Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Elisabeth Snow
Elisabeth Snow
Région d'origine : Kalos
Âge : 28 ans
Niveau : 0
Jetons : 5000000
Points d'Expériences : 368
Directeur
Sujet: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Dim 1 Nov - 15:21
DEUXIEME PARTIE
Seule à ne pas être arrivée la fête à l'heure, Melty Pots est introuvable. Surprise par l'attaque des Pokémons sauvages, elle s'est retranchée dans le dortoir, mais ne pourra pas s'en sortir sans aide. Un second groupe devra donc parvenir jusqu'à la référente Mentali avant de la ramener saine et sauve au réfectoire. Comble de malchance, la jeune femme a voulu cuisiner une surprise pour ses ''rondoudous d'amour'' et semble s'être plongée dans un baril de sauce au chocolat. Un véritable aimant pour la horde affamée qui vous entoure.
Coordinateur du groupe : Andreas Heartnett.


INFORMATION HRP
A la suite de chacun de ses posts, l'étudiant recevra un ingrédient qu'il aura trouvé, susceptible de faire partie de l'antidote. Chaque élève reçoit également une bombe de peinture remplie de la base de l'antidote, pour le cas où ils parviendraient à compléter ce dernier. Plus qu'à ajouter les trois derniers ingrédients pour compléter la potion. Quoi? Comment ça ''Quels ingrédients''? Mais comment voulez-vous que je le sache ?

Une fois qu'un étudiant aura reçu trois ingrédients, il peut demander un tirage afin de connaitre les effets de ce mélange. Ce dernier impactera directement son prochain RP, selon la mixture. Il est également possible de s'associer avec un autre élève pour partager les ingrédients.

N’hésitez pas à faire un cours résumé de votre RP à la fin de votre poste pour permettre une meilleure compréhension globale.
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Dim 1 Nov - 19:26
*Bon dommage la soirée s'annonçait pourtant bien...*

La jeune homme s'étira, légèrement las des habituels bordels à l'académie. Pourquoi fallait-il qu'un moment qui s’annonçait si bien finisse comme ça ? Il était pourtant bien avec Ruby à rigoler tandis que celle-ci lui cherchait un surnom. Il avait particulièrement apprécier celui de "mon grand dragon" tandis que Bichon... Rien qu'à l'idée ça le faisait doucement sourire et frissonner en même temps. Pourtant tandis qu'il discutait tranquillement avec la rouquine, ce Medhyena avait traversé la vitre. Bien sûr premier réflexe fut de se mettre prêt au combat et ses deux Pokémons présents s'étaient empressés de le rejoindre. Mais Mama Odie avait été plus rapide. Très joli Mach Punch d'ailleurs, pauvre Medhyenna mais fallait pas venir foutre le dawa !
Même si le vrai responsable c'était en fait les profs qui se la sont joué scientifiques fous. SI ça étonnait Orren ? Non. Si ça le faisait rire ? Un peu, on va dire qu'il le garde bien en lui. Cependant alors qu'il était resté à coté de Ruby parce qu'il n'avait pas envie de se mêler à la légère cohue, il était allé avec elle voir la directrice. Donc il fallait déjà trouver un remède, nettoyer les Pokémons qui fouinaient un peu partout sans oublier d'aller chercher la référente Mentali... A trop chouchouter son dortoir voilà que ça lui cause des soucis. mais peut être sa légendaire maladresse s'est mêlée à une malchance ginjiesque.

-Bon bah, je crois que la soirée va devenir un peu plus marrante chérie.

Un immense sourire se dessina sur les lèvres du dracologue. Il tourna son regard vers Spike qui avait déjà enlevé sa longue cape en se secouant dans tout les sens. Il savait très bien qu'il y aurait du combat et il était décidé à en faire partie. Gardant Ruby avec lui, Orren alla calmement voir son référent qui semblait chercher à faire une expédition de secours pour retrouver Mlle Potts. Bien une expédition dehors où tout ces Pokémons cinglés aurait besoin d'une bonne protection. Et Orren en avait justement une, Spike et Skoll. Il se dirigea donc vers l'homme qui avait arrêté de pirouetter en le voyant arriver.

-Orren ?

-Professeur Heartnett je viens avec vous. Vous pourrez pas y aller seul et la directrice a dit qu'on peut venir aider. Avec Spike et Skoll ça peut djà faire une bonne aide, et puis si tu veux venir avec Ce sera pas de refus. Il tourna son regard vers sa compagne. Le préfet des Voltalis va pas laisser le référent aller tout seul. D'ailleurs...

Orren se retourna beaucoup d'élèves semblaient inquiets de la situation, d'autres encore semblaient attendre de pouvoir aider et calmaient leurs camarades. Il tenta de voir si il trouvait un ou deux élèves qu'il connaissait. Sa stature un peu plus haute que certain lui permit de reconnaître malgré son déguisement, une certaine élève. Attrapant la main de Ruby, il l'emmena avec lui. Il se dirigea directement vers ce groupe d'élèves. Dedans il y avait deux personnes qu'il connaissait, deux élèves dans lesquels il savait pouvoir mettre sa confiance. Pourquoi ? Eh bien l'un d'eux avait déjà montré une grande force de caractère et d'empathie en venant aider des élèves qu'il ne connaissait même pas sur l'île Frista. L'autre et bien c'était tout simplement celle qui avait accepté de venir dans sa future arène. Arrivant au niveau du petit groupe Orren les salua tous de la tête avant de regarder tour à tour le Voltali et la Givrali et de leur dire.

-Bon je vais avec Heartnett pour chercher Melty Potts. Alban, ce serait pas contre de t'avoir avec, un autre Voltali c'est toujours bien ! Et toi Max ça nous fera notre premier entraînement ensembles ! Bien sûr vous deux si vous voulez venir, tout aide est bonne à prendre, hein Spike ?

Le Carchacrok au visage peinturluré comme un crâne rugit de rage, il frémissait complètement au déchaînement qui allait bientôt y avoir. Des Pokémons fous, du combat, une nouvelle manière de faire grandir sa force. Voilà ce qui le motivait à suivre son dresseur. Bien sûr Orren ne sera pas contre un peu d'action, mais il voulait avant tout aider son référent. Et quand on parle du Loupio...

-Ohhh ce serait magnifiiiique que vous veniez ! Nous avons besoin d'aide pour une glorieuse opération de sauvetage qui sera couronnée de succès par notre grâce et le glamouuur des élèves ! Cette brume n'est vraiment pas sublimes, le vert est une couleur si laide et l'abus de bonbons donne des boutons ! Tu n'es pas d'accord Smeagol ?

-Pustuuuuuuuuuule....

L'imposant Crapustule fit vibrer ses verrues en fixant les élèves tandis qu'Andreas s'évanouit d'une souple pirouette rejoindre d'autres élèves et tenter de grossir leurs rangs. Se tournant vers la rouquine, Orren l'embrassa doucement sur la joue. Bon leurs retrouvailles étaient un petit peu gâchées par cet événement soudain, mais au moins pouvaient ils rester ensemble. Soudain il vit que les deux élèves le fixait. Il y avait cette fille qu'il avait déjà vu à l'île Frista, mais dont il ne se souvenait plus le nom. Et puis cet autre jeune homme avec son costume de créature des marais.

-AH désolé. Orren Losvrôk préfet des Voltalis. Bon j'espère que vous avez quelques uns de vos Pokémons sur vous. Je penses que ça va cogner bien là dehors.

Résumé:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Max Arago
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1681
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Dim 1 Nov - 23:34

Trick or Treat ?

Tout le monde

Max regarda la petite boite que lui tendait Alban. Elle était incroyablement touchée que le jeune homme ai pris le temps de lui chercher un cadeau et qu'il le lui donne avec son habituelle délicatesse. Alban était vraiment un garçon en or et plus elle le côtoyait plus elle l'adorait. C'était vraiment une des plus belles rencontres qu'elle avait faite depuis son arrivée à la PC. Elle attrapa le cadeau et le rangea dans son sac. Elle avait hâte de découvrir ce qui se cachait dans la petite boîte. Prise d'une pulsion qui lui vint d'elle ne savait pas vraiment d'où, elle se mit sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur la joue du jeune homme. Cependant, elle avait complètement oublié le masque qu'il l’empêcha d'atteindre le Voltali qui reçu un baiser pointu du bout du masque de Max. Et encore une fois, le rouge lui monta aux joues. C'était vraiment, vraiment pas sa soirée.

- Oups ! Désolée Alban, j'oublie mon masque par moment … Merci beaucoup pour ton cadeau. J'ai hâte de le découvrir. C'est vraiment adorable de ta part d'y avoir pensé. Merci beaucoup !


Elle eut à peine le temps de finir sa phrase qu'un Medhyena étrange fracassa une des fenêtres du réfectoire. La salle si bruyante auparavant se calma immédiatement. Tous le monde regardait le type Ténèbres dévaliser ce qu'il restait de nourriture sur le buffet. C'est dans une stupéfaction générale que la jeune fille regarda le terrible Chapignon de la cuisinière de la PC mettre KO le pokemon fou. Au moins Mama Odie montrait à tous sa puissance sur son domaine. Petit à petit des grognements se fessaient entendre et en jetant un regard à la fenêtre la plus proche, la jeune fille remarqua que le Medhyena n'était pas le seul pokemon contaminé par cet étrange maux. Elle sursauta en entendant la voix d'Orren, pourtant elle commençait à la connaître cette voix mais ça ne manquait jamais. À chaque fois, elle était impressionnée par le jeune homme et son équipe. Mais elle fessait désormais partie de cette équipe en tant que dresseuse de son arène. Le jeune homme était accompagné de la même rousse que précédemment. Et au vu de leur proximité, ils n'étaient pas juste amis. Elle les trouvait vraiment bien assortis et le sourire heureux de son aîné la rendait elle même bêtement heureuse. Elle adorait voir ce genre de bonheur, un peu neuf mais très sincère.

- Bonsoir Orren ! Et bonsoir à toi aussi ! Enchantée de te rencontrer. Je vous suis avec plaisir ! Oh, je suis Max Arago, Givrali et dresseuse de l'arène d'Orren.


Elle se sentait sacrement fière de dire ça. Le fait que ce soit elle parmi tous les autres dresseurs de la PC qui ait été choisit par le jeune homme la rendait immensément fière. Elle allait devoir se donner à fond pour prouver qu'elle était le bon choix. Qu'Orren ne s'était pas trompé. C'était son premier vrai test. Elle allait devoir combattre. Mais elle ne ressentait aucune peur ou appréhension, elle était juste diablement impatiente. Elle avait hâte de sortir de la sécurité relative du réfectoire pour aller secourir la référente Mentali. Elle regarda le Carchacrock rugir. Elle avait vraiment hâte de le voir combattre. Ce pokemon était juste sublime et la Givrali ne se lassait pas de le voir.

Un tourbillon de paillettes plus tard et le référent des Voltali se trouvait devant eux. Max déglutit très fortement en voyant le terrible Crapustule d'Heartnett. Elle ferma les yeux et inspira grandement. Il fallait qu'elle se reprenne. Elle ne devait céder à la panique sous aucun prétexte. C'était pas le moment. Celui là ne lui ferait aucun mal. Absolument aucun mal. Elle n'avait rien à craindre. Naor attrapa sa jambe et Nessie fit glisser sa tête contre l'autre jambe. Elle rouvrit les yeux pour croiser le regard fier d'Apa. Elle n'était plus seule. Elle avait son équipe pour la soutenir envers et contre tout. Et elle avait ses amis aussi. Elle serait sûrement pas très sereine pendant toute la soirée d'autant plus qu'elle n'était pas bête et qu'elle se doutait que la cause de cette folie pokemonesque venait très certainement d'un type poison. Il fallait qu'elle se calme. Tout allait très bien se passer.

Suivant les directives de Mama Odie, le groupe s'engouffra dans les profondeurs des Souterrains. Bon maintenant il leur fallait trouver une sortie assez proche du dortoir des Mentali. Plusieurs chemins s'offraient à eux et Heartnett ne leur serait pas d'une grande aide pour ce passage de leur aventure. Le professeur de communication n'était apparemment pas dans son élément sous la terre. Ce n'était pas grandement gênant en soit. Elle savait qu'au moins Orren et Alban ne paniquerait pas ici, l'un car il était archéologue et l'autre car elle avait été bien plus bas dans les sous-sols de l'académie avec lui. Elle se reconcentra sur leur mission. Si elle ne se trompait pas, le bâtiment de l'évolition psy était à l'Est du campus et donc à l'Est de leur position. Max sortit son iPok pour son application boussole. Elle laissa le temps à l'engin de se stabiliser puis prit la parole d'une voix qu'elle espérait forte.

- Je propose qu'on prenne ce chemin. Le dortoir Mentali est à l'Est de la PC, logiquement en gardant un œil sur la boussole nous parviendront à avancer dans la direction que nous voulons. Le plus simple et le plus efficace serait de trouver une sortie proche du dortoir Mentali, comme ça nous n'aurons moins de pokemons à combattre et plus de faciclité à ramener le professeur Potts en sécurité.


Elle espérait que son idée serait validée. Elle n'était pas vraiment à l'aise à parler ainsi devant autant de monde alors que parmi eux il y avait des élèves plus âgés et expérimentés qu'elle. Max bénissait son idée de porter un masque. Il était bien pratique pour cacher ses rougeurs immenses et ses fréquents regards pas très rassurés au Crapustule. Si elle n'avait pas eu son masque la Givrali aurait été comparable à une tomate bien mûre. Et c'était peut-être pas le bon moment pour ressembler à une tomate avec ce gaz qui rendait fou de nourriture. Surtout que Rody était avec eux et Max avait appris à ses dépends que rien ne se mettait entre Rody et sa nourriture.

DEV NERD GIRL



Spoiler:
 

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Rodrigue Miles
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Lun 2 Nov - 1:05
Rodrigue avait entendu quelque bruits bien sûr mais ne s'était pas plus inquiété que ça. A la place, il s'était excusé quelques minutes auprès de son groupe d'amis, qui se trouvait fort heureusement près de la porte et s'était dirigé vers les toilettes, tout en récupérant une grosse besace qu'il avait posé dans un coin qui servait de dépôt aux élèves qui avaient besoin de matériel. Une fois aux toilettes, il en sorti un peu de démaquillant et se nettoya du mieux qu'il put les yeux, le noir ayant commencé à couler un peu partout. La fausse langue suivit, vu qu'elle le gênait pour manger et pour parler. Il garda néanmoins le masque écaillée, le but n'étant pas de ruiner son déguisement. Avec un soupir, il regarda son sac et en tira finalement son sitar qu'il accrocha avec les bretelles consacrées à son côté. Il bougea un peu pour vérifier que l'instrument ne pouvait pas bouger et qu'il ne le gênerait pas pour se déplacer. Parfait. Un autre bruit étrange retentit mais ce dernier était différent... il provenait de son sac ! Surpris et inquiet, Rodrigue regarda Lixy grogner et s'empressa de sortir de son sac l'oeuf qu'il avait récupéré sur l'île Babiri. L'objet était parcouru de zébrures et tremblait violemment. Echangeant un regard avec son starter, c'est avec un grand sourire que Rodrigue vit son œuf éclore en un petit euuuuh... C'était quoi ça ? On aurait dit un robot d'un vieux film de SF, version miniature. Avec un peu d'effort mental, le Dresseur se rappela que c'était un Gringolem. La petite créature émettait des cliquetis étranges et ne semblait pas vouloir bouger. Ayant peur d'un Métamorph-bis, Rodrigue approcha sa main pour essayer de communiquer, mais le bébé rentra automatiquement dans une Pokéball à sa ceinture... Oooo...kay ? Enfin, un Pokémon Specre né le soir d'Halloween ça avait de quoi faire rire, hein. Bon il n'allait pas rester aux toilettes une heure non plus, il s'en fut donc, sitar calé en travers du dos (et décoré avec des autocollants effrayants bien kitsch)

Quand il revint dans la salle, il reprit place dans son groupe d'amis, non sans annoncer à Max que son œuf avait enfin éclos. Alors qu'ils continuaient, l'incident éclata. Les Pokémon zombis, tout ça, un vrai scénario d'horreur se dit-il, plus ou moins blasé. Alors qu'ils restaient un peu surpris par toute l'agitation et que Rodrigue pestait une fois de plus envers Roseverte (il comprenait l'attittude de ses camarades, maintenant), un couple arriva vers eux. Le garçon, accompagné d'un Carchacrok (sérieusement y avait pas des lois pour restreindre ce genre de Pokémon fous furieux?) se présenta comme le préfet Voltali et était vraisemblablement un ami de Max. Comme le temps était visiblement aux présentations, le blond en profita.

- Bonsoir, enfin aussi bonne que peut être cette soirée... Ermh... Je suis Rodrigue Miles, Phyllali, ami d'enfance de Max. Enchanté de vous rencontrer. Ah, et lui c'est Lixy.

Le lionceau jappa pour signifier son enthousiasme puis retourna mâchouiller un des bonbons que son maître avait mis en libre service pour lui dans sa capuche. La caisse de résonance du sitar, quant à elle était pleine de barres chocolatées, mais ça c'était le secret de Rodrigue. Ils allaient donc devoir partir en mission de sauvetage vers le dortoir Mentali, bien bien... Le blond passa une main dans sa guitare peu conventionnelle, en tira deux pavés de chocolat, les fourra dans sa bouche et approuva l'idée de Max à voix haute. Leur professeur de communication allait les accompagner, et bien qu'un peu fantasque, c'était un très gros atout, on ne mentira pas, surtout pour son Crapustule. Enfin, des bouteilles d'aérosol furent distribuées avec une base d'antidote contre la brume. Il allait falloir expérimenter pendant le sauvetage de la professeur de botanique et de cuisine afin de compléter cette potion miracle. Rodrigue repiocha dans sa réservé et s'enfila un nouveau chocolat. Bon, il ne faudrait pas tarder, car si ces Pokémon étaient fous pour un buffet, qu'est ce que ça serait pour... une prof de cuisine ?! Oh mon dieu, il allait falloir se dépêcher... non ? Tch tch, Rod, stresse pas, tiens reprend donc un chocolat, c'est bon pour te calmer. Le blond attendit donc du coup la suite des opérations.

HRP :
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots. 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots. 10099080670932_roooodyyyychouuuu
Nemo Kendhall
Nemo Kendhall
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6099
Points d'Expériences : 849
Pokeathlète Novice
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Mer 4 Nov - 18:47
Halloween 2015 - Le Comte Vaaron

Repu, mes yeux divaguent à travers la foule. Les visages défilent sous mes yeux sans que j’y prête plus attention que cela. Il me fallait un évènement d’une assez grande ampleur pour me sortir de ma stupeur. Heureusement, on peut toujours compter sur la PC pour nous l’offrir. Cette soirée d’Halloween allait pouvoir correspondre de plus en plus au Comte Vaaron. Des sucreries en main, je m’approche du groupe où je reconnais le plus grand nombre de mes amis. Alban, Max et Rod sont là. Parfait ! Un petit sourire mystérieux sur les lèvres et je m’apprête à leur faire la peur de leur vie !

Je suis arrêté tout net par les évènements qui s’en suivent. Melty Potts… enfermée dans le dortoir Mentali ? Voilà qui correspond à mon humeur du soir, sauver la demoiselle en détresse ! Un certain Orren prend tout de suite les choses en main. Il ne faut pas être très intelligent pour comprendre qu’il s’agit du Préfet Voltali. Plutôt charmant. Et quelle prestance ! Je l’envierai presque. Mais le Comte Vaaron n’envie personne, il est bien trop vaniteux pour cela. Je replace ma manche de ma main gauche, effaçant toute trace de nourriture. Resté jusqu’à ce moment légèrement en retrait, je laisse Max et Rod prendre part à la mission et se présenter. C’est à mon tour si je ne veux pas prendre de retard !

Je fais un pas en avant, frappant de ma canne le sol et m’intégrant ainsi au cercle. Avec un air pétillant et plein de défis, j’annonce mon entrée.

“_ Je vous accompagne ! Sauver les demoiselles en péril, tel est le devoir du Comte Vaaron !”

Je ne pensais pas dire une phrase aussi plate avec autant de conviction, pourtant, je sais que le Comte Vaaron y croit réellement ! Je sers le poing droit devant ma figure, je suis prêt à partir. Mes compagnons me rejoignent aussitôt. Vivaldy effectue une petite courbette, l’air digne, elle est littéralement parfaite ! Natu pousse un piaillement depuis les bois du cerf, le Moustillon adresse un salut polie à l’assemblée et Invy dort. Ca alors ! Quant au Galegon … il paraît traîner sa carcasse jusqu’à nous. Il fait la moue et nous dévisage. Pourtant, il est venu, peut-être parce que cette histoire l’intrigue tout autant que nous. Je ne peux m’empêcher de le gratifier d’un sourire, me ressaisissant tout aussitôt. Il m’ignore parfaitement, tant pis, j’aurais essayé.

Nous partons sur les talons d’Heartnett qui, sur les indications de Mama Odie, s’enfonce droit dans les souterrains. Pourquoi pas… il doit y avoir un sacré danger au dehors pour qu’on soit obligé de passer par là… Je préfère ne pas être réellement au courant de ce qu’à fait mon référent, à vrai dire. Une vraie tête à claque ce Roseverte ! Brr ! Si seulement Léo était capable de le remettre à sa place un peu ! Nous lui régleront son compte plus tard… enfin… façon de parler ! Concentrons-nous d’abord sur le sauvetage de la référente Mentali. Ah, nous arrivons d’ailleurs à une intersection. Il fallait s’en douter… Rien n’est jamais facile ici. Heureusement, Max a toujours de brillantes idées ! Elle sort sont IPok et nous propose d’aller vers l’Est. C’est un hochement de tête général, il n’y a pas à tortiller ! Partons par là !

Grâce à la boussole de la Givrali nous progression est rapide. Chaque intersection se passe sans aucune difficulté. Nous nous retrouvons bientôt face à un cul-de-sac et… une échelle. J’y vois ici l’occasion de ramener la fraise du Comte Vaaron. Je sors ma canne et frappe avec douceur la main d’Heartnett déjà posé sur l'échelon. Je le toise d’un air supérieur et m'agrippe à l’échelle. Hop hop hop ! Je soulève ce qui s’apparente à une bouche d’égout sous le regard éberlué du professeur. Oula. C’est la merde dehors. Des hordes de Pokémons se sont rassemblées autour du dortoir, je sent mon coeur se serrer, le courage du Comte n’est pas miens. Ils semblent tous plus fous les uns que les autres… Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez eux ?

Je redescends, un peu piteux et mal à l’aise. Je ne sais pas si continuer à jouer le rôle du Comte est une bonne idée. Sous les regards des autres je me sens tout petit. Peut-être est-il temps de redevenir Aaron. Peu importe ! Je dois leur divulguer ce que j’ai vu !

“_ Il y a des dizaines de Pokémon à l’extérieur, ils ont l’air d’avoir… d’avoir plus ou moins encerclé le dortoir… Je n’ai pas pu voir Mme Potts. Euh… il va falloir être vigilant…”

Sur ces paroles, je retourne dans l’ombre un peu plus loin. Je suis un peu perdu, c’est étrange de s’imprégner à un tel point d’une autre personnalité. Je flatte la crinière de ma Haydaim, elle me donne un petit coup amical sur la joue. C’est rassurant. Je ne sais pas qui va prendre la tête des opérations mais moi… je reste dorénavant à ma place !
Aaron S. Mightley


Spoiler:
 

_________________

HAIL NOCTA
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots. Turtwig

Spoiler:
 
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Sam 7 Nov - 12:52
Qui aurait cru que les choses puissent se dérouler si rapidement ? Alors qu'Arceus semblait avoir tout fait pour implanter un cadre des plus idylliques, le voilà en train de tout briser par l'arrivée de ce Medhyenna enragé. Pourtant, Ruby ne pensa d'abord qu'à une mauvaise farce de son Spiritomb bien assez manipulateur pour enrôler le premier Pokémon sauvage qui passe. Mais il semblerait que ce ne soit pas le cas puisque le spectre aux multiples personnalités revînt aux côtés de sa dresseuse, assistant ainsi à la scène d'un œil sceptique. Si ce n'était pas lui, serait-ce Xi ? Non. Le petit Motisma était bien trop suiveur pour ce genre de choses. Il devait probablement être quelque part en train de ronger un câble. Le petit canidé était donc indépendant ? L'alerte pouvait être sonnée, bien que Mama Odie se chargea rapidement du toutou. La cantinière a beau être vieille, elle semble plus réactive que tous les jeunes ici présents ; c'était honorable mais insuffisant pour dissuader les autres Pokémons dont les regards avides se détachaient de la brume, au loin.

Les fautifs furent ensuite trouvés. Ah ! Comme on aurait pu s'y attendre, ce cher Roseverte était dans le coup. Il a apparemment entraîné le pauvre Yade en plus de ça. Mais pitoyable ou pas, cela ne l'avait pas empêché de se faire sermonner tout autant que son collègue par la directrice furibonde. Encore une fois, les élèves allaient devoir rattraper l'incompétence des adultes, raison de plus pour aller voir ladite directrice qui dressa un briefing des tâches principales à accomplir. Paraissant toutes aussi dangereuses les unes que l'autres, le choix se fera probablement à l'instinct ou bien par une petite préférence professorale. Au final, ce fut Orren qui ouvrit la marche, visiblement déterminée à rejoindre le groupe Heartnett. Soit. Cela n'importait que peu la spécialiste spectre.

– Parce que je ne suis pas marrante ? lui répondit-elle en s'appuyant volontairement sur le flanc gauche d'Orren pour le faire quelque peu basculer. Un petit assaut gentillet, rien de plus. C'est dommage, je n'ai pas mon équipe complète. Certains auraient été pratiques pour faire du balayage de masse. La rousse pensait notamment à Queen et son attaque Surf, ou même son grand gaillard de Golemastoc qui aurait pu pulvériser le sol d'un Mitra-Poing.

Pourtant impatiente, la miss ne lâcha pas une seule seconde la main du préfet alors qu'elle continuait de le suivre. L'homme glamour fut finalement débusqué. Son air guilleret et ses pirouettes avaient visiblement eu le mérite de faire sourire quelques élèves en cette situation de crise. Au final, peut-être qu'il n'était pas si terrible que ça, ce bougre d'Andreas. Puis le groupe s'agrandit, acceptant de nouveaux arrivants bien plus jeunes cette fois-ci. D'autres élèves plutôt nouveaux dans l'académie. Pourtant, Orren semblait leur faire confiance, ce qui suffisait amplement à Ruby pour abolir toutes barrières de méfiance. Et puis si Hao ne tremblait pas, c'est qu'il n'y avait rien à craindre pour le moment.

Puis la petite prénommée Max se présenta. Première impression ? Gentille et insouciante. Qu'il en soit ainsi. Peut-être faudra-t-il lui forger le caractère, un jour, mais il était pour le moment agréable et en aucun cas révoltant. Le préfet savait s'entourer, tant mieux. Naturellement, Ruby se présenta donc à son tour, accordant tout de même un sourire à ses interlocuteurs de plus en plus nombreux. En effet, deux autres élèves s'étaient joints à la fête. Rodrigue, un Phyllali déguisé en ce qui semblait être une créature des marais, et le Compte Vaaron dont la véritable identité était restée secrète puisqu'il se présenta sous les traits du personnage qu'il incarnait.

– Ruby Jones, topdresseuse spécialisée dans le type spectre. Et occasionnellement nouvelle mécanicienne, bien qu'elle s'abstînt de sortir ce genre de détail puisqu'elle était relativement nouvelle dans le milieu. Et aussi sorcière à mes heures perdues, ajouta-t-elle avec le sourire tout en roulant des yeux vers Orren, en référence à son ancienne remarque sur le sort qui lui avait été jeté.

Bien que les présentations auraient pu s'éterniser, il fallait y mettre un terme. Ce fut Andreas qui se chargea de tout ça, se préparant à l'assaut au moins autant qu'il ne faisait de pirouettes à la minute. Son affreux Crapustule était aussi prêt, au grand dam de la petite Givrali qui paniqua – il semblerait – devant l'horrible Pokémon aux mille et un furoncles. Inutile de faire tout un cinéma pour ça. Ruby n'y prêta même pas attention et répondit discrètement à la bise de son aimé. Après tout, le moment n'était pas opportun pour ce genre d'échanges. Puis elle lui lâcha la main, s'éloignant quelques instants pour ramener son Spiritomb à l'ordre. Il était sur le point d'hypnotiser un élève plutôt que d'assister au petit meeting stratégique. Xi tenait quant à lui compagnie à Spike et Hao dans le plus grand des calmes.

Une fois ce petit rappel à l'ordre effectué, la rousse se mêla de nouveau au groupe, juste assez pour pouvoir assister aux diverses idées proposées et initiatives prises. Surveiller la boussole pour ne pas perdre l'est – pas de nord cette fois-ci – : check. Préparatifs et ouverture de la marche : check. Le groupe ne rencontra donc aucun obstacle apparent lors du court périple. C'en était presque étrange, à vrai dire. Est-ce que cette échelle sera l'élément perturbateur ? Le Compte Vaaron se désigna pour aller vérifier ce qu'il y avait là-haut. Mitigé, il redescendit plutôt rapidement pour faire son bilan ; le dortoir était encerclé de Pokémons. Aucun signe de vie de madame Potts. Elle devait être à l'intérieur. Bon et bien... Les choix ne sont plus aussi nombreux qu'avant.

– On ne pourra sans doute pas les surpasser en nombre. Il faudra le faire par la force. Elle sourit. Même si Ruby n'avait que trois Pokémons avec elle, un psychopathe aguerri se trouvait parmi ce trio. Puis il y avait Orren pour en rajouter une couche, sans parler des multiples Pokémons que ces petits jeunes devaient posséder – en espérant que le collectionneur ne leur ait pas refilé de Barpau ou de Tournegrin. Et en cas de crise, il restait Smeagol et Heartnett. Cependant, il fallait faire preuve de vigilance histoire de ne pas perdre trop d'atouts dès le début. Et en parlant d'atouts... Les attirer ne sert à rien si on n'a pas de nourriture avec nous. Immédiatement, le regard de la rousse bifurqua en direction de Rodrigue, a.k.a mangeur compulsif de chocolat. Tu n'aurais pas fait des réserves, par hasard ? Si oui, il faudrait que tu en sacrifies un peu pour que les Pokémons se jette tous dessus. Ce sera l'occasion l'idéale de lancer un assaut de masse.

HRP:
 

_________________

Marie R. Uana
Marie R. Uana
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 3135
Points d'Expériences : 1067
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Sam 7 Nov - 21:15
Groupe 2
rp commun


Alors qu'elle pensait, espérait même, passer la soirée tranquillement, voilà que Marie se retrouvait déguisée en sorcière pour la soirée d'Halloween, et ce en compagnie d'autres élèves. Il y avait de quoi surprendre.

Le garçon qui les avait rejoint salua la Givrali, avant de brièvement se présenter à Marie. Celle-ci fit doucement la révérence, silencieuse, avant de proposer des petits fours aux trois adolescents. Elle fut surprise de voir avec quel naturel ils se servirent, saisissant les petits fours de leurs doigts sans aucune gêne apparente. Aussi, Marie ne saisit pas totalement ce que racontait Max au sujet du sol. Il se languissait d'elle ? Cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas embrassé ?... La Mentali fut troublée par ses paroles, d'autant plus qu'elle interprétait mal sa dernière phrase : « J'y ai passé pas mal de temps » ... Sur le sol ? Mais comment pouvait-on avoir une telle fascination pour le sol ? Serait-elle... Fétichiste ? Décidément, Max donnait une bien drôle impression d'elle à Marie. Et la première impression était toujours la bonne, n'est-ce pas ?... Ouais, c'était mal engagé.

Mais Marie avait gardé les paroles d'Alban en tête, selon lesquelles Halloween était une fête anarchique dont le but était de briser les codes. Peut-être que Max avait pour habitude de prendre le sol pour affection à chaque fête d'Halloween, qui sait ? C'était peut-être sa façon de... "Briser les codes". Aussi sceptique qu'elle était, Marie se jura donc de ne pas la juger, et contempla plutôt le plat de petits fours. Alors comme ça, elle pouvait se servir à la main ?... Sans se presser, elle approcha, lentement, trèèès lentement, ses doigts d'un petit four. Elle allait réellement doucement, extrêmement méfiante. Et lorsqu'ils arrivèrent à la hauteur de l'un d'eux, elle jeta un regard furtif autour d'elle, et s'empara du petit four d'un seul coup. Elle l'approcha ensuite de sa bouche, et l'avala net, n'osant pas le manger en deux fois de peur de paraître encore plus grossière. Elle ne prit pas vraiment le temps de le mâcher, et manqua presque de l'avaler de travers, mais heureusement, ce ne fut pas le cas. Gênée, elle posa le plateau sur la table d'à côté, mais se permit malgré tout de prendre la parole une fois qu'Alban eut terminé.

« -Effectivement, l'an dernier, une activité à base de recherche avait été mise en place. Celle-ci demandait de la rigueur et de la réflexion, ce qui était, à mon humble avis, beaucoup plus didactique que cette simple fête... Comment nommez-vous cela ? "Cluedo" ?... »

Non, Marie ne jouait pas beaucoup aux jeux de société. Le seul loisir qu'elle connaissait, c'était la lecture !

Détournant le regard, elle balaya la salle des yeux, à la recherche de sa colocataire. C'est qu'elle n'avait pas oublié la raison de sa présence ici ! Et si elle appréciait la compagnie d'Alban, elle tolérait moins toute cette agitation autour d'elle, et préférerait être dans un endroit plus calme. Trop occupée à observer les lieux, elle ne prêta aucune attention aux échanges entre les trois étudiants à ses côtés, et fut, comme beaucoup, surprise par l'apparition d'un Medhyena enragé dans le réfectoire. Alors qu'elle pestait intérieurement contre le dresseur incapable à qui devait bien appartenir ce Medhyena, elle comprit vite que le comportement étrange du Pokémon n'était pas dû à un soucis d'éducation. Bien vite, les élèves commençaient à s'agiter dans le réfectoire -encore plus qu'en début de soirée, je veux dire-, et bientôt, les portes du réfectoire furent condamnés suite à l'aveu du professeur Yade.

Sumia se rapprocha de Marie. Elle se doutait déjà que rien n'allait comme prévu, et que donc, sa dresseuse allait être fortement contrariée. Elle qui avait enfin la possibilité de passer un peu de bon temps ! C'était raté. Silencieuse, Marie baissa lentement la tête, déçue.

Elle ne remarqua l'arrivée de deux autres adolescents que lorsque le garçon prit la parole. En redressant le menton, elle reconnut Orren, le préfet du dortoir Voltali, avec qui elle était restée un bref instant lors de l'assaut de la Team Rouage. Elle fit aussitôt un pas en arrière, méfiante. Marie n'aimait pas les préfets. Elle observa brièvement la jeune fille qui était avec lui, et se rappela l'avoir déjà vu quelque part, mais n'y prêta pas plus attention. Alors que Max répondait au préfet, Marie vit revenir Rodrigue, dont elle n'avait même pas remarqué le départ, tandis que le référent Voltali vint se joindre au petit groupe. Décidément très mal à l'aise, Marie se ratatina sur elle-même et fit un nouveau pas en arrière, détournant le regard. Elle avait attrapé son bras gauche de sa main droite, et commencé ainsi à se refermer sur elle-même. Elle leva légèrement le regard en direction d'Orren lorsqu'il se présenta à Rodrigue et elle, mais le détourna bien vite. Il ne se souvenait même plus d'elle. Voila qu'elle le méprisait encore plus. Elle n'évoqua cependant pas ce fait, et se contenta de répondre à voix basse.

« -Sumia n'apprécie guère les combats, mais je possède d'autres Pokémons capables de me défendre. »

La Carmache hocha doucement la tête à l'entente des paroles de sa dresseuse. Depuis tout à l'heure, elle observait silencieusement le Carchacrok d'Orren, en qui elle n'avait pas vraiment confiance.

C'est alors qu'un énième élève fit son apparition. Aaron. Lui aussi, Marie le connaissait. Et lui aussi, semblait l'avoir oubliée. Comme si tout ce qu'elle avait fait sur l'île Frista était passé inaperçu. Ce n'était donc pas qu'une simple illusion, cette impression de rejet. Tout le monde l'avait bel et bien ignoré, à ce moment là. Et dire qu'elle était partie sur cette île dans l'espoir de se faire voir autrement que comme étant « la fille qui avait insulté Melty Pots ». Et dire que personne ne semblait l'avoir ne serait-ce vu. Et dire que c'était cette même Melty Pots que tout le monde devait aller sauver, ce soir.

Ouais, cette soirée était ratée sur toute la ligne. Elle aurait mieux fait de rester enfermée dans sa chambre, une fois de plus. Et tant pis pour sa boîte à musique.

N'ayant visiblement pas d'autres choix, Marie suivit l'ensemble du groupe sans un mot, en retrait. Moins elle se ferait remarquer, et mieux ça irait. Puisque de toute évidence, quand elle essayait de se montrer utile, tout le monde l'ignorait.

Ils passèrent par le passage secret de Mama Odie, et commencèrent à sillonner les souterrains de l'académie. Max-la-fanatique-du-sol sortit son Ipok, et orchestra les déplacements du groupe, jusqu'à arriver à une échelle. De là, Compte Vaaron se permit de prendre les devants, et alla jeter un coup d’œil en haut. Il revint bien vite, faisant un bref rapport de ce qu'il avait vu, tandis que la jeune rousse, s'étant précédemment présentée comme s’appelant Rouquine Ruby, proposa un début de plan.

S'étant totalement muée dans le silence, Marie restait toujours en retrait, Sumia faisant presque office de son ombre. Elle n'est plus que l'ombre de son ien-ch héhé héhé, l'ombre de son ien-ch, héhé ♪ /SBAAAAF/ Se souvenant encore du magnifique vent auquel elle avait eu le droit sur Cobaba, lorsqu'elle avait réfuté la proposition de fouiller l'île qui, au final, était totalement déserte, elle n'osa pas donner son avis sur le plan proposé par la Pyroli, n'ayant de toute façon rien de particulier à redire.

Qui ne dit mot consent, hein ?

HRP:
 


© Mzlle Alice.

_________________

« Ne vous avisez plus de risquer votre vie pour la mienne. Du moins… Tant que je n’aurai pas fait de même à votre égard. »
Alban Abernaty
Alban Abernaty
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Dim 8 Nov - 11:09
Marie avait l’air incroyablement perturbée par toute cette histoire de petit four à manger avec les doigts. Alban voyait bien que tout cela la gênait, et il eut un petit sourire en coin quand la Mentali s’y risqua tout de même, se débarrassant presque aussitôt du plateau ensuite. Bon, peut-être aurait-il pu effectivement lui proposer des verrines à la place, mais il n’en avait pas sur lui et faire sortir un peu Marie de son éducation noble de temps à autres ne pouvait pas faire grand mal. Satisfait de ses plans, Alban embraya sur l’activité de l’an dernier, qui semblait avoir un peu plus plu à Marie. Elle tiqua sur le mot Cluedo et Alban hocha la tête de haut en bas.

- Oui, c’est le nom d’un jeu du même style où il faut trouver le meurtrier, des choses comme ça. Il y aura peut-être une activité lancée en milieu de soirée, non ? Qui sait ?

Il eut un demi-sourire énigmatique, puis, voyant que Marie semblait chercher quelqu’un dans la pièce et que Rodrigue était sorti de la salle, il se pencha vers Max et lui offrit son cadeau d’anniversaire. Il espérait que les rats de la Gazette ne seraient pas à l’affût de son geste pour relater ce fait dans leur prochain numéro, mais après tout, peu lui importait. Il n’était pas certain de pouvoir voir Max le lendemain, et il souhaitait à tout prix le lui offrir en main propre sans aucun retard. Au court silence qui s’installa entre eux, Alban su que son attention lui avait fait plaisir. Se mettant sur la pointe des pieds, la jeune fille lui donna un coup de bec sur la joue qui lui aurait fait tirer une légère grimace s’il n’avait pas été aussi dénué d’expressions. Il éclata cependant d’un rire rassurant lorsque la Givrali s’excusa, confuse. Il voulut lui répondre mais au même moment, un Medhyena pénétra par une fenêtre ouverte pour se jeter sur le buffet. Surpris tout comme le reste de la salle, Alban n’esquissa aucun geste, comme pétrifié par la scène. Qu’est-ce qui se passait, au juste ? Plus vive qu’eux, Mama Odie envoya immédiatement son Chapignon planter le malotru dans le décor d’un Mach Punch bien placé. Alban grimaça légèrement tandis que le Medhyena allait s’encastrer dans un mur en jappant misérablement. Il suivit du regard ce dernier tandis qu’Auster revenait se placer devant lui dans une attitude protectrice. Un autre cri dans la salle fit sursauter le châtain et ce dernier regarda une élève fermer précipitamment la fenêtre pour éviter une invasion d’étranges Pokémon qui semblaient possédés. Que diable se passait-il ici, au juste ?

Rapidement, la réponse se matérialisa sous la forme d’un Percy Yade totalement paniqué. La Directrice, folle de rage, hurla sur ses incompétents de collaborateurs, les traitants de tous les noms d’oiseaux possibles et imaginables. Alban ne savait trop que faire. Ses camarades étaient aussi statiques que lui tandis que tous écoutaient les explications de cet étrange phénomène. Au fond cependant, le Voltali se demandait s’il ne s’agissait pas juste d’une mise en scène pour aboutir à un cas comme celui de l’année précédente. Mi amusé mi intrigué, il resta en retrait tandis que des groupes se formaient pour aller remplir diverses tâches. Rapidement, Orren se rapprocha d’eux accompagné d’une jeune fille déguisée. Alban reconnut rapidement les traits de la rouquine qui était assise un rang derrière lui, à côté de Heath, lors du trajet en bus à Cobaba. Son Préfet ne s’embarrassa cependant pas d’introductions à rallonge et leur annonça de but en blanc qu’il allait chercher Melty Potts avec leur référent. Il ajouta également qu’il aurait bien voulu qu’Alban fasse partie de l’équipe, et son ton affirmatif plutôt qu’interrogatif eut don de le faire sourire.

- J’en suis, tu peux compter sur moi, répondit-il tandis que les autres embrayaient sur des présentations.

Jugeant inutile de se présenter vu que seule la compagne d’Orren ne le connaissait pas et que le Préfet venait de dire son nom, Alban tourna ses yeux multicolores vers Andreas qui venait de les rejoindre après moult pirouettes. Ce dernier se planta devant eux après avoir chanté un « Faaaaaa dièse » théâtral, ce qui n’était pas sans rappeler James et ses « Maaaaaa » d’américo-italien. Suivi bien rapidement par Aaron qu’Alban voyait pour la première fois de la soirée. Eh bien, il fallait dire qu’il était élégant avec son costume, sa canne, et sa prestance ! Alban lui adressa un petit sourire, même si le « Compte Vaaron » semblait vouloir rester à fond dans son rôle. Soit, ça n’allait pas le déranger pour autant. Après une courte organisation, la petite équipe emprunta donc le chemin des souterrains pour tenter de rallier le Dortoir Mentali.

Alban s’assura de la présence de Zéph’ et d’Auster à ses côtés. Il était un peu déçu de ne pas avoir toute son équipe avec lui, mais il n’avait pas prévu que pareilles choses allaient se produire. Jetant un coup d’œil à Marie qui était en retrait, il se mit à sa hauteur pour ne pas la laisser seule tandis que Max prenait le contrôle des opérations avec sa boussole. Le châtain n’était venu qu’une fois dans les souterrains, et il s’en voulut de connaître aussi mal les lieux. Lui qui pouvait se targuer d’en connaître pas mal sur le campus et sur Lansat, ne put être d’une grande utilité. Auster reniflait cependant l’air régulièrement afin de s’assurer qu’ils prenaient la bonne direction et surtout, qu’il n’y avait aucun danger imminent dans l’immédiat. Ses anneaux s’étaient illuminés à puissance moyenne pour permettre au groupe de progresser, sans pour autant signaler leur présence de façon excessive.

- Repère l’odeur d’Opale et mène-nous à son dortoir, Auster, murmura-t-il à son Noctali.

Le Pokémon acquiesça et, arrivés à l’embouchure, il voulut prendre une direction différente de celle des autres. Suivant néanmoins le groupe, Alban ne put se dépêtrer de cette impression d’avoir été mené par le bout du nez. Pour lui, ce n’était qu’une immense blague un peu trop bien jouée à son goût ; mais avec Andreas dans l’équipe professorale, après tout pourquoi pas ? Il était persuadé qu’il s’agissait d’une activité comme celle de l’an dernier. Ses pas s’arrêtèrent cependant devant un cul de sac orné d’un unique escalier. Montrant une nouvelle fois l’étendue de ses talents de grimpeur, Aaron partit en éclaireur et revint bien vite pour leur faire son rapport. Quelques dizaines de Pokémon qui encerclaient le dortoir. D’après la fille du nom de Ruby, il fallait créer une diversion. Hm… Alban regarda le cul de sac dans lequel ils étaient coincés, et la minuscule échelle qui leur faisait face. La tâche s’annonçait compliquée.

- Aaron, les Pokémon sont-ils loin de cette sortie ? Je pense qu’il nous sera difficile de tous déboucher en même temps, surtout si notre seule voie d’accès est une petite échelle. Je pense que mon Noctali a flairé un autre chemin tout à l’heure, qui ne doit pas être bien loin du premier. Il y en a peut-être d’autres. Sachant que nous sommes nombreux, ne serait-il pas judicieux de se séparer en petits groupes et de profiter de la diversion pour attaquer les troupes ennemies sur tous les côtés ? Eventuellement, un des groupes pourrait profiter de la diversion pour entrer dans le dortoir Mentali et chercher Professeur Potts.

Il arrêta de parler après avoir fini son rapport. De son avis, c'était encore la stratégie la plus viable, mais il ne savait pas trop si les autres allaient être d'accord avec lui. Impatient de commencer, il regarda ses autres camarades. Quelle joyeuse troupe ils avaient l'air de faire, ainsi déguisés. Pas le groupe d'intervention le plus crédible du siècle, en clair.

HRP:
 
Eryn McNellis
Eryn McNellis
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Dim 8 Nov - 23:35
« Attendez-moi ! Je viens avec vous ! »

Quelques élèves du deuxième groupe se retournèrent, mais elle ne fit même pas attention à eux, concentrée sur son objectif. A ses yeux, Melty Potts était le meilleur professeur de l’académie. Douce, aimante, charmante et agréable, elle veillait sur les Mentali comme une maman veillait sur ses enfants. Il était hors de question qu’elle ne participe pas, surtout après toute la gentillesse dont Melty Potts avait fait preuve à son égard ! En plus de ça, Cael venait de la rejoindre, et la Mentali se sentit soulagée de l’avoir à ses côtés. Tendant timidement la main, elle attrapa la sienne pour la serrer entre ses doigts, ne se formalisant pas de la crème anglaise qui coulait entre leurs doigts. Qu’avait-il fait, encore, son morfale de petit ami ? Ahlala… Sans rien dire, elle suivit le reste du groupe qui s’enfonçait dans les souterrains. Sa pression sur la main de Cael se fit un peu plus forte. Elle détestait être enfermée… Courageusement, elle s’y engouffra à la suite des autres, luttant pour ne pas fermer les yeux. Tout irait bien. Il leur suffisait juste de traverser les souterrains pour atteindre le dortoir. En plus, Max semblait avoir une boussole, et savait s’en servir. Il ne leur fallut que quelques minutes pour atteindre le dortoir. Sortir à l’air libre, par contre, ne serait pas pour tout de suite, selon un garçon qui disait que le dortoir était cerné de Pokémon zombies. En voulant s’approcher pour voir de ses propres yeux, elle heurta quelqu’un, et recula précipitamment en levant la tête pour s’excuser. Ce qu’elle oublia de faire.

« Oh… Orren ! Tu es là ! »

Bêtement, la Mentali se sentit rassurée de voir l’imposant préfet en chef dans son groupe. Il l’intimidait toujours autant, mais il avait cette aura à la fois rassurante et calme qu’il lui fallait pour se sentir en confiance. Elle ne le dirait jamais à personne, mais elle en avait pincé pour le Voltali pendant un moment, avant que la douceur prévenante de Cael ne gagne la pseudo-rivalité installée dans son cœur. Évidemment, qu’il n’avait eu aucune concurrence, mais elle continuerait toujours à trouver au Voltali ce petit côté protecteur imposant qui l’avait séduite. Mais vu la jolie demoiselle qui s’accrochait à sa main, il valait mieux qu’elle ne dise rien… Ruby, si elle se souvenait bien. Une Pyroli. Qui en imposait pas mal, aussi. La Mentali sourit, contente de voir qu’Orren avait trouvé quelqu’un. Elle le trouvait un peu trop sérieux, un peu trop plongé dans ses livres… Ca faisait plaisir à voir, qu’il avait une petite amie. Ce furent cependant ses seules paroles. Les gens commençaient à échafauder un plan. Il fallait éloigner les Pokémon zombies pour pouvoir rentrer dans le bâtiment et affronter ce petit monde pour sauver Melty Potts. Tenant toujours la main de Cael, Eryn le sentit bouger, et sut immédiatement ce qu’il allait faire. Lui lâcher la main, s’avancer, se porter volontaire. La main de la Mentali se resserra, et l’autre s’éleva pour glisser sur la joue du Phyllali et récupérer de la crème anglaise, qu’elle barbouilla sur ses propres joues avec un regard qui ressemblait presque à du défi. Ose donc partir sans moi, qu’on rigole…

« Je viens avec toi. »

Cette odeur de crème anglaise était plutôt bonne, en plus… Eryn se fit violence pour ne pas se lécher les doigts, encore recouverts de crème. Elle puait le sucre à des kilomètres, comme ça. Elle ferait un merveilleux appât à Pokémon zombies !

hrp:
 

_________________

We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Mar 10 Nov - 5:43
Orren laissa les autres élèves qu'il ne connaissait pas se présenter. Ils avaient donc Rodrigue, Max, Alban, le Compte Vaaron (non il ne relèverait pas le côté jeu de rôle, ça le faisait plutôt sourire), Ruby, le professeur Heartnett et lui-même. N'y avait que cette fille déguisée en sorcière qui n'avait pour le moment pas encore pipé mot, pire, elle semblait se tasser dans son coin. Peut être que Spike l'effrayait ou alors c'était lui, il n'en avait aucune idée. Tout ce qu'il savait est qu'elle lui rappelait quelqu'un mais il ne savait plus qui. Impossible de remettre clairement un nom sur ce visage. A la place, il se mit en marche avec cette joyeuse troupe, bien contents d'avoir Max, Alban et Ruby avec lui pour ce qui allait suivre. Ruby était aussi avancée que lui et possédait aussi de sacrés types Spectres, Max, eh bien elle avait la confiance d'Orren.
D'ailleurs quand ils passèrent le passage secret de Mama Odie dans les cuisines (sérieusement un passage secret ?) ils commencèrent à avancer tranquillement dans ce dédale de couloirs étroits. Heureusement Max eut la bonne idée de sortir son Ipok pour se servir d'une application de boussole. Pas bête, pas bête du tout. Le dracologue marcha juste derrière sa puînée et son référent aux cotés d'Heartnett. Il avait l'oreille attentive, scrutant la moindre intersection. On ne savait jamais quand un Pokémon pouvait sortir comme ça de nulle part et mieux valait ne pas leur laisser l'effet de surprise. Finalement c'est sans aucune mauvaise rencontre qu'ils atteignirent une échelle donnant surement sur la cour de l'établissement, non loin du dortoir. Voulant prendre sa responsabilité de préfet et de spécialiste des combats, Orren s'apprêta à aller à l'échelle quand un jeune rouquin le doubla. Celui-ci restant toujours dans son personnage de comte vampire grimpa le long des barreaux horizontaux.

Profitant de cet instant, le dresseur regarda vers la jeune fille qui n'avait toujours pas pipé mot. Il se rapprocha calmement d'elle, tentant de sembler le plus amical et avenant possible, même si son look actuel, mêlé au tressautement de la commissure de ses lèvres donnait une scène étrange. Il avait du mal à rester calme, pas avec autant de combats non loin. Inspirant profondément, il chercha à se calmer avant de s'adresser à elle d'une voix posée et pas trop forte.

-Excuse moi avant. Je sais que je te connais de vue, mais... j'arrives pas à me souvenir ton prénom. Il tenta de l'imaginer habiller autrement, les habits jouaient beaucoup. Souvent cet air indigné lui tilta. Il se souvenait. Oui, sur Frista. J'étais pas vraiment calme là-bas, déjà que j'en garde peu de souvenirs clairs. Tu veux bien me redonner ton prénom? Cette fois j'oublierais pas.

Il eut encore une fois ce sourire qu'il voulait agréable et rassurant. Il s'éloigna alors de la jeune fille quand elle lui eu répondu, entendant le fameux Vaaron arriver en haut. Mais avant de pouvoir approcher pour demander quoi que ce soit quelqu'un lui rentra dedans. Baissant ses yeux, il rencontra le regard d'Eryn. La jeune Mentali était adorable déguisée en Banshitrouille et Orren sourit en la voyant. Cela lui faisait plaisir de la voir ici. Elle était très douce et semblait presque fragile, mais il savait bien que cette gentillesse et ce calme étaient seulement une part de sa force. Il n'aimerais pas vraiment être là si elle pétait un plomb.
Il détourna son attention de la petite scientifique pour voir Vaaron redescendre, celui-ci semblait avoir délaissé son rôle et n'avait plus l'air aussi sûr de lui. Il leur expliqua que le dortoir était totalement cerné et que rentrer dedans serait compliqué avec la hordes de Pokémons zombifiés devant. Ahhh Roseverte et ses frasques. Orren avait parfois affaire à l'homme en cours d'archéologie et... il n'était pas des plus agréables. Néanmoins Alban et Ruby eurent chacun une intervention qui donna une idée à Orren.

-Ouais Alban je crois que t'as raison ! On devrait se séparer en deux groupes. Et je prendrais la tête de ceux qui feront la diversion.

Orren s'était à nouveau avancé, toisant les personnes d'un regard sérieux et déterminé. Il pourrait toujours tenter un passage en force. Pendant ce temps l'autre groupe prendrait ce fameux chemin alternatif et userait de la diversion. Il se baissa pour envoyer Skoll dans le chemin inverse chercher des sucreries dans les cuisines.

-Non Orren. C'est à moi de faire la diversion, vous êtes des élèves. En tant que référent, je ne doit pas vous laisser faire.

Le professeur Heartnett s'était interposé devant Orren quand celui-ci voulait grimper l'échelle. Hors de question pour lui de laisser un élève faire. Le ton jovial et léger du référent Voltali avait été remplacé par un regard tout aussi sérieux que celui du préfet en chef.

-Monsieur Heartnett, je suis Top Dresseur et avec l'aide de quelques élèves nous arriverons sans problème. Protégez plutôt ceux qui iront dans le dortoir, nous pourrons largement nous en sortir.

Le référent soupira avant de s'écarter de l'échelle avec un sourire malicieux.

-Très bien préfet en chef, mais vous avez intérêt à faire attention à vous et votre groupe. Si il arrive quoi que ce soit... ce sera glamour.

Le ton de cette menace n'échappa au dracologue qui eut un sourire tandis que son référent se permettait une pirouette pour se mettre à coté d'Alban. Orren remarqua alors la rose bleu dans la poche de sa veste et sourit. Il attendit le retour de Skoll avant de grimper l'échelle, Ruby montant derrière. Le Démolosse avait ramené du chocolat, des bonbons, pleins de choses sucrées qui attirerait forcément les Pokémons affamés. Il arriva en haut et enleva la bouche qui bloquait l'accès, usant de son épaule. Elle pesait lourd, mais il parvint à la glisser sur le coté, revenant enfin à l'air. Directement la brume l'entoura et il mit sa manche devant sa bouche. Il refit sortir Skoll et Spike de leur Pokéballs avant d'attendre que tout les élèves qui l'avaient suivi soient dehors. Maintenant... ne restait plus qu'à combattre.
Il prit dans son sac les barres chocolatées que Skoll avait ramené et les jeta en direction des Pokémons en hurlant. Ceux-ci ne tardèrent pas à se retourner pour se ruer dessus. Le garçon regarda alors ses deux Pokémons avant de les envoyer à l'assaut, que la danse commence !

-Skoll Lance Flammes, Spike Dracocharge !

Résumé:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Nemo Kendhall
Nemo Kendhall
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6099
Points d'Expériences : 849
Pokeathlète Novice
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Mar 10 Nov - 19:13
Halloween 2015 - Le Comte Vaaron

Les yeux baissés, je fixe le bout de mes chaussures. Elles sont cirées, d’un noir nacré, elles sont parfaites. J’ai réussis à éviter les pires saletés de ces souterrains. Et pourtant, elles ne me servent plus à rien. Ces chaussures sont celles du Comte Vaaron, je ne suis qu’un sous-fifre ignorant. Haon. Je fais la moue. J’ai presque envie de pleurer. Qu’est-ce que je suis venu foutre ici déjà ? Ah oui, sauver Miss Potts. Je cligne des yeux pour éviter aux larmes d’embuer mon regard. Ca va aller. Je dois accomplir ma mission, je pleurerai plus tard. Et j’ai déjà bien assez pleuré comme ça ces dernières semaines. Je repense furtivement à mon face à face avec Léo. Puis… à mon baiser avec Alban. Autant vous dire que je n’ose pas relever le regard. Ils sont en train d’échafauder un nouveau plan, Alban m’interpelle. J’ai dû mal à comprendre sa question. Les Pokémon ? Loin de l’entrée ? Difficile à dire. Vingt mètres tout au plus.

“_ Une vingtaine de mètres…”

Je ne sais même pas si on m’écoute. En même temps, j’ai murmuré ça tellement faiblement qu’il est possible que personne n’ai rien entendu. Je me glisse à nouveau dans l’ombre, un peu plus loin. J’écoute d’une oreille distraite la conversion qui s’en suit. Alban souhaite partir d’un autre côté pour pouvoir pénétrer dans le bâtiment de façon discrète. Orren se propose pour mener la diversion par l’échelle. Aussitôt Cael et … qui ? Je ne sais pas, sa copine ? Se proposent aussi pour faire diversion. Heartnett est obligé de se rétracter et de partir avec Alban. Je réfléchis à toute vitesse. Où dois-je me placer ? La vérité me retombe dessus. Je fais toujours fuir les Pokémon, je mettrai en danger mes amis en choisissant l’option de la diversion. J’accompagnerai donc Alban. Ca me va. Alors que je me dirige vers le groupe de mon meilleur ami, je remarque la présence d’une jolie demoiselle.

Je me fige sur place. Les évènements de cet été refont surface dans ma mémoire. Tout se déroule très vite. Je me vois courir, prendre sa main, échanger quelques paroles avec elle. Je sens mon coeur s’envoler au souvenir de ce moment de folie. Ma Princesse. Elle est bien là, sous mes yeux. Ses longs cheveux clairs à moitié cachés sous son chapeau, ses yeux dorés perdus dans le vague. Un sourire s’étale sur mes lèvres. Je n’avais jamais osé penser la recroiser un jour. Tout m’avait semblé si… irréel. Je ne peux m’empêcher de reprendre sa main, comme au souvenir de notre escapade. Je la surprends peut-être, mais qu’importe, elle a réussis à me rendre le sourire. Mais aussi… elle est parvenue à faire remonter à la surface le Comte Vaaron. Sortant la canne de sous mon épaule je m’incline doucement devant elle. J’effectue ensuite un léger baisemain pour la gratifier d’un léger sourire. L’endroit est improbable, impromptu, ça ajoute d’autant plus de piquant.

“_ Ma Dame, ma Princesse, quelle idée saugrenue que de nous suivre dans les souterrains ! Je m’engage à vous protéger, au péril de ma vie.”

A ces mots, je prends un air solennelle, lâchant sa main et plaçant mon poings sur le coeur. Je lui adresse un clin d’oeil rassurant et m’approche d’Alban. Ayant repris de l’aplomb, je lui adresse un regard rassurant en ajoutant.

“_ Je me joins à vous.”

J’hésite à ajouter que je me dois de sauver Mme Potts. Mais tout le monde le sais déjà. Et… je ne me sent pas d’affronter le regard d’Alban en débitant les conneries de Vaaron. Restons simple, courtois. Le Comte n’est pas toujours extravaguant. Je ne peux m’empêcher de jeter un oeil derrière moi. Ma Princesse est toujours là. Elle est très jolie dans sa petite tenue de sorcière. J’en viendrai presque à rougir. Depuis notre course dans les couloirs de la Team Rouage, nous avons lié une expérience tout à faire particulière. Invraisemblable. Je ne peux m’empêcher de me tourner à nouveau vers elle. Marie a l’air d’être la première personne a réellement déstabiliser le Comte. Il cherche ses mots, s’empourpre quelque peu avant de baragouiner sa phrase.

“_ Vous… vous êtes très charmante, ce soir, ma Chère…”

Nouveau sourire, beaucoup plus timide cette fois-ci. Le Comte Vaaron se serait-il entiché de Sa Princesse ?
Aaron S. Mightley


Résumé:
 

_________________

HAIL NOCTA
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots. Turtwig

Spoiler:
 
Cael Joy
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2338
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Jeu 12 Nov - 9:15
Quoi, la bagarre est finie? Et les bonbons de ce squelette pirate, on les oublie, c'est ça? Je suis pas d'accord, d’après la Convention de Kalos, si une bagarre d'Hallowen est interrompue, l'adversaire qui abandonne doit payer un tribut au vainqueur en bonbons! Si, si je vous jure, page 384, paragraphe 5, alinéa 2 , vérifiez donc! Enfin, le temps que vous le fassiez, la nourriture gratuite aura probablement finie de s'envoler sous nos yeux déconfits. Bon et bien s'il n'y a plus de bagarre, il nous reste au moins le buffet...Comment ça, y'a plus de buffet!? C'est pas parce que tout est mélangé...broyé...et piétinés par des Pokémons...Qu'on peut plus le manger...Si? Récapitulons; Une fête d'Halloween, sans bagarre de nourriture, ok, je peux encore accepter ça en faisant de GROS efforts. Mais une fête d'Halloween sans buffet, c'est HORS DE QUESTION! QU'ON FASSE FRIRE LE RESPONSABLE!

*SPLOUSH*

...Slurp, crème anglaise maison de Mama Odie. Donc, il pleut de la crème anglaise maintenant.  Juste une étrangeté supplémentaire, on est plus à ça prés. Complètement submergé par ce torrent impromptu, je me retrouve ensucré (Best mot ever) de la tête au pied, protégeant relativement  coPAIN dans l'affaire. Enfin, au moins c'est délicieux et en plus, ça rajoute du blanc à mon costume pour masquer tout ce rose, donc c'est tout bénef...
Avant que je ne puisse proposer un repli stratégique vers une autre table du buffet à coPAIN, un bruit cristallin se fait entendre dans la pièce. Et le coupable ne tarde pas à se faire souhaiter la bienvenue par l'un des Pokémons de Mama Odie, façon Mach Punch. C'est bizarre, ce Medhyena est quand même vachement motivé pour gouter aux plats du buffet...Je peux comprendre, hein, mais son attitude, elle me fait bizarre, c'est pas naturel d'avoir aussi faim (Aucun commentaire, moi c'est une question de survie)...

*******************

Qu'est...ce que...Roserverte...a ENCORE..foutu! Un gaz qui donne envie de manger tout les bonbons et la bouffe de PC le soir d'Halloween, quelle abomination ! On devrait le couvrir de caramel et le livrer à la horde qui attend dehors, ça lui ferait les pieds! Ou mieux, on le mange nous-même, si jamais ils arrivent à passer le barrage de Pokémons qui se sont placés à la hâte devant les fenêtres pour décourager toute tentative d'intrusion!
Lucki n'est d'ailleurs pas en reste et s'est joint aux défenseurs avec enthousiasme, enchaînant les Forte-Paumes sur tout Pokémon-zombie un peu trop téméraires. Ce genre de situation lui convient peut-être mais moi, je serais plutôt enclin à ce qu'on se charge du responsable..J'veux bien être gentil et tout, mais là, c'est la bouffe qu est en danger, pas de pitié!
Tout autour de nous, les élèves commencent à organiser la défense du réfectoire et les équipes d'interventions se forment ça et là, suite au discours de Snow. Écartant les élèves du mieux possible (En fait, je me faufile vu ma taille, mais ça faisait plus guerrier dit comme ça), je parviens à rejoindre une certaine petite Mentali...qui ne tarde pas à me planter sur place! Difficile de lui en vouloir, c'est tout de même sa référente qui est en danger. Bon, petite opération : Eryn à protéger plus Melty Pots en danger, c'est un boulot de Ranger, hors de question que je la laisse face à la horde qui s'amasse dehors! Mais avant...

''Aie..Tu peux toujours me frapper, tu sais...On y va et puis c'est tout. De toute façon, tu vas pouvoir te battre dehors, alors arrête de te plaindre.''

Débarrassé d'une partie de son costume, Lucki m'assène tout de même un coup de baton sur la tête avant de déposer son arme contre un mur de la pièce. Puis, après quelques secondes de concentrations, le lien d'aura entre mon Lucario et moi se réveille, légèrement teinté par une sensation bizarre...Lucki a...faim? T'aurais quand même pu y penser avant qu'on parte, amigo, là, on se concentre sur notre nouvelle mission!
Reléguant à plus tard les pulsions boulimiques de mon starter, je serpente entres les groupes jusqu'à atteindre celui d'Eryn...Tiens Rodrigue et Aaron, ça fait plaisir de voir des Phyllalis dans l'équipe de sauvetage, surtout que j'ai déjà mené une expédition avec eux....Bon, Y'a aussi Ruby et ses Spectres mais pour sauver Melty, je vais pas faire la fine bouche. C'est une Topdresseuse, ça doit bien compter pour quelque chose, hein?
Le temps que tout le monde élabore un plan, j'en profite pour replacer mon étui et le Capstick...que j'ai oublié dans ma chambre...Bravo Cael, t'en manque pas une! Et de toute façon, avec le mal de tête qui commence à me tambouriner dans la tête, je me vois mal utiliser un truc qui exige autant de concentration. C'est vachement désagréable, j'ai des flashs parasites par moment, j'entends même plus les autres qui parlent.
''Eeeeeest...faiiiiiiiiii....'' Rah, sors de ma tête, toi! On dirait que je suis pas le seul à avoir ce genre de problèmes : Lucki secoue la tête par intermittence, et semble incapable de quitter Rodrigue du regard. Même lorsque je lui pose la main sur le bras avec douceur, le Lucario se dégage brusquement avant de reprendre son observation.
Les autres finissent néanmoins par s'accorder sur un plan, mais je vois quand même une petite faille : Si le groupe qui fait diversion est trop important, autant annoncer notre arrivée avec une attaque Megaphone, ça sera plus rapide. Et il y a un autre problème...Vu comme je suis couvert de sucre, j'ai l'impression de me balader avec une gigantesque pancarte lumineuse ''Buffet gratuit'' au-dessus de la tête. Rien que le fait de rester là, ça va finir par attirer une partie de ces affamés de sucre que l'on veut justement éviter.  Donc, le mieux c'est que je parte en solo, sans mettre en danger personne et...

''Eeeeeeh! Eryn, mais ça va pas, qu'est-ce que tu...''

Oh non. Non, non, non, non, NON! Hors de question qu'elle vie...J'ai déjà perdu, c'est ça? Même pas le temps d'ouvrir la bouche que je me retrouve face à une petite Mentali tout aussi sucrée que moi, qui me fixe avec insistance. Je pourrais lui jeter un million d'arguments à la figure, mais je sais qu'ils sont déjà tous réduits à néant par ce qu'elle vient de faire. Sauf si j'arrive à la convaincre de rester dans le réfectoire, mais depuis les événements de cet été, je sais bien qu'il me serait plus facile de vaincre Light à mains nues.

''Tu es vraiment...et puis...Raaaaah, fais comme tu veux! Mais après ça, faudra qu'on parle, mademoiselle, parce que t'es vraiment la plus terrible de toutes les adorables Mentalis que je connais !''


Problème réglée à la grande satisfaction de la Mentali...Bon, passons à l'action. Le référent Voltali semble en grande conversation avec Hearnett (Pourquoi j'ai des frissons lorsqu'il regarde dans ma direction....) et lorsque ces derniers tombent d'accord sur la marche à suivre, en profite pour approcher le TopDresseur...Je sais, je l'ai déjà croisé sur Pumpkin mais on peut pas dire qu'il était très communicatif...Quoi, vous considérez que c'est communicatif une couette de lit? Et puis on a quelqu'un qui prend les choses en main, autant en profiter!

''Euh...Salut. Je sais pas si tu te souviens de moi, mais on était ensemble à Pumpkin...Cael, si ça te dit quelque chose. J'ai rien contre la diversion, mais vu notre nombre, meme divisé en deux groupes, on risque de se marcher dessus. Et puis...*petit geste des deux mains pour indiquer la masse de crème anglaise qui me recouvre*...Vu mon état, tout ce que je vais faire, c'est jouer l'aimant à zombie. Du coup, je pense qu'un troisième groupe, ce serait une bonne idée...On pourrait faire le tour complet du dortoir pour entraîner une maximum de Pokémons dans notre sillage et vous rejoindre en passant par l'arrière une fois que vous avez atteint Melty.''

J'en suis  assez fier de mon plan (Me pointez pas tout les risques et les incohérences, j'vous dit que c'est parfait!) et comme ça, je suis sûr de pouvoir veiller sur Eryn. Emboitant le pas au reste de la troupe, je me hisse donc sur l'échelle avant que nous ne nous retrouvions à l'air libre : L'académie entière semble plongée dans un brouillard vert et légèrement translucide et rien qu'au bruit, on dirait que certains élèves ont déjà rencontrés des zombies assoiffés de sucre. Même si c'était mon idée, je ne suis pas très à l'aise à l'idée de diriger un groupe jusqu'à l'arrière du dortoir Mentali. Espérons qu'ils sachent tous se débrouiller comme il se doit, sinon, ça ne va pas être beau à voir...

''B..Bon. On essaye de rester groupé et si vous voyez quelque chose dans le brouillard,  prévenez les autres. Lucki, prêt?''

La silhouette du Lucario se détache alors dans le brouillard légèrement en retrait et lorsqu'il me dépasse, la sensation étrange fait son grand retour...J'ai vraiment la bouche complètement sèche, j'prendrais bien un truc à boire...ou à manger, ce serait mieux. Surtout si y'a du chocolat dedans...
HRP:
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots. 1529618029-cael
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots. Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Max Arago
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1681
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Dim 15 Nov - 14:36

Trick or Treat ?

Tout le monde

Max était face à une décision importante. Son hésitation pouvait certes sembler stupide à des yeux extérieur à la scène mais la Givrali hésita de longues minutes. Devait-elle suivre Orren et offrir une diversion au groupe d'Alban ou justement suivre ce dernier ? Cruel dilemme. Elle soupira et décida de rejoindre le préfet des Voltali. C'était la parfaite occasion pour lui montrer ses progrès et si elle ne voulait pas laisser Alban et Aaron seul, elle essayait de se rassurer en se disant que le référent du groupe ne laisserai rien arriver aux personnes dans son groupe. Elle jeta un coup d’œil discret à Rody qui semblait de plus en plus distant. Avant de monter à l'échelle, elle se pencha vers Alban et lui murmura quelques mots.

- Faites bien attention à vous et méfie toi de Rody, je pense qu'il est contaminé. A toute à l'heure !


Elle adressa un grand sourire à Marie et Aaron, retira les costumes de ses pokemons et les rapella dans leurs pokeballs. Elle les ressortirait dès qu'elle serai arrivée en haut de l'échelle. Elle sera la sacoche qui était remplie de bonbon, elle avait son leurre et elle devrait être relativement protégée du gaz grâce à son masque. En avant !

Quand la jeune fille arriva en haut, elle eu l'impression d'être plonger en pleine guerre. Ca lui rappelait un peu ce jeu qui avait fait un carton quelques années auparavant : « L'attaque des zombies ». Elle y avait passé des heures entières, passionnée par le scénario. Elle en gardait un bon souvenir. Surtout que c'était le dernier jeu qu'elle avait fait avec Anthony. Elle inspira profondément. C'était pas le moment. Elle fit sortir ses trois pokemons et ils commencèrent à avancer vers les autres membres de l'escouade de diversion. Elle se sentait minuscule et totalement décalée au milieu de ces Top-Dresseurs expérimentés. Calme-toi Max. Tu peux le faire.

- Très bien, Nessie utilise Puissance et Naor Frénésie. Apa couvre les en lançant des Ébullitions sur quiconque s'approche trop d'eux. Ensuite attaquez à l'aide de vos Coups de boule et Draco-souffle !


Elle espérait que tous se passerai bien. Mais le nombre de pokemons ne cessait d'augmenter et la Givrali et ses pokemons se retrouvèrent rapidement submergés. Et pour parfaire ce que Max ressentirait comme un échec cuisant Naor finit KO. Elle le rappela rapidement et ses deux autres pokemons se rapprochèrent d'elle, formant un dernier rempart contre les contaminés. Elle se saisit de sac et l'envoya assez loin d'eux, éloignant une partie des pokemons et permettant à son équipe de souffler et de reprendre le dessus. Le cerveau de la jeune fille tournait à mille à l'heure. Il lui fallait une stratégie pour se sortir de là tout en éliminant beaucoup de leurs adversaires. Elle regarda autour d'elle. Elle ne voyait plus les autres. Elle s'était éloignée du dortoir sous les assauts ennemis. Elle siffla ses pokemons, leur indiquant qu'il fallait absolument qu'ils y retournent. Ils étaient en danger ici. Surtout qu'elle n'avait plus de munitions sucrées pour détourner l'attention. Que faire ?

Bon, elle était entourée de pokemons ténèbres pour la plupart. Si elle se rappelait bien et en général sa mémoire ne lui fessait pas défaut, ce type était faible aux types insectes et combat. Heureusement pour elle, Apa connaissait deux attaques de ses types. Un plan commençait à se former dans sa tête. Tous reposait sur le pokemon eau mais ça pouvait marcher. Ça devait marcher.

- APA ! Laisse toi toucher puis lance Vendetta et enchaîne sur des Taillades. Concentre toi sur un seul endroit, tu dois nous créer un chemin pour rejoindre les autres. Nessie ton rôle est d'envoyer balader tous les pokemons qui arrivent des cotés. Utilise Souplesse pour ça.


La technique de Max fonctionna relativement bien. Certes, certains pokemons avait réussi à la toucher et demain elle pourrait compter ses bleus mais elle avait réussi à rejoindre les autres dresseurs chargés de la diversion. Elle se rapprocha du mieux qu'elle put d'Orren. Que devaient-ils faire ? Il y avait de plus en plus de pokemons contaminés qui arrivaient et tous les pokemons des dresseurs commençaient à fatiguer. Pour un pokemon mit KO, cinq autres arrivaient.

- On fait quoi Orren ? C'est le chaos !


DEV NERD GIRL



Spoiler:
 

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Eryn McNellis
Eryn McNellis
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Dim 15 Nov - 22:07
Ensucrée. Ce mot ne lui avait pas semblé aussi appétissant qu’aujourd’hui. La crème anglaise coulait doucement sur ses joues, alors que le plan se mettait en place. L’attaque directe semblait être la solution choisie, mais Eryn ne l’aimait pas beaucoup. Foncer dans le tas ne lui ressemblait pas, et puis… Non, ça ne lui ressemblait pas du tout. Elle préférait encore le plan de Cael, faisant aveuglément confiance aux autres pour la couvrir et l’empêcher de se tuer en faisant l’appât. Les piaillements de Cael ne réussirent qu’à la faire rire, et elle lui fit son sourire le plus choupi pour le faire taire. La plus terrible de toutes les adorables Mentali qu’il connaisse ? Merci, trop d’honneur. Docile, elle suivit le Phyllali qui se dirigeait vers le préfet en chef, pour lui demander s’il pouvait mettre son plan en application. Il faut l’avouer, elle n’écoutait pas trop, concentrée sur le fait qu’elle ne devait pas lécher la crème anglaise sur ses joues. Et pourtant… Et pourtant ! Elle en avait tellement envie ! Non, résiste, Eryn. Tout va bien. Tirée par le bras par Cael, elle se dirigea vers l’échelle et emboîta le pas de son petit ami, heureuse de se retrouver à l’air libre. L’odeur de nourriture se faisait moins oppressante, lui donnant nettement moins mal à la tête. Elle allait mieux.

« B… Bon. On essaye de rester groupés et si vous voyez quelque chose dans le brouillard,  prévenez les autres. Lucki, prêt ? »

Eryn hocha distraitement la tête. Voir quelque chose ? Dans ce bazar ambiant ? Tout ce qu’elle voyait était un brouillard vert étrange et des Pokémon zombies, qui commençaient à doucement tourner la tête vers elle. C’est sûr qu’avec sa crème anglaise sur les joues… Ouhla. Ils commençaient à affluer vers eux. Beaucoup. Tout ça à cause d’un peu de bouffe ! Roseverte et ses lubies à la con ! Ah, si seulement elle avait de la nourriture pour détourner leur attention… Eh, elle avait de la nourriture ! Alors que des Pokémon venaient en courant vers eux, attirés par la crème anglaise, Eryn fit sortir son Tropius, qui baissa la tête vers elle sans comprendre. Eryn, très chère, pourquoi es-tu toute poisseuse ? Non pas que cette crème anglaise ne t’aille pas, mais…

« Aladar, secoue la tête ! » Docile, il obéit, libérant une entêtante odeur de bananes autour d’eux, attirant encore plus l’attention. « Et maintenant, envole-toi ! »

Le Tropius s’envola, et une bonne partie des Pokémon courant vers eux firent volte-face pour suivre à la trace cette piste odorante très plaisante. Cependant, tous n’étaient pas partis, et ils se rapprochaient dangereusement. Heureusement, Eryn avait un autre Tropius. Enfin, non, mais presque. Zhu sortit de sa Poké Ball, et n’attendit pas les ordres pour imiter Aladar, se transformant en Tropius pour secouer vigoureusement la tête, avant de s’envoler, ayant même l’intelligence de survoler la mêlée, créant un léger couloir jusqu’au dortoir Mentali. Prise d’une frénésie subite, elle se tourna vers Cael, trépignant presque sur place. Pourquoi avait-il une épine de Cacnea dans la main ? Et à quel moment avait-elle récupéré le flacon qu’elle serrait dans son poing ? Oh, ça n’avait aucune importance. Peut-être que s’ils les mélangeaient, ils pourraient tenter de créer un truc ?

« Passe-moi ça, j’veux essayer un truc ! »

Pas contrariant, Cael lui tendit son épine de Cacnea, qu’elle mit dans la bombe de peinture en même temps que le contenu de sa fiole. Cependant… Il lui manquait un truc. Voyons. Peut-être qu’avec un troisième ingrédient ? Alors qu’elle se demandait quoi mettre dedans, elle vit passer Max, qui filait en courant dans la mêlée.

« Max ! Max, attends ! »

Trop loin. La Givrali ne l’entendait pas. Pas grave ! Pas contrariante, Eryn lui courut après, oubliant qu’elle était couverte de crème anglaise et que les Pokémon contaminés risquaient d’être attirés par l’odeur. Il ne lui fallut que peu de temps pour rejoindre Max et Orren, et trop concentrée sur sa camarade, elle ne vit pas le préfet en chef. Il y avait plus important que le respect de la hiérarchie, si vous permettez.

« Max ! Où t’as trouvé ça ? Non attends, c’est pas important, passe-le moi ! »

Pas contrariante non plus, la Givrali lui donna son flacon de produit ménager, qu’Eryn vida dans la bombe de peinture, qu’elle secoua vigoureusement. Un Grahyèna contaminé, attiré par l’odeur de nourriture, lui bondit dessus. Eryn eut le réflexe fou de tendre sa bombe de peinture vers lui pour appuyer un grand coup dessus. Le chien tomba à la renverse en couinant de douleur, les yeux attaqués par les produits ménagers contenus dans la bombe de peinture. Ca avait l’air de marcher… Et ça lui ouvrirait peut-être un chemin vers la bouffe - euh, vers Melty Potts ! Complètement survoltée, sans réfléchir, elle courut vers son dortoir en aspergeant tous les Pokémon qu’elle croisait avec sa bombe de peinture, s’ouvrant un chemin vers le bâtiment. Le temps qu’elle l’atteigne, sa bombe de peinture était totalement vide, mais ça lui avait laissé le temps d’ouvrir la porte, de s’y engouffrer et de la refermer avec un claquement sonore… Avant qu’elle ne se rende compte qu’elle avait fait une erreur.

« … Professeur Potts ? Vous êtes là ? »

Pas de réponse. Serrant un peu sa bombe de peinture vide entre ses doigts, la Mentali fit quelques pas, luttant contre l’odeur omniprésente de nourriture. Elle était seule dans le dortoir. A tous les coups, Cael ne l’avait même pas vue partir. Et son professeur référent ne répondait pas. Génial.

« … Mais qu’est-ce que je peux être conne, parfois… »

Staff - Mélange : Larme de Capumain (moi) + Épine de Cacnea (Cael) + Produits ménagers (Max).

Spoiler:
 

_________________

We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11858
PNJs
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Dim 15 Nov - 22:28
La science est en marche
Tirage effectué avec les ingrédients suivants : Larme de Capumain (Eryn McNellis) + Épine de Cacnea (Cael Joy) + Produits ménagers (Max Arago).

Résultat : Le Pokémon affecté se prend subitement pour un autre Pokémon pris au hasard parmi toutes les espèces existantes...Et il peut même utiliser ses attaques ! Ainsi vont les mystères de la science...

Ainsi donc, à l'intention de tout les élèves du groupe 2 : Si vous vous déplacez encore à l'extérieur du dortoir Mentali, vous pourriez croiser la route d'un Grahyena persuadé au plus profond de son être qu'il est un Yanma.
Capacités supplémentaires acquises : Peut voler (Lévitation), Ultrasons, Sonic-Boom, Brouhaha.

_________________
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots. 7z5c
Alban Abernaty
Alban Abernaty
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Lun 16 Nov - 15:11
Dans ce genre de situations, il fallait clairement agir vite. Son cerveau carburant à cent à l’heure, Alban proposa de se séparer en plusieurs petits groupes afin de mener la bataille sur plusieurs fronts. Il fallait des groupes pour attirer les Pokémon, d’autres pour les éradiquer, et enfin un dernier pour aller chercher le Professeur Potts. Quant à la façon de la ramener saine et sauve dans le réfectoire ? Hmm. Chaque chose en son temps, non ? Ne trouvant pas de solution miracle dans l’immédiat, Alban eu un sourire quand Orren accepta son plan. Deux groupes cependant, ça faisait trop peu du goût du Voltali, mais rien n’empêchait chaque groupe de se séparer encore pour mener à bien leur mission. Silencieux, le châtain écouta donc Heartnett contester la décision de son Préfet de prendre la tête du groupe de diversion. D’un côté, Alban le soupçonnait de vouloir se mettre en valeur dans une magnifique bataille plutôt que de s’inquiéter réellement pour un de ses élèves en qui il avait une totale confiance, mais qu’importe. Orren, avec son aura toujours écrasante, parvint à convaincre l’enseignant de garder cette organisation-là. Pas de soucis pour Alban, il s’alignait de toute façon aux décisions de son supérieur hiérarchique. Se mettant de côté afin de permettre aux élèves qui le souhaitaient de communiquer entre eux afin de décider qui irait où, Alban se pencha vers Auster.

- Mon grand, il va falloir que tu mènes rapidement à l’autre sortie, ok ? lui dit-il en lui grattouillant les oreilles.

Le Noctali acquiesça avec un air sûr de lui, tandis que Zéphyr déguisé en Skelenox venait se poser sur l’épaule de son maître. Pris d’une idée soudaine, Alban remis son masque à gaz. Ce n’était pas un vrai, mais la construction devait être assez épaisse pour lui éviter de se faire contaminer trop rapidement. Il fit ensuite sortir Zéph’ de son costume de Pokémon afin qu’il ne soit pas gêné pour lancer ses attaques, puis fut abordé par une Maxine gênée. Visiblement, cette dernière souhaitait aller avec Orren et la troupe de la diversion. Pas étonnant quand on savait avec quelle efficacité Nessie pouvait foncer dans le tas. Se penchant pour être à sa hauteur lorsque cette dernière voulut lui glisser quelque chose à l’oreille, il se crispa quand elle lui avoua penser que Rodrigue était contaminé. Ça ne sentait pas bon tout ça. Que se passait-il si des élèves étaient contaminés ? Deviendrait-il une gêne pour la mission de sauvetage de Miss Potts ? Alban coula un regard discret vers le Phyllali, peu en confiance. Il était persuadé qu’il pourrait le maîtriser à l’aide de ses Pokémon, mais commencer avec un handicap n’était jamais une mince affaire. Conscient cependant du fait que Rodrigue était un ami cher à Max, il acquiesça doucement.

- Je ferai attention à lui et tenterai de trouver de quoi le guérir, lui répondit-il en montrant la bombe aérosol qu’on leur avait remis avant qu’ils ne s’engouffrent dans ces souterrains et qui contenait une partie de l’antidote. Quant à toi Max, soit prudente.

Il attrapa doucement sa main et la serra fermement pour lui transmettre toute son inquiétude. Levant les yeux vers Orren qui était déjà sur l’échelle, il tenta de lui faire comprendre d’un regard qu’il aimerait bien qu’il prenne soin d’elle. Puis, après un dernier au revoir, il se tourna et suivit Andreas, Auster en tête pour guider leur chemin. Sur son passage, Aaron vint à ses côtés pour lui dire qu’il venait avec lui. Bien. Très bien, même.

- Faisons de notre mieux, et prends soin de toi Aaron, lui dit Alban avec un sourire, invisible derrière son masque.

Cette nouvelle l’avait quelque peu rassuré. Il était toujours très coordonné avec Aaron. Il était persuadé qu’ensemble il ne pourrait rien leur arriver. Le roux se détourna cependant bien rapidement de lui pour aller parler avec Marie, qui semblait elle aussi vouloir venir dans leur groupe - ou, à défaut, ne savait pas encore quoi faire -. Les laissant discuter, Alban s’avança aux côtés de son référent et d’Auster pour ne pas les laisser seuls trop longtemps. Encourageant son Noctali, il guida le second groupe jusqu’à un passage qui comportait également une échelle. Ce n’était clairement pas lui le chef de cette expédition, aussi laissa-t-il les autres élèves monter en premier, se mettant volontairement en retrait. Après tout avec sa jambe, il risquait de mettre un peu de temps pour grimper aux barreaux, et n’avait pas envie de retarder tout le groupe. Sous la direction d’Andreas, donc, les élèves commencèrent à sortir de terre, débouchant dans un endroit assez reculé du dortoir. Le temps qu’ils arrivent à cette deuxième entrée, les autres groupes avaient déjà bien entamé leur diversion, ce qui faisait qu’il n’y avait aucun Pokémon par là. Soulagé, le groupe resta quelques instants en place le temps de récupérer tous ses membres. Attentif, Alban fit attention à Rodrigue, qui n’avait pour le moment pas l’air de s’être transformé en monstre hargneux. Une fille des Mentali pointa alors du doigt l’entrée la plus proche et chuchota :

- Essayons d’entrer par là. Je pense que c’est le chemin le plus sécurisé.

Alban et les autres acquiescèrent. Ils n’étaient pas loin du tout de l’entrée, et pourraient rapidement se réfugier en intérieur. En outre, ils avaient là une chance inouïe. Tous les Pokémon étaient partis attaquer le groupe d’Orren. C’était une occasion en or.

S’élançant d’un commun accord, le groupe traversa les derniers mètres qui les séparaient de la porte. Andreas venait d’ailleurs de toucher la poignée lorsqu’une perturbation vint chambouler leur opération trop parfaite. Alerte, Alban se retourna et vit débouler des dizaines de Pokémon, attirés probablement par l’odeur de sucre que certains d’entre eux devaient exsuder. Etouffant un juron, le Voltali se retourna, prêt à se défendre, comme une bonne partie des autres élèves. Quelqu’un cria à Heartnett d’aller chercher Melty - pour une opération discrétion, on repassera - mais ce dernier venait déjà d’entrer en piste pour décaniller du Pokémon zombie. De son côté, Alban fut attaqué par un Farfuret aux yeux fous. Reculant précipitamment, il vit les griffes acérées du Pokémon se rapprocher de son visage, avant d’être bloquées par l’attaque Coupe d’Auster.

Les griffes de son Noctali tranchèrent celles du Farfuret et l’une d’entre elle vola jusqu’à Alban, qui la rattrapa machinalement. Le Farfuret roula vers l’arrière sous l’impact des attaques d’Auster. Haletant, Alban eu un sourire. Le vent tournait en leur faveur.

- Ok les gars. Zéphyr, utilise Vibraqua et Cru-Aile. Auster, on va y aller avec Psyko !

Zéphyr pris son envol et lâcha des trombes d’eau sur les Pokémon adversaires. Ses ailes s’illuminèrent et il envoya rouler deux trois Pokémon adverses d’une puissante attaque. Auster quant à lui se plaça devant son dresseur, pattes tendues comme s’il allait bondir. Le châtain eu un sourire. C’était le moment ou jamais de tester en conditions réelles cette nouvelle attaque qu’il avait apprise à son Noctali, il y a de cela quelques jours. Auster dressa ses oreilles et sortit les griffes. Ses anneaux s’illuminèrent d’un coup et, les pattes tendues, il émit un cri perçant. Son corps noir sombre fut nimbé d’un halo violet qui alla se répercuter sur un rayon de cinq mètres autour de lui, balayant tous les Pokémon adverses entrant en contact avec cette énergie dévastatrice. Balayés, les Pokémon eurent du mal à se relever et furent copieusement arrosés par Zéphyr. Droit devant eux, une fille venait d’ouvrir la porte des Mentali et leur faisait signe de venir à tous. Certains Pokémon des dresseurs du groupe d’Andreas étaient mis K.O, mais les diversions des nombreux membres de l’équipe avaient permis de ralentir les agresseurs. S’engouffrant uns à uns, les élèves entrèrent dans le dortoir puis fermèrent la porte violemment pour se barricader à l’intérieur.

Alban haleta, la respiration sifflante d’avoir autant couru. Pas le temps de se reposer cependant, ils devaient trouver Melty et se dépêcher de la mener en lieu sûr. Mais où la référente pouvait-elle bien être ? Et où se trouvaient les interrupteurs ? Comme s’il sentait qu’ils avaient besoin de lumière, Auster illumina ses anneaux tandis que certains Pokémon lançaient l’attaque Flash. Pas de trace de la douce référente Mentali néanmoins. Uniquement Eryn qui était non loin d'eux. Probablement avait-elle faussé compagnie à son propre groupe ?

- Tout le monde va bien ? demanda Alban en s'adressant tout autant aux camarades derrière lui qu'à la jeune Mentali.

S’il n’avait pas eu son masque, peut-être aurait-il senti les fragrances sucrées et anticipé le danger. Malheureusement, ce ne fut pas le cas et il ne remarqua l’étrange comportement d’Auster que bien trop tard. Le Noctali se jeta sur un de ses camarades avec violence, et Alban s’interposa au dernier moment. Les crocs de son Pokémon se refermèrent sur son poignet et il poussa un hurlement de douleur, agitant son bras et envoyant valdinguer Auster plus loin. Souplement, le Noctali se réceptionna et le regarda avec un air un peu fou, de la bave sur ses babines retroussées. Merde. Ça ne sentait pas bon du tout, surtout sachant de quoi son Pokémon était capable. Et qu’il n’était visiblement pas le seul. Un autre Pokémon contaminé également aboya longuement, sûrement pour signaler la présence d’une importante quantité de sucre dans le dortoir. Au départ, cela n’eut aucun effet, mais, au bout de quelques secondes, un Grahyena apparut à la fenêtre. D’une attaque Brouhaha combinée à un Sonic-Boom, il fit exploser une fenêtre à côté d’eux et entra dans le dortoir en… lévitant ? Depuis quand les Grahyena lévitaient ? Qu’est-ce qui se passait, au juste ?

- Merde, ça sent pas bon, pas bon du tout, cria Alban à l’intention de ses camarades.

Andreas acquiesça et désigna aléatoirement quelques élèves.

- Vous, allez chercher Melty. Nous autres on va rester ici pour tenter de maîtriser les Pokémon contaminés et éviter que d’autres entrent dans le dortoir. Allez, filez !

Alban, que le ton trop sérieux de son référent choqua, repris rapidement ses esprits. Il avait été désigné par Andreas pour retarder les Pokémon contaminés. Un choix judicieux sachant qu’il ne pouvait pas courir vite, et qu’un de ses Pokémon était là. Il n’allait pas laisser Auster ici de toute façon. Il fallait qu’il le mette K.O et le rappelle dans sa Pokéball, c’était le seul moyen. En espérant que Zéphyr allait résister plus longtemps au gaz de Roseverte.

- Ok mon grand, ça va être toi contre moi, annonça-t-il à son Noctali qui attendait le bon moment pour se jeter sur eux.

Il agita son bras blessé et Zéph’ vint se poser dessus, docile, les ailes prêtes à lancer des bourrasques. Puis, dans un grondement, les deux anciens alliés s’élancèrent l’un contre l’autre.

HRP:
 
Rodrigue Miles
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Lun 16 Nov - 21:35
Rodrigue se léchait maintenant ouvertement les babines, sous le regard étonné et un peu effaré de Lixy. Ce dernier, déjà peu en confiance suite aux événements ne demanda pas son reste quand il vit une poignée entières de petits chocolats se faire engouffrer dans la bouche de son Dresseur, un couinement plus tard, et il avait envoyé un petit coup de jus à l'humain. Le blond secoua la tête, déboussolé. Il sentait maintenant qu'il avait besoin de chocolat, de beaucoup plus de chocolat qu'il ne s'accordait habituellement. Quelque chose ne tournait pas rond, et les regards en coin de Max lui faisait dire qu'il n'était pas le seul à s'en être rendu compte...

En sortant du souterrain, Rodrigue dut décider quel groupe suivre... Entre celui de diversion et celui de sauvetage, le choix était vite fait : plus vite il serait à l'intérieur pour se baffrer, euh non, respirer proprement, mieux il se porterait. Il suivit donc Alban, Lixy repoussant les assaillants à grands coups d'Etincelle. Le Phyllali réservait Tropius en cas désespéré : le vent du Pokémon Plante suffirait à dissiper le gaz, espérait-il. Ah il avait aussi Gringolem... Enfin bon, il ne savait même pas ce que le bébé Spectre pouvait faire... Ah, il était verni.

Le petit groupe rentra quasiment par effraction dans le dortoir Mentali, poussé par les Pokémon zombis. Lixy s'était rapproché de son Dresseur et lui administrait régulièrement des petits chocs électriques afin de l'empêcher de sombrer dans la démence sucrée. Notamment à chaque fois qu'il portait la main vers une de ses cachettes à chocolat. Maintenant qu'il était obligé de combattre, et malgré son aversion pour cette discipline, Rodrigue dirigea Lixy à balancer des attaques Morsure à tout va. Il était resté en arrière pour occuper les zombis, ne voulant pas s'éloigner de la sortie au cas où quelque chose tournait en eau de boudin. D'autant plus qu'il sentait d'ici que le dortoir empestait le chocolat, et pas qu'un peu. Si il devait s'avancer, à coup sûr il ne pourrait se contrôler, pensait-il tout en engouffrant deux barres chocolatées dans sa bouche.

Lixy, lui, était aux anges. Il électrocutait tout ce qui lui tombait sous la patte, mordait dans autant de proies qu'il le voulait, c'était clairement une bonne journée pour lui. Sa furie combative ne semblait pas prête de s'éteindre et il repoussait sans problèmes la plupart des Pokémon sauvages les plus faibles, laissant les plus dangereux, comme ce drôle de Grahyena volant aux autres. Le lionceau s'amusait follement, ne faisant plus attention à ce qu'il y avait autour de lui : il y avait la meute et les proies et il attrapait tout simplement toutes les proies qu'il pouvait. La chasse était fructueuse cette fois !

Rodrigue ne faisait pas très attention à son Pokémon, il avait arrêté de lui donner des instructions quand il avait remarqué qu'il n'était pas très doué et que le lynx s'en sortait aussi bien voire mieux sans lui. Le blond se concentrait plutôt sur la diminution bien trop rapide de sa réserve de chocolat. De plus en plus mal, il se tourna vers sa bombe de peinture, ayant subitement une idée (qui avait traversé on ne sait comment le brouillard sucré de son esprit) Il n'allait pas mettre de chocolat là-dedans, pas vrai ? Il commença par y placer une griffe qu'il avait ramassé lors de leur arrivé dans les souterrains.

- A...alban ? T'as pas des trucs à mettre dans l'antidote ? J'me sens pas bien...

Visiblement occupé, le Voltali lui envoya deux objets qu'il fourra dans la bombe et qu'il secoua fortement, Lixy étant revenu près de lui, un peu calmé était revenu pour donner un coup de jus à son Dresseur, s'étant rappelé de son existence et de sa situation. Sans le remarquer, Rodrigue vaporisa le gaz autour de lui, le laissant retomber en priant pour qu'il n'y ait pas des effets secondaires et surtout pour que ça le soulage un peu. Ce ne fut que quand le lionceau éternua qu'il s'aperçu de sa présence. Oups.

HRP :
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots. 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots. 10099080670932_roooodyyyychouuuu
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11858
PNJs
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Lun 16 Nov - 21:41
La science est en marche
Tirage effectué avec les ingrédients suivants : Griffe de Farfuret (Alban Albertany) + Tarte à la citrouille (Alban Albertany) + Griffe de Farfuret (Rodrigue Miles)

Résultat : Le Pokémon affecté se retrouve soumis à des hallucinations et prend l’élève pour une gigantesque friandise. Bon appétit !

Information à l'intention de Rodrigue :
Son Lixy ne désire actuellement plus qu'une chose, à savoir dévorer cette délicieuse tablette de chocolat géante qu'il vient de voir apparaitre devant lui. Il ignorera donc complétement tout ce qui l'entoure à l'exception de son Dresseur.

_________________
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots. 7z5c
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Lun 23 Nov - 11:09
Serait-il enfin temps de passer aux choses sérieuses ? Ruby resta contemplative de tout ce qui pouvait se produire durant ces quelques instants précédant le plat de résistance, soit l'assaut général et l'intrusion dans le dortoir Mentali. Les gens se décidèrent finalement d'opter pour une diversion. Soit ! Au final, la rousse ne s'en préoccupait que très peu, ne souhaitant que se défouler un peu. Ces Pokémons enragés avaient gâché la fête – qui se déroulait jusque là très bien – alors ils auront leur festin gâché. Quant à Roseverte et Yade... Pour sûr que les mesures prises par madame Snow leur suffiront. Ça leur apprendra à merder leurs expériences.

Ruby analysa alors à son tour le terrain après être grimpée en haut de l'échelle, restant bien évidemment non loin d'Orren. Individuellement, les ennemis étaient faibles, très faibles. Leur force résidait dans le collectif, et surtout dans le fait de pouvoir faire abstraction de la douleur tant que leur estomac n'était pas soulagé, c'est-à-dire jamais. Cette invasion promettait un challenge des plus intéressants, même si difficile. Naturellement, Ruby n'avait pas apporté assez d'effectifs avec elle. L'idée qu'un Medhyenna enragé traverse une fenêtre pour saccager le buffet ne lui serait jamais venue à l'esprit. Ainsi se tourna-t-elle vers Xi, le plus mais mobile de ses spectres présents, le sommant de filer au dortoir Pyroli à toute allure afin de ramener des renforts. Restait encore un souci : faire en sorte que cet enfoiré de Hex daigne bouger.

– Tu n'auras qu'à lui dire que sa punition sera levée s'il débarque ici avec les balls de Goliath et Chrona. Qu'il confie la garde du reste de la troupe à Queen, elle s'en chargera très bien.

Le Motisma secoua son petit corps spectral et grésillant avant de s'envoler en un éclair – et c'est le cas de le dire – vers le dortoir Pyroli. Et pendant ce temps, les festivités prirent un tournant intéressant. Les Pokémons contaminés affluèrent, prenant bien aisément l'avantage du nombre sur la troupe d'élèves, aussi hargneux et expérimentés soient-ils. Midnight les repoussait – pour la plupart – avec sauvagerie, mais son manque d'attaques multicibles l'obligea à prendre du recul afin de ne pas se retrouver sous une vague de zombies. Et pendant ce temps, Hao resta au cœur de la bataille, bien que protégé par quelques Pokémons. Le Kungfouine aveugle ne prit pas part à la baston mais se contenta de l'observer à l'aide de ses sens restants. Si jeune et déjà au milieu d'un tel schmilblick... Ce sera un combattant aguerri, pour sûr. C'est d'ailleurs grâce à ce beau bordel qu'il parvînt à esquiver une première attaque perdu. Instinct ou réactivité en développement ? Peu importe. L'important étant que Ruby soit satisfaite du bon mouvement de son bébé.

– Midnight, garde un œil sur Hao et agis s'il est menacé.

Simplement précaution. Aussitôt, le Spiritomb chromatique força une énième attaque Vibrobscur dans un tas d'envahisseur. Les plus faibles volèrent de tous les côtés alors que les plus résistants s'accrochèrent, dont un Cornèbre qui n'y laissa qu'une plume dans la chevelure de la spécialiste type. Gage de mauvais augure, disent les croyances. Il s'en révéla être tout autre, puisque ce n'est que quelques temps plus tard que le Motisma fit son grand retour, suivi d'un Branette enragé faisant léviter deux Pokéballs autour de lui. Parfait ! Pile au bon moment. Les ennemis se faisaient de plus en plus nombreux ; un peu de renfort ne pouvait que faire du bien.

– Tu as bien agi, Hex. Sans perdre davantage de temps, elle se saisit des deux balls accompagnant son starter et en pressa simultanément le bouton central. D'un côté, une Magirêve blanche aux reflets rouges qui ne put que se plaindre de la poussière soulevée par diverses explosions. De l'autre, un très grand Golemastoc qui, sans doute en guise de défouloir, s'étira et frappa du poing dans une masse de Pokémons contaminés. Ouch. Maintenant que nous sommes assez, offrons leur une rencontre dont ils se souviendront même après avoir été guéris.

Une danse funèbre, en somme. Le Branette grimpa alors sur le Golemastoc, plus précisément sur son poing droit, puis attendit d'être propulsé dans le tas par le colosse, tel un météore destructeur qui... Ah bah, c'est bon. Un Prinplouf et un Insécateur venaient de prendre la Griffe Ombre de leur vie. Le choc de l'attaque ajouté à la force générée par le canon Goliath les fit s'écraser lamentablement au sens pour qu'ils ne puissent plus se relever. Et, pendant ce temps, la Magirêve blanche assurait les arrières de son camarade le géant afin qu'il ne subisse pas d'attaques en traître. De toute manière, Goliath était bien trop occupé à faire dégager les nains qu'il n'aurait même pas remarqué qu'un autre lui monte sur le dos. Un joyeux massacre naturellement coordonné par l'expérience des Pokémons de Ruby et le temps qu'ils avaient déjà passé ensembles. La rousse n'attendit que le retour de son starter en tant que garde personnel – s'il y a une tâche où il ne faillira pas, c'est bien la protection de sa dresseuse – pour rejoindre Orren pendant que les autres spectres s'occupaient d'assurer la couverture d'un flanc du groupe. Et c'est notamment grâce à ce groupe entier que certains élèves parvinrent à infiltrer le dortoir Mentali, néanmoins suivi par un Grahyenna en train de léviter. Wait what ?

– Mine de rien, c'est amusant, lâcha-t-elle au préfet Voltali avant que son ventre n'émette un discret grognement d'insatisfaction. Quoi encore ? Pourquoi cette envie soudaine ? Pendant que les autres pénètrent le dortoir, on peut aussi tenter un mélange. Si les contaminés continuent d'affluer, on sera bientôt submergés par leur nombre. Puis elle lui adressa un léger sourire. Une mort de guerrier certes, mais on a encore beaucoup de choses à vivre. ~

HRP:
 

_________________

Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Lun 23 Nov - 13:40
La masse de Pokémon se fit de plus en plus importante, au point qu'Orren commence à se demander si ils étaient suffisamment nombreux pour les maintenir. Merde il savait pas que Lansat avait autant de Pokémons sauvages ! Il continuait de lancer des ordres à Skoll et Spike qui balançaient le plus d'attaques autour d'eux. Les flammes de Skoll éclairaient par flashs les alentours tandis que Spike se contentait de foncer dans les Pokémons se présentant devant lui. Une Dracogriffe, une Mâchouilles, les coups fusaient. Peu de Pokémons arrivaient à résister aux dégâts causés par le Carchacrok, mais comme il était dans une position des plus offensive, il ne faisait pas attention aux coups qu'il prenait. rapidement sa peau aux écailles rugueuses fut parsemée des traces des attaques qu'il subissait. A ce rythme là il ne tiendrait pas éternellement et si il tombait Skoll ne pourrait jamais endiguer un assaut physique étant plus plus faible physiquement. Au moins arrivaient ils à les maintenir éloignés pour la plupart du dortoir Mentali et la rage des contaminés les faisait perdre toute notion de prudence. Si ils avaient combattu de manière plus organisée et réfléchie, les élèves n'auraient pas tenu longtemps. Leur force résidait dans la stratégie et l'union.

Soudain une douleur vive parcourut la cheville d'Orren. Un Chaglam venait de planter ses griffes dans sa peau pour grimper le long de sa jambe et atteindre la poche dans laquelle se trouvaient d'autres sucreries. Il attrapa le chat par la peau du cou et le balança plus loin dans la mêlée non sans récolter encore d'autres traces sanguinolentes et que ses manches furent plus ou moins déchirées. Le Chaglam ne tenu pas longtemps, fauché par un autre Pokémon qui venait d'en prendre une de Spike. Orren ressorti quelques friandises de sa poche et les toisa un instant. il sentait sa bouche s'assécher et il avait bien envie d'en prendre un ou deux... voir plus. Secouant la tête, il fit de son mieux pour se contrôler et jeta les friandises dans la mêlée, créant une diversion pour que Spike puisse prendre du recul et souffler.
Puis la voix de Max le sorti de sa concentration et il la toisa d'un regard un peu fou. La brume et l'adrénaline du combat faisait un mélange singulier. Il contrôlait ses actes, mais son visage était tordu d'un sourire et il s'humectait souvent les lèvres, résistant à l'envie de prendre quelque chose de sucré. Non non ! Il fallait pas craquer, rester concentré. Il n'avait que peu mangé et maintenant le voilà à penser sans arrêt aux bonbons qui se trouvaient dans le réfectoire.

-On continue de tenir... du mieux qu'on peut. Faut donner du temps aux autres, dès qu'ils sortiront avec Melty, on avisera.

Ouais pas très convaincant, mais il tenta de faire passer sa détermination dans sa voix. Il posa sa main sur l'épaule de Max et serra un peu, cherchant à la rassurer. Si seulement il avait son équipe... Soudain il vit sa chère et tendre avec deux Pokéballs dans les mains et elle fit apparaître un grand golem et une autre créature. Le Voltali reconnu aussi Hex et regarda avec une pointe d'étonnement les stratégies combinées de l'équipe de la rouquine. Elle se défendait plus que bien et... elle venait de lui donner une idée. IL la laissa s'approcher de lui et en l'écoutant récupéra avec un sourire la plume de Cornèbre dans ses cheveux. Il avait lui même trouvé en sortant des Souterrains une mue d'Insolourdo. IL s'apprêta à l'ouvrir quand un Raflésia se pointa devant eux avec un air mauvais avant d'être aussitôt dégagé par Skoll qui lui fonça dessus avant de le noyer sous un déluge de feu. Une pétale voleta devant ses yeux et il l'attrapa avant de la mettre avec la plume et la mue dans sa bonbonne. Il ferma le tout et secoua avec force avant de répondre avec un sourire à Ruby.

-Oh oui, beaucoup de choses. Mais je connais autre chose d'amusant. Son cerveau embrumé le faisait dire des choses qu'il n'aurait pas dit de manière aussi directe. En parlant de ça ! Spike grimpe sur le poing du Golemastoc et si tu veux bien le lancer comme Hex. Skoll quand Spike est en l'air enflamme le !

Le Carchacrok monta sur le poing du grand spectre avant d'être propulsé en avant par sa force colossale. Le Démolosse ouvrit a gueule pour laisser s’échapper des flammes qui furent entraînées par la vitesse du projectile draconnique qui en profita pour lancer une attaque Dracocharge. Il s'écrasa en plein dans un groupe de Pokémons devant le dortoir, créant une violente onde de choc qui charriaient les flammes du molosse de feu. Il y aurait de sacrées réparations après ça, mais Orren ne s'en préoccupait pas pour le moment, ils devaient tenir jusqu'à ce que les autres sortent avec la référente Mentali. Le dracologue s'apprêtait à tester son mélange sur le premier Pokémon venu quand une silhouette traversa les flammes pour foncer dans Spike et l'envoyer voler.

-Loki ?!?

Le Diamat se tenait juste devant le feu, ses deux têtes se tournant en tout sens avec un regard fou et les mâchoires qui s'ouvraient et se fermaient avec frénésie comme si il mâchait quelque chose. Orren était pourtant persuadé d'avoir fermé la porte de sa chambre ! Comment la fumée avait put rentrer malgré le dortoir fermé... Il jura fortement en se souvenant qu'il avait laissé la fenêtre de sa chambre entrouverte pour aérer un peu. Sûrement que la fumée avait dut y pénétrer et Loki habituellement glouton y avait été très sensible. Cela voulait-il dire que ses autres Pokémons aussi. Il eut rapidement la réponse en voyant Mjölnir au loin, tenant dans ses pattes les Pokéballs du jeune homme. Non, elle semblait encore résister au brouillard. Orren soupir en voyant avec elle Ragnarök son Ptyranidur. Donc ils étaient tous là et sains et saufs, à part Loki.
Justement le dragon bicéphale tourna sa tête vers son dresseur et se rua vers lui. Il était malheureusement trop rapide et Skoll n'eut pas le temps de l'intercepter et Mjol était trop loin. Orren ne fit que plier les genoux, habitué à prendre les bourrades de son Pokémon quand il était encore un Solochi. Il poussa Ruby et Max et reçu le dragon en plein dans le ventre. Projeté au sol avec le dragon il senti le choc jusque dans tout son corps et eut le souffle coupé par la violence du choc. Un seul réflexe. Il aspergea son Diamat du contenu de la bombe de peinture modifiée, espérant que cela le calmerait.

Résumé:
 

Modération des mélanges:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Alban Abernaty
Alban Abernaty
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Lun 23 Nov - 16:26
Il était temps de remettre les pendules à l’heure. Alban, face à face à Auster, observait ce dernier silencieusement. Il sentait que son poignet lui faisait mal. La plaie n’avait pas l’air profonde mais son Noctali l’avait mordu assez fort pour qu’il saigne. La sensation du sang qui gouttait le long de sa main était désagréable. Même les serres de Zéphyr verrouillées de façon pourtant délicate autour de son bras ravivaient la douleur. Il voyait qu’Auster ne le quittait pas des yeux non plus. Se pouvait-il qu’il ne le reconnaisse même plus ? Quoi qu’il en soit, de ce qu’il avait compris des explications de Percy Yade et des vociférations de la Directrice, les Pokémon étaient contaminés. Pas forcément agressifs envers les humains, puisqu’ils n’étaient attirés que par le sucre, mais Alban s’était mis en travers du chemin de son Pokémon. Et les obstacles, ça ne pardonnait pas. Prêt à bondir, le Noctali regardait cependant Zéphyr avec insistance. Le Goélise roucoula, un peu mal à l’aise, mais tout de même déterminé à venir en aide à son dresseur.

- Comme au bon vieux temps, murmura Alban, en référence à la première rencontre entre Zéphyr, lui et Auster.

Puis, d’une impulsion du poignet, il fit décoller Zéphyr. Le Goélise déploya ses ailes dorées et se positionna en hauteur ; assez loin pour que le Noctali ne l’atteigne pas avec des attaques directes, mais assez près d’Alban pour le défendre. Le châtain analysa la situation. Celle-ci n’était clairement pas en sa faveur, mais il fallait qu’il s’en sorte. En comparaison, leur première confrontation à Mauville lui semblait bien loin ; comme l’esquisse de l’œuvre finale. Auster était maintenant beaucoup plus fort qu’à l’époque. Depuis, il avait appris selon les méthodes d’Alban, s’était renforcé, avait bénéficié de l’entraînement spartiate de Maître Miyagi et avait appris de nombreuses attaques dont Psyko. Mais il n’était pas le seul à avoir parcouru du chemin. Car à présent, Zéph’ pouvait voler. Et la différence se ferait là.

- Zéph’ ! Utilise Vibraqua ! ordonna Alban.

Effectuant une vrille, le Goélise lâcha une série d’anneaux aquatiques sur le Noctali. Ce dernier esquiva d’un bond habile vers l’arrière, avec toutefois un peu plus de maladresse qu’en règle générale. Le gaz lui faisait-il également un peu perdre de ses capacités ? Il fallait jouer là-dessus. Esquivant une Vive-Attaque, Zéph’ pris de l’altitude. Alban lui dicta alors une Hâte, et le Goélise bougea rapidement autour du Noctali pour lui faire perdre la tête. Ses ailes bien entraînées permettaient d’épouser chaque mouvement, de changer de direction avec une précision infaillible. Puis, usant de cette rapidité pour frapper, Zéph’ fit briller le bout de ses ailes et envoya une Cru-Aile qui fit voltiger Auster vers l’arrière.

- A...alban ? T'as pas des trucs à mettre dans l'antidote ? J'me sens pas bien...

Le châtain s’immobilisa. Mince, c’était pas le moment ! Ayant cependant promis à Max qu’il ferait attention au Phyllali, Alban regarda autour de lui. De sa poche, il sortit la griffe de Farfuret qu’il avait récupérée avant d’entrer dans le dortoir. Ce n’était peut-être pas grand-chose d’important, mais ils n’avaient pas le temps de s’improviser savants fous en herbe. Avisant ensuite un morceau de tarte posé sur une table près d’eux, Alban l’attrapa et balança les deux objets à Rodrigue. La rumeur selon laquelle le dortoir Mentali était toujours rempli de petits gâteaux préparés avec amour par leur référente n’était pas juste un mythe. Se reconcentrant donc sur son combat tandis que le Phyllali tentait de concocter un premier antidote, le châtain s’apprêta à ordonner un nouvel assaut quand Auster déclencha sa puissante attaque Psyko.

Alban fut projeté vers l’arrière où il rentra dans Andreas qui était dos à lui. Le référent tomba ridiculement vers l’avant et pleurnicha son costume d’Halloween tout tâché de poussière pendant que Smeagol tenait les Pokémon adverses en respect, avec grâce et pirouettes. Pas le temps d’aider l’enseignant néanmoins. Alban se releva avec peine, tandis que Zéphyr revenait vers lui dans un battement d’aile feutré, légèrement amoché par l’assaut d’Auster. Bon… Comment allaient-ils faire ? Auster le fixait de ses yeux rouges sang. Pourtant, un instant, il regarda sur le côté. Quoi ? C’était la table où… Alban compris immédiatement. Attrapant un bout de gâteau à la citrouille qui restait dans l’assiette, il l’agita devant son Noctali.

- C’est ça que tu veux, hein ? lui dit-il.

Auster s’aplatit au sol, prêt à bondir. Avec force, Alban jeta le gâteau loin derrière Auster, qui se tourna et sauta pour tenter de l’attraper.

- Zéph’ ! Cru-Aile !

Le Goélise fit de nouveau briller ses ailes puis envoya une bourrasque dans le dos du Noctali. Projeté vers l’avant, le Pokémon Ténèbres vint se cogner contre une table et resta allongé sur le sol. Sortant sa Pokéball, Alban fit revenir Auster à l’intérieur. Bien, enfin un problème de réglé. Faisant revenir Zéph’ sur son poignet, il se retourna pour constater le bordel qui se tenait derrière lui. Même si Smeagol avait fait un carnage dans les rangs adverses et bouché la fenêtre en voyant un Grolem bloquer le trou - comment avait-il réalisé cet exploit ? -, empêchant quiconque de rentrer par ce biais, il restait encore quelques Pokémon contaminés parmi eux. Notamment le Lixy de Rodrigue qui semblait lui mener la vie dure…

- Zéph’, utilise Vibraqua !

Le Goélise envoya un jet d’eau vers le Lixy qui fut projeté vers l’arrière. Accourant vers Rodrigue pour voir s’il allait bien, Alban constata qu’il n’avait pas l’air du tout dans son assiette. Contaminé ? Très certainement. Dans l’obscurité, il voyait les yeux du Lixy briller. Avec un Goélise, ça allait être compliqué de lui tenir tête… Mince, pourquoi n’avait-il plus Auster ? Et pourquoi avait-il décidé de laisser Zénith dans son dortoir ?

- Eh, Rodrigue, comment te sens-tu ? Tu as besoin d’une claque ou…

Alban s’arrêta net et releva la tête. Même s’il n’était pas contaminé et qu’il avait un odorat beaucoup moins fin à cause de son masque à gaz, il ne pouvait ne pas sentir cette forte odeur de chocolat qui venait lui agresser les narines. Il entendit le bruit des élèves qui étaient partis chercher Melty. Visiblement, ils l’avaient trouvée vu que celle-ci déboula au milieu du champ de bataille, couverte de chocolat. Mais genre. Entièrement recouverte de sauce chocolatée, hein, il n’exagérait rien.

- Oooh mes petits loukoums en sucre, vous avez saccagé tout le dortoir ! Enfin maintenant que vous m’avez trouvée, on va pouvoir aller à la fête mais… mon costume est tout gâché depuis que je suis tombée dans ce baril de chocolat, ah là là. Qu’est-ce que je suis maladroite, parfois…

Elle s’avança de quelques pas vers eux et tous les Pokémon contaminés se dirigèrent vers elle, repoussés rapidement par les Pokémon qui escortaient Melty, ou assommés par les têtes de Bounty qui ne cessaient de se projeter dans tous les sens. Aha effectivement… Elle avait une bonne protection après tout. Le Lixy de Rodrigue semblait cependant trouver son dresseur plus intéressant et il tenta de nouveau de bondir devant lui, avant de piler net lorsqu’un couteau vint se planter juste devant lui.

- Ooouuuups, que je suis maladroite, s’excusa Melty.

Bon eh bien maintenant… Que devaient-ils faire ?

HRP:
 
Rodrigue Miles
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Mar 24 Nov - 1:42
Rodrigue toussota un peu suite à la retombée du spray, l'odeur âcre n'étant pas pour lui plaire. Il secoua ensuite la tête, toujours pas débarrassé de son envie impétueuse de sucre, et remarqua qu'il commençait à saliver, vraiment beaucoup. Beaucoup trop pour que ce soit naturel. Etait-ce les effets de la potion ? Il aurait deux mots à dire à Roseverte la prochaine fois qu'il le croiserait. Sa fringale semblait ne pas vouloir le quitter et c'est un éclat de douleur qui le ramena plus ou moins à la raison. Eclat de douleur causé par un Pokémon, accroché à son bras. Lixy. Mais qu'est ce qu'il fichait ? Les yeux fous de son lionceau l'avertirent tout de suite : il n'avait ce regard que quand il fonçait sur une proie... et il était doué pour ça. Agitant son membre attaqué du mieux qu'il pouvait vu le poids qui s'y accrochait, Rodrigue commença a crier sur un peu tout les tons, éclipsé par le problème urgent que représentait le Noctali d'Alban.

Fort heureusement, ce dernier se rappela de son existence et une Vibraqua délogea le lynx qui s'en alla bouler plus loin. Rodrigue repris son souffle et grimaça, remerciant son costume (maintenant abîmé, mince) de l'avoir protégé de la morsure du lionceau... Que se passait-il ? Et si... et si le produit avait accéléré la contamination de son Pokémon ?! C'était une hypothèse plausible... Alors qu'en était-il de lui ? Allait-il devenir totalement fou aussi ?

Alors que Lixy se faisait repousser sans ménagement, de l'agitation fit tourner la tête au Phyllali qui retint un glapissement. La référent Mentali était arrivée, et dans quel état ! Tout de suite, Rodrigue se dit que ça allait mal tourner... il n'avait jamais été vraiment normal quand on parlait de chocolat, il se souvenait d'une fois pendant les vacances : Max lui avait piqué sa tablette quotidienne et il avait passé la journée à être irritable, allant jusqu'à grogner comme un Pokémon furax au bout d'un moment. Depuis, la jeune fille aux lunettes semblait apeurée lorsqu'il manquait de substance sucrée et lui-même ne savait pas trop pourquoi, ayant oublié la plupart de cette journée. Alors quand il vie Melty enrobée littéralement de chocolat, un petit interrupteur dans sa tête fit clic. Il tenta pendant quelques secondes de prévenir Alban, mais son attention était concentrée sur Lixy et c'était trop tard. Pendant qu'il avait encore le contrôle, le blond tenta d'aller s'assommer sur le mobilier le plus proche, mais l'odeur insoutenable plus le poison dans ses poumons finirent par faire céder son esprit déjà fragile quand on parlait de chocolat.

Lixy s'était arrêté, un couteau planté devant lui. Toujours sous l'emprise de la potion, le lionceau se réjouit en voyant la tablette de chocolat géante qui avait remplacé son dresseur s'approcher de lui. Enfin il allait pouvoir la manger entièrement ! Mais quelque chose n'allait pas... Les tablettes de chocolat ne dégageait pas un air meurtrier comme celle là... Les instincts de chasseurs de lynx rentrèrent en action et il fit un bon en arrière en grognant. Le dilemme dans sa tête qui se jouait entre le chocolat et sa survie prit place un temps jusqu'à ce qu'il remarque que la tablette venait de ramasser le couteau. Okay, on restait à distance en priant pour une ouverture...

De l'extérieur, la scène faisait juste état de Rodrigue qui s'était approché calmement, un sourire calme sur le visage et avait ramassé l'ustensile de cuisine, se dirigeant maintenant vers la professeure afin de lui rendre. Personne n'y avait fait attention, une nouvelle vague de zombis ayant attiré leur attention. Le blond passa à côté de Bounty, qui, trop occupé à renvoyer du Pokémon contaminé ne remarqua pas l'aura meurtrière que dégageait l'humain. Rodrigue se pencha, huma un peu l'air et tendit le couteau à l'adulte, pointe en avant, sous son regard abasourdi.

Ce fut le cri qui alerta toute la troupe, qui se retourna d'un seul coup, pour seulement voir Rodrigue, le couteau sur la gorge de Melty, un air dément sur le visage. La prof ne s'était pas du tout attendu à ce développement et avait été surprise par la vitesse de l'adolescent. Le Noadkoko, maintenant alerte leva un pied et tenta de l'abattre sur le garçon qui avait pris en otage sa maîtresse. Quelle ne fut pas sa surprise quand se dernier contra le coup de sa main libre, disposant d'une force peu croyable. Berserk-au-chocolat-Rod marmonna plusieurs fois le nom de la nourriture qui lui donnait cette force. La situation était passée de chaotique à franchement alarmante en quelques secondes seulement.

- Le premier qui bouge ouvrira les vannes de chocolat chaud. Liquide.

Et c'est là qu'on remercie le peu d'esprit encore conscient qui lui restait de le retenir de tout bonnement commencer à dévorer la prof tout de suite. C'était aussi très pratique pour la personne en question car dans le cas contraire, il n'y aurait pas eu de prise d'otage mais il lui manquerait déjà un bras. La vie et bien faite quand même... Ou pas, d'accord...

HRP :
 

_________________
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots. 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots. 10099080670932_roooodyyyychouuuu
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11858
PNJs
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Mar 24 Nov - 8:24
La science est en marche
Tirage effectué avec les ingrédients suivants : Mue d'Insolourdo (Orren) + plume de Cornèbre (Ruby)[+ Pétale de Raflésia (Orren)

Résultat : Le Pokémon développe un appétit dévorant pour...le tissu. Totalement oublieux du sucre, il fera tout pour dévorer goulûment costumes, vêtements et autres pièces susceptibles de recouvrir un corps humain. Votre tendre chair ne risque donc rien, mais vos habits en revanche...

Bonne chance avec ce morfale du tissu et rappelez-vous : Une attaque de zombies n'est PAS une excuse susceptible de vous éviter le renvoi, si vous vous balades nu comme un Chenipan dans l'établissement !

_________________
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots. 7z5c
Marie R. Uana
Marie R. Uana
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 3135
Points d'Expériences : 1067
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Mar 24 Nov - 10:00
Groupe 2
rp commun


Elle avait de beaux pieds, quand même.

C'était la remarque que venait de se faire Marie. La tête baissée, elle ne faisait rien d'autre que d’observer ses étranges bottes, dont la pointure correspondait étonnement à celle de la Mentali. Quand même, à qui donc appartenait cette tenue, à l'origine ? Était-elle vraiment à Hanaë ? Était-ce sont propriétaire qui avait également fait disparaître tous les vêtements de Marie ? Que de mystères, en cette étrange soirée d'Halloween ! Persuadée qu'elle passerait désormais inaperçue, la jeune fille faisait tout pour rester discrète et ne surtout pas attirer l'attention.  

Et elle devait très mal s'y prendre. Pourquoi donc, lorsqu'elle voulait attirer l'attention, tout le monde l'ignorait royalement, et lorsqu'elle souhaitait être tranquille, les gens allaient à la voir ? Incrédule, Marie releva brusquement la tête lorsqu'Orren lui adressa la parole, n'étant pas préparée à ce que quelqu'un lui adresse la parole. A la fois surprise, gênée et amère, le seul geste qu'elle fut capable de faire fut de resserrer l'emprise de sa main sur son bras, tout en se rapprochant légèrement de Sumia. Le préfet Voltali s'excusa de ne pas se rappeler son prénom, et le lui demanda donc, expliquant au passage qu'il n'était pas dans le meilleur des états, sur Frista.

« -... Marie. Marie Rosalina Uana.  »

Orren sourit, puis s'éloigna de la jeune fille lorsque Aaron revint du haut de l'échelle. Alban rebondit alors sur la proposition de Ruby, pointant du doigt un problème dans son plan. Il proposa une alternative, à laquelle Marie resta toujours aussi silencieuse, ne voulant s'avancer. Détournant le regard, elle ne remarqua pas l'arrivée d'Aaron et manqua de sursauter lorsque celui-ci lui prit subitement la main. Ouvrant grand les yeux en reconnaissant le Phyllali, Marie ne sut quoi faire alors que le garçon lui fit un baisemain, avant de jurer de la protéger, et ce, au péril de sa vie. Totalement déconcertée, elle ne put que regarder Aaron placer son poing sur son cœur d'un air solennel, avant de lui faire un clin d’œil en se rapprochant d'Alban. Décidant de se joindre à son groupe, Aaron revint malgré tout vers Marie, la complimentant au passage avec un air timide. Surprise par cette succession d’événements, et par l'air gênée d'Aaron, Marie détourna le regard, et bafouilla une réponse bateau... Tout en rougissant légèrement.

« -Mer... Merci bien. Votre compliment me va droit au cœur. »

Ah ! Marie venait d'être prise au dépourvu ! Non habituée à une telle preuve d'affection, et perturbée par toutes sortes d'émotions, elle parut extrêmement gênée par les paroles d'Aaron. Derrière elle, Sumia eut un sourire, avant d'inciter Marie à avancer en direction du groupe d'Alban pour prendre part à la fête. N'étant pas en état de protester, la Ranger se rapprocha donc de l'équipe censée infiltrer le dortoir Mentali et, toujours en détournant le regard, confirma sa participation.

« -... Je me joins à vous. »

Après que chaque élève eut rejoint l'un des différents groupes, chacun se mit en marche pour accomplir la mission qui leur fut confiée. Toujours aussi discrète, Marie suivit le groupe d'Andreas aux travers les souterrains jusqu'à parvenir à une toute nouvelle sortie, et éloignée par rapport à celle  de l'autre groupe. Lorsque ce fut à son tour de grimper à l'échelle, Marie constata qu'il n'y avait que très peu de Pokémons à l'extérieur, et en déduit que la diversion du second groupe avait fonctionné. Elle patienta dehors aux côtés de sa Carmache le temps que tout le monde puisse sortir, et lorsque ce fut le cas, ils se dirigèrent tous vers la porte d'entrée du dortoir Mentali. Mais à peine Andreas avait-il posé sa main sur la poignée que des bruits de pas se firent entendre... Se retournant brutalement, les élèves constatèrent que des Pokémons contaminés étaient malgré tout parvenus jusqu'à eux, et qu'ils n'étaient pas là pour faire mumuse... Reculant d'un pas, Marie constata avec effroi qu'ils étaient plutôt nombreux, et que Sumia, qui n'aimait pas se battre, n'avait guère beaucoup de chances d'intervenir.

C'était le chaos. Des Pokémons enragés, qui n'étaient plus mettre d'eux-même, vinrent à attaquer ces dresseurs dont le seul but était de venir en aide à leur professeur. Beaucoup encaissèrent de furieuses attaques, se blessèrent, et ressentirent un stress immense. Ils ne pourraient pas tous les affronter de front. Ainsi, ils n'avaient aucune chance...

Et heureusement pour eux...

… CANARD MAN ETAIT LA !

Sortant spontanément de sa Pokéball, le Couaneton fit son apparition. Déterminé à faire parler de lui, il prit son envol et lança son attaque Lame d'Air pour repousser un Cornèbre qui se précipitait sur sa dresseuse. Va-t-en, Black Crow ! Tu as déjà eu ton compte lors de la dernière Sortie Capture ! Une plume de ce dernier voleta, et atterrit devant Sumia, qui ne trouva rien d'autres à faire que d'attraper la plume, fascinée par la couleur ébène de celle-ci.

Voyant son Couaneton faire, Marie se ressaisit et ordonna une attaque, voyant la brume entourant tout le dortoir Mentali.

« -Sain, Anti-Brume ! »

Après une pirouette élégante, le grand, le seul, l'unique, Canard-Man battit des ailes pour faire partir cette vilaine brume ayant infecté tous ces Pokémons. Malencontreusement, une partie du mal était fait, et lorsque certains élèves commencèrent à s'engouffrer dans le dortoir Mentali, Marie ordonna à ses deux Pokémons de suivre la masse. Néanmoins, avant que les portes ne se referment, elle ordonna une dernière attaque à son Couaneton.

« -Surf. »

Sain fit apparaître une vague d'eau, et la fit s'abattre devant l'entrée du dortoir. Marie s'engouffra alors à l'intérieur de celui-ci, suivie par Sain, et alla rejoindre Sumia qui était déjà à l'intérieur. S'appuyant contre un mur, Marie reprit son souffle, mais le repos fut de courte durée, puisque es vitres du dortoir volèrent bientôt un éclat avec l'apparition de nouveaux Pokémons contaminés. Totalement dépassée, elle ne sut que faire devant ce nouvel assaut, mais les consignes d'Andreas lui permirent de reprendre un peu de son sang-froid. Alors qu'un groupe partir chercher Melty, Marie resta à l'entrée avec d'autres élèves pour retenir toutes ses créatures assoiffées de chocolat... Cette soirée était un véritable fiasco. Marie priait intérieurement pour que sa chambre soit épargnée, mais vu la façon dont se déroulait les événements, elle ne se faisait pas trop d'illusions. Elle allait encore galérer pour s'endormir, cette nuit...

Ayant perdu Aaron de vue, elle ne put que dicter quelques ordres à son Couaneton pour repouser les différentes attaques des Pokémons sauvages. Elle priait pour que Roseverte et Yade reçoivent une correction digne de leur erreur, suite à cela... Impliquer des Pokémons dans leurs expériences, et les faire ainsi agir contre leur gré, c'était ignoble ! Ce n'était certes pas la volonté première de ces expériences, mais non seulement Marie n'en avait aucune preuve, mais surtout, ils devaient assumer les conséquences de leurs actes...

Le combat faisait rage à l'intérieur du hall. Plus loin, elle entraperçut Alban et Rodrigue aux prises avec leurs propres Pokémons, et voulut intervenir en comprenant qu'Auster était contaminé.  Malheureusement, les assauts répétés des différents Pokémons l'empêcha d'approcher, et elle fut contrainte de rester à distances des deux adolescents.

Une voix familière attira alors l'attention de Marie. Elle se retourna, et constata que le deuxième groupe était de retour, accompagné par Bounty et... Du chocolat vivant ?! Ah non, c'était juste Melty, en très mauvais état. La Mentali sentit un vague soulagement en voyant que sa référente était plutôt en forme, avant de passer doucement sa langue sur ses lèvres à la vue de tout ce chocolat... Hum, pardon ?! Réalisant ce qu'elle venait de faire, Marie cacha sa bouche à l'aide de ses deux mains. En temps normal, jamais elle ne se serait permit un geste aussi malpoli ! Mais pourquoi donc venait-elle de faire ça ? Même spontanément, elle savait parfaitement se contrôler... Marie écarquilla lentement les yeux, consciente qu'elle était sûrement contaminée, elle aussi. Les élèves ne devaient-ils pas mettre au point un antidote, à la base ? Où en était-il ? Elle devait vite s'en asperger, elle n'avait surtout pas intérêt à perdre la raison !

C'est alors qu'un cri perçant retentit dans toute la salle. Tous les élèves se retournèrent, et virent le jeune Rodrigue prendre en otage la douce Melty. Mettant de côté le problème actuel, Marie constata avec horreur que le Phyllali avait posé un couteau sur la gorge de sa référente... Il semblait fou de rage, et ne jurait désormais que par la nourriture. Marie fixa l'adolescent sans savoir que faire, lorsque son regard dévia sur le chocolat qui enrobait Melty... Il avait l'air tellement délicieux... Elle avait terriblement envie d'en goûter un morceau. Secouant la tête pour se ressaisir, Marie s'intima de garder son calme : ce n'était vraiment pas le moment de perdre la tête ! Il fallait tirer Melty de là, et empêcher Rodrigue de faire une grave erreur..

A voix basse, elle ordonna une attaque à sa Carmache.

« -Sumia... Jet de Sable.  »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le Pokémon Drgaon, concédant à faire une attaque n’infligeant aucun dégât, cracha du sable droit dans les yeux de Rodrigue, mêlant au passage les grains au chocolat présent sur Melty. Voila qui dissuadera certains d'y goûter ! Marie la première...

… Quoique.

HRP:
 


© Mzlle Alice.

_________________

« Ne vous avisez plus de risquer votre vie pour la mienne. Du moins… Tant que je n’aurai pas fait de même à votre égard. »
Alban Abernaty
Alban Abernaty
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   Mar 24 Nov - 15:46
Cette situation était vraiment grotesque. Rodrigue et son Lixy étaient complètement atteints par les vapeurs du gaz de ce fichu Roseverte et, pour couronner le tout, Melty venait de se pointer entièrement recouverte de chocolat. Non mais… Le karma pouvait-il être plus dégueulasse que cela ? Alban en doutait. Quoi qu’il en soit, il aida Rodrigue à se relever tandis que son Lixy reculait face au couteau de la référente Mentali. Le Phyllali n’avait cependant pas répondu à sa question et Alban le surveilla. Qu’allait-il faire ? A quel point était-il atteint ? Visiblement, le produit qu’il avait concocté n’avait pas eu d’effets bien intéressants. Si ce n’est que son Lixy était tombé totalement sous le contrôle de ses pulsions glucovores. Le châtain tenta de se souvenir de la composition. Griffe de Farfuret apparemment, part de Tarte à la Citrouille, et quoi d’autre ? Quel ingrédient Rodrigue y avait-il ajouté pour qu’il y ait des effets aussi néfastes ? Pas le temps d’y penser, le temps était à la guerre. Bounty, désirant sauver sa dresseuse, assommait tous les gens qui passaient à proximité en leur décochant une de ses nombreuses têtes. Aaron, en récul, semblait également rencontrer quelques difficultés à maîtriser les Pokémon zombie qui l’assaillaient. Quant à Marie ? La jeune fille était accompagnée de son Carmache, ce qui lui faisait une bonne protection. Que faire à présent ?

Alban décida de rester près de Rodrigue, qui était encore le plus inquiétant dans cette affaire. D’autant plus qu’il avait fait une promesse à Max… Se dirigeant donc vers le Phyllali, le châtain trébucha sur un truc légèrement mou qui craqua sous son pied. Quoi ? Il regarda en bas. Est-ce que c’était bien… une mue d’Insolourdo ? Qu’est-ce que ce machin fichait là ? Alban compris un peu trop tard que le mal qui faisait léviter le Grahyena n’avait pas touché qu’un seul Pokémon. Vif comme un Seviper, un Insolourdo déboula à sa gauche et tenta de lui mordre le mollet. Mordre ? Depuis quand les Insolourdo avaient des dents ? Envoyant valser le Pokémon grâce à un Cru Aile bien placé, Alban se releva. Un peu trop tard. Rodrigue venait visiblement de prendre Melty en otage, utilisant son propre couteau pour le plaquer contre sa gorge. Quand cette situation ridicule allait-elle s’arrêter ? Alban le regarda, ses yeux bleus virant automatiquement au gris anthracite. Pourquoi ne lui avait-il pas collé une gifle bien avant ? Lui et sa fichue gentillesse… Malgré tout, il allait devoir réparer son erreur. Gagner du temps. C’était tout ce qu’il voyait… Sans faire de gestes brusques, il essaya de s’avancer très doucement vers le Phyllali.

- Rodrigue… Ne fais pas de conneries… dit-il au Phyllali, tentant de l’apaiser par le son de sa voix.

L’ami d’enfance de Max ne bougeait plus, mais ses yeux étaient comme fous. Il semblait fixer tour à tour chaque personne présente en essayant de les mettre au défi de tenter quoi que ce soit. Ils étaient dans une impasse… Pourtant, il y avait une personne qui ne s’était pas encombrée de sentiments. Prenant de court tout le monde, Marie ordonna un Jet de Sable fulgurant à Sumia. En quelques secondes, Melty fut recouverte de sable tandis que Rod titubait vers l’arrière, les yeux irrités par cette subite attaque. Leur chance ! Courant vers Melty en évitant au passage un tir de tête de Bounty, Alban passa une main sur le bras de la jeune femme pour en récupérer une poignée de chocolat, rendu plus pâteux grâce au sable. Il l’envoya ensuite dans la tronche de Rodrigue histoire de le tenir à distance, puis poussa la référente du côté d’Andreas. Réceptionnant sa collègue, le référent Voltali se volatilisa dans un écran de fumée violette pour réapparaître à l’autre bout du dortoir, esquivant in extremis les nombreux Pokémon qui s’étaient jetés sur Melty pour la bouffer.

- Sauvetaaaaaaage réussi ! tonna Andreas après un Faaaaaa mineur.

Bien ! La situation jouait en leur faveur ! Les Pokémon contaminés se faisaient progressivement assommer par ses camarades et, en intérieur comme ils l'étaient, il n'y avait plus trop de risque de contamination. Le vrai problème se poserait quand ils voudraient retourner dans le Réfectoire avec Melty couverte de chocolat mais pour le moment, chaque chose en son temps. Se tournant brièvement vers Marie, Alban vit du coin de l’œil un Rafflesia lancer une Danse-Fleur sur sa camarade. Envoyant Zéphyr contrer l’attaque avec un écran d’eau, Alban sentit un pétale se coller contre son front. Smeagol, usant de ses Direct Toxic pour envoyer paître le malotru, acheva de nettoyer la zone de tout Pokémon contaminé, si on exemptait le Lixy de Rodrigue qui n’avait de toute façon d’yeux que pour son dresseur. Laissant de côté le Phyllali, aux prises avec son starter - au moins cela occuperait-il les deux derniers contaminés de la zone -, Alban se dirigea vers Marie.

- Tu vas bien ? Merci coéquipière, content de voir que notre travail d’équipe fonctionne toujours aussi bien… lui dit-il avec un sourire.

Puis, remarquant qu’elle ne cessait de se lécher les babines, il enleva son masque à gaz pour le poser sur le visage de la Mentali. Elle n’avait pas encore l’air totalement contaminée, et peut-être qu’une partie de son propre costume l’aiderait à ne pas sombrer totalement.

- Tiens prend ça, ça t'aidera peut-être à tenir contre le gaz de Roseverte.

En attendant, c’était de toute façon tout ce qu’il pouvait faire. Jusqu’à ce qu’ils trouvent l’antidote… Se tournant vers Aaron qui était non loin, il avisa une griffe de Farfuret dans ses mains. Après la lui avoir demandée, son meilleur ami lui envoya l’ingrédient, qui rejoignit immédiatement la bombe d’antidote d’Alban. Que pouvait-il mettre de plus ? Son regard capta un vieux produit de Gaston Fooly près de Rodrigue, et il eut tôt fait de l’ajouter à son mélange. Et en dernier ? Pourquoi pas ce pétale qui lui collait au front depuis tout à l’heure ? Agitant sa bombe, il en aspergea copieusement Rodrigue et son Lixy. Quitte à tester des trucs, autant que ce soit sur deux cas désespérés. Et puis bon, après leur avoir autant donné de fil à retordre, ils pouvaient bien leur filer un coup de main, n’est-ce pas ? Alban ? Mauvais ? Nooooon pourquoi vous dites ça ? Quoi qu’il en soit, le nuage s’évapora rapidement. Observant attentivement Rodrigue, Alban se pencha vers lui.

- Comment tu te sens ? Mieux ?

HRP:
 

Essai d'antidote : Pétales de Rafflesia (Alban), Griffe de Farfuret (Aaron), Produits Ménagers de Gaston (Rodrigue)
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.   
Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 2 : Le sauvetage de Miss Pots.
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :