Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3
 :: News & Event

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Compte PNJ
Icon : Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. - Page 2 CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12829
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. - Page 2 CeOUB4f
-
-
0
0
12829
pokemon
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. - Page 2 CeOUB4f
-
-
0
0
12829
Compte PNJ
est un PNJs
La science est en marche
Tirage effectué avec les ingrédients suivants : ^lume de Cornèbre sauvage / Mue d'Insolourdo (Merri) et Plume de cornèbre sauvage (Seth)
(
Résultat :  Le Pokémon développe un appétit dévorant pour...le tissu. Votre tendre chair ne risque rien, mais vos habits en revanche...


Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 1 : A la traque du Smogogo. - Page 2 7z5c
Seth Evans
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1798-seth-la-folie-est-une-vertu-il-ne-faut-pas-la-fuir-phyllali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1802-seth-evans-phyllali
Taille de l'équipe : 17
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
17
Unys
18 ans
44
872
1205
pokemon
17
Unys
18 ans
44
872
1205
Seth Evans
est un Topdresseur Stratège
Connaissez-vous la véritable définition de "gros bordel" ? Vous pensez que oui, alors qu'en fait, il en est tout autre. Pokémons et dresseurs devenaient fous. Pour une fois, le stratège paraissait à priori normal au milieu de tout ça. Il faut dire qu'entre les deux enfermés en train de fricoter, les deux à l'extérieur en train de... euh... de fricoter aussi et les Expendables cherchant à défaire le Smogogo de la plus pittoresque des façons... il y avait pas mal de matière. Et encore ! Si jamais on venait à rajouter les Pokémon là-dedans, on aurait un Cradopaud en train de se shooter au gaz, un Nénupiot euphorique totalement cinglé et une Mastouffe qui essayer de calmer le Pokémon nénuphar en lui marchant dessus. Raté puisqu'elle n'eût droit qu'à un tour gratuit de surf. Comment voulez-vous vous concentrer dans ce genre de moment ? Pour une fois que Seth essayait de réfléchir, voilà que son milieu ne voulait pas le lui permettre.

Heureusement, la rousse hystérique des Expendables – appelons-la Stallone – s'élança avec un Nucléos dans la main eeeet... C'EST LE STRIKE ! La caisse visée explosa. Le Smogogo désormais découvert tenta de prendre la fuite avant de se faire rattraper par ce cher Sylvester. Ce fut sans compter sur la vivacité de ce dernier pour attraper la bête comme un shaker – décidément, ce gros bras n'a pas l'air d'aimer les Pokémons – pour vider une décoction mystère à l'intérieur de la boule toxique avant de lui boucher les trous avec des bonbons, sans doute pour ne pas que le mélange soit éjecté en un rien de temps. Seth se contenta de contempler la scène avec un air totalement blasé. Limite, il se cura le nez pendant que la rousse et le Pokémon livraient bataille. Au final, les muscles eurent raison des pouvoirs et le Smogogo sembla inconscient pendant quelques secondes. Secondes qui n'annoncèrent décidément rien de bon puisque...

– DIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !

Diamant ? Non. Un diamant ça ne se téléporte pas d'un bout à l'autre du gymnase, comme ça. Quelque chose qui crie Dia et qui se téléporte... Hm ! Comme c'est dur ! Le Phyllali fit semblant de réfléchir pour, au final, frapper sa paume gauche de son poing opposé, ouvrant par la suite la bouche en O, l'air de dire "OMG JE SAIS". Sauf que cette tête fut aussitôt remplacée par un air affolé, voire un visage totalement décomposé. La réponse venait de percuter l'esprit du stratège. Un Smogogo qui crie "Dia" et qui se téléporte est en réalité un Smogogo se prenant pour Dialga. DIALGA. Plus de place pour la folie. Même Manu venait de le comprendre, à l'instant. Et si ce Nénupiot devient calme, alors on peut dire que...

– Putain. On est dans la merde.

Malgré tout, le stratège s'élança à folle allure dans un assaut désespéré, récupérant son collègue Stallone par la taille – tiens, il a perdu en poids – avant qu'il ne lui arrive quelque chose de fâcheux. Attention : Dialga dans un corps de Smogogo 20 mètres à droite. Veuillez rebrousser chemin. Et c'est ce que Seth fit, poussé par une montée soudaine d'adrénaline. Pourtant, il ne suffit que d'un cri du Dialgogo pour ralentir le temps. Le stratège avait beau forcer, il ne pouvait plus aller aussi vite qu'avant. Même un Ronflex sous anesthésiant aurait pu le battre à la course. Et, alors que la divinité s'échappa en traversant le toit sans même se préoccuper des dommages matériels, le temps reprit son cours naturel. Comme déséquilibré, Seth chuta au sol (et donc Stallone aussi). Bordel ! Où est-ce que la sale bête était passée ? On ne pouvait décidément pas la laisser se balader à Lansat dans cet état. Que faire ? Le groupe n'eût même pas besoin de réfléchir puisque la solution roula devant leurs yeux. Le récipient utilisé pour la potion... S'il en restait un peu, alors peut-être les Pokémons ici présents pourront en boire pour devenir des Super Dialga et arrêter le méchant Dialga avide de sucre ! Ouais... C'est assez narnardesque, comme scénario. Pourtant, c'était le seul espoir de ces jeunes gens... et de toute l'académie, cela dit en passant.

– Hey Stallone. Si y'a quelques gouttes à l'intérieur, faut faire tourner ça au plus vite.

Il se releva et aider la miss muscles à en faire de même avant de remarquer que le récipient roula encore et encore... jusqu'à se heurter délicatement contre Manu Chao. Naturellement, le Nénupiot se mit à renifler la décoction. Merde ! Seth s'approcha de son Pokémon à pas d'Absol dans l'espoir de pouvoir lui subtiliser le récipient afin de le partager équitablement entre les Pokémons présents. Il alla même jusqu'à prier gentiment le nénuphar de ne surtout pas boire ce mélange, sous quoi il sera sévèrement puni. Manu sourit. Seth, soulagé, se redressa et sortit de son mode sneaky. C'est alors que le Pokémon afficha un air étonné, comme si un point d'exclamation rouge venait d'apparaître au dessus de sa tête sur une note aiguë et bref. Affolé, il souleva le récipient – avec sa bouche évidemment, puisqu'il avait besoin de ses quatre pattes pour tenir debout – et en avala le contenu. Tout le contenu.

– ... Manu... s'enragea le propriétaire du Pokémon inconscient.
– Nénuuu ? TINAAAAAAAAAAAAAA !

Tina ? Quoi Tina ? Tina Arena ? Tina Turner ? Tina pas mangé ? Ok je sors. Tout ça pour dire que les yeux du Nénupiot devinrent plus rouges que jamais, luisant d'un éclat maléfique. Une aura étrange émanait désormais du petit Pokémon. Puis un portail sombre se traça dans une flaque d'eau, à la manière des passages empruntés par les membres de l'organisation XIII (je cale ma référence et je m'en vais). Manu traversa le portail avant d'y disparaître entièrement. Naturellement, Seth tenta de l'attraper et... se fit absorber par le portail. Génial. Le voilà dans un espèce de truc chelou où tout était à l'envers et flottait dans les airs. Franchement, génial ! Seth chercha néanmoins Manu ainsi que sa nouvelle identité, le tout en nageant magistralement dans les airs.

– Donc il n'est pas devenu Dialga... Il ouvre des portails noirs qui mènent à un truc chelou où tout est à l'envers. Il dit "tina". C'est... Même les situations les plus critiques ont le droit à leur facepalm. Giratina.

Comme quoi, ça sert d'étudier les mythes des autres régions. Bref ! Entre Dialgogo et Nénutina, on était pas sorti de l'auberge. Et quitte à mourir, autant que ce soit en héro plutôt qu'en couard qui attendit l'apocalypse en se cachant sous un banc. C'est donc lorsqu'il aperçut son Pokémon en train de fuser à travers cet étrange monde que Seth se mit à nager (ou flotter, comme vous voulez) à sa poursuite. Le dark Nénupiot s'apprêta à sortir de ce monde étrange par un portail dans lequel se dessinait... un Smogogo volant en train de figer le temps partout où il passait. Ouais. Dialgogo quoi.

Nénutina traversa la faille, bientôt suivit par Seth qui s'accrocha lamentablement au nénuphar de son petit hystérique. Oh la belle verte ! Cette décoration ne sied décidément pas à l'incarnation du mal qui fit son apparition fracassante juste devant son ennemi, Dialgogo, à quelques dizaines de mètres du sol. N'oublions pas que Seth était accroché à son Pokémon. Enfin... "son". On pouvait se le demander, à présent. Tout ce dont le Phyllali était au courant, c'était que l'un vouait une haine éternelle à l'autre pour avoir contribué à son exil dans le monde distorsion. Well. Y'en a un qui n'est décidément pas sorti de l'auberge.

– Dites... J'peux descendre avant que se finisse en cata' ?

Il ne fallut pas plus de mot pour que Nénutina secoue son nénuphar, éjectant simplement le stratège à l'intérieur de la faille. Le clown fit tout le chemin inverse – bien plus rapidement qu'avant, cependant – pour ressortir par le portail-flaque d'eau, au milieu des Expendables. Holy. Motherfucking. Shit. Seth se releva comme si de rien était, avant de pointer le ciel sombre du doigt. En plissant les yeux, on pouvait effectivement y apercevoir Dialgogo et Nénutina en train de dialoguer à vive voix. Dialoguer ? Alors il ne se passerait rien ? Cool ! ... Ahahah... Si seulement il avait été possible d'espérer ça. La première onde de choc retentit, figeant et défigeant le temps pendant une durée indéterminée. Une nuée de Cornèbre, prise dans l'assaut, s'écrasa au sol, à quelques mètres des Expendables qui récupérèrent aussitôt leurs moyens, ou plutôt leur temps. C'est toujours avec le doigt pointé vers le ciel, sans même savoir qu'un échange d'attaques avait déjà eu lieu, que Seth se mit à bégayer.

– Là... là... là-haut y'a... Gi-gi-gi-giratinaaaa et Dia-dialgaaa en train de se b-b-b-baaaattre... De la peur ? Même pas vrai, d'abord ! Je nie ! Seth nie ! L'avocat de Seth nie également ! PUTAIN DE MERDE, C'EST LE PLUS BEAU JOUR DE MA VIE.

Que... quoi ? Ah bah oui. Il a raison, le petit. Même s'il ne comprenait rien à la situation puisque le temps se figeait et l'espace se distordait à chaque échange de coups entre les deux êtres. Personne ne pouvait savoir ce qui arrivait réellement, en dehors des êtres divins que nous sommes, nous les narrateurs. D'ailleurs, il se passait quoi, là-haut ? Serait temps d'y jeter un petit coup d’œil.

Pendant ce temps, à de nombreux mètres au dessus de Lansat...

Le dialogue enfin terminé, les deux entités ne se saluèrent même pas. Comme pris d'une rage accumulée sur des siècles voire des millénaires, Nénutina s'élança à l'encontre à Dialgogo qui eût pour réaction de figer le temps d'un simple hurlement. Les Cornèbres s'arrêtèrent de voler. L'être maléfique également figé, fut littéralement massacré par une paire de griffes imbibées d'énergie draconienne. Nénutina fut éjecté du ciel en un instant, retournant à même le sol en une fraction de seconde à peine, ne laissant autour de lui qu'un immense bordel (compter quelques arbres écroulés ainsi qu'un petit cratère). Le temps désormais défigé suite à l'assaut de Dialgogo, une onde de choc se répandit sur plusieurs dizaines de mètres à la ronde, abattant le moindre Pokémon en plein vol, le forçant ainsi à s'écraser au sol.

Au milieu de son nuage de fumée, Nénutina disparut une nouvelle fois, encore loin d'être abattu. Il réapparut derrière son pseudo jumeau, l'éjectant à son tour, mais avec un peu plus de style (je suis subjectif, fopatapé) puisque ce fut avec une décharge d'énergie sombre, quasiment invisible en cette nuit noire. S'il n'y avait pas eu quelques étoiles, alors l'attaque serait totalement passée inaperçue. Quoiqu'il en soit, la vague d'énergie enveloppa le prétendu maître du temps, l'exilant à son tour dans ce monde déchu et désordonné. Ils n'étaient plus visibles. Et pourtant, l'omniscience nous permettrait de connaître le fin mot de cette histoire.

Désormais cloîtrés dans ce qui semblait être le monde distorsion, les deux entités suprêmes – si on pouvait les appeler ainsi en raison de leur apparence – s'élancèrent chacune à l'assaut de l'autre, échangeant Dracogriffe sur Dracogriffe et désintégrant littéralement les plateformes rocheuses sur lesquelles ils posèrent pied – ou cratère, pour Dialgogo. Nul doute que ce décor allait être changé à jamais suite à cela. Et ce fut le cas. Les deux bêtes, considérant leurs assauts comme "petits" – si on traduit leurs propos, bien sûr – décidèrent de passer aux choses sérieuses pour en finir. Ils s'arrêtèrent de bataille, laissant peser une ultime tension pendant quelques secondes. Pas un seul cri, juste un regard échangé entre les deux colosses. Puis ils s'enveloppèrent d'ombre et d'énergie, revêtant temporairement "leur" apparence" même si démunies de couleurs. Ils n'était plus qu'énergie. Et ces deux énergies colossales ne tardèrent pas à rentrer en conflit, dans un ultime échange de coups. Hurle-Temps contre Revenant. Temps contre chaos. Apôtre contre incarnation du mal. Il ne fait nul doute que leur puissance allait détruire au moins en partie cette étrange dimension. Et ce fut le cas, alors que temps et chaos se croisèrent pour l'acte final. Il ne subsista plus rien pendant un instant. Le calme plat, même à l'intérieur de cette dimension. Et soudain, la déflagration. Une vague d'énergie démentielle emporta tout sur son passage, détruisant littéralement chaque matière avec laquelle elle entrait en contact, et cela en moins de temps qu'il n'en fallait à un Deoxys pour parcourir un cent mètres. Comme prévu, la décharge fut telle qu'elle s'étendit au delà des frontières de ce monde, brisant temporairement la limite entre la dimension réelle et la contraire. Cela se traduisit par une immense faille semblable à une bouche géante planant au dessus de Lansat. De cette faille s'échappa l'énergie restante. Encore heureux qu'elle ne frappa pas l'île mais se contenta de se propager dans les airs, auquel cas l'île aurait passé un sale quart d'heure.

Avant que cette immense bouche ne se referme, les deux Pokémons, ayant visiblement quitté leur enveloppe astrale, furent tout simplement éjecté dans deux directions opposées. Et c'est à ce moment que l'on retourne sur la terre ferme pour rejoindre les Expendables, ayant au moins été victime de ce spectacle on ne peut plus... wow. Seth ne chercha qu'à suivre son pauvre petit Manu du regard. Par déduction, il était le plus petit des deux. Il fit donc appel à Miel Pops l'Apireine, sur laquelle il comptait désormais pour retrouver la piste de Manu.

– Envoie tes larbins pour me trouver une fois que tu seras avec Manu. S'il n'a pas repris ses esprits, contente toi de le filer sans te faire repérer.

L'insecte s'envola, laissant son dresseur sur le cul, aussi bien au sens propre que figuré. Comment est-ce que tout cela avait pu arriver ? Qui se serait douté que cette soirée se terminerait en un choc des titans ? Personne. Seth ne s'en remit toujours pas. Pour cause, il arrêta de déconner (OMG) et rappela Jekyll avant de monter sur le dos de Himiko, attendant patiemment l'arrivée d'Apitrinis messagers. Environ vingt minutes plus tard, les voilà justement, au nombre de trois et prêts à guider le stratège jusqu'à son Pokémon sans doute grièvement blessé.

– Je m'en vais. Faites ce que vous voulez. Dans tous les cas, le Smogogo devrait aussi être bien sonné.

Puis il s'en alla, sommant Himiko et les Apitrinis de se presser. Il ne tarda pas à atteindre une petite clairière dans laquelle était couché un Pokémon, gardé par la tyrannique Apireine qui attendait son dresseur. Une fois la famille au complet, Seth descendit de sa monture et alla observer dans quel état se trouvait Manu. Il découvrit un autre Pokémon... ou pas. Du moins, pas totalement. C'était Manu, mais sous une autre forme, soit celle d'un Lombre totalement exténué, incapable de bouger un seul doigt. Affres du temps ou bien surpassement naturel ? En tout cas, quelque chose l'avait poussé à évoluer, très certainement pour survivre à ce fléau d'énergie. Au moins, il ne semblait pas mortellement atteint.

– Abruti. T'auras plus le droit de boire quoi que ce soit sans mon avis.

Oooooh ! Mais c'est qu'il s'est inquiété, le petit ! Sous ces mots durs se cachaient en réalité une immense inquiétude soulagée par le sourire béat de cet idiot de Manu.

– J'en ai rien à foutre de tout ce bordel. On rentre...

Oui. Il fallait rentrer. Peu importe dans quel état se trouvaient les autres. Des soins devaient être apportés au pauvre Manu, ce dernier ayant livré – sans aucun doute – le combat de sa vie. C'est dans cette enveloppe maléfique que l'on pourrait assimiler à un Eva noir qu'il combattit vaillamment – bien que loin d'être en possession de ses moyens – l'ange bleu et gris. Il ne manquait plus qu'un cliffhanger stupide aux multiples flashbacks et aux innombrables leçons philosophiques et morales pour obtenir la fin d'histoire la plus cheap qui soit. Et dans le cas présent, il n'y aura aucun studio pour se cacher derrière le manque de moyens.

HRP :
... OOOOOOMG. Bon, avant de vous enflammer pour rien, voici :

Ensuite... J'aurais presque la flemme de faire un résumé. Comprenez-moi. Donc je vais écourter et faire du grosso-modo, sorry. XD

- C'est le bordel.
- Alex a.k.a Sylvester Stallone s'en prend directement au Smogogo et lui fait boire le breuvage divin.
- Seth se rend compte de la situation et va aider la rousse hystérique à s'en sortir.
- Petite scène à moitié comique avant le drame : Manu boit la solution récemment trouvée. Il devient... Giratina. Cael OP (si Ruby avait été dans ce groupe... oooomg *pan*)
- Il disparaît et s'en va retrouver Dialgogo avec Seth accroché à son nénuphar.
- Seth est pitoyablement éjecté et fait touuuut le chemin en sens inverse, assistant donc à la scène en mode impuissance totale, comme tout le monde.
- Combat OP of doom dont la moitié est saccadée par des pauses temporelles. Dommage ! RP parlant, on rate la majorité du spectacle. Faut pas déconner, eh *pan*
- Le combat entre Dialgogo et Nénutina se poursuit jusqu'à atteindre son apothéose : les deux mons sont dispersés d'un bout à l'autre de l'île.
- Inquiet pour Manu, Seth envoie son Apireine en reconnaissance puis la rejoint une fois contacté par trois Apitrinis.
- Il retrouve Manu, enfin conscient mais évolué. So much energy you know.
- Seth et son équipe rentrent en mode ràf du reste. Trop d'émotions.
- Tout ça, c'est de la faute de Cael.


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum