Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Elisabeth Snow
Région d'origine : Kalos
Âge : 28 ans
Niveau : 0
Jetons : 5000000
Points d'Expériences : 368
Directeur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Dim 1 Nov - 15:19
DEUXIEME PARTIE
Si les professeurs parviennent à tenir la horde en retrait, ils ne peuvent se permettre de quitter le bâtiment. Un groupe devra donc se charger du Smogogo à l'origine de ce brouillard vert et luisant, aux effets si dévastateurs. Malheureusement, Roseverte a dissimulé ce dernier dans le gymnase, assez loin du réfectoire. Et pour ne rien arranger, Mama Odie avait entreposé une véritable cargaison de bonbons afin d'éviter que certains élèves ne les volent avant la fête. Autant vous dire que vous allez avoir du pain sur la planche pour passer les lignes ennemies !
Coordinateur du groupe : Janice Jauplin


INFORMATION HRP
A la suite de chacun de ses posts, l'étudiant recevra un ingrédient qu'il aura trouvé, susceptible de faire partie de l'antidote. Chaque élève reçoit également une bombe de peinture remplie de la base de l'antidote, pour le cas où ils parviendraient à compléter ce dernier. Plus qu'à ajouter les trois derniers ingrédients pour compléter la potion. Quoi? Comment ça ''Quels ingrédients''? Mais comment voulez-vous que je le sache ?

Une fois qu'un étudiant aura reçu trois ingrédients, il peut demander un tirage afin de connaitre les effets de ce mélange. Ce dernier impactera directement son prochain RP, selon la mixture. Il est également possible de s'associer avec un autre élève pour partager les ingrédients.

N’hésitez pas à faire un cours résumé de votre RP à la fin de votre poste pour permettre une meilleure compréhension globale.
Heath S. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 28
Jetons : 332
Points d'Expériences : 598
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Dim 1 Nov - 21:28
À grands pas décidés, je me dirige vers la piste de danse, là où tous pourront me voir et m’entendre, rapidement rejoint par Medea qui a entre temps réussi à se débarrasser de son costume de Zero. Nous devons nous mettre en mouvement, il n’y a plus une seconde à perdre.

- Mes frères Noctali! Il est temps de montrer ce pour quoi nous nous entraînons chaque matin, depuis cette rentrée. Nous sommes la force de frappe de cet établissement et il est temps de le prouver! Que tous les volontaires m’accompagnent. Ce soir, nous allons terrasser du Weezing!

C’est le grand cri aigu de Garuda qui me répond alors que l’airmure vole vers moi, se posant contre ma silhouette non sans me faire chanceler un court instant. Une serre refermée sur mon épaule, l’autre à mon bras, juste au dessus de l’articulation du coude, il est fin prêt à me seconder, son regard perçant dardant la foule pour repérer les volontaires. Suivant son compagnon, Vicious vient se planter aux côtés de Medea, faisant grincer ses griffes tranchantes entre elles, les aiguisant avant le combat à venir. Mes yeux de miel guettent les réactions et j’attends qu’un petit groupe d’élèves m’ait rejoint. Des courageux qui voudront marcher à mes côtés, droit vers les lignes ennemies. Il ne tiendra qu’à nous d’aller neutraliser le Pokémon responsable de cette brume verdâtre et c’est une grande responsabilité, que je crois pourtant que nous pouvons mener à bien. Il faudra pourtant être prudent, qui sait ce qui nous attend. Une fois  satisfait de notre nombre, je reprends la parole, m’adressant à mes troupes de la soirée, fier et confiant, mon aura de détermination et, surtout, de plaisir, plus brillante que jamais. J’aimais déjà Halloween, mais cette année va battre des records, c’est moi qui vous le dit.

- Une fois cette porte passée, il n’y a plus de retour en arrière. Ce n’est pas une mission pour les lâches, vous vous engagez à venir en pleine connaissance de cause, ne l’oubliez pas! À tout moment, je ne veux pas voir plus d’un Pokémon hors de sa balle par individu. Dès que votre compagnon montrera des signes de contamination, si c’est le cas, rappelez-le dans sa balle et changez en. Ce sera le seul moyen de nous assurer de pouvoir atteindre le gymnase tout en conservant une certaine force de frappe. Si vous possédez un Pokémon résistant au poison, n’hésitez pas à vous en servir. Et maintenant, allons-y. Madame Jauplin, nous sommes à vous.

Laissant Medea et Vicious retourner dans leur sphère de capture respective, conformément à mes propres recommandations, je quitte le réfectoire en compagnie des autres élèves. Bien évidemment, un certain nombre de Noctali a répondu à mon appel et c’est avec une fierté non dissimulée que je progresse à leur tête, un sourire dangereux aux lèvres. Il est temps de voir si tous les efforts que nous avons fournis depuis la rentrée porteront leurs fruits. La réussite de cette opération ne dépend plus que de notre capacité à travailler en équipe et, surtout, à ne pas baisser les bras. Nous pouvons le faire. Nous allons le faire. Et ensuite nous reviendrons triomphants pour achever cette soirée en beauté, exactement comme il se doit.


HRP:
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. 2XQIEvent #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. Miniat_6_x_087Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. 2XQKEvent #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. 2XQLEvent #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. 2XQMEvent #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. Miniat_6_x_044
Let's face it, this is not the worst thing you've caught me doing.
Calliope Pryde
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Adulte Médecin Débutante
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Dim 1 Nov - 22:47


Halloween

feat all

Ses yeux étaient ambrés mais il ne s’agissait pas de la même teinte que Calliope avait déjà pu observer. C’était légèrement différent. Il lui semblait voir quelque chose, une sorte de couche apposée sur ses iris. Et la rouquine devinait au moment où il lui expliquait qu’il portait des lentilles spéciales, confectionnées pour cette fête d’Halloween. Un gros effort de sa part et puis, ce n’était pas fait par un prothésiste oculaire, expliquant pourquoi il avait du mal à les supporter. Peut-être que si elle se tournait vers le mécanicien, ils pourraient ensembles trouver une solution… Malheureusement, la rouquine n’était pas une spécialiste pour ce qui concernait l’œil humain. Certes médecin, elle avait aussi ses limites et ne possédait pas la science absolue lui permettant de trouver solution à tout. Oui, elle le désirait ; sauf que c’était impossible. Cependant, rien ne l’empêchait de se pencher dessus pour permettre d’affronter ce problème.

Ce qui rassurait Calliope dans un sens, s’était entendre dire le garçon. Cela était même étrange quelque part car elle ne s’y était pas vraiment attendue. Se sentait mieux ? Peut-être. Elle n’osait pas en parler, ni même évoquer le sujet. Ce n’était pas vraiment à elle de le faire et puis, c’est surtout qu’elle croyait que Leo était ici pour justement se vider l’esprit et ne plus y penser. Finalement, le blond déguisé en vampire s’excusait de son absence. Cette phrase faisait rebondir le cœur de la demoiselle qui s’abaissait en posant ses pieds à plat. Ses yeux étaient posés sur l’épaule du garçon, légèrement plus grand qu’elle. Elle ne pouvait se résoudre à le regarder, se sentant en difficulté. Il lui parlait d’Akwakwak, la rassurant d’un côté. Mais c’était en réalité l’autre qui l’inquiétait davantage. Qu’en était-il de cette situation tendue ? Il devait être blessé, le cœur brisé et l’esprit fragilisé. Sauf qu’il n’évoquait que la créature aquatique. Franchement Leo, crois-tu vraiment que c’est uniquement ce qui préoccupait la rouquine ?

Voilà que le blond lui attrapait les mains. Une sensation agréable, qui faisait chavirer l’organe battant dans la poitrine de Callie. Sauf que cela la touchait aussi d’une façon différente et à l’opposé du plaisir qu’elle pouvait ressentir. Le préfet des Phyllali était un adolescent très tactile et la demoiselle avait encore du mal avec le fait qu’il ait autant de facilité pour toucher de cette façon. Perdue, elle se laissait faire et était dans l’incapacité de réfléchir. Les propos de son interlocuteur la faisaient sortir de sa transe, son regard s’élevant enfin vers lui. Une danse… ? Oui, à condition que ses jambes acceptent de se mouvoir car la tâche risquait d’être difficile. Et puis, ce n’était pas non plus pour se faire pardonner. Aux yeux de Callie, c’était l’occasion de retrouver son ami mais aussi de lui rappeler la promesse qu’elle lui avait fait cet été.  Alors, elle hochait la tête positivement, se crispant encore quand il venait poser son doigt sur l’empreinte qu’il avait déposé tout à l’heure.  


_ L’une de tes proies… ? Parce que tu comptes étendre tes conquêtes ce soir ? Je croyais être une privilégiée.


Bim, c’était envoyé. Bravo Calliope, voilà de quoi mettre mal à l’aise ce fier lion. La mine boudeuse, la rouquine finissait par rire en tirant le garçon par les poignets vers la piste de danse tandis que d’autres personnes la quittaient pour se reposer. Une musique plus douce venait de se lancer, permettant alors de suivre avec facilité les mouvements du garçon qui contrôlait les pas de danse. Une main sur l’épaule du jeune homme, l’autre dans sa main, Callie avait une certaine retenu et gardait une distance selon elle raisonnable. Elle savait bien que les rumeurs étaient vite lancées et voulait à tout prix éviter ce genre de commérage à Leonidas qui devait bien en avoir assez en ce moment. Les minutes défilaient, sûrement trop rapide à présent. Et plus le temps passait, plus la jeune préfète se rendait compte d’une chose. Leo n’allait pas bien. Derrière ce masque, elle devinait qu’il était encore affaibli et elle en connaissait la raison. Le silence était troublant, voir dérangeant. Pourquoi ce genre d’atmosphère régnait ? Tiquant, la rouquine détournait le regard en se mordillant la lèvre inférieur tout en se questionnant. Elle analysait la situation de son ami. Il était là, oui mais cela ne voulait pas dire qu’il allait mieux. Justement pour se changer les idées, il recherchait aussi peut-être un soutien afin de revoir des visages familiers. Et ironie du sort, il était allé la retrouver elle.


_ Tu sais Leo… commençais Calliope, encore un peu hésitante. Ma promesse tient toujours.


De nouveau, son regard se posait sur celui du garçon, le soutenant du mieux qu’elle pouvait. Par la suite, sa main sur crispait du l’épaule du blond, comme pour être certaine de capter son attention. Ils continuaient de danser, doucement, avec légèreté. Elle se sentait comme sur un nuage, mais cette atmosphère tombait lourdement, la forçant à tomber de sa place.

_ J’ai entendu ce qu’il est arrivé. Forcément puisqu’ici, rien ne se cache… J’en ai un peu discuté avec Cael pour être sûre, car je… Je m’inquiétais. Pas uniquement pour Akwakwak. Pour toi. Et comme une idiote, je n’ai même pas pu venir te trouver, pour te soutenir alors qu’il m’avait dit qu’il te trouvait triste. Je suis restée dans mon coin et je n’ai pas pu assurer mon devoir en tant qu’amie. Cours silence. Assez pour entendre de drôles de bruits venant de l’extérieur. Certain semblent intrigués. Mais Calliope était tellement concentrée dans ses propos qu’elle ne faisait pas vraiment attention. C’est donc à moi de me faire pardonner. Te voir ici me fait plaisir et je voulais par dessous tout éviter ce sujet. Mais… Je vois bien que ça ne va pas Leo. Et j’aimerais, si possible, t’aider. A condition que tu acceptes cette aide. Si ce n’est pas le cas, j’accepterais ton choix. Juste… N’oublie pas ce que je t’ai dit dans…



Impossible de terminer sa phrase cette fois-ci. Des cris surgissaient de toute part, faisant sursauter Calliope qui lâchait son partenaire de danse pour se retourner brusquement. Derrière, il y avait un Medhyena qui venait de passer par l’une des fenêtres ouvertes pour se jeter sur le buffet. Son comportement inhabituel en faisait paniquer plus d’un, d’autant plus qu’il ne semblait pas être le seul. Reculant d’un pas, la jeune fille s’emmêlait les pieds et percutait le torse de Leo qui avait eu la justesse de la rattraper avant qu’elle ne tombe au sol. La panique était générale et la rouquine se redressait, faisant pression contre son partenaire pour prendre la fuite, ou du moins se mettre à l’abri.


_ Qu’est-ce qu’ils ont ?!


Question basique que tous les élèves de l’académie ainsi que les professeurs devaient se poser. Très vite, des groupes se formaient et des explications étaient données car la directrice avait demandé la présence de ses préfets. Callie et Leo, toujours l’un à côté de l’autre, apprenaient que Roseverte était responsable de la situation et qu’il fallait absolument trouver une solution. Devant l’urgence de la situation qui dégénérait, trois groupes étaient formés. Au début, la demoiselle ne savait pas quelle direction prendre. Tout ce qu’elle voulait, c’était simplement se mettre à l’abri. Mais c’est sa référente qui se tournait vers elle, dans l’espoir d’être accompagnée par sa préfète pour aller trouver le fameux Smogogo.


_ Mais… Euh…


Trop tard, elle l’entrainait vers la sortie en ayant pris le soin d’engueuler Leo pour la bourde qu’avait fait son référent et qu’il devait faire quelque chose pour réparer cette dernière. Calliope lançait alors un regard désespéré à Leo pour que ce dernier comprenne qu’elle requérait absolument sa présence. De toute façon vu comment sa référente était, elle ne lui avait pas tellement laissé le choix. Dans la foule, la demoiselle reconnaissait une voix. Heath était sur le pied de guerre et allait lui aussi suivre ce groupe en ayant réclamé la présence de ses « disciples ». Mince, peut-être que Callie aurait dû faire pareil… Elle lançait alors un timide signe de main au garçon qu’elle avait rencontré à la piscine, sachant que les rumeurs apportées par la gazette avaient fait réagir certaines personnes.


_ Salut Heath… ! Ca faisait longtemps.


Simple sourire de courtoisie, elle le quittait ensuite pour se tourner vers Leo qui ne se trouvait pas très loin d’elle. Le visage sérieux, le maquillage encore en place, elle effrayait d’un coup, comme si elle voulait interdire au blond de croire ce que ce journal racontait. Bon il faillait aussi dire qu’elle l’avait cherché en mettant au défi le préfet des Noctali. D’ailleurs, ce dernier avait eu une bonne idée en parlant des Pokemon poison. Et ça tombait bien car Nagini accompagnait docilement sa dresseuse. Parvenir au gymnase serait une tâche difficile, elle en avait conscience. Et alors qu’ils effectuaient leur premiers pas dans cette direction, elle se rapprochait de Leo, voulan par-dessus tout terminer sa phrase.

_ N’oublie pas ce que je t’ai dit dans la base de la team Rouage… soufflait-elle, comme si rien n’était tout en fixant ses pieds.



Informations :
 

fiche © Miss Yellow



_________________
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Mar 3 Nov - 18:07
Tout se passait mal pour Niki, elle était là au milieu de la piste de danse en train de danser avec un inconnu. Elle avait vaguement essayé de se débattre, mais sans succès, elle était forcée de suivre les pas de danse de l’étudiant en face d’elle. Si seulement un miracle pouvait être se réaliser. Ça serait salvateur pour la mécanicienne.

Des fois il suffit de demander…

Bon ce n’est pas tout à fait ce qu’on peut appeler un miracle, mais c’est tout comme. Pendant un instant Niki s’était crue dans un film de série B, des Pokémons rentraient par dizaine pour s’engloutir de sucre. C’était déjà une belle pagaille dans la salle, mais rajouter encore une dose d’anarchie et on se serait cru sur un champ de bataille. Les plus expérimentés guidés les autres partout dans la salle et une cohue générale se faisaient ressentir. Niki voulut reprendre ses pokémons, mais ils étaient perdus dans la salle. Seule Grande-Sœur avait réussi à rejoindre la jeune femme et se tenait sur sa tête pour y voir plus clair. Mais aucun signe de Mr. Biscuit ni de Pandamours. C’était le chaos.

Un élève faisait un discours au milieu de la piste de danse, pendant que d’autre courait en direction de la cave ou de dehors. Niki ne comprenait rien et aurait bien voulu s’en aller. C’était plus son problème, elle avait réparé la lampe et à l’heure qu’il était, elle serait déjà chez elle dans son bain tranquille. Foutue soirée. Mais bon ça ne pourrait pas être pire non? Vraiment? Allez…

Les gens courraient dans tous les sens et une main semblait l’avoir agrippée, l’entrainant dehors avec les autres élèves, la Mystibule encore sur la tête. Dehors c’était sombre et un étrange brouillard prenait place. Des élèves s’étaient rassemblait et donnaient des consignes de sécurités. Rien de particulier, risque de transformation en zombie mangeur de crâne en sucre, trouver d’où venait la fumée et mettre son pokémon dans sa pokéball en cas de danger. Grande-Sœurs et Niki se jeta un regard inquiet, elle n’avait pas, voir jamais eu, la pokéball de Grande-Sœur. Niki essaya vaguement de prendre la parole en levant un peu la main, mais presque rien ne sortit de sa bouffe, espérons qu’un autre élève l’entendit et reporte l’information.

-J… je j’ai p… pas de pok… pokéball…

Vivement que cette journée se termine et qu’elle puisse rentrer chez elle et se changer. Elle était encore en bleu de travail et devait surement sentir un peu la transpiration. Mais je crois qu’à ce stade personne ne va s’en rendre compte. Maintenant qu’elle était dehors, il fallait trouver un moyen de retrouver ses deux autres pokémons. Elle regarda à droite et à gauche, mais pouvait ne rien voir, ou presque. Des petits yeux luisants ressortaient de tous les côtés et bougeaient doucement. On entendait même des bruits d’animal sauvage en train de piller un cadavre. Rien de rassurant quoi. Niki décida de rester assez proche des élèves, s’ils étaient tous de la trempe de Ginji elle devrait être en sécurité.

En tout cas c’est ce qu’elle espère…

HRP:
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. Niki210
Merrizu Hiyouka
Région d'origine : kanto
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 440
Points d'Expériences : 308
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Mar 3 Nov - 22:18
La course au lapin rose, c’est-à-dire moi ! Bâter son plein, il y avait plusieurs participants, j’avais trainé un homme aux cheveux verts avec moi, je l’étouffer et il ressembler fortement à Seth, j’avais frappé un homme ou une femme avec ma  batte, j’avais foncé dans un petit loup on était tous tomber comme pour former une pyramide humaine. Et tout ça en une soirée, et après vous vous plaignez d’avoir une vie de merde hein ?! Bref tout ça n’était que le commencement d’une longue et éprouvante soirée. *soupire* Bon bah c’est parti !

J’étais là par terre sur et en dessous de plusieurs personnes, j’avais mal ça m’étouffer argh help !
« Hé oh le lapin passera pas pour vous vous avez déjà mangé assez de chocolat damn ! …argh ! »
Hé mais qu’est-ce que ?! Je… c’est quoi cette sensation la ?! Je me sens tellement légère d’un coup, c’est…étrange. Comme si mes pieds et mon corps ne toucher plus le sol, comme si j’étais en train de …voler ?! Hé mais wait c’est le cas ! Qu’est-ce que ?! Encore lui ! Encore ce foutu Mr Mime ! Mais je lui ai fait quoi hein ?!

« Hé toi, espèce de rappeur de pacotille, je te…je te prout nah ! Je t’ai rien fais alors laisse-moi ! »
Hé bien oui, il me laissa, il me laisse pour me laisser m’exploser le dos dans le buffet ! RAAAH BORDEL JE VAIS LE TUER LUI ET TOUTE SA FAMILLE ! Hé mais, je sens le brûler, les frites et le poisson en même temps ?! Quoi mon costume prend feu à cause des bougies ?!

-JE TE MAUDIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIT !

Sérieusement c’est quoi cette soirée de merde ? Où mes ma batte que je le fracasse ! Je gueuler de toute mes forces intérieurement quand une main bienveillante arriva devant mon visage, c’était Alex qui voulait m’aider à me relever, je l’ai vu qu’une fois et encore assez brièvement mais elle s’est souvenue de moi et en plus elle me veut du bien, je…c’est tellement gentil ! *sniff* Elle me demanda si j’aller bien et me fis un sourire, sans hésiter je pris sa main et lui fis un énorme câlin, en même temps c’était ma première dose de bonheur de la soirée alors bon !

-Je…*Sniff* *la reprend dans mes bras* Merci Alex, tu es tellement adorable ! Heureusement que tu es là vraiment ! *la regarde les yeux brillants*

Pendant que j’étais dans ma période mélo dramatique j’aperçu une étudiante que je n’avais encore jamais vu avant elle était seule aux milieux de la piste déguiser en plombier, bah ce n’est pas pire que moi en lapin tu me diras … bon j’ai eu mon bonheur alors elle aussi doit en avoir !

-Je reviens !

A peine ai-je dis ces mots que j’étais déjà devant la jeune étudiante encore inconnue. Je lui pris la main et lui dit d’un ton calme et grâce à une poussée de confiance en moi.

-Bonsoir, si tu es sur la piste c’est pour danser je me trompe ? Alors dansons si tu le veux bien !

Je ne lui laissai pas le temps de répondre, plongea mes yeux dans les siens et mena la danse, elle me suivi en essayant de se débattre sans grand succès, à vrai dire je ne suis même pas sûre qu’elle ait vraiment eu envie de se débattre. Je la regardai de plus belle et lâcha  un petit sourire accompagné d’un doux rire pour but de la rassurer. J’aimai bien, c’était agréable, je ne sais pas si c’était le cas pour elle aussi m’enfin j’espère quand même ! Puis un grondement me coupa dans mon élan, une multitude de Pokémons sauvages venaient de faire leurs apparitions ! Visiblement ils n’avaient d’yeux que pour le buffet et toutes les sucreries présentes ici ! Mais wait, moi, et mes amis, et même sûrement cette jeune personne à cause de notre danse étions recouvert de ce met si convoiter par les intrus, je ne peux pas la laisser comme ça avec ce risque, et mes amis aussi, je ne peux pas, je suis venu ici pour aider les gens des monstres qui étaient présents ici, je dois donc faire mon devoir ! Je pris ma batte a pleine main et siffla pour appeler mes amis qui accourraient aussi tôt. J’entendis même parler de risque de contamination en zombie mangeur de bonbons ! Non c’est impossible je refuse ! Je me tournai vers le petit groupe avec lequel j’étais juste avant et leurs demanda si ils voulaient se joindre à moi puis courra dehors pour retrouver la belle inconnue.

Du, du gaz ? Je rêve ou bien ?! Il y a vraiment du gaz ici ! Oh mais wait et si il était dangereux et pire si il était inflammable ?! Mon Salamèche risque de tous nous faire mourir ! Vite ! Trouve une solution, vite, vite, VITE ! Oh oui je sais ! Je pris un pot de yaourt en verre vide et le fixa a la queue de mon ami, certes ça ne doit pas être agréable mais c’est la seule solution !

-Désolé Flamichouille mais on ne peut prendre de risque avec le gaz ! Surtout protège toi bien et ne t’en fais pas pour moi j’ai mon masque ! Toi aussi Crash fais attention je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose de mal, je tiens trop à vous pour ça ! Faite vraiment attention s’il-vous-plait je compte sur vous !

Après avoir donné quelques consignes à mes Pokémons je cherchai ma protégé du regard jusqu’à enfin l’apercevoir, OUI ENFIN OUF !

- Toi ! La jolie étudiante avec qui j’ai dansé ! Je te promets de te protégé ! Ne me demande pas pourquoi mais j’en ressens le besoin, laisse-moi t’accompagner et faire de moi ton bouclier ! Je ne demanderai que deux choses en retour, ton prénom ainsi qu’une nouvelle danse, juste tous les deux !

Je la fixai à l’aide de mes grands yeux bleus, de mon regard qui se voulait à la fois sérieux et rassurant, j’avais l’impression d’être une stalkeuse, mais pourquoi je fessai tout ça pour une inconnue ? Etait-elle au courant que je suis une fille ? Boarf peu m’importe ! Je mis ma main dans ma toison violette pour me recoiffer en un instant puis lui tendit cette main.

-Alors ? Exceptes-tu ? *lâche un nouveau sourire*

HRP:
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. 32108811

Nous sommes tous un peu fou ! A différents degrés et de différentes manières mais chacun cultive sa folie avec soin. La mienne? Elle prend grand soin de moi. <3
 狂気が私の唯一の友人です!
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 1135
Pokeathlète Coach
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Mer 4 Nov - 22:58
La soirée était déjà bien engagée quand on a débarqué et au final ça avait un avantage certains, c'est que tout est déjà fait. Les groupes sont déjà formés et du coup je peux me faufiler entre eux sans être dérangée. Je mène ma vie et mon affaire comme je veux et pour le moment ça m'arrange, le temps de prendre mes marques (et s'habituer à cette tenue...) dans cette foire aux bestiaux. Sam et Gad auront aussi du mal à se faire une place et le temps qu'ils y arrivent, ça les occupera un moment. En parlant de bêtises d'ailleurs, certaines personnes se sont déjà chargées de faire la principale, à savoir ravagé la majeure partie du buffet. Ca aussi mes pokemons ne pourront pas le faire ! Par contre ce n'est pas de chance pour Stok... Heureusement quand même qu'il reste quelques tables encore debout. Allez mon ami, là bas il y a des petits fours et une citrouille remplie de chocolats ! On y est presque, encore quelques mèt... ! Woah !!

- Attention !

Je recule brusquement tombant en arrière et entraînant mon pokemon qui me suivait avec moi. Raison ? Oh trois fois rien, un médhyéna enragé qui bondit d'une fenêtre et saute sur la table du buffet pour tout dévorer comme un affamé. J'en ai vu des morts de faim, mais jamais à ce point ! Au final un pokemon de la cuisinière surgit et mets k.o le pokemon. ... Hm était ce vraiment nécessaire ? Il ne faisait que manger là, il ne faisait de mal à personne... Peut être qu'il n'avait juste rien mangé depuis très longtemps ! Hm ? Ok je viens de regarder par la fenêtre après avoir entendu du bruit dehors, je retire le pokemon isolé affamé... Pourquoi une armée de pokemon sauvage se prépare à prendre d'assaut le réfectoire ?! Puis pourquoi le brouillard est vert aussi ! Je sais qu'Halloween est une fête spéciale, mais là c'est vraiment bizarre quand même. J'avoue que je suis plutôt choquée, même si pas autant que Stok devant le buffet ravagé. La suite après ça, bah c'est assez chaotique.

Les profs passent à l'action et repousse l'assaut sauvage, tandis que la directrise peste. Après ça ils se consultent et finalement le problème est identifié. J'ai pas bien tout compris j'avoue, mais apparemment le professeur Roseverte a fait quelque chose à un Smogogo et maintenant il crache de la fumée verte pouvant changer les gens en affamés de sucre. ... Euh à quel point affamé ? Ça dure combien de temps cet effet ...? ... Un zombie dévoreur de sucre, c'est à la fois stupide et effrayant. J'ai vraiment pas envie d'en savoir plus, j'espère que le professeur Roseverte sait comment arranger ça ! ... Hm en fait ce sera plutôt le professeur Jauplin qui va prendre les choses en main on dirait. Pour l'accompagner dans sa tâche des préfets se rassemblent déjà d'ailleurs, Heath faisant un appel aux volontaires. Des volontaires qu'il trouve d'ailleurs pour venir avec lui et les préfets Givrali et Phylliali. ... Bien entendu ces deux là aussi sont partant... Sam tire déjà sur le pantalon du préfet Noctali pour qu'il regarde en bas et lève son pouce. Le singe masqué est sur le coup ? Heath va être tellement rassuré avec ça pour sûr...

- Sam, Gad. N'y pensez même pas...

Je regarde mes deux pokemons avec un air blasé et dépité. C'est un appel aux dresseurs compétents, on ne rentre pas dans cette catégorie je pense. On en est même loin j'ai envie de dire. Contrairement aux coPAINS par exemple, on a jamais eu besoin d'Arceus pour se retrouver dans des situations pas possible. Sauver toute l'école d'un gaz transformant les gens en zombie, on est loin de notre domaine de compétence. ... Aucune chance que vous m'écoutiez hein. Même Stok a l'air décidé à y aller, probablement pour venger la table et la nourriture perdue. On ne plaisante pas avec la nourriture. ... Pas le choix hein. J'ai l'impression de revivre les événements de Frista, sauf que cette fois ci c'est différent. Ce problème est vraiment propre à la PC, c'est à la PC de régler ce souci donc. La dernière fois je suis restée en retrait et ça m'a valu des soucis. C'est l'occasion de voir ce qui se passe quand on va de l'autre côté de la barrière et qu'on décide de régler le souci par soi même... Ces trois là ne me laissent pas le choix.

- Ok on y va, mais vous avez entendu Heath. Un seul d'entre vous à la fois. C'est un problème sérieux alors on va faire les choses bien et intelligemment.

A affaire sérieuse, mesure exceptionnelle. Cette fois ci on va faire les choses à ma manière, même si bien entendu Sam et Gad l'entendent d'une oreille discrète. Bah puisque vous regardez ailleurs, tant pis pour vous ! Hop on rentre dans les pokeballs. Merci pour l'ouverture. Après ça je rentre Stok également dans sa sphère qui semble surpris également. Je suppose qu'il croyait qu'il serait le pokemon que je prendrais avec moi. Désolé Stok mais tu ne me semble pas le meilleur choix pour une mission ou il faut se battre contre son estomac... Une fois mes pokemons à l'abri des gazs, je retire mon chapeau et défait le bandage qui recouvre mon oeil. Je le reconverti alors en masque à gaz de fortune, recouvrant mon nez et ma bouche. Je ne sais pas si ça servira, mais ça se tente. Hm ils se sont déjà mis en route, il vaut mieux ne pas trainer. ... Je n'aime pas ça, mais je suppose que je n'ai pas le choix, je ne peux pas sortir sans escorte je suppose. Pour une sortie de ce genre, je ne vois que lui...

- Blok ? J'ai besoin de toi. Je suis désolé de te demander ça, mais ...

Pas besoin de finir ma phrase. Mon pokemon de pierre se dresse fier, l'air déterminé et prêt à passer à l'action. Si je pouvais je sortirais sans pokemon pour ne pas les exposer, seulement avec tous ces pokemons à moitié fou dehors... Blok est originaire d'Enigma. Je sais que le gaz de dehors et le brouillard mystique de là-bas sont différents, mais il est mon seul espoir de pokemon pouvant résister aux conditions dehors dans ma team. Il a un corps de pierre mais une volonté d'acier et une ... certaine habitude des hallucinations. En plus il ne mange jamais de sucre, ça doit aider aussi ça non ? Bref je mise tout sur lui.  Maintenant que mes préparations sont prêtes, je remets mon chapeau et attrape ma lanterne. D'après ce que j'ai compris on va prendre des souterrains, un peu de lumière ça ne fera pas de mal non ? En tout cas j'ai intérêt à me dépécher car les autres sont déjà partis devant et j'entends déjà quelqu'un hurler.

Spoiler:
 
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Dim 8 Nov - 16:35
Encore un Halloween mouvementé, ce n'était pas pour me déplaire au contraire. Je devais maintenant choisir un groupe. Pyroli oblige je pensais aller aider ma référente, quand une de mes balls s'ouvrit soudainement. Ce fut le Charmillon que j'avais attrapé par erreur qui en sortis.

Le pokémon s'avança vers moi. J'étais figée de peur, pourquoi était-il sorti ? Surtout, il ne faut pas que je cris, surtout ne crie pas Djelly, ne crie pas. Voyant mon état figé, Eris commençait à faire briller ses ailes. Une attaque ? Dans toute cette foule ? Mais elle était folle ????

« Eris non tu vas blesser quelqu'un… » Chuchotais-je à mon pokémon qui eut les étoiles dans les yeux intensifiant son attaque. « J'ai dit NON. » insistais-je avec plus de poigne dans la voix. La Cornèbre s'arrêta, boudant à moitié. Le papillon lui continua son chemin et vint se poser sur ma capuche…

Ne pas courir, ne pas crier, ne pas courir…Et merde…

Je poussais un cri d'horreur, tout en courant vers la sortie, l'insecte toujours sur ma tête, rejoignant malgré moi le groupe chargé de trouver le pokémon responsable de la brume verte.

Je m'étais accroché par réflexe à une jeune fille déguisée en…monstre ayant la bouche cousu, les larmes aux yeux. Le papillon s'envola pour se poser sur la tête de ma camarade sans demander son accord. « Hey, mais descend de là >< » demandais-je au pokémon la voix tremblante. Qui ne semblait ne pas trop vouloir sortir de lui-même. A croire qu'il attendait que je le touche pour le déloger…*Moi…Te toucher …RÊVE*

« Désolé il semble être têtue. Allez horrible chose revient dans ta ball.» je joignais le geste à la parole essayant de faire rentrer l'insecte dans sa ball. Mais, celui-ci refusa…Stupide insecte…  « Ecoute, l'insecte, JE ne voulais pas te capturer, TU es entré dans MA superball. Alors, en attendant que je trouve un dresseur qui veuille de toi, rentre ! » L'insecte me snoba royalement battant des ailes en ma direction. Je regardais encore une fois la jeune fille rousse et m'excusa encore auprès d'elle. Je ne savais pas vraiment quoi faire, toucher le pokémon insecte  me répugnait rien qu'en y pensant. J'espère qu'elle ne m'en voudra pas. Je n'eus pas trop le temps d'y penser que le pokémon s'envola de la tête de la jeune fille pour tourner autour d'elle puis autour de moi…

Madame Jaupelin, avait déposé sa main sur mon épaule et me demanda si j'étais avec eux…tout ça avec le sourire. Je me voyais mal lui dire non…Du coup, à cause de ce stupide papilionidae, je m'étais retrouvée dans le groupe qui allait partir en chasse du smogogo.

Un garçon, que je ne connaissais pas, commença à faire un discourt donnant des directives à tout le groupe. Son idée n'était pas mauvaise, changer de pokémon quand celui-ci était contaminée, mais pour ceux qui n'ont pas beaucoup de pokémons cela était risqué…On ne savait pas ce qui nous attendait au Gymnase, garder le plus de force de frappe que possible était nécessaire…Puis, je n'aimais pas recevoir des ordres...Bref passons ce n'étais pas vraiment le moment d'être solitaire sur ce coup.

Je pouvais utiliser Anti-brume, même si ça ne durait pas longtemps, en plus Morticia était jeune donc elle risquait de s'épuiser vite…Il faudrait que je dose bien mes utilisations au moins je pourrais aider ceux qui n'avait pas énormément de pokémon.

Les voilà qui commençaient à partir...

«Euh attendez…Dites ? Vous courrez vite ? » Posais-je comme question espérant que les personnes déjà sur le départ m'entendent. Quoi que je n'espérais pas trop qu'ils m'entendent, mais au moins ceux qui n'étaient pas encore partis auraient eu l'information. « Je demande ça juste parce que j'ai un pokémon qui a Anti-brume…Sauf que ça ne dure que quelque seconde et qu'elle est jeune donc je ne pourrais pas me servir de cette attaque infiniment… mais au moins ceux qui n'ont pas beaucoup de pokémon pourront aider…On ne sait pas trop ce qui nous attend devant le gymnase…donc…c'est une idée comme ça… » Continuais-je en baissant de plus en plus la voix. Je n'étais pas vraiment faite pour parler devant les gens et je n'étais même pas sûre que Morticia tienne le coup jusqu'au Gymnase. Mais qui ne tentait rien n'avait rien.

Je fis appel à ma Vostourno, en plus des trois autres pokémons qui m'entouraient. Il fallait que je fasse rentrer les autres. Ma Cornèbre et mon Dimoret n'allait pas poser de problème, mais le Charmillon…Bon, ben pas grave au moins je courrai vite au moins.

« Vous me dites quand vous êtes prêt...»

Petit résumé:
 

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Seth Evans
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
Todresseur Stratège
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Dim 8 Nov - 22:14
Buffet, buffet, joli buffet ! Et si nous nous embrassions ? ♪ Arrêtez de déconner. Je suis sûr que ça ferait une superbe musique d'ambiance pour la situation actuelle. Après tout, un demi dizaine d'étudiants était en train de réaliser cet acte on ne peut plus houleux avec une des grandes tables du réfectoire. Merci qui ? Merci Mc ! Tant pis. Les gens s'y feront, même si certaines semblent plutôt vénères. Faut dire qu'ils ont été jetés comme des crottes de Darumarond ; et ça, bah... ça n'a rien de plaisant. Probablement. Peut-être. Qui sait ? Et Seth, dans cette histoire ? Bah... Il était juste un peu écrasé mais s'en foutait pas mal, dans le fond. il attendit simplement que les gens se dégagent pour en faire de même, ne manquant bien sûr pas d'aller sermonner son pantomime de malheur, foutant au passage de magistraux vents à quiconque lui aurait adressé la parole durant ce court laps de temps. Tout ce qui lui importait à l'heure actuelle ? Retirer la casquette de cet abruti de Mc et lui frapper bien violemment l'arrière du crâne – dégarni, berk – sous les yeux écarquillés de ses fans pourtant aveugles, mais surtout sourds.

– T'es con ou t'es con ? Arrête de faire chier le monde. Genre, tu vas donner quoi aux vainqueurs de la chasse au lapin ? T'as pas un jeton en poche. Et t'as pas le droit de piocher dans mes affaires. Tu crois qu'un cheveux va faire l'affaire ?

Soudain, le visage du Mime fut étiré d'un grand sourire. Lentement, il porta une de ses mains à son crâne qu'il longea jusqu'à trouver une de ses deux couettes de clown dont il emprunta un cheveux sans même pousser le moindre "ouille" ou synonyme. Puis il agita ce seul et unique cheveux en face du trio de PNJ qui composaient la secte du Mime. Les trois se mirent à se battre entre eux pour attraper le cheveux, sous le regard blasé d'un Seth en train de se facepalm continuellement, jusqu'à ce qu'un son assez puissant soit produit. Qui avait conçu des enfants si... cons ? Oui, c'est le mot. Leurs parents, naturellement. Parents qui ont très certainement terminé le travail à l'urine, ahem.

Puis, les événements s'enchaînèrent si rapidement. Medhyenna sauvage apparaît ! Que voulez-vous fai- MAMA ODIE ORDONNE UN MACH PUNCH. C'EST SUPER EFFICACE ! MEDHYENNA EST K.O ! Puis c'est à cet instant qu'on se rend compte de la gravité de la situation. Si le petit caniche était passé pour agressif aux yeux des élèves, il n'était pourtant rien comparé à la horde de Pokémons en train de progresser en direction du réfectoire. Ne parlons même pas de cette brume totalement chelou qui n'inspirait rien de bon au Joker. Du danger ? Oh ! Et pas qu'un peu ! Et dans ce genre de situations, il lui fallait rester sérieux. Rester sérieux... Surtout. Ne pas. Faire. Le con. ... WESH C'EST TROP DUR.

Immédiatement, il rappela son abruti de mime et passa sa tête à travers la fenêtre brisé pour se mettre à compter les mobs pendant que la dame Snow réglait ses comptes avec les fautifs. Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept... Comment gratter des mots ? En énumérant un truc chiant et inutile. BREF ILS SONT DES DIZAINES ET DES DIZAINES. Et quoi de mieux dans ce genre de situation que d'attirer lesdits mobs par ici en les provoquant bien ouvertement ? Rien. De toute manière, ils venaient déjà par ici. Qu'est-ce que ça a changé ? Rien du tout.

– BLBLBLBLBLBL. ALORS, ON A PAS LES BALLS ? ON A PAS LES COJONES DE VENIR ? VENEZ VOUS FAIRE LATTER, UN PAR UN SVP. ON EST PAS DANS UN RPG MAIS OSEF.

Voilà. Aucun changement comportemental notable. Ils s'en foutaient royalement. Blasé, le stratège retourna à l'intérieur du réfectoire en tant qu'observateur silencieux, pour une fois. Il ne savait pas quoi faire. Au final, il décida simplement de suivre le lapin rose en mode total yolo. Peut-être que ce sera marrant, qui sait ? C'est certain, ça allait l'être. Fermement convaincu de ça, le Joker vérifia si tous ses acolytes l'accompagnaient. À priori... oui. Parfait ! Y'avait de quoi faire du grabuge, dans cette prise d'assaut du gymnase. La subtilité, c'est nul. Et la fille Psytigri voulait apparemment faire preuve de subtilité. C'est pas bien. Et puis ce gars en Jack Skeleton, aussi. Il était beaucoup trop sérieux. Bref ! Un Noctali, quoi.

– Non mais au pire, on s'en fout. On rush comme des gros tardos jusqu'au gymnase en déployant tous les Pokémons et on reproduit la guerre des étoiles avec des attaques Lance-flamme étout le tralala. C'est beaucoup mieux. BREF ON LES DÉFONCE.

Il ne restait plus qu'un obstacle : cette porte. En fait, y'en avait deux, si on comptait la populace qui serait fermement opposée aux idéaux de Seth, c'est-à-dire plus de la moitié des gens, très certainement. Mais les gars, relax ! Le stratège soupira en constatant à quel point les personnes ici présentes étaient... raides comme des balais à chiotte. Oui, à chiotte parce que c'est plus cool. Combien de fois est-ce que le stratège avait-il voulu les prier d'admirer la classe et la simplicité en action ? Trop de fois. Pourtant, il ne se gêna pas un instant pour l'exposer, cette dite classe. Une Mastouffe appelée puis chevauchée et hop ! Un chevalier Joker prêt à la baston. Ah, pas encore. Il manque un seul et unique détail. Détail qui fut invoqué par une pression sur le bouton d'une ball : Manu Chao le klaxon officiel de la Himiko mobile. Posé sur le crâne de la Mastouffe, le Nénupiot crachait de petites bulles en attendant l'échéance.

– Sérieux, on y va quand ? J'ai envie d'y aller moi-AAAAAAAAA...!

Pourquoi ce cri ? Bah... Quand une certaine Mastouffe se fait encore plus impatiente que son dresseur, elle griffe le sol puis défonce simplement la porte d'une attaque Bélier avant d'entamer sa course pour l'extérieur. Seth tâcha de s'accrocher du mieux qu'il put. Et pendant ce temps, le petit Manu, ahuri, tirait des Pistolets à O sur les ennemis qui s'approchaient un peu trop. Ah bah voilà ! Ça c'est un joli tank. Et ça c'est de l'action. Par contre... les portes du réfectoires étaient désormais ouvertes.

– YOLOOOOOO !

HRP:
 

_________________
Leonidas Blackhart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1109
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Dim 15 Nov - 21:47




L'apparence blafarde de ta frimousse n'est en rien enviable au vampire que tu incarnes. Tu n'as pas juste l'air fatigué et morne. Tes tentatives de rires sont des échecs cuisants et tu as le regard fuyant. Tu n'oses pas réellement regarder Calliope dans les yeux. Ce n'est pas de la gêne, en temps normal tu aurais sans vergogne planter tes iris ambrés dans les siens pour soutenir la conversation, mais là... Tu as honte. Honte d'un peu de tout. De toi, de tes problèmes, d'être au final qu'un moins que rien qui s’apitoie sur son sort. Ce n'est pas juste une peine de cœur, c'est bien plus que ça. C'est un tout qui t'empoigne le torse et te sert le gosier d'une bien vilaine manière. Mais juré tu fais de ton mieux pour l'oublier, pour le cacher. Quitte a chouiner pendant dix ans encore, tu ne veux y impliquer personne. A quoi bon après tout, se construire des piliers de soutiens qui finalement viennent a céder ? Autant tenter de respirer sous les décombres, c'est bien moins fatiguant.

Main sur celle de la Givrali, en un geste simplement naturel, tu sens la demoiselle se crisper. C'est vrai ça, Leo'... La rouquine a des sentiments pour toi, tu le sais, tu l'as bien compris... La prendre par la main comme ça, sans crier gare... voilà qui est bien osé ! Mais tu n'as pas réfléchis. Tu réfléchis mal en ce moment. Tu aurais pus, après t'en être aperçu, simplement la lâcher, comme l'aurait fait un enfant prit en flagrant délie, mais non. N'était-ce pas plus blessant encore que de la repousser, elle et ses regards, elle est sa gentillesse, son soutient, son appuis... Par Arceus Leo'... Voilà que tu repenses a Estelle. Un sourire brisé, des yeux qui se baissent. Tu desserres l'emprise que tu détiens sur les doigts fin de ton amie. Et elle parle, te sauvant de ton saut de l'ange dans le gouffre de ton esprit. Rattraper in extrémiste, tu redresses ton regard de fuyard. Ce qu'elle dit te fait sourire. Tu sens de la plaisanterie dans son timbre de voix et tu as envie de jouer le jeu. Tu saisis cette perche.

▬ C'est vrai que vue mon état, je devrais plutôt entièrement profiter de ma première proie.

Lances-tu, manquant par simple maladresse de lui marcher sur le pied, durant votre danse qui déjà se lance. C'est fin, délicat, doux... Un slow tout ce qu'il y a de plus commun. Tu n'es pas un très bon danseur, même si doué d'une certaine adresse tu n'es pas complètement confiant vis à vis du reste. Pourtant ce n'est pas ta première fois. Essayes juste de ne pas basculer te faisant entraîner par la gente féminine, et ça devrait bien se passer. Le temps de la danse te paraît plus ou moins court, tu ne sais pas trop pourquoi. Tu te sens bien, à l'aise, moins que d'habitude certes, mais ça semble un tantinet apaiser ce qui te tracasse depuis tout ce temps. Tu fais mines d'oublier les cauchemars qui te tiendront en otage cette nuit et profite au mieux de ce moment, ma foi, fort sympathique. La mélodie tourbillonne, et une nouvelle fois la voix de Callie retenti. Tu es un peu distrait, sans doute par tout ce qui se passe dans ta cervelle, mais d'une poigne de rappel sur ton épaule, tu bloques tes prunelles sur les siennes.

Elle parle de sa promesse, vous êtes amis n'est-ce pas ? Oui. Si tu t'es décidé a être là pour elle, il est tout simplement naturelle qu'elle le soit pour toi. Certes, tu as du mal, tu n'es pas un amateur d'appel à l'aide, mais y'a pas a dire, ça fait du bien de l'entendre dire ça. Même si concrètement tu le savais déjà inconsciemment.

▬ Hm. Je sais.

Un petit rictus et des yeux plissés, tu es touché. Tu acquiesces alors que la danse continue, resserrant machinalement ton étreinte pour avoir un meilleur contrôle. Tout semble redevenir comme avant, calme et sans vague. Mais c'est sans compter sur ta partenaire de danse qui au final ne s’arrête plus. Tu aurais voulu continuer a profiter de ce tout petit instant de silence, de calme, de sérénité, mais la Givrali en a décidé autrement. Tu écarquilles un tout petit instant les yeux. Ce n'est pas les mots qui te font à nouveau plisser les yeux, mais plutot tes lentilles qui te titilles. Ça pique, ça irrite, tu retiens une larme. Que Callie ne va pas croire que tu pleures pour Estelle ! Par Arceus que tu n'es pas aussi faible que ça ! Non. Pas de pleure, par pour ce genre de chose. Fort tu l'es, juste... déstabilisé et comme... en morceau. Pas de quoi fouetter un Skitty ! Tu soupires. Assez pour faire comprendre a Callie que tu n'as pas envie d'en parler. La main que tu as emprisonné dans la tienne, tu la serre. Pas la même d'en parler. « N'en parlons pas. »

Un rien de phrase te fait redresser les yeux, mais un vacarme sans nom empêches la préfète de finir sa phrase. Surpris par le bruit tu regardes autour de toi. Un Pokemon surgit alors de la fenêtre, brisant cette dernière pour se jeter sur le buffet. Sa gourmandise n'a d'égal que celle de ton Bro et du fameux monsieur Labelvi. Il gobe tout avec la fringale d'un victime de famine. A bon coup de crocs il engloutit gâteau et biscuits. Sa langue se saisit de bonbons. Son museau n'est là que pour aspirer du sucre... Confus mais non hébété par un tel spectacle tu as le reflex de rattraper Callie qui avait trébuché sous la panique de certain élevés.  Ta réaction est quasi immédiatement. Tu siffles, assez distinctement pour que ce son parvienne aux oreilles de ta Sonistrelle. Elle se décroche des décorations du plafond et reviens vers toi pour se poser sur ton épaule, nerveuse.

Tout s’enchaîne assez vite et tu pars avec ta compère préfète sous les ordres de Janice Jauplin. Un mauvais regard dans ta direction, mélange de détresse et de rage, tu sembles maintenant chargé de rétablir l'ordre près du gymnase. Qu'est que Roseverte a encore fait... ? Finalement vous arrivez devant le problème. Prêt ? Pas vraiment... De nombreux pokemon sauvage s’agglutinaient déjà attirés par cette brume étrange. Il y a d'autre élèves aussi. Tu crois reconnaître Stella, mais étant tous déguisés, ce n'était pas facile de savoir avec certitude qui était qui...Tendu, pour ne pas dire sur le qui-vive, tu as les yeux rivés sur la bâtisse. Tu tentes tant bien que mal d'analyser la situation.. Mais la fatigue et la douleur aux yeux t'empêches de voir clair. Tu te retournes alors vers Callie qui finalement, se décide a terminer sa phrase.

_ N’oublie pas ce que je t’ai dit dans la base de la team Rouage…
▬... Tu n'as jamais eu l'occasion de finir ton geste... Ce jour là.

Et soudainement, un Charmillon se pose sur la tête de la demoiselle. Tu clignes des yeux. Tu souris, de bon cœur et lâche même un rire moqueur. Ah, c'est nerveux, oh que oui tu es tendu. Une autre fille fait alors son apparition derrière Callie, perturbé epar la non-obeissance de son pokemon. Tu tentes de retrouver ton souffle après ce fou rire qui a sut te remettre un peu d’aplomb. Tu redeviens calme et écoutes attentivement. L'attaque Anti-brume ! Mais bien sur. Tu tends le bras  pour laisser Nyx s'y accrocher et se présenter, torse duveteux bombé, scintillante de beauté,shiny qu'elle est.

▬ Nyx et moi pouvons tenter de tenir certains pokemon a l'écart, ainsi que la brume avec une attaque Cyclone. Une petite couche d'Ultrason ne leur feront pas de mal non plus. Il nous faut juste quelqu'un pour les mettre définitivement hors d'état de nuire.

Un petit regard pour Callie.

▬ Vous êtes sur le coup mademoiselle Pryde ?

HRP:
 

crackle bones

_________________
selkies mood


Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. Hmtm3bv
kado:
 
Alex J. Lovell
Région d'origine : Kanto
Âge : 18 ans
Niveau : 29
Jetons : 245
Points d'Expériences : 571
Pokeathlète Coach
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Lun 16 Nov - 2:52
I'm bulletproof
nothing to lose
Fire away, fire away
La rouquine écarquille les yeux alors que sa camarade se jette à son cou pour lui faire un gros câlin. Woah woah, elle avait pas l'habitude. Depuis les deux mois qu'elle était là, Max avait été la seule à lui témoigner physiquement de l'affection, par des câlins ou même des petits bisous. Elle ne s'attendait certainement pas à ça, mais c'était pas désagréable, un peu de bonne humeur au milieu de ce désastre. Alex était au bord des larmes, elle avait mal partout, elle avait de la bouffé étalée sur ses cuisses, mais elle avait l'impression de s'être faite une amie, qui venait de dire qu'elle était adorable, par-dessus le marché. Avant de s'éclipser tout aussi soudainement pour aller danser avec une... fille (?) qui passait par là. Et Alex de rester les bras ballants devant le pauvre buffet, encore surprise du tour qu'avaient soudainement pris les évènements.

Et elle n'était pas au bout de ses surprises pour la soirée. Tournée vers la piste de danse, Alex ne vit pas arriver les premiers pokémon ; mais la soudaine agitation générale l'alerta, et elle se retourna pour voir une armée de pokémon fous s'engouffrer dans la salle. Putain quoi encore.

Ça devait faire trop en une seule soirée pour la rouquine, parce que son esprit a complètement déconnecté. Elle est restée plantée là alors que tout le monde s'agitait, paniquait, s'organisait. C'était la pagaille. Mais la plupart essayaient aussitôt de reprendre les choses en main. Pas Alex. Complètement dépassée, Alex avait lâché les rênes. Elle ne prêta pas vraiment attention au discours de la directrice, elle entendit au loin un garçon s'adresser à la salle, voyait les gens s'affairer sans trop comprendre. Et puis, l'idée qu'elle puisse se retrouver seule plantée là alors que tout le monde s'enfuyait lui traversa l'esprit — et, terrorisée, elle chercha du regard la lapine tape-à-l'oeil et se rua à sa suite.

Elle avait toujours pas vraiment capté ce qu'il se passait, et mit quelques instants à réaliser ce dans quoi elle venait de s'embarquer. Attends, elle venait vraiment de se porter volontaire pour plonger dans cette marée de zombies à la recherche d'un smogogo qu'elle était censée aller dézinguer ? Non attendez c'est pas possible, il y avait erreur.

Le discours du squelette blond semblait lui assener de violents coups, les uns après les autres. « Plus de retour en arrière... Pas une mission pour les lâches... en pleine connaissance de cause... » La rouquine était livide, à présent. Elle remarquait à peine son fantominus qui voletait nerveusement autour d'elle. Elle glissa un regard vide à Merrizu, qui semblait prendre les choses en main ; les demoiselles aussi, d'ailleurs. Elle remarqua qu'elle était accompagnée d'un salamèche, dont on avait planqué la flammèche sous un genre de petit pot en verre. L'information rebondit quelques instants dans le cerveau de l'adolescente, avant qu'elle ne relie les points : le gaz. Bordel. L'idée qu'elle pouvait être véritablement en danger la frappa enfin clairement, et court-circuita tout le reste. Elle était un peu retrait par rapport au reste du groupe et les stratégies des uns et des autres lui passaient au-dessus de la tête. Le sang battait à ses tempes. Elle paniquait pour de bon. Elle savait pas quoi faire. Elle paniquait. Elle devait faire quelque chose. Vite. Quelque chose.

Et puis le garçon aux cheveux verts sur lequel elle était tombée tout à l'heure lui apporta la réponse, alors qu'il se lançait dans la mêlée, visiblement emporté par son gros toutou.

Alors Alex serra les dents. Elle en avait raz-le-bol de cette soirée. Elle voulait pas crever là. Elle voulait mettre un terme à tout ça, et rentrer se coucher. Et c'étaient pas des clébards en manque de sucre qui allaient l'en empêcher.

« AAAALEEEEEEEX LOOOOVEEEEEEEEEEELLLLLL »

Elle se rua en avant en hurlant, chargeant comme un rhinocorne furieux. Son fantôme la suivit, et ils traversèrent le petit groupe d'élèves pour se lancer à la suite du garçon aux cheveux verts et de son mastouffe.

« VAS-Y LE SPECTRE METS-LEUR LA MISERE. »

Elle courait en gesticulant des bras, comme si elle essayait de cogner les pokémon sauvages de ses propres poings, alors que le fantominus lançait des attaques léchouilles de tous côtés. Il était pas bien menaçant, encore, mais il se battait pour deux dès lors que sa dresseuse était impliquée. Quant à Alex, elle se débattait comme un diable et courait vite ; elle rattrapait d'ailleurs le garçon qui l'avait devancée. C'est qu'elle était plus costaude qu'il n'y paraissait. Elle n'avait plus grand chose à perdre. Plus d'inhibitions. Et nouvelle une confiance en ses capacités physiques, depuis que Mademoiselle Hortense l'avait convaincue quelques semaines plus tôt de rejoindre les pokéathlètes. Au milieu de tout ça, elle se fit la promesse d'envisager l'acquisition d'un nouveau pokémon, une fois que toute cette histoire serait finie. Un truc sportif et costaud, qu'elle entraînerait dans les règles de l'art. Alban serait obligé de la prendre au sérieux. Le Général Jackie aussi. Elle leur montrerait.

Résumé :

• Alex déconnecte à l'arrivée des pokémon zombies, complètement dépassée.
• Elle suit Merrizu pour pas se retrouver seule, et s'embarque dans la traque sans trop s'en rendre compte.
(Elle voit le salamèche de Merrizu.)
• Elle prend finalement conscience du danger, se met à paniquer et, boostée par une poussée d'adrénaline, elle se lance à l'assaut en hurlant à la suite de Seth, avec son fantominus.
Calliope Pryde
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Adulte Médecin Débutante
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Lun 16 Nov - 15:44


Halloween

feat all

Calliope avait longuement hésité avant de parler de ce problème à Leo... Mais elle voyait très bien qu'il n'était pas au meilleur de sa forme et l'ignorer n'était pas la meilleure solution selon elle. Elle désirait simplement lui prouver sa présence pour le soutenir, une promesse faite il y a quelques mois déjà et qui lui tenait à cœur. Sauf qu'elle en faisait trop, qu'elle ravivait des souvenirs douloureux et qu'elle aurait mieux fait d'éviter cela pour le bien être de son ami. La rouquine ressentait l'étreinte se resserrer puis le soufflement parvenir à ses oreilles. Machinalement, elle posait ses yeux sur ceux de son partenaire de danse qui semblait plus que perturbé par ce qu'elle venait de lui dire. Petit à petit, il lui écrasait la main et elle lui semblait voir des larmes. Cependant, elle ne s’arrêtait pas, déterminée à aller jusqu’au bout de sa phrase car elle-même en ressentait le besoin et surtout parce qu’elle ne réfléchissait pas vraiment aux conséquences. Lui rappeler ses sentiments, lui montrer qu’ils étaient toujours présents et vaillants au sein de son cœur. Cela pouvait-il changer quelque chose dans le fond… ? Absolument pas. Leonidas pensait encore bien trop à cette Mentali, sa réaction ne faisant confirmer que ce que la préfète des bleus redoutait. Décidemment, il était trop épris d’Estelle, malgré les semaines passées après son départ soudain. Quelle idiote que tu fais là Calliope. S’en est presque égoïste… Bien entendu, puisqu’il l’aimait réellement, du plus profond de son être… Peux-tu un instant inverser les rôles ? Serais-tu capable d’oublier si facilement le garçon qui faisait chavirer ton cœur ? Bien sûr que non. Quand les émotions sont réelles et fortes, personne ne le peut.

Heureusement, la confusion de la jeune fille était stoppée par un intervenant extérieur. Des Pokemon aux comportements étranges avaient déboulé dans le réfectoire, semant la zizanie. Calliope avait fait son possible pour s’éloigner, mais c’était sans compter sur sa maladresse légendaire qui l’avait « forcée » à basculer en arrière. Ayant sûrement l’habitude, le garçon avait eu la justesse de la rattraper et les deux adolescents partaient rapidement dans le but, pour le moment, de se mettre à l’abri. Janice, la référente des Givrali, leur mettait rapidement le grappin dessus, ne leur laissant presque pas le choix pour intervenir à la source de ce problème. Si cela n’avait tenu qu’à Callie, cette dernière aurait pris les jambes à son cou pour se réfugier directement dans sa chambre. Il fallait donc intervenir au gymnase mais pour y parvenir, les personnes du groupe allaient devoir traverser le parc. Il faisait nuit noir, le vent hurlait et donnait des frissons à chaque rafale, ce qui n’était pas pour rassurer notre pauvre rouquine. (Je ne suis pas nyctalope !  D : ) Malgré tout, des adolescents semblaient bien plus motivés à faire quelque chose et les idées fusaient de tous les côtés avant même d’avoir franchi cette porte. Callie en avait profité pour terminer sa tirade de tout à l’heure à Leo qui répondait de la façon la plus inattendue qui soit.


_ …




Perturbée, Calliope s’était carrément arrêtée de marcher, les yeux encore plantés sur le sol. Comment ça, elle n’en avait jamais eu « l’occasion » ? Bien sûr que non ! Estelle l’en avait empêchée –et de justesse d’ailleurs – et jamais elle n’avait pensé à réitérer la chose. Cela uniquement par respect… ! Et voilà qu’il la poussait presque à reprendre là où elle s’était arrêtée, comme déçu de ne pas avoir eu de suite. D’abord révoltée, la rouquine sentait la colère progresser dans son esprit. Pourquoi répondre cela ? Ce n’était absolument pas logique. Ce reproche, elle ne l’appréciait pas. Et surtout, elle ne le comprenait pas. Pourquoi chercher à avoir une suite ; si ce n’est vraiment ce qu’il recherchait…  Encore, elle n’était pas certaine mais la façon dont il avait glissé cette phrase ne pouvait que la faire douter. Calliope avait tendance à regretter beaucoup de chose, notamment ce jour si particulier où elle aurait aimé rester à sa place pour le bien de tous. Mais regretter de ne pas avoir continué dans sa lancée, non… Oui, elle avait désiré l’embrasser. Sauf qu’elle n’était plus maître d’elle-même à ce moment-là. Les sentiments amoureux étaient bels et bien présents mais pas réciproques. Tombée de haut, Estelle avait su quand même apposer un matelas au sol pour que ce ne soit pas si douloureux. A juste titre. Parce que c’était elle, sa petite amie. Il y aurait pu y avoir un scandale. Des élèves auraient pu intervenir, pour soutenir le couple et chasser la pauvre rouquine. Cela avait été évité, uniquement parce qu’on l’avait empêché de commettre l’irréparable.


_ Parce que tu espérais que je le termine peut-être ?! Tu es… ! commençait à répliquer Callie, au moment même où quelque chose se posait sur sa tête.


Intriguée, la demoiselle levait ses yeux pour constater qu’un Charmillon avait élu domicile là-haut. Leo riait déjà, détendant étrangement l’atmosphère. Et très vite, la dresseuse papillon intervenait, clamant des excuses mais aussi des ordres pour que son Pokemon rentre dans sa Pokeball. Sourcil arqué, Callie comprenait très vite les attentions de cette fille. Ainsi, elle n’avait pas voulu de cette créature… ? Et pourtant, celle-ci pouvait être très utile ! Du moins, pour la jeune doctoresse. Doucement, Calliope aidait l’inconnu à maitriser l’intrus pour que celui-ci se montre plus obéissant. Une fois dans sa Pokeball, la rouquine ne perdait pas une minute et glissait à l’oreille de la fille en Mistigri ces quelques propos.

_ Si tu lui cherches un dresseur, sache que je suis fortement intéressée. Un Charmillon, c’est parfait pour mes préparations ! Enfin, le nectar qu’il pourra récolter, pas lui directement… Si tu veux, je pourrais m'en occuper.


Un peu abrupte comme approche et surtout peu habituel de la part de Calliope. Mais cette dernière avait eu une illumination en observant la créature. Et généralement fort déçue de ne pas entreprendre les choses plus rapidement, elle n'avait donc pas hésité. A bon entendeur, car cela n'était pas du tout comparable avec son histoire concernant le blond qui se trouvait à ses côtés. Les ordres des choses rétablis, les adolescents pouvaient enfin soumettre leur avis pour l'investigation du gymnase. Certaines idées étaient contestées, d'autres appuyées ou encore modifiées. C'était celle de l'inconnu qui retenait l'attention de Callie : user des attaques vol pour éloigner le brouillard. Convainquant. Mais pas suffisant. Aucun Pokemon ne pourrait tenir la cadence éternellement jusqu'à leur destination. Alors, le doute planait dans l'esprit de la demoiselle. Et s'ils échouaient ? Pire. Et si le gaz pouvait les contaminer ? Décidemment, intervenir de la sorte plaisait de moins en moins à Calliope, d'autant plus s'il faillait se mettre à courir. Peu sportive, elle deviendrait automatiquement le boulet de l'équipe, l'abandonnant alors à son triste sort. Tentant de trouver autre chose, c'était au tour de Leo d'intervenir, appuyant les paroles de la dresseuse du Charmillon tout en présentant sa Sonistrelle bleuté. Ensuite, voilà qu'il cherchait un appui vis à vis de Callie. Croisant son regard, cette dernière sursautait et détournait le sien aussitôt, se souvenant encore de ses propos.


_ Que dois-je faire exactement ? Je n'ai aucune aptitude au combat pour les neutraliser. Et je n'ai que Nagini avec moi.


Clairement, et vu de la façon dont elle répondait -soit un peu sèchement- Calliope en voulait à Leo. S'il croyait s'en tirer, il se mettait le doigt dans l'oeil. Non, la rouquine n'était pas prête d'oublier ses propos. Certes, elle comprenait parfaitement son état d'esprit et le fait qu'il soit déprimé, mais cela ne justifiait pas ses paroles de tout à l'heure. Il savait qu'elle l'aimait et il lui reprochait de ne pas avoir terminé. Finalement, Callie prenait ça presque comme un défi. Prête à le surmonter ? Oh, bon Dieu que non. Car Leo n'avait pas tout sa tête pour dire ce genre de chose... Il faillait donc en faire abstraction. Difficile à faire qu'à dire. Mettant de côté sa petite rancœur, la préfète des bleus claquait des doigts, signe qu'elle avait finalement une idée.


_ D'accord, j'ouvre le champ de course mais ...


Quoi ?! Encore interrompue ? Décidemment... Un élève était parti précipitamment en compagnie de son Mastouffe, tout en ayant prit le soin de contester toute initiative proposée. Bravo. Filant au loin, on ne le distinguait presque plus au milieu des ténèbres. Il était très vite suivit par une autre personne que la demoiselle avait tenté de retenir, en vain. Choquée, Calliope se tournait ensuite vers les autres pour connaitre leur réaction. La plupart était bouche-bée et ne réagissait pas. Punaise... Il faillait faire quelque chose pour eux ! Mais quoi ? Soupirant doucement, et comme personne ne se désistait, c'est la rouquine qui se proposait.


_ Bon, j'ouvre le champ avec les deux autres. Il faut vite les rattraper... En avant !


Si Callie se positionnait comme meneuse ? A l'évidence, oui. Mais elle ne s'en était pas réellement rendu compte. Et puis, qui l'aime la suive... ! /paf/ La demoiselle s'agrippait au coup de sa Seviper. Puis, tournant doucement la tête, elle lâchait un dernier sourire au groupe, ce dernier s'effaçant quand ses yeux se posaient sur Leo. Une main dans son sac, elle sortait des drôles de petites balles qu'elle tenait pour le moment fermement dans ses mains.

*trois, deux, un ... GO !*

Nagini partait d'un coup, sa dresseuse sur le dos qui se tenait du mieux qu'elle pouvait. Très vite, l'écart se creusait avec le reste du groupe, Seviper allant bien trop vite. Le bâtiment était en approche, grandissant au fur et à mesure sous ses yeux plissés à cause du vent que la course engendrait. Et, des Pokemon sauvages se dressaient sur la route. Parfait ! Un bon sacrifice donc... Balles en main, voilà que Calliope les lançait dans leur direction, faisant de son mieux pour les viser. Ce n'était pas n'importe quoi, comme balles. Des drôles de pics en sortaient dès qu'elles se retrouvaient dans les airs. Et quand une créature entrait en contact avec l'une d'elle, elle se paralysait dans la seconde. Un mélange subtile qu'avait créé la demoiselle qui suivait le cursus de la médecine. Les pics provenaient directement du poil de Volt, son Voltali, agrandissant ainsi l'effet de paralysie grâce à l'électricité encore présente.

Callie et Seviper progressait dans le gaz et que personne encore n'était là pour le dissiper. Très vite, les filles étaient stoppées par une hors de créatures en folie, forçant alors Calliope à descendre de sa monture. Bon... C'était vraiment inquiétant là... Les Pokemon avançaient vers elles, les yeux brillants comme s'ils voulaient les dévorer. Déglutissant, la rouquine jetait un regard désespéré derrière elle pour voir si le groupe arrivait. Personne. Elle allait donc devoir combattre ? Seviper semblait prête, ne subissant pas encore les effets néfastes de ce gaz. La queue s'élevait et frappait avec énergie et violence, éloignant alors la masse. Finalement, les autres ne tardaient pas à arriver. Leo aussi, le regard inquiet. Sourire aux lèvres, Callie le retrouvait mais une drôle de sensation parcourait son être. Elle ne comprenait pas vraiment... Alors, ses yeux azures se posaient sur les lèvres du garçon. Les lèvres. Là. Elles ont l'air... sucrées. La rouquine approchait son visage vers le sien, petit à petit. Elles ont l'air si délicieuses... Si...

Allait-elle finir ce geste de cette façon ?! Non, elle ne pouvait pas s'y résoudre. Cette pulsion était tout bonnement incontrôlable. Enfermée dans son corps, elle se débattait intérieurement. Pourquoi le terminer ? C'était insensé. Irréaliste. Callie, tu es encore en train de brûler vers le soleil, reviens. Sa joue allait finalement percuter la sienne. Un écart in extremis, détourné à la perfection. Bravo. Poing sur le torse du garçon, Calliope restait dans cette position quelques secondes, comme si elle était rassurée de le voir. Mais elle le repoussait doucement à l'opposé d'elle-même pour ne plus être tentée.


_ Je crois que... J'ai trop respiré le gaz. avouait-elle pour justifier ses gestes pouvant paraître suspects.


Calliope avait déjà connu la tentation. A deux nombreuses reprises. Hors, cette fois-ci, elle ne venait pas d'elle mais d'une force impossible à maitriser. Habituellement, pour la fuir, Callie faisait preuve de lâcheté. Une défense plus sûre. Mais pas satisfaisante. Car elle le savait, au plus profond d'elle même : le meilleur moyen de cesser cette tentation, c'était d'y succomber. Le dos tourné, elle n'osait plus se mettre en face de son ami.

_ J'ai envie de... continuait-elle, le regard illuminé en direction du gymnase. Puis, elle secouait la tête. Non, elle n'était pas totalement atteinte ! Fragile car elle aimait le sucre, c'était pour cela qu'elle était la première à réagir à ce gaz. Il... Il faut un antidote ! Mais avant, stoppons la propagation !


Résiste encore Callie et ton âme se rendra malade à force de languir ce qu'elle s'interdit.

*Empêche moi, Leo...*


Informations :
 

fiche © Miss Yellow



_________________
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Mer 18 Nov - 0:01
Niki était vraiment gênée. Elle se trouvait parmi des étudiants alors qu’elle était une adulte, mais en plus ils y en ont qui ont commencé à la draguer, spécialement un. Elle n’avait pas compris son prénom, mais ce qui était sur c’est que son (bel) inconnu de la lâchait plus d’une semelle. Il se proposa même de la défendre coute que coute, quelle chance! Enfin presque. Elle n’allait jamais pouvoir lui adresser la parole, dommage, il y avait du potentiel. Tout d’abord il était plus grand qu’elle. En plus il était sexy dans son costume de lapin, chose rare. Elle lui trouvait presque un côté féminin le rendant encore plus mignon.
Peut-être qu’elle trouvera le courage de lui adresser la parole. Mais pas tout de suite. Dans l’immédiat, la mécanicienne était occupée à éviter les Zombémons qui voulaient lui faire la peau.

Niki suivait le groupe sans trop savoir le pourquoi du comment. Elle avait vaguement compris qu’il fallait abattre un Smogogo et que c’était lui qui était responsable de la fumée et des zombies, ou quelque chose dans le style. Elle n’avait franchement aucune idée à quoi ça pouvait bien ressembler, mais elle le découvrira surement plus tard, quand le gang aura atteint le point de rendez-vous.  

Si jamais elle l’atteignait un jour…

Les gens partaient dans tous les sens, certains chargeaient, d’autres semblaient convaincus de ce qu’il faisait et le peloton suivait vaguement. C’était un peu comme le tour de France, mais en moins chiant. Niki commençait à frissonner, de peur, de froid et de fatigue. Mais qui est qu’elle faisait là?! Foutue réparation, finir plus tôt le travail et avoir du temps pour soi. Foutaise.
Une main rassurante se posa sur la tête de Niki. Elle fut d’abord surprise, mais ensuite cela l’apaisa un peu. C’était le charmant lapin. Elle le remarqua, croisa son regard pendant un millième de seconde avant de le détourner. Elle devenait rouge comme une tomate. Honteuse elle repoussa la main et voulut s’enfuir. Mauvaise idée. Droit dans le brouillard. Droit sur les zombies. Il fallut que Grande-Sœur lui fasse un croche-patte pour l’empêché de foncer droit sur un des méchants.

À terre et la tête qui lui tournait, Niki eut besoin de quelque minute avant de reprendre ses esprits et se relever. Elle ramassa une sucette, la déballa, la mit dans sa bouche et revint vers le groupe. Cette envie de sucrerie était bizarre, d’habitude elle ne prenait presque pas de sucre, c’était M. Biscuit qui le mangeant avant qu’elle puisse en prendre. Le mal de crâne lui revenait, le stress surement, c’était une longue journée après tout.

HRP:
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. Niki210
Merrizu Hiyouka
Région d'origine : kanto
Âge : 15
Niveau : 18
Jetons : 440
Points d'Expériences : 308
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Mer 18 Nov - 2:18

Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1: A la traque du smogogo.

Merrizu

L
a charmante inconnue sur laquelle j’avais lâché tous mon dévolu ne me répondit pas, non pas qu’elle ne voulait pas mais que visiblement elle était bien trop timide pour m’adresser la parole. Pas grave je ferai avec au moins elle ne m’a pas repoussé comme une vulgaire patate c’est déjà ça mueheheheh ! Elle me suivi avec Seth et Alex, good on est quatre je pense qu’on pourra bien s’aider mutuellement même si ma priorité est quand même de sauver mes Pokémons  et la timide jeune fille habiller en mécanicienne. Oui je lui ai promis je compte bien l’aider, la sauver, et surtout faire en sorte qu’elle n’ai même pas une seule blessure, oui je vais y arriver ! Je dois le faire ! Je la regardai, plongeant mon regard sur elle et en une fraction de seconde dans son regard avant qu’elle ne le détourne, son teint devenu instantanément rouge tomate. Elle repoussa ma main pour pouvoir s’enfuir mais fonça droit dans le brouillard, donc dans les méchants !

- Non ! Attends ! Je … désolé que tu l’ai pris comme ça je n’ai pas pu m’empêcher de t’observer… *rougis et baisse les yeux* Attention !

Je couru pour revenir vers elle, histoire de ne pas la laisser seule face au danger mais son Pokémon lui fis une jambe de bois ce qui a eu certes pour effet de réduire sa fuite à néant mais de lui faire mal, enfin je n’espère pas … quelques minutes plus tard, à attendre pour voir si elle va bien, celle-ci repris connaissance et ramassa une sucette et la mangea comme si de rien n’était. J’étai perplexe, ce n’était pas le moment pour faire ça, m’enfin je ne suis pas là pour la juger aheum. Bref satané ordure qui a mis en place tous ce bordel tu vas prendre cher OOOOOOOOOH WI ! Ah mais tiens, Seth et Alex sont déjà au front maintenant que j’y pense ! Ohohoh les choses sérieuses vont enfin pouvoir commencer ! Je pris ma protégée dans mes bras et la mit dans un coin qui me sembler sans danger mais d’où elle pouvait nous voir quand même et me rapprocha de son Pokémon.

- Excuse-moi peux-tu veillée sur elle pendant un instant s’il-te-plait ? Juste le temps que je lui latte sa vielle face si tu vois ce que je veux dire.

Puis m’abaissa pour être face à face avec la demoiselle et lui dis droit dans les yeux

- Je ne serai pas long, fais bien attention à toi, je ne me pardonnerai pas si il t’arrive quelque chose, sérieusement. Ne me demande pas pourquoi, j’ai la sensation que je dois te protégé et veiller sur toi, toi et seulement toi, je sais que ça peut être bizarre dis comme ça mais je ne fais que suivre mon cœur. Attends-moi ici je reviens vite !


A peine eu je dis ces mots que je la pris dans mes bras et parti enfin au combat en lui faisant un signe de la main sans me retourner. Je remis en place mon masque à gaz, recoiffa rapidement ma chevelure, appela Crash et Flamiche et me rapprocha de ces Pokémons contaminés. Je leurs indiqua qu’il ne fallait absolument pas utiliser une capacité de type feu tant que nous ne sommes pas sûr que le gaz est explosif ou pas. Quand je fu a une distance convenable pour me battre je me mis à craquer tous les os de mon corps comme pour dire que je ne rigolai pas, que je comptai vraiment me battre de toutes mes forces ! Je me saisis ensuite de ma batte au cas où on ne sait jamais et hurla de toute mes forces.
- Vous ! Oui vous les Pokémons qui nous attaquez, ça vous plait de mettra la vie de certaines personnes en danger ?! ça vous plait d’attaquer des gens sans défense ! Des enfants ! Des filles ! Vous n’êtes que des lâches, et moi ? Moi je suis là pour nous défendre, moi, mes amis, même ceux que je ne connais pas, et surtout cette magnifique demoiselle que je ne vous laisserai toucher à aucun prix ! Vous m’avez bien compris bande de lâche ?! Bien, je suppose qu’on peut donc commencer les hostilités héhéhé !

Un rire incontrôlable me prix, impossible de le stopper, mais d’où vient-il ? C’était donc ça la folie, la folie du combat ? Celle qui rend si heureux quand on trouve un adversaire potentiellement supérieur à sois même ? Visiblement oui, c’était la première fois que j’avais cette sensation, et pour tous vous dire, j’adore ça !

Hrp:
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. 32108811

Nous sommes tous un peu fou ! A différents degrés et de différentes manières mais chacun cultive sa folie avec soin. La mienne? Elle prend grand soin de moi. <3
 狂気が私の唯一の友人です!
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Jeu 19 Nov - 18:24
La rousse m'aida à faire rentrer mon Charmillon dans sa ball avant de me dire à l'oreille qu'elle était intéressée par le pokémon. Les miracles existent, merci Arceus, j'avais trouvé quelqu'un ou plutôt quelqu'une qui voulait ce monstre, merci. Bon j'imagine que l'on parlera des détails plus tard, là on avait vraiment d'autre chat à fouetter. « Je te le garde de coté alors.»

Le Vampire qui était avec la monstre rousse, oui je ne connaissais pas leur nom et en plus je n'avais pas remarqué la présence du garçon…j'ai dû déranger…LA HONTE. Comment se faire remarquer sans le vouloir, bref, oublions ce moment.

Donc le vampire semblait être d'accord avec mon idée et était même près à m'aider pour repousser ce brouillard et pour cela il fit appel à Sonistrelle… On pouvait voir des étoiles apparaitre dans mes yeux en mode admiration complète face à ce Pokémon Vol accessoirement dragon qui était apparu devant moi.  *Non Djelly retiens toi de sauter sur l'animal pour l'étudier sous toutes ses coutures…Mais c'est un sonistrelle, non ce n'est pas le moment de craquer résiste…Mais il est trop mignon…Kyaa !!!*

Ce fut mon Dimoret qui me fit sortir de ma rêverie en me tirant les manches. Oui, il fallait partir. La rousse suivait le mouvement, prête à partir en première, quand tout a coup un autre élève lui coupa la priorité sans protection ni rien.

Cette voix ? Nooooon pas possible, Seth ?! Le dresseur fit appel à un gros toutou et monta sur son dos s'enfonçant dans le brouillard, suivit de près par d'autre personne, me laissant sans voix. La rousse nous informa que l'on devait partir vite, pour les rattraper et elle monta sur le dos de son Séviper.

Je fis appel à ma Tropius, afin de monter sur son dos et ainsi que pour poursuivre les autres plus aisément. Je rappelai mon Dimoret dans sa ball et gardais ma cornèbre près de moi en cas d'attaque

« Ce n'est pas possible, il est toujours aussi fou celui-là… » Râlais-je en montant sur le dos de ma Tropius «  Morticia lance Anti-Brume. En avant Lutéa suit les. Eris prépare toi à combattre !» Ordonnais-je à mes pokémons.

La Vostourno créa un couloir d'air pur, tranchant le brouillard avec son attaque, Lutéa s'enfonça dans le couloir sans grande crainte essayant de ne pas perdre le Séviper de vue. Chose qui était plutôt difficile à faire, Lutéa n'était pas très rapide comparé à Séviper…En plus on l'avait déjà perdu de vu….Mais j'avais plus d'un tour dans mon sac. « Eris Lance Vent Arrière sur tout le monde. Conseil, accrochez-vous. »

Le pokémon s'envola derrière le groupe et lança l'attaque pour nous aider à avancer plus vite. Connaissant mon pokémon je préférais m'accrocher au cou de ma Tropius tenant Morticia dans mes bras. Le couloir créé par Morticia commençait à se refermer. Cette attaque ne durait vraiment pas longtemps dans cette brume verdâtre. J'avais demandé une nouvelle fois à ma Vostourno de relancer encore une fois l'attaque pour nous permettre d'arriver au Gymnase, puis, je la fis rentrer pour qu'elle se repose. Elle était mon atout, je ne voulais pas l'épuiser. Puis, avec le booste de Vent arrière nous serons surement arrivés là-bas avant que le couloir ne se ferme sur nous.

Le couloir s'était fermé un peu après notre arrivée, me forçant à rentrer mes pokémons pour ne pas qu'ils deviennent fous à leur tour…Je n'avais pas trop envie d'avoir une Cornèbre hors de contrôle encore une fois. Le duo Cyclone et Ultrason du sonistrelle du blond avait été très utile

Et nous avions réussi à rattraper la fille au Séviper et je lâchais un soupir de soulagement. Au moins on l'avait retrouvé, c'était une bonne chose. Elle commençait à s'approcher du Vampire le regard, étrange…Allais-je assisté à un moment gênant ? Ah ! Il était surement en couple tous les deux ?

…Je ne voulais pas assister à des moments câlins bisous moi, je préférais fermer les yeux, ou même regarder ailleurs…Je pris le dernier choix. Rien de mieux que la belle vue d'une horde de pokémon devant le Gymnase…

« Horde de pokémons… »  Passer ce mur de pokémon n'allait pas être simple. Surtout que notre cible était à l'intérieur. « Comment allons-nous passer ça… » Surtout que moi je n'avais pas vraiment de pokémon étant capable de battre le Smogogo, ce qui ferait de moi un petit boulet. La horde ou le smogogo mon choix était vite faite. Je regardais le duo vampire/ femme Séviper ainsi que le reste du groupe.

« Je vous laisse le Smogogo, moi je reste ici. Je vais essayer de vous ouvrir le passage et retenir les pokémons pour que vous entriez sans problème extérieur.» Je fis appel une dernière fois à ma Vostourno pour qu'elle utilise anti-brume et ajoutai avec elle d'autre membre de mon équipe. Léviator, Tropius, Cornèbre, Mysdibule, Wattouat. Bref une équipe prête à tenir la horde pour que mes camarades traversent le champ de bataille. Quoi qu'Eris en Cornèbre n'allait pas trop tenir, vu le nombre d'ennemis…Peut-être que…Non, non Djelly ce n'était pas vraiment le moment de penser à la faire évoluer là, ici, maintenant. Créer un passage, protéger les camarades qui veulent rentrer, défendre la porte…Voilà la mission que je m'étais auto-donné, je devais me concentrer là-dessus.

Je pris un truc qui trainait au sol, une pierre ? Un Chenipan ? Un Nodulithe ? Aucune idée, je l'avais  déjà balancé sur l'amas de pokémon. « Quitte à devenir fous autant l'être avec ma horde. TATAYOYO !!!! » Criais-je en fonçant dans le tas avec mes pokémons. « Objectif Passage en force, Eris Feinte, Lutéa tempête verte, Banshee Hydroqueue, Garden Vent féerique. »

La première salve d'attaque que j'avais lancé avait écarté certain pokemon, comme quoi seule, je ne risquais pas vraiment de réussir l'ouverture de cette mer noire…Je n'étais pas Arceus non plus. «  Raaaaah ils résistent… » Je regardais le reste de la troupe, demandant un peu d'aide du regard avant de relancer l'assaut « Argony Fatal foudre…euh dans la brume toxique mauvaise idée utilise Bélier et on tient la menace s'il vous plait. Montrez que vous en avez sous les plumes, les écailles et la laine !! »

Avec les efforts combiner de mes pokémons, des pokémons de mes camarades et de mes camarades, on commençait à ouvrir un petit passage et là, à ce moment précis m'étais venue une idée farfelue. Je regardais ma Léviator. « Banshee…Couchez ! » lui demandais-je. La Léviator s'allongea de tout son long, essayant d'éviter d'écraser des humains, permettant aux autres de se frayer un passage jusqu'à la porte.

Le pont Léviator était maintenant érigé pour le groupe, mais pas que. Malheureusement, certain pokémons sauvage avaient squatté le dos de mon pokémon, qui  nesemblaitpas trop apprécier vu les grognements qu'elle faisait. T'inquiète pas ma grande ta dresseuse va les faire sortir de là. « VOUS NE PASSEREZ PAAAAAASSSS ! » Hurlais-je en pointant du doigt les intrus, tout en redirigeant les attaques de mes pokémons vers eux…
Non je n'avais pas le droit de reprendre cette réplique d'un film mythique pour ça, même si elle était bien choisi.

Maintenant aux autre de jouer, moi je restais tataner à l'extérieur protégeant leur arrière.

Résumé:
 

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Jeu 19 Nov - 23:55
Je me retrouve tout en-dessous de gens, et c'est vraiment bizarre. J'arrivais à voir des oreilles de lapin rose dépasser de la pile de gens, avec Alex et un autre gars entraîné de force. Moi j'étais clairement en mourrution totale là. J'essaye de me glisser hors du t'as de gens, quand tout à coup je sens mon dos décoller du sol, je me tourne vers le sol et je vois qu'on monte de plus en plus. C'est vraiment de plus en plus bizarre. Jre regarde qu loin l'autre bouffon de Mr Mime, et....oh le....calme toi Axel, calme toi, respire....

"MAIS VA CREVER SAL MR MIME DE MON CUL !"

Ouais non là je crois que je suis au bout de ma vie. Je vois la pile de gens se diriger vers le buffet, je le sens mal. D'un coup, je me sens comme lâché dans le vide, ce qui est le cas. Sauf que moi, en plein vol j'arrive à m'extirper du tas de gens, et je tombe à coter, mais je tombe quand même. Ouais ça fait très mal au dos je confirme. J'essaye de me relèver, et là ma tête se cogne contre le sol, je suis clairement entrain de me faire marcher dessus. Je suis si petit que ça ?

De là où j'étais, CEST à dire le sol, je voyais le lapin rose danser avec...je sais pas et on s'en fout. Alex je ne la vois pas, ne le gars. Super, j'ai perdu le seul groupe de gens avec qui j'aurais pus passer la soirée. J'arrive enfin à me lever, j'ai les oreilles de mon costume déchirées, génial, je fais encore plus pitié qu'avant. Et sinon j'ai toujours paumé Sky, encore mieux.

~~~~~~~~~~

D'un coup, tout se passa très vite. Un grayhena enragée arriva par je ne sais où et il atterrit sur le buffet. Bizarre, vraiment bizarre. Par réflexe je m'écarte, et je tombe en arrière. À peine je tombe qu'un gaz rentra dans la salle, c'est horrible ça pue. Une fois que LS gaz fut un peu dissipé, je vois le gars, le lapin et Alex partir en courant. Je me relève, et je cours apres eux. Je veux pas rester seul moi !

"HÉÉÉ ATTENDEZ MOI!!!!"

HRP:
 
Leonidas Blackhart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1109
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Sam 21 Nov - 18:09


Tu ries, tu n'as pas entièrement saisis ce que Callie s’apprêtait a dire, et c'est sans doute mieux comme ça. Qu'aurais tu fais ou dit de plus si la rouquine avait répondu, toute remontée qu'elle était … ? A part foutre la merde dans les esprits des autres, tu sers a quoi Leo ? Non parce que franchement j'essaye de comprendre, genre vraiment, mais tu pars un peu trop en cacahuète en ce moment, si bien que même moi, je n'arrive plus a te comprendre. C'est donc sur un rictus un peu moqueur et attendri que tu arrives par on ne sait quel miracle Arceusien a détendre l’atmosphère. Mais ce n'est pas fini. Attend toi a des représailles ! Grand naïf que tu es, tu observes le pokemon papillon avec attention, avant que sa dresseuse ne se présente. Costumée en Psytigri, elle s'excuse tout d'abord auprès de Callie et sans connaître son nom tu finis par faire équipe avec elle pour repousser ce gaz qui rendait les pokemon sauvage aussi accrocs au sucre qu'un Ginji affamé.

Soudainement, et aussi bouleversant que cela puisse paraître, un élève Phyllali, que tu ne connais que trop bien grimpa sur sa Mastouffe et disparu en un beuglement « chevalresque ». Si certain était un tant soit peut terrifié, ce rugissement inattendu de la part de Seth sut raviver leur flamme de folie, et ils n’hésitèrent pas a le suivre, au péril de leur vie... Si ils leur arrivent quelque chose, tu vas finir par êre responsable Leo ! C'est d'un croquement irrité de lèvre inferieur que tu fais appel a ton Arcanin. Ce n'était pas prévue et tu voulais vraiment la jouer finesse au possible... Mais forcé par tes camarades tu es obligés de grimper a ton tour sur ta monture et suivre le mouvement !

▬ Faites gaffes a vous !


Virant vers la droite, alors que la Pyroli s'occupait allégrement de la gauche, vous tentiez a vous deux de contenir la horde de pokemons zombisucre ainsi que le gaz. Pourvu qu'aucun pokemon ou dresseur ne l'ai inhalé...En voilà une pensée bien futile jeune Leo'. Bien trop occupé a dévié les attaques sur la droite, tu perds la préfète des Givrali de vue. Tss. Elle s'est trop avancée ! Quelle idée de lui dire de prendre les devants ! Tu as fais le con ! C'est toi qui aurais dut y aller, qu'est que tu as a perdre en plus hein !? C'est Janice qui ta regardé de travers pour que tu répares le bordel de ton référant, pas Callie ! Fais chier.

Après un certain moment a repousser la petite horde de pokemon qui s'était formé sur le flanc du groupe, tu reviens vers celui ci. Comme connecté, toi et la jeune fille déguisé en Psytigri revenait quasiment en même temps auprès de Calliope. Ton regard libéré de sa protection, laisse traduire une inquiétude qui normalement serait passé inaperçue derrière tes lunettes sombres. Tu finis par descendre d'Arkhan, Nyx en rappel au dessus de ta tête, prête a lancer des Ultrason en veux-tu en voilà. Encore une fois, il y a contact. Tu es surpris, mais tu ne bouges pas, les yeux en feu tu as peut-être mal vue, mal ressentit. Après tout il fait sombre et la brume toxique n'améliore rien. Callie te regarde et sa joue vient se poser sur la tienne. Est-ce qu'elle a essayé de... Non. Tu as du mal comprendre. Sans doute avait-elle l'intention de te dire quelque chose a l'oreille, et c'est finalement ravisé pour le dire à voix haute. Y'a pas a dire, la tension est belle et bien présente. Même si la suite de sa phrase te semblait douce, il y avait quelque chose d’inquiétant. Tactile que tu es, si elle te repousse, tu viens poser par habitude une main sur son épaule. Elle compte garder ses distances, mais les événements font que ça ne sera pas éternellement possible. Surtout dans son état, tu n'as pas envie qu'elle aille se perdre au milieu de ces pokemons sauvages et finir la tête dans un baril de miel.

Tu finis par lui saisir la main et l’entraîner près de ton loup géant. Tu n'avais rien contre Nagini, mais sans doute serait-elle plus à l'aise sur le dos d'un fluffy Arcanin. De plus, plus aucun moyen d’être séparé ! Alors que déjà les autres se décidés a rester pour aider ou a foncer vers le Gymnase, un pont d'écaille se forma en plein milieu de la cour. Parfais.

▬ Ne perdons pas de temps, qu'on aille trouver un remède après... et puis on ne sait pas combien de temps ce Leviathor tiendra. Allez. Hop !

Ni une ni deux sans vraiment lui laisser le choix, tu soulèves la demoiselle et la place sur le dos de ton Arcanin. Vous êtes préfets, c'est a vous de prendre les devants ! C'est votre responsabilité et plus encore la tienne de démonter la folie de ce Roseverte. Non mais serieux qu'est qu'il a fumé lui !? Un soupire, un regard vers la bâtisse sportive et tu grimpes a ton tour. Pas question de se faire devancer par une Mastouffe et ça Arkhan l'a bien compris.

▬ Accroches toi ! Lances-tu a Callie avant de remercier la Pyroli d'un signe de la main. Couvre nous ! On reviendra victorieux ! EN avant Arkhan !

T'es trop dans un mood de chevalier sans peur mon petit Leo'....

Le grand chien de feu bondit alors sur le Leviator et vous vous élancez vers le gymnase dans le but de percer a jour l'origine de ce gaz qui rend ceux qui le respire, accroc au sucre. Pourvu que Callie arrive a tenir le coup !

HRP:
 

crackle bones

_________________
selkies mood


Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. Hmtm3bv
kado:
 
Calliope Pryde
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Adulte Médecin Débutante
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Dim 22 Nov - 11:27


Halloween

feat all

Un contrôle absolu malgré cette tentation irradiante. C'était un exercice relativement difficile pour Calliope mais elle y parvenait, avec toute sa bonne volonté. Elle savait qu'elle n'était pas elle-même et qu'elle devait tout faire pour calmer ses pulsions. La tête lourde, la rouquine ressentait une sensation étrange, comme un courant électrique léger lui parcourir le corps. Puis, elle se croyait sur un petit nuage, bercée par le vent qui la poussait vers Leo qu'elle tentait finalement de repousser. Ce dernier la retenait, une main sur son épaule. Il voulait l'empêcher de partir, de fuir au loin. Ils s'étaient déjà séparé mais cela ne lui posait pas de problème de recommencer, surtout avec ce comportement qui n'était pas spécialement en sa faveur. Alors, la seule solution qu'elle trouvait était de détourner le regard et de se concentrer sur autre chose que ces lèvres alléchantes. Le coeur battant à la chamade dans sa poitrine, l'envie irrésistible de dévorer les lèvres du garçon... Ce mélange de sensations improbables ne faisait que d'accentuer aussi son mal-être. Calliope désirait donc embrasser Leo tout en voulant le fuir. Deux sentiments opposés, traduisant parfaitement son état actuel : celui de ne pas être totalement elle-même.


_ ...


Aucun mot ne sortait de sa bouche. Et pourtant, elle voulait lui expliquer que cette proximité n'était pas forcément adéquate. A la moindre tentative de fuite, il la retenait, l'entrainant ensuite vers son magnifique Arcanin. Les yeux émerveillés, Calliope trouvait enfin un autre intérêt, celui de contempler cette créature. Cette dernière était grande, et de la prestance se dégageait. Elle imposait indirectement le respect et instinctivement, la rouquine plongeait ses doigts dans son pelage doux et chaud. Callie avait toujours rêvé avoir ce genre de Pokemon. Il semblait si fier et gracieux... Tant de qualité qui avait conquis le cœur de la jeune préfète. Un sourire béat aux lèvres, elle ne faisait même plus attention à ce qu'il se passait autour et notamment cette jeune fille de tout à l'heure qui venait d'invoquer un puissant Léviator. Elle comptait défendre la zone pendant que d'autres iraient directement vers la source du problème. Et ça, Calliope ne l'avait compris que quand Leo l'apposait sur Arcanin. Ainsi, des bras musclés venaient de la soulever, la faisant paniquer quelques secondes car elle ne s'y était pas préparée. Sentant un premier contact avec le Pokemon feu, Callie s'agrippait à la fourrure de ce dernier avant de trouve r sa stabilité. D'accord, elle avait bien compris : ils allaient devoir se rendre dans le Gymnase et régler le problème. qui d'autres allaient les suivre ? Elle ne savait pas car uniquement Leo prenait place derrière elle -en même temps, le pauvre Arcanin ne pouvait pas transporter plus de personne. Le top départ était lancé par son dresseur qui avait eu la délicatesse de prévenir la rouquine de bien s'accrocher.


_ Hiiii ! s'écriait Calliope, prise tout de même par surprise.


L'élan qu'avait prit Arcanin était puissant et la forçait à se pencher en avant au risque de s'écrouler. Heureusement, Leo était juste derrière et pouvait aisément la retenir. Le coeur s'emballait dans sa poitrine, laissant alors l'adrénaline parcourir son corps. Les yeux étaient dans un premier temps fermés et quand elle les rouvrait, elle constatait qu'ils se trouvaient déjà dans le gymnase. Le Pokemon légendaire avait ralentit le pas et avançait avec un peu plus de prudence, examinant les chaque recoin. La zone principale du bâtiment (entre autre, le terrain) était prit d'assaut par des créatures affamées. En effet, trônant au milieu du terrain de jeu, il y avait des caisses en bois rempli de bonbons. Et les Pokemon semblaient bien heureux de l'avoir ouvert. A pas de loup, Arcanin avançait dans l'espoir de ne pas se faire repérer. Bien trop occupé à manger, les créatures ne prêtaient pas vraiment attention aux adolescents et à leur monture. Il n'y avait pas de trace de Smogogo apparemment... Continuant leur progression, Callie désirait subitement prendre part à ce buffet improvisé, effectuant un mouvement en avant, la main tendue en direction de sa pulsion. Elle allait basculer en avant.

_ DES BON... commençait-elle à crier pour manifester son envie. Sauf que de justesse, Leo avait plaqué sa main sur sa bouche pour l'en empêcher, la retenant contre lui par la même occasion.


Malheureusement, Calliope les avait trahis. Les Pokemon sauvages et assoiffés de sucre l'avaient entendus. Au débout, la demoiselle se débattait dans les bras protecteurs de son ami, essayant de retirer sa main. Mais elle s'arrêtait dès qu'elle croisait le regard des créatures, prenant subitement conscience de ce qu'elle venait de faire. Puisque c'était à eux, ils allaient défendre leur territoire et donc s'en prendre aux adolescents perturbateurs. Prenant une grande inspiration par le nez -car sa bouche était encore condamnée- elle se tournait légèrement contre son chevalier pour lui lancer un regard inquiet. Il faillait partir. Et ça, Arkhan l'avait bien compris. Filant dans un couloir avec rapidité, il tournait brusquement à droite pour entre dans une autre pièce, bien plus petite. Il s'agissait d'un vestiaire. De nouveau en sureté, Callie descendait de la monture aidée par le prince Leo.

_ Mais... J'avais envie d'un cupcaaaaaake... se plaignait-elle alors qu'elle tenait toujours la main de son ami qui venait de la descendre. J'en ai vraiment ... envie. Là, maintenant.


Le regard perçant, elle fixait Leo sans bouger d'un poil. Déterminée à ne pas se déplacer tant que son envie ne serait pas assouvi. Là, Callie, tu deviens un cas désespérant...


Informations :
 

fiche © Miss Yellow



_________________
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 1135
Pokeathlète Coach
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Mar 24 Nov - 11:49
Si j’avais su j’aurais pas venu… Je me suis laissée convaincre de participer à cette expédition, mais on dirait que les choses sont légèrement en train de partir en vrille. Heath avait pourtant l’air d’avoir commencé à bien organiser la chose, mais je l’ai perdu de vue. J’espère qu’il n’a pas succombé au gaz ! Du coup il semblerait que ce soit le professeur Jauplain qui prenne les choses en main avec l’aide de la préfète Givrali et de Léo qui se révèle être le préfet Phylliali. Je ne savais pas ça tiens, en même temps je ne suis pas du genre à me tenir au courant… Bref je rejoins le point de réunion avec Blok, constatant que je ne suis pas la première Pyroli à être venue ici au lieu de rejoindre le Général (je me demande si on aura des problèmes pour ça tiens). Djelly ma camarade de dortoir (je crois que c’est elle sous le costume, dûr d’être sûr vu que je la connais pas spécialement bien en plus) est déjà en première ligne auprès de Calliope avec son Cornèbre et son Charmillon. Quoi qu’elle a l’air d’avoir des difficultés avec le papillon, au moins ça me rassure même une Top Dresseuse peut avoir du mal à contrôler ses pokemons. … Je vais garder ça pour moi je pense. L’ambiance est visiblement tendue après tout et les deux jeunes préfets tentent lentement de s’organiser. J’aimerais vraiment pas être à leur place j’avoue, l’académie a tellement l’habitude de nous laisser gérer mais là… C’est quand même sérieux, la référente Givrali pourrait être un peu plus active ! Au final certains finissent par perdre patience et finissent par foncer droit dans le brouillard, Seth Evans en tête ! Il est vraiment spécial celui-là, je me demande si c’était vraiment une bonne idée de lui confier ce Lancargot… Je ne peux plus rien faire à ce propos j’imagine, tout comme je ne peux pas l’empêcher de foncer dans le brouillard vert suivi par quelques élèves que je ne connais pas.

- On était pas censé passer par les souterrains … ?

Juste une idée comme ça en l’air, que je lance avec ma petite voix timide et que personne visiblement n’entend. Ca ou ils s’en fichent… Bref Calliope fonce à son tour sur son Séviper pour tenter de rattraper les inconscients et au final tout le monde se met alors à sortir d’avantage de pokemon pour les utiliser comme monture. Euh on avait pas dit un seul pokémon à la fois ? Bon bah ok on oublie les plans et on fonce alors. Remarque c’est plus simple comme ça, le seul problème c’est que niveau monture… Mouais si je veux suivre il vaut mieux que je rentre Blok dans sa ball et que je me mette à courir ! Manque de chance mon pokemon n’est pas de cet avis.

- Blok la vitesse ce n’est pas trop ta … Ok ok je grimpe….

Ce caillou est fier et borné, pas du genre à accepter la défaite. Du coup alors que tout le monde sort à pleine vitesse par la porte principale, je me retrouve assise en tailleur sur mon pokemon loin derrière. ... Il m’est déjà arrivé d’utiliser Blok comme monture certes, mais c’était quand moi ou la personne était incapable de se déplacer seul ! En plus sur un terrain accidenté encore il pourrait foncer comme un bulldozer et défoncer les obstacles là ou d’autres perdraient du temps à les esquiver, mais sur la route du réfectoire au gymnase… Les troncs d’arbres et les buissons y en a pas beaucoup. Au moins on va pas se perdre c’est déjà ça j’imagine. En revanche les bourrasques et les anti-brumes, les vents arrières, tout ça on y a pas le droit ! Comme quoi on peut être coach et finir loin derrière à la course. Ca encore c’est pas trop grave, mais le brouillard vert qui avait été repoussé et se reforme droit sur nous, c’est plus gênant. Je lance un petit appel à Blok mais ce  dernier se contente d’un grognement qui me fait clairement comprendre que je n’ai pas intérêt à descendre. Bon bah j’ai plus qu’à espérer que ces bandelettes qui recouvrent mon visage soit un masque efficace. C’est parce que j’espère qu’il résiste bien à cette brume de malheur que j’ai choisi ce pokemon après tout. Levant la lampe qui fait partie de mon costume, j’éclaire les alentours pour voir mieux où l’on va, observant mieux alors le chaos alentour. Sur le bord de la route des zigzatons courent tout droit et non de travers pour rattraper un Ursaring qui fuit avec des baies probablement sucrées tout en les dévorant en route (drôle de scène). Une bande de chenippote ont ligoté un roucoups avec leur sécrétion pour se partager une énorme baie pêcha et un sucroquin fuit visiblement pour sa vie afin d’échapper à un essaim de muciole baveur délirant. … Je crois que ce soir j’ai vu des choses que je n’oublierais jamais ! Le monde devient fou… Bonne chose que je n’ai pas de sucre avec moi. Hm ? Ah tiens un Abo se lèche les babines tout en se préparant à gober un œuf. Les pokemons poisons résistent mieux au gaz apparemment, celui-là en tout cas mange norma… Un Œuf ?!!?

- Saaam !

Pas le temps de réfléchir, j’envoie la pokeball de Sam et aussitôt le singe masqué bondit en avant, ses poings vengeurs s’abattant sur l’ennemi. Le pauvre abo n’a même pas eu le temps de comprendre ce qui lui arrive qu’il se retrouve assailli de griffes et éjecté ensuite sur la route. Le temps qu’il relève la tête et Blok lui bondit dessus pour l’écraser de tout son poids. Géolithe ne connait pas plaquage ? Chut personne n’a rien vu dans la brume… Pour ma part j’ignore le serpent et regarde dans la direction de l’œuf, voyant alors mon starter le lever au ciel la patte haute et l’autre poing serré dans une pose victorieuse. Ouf, pas de dégâts… Après ça Sam nous rejoint et me confie l’œuf que je garde soigneusement, l’instant d’après il se met à gueuler des choses probablement pas très polis après que je l’ai enfermé en traitre dans sa ball tout à l’heure. … Mais c’était pour ton bien… Comme seule récompense il prend mon chapeau et me l’enfonce sur la tête profondément jusqu’au nez et se dernier se retrouve bien coincé. … J’aurais dû choisir Stok… Profitant de sa liberté retrouvé et de mon aveuglement temporaire, le singe masqué reprend la tête des opérations. Il se met à l’avant du vaisseau Blok tel le roi du monde et dirige la charge. … Charge ? Pourquoi on charge ?! C’est quoi ces bruits de combat dehors !

-VOUS NE PASSEREZ PAAAAAASSSS !

Complétement perdue, je finie enfin par réussir à me débarrasser de ce fichu chapeau et pendant un instant, je le regrette. Comment on est passé de la route tranquille de la forêt à une espèce de baston générale ?! Les pokemons chargent, les feuilles volent, les éléments se déchaînent et nous on est complètement paumé au milieu des attaquants et des défenseurs. … Je dois admettre que pendant une seconde j’ai remis le chapeau pour me couvrir les yeux et attendre qu’on s’arrête. Heureusement pour nous au final personne ne nous attaque et on franchit la défense sans encombre, sortant de la horde de zombie pour rejoindre les « sains d’esprits ». Une chance que Djelly et ses pokemons savent distinguer ami et ennemi *gloups*. A peine à l’arrêt et pendant que je récupère mes esprits, Sam bondit en avant et libère Gad de sa pokeball. Les deux lancent alors un cri de guerre triomphant et s’enfoncent dans le gymnase pour rejoindre les autres à la poursuite du big boss. Mais attendez ! Une main tendue en avant comme si mon bras allait s’allonger pour les rattraper, je ne peux que regarder mes pokemons partirent à l’assaut sans moi. Ça devient une habitude. J’allais poursuivre mais Blok me secoue alors et me fait signe de regarder derrière, m’indiquant Djelly et son équipe se battant vaillamment contre des pokemons de plus en plus nombreux. Raaah, je hais cette journée… Ok Blok je descends fonce ! Je voulais protéger tout le monde, mais si le smogogo est là-dedans et que tous ces pokemons sauvages le rejoignent, ça ne peut que mal finir pour ceux qui sont parti l’affronter. Temps d’appeler du renfort.

- Blok en avant, Piège de Roc ! Kam go, utilise photocopie et fait comme Blok. Quand vous avez fini, utilisez éboulement ! Davi utilise dard nuée pour garder les autres à distances. Stok Lame d’air ! Sky tu restes derrière et tu surveilles. Le premier qui fait mine de traverser, tu lui colle un Coup d’Boule et tu le renvoi dans la masse ! Nours ! Euh toi tu restes avec moi…

Mes pokemons sortent les uns après les autres et se mettent au travail. Mes attaques rejoignent celles de Djelly tandis que mes deux pokemons roche installe un périmètre de défense autour de nous qui punira tous les pokmons qui prendront la place de ceux qu’on aura repoussé. Bon sang j’ai jamais vu une bataille pareille c’est de la folie tout ce monde ! J’ai balancé mes pokeballs sans réfléchir mais au final j’ai quand même gardé Nours avec moi, seulement si ça continue je vais devoir le laisser y aller aussi et il en a visiblement très envie. Raah si seulement mes deux casse-cou étaient là ils ne seraient pas de trop, surtout Gad ! J’espère qu’ils ne feront pas de bêtise à l’intérieur. Allez on ne va pas se laisser faire après tout.

- Allez-vous en ! Vous êtes malade, c’est nos bonbons ! Bas les pattes !

Je plisse les yeux tandis que Stok Nours et Kam approuvent avec force, ce qui inquiète un peu les autres. Hmm j’ai peut-être un peu été contaminé moi et certains autres, visiblement les pokeballs ça ne protège pas des masses… Depuis quand j’aime le sucre ! … Quoi que y a pas de mal à ça après tout, j’en mange parfois et c’est bon… Très bon, d’ailleurs je prendrais bien un bonbon à l’orange, ou deux. … Rien à voir avec le gaz ! … Je devrais peut-être essayer un peu d’antidote, juste pour être sûr. Je sors mon pulvérisateur avec son étrange mixture à l’intérieur, puis regarde ce qu’on a aux alentours. Fouillant mes poches je trouve un reste de tarte à la citrouille dont je n’ai aucune idée de la provenance. Woh, heureusement que c’est juste un petit bout, on a eu de la chance de pas se faire attaquer à cause de ça. Après ça ma camarade qui me regarde bizarrement se dépêche de me refiler ce qu’elle a sur elle aussi. Je crois que ma petite phrase lui a fait peur… Je suis sûr que tout va bien ! D’ailleurs je vais le prouver. Je récupère ce qu’elle me tend puis mélange le tout, après ça il ne reste plus qu’à appuyer ! Je baisse mon masque et respire la fumée colorée, accompagnée par Nours dans mes bras qui est curieux du parfum. Pendant ce temps Sam et Gad eux avancèrent comblant leur retard, le singe masqué scannant les alentours. Le gymnase il connaît après tout, on y va souvent ! Bilan il ne fit pas attention aux dévoreurs de bonbon qui avaient finalement décidés d'ignorer l'interruption précédente pour tomber sur le vestiaire avec les préfets. C'est la guerre et eux ils traînent, enfin ça c'est l'interprétation du singe qui pousse aussitôt une gueulante envers les deux jeunes pour finalement reprendre sa route. Enfin ça c'était son plan, mais le singe masqué fut quand même obliger de faire demi-tour pour aller chercher son fidèle assistant qui trainait la bave aux lèvres devant les bonbons. Au final le pokemon eau ne put que pousser une lente complainte tout en se laissant traîner par terre par le bras surprennament puissant malgré ses airs chétifs du pokemon combat.


Spoiler:
 

- Récupération de l’œuf de Kaïminus

Tentative d’antidote sur moi et mon Pandespiègle : Part de tarte à la citrouille (Moi) + Echantillon de Princesse (Djelly) + Pétale de Rafflésia (Djelly)
Seth Evans
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
Todresseur Stratège
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Mar 24 Nov - 12:20
Nous sommes une armée ! Nous sommes une légion ! Nous sommes... tout simplement des cons.

Pourquoi foncer dans le tas d'une façon aussi peu réfléchie, sans même avoir de plan construit à 100% ? Parce qu'une certaine Mastouffe dont on ne citera pas le nom – droit à l'anonymat, tout ça – a piqué son petit caprice. Le résultat en fut des plus simples : un groupe entier dans la merde. Les élèves furent obligés de se précipiter pour remédier à ce gros bordel, notamment à l'arrivée massive des Pokémons mais aussi à celle du gaz. Wait what ?! Le gaz ? Eh merde. Seth n'avait vraiment pas pensé à ça. Heureusement que d'autres élèves furent là pour assurer la couverture. Tant mieux ! Pas de Seth ou de Mastouffe – ou encore de Nénupiot – sucrophile pour le moment. Juste une belle ribambelle d'abrutis en train de foncer dans le tas tout ça à cause d'un pseudo amiral de guerre qui n'a pas pu contrôler sa monture. Il y eût néanmoins un avantage à tout ceci : Himiko parvînt à pister rapidement le Smogogo et donc le chemin le plus court à emprunter pour arriver au gymnase. Faut dire qu'elle était aussi motivée de s'éloigner de cette rousse gueularde et de ce blondinet fragile en train de lui courir après.

Et Seth, dans cette histoire ? (Seth, cette.. Ahah ! Vous avez compris ? Oui, c'était nul). Bah... Il ne pouvait que s'accrocher au cou de sa monture pendant que le Chao-klaxon se servait de son attaque Bulles d'O comme sulfateuse ciblant les ennemis. Et dire qu'il y eût par la suite une alternative beaucoup plus simple. J'sais pas moi... Le pont Léviator, il aurait pas pu se dresser avant que la Mastouffe ne décide de foncer comme une bourrine ? Ah bah GG teamwork, hein ! En vrai, Himiko préférait courir à terre, mais chut. Et heureusement que le gymnase fut atteint plutôt rapidement, auquel cas les zouaves en train de courir aurait pu aspirer une trop grande quantité de gaz. Et Seth aussi, d'ailleurs. Comme quoi, le sport c'est bien... dans certaines situations... très occasionnelles... On va dire ça.

– SUS À L'ENNEMI !

Encore une fois, la princesse défonça littéralement les portes principales d'un bon Bélier maîtrisé, offrant ainsi l'accès au gymnase. Et là : malheur. Le gaz du Smogogo avait envahi presque tout le complexe. Le stratège freina sa monture juste à temps. Un peu plus et le groupe entier aurait eu des ennuis avec une grosse Mastouffe sucrophile. Vraiment mais vraiment pas une bonne idée. Enfin ! Plus gros problème se posait à l'entièreté de l'équipe : comment attaquer et défaire le Smogogo sans pouvoir l'approcher ? Il faudrait quelque chose comme... un masque à gaz. Mais oui c'est clair ! Et justement, il s'avère que le lapin rose en porte justement un. Un lapin avec un masque à gaz, soit. Ou dans le pire des cas, les autres n'auront qu'à se la jouer McGuyver, ou bien abruti. Au choix.

– ALLEZ ALLEZ. ON SE PROTÈGE, COMME QUAND ON DOIT METTRE UN PRÉSERVATIF. ALLEZ ALLEZ. ÉVITONS TOUTE RELATION BUCCALE AVEC CE GAZ.

Et quand on a rien ? Bah... On fait comme Seth, on se dépatouille. C'est-à-dire qu'on enlève un habit pour s'en servir de masque un peu imposant. Il faut dire qu'une chemise de Joker, c'est pas trop fait pour ça, à la base. On fait avec les moyens du bord ! Et pour les Pokémons ? Bah... S'ils respirent, on les rappelle. Et comme la trèèèès grande partie des Pokémons respirent, bah... Seth n'avait plus grand chose à sa disposition, en fait. Ah si ! Dr.Jekyll qui s'extirpa de sa ball pour s'imprégner volontairement du gaz, tel le plus grand des toxicos. Si vous voyez un Cradopaud en train de faire des roulades partout en humant le gaz à grandes aspirations, c'est normal, c'est un abruti. Et donc... Quel candidat sérieux et insensible à ce genre de gaz restait-il ? Personne ? Bah merde, alors. Il fallait compter sur les autres. Ou faire avec les moyens du bord, encore une fois. Et Arceus sait qu'utiliser des moyens trop cheap conduira forcément le Joker à sa perte.

– Solid Snake mode : activated. Les gens qui ont des Pokémons ne respirant pas, allez-y YOLO, hein. Perso' je me lance dans une opération commando of the doom et j'aurais besoin de suicidai- euh de volontaires. C'est pour ça que... LAPIN ! ROUSSE HYSTÉRIQUE ! BLOND FRAGILE ! V'nez on forme les Expendables. Genre on est les élus, on doit y aller ! On tatane le Smogogo... AVEC LES POINGS WESH.

Et ça se dit stratège, hein ? Fou également... Et puis bon ! Au final, y'avait déjà des dans le gymnase. Comme quoi, tout ne reposait pas sur la folie commune de quelques personnes.

HRP:
 

_________________
Alex J. Lovell
Région d'origine : Kanto
Âge : 18 ans
Niveau : 29
Jetons : 245
Points d'Expériences : 571
Pokeathlète Coach
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Mar 24 Nov - 16:36
Come at me, And you'll see
I'm more than meets the eye
Bon ok, elle courait vite la Alex, mais elle manquait terriblement d'endurance ; en même temps, quand on est principalement motivée par la flemme, ça finit par s'en ressentir. Rouge comme une tomate, essouflée, mais serrant les dents pour continuer à courir et essayer de ne pas perdre la mastouffe des yeux, elle fit une nouvelle promesse : celle de prendre au sérieux ses entraînements sportifs à venir. Décidément, que de bonnes résolutions prises en cette misérable soirée.

Voyant qu'elle approchait du gymnase, la toute nouvelle pokéathlète mit toute sa motivation dans un sprint final, pour se faufiler dans le complexe sportif à la suite du mec sur son gros toutou, qui venait de faire une percée et d'enfoncer les portes du gymnase. Une fois arrivée à l'intérieur, elle s'écroula sur le sol comme une loque, bras et jambes écartés, en essayant de reprendre son souffle.

« Aaaaaaaah, plus jamaaaaais ! »

Contre toute attente, Alex était toujours en un seul morceau. Juste une ou deux égratignures par-ci par-là (résultat d'une escarmouche avec un rattatac), et les muscles en compote. Comme quoi, foncer dans le tas en criant comme une folledingue et en moulinant des bras dans tous les sens, c'était encore le meilleur moyen de traverser la foule. Elle se sentait bêtement fière d'elle, et elle n'aurait pas dit non à quelques bonbons en guise de récompense.

À peine s'était-elle écrasée sur le sol, respirant à grandes goulées pour reprendre son souffle, qu'elle entendit quelqu'un hurler des consignes. Elle tourna la tête dans sa direction et reconnut le type déguisé en Joker. Qu'est-ce qu'il disait ? Le gaz ? AH, OUI. LE GAZ. Elle ferma aussitôt sa bouche grande ouverte, cherchant de quoi se protéger. Elle eut alors une pensée pour son fantominus, qui se baladait toujours la gueule ouverte, et qui venait de léchouiller des pokémon contaminés dans tous les sens. Elle se demanda avec horreur si le spectre était susceptible d'absorber le gaz ambiant au même titre que le gaz qu'il émettait.

Vite, elle s'empressa de chercher son fantominus des yeux. En principe il restait autour d'elle... Elle apperçut enfin le petit fantôme qui flottait tranquillement en direction d'une caisse de bonbons. Mais qui avait eu l'idée de planquer des bonbons ici ! Alex se remit sur pieds, manquant au passage de trébucher sur un flacon de produit ménager qui traînait là (et qu'elle ramassa en lançant quelques jurons), et courut après son pokémon. Elle attrapa le carré de tissu blanc qu'il avait toujours sur la tête et qui lui servait de costume, et s'empressa de le faire rentrer dans sa pokéball avant qu'il n'aie l'occasion de venir la léchouiller elle aussi. Puis elle plaça le carré de tissu sur son nez et sa bouche et le noua derrière sa tête façon bandana. Cool, elle ressemblait à un gangster maintenant. Ou à une bonniche, mais à choisir, elle préférait le gangster.

S'étant ainsi occupée des premières nécessités, la Givrali prit enfin le temps de regarder autour d'elle pour jauger la situation. Il y avait du gaz partout, c'était difficile d'y voir clair, surtout au centre de la pièce ; il y avait des bonbons partout aussi, et des pokémon sauvages qui avaient déjà pris d'assaut les caisses de friandises. Pas de traces du smogogo, mais il devait se cacher quelque part dans le coin. D'autres étudiants les avaient rejoints. Elle reconnut notamment Merrizu et Axel, non loin d'elle. Ok, et maintenant, ils faisaient quoi ?

Le type de tout à l'heure reprit la parole, et Alex se rapprocha pour entendre ce qu'il disait.

« LAPIN ! ROUSSE HYSTÉRIQUE ! BLOND FRAGILE ! V'nez on forme les Expendables. Genre on est les élus, on doit y aller ! On tatane le Smogogo... AVEC LES POINGS WESH. »

Attends, la rousse hystérique ça devait être elle, non ? Il voulait qu'elle aille taper du smogogo ?

« ...OK. »

répondit-t-elle en collant son poing droit dans sa main droite. Ils voulaient de l'action ? Ils allaient en avoir. ...Mais encore fallait-il localiser la cible. Alex eut alors une idée, et pointa un doigt en direction des énormes caisses de bonbons qui se trouvaient au centre du gymnase.

« Vous croyez que ce machin est trop grand pour se planquer dans l'une de ces caisses ? Parce que si j'étais rempli de gaz qui rend accro au sucre, moi c'est là que j'irais. »

Attendant les avis de ses camarades, elle réalisa alors qu'elle avait encore quelques tours dans son sac.

« Oh, et, tant que j'y pense... »

Elle attrapa sa deuxième pokéball, et la considéra un instant avec appréhension avant d'en faire sortir son nucléos. Pas le choix, la situation était critique.

« Je sais pas trop si cette tête de fion respire ou pas, mais le gel bizarre dans lequel il vit le protègera peut-être du gaz. On peut l'envoyer en éclaireur kamikaze. »

Et même s'il devait en rester, ce ne serait pas une grande perte. Elle tenta d'ignorer les insultes que le pokémon psy lui balançait mentalement, et tendit le flacon de produits ménagers qu'elle venait de ramasser à ses camarades.

« Ils nous ont filé une base d'antidote en nous demandant de tester des trucs, non ? J'ai trouvé ça. Je sais pas vraiment ce qu'il y a dedans, mais on peut peut-être essayer. Vous avez des choses à mélanger avec ? J'ai rappelé mon fantominus parce qu'il a inhalé trop de gaz, on peut toujours tester sur lui pour voir. »

Résumé :

• Alex arrive dans le gymnase à la suite de Seth, elle s'écroule par terre et respire du gaz à plein poumons en reprenant son souffle.
• Mais les consignes de Seth lui font prendre conscience de son erreur à temps.
• Elle récupère des produits ménagers.
• Elle rappelle son fantominus qui a inhalé trop de gaz, et récupère le tissu blanc qui lui servait de costume de fantôme pour se l'attacher sur le nez et la bouche (pour se protéger du gaz).
• Elle rejoint les Expendables, prête à aller taper du smogogo.
• Smogogo qui n'est pas visible (cf. le précédent post de Callie) ; Alex dit qu'il s'est peut-être planqué dans les énormes caisses de bonbons au centre du gymnase.
• Elle sort son nucléos en se disant qu'il résistera peut-être au gaz, et propose aux autres de tenter une potion.

Vous pouvez prendre l'ingrédient d'Alex, dire qu'elle sort son fantominus contaminé et tenter une potion dessus si vous voulez c:
Leonidas Blackhart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1109
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Mer 25 Nov - 17:22



Une chevauchée effrénée qui n'a pas fini de vous faire tourner la tête ! Tu as peur qu'Arkhan ne se cabre, qu'il perde ce contrôle mature qu'il n'a de nature pas. Mais comme piqué par un élan d’héroïsme sans limite, il exécute tes commandes les unes après les autres, se faufilant dans la brume aussi vite que le vent, ne faisant que faire briller d'avantage le titre qu'il porte, celui de « Pokemon Légendaire ». Tu restes bien accroché, derrière Callie, la bloquant de tes bras pour que cette dernière ne tombe pas. Cela dit, c'est assez surprenant qu'elle se soit laissée faire, mais lui avais-tu laissé le choix ? Pas vraiment non. Un soupire dans votre course, tu t'excuseras, pour tout, pour le coup de croc, pour la maladresse de tes mots, pour ne pas être venu lui demander de l'aide... bref... pour tout. Mais pas tout de suite ! Oh non. Vous n'avez pas vraiment le temps, il faut vous charger de ce Smogogo qui malheureusement est introuvable pour le moment. Hmm. Finalement, alors que des Pokemon victime de fringale sucré se sont glissés dans le gymnase, tu décides de vous menez jusqu'aux vestiaires pour se mettre à l'abri et trouver un plan adéquate pour une possible contre-attaque. Il faut absolument désamorcer ce fumigène vivant !

Une fois a terre – après avoir au préalable aidé Callie a descendre de ta monture, tu commences a cogiter. Le probleme n'était pas juste ces pokemons morfales et ce Smogogo barjot, mais aussi Calliope elle même qui après une petit instant d’hésitation alla se plaindre jusqu'à tes oreilles. Il fallait trouver un moyen de conjurer ce sort Halloween et vite ! La pauvre préfète des bleues ne pouvaient descement pas rester ainsi le restant de ses jours ! En plus, a la regarder de plus prêt, il y avait comme quelque chose de... tentant. Non mais ! Qu'est que tu racontes Leo' ! Reprends toi ! Ne me dis pas que toi aussi tu as inspiré un peu de ce gaz par accident ?! Rohlala. Les effets sont plutôt lent en ce qui te concerne, tu gardes consciences !

Alors que tu as les méninges qui grincent a n'en plus pouvoir la main de Callie serre sur la tienne, elle râle, elle chouine, elle demande du sucre, des Cupcakes...Elle te fixe de ses yeux bleues, tant bien même tu préfères les ambrés, mais là n'est pas la question. Ce n'est pas comme si tu te trimballé avec des gâteaux sur toi. Tu n'es pas un grand gourmand et... faut le savoir mais, tu préfères les choses salés. Quelque peu pris au dépourvus tu commences a tâter ta ceinture, pour finir par mettre ta main sur ton sac... Mais oui... Tu n'étais pas venu les mains vides ! Bien qu'oublier une paires de lunettes opaques de rechanges est été ta plus grosse erreur de la soirée, tu as fais l'effort et tu as eu raison, d'embarquer certaines de tes affaires. Tu commences alors a fouiner, d'une main, l'autre momentanément prisonnière des patounes de Miss Monstre.

▬ Ah ! T'exclames-tu  avec un franc sourire sur la frimousse, tandis que de ton sac tu sors un objet tout particulier ! Il n'est pas de toi, tu ne t'en ai jamais servis, tout ce dont tu te souviens c'est qu il t'a était donné il y a fort longtemps.  L'heure était venu de s'en servir. Parfaitement conserver au fond de ta besace, il t'avait été donné pour ce genre d'occasion un peu désespéré et complètement loufoque. Qui aurait crut qu'un jour tu t'en servirais... Même Arceus ne doit pas en croire ses yeux.

▬ Ok Callie... Recule un peu, je vais te donner ce que tu veux.

Ah ça pour l'avoir, elle va l'avoir. Elle décide de te lâcher et tu recules d'un pas, puis de deux autres. Allez savoir, on est jamais assez prudent ! Et puis, tu ne sais pas vraiment comment il marche ce truc...Une inspiration, une expiration.... Hm. Tu bidouilles la boule étrange dans tes mains. Tu la vire, la tourne dans tout les sens comme tu le ferais pour résoudre un Rubis-cube. Rah rien a faire ça ne fonctio-POUUUUUUUUUUUUUF  



C'est pas sérieux ça...Te voilà complètement recouvert de chantilly... Cette grenade que t'avait donné Audrey vient de t’explorer dans les mains...Bordel... Tu sens des grognements dans ton dos, les pokemon sauvages sont a vos trousses, a moins que cela ne soit les secours... Tu ne sais plus trop, tu paniques un peu. Tu entrevois un... singe et quelque chose tombe a terre. Si les raclements de crocs des pokemons se trouvant a l’extérieur te donne des sueurs froides, je pense que tu devrais plutôt t’inquiéter de Callie... Qui n'a plus d'yeux que pour toi.

[UTILISATION DE MA GRENADE CHANTILLY]
[J'UTILISE AUSSI MES DEUX INGREDIENTS - ECAILLES DE MILLOBELUS & PLUME DE CORNEBRE SAUVAGE avec une PART DE TARTE CITROUILLE de Callie pour fabriquer ma potion :3333 ]

HRP:
 

crackle bones

_________________
selkies mood


Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. Hmtm3bv
kado:
 
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Jeu 26 Nov - 12:45
Mes camarades avaient réussi à passer le pont pour atteindre l'intérieur du gymnase, à dos d'Arcanin ou à pied peu importait, le principal c'est qu'il était passé.

D'autre élève m'avait rejoint pour la défense de l'entrée, je ne serais pas seule à me battre. Étrangement cela me rassurait, surtout que j'avais une consœur de mon dortoir à mes côtés et ne sachant pas trop pourquoi, je me mis à lever mon couteau en plastique et hurler « En avant la communauté du Smogogo. Leur maléfice ne doit pas anéantir nos terres. » D'un geste, j'avais envoyé Baron au combat. Je l'avais ensuite ordonné d'utiliser Aile d'acier sur l'éboulement que les pokémon de Stella avaient créé, afin d'utiliser les roches de l'attaque comme boulet sur les pokémons sauvages.

Peu après son arrivée, ma camarade pyrolienne me demanda si j'avais trouvé des éléments pour essayer de créer une potion… Je n'avais aucunement pensé à ramasser des ingrédients pour compléter la potion. D'un geste vif je regardais autour de moi et vit une trainée nauséabonde de princesse et un pétale de Raflésia qui trainait dedans. Je les avais ramassés et donnés à ma camarade. Espérant pour elle que le mélange n'empire pas les choses.

Je profitais de ce moment pour faire rentrer mes autres pokémons, qui défendaient le pont Léviator, pour ne pas les laisser trop longtemps dans le brouillard. Bien sûr, j'avais oublié de rentrer Banshee, vu que j'étais encore dessus… Grosse erreur de ma part.

La Léviator se mis à grogner de plus en plus fort, avant de m'éjecter moi et les défenseurs à terre. Elle avait inhalée trop de gaz et était devenue l'un d'entre eux. « Non, pas ma Banshee. » murmurai-je pour moi. Elle allait faire beaucoup de dégât et ce dans les deux camps, la connaissant bien. Et pour mon plus grand malheur j'avais eu raison, la Léviator s'était mise à donner des coups de queue un peu partout… Je devais empêcher ça, je me devais de l'arrêter, c'était mon pokémon…MES responsabilités.

Une personne sensée aurait fait rentrer son pokémon, comme je l'avais fait avec les autres, mais bizarrement, je pensais que ce n'était pas nécessaire et préférait m'avancer vers elle essayant de la calmer. Je mis mes bras en face de moi et l'appela pour qu'elle fixe son attention sur moi.

« Voilà Regarde-moi Banshee. Gentille fille. Non, NOONN tu ne grognes pas, tu te calme, soit Gent…. » Je n'eus pas le temps de finir ma phrase que la Léviator me renversa avec son museau avant de m'attraper les jambes (sans me les couper hein) et me trainer loin de la ligne de défense. Mon réflexe fut de planter mes doigts dans le sol pour essayer de me retenir, mais mes efforts fut inutile et la léviator me traîna de plus en plus dans le brouillard.

Je regardai mes camarades une dernière fois, surtout Stella…«Fuyez pauvre fous….AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAh » Hurlais-je avant de disparaitre dans la brume verdâtre. Je pensais que ma fin était proche, mais non. Mon pokémon m'avait légèrement envoyé dans les airs pour me faire monter TOMBER sur son crâne. Elle était contaminée, mais semblait encore être lucide…et puis j'avais mon pot de confiture…Mais oui ma confiture de Baie. J'ordonnais à la Léviator d'ouvrir la bouche, je pris le pot de confiture dans mon sac, me goinfrant de ce nectar gélifié sucrée comme une goinfrex, salissant mon costume comme pas permis et donnant le reste à ma Léviator. Espérant que cela calme les ardeurs de la dévastatrice. Banshee lâcha un rugissement remplis de force et de colère.

« Oui tu as raison mon amie, il nous faut en finir avec tout ça. » Je pris la capsule d'Eris et la rappela sur les lieux du carnage. Je fouillais dans mon sac et sortie la pierre nuit tant convoité par ma Cornèbre, cornèbre qui me regarda légèrement sceptique.

« Nos serres sont des épées. Nos becs sont des lances. Et nos ailes un OURAGAN! Nous sommes la tempête…NOUS SOMMES LA MORT MWAHAHAHAHAHAHAAHA. JE SUIS LA REINE DES CIEUX…..Détruisez-les, fidèle serviteurs…Détruisez-les TOUS ! » Hurlais-je dans la brume en lançant la pierre sur ma Cornèbre, ravi d'entendre mes paroles. Elle attrapa volontiers la pierre et se mis à briller d'une lumière aveuglante. Quelque seconde plus tard la Cornèbre devint une Corboss de toute beauté…une sombre beauté. Eris, savait ce qu'elle avait à faire, elle rejoignit Baron et aida les défenseurs de la porte à mettre les assaillant KO. Ce qu'elle faisait avec le plus grand plaisir en compagnie de baron. Un Duo venait de se former, sans que je ne le sache.


Baron les affaiblissait avec ses attaques Aile d'acier, Aéropique, Vive attaque et cru-aile. Et Eris passait derière eux avec Feinte et les finissait à coup de Coup bas, Tranche-nuit et pour ceux qui essayaient de fuir elle utilisait poursuite pour les mettre au sol…Quoi ? C'était horrible comme comportement ? Surement, mais je n'avais jamais dit que ma Cornèbre était Gentille. Et si vous pensiez qu'elle allait s'assagir en évoluant, vous rêviez éveillé. Même moi je savais qu'elle allait être pire…Et oui je l'avais quand même fait évoluer. Pourquoi ? Parce que, j'en avais besoin. Oui, j'en avais besoin de cette hargne, cruauté, méchanceté gratuite, pour effrayer et voler l'espoir. Non, je n'étais pas folle, je refusais de changer Eris, tout simplement parce que je l'aimais comme elle était. Voilà.

Pendant que Baron et Eris faisaient leur boulot, moi j'étais en plein cœur de la horde et je m'accrochais à ma Léviator. Un léviarodéo ? Rien de mieux pour se défouler. Je l'ordonnais de passer sa rage sur les pokémon sauvage, au moins elle m'écoutait.

Des attaques Hydroqueue, apparaissaient entre deux Danse Draco et Draco rage, faisant quelques ravages dans les rangs ennemis. Et moi dans tout ça. Ben, je riais gorge déployée, ce qui me ferait surement passer pour une folle psychopathe, mais ce n'était pas grave…C'était marrant de voir les pokémons sauvages voler dans tous les sens. Un divin balais aérien, rien que pour moi. Bien sûr à force de rire, j'eus une minute d'inattention et avait lâché ma prise sur Banshee. Du coup, je fis une glissade sur les écailles de ma Léviator qui partis sans moi un peu plus loin,  me laissant seule au milieu de nulle part dans le brouillard.

Je tentais d'appeler mes pokémons, mais aucun d'entre eux ne vinrent. Ils étaient surement trop occupés avec les pokémons sauvages. Je regardais si je ne pouvais pas faire appel à d'autre membre de mon équipe et remarquais que je ne n'avais plus mon sac sur moi. Flûte de Floettes!

« Baron !! Banshee !! Eris !! Votre reine est au sol. » hurlais-je dans la brume, espérant que mes pokémons allaient m'entendre et venir me chercher. Soudain, après mon appel, des bruits de sabot se firent entendre et s'était arrêté juste derrière moi. Je m'étais retourné, regardant les pokémons qui étaient arrivés. Un Galopa sauvage avec deux ponytas sauvages légèrement en retrait. Je ne savais pas pourquoi, mais je n'avais pas peur d'eux. Et comme ça d'un coup la première chose que je dis fut :

« ...Gris...Gris poil ?! »



HRP: évolution de cornèbre en Corboss.

Spoiler:
 

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Ven 27 Nov - 11:39
«Reste derrière et tu es en sécurité Niki. Restez derrière et tu es en sécurité Niki.»

C’est ce que la jeune mécanicienne se disait depuis tout à l’heure et c’était vrai ou presque. Certes, elle n’avait pas à combattre, fort heureusement, mais elle se trouvait toujours un peu à l’écart du groupe. Elle serrait entre ses dents sa sucette et la faisait tourner dans sa bouche grâce à sa langue. Le sucre avait beau devenir liquide, il ne satisfaisait pas l’envie de douceur de la jeune femme et bientôt il ne lui restait que le bâtonnet blanc. Elle le recracha au sol et se mit en tête de retrouver quelque chose à manger

À manger.

De sucré.

Du chocolat par exemple, c’est une bonne idée du chocolat.

Un de ces gros lapins qu’ils font pour les fêtes par exemple.

Niki se secouait la tête, et se frappa gentiment la joue, ce n’était pas le moment de penser à manger, il fallait suivre le groupe pour se mettre en sécurité. Le groupe. Où était-il passé? Avec toute cette brume impossible de reconnaître les formes. Il fallait se guider au bruit, malheureusement. On n’entendait au loin des combats et des rugissements rien de très rassurant. Niki prit une grande inspiration et s’approcha prudemment. Elle se tenait assez loin pour ne pas être mêlée au combat, mais pas assez proche pour distinguer les formes des différents protagonistes. Sous ses yeux se déroulait un combat d’ombre chinoise. C’était fort amusant tout en étant effrayant à la fois. Niki se sentait comme une gamine au milieu de son salon. Regardant des émissions tard dans la nuit dans une semi-léthargie et cette envie de bonbons. Envie de bonbon.

Encore!

Plus de bonbon!

De chocolat!

Cette fois, la tentation était trop forte, il lui fallait du chocolat est tout de suite. Elle regarda autour d’elle, mais ne voyait que des sucettes ou bonbons. Grande-Sœur essaya de la résonner, mais rien ne semblait y faire, elles était décidé à trouver du chocolat et elle le trouvera. Même sa timidité ne la terrassera pas. Et c’est alors qu’elle vit son pain bénit. Un lapin en chocolat.

UN LAPIN EN CHOCOLAT

UN LAPIN DE PLUS D’UN MÈTRE EN CHOCOLAT!

Niki faisait fi de tout ce qui se trouvait autour d’elle, les pokémons mutants, les pokémons non mutants, les bonbons, les autres, et fonçait droit sur son objectif, l’oreille droite du lapin de pâque. Elle courrait vers sa proie, immobile, s’approchait dangereusement, sauta et atterrit entre les deux oreilles. Elle planta ses crocs dans l’oreille droite.

«Niki! Tu fais quoi! Tu es contaminée! Bois ça! vite!»

Merrizu sortit une bouteille en verre qu’elle fit boire à Niki avant de tomber sous le poids de la mécanicienne.

HRP:
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. Niki210
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11797
PNJs
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Sam 28 Nov - 13:11
La science est en marche
Tirage effectué avec les ingrédients suivants :  Part de tarte à la citrouille (Stella) + Echantillon de Princesse (Djelly) + Pétale de Rafflésia (Djelly)

Résultat : Le Pokémon sauvage perçoit le déguisement de l'élève comme son apparence véritable et fuit sa présence, le prenant pour le Mal incarné. Mouahahahahahah !


La science est en marche
Tirage effectué avec les ingrédients suivants : Ecailles de Millobelus (Leonidas),  Plume de Cornèbre sauvage (Leonidas), Part de tarte à la citrouille (Calliope)

Résultat : Le Pokémon devient subitement très loyal envers l'élève et lui obéira comme s'il était sous hypnose, jusqu'à la fin de l’événement. Garde à vous !


La science est en marche
Tirage effectué avec les ingrédients suivants :  Griffe de Farfuret (Niki), Épine de Cacnea (Niki), Produits ménagers de Gaston (Axel)

Résultat : Le Pokémon diffuse à présent une odeur qui attire une véritable troupe de Pokémon de la même espèces. Quand y'en a pour un, y'en a pour dix.


_________________
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. 7z5c
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 1135
Pokeathlète Coach
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   Lun 30 Nov - 15:50
La fumée pourpre à une drôle d'odeur et me pique les yeux. En même temps avec un pétale de rafflésia et de la boue de tadmorv à l'intérieur rien d'étonnant j'imagine. 'fin bon à part ça je sens pas de différence par rapport à avant, je me sens toujours un peu bizarre et j'ai toujours des envies de sucre. Pas de quoi me faire perdre le contrôle cependant, j'ai l'habitude de faire attention à ce que je mange après tout. Hm je me demande s'il me reste encore quelques bouts de cette part de tarte dans ma poche... Semblerait que non dommage. A part ça tout allait bien pour le moment, on tenait la boutique et la pluie de pierre était particulièrement dissuasive. Entre les pièges de roche au sol et les éboulements qui pleuvent du ciel, catapultés par les ailes d'aciers. Comme quoi on a pas besoin d'une défense de fer, une de pierre est largement suffisante ! Reste a espérer que cela continue comme ça et que nos pokemons ne partant pas d'un coup dans le camp d'en face pour quémander du sucre. Stok a l'air encore à peu près bien, j'imagine que tout le monde peut tenir dans ce cas non ? Après moi je ne suis pas spécialiste scientifique. Pas combat non plus d'ailleurs, je me demande si on s'en sort vraiment bien. Je jette un œil à ma camarade à côté, mais à sa place ce tiens un grand pokemon. Je le connais pas mais entre ces grands yeux pourpres et le sang qui le recouvre lui et son couteau (un pokemon avec un couteau !), je le trouve vraiment inquiétant ! J'ai un mouvement de recul instinctif me demandant dans quel camp il se trouve, mais heureusement le Léviator se charge de m'enlever cette épine du pied. Après avoir relâché sa colère légendaire et balayé nos ennemis (hm je crois qu'il a fait quelques collatéraux, ces deux pokemons là étaient à ce garçon sur la gauche) la puissante serpent de mer se dresse pour faire face au pokemon sanglant. Se dernier tente de le raisonner (ah tiens je parle pokemon, hm non ça doit être un pokemon psy), mais fini dans la mâchoire de la bête qui le ramène dans la cohue de pokemon sauvage. Bon débarras ! Retourne chez toi, je ne fuirais pas. Je ne sais pas ce que tu as fait de Djelly mais je vais tenir cette position ! Je ne boug...

- PANDEEEEE !

Nours !!? Non ne fuis pas ! Pourquoi tu écoutes cet affreux machin violet. Il est complétement terrifié, je ne l'ai jamais vu comme ça ! Arf voir mon petit pokemon fuir de mes bras comme ça ça ne me plaît vraiment pas. Du coup bah oui je bouge de ma position tout en disant à mes pokemons de continuer à tenir la place aussi longtemps qu'ils pourront. Après ça je m'enfonce à mon tour dans le gymnase pour rattraper le pauvre ours en détresse qui continue de fuir de toutes ses forces malgré mes appels. Le pire c'est que quand il se retourne pour voir derrière, il se remet à courir de plus belle. Il lui arrive quoi enfin, il est confus ? Ça fait ce genre de chose la confusion ? Je n'ai même pas vu l'attaque ! En plus comme si ça ne suffisait pas, il fait signe à un moment de vouloir prendre à droite pour entrer dans un vestiaire et se rétracte pour repartir droit devant encore plus effrayé qu'avant ! Mais c'est pas vrai ! Qu'est ce que tu as vu enc...

- KYAH !

Woups, il m'a échappé celui-là, c'était pas le moment en plus. Je me dépêche de claquer la porte du coup avant que les monstres à l'intérieur ne puissent réagir et bloque la porte avec une chaise, en espérant que ça suffise. ... Woh quand même, j'ai vu un vampire et une zombie dans le vestiaire ! Pas des costumes là hein, des vrais de vrais ! Je sais que c'est pas logique, mais j'ai vu ce que j'ai vu. Il est horrible cet Halloween ! J'espère que la porte tiendras, il faut vite que j'aille récupérer Nours ! Je repars droit devant et fonce jusqu'au terrain de basket ou des bruits de combat résonnent. J'accélère alors l'allure et arrive dans la salle ou le chaos règne totalement ! Des pokemons de partout dont le fameux Smogogo cracheur de la fumée verte se battent dans tout les sens. Un gros stock de friandise aussi présent attire mon attention un instant, mais je parviens à en décrocher mon attention à cause du danger régnant. Il y a des monstres ici aussi ! Comment c'est possible ?! Nours est aussi présent et pleure dans les bras de Sam qui semble complétement perdu en écoutant le jeune pokemon. Bon au moins ils vont bien tout les deux, Gad aussi d'une certaine manière même si je l'ai vu dans la horde de pokemon attaquant les cartons de marshmallow. Contaminé jusqu'au cou on dirait... J’essaierais de m'occuper de lui plus tard. Pour le moment Nours ! Je m'approche de mes deux pokemons (tiens je me souvenais pas que le costume de Sam lui allait aussi bien à la peau, on dirait vraiment un super héros quoiqu'un peu sinistre...), mais doit m'arrêter à quelques mètres, Nours se mettant à criser soudainement. M'enfin... Il me laisse pas m'approcher ! Grosse déprime en approche... Non ! Il faut que je le sorte d'ici c'est vraiment dangereux. J'avance donc et essais de prendre le petit dans mes bras avec l'aide de Sam qui tente de le calmer pour retourner se battre. Au moment ou je me débats avec mon bébé, l'une de ces affreuses bestioles tente en revanche d'en profiter pour me saisir le bras.

-Bas les pattes ! Ne m'approche pas...

Repoussant l'agresseur d'un violent mouvement de bras, je profite d'une ouverture pour lui balancer mon poing dans le visage. En arrière ! Je suis peut-être petite, mais je cogne dur. Surtout pour protéger mes pokemons, va savoir si c'est pokevore ces machins là. Nours est pas dans son état normal en plus alors je ferais pas de quartier. Il continue de pleurer dans les bras protecteur de Sam. Hm pourquoi t'as l'air aussi surpris toi... Viens m'aider plutôt ! Moi qui pensais que tu serais le premier volontaire pour affronter des monstres.

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.   
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo.
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :