nouveau. Avec un peu de chances, ça tiendrait le temps de la soirée. La faible lumière ricochait sur ses cheveux blancs, les rendant encore plus laiteux, presque fantomatiques. L’Absol rouge, à ses côtés, rendait le tableau plus saisissant encore. Rectification. Peut-être qu’au final, elle était flippante, surtout quand elle voyait la tête des nouveaux élèves, qui la fixaient avec une certaine incertitude. Dangereuse, ou pas ? Aileen ne se fendit même pas d’un sourire. Eh, Absol, au passage. Vous avez déjà vu Sphax faire quelques marques d’affection aussi évidentes, vous ? Avisant son frère dans la foule, non loin du buffet, elle s’approcha en silence, Sphax sur ses talons, et attrapa un pic d’apéritif sur lequel était planté quatre ou cinq baies caramélisées. Ca ferait l’affaire. Elle grignota rapidement son pic, avant de le reposer sur la table, et esquissa un léger sourire en regardant son frère discuter avec Ruby. Bien sûr… Enfin, elle ne dirait rien, il faisait bien comme il voulait.

« C’est pour Celest ? »

Ce fut le moment que choisit Aileen pour intervenir, coupant leur discussion avant même qu’Orren ne puisse répondre, au plus grand soulagement du préfet en chef, sans doute. Ses bras s’enroulèrent autour du torse du Voltali, les amples manches noires et blanches de son kimono décoratif voletant avant de redescendre sagement, attirées par le sol comme le voulait la gravité la plus élémentaire. Comme par jeu, elle appuya doucement sa poitrine dans le dos de son frère, avant de prendre la parole d’une voix quelque peu traînante, quoique non dénuée d’une pointe de taquinerie purement fraternelle.

« J’ose espérer que non. A moins que vous n’ayez oublié quel jour nous sommes, sir Carchacrok ? »

Très drôle. Comme si Orren pouvait oublier la date de leur anniversaire. Subtilement, elle fit glisser la lanière du sac pour l’élever à hauteur de son frère, en profitant pour le lâcher et se mettre à côté de lui, sans toutefois s’interposer entre Ruby et lui. Elle se permit aussi un clin d’œil et un sourire à Ruby, pour lui faire comprendre qu’elle n’en avait pas pour longtemps. Vu que la rouquine allait monopoliser le préfet en chef toute la soirée, elle ne souffrirait pas d’une petite interruption de quelques minutes, le temps d’un bon anniversaire annuel.

« Et voilà pour toi. Excuse le papier cadeau, ça coûte toujours aussi cher, vois-tu. » Léger sourire complice. Elle lui avait aussi sorti ça l’an dernier. « Et bon anniversaire, au passage. »

Spoiler :
- Aileen se prépare dans sa chambre. Narmol.
- Après s'être déguisée en Absol et admirée dans le miroir, elle récupère le cadeau de son frère et se dirige vers le réfectoire, espérant ne pas y retrouver un énième cadavre dans le buffet.
- Elle aperçoit son frère en compagnie de Ruby, et décide de squatter quand même, pas trop longtemps, le temps de lui refiler son cadeau et de les troller un minimum.



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Le sourire du dracologue ne fit que s’agrandir. Le moins qu'on pouvait dire était qu'il n'avait pas été le seul à avoir pris de l'assurance avec le temps. Il y avait un an, il aurait été incapable de complimenter aussi ouvertement une jeune fille. Et Ruby aurait sûrement détourné le regard avec moult rougissements. Pourtant après cet échange de compliments ils se souriaient avec une étincelle de malice dans leur regard. Puis il commença à raconter tout ce qui lui était arrivé, grossièrement, sommairement. Il n'avait pas tant envie que ça de parler après tout, simplement de profiter du moment. N'était-ce pas le plus important après tout ? Et puis avant de parler de lui, il voulait quand même s'enquérir de l'état de la jeune fille qui avait sûrement dut être sacrément secouer après le problème Rouage de cet été. Pourtant quand ce fut à son tour de lui répondre rien ne laissa transparaître un traumatisme quelconque. Elle en était au même stade d'avancée que lui aujourd'hui ayant fini ses affrontements. Tout les deux spécialistes types ils avaient le même devoir à rendre même si sur un type différent.
Avec un certain soulagement Orren comprit que son kidnapping n'avait pas trop affecté la rousse. Ou alors avait-elle transformé cela en force tout comme lui. Il lui semblait bien qu'ils avaient développé un point en commun. Cette flamme qui s'était allumée récemment dans le coeur du jeune homme, réchauffant son âme d'une détermination implacable. Avaient-ils cela en commun ? Sûrement. Rien qu'à voir le regard de chacun d'entre eux deux, cet éclat particulier y brillait pour chacun. Elle lui appris néanmoins qu'elle avait revu ses objectifs, ne s'orientant plus sur l'archéologie comme lui. Choix étonnant, mais Orren n'en laissa rien paraître. Il se demanda néanmoins ses nouveaux projets. Mais ce n'était ni le lieu ni le moment pour en parler. mieux valait profiter de ce que ce moment leur réservait.

Orren continua de boire, finissant son verre. Il attrapa alors un morceau de viande dans lequel il croqua. Au début croquant puis fondant, un bon gout de viande juste bien assaisonnée. La chaire était quelque chose de si délectable tout de même. Finissant son petit amuse gueule il laissa ce silence s'éterniser. Nul besoin de mot. Ses yeux détaillaient la jeune fille après tant de temps. Son visage s'était affiné, devenant plus doux encore mais plus adulte. Sa peau toujours aussi pâle avec ses cheveux de feu. Ne se gênant pas pour l'observer depuis le bord d'un nouveau vers de jus de fruit il vit que son corps aussi ressemblait plus à celui d'une jeune femme aujourd'hui. A coté d'eux Hao faisait subir un examen tactile au Carchacrok qui se laissa tranquillement faire, détaillant la morphologie du dragon. LE calme de Spike était plus que respectable tout comme le fait qu'il laissait le Kungfouine faire. Soudain Ruby lui annonça qu'elle avait dut changer d'Ipok et qu'elle avait donc changer de numéro et qu'elle n'avait plus celui du préfet. Elle s'éclipsa rapidement, donnant loisir à Orren de s'approcher du Kungfouine.
C'est ce qu'il fit, tendant sa main vers le Pokémon quand il remarqua sa présence. C'est alors qu'Hao attrapa sa main,avant de remonter le long de son bras, le palpant pour comprendre à quoi il avait affaire. Orren laissa faire cet examen sans problème, laissant le Pokémon passer sa patte dans ses cheveux, sur son visage avant que la patte ne s'arrête sur son torse et commence à détailler la cicatrice d'Orren qui lui barrait le torse. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres et il laissa Hao s'éloigner, son examen fini.

Ce fut le moment que Ruby choisi pour revenir. Hao retourna à l'examen de Spike et Ruby se saisit du bras droit du jeune homme. Elle releva sa manche et il la laissa faire. Puis elle écrivit avec le stylo son numéro à même la peau du préfet en chef. Soit, il la laissa faire. Quand elle eut finit elle rebaissa sa manche et le regarda, un sourire étirait toujours les lèvres du jeune homme.

-Oui, comme ça il est en lieu sûr.

A peine eut-il fini sa phrase qu'il vit le regard de la rousse se diriger vers le paquet cadeau qu'il avait dans son autre main. Il avait complètement oublié le cadeau pour sa soeur. Et une question traversa les lèvres de la spé Spectre. Celest ? Orren n'avait même plus pensé à la jeune fille depuis longtemps. Aucune nouvelle depuis le départ en vacances, soit tant pis. Pourtant une certaine gêne s'empara de lui. Il chercha ses mots avant que des bras ne se referme sur sa taille avec de longues manches tombantes. Une poitrine féminine vint se coller à son dos et un sourire taquin étira ses lèvres alors qu'il lâcha un "Salut Ai'."

Puis Aileen émit la bonne supposition, toujours sur le ton de la plaisanterie. C'était leur mode de conversation préféré à tout les deux. La main de la brune s'éleva, lui désignant un sac dont il s'empara et il put se tourner légèrement vers elle. Avait-elle fait un clin d'oeil à Ruby ? Bah... trucs de filles il ne s'en occuperait pas. Sortant le paquet.. du papier journal et à nouveau la même plaisanterie. Un léger rire sorti de ses lèvres avant qu'il ne tende son cadeau à sa soeur en lui laissant le soin de le déballer.

-Moi par contre j'ai réussi à réunir les fonds... mais le papier ma ruiner ! Joyeux anniversaire Aileen.

Se penchant un peu en avant, il déposa un bisou sur le front de sa demi-jumelle. Puis il déballa le paquet, découvrant une peluche de dragon noir. Le cadeau le fit sourire de toutes ses dents. Il lui plaisait beaucoup. Certes étonnant de voir une peluche dans les mains du terrible dracologue qu'il était, mais il s'en fichait. Il chérissait déjà plus que tout ce cadeau. Aileen put déballer elle un cadre contenant deux photos d'eux deux. Il s'avança alors, déposant rapidement la peluche dans les mains de Ruby pour prendre sa soeur dans ses bras.

-Merci Ai', c'est super ! Elle est vraiment mignonne cette peluche.

Pendant ce temps à coté d'eux Skoll sorti de dessous la table, toujours en train de lécher le jus de viande sur ses babines. Il s'approcha de la rouquine et enfouit son museau dans la main libre de celle-ci. Eh bien un geste d'attention cher Démolosse ? T'attendrirais-tu avec l'âge ou cette chère rousse t'as-t'elle simplement manqué ? Voyant la scène du coin de l'oeil i sourit avant de lâcher sa soeur.

-EH bien dame Absol, votre costume vous va à ravir ! Bonjour Sphax, content de te voir. Vous êtes assortis parfaitement.

Et c'est là que Spike se rapprocha du trio, Hao à ses cotés qui tenait sa griffe gauche. La Carchacrok depuis le fond de sa capuche regarda la préfette de son regard profond. Il tendit alors sa griffe droite à la jeune brune dans une mimique de poignée de main humaine. Geste hautement symbolique, Orren le voyait. Non seulement pour lui dire bonjour et la saluer poliment, le Carchacrok montrait ainsi son changement de caractère et souhaitait enterrer une vieille hache de guerre. Orren en profita pour vote regarder dans la direction et de lui sourire. Autant l'an dernier il avait haït le 31 Octobre, autant aujourd'hui cette journée se promettait d'être parfaite, ou du moins le début l'était. Secouant doucement la tête il chassa ses pensées. Il n'allait pas se laisser aller à ça non, il allait simplement oublier tout, vivre le moment présent, profiter, vibrer.
Et en parlant de vibration, la musique qui démarra entra dans son être, résonnant avec ses os, son coeur. Un rythme lent soutenu de notes plus aiguës. Un thème de film d'horreur remixé en musique électronique simple et efficace. Un tempo montant crescendo sur une musicalité sourde, presque bestiale. Le genre de musique qu'il aimait. Ces sons qui réveillait en vous l'instinct, vous faisait vibrer de tout votre aide et vous obligeait à vous abandonner à leur rythmique envoûtante. Se tournant vers sa soeur il lui refit un dernier câlin.

-Encore merci pour tout Ai', c'est un cadeau génial, même si le meilleur c'est toi. Encore bon anniversaire. Tournant de nouveau son regard vers Ruby le temps d'une seconde il continua. Si tu permets ?

Il attendit que sa soeur ait fini de lui répondre pour se tourner vers la rousse. Skoll s'était assis au pied de la jeune fille. Hao et Spike continuaient dans leur coin, se mettant à discuter doucement. Il s'approcha alors vers Ruby, récupérant la peluche qu'elle lui tendait pour la mettre avec soin dans son sac. Il lui prit alors cette main, la tenant dans la sienne sans arrêter de s'avancer. Arrivé à une distance rompant tout sentiment d'intimité propre. Il faisait maintenant une demi tête de plus que la rousse et sa carrure s'était grandement élargie. Un sourire carnassier étirait ses lèvres, dévoilant légèrement ses dents tandis que son regard était celui d'un prédateur traquant une proie.

-Pour Celest... comment dire... je n'ai plus de nouvelles depuis bien longtemps. Je suis... libre. Il donna un accent particulier à ce dernier mot. Avant de continuer en baissant s'inclinant très légèrement. Si vous voulez bien m'accorder cette danse.

Il attendit son accord pour se diriger vers le centre de la pièce aménager pour que quelques élèves s’amusent entre eux. Il n'avait que très rarement dansé et la dernière fois remontait au tout début de cette année. pourtant un je ne sais quoi dans cette musique une sonorité sombre primitive et bestiale le laissait bouger seul. Au début loin, il se rapprocha petit à petit de la jeune rouquine, finissant bientôt par être presque collé à elle. Il continua de danser ainsi sans vraiment connaître de pas spécifiques, son esprit n'était rempli que du tempo de la musique, vibrant des basses et laissant l'instinct ressortir. Intérieurement, au delà du jeu, il appréciait et s'amusait. Un tel sentiment qui n'était plus arrivé depuis longtemps. Tout ce qui l'entourait n'existait plus, il n'entendait rien d'autre que le son de la musique et du battement de son coeur. Il ne ressentait rien d'autre que le mouvement de son corps et de ceux de Ruby. L'homme n’est après tout qu'un animal qui se coupe de ses instincts et rejette sa condition profonde. Orren préférait un retour aux sources primaires, guidé par ses simples pulsions. C'était ça vivre.


Amour subtilité, délicatesse, violence et bestialité ♥
Résumé :
-Orren continue sa discussion avec Ruby avant que le sujet Celest ne soit énoncé
-Il laisse Hao l'analyser
-Aileen vient et il parle avec elle lui offrant son cadeau et découvrant le sien qu'i aime beaucoup
-Il parle un peu avec sa soeur avant de revenir à Ruby qui avait été rejointe par Skoll
-Il invite ensuite Ruby à danser puis se dirige vers la piste
-Il oublie tout ce qui l'entoure


Dernière édition par Orren Losvrôk le Mar 20 Oct - 17:20, édité 2 fois



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Ginji Labelvi
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4231
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      rp commun



« Halloween 2015 »


« -Ooooooh, et ça a quel goût ça ?  »

J'attrape une espèce de gelée en forme d’œil qui trempe dans un étrange liquide. Je croque dedans à pleine dents, sous le regard légèrement écœuré d'Oz. Je lui tends le morceau restant de la sucrerie, pour l'inciter à y goûter, mais il détourne la tête.

« -Mais si, tu devrais goûter !
-Chu.
-Oh, allez ! C'est bon en plus. Ça a le même goût que tes granulés à la Baie Framby, mais avec une texture différente.  »

Mon starter me lance un regard suspicieux, avant de détourner une fois de plus la tête.

« -Pi pi chu.
-... C'est nouveau ça. Bon, tant pis !  »

Je hausse les épaules, et avale le morceau restant, tandis que ma main gauche survole le buffet. Qu'est-ce que je n'ai pas goûté, encore ?... Je tiens toujours ma hache dans ma main droite, comme elle est légère, je peux la tenir sans avoir besoin de la déposer. Je jette mon dévolu sur un bol de ships mexicaines... Lorsque que quelque chose fend l'air à vive allure pour s'arrêter juste devant ma main. Je sens quelque chose de métallique contre ma peau, et la seconde d'après, un soupir rauque se fait entendre juste à côté de moi. Par réflexe, j’élève ma main droite, et donne un coup de hache en direction de la lame avec laquelle on me menace. Sauf qu'elle glisse le long de celle-ci, et vient tout simplement se planter sur la table du buffet, heureusement pas assez violemment pour la briser en deux. Bum. Ma hache se retrouve encastrée dedans, et je dois tirer un peu fort pour réussir à la déloger. J'y parviens, mais fais quelques pas en arrière à cause du contre-coup, et me retourne pour faire face à mon agresseur en tenant la hache de mes deux mains. Comme je vois totalement flou de mon œil gauche, il me faut un moment pour bien réaliser à qui appartient la lame. Une fille aux longs cheveux qui portent un masque des plus effrayants, vêtue d'un yukata violet plutôt long. Oz bondit de mon épaule pour atterrir sur la table du buffet, réalisant que cela devient dangereux, par ici, et va plutôt observer le magnifique trou que j'ai fait dans la nappe.

Je fronce les sourcils, et ferme mon œil gauche, parce que je n'y vois pas grand chose sinon.

« -T'es qui toi ?! Tu veux me voler ma nourriture ?!... ANH ! Je sais. Tu fais partie des ninjas de l'année dernière qui ont assassiné ??? en voulant voler le buffet, lors de la fête ! Tu veux remettre ça, hein ?! Bah il faudra me passer sur le corps !  »

Ma menace, déjà pas bien menaçante, perd toute crédibilité lorsqu'un Kaiminus rose, qui se balade sur la table du buffet avec un Farfuret, se prend les pattes dans la nappe trouée pour me tomber dessus. Il s'accroche à mon dos, et son poids me fait basculer en arrière. Ma nuque manque de percuter le buffet, et je me retrouve allongé au sol, juste devant la nappe du buffet.... Ok. C'est n'importe quoi. Cinq minutes que je suis là, et il se passe déjà des trucs chelou.

Je me relève rapidement, alors qu'Oz s'est approché du rebord de la table pour voir ce que je faisais. Comme le Kaiminus rose essaye déjà de retourner sur le buffet, je l'attrape par les côtes et l'y dépose dessus, à côté du Farfuret. Un Nymphali et un Givrali les suivent depuis le sol, et je balaye la salle du regard en me demandant bien à qui peuvent appartenir tous ces Pokémons. Je m'arrête sur la jeune fille au masque, et les lui montre du doigt, le Kaiminus étant déjà en train de dévorer mon assiette de chips.

« -Euh... Il sont à toi, eux ?... EEEEEH, MES CHIPS !  »

Je tente de récupérer l'assiette, mais le Kaminius ne veut pas la lâcher. Sauf que j'ai toujours ma hache dans la main droite, et voyant qu'il ne compte pas abandonner, je décide de lâcher prise avant de faire une autre bêtise. J'affiche une petite moue déçue, tandis qu'Oz lève les yeux au ciel. Mais c'est que je les voulais ses chips, môa....

HRP :
-Ginji a une petite interaction avec son starter.
-Il veut se servir dans un plat de chips, mais Hanaë l'en empêche. Par réflexe, il tente de donner un coup de hache (=D) dans sa lame, mais celle-ci vient s'encastrer dans le buffet. Le temps qu'il la décoince, son Pikachu a bondit sur la table.
-Il se tourne vers Hanaë en tenant la hache de ses deux mains, prêt à se battre. Il lance une histoire Ginjesque à base de ninja et de bouffe, et défie Hanaë en combat....
-... Mais le Kaiminus de Paul, qui se balade sur le buffet, suivi par les Pokémons de Dahlia, se prend les pieds dans le trou fait dans la nappe à cause de la hache. Il chute du buffet et s'accroche à Ginji, le faisant tomber avec lui.
-Ginji se relève, et aide le Kaiminus à à nouveau grimper sur le buffet, en cherchant son dresseur ainsi que celui des trois autres Pokémons du regard. Il demande à Hanaë s'ils sont à elles, puis se dispute quelques instants un assiette de chips avec le Kaiminus. Finalement, il abandonne, puisqu'il tient toujours sa hache dans sa main droite, et qu'il ne souhaite pas refaire une bêtise, et fait une petite moue déçue.


@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Halloween Halloween Halloween et encore Halloween toujours Halloween, en fj. bref ! Oui je suis l'un des rares gosses à détester Halloween. Pourquoi faut se déguiser, pourquoi aller demander des bonbons, ça sert à rien, et puis moi j'aime pas les bonbons. Tu vas faire du porte à porte comme un débile. Ça sert à rien, ça sert à rien et encore à rien toujours à rien. Oui j'ai été traumatisé plus jeune à cause de cette maudite fête. C'était bien le soir d'Halloween, je sortais dehors avec des amis, quand soudain un Noctunoir sortit de nul part nous attaqua, j'avais crié et j'étais partis en courant chez moi laissant tomber tout mes bonbons par terre. Depuis, je ne l'ai plus jamais fait. Je préfère rester chez moi et rester dans mon atelier à faire des plans de construction.

Sauf que bah aujourd'hui, c'est Halloween, donc forcément, y'a un bal à l'académie. Et forcément je vais encore rester seul dans ma chambre. Comme toujours, c'est pas plus mal mais j'aime pas être seul ! Oui bon y'a Sky mais bon quand même ! Je sais ! En attendant, je vais ouvrir le paquet que j'ai reçu ce matin. Je l'ouvre et puis là quoi ?! Un costume de grayhéna-garou ! Mais qui est le débile qui ma offert ça ! Ah ! Une lettre juste en-dessous. C'est marqué...Amuse-toi bien, signé, Maman. Ah...bon bah, j'ai plus le choix...

Je vais l'enfiler, je me regarde dans la glace, et je fais tout sauf peur. Des oreilles de grayhéna-garou, des fausses griffes et des crocs, super ! J'ai envi de pleurer.... Je vais devoir aller à un bal d'Halloween. J'aime pas Halloween, j'aime pas danser, j'aime pas rester seul dans un coin tout seul déguisé en guignol. N'est ce pas magnifique ?

Tiens...un autre petit déguisement. Il fait à peine la taille d'un...roucool. Un déguisement pour Sky ? Génial, là par contre c'est vraiment hilarant ! C'est un mini costume de mini vampire, trop drôle. Je cherche Sky, mais je ne le trouve pas, je chercher encore, je trouve toujours pas.. C'est pas vrai ! Il a du voir ce costume et partir en courant quelque part. Bon bah, j'ai plus qu'à aller chercher en bas, là où il y a le bal...

Jarrive en bas, et vois une tonne d'élève tous déguisé qui rigole, moi j'ai l'air débile avec un mini costume dans les mains en criant "SKY!!!!" Viens ici tout de suite !". C'est la pire journée de ma vie, je suis déguisée en petit chien, avec un costume de mini vampire dans les mains, à un bal d'Halloween, en criant le nom de mon pokemon perdu. JE HAIS HALLOWEEN !

Spoiler :
-Axel n'arrête pas de râler;
-Il est déguisé en petit loup (comme sur l'avatar)
-Sky, son pokemon est partit en voyant le costume de vampire pour lui;
-Axel crit dans toute la salle le nom de son pokemon et il court partout;
-Vous pouvez très bien venir vers lui pour l'aider, ou encore dire qu'il vous a foncé dedans ou encore d'autres trucs, vous voyez x)


Dernière édition par Axel Bird le Ven 27 Nov - 23:55, édité 1 fois
Rodrigue Miles
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
Taille de l'équipe : 11 / 40 (+1)
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
11 / 40 (+1)
Sinnoh
15 ans
30
2949
975
pokemon
11 / 40 (+1)
Sinnoh
15 ans
30
2949
975
Rodrigue Miles
est un Adulte Co Auto-Entrepreneur
Rodrigue scrutait les alentours avec attention, Lixy sur les talons. Il faut dire qu'il y avait … beaucoup d'animation lors de cette soirée et beaucoup de beaux costumes. Enfin certains effrayants, d'autres bizarres et enfin certains.... mignons ? Qu'est ce que c'était que ce rassemblement ? Bref, le blond marchait au hasard, tapant généreusement dans le chocolat qu'il avait stocké, tout en cherchant du regard ses amis. C'est vrai qu'il n'avait pas plus discuté que ça avec eux des costumes que chacun allait prendre ce qui leur avait laissé la surprise... mais aussi beaucoup de personnes à écarter afin de se retrouver. Sans parler du brouhaha dont il n'était vraiment pas fan. Aïe.

Il sursauta quand on lui tapa sur l'épaule et cligna des yeux tellement vite qu'il eut l'impression que ses lentilles rouges allaient se décoller. Fort heureusement il n'en fut rien et la créature des marais se tourna vers … un Skelenox ? Euuuh... Qui c'était ? Pas Caël ni Aaron, il ne voyait pas une mèche rousse ou rose... Euuuh... Ah si, le gars là... (Rod et la mémoire des noms, une histoire d'amour) E n tout cas son interlocuteur l'avait plus que lui, puisqu'il connaissait son prénom.

Heureusement pour le Phyllali, le spectre se présenta : Alban... de l'Arborescence ? AH ! L'autre membre honoraire ? Voilà qui était plus simple pour lui. A sa décharge, Rodrigue avait rencontré pas mal de nouveaux élèves ce jour là, donc pas étonnant qu'un nom ou deux (d'accord, beaucoup) lui soient sorti de l'esprit...

- Oh, bonsoir Alban ! Oui c'est bien moi ! Merci, ton déguisement est super aussi ! Chocolat ?

Le blond tendit une des nombreuses confiseries qu'il avait récupéré. Dans le même temps, Lixy avait sauté sur l'épaule de son dresseur, en faisan attention à leurs costumes respectifs et jappa pour saluer les nouveaux venus, le Voltali et son... Skelenox ? Non, ça devait être un déguisement aussi, le spectre flottait bizarrement.

- C'est étrange, comme tout le monde est déguisé c'est super dur de trouver du monde ! Je cherchais Max , Caël ou Aaron, tu les aurais pas vus par hasard ?
HRP :
  • Rodrigue entame la conversation avec Alban

  • Lixy reste avec lui, mais est bien attiré par le buffet


Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 10099080670932_roooodyyyychouuuu
Alban Abernaty
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
pokemon
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
Alban Abernaty
est un Pokeathlète Coach
Zéphyr venait de s’envoler de son épaule pour tenter d’attraper un petit four. Les ailes sous sa cape lui donnaient des airs amusants, et son costume était si peu pratique qu’il perdit pas mal en altitude avant de parvenir à se maintenir en vol stationnaire. Alban eu un sourire derrière son masque et tendit un petit croissant feuilleté fourré à la tapenade et aux tomates séchées à son Goélise chromatique/Skelenox d’un jour. Il alla ensuite aborder Rodrigue, le Phyllali membre honoraire de l’Arborescence tout comme lui qu’il avait vaguement aperçu le jour de la réunion. A dire vrai, il savait qu’il était un ami de Max et d’Aaron, mais n’avait jamais eu l’occasion de lui parler plus en détail. Ils partageaient quelques cours en commun, certes, mais en général, Alban avait son cercle d’ami et n’allait que très peu voir les autres ; il préférait rester en général avec Nolan ou Khal, ses colocataires, et sortait peu de sa zone de confort pour faire d’autres rencontres quand il pouvait l’éviter. Il eut néanmoins un léger sourire quand Rodrigue l’accueillit chaleureusement et lui renvoya le compliment sur son déguisement. Il lui proposa ensuite un chocolat, que le Voltali refusa. En général, il préférait commencer par le salé avant le sucré, et vu tous les petits fours qu’il y avait à disposition ce soir-là, autant dire qu’il comptait bien se gaver de feuilletés et de verrines avant l’heure du dessert.

- Non merci ça ira, répondit-il en montrant son assiette remplie de canapés. J’en mangerai au dessert plutôt. Mais toi n’hésite pas à te servir si tu en veux !

Il retira le masque qui lui cachait le visage puis engloutit un petit toast de compotée de baies avec quelques pétoncles sur le dessus. Mama Odie avait vraiment mis les bouchées doubles pour cette soirée ! Pourtant, Halloween n’était qu’une fête « mineure » pour Alban. Qu’est-ce qu’ils auraient pour Noël ou le Nouvel An ! Souriant à cette perspective, le châtain acquiesça quant à la seconde remarque de Rodrigue. Il fit courir ses yeux rouges pour l’occasion le long de la salle et s’attarda sur plusieurs costumes. Là-bas il y avait une Sorcière, ici un Loup Garou, plus loin un Vampire… Il remarqua que la majorité des personnes avaient décidé de rester sur des classiques, mais leurs interprétations personnelles des dits monstres faisaient toute leur singularité. Il y avait pas mal de personnes déguisées en Pokémon, également. Certains avaient opté pour des Pokémon Spectres, de coutume pour ce genre d’évènements, tandis que d’autres étaient venus en Skitty ou même en Fluvetin. Alban haussa les épaules, ne comprenant pas trop pourquoi il y avait pratiquement autant de déguisements roses que d’autres aux couleurs d’Halloween, mais qu’importe. Il hocha la tête de gauche à droite quand le Phyllali lui demanda s’il avait vu Max, Aaron ou Cael. S’il les avait vu, il serait forcément allé les voir en priorité, mais se garda bien de le dire à Rodrigue ; ça n’aurait pas été très sympathique de sa part. Quant à Cael hm… Il lui semblait qu’il s’agissait de ce Phyllali aux longs cheveux roses, mais il ne le connaissait pas plus que ça.

- Tout comme toi, j’ai du mal à reconnaître les gens. Je sais qu’Aaron m’a dit qu’il viendrait déguisé en Vampire, mais il y en a tellement dans la salle que je ne saurai même pas dire lequel c’est, surtout s’il s’est teint les cheveux… Ça va être compliqué, il y a toute l’école réunie dans le réfectoire, on ne voit même pas à deux mètres de soi. Mignon le déguisement de ton Lixy, en tout cas.

Il fit un petit sourire au Lixy qui venait de les saluer, et Auster aboya de même pour se présenter également. Zéphyr, plus timide, alla immédiatement se cacher derrière Alban mais il s’emmêla les ailes et roula maladroitement jusqu’à son épaule. Avec un soupir, Alban récupéra le Goélise dans ses bras. Il se poussa ensuite pour laisser passer un couple qui dansait, puis chercha de nouveau du regard ses camarades. La salle était bondée, pleine à ras bord. D’autant plus que chacun avait voulu amener ses Pokémon avec eux, et que certains étaient loin d’être aussi petits que Zéphyr ou Auster. Il fit quelques pas de côté pour laisser un énorme Onix traverser la salle, puis entendit un bruit sourd à quelques pas sur sa gauche. Intrigué, il se tourna en même temps que les autres élèves pour voir une jeune fille déguisée en Sorcière tomber vers l’arrière et être rattrapée par un énorme Carmache. Des cheveux longs d’un blanc neige volèrent dans tous les sens et le chapeau bascula légèrement. Il aperçut des yeux d’un jaune doré, et ce visage si inexpressif qu’il connaissait tant. Dès qu’il entendit la voix de la demoiselle s’élever, il sut qu’il y avait de l’orage dans l’air et qu’il devait rapidement intervenir.

- Oh excuse-moi, il faut que j’aille intervenir, c'est une amie à moi, dit-il précipitamment à Rodrigue avant de se diriger vers les deux personnes qui venaient de se rentrer dedans.

Il passa devant quelques élèves agglutinés autour de la scène puis vit le Carmacha de Marie essayer de retenir cette dernière pour ne pas qu’elle se jette sur une demoiselle déguisée en Fluvetin. Il ne savait pas si Rodrigue l’avait suivi ou pas, mais il y avait plus urgent à régler. Enlevant son masque pour que la jeune Mentali puisse le reconnaître plus facilement, il posa une main sur son épaule pour la calmer un peu.

- Allons Marie tout va bien, tu ne t’es pas fait mal, n’est-ce pas ? lui demanda-t-il d’une voix douce en lui faisant un petit sourire. Tiens, prends un petit four, ça te fera du bien. T’inquiète pas, tu peux y aller avec les doigts, pas la peine de paires de baguettes.

Il tendit l’assiette de petits fours vers elle et lui adressa un nouveau sourire réconfortant. Depuis la Mission chez Maître Miyagi, il ne l’avait plus croisée dans les couloirs. Ça lui faisait plaisir de la retrouver à Halloween, comme ça. Surtout qu’il ne s’était pas attendu à ce qu’elle y participe.

- Joli costume en tout cas, ça te va bien, ajouta-t-il. Puis, en se tournant vers la Fluvetin, il voulut s’excuser à la place de Marie quand il reconnut… hm… n’était-ce pas Maxine ? Max c’est toi ? Wouah, je t’avais pas reconnue dans ce déguisement. Sympa !

Il leur offrit un sourire à toutes deux. Progressivement, les élèves se dispersaient un peu plus, l'occasion pour les vieux amis de se retrouver.

- J'avais Rodrigue avec moi, il te cherchait, ajouta Alban à l'adresse de Max. Mais je crois qu'il est encore derrière et heu… Rodrigue ? appela-t-il en se tournant vers l'endroit où il avait laissé le Phyllali.

Il fut soulagé de remarquer qu'il n'était pas aussi loin qu'il le pensait, et l'invita d'un geste de la main à les rejoindre.

HRP :
- Alban discute avec Rodrigue
- Il essaye de repérer ses camarades, toujours sans succès
- Il entend l'altercation entre Marie et Max
- Reconnaissant Marie, il va la voir pour tenter de la calmer, laissant Rodrigue derrière lui
- Au moment de s'excuser à la place de Marie auprès de Max, il reconnaît cette dernière
- Il forme un petit groupe composé de Marie, Max, Rodrigue et lui-même
Max Arago
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
Icon : Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 BHJfa6
Taille de l'équipe : 10/30
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 19 yo
Niveau : 50
Jetons : 441
Points d'Expériences : 1786
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
pokemon
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
Max Arago
est un Scientifique Archéologue

Trick or Treat ?

Tout le monde

Max adorait ce costume. Elle rayonnait, la fine matière de sa robe dansant autour d'elle. Le seul problème à ce costume était l'encombrant masque sur son visage. Max se laissait porter par l'ambiance si délicieusement festive et heureuse qui régnait dans la salle. Tout le monde semblait s'amuser. Le buffet avait été pris d'assaut de toutes parts et la Givrali espérait qu'il resterai quelque chose plus tard dans la soirée. Comment ça elle se fessait des illusions ?

La salle avait été particulièrement bien décorée. Entre les fausses toiles d'araignées et les murs comme tachés de mixtures dont elle ne voulait vraiment pas connaître la composition, sérieusement, c'était quoi ce truc vert qui dégoulinait ?, la jeune fille ne savait pas où regarder. Le buffet l'attirait, elle avait envie de découvrir les curiosités que Mama Odie leur avait concoctées. Enfin, elle n'avait pas envie de s'engouffrer dans la foule encore plus dense autour de celui-ci. Elle patienterai un peu pour aller manger.

La miss aux cheveux roses vagabondait dans la pièce à la recherche de quelqu'un de connu qui ne soit pas en train de draguer comme le fessaient Aaron avec un(e) charmante petit(e) sorcier(ere) et Orren avec une rouquine qu'elle ne connaissait pas. Tenez, même Paul s'y mettait, il ronronnait avec une charmante Skitty. C'était pas la Saint Valentin nanméoh ! Fallait se calmer un peu. Y'avais quoi dans les boissons du buffet, des aphrodisiaques ou quoi ? Max soupira. Toutes les personnes qu'elle connaissait étaient occupées. Quelle tristesse. Elle allait devoir rencontrer des gens.

Et quoi de mieux pour rencontrer des gens que de leur rentrer sauvagement dedans. Max vola en arrière, se prit les pieds dans son Solochi-Léviator rouge et tomba. La jeune fille se releva rapidement, vérifiant si elle n'avait pas blesser son pauvre bébé Dragon et s'inclina devant la jeune fille. Elle releva la tête, très mal à l'aise sous l’afflux de reproches que lui lança la sorcière aux longs cheveux blancs. Qui était accompagné d'une Carmache ! En fait, heureusement qu'elle portait ce masque, au moins la demoiselle face à elle ne pouvait pas voir que son visage c'était éclairé et que ses yeux pétillaient de joie face au Dragon. Elle avait certes déjà eu l'occasion de voir son évolution mais Max n'avait encore jamais vu ce stade. Et son petit cœur de passionnée battait bien fort dans sa poitrine. Euuuuh, demander pardon peut-être. C'est Apa qui lui rappela que la dresseuse du dit Dragon était sacrément remontée contre elle.

- Je suis vraiment désolée. T... Vous allez bien ? Vous ne vous êtes pas blessée ? Je suis vraiment, vraiment désolée. Je me suis laissée entraînée par l'ambiance et vous êtes sûre que tout va bien ? Je suis tellement maladroite. Je suis infiniment désolée. Votre Carmache est sublime. Ça a absolument aucun rapport, je suis désolée. Euuuuuuh … Je parle beaucoup trop. Huuum. Max Arago, Givrali. Pour me faire pardonner je peux vous aider pour quelque chose ?


Un charmant Skelenox arrive à la rescousse de la demoiselle. Pourquoi personne ne venait jamais à sa rescousse à elle. Un charmant Skelenox qui était en réalité Alban et qui était suivit par un Monstre des marais qui était Rody, deux de ses plus proches amis en plus. Alban était son ami d'abord. Pourquoi il soutenait cette fille ? Non réellement, elle avait vraiment bien fait de prendre un costume avec un masque, comme ça personne ne pouvait remarquer sa moue boudeuse. Elle soupira.

- Merci ! Et oui c'est bien Max sous le masque ! Il est génial ton déguisement aussi ! Le tient aussi Rody ! T'as dût y passer l’après-midi ! Huuum … Marie c'est bien ça ? Je suis très sincèrement désolée. Je sais pas trop quoi dire pour t... vous demander pardon …


Elle se sentait mal la petite Max. Elle avait envie de s'enterrer ou de partir loin d'ici et de tous ses regards braqués sur eux. Elle adressa un appel à l'aide silencieux à Rody.

DEV NERD GIRL



En bref :

- Max râle parce que c'est pas la Saint Valentin nanméo !
- Max bouscule Marie
- Elle tombe par terre mais se relève toute seule comme une grande
- Elle raconte des conneries à Marie en s’excusant et en promettant une faveur
- Elle râle parce qu'on vient jamais la sauver elle
- Elle lance la discut avec Alban et Rody (et Marie)


Dernière édition par Max Arago le Mar 20 Oct - 18:24, édité 1 fois


t h e f i r e i n s i d e
Alex J. Lovell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
Icon : Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 TkMjVtj
Taille de l'équipe : 8/15
Région d'origine : Kanto
Âge : 19 ans
Niveau : 29
Jetons : 625
Points d'Expériences : 582
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
pokemon
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
Alex J. Lovell
est un Pokeathlète Coach


Creepy creeps with eerie eyes
Grim Grinning Ghosts come out to socialize
« Aleeex, tu peux m’aider avec mes cheveux ? »
« Bien sûr. »

La rouquine se dévisagea une fois de plus dans le miroir, peu enthousiasmée, avant de se tourner vers Max qui entrait dans la salle de bain.

« Viens devant le miroir, je m’occupe de ça. »

Elle attrapa un peigne, une brosse et une bouteille de laque et entreprit de s’attaquer à la chevelure rose de son amie. Ça faisait deux mois qu’elles partageaient leur quotidien, maintenant, et la rousse avait appris que domestiquer ces adorables cheveux roses n’était pas mince affaire. Mais il n’y avait pas de cheveux qu’une bonne dose de laque ne pouvait mater. Tandis qu’elle la coiffait, Alex regarda une nouvelle fois le costume de sa coloc. Elle avait vraiment fait du beau boulot. Elle repensa à leur séance shopping (c’est qu’il avait fallu les trouver, tous ces accessoires !) et aux longues soirées que Max avait passées à coudre depuis quelques semaines. Mais le résultat en valait le coup ! De son côté, Alex était beaucoup moins convaincue par son propre costume.

Faut dire qu’elle n’avait jamais vraiment apprécié Halloween. Quand on vivait dans une ville comme Lavanville, avec une longue tradition spectrale, c’était un peu un passage obligé. Et évidemment, ses parents adoraient cette fête, et n’avaient jamais écouté les protestations de leur fille. Elle aurait dû se douter que cette année ne ferait pas exception, et que même à des kilomètres de là, ils ne la laisseraient pas y couper. Après tous les discours qu’elle avait tenus depuis le début du mois d’octobre, comme quoi Halloween c’était pas pour elle et qu’elle ne se chercherait pas de costume, elle avait bien été obligée de céder en recevant un costume que ses parents lui avaient malicieusement envoyé jusqu’à Lansat, accompagné d’un petit mot qui leur ressemblait bien. « Pour aller avec ton fantominus », « Profite bien de la soirée avec tes nouveaux amis ». Max avait tout de suite aimé l’idée, et elle avait insisté avec enthousiasme pour qu’Alex ne se défile pas. Et c’est ainsi qu’elle se retrouvait le 31 au soir, déguisée en une sorte de mélange entre le spectre et le petit chaperon… blanc ? Prête à se rendre à la soirée que l’académie avait organisée pour l’occasion.

Enfin, ça aurait pu être pire. Au moins, pour une fois, ses parents avaient tenu compte de ses goûts : la tunique sombre avec ses longues manches déchirées était plutôt sympa, et il fallait avouer que la cape à capuche blanche était jolie. Elle avait ajouté à l’ensemble un short noir, des bas et des bottines violet foncé, pour rester dans son élément. Néanmoins, elle n’arrivait pas à se sortir de l’esprit la crainte d’avoir l’air complètement ridicule dans cet accoutrement, voire carrément gamine. Et ça, ça tapait en plein dans ses complexes. Pourtant, l’enthousiasme général avait fini par la contaminer un peu, et elle devait bien admettre qu’elle était assez excitée à l’idée de participer à la soirée avec tout le monde. Mais l’idée que tous les spectres du coin puissent être de sortie la refroidissait.

« Tadaaa » annonça-t-elle fièrement en reposant son matériel.

Elle laissa Max finir de se préparer, et en profita pour enfiler sa propre tenue. Elle donna un coup de brosse rapide à sa propre chevelure — en principe, elle resterait cachée sous son chaperon blanc pendant la majeure partie de la soirée — et s’attaqua au maquillage. Puis elle demanda à sa colocataire de l’aider à fermer la fermeture éclair de sa tunique, et attrapa la pokéball de son fantominus. Elle la considéra pendant quelques instants, hésitante, avant de relâcher le pokémon. Elle avait décidé de le laisser l’accompagner ce soir. Après tout, c’était l’occasion idéale, non ? Depuis la sortie capture du début du mois, la jeune dresseuse faisait des efforts pour le relâcher de plus en plus, et tenter de s’habituer à sa présence. Il y avait encore du chemin, mais elle avait fait des progrès. Elle attrapa la serviette de table blanche qu’elle avait préparée pour l’occasion, et la posa sur le spectre. Elles avaient eu l’idée grâce au foulard SPEEDY qu’Alex avait reçu au moment de s’engager dans le parcours pokéathlète de l’académie : n’ayant pas vraiment de moyen d’attacher le carré de tissu au pokémon, Alex avait finit par simplement le lui poser dessus, et Max avait bien rigolé en faisant remarquer qu’il répondait vraiment à la vision traditionnelle des fantômes avec leur grand drap blanc, comme ça. Les deux filles avaient donc décidé de lui trouver un tissu blanc à l’occasion d’Halloween, et Alex y avait même découpé deux trous pour les yeux. Le pokémon voleta joyeusement autour d’elle, visiblement amusé. Max sourit en voyant les deux compères assortis.

Alex attrapa une petite pochette noire, dans laquelle elle glissa quelques effets personnels ainsi que ses deux pokéballs (le nucléos ne serait pas de la soirée, mais elle ne pouvait se résoudre à laisser la pokéball dans sa chambre, sans surveillance), puis les deux jeunes filles quittèrent leur chambre.


★  ★  ★


Pour une fois, elles arrivèrent dans les temps, et purent même assister au discours d’ouverture. De ce côté-là aussi, elles commençaient à faire des progrès. La salle était bondée de monde — enfin, Alex supposait que c’étaient bien des élèves sous tous ces costumes, mais certains étaient tellement travaillés que c’était difficile à dire — et de pokémon. Elle se retrouva rapidement séparée de Max et commença à paniquer. Ok. Zen, Alex. T’es là pour t’amuser. Fais genre d’être sociable, pour une fois. Contrairement à tous les pokémons qui avaient l’air de vagabonder tranquillement, son fantominus ne la lâchait pas d’une semelle. Faut dire qu’il était très attaché à elle et qu’il avait tellement peu l’occasion de sortir de sa pokéball, le pauvre, qu’il ne pensait jamais à s’éloigner de sa dresseuse. Alex serrait les dents et tâchait de lui sourire de temps en temps, en priant intérieurement pour qu’il se retienne de la léchouiller ce soir. La Givrali était un peu perdue au milieu de tout ce monde. Elle repéra le buffet — rester plantée devant le buffet était le bon plan idéal pour pas avoir l’air paumé dans une soirée où tu savais pas quoi faire — mais il y avait beaucoup trop de morfales qui se pressaient autour et la rouquine abandonna.

C’était vraiment le bazar. Il y avait visiblement un lapin rose dans la salle, et Alex manqua d’avoir une crise cardiaque suite à l’irruption soudaine d’un squelette, qui lança des bonbons dans toute la salle. Alex récupéra un morceau de réglisse qu’elle essaya d’aller grignoter dans un coin. Elle aperçut un garçon déguisé en… loup, probablement ? qui se frayait un chemin dans la foule en appelant quelqu’un. Il passa à côté d’elle et l’adolescente éclata soudain de rire en voyant le costume miniature qu’il tenait. Avant de rougir d’un coup en réalisant le niveau sonore de son propre rire. Elle essaya de se rattraper en se présentant.

« Ah, euh, Alex, enchantée. Désolée, c’est ce costume, je… C’est quoi, au juste ? » finit-elle par demander en désignant le mini-costume.

Le garçon eut à peine le temps de répondre qu’un espèce de spectre violet et vert radioactif fit irruption. C’était dur à dire, mais Alex aurait juré qu’il avait un sourire sadique. Saisie d’épouvante, elle se mit à hurler, tandis que son fantominus flottait autour d’elle d’un air inquiet, sans comprendre ce qui lui arrivait — après tout, le spiritomb n’avait visiblement pas l’intention d’attaquer.

Alex, tremblante, vira au rouge cramoisi en jetant un regard en coin au garçon qu’elle venait d’aborder. Putain, ça commençait mal.

Résumé :
- Alex se prépare avec Max. Elle angoisse pour la soirée.
- Elle a un costume basé sur fantominus : www
- Fantominus l'accompagne, il a un drap sur la tête en mode fantôme.
- Elle est un peu paumée au milieu de tout ce monde, elle entend qu'il y a un lapin rose quelque part, elle sursaute quand Lucas fait son entrée.
- Elle aborde Axel, et crie quand le spiritomb de Ruby passe lui faire peur.


Dernière édition par Alex J. Lovell le Mar 20 Oct - 23:19, édité 1 fois
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
J'étais au bal d'Halloween, contre ma propre volonté, obligé par un simple mot qui s'y ça se trouve ne venait pas de ma mère... En plus, fallait que ce petit con...combre de Sky se barre, j'en ai ras les fesses de cette soirée de merde....s...au et puis zut ! "Bon aller, on se calme Axel, ça va aller. Rro ! Mais fait que j'arrête de dire n'importe quoi moi ! Tais-toi ! Non toi tais-toi ! Oh je suis entrain de parler à moi-même !". Je cogne mon poing sur le mur avec ma force de moineau, et je me fait bien mal, c'est génial ! Je me retourne, et je vois une fille en fantominus entrain de glousser. Soit à cause de ma tenue de mer...., soit à cause du ridicule costume que j'ai dans les mains, ou soit parce que je viens de me faire mal. Elle essaye de venir m'aborder, mais elle explose de rire avant, et essaye de se rattraper.

"Ah, euh, Alex, enchantée. Désolée, c’est ce costume, je… C’est quoi, au juste ? ""C'est ta m....AAAAAAAAH!". Oui, j'ai failli dire "ta mère". Oui je suis énervé, sur les nerfs, au bout de ma vie. Ce qui m'a coupé ? Un truc vert fluo et violet moche surgit de nul part. Je crois que je vais clairement, me rouler par terre si ça continu comme ça. L'autre fille aussi, Alex, cria aussi. Bon bah comme ça au moins on est deux...

Ce #@€% de Spiritomb repart je sais pas où et puis au pire je m'en fout. Sinon, j'étais entrain de faire quoi moi....ah oui, une fille vient de se foutre de moi et mon pokemon s'est cassé. Qu'elle soirée... Je me retourne vers la fille pour lui répondre, comme-ci rien ne s'était passé. "On appel ça un COSTUMEEEE. Et si tu veux tout savoir, je ne me le trimballe par plaisir, c'est censé être à mon pokemon, sauf qu'il est partit en le voyant. S'il te plait, ne dis rien sur mon costume, je t'en supplie.". Ouais je suis au bout du rouleau ! Et alors ?! Bref, calme toi....MAIS COMMENT JE PEUT ME CALMER ?!?!?!?!?!

Spoiler :

-Axel arrête pas de râler dans sa tête;
-Alex et lui viennent de crier à cause du spiritomb;
-Il est limite énervé, limite...énervé x);
-Il cherche toujours son Sky;
Marie R. Uana
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1654-non-je-ne-suis-pas-shootee#19642
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2179-marie-rosalina-uana-mentali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 11 / 21
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 19 ans
Niveau : 41
Jetons : 2635
Points d'Expériences : 1083
Pikachu Explorateur, à votre service !
11 / 21
Almia (?)
19 ans
41
2635
1083
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
11 / 21
Almia (?)
19 ans
41
2635
1083
Marie R. Uana
est un Topdresseur Ranger
Halloween 2015
rp commun


Si elle allait bien ? Est-ce que Marie allait bien ? Bah oui tiens, elle allait très bien, on l'avait bousculé, on l'avait tâché, on lui avait volé ses habits, on lui faisait perdre son temps, on l'avait rebousculé, mais elle allait super bien. Après tout, Marie était connue pour être la joie même ! Si l'optimisme avait un nom, nul doute qu'il s'appellerait Marie Rosalina Uana, n'est-ce pas ?... Non, clairement pas. Elle n'allait pas bien du tout. Mais ça, son interlocutrice ne pouvait pas le savoir. Malheur à elle.

Marie arqua un sourcil lorsque Max s'excusa, avant d'enchaîner sans transition aucune sur la beauté de Sumia. La Mentali se tourna vers sa Carmache, qui souriait, flattée par le compliment. Marie se demandait souvent où est-ce que Sumia pouvait puiser une telle sympathie. Elle semblait avoir grandi à l'écart de toute civilisation, mais pourtant, la Carmache était aimable, douce, et prenait toujours grand soin d'autrui. Et elle ne supportait pas l'affrontement. Elle tranchait radicalement avec le comportement habituels des autres spécimens de son espèce. Un bien grand mystère pour Marie, qui ne trouvera probablement jamais de réponses à ses questions.

Elle se reconcentra cependant sur la Givrali, et d'une voix monotone ce qui était bon signe, cela voulait dire qu'elle était déjà un peu moins énervée, lui répondit aussi platement que Marie pouvait le faire.

« -Je n'y suis pour rien. Elle non plus, par ailleurs, mais en tout cas, elle apprécie le compliment. Étant donné que la seule chose que je souhaite consiste à retrouver mes vêtements s'étant volatilisés sans aucune raison valable, je ne pense point que vous puissiez m'être utile en quoi que ce soit. Par ailleurs, vous ne me semblez pas très dégourdie, je crains que vous ne me causiez plus d'embarras qu'autre chose. »

Pardon ? « Délicatesse » ? Mais enfin ! Marie était connue pour être la délicatesse même ! Si la subtilité avait un nom, nul doute que... Ah, je l'ai déjà faite, celle-là. Mais vous m'avez compris, donc passons à la suite du récit !

Alors qu'elle venait à peine d'achever sa phrase, Marie sentit une main se poser sur son épaule. N'étant guère habituée à ce geste, elle sursauta légèrement, avant de reconnaître la voix d'Alban, ce qui apaisa la jeune fille presque aussitôt. La mission qu'elle avait passé aux côtés du Voltali lui avait démontré qu'il était possible de coopérer avec quelqu'un dans la plus grande des confiances, notion toute nouvelle, pour elle. Marie hocha simplement la tête à la question du garçon, dont la tenue lui semblait bien étrange.

« -Je ne présente momentanément aucune séquelle physique du choc, et puis, je doute que la force de celui-ci soit suffisante pour me blesser. »

Alban sourit, et lui tendit une assiette de petits fours. Marie écarquilla les yeux à l'entente de ses paroles. Elle pouvait se servir avec ses doigts ? Si ses ex-seconds-parents-adoptifs étaient présents, Marie aurait déjà été sermonnée rien que pour avoir pensé à cette éventualité. Incrédule, la jeune fille dévisagea Alban, puis observa les personnes alentours pour voir si quelqu'un d'autre avait entendu l'absurdité qu'il avait prononcé.  

« -Mais... Ceci est tout bonnement incorrect ! Nul doute que vous seriez considéré comme une grossière personne si l'on vous voyait faire... Il est d'usage de se servir correctement, notamment en compagnie d'autres personnes. »

Totalement interloquée, Marie attrapa l'assiette de petits fours, qu'elle regardait désormais avec de grands yeux. Elle pouvait vraiment se servir à la main ? Non pas que Marie craignait d'avoir les doigts sales, mais elle ne vouait pas risquer de se faire sermonner pour un comportement inadéquat. En vérité, elle se moquait bien de ce que l'on pouvait penser d'elle. Qu'elle soit considérée comme une sauvageonne ou non, peu importe, mais l'éducation stricte qu'elle avait reçu la rattrapait toujours.

Elle releva la tête lorsqu'Alban complimenta son costume. La Mentali eut un moment d'incompréhension, se demandant bien de quoi il parlait, avant de se remémorer qu'elle ne portait pas ses vêtements habituels... Elle regarda la tenue qu'elle portait, puis soupira.

« -Malencontreusement, il n'est point à mon goût. »

Il y avait une troisième personne en compagnie d'Alban. Marie fut légèrement rebutée par le maquillage du dénommé Rodrigue, et ne comprit pas en quoi celui-ci était « génial », selon les dires de Max. Visiblement, la Givrali connaissait les deux adolescents qui les avaient rejoints. Après un petit moment d'hésitation, elle se tourna une fois de plus vers Marie, lui présentant une nouvelle fois ses excuses. La Mentali observa son masque quelques instants, avant d'avoir un petit haussement d'épaule.

« -Je suppose qu'il ne m'est guère utile de conserver une quelconque rancœur à votre égard. Je concède à vous accorder ma grâce, tâchez néanmoins d'être plus attentive, dorénavant. »

D'autres auraient probablement résumé ça par « no problem », mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?  

Marie redirigea son attention vers le plat de petits fours qu'elle tenait toujours dans les mains. Sumia, contente que le conflit se soit si vite réglé, semblait très intéressée par eux, la Ranger lui tendit donc le plat pour que la Carmache puisse se servir. Doucement, Sumia réussit à faire glisser l'un d'eux sur l'une de ses griffes, puis à l'avaler. Voir un Pokémon manger à l'aide de ses pattes ne dérangea point Marie, mais un humain, c'était tout autre chose. Ne voulant risquer à se servir la première, Marie tendit timidement le plateau en direction des trois adolescents.

HRP :
-Marie rétorque sèchement à Max. Elle n'est pas contente-contente.
-Fort heureusement pour la Givrali, Alban débarque. Marie est d'abord surprise par son geste, mais concède qu'il n'y a pas de quoi s'énerver.
-Elle est totalement choquée par la proposition d'Alban, qui consiste à se servir des petits fours AVEC LES DOIGTS. Elle attrape le plateau de petits fours qu'il lui tend et est légèrement interloquée.
-Elle répond au compliment d'Alban sur son costume, puis reste silencieuse à l'arrivée de Rodrigue. Lorsque Max s'excuse une nouvelle fois, Marie accepte de lui pardonner (Quelle bonté!).
-Elle laisse sa Carmache se servir en petits fours, puis en propose silencieusement aux trois autres adolescents.



© Mzlle Alice.



« Si vous aussi, vous le désirez... Alors ce soir, l'académie nous appartiendra. »
Ruby L. Jones
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t899-ruby-pas-aussi-precieuse-que-la-pierre-en-fin-de-compte-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t903-ruby-l-jones-pyroli
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
17
Unys
18 ans
60
821
1862
pokemon
17
Unys
18 ans
60
821
1862
Ruby L. Jones
est un Topdresseur Spé. Type
En espérant qu'Orren ne prenne pas mal cette question, Ruby attendait patiemment sa réponse jusqu'à ce qu'au final, ce soit Aileen qui lui réponde. Sortie à pas d'Absol – et c'est le cas de le dire – de l'ombre, c'était à croire que la préfète avait attendu tranquillement en l'attente de pouvoir faire une belle entrée. Et pour le coup, ça avait fait son petit effet. Naturellement, Ruby lui sourit en retour. Après tout, ce n'est pas comme si que le médecin venait de lui donner une réponse on ne peut plus rassurante en plus de ce clin d’œil qui voulait tout dire. Signe d'encouragement ? Qui sait ? Dans tous les cas, la topdresseuse se fit patiente, ne serait-ce que le temps que les deux préfets règlent leurs affaires de famille. Et pendant ce temps, elle garda précieusement la peluche qui lui avait été provisoirement confiée, tout en laissant Skoll se faire un chemin jusqu'à elle. Au fond d'elle, ça lui faisait plaisir de ne pas avoir été ainsi oubliée, au contraire. Naturellement, cette affection avait été rendue au canidé.

Puis commença la musique, peu de temps avant que les deux eurent à se séparer. Déjà ? Comme quoi le temps n'est pas une valeur absolue ; Ruby aurait pu attendre encore quelques instants, si nécessaire. Elle ne se privera pourtant pas de ces quelques instants gagnés, carrément prête à les savourer. La peluche fut donc rendue au Voltali. Ruby voulut retirer sa main aussitôt, ne s'attendant pas à être invitée de si tôt. Ce fut pourtant le cas. Elle ne résista pas et le laissa approcher sans résister, esquissant tout de même un petit sourire malgré sa prétendue condition de proie. La voilà, la réponse qu'elle avait attendu. Et bien que c'était tout de même assez triste d'un côté, la rousse ne retînt que le côté bénéfique de la chose. Ainsi était-il libre, hein ? Raison de plus pour accepter l'invitation d'un petit hochement de tête. Mais avant de se lancer sur la piste, elle jeta un petit regard à Hao. Celui-ci semblait entrer en bons termes avec Spike. Tant mieux ! Il n'y avait plus rien à craindre désormais. La miss s'avança donc sereinement sur la piste avant de se laisser guider par Orren. C'était appréciable, et même plus encore. Plus les secondes passaient et plus l'écart entre les deux jeunes se réduisait. Cette attraction, comme instinctive, avait poussé la miss à ne pas trop faire de faux pas, comme poussée par l'envie de vouloir faire la meilleure impression possible. Le résultat n'en fut pas si terrible, bien au contraire. Et même si tous les pas avaient été improvisés pour l'occasion, ça ne l'importait que peu. Seul cet espace comptait. Il fallait le réduire, encore et encore... Au moins jusqu'à ce que quelques mots puissent être échangés en toute liberté.

– Peut-être que tu vas me trouver obsédée si je te dis que... commença-t-elle en rapprochant ses lèvres de l'oreille du garçon, devant tout de même se hausser sur la pointe des pieds pour y parvenir ... j'en avais rêvé plusieurs fois.

Un aveu ? Mais non, voyons... Pas de contact physique, simplement quelques mots à la fois pensés et exprimés. Cela ne restait qu'un jeu sans preuves, à l'heure actuelle. Seuls deux êtres possédaient le mot final ; ici présents, en train de danser. La fin ne dépendait que d'eux et de leurs actions, ou peut-être pas tant que ça, en fin de compte. Et si c'était déjà joué ? Ruby ne voulait pas y croire et préféra miser tous ses espoirs en quelque chose de plus alchimique dont la solution sera à nouveau fabriquée à deux, lors de ce petit jeu peut-être. Peut-être ? Autant dire certainement ; assurée et déterminée, elle y comptait bien. Mais pas tout de suite. Pour le moment, il était bien plus amusant de profiter.

– Je ne sais pas pour toi, mais je trouve ça distrayant...

Tout sourire, elle se hissa à nouveau sur la pointe des pieds, réduisant doucement l'écart, mais d'une ardeur néanmoins non négligeable. Et bien que son envie était grandissante, Ruby se retenait, ne voulant pas y céder pour le moment. Ce n'était pas le moment. Pourtant, elle parvînt à s'arrêter au bon moment, peu avant que son avancée ne soit devenue trop importante. À l'instant, elle n'avait pu goûter qu'au souffle d'Orren, ce qui était déjà relativement conséquent depuis tout ce temps. Puis elle entama le prochain contact, posant ses mains sur les épaules du jeune homme pour s'y agripper. De là, elle maintînt un petit écart entre sa propre personne et lui. Sécurité ? Non, self-control. Cela ne l'empêcha pas pour autant de le dévorer du regard, comme si qu'il s'agissait là de la seule façon possible de le consommer. Pourtant, cet écart volontaire se réduisit encore de lui-même alors que les bras de la rousse se pliait sous la moindre pression. Elle ne pouvait l'empêcher de l'approcher. Pire encore, elle ne le voulait pas.

– Je suppose que ce genre de choses est assez ambiguë entre amis, hm ? Elle sourit, ne demandant évidemment pas de réelle réponse à cette question rhétorique. Mais où sont les limites, alors...?

HRP :
• Laisse Aileen s'incruster et lui adresse un petit salut (et le clin d'oeil est compté comme un encouragement, voilà c'est trop tard ! *pan*)
• S'occupe sommairement avec Skoll le temps que la fratrie fassent leurs petites affaires
• Accepte l'invitation sur la piste sans aucune hésitation, laissant ainsi Hao aux bons soins de Spike
• Danse avec Orren et lance un petit jeu avec lui (pour plus de détails, lisez bande de fouinette JetevoisJetobserve )



Eryn McNellis
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Icon : Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 Original
Taille de l'équipe : 17/30.
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
pokemon
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 Original
17/30.
Sinnoh - Floraville.
19 ans.
30
3745
1334
Eryn McNellis
est un Coordinateur Éleveur
« ERYYYYYN !!!!! »

La Mentali sursauta. En se retournant, elle tapa dans le pot de gel posé sur son bureau, qui n’hésita pas une seule seconde avant de se renverser presque totalement. Presque. Les pouvoirs psychiques de l’Abra, qui lévitait au-dessus du lit, retinrent le pot avant qu’il ne s’écrase par terre, et le gel ne put toucher le parquet, réintégrant leur contenant sans opposer de résistance. Eryn soupira de soulagement, laissant à l’Abra le soin de reposer le pot sur le bureau tandis qu’elle se tournait vers Dahlia, sa colocataire et meilleure amie, qui venait de poser un tas de tissus devant elle et qui la fixait maintenant avec un regard de bébé Ponchiot tout battu tout malheureux.

« Tu peux m'aider à faire mon costume ? S'il te plaîîîîîît ! »

Nouveau soupir, de consternation cette fois, suivi d’un facepalm. Dahlia Black, ou la seule fille qui lui demande de lui faire un costume moins de quatre heures avant le début des festivités. Normal. Elle n’aurait pas un truc très élaboré, pour le coup. Elle avait beau être une (ancienne) coordinatrice, créer une merveille en aussi peu de temps. Bah, elle se débrouillerait ! Après avoir servi un peu de thé à sa camarade pour calmer les battements affolés de son cœur, la scientifique sortit du placard sa vieille machine à coudre, et s’attela à créer un costume de Skitty (no comment…) pour sa colocataire. Skitty. Pourquoi pas après tout. Eryn avait préféré Banshitrouye, et sa Pitrouille avait été très heureuse de l’apprendre. Deku et Pampero attendaient Halloween avec impatience, Eryn leur ayant expliqué qu’il s’agissait de la fête des morts, à laquelle les gens venaient déguisés pour se fondre parmi les vrais fantômes et faisaient la fête avec eux. La fête ! Youpi ! Pendant les quelques heures que prit la jeune scientifique pour créer le costume de Skitty, les deux Spectre tournoyaient dans la chambre en chantonnant joyeusement, sous la surveillance de Bleuenn et Ozy, les deux meneurs de son équipe. Ozymandias, le Chapignon, s’était plutôt bien intégré, au point de se hisser au sommet de la hiérarchie, aux côtés de Bleuenn, la Macronium starter de la Mentali. Son costume fini et dûment accroché, Dahlia s’en fut après l’avoir serrée dans ses bras pour la remercier, et Eryn put enfiler son propre costume en sifflotant, avant de reprendre sa guerre contre ses cheveux, pour se créer une mèche de Banshitrouye avec du gel fixant. Elle avait encore un peu de temps avant que Cael n’arrive. Justement, en parlant du loup, voilà qu’on toquait à la porte.

« Rentre, j’ai presque fini ! »

La porte s’ouvrit, et ses deux Spectre filèrent se cacher derrière Ozymandias pour ne pas effrayer le Phyllali, qu’ils savaient Spectrophobe même s’ils n’en connaissaient pas les raisons. Mais en entendant leur fou rire étouffé, et en voyant son Chapignon se retenir très fort pour ne pas les imiter, elle se retourna, les mains encore sur sa mèche de cheveux, et s’immobilisa en voyant son petit ami déguisé en… Oh mon Dieu. Par Shaymin. Ceci n’est pas possible. Sérieusement ? Nymphali ? Mais, mais, mais… Mais enfin ?! En voyant son regard désespéré, elle comprit rapidement qu’il n’était en rien dans cette mise en scène, et qu’il aurait de loin préféré un costume un peu moins… Voyant. Aussi esquissa-t-elle un grand sourire, lâchant ses cheveux pour se nettoyer les mains, et attrapa son gilet avant de sautiller vers le Phyllali pour lui faire un bisou. Puis elle lui attrapa la main pour le tirer hors de la chambre, et ils quittèrent le dortoir avant qu’une Mentali ne puisse le voir dans cet accoutrement. Ca devait être un spectacle amusant à voir, une Banshitrouye tenant la main d’un Nymphali, un Brocélôme et une Pitrouille les suivant en riant. Avec un peu de chance, ils arriveraient avant le discours de Snow. Sinon, ce n’était pas bien grave. Enfin, vu le monde qui se pressaient, ils l’avaient bien raté, le discours de Snow… Tant pis ! Maintenant, il s’agissait de rejoindre le buffet avant que Ginji n’ait tout bouffé. Il ne leur fallut que quelques minutes avant de rejoindre le Voltali, déjà près du buffet.

« Tu as tout mangé, ou il en reste un peu pour les coPAINs ? »

Avec un petit rire flûté, Eryn s’accapara un bol de chips en forme de petits fantômes souriants, partageant avec Deku et Pampero, attirés par l’odeur et la forme de la nourriture qu’elle tenait en main. Qu’Halloween commence !

Spoiler :
- Eryn aide Dahlia à préparer son costume quatre heures à l'avance, puis elle se prépare en attendant que Cael arrive.
- Cael la rejoint au dortoir Mentali, et ils partent ensemble au réfectoire pour rejoindre les autres pour la fête de Halloween.
- Ils ont raté le discours de Snow vu qu'ils arrivent en retard, et se dirigent vers le buffet pour chiper à manger. Eryn s'accapare un bol de chips en forme de têtes de fantômes (Monster Munch, ohyeah o/)
- Deku (Brocélôme) et Pampero (Pitrouille) se baladent librement dans la salle, prêts à taquiner tout le monde pour Halloween, faites-vous plaisir !



We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Rodrigue Miles
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
Taille de l'équipe : 11 / 40 (+1)
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
11 / 40 (+1)
Sinnoh
15 ans
30
2949
975
pokemon
11 / 40 (+1)
Sinnoh
15 ans
30
2949
975
Rodrigue Miles
est un Adulte Co Auto-Entrepreneur
Le blond discuta un peu affablement avec Alban, ce qui n'était pas forcément évident dans le bruit environnant. Mais le Voltali le quitta précipitamment pour aller séparer deux jeunes filles. Rodrigue patienta quelques secondes, le chemin coupé par plusieurs personnes qui passèrent devant lui en rigolant.

Quand il y pensait, il n'avait pas plus fêté que ça Halloween dans son enfance, c'était surtout à Rivamar qu'il s'y était mis. La fête n'était pas tant pour faire peur là-bas, mais plus un rassemblement de la ville avec beaucoup d'activités. L'illumination de la plage, le phare du courage, le marché aux citrouilles, tout ça quoi...

Il sortit de ses pensées en voyant Alban lui faire signe d'approcher. Sans attendre, le blond s'avança, en faisant attention à son costume, ce n'était pas le moment de perdre des bouts. Il s'inclina devant les deux demoiselles tout s'assurant qu'il n'avait plus de chocolat dans la bouche (ça lui arrivait d'oublier, oui)

- Bonjour à vous ! Ca va Max ? Je sais que t'aime le sol, mais fais un peu attention, d'accord ? Ton costume est super, je t'aurais pas reconnue ! Quant à vous mademoiselle, enchanté, je m'appelle Rodrigue, du dortoir Phyllali.

Le blond proposa un chocolat en papillote à la jeune filles aux cheveux roses. Il connaissait la propension de Max à tomber un peu n'importe quand et ne s'y était jamais fait. Elle tombait même sur un terrain plat sans obstacle ce qui tenait quasiment d'un talent en fait. L'autre jeune fille semblait passablement énervée, allons bon. Après quelques paroles d'Alban, elle se calma enfin et leur proposa des petits fours. Décidé à ne tourner qu'au chocolat, Rodrigue refusa le plus poliment possible, mais se saisit tout de même d'un des amuse-gueule pour le donner à Lixy. Le lionceau jappa en direction de leur interlocutrice pour la remercier.

- En tout cas, je dois dire que tout le monde a de superbes déguisements... Entre Pokémon, sorcière ou créatures on représente vraiment toutes les tendances de la salle j'ai envie de dire...

Rodrigue se resservit un bonbon au chocolat. Bon qu'allait-il se passer lors d'une soirée d'Halloween ? Il se doutait bien qu'il y avait plus qu'une petite fête, mais ne s'était pas plus renseigné que ça... Une procession s'il se souvenait bien, peut-être des animations ? Enfin bon, après deux mois à la PC, il se doutait bien que quelque chose de beaucoup plus gros risquait de se produire... non ?
HRP :
  • Rod' se rapproche de Max et Marie

  • Il propose aux deux du chocolat et donne un petit four à Lixy tout en essayant de discuter un peu


Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 10099080670932_roooodyyyychouuuu
Alex J. Lovell
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3913-0283-alex-j-lovell-how-can-you-expect-to-be-taken-seriously-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3917-alex-j-lovell-givrali-uc
Icon : Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 TkMjVtj
Taille de l'équipe : 8/15
Région d'origine : Kanto
Âge : 19 ans
Niveau : 29
Jetons : 625
Points d'Expériences : 582
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
pokemon
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 TkMjVtj
8/15
Kanto
19 ans
29
625
582
Alex J. Lovell
est un Pokeathlète Coach
They pretend to terrorize
Grim Grinning Ghosts come out to socialize
Comme elle s’y attendait, il y avait des spectres en vadrouille partout. C’était un vrai cauchemar. Elle le savait, elle aurait jamais dû mettre les pieds à cette fichue soirée. Et puis il avait fallu qu’elle envenime encore les choses en s’embarrassant devant un inconnu — qui semblait d’ailleurs bien énervé.

Un peu nerveuse sur les bords aussi, elle avait manqué de lui répliquer sèchement. Mais l’intervention du spiritomb l’en avait empêchée, et quand elle se remit de sa frayeur, elle fut relativement soulagée de constater qu’elle n’était pas la seule à avoir eu peur. C’était déjà un peu moins humiliant comme ça.

Tandis que le spectre s’éloignait sans scrupules, le blond se tourna vers elle pour lui répondre. Elle serra les dents en réaction à son ton sarcastique, prête à prendre la mouche, mais heureusement le garçon ne s’arrêta pas là et la suite de son discours permit à Alex de comprendre que, comme elle, il passait visiblement un très mauvais début de soirée. Okay, donc ils étaient dans la même galère. Plus ou moins. Le blond venait de marquer des points à ses yeux.

Elle tenta d’esquisser un sourire. Quelque part, ça la soulageait de voir qu’elle était pas la seule à avoir du mal à apprécier l’événement.

« Ok, ok, désolée, je voulais pas me moquer, ça avait juste un côté un peu surréaliste. Et je dirai rien sur ton costume, si tu ne mentionnes pas le mien. Deal ? »

Elle lui tendit la main droite pour sceller l’accord. Elle avait un peu hésité, de peur de se prendre un vent ou de l’agacer davantage, mais avait fini par décider de jouer franchement la carte du « on ne sert les coudes ».

« Il ressemble à quoi ton pokémon ? Je peux peut-être t’aider à le chercher. »

Elle n’avait rien de mieux à faire pour le moment, de toute façon, elle n’allait pas refuser une occasion de s’occuper un peu. Et puis ça lui éviterait de se retrouver à nouveau seule. Elle n’avait pas particulièrement envie que son malaise se remarque.

Résumé : Alex discute avec Axel.
(oui la ressemblance des prénoms me fait marrer)


Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type

Orren continuait à se laisser porter par cette musique qui le faisait vibrer. Il ne sentait que les basses qui résonnaient son âme, l'espace entre lui et Ruby qui se réduisait peu à peu et le souffle de la jeune fille qui parcourut bientôt sa peau à mesure qu'elle se rapprochait. Elle se hissa sur la point de ses pieds, approchant doucement ses lèvres de son oreille. Les mots qui sortirent firent sourire le garçon. Il était vrai qu'il avait mit du temps à oublier la jeune rousse. Elle avait longtemps obsédé ses pensées et il se demandait même si un jour il l'avait oublier. Non, il n'avouait rien. Il ne faisait qu'un constat simple. Après tout n'avait-il pas eu aucune hésitation à l'inviter à danser. N'appréciait-il pas ce moment et cette proximité de plus en plus intime. Il devait se rendre à l'évidence, les paroles de la spécialiste spectres faisaient écho à ses propres pensées. Il ne répondit pas, il n'y avait pas besoin de réponse, celle-ci devait aisément se lire dans les yeux bleus d'Orren et sur le sourire sur son visage. Il sentit une ardeur lui brûler le ventre, un besoin simple et impérieux faire pression sur sa psyché. Il devait pourtant y résister et il le ferait. il ne céderait pas, ou pas encore. Laissons ce jeu loin d'être innocent s'éterniser. Il voulait encore le goûter, l'apprécier, se fondre dedans et l'accepter dans son être. La puissance de cet instinct basique le rendait fiévreux, sourd à toute autre chose de son environnement.

Au loin son dragon l'observait calmement, son regard se posant sur le duo. Il semblait presque expliquer la situation à Hao. Le Jungfouine semblait tout aussi intéressé que son camarade dragon. Seul Skoll restait en retrait, ne faisant que fureter autour du buffet, à l’affût d'un nouveau morceau de viande juteuse à se mettre sous la dent. Le jeu de son dresseur ne l'intéressait guère. Spike lui qui était une créature instinctive et qui ne se laissait guider que par cela comprenait son dresseur. Lui aussi préférait savourer des plaisirs simples instinctifs et brutaux. C'était peut être un autre type de brutalité qui se faisait entre les deux jeunes, une brutalité d'abstinence.

-Je ne sais pas pour toi, mais je trouve ça distrayant...

-Plus que distrayant. J'aime beaucoup même.

C'est alors que la rousse entama un nouveau rapprochement, bien plus spontané et vif. Leur corps se rapprochèrent à nouveau, surtout leur visage. Le préfet put sentir le souffle chaud de sa compagne sur son visage et son sourire s'intensifia. Dans cette proximité ils partageaient leur air en plus de cette danse. Les yeux de chacun dévorait l'autre. Le regard hétéro chromatique de la jeune fille brûlait d'ardeur difficilement contenues tout comme celui du jeune homme. Son coeur tambourinait, plus rapide que le rythme musical, son sang le brûlait de l'intérieur et son cerveau était en pure ébullition. Tout devenait à la fois plus flou et plus limpide. Un rire sourd fit légèrement vibrer les épaules du jeune homme. une folie douce, langoureuse et insidieuse s'emparait de lui. Il avait de s'y laisser aller, d'y succomber. Non, le moment n'était pas arrivé. Il tenait bon, se raccrochait comme un marin en pleine tempête.
Soudain il senti les mains de Ruby se poser sur ses épaules et s'y agripper. Malgré sa veste et sa chemise, il sentait les doigts fin de la jeune Pyroli. A son tour il établit un autre contact, passant son bras derrière la rousse pour l'attraper à la hanche. D'un même mouvement il entamèrent un nouveau rapprochement. Tandis qu'elle s'approchait un peu de lui, réduisant l'écart induit au début par ses bras. Lui la tira un peu plus contre lui, ceignant toute sa taille jusqu'à ce que leur corps fussent collé l'un à l'autre. une étreinte sensuelle et maligne. Un sentiment brûlant le dévorait, il mourrait d'envie d'y céder, ses barrières mentales se faisant de plus en plus fines. Non il voulait s'y abandonner mais tentait de se retenir encore un peu, juste un petit peu.

Puis elle parla, sa voix envoûtante résonnant dans ses oreilles tandis que leurs yeux ne pouvaient se lâcher. Entre ami hein ? Ambiguë... La situation l'était de quelque point de vue l'on se trouvait. Mais il n'en avait cure. Le préfet n'attendait qu'une chose, qu'un simple signe pour se laisser aller, s'abandonner. Il répondit à son sourire, ses lèvres s'étirant d'une manière peu rassurante pour une personne extérieur à ce qui se tissait. Une toile simple, puissante et qui ne les laisserait pas s'échapper.
"Mais où sont les limites, alors...?" Il n'y avait plus de limites. Il avait abandonné tout ce qui pouvait entraver sa personnalité, ce qu'il était. Il était devenu autre chose, quelque chose de plus primal. Non, il n'y avait aucune limite et il allait bien le lui montrer.

-Des limites ?... Car tu penses qu'il y en a ou que j'en ai ? Non.... il n'y aucune limites.

Il s'était encore rapproché de la rousse, pouvant désormais sentir son souffle et son parfum si enivrant. Il s'était aussi légèrement penché vers elle, tandis qu'elle avait amorcé le mouvement contraire, se hissant pour l'atteindre. Non des limites il n'en avait pas. Ils n'en avaient pas. Il le voyait bien. Malgré le temps passé, malgré l'éloignement, malgré leurs changements, ils étaient toujours similaires. Ils se ressemblaient. Ils avaient évolué chacun de leur coté mais toujours en parallèle. Cette limite, cette distance absurde et entravante, il était temps de l’abattre. Il allait abattre d'un simple geste. Il se pencha alors vers la rousse, terminant le mouvement qu'ils avaient tout deux amorcé. Leur souffle se mélangea, un contact se fit et leurs lèvres se trouvèrent. Il venait de replonger dans ce doux sentiment d'ardeur. Il s'était adonné corps et âme et savourait avec délice le goût de ses lèvres. Laissant un de ses bras ceignant toujours la taille de la rouquine, il porta son autre main sur sa joue, continuant de l'embrasser avec temps d'ardeur, comme si il voulait rattraper le temps perdu. Doucement il lui mordilla la lèvre inférieure avant de couper ce contact physique. Il plongea à nouveau son regard brûlant de réitérer ce qu'il venait de couper. Il laissa à nouveau sa voix résonner, la gorge légèrement enrouée néanmoins.

-Il n'y a plus de limite... il n'y aura plus jamais de limite.

Il l'attrapa alors pour l'attirer vers lui, la sentir contre son corps. ils ne dansaient plus, ils se tenaient simplement enlacés ici, au centre de l'activité de cette fête d'Halloween. IL l'embrassa une nouvelle fois avec autant d'ardeur. Il ne pouvait plus s'en empêcher et ne le voulait plus. Il la tenait contre lui, se délectant du contact de ses lèvres. Et dire que la soirée ne faisait que commencer. Rien à voir avec celles de l'an dernier, définitivement.

Résumé :
-Orren continue de danser avec Ruby
-Spike et Hao se tiennent à coté du buffet observant les deux jeunes
-Skoll rôde autour du buffet à la recherche de viande
-Finalement Orren... Nope si vous voulez savoir lisez
(oui jsuis un bâtard ♥)



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Max Arago
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
Icon : Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 BHJfa6
Taille de l'équipe : 10/30
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 19 yo
Niveau : 50
Jetons : 441
Points d'Expériences : 1786
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
pokemon
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
Max Arago
est un Scientifique Archéologue

Trick or Treat ?

Tout le monde

Elle était vraiment mal à l'aise face au regard implacable et sans émotion de sa camarade de classe. C'était … Perturbant ? Son regard, caché de la vue de tous certes, s'illumina un instant en voyant l'évidente complicité entre les deux demoiselles mais il se fit blasé quelques instants plus tard en constatant qu'elle en prenait plein la figure. Bon c'était compréhensible. Elle avait bousculé la jeune fille en même temps. Elle voulait bien comprendre que celle ci voulait se « venger ». Euuuh, elle avait bien entendu ? La Mentali avait perdu ses vêtements ? Ça se perdait les vêtements ?

- Oooh, euh … Vous n'avez certainement pas tord.


Rire gênée de la part de Max. Elle avait même complètement raison. Elle acclama intérieurement l'arrivée d'Alban puis de Rody. Elle ne se ferait pas manger ce soir. Du moins, elle avait un peu de repit. Elle assista complètement ébahie à l'altercation entre Alban et Marie. Elle était originale cette fille, Max voyait pas comment la décrire autrement. Enfin, c'est avec un gros soupir de soulagement que la jeune fille accueillit le pardon de la blanche. Elle lui aurait bien adressé un de ses très grands sourires mais elle avait son masque. Elle attrapa un petit four qui était sur le plateau. Avec les doigts. Oups ? Elle paniqua un instant avant de décider que c'était pas grave. Rooooooh ! Ils étaient aux baies Niniku. Ses préférés ! Elle saisit trois autres petits fours pour les donner à ses pokemons.

- Je ferrais de mon mieux. Merci de me pardonner ! Et merci pour les petits fours.


Perdue dans sa bouderie enfantine, Max remarqua à peine la grande chasse au lapin rose qui commençait de l'autre coté de la salle. A tout les coups, sa colocataire allait y finir embarquée. D'ailleurs elle était où son Alex ? Elle se mit un instant sur la pointe des pieds, histoire de tenter de repérer sa meilleure amie. Elle aurait bien aimé un peu de soutient, à la place des railleries de Rody. Et dire qu'elle comptait sur lui pour la défendre. Indigne ami. Elle attrapa le chocolat qu'il lui tendait en grommelant dans sa barbe inexistante. Et non le mélange des saveurs ne la dérangeait absolument pas. Elle était capable de passer du sucré au salé sans en être gênée. N’empêche que tout le monde était méchant avec elle. Elle boudait voilà. Elle tapa gentiment dans l'avant bras de Rody.

- Que veux tu, il est gentil lui et ça fessait un moment que je n'étais pas aller l'embrasser. Il se languissait de moi. Et qui suis-je pour le faire attendre ? Merci sinon ! J'y ai passé pas mal de temps alors je suis contente qu'il plaise !


Elle se retourna vers les deux autres. Elle se demandait se qui allait bien pouvoir se passer ce soir. Elle avait entendu parler d'un concours de déguisements. Elle hésitait un peu à participer quand elle voyait tout les sublimes costumes des autres mais elle était vraiment fière du sien. Enfin, elle verrai plus tard. Tournant sur elle-même pour mieux apprécier l'atmosphère de l'endroit, elle repiqua un chocolat à Rody. De toute façon, elle était sûre qu'il en avait plein sur lui alors un de plus et un de moins …

- En effet ! C'est trop bien ! Tout le monde a l'air de bien s'amuser, c'est cool ! Je me demande si l'école à prévue des petites surprises. C'est Halloween après tout !



Qui savait ? Max espérait juste qu'il n'y ai aucun pokemon poison. Elle avait eut la chance jusqu'à présent, elle espérait juste que ça allait continuer. Elle sentit une mains sur chacune de ses épaules. Elle sursauta violemment en poussant un cri très haut perché. Elle se retourna brusquement pour tomber sur deux pokemon spectres de sa région. Elle soupira, elle connaissait bien le caractère joueur des Brocelômes et des Pitrouilles. Et c'était encore plus vrai quand ils étaient ensembles. La moue boudeuse, elle se retourna vers son petit groupe. C'était vraiment pas sa soirée. Trouverait-elle le prince charmant qui éloignerai toutes ses viles personnes qui se disaient ses amis ?

DEV NERD GIRL



En bref :

- Max boude toujours
- Max se fait taquiner par Rody et répond par l'ironie et la violence /PAN/
- Max râle encore
- Max mélange le salé et le sucré
- Max pique un chocolat à Rodydy
- Max rêve au prince charmant qui la défendra de toutes ses brutes taquineuses /PAN²/


t h e f i r e i n s i d e
Lucas Emerillon
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type
C'était un fait. Certains avaient pris peur, d'autres avaient simplement sursauté, la plupart s'étaient immédiatement jetés sur les bonbons jetés dans les airs. Un beau bordel que c'était là. Tu ne pouvais t'empêcher d'esquisser un sourire sous ton masque avant de tirer une seconde salve pour le plaisir, voyant de nouveau les élèves sauter en tout sens pour attraper les maigres confiseries qu'ils s'empressaient de dévorer comme si on allait leur voler, presque comme si leur vie en dépendait. Et cela te faisait marrer de les voir ainsi, car c'était là le but de ton action. Maintenant que c'était fait, il fallait te concentrer sur quelque chose de plus important : le buffet. Où était-il donc, celui-là ? Avec tout cet amas de gens, tu n'arrivais pas à le dénicher. Il y avait bien quelques nappes oranges et noires recouvrant des tables, mais rien qui ressemblait à un quelconque buffet, leurs petits hors d'œuvres et leurs bonnes boissons qui les constituaient normalement. Il fallait partir en quête de ce Saint-Graal des soirées d'Halloween, où tout y était succulent, joyeusement préparé par les meilleurs cuisiniers de l'académie, à savoir Mama Odie elle-même, peut-être un peu aidé par Melty Potts bien que ses Pokémon combat puissent largement l'y aider. En tout cas, il n'y avait pas à dire : les plats que Mama Odie préparaient étaient toujours très bon, et plus encore en cette soirée, où l'on disait qu'elle s'était surpassé pour vous offrir le meilleur de ses buffets de sa vie. Enfin, peut-être pas. En tout cas, tu pouvais déjà sentir une légère odeur de tarte à la citrouille qui enfumait toute la pièce, et te faisait saliver d'avance.

Guidé par ton odorat, tu rangeas rapidement ta carabine sur ton épaule gauche et te mit en marche, effectuant pas après pas dans un rythme presque robotique, observant au passage chaque détail qui t'entourait. La plupart des élèves discutaient entre eux, mais tu sentais bien que certains te fusillaient déjà du regard. Et chacun de ses regards reflétaient une émotion différente. Il y avait ceux qui te haïssaient déjà pour leur avoir fait peur, ceux qui n'allaient pas t'apprécier parce que tu les avais fait sursauter, ceux qui avaient la langue sortie, prêts à se jeter sur le premier bonbon que tu tirerais. Ces derniers semblaient se contenir, mais l'on sentait bien qu'au moindre faux mouvement, ils se jèteraient sur toi pour te prendre ton arme et remplir leur besace de confiseries. Et puis il y avait aussi ceux à qui tu avais fait si peur qu'ils n'osaient même plus te regarder, de peur de tomber dans l'inconscience en te voyant. Ils n'étaient pas très nombreux, comptés sur les doigts de la main, mais ils se démarquaient bien des autres. Et ces autres, c'était les derniers restants. Ils étaient de ceux qui s'en fichaient royalement. Préféraient-ils profiter de la fête plutôt que de s'inquiéter de ta présence ? Préféraient-ils se dire qu'il valait mieux t'ignorer pour ne pas se laisser submerger par ses émotions ? Préféraient-ils tout simplement s'occuper d'autrui ? Un peu de tout, un peu de rien ? Toutes les idées étaient bonnes, et la seule réponse était plus que visible : ils ne s'occupaient pas le moins du monde de ta présence. Et cela te convenait parfaitement. Après tout, tu étais en recherche du buffet, et s'occuper d'eux ne ferait que te retarder ton arrivée à ce Saint-Graal que tu étais venu cherché. Alors tu continuais d'avancer sans te préoccuper de leur comportement, souriant juste intérieurement en voyant paraître les quelques trouillards qui devaient déjà pisser dans leurs caleçons à ton passage.

Et finalement, le buffet parut. Magnifique, sentant l'odeur que tu avais toujours apprécié le soir d'Halloween … En mille fois mieux. Il y avait de tout : des bonbons, des entrées, des hors d'œuvres à la citrouille et à bien d'autres baies et fruits typiques de l'Automne. Tu ne pouvais qu'être en joie devant tant de bonnes choses, et prit d'un élan de joie, tu attrapas un mini sandwich qui trônait juste devant toi. Le faisant pénétrer dans ta besace avec une légère difficulté à baisser ta cagoule sous le masque, tu ne pus retenir de manifester ton plaisir par un « Hummmmmmmm !! » bien audible des personnes les plus proches de toi. La seconde suivante, ce qu'il restait du plat fut englouti, t'arrachant un nouveau son de plaisir. Tu t'apprêtais alors à en attraper un autre lorsqu'un bruit et un mouvement du buffet vers la gauche t'interpella. Immédiatement, tu te tournas vers l'origine de cet événement et vit alors un p'tit gars, que tu désignas bien vite comme étant Ginji, une fille avec un masque digne d'un assassin de la vieille époque, le katana en guise de preuve, que tu ne connaissais pas. Quelques Pokémon ainsi qu'un petit Kaiminus tout rose se trouvaient avec eux. Souriant, tu te préparais à te diriger vers eux pour aller à leur rencontre, mais Queen te prit de vitesse, et la Négapi sauta de ton épaule sur le buffet avant de courir vers le petit groupe de Pokémon. Tu la suivis alors, Freed sur tes talons. Parvenant aux niveaux des deux élèves, tu leur souris, même s'il était probable qu'il ne le voit pas.

Salut, Ginji ! Cela n'a pas l'air d'aller, qu'est-ce qu'il y a ? dis-tu instinctivement avant de tourner vers la demoiselle sans attendre de réponse. Salut ! Moi, c'est Lucas Emerillon, du dortoir Noctali ! Je suis enchanté de vous rencontrer ! te présentas-tu.

Et esquissant un énième sourire, tu attrapas ton arme et tira la troisième salve, apportant son nouveau lot de bordel. Et tu en avais encore pas mal en réserve de ces salves. La nuit était encore loin d'être fini ...

HRP :
▬ Lucas cherche le buffet après avoir immédiatement tiré une deuxième salve de confiseries et s'amuse à observer le comportement des PNJ à son égard (et éventuellement des PJ Laughing)
▬ Il atteint le buffet et prend un mini sandwich avant de voir Ginji faisant la moue.
▬ Il va voir le voir et se présente à Hanaë tout en demandant au Voltali ce qui ne va pas.
▬ Il tire une troisième salve de bonbons. Enjoy ! :3


Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 1466193127-s1

                         
Merrizu Hiyouka
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3493-0254-merrizu-hiyouka-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3549-pas-fini-w-merrizu-hiyouka-givrali
Taille de l'équipe : 5
Région d'origine : kanto
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 440
Points d'Expériences : 308
5
kanto
15
18
440
308
pokemon
5
kanto
15
18
440
308
Merrizu Hiyouka
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 Kigula10

La fête avait l’air de battre son plein lorsque que j’entendis un drôle de chant, je m’approcher donc doucement et sans trop me faire voir, bah déjà que j’étais en lapin en plus j’étais seule vous croyez que c’est drôle hein ?! (Non mais voilà même en rp je suis une victime merci ! Pfeuh !) Bref donc le son devenait de plus en plus distinct c’était un Mr mime habiller en rappeur avec des paroles très…étranges.

- Hey yo les potos ! J'sais pas si z'avez vu, mais y'a un gros lapino ! Rose et dodu, l'premier qui l'chope sera l'roi du ghetto ! Tous derrière moi frères de sang, de quartier, de cité ! Ce petit lapin on va l'saigner !

Hey ça sonne bien ! Oh mais attendez, le gros lapino comme il dit, mais c’est moi ?! Wait non mais quand je disais que j’étais seule c’était pas la peine de me faire ça hein ! QUAND JE VOUS DISEZ QUE J’étais une victime ! Ok, bon, soit, ok je vais donc me reculer gentiment hein voilà personne ne m’a vu laissez-moi tranquille, ok on va faire comme ça hein ? Mais laissez moiiiiii !

-BOUM
-Oh euh désolé… (Suffisais plus que ça maintenant j’ai foncé contre quelqu’un super ! C’était probablement une fille, enfin elle avait une robe et des cheveux longs, ainsi qu’un drôle de masque, un peu comme scream mais en plus moche et avec une cicatrice, c’est spécial comme déguisement quand même.)


- Oh  ne t’inquiète pas ! *souris* […] (petit blanc) hé mais !

-Oui ?


-C’est toi le « gros lapino » qu’il faut attraper ?!

-Moi ?! Un lapin ? Je ne vois absoooolument pas de quoi tu parles ! Il n’y a aucun lapin ici voyons !

-Ah bah si j’en suis sûre ! Eric, Célia ?! Je l’ai eu ! Bougez-vous !

- Mais qu’est-ce que mais laissez-moi merde ! *s’enfuit*


J’avais dit quoi laissez-moi ! Damn maintenant j’ai trois foutu personne qui me courent après alors que je les connais même pas mais omg quoi ! Bon bah j’ai plus qu’une chose à faire, RUUUUN !

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH BOUGEZ-VOUS ! LAPIN EN DETRESSE !

Bawai au moins laissez-moi passer si vous avez décidé de me faire chier pfuh ! Bon bah ossef si ils se poussent pas je leurs fonce dedans voilà ! Un jeune homme habiller en Joker se dresser juste devant moi, visiblement il ne m’avait pas entendu tant pis pour lui !

-Hé toi j’ai dit quoi ?! Pousse toi ou alors viens avec moi ! *l’attrape par la cravate et continue de courir*

Je trébuchai et tomba sur le ventre quand je senti une main me saisir, ah nop je ne suis pas d’accord ! Je pris ma batte et lui mit en grand coup sur le ventre !

-Laisse-moi tranquille !

Puis continuant ma course folle je vis un petit loup en train de parler à une fille, il est mignon mais je dois passer !

- Pousse-toi ! *lui fonce dessus et continue à courir*

Damn mais ça ne finira donc jamais ?!

HRP :
-Merri se fais poursuivre par des pnj mais vous pouvez venir hein ! c :
-Elle hurle dans toute la pièce de se pousser
-Elle met un coup de batte dans le ventre de quelqu’un
-Elle emporte Seth dans sa course
-Elle fonce sur Axel


Event #1 : Halloween 2015. - Page 2 32108811

Nous sommes tous un peu fou ! A différents degrés et de différentes manières mais chacun cultive sa folie avec soin. La mienne? Elle prend grand soin de moi. <3
 狂気が私の唯一の友人です!
Alban Abernaty
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
pokemon
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
Alban Abernaty
est un Pokeathlète Coach
Bon d’accord, Alban avait un peu laissé en plan ce pauvre Rodrigue au beau milieu d’une phrase. Pour autant, il voyait au loin une Marie remontée avec un Carmache juste derrière-elle, et il était bien placé pour savoir que quand la demoiselle s’énervait ou était contrariée, ça pouvait parfois faire mal. Il n’y avait qu’à voir le nombre de fois où Maître Miyagi l’avait faite sortir de ses gonds, et le nombre de fois où elle avait tout cassé autour d’elle avec Soren. Dit comme ça Marie passe pour une grosse brute aha. S’excusant donc auprès du monstre des marais, Alban se faufila entre les élèves pour rejoindre le duo de jeunes filles. Il posa une main apaisante sur l’épaule de Marie et la sentit sursauter à ce contact brusque ; vrai qu’elle ne devait pas avoir l’habitude de ce genre de choses, vu ses antécédents. Elle se détendit cependant bien vite en reconnaissant le son de sa voix, et il lui adressa un sourire, visible à présent qu’il avait retiré une partie de son masque. Il fut rassuré d’entendre qu’elle n’avait rien, même si sa façon de s’exprimer était toujours aussi… bah, c’était Marie, quoi ! Se tournant vers le Sucroquin qu’il venait de reconnaître comme étant Max, il lui adressa un large sourire de reconnaissance quant aux compliments sur son costume.

- Je te remercie également. Honnêtement de loin je ne t’avais même pas reconnue. Effet très réussi.

Son plateau était toujours tendu vers Marie, à qui il avait proposé de piocher quelques petits fours. Etant donné qu’il parlait avec Max, il n’avait pas vraiment fait attention aux expressions visiblement outragées de la jeune Mentali, mais la panique de Zéphyr derrière son épaule l’alarma. Il se retourna doucement vers sa partenaire d’une Mission et afficha un air poliment intrigué. Et là, explosion. La Ranger ne comprenait pas comment il était possible de manger un petit four avec les doigts. Ah là là, Marie et son éducation. Mangeait-elle aussi des raisins et des cerises avec des couverts ? Il se pencha vers elle sur le ton de la confidence.

- Allons Marie, ce soir c’est Halloween, une fête anarchique et sans règles par définition. Tu sais, il est de coutume lors de ce genre d’événements de briser un peu les codes et de faire un peu n’importe quoi… comme se déguiser en Pokémon ou en sorcière… ou encore, manger avec les doigts des petits fours prévus à cet effet.

Il lui fit un clin d’œil malicieux puis éclata d’un rire dénué de toute moquerie. Décidément, Marie l’amusait vraiment beaucoup, et il appréciait sa compagnie malgré son côté un peu… « spécial » dirions-nous. Auster vint d’ailleurs se placer devant lui et salua d'un hochement de tête noble et digne, la jeune Uana. Marie lui avoua ensuite qu’elle n’appréciait pas son costume, et Alban se demanda furtivement pourquoi elle le portait, alors. Mais bon, c’était Marie, des fois il ne fallait pas trop chercher à comprendre. Aimable cependant, il agrandit le cercle pour inclure également Rodrigue et Maxine dans la conversation. Cette dernière venait d’ailleurs encore de se répandre en excuses, qui furent aussitôt acceptées par Marie. Rodrigue détendit ensuite l’atmosphère en lançant des conversations sur un ton canaille et en faisant quelques blagues à Max. Blagues qui semblèrent la faire bouder quelque peu puisque lorsqu’elle répondit, Alban pu presque voir ses joues se gonfler en dessous de son masque comme quand elle avait l’habitude de bouder. Rarement avec lui certes, mais il l’imaginait très bien le faire.

Max attrapa cependant un des petits fours que Marie lui proposait, et avec les doigts s’il-vous-plaît ! Alban en profita pour plonger ses yeux rouges dans ceux de la Sorcière comme pour lui dire « tu vois ? Qu’est-ce que je te disais », et se servit également pour lui montrer l’exemple. Il reporta ensuite son attention sur son amie aux cheveux roses lorsque celle-ci s’enthousiasma sur la fête de ce soir.

- Hm… L’an dernier c’était un cluedo géant, de ce que mes camarades m’ont dit. Avec une mise en scène spéciale, des énigmes, des indices et tout. Je pense que cette années ils vont au moins organiser quelque chose qui demande un travail équivalent, non ? C’est dommage, j’aurais bien aimé participer au cluedo, je suis sûr qu’on aurait fait une équipe d’enquêteurs de choc, Max.

Il lui adressa un clin d’œil, en référence à la fouille qu’ils avaient menée et à leurs longues heures d’interprétation d’aquarelles au Musée. Il savait que Max avait un esprit vif qui permettait de déduire beaucoup de chose. S’il avait à choisir un partenaire pour ce genre de chose, ce serait forcément vers elle qu’il se tournerait. Il sursauta cependant quand deux mains se posèrent sur les épaules de la Givrali. Un Brocelôme et un Pitrouille se mirent à léviter derrière-elle en ricanant de leur bonne blague, tandis que la pauvre rosée tentait de reprendre son souffle.

- Tout va bien Max ? Tiens, reprends un petit four, ça te fera du bi-.

Il s’interrompit au milieu de sa phrase en reconnaissant le Pitrouille qui venait de se diriger vers lui et de dérouler sur lianes pour se coller à sa taille. Aucun doute possible. Et puis ce n’était pas étonnant après tout, Eryn devait forcément aussi être à cette soirée… Une ombre de tristesse passa dans ses yeux et il caressa doucement la tête de la petite citrouille qui lui avait appartenu autrefois.

- Bonsoir Pampero, comment vas-tu ? J’espère que tu te sens bien chez ta nouvelle dresseuse…

La Pitrouille émit un petit cri puis, appelée par le Brocelôme, elle s’en alla effrayer d’autres élèves. Alban soupira et suivit du regard la silhouette du Pokémon Spectre. Puis, conscient qu’on devait sûrement le regarder, il esquissa un sourire factice pour sauver les apparences. Il n’avait pas envie de plomber l’ambiance à cette soirée. Et d’ailleurs, vu qu’on était à la veille du mois de Novembre… Il se pencha doucement vers Max comme pour lui dire quelque chose et glissa discrètement un tout petit paquet dans la poche de son costume. Puis, à voix assez basse pour que ni Rodrigue ni Marie ne l’entende, il ajouta :

- Tiens, je ne sais pas si je te verrai demain et je voulais te le donner en main propre alors… Petit cadeau pour me faire pardonner de ne pas t’avoir reconnue tout de suite. A ne pas ouvrir avant le jour J, évidemment.  

Il lui fit un clin d’œil puis retourna se servir un petit four avec les doigts pour taquiner Marie. Ah, qu’est-ce qu’on s’amusait ce soir !

HRP :
- Alban discute avec Rodrigue, Max et Marie après avoir calmé les tensions
- Il mange des petits fours avec ses doigts, comme la vraie racaille qu'il est
- Il aborde le sujet du cluedo de l'an dernier
- Il sursaute lors de l'intervention du Brocelôme et du Pitrouille d'Eryn
- Il reconnaît Pampero et a un petit coup de blues, ce Pokémon lui ayant appartenu avant d'entrer dans l'équipe d'Eryn
- Il essaye de sauver les apparences en souriant
- Il se penche vers Max et lui donne discrètement son cadeau d'anniversaire
Haru Eina
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3914-haru-eina-mentali
Taille de l'équipe : 3/4
Région d'origine : Kantô
Âge : 13 ans
Niveau : 14
Jetons : 162
Points d'Expériences : 235
3/4
Kantô
13 ans
14
162
235
pokemon
3/4
Kantô
13 ans
14
162
235
Haru Eina
est un Pokeathlète Agent
Ah, super ! dis-je dans une grande joie.

Le miroir devant moi reflétait une belle petite sorcière comme j'avais espéré l'être il y a trois jours. La tenue était certes légèrement différente, mais il n'en restait pas moins que celle-ci était très belle à mon goût. Et le chapeau et les bottes allaient bien ensemble. Je ne pouvais donc qu'être ravi d'avoir pu trouver ce qu'il me fallait pour cette soirée. Une soirée à laquelle j'allais être seule. J'avais insisté auprès de mon frère pour qu'il me suive, mais il avait refusé à chacune de mes tentatives, préférant, disait-il, se concentrer sur ses cours. Pff, une merde, celui-là. Même pas amusant. Je n'avais pas non plus beaucoup de camarades disponibles pour aller à la soirée avec elles, et ma colocataire, qui m'appréciait normalement, de manière tout à faite neutre, m'avait lâché pour y aller avec ses vraies copines. Bref, je me trouvais donc seule pour aller à cette soirée  à laquelle j'avais vraiment hâte de participer. Au moins avais-je mes deux compagnons Joke et Mashin avec moi. Le premier s'était déguisé en noble, portant le monocle, le nœud papillon et avec un bâton avec un manche sphérique en faux or. Quant à Mashin, je lui avais peint du sang au niveaux des yeux, tout simplement. Vérifiant qu'on soit bien tous les trois prêts, je quittais rapidement le dortoir pour rejoindre le réfectoire.

Arrivé là-bas, j'assistais tout juste aux derniers mots du fameux discours de la directrice qui laissa ensuite les élèves passer la soirée de la manière qu'il voulait. Très vite, les foule d'élèves se dispersa, et je trouvais alors seule, me demandant quoi faire. Joke me prit de vitesse et partit s'amuser parmi les élèves, profitant de la seule fête où ses bêtises seraient vues comme un spectacle et donc appréciés. J'esquissais un mouvement pour tenter de l'arrêter, mais en une seconde, il s'était faufilé parmi un groupe d'élèves et s'amusait déjà à faire des farces sans que je ne puisse rien faire. Un électron libre celui-là. Il est vraiment parfait ! Au moins, Mashin était resté avec moi pour me tenir compagnie. N'ayant rien de mieux à faire, je me dirigeai vers le buffet pour attraper une boisson à la citrouille qui passait par là ainsi qu'une poignée de chips. Je m'appuyai ensuite sur ce même buffet et engloutit une partie de ma fournée en main, observant les gens. L'instant suivant, la grande porte du réfectoire s'ouvrit, et un homme déguisé en pirate fit son apparition, criant de tous ses poumons et tirant des bonbons dans le tas. Je ne le voyais pas entièrement, ma taille ne me permettant pas de l'observer en détail, mais une chose était sûr …

IL EST TROP CLASSE !!! dis-je, des étoiles dans les yeux.

Je fus soudain pris d'une envie d'aller à sa rencontre. En plus, il se dirigeait vers le buffet, c'était parfaite. Je commençais à m'avancer dans sa direction quand un bruit non loin de moi m'interpella. Un trio d'élèves se trouvait là, l'un déguisé en chat, même si au premier regard, j'eus la bizarre impression de le voir comme une souris, une déguisé en espèce de poupée … Brrrrrrrr, elle faisait flipper à mort ! … et la dernière était déguisé en Skitty. En Skitty toute mimi ! Et le plus surprenant, c'était qu'il s'agissait de quelqu'un que tu connaissais maintenant : cette chère Dahlia ! c'est con, mais c'est marrant de se déguiser ainsi le soir d'Halloween. Lors de notre rencontre, elle n'avait pas trouvé de costume à son grand regret, mais elle avait visiblement trouvé un autre moyen d'en avoir un. En tout cas, elle était trop mignonne comme ça. J'avais trop envie d'aller à sa rencontre ! Et après une rapide observation, je décidai d'abandonner mon pirate trop classe pour me tourner vers Dahlia et ses deux camarades, que je rejoignis joyeusement, Mashin sur mes talons. Parvenu à leur niveau, je sortis la baguette magique qui était avec le costume et la tendit vers le groupe.

Abracadabra, vous êtes maintenant mes amis ! dis-je avec un grand sourire. Un festival de paillettes s'échappe du haut de la baguette, vidant entièrement le réservoir. Ah, si je pouvais dominer les gens aussi facilement ... Coucou, les gens ! Moi c'est Haru Eina, du dortoir des Mentalis ! Vous êtes tous supers jolis comme ça ! je me tournai vers Dahlia. Coucou, Dahlia ! Tu as finalement réussi à te trouver un petit quelque chose, visiblement. Je te trouve très mignonne comme ça ! la complimentai-je.

Et hop, j'avais des amis pour ce soir.

HRP :
▬ Haru s'est déguisé en petite sorcière, son Tenefix en aristocrate (avec le monocle étou) et son Porygon en Porygon possédé par un mort.
▬ Elle arrive juste à la fin du discours d'Elisabeth et se dirige tout d'abord vers le buffet. Pendant ce temps, Joke (le Tenefix) s'est faufilé dans la foule pour faire tout pleins de farces en gens (du genre faire tomber leur verre, etc ...)
▬ Elle voit arriver Lucas et le trouve trop classe
▬ Elle veut aller le voir mais elle aperçoit le groupe de Dahlia
▬ Elle trouve Dahlia trop mimi et décide de se joindre à son groupe.
▬ Elle s'incruste dans la joie et la bonne humeur (et vous inquiétez pas, y avait qu'une charge de paillettes Very Happy)


Haru Eina ≈ Celle que je suis n'est pas celle que je serai, mais ce que j'étais est en vérité ce que je suis. Alors, est-ce que ce que je serai sera celle que j'étais ou bien ou ce que je suis sans l'être le sera ?
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum