Des nouvelles de l'Archipel Orange [Solo] [Terminé]
Alban Abernaty
Alban Abernaty
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Pokeathlète Coach
Sujet: Des nouvelles de l'Archipel Orange [Solo] [Terminé]   Jeu 19 Nov - 23:50
Début du mois de Novembre. C’était fou à quel point il s’était passé de choses, depuis qu’Alban s’était inscrit dans cette académie. Cela faisait un peu plus de quatre mois qu’il avait rejoint cette grande famille et, à présent, il avait l’impression qu’il ne voudrait la quitter pour rien au monde. Il avait rencontré des gens, s’était fait de nombreux très bons amis, avait capturé ou obtenu plusieurs Pokémon et avait pu tisser des projets d’avenir. Il n’était plus amorphe à la vie, laissant le courant se déverser sur lui et l’emporter dans son sillage. Il avait repris le contrôle de la situation et s’était retrouvé grandi. Comme il ne l’avait plus jamais été depuis son accident. Un sourire aux lèvres, il croquait à présent la vie à pleines dents. Quand sa sœur ou ses parents lui demandaient ce qui lui avaient redonné autant le goût de vivre, il avait une multitude de noms qui s’inscrivaient dans son esprit. Calliope, Aaron, Max, Khal, Nolan, les Voltali… Et ses Pokémon, évidemment. Ses compagnons arrivés progressivement depuis le début de Juillet. Zéphyr d’abord, qu’il avait reçu du Collectionneur, à qui il avait appris à voler - une de ses plus grandes fierté à ce jour -. Puis Auster, qu’il avait capturé à Mauville sur un malentendu. Le troisième de son équipe, Mistral, lui avait été donné sous forme d’œuf pour le remercier d’avoir déjoué le complot des trafiquants d’œufs. Il y avait aussi eu Pampero qui n’avait fait qu’un court passage dans son équipe depuis Babiri, mais restait tout de même dans son cœur. Et enfin, Zénith, le dernier arrivé, confié par sa chère amie Calliope. Un Reptincel un peu diva sur les bords mais qui fascinait Alban. Il adorait ces Pokémon-là, et le caractère singulier de ce dernier l’amusait autant qu’il l’exaspérait. Il comprenait un peu la Givrali d’avoir voulu se débarrasser de lui…

Quoi qu’il en soit, à l’aube d’un nouveau mois, Alban se sentait bien dans sa peau et dans sa tête. Il prenait ses marques, gagnait la confiance de ses Pokémon, tissait des liens forts avec eux… Son genou ne lui faisait plus vraiment mal. Ses cours avançaient plus que bien, et ses passages en Grade également. Il obtenait d’excellents résultats, et, plus que tout, les gens qui l’entouraient lui permettaient de se sentir « vivant ». Quatre mois après son arrivée dans ce petit monde, et deux mois après la rentrée officielle, il était temps de faire le bilan. Qu’avait-il appris ? Quel chemin avait-il parcouru ? Il sortit son calepin et regarda avec délectation les différents Polaroïds qui s’y étalaient. Un souvenir de chaque endroit visité depuis qu’il avait reçu son appareil photo. Un bout des pays qu’il avait pu contempler. Et pour chacun de ses lieux, une multitude de bons moments en compagnie de ses amis qui lui revenaient en mémoire. Tournant les pages de son carnet, il tomba sur celle de sa photo avec les Pijako, sur l’île aux Oiseaux. Prise par le photographe Benji, et envoyée par le Journaliste Clyde. Son tuteur lors de son second cours d’été. Il appréciait bien ces deux-là, ainsi que les deux jeunes femmes qui composaient le reste de son équipe lors de cette expédition. Il avait d’ailleurs eu des nouvelles de Clyde dernièrement, qui l’avait appelé depuis une île au loin. Quelque part sur l’Archipel Orange. D’après le Journaliste, un colis n’allait pas tarder à arriver pour lui. Qu’est-ce que cela pouvait bien être ? Alban se mit à espérer qu’il puisse s’agir de gâteaux étrangers, ou autres choses appétissantes que Clyde lui envoyait de temps en temps. Aussi, quelle ne fut pas sa surprise quand il vit descendre un Rapasdepic vers lui, muni d’un gros paquet en carton.

Le Pokémon vint se poser à quelques centimètres de lui, sur le banc de la Plage sur lequel il était assis. Docile, il tendit la patte pour laisser Alban décrocher le paquet. Ouaaah, c’était fichtrement lourd pour quelques biscuits. D’ordinaire, c’était des minuscules paquets que Clyde lui envoyait. Un régiment entier de gâteau ? Une noix de coco ? Connaissant le Journaliste, c’était fort probable. Remerciant donc le Rapasdepic, il le regarda s’envoler avant de défaire doucement les fils de son paquet. Il ouvrit ensuite doucement le carton et eu un sursaut en reconnaissant un œuf. Un œuf ! Carrément ! Aussi étonné qu’agréablement surpris, le châtain regarda la coquille d’un blanc de nacre avec ses petites taches brunes. Quel Pokémon cela pouvait-il être ? Il avisa la lettre de Clyde et l’ouvrit doucement pour avoir plus d’explications.

« Eh mon petit Alban comment vas-tu ? Je suis sur l’île Dame Blanche pour des vacances bien méritées avec Benji et les filles. On est un peu triste sans toi mais bon, on fait comme on peut hein ! On a plus eu de petits jeunes prometteurs comme toi comme stagiaires, c’est un peu nul mais c’est pas grave, les filles te font de gros bisous et Benji te tapote hétérosexuellement l’épaule. Quant à moi, j’ai un petit cadeau pour toi ! Je l’ai gagné au Poker d’un Voyageur un peu bizarre, mais j’ai pas vraiment le temps ni la patience de m’occuper d’un œuf. Puis je me suis souvenu que t’en avais un sur l’île aux Oiseaux, donc je me disais que tu saurais bien en prendre soin ! Je sais pas trop ce qu’il y a dedans, mais en tout cas, c’est cadeau ! En espérant que tu te portes bien. Bises de nous tous ! »

Alban eu un sourire puis soupesa doucement l’œuf. La coquille était légèrement chaude, mais il ne sentit aucun mouvement à l’intérieur. Délicatement, il l’enveloppa donc dans son écharpe et rangea l’œuf dans son sac. C’était un magnifique cadeau qu’on venait de lui faire, et il était vraiment heureux de pouvoir s’occuper de nouveau d’un œuf. Depuis Mistral, il fallait dire que ça lui avait manqué… Qu’y avait-il à l’intérieur ? Intrigué mais ne voulant pas se gâcher la surprise, Alban décida de laisser l’œuf de côté pour le moment. Il avait un entraînement à faire, et ses Pokémon ne l’avaient que trop attendu. Sifflant Zéph’, Mistral, Auster et Zénith, il leur fit signe de venir vers lui. Dociles, ses Pokémon tendirent les pattes pour bien montrer qu’ils  avaient leurs poids de sable censé renforcer leurs muscles et augmenter leur vitesse.

- Bien ! Aujourd’hui est un jour un peu spécial. Comme Timothy est en train de tondre la pelouse avant les gels d’Hiver qui ne vont pas tarder à arriver, nous ne pouvons pas nous entraîner au Parc. Et nous ne le pourrons certainement plus très bientôt, d’ailleurs. On va donc essayer un nouveau lieu pour pratiquer, leur expliqua-t-il en leur montrant la grande plage de sable, vide à cette période de l’année. Ici, il vous sera plus difficile de courir ou de voler. Au sol, le sable ralentira votre progression. Tandis que dans les airs, les puissants vents marins pourront vous déranger. Mais nous devons être capables d’être efficaces dans n’importe quelle situation. Ecoutez donc bien le programme pour ce matin.

Il leur expliqua le déroulement de la matinée, puis, une fois toutes les informations assimilées, ils purent commencer les exercices. Depuis l’arrivée de Zénith, Alban avait dû repenser sa façon de s’entraîner. Il y allait encore à tâtons mais parvenait de mieux en mieux à créer des programmes efficaces. Cette fois-ci, il allait utiliser Mistral et Zéphyr comme Pokémon gêneurs, et Zénith et Auster comme Pokémon coureurs. Pokémon aériens contre Pokémon terrestres. Tout en mettant Zénith et Auster en compétition, évidemment. Avec un sourire, il lança le signal du départ. Le Noctali et le Reptincel s’élancèrent tous deux à toute vitesse afin de distancer l’autre.

Pour cet entraînement, Alban dictait les attaques à ses Pokémon Vol. Auster et Zénith devaient quant à eux utiliser leur cervelle pour utiliser de quoi gêner l’adversaire. Tous les coups étaient permis, et les deux Pokémon étaient bien décidés à remporter la victoire. Auster, car il se plaçait toujours comme le Pokémon le plus puissant d’Alban. Zénith parce que… eh bien, c’était une diva, quoi.

Ce fut Auster qui lança donc le premier assaut. D’un coup de Jet de Sable, il tenta d’aveugler son partenaire. Zen’ répliqua cependant avec une attaque Flammèche qui dévia les grains qui tentaient de se frayer un sournois chemin vers ses yeux. Dans le même moment, Zéphyr lança une attaque Pistolet à O sur le Noctali et ce dernier fit un bond de côté pour l’éviter. Afin de se protéger des prochains assauts, il creusa un Tunnel et fit quelques mètres dans cette configuration. L’attaque Ultrason de Mistral qui perça à travers le sable le perturba cependant un instant, et il perdit l’orientation, sortant de son trou bien plus loin que ce qu’il aurait pensé. En attendant, Zénith continuait son avancée en le distançant, évitant avec aisance les assauts de ses deux adversaires aériens. S’entourant d’un halo de feu, il fit s’évaporer la Vibraqua de Mistral et fit reculer d’une Grimace Mistral. Auster n’avait cependant pas dit son dernier mot et il enchaîna les Vive-Attaque afin de reprendre l’avantage. Gênés et se battant entre eux, les Pokémon s’écartèrent vivement quand Zéph’ lança un Vibraqua dévastateur en plein sur leur route. La ligne d’arrivée était proche ! Ce fut cependant Auster qui remporta la victoire en balança un sournois Psyko à son adversaire qui fut projeté vers l’arrière à quelques centimètres de la fin.

Félicitant ses Pokémon, Alban alla leur distribuer de l’eau pour qu’ils se désaltèrent. Après un court repos, il leur fit ensuite courir sur le sable avec moitié moins de pattes. Une vieille technique qu’il tenait de Maître Miyagi, même si il avait abandonné tout ce qui était ménager. Cet entraînement servirait à les renforcer musculairement, mais également à leur faire gagner habileté et technique. Mistral et Zéph’ se posèrent au sol et se mirent sur une seule patte. Auster quant à lui fit le poirier, se maintenant uniquement grâce à ses deux pattes avant. Zénith se mit quant à lui maladroitement sur une patte, moins habitué pour ce genre d’exercices. Et ce fut encore reparti pour une bonne demi-heure de torture.

Exercices, courses, étirements. Tout y passait avec Alban. Quand enfin ses Pokémon furent épuisés, il les fit revenir vers lui et les aida à s’étirer en douceur pour la fin de l’entraînement. Pour le moment, ce serait tout. Son calepin noir de note, il acquiesça pour lui-même, satisfait de cet entraînement sur sable. Décidemment, les conditions faisaient qu’il leur était moins aisé de se déplacer ici que dans le Parc. Logique, après tout… Pour autant, ils s’étaient tous assez rapidement adaptés à ce nouveau milieu. Un bon point. Peut-être Alban devrait-il essayer plusieurs autres lieux ? Voilà qui était une idée à garder. Distribuant quelques croquettes à ses Pokémon, le châtain se passa une main dans les cheveux et leur fit signe de venir vers lui. Après un peu de repos, ils attaqueraient la partie entraînement d’après-midi. Autant rentabiliser un Dimanche inutile au maximum, quoi !

- Repos, repas au réfectoire et on est reparti, ça vous va ? leur dit-il avec un sourire.

Ses Pokémon acquiescèrent tous puis se mirent à s’agiter en voyant que l’heure du repas allait approcher. Ah… C’était qu’il ne la refaisait pas, son équipe, n’est-ce pas ? Souriant à ses Pokémon, il les siffla et se dirigea vers son dortoir. D’abord, mettre l’œuf en sûreté. Et ensuite ? Eh bien… Mama Odie allait sûrement être contente de voir Alban et son équipe de morfales faire honneur à sa cuisine.

HRP : Obtention d'un oeuf de Barpau chromatique
Des nouvelles de l'Archipel Orange [Solo] [Terminé]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :