Event #1 : Halloween 2015.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Heath S. Jones
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Sam 31 Oct - 20:27
Skeleton Jack might catch you in the back
And scream like a banshee
Make you jump out of your skin
This is Halloween, everybody scream
Won't ya please make way for a very special guy
Our man jack is king of the pumpkin patch
Everyone hail to the Pumpkin King now

Oh Halloween. Y a-t-il une seule autre fête qui se compare à celle-ci? Aucune qui soit plus délicieuse? Honnêtement, je ne le crois pas. C’est l’occasion rêvée, c’est le grandeur moment de l’année où tous se parent de masquent et déambulent dans la nuit, à la recherche de proies faciles. Une soirée de mystères et de mises en scène, de démesure et de faux semblants. Je pense ne pas avoir besoin d’en dire plus. Mon affection pour cette soirée n'a rien d'étonnant, j’en suis certain, et je ne surprendrai personne en vous avouant que je tenais mordicus à y assister. Le dortoir Noctali était vide, ou presque. Les lumières d’une chambre étaient toujours allumées et, à l’intérieur, je me préparais à prendre part aux festivités. J’avais reçu le paquet d’Edna, la styliste de ma mère, la veille. Cette dernière m’avait assuré que je serais, ainsi vêtu, le véritable roi de la fête. Je vous laisser deviner mon amusement en découvrant ce qu’elle voulait dire par là. Jack Skellington. Oui, on ne pouvait avoir mieux pour moi. Chantonnant l’hymne d’Halloween, je m’étais habillé sous le regard insistant de mes camarades Pokémon. L’œil curieux, aucun d’entre eux n’avait pu manquer le petit costume de tissu blanc qui accompagnait le mien. Qui donc aurait le rôle de Zero pour ce soir? Vu les dimensions du vêtement, le choix était déjà fait. Medea serait l’heureuse élue, au grand bonheur de la renarde.

Dénichant un miroir, je suivis les instructions laissées par mon habilleuse afin de reproduire le bon maquillage et, surtout, me colorer les cheveux en gris. Voilà qui me rappelait d’originaux souvenirs de mission, mais avec un peu de chance je n’aurais pas à faire de disco ce soir. Une fois que tout fut en ordre, je quittai le dortoir avec une démarche engagée et pleine d’entrain, chantonnant toujours. Sur mes traces, Medea dans son rôle de Zero, trottant dans mes pas, suivi de Vicious et, nous survolant comme une ombre, Garuda. Le reste de mes Pokémon reposaient à ma ceinture, dans leur balle, soit mon duo de Pokémon marin. Quand même bien il ne m’aurait pas déplu de les emporter avec moi hors sphère de capture, c’était bien sûr impossible pour plusieurs raisons évidentes. Dans tous les cas, le réfectoire m’attendait et, déjà, je pouvais entendre le murmure des conversations enfler alors que j’approchais, m’engouffrant dans les couloirs avec un long sourire quelque peu sadique. C’était la soirée idéale pour m’amuser à ma guise. Pour jouer juste un peu plus qu’à l’habitude et simplement faire passer cela pour un excès de zèle, dans la peau de mon personnage. De très beaux moments en perspective, me dis-je en entrant dans la salle, le dos droit et la démarche fière, mais souple et encline à l’exagération. Un peu de prestance, que diable! Je me dois bien de faire honneur à mon identité d’emprunt. Nous devançant, Vicious et Garuda traversèrent la foule, nous ouvrant la marche à moi et Medea.

L’air amusé, je saluai les demoiselles en chemin, y compris une adolescente que je reconnus pour lui avoir filé une bonne frousse, l’autre jour dans les couloirs. Souvenirs souvenirs, ça va me rendre nostalgique. Cela mis à part, je ne repérai personne, pas même ma petite préfète préférée. Quel dommage, j’aurais bien aimé la voir costumée et jouer un peu avec elle, perdus au milieu de l'audience. En y pensant bien, il n’y a pas d’endroit plus intime qu’une vaste foule. Il est tellement facile de s’y faire oublier, d’autant plus lors d’une mascarade de ce genre. Mais qu’importe, la soirée était jeune et le temps ne manquait pas, me dis-je en gagnant finalement le buffet moi aussi. Tiens tiens, on avait déjà passé par ici il semblerait. Mmh? Serait-ce l’un des miens là-bas, tirant des bonbons dans la foule? Quelle brillante idée, pour se faire remarquer. Peut-être devrais-je moi-même réaliser un coup d’éclat de plus grande envergure? Peut-être que si, peut-être que non. Dans tous les cas, ce serait bien plus facile accompagné. Mes iris d’or fondu, alourdis par le maquillage autour de mes yeux, partirent en quête de la perle rare, scrutant la masse de participants avec la même intensité que l’aurait fait un loup en chasse. Allons donc, il doit bien y avoir quelqu’un ici sur qui jeter mon dévolu, non? Je ne demande pas grand-chose pourtant. Promis je ne mords pas. Pas beaucoup.




HRP:
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015. - Page 3 2XQIEvent #1 : Halloween 2015. - Page 3 Miniat_6_x_087Event #1 : Halloween 2015. - Page 3 2XQKEvent #1 : Halloween 2015. - Page 3 2XQLEvent #1 : Halloween 2015. - Page 3 2XQMEvent #1 : Halloween 2015. - Page 3 Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Sam 31 Oct - 21:00
- Non, mais elle est malade je peux pas y aller habillée comme ça c’est quoi c’t’idée?!!

L’habit de tigre subit un vol plané, direction le plancher sans passer par go ou toucher 200 jetons, avant de se faire écraser par mon pied vengeur vêtu d’une chaussette, mais une chaussette très douce, attention! Hum hum. Comment ça il vous faut une mise en contexte?! Il me semble que c’est simple à comprendre, non? Nous le voyez pas le nom du sujet, vous savez en grosses lettres « Halloween »?! Et l’avatar à côté vous allez me dire que personne ne l’a remarqué non plus? Quoi? Je peux pas me servir des trucs hrp pour simplifier ma narration et me sauver du boulot? Non, mais oh! C’est un pays libre l’internet ou s’en est pas un?! J’ai bien le droit de--! Raaaah! D’accord j’ai compris. Mais laissez-moi juste donner encore un ou deux coups de pied à ce déguisement ridicule! J’ai demandé un costume mignon, mignoooon! Il y a quoi de mignon à un tigre enragé et frustré et méchant et avec des grosses griffes qui fait agreuh agreuh?! Hmph. Cette idée aussi de demander à ma petite sœur de m’occuper de mon costume. Ça ne va pas le faire ça, il me faut quelque chose de mieux, quelque chose qui me ressemble plus! Enfin… ouais bon, ce sera difficile de faire mieux que le tigre en fait. Non, mais je vous ai demandé votre avis?! Pas le choix, je vais devoir aller frapper à la porte de Florence, la seule mentali que je connaisse assez pour lui demander un tel service à petits pas timides. Et, de fil en aiguille, c’est ainsi que l’on prit en charge la confection de mon costume, le matin de la fête.

Au final, je me retrouvai vêtue d’une petite robe blanche accompagnée d’ailes et, petite surprise en plus, d’un diadème. Je restai figée devant le miroir une bonne dizaine de minutes, mes grands yeux chocolats agrandis et brillants, les joues rosées. J’étais si… si… kawaaaaaai!! Je remerciai Florence de l’un de mes grands câlins habituels –seulement avec elle parce qu’elle me rendait toujours de supers services hein, que je vous vois essayer de faire pareil!- et me dirigeai finalement vers ma chambre pour attendre le début de la soirée. Je fis les cent pas pour l’heure qui suivit, ne voulant pas arriver dans les premières. Tout le monde vous voit tout de suite quand vous êtes dans les premiers, ce n’est pas bien. Être kawai : oui, laisser le temps aux gens de vous remarquer et de complimenter votre costume : non! M’enfin! Lyuu installé sur mes épaules, c’est à petits pas de course que je gagnai le réfectoire, enthousiaste, mais appréhendant la soirée. Il allait y avoir plein de monde. Espérons que je ne me démarque pas trop de la masse non plus. Et parlant de ça…

Ouaaaah, c’est qu’il y en avait du monde en fait! Et bah… c’est que j’étais très, très petite, dans cet amas de gens. Eeeeek, moi qui voulais essayer de retrouver Ginji. Ou Paul! Ou n’importe qui d’autre! Pas Ginji en particulier, qu’est-ce que vous venez vous imaginer?! De toute façon il doit être occupé à dévaliser le buffet. Enfin, s’il y en a un. Il y en a un vous croyez? Mmmh… J’étirai les jambes, tentant de me mettre sur la pointe des pieds. Je ne sais pas en fait. Et si je sautillais un tout petit peu? Juste… un peu… plus hauuuut…. Raaaah je vois toujours rien! Mais c’est quoi cette idée de tous être des géants et des immeubles et des Wailord sur patte hein?! Et puis c’est même plus à la mode, les gens petits sont beaucoup plus mignons et ils ont beaucoup plus de personnalité! Bon, tant pis, pas le choix. Si je veux partir à la recherche du buffet, je vais devoir jouer du coude. Prenant mon courage à deux mains –et grondant mon minidraco se resserrant autour de mon cou sous le coup de la crainte d’une pareille foule- je plongeai tête la première dans cet amas d’adolescents, tentant de repérer au travers de la masse mon objectif et, si possible, mon ami. Sauf que…. Ouais, bon, vous vous doutez la suite. Même quand on est un petit ange tout mignon tout kawai avec de grands yeux et de jolies ailes de papier mâché, c’est la loi du plus fort et, de fil en aiguille, je pris des airs de balle de pinball, repoussée par la houle vivante jusqu’à l’un des coins de la pièce où j’allais m’écraser maladroitement au sol, sur le fessier.

- Aie… Non, mais ça va pas! J’aurais du venir avec Lancelot et et et, raaah! Comment je suis supposée localiser le buffet comme ça, je suis beaucoup trop pe—

Hm? Je n’étais donc pas seule dans le coin en question? Se tenant là, nettoyant son visage de ce qui ressemblait à de la crème, je reconnu un Voltali que j’avais déjà rencontré auparavant, lors d’une aventure plutôt farfelue et pas du tout calqué sur le début d’un grand shonen que presque tout le monde connait, ces allégations sont fausses et totalement injustifiées. Quoi qu’il en soit, je me relevai d’un bond, retirant la poussière de ma robe avant de le fixer d’un air à la fois songeur et revêche. Lui, il était grand… Très grand…. Mais demander de l’aide? Mmh… Je continuai à le fixer sans rien ajouter un bon moment, le regard allongé et les iris perçants, mes joues gonflées, mesurant le pour et le contre. Au final, c’est les bras croisés que je me jetai à l’eau, petit ange malcommode et grognon qui sombre dans la honte de devoir demander son chemin dans le réfectoire.

- Hey le Pandarbare, de là haut tu arrives à voir s’il y a un buffet ici? Ne te fais pas d’idées, j’ai juste besoin de la direction! Je peux traverser la foule toute seule, sans problèmes!!  



HRP:
 
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 1135
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Sam 31 Oct - 22:55
En retard, en retard on est super en retard. Pour le coup j'aurais sûrement du prendre un costume de Laporeille blanc en fait ça aurait été plus approprié. ... D'habitude pour Halloween à la maison je mettais vite fais un chapeau de sorcière pour accompagner frères et soeurs chercher les bonbons. A la PC en revanche je n'avais pas spécialement prévu de participer. Je ne suis pas très doué en général pour m'amuser avec ceux de mon âge... Oui je n'ai pas vraiment d'amis, mais bon j'ai l'habitude et puis maintenant j'ai mes pokemons ! En revanche espérer que mes pokemons eux ne soient pas intéressés par une soirée costumée en public avec buffet en prime, c'était totalement naïf de ma part ! Bien sûr qu'ils veulent participer et mon starter en première ligne, sauf que si je relâche tout le monde, se serait le bordel. Du coup se sera mes habituels compagnons de voyage qui iront, Sam Gad et Stok. ... Oui empêchez les deux premiers de venir c'est peine perdu après tout. Stok lui en revanche je ne m'inquiète pas, il se fera plaisir au buffet tranquillement. Normalement je surveille ce que mes pokemons mangent, mais jour de fête on a le droit de se faire un peu plaisir. C'est ce que ma mère dit toujours après tout, c'est férié alors on se fait plaisir. Bon après moi j'ai tellement l'habitude de ne pas manger de sucrerie maintenant que je n'en prend plus même ces jours là, à part un ou deux chocolats. Bref ils ne tiennent plus et on va être obliger d'y aller, pour leur faire plaisir. Sauf que quand on a voulu y aller, pour être à l'heure justement, je me suis retrouvé face à un souci. Ils voulaient être déguisés ! Pff ils auraient pu le dire avant aussi...

Sam a réussi à se débrouiller tout seul et a récupéré un nouveau masque de catch, mais avec des chauves souris dessinés dessus cette fois. Gad lui a décidé de suivre le thème de son copain et a récupéré un drap pour se faire une cape. A noter que Sam a sorti un masque de sa collection personnelle et dont la couleur allait avec le drap bleu (d'où elle sort d'ailleurs celle là je me le demande). Bon ils font plus super-héros quand même qu'autre chose, mais tant qu'ils s'amusent. Pour Stok en revanche ce fût plus compliqué. Lui aussi voulait un petit quelque chose, quelque chose qui soit un minimum dans le thème. On a cherché et heureusement je me suis rappelé à temps quje Maman m'avait justement envoyé un colis pour la fête. Le temps de fouiller dans mes affaires et je remets la main sur le paquet avec costume compris ! Cadeau pour m'inciter à participer aux réjouissances qu'elle m'a écrit. Avec il y a aussi un masque pour Sam, un de fantôme de l'opéra. Du coup Stok le récupère avec un air satisfait, visiblement prêt à y aller aussi. Bon on peut y aller maintenant, pas vrai ? ... Pourquoi vous me regardez comme ça ? Non je le mettrais pas ce costume, j'ai pas envie. On est en octobre il fait froid, en plus y a une jupe. J'aime pas les mini-jupes ! Ca me va pas... Je vais y aller sans costume ok ? ... Non reculez, reposez ce costume !!!

Je traîne la patte dans la nuit jusqu'au réfectoire, vaincue. Je sais que je n'ai jamais eu vraiment d'autorité sur eux, mais penser un jour que mes pokemons me déshabilleraient pour me forcer à changer de tenue ! Je me sens presque violée là... Même Stok a participé en plus. Je pensais pouvoir compter sur toi au moins, dire que tu me trahirais pour un buffet... Bon je sais que j’exagère et je sais aussi que sortir et participer aux activités avec les autres est important. Je sais que tu fais ça pour mon bien Stok, mais je veux dire. On pouvait pas prendre une autre tenue ? Je suis vraiment pas à mon aise là. C'est bien la première fois que j'ai aussi peu envie de rentrer dans le réfectoire, seulement je n'ai pas le choix. Mes deux terreurs sont déjà à l'intérieur après tout maintenant et Stok est visiblement impatient d'y aller aussi. ...

- Vous avez de la chance que je vous aime...

Allez haut les coeurs, c'est juste un costume après tout, il n'y a pas de quoi en faire tout un plat. C'est pas comme si c'était vulgaire après tout, c'est juste une jupe et un haut sans épaule. Je pénètre donc dans les lieux et rejoins mes petits camarades bien après le début de la fête et le discours de la directrice. Première chose à faire, être sûre que Jackie ne réalise pas que je sois en retard. Remarque je ne suis même pas sûr qu'elle soit là alors... Une fois fait, garder mon chapeau bien enfoncer sur ma tête. Ça combiné avec ma petite taille et je devrais pouvoir rester discrète je pense. Il ne reste plus qu'à me faire une petite place dans la foule et trouver le buffet pour Stok. Une fois fait on verra le moment venu ce qu'on fait ensuite. D'ici là Gad et Sam auront bien provoqué une catastrophe pour m'occuper de toute façon...

Spoiler:
 
Aileen Sôma
Aileen Sôma
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Pokeathlète Agent
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Dim 1 Nov - 3:03
Sans aucun doute, son frère était bien occupé. Sinon, il n’aurait pas embrassé Ruby avec autant de passion. Ah, la fougue de la jeunesse… D’ailleurs, en parlant de jeunesse, félicitations Aileen, tu as seize ans aujourd’hui. Que faire pour fêter ça ? N’y avait-il personne à embêter ? Ginji semblait lancé en pleine guerre avec une demoiselle, Cael était très occupé avec sa petite copine, Loan n’était pas encore arrivé… Les nobles et leur sens de la ponctualité, sérieusement. Quel dandy, ce Voltali ! Lassée de l’attendre en permanence (déjà qu’elle a attendu le bon vouloir de monsieur pendant trois mois, bordel…) elle se décolla de son mur pour se diriger vers le buffet, évitant les pitreries des gens rassemblés autour pour se saisir d’un verre de jus de citrouille tout en grappillant quelques sachets de Dragibaies que Ginji n’avait pas repéré, avant de s’éloigner furtivement de la zone de catastrophes, son Absol la suivant d’un pas royal. Elle s’ennuyait. Le dernier Halloween avait été quelque peu plus palpitant, avec le Cluedo géant, qu’elle avait fait avec Hope, Loan et Ruby, leur donnant l’impression d’être, un peu tous à leur manière, des inspecteurs Derrick. Là, la soirée semblait partir en cacahuètes totales, les élèves se déchaînant quelque peu pour une raison qui lui échappait totalement. Son verre en main, ses sachets en poche, elle s’éloigna un peu de la foule pour se poser plus loin, appréciant sa tranquille solitude à sa juste valeur. Il y avait trop de monde pour elle. Surtout, trop d’inconnus. Étrange, de voir à quel point l’académie pouvait se remplir en une seule rentrée. Ouvrant un sachet de Dragibaies, elle commença à picorer un peu dedans, partageant avec son starter chromatique, qui surveillait la foule de son regard saphir.

Il ne se passait rien de bien intéressant. Les groupes se formaient, les gens papotaient, s’amusaient, riaient… Bref, elle s’ennuyait. Elle allait attendre encore quelques minutes, et elle partirait s’il ne se passait rien de vraiment palpitant, comme le début d’une animation quelconque, une explosion du buffet suite à la présence de Cael et Ginji côte à côte, une explosion de roses et de paillettes émanant d’Heartnett… les profs étaient joliment déguisés, d’ailleurs. Elle ne les avait pas tous vus, mais les quelques costumes qu’elle avait pu voir passer étaient splendides. Mais elle estimait s’être bien débrouillée avec son déguisement d’Absol. Elle ressemblait nettement moins à une jolie petite demoiselle à dorloter, avec ses yeux rouges et sa peau blanche parsemée de traits noirs. Elle avait esquissé un sourire en regardant passer Dahlia, qui s’était jetée sur Paul, formant un joli couple avec lui. Un chat rose et un chat noir… S’étaient-ils concertés, ou était-ce du hasard total ? En tous les cas, son costume était pour le moins… Original. Mais Cael en Nymphali remportait la palme d’or. Elle s’était enfuie en riant en le voyant, pour ne pas le vexer plus que ça. Il avait l’air absolument dépité, dedans. Oh, bien entendu, elle avait pris une photo ou deux… Il ne lui manquait plus qu’un petit diadème pour être absolument fabuleux en Nymphali choupi, cela dit.

Quelque peu dépitée, Aileen tourna la tête. Il n’y avait rien à faire, et son frère ne serait pas trop heureux de la voir revenir. Elle avait à peine eu le temps de le remercier pour son magnifique cadeau, et lui glisser que la peluche de dragon qu’elle lui avait offert avait été faite main, par elle, avec ses petits doigts qui avaient souffert de la morsure des aiguilles, qu’il partait au bras de sa jolie rouquine. Évidemment. C’était tellement… Prévisible. Ils s’étaient accrochés l’un à l’autre depuis l’an dernier. D’accord, ils s’étaient séparés, mais il n’était qu’une question de temps avant qu’ils ne se remettent ensemble à nouveau. Ce serait comme demander à un grand voleur de revenir aux petites choses après en avoir piqué une grande. Après tout, qui vole un œuf vole un bœuf, et qui vole un bœuf… Est vachement musclé. Bref. Se décollant à nouveau de son mur, la demoiselle s’apprêta à prendre discrètement congé, quand un nouveau costume attira son œil. Jack Skellington. Tiens tiens tiens… Heath Saphir Jones. Intéressant. Le préfet des Noctali était donc ici. Un léger sourire quelque peu dangereux fleurit sur son joli visage, tandis qu’elle se faufilait parmi la foule pour rejoindre son nouveau jouet préféré, le contournant en toute discrétion pour parvenir dans son dos… Et l’attaquer. En douceur, ses bras se refermèrent autour de la taille du Noctali, ses amples manches bicolores voletant autour d’elle tandis qu’elle se serrait contre lui dans un jeu quelque peu taquin.

« Bonsoir, bel inconnu ♥ Je désespérais de trouver enfin quelque intéressante compagnie. Accepteriez-vous d’être mon alibi ? Être seule quand tout le monde est accompagné, c’est relativement triste. » Le lâchant, elle se coula près de lui, attrapant son bras d’un geste naturel, comme une vraie lady. « Et avec un cavalier aussi parfait, j’aurai enfin toute légitimité de dire que je suis la reine du monde ! »

Sourire taquin. Prends garde, petit loup. L’Absol sauvage te tourne autour…

informations hrp:
 

_________________

Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Elisabeth Snow
Elisabeth Snow
Région d'origine : Kalos
Âge : 28 ans
Niveau : 0
Jetons : 5000000
Points d'Expériences : 368
Directeur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Dim 1 Nov - 15:16
DEUXIEME PARTIE
Alors que tous les élèves de l'académie et leurs enseignants se sont réunis pour une soirée de détente et de jeux, certains événements étranges commencent à se produire. Des grattements aux fenêtres, des crissements aux portes et des bruits inhabituels à l'extérieur du bâtiment se font entendre. De plus en plus violents au fur et à mesure que la soirée avance, personne parmi les rares élèves à en prendre conscience, ne semble réellement s'en soucier. Le calme avant la tempête , en somme...

Soudain, un cri retentit : par l'une des fenêtres restée ouverte, un Medhyena aux yeux fous vient de bondir dans le réfectoire, la gueule pleine de bave. En un éclair le petit Pokémon bondit sur la table la plus proche, avant d'entreprendre de dévorer tout ce qui lui passe sous le museau. Bonbons, tartes et gâteaux, rien ne semble en mesure d'épargner la soif de sucre infernale du type Ténèbres. L'intégralité du buffet y serait probablement passé si un Chapignon de Mama Odie n'avais pas puni l'impudent d'un Mach Punch vengeur.
L'incident aurait eu quelque chose de comique si un long hurlement n'avait pas suivi l'attaque du Medhyena. Un rapide coup d’œil à l'extérieur vous confirmera qu'il n'est pas venu seul : baigné d'une pâleur fantomatique par l'épais brouillard vert qui semble s'être abattu sur l'académie, c'est une véritable armée de Pokémons aux yeux luisants, la bave aux lèvres qui encerclent à présent le réfectoire.

Les Pokémons sauvages sont soumis aux effets secondaires du gaz créé par Roseverte. Ce dernier provoque une envie de sucre impossible à étancher. Si la plupart des élèves a été épargné pour le moment, ils ne sont pas pour autant immunisés à ses effets : Plus l'exposition sera longue, plus la soif de sucre et de bonbons grandira, jusqu'à ce que finalement, l'étudiant vienne grossir la masse de zombies qui pullulent sur le campus. Les Pokémons affectés feront tout pour obtenir le plus de nourriture possible, mais n'attaqueront les humains que si ces derniers se mettent sur leur route. Vos propres Pokemons sont pour l'instant épargné, mais méfiance une fois sorti du réfectoire.

Yade finit alors par craquer et confesse leur faute à la directrice. Après les avoir copieusement insulté dans une dizaine de langues différentes, cette dernière les somme de travailler sur un antidote. À la suite d'une concertation avec ses collègues et les préfets, Elisabeth Snow accepte de laisser agir les élèves les plus capables, afin de régler la situation. De son coté, l'équipe enseignante protégera les étudiants retranchés dans le réfectoire et coordonnera l'action des équipes sur le terrain. Mama Odie dévoile alors un passage menant aux souterrains, caché dans la cuisine afin qu'ils puissent éviter la horde qui tambourine sur les portes et les fenêtres, solidement barricadés. À l'heure actuelle, trois tâches majeures les attendent :

- Si les professeurs parviennent à tenir la horde en retrait, ils ne peuvent se permettre de quitter le bâtiment. Un groupe devra donc se charger du Smogogo à l'origine de ce brouillard vert et luisant, aux effets si dévastateurs. Malheureusement, Roseverte a dissimulé ce dernier dans le gymnase, assez loin du réfectoire. Et pour ne rien arranger, Mama Odie avait entreposé une véritable cargaison de bonbons afin d'éviter que certains élèves ne les volent avant la fête. Autant vous dire que vous allez avoir du pain sur la planche pour passer les lignes ennemies !
Coordinateur du groupe : Janice Jauplin. (www)

- Seule à ne pas être arrivée la fête à l'heure, Melty Pots est introuvable. Surprise par l'attaque des Pokémons sauvages, elle s'est retranchée dans le dortoir, mais ne pourra pas s'en sortir sans aide. Un second groupe devra donc parvenir jusqu'à la référente Mentali avant de la ramener saine et sauve au réfectoire. Comble de malchance, la jeune femme a voulu cuisiner une surprise pour ses ''rondoudous d'amour'' et semble s'être plongée dans un baril de sauce au chocolat. Un véritable aimant pour la horde affamée qui vous entoure.
Coordinateur du groupe : Andreas Heartnett. (www)

- Enfin, malgré l'ardeur des défenseurs, certains Pokémons sauvages parviennent à pénétrer dans les sous-sols des cuisines. Un troisième groupe devra donc déloger les importuns dans le véritable labyrinthe de tuyaux et de couloirs qui s'étend sous le réfectoire. Prenez garde à ne pas vous perdre.
Coordinateur de groupe : Générale Jackie. (www)



INFORMATION HRP
Pour cette seconde partie, nous divisions l'évènement en trois topics suivant les trois propositions qui s'offrent à vous. Selon votre choix, vous posterez là où il faut sans possibilité de changer de groupe.

A la suite de chacun de ses posts, l'étudiant recevra un ingrédient qu'il aura trouvé, susceptible de faire partie de l'antidote. Chaque élève reçoit également une bombe de peinture remplie de la base de l'antidote, pour le cas où ils parviendraient à compléter ce dernier. Plus qu'à ajouter les trois derniers ingrédients pour compléter la potion. Quoi? Comment ça ''Quels ingrédients''? Mais comment voulez-vous que je le sache ?

Une fois qu'un étudiant aura reçu trois ingrédients, il peut demander un tirage afin de connaitre les effets de ce mélange. Ce dernier impactera directement son prochain RP, selon la mixture. Il est également possible de s'associer avec un autre élève pour partager les ingrédients.

N’hésitez pas à faire un cours résumé de votre RP à la fin de votre poste pour permettre une meilleure compréhension globale.
Heath S. Jones
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Dim 1 Nov - 21:10
L’attente ne fut pas très longue. Dans toute cette foule, il aurait été étonnant que je sois le seul prédateur et, comme de juste, l’on vient me tourner autour avant que je n’ai pu prendre l’initiative. De petits bras se referment autour de moi, sertis de lourdes manches longues, d’un tissu que je devine de bonne fabrique. Qui cela peut-il être? Vu la taille et vu le cran qu’un tel geste demande probablement, il ne peut s’agir que d’une seule et unique petite personne de ma connaissance. Mes lèvres s’allongent en un long sourire malicieux alors que j’attends la suite, docile et curieux, attendant de voir ce qu’elle me réserve avant d’entrer dans la danse. Dans mon dos, je peux sentir son corps qui se presse, ne pouvant m’empêcher de repenser furtivement à cet autre épisode de nos rencontres. Au bord du lac corail, au clair de la lune. Patience, elle prend la parole de son ton joueur et doux, non sans posséder un peu de mordant, d’éclat. Juste à sa voix, il est aisé de deviner que la jeune femme ne manque pas de confiance en elle-même ou en ses capacités à séduire. Bel inconnu, une fois de plus. Je ricane légèrement, toujours sage, pour l’instant. Est-ce que je veux lui servir d’alibi? La solitude est si triste, au milieu de l’assemblée. L’instant suivant, son étreinte repart comme elle est venue alors que la jeune fille venait plutôt s’accrocher à mon bras, dévoilant à mon regard de caramel son splendide costume d’absol. Bon choix. Incarnation du Désastre, rien de plus parfait pour l’Halloween. Vint la dernière réplique. Avec un cavalier tel que moi, elle aura tous les droits de se revendiquer reine du monde. Bon point.

- Y a-t-il meilleure nuit, après tout, pour valser avec le Désastre et étreindre le Malheur, sans se soucier des représailles? Je suis votre obligé, Reine des reines.

Un sourire échangé, partageant ce même côté légèrement taquin. Si, au départ, nous avions commencé ces échanges à l’aveugle, nous avions pris en confiance et, maintenant, c’est devant tous que nous nous affichions, sans nous soucier des regards interrogateurs. Qu’ils nous contemplent, de toute façon. Aucun d’entre eux n’aura jamais la possibilité de jouer comme nous le faisons. C’est un petit plaisir qui n’appartient qu’à nous, maîtres en notre royaume. Ce en quoi il consiste? Qu’en sais-je. N’est-ce pas plus amusant, justement, d’en tester les limites? Sans oublier que le temps, lui, n’oublie jamais rien. Il saura bien nous rattraper et nous le dire, au moment opportun, où nous en sommes. Pour l’instant, il nous suffit d’en profiter. Dans cet esprit, je me penche légèrement vers la demoiselle, juste assez pour m’approcher de son oreille pour y glisser quelques paroles plus basses, plus secrètes.

- Vous m’avez presque fait attendre, très chère, mais je ne regrette rien. Vous êtes des plus somptueuses ce soir. M’accorderez-vous cette danse?

Je lui tends la main, mes iris flamboyants détaillant pour leur part son ravissant visage entouré de mèches blanches et paré de sombres esquisses. La suite serait des plus prometteuses, si seulement elle avait lieu. Interrompant brusquement nos petits jeux, un grand cri bestial monta de plus loin dans la salle. Piqué au vif et réagissant au quart de tour, je repère la source du bruit, un Medhyèna qui ne semble pas avoir de maître, comme personne ne semble décidé à le prendre en charge. Pourtant, ce n’est qu’au hurlement qui suivit que mon prochain réflexe se déclencha, mon bras droit venant se passer à la taille de la demoiselle m’accompagnant pour la rapprocher de moi. Si l’un de ces attaquants se mettait dans l’idée de la toucher, voir simplement de la regarder d’un air ne me plaisant pas, il allait devoir passer par moi.

La situation se clarifie et, bientôt, il devient évident que nous devons passer à l’action. Préfets l’un comme l’autre, nous sommes les plus capables de prendre en charge cette situation et de protéger nos pairs, tout comme l’établissement lui-même. Pour ma part, je sais très bien ce que j’ai à faire et n’hésiterai pas. Dans tous les cas, j’ai confiance en les capacités de la jeune femme, son poste n’a pas été volé et, si elle a su s’occuper d’elle-même cet été dans la base de la team rouage, quelque chose me dit qu’elle y parviendra très bien ici aussi. C’est porteur d’un regret certain, pourtant, que je m’adresse à ma cavalière, relâchant mon étreinte sur sa personne avant de replacer une mèche de cheveux derrière son oreille.

- Il semblerait que le devoir nous appelle. Nous nous reverrons sous peu, vous me devez toujours une danse après tout. Petite pause. Sois prudente, Aileen.

J’achevai le tout en déposant un baiser sur le dessus de sa tête, en un geste protecteur et affectueux. Maintenant que c’était fait, je pouvais tourner les talons en paix. En toute franchise, j’étais plus inquiet pour ses ennemis que pour elle, mais le sort de la préfète allait me hanter pour le reste de la soirée, très certainement. Quel phénomène étrange. Aller, il était temps d’agir. À grands pas décidés, je me dirigeai vers la piste de danse, là où tous pourraient me voir et m’entendre, rapidement rejoint par Medea qui avait entre temps réussi à se débarrasser de son costume de Zero. Nous devions nous mettre en mouvement, il n’y avait plus une seconde à perdre.

- Mes frères Noctali! Il est temps de montrer ce pour quoi nous nous entraînons chaque matin, depuis cette rentrée. Nous sommes la force de frappe de cet établissement et il est temps de le prouver! Que tous les volontaires m’accompagnent. Ce soir, nous allons terrasser du Weezing!


HRP:
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015. - Page 3 2XQIEvent #1 : Halloween 2015. - Page 3 Miniat_6_x_087Event #1 : Halloween 2015. - Page 3 2XQKEvent #1 : Halloween 2015. - Page 3 2XQLEvent #1 : Halloween 2015. - Page 3 2XQMEvent #1 : Halloween 2015. - Page 3 Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Soraya Mercier
Soraya Mercier
Région d'origine : Lavanville → Kantô
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 168
Points d'Expériences : 500
Scientifique Novice
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Lun 2 Nov - 1:36
This is Halloween.


Comment fermer l’œil de la nuit. Allongé dans le noir total, ayant pour source lumineuse l'écran de son téléphone portable, les yeux de Soraya étaient grands ouverts. Il scrutait l'heure qui approchait. Ses deux coquilles vides fixaient l'heure, minute après minute. Minuit. Halloween était une fête très appréciée par le commun des mortels, mais encore plus par le natif de Lavanville. Non pas par les festivités locales que proposait son bercail. Juste la chasse aux bonbons. Un peu comme un drogué n'ayant pas eu sa dose, Soraya était excité à l'idée de pouvoir s'empiffrer une soirée entière de ce qu'il aime le plus : le sucre.

Un bruit dérangeait la quiétude de ces lieux, dortoirs voltaliens. Brandissant son téléphone comme une lampe torche, il éclairait cette sombre chambre au niveau de la porte. Des bruits de pas provenaient en direction des couloirs. Nonchalant, une démarche zombiesque. On pressentait plusieurs choses dans la démarche de ladite personne. Premièrement, elle essayait de se dissimuler du mieux qu'elle pouvait. Deuxièmement, elle n'y arrivait pas. Ce n'était pas quelqu'un de très familier au dortoir, cognant chaque casier et chaque mur qu'elle croisait. Après mûres réflexions, c'était très certainement un élève ou une élève qui venait en douce voir un collègue ici. Une belle preuve d'amour si c'était une fille, une belle preuve d'insouciance si c'est un mec. Se faire chopper avant une fête, c'était vraiment la pire des idées possible. Un scénario inenvisageable par Soraya, qui avait pour espoir, celui de pouvoir dévaliser le stock de bonbons planqués dans les appartements de vieillards. Parce que les vieux justement, ils aiment ce genre de fête. Ils ne voient que très peu leurs petits enfants, et n'arrivent pas à consumer entièrement leur retraite. Du coup, ils mettent les bouchés doubles pour avoir de la famille à la maison. Et c'est ce genre d'endroits que notre braqueur amateur voulait dévaliser. Sans scrupules, en déguisement de vampire et avec une pitrouille en plastique pouvant contenir jusqu'à deux kilogrammes de bonbons et autres friandises sucrées.

Le calme était revenu dans la pièce. La lumière projetée sur la porte fit un détour au niveau de l'armoire. Son déguisement était pendu et prêt pour aujourd'hui. Il ne lui manquait que quelques rafistolages mais concrètement, c'était parfait. Tout de noir vêtu, du maquillage blanc et des lentilles rouges. Pourquoi faire compliqué lorsqu'on pouvait faire quelque chose d'aussi simple. De toute façon, c'est très connu. Les filles se déguisaient en sorcières et les garçons en vampire. Ou en squelette. Les moins aisés pouvait toujours prendre un drap blanc et faire deux trous pour "ressembler" de très loin à un fantôme. Ses yeux s'étaient fermés. La tête plaquée contre le coussin, ses yeux fixaient le plafond. Musique dans les oreillettes, le son d'une douce musique le berçait jusqu'à ce qu'il trouve les bras de Morphée une bonne fois pour toutes..

La journée était passé trop lentement. L'académie avait prévu quelque chose. Une espèce de petite soirée avec buffet et plein de jeunes dans le réfectoire. Cela pouvait être pratique pour faire plus amples connaissances avec le reste des étudiants. Mais non. Tout avait été fichu en l'air. Tout ses idéaux, tout ces vieillards et vieillardes qu'il comptait dépouiller de bonbons contre un sourire "innocent". Tout ceci, tombé à l'eau. Un peu comme quand ton personnage préféré crève au milieu de la série. On ne s'y attend pas, ça surprend et surtout, ça fais chier. Du coup, il était dans ce réfectoire avec tout les autres. Il avait complètement oublié malgré les moult rappels et autres affiches. Dans son coin, il n'avait reconnu personne. Adossé contre un mur, profitant de la pénombre car étant à l'extérieur des sources de lumière, Soraya scrutait les étudiants d'un œil amusé. Quitte à ce que la soirée soit gâchée, autant s'amuser avec ce que l'on a sous la main. Et ça promettait ! Un rapide coup d’œil lui fit comprendre qu'il avait oublié quelque chose : Surveiller Luce. La Cabriolaine qui, d'habitude est d'un calme olympien, avait été attirée par quelque chose et filait, usant sa truffe comme indicateur GPS. Quittant enfin la pénombre, il ne s'attendait pas à la scène surréaliste qui allait se produire devant lui...


Spoiler:
 

Tarja Jensen
Tarja Jensen
Région d'origine : Sinnoh - Charbourg
Âge : 15
Niveau : 24
Jetons : 633
Points d'Expériences : 476
Scientifique Novice
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Lun 2 Nov - 14:11
Halloween's Trouble


xxx

– Mais où elle est bon sang ? LICH VIENS ICI !

Le Spectrum avait disparu depuis quelques heures déjà, et en ce jour particulier, cela ne m’étonnait guère. Pourquoi un jour particulier ? Parce que nous étions à la veille d’Halloween, et cela faisait déjà plusieurs semaines que je préparais mon déguisement. La mort, la faucheuse, la dame en noire… Appelez-là comme vous voulez, mais cette grande dame qui vient prendre votre vie pour l’emmener avec elle lorsque le jour fatidique à sonné avait une certaine signification à mes yeux. Je ne lui rendais pas hommage, je ne lui faisais pas honneur, mais c’est bien la seule qui m’intrigue. Un vampire, un démon, un Pokémon spectre n’aurait pas suffit… Trop banal. Et puis, la soirée qui m’attendait devait déjà avoir son lot de déguisement dans le genre. Espérons qu’une autre personne n’ait pas eu la même idée que moi. Quoique…
– Si tu ne me ramènes pas ma faux bougre d’idiot, tu vas le payer cher !

Menacer un type Spectre, c’était vraiment inutile. Il n’allait pas me dire où ils l’avaient cachés. La faux était ma première épreuve. Concoctée spécialement pour l’occasion, elle était faite d’un manche ornée de quelques dorures et d’une faux en plastique parfaitement décorée pour faire croire à du métal. Amener une véritable faux à la soirée aurait été trop dangereux, et je ne voulais aucunement être l’auteur d’un crime. Les aiguilles de l’horloge commençaient à s’agiter, et l’heure du début de la fête venait de passer. J’allais être en retard pour les festivités et Lich allait pâtir de mon humeur démoniaque ce soir. Je fouinais dans tous les recoins, en jetant des regards haineux au spectre qui virevoltait dans tous les sens en ricanant comme le démon. Naga semblait se prêter au jeu et dessinait des cercles sur le sol. Deux vrais monstres ces Pokémons… Et le temps s’écoulait vivement alors que la faux n’était toujours pas réapparue. Je m’asseyais sur le lit en regardant mon téléphone et en soupirant. Il ne semblait plus rester personne dans le dortoir Mentali. Je décidais d’enfiler ma tenue, de recouvrir mes cheveux d’un léger voile assombrissant afin qu’ils paraissent noires et j’entourais mon cou de mon fidèle foulard rouge qui allait très bien avec la tenue. Quelques fils de fer venaient décorer la robe noire déchirée à quelques endroits, et un collier d’argent trônait en plein milieu de mon abdomen. Naga monta sur mon bras quand elle s’aperçut que la blague ne me faisait plus rire et que les festivités avaient commencées depuis bien trop de temps. Ni une, ni deux, elle me guida jusqu’à la fameuse cachette : les toilettes. Bien vu, saleté de spectre !

– Allons-y Naga. Lich, magne ton fion. Je ne suis pas assez cruelle pour te priver de la fête d’Halloween.

Lorsque j’arrivais, la salle était déjà pleine et le buffet avait quasiment disparu. Quelques regards se tournaient vers le bruit de la porte grinçante lorsque j’entrais, et puis tout repris d’un coup. Des groupes s’étaient formés et plusieurs personnes étaient même regroupées autour d’un buffet – qui a certainement fait sensation avant de disparaître. Je ne connaissais pas beaucoup d’élèves ici mais cela ne semblait pas déranger le Spectrum qui s’empressait d’aller faire des farces dans les coins sombres de la pièce. Je reconnu néanmoins une petite tête blonde, blotti dans un coin sans lumière. Si ma mémoire était bonne, son nom était Soraya. J’avançais prudemment et sans bruit, comme le ferait le spectre de la faucheuse avant d’extirper l’âme de sa victime. Et puis ma main vint se poser directement sur son épaule avant de laisser s’échapper une voix fantomatique.

– Tes sucreries ou la mort mon jeune ami !

Puis, je le regardais en souriant en cherchant son Pokémon des yeux. Le Cabriolaine semblait avoir disparu… Puis un hurlement retenti et un Médhyena complètement fou débarqua dans la salle en engloutissant les restes du buffet. Ou presque… Un Chapignon lui envoya une attaque tellement puissant qu’il l’assomma d’un coup sec. Naga me fixa d’un air anxieux, quelque chose se tramait et un cri venait perturber la petite fête…

© AenslandLilith


Résumé:
 
Jack Dayden
Jack Dayden
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 706
Points d'Expériences : 232
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Lun 2 Nov - 21:49
Ce soir c'est le grand soir ma chère Shine, c'est notre début en société ! Halloween est là et la soirée à thème n'attend plus que nous pour briller de tous ces feux. Imagine mon amie, la pièce sombre remplie de toute l'école déguisée et qui ne demande qu'à s'amuser et faire la fête. Sucreries à volonté ! Nous avons été discret jusqu'à présent partenaire, mais ce soir nous sommes prêt je le sens.

- Tout va bien se passer. Il y aura du monde, mais ce sera justement le test parfait pour toi. Tout le monde sera là pour s'amuser ! Tout ce que tu auras à faire c'est jouer aussi et tout se passera bien.

Oui, tant qu'elle restera calme il n'y aura pas d'odeurs gênantes. Après tout c'est le stress qui provoque cette réaction naturelle incontrôlée chez ma starter. Son caractère craintif et timide n'arrange rien là dessus d'ailleurs. Pas étonnant qu'elle est des difficultés à se faire des amis, mais je ne désespère pas. On finira par y arriver et se soir après deux mois de vie commune, on va faire notre premier test. ... Pour être honnête je suis assez inquiet. On a encore du mal juste avec le dortoir, alors une fête populaire. Je me demande si je ne vois pas trop grand... Si elle échoue, cela ne risque-t-il pas d'aggraver le problème ? ... Non ça va le faire ! Ca fait deux semaines qu'on en parle, qu'on se prépare mentalement. D'ailleurs pour être sur de se mettre dans l'esprit j'ai aussi mis le paquet sur le costume ! Bwahaha je dois dire que pour ça j'ai assez hâte. Un long manteau sombre et usé, un pantalon et des gants eux aussi du même genre l'accompagnant et cachant l'intégralité de ma peau. Un t-shirt avec un crâne lugubre et une écharpe pour cacher mon cou. Jusque là vous me direz il n'y a rien de vraiment particulier, mais c'est sans compter la coiffe ! Une bonne vieille citrouille pour allez avec le thème, mais une citrouille particulière. Celle là on ne la mange pas, c'est une fausse. A l'intérieur se trouve deux petits appareils qui vont me permettre de bien m'amuser je pense. Le premier me permet d'émettre un sourire lugubre pré-enregistré. Le second lui me permet d'allumer la citrouille, donnant à mes yeux et ma bouche une lueur surnaturelle. Sérieusement ce truc est génial, on a vraiment l'impression que la lumière vient de l'intérieur de la tête, alors qu'il ne s'agit que d'un effet d'optique. Bah oui il n'y a pas du vide hein, il y a ma tête dedans. Remarquez j'aurais aussi pu opter pour un costume plus grand ou ma tête se serait trouver au niveau du torse. J'aurais pu avoir ainsi une encore meilleure coiffe ! Ça m'aurait aussi permis d'y voir même avec la tête allumée, ce qui aurait été quand même bien plus pratique. Tant pis. En fait plus j'y pense et plus les idées d'améliorations me viennent, ce qui m'agace assez. ... Je crois que la prochaine fois je m'investirais encore plus et je ferais tout du début à la fin. ... A force de voir tout ces coordinateurs faire quand ils étaient à l’hôtel, je crois que je suis devenu plus exigeant sans m'en rendre compte hahaha. Bah on verra à Noël, ça ira pour se soir.

- On est parti.

Fini de râler sur le détail (pour le moment) et temps de passer à l'action. J'enfile mon déguisement et m'occupe ensuite de celui de Shane. ... A la base je voulais faire un énorme truc pour elle aussi, mais au final je me suis ravisé. Un drap blanc avec des trous pour les yeux et respirer et on a un petit pokemon fantôme. ... Oui là on est vraiment loin d'un bon truc, mais j'ai privilégié le pratique. C'est très discutable sur bien des points comme stratégie, mais j'espère qu'ainsi les gens ne réaliseront pas qu'il s'agit d'une moufouette et ne la fuiront pas. L'idée a l'air de lui convenir d'ailleurs et elle le prend bien. Il ne reste plus qu'à se mettre en route.

Nous sommes à l'heure pour le début de la fête et assistons au discours de la directrice. Après cela en revanche les choses se gâtent rapidement. Au final comme je le craignais, trop de monde avec de bien trop drôles de têtes. Je vois bien qu'elle essaye de faire bonne figure, mais la pression monte visiblement pour elle et je n'ai pas besoin de le sentir pour le voir. Je suppose que c'est une bonne nouvelle, je connais de mieux en mieux mon premier pokemon haha. Ha... Ok on sort, elle a besoin de prendre l'air avant de contaminer celui des autres. Du coup nous sortons du réfectoire et nous éloignons de la fête, allant dans un couloir tranquille du bâtiment. Une fois seule je laisse ma petite boule de poil rubis reprendre son calme . Elle a l'air déçue...

- Ne sois pas triste, tu t'en es très bien tiré. Tu as vraiment tenu longtemps, surtout quand on considère le nombre de personne et la façon dont ils étaient habillés. Tu n'as pas relâché la moindre odeur jusqu'à ce qu'on soit sorti ! Pour un premier essais honnêtement tu m'épates ! On va rester encore un peu là et si tu te sent d'attaque on pourra faire un deuxième essai ! Sinon tant pis on rentrera. C'est juste un buffet après tout, pas de quoi en faire un plat.

Oui juste un buffet... Bon je dis ça pour la rassurer, j'ai vraiment envie d'y retourner après tout, seulement je ne peux pas l'abandonner. Elle s'en doute un peu d'ailleurs je le crains, du coup je maintiens mon sourire d'autant plus, voulant vraiment la rassurer. Tu es une pokemon difficile ma petite shine, mais je ne peux pas t'en vouloir. Ce n'est pas ta faute après tout. En revanche alors qu'elle semblait d'attaque pour un nouvel essai, un grand bruit éclate dans le réfectoire, un pokemon ayant visiblement brisé la vitre. Ah ? On dirait que les problèmes commencent.
Djelly Fish
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Mer 4 Nov - 12:15
Bon, comme toujours j'étais en retard. On ne changeait pas une équipe qui gagne…enfin dans ce cas-là, je n'étais pas vraiment fière de moi.

Mon déguisement avait pris beaucoup plus de temps que prévu à être fait, enfin surtout le maquillage. Je ne savais pas si je devais faire une cicatrice sur le visage ou non. Ne mettre que des lentilles de couleurs violettes n'allaient pas effrayer les gens. Surtout que certaine personnes trouvaient les psytigris mignons. MOI je ne voulais pas être mignonne mais effrayante.

Oui, cette année je me déguisais en Psytigris. Pourquoi ? Bonne question publique imaginaire, parce que durant les vacances d'été j'avais trouvé la Psytigris de mon cousin Creepy. Elle me regardait fixement sans cligner des yeux sans un sourire avant de faire un Dimoret smile et marcher vers moi avec un air possédé…brrrr. J'en tremble rien qu'en y pensant.

Bref, je voulais retranscrire ce côté creepy du pokémon, mais j'avais pour seul accessoire une peluche, un couteau en plastique et des lentilles. J'avais même déguisé les pokémons qui m'accompagnaient, ma Cornèbre et mon Dimoret. Eris avait un œil en plastique entre ses serres et Givre avait une main en plastique entre ses crocs. Ils faisaient peur quoi ! Moi non. Je cogitais dans mon coin ne sachant pas quoi faire pour améliorer mon déguisement. Ce fut Givre qui eut l'idée de prendre mon pot de confiture de baies rouges et y planter mon couteau.

Le coulis rouge dégoulinait sur la lame en plastique, comme si c'était du sang…du sang **. Je pris mon dimoret dans mes bras le câlinant très fort contre moi. Ce pokémon était vraiment malin.

« Tu es le meilleur. Bon, vite partons sinon on va vraiment être en retard ! » Disais-je en lâchant mon pokémon.

Arrivée sur notre lieu de fête, l'évènement avait déjà commencé. Plusieurs personnes dansaient déjà sur la piste, d'autre était sur le buffet. Certain groupe était déjà formé…je me voyais mal apparaitre comme ça et briser leur groupe pour m'y intégrer.

Ma Cornèbre se posa sur mon épaule attrapant son œil en plastique avec son bec. J'eus un long frisson en la regardant faire trouvant son acte vraiment creepy. Quand à Givre, il mâchouillait son bras en plastique avec…appétit, tenant toujours mon pot de confiture de baies rouges entre les pattes. Eurk. Bref mes pokémons jouaient bien la comédie pour faire peur.

Je regardais mon couteau remplit de confiture dégoulinante, qui allait tacher le sol…Merde vite, il faut que je fasse quelque chose. Par réflexe je me mis à lécher le couteau en plastique. C'est juste à ce moment qu'un de mes camarade eux l'idée de me regarder. Nos regards s'étaient croisé, je lui avais souri tout en gardant le couteau dans ma bouche, je l'ai entendu couiner et partir. Je ne comprenais pas trop pourquoi il avait fui, mais je ne cherchais pas à savoir non plus.

Du coup je continuais à gambader dans la salle, faisant le tour pour voir s'il n'y avait pas des gens que je connaissais qui étaient seuls, tout en léchant ma lame.

Soudain, quelque bruit de griffe résonnait dans la salle, surement un bruit d'ambiance créé de toute pièce par nos professeurs pour nous faire peur. Mais il se trouve que le bruit devint de plus en plus forte, jusqu'à l'apparition d'un medhyena sauvage. Le pokémon couru jusqu'à notre buffet pour …Manger ? Ginji junior ? Créant un peu la panique dans toute la salle. Tout le monde pensait que l'incident était clos quand nous vîmes le Chapignon de notre cuisinière favorite le mettre hors d'état de nuire…Sauf que…Une horde de Pokémons nous attendait déjà dehors.

Eris jubilait voyant le regard de mes camarades face à la menace, de la peur, de la terreur de l'excitation, bref madame était aux anges.

Encore un Halloween mouvementé, ce n'était pas pour me déplaire au contraire. Je devais maintenant choisir un groupe. Pyroli oblige je pensais aller aider ma référente, quand une de mes balls s'ouvrit soudainement. Ce fut le Charmillon que j'avais attrapé par erreur qui en sortit.

Le pokémon s'avança vers moi. J'étais figée de peur, pourquoi était-il sorti ? Surtout, il ne faut pas que je cris. Surtout ne crie pas Djelly, ne crie pas. Voyant mon état figé, Eris commençait à faire briller ses ailes. Une attaque ? Dans toute cette foule ? Mais elle était folle ????

« Eris non, tu vas blesser quelqu'un… » Chuchotais-je à mon pokémon qui eut les étoiles dans les yeux intensifiant son attaque. « J'ai dit NON. » insistais-je avec plus de poigne dans la voix. La Cornèbre s'arrêta, boudant à moitié. Le papillon lui continua son chemin et vint se poser sur ma capuche…

Ne pas courir, ne pas crier, ne pas courir…Et merde…

Je poussais un cri d'horreur, tout en courant vers la sortie, l'insecte toujours sur ma tête.

résumé:
 

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Aileen Sôma
Aileen Sôma
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Pokeathlète Agent
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Dim 8 Nov - 15:07
Enfin un peu d’amusement. La brune avait presque failli s’ennuyer, au milieu de cette foule dense. Aussi, rester seul est plutôt ennuyeux quand tout le monde s’amuse. Heureusement qu’Heath avait fait son entrée. Tant mieux pour lui, d’ailleurs. La préfète en avait tellement marre d’attendre Loan qu’elle comptait bien passer sa soirée avec le Noctali, et tant pis si la fierté du Voltali s’en trouvait écornée. Elle n’est pas une femme qu’on fait attendre, ne serait-ce même par un noble richissime. Il y a des limites à sa tolérance, et le rouquin savait qu’il les avait depuis longtemps franchies en la laissant deux mois sans nouvelles. Et puis, Heath était plus amusant, actuellement, surtout que quelques personnes se retournaient pour les voir se sourire comme deux Persian rusés devant un Rattata pris au piège.

« Je vous ai fait attendre ? Très cher, je suis ici depuis le début de la soirée. C’est surtout vous qui m’avez fait attendre. Mais le résultat en valait la peine ; je vous pardonne. Ah, les nobles… »

Avec un sourire, Aileen posa sa main sur celle d’Heath. Et la tempête se déchaîna. Un Medhyèna fou furieux traversa la fenêtre pour bondir sur le buffet, immédiatement chassé par le Chapignon. Alors qu’elle laissait échapper son rire, qui se mélangeait à celui des autres, mais un hurlement guttural le coupa, et bientôt, une armée de Pokémon zombie fit son apparition, forçant la brune, encore près de la porte, à reculer prudemment, la main d’Heath toujours dans la sienne, Sphax se mettant devant elle en protecteur agressif. Face à la marée montante de Pokémon zombies, il avait relevé les babines pour dévoiler ses crocs translucides, et sa corne rouge luisait doucement, preuve qu’il n’hésiterait pas à trancher dans le vif s’ils osaient s’approcher un peu trop près d’elle. La suite ne fut plus que hurlements, de la directrice surtout, qui noya sous les injures Yade et Roseverte, coupables de ce méfait. Alors que les groupes s’organisaient, Heath lui lâcha la main, lui demandant d’être prudente, avant d’aller exhorter ses camarades Noctali à aller s’occuper du Smogo. La brune fronça les sourcils. Son instinct militaire, façonné par les entraînements de Jackie, n’aimait pas ce qu’elle entendait. Souplement, elle se coula près du Noctali pour lui saisir la manche avec un peu plus d’autorité. L’autorité d’une préfète en chef, en vérité.

« Calme tes ardeurs, Heath. C’est le professeur Jauplain qui est à la tête de ton groupe. Tu n’en es nullement le chef, tu n’es qu’un élève parmi tant d’autres, même avec ton bel insigne noir à la poitrine. Tu ferais bien de ne pas oublier ça si tu veux le conserver plus longtemps que l’abruti qui t’a servi de prédécesseur. »

Aileen lui lâcha la manche et s’éloigna de lui, n’ayant aucune envie de courir à la chasse au Smogo. Elle voulait juste… Manger. Du sucre. Beaucoup. Ce buffet était tellement attirant ! Alors que son regard y glissait, presque par envie, elle croisa celui du Général Jackie, et s’y ficha, oubliant le reste. Puis, d’un pas automatique et réglé, elle traversa la foule pour rejoindre sa supérieure hiérarchique, et l’escouade d’élèves qui comptait partir avec elle pour chasser les Pokémon des cuisines. Jackie lui lança un bref regard, qu’Aileen n’eut pas besoin d’aide pour comprendre. L’espace d’un instant, sa référente avait cru qu’elle comptait partir avec Heath Jones, le préfet des Noctali. Et elle n’approuvait pas ça. Copiner avec eux, pourquoi pas, elle ne pouvait pas l’empêcher. Mais laisser partir sa préfète avec le préfet choisi par ce cador d’Ace Creed, c’était pour le moins hors de question. Heureusement qu’elle avait fait le bon choix - correction, heureusement qu’elle avait fait le seul choix possible. Se mêlant aux autres élèves, la brune suivit le Général, ne coulant qu’un bref regard déçu vers le buffet. Sucre…

hrp:
 

_________________

Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Eryn McNellis
Eryn McNellis
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Dim 8 Nov - 23:02
Elle avait perdu Cael. Ca commençait à devenir une habitude. Ne s’en formalisant pas plus que ça (il finirait bien par revenir !) elle s’éloigna du buffet pour aller chercher ses deux Spectre. Lâchés ensemble, Pampero et Deku devenaient de vrais petits taquins, alors que séparément, ils étaient de véritables amours de sagesse et de gentillesse. Cael avait dû partir avec Ginji dévaliser le buffet, sans doute. Son bol de chips dans une main, son verre de jus de baies dans l’autre, elle traversa la salle sans toucher personne, encore un peu assommée par la timidité. Il y avait du monde ! Et que de jolis déguisements ! Elle se sentait un peu nulle, avec son Banshitrouye tout mignon, au milieu des morts-vivants, des squelettes et des Pokémon flippants. En parlant de Pokémon flippants, justement…

« Deku ! Pampero ! »

Quelques personnes tournèrent la tête vers elle, curieux, mais elle n’avait que d’yeux pour le couple de Spectre qui riait. L’apercevant, ils s’enfuirent, mais Eryn fut assez vive pour attraper le Brocélôme et le serrer contre elle en riant.

« J’te tiens ! » Bisou sur sa tête en bois. « Maintenant, allons chercher ta copine, avant qu’elle n’effraie quelques sensibles… »

Deku approuva en chantonnant, et s’éleva pour repérer sa camarade, en profitant pour effrayer un peu les gens autour de lui. Halloween ! Ils adoraient cette fête. Normal, pour des Spectre. L’Abra en avait profité aussi, cela dit. Il était sorti de sa Poké Ball pour arpenter la foule, cherchant le dresseur de son cœur, avec lequel il serait parfaitement harmonisé. Il finirait bien par revenir. Eryn le laissait vadrouiller, sachant, de toute manière, qu’il n’effraierait personne. Il ne faisait que léviter au plafond, cherchant celui qu’il lui fallait, pendant qu’Eryn partait à la chasse au Pitrouille. A tous les coups, elle avait dû retourner voir Alban pour lui faire un petit coucou. Il lui suffisait de trouver Alban, et ce serait bon ! Alors qu’elle traversait la foule, il se passa plusieurs choses. Tout d’abord, elle retrouva Abra, ou plutôt, il la retrouva, filant vers elle comme une balle, en hurlant presque sa joie dans sa tête.

« Eryn ! Eryn ! J’ai trouvé ! Je l’ai trouvé ! Viens, il faut que je te le montre, il faut que tu le voies, je l’ai trouvé ! »

Il était tellement excité qu’il se téléportait partout autour d’elle, rendant la compréhension de sa phrase quelque peu difficile. Alors qu’elle allait lui répondre, gentiment mais fermement, qu’elle le suivrait quand elle aurait retrouvé Pampero, histoire que cette petite demoiselle ne se transforme en pas en véritable démon, un Medhyèna bondit sur la table pour se bâfrer, vite chassé par le Chapignon de Mama Odie. L’évènement aurait pu être drôle, si une horde de Pokémon zombies n’avait pas brusquement fait son apparition. Bizarrement, Pampero revint immédiatement, effrayée, enroulant ses lianes autour d’elle pour se cacher dans son dos en tremblant, lui prouvant que ce n’était pas de sa faute, et qu’elle avait peur. Un Spectre qui a peur. Waow ! Et en plus… Ils approchaient ! Un Chapignon s’interposa entre un Zoroark zombie et elle, collant un Mach Punch au Pokémon pour l’éloigner. Ozymandias. Puis, d’une poigne rude, il l’attrapa pour l’emmener vers les autres, histoire qu’elle soit un peu mieux protégé. Elle arriva juste à temps pour entendre Snow injurier Yade et Roseverte en plusieurs langues différentes, certaines qu’elle connaissait pour avoir entendu sa mère les parler au téléphone, d’autres non.

« Caeeel ! Tu as vu ce qu’il se passe ?! Il y a des zombies ! Des zombies ! Mais d’où est-ce qu’ils - »

Sa phrase fut violemment coupée par Snow, qui levait la voix pour former trois groupes. Un premier pour s’occuper du Smogo enfermé dans le gymnase, selon Yade, un deuxième pour aller chercher Potts, bloquée dans le dortoir des Mentali, un troisième pour… Eryn n’entendit pas la suite. Sa reférente était bloquée dans le dortoir des Mentali. Le murmure des élèves de son dortoir était assez éloquent. Rien à faire des zombies et des Smogo, on va chercher Melty Potts ! Sans s’en rendre compte, la Mentali planta Cael là où il était pour rejoindre en courant le deuxième groupe, qui se préparait à partir vers le dortoir féminin.

« Attendez-moi ! Je viens avec vous ! »

hrp:
 

_________________

We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Hazel Haymitch
Hazel Haymitch
Région d'origine : Archipel Orange
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 1372
Points d'Expériences : 259
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Mer 11 Nov - 12:31
Event #1 : Halloween 2015
RP Commun
31
oct.
La soirée d’Halloween allait être la première véritable fête à laquelle Hazel assisterait. Ça faisait partie de son intégration, de son entrée dans la vie adolescente. Les magazines mode étaient tous catégoriques là-dessus ; quelque part, ne pas se faire inviter à une soirée sentait mauvais. Alors certes, ce banquet d’Halloween était organisé par les enseignants et l’école, et, on n’allait pas se mentir, c’était moins tendance qu’une soirée underground dans une chambre de dortoir lambda ; mais qu’importe. La jeune Givrali était surexcitée à l’idée de se pavaner dans une robe super classe et de fêter son premier Halloween au milieu de gens de son âge. Car Halloween, sur l’île des Guimauvriers, elle n’avait jamais connu. De ce qu’elle avait compris cependant, il fallait se déguiser, de préférence en quelque chose d’effrayant, et aller quémander des friandises en tapant aux portes. Pour Hazel, effrayant avait rapidement été remplacé par élégant. C’était d’ailleurs le discours qu’elle avait tenu à sa mère au téléphone afin que cette dernière lui fasse parvenir une robe unique qui la mettrait en valeur. Car quand on vivait à quatre sur une île classée réserve naturelle, on apprenait rapidement à coudre soi-même. Alors oui, certains vous diront qu’appeler sa maman pour vous coudre une robe d’Halloween, c’était craignos. Mais Hazel voulait vraiment une robe unique afin de frimer devant les copines. Copines qui se comptaient sur les doigts de la main évidemment, mais la Givrali y allait pas à pas dans les relations sociales. En deux mois néanmoins, elle avait parcouru un long chemin qui avait rapidement éclipsé les 13 années qu’elle avait passées seule. Mais passons outre les relations pour une fois, et passons au vif du sujet.

Quelques jours avant Halloween, Hazel avait donc reçu par Roucarnage Postal une magnifique robe aux couleurs du Pokémon Légendaire Ho-Oh. Le travail était magnifique, et l’étoffe incroyablement douce. Elle allait peut-être avoir un peu froid dans ce genre d’accoutrement, mais pour être belle ne fallait-il pas faire quelques sacrifices ? Qu’importe. Dans tous les cas, elle allait porter cette merveille et devenir la reine du bal. Et pour ça, il ne fallait pas se tourner les pouces. Pas de repos pour les braves ! Dès sa robe reçue, Hazel avait remué ciel et terre pour acquérir tous les accessoires dont elle aurait besoin pour faire de son déguisement une véritable œuvre d’art. Le 31 Octobre, Hazel avait donc passé la journée entière à se préparer. Coiffure, maquillage, robe et accessoires. Tout devait être par-fait pour sa première soirée. Elle avait évidemment écouté son Horoscope du jour avec attention. La voix grésillant de son Ipok s’était élevée pour lui faire part de ce que les placements d’étoiles avaient déterminé pour elle : « Votre couleur fétiche du jour est le Rouge. Votre Lucky item est un bracelet doré. Votre chiffre fétiche est le 7. Votre journée sera mouvementée, mais gardez la tête haute et allez de l’avant afin d’éloigner les mauvais esprits ! Joyeux Halloween ! ». Ce qui n’était pas forcément pour la rassurer. Journée mouvementée et préparation de plusieurs heures pour une soirée n’allaient généralement pas ensemble.

Sans se démonter cependant, la Givrali s’était barricadée dans sa chambre dès la fin de son déjeuner. Ce qui n’avait pas vraiment plu à Lupin, son Eoko chromatique, qui avait jugé bon de se perdre dans son armoire à sous-vêtements pour compenser tous ces soutiens-gorge de camarades Givrali qu’il ne pourrait palper. Entre cris, bagarres pour récupérer la culotte qu’elle voulait porter le jour-même et menaces, on pouvait dire que les relations entre ces deux-là étaient houleuses. En deux mois, Hazel ne s’était toujours pas habituée au côté pervers de Lupin. Par chance, d’ordinaire, il ne touchait pas à ses affaires, préférant celles des autres Givrali - ce qui n’était pas forcément mieux mais Hazel n’était pas toujours au courant de tout -. Enfermé comme aujourd’hui cependant, il s’était transformé en un véritable diable de la dentelle et des rembourrages en mousse, se pavanant même dans la chambre avec une culotte sur la tête. Entre les « Lupin, arrête de mettre le bazar partout » et les « LUPIN ! Rends-moi çaaaAaaahhaAhhh gnnnn », Hazel avait fini par perdre plus de temps que permis et, affolée, elle s’était empressée de finir son déguisement afin de ne pas être en retard à la soirée. Après une dernière touche de rouge à lèvre, elle avait donc embarqué Lupin en l’accrochant comme en laisse à sa ceinture - ce qui lui permettrait de le surveiller tout en lui trouvant un intérêt décoratif -  et avait rejoint le Réfectoire pour sa première grande soirée !

Peu avant le discours de la Directrice, Hazel était donc rentrée dans cette pièce bondée de jeunes de son âge, la boule au ventre. Ecoutant néanmoins son Horoscope, elle avait levé le menton pour paraître sûre d’elle. Allons Hazel, il ne fallait pas flancher maintenant, n’est-ce pas ? Rien de pire que de faire mauvaise impression dès les premiers pas à une soirée. La Givrali avait donc rejeté une de ses mèches derrière son épaule et avait traversé la salle avec une assurance feinte. Pour l’occasion, la jeune fille avait revêtu la tenue cousue par sa mère composée d’une sorte de top au col faisant penser à celui d’un kimono, qui descendait en laissant le haut de sa poitrine apparent. Elle avait des manches qui se terminaient par de la dentelle bouffante, et une jupe blanche plissée courte sur le devant mais longue sur l’arrière. Un second jupon carmin aux extrémités cisaillées comme les ailes de l’Oiseau Légendaire recouvrait le premier et était brodé de jolis motifs floraux. Pour avoir moins froid, Hazel avait mis des longues chaussettes gris foncé qui lui arrivaient en haut des genoux et qui donnaient un effet traditionnel avec ses sandales rouges à haut talon. De nombreux détails venaient compléter la robe, comme des rubans placés aux endroits stratégiques, une ceinture couleur écru et une sorte de queue dorée censée rappeler celle de Ho-Oh. Ses cheveux teints sur les extrémités en doré étaient attachés en une queue de cheval désordonnée à l’aide d’une pince noire et or. Son maquillage était assorti à sa tenue ; un fard doré discret, un mascara noir, et une bouche légèrement rouge pour un effet sage. Non, rien à dire, la jeune fille se trouvait plutôt jolie dans ce déguisement-là.

Elle s’était donc dirigée calmement vers le buffet, attendant qu’il se passe quelque chose. Néanmoins, entre ses diverses esquives pour ne pas se retrouver couverte de nourriture - ses camarades n’avaient-ils aucune manière ? - et ses longues hésitations à s’intégrer dans un groupe, Hazel avait fini par ne parler à personne. Situation encore plus renforcée quand elle avait remarqué que Lupin s’était fait la malle discrètement. Mais où ce petit trublion avait-il encore disparu ? Agacée, Hazel s’était mis en quête de le chercher afin qu’il ne fasse pas trop de bêtises. Son plan avait cependant été stoppé net quand un Medhyèna sauvage avait sauté dans le Réfectoire afin de dévaliser littéralement le buffet. Ouah. Hazel s’était figée sur place, subjuguée par ce spectacle qui avait instauré un blanc dans la pièce. Chaque élève s’était arrêté de manger, de parler, et même pour certains, de respirer. La perturbation fut cependant bientôt maîtrisée par un Chapignon qui venait d’étaler le chien. Aïe. Ça ne devait pas faire grand bien. S’en suivit alors une agitation générale, avec des élèves qui courraient partout pour aller barricader la pièce et éviter que d’autres Pokémon affamés ne viennent dévaliser la soirée. Ah parce qu’en plus, il n’était pas venu seul ? Les explications arrivèrent bientôt, et Hazel leva les yeux au ciel. C’était quoi cette organisation ? Etait-on réellement en train de gâcher sa toute première soirée ? Visiblement oui, car les gens s’étaient mis en tête d’aller réaliser des opérations commando. Ahahahaha, non, Hazel n’allait pas suivre cette fois-ci. Elle ne voulait pas risquer d’abimer sa robe, après tout.

« Lupin ! LUUUUPIN ! » cria-t-elle dans la salle pour tenter de retrouver son starter et se carapater discrètement de cette soirée.

Il fallait qu’elle s’en aille, les choses dérapaient BEAUCOUP TROP pour elle. Cet abruti de Roseverte pensait-il seulement à tout le temps qu’elle avait mis pour se préparer ? Visiblement non ! Frustrée, elle fit quelques pas vers le centre de la salle pour appeler encore une fois son Eoko quand celui-ci apparut.

« Ah mais enfin, t’es là toi ! Allez viens, faut qu’on y aille. Qu… Mais attend, qu’est-ce que tu fais avec ce soutien-gorge ? Où as-tu trouvé ça encore ?! Raaaaaah ! »

HRP : Déroulement des événements
- Hazel arrive à la soirée déguisée en Ho-Oh (voir tenue)
- Elle ne parle à personne et est surprise comme les autres par l'arrivée du Pokémon Zombie
- Elle décide de retourner dans son dortoir ou ailleurs pour ne pas participer aux opérations commando et ne pas salir sa robe
- Elle cherche Lupin, son Eoko chromatique, et fini par le trouver
- Ce dernier est recouvert d'un soutien-gorge de provenance inconnu
Ren Lowell
Ren Lowell
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 0
Points d'Expériences : 387
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Mer 11 Nov - 15:50
Halloween 2015. Ren affiche un air perplexe; la bouille indécise, le regard évasif, il a un léger doute sur ses capacités. La main tremblotante, il saisit le pinceau entre son pouce et son majeur, puis l'appose contre sa pommette. Entre temps, il bat son records d'introspection, lui qui ne passe jamais plus de deux minutes devant la glace, le voilà honoré d'un score dix-fois plus élevé. Prompt, Mars secoue la tête par désapprobation. Vraisemblablement, le topdresseur est sur le mauvais chemin.

«Plus fin, le trait ?»

Le scarhino hoche le crâne. Les mouvements théâtraux lui réussissent bien, il n'est pas doué pour changer d'air : en un an, il n'a toujours pas perdu cette expression béate, bienheureuse. Ren a appris à faire avec, un peu de joie de vivre dans les parages ne fais jamais de mal. Une bonne inspiration, puis il reprend : son mouvement est tout de suite plus précis, un petit coup d’œil à Juno témoigne de sa performance inattendue.

Par mégarde, Ren s'intéresse brièvement à l'arrière-plan; Ceres n'a pas l'air échafauder un plan machiavélique, Sol roupille dans son coin et Diana est posée sur la chaise, le regard fixe. Fort bien, s'ils peuvent s'occuper d'eux-mêmes en autonomie, ça l'arrange pas mal sur ce coup-ci.

Mars émet un signal de rappel à l'ordre, tout-sourire.

«C'est de ta faute si je suis en retard.»

Ren reprend passivement le maquillage, visiblement plus sûr de lui. En une bonne dizaine de minutes, il termine un travail impeccable, clairement plus élaboré que l'année dernière; la honte du costume de vampire premier-prix le poursuivra à jamais, ça ne fais aucun doute. Satisfait, il se lève, tourne sur lui-même, puis fait finalement face à l'ensemble de son équipe.

«Alors, comment c'est ?»

Pas bien bruyant, mais les bouilles en disent long. Le topdresseur, lui, est plutôt heureux de l'attention précise portée au maquillage : ça donne un air un peu professionnel, le genre de détail non-négligé qu'il aime tout particulièrement. Ren entrouvre alors la porte, prêt à quérir les probables restes du buffet d'halloween.

«On peut y aller, Juno.» Il jette un regard au reste de l'équipe. «Soyez bien sages, et pas de plaintes : on a tiré au sort, c'est comme ça. Vous n'avez qu'à maudire votre chance, pas moi.»

La migalos décolle rapidement, toute excitée à l'idée d'arracher un ou deux hurlements. Le duo déguisé est plus ciblé dans la thématique choses à huit pattes, avis aux arachnophobes, Ren plaint d'avance les non-initiés en la matière. En soi, le jeune garçon préfère la discrétion maladive au tapage inconsidéré : le maquillage, les tons de couleur, c'est plus une petite attention envers l'heureuse élue -présentement sa starter- et un peu en dette de la fête passée; l'halloween 2014 fut un peu trop mouvementé à son goût.

Et puis ils arrivent sur les lieux.

Lowell constate qu'il y a toujours autant d'animation : c'est bien, il n'y prendra point part. Le regard alerte, la cible en vue, il se dirige discrètement en direction du buffet. Il évite -tant bien que mal- les résidus d’événement qui s'agitent autour de lui; la créature affamée de sucreries, les commandos qui se forment, tout ça lui offre l'inestimable occasion de progresser sur le terrain, d'atteindre les restes de nourriture qui, par chance, combleront les deux repas qu'il a zappé aujourd'hui.

«Juno, tu surveilles le périmètre.» Il regarde les alentours. «Je récupère ce que je peux, puis nous filons.»

Il a un peu l'impression de commettre un larcin, mais c'est pour la bonne cause. On n'étudie pas le ventre vide, et l'entraînement de Mars l'a trop retardé dans ses révisions. Le dernier créneau, c'est cette nuit; puis on dit qu'un topdresseur met toutes les chances de son côté, dans le genre propagande naïve.

Ren rassemble l'objet de son salut, plus louche que jamais, il fait preuve d'un sang-froid sans égal.

«Tu ne penses pas que Noctis avait raison ?» Il esquisse un sourire. «Je devrais peut-être me reconvertir dans l'espionnage.»

La mission est un succès.

«Ca y est. Tu peux rentrer au dortoir avec le sac, je dois passer chez le Collectionneur pour récupérer l'oeuf.»

Juno, Ren, l'équipe : ils prennent ça comme un retour aux affaires après une année un peu passive, il faut dire que les récents événements n'ont pas aidé, mais le topdresseur s'est rapidement fais une raison. En soi, il considère l’accueil d'un nouveau membre comme un renouveau, pour lui comme pour ses objectifs.



Résumé:
 
Sirius B. Powell
Sirius B. Powell
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 18 yo
Niveau : 51
Jetons : 2520
Points d'Expériences : 1534
Coordinateur Mode
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Jeu 12 Nov - 18:57

Halloween - RP Commun


☆ Le démon de midi arrive souvent à quatorze heures. ☆


Halloween. Je ne sais pas vraiment si je dois être heureux ou non. Halloween signifie fête et je n'ai pas spécialement envie de me replonger dans une fête. Néanmoins, je me dois d'en être. Mes premiers mois à la PC n'ont pas été vraiment les plus productifs en terme de relations sociales … Bien sur j'ai fait quelques rencontres mais rien de bien réel. Adara chantonne en virevoltant autour de moi. Arceus que je l'adore cette petite princesse. Elle sait toujours me remonter le moral. Je pose mon regard chocolaté sur mon costume. Paul est déjà parti, déguisé en chat noir. C'est maintenant à moi de rejoindre la soirée. Je me plante devant le miroir. Avant cela, j'ai quelques détails à régler.

Je réajuste la lourde cape noire. Cette cape est un trésor de technique, élégamment offerte par Timéo. Le revers est dans un sublime velours rouge aux fines arabesques bordeaux. Au bas de la cape qui descend jusqu'à mes chevilles, le tissu intérieur est rappelé par une bande irrégulière. Le haut est sûrement le plus impressionnant et démontre une fois de plus le don que possède le créateur pour la couture. Légèrement plus bas que mes épaules, un superbe tissu couleur or apporte de la lumière à mon ensemble. Je glisse une main sur ma chemise noire aux coutures dorées puis j'ajuste la ceinture rouge d'où de longues bandes noires ornées des mêmes motifs, excepté leur couleur devenue or, que la cape pendent élégamment autour de mes fines jambes recouvertes par un pantalon blanc qui est lui aussi customisé de ces mêmes motifs. J'enfile les bottines blanches qui terminent d'assortir l'ensemble. Je dos reconnaître que je suis immensément fier de ce costume. J'y ai passé de longues heures et voir mon travail si bien récompensé me réchauffe le cœur.

Je me rapproche du miroir de notre salle de bain collective. Plus que quelques détails et à moi Halloween ! Je place les lentilles rouges qui recouvrent complètement l'habituelle couleur brune de mes yeux. Ensuite je passe un trait d'eye-liner sur mes paupières, histoire de donner de l'intensité à mon regard. Personne ne le manie aussi bien que moi. Je suis passé expert dans le « je me maquille si bien et discrètement que personne ne remarque rien ». Je suis un génie. Personne n'a jamais rien remarqué et y'a pas à dire. Mes yeux sont superbement mis en valeur. « Gotta kiss myself, I'm so pretty » Ahuuuum. Je place le serre-tête qui porte mes cornes de démon, un peu de gel et de laque pour discipliner mes cheveux fous et que l'armature ne se voie pas. Et voilà. Sirius le démon est prêt pour Halloween.  

Adara se glisse sur mon épaule. Elle a l'amabilité de laisser mes cheveux en paix. Elle tient néanmoins à rajouter sa touche personnelle à ma tenue. Sous mes yeux exorbités, la voilà qui m'attaque d'un Vent Féérique à très faible puissance, parsemant mon costume de milions de petites paillettes. Elle aussi est effrayante … D'adorabilité. Elle a recouvert son petit corps de peinture rouge et s'est dessiné un immense sourire creepy en blanc. Je sais pas si c'est parce que je la connais bien mais je n'arrive pas  à avoir peur d'elle. Enfin, de toute manière, il est plus que l'heure de partir pour la soirée. Je m'adresse un rictus mesquin. Il passe super bien avec ce costume. Il avait plutôt intérêt par ailleurs, je n'avais quand même pas passer des heures devant mon miroir à m’exercer pour rien !

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆


Le réfectoire est méconnaissable. Et je ne pourrais dire si c'est à cause des décorations classiques d'Halloween, à savoir des toiles de Migalos, du faux sang et des cerveaux en conserve, ou bien à cause du bordel monstre qu'il y règne. Je reste un bon moment proche de l'entrée, observant sans trop y croire mes charmants camarades de classe répandre le chaos dans la salle. En fait c'est surtout le coin du buffet qui est dévasté. Je ne veux vraiment pas savoir ce qui s'y est passé. Je m'approche de ce dernier récupérant quelques petites collations avant que tout ne finissent par terre. Moi qui craignait retrouver l'ambiance guidée des réceptions, je ne peux qu'être convaincu que PC c'est différent, c'est pas pareil. Et je pense que c'est pour le mieux. Je laisse un léger sourire, un vrai sourire se dessiner sur mes lèvres.

Cependant, et je l'appris bien vite, rien ne se passe jamais comme prévu à PC. Et une soirée Halloween sans quelques zombis n'est pas une soirée Halloween. Je sursaute à l'entrée remarquée de ce Medhyena. Je me décale rapidement de mon spot buffet. Je ne tiens pas à ce que mon sublime costume soit taché. Nan mais oh ! J'y avais passé trop de temps. Je sursaute à nouveau quand le terrible Chapignon de Mama Odie venge ce défunt buffet d'un puissant Mach-Punch. Très bien. Je ne penserai plus jamais, jamais à aller me servir dans les frigos de ces fous. Je dois reconnaître être un peu perdue. Sérieusement, c'est des profs qui sont à l'origine de cette farce ? Je soupire. On peut vraiment pas continuer la fête ? J'en ai pas profité moi …

Enfin … Quand faut y aller faut y aller ! Je tiens à prévenir tout de même. Je suis un coordinateur moi. Pas un quelconque type qui va taper du monstre dehors. Il me faut une mission de mon rang. Comme sauver une demoiselle en détresse !


- Matricule 0296 !


Et merde.

crédit (c) Chaussette


Spoiler:
 
Noctis Flavelle
Noctis Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Ven 13 Nov - 17:13
Il ajusta sa veste, et observa une dernière fois son propre reflet. Classique. Il avait préféré la simple élégance à un véritable déguisement. En même temps, cette soirée lui renvoyait tellement de souvenirs. Halloween. Mais quel endroit dans l'école ne lui en renvoyait pas ? Noctis n'aimait pas revoir toutes les choses défiler, comme s'il avait été un dépressif ou profondément atteint par quoi que ce soit. Ça ne lui plaisait tout simplement pas. Mais il ne se sentait pas bien, c'était un état de fait. En revanche, ses compagnons semblaient plus surexcités que jamais, ce qui lui arracha un maigre sourire. Ses trois spectres chahutaient joyeusement dans sa chambre, dans une espèce de gentille course-poursuite. Comprenez par là qu'ils ne s'étaient pas encore mis à dévaster l'endroit. Son petit Evoli sautillait joyeusement sur le sol, ravi de toute cette agitation. Ce n'était pas au goût de sa Mentali, qui le regardait sévèrement et le ramassa avant qu'il n'essaye de prendre la poudre d'escampette. Mais son dresseur lui fit signe que ce n'était pas la peine, qu'il prendrait le petit avec lui, pour son plus grand bonheur. La totalité de ses pokémons étaient réunis, ce qui n'était pas une maigre affaire. Il en avait relâchés certains, peu de temps après son départ. Il ne s'était pas senti de s'occuper de tout ce petit monde. Mais il y avait quelques nouvelles têtes. Enfin, des pokémons qu'il n'aurait pas cru garder au départ. C'était le cas de sa Ponyta et de son Galekid. Mais les deux s'étaient très bien accoutumés à tout le monde. Pour ceux qui ne venaient pas avec lui ce soir – car il ne pouvait emmener l'intégralité de ses pokémons – son Altaria se chargerait de veiller sur eux. Quitte à user de sa berceuse pour les plus agités. Mais tous n'étaient pas particulièrement à l'aise avec la foule et la cohue. Il n'était là que depuis peu, et l'endroit avait déjà beaucoup changé. Son Rhinocorne était toujours dans un coin, et il avait sur l'une de ses étagères un petit nid où dormait habituellement son Passerouge. Son Crustabri n'était pas très loin du mastodonte, et sa fouine courrait un peu partout, ne reconnaissant pas exactement les lieux. Il tapota la tête d'Aliéna, qui soupirait déjà devant tout ce beau monde. Il l'encouragea brièvement, avant d'être lui-même encouragé par Plush, qui lui sifflota un petit air joyeux. Essayer de se mêler à tout le monde, faire un effort, hein... ? Il ouvrit la porte, et ses spectres ainsi que son Evoli se précipitèrent à l'extérieur. Il ouvrit alors un tiroir, avant d'en tirer un objet lisse et de petite taille. Chaque chose en son temps.

L'air était déjà frais pour un mois d'Octobre, et son départ du dortoir s'était clairement fait en retard. La plupart des élèves devaient déjà s'être massés à l'intérieur, profitant des festivités. Il ignorait si leurs professeurs avaient encore prévu quelque chose, comme l'année passée, mais il ne se sentait pas le cœur d'y participer. Il se sentait seul, au fond de lui, chose qui n'était pas arrivée depuis longtemps. Après tout, il avait toujours été du genre à se débrouiller par lui-même, sans faire réellement attention aux autres. Mais c'était deux ans auparavant, et il avait beaucoup changé, en deux ans. Son Motisma fit un rire sardonique, avant de zapper à toute allure vers le réfectoire. Zapper, oui. Sa traînée électrique était pour le moins étrange, et Noctis n'avait trouvé que ce terme pour décrire le petit. Enthousiasmé par l'entrain de son ami, Chrome fut le deuxième à filer, moins vite car il était petit et ne volait pas, lui. Mais cela fut suffisant à faire paniquer son Grodrive, qui fit une mimique comique d'horreur, se précipitant à sa suite en flottant, les bras levés comme dans les films. Dream ne cesserait jamais de l'impressionner. Un léger rire s'échappa des lèvres du garçon, qui retint sa Feuforêve avant qu'elle ne s'envole à son tour vers la fête.

« J'ai quelque chose pour toi. C'est la nuit des spectres, après tout. »

Il sortit l'objet pris un peu plus tôt de sa poche, créant la confusion chez la spectre. Longtemps, elle lui en avait voulu de ne pas lui donner cette pierre. Au départ elle avait bien compris que c'était pour ses recherches, qu'il ne pouvait l'utiliser tout de suite. En revanche, une fois qu'il avait eu fini de l'étudier, elle n'avait pas compris pourquoi il ne le lui avait pas donné. Et puis, elle avait passé ses nerfs un peu sur tout le monde, et finalement, elle avait compris. Parce qu'il estimait qu'elle n'était pas prête. D'abord, elle avait été en colère. Qui était-il pour juger à sa place ? Les choses étaient devenues de pire en pire, et en y repensant, elle était désolée pour ses compagnons. Et puis il y avait eu cette sortie, un beau matin, dans des ruines. Rien qu'eux deux. Parce qu'il voulait essayer de la calmer, la comprendre. Parce qu'ils avaient sans doute eu besoin de ça, pour rétablir leur lien. Parce qu'elle ne lui avait pas fait confiance, et ce depuis sa capture. Mais qu'elle savait qu'elle pouvait compter sur lui. Alors voir cet objet, ce soir là, cela lui fit l'effet d'une bombe. Elle allait pouvoir grandir, elle aussi ? Comme Plush, comme Aliéna ? Comme Dream ? Ses petites perles se mirent à rougeoyer vivement, montrant sa surprise. Puis, réalisant ce qu'il lui offrait, elle vint d'abord lui faire un câlin. Pour le remercier de sa confiance, pour le remercier de croire en elle. Un instant, elle hésita à rejeter la pierre. Elle s'aimait ainsi. Elle avait appris à s'aimer ainsi, et à ne plus être obsédée par l'envie de gagner de la puissance. Si elle redevenait comme cela ? Mais la crainte fut balayée par le sourire de son dresseur. C'était une des choses qui le faisait sourire. De la voir heureuse. De les voir tous, heureux. Alors elle toucha l'objet, et une vive lumière s'empara de l'obscurité. Sa silhouette grandissait à vue d’œil, et bientôt il songea qu'elle était parfaite pour Halloween. Une sorte de grand chapeau de sorcière avait pris place sur le dessus de sa tête, et elle semblait avoir les franges d'une robe. Son collier de perle s'était incrusté, ne laissant que trois grandes pierres rouges, brillantes dans la nuit. Elle tournoya sur elle même, puis autour de son dresseur, comme pour montrer à quel point elle était fière. Il sourit, et l'invita à entrer à cette fameuse soirée.

C'était tellement boooon ! Ah ! Il n'avait pas encore goûté cette assiette là ! Le petit Evoli bondissait d'un plat à l'autre, d'une table à l'autre, n'en pouvant plus de toutes ces sucreries. Les effets secondaires de tout ce qu'il avait avaler commencèrent à se faire sentir, et il se sentit un peu incapable de mettre une patte devant l'autre. Son ventre était tellement louuuuurd... C'est à peu près à ce moment là que Dream le retrouva, tout paniqué, l'attrapant avec ses rubans qui lui servaient de bras. Il le soupesa, considérant son poids anormal et tenta de déceler une quelconque trace de fièvre. Mais Chrome avait ce sourire bête sur le visage, visiblement ravi d'être venu. Le ballon songea qu'il lui fallait retrouver son dresseur au plus vite, et se retourna vivement. Il lâcha l'Evoli qui tomba au sol, surpris. Devant lui se tenait Lorelei. Son amour de toujours. Celle pour qui il avait tout fait. Le petit ballon se sentit rougir devant la ravissante Magirêve qu'elle était devenue. Ouah... Ouah ! Incroyable ! Incroy... Il l'avait lâché !! La panique reprit le dessus et il se mit à rechercher son paquet avec horreur. Il avait avancé légèrement, visiblement pas déconcerté pour un sous de sa chute. Il le rattrapa vivement, indiquant à l'autre spectre qu'ils avaient un problème, et que...

Et que là, une horde de pokémons faisait son apparition, tous aussi affamés les uns que les autres. Ouuuups... Alors, Dream pouvait sans doute en gérer un, mais toute une horde ! C'est l'instant qui fut choisit par Whisper pour sortir de sa cachette – c'est à dire le four de la cuisine – et bondir au travers de la salle pour se fixer dans les plafonniers. Un vague d'électricité apparue quelques instants, avant de disparaître. Heureusement pour eux, Chester n'était pas dans le coin. Et sans la fouine, tout irait bien... Noctis avait retrouvé deux de ses spectres, et s'était emparé de son Evoli. Ça, ça ressemblait à une indigestion. Il valait mieux rentrer et tenter de faire abstraction de la pseudo animation des professeurs. … Un instant. Est-ce qu'il venait de voir une fouine rentrer dans les cuisines ? Ça ne pouvait pas être la sienne. La sienne était restée sagement dans sa chambre, et... … Pris d'un doute, le dresseur se précipita tout de même vers les cuisines, et c'est là qu'il le vit, chahutant dans les friandises. Tant et si bien qu'une partie des pokémons de la horde se tournèrent vers lui. Il avait tout un tas de bonbons dans les bras, et... Et il se mit à courir, retournant dans la salle, renversant des gens et des friandises au passage.

Oh, si. C'était sa saleté de fouine. Il venait de lancer Par Ici quand certains dresseurs s'étaient mis à réagir à l'attaque. Il venait de recevoir cinq ou six attaques qui n'étaient pas pour lui dans la tronche. Ah non, il avait sauté à la dernière seconde et... … il avait provoqué une ouverture béante, permettant à encore plus de pokémons zombie d'entrer. Ni une ni deux, il fourra son Evoli dans les pattes de son ballon, et indiqua à ses spectres de récupérer son Motisma.

« CHEEEEEEEEEESSTEEEEEER !! »

La fouine se figea sur place. Aie. Il était reconnu. Il tourna lentement la tête, tentant d'arborer un regard angélique. Mais c'était déjà trop tard. Le dresseur l'attrapa par la peau du cou, visiblement peu heureux de l'avoir trouvé là. Maiiiiis... Lui aussi, il voulait des bonbons ! Ah ! Les bonbons ! Il en attrapa un et le tendit vers son dresseur. Ça allait peut être marcher, ça ? Mais Noctis bondit sur le côté pour éviter certains pokémons qui le voulait, et balança la friandise dans le tas. Oh. Il n'aimait pas les bonbons. Certaines personnes présentes lui jetèrent un regard noir, mais il n'y fit pas attention. C'était le moment de prendre la poudre d'escampette. Des professeurs semblaient réunir des élèves pour faire des groupes, maiis... Il ne se sentait pas très chaud pour participer, là. Avec un Evoli qui faisait une indigestion et une fouine pareille, il songea qu'il valait mieux s'éclipser rapidement. Il s'arrangea pour passer dans la masse d'élèves, et atteindre la sortie pendant qu'ils étaient occupés à se disperser. Le brun se hâta vers son dortoir, et se boucla à double tour dans sa chambre. Une douche. Il fallait qu'il lave les deux catastrophes de la soirée, elle sentait le bonbon à des kilomètres, et il ne voulait pas attirer d'autres pokémons. Sa chambrée, le voyant revenir avec les cheveux en bataille et sa belle tenue toute dérangée et abîmée préféra ne pas poser de question. Cela dit, il remarqua tout de même sa Mentali qui se décomposa en voyant Chester dans sa main. Ooouuups... Elle tenta de faire comme si de rien n'était, trouvant ce qui se passait par la fenêtre incroyablement intéressant, d'un seul coup. Mais son dresseur souriait à pleine dents, visiblement soulagé. Certaines choses ne changeaient jamais.

HRP -
Evolution de Feuforêve en Magirêve
Noctis arrive à la fête un peu en retard, son Evoli ravage les plats de bonbons et son Motisma fait disjoncter tout ce qui est à sa portée.
Il récupère ses pokémons tant bien que mal, mais Chester arrive et donne un petit coup de main aux pokémons zombies pour les aider à rentrer.
Considérant qu'il vaut mieux prendre la fuite, Noctis s'éclipse comme si de rien n'était !
S'il y a un souci quelque part, hésitez pas à me le dire !


_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Loan McNellis
Loan McNellis
Région d'origine : Kalos
Âge : 16 ans
Niveau : 27
Jetons : 942
Points d'Expériences : 589
Pokeathlète Agent
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Sam 14 Nov - 12:50
Soirée d'halloween, enfin te voilà.

Je pourrais ainsi dévoiler mon œuvre, devant tous héhéhé. Je ne pouvais qu'être fier de mon déguisement. J'avais choisi d'incarner Reshiram, un pokémon qui m'intriguait depuis un moment existant dans les légendes de la région d'Unys et je n'avais absolument rien négligé. Perruque blanche façonné de telles sorte qu'à son sommet on puisse voir des sortes d'oreille apparaitre, des anneaux pendant à mes oreilles avec à leur base une étoile, des lentilles recouvrant la totalité de mon œil, fond noirs yeux bleu et ma tenue. Ma pièce maitresse, ma réussite elle était d'un blanc immaculé, tout comme ma perruque et me faisait paraitre comme un chevalier.

Chevalier Reshiram…ça sonnait bien en plus. Enfin, je m'égarais un peu. Je profitais du temps qu'il me restait pour me mirer, aider Grimm et justice à mettre leur déguisement et me mirer encore avec mes pokémon fièrement déguisé. Oui miroir tu es mon meilleur amant… Ayant eu cette pensée, mes pokémons me regardaient étrangement.

« C'est une blague vous savez… »

*Venant de toi, on ne sait jamais*

« Justice…c'est une blague, je n'étais pas sérieux. »

*Oui, oui. Je vais faire semblant de te croire, pour pas que tu te sentes mal.*rajouta mon Kirlia ajustant au mieux son déguisement trop grand pour lui. Le rire de ma Girafarig s'entendait dans toute ma chambre, surprise par la réponse du pokémon, mais elle trouvait cela marrant.

* Dis Loan mon vêtement de faucheur il n'est pas un peu trop grand ?* Je souriais à mon pokémon lui disant que non il avait la bonne taille. J'avais décidé que le faire évoluer et cela secrètement. Il savait qu'il avait un paquet dans sa poche intérieure qu'il ne devait pas toucher sans que je ne lui dise. Une surprise qu'il méritait bien, normalement à 00h il pourra ouvrir sa surprise.

Je finissais de me préparer, rangeant dans mon sac mes pokémons, le soutien de ma cousine et mon œuf. * Tu ne vas quand même pas te promener avec ça*

« Ben si, je dois le lui rendre. D'ailleurs je devais lui rendre ça hier. » Ça pouvait surement attendre demain, mais je détestais rendre mes travaux en retard. En plus, elle voulait juste que je l'ajuste, il est ajusté je vais le lui rendre…c'est normal.

« …Puis il est emballer, personne ne saura que j'ai un sous-vêtement de ma cousine dans mon sac.» disais-je en enfonçant le paquet au fond de mon sac jusqu'à entendre un léger bruit de craquelure. Par réflexe, mon regard c'était posé sur mon œuf. Plusieurs fissures étaient apparues, il allait éclore ! Quelle bonne nouvelle, dans une soirée aussi sombre.

La coquille se cassa à plusieurs endroits, laissant apparaitre un petit museau tout adorable. J'entendis Justice soupirer un "encore une femelle'' accompagné d'un commentaire, assez marrant de ma Girafarig, "Loan et ses drôles de dame''…ça sonnait tout aussi bien que Chevalier Réshiram.

Je caressais la petite frimousse qui était à peine sortis de l'œuf. La Laporeille me regarda penchant la tête sur le côté. « Bienvenue parmi nous Comtesse. » Le Lapin marron sauta dans mes bras toute joyeuse, elle devait être ravi pour le choix de son nom j'imagine. * J'imagine que notre nouvelle venue va à la fête avec nous.* demanda Grimm. Et elle avait bien raison, je n'allais pas la laisser enfermé dans une pokéball pour son premier jour sur notre terre… Je ne suis pas si cruel. Je la déguisai elle aussi avant de partir.

~~~~~~

*Loa…ton sac…..dépasse…Tu m'écoutes ?* entendis-je à demi dans mon esprit, ce ne devait pas être trop grave.

Ma Laporeille habillée je pouvais enfin me diriger vers la salle de fête. L'éclosion de ma petite comtesse m'avait un peu pris au dépourvu et étais un peu la raison de mon léger retard, mais ce n'était pas très grave. La fête avait à peine débuté et bon nombre de mes camarades s'était groupé par affinité, certaine nouvelle tête apparaissait par ci et par là.

*Euh Loan…* disait mon Kirlia que je n'écoutais pas trop absorber par mes pensées. Je devais surement en faire de même. Voyons, Orren semblait être à Ruby, n'allons pas plomber cette douce ambiance romantique *bestiale* entre nos deux camarades. Aileen ? Elle semblait être occupé à jouer son stupide jeux avec Heath, laissons là à ses gamineries, je n'avais pas envie de rentrer dans son jeux et je n'avais que ça à faire…il me restait qui encore…. Les membres de l'arborescence…non il me connaissait sous fauve, si je m'approche d'eux il risquerait de me reconnaitre…quoique je suis méconnaissable. Mais, par précaution ne jouons pas avec le feu, d'ailleurs il fallait que je trouve une excuse pour son absence dans la soirée….on y réfléchira plus tard.

*Loan !!*

Bon il ne me restait plus beaucoup de solutions. Faire de nouvelle rencontre, de nouveau ami ou ennemie qui sait. Arceus avait beaucoup d'humour parfois…*LOAAAAN*

« Quoi !! »

*Un eoko chromatique inconnue vient de s'enfuir avec le sous-vêtement de djelly qui dépassait de ton sac…*

« Hein !! Mais pourquoi tu ne me l'as pas dit plus tôt !! Ce n'est pas grave il est parti ou. » demandais-je un peu paniqué à mon pokémon, qui me pointa de la patte le chemin. Et voilà, je ne pouvais avoir une soirée normal, entre la soit disant copine qui drague un autre en public et ça je ne pouvais pas faire pire. J'avais repéré le pokémon et le suivait à travers la foule.

Mon malheur était bientôt fini ? Non du tout. Un pokémon sauvage s'était introduit de la façon la plus bruyante qui pouvait exister et s'était jeté comme un morfale sur le buffet de sucrerie. L'intrus fut rapidement contrôlé…* Achevé…*

*Mis KO….*

*Vous Chipotez là…*


Malheureusement l'individu n'était pas venus seul, d'autre pokémon avait suivi et encerclais le bâtiment. Ô joie, on était enfermé ici, ça ne pouvait vraiment pas être pire….En fait si, et ça m'apprendra à tenter le diable.


Il se trouvait, et ce pour mon plus grand malheur, que le propriétaire du Eoko était une fille…Diantre Arceus ton humour avait quand même ses limites, non ? Comment pourrais-je argumenté pour récupérer le bien de ma cousine…Enfin on n'était pas à ça près du ridicule, avançons fièrement, la tête haute. La honte survient seulement à ceux qui restent au sol pour se morfondre de leur petitesse.

« Excusez-moi, il se trouve que votre Eoko chromatique est en possession d'un objet qui, aussi étrange que cela peut-être, m'appartient. Puis-je le récupérer ? »
Demandai-je à la jeune fille essayant de ne pas rire de la situation. Alors que j'avais enfin retrouvé le bien perdu le général Jackie était passé à côté de nous.

« Vous deux-là ! Suivez-moi ! » Je soupirais face à l'ordre reçut, mais je n'avais pas le choix j'étais ce que j'étais et les ordres étaient des ordres. Au moins j'aurais de quoi me défouler…Je commence à comprendre pourquoi Orren aimait tant le combat. Je me retournais vers la jeune fille, que je ne connaissais pas…aussi je ne connaissais pas grand monde ici. Une nouvelle ? Une ancienne ? Je ne savais pas, mais perdre du temps en réfléchissant n'allait pas répondre à mes questions.

« Navré je ne me suis pas présenté. Loan McNellis du dortoir Voltali, voici Grimm, Justice et la petite Laporeille dans mes bras est Comtesse. Enchanté. Par contre, vu que Jackie nous a attrapés, je suis pour désolé ça. Cela ne te dérangerait pas de faire équipe avec moi ? »



Hrp : éclosion de Laporeille

résumé:
 

_________________

Loan McNellis
« Il n'est pas bon d'être malheureux, mais il est bon de l'avoir été.» Chevalier de Méré

Event #1 : Halloween 2015. - Page 3 1469463719-brodiva
Noah A. Knox
Noah A. Knox
Région d'origine : Hoenn.
Âge : 15 ans.
Niveau : 0
Jetons : 1404
Points d'Expériences : 223
Nouveau Membre
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Mer 18 Nov - 13:51
EVENT HALLOWEEN    11/2015
spooky scary skeletons

Tabatha n'est pas du genre à faire la grasse matinée. Elle trouve ça particulièrement contre-productif, pour tout dire. Elle est même plutôt habituellement debout aux aurores, parce que selon elle, c'est le moment parfait pour voir les auras des gens, dans cette sorte de portail entre la nuit et le jour, dans cette lumière aux teintes orangées qui baigne le ciel et enlace tous et toutes de ses pâles bras. Tout ça ça vient encore de ses délires paranormaux, mais bon, que voulez-vous qu'on y fasse. Toujours est-il que, sur les coups de six heures du matin, Tabatha démarre ses matinées sur les chapeaux de roues, prête à faire les quatre cent coups dès que le soleil se lève, et elle est toujours autant en forme, de nuit ou de jour. Classique de la demoiselle. Derrière ses airs ensommeillés, elle déborde d'énergie, mine de rien.

Sauf cette fois-ci.

Car lorsqu'elle ouvre les yeux, elle ne voit personne dans sa chambre. Les paupières lourdes, elle porte machinalement sa main à ses yeux pour les frotter. Elle s'arrête un instant, réalisant que quelque chose ne va pas. De dessous ses couvertures, elle balaye du regard la chambre qui, étrangement, est vide. Personne. Absolument personne. Pourtant, sa colocataire devrait être là, non? Elle devrait même être en train de dormir. Puisqu'il est si tôt...et les rideaux sont mêmes tirés. La jeune fille gonfle les joues, profondément troublée par l'absence d'une quelconque présence dans son nid douillet. Et évidemment, son cerveau, encore assommé par le sommeil, n'est clairement pas en état de fonctionner. Frustrée, elle jette un coup d'oeil autour d'elle... Et là, elle comprend. Tout a du sens. Ses prunelles rosées s'arrêtent net sur le réveil qui repose sur la table de nuit placée à côté d'elle.

Il est beaucoup trop tard.

Cela explique donc pourquoi la chambre est vide, ou pourquoi les rideaux sont tirés. Sa colocataire a du partir bien plus tôt qu'elle, et, pour la laisser dormir, n'a pas du ouvrir les rideaux. C'était gentil de sa part, mais au fond d'elle, Tabatha ne peut s'empêcher de se sentir un peu mal. Ce qu'elle n'arrive pas à comprendre, c'est pourquoi est-ce qu'elle s'est réveillée aussi tard. Les rouages dans sa tête soudainement s'activent, tournant à toute vitesse, pour finalement, arriver à un déclic. La soirée d'Halloween. Les évènements de la veille apparaissent clairement dans son esprit, comme libérés de cette brume qui avait élu domicile dans sa boîte cranienne. Elle se remémore peu à peu ce qu'il s'est passé. Elle avait vu les affiches, entendu les rumeurs qui traversaient l'académie à propos de cette fameuse soirée, qu'on décrivait comme un évènement à ne pas manquer, une occasion de s'amuser et de rencontrer de nouveaux gens. Alors elle s'était dit, pourquoi pas? S'amuser est toujours une bonne chose. Et puis, peut-être qu'elle tomberait sur quelqu'un qui partage ses centres d'intérêts? Ca serait amusant. Et ça faisait battre son coeur un peu plus vite.

Alors, en entendant parler de l'évènement, et surtout du fait qu'il s'agissait d'une soirée costumée, elle avait immédiatement sorti son matériel de couture, fermement décidée à réaliser le plus beau costume possible. Décidée à en mettre plein la vue aux autres. Habituellement, elle était une personne plutôt modeste, mais lorsqu'il s'agissait de couture, son ego semblait gonfler de manière anormale. Après tout, c'était son but pour l'avenir, ce qu'elle voulait faire plus tard. Et ça lui tenait tellement à coeur. Elle avait choisi des tissus sombres, qu'elle avait pris le soin de dégrader à la teinture pour que cela soit du plus bel effet. Elle était sûre que ça allait plaire. Elle avait démarré ses travaux peu après l'annonce de la soirée, et, regrettablement, elle s'était lancée dans quelque chose d'un peu trop compliqué pour une si petite durée. Elle avait travaillé dessus jusqu'à la veille, poursuivant la couture jusque tard dans la nuit, débordant même sur le matin. Oui, maintenant ça devenait clair - elle avait probablement fini sur les coups de trois heures du matin, et s'était endormie comme une masse, brutalement, sans même prendre le soin de se déshabiller.

Et évidemment, le décalage l'avait poussée à se réveiller très tard le lendemain. Comme prise d'une bouffée d'adrénaline, elle sauta en dehors de son lit, et fonça à la douche. Une fois sortie, elle prépara sa teinture pour cheveux - un détail à propos du quel elle était particulièrement excitée - et se l'appliqua. Et quelque temps plus tard, le résultat était du plus bel effet. Elle sourit. Ca allait être fantastique. Elle se plaça devant son miroir, et commença à enfiler les différentes parties de son costume: la robe, le collier, les bas, les chaussures, les lentilles, tout. Tout l'attirail pour faire la plus parfaite des Feuforêves. Elle jeta un coup d'oeil rapide au réveil, qui affichait une heure encore plus tardive que plus tôt. Elle n'avait pas prévu que cela prendrait autant de temps. La prochaine fois, elle ferait plus attention.

Elle détala dans le couloir, sans même faire sortir Floaty de sa Pokéball, et quelques minutes plus tard, elle arriva enfin à la salle dans laquelle se déroulait la soirée, le réfectoire. La main sur la porte, elle prit une grande inspiration, et poussa la salutation la moins motivée du monde. Histoire de rester dans le thème fantôme, vous voyez.

« Bonjour... »

Elle allait faire une remarque de plus, avant de se rendre compte de l'état dans laquelle la pièce était. Hoo boy. Il semblait que la soirée avait déjà battu son plein, et la salle était dans un désordre incroyable. Dans la foule, elle repéra quelques visages familiers - notamment l'expression terrifiée de la jeune Lovell, une des rares personnes qu'elle connaissait. Elle s'avança au milieu des badauds, quelque peu déçue. C'était beaucoup moins intéressant que ce à quoi elle s'attendait. Qui était donc responsable de la décoration, pour s'être loupé - à son avis - à ce point là? Pourquoi est-ce que tout le monde semblait si perturbé? Et pourquoi y avait-il autant de Pokémon sur le buffet? Bah, qu'à cela ne tienne. Elle était de toute façon beaucoup trop fatiguée pour réfléchir. Elle s'approcha de la table, attrapa quelques bonbons, et s'assit près du buffet.

Dormir lui semblait être une bonne idée, au final.


HRP:
 

_________________

before you call it convenient, please
heal my wounded heart
Elisabeth Snow
Elisabeth Snow
Région d'origine : Kalos
Âge : 28 ans
Niveau : 0
Jetons : 5000000
Points d'Expériences : 368
Directeur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   Dim 20 Déc - 13:54
Event Halloween: This is...the End
Une brèche dans le ciel, un grand flash....Et puis le silence. Comme s'ils avaient été frappés par la foudre, les Pokémons zombies s’effondrent alors sur le sol, complétement inconscients. Avec la disparition du Smogogo (Devenu une divinité par l'incompétence de certains chimistes malheureux), le brouillard qui couvraient les différentes sections de l'établissement  commence à se disperser et c'est une  Pokemon Community survivante, qu'illuminent les premiers rayons du soleil. Désormais privée de la source de sa faim insatiable, la horde vorace se réveillera quelques heures plus tard, sans le moindre souvenir des événements de la soirée.

Inutile donc de vous acharner sur les corps inanimés, prenez plutôt la direction du réfectoire où les vaillants défenseurs se rassemblent afin de confirmer la réussite de leurs missions respectives : Le Smogogo est éliminé, Melty est saine et sauve, et l'équipe de défense a mené sa mission de main de maître , en retenant la horde d'assaillants sous le réfectoire. Une fois les derniers élèves remontés à la surface, Jackie, accompagnée d'un Gaston Fooly fort peu motivé, descend à son tour afin de parer à tout réveil impromptu ou zombie égaré. Le reste de l'équipe enseignante se charge donc de récupérer les différents groupes d'assauts pour les mener jusqu'aux cuisines....Histoire de vérifier si vos compagnons de chambrée ont également survécu, ce genre de choses.

Pourtant, inutile de vous inquiéter : Malgré quelques élèves choqués, blessés, traumatisés, noyés sous des produits chimiques, ou affamés, aucune perte à déplorer. Une petite séance avec Ghost (Ou quinze) devrait suffire pour effacer les  séquelles potentielles de cette soirée pour le moins animée. Une fois tous le monde rassemblé, c'est donc une Elisabeth Snow (Certains assureront l'avoir vue jeter un Demolosse Zombie par une fenêtre à mains nues, dans les jours suivants) particulièrement fière de ses élèves qui monte sur l'estrade  du réfectoire et félicite l'ensemble des défenseurs présents pour leur contribution à la sauvegarde de l'académie. Sa gratitude prendra une forme plus tangible dans les jours qui suivront, mais en attendant, votre seule récompense sera une part de tarte à la citrouille, miraculeusement sauvée par Mama Odie.

En punition pour leur initiative insensée, les professeurs Roservete et Yade se retrouvent en charge de l'évacuation des Pokémons endormis, sous la supervision de Timothy et de son Brutapode :Profitez-en, ce n'est pas tous les jours que vous verrez Yade suer et peiner pour transporter un Moufflair, tout en se faisant houspiller par un Roseverte qui ''soutient'' ses efforts.


INFORMATION HRP
Pour cet évent particulièrement long et actif, nous avons décidé de récompenser tous les participants sans prérequis tels le nombre ou la longueur des posts. À partir du moment où vous avez participé à l'évent Halloween, vous pourrez pour affirmer comme fier détenteur de :

Récompense HRP :
- un Pitrouille taille Ultra avec son talent Dreamworld, à savoir Insomnia ! Pour l'obtenir, il vous suffit d'aller harceler Ruby par MP ou Skype, lui demander son code ami et obtenir votre bestiole. Cette récompense n'est néanmoins pas obligatoire et uniquement là pour qui le veut. (nb : un Pitrouille par personne et non par compte)

Récompenses RP :
- une écaillecoeur rose par personnage (oh que oui ! Ça fait longtemps que personne n'en avait vu, pas vrai ?)
- un Ruban Halloween pour tous les personnages ayant participé (nb : Tenu, cet objet augmente d'un point la compétence affiliée à votre parcours principal ; recherche pour scientifique, duel pour topdresseur, athlétisme pour pokéathlète et beauté pour coordinateur)
- la fierté d'avoir protégé votre académie chérie, évidemment ♥️

Récompense spéciale pour 8 heureux élus :

- des masques spéciaux. Ceux-ci seront attribués en exemplaire unique par vos sempiternels ennemis : les dés (HRP) et par votre cantinière adorée, Mama Odie (inRP). Sachez néanmoins que posséder plusieurs comptes n'augmentera pas vos chances puisqu'un seul de vos comptes sera utilisé pour le tirage. Néanmoins, dans le cadre d'un DC ou TC, il vous sera possible d'attribuer le masque obtenu au personnage de votre choix. Voici les sésames en question :

_ Masque Skelénox : Aaron.
Description : On raconte que ce très vieux masque en forme de crâne de Skelénox permettrait de distinguer des formes normalement invisibles.
Effet de combat : Un Pokémon portant ce masque aura 10% de chance d'effrayer son adversaire à chaque attaque de contact portée. (= roche royale) Qui a dit que Skelénox ne faisait pas peur ?

_ Masque Ectoplasma : Hazel.
Description : Ce masque à l'effigie d'Ectoplasma permettrait, selon les dires, de voir à travers les murs les plus fins.
Effet de combat : Un Pokémon portant ce masque aura 10% de chance de geler son adversaire à chaque attaque de contact portée. Ce n'est seulement parce qu'il est effrayant qu'on frissonne...

_ Masque Démolosse : Calliope.
Description : Selon les dires, ce masque particulièrement canin permettrait de distinguer quelques formes dans le noir.
Effet de combat : Un Pokémon portant ce masque aura 10% de chance d'empoisonner son adversaire à chaque attaque de contact portée. Des flammes si toxiques qu'un Arbok pourrait les craindre...

_ Masque Zoroark : Lucas.
Description : Objet d’apparat que l'on considère comme protecteur face aux tromperies sensorielles.
Effet de combat : Un Pokémon portant ce masque aura 10% de chance de rendre confus son adversaire à chaque attaque de contact portée. Tu me vois ? Eh bah tu me vois triple !

_ Masque Hypnomade : Hanae.
Description : En portant ce masque horrible, on serait apparemment capable de voir trois secondes dans son avenir. Croyez-vous aux "on-dit" ?
Effet de combat : Un Pokémon portant ce masque aura 10% de chance d'endormir son adversaire à chaque attaque de contact portée. Fais dodo, petit enfant... Et je viendrai te rendre visite très souvent... ♪

_ Masque Lugulabre : Noctis.
Description : Des rumeurs racontent que ce masque rare agit comme une lampe torche, ou plutôt comme un chandelier.
Effet de combat : Un Pokémon portant ce masque aura 10% de chance de brûler son adversaire à chaque attaque de contact portée. L'eau, ça mouille. Les masques, ça brûle.

_ Masque Pikachu : Merrizu.
Description : Au détriment d'une apparence cool et branchée, vous pourrez peut-être servir d'homme-chargeur grâce à ce masque, qui sait ?
Effet de combat : Un Pokémon portant ce masque aura 10% de chance de paralyser son adversaire à chaque attaque de contact portée. Bzzt bzzt. Perte du signal.

_ Masque Skitty : Cael.
Description : Les nombreux anciens détenteurs de ce masque l'ont tous qualifié de « trop kawaii-choupi » avant de disparaître dans de mystérieuse circonstances.
Effet de combat : Un Pokémon portant ce masque aura 10% de chance de rendre son adversaire amoureux à chaque attaque de contact portée. Charmed ! Au sens propre du terme.
PS : Cael, on t'aime.  YAAAAAAY


Dans cette effervescence, sachez que mister Alban Abernaty a mis la main sur l'une des culottes d'Ace. Bravo à lui ! ♥️
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015.   
Event #1 : Halloween 2015.
Page 3 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :