Event #2 : Thanksgiving 2015
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Riven Rivardi
Riven Rivardi
Région d'origine : Johto
Âge : 29 ans
Niveau : 100
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1513
Adulte Mécano
Sujet: Event #2 : Thanksgiving 2015   Jeu 26 Nov - 0:01
EVENT #2 : THANKSGIVING 2015 [26/11/2015]

Ah Thanksgiving, la fameuse fête des remerciements. LE jour de l'année où les cœurs s'apaisent et où les langages fleurissent tels celui de cette très chère Hortense... Plus de tension, plus de haine. Rien que de l'amour et... souvent des ennuis, quand vous êtes un adolescent assez fou pour avoir voulu faire votre scolarité dans cette académie de dingues. Mais ne grillons pas les étapes et revenons-en au contexte ! Au matin du Jeudi 26 Novembre, les plus anciens d'entre vous - ou les plus curieux - auront eu la surprise de voir un personnage bien singulier traverser le portail de votre cher campus. Les plus vifs d'esprit - c'est à dire très peu - auront rapidement compris qu'il s'agit d'un invité de marque, longtemps injustement oublié par les chers bambins que vous êtes. Riven Rivardi ! Le premier Vice-Directeur de l'académie et blasé de génie, qui a définitivement quitté l'académie après avoir foutu un joyeux bordel et entraîné le licenciement des deux abrutis qui l'ont suivi quel connard. Oui, oui, celui qui vous a longtemps accompagné en Sorties Captures avec un haussement d'épaule las et des commentaires sur le pourcentage de pertes autorisé. Affublé de son Togepi secrétaire qui plus est ! Autant dire que, via iPok ou Potiron, la nouvelle s'est très vite répandue dans toute l'école. Mais qu'est-ce que ce type serait venu faire ici ? Les plus stalkers auront tôt fait de remarquer que le blond peroxydé s'est directement dirigé vers le bureau d'Elisabeth Snow - soit, l'ancien bureau des deux précédents Directeurs, réaménagé avec goût depuis que ces incompétents aient pris la poudre d'escampette -. Déjeuner aux chandelles ? Romance cachée ? Mais non ! Thanksgiving après tout... LE Riven Rivardi serait-il venu REMERCIER Elisabeth Snow d'avoir repris l'académie ? Les spéculations vont bon train, et, pendant que vous vous affolez pour tenter d'avoir l'info croustillante du jour, derrière, de sombres choses se préparent.

N'ayez crainte cependant. Ce très cher ancien Vice-Directeur n'a toujours pas changé d'un poil, et, s'il a fait le déplacement aujourd'hui c'est bien plus pour récupérer un joujou à lui qu'il avait caché dans les coffres forts de l'école que pour saluer la nouvelle Direction de l'académie. Oui, il est comme ça Riven Rivardi. Il fait un peu ce qui lui chante, après tout, vous devriez avoir l'habitude depuis. Pendant donc qu'il prend un peu de son temps pour discuter avec la très charmante Dame Snow - qui know nothing #SBAF# -, son Togepi, aussi très souvent surnommé "l'débile" par son dresseur, décide se faire la malle pour semer un peu la zizanie dans cette école trop morne en cette fin de mois de Novembre. D'un coup de main de maître, il pénètre donc dans la chambre d'Ace S. Creed, au cœur du dortoir Noctali, afin de voir s'il n'y aurait pas quelque chose de drôle à y faire. Et là, bingo. Toutes les petites enveloppes contenant des photos dédicacées du célèbre Topdresseur que ce dernier comptait envoyer à ses fans à l'occasion de la Thanskgiving - plus pour que son portrait se diffuse dans le Monde entier que pour de réels remerciements, évidemment -. Faisant main basse sur le lot, cette réincarnation du mal sous les traits d'un Togepi monte donc sur le toit du dortoir Noctali, d'où il envoie une poignée d'enveloppes scellées aux élèves ébahis situés en dessous. Sautant habilement sur les bâtiments annexes, une seconde poignée vient rapidement rejoindre la première et, bientôt, ce sont des centaines de petites enveloppes qui volent dans toute l'académie et tombent comme une jolie neige de fin d'année.

Et vous dans tout ça ? Avides que vous êtes, vous êtes persuadés qu'il s'agit d'une attraction de l'école à l'occasion de la Thanksgiving. Attrapez donc votre petite enveloppe et... soyez déçus face au sourire Colgate d'Ace. Ah... Avant évidemment de courir si le référent des Noctali vous surprend avec ses précieuses photos à la main... Ou si sa plus grande fan non avouée, Mademoiselle Pervenche, n'essaye pas de vous assommer avec ses livres pour récupérer "son précieux".

Le cadre

Jeudi vers 11h. Les cours ont été suspendus à l'occasion de la fête de Thanksgiving. Vous profitez donc d'une journée bien méritée pour vous reposer ou vous balader en extérieur. Vous avez donc plusieurs choix qui s'offrent à vous à l'arrivée de Rivardi dans l'enceinte de l'école : aller stalker le blond peroxydé en bonne commère que vous êtes, tenter d'espionner ce qui se passe dans le bureau d'Elisabeth Snow, ou en témoigner autant d'intérêt que pour votre premier poil de narine. Dans tous les cas, vous aurez l'occasion de récupérer une enveloppe, que vous soyez en extérieur ou en intérieur.

Comment ça se passe ?

- Pas d'inscription nécessaire ! Postez simplement un RP à la suite de ce topic en vous décrivant en train de trouver une enveloppe, tout en suivant le contexte évidemment et en vous appuyant sur ce dernier. Profitez en ! Le retour de Rivardi, Thanksgiving... Une bonne occasion d'être curieux ou bien de remercier vos proches pour tout ce qu'ils ont fait pour vous dans l'année
- UN seul RP par personne, pas un de plus. Cependant, un seul RP dans ce topic vous permettra d'avoir un Event validé à votre actif, valorisable pour les passages en grade
- inRP, vous ne gagnez donc rien du tout. Mais HRP, un joli Bonus Capture attend chacun de vous, et, pour 10 d'entre vous tirés au sort, un code permettant d'obtenir sur vos versions Rubis Omega ou Saphir Alpha, un code pour un Rayquaza Shiny ! (gracieusement offert par nos copains de Pokémon Trash que l'on remercie chaleureusement, comme d'hab)
- Évidemment, vous ne pouvez trouver qu'une seule enveloppe. Je passerai ensuite à partir du 4 Décembre pour dire ce que chacun a gagné
- Ce sujet commun sera ouvert du 26 Novembre au 3 Décembre. Passé ce délai, il sera trop tard pour récupérer votre cadeau ! Ne tardez donc pas trop !
- Eh oui, c'est Noël avant l'heure, choix que nous avons décidé de faire cette année pour ne pas que deux events soient trop proches les uns des autres. Il n'y aura donc pas d'event de Noël donc profitez de Thanksgiving au maximum !
- Vous pouvez évidemment participer sous tous vos personnages. Néanmoins, pour le tirage au sort, vous ne pourrez pas gagner le code sous vos deux personnages, afin de laisser une chance à chacun
- Et enfin, dernier point : si vous PNJisez Ace, pensez à l'indiquer en balise HRP afin que les élèves suivants puissent rester cohérents dans leur RP. Restez cohérent ! Si Ace se trouve aux alentours du dortoir Pyroli, il ne peut pas être en même temps dans la Bibliothèque. Idem pour Pervenche !
- Amusez vous bien !
Dahlia C Black
Dahlia C Black
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
Todresseur Novice
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Jeu 26 Nov - 10:35
Thanksgiving, ou la fête du partage. Dans sa famille ils n'étaient pas trop célébrer cette fête, préférant de loin Noël. Pourtant la voilà qui s'habillait et faisait bien attention à ce qu'elle allait revêtir, un petit paquet dans les mains. Oui Dahlia avait une idée derrière la tête comme à son habitude. Mais ce n'était pas l'une de ces idées foireuses comme la Mentali pouvait en pondre souvent, non, bien au contraire. C'était même un bonne idée. Un léger sourire aux lèvres, elle sorti de la chambre qu'elle partageait avec Eryn pour se glisser dans le couloir du dortoir. Avec ce jour déclaré férié dans tout l'école, les autres filles du dortoir flânaient tranquillement. Elle dévala les escaliers menant au rez de chaussée du dortoir et se rendait enfin dans la salle commune. L'immense salle était comme à son habitude habitée et résonnait des discussions des jeunes filles. La plupart ignorèrent Dahlia, souvent des filles avec qui la Pokéathlète avaient eut des engueulades. Bien sûr la fille de militaire ne se laissait pas faire et encore moins impressionner par une greluche entourée de ses toutous. Pourtant dans le tas, certaines Mentali appréciant la franchise et l'énergie de la fille aux cheveux roses la saluèrent. Passant à coté de la grande table sur laquelle se trouvaient toujours des "petites" choses à grignoter concoctées par Melty. Se saisissant d'un club sandwich, Dahlia mordit dedans tout en regardant, en arrière... Mais où diable était-il passé ?
Elle fit demi-tour à la recherche du petit Pokémon qu'elle voulait faire sortir aujourd'hui. Elle l'avait reçu pour son Grade 2, mais depuis celui-ci passait son temps à paresser dans un coin de sa chambre, à tel point que Dahlia demanda de l'aide à Uriah pour qu'ils le traînent  dehors avec eux. Arrivant près des escaliers, elle vit son Farfuret en train de rouspéter sur un petit Pokémon Plante. Le Tortipouss semblait avoir trouvé un bon endroit pour tenter de se reposer en sneaky. Le Farfuret secouait la tortue de terre sans rien y faire, il était bien décidé à dormir ici-même sans aucuns problèmes. Il s'était mis sur le coté des escaliers et bénéficiait d'une ombre quasi-permanente. AH non, il n'allait pas dormir !

-Bonzai réveilles toi ! C'est fini l'heure de dormir tu t'es assez reposé ! Allez dépêches toi !!

Le Tortipouss se fit secouer dans tout les sens et devant cet assaut fut obligé d'ouvrir les yeux. Quand il croisa le regard de sa dresseuse, il comprit qu'elle n'allait pas le laisser dormir et se leva. Puisque c'était comme ça, il allait la suivre, au moins comme ça après il aurait la paix ! Bonzai se remit sur ses pattes et après avoir bâillé à s'en décrocher la mâchoire, se mit en route pour suivre Dahlia. Celle-ci retourna donc dans la salle commune avec ses deux Pokémons et la traversa en finissant son sandwich. Elle avait un projet bien particulier en tête et comptait bien le mener à bien. Sortant de son dortoir elle marcha en direction de celui qui était juste à coté, le dortoir des Noctalis. Avant de sortir de sa chambre, elle avait envoyé un message à Paul sur son Ipok pour lui demander de sortir.
Elle se rendit devant le dortoir et attendit Paul qui ne tarda pas à sortir de son dortoir à son tour. Là elle alla joyeusement lui dire bonjour, en profitant pour lui faire un bisou sur la joue. Elle affichait ce grand sourire qui montrait qu'elle était ravie de voir le Noctali. Mais surtout ses yeux pétillaient et elle tenait dans son dos un petit paquet qu'elle s'empressa de lui tendre. La petite boite recouverte d'un papier cadeau sur lequel se trouvait les différentes évolitions.

-Voilà c'est pour toi ! D'habitude je fait pas la Thanksgiving, mais... Je me suis dis que ça te ferait plaisir alors joyeuse Thanksgiving !

Un grand sourire sur le visage Dahlia le laissa ouvrir le paquet contenant un petit Kaiminus en porte clés. malheureusement il n'était pas aux couleurs de celui du jeune homme, mais au moins c'était l'intention qui comptait non ? Elle resta là à le voir ouvrir le paquet avec un grand sourire, espérant que cela lui plaise. Mais d'un seul coup il y eut une pluie d'enveloppes. C'était quoi ça ? Une surprise de l'académie pour le jour du partage ? Il y avait une chasse au trésor ou quelque chose comme ça ? En tout cas la jeune fille ne se fit pas prier et sauta littéralement pour attraper une des enveloppes avant de la déchirer sans plus de cérémonies et de regarder ce qu'elle contenait. Elle était pressée de voir ce que l'école leur avait prévu comme activité aujourd'hui... Et en fait rien...
Dans l'enveloppe il n'y avait qu'une photo style émail diamant du référent Noctali qui prenait la pose comme une star du Pokéwood et dédicacée en plus. Bah rien d'intéressant, Dahlia s'apprêta à froisser la photo et à la jeter à la poubelle quand Uriah tira sur son gilet en pointant le dortoir Noctali de sa griffe... MERDE ACE !!!! Le référent Noctali furibond sortait de son dortoir en regardant partout et quand il vit Dahlia avec une des photos dans les mains, s'avança vers elle. Se baissant, elle attrapa Bonzai dans ses bras et déposa un rapide bisou sur la joue de Paul avant de lui dire.

-Désolé je vais y aller y a ... Uriah court !!!

Et la Mentali fit volta face avec son Farfuret pour partir dans un glorieux sprint jusqu'à son dortoir. Derrière elle, Ace vociférait et criait au scandale de voir ses "cadeaux" pour ses fans ainsi éparpillés et malmenés par les élèves. Dahlia retourna dans son dortoir, hors d'haleine et se dirigea vers sa chambre où elle s'enferma. Elle voulait pas se faire choper par Creed qu'elle n'aimait pas. Mais c'était quoi ce bordel d'enveloppes qui tombent ? Elle était contrariée d'un coté, elle aurait aimé passer plus de temps avec Paul. Pourtant en même temps elle semblait satisfaite et  heureuse du cadeau qu'elle avait put lui offrir ! Ah Thanksgiving à la Pokémon Community, ça pouvait pas se passer normalement hein ?

Résumé:
 

_________________

DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Hazel Haymitch
Hazel Haymitch
Région d'origine : Archipel Orange
Âge : 14 ans
Niveau : 10
Jetons : 1372
Points d'Expériences : 259
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Jeu 26 Nov - 12:53

Event #2 : Thanksgiving 2015
RP Commun
26
nov.
Ce matin-là, Hazel s’était levée avec une sensation de bonheur intense. Elle s’était étirée et avait regardé son réveil, ravie de ce jour de congé qui arrivait à point nommé après un début de semaine assez chaotique. Le sourire aux lèvres, elle avait trottiné jusqu’à sa salle de bain pour se préparer sur fond sonore de ses recommandations d’Horoscope « Votre couleur du jour fétiche est le marron. Votre Lucky item est un objet en forme de Dinde. Votre chiffre fétiche est le 1. Votre journée sera riche en sourires, en émotions, et en romantisme. Joyeuse Thanksgiving ! ». Malgré la partie étrange sur le Dinde - bah, elle trouverait bien ça dans une boutique quelconque de l’académie voire en dehors -, elle était pleinement satisfaite de cette journée. Romantisme, sourires et émotions. Il ne lui en fallait pas beaucoup plus pour être parfaitement aux anges.

Thanksgiving oblige, elle avait donc revêtu des habits sur la thématique du marron et des couleurs de fin d’Automne. Un joli pantalon couleur daim, des bottines d’un marron légèrement plus foncé, un haut vaporeux blanc écru, et un magnifique ruban alezan qu’elle avait dégoté dans une friperie le week-end précédent. Bracelets et sautoirs en bronze autour des poignets et du cou, fard sable et gloss discret teinte terre de Sienne brûlée en guise de touche maquillage et la voilà sortie pour aller briller au milieu des autres élèves. Pour l’occasion d’ailleurs, elle avait abandonné son habituelle queue de cheval au profit d'une longue tresse en épi volontairement grossière qui pendait sur l’une de ses épaules. Elle se trouvait vraiment trop mignonne. Se souriant dans tous les miroirs qu’elle croisa, Hazel se promena en compagnie de Lupin dans le Parc sans trop savoir quoi faire. Elle eut les joues qui rosirent naturellement dès qu’elle posa ses yeux sur l’endroit où Sirius et elle s’étaient parlé pour la première fois. C’était Thanksgiving. Devait-elle le remercier d’avoir gardé son secret ? Elle hocha la tête précipitamment. Certainement pas, voyons !

Brusquement irritée, elle décida d’aller s’isoler en intérieur. Elle passa d’abord par la Boutique pour voir si Flappy avait mis quelques articles spécialement pour la fête, et dégota un petit porteclé dindon. Ce n’était pas le truc le plus sexy du siècle mais elle en avait absolument besoin pour son Lucky item du jour. Bah, au pire elle pourrait très bien le refourguer à la stupide coqueluche des Noctali en fin de journée, ce n’était pas un souci. Se séparant de quelques jetons, elle flâna encore quelques heures dans les couloirs lorsque son iPok se mit à sonner précipitamment. Intriguée, elle regarda les dernières nouvelles et constata qu’un article faisait particulièrement le buzz. Cliquant dessus, elle vit la photo d’un magnifique blond beaucoup plus âgé qu’elle s’étaler avec la légende suivante : « Rivardi le premier Vice-Directeur vient rendre visite à l’académie ! ». Quoi ? Hein ? C’était qui ce bellâtre avec ses beaux cheveux d’un blond doré et ses yeux d’un bleu perçant ? La vaaache il avait l’air tellement mystérieux et tellement inaccessible. Une cible parfaite pour la stalk list d’Hazel !

Suivant les informations avec assiduité pour savoir où cet homme s’était dirigé, elle arriva finalement dans le couloir où se trouvait le bureau de la Directrice. Et là, le drame. Déjà des dizaines d’élèves étaient agglutinés, bloquant totalement le couloir. Certains avaient leurs iPok en fonction caméra brandis au-dessus de leur tête, tandis que d’autres essayaient de capter des bruits de la conversation entre les deux adultes, oreille collée contre la porte. Hazel fit la moue. Avec tant de moutons là, elle ne pouvait pas faire la même chose, ce serait contre stylé. Détournant donc les talons, elle décida que, compte tenu de sa présence ici, mieux valait qu’elle rentabilise son temps en allant étudier à la Bibliothèque. Vue l’agitation que Rivardi semblait causer dans le campus, elle était à peu près sûre qu’elle serait tranquille.

Et là, bingo. Lorsqu’elle entra dans la grande pièce couverte d’étalages de livres, elle se retrouva face à Mademoiselle Pervenche qui lui fit signe de se taire. Ok, message reçu. Elle alla chercher un livre sur la Médecine et se posa sur une chaise pour le lire tandis que le Chacripan de la bibliothécaire, Chaussette, venait se frotter allègrement à son pantalon hors de prix. Agacée, Hazel donna un léger coup pour faire fuir le Pokémon. Elle vit alors voler devant elle, une petite enveloppe blanche qui acheva sa course sur la tronche de cake de Lupin. C’était quoi ça ? Intriguée, elle regarda sur sa droite et constata qu’une fenêtre était ouverte. Ce bout de papier venait certainement de là-bas, même si elle ne savait pas comment il avait fait pour rentrer. Le vent, sûrement… Haussant les épaules, elle fut alertée par un bruit devant elle. Redressant la tête, elle vit Pervenche debout, ses doigts crispés sur une enveloppe - la même que celle que Lupin venait d’attraper -, le visage blême.

« Pas… pas possible… » bafouilla-t-elle, le visage brusquement rouge. Un sourcil interrogateur dressé, Hazel s’apprêta à ouvrir la bouche lorsque Pervenche avisa Lupin. Elle lança alors un cri perçant et interpella la Givrali. « HAYMITCH ! Il est à vous ce machin volant rose ?! »

Machin volant rose qui venait d’ailleurs de se faire la malle. Paniquée, Hazel reposa précipitamment son livre sur la table et commença à se lever. Le regard un peu fou de Pervenche ne lui disait rien de bon. « Heu… n…non ? » répondit-elle timidement, reculant prooooogressivement. Pervenche attrapa un ouvrage et le balança en direction de Lupin. Affolée, la jeune fille prit la poudre d’escampette tandis que la bibliothécaire et son Chacripan les poursuivaient en hurlant des trucs genre « REND LE MOIIII ! IL-EST-A-MOIIII ! »

Bordel, mais qu’est-ce que Lupin avait bien pu attraper ? Et ce petit merdeux qui s’enfuyait toujours en riant, la lettre collée à son antenne frontale. Rah ! Si elle réussissait à mettre la main dessus, Hazel lui ferait passer un sale quart d’heure, tiens. En courant, elle passa devant une fenêtre et constata que des centaines de ces petites enveloppes flottaient dans les airs, lancées par une espèce de Togepi aux airs diaboliques. Que ? Les élèves tentaient de les attraper comme s’il s’agissait d’un truc super important. Et vu la tête qu’avait tiré Pervenche…

« LUPIN ! » cria-t-elle à l’adresse de son Pokémon. « Donne l’enveloppe, voir ? »

Mais son Eoko n’en avait à peu près rien à faire et il continua de dévaler les couloirs en riant. Aaaaaaah Thanksgiving mon œil, c’était vraiment pas le pied ! Ah ? Et derrière ? Mince, Pervenche lui courrait toujours après. Boooon eh bien, elle allait devoir la semer et aller se cacher quelque part en attendant que cette folie cesse, n’est-ce pas ? Ouais, elle allait faire comme ça. Abandonnant Lupin à son triste sort, elle alla se barricader dans une salle de classe. Bon sang… Mais qu’est-ce qui se passait ici ?

Une nouvelle enveloppe s’engouffra par la fenêtre ouverte. Hésitant entre son envie de rester derrière la porte pour la bloquer et satisfaire son côté curieux, Hazel finit par céder et par attraper elle-même une enveloppe. Puis, l’ouvrant, elle se retrouva face au visage stupide d’Ace S. Creed, un sourire niais collé au visage. Ah… Tout ça pour… ça ? Réalisant soudain la raison de la réaction de Pervenche, elle pouffa de rire. Puis, ouvrant son iPok, elle rédigea un mail avec pour destinataire l’adresse publique du Zarbdomadaire : « Pervenche a une passion inavouée pour Ace. Attention, si vous la croisez dans les couloirs, ne tenez SURTOUT pas d’enveloppe. Elle est armée d’un bouquin. Bonne chance à tous ! Et joyeuse Thanksgiving ». Puis, elle cliqua sur envoyer.

HRP : Déroulement des événements
- Hazel tente de stalker Riven Rivardi mais, remarquant un attroupement d'élèves devant le bureau d'Elisabeth Snow en train d'essayer de faire la même chose, elle décide d'aller à la Bibliothèque
- Pendant qu'elle étudie, elle voit une enveloppe arriver de l'extérieur et aller se coller à Lupin, son Eoko chromatique
- Mademoiselle Pervenche, la bibliothécaire, attrape également une enveloppe et comprend brusquement de quoi il s'agit
- Menaçante et armée de livres, elle tente de récupérer l'enveloppe de Lupin pendant qu'Hazel et son Pokémon prennent la poudre d'escampette
- Actuellement, Pervenche est soit dans les couloirs soit en extérieur, en train de lancer des livres sur tous les gens qui ont une enveloppe en main


Max Arago
Max Arago
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 18 yo
Niveau : 50
Jetons : 1156
Points d'Expériences : 1681
Scientifique Archéologue
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Jeu 26 Nov - 21:11

No one has ever become poor from giving

Event Thanksgiving

Thanksgiving. Pas vraiment une spécialité Kalosienne. Max en avait entendu parler pour la première quand Alex lui avait demandé qui elle comptait remercier en ce jour un peu particulier. La rosée s'était retrouvée stupide devant l'insistance de sa meilleure amie. Un jour dédié à dire merci, elle trouvait ça bien. Une sorte de journée de la gentillesse en soit. La seule différence était que Thanksgiving était très implanté dans la culture des autres régions. Max avait donc dût passer une après-midi à faire des recherches sur cet événement. Ses origines, son évolution, son implantation dans le monde, la façon de la fêter … En soit ce n'était pas bien compliqué, Mama Odie ferait sûrement un repas encore meilleur qu'habituellement et les gens se remercieraient pour un peu tout. Une sorte de seconde chance pour tous ceux qui n'avait pas osé dire merci au bon moment. Max était charmée par l'idée. Restait à trouver qui remercier.

Orren déjà, pour Naor et l'opportunité de progresser qu'il lui offrait, Eryn aussi, pour lui s'occuper aussi bien du Métamorph. Paul aussi peut-être ? Pour être un de ses meilleurs amis. Rody pour être toujours là quand elle en avait besoin. Aaron pour être cette boule de Soleil qui réussissait toujours à la faire sourire, Alex, sa merveilleuse coloc qui trouvait toujours les mots justes. Et Alban. Alban qui lui faisait découvrir des endroits merveilleux, qui pensait toujours à elle quand il avait envie de partir en exploration. Elle voulait leur dire à quel point toutes ses petites choses comptaient à ses yeux. A quel point ça l

- Merci, merci d'être là.


Elle enlaça longuement ses pokemons. Ils devaient rien y comprendre mais elle y tenait. Nessie gazouilla un long moment dans ses bras. Son starter était toujours aussi adorable même si elle trouvait qu'il se comportait de plus en plus bizarrement, il devenait de plus en plus lunatique. Parfois il était comme d'habitude, il était son gros bébé et d'autres il se faisait rebelle et empêchait quiconque de s'approcher de lui. Elle passa à Naor, le Draby avait pris en assurance.C'était bon de voir que ses entraînements portaient leurs fruits. Il avait grandement pris en puissance et surtout il osait enfin s'imposer dans l'équipe. C'était une bonne chose et ça rendait Max très fière. Elle attrapa ensuite son œuf sur pattes. Le petit prince de sa famille. Derrière ses airs supérieurs et son attitude prétentieuse, le Togepi était devenu indispensable à l'équipe. Sa capacité à emmagasiner le bonheur était vraiment utile dans certains moments. Une boule de joie condensée. Et enfin, Max s'approcha d'Apa. Le seul pokemon qui n’acceptait pas les marques d'affection trop poussé. Alors la Givrali se contenta de lui tapoter la tête. Il était sûrement le seul de ses pokemon qui comprenait réellement se que tout cela signifiait. Elle secoua la tête. Aujourd'hui elle oublierait pour un moment ses problèmes et angoisses et se contenterai de profiter de la journée.

Le sourire aux lèvre, Max sortit du Dortoir, après s'être perdue évidemment, et la Salle Commune lui apparue encore plus animée qu'habituellement. Que se passait-il ? Des potins ? Max se faufila vers le centre de la pièce pour essayer de mieux comprendre l’effervescence qui animait ses camarades. Riven Rivardi était à l'académie. Max n'avait pas connu le vice-directeur mais malgré son départ il y avait déjà quelques mois les rumeurs continuaient à circuler à son propos. On parlait même d'une fuite en amoureux avec Deaglan Cadigan. De tout et n'importe quoi en somme.

Max pouffa légèrement. Elle adorait les potins. Surtout ceux qui n'avait aucun sens. Elle trouvait ça immensément drôle de voir les gens s'inquiéter à propos de choses totalement stupide sans aucun fondement … Elle ne savait pas vraiment d'où lui venait cette affection pour les bruits de couloir, peut-être avait-elle été influencée par ses camarades, mais elle aimait laisser traîner ses oreilles et elle avait vu le retour, et son inscription, du Zarbdo comme quelque chose de très bien. Le club de journalisme était sûrement la seule chose qui lui permettait de se détendre ces derniers temps. Max secoua la tête. Elle s'était promise de ne pas y penser. Elle devait trouver les quelques personnes qu'elle souhaitait remercier.

La jeune fille passa donc de dortoir en dortoir pour essayer de trouver ses amis. Au pire, si elle ne les trouvait pas elle pouvait toujours les iPoker. Elle allait faire ça. Un petit message personnalisé pour chacun. Ça serrait plus simple que de partir à leur recherche. Hum. Il fallait peut-être qu'elle  trouve Alban. Vu les capacités technologiques du jeune homme, il ne verrait jamais son message … Max soupira. Si elle était Alban où serait-elle allée aujourd'hui ? Question délicate … Elle n'était même pas sûre que le jeune homme ne fête Thanksgiving. Il pouvait aussi bien être à son dortoir que sur la plage à entraîner son équipe. La Givrali décida de ne pas se casser la tête plus que ça. Elle allait se promener dans l'académie, son carnet à dessin dans la main et elle allait redécouvrir l'académie sous sa nouvelle parure. Cela faisait bien trop longtemps qu'elle ne s'était pas posé pour dessiner. Elle n'avait juste plus le temps … Max secoua la tête. Pas maintenant, pas aujourd'hui.

En passant près du réfectoire, elle aperçu son blond préféré. Elle se faufila derrière lui et tapota légèrement son épaule droite pour immédiatement partir vers la gauche. Le jeune homme se retourna donc sur du vide et chercha du regard la personne qui l'avait dérangé pendant quelques secondes. C'était gamin mais ça faisait toujours rire Max. Elle salua son ami avec enthousiasme tout en se retenant de rire sous le regard blasé du chocolavore. Après les habituelles demandes, Max farfouilla dans son sac pour en sortir une tablette qui venait tout droit de Ladurée, une des meilleures chocolateries d'Illumis. Elle la tendit avec un sourire à son ami d'enfance. Elle attrapa le dessin qu'il lui tendit. Elle poussa un petit soupir attendrit en voyant le dessin de ses deux premiers pokemons. Max enlaça Rody puis lui plaça un bisou sur la joue. Après ce petit échange tout en amitié, Max repris sa route à la recherche du Voltali.

Plus tard, Max put croiser le jeune homme qu'elle cherchait avec ardeur. Elle l'interpella de loin et le rejoignit.

- Salut Alban ! J’espère que je te dérange pas ! Hum, je voulais te remercier, parce que c'est la journée pour et enfin … Je voulais vraiment te dire que j'étais heureuse de t'avoir rencontré. Enfin, voilà, je m'embrouille un peu mais merci. Pour la fouille et le musée et tout les moments géniaux qu'on a passé ensemble et ceux qui vont venir. Pour le pendentif Jirachi aussi. Je le quitte plus ! Je suis vraiment pas douée pour ce genre de chose... Hum, tiens, c'est pour toi.


Elle lui tendit la fine pochette qu'elle avait préparé avec soin. Elle était pleine de dessin des pokemons de l'équipe du jeune homme, une aquarelle de Jirachi et une reproduction de leur fuite du Golem complétait le tout. Elle espérait que ça allait lui plaire. Elle allait rouvrir la bouche pour répondre au Voltali quand Apa lui tira sur la jambe pour lui indiquer que Rhae était en train de s'enfuir. Max soupira.

- Désolée … Faut que je l'attrape avant qu'il ne me fasse des bêtises. A très vite !


Et elle partit en courant derrière son Togepi shiny. C'était une bonne chose qu'elle s’entraîne physiquement tout les matins. Elle avait une endurance bien meilleure qu'avant et elle put tenir le rythme jusqu'à retrouver son œuf à patte sur le toit des Noctali en train d'aider un autre Togepi à lancer des sortes d'enveloppes ? Mais dans quoi c'était-il embarqué ? Elle soupira et s'installa dans un coin pour dessiner la scène. Elle savait très bien que Rhae était terriblement buté et que s'il avait décidé de se poster là, il y resterai jusqu'à l'ennui. Et c'était de toute évidence pas pour de suite. Une des enveloppes de son pokemon se posa sur son esquisse. Le coté curieuse de Max refit son retour et elle l'ouvrit délicatement. Pour tomber face au sourire colgate de ce stupide Ace. Génial. Justement elle rêvait d'en avoir une, et elle était dédicacée en plus ! Elle avait trooooop de chance. Elle allait pouvoir frimer ! Max pouffa intérieurement. Y'avait vraiment  des filles qui appréciaient ce prétentieux ? Elle pouvait reconnaître qu'il était pas mal physiquement mais son caractère gâchait vraiment tout … Max rangea néanmoins discrètement la photo dans son sac. Ça ferait un bon souvenir de cette journée un peu spéciale, le mur de photo de la chambre de Max et Alex était encore trop vide …

DEV NERD GIRL


En bref:
 

_________________
t h e f i r e i n s i d e
Mikato Sozuy
Mikato Sozuy
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4532
Points d'Expériences : 756
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Jeu 26 Nov - 22:57



Une montagne improvisée
Event#Thanksgiving
 
Thanksgiving... ce mot n'évoquait quasiment rien à Mikato, bien sûr elle savait ce que c'était et en quoi consistait cette journée : le mot lui évoquait des cadeaux, des amis, de la dinde et des gâteaux... mais en réalité elle n'avait jamais participé à cette fête, elle en avait juste entendue parler de très loin, ce n'était pas vraiment connu dans son village. Mikato pensait donc passer une journée normale  -non mais franchement qui a encore de l'espoir ? - avec son Pokemon et elle comptait bien ne rien changer à ses habitudes ( en gros câliner son Tim toute la journée tout en essayant de comprendre ses notes de cours écrites, disons, d'une écriture très soignée et tout à fait compréhensible *mensonge* /PAN/) . Sauf que dans cette académie rien ne se passe calmement et vers 11h Mikato sentit que quelque chose clochait : il y avait beaucoup trop de passages dans le couloir, en effet il n'était pas rare d'entendre, de temps à autre, des Mentalis sur-excités à la recherche de potins mais là il semblait y en avoir une véritable armée ! Mikato pensa à la tragédie qu'il se passait sûrement dans le couloir et curieuse décida de sortir de sa chambre pour savoir qu'elle était la raison de cette soudaine augmentation du volume sonore. Elle ouvrit la porte de sa chambre et... ??? vit une montagne de lettres devant sa porte ! Sa première réaction fût de se dire qu'elle aurait peut-être dû se coucher hier au lieu de faire une nuit blanche, si elle commençait à avoir des hallucinations c'était vraiment grave ! Un peu sonnée elle se rendit cependant compte que d'autres Mentalis les voyaient et ça la rassura .   .    .     .       .        .  la rassurer ? C'était censé la rassurer ?! Pourquoi tout le monde faisait comme si c'était NORMAL !?  

Une mentali manqua de la percuter et interrompit ses pensées, celle-ci au moins réagissait de manière normale en s'enfuyant, peut-être Mikato devrait-elle faire pareil ? Elle réfléchit sur le pas de la porte, faut-il prendre l'une de ses lettres et risquer de tirer un trait sur sa tranquillité ou refermer sa porte et retourner à son déchiffrage ? Elle hésita une ou deux secondes et prit finalement une lettre en espérant que ce ne soit pas trop bizarre, elle l'ouvrit et tomba sur la photo d'un (jeune?) homme qu'elle ne connaissait pas. Juste ça ? Elle s'était attendu à tellement de choses bizarres que celle là était presque – je dis bien presque- normale. Elle resta sur le pas de sa porte en se demandant si elle devait ou non remettre la lettre à sa place et décida finalement de la garder pour demander plus tard qui était cet personne, qu'elle trouvait il est vrai assez belle.

Spoiler:
 

© Belzébuth

_________________
Event #2 : Thanksgiving 2015 117446MikaparMaxSigna
Ren Lowell
Ren Lowell
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 0
Points d'Expériences : 387
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Ven 27 Nov - 2:17

Thanksgiving 2015
Événement commun
Les temps peuvent changer. Jadis larbin du journal, j'ai aujourd'hui la parade adéquate pour garantir ma vie de toute interaction appréhendée : j'ai la chance d'avoir des pokémons volontaires, aussi je ne me gêne pas pour laisser Juno faire tout le boulot. L'avantage, c'est que je peux profiter d’événements assez importants sans trop me pencher sur le côté investigation, certes passionnant d'un éloigné point de vue, mais un peu fatigant tout-de-même. Équipe réduite oblige, seule une membre s'est vue accorder le privilège d'une enquête passive de Thanksgiving, alias Max Arago, notre nouvelle recrue motivée. En soi, enquête passive rime avec récolte d'informations, toujours passive, mais quand même un peu présente : si on peut grappiller un ou deux articles de faits divers dans le tas, pas la peine de réfléchir. Le vampirisme des réputations n'a aucune limite.

Moi, j'ai choisi de cibler le phénomène Rivardi, dont la fracassante entrée m'a d'ailleurs rajeuni de deux bonnes années. Si son insidieuse bouille m'a inspirée une once de nostalgie, je n'ai pas manqué pour autant de m'éloigner au maximum de ses manigances, ce qui explique plus ou moins la présence de Migalos sur les lieux, et pas la mienne. Passé le scoop Snow-Rivardi, une atypique affaire s'est ébruitée non-loin du dortoir Noctali : des photos qui virevoltent, des dossiers, des menaces.. De près ou de loin, ce sont des preuves qui s'amoncellent, et un moyen rapide de liquider le boulot que j'ai à rendre à la présidente.

Je braque mes yeux sur mon Ipok, direction le dortoir Noctali. L'orientation, ce n'est pas toujours ça : j'ai tendance à me perdre dans l'académie, beaucoup trop souvent à mon goût. Dès que je m'éloigne du dortoir Phylalli et des locaux qui me sont familiers, c'est le vide : je me perds, je passe un temps fou à retrouver mon chemin et, somme toute, je me maudis cent fois pour avoir perdu autant de temps. Bref, bénie soit la direction assistée, la technologie me sauve pour ce coup-ci. En chemin, je balaye les environs du regard, simple habitude d'observateur avisé : pas mal d'élèves, si c'est pour ne pas dire beaucoup, vont vraisemblablement à la rencontre de leurs connaissances pour témoigner de leur affection, de leur remerciements, et cætera. Je ne m'étonne point, c'est la base de l’événement, mais une pensée évasive m'arrache un songe : qui est-ce que je pourrais remercier ?

«LUPIN !»

Le cri m'extirpe de ma torpeur. Ça ne m'étonne pas, c'est Hazel : j'ai pu, à plusieurs reprises, dénoter sa relation ambigüe avec son Eoko. Rien de fantastique, mais assez drôle dans le genre running gag. A proximité, je lui adresse un bref salut de courtoisie : les couloirs me semblent interminables, or j'aimerais arriver au dortoir Noctali avant la tombée de la nuit. A ressaisir la réflexion précédente, j'aurai juré penser à Alex et Sirius : inconsciemment, ils m'ont plus ou moins permis de me reprendre en main et, j'ai beau m'exaspérer du sieur Powell, c'est le meilleur ami sur lequel j'ai pu compter à ce jour. Néanmoins, un point me gêne : j'ai envie de remercier quelqu'un d'autre, mais ça n'aurait plus aucun sens.

Et pourtant, je pense toujours à elle.

Passons. J'arrive sur les lieux, calepin et crayon en main, l'air placide : comme prévu, des tas d'enveloppes virevoltent dans les airs, sûrement l’œuvre du Togepi de Rivardi campé, comme par hasard, sur la toiture du dortoir. Sans perdre de temps, je saisis une des enveloppes au vol et en remarque le contenu : rien de bien intéressant, si on fait l'impasse sur l'air benêt de Creed, les photos n'ont de bon qu'à ruiner la réputation d'un topdresseur déjà trop peu crédible. Inconscient, j'affiche une moue de désarroi : je ne m'attendais pas à telle déception, mais rien n'affirme que les festivités sont terminées. Le petit carnet dans la main droite, je me poste en embuscade aux abords du dortoir Noctali et commence à décrire les faits.

C'est raté pour déléguer le boulot.


Résumé:
 
Noctis Flavelle
Noctis Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Ven 27 Nov - 2:58
Quelle vue étonnante. Depuis quand n'avait-il pas eu cette sensation de nostalgie, devant ce plafond blanc ? Un peu secoué par son dernier rêve, le garçon se redressa lentement, observant vaguement par la fenêtre de sa chambre. La lettre posée sur son bureau lui avait donné des frissons, mais l'avait aussi réconforté, quelque part. Drôle de journée, hein... Il avait prévu de faire quelque chose, aujourd'hui. Rapidement, le garçon s'habilla et attrapa un papier qu'il avait rédigé la veille. Il n'était pas certain que cela ait l'effet escompté, mais il se devait de tenter. Sortir du dortoir, accompagné de sa belle Altaria. Plush resplendissait ce jour-là, roucoulant joyeusement. Parce qu'il avait eu des nouvelles de sa cadette la veille, ou parce que le reste de l'équipe s'était tenu à carreau depuis quelques jours ? Il n'en savait trop rien, et à dire vrai, il ne se posait pas exactement la question. Il fut sortit de sa torpeur par l'agitation extérieure. Un peu intrigué, il entendit vaguement qu'il se passait quelque chose du côté du dortoir des Noctali. Le jeune homme décida de faire un détour, curieux. Devant l'entrée s'amassait des dizaines d'enveloppes, ramassées par certains élèves, et un Ace qui sortait à toute allure devant ce fiasco. Ah tiens ? Il avait l'air de suivre quelqu'un... C'était une Mentali... Enfin, il l'avait déjà vu quelque part, celle là... Il y eut quelques cris dans tous les sens, et Noctis décida de ramasser l'une des très nombreuses enveloppes qui traînaient là. C'est quelques secondes plus tard, alors qu'il quittait le dortoir Noctali, qu'il aperçut Ren Lowell. … Soupirant, il se saisit de son iPok et rédigea un bref message à son attention, qu'il envoya tout aussi rapidement.

« Elle pense à toi. Elle arrive bientôt. »

Cela devrait suffire pour l'instant. L'autre Phyllali n'était pas du genre à s'exprimer facilement. Rien que ce petit message devrait le torturer pendant quelques temps. Enfin, passons... Tiens ? Une alerte du Zarbdo... ? Quelqu'un avait laissé un message public apparemment, mais il n'avait pas le cœur à lire pour l'instant. Et cette fameuse enveloppe... ? En l'ouvrant, le brun constata qu'il s'agissait simplement d'une photo de Ace, qui avait déguerpi il ne savait trop où... Se sentant soudainement observé, il releva les yeux pour tomber nez à nez avec Pervenche, qui le regardait, comme prête à le tuer sur place. Oho. Il se jeta sur le côté pour esquiver un livre qui aurait dû lui arriver droit dans la figure. L'heure de courir, ou plutôt, de s'envoler. Plush mit peu de temps à comprendre le message, commençant à déployer ses ailes et prenant son passager à toute allure. Le brun lâcha la photo, espérant ainsi apaiser la bibliothécaire.

« J'vous laisse la photo, madame ! »

Une fois qu'ils eurent prit un peu de hauteur, les choses semblaient aller mieux. Pfiou... Pervenche avait pété un câble ? ... Ah c'est vrai que Ace était son idole, ou quelque chose du genre. Vu d'ici, tout semblait à peu près normal... Attends deux secondes... C'était quoi ce truc sur le toit du dortoir ? Curieux, il demanda à son Altaria de se poser pour aller voir, et tomba nez à nez avec un Togepi. Oooh, marrant il lui rappelait quelque chose... Attendez deux minutes... Cette manière de s'occuper de tout avec une rigueur prête à remplacer celle de son dresseur, son petit air mauvais... Il jetait des enveloppes à tout va.

« Hé, mais t'es le Togepi de Rivardi. »

Le petit hocha la tête avant de se remettre à distribuer furieusement des enveloppes. C'était donc lui, le chapardeur... Où est-ce qu'il les avait chipé ? Hmmm... Ce serait peut être quand même bien d'informer la directrice et le dresseur en question de ce qui se passait, non... ? Le brun hésita un instant, et décida de faire un détour supplémentaire. Si Rivardi était vraiment là, ce n'était même pas la peine d'espérer leur parler de manière traditionnelle. Enfin, il n'allait pas non plus passer par la fenêtre... Une idée lui vint alors qu'il remarquait que Gaston Fooly changeait une ampoule.

« Hé, Fooly. J'pense que vous devriez informez la directrice et Riven Rivardi que son Togepi est en train d'inonder l'école d'enveloppes avec des photo de Ace Creed... D'ailleurs, il était tellement furieux qu'il risque de commettre un meurtre. »

Visiblement, Fooly le prit extrêmement au sérieux puisque quelques minutes plus tard, il reçut un message sur son iPok, informant que Ace S. Creed était probablement devenu fou, et qu'il fallait à tout prix que tous les élèves l'évitent, car il n'aurait pas hésité à envoyer son Cizayox trancher vif. … Peut être s'était-il mal exprimé ? Le concierge était toujours tellement nerveux qu'il avait peut être réagi un peu trop... au quart de tour. Enfin. Ces inepties derrière lui, il s'arrêta au dortoir Givrali. Dans la panique, peu de gens semblaient l'avoir vu entrer, et il glissa une petite lettre sous la porte de Ambre. Cet acte lui fit presque mal, tant il espérait pouvoir la serrer dans ses bras. Qu'est-ce qu'il espérait au juste, avec elle ? Est-ce qu'il l'aimait encore ? Assurément... Aurait-il dû passer à autre chose, tourner la page ? Il n'était pas sûr. Ces questions le mettait mal à l'aise, comme confronté à un problème qu'il ne pouvait pas résoudre. Mais il repartit, l'air de rien. Journée bien trop agitée pour lui, il allait s'enfermer avec Roseverte pour continuer ses thèses...

[Ambre,
Je te suis réellement reconnaissant pour ce temps que l'on a pu passer ensemble. Joyeux ou non, je suis heureux de t'avoir rencontré, et j'espère qu'à l'avenir je pourrais de nouveau te faire rire comme avant. J'ai envie de te serrer dans mes bras.
Tendrement.
Noctis.
]

HRP - Noctis découvre le bazar à l'extérieur et va jeter un œil du côté des Noctali.
Il envoi un message à Ren en l'apercevant au loin.
Il croise Pervenche alors qu'il a une photo à la main, et esquive de peu un livre.
Il va voir le Togepi de Rivardi, sur les toits.
Il informe Gaston du bazar en lui demandant de prévenir l'administration.
Tous les élèves reçoivent un message paniqué de Gaston, comme quoi Ace est devenu fou et à éviter, qu'il faut l'appréhender au plus vite.
Il laisse une lettre à Ambre au dortoir Givrali, et va s'isoler.
S'il y a un souci, dites moi.


_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Ven 27 Nov - 9:32
Thanksgiving.... Une fête comme une autre et à laquelle Orren n'était pas spécialement habitué. Enfin tout ce qui l'intéressait était ce jour férié gracieusement offert par l'administrations. Il en avait profité pour passer sa matinée à l'entraînement technique. Freya faisait d'énormes efforts. Elle prenait beaucoup exemple sur la Drakkarmin qui lui montrait la voie et appréciait s'occuper de la Coupenotte. C'est vrai qu'avec l'évolution de Spike, son équipe était d'un coup passé à un autre niveau et tout ses Pokémons souhaitaient arriver à rattraper le dragon des sables. Enfin non, Mjölnir n'était pas vraiment une grande combattante et était plus là pour s'occuper des autres. Skoll aussi ne se jugeait pas inférieur au Carchacrok, à dire vrai, il ne se sentait inférieur à personne ! Mais pour certains cela était un véritable nouveau défi à relever. Loki luttait souvent avec Spike, les deux dragons ne cherchant pas vraiment à se blesser, mais juste à s'améliorer. Il est vrai qu'auparavant Loki avait beaucoup eu l'ascendant sur son camarade, mais maintenant la situation était inversée.
Et derrière tout ce beau monde il y avait la Coupenotte chromatique, toujours au même stade comme les derniers arrivants Kali et Ragnar. Et pourtant elle faisait partie de cette équipe depuis presque aussi longtemps que Byvir le Venalgue. Pourquoi était-elle encore autant à la traîne ? Elle ne le comprenait pas ! Donc elle se donnait encore et encore pendant les entraînements, cherchant à montrer à son dresseur qu'elle aussi pouvait rattraper Spike et Loki. L'entraînement leur prit en tout cas presque toute la matinée et ce fut une équipe fatiguée qui revint . Orren sentait tout ses muscles lui tirer et ses cheveux lui collaient au visage avec la transpiration. Il les éloigna de la main avant de voir tomber vers lui une enveloppe. IL la réceptionna et l'ouvrit alors qu'il s'éloignait tranquillement du Stadium. Et il découvrit une photo de Ace Creed... Oh génial quelle grande découverte ! Pfeuh... Froissant la photo, il la jeta négligemment dans la poubelle non loin. C'est à ce moment qu'il sentit quelque chose lui frapper l'arrière de la tête avec un cri hystérique.

-Non mais ça va pas ? Respectez donc ça ! Pauvre Ace, ça ne va pas de la jeter à la poubelle ! Et puis qu'est que vous faites avec ça en main hein ? HEIN ?

Orren se massa l'endroit où il avait prit un coup de livre. Elle était complètement jetée la vieille ! C'est que ça faisait mal ! Faut qu'elle se fasse soigner... En tout ça devant son air farouche, Orren préféra la bonne vieille technique du repli stratégique et commença à faire doucement demi tour. Mais une autre enveloppe emmenée par le vent vint atterrir dans les mains de la bibliothécaire. Ok, moment parfait pour se barrer. Orren commença à s'éloigner tandis que la folle bavait devant la photo. Il garda Freya dans ses bras et tapota le flanc de Loki pour qu'il avance, Kali les suivrait du ciel. Mais ça c'était si tout se passait bien ! Mais on le sait tous hein ? Rien ne se passe jamais bien. C'est pourquoi la Sonistrelle fondit sur la photo et la déroba à la femme qui eut un cri dément avant de se mettre à les courser avec son livre levé. Loki tenta bien de la stopper, mais elle abattis son livre sur l'une des deux têtes du Diamat qui s'affaissa aussitôt complètement assommée. Ok ! Non là c'est la fuite la plus simple...

-Courrez !

Entre sa Coupenotte dans les bras et un Diamat avec une tête hors-jeu il allait pas aller bien loin ! Rahhh Kali qui fait encore des siennes... Fichue bestiole volante. Mais heureusement cette dernière bifurqua pour se diriger en plein sur le dortoir Phyllali, et elle était hystérique ! Orren lui put enfin sortir de son champ de vision, la bibliothécaire s'occupant plus de poursuivre la Sonistrelle qui avait la photo dans la gueule. Il s'adossa à un mur en inspirant calmement, avant de se retourner et de voir qu'il était devant son dortoir. En plus il avait prévu de passer voir Ruby. Il prit son Ipok et envoya rapidement un message à l'intéressée. Il aurait tout le loisir de la remercier en vrai de sa présence. Il envoya néanmoins un message à sa soeur et à d’autres personnes comme Djelly et Eryn qui étaient souvent là pour lui.
Il rentra alors enfin dans son dortoir et annonça au Voltali.

-Faites gaffe dehors, il pleut des photos du prof Creed et surtout la bibliothécaire a pété un plomb. Sinon journée normale à l'académie et joyeux Thanksgiving les Voltas !

Résumé:
 

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Sirius B. Powell
Sirius B. Powell
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 18 yo
Niveau : 51
Jetons : 2520
Points d'Expériences : 1534
Coordinateur Mode
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Ven 27 Nov - 9:57

Arceus Record Book


☆ Vegetables are a must on a diet. I suggest carrot cake, zucchini bread and pumpkin pie.  ☆

Même pour Thanksgiving. Même aujourd'hui en ce jour de fête. Je hais ces foutus entraînements. Pourrai-je un jour retrouver la douceur d'une grasse-matinée ? Pourrai-je à nouveau dormir jusqu'à plus de 5 heures ? C'est donc en mode zombie que je rentre au dortoir après mon habituel passage chez Needle. Elle pas si méchante que ça en fait. Elle même plutôt gentille. A part sa folie des aiguilles elle n'est pas si méchante. Je vais chez elle tous les matins et je ne me suis fait piqué que trois fois. Un record. Par contre, j'ai aucune idée de ce qu'elle a bien put m'injecter … Enfin, bon je vois enfin le dortoir et je compte bien retrouver mon lit pour dormir. JE VEUX DORMIR. Je me transforme en larve. C'est grave docteur ?

☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

Impossible de s'endormir. Il y a trop de bruit. Les Noctali sont des fous. Pourquoi ne font-ils pas comme moi ? Pourquoi ne pas profiter de cette journée de repos gracieusement offerte par la Direction ? Je soupire. Bon, l'opération Rattrapage de Sommeil en retard annulé. Autant être productif et faire quelque chose. Reste à savoir quoi ? Je n'ai pas vraiment la foi de sortir affronter mes « admiratrices », et très franchement je me tâte à juste rester là, allonger sur mon lit à rien faire. C'est tellement agréable parfois. Juste rien faire. Adara est posée sur mon torse. Elle n'a aucun problème à s'endormir et on peut la comprendre, affronter tous les jours un pokemon d'un niveau bien plus élevé que le sien et qui en plus est du type acier, qui rappelons-le très efficace sur le type fée d'Ada.

Je me lève, je vais aller me poser dans la salle commune des Noctali. Ça me paraît plus sain que de rester tout seul dans ma chambre. Un jour, colocataires, nous nous rencontrerons. Enfin, j'ai déjà l'impression de les connaître mes coloc, malgré nos non discutions. Partager une chambre rapproche plus qu'il n'y paraît. Je suppose que j'ai eu de la chance, l'un de mes coloc n'a pas besoin de son armoire donc j'ai décidé de la réquisitionner. J'y entrepose donc mes créations, qui sont certes peu nombreuses pour le moment mais un jour cette armoire sera pleine. Le sourire aux lèvres je décide de prendre un carnet et des crayons. Je veux essayer de poser quelques unes de mes idées. Je ne veux pas les perdre à cause de ma flemme.

Je parlais juste avant de mes coloc. En voilà un qui débarque en trombe dans notre chambre. C'est Paul. Il a l'air paniqué, il a un rendez-vous. Mon sourire se fait malicieux. Et oui ! OUIIIIIIIIII, Paul me demande de l'aide. Enfin ! Ma grande opération de relooking du dortoir Nocta commence par Paul ! Je regarde le tas d'habits qu'il sort de son sac. Quelle hérésie d'ailleurs, de laisser ses vêtements se froisser et s'abîmer ... Néanmoins j'arrive à lui décoter une tenue potable. Il va faire sensation auprès de sa donzelle. Je lui fait un léger signe de tête et de main pour le saluer et lui faire comprendre que ce n'est pas grand chose. Après je sais bien que rares sont les personnes a avoir mon sens du style ... Et au vu des vêtements posés sur le lit de mon coloc, il n'en fait clairement pas partie.

Je descend dans la salle commune. J'aime beaucoup l'ambiance que dégage le dortoir. Le noir n'est pas étouffant grâce aux touches de crème et de jaune et surtout grâce aux gigantesques baies-vitrées qui illuminent la pièce. Je m'affale très élégamment dans l'un des fauteuils. Ils sont géniaux ces fauteuils. Très confortable. Je commence à croquer mes idées. Je ne suis pas très doué en dessin mais c'est surtout pour me rappeler mes idées et les poser. Un support visuel est presque toujours nécessaire. En fond sonore j'ai la chance d'avoir les fantastiques combats d'Ace. Je soupire. Des fois je me dis que y'a quelque chose qui a merdé lors de ma répartition. On ne doit être que deux ou trois coordinateurs à Noctali. Ici il y a surtout des Top-Dresseurs et des Pokeathlètes. En fait, ma spécialité n'est pas vraiment populaire. C'est dommage. Les parcours affiliés sont très intéressant. Je dois reconnaître que j'hésite encore un peu sur ce qui me conviendra le mieux. Le parcours Mode est évidement celui qui m'attire le plus mais je veux participer aux concours et je me demande si le parcours Performer ne serai pas plus intéressant. Mais me connaissant, je suis tellement perfectionniste qu'il me serai juste impossible de laisser quelqu'un d'autre faire les tenues et les décors de mes prestations …

Tiens. Creed vient de passer en courant. Il a quoi encore lui ? Pour le faire courir il en faut. Je range rapidement mon bazar et je sors du dortoir pour assister à une scène peu commune. Ace sautille de partout, cherchant à rattraper les nombreuses enveloppes que jettent avec entrain deux Togepi depuis le toit de notre dortoir. Le voilà qui se met à courser quiconque possède une de ces fameuses enveloppes. J'éclate de rire. Bon sang. C'est sérieux ce qu'il se passe ? Mon fou rire me coupe du monde pendant dix bonnes minutes. Quand je réussi à me calmer, j'attrape l'un de ses trophées et je l'ouvre. Pour repartir dans un fou rire encore plus grand. Incroyable. Ce type est incroyable. Il a atteins un tel niveau de narcissisme qu'il devrait rentrer dans le Arceus Record Book. Une photo de lui dédicacée. Tout ça pour ça ? Je suis très loin de la réalité et je ris bien trop pour capter les nouveaux éléments qui viennent s'ajouter à cette scène surréaliste.

crédit (c) Chaussette


En bref:
 

_________________
sirius
liens
atelier
Djelly Fish
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Ven 27 Nov - 14:46
Aujourd'hui était un jour sans cours, une journée de congé offert par la direction envers les élèves pour fêter Thanksgiving. J'avais déjà entendu parler de cette fête, mais je ne l'avais jamais fêté. Il parait qu'il fallait offrir quelque chose pour remercier des gens, mais offrir quoi ? Bonne question. Bref autant ne pas sortir, flâner dans la chambre ou avancer sur mes affrontements tests sans croiser personne, comme ça pas de Cadeau à offrir.

Je soupirais posant ma tête contre les plumes duveteuses de Baron qui était content de me servir de bouillotte personnelle dans ce moment de pure flemmardise. Mes pensées voguaient aux fils de mes rencontres et de mes combats. Mais aussi de mes délires, surtout mon dernier à Halloween…Raison de plus de ne pas me présenter devant les autres, pensais-je en rougissant et cachant mon visage dans les plumes de mon Etouraptor.

Mon geste fit grogner ma Cornèbre de jalousie, je la toisais légèrement en ricanant, avant de la narguer. « Je suis prioritaire sur les câlins de Baron. Et puis, je ne vois pas pourquoi tu grognes, ce n'était pas toi qui le repoussait ? Hein Eris ?! » Oui je ne m'étais pas gênée de lui rappeler ce passage quand baron n'étais qu'un Etourvol et elle une Cornèbre. Bon, ce n'était pas sympa de ma part, mais ce n'était pas elle qui consolait mon pauvre petit baron à chaque râteaux qu'il se prenait.

Étrangement, je vis la corboss baisser la tête, gêner. Quoi, elle ne répliquait pas, grande première. Le faisait-elle exprès ou était-elle réellement sincère…Aucune idée, Eris pouvait parfois être un mystère.

Je soupirai une nouvelle fois et invitais ma Corboss à nous rejoindre et elle ne se fut aucunement prier. Puis, se fut autour de Blaze de nous rejoindre, Morticia, Garuda, Sweet Candy et même Bandit qui était exceptionnellement sorti de son nid de sous-vêtement qui ne m'appartenait pas. Au final je m'étais retrouvée recouverte de la plupart de mes oiseaux.

Soudain, mon ipok sonna. Ce qui était étrange, surement quelqu’un qui voulait faire un combat ? Ou une personne qui voulait me voir et se promener. D’un geste nonchalant j’attrapais le portable et ce que je lu me fis me lever d’un coup, éjectant mes oiseaux.
Rivardi était là. D’un coup ma flemmardise de vouloir sortir c’était transformer en hâte. J’ouvris mon armoire et fut écraser par une tonne de vêtement. Il fallait vraiment que je pense à ranger ce meuble…Si ma mère voyait ça, je me serai déjà pris un Vallou kick dans les fesses. Brrrr. J’en tremblais rien que d’y penser.

De mon bordel, je sorti une jolie robe rouge bordeaux mi longue, un collant noir, mes bottines, une écharpe noir, un bonnet bordeaux et je m’habillai vite fait. Je coiffai mes cheveux, qui avaient bien poussé d’ailleurs, me faisant une natte décorative pour accrocher une pince fleurie à mon bonnet en laine. Je me retournais vers mes oiseaux, souriante, leur demandant comme il me trouvait.

Tous, sans exception, me regardait d’un air surpris. « Quoi, vous ne m’avez jamais vu en robe ? » Ils firent tous non de la tête. Ils exagéraient quand même, j’étais en jupe presque tout le temps, c’était comme une robe…Quoique c’est dernier temps j’étais plus en jean et en jogging…Bref, nous n’allons pas parler de garde robes aujourd’hui. Il fallait que je parte maintenant avant de rater Rivardi.

Je pris mon sac, mon Togepi et demandant autre s’il voulait venir. La majorité d’entre eux s’enfonçaient dans MA couette en guise de réponse. « Ouais je vois il fait trop froid pour vous…Vous savez que demain matin vous allez faire l’entrainement avec moi =D. Donc, habituez vous au froid les oiseaux. » disais-je en faisant un clin d’œil à mes pokémons.  Blaze et Bandit vinrent se poser sur mes épaules avant que je ne parte. Ah des courageux, c’est bien.

D'après le message, Mr Rivardi était présent dans les bureaux de madame Snow. C'était là que j'avais plus de chance de le voir. Je courrais donc, enfin je marchais vite, espérant fortement de ne pas le rater. Bandit et Blaze volaient autour de moi, sagement, comme cette neige de papier…Neige de papier ? Non c'était des enveloppes. J'en ramassais une par curiosité et l'ouvris.

« Non c'est une Blague ! Blaze Nitrocharge ! » Lâchais-je d'un air blasé dégouter d'avoir vu la figure d'Ace. J'aurais préféré une photo de Mr Rivardi pour le coup.

« N'Y PENSEZ MÊME PAS !!! » Hurlait Mademoiselle pervenche qui courrait vers moi, tournoyant un Livre dans sa main et qui poursuivait un...Sonistrelle chromatique.

« OOOOOOOHHHH Il est sublime ce sonistrelle...Non ce n'est pas le moment. Mais c'est quoi ça…COUREZ! » ordonnais-je à mes pokémons, mais surtout pour moi. Pervenche était vraiment effrayante. Je commençais à courir quand je m'étais souvenue d'une chose. Moi aussi j'avais quelque chose à faire… Voir Mr Rivardi une dernière fois. Mais, si je continuais à fuir je n'allais pas le voir…

Je fis donc demi-tour…Pour Mr Rivardi je ferais face à cette folle. «  Bandit Reflet et tourne autour de Pervenche. » Ma Nirondelle m'obéit et tourna autour de Pervenche pour la déstabiliser me laissant passer pour  continuer mon chemin. Heureuse d'avoir pu réussir à passer. *Ton sacrifice ne sera pas vain Bandit, maman t'aime.* J'espérais que la sonistrelle inconnue avait réussit à s'enfuir elle aussi, m'enfin ça c'était son problème à elle. Tant que ma Nirondelle me revenait entière...

Maintenant direction le bâtiment administratif. Je pensais que j'aurais pu passer avec facilitée pour entrer dans le bâtiment et voir notre cher ancien Vice-directeur. D'ailleurs il fallait que je trouve une excuse pour ma venue dans le bâtiment. Une mission ? Des renseignements administratifs ? J'improviserai là-bas. En tout cas c'était le sourire aux lèvres que je me dirigeais vers le bâtiment et surtout sans aucune inquiétude. Sauf que, malheureusement je n'étais pas la seule fan de Mr Rivardi a espéré le voir. Une horde de fan girl bruyante était devant le bâtiment. Criant chahutant…du bruit. Du bruit…

Je soupirai, c'était peine perdue je ne pourrais pas traverser ça…surtout je ne voulais pas. Ce genre de filles pouvaient être vraiment…bref, je ne voulais pas me mélanger à eux, enfin elles. Ce n'était pas grave, je le reverrais surement une autre fois. Je rebroussais donc mon chemin, allant autre part où j'allais être au calme.

« HAAAAANNNN ce n'est pas juste. C'était la seule chose qui allait illuminer ma journée. » Disais-je en calant ma tête sur mes genoux, déprimant un peu. Blaze, chantonnait me regardant, Bandit était revenu avec un sous-vêtement au bec pour ne pas changer et Sweet Candy était à côté de moi avec la photo d'Ace entre les pattes. Au même moment, mon Ipok se mit à sonner plusieurs. J'avais regardé mes messages, retrouvant bêtement mon sourire. Des amis m'avaient envoyé des messages de remerciements. Finalement, je n'avais pas besoin de le voir pour illuminer ma journée, j'avais mes amis.

«Allez, rendons-leur, leur remerciements, après tout PC ne serait pas marrant sans eux. » Disais-je à mes oiseaux. Après tout, seuls les idiots ne changeaient pas d'avis.

Le JRP du piou o/:
 

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Jack Dayden
Jack Dayden
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 706
Points d'Expériences : 232
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Sam 28 Nov - 13:42
Une belle journée à la Pc en ce mois de novembre ou il fait bon ne pas aller en cours. Qui aurait cru qu'une petite fête comme Thanksgiving nous donnerait droit à un tel privilège ! Elle n'est fêtée que dans quelques parties de certaines régions de ce monde et pourtant... C'est quand même étrange comment malgré ça tout le monde connaît quand même son nom. Certes après ils pensent surtout à la dinde, mais il faut reconnaître qu'une journée dédiée au remerciement est quand même quelque chose d'assez beau. On faisait toujours un petit quelque chose à l'hôtel même si nous faisions partis des rares à le faire, je suis content que l'école aussi fasse un geste. Après je n'ai pas encore vraiment créer de liens avec quelqu'un qui vaudrait réellement que je participe. Avec un humain j'entends. Il n'y a que deux personnes qui ont réellement fait quelque chose de particulier pour moi. Orren notre préfet qui s'est occupé des nouveaux arrivants et qui m'a offert un pokemon. Cependant il est quand même difficile de réellement remercier quelqu'un pour un Tadmorv... Un pokemon reste un pokemon quand même, si je le croise dans le dortoir je le ferais quand même. Ce tas de boue violet n'est pas si mal après tout. La seule autre personne à avoir fait un geste significatif, ce serait Dahlia qui m'a repris Mimigal. Seulement je me vois mal la remercier pour m'avoir aider à "me débarrasser" d'un pokemon, j'ai peur que ça soit mal pris. Je suppose qu'un petit texto irait mais je vais devoir bien choisir mes mots. Après tout en oubliant qu'elle est repris le pokemon, ses paroles m'avaient fait beaucoup de bien ce jour là et m'avaient aidés à prendre conscience de pas mal de choses. Un petit merci aujourd'hui ne serait pas de trop. Je ferais cela ce soir si je ne la vois pas dans la journée. En attendant c'est de Shane que je vais surtout m'occuper aujourd'hui ♪.

Ma trousse avec tout ce qu'il faut pour un bon toilettage sous le bras, je quitte le dortoir avec ma pokemon rubis pour me diriger vers le parc. Brossage, nettoyage, parfumage tu va voir je vais te dorloter plus que d'habitude ma petite Shane. Tu vas être resplendissante quand j'aurais fini, tu as hâte d'ailleurs hein ça se voit. On sera bien dans le parc pour ça au soleil. J'ai laissé la pokeball de Tadmorv dans la chambre pour être sûr qu'il ne vienne pas t'embêter. Lui les remerciement on verra plus tard, au pire je le laisserais peut être aller dans les canalisations... Hm par contre il vaudra mieux ne rien dire aux autres voltalis dans ce cas... Si je pouvais aussi le convaincre de ne pas rentrer et sortir par MA douche ce serait parfait. ... Mouais en fait je vais ptêtre réfléchir à autre chose. Je réfléchirais mieux par contre si mon Ipok arrêtait de sonner ! Se passe quoi sur le site de la gazette, j'espère que c'est pas juste un flot de message pour remercier tout le monde sinon j'éteins ma montre. Riven Rivardi ? Connais pas, rien à faire. Ace ? Ah là ça m'intéresse d'avantage ! Ce type a beau être une belle raclure faisant honte à sa propre réputation, il en reste pas moins un dresseur d'une force non négligeable. Alors voyons, il a quitté le dortoir Noctali en trombe pour ramasser des enveloppes qui volent partout dans l'école ? Je suis curieux de savoir ce qu'il y a dedans ! Peut être des notes qu'il a fait sur les combats pokemons ? Bon dans des enveloppes j'en doute... Il n'y a qu'un seul moyen de le savoir !

- Viens Shane, je te ferais belle plus tard, d'abord on va chopper ces enveloppes !

Je le sens bien cette histoire, en avant ! Ma starter fait une petite mine déçue mais je me ferais pardonner. Après tout ça ne devrait pas prendre longtemps ! Bref je traverse le Parc et fonce vers le dortoir des noirs sauf que je n'aurais même pas à aller jusque là ! Les enveloppes viennent d'elles même à ma rencontre, n'est ce pas merveilleux ? Je bondis et en attrape une. Victoire ! J'ai gagné ... une photo dédicacée... Ouaip ? Euh avant de venir à la PC j'aurais été content mais maintenant que je connais le bonhomme, ça m'emballe beaucoup moins. ... Les autres enveloppes aussi il y a ? Qu'un seul moyen de le savoir ! Colgate, colgate, encore de la pub Colgate. On dirait que quelqu'un a balancé dans l'école le prochain envoi de photo dédicacé de Mr Creed. La bonne blague haha, la manière à quelqu'un de le remercier pour son charmant caractère ? Ça m'étonnerait même pas ! Hm je me demande combien ça vaudrait sur internet tiens... Ici ça vaut rien et je ne gagnerais aucun jeton, mais il n'y a pas de mal à se faire un peu d'argent de poche non ? Héhéhé.

- C'est à moi !!! PRÉCIEEEUUUUXX !

Hein ? Quel est cette mauvaise imitation, on dit Mon Pré *SBAAM*. Je viens de me bouffer le seigneur des anneaux dans la tronche alors que c'est pas moi qui me suis planté. Monde cruel... Étalé par terre à compter les anneaux qui me tournent autour de la tête, je suis complètement dans les vapes alors que Pervenche se penche sur moi pour reprendre mon butin. Snif adieu argent facile, je suppose que c'est mieux comme ça... Le plus ironique là dedans c'est que cette folle dingue me remercie, comme quoi Thanksgiving est respecté. J'ai même dit de rien va savoir comment. C'est donc sur cette victoire par k.o que se termine cette journée de fête, allongé par terre avec une moufouette en larme à côté en train de pleurer. Pervanche elle reprend sa folle course en direction du dortoir vert, bon courage les phyllialis !

Spoiler:
 
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 56
Jetons : 9909
Points d'Expériences : 1646
Todresseur Stratège
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Sam 28 Nov - 23:05
Jeudi 26 Novembre. Je m’étais installé dans le coin salon du dortoir pour regarder les retransmissions de matchs Pokémon. A côté de moi sur le canapé, se tenait Kaiminus qui se dévorait un paquet de bonbons récupérés à Halloween. Poignée après poignée, sa citrouille diminuait a vue d’œil. Au moins, il était calme pendant ce temps-là. Et tellement mignon assis ainsi, faisant battre l’air de sa petite queue chaque fois qu’il aimait l’action à la télévision. Parfois, il s’arrêtait même de manger pour s’émerveiller quelques secondes, avant de retourner à ses bonbons… Juste adorable ! Comme personne ne me regardait, je me permettais de glisser mes pieds de côté sur le canapé. Un Farfuret affrontait un Grotadmorv à la télé. Un combat régional de ce que j’avais cru comprendre, je n’écoutais pas trop les deux commentateurs. Pensif, je regardais les Pokémons se foncer l’un sur l’autre, enchainant des Plaquage, Poing Glace ou Bomb-Beurk. Ma surprise fut de taille lorsque mon iPok vibra dans ma poche. Qui pouvait donc m’envoyer un message ?  Je dégainais mon outil de communication, appuyait sur une touche et le message apparut… Da-Da-Dahlia ?! Me redressant, je jetais un œil autour de moi de manière instinctive. Personne. Juste Kaiminus qui me regardait bizarrement après mon déplacement inattendu. Je revenais au message, avant de me lever une fois pour toute.

-Vite Kaiminus, il faut qu’on retourne à la chambre.

Je prêtais à peine attention à sa réaction, qui devait être assez mécontente, pour me jeter vers les escaliers tout en pianotant un message de confirmation sur mon iPok. Elle voulait me voir. Dahlia voulait me voir… Et maintenant qui plus est ! Je n’étais pas vraiment prêt à la recevoir. Ce matin, sachant que c’était férié et n’ayant pas prévu de sortir, j’avais enfilé un vieux t-shirt de la veille et un jogging pris sur le vif. Je ne pouvais me présenter à elle dans cette tenue ! Déboulant dans la chambre, je salue à peine Sirius en me déshabillant plus rapide que l’éclaire. Derrière moi, mon starter fit son apparition, toujours en mangeant ses bonbons il se posa sur le lit. Ils avaient vraiment un effet hypnotique et relaxant sur lui, incroyable ! Mais l’heure n’était pas à Kaiminus, je devais trouver un ensemble idéal. Pour la première fois depuis mon entrée à l’académie, j’ouvrais le placard qui m’avait été confié. Un nombre incalculable d’affaires y étaient entreposées, mais aucune ne m’appartenait. Me rappelant que j’avais offert mon espace de rangement à Sirius, je me tournais vers lui désolé en refermant le placard. AH ! Mais bien sûr ! Sirius ne voulait-il pas travailler dans la mode ?! Il devait pouvoir m’aider à régler mon problème, lui.

-Excuse-moi de te déranger. Je dois me préparer pour sortir… Et vite ! Tu pourrais me filer un coup de main ?

Je déversais les affaires dans mon sac de voyage sur mon lit en un joyeux bordel. J’étais au courant qu’il n’y avait pas un large choix de tenue, mais suffisamment pour que je sois perdu. Rapidement, il me sortit une tenue complète, digne de ce nom. Sans hésiter, je l’enfilais en le remerciant. J’allais partir quand il m’arrêta pour me mettre une écharpe avec différentes nuances de noir et de bleu. Je le remerciais une fois de plus en attrapant Kaiminus sur mes épaules et de disparaitre par la porte à vive allure. Je dévalais les marches trois par trois, passait le hall en courant, passait la porte sans ralentir et m’arrêtais en me rendant compte qu’elle… Qu’elle était déjà là ! Mince ! Je l’ai fait attendre… C’est impardonnable. Elle me regarde maintenant… Elle s’avance vers moi… *BADUM* Que faire ? *BADUM* Allé, je vais faire comme si de rien n’était. *BADUM* Peut-être qu’elle ne m’a pas vu courir. *BADUM* Et si elle m’avait vu ? Que va-t-elle penser ? *BADUM* Calme toi, elle est là !

-Salut Dahlia.

Trop formel… Mais que fait-elle ? Elle ne s’arrête pas ? Mal à l’aise, je me sens rougir quand elle déposa son bisou sur ma joue. Je lui rends son sourire, ne pouvant quitter son regard. Elle était superbe aujourd’hui, comme d’habitude. Heureusement qu’elle ne m’avait pas vu en jogging, j’aurais eu l’air d’un plouc. Ses mains, jusque-là, cachés dans son dos me tendirent un petit paquet bien emballé dans un papier cadeau aux motifs facilement reconnaissables : des évolitions. Un peu perdu, je prenais le paquet sans trop comprendre ce qu’il se passait. J’évitais de lui montrer mon désarroi, jusqu’à ce qu’elle me souhaite un joyeux… Thanksgiving ?! Sentant les gouttes de sueur perler intérieurement, j’avais complètement oublié cette fête, que très justement, je ne fêtais jamais… Ce qui me gênait le plus, c’était de n’avoir rien en retour à lui offrir. Quoi qu’il y ait dans ce paquet, je ne pourrais le lui rendre un équivalent. Quel stupide Topdresseur je faisais ! S’il y avait un mur à proximité de mon crâne, je l’y enverrais bien faire un tour. Elle me regardait avec tellement d’attention, je ne voulais pas la décevoir. Délicatement, j’arrachais le papier puis ouvrait le paquet en tentant de trouver une solution. J’en sortis un petit Kaiminus en porte-clés.

-Wow ! Merci beaucoup Dahlia, il est magnifique !

Touché par l’intention, je voulu la serrer dans mes bras. Soudain, une pluie d’enveloppe me stoppa. Dahlia en attrapa une dont elle en tira une photo. Je fis de même, mais n’eut pas le temps de la sortir de son enveloppe, qu’elle filait déjà.

-Hum… A peluche ?! Et merci pour tout !!!

De nulle part, Ace apparut à côté de moi en rogne contre Dahlia. Curieux, je pris la photo dans mes mains en commençant à comprendre ce qui venait de se passer. D’ailleurs, moi non plus je n’avais pas mieux à faire à l’intérieur du dortoir ? Le regard furieux d’Ace, me le confirma en tout cas. Je lui glissais un sourire quelque peu forcé avant de désigner le hall d’entrée.

-Je crois que Kaiminus et moi avons encore quelques combats de la ligue à visionner. Je me reculais doucement vers la porte. Très belles photos, elles sont réussies ! J’entrais sans me retourner dans le dortoir en fonçant vers la salle commune pour m’y réfugier. Ace avait beau dormir aux entraînements matinaux, je ne ferais pas le poids contre lui s’il se décidait à passer ses nerfs sur moi… Du moins, pas encore !

HRP:
 
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Dim 29 Nov - 15:40
La journée semblait commencer comme d'habitude. L'entraînement matinal avec les compagnons suivis de l'entraînement quotidien avec les autres Noctalis, puis un petit somme rapide pour se préparer avant les cours à venir. Enfin, les cours … Plutôt les devoirs sous la main. Les cours avaient été banalisés en ce jour, car ce n'était pas n'importe quel jour : on fêtait Thanksgiving. Une petite fête durant laquelle on partageait un bon repas avec les autres et plus souvent une énorme dinde chaude toute prête à être dégusté. Mais en ce jour, ce n'était cela qui nous intéressait réellement. En ce jour, un événement inattendu allait se passer. Un événement qui allait bouleverser la matinée pourtant si calme de l'académie. Alors que la matinée était bien avancée, s'approchant tranquillement du midi, une ombre étrange avait passé les barrières de l'école, marchant sans hésitations vers le bureau de la directrice, Elisabeth Snow. Les élèves les plus proches de l'entrée ne s'en aperçurent pas immédiatement, probablement parce qu'ils étaient nouveaux et ne connaissaient vraisemblablement pas cette homme aux cheveux délavés, mais très vite, après quelques recherches intensifs, son identité ne fit plus aucun doute pour eux. Il avait soudainement disparu de son poste après avoir mis fin aux événements dû à la tristement célèbre Team Rouage, et le voilà paraissant comme une fleur dans l'académie, accompagné de sa petite secrétaire dont il ne portait pas trop l'intérêt pendant qu'il marchait, préférant se concentrer sur sa direction. Paraît-il. En tout cas, cela n'était plus qu'une simple coïncidence. Il ne pouvait pas s'agir d'un autre, déguisé ou non. C'était forcément lui, et en quelques secondes, tout le monde avait été mis au courant : Riven Rivardi était de retour à la Pokemon Community.

Il était sans dire que la plupart des anciens avaient sautés de leurs chaises comme des puces surexcités, ce qu'ils étaient presque devenus, pour courir jusqu'au bureau de la directrice pour en savoir plus. Des nouveaux les suivirent ensuite, intrigués par la chose, curieux de connaître cet étrange personnage qu'était l'ancien vice-directeur de l'académie, assoiffé de savoir ce qu'il était venu faire ici et ce qu'il était venu dire à Elisabeth. Mais bien vite, beaucoup se rendirent à l'évidence que cela leur serait impossible d'en savoir plus, et s'attelèrent à diffuser divers rumeurs et spéculations sur ce qu'ils cherchaient à savoir, allant de la simple idée que Riven était venu prendre des nouvelles de l'académie à la possible relation entre les deux personnes. La journée avait désormais tourner sur ce seul sujet qu'était cette présence qu'on aurait jamais cru revoir un jour. Très vite, cela devint ennuyant, et plusieurs s'en lassèrent. Ils ne savaient pas encore ce qui les attendait désormais. Pendant qu'Elisabeth et Riven discutaient, le Togepi de ce dernier prit congé de cette petite réunion à deux pour aller « s'amuser » un peu. Il connaissait encore très bien l'académie, et fut très vite parvenu au dortoir des Noctalis dans lequel il se rendit pour accomplir son acte diabolique du jour. Il parvint furtivement à la chambre du préfet, l'égocentrique Ace S. Creed, et y trouva un énorme tas d'enveloppes contenant des photos dédicacés de ce dernier. Grand sourire aux lèvres, il les avait toutes prises avant de se diriger joyeusement sur le toit du dortoir d'où il comptait lancer toutes ses enveloppes avec son grand sourire diabolique de salaud.

Mais, parvenant sur le toit, il tomba sur Lucas. Profitant de cette journée en plus, il s'était posé sur le toit pour profiter du ciel bleu qui s'offrait à lui en cette bonne journée d'Automne. Pris sur le fait. Vaincu avant d'avoir commencé. Lucas l'avait repéré direct. Il n'avait pas encore touché à son Ipok, mais il avait très vite compris grâce à la présence du Togepi que Riven Rivardi était là, dans l'académie, son Pokémon secrétaire s'occupant comme il peut. Il lui sourit et se contenta de lui tendre la main pour obtenir une de ses enveloppes avant de le laisser continuer, amusé de savoir ce qui allait se passer. Il ne manqua pas de jubiler en voyant paraître le visage rempli d'égo de son préfet en ouvrant la lettre. C'était certain : Ace allait criser. Lucas aurait pu l'arrêter en lui avouant qui était le coupable, mais l'idée de voir Ace péter un câble était plus jouissif que n'importe quoi d'autre. Il fallait en profiter. Il rangea donc la lettre dans sa poche et quitta le toit du dortoir en offrant un second sourire au type fée avant de se diriger vers les étages inférieurs. Cela ne manque pas. Avant même d'arriver dans la salle commune, la rage du Topdresseur se fait ressentir jusqu'ici. Une fois en bas, Le blond ne peut que constater les faits. Des dizaines d'enveloppes ont passé les fenêtres et pénétré dans la salle commune, recouvrant désormais son sol. Quelques élèves tentent d'en attraper, qu'il s'agisse des lettres au sol ou de celles qui arrivent encore, mais Ace les empêche, ayant même fait sortir Light pour les en dissuader. Lucas comprit que s'il voyait une enveloppe dans la main d'un de ses élèves, ça risquait d'être violent pour lui. Le garçon choisit donc de cacher encore plus la photo et quitta rapidement le dortoir, malheureusement rapidement imité par le préfet qui partait à la recherche d'élèves en possession de ces fameuses enveloppes. Lucas se dirigea le plus vite possible vers la bibliothèque afin d'échapper à la furie de l'espèce de rouquin. Était-ce le bon choix ? Le destin avait décidé que non.

Arrivant à la bibliothèque, le Noctali s'aperçut immédiatement que la situation n'était pas normalement. Des élèves gisaient en sol, assommés pour la plupart et affaiblis pour les autres. On aurait dit un véritable champ de bataille. Surpris, Lucas passa rapidement la tête dans la bibliothèque et s'aperçut que celle-ci été devenu un grand bazar rempli d'enveloppes de tous les côtés. Gloussant, le blond vint demander ce qu'il s'était passé à un des élèves encore conscient et apprit que Pervenche était devenu folle en voyant les enveloppes avec les photos d'Ace dedans et qu'elle attaquait désormais tous les élèves en possédant, cherchant à toutes les récupérer. Le dresseur soupira. Ainsi donc, ce n'était pas les élèves, mais les adultes mâtures qui devenaient complètement fou ? C'était le monde à l'envers ! Du côté d'Ace, c'était amusant, mais avec Pervenche, cela était bien moins marrant à voir ou à subir. Il fallait arrêter ce problème-là. Lucas se mit donc en tête de retrouver la bibliothécaire, ce qui se fit en à peine cinq minutes, le trajet de la demoiselle se dessinant avec les nombreux élèves qu'elle mettait K.O. Quand le blond l'aperçut, elle se trouvait près du dortoir Phyllali, attaquant un pauvre Voltali qui passait par là. Lorsqu'il fut vaincu, le Noctali se décida à intervenir.

Eh, mademoiselle Pervenche, regardez ce que j'ai pour vous ! crias-tu assez fort pour se faire entendre de cette dernière.

La tactique fit son effet. Pervenche tourna sa tête tel un Noarfang et vit instantanément l'enveloppe de Lucas contenant une photo. On aurait dit qu'elle s'était transformé en monstre diabolique. On aurait pu croire que de la fumée s'échappait de sa bouche tellement il était devenu folle. En tout cas, son regard trahissait cette envie irrépressible de photos d'Ace, et sans hésitation, elle sauta sur Lucas pour lui voler son bien. Après plus de deux ans passés à l'académie, le blond connaissait assez bien Pervenche pour savoir comment se défendre. Il ne pouvait cependant pas attaquer : il était évident que dans cet état, Pervenche était bien plus forte qu'elle, et équipée de ses nombreux dictionnaires philosophiques, il était certain que la mettre encore d'état de nuire était une absurdité, en tout cas pour Lucas. Sa stratégie était donc d'attirer la demoiselle vers les professeurs pour qu'ils s'en occupent, se contentant d'esquiver les livres qui volaient continuellement vers lui. C'était à se demander comment elle pouvait en avoir autant sur elle, bien qu'elle ne devait pas en avoir plus de cinq sur elle qu'elle ramassait sur son passage. Et les ramasser pour réduire son stock, c'était s'assurer de se faire avoir. Esquiver était donc la seule solution. Esquiver et reculer jusqu'à la salle des professeurs.

Pendant quelques minutes, cela fut couronné de succès, parvenant jusqu'à l'allée où se trouvait la boutique, mais Lucas avait omit une chose : Pervenche n'était pas la seule fan absolue d'Ace, et elle n'était pas la seule aussi folle et prête à tout pour obtenir des photos de son idole. Et cette personne se manifesta très vite, devancé par son Dedenne qui tenta d'attraper l'enveloppe furtivement, vainement cependant. Puis il parut, le regard tout aussi fou que Pervenche : le préfet remplaçant des Noctalis était là. Neil Abital était là. Et il était en grande forme. Son Majaspic derrière lui, il allait passer à l'attaque, devancé par Pervenche qui préparait déjà son assaut au dictionnaire. Lucas était pris en sandwich. Que pouvait-il donc faire désormais ? L'allée était plutôt grande, et un Pokémon comme Dracaufeu pouvait parfaitement déployer ses ailes, alors Libégon pouvait bien le faire aussi. Ce qu'il fit. Faisant apparaître le type dragon, Lucas s'envola en esquivant comme il put les assauts de la bibliothécaire et vola à toute vitesse vers ce qui se trouvait derrière elle, la semant au possible. Mais sa rage était tel que rien ne pourrait l'arrêter, et Neil était tout aussi prêt à tout. Les deux se mirent donc en tête de courser le blond jusqu'à ce qu'ils attrapent son enveloppe, attaquant les autres élèves passant par là pour leur chiper leurs enveloppes également. Le Noctali se put s'empêcher de rire en les voyant ainsi se battre pour une simple photo. Décidément, rien ne pouvait toujours bien se passer à la Pokemon Community … Et décidément, cela ne le rendait que plus jouissif qu'il ne l'était déjà. Ah, décidément, Lucas avait bien fait d'intégrer cette académie ...

Résumé:
 

_________________
Event #2 : Thanksgiving 2015 1466193127-s1

                         
Marie R. Uana
Marie R. Uana
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 3135
Points d'Expériences : 1067
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Dim 29 Nov - 16:33
Thanksgiving 2015
rp commun


« -... »

Silencieuse, Marie gardait le nez plongé dans son bouquin. Cela faisait longtemps, qu'elle n'était pas sortie de sa chambre pour aller se poser à la bibliothèque. Prendre un livre, s'asseoir, et lire. L'un des seuls plaisirs que Marie avait. On pourrait même oser dire qu'il s'agissait de son seul réel plaisir. Quelque chose qu'elle s'accordait de temps à autre, et qu'elle ne s'était pas accordée depuis bien longtemps.

La Mentali était tellement absorbée par sa lecture qu'elle n'avait même pas remarqué l'altercation qu'avait eu Hazel avec Pervenche. Lorsque la Givrali avait pris la poudre d'escampette, Pervenche s'était précipitée dehors pour une obscure raison, et sans jamais revenir. Pourtant, elle aurait normalement dû mettre Marie dehors. Mais visiblement, quelque chose l'avait obligé à faire vite, et elle n'avait pas pris le temps de vérifier si des élèves étaient encore à l'intérieur du bâtiment... Sauf que voilà, comme expliqué, Marie n'était consciente ni du fait qu'elle était seule à l'intérieur de la bibliothèque, ni de l'effervescence qui prenait place peu à peu au sein de l'académie, ni du fait que les cours n'avaient pas été annulés pour rien, mais pour Thanksgiving, ni non plus ce qu'était Thanksgiving. Elle se sentait tellement bien, là ! N'allez pas la déranger avec des réflexions idiotes et inutiles. Pour une fois qu'elle parvenait à prendre du bon temps...

Les minutes passèrent, et toujours pas de Pervenche. Lorsque Marie termina son bouquin, elle referma calmement le livre, et tira délicatement sa chaise pour aller remettre l'ouvrage à sa place. Ce fut lorsqu'elle l'eût rangé qu'elle commença à se douter de quelque chose. Il n'y avait vraiment personne. Lentement, elle commença à errer entre les étagères, à la recherche d'un élève qui serait en train de faire ses devoirs ou occupé à feuilleter une revue. Mais non, pas un Rattata. Marie savait que la bibliothèque n'était pas l'endroit le plus fréquenté de l'académie -c'était d'ailleurs pour ça qu'elle s'y plaisait-, mais il y avait toujours au moins quelques élèves. Ainsi que Pervenche. Mais la bibliothécaire avait disparu de son comptoir. Seul restait... Chaussette. Fidèle au poste, le Chacripan observait Marie avec son air hautain. Calmement, Marie se risqua à s'en approcher, et lorsqu'elle fut à sa hauteur, elle passa doucement sa main sur le crâne du Pokémon. Celui-ci se détendit aussitôt et se laissa caresser, laissant s'échapper un léger ronronnement. Était-ce l'absence de sa dresseuse qui le rendait si docile ? Ou la tranquillité de Marie déteignait-elle sur lui ? La jeune fille ne le sut, mais afficha malgré tout un léger sourire, sur son visage habituellement si morne.

Néanmoins, un mouvement capta son attention. Une enveloppe venait de se glisser à l'intérieur de la bibliothèque, en passant par une fenêtre mi-ouverte. Lorsque Marie voulut s'en approcher, elle esquiva de justesse la griffe de Chaussette qui voulait la forcer à continuer ses caresses, et se détourna du Pokémon pour voir ce dont il s'agissait. Toujours aussi silencieuse, elle se saisit de l'enveloppe, puis jeta un œil par la fenêtre. Il y en avait plein. A qui appartenaient-elles ? Et comment s'étaient-elles retrouvées là ? La Mentali observa le papier qu'elle tenait entre ses mains, et hésita à l'ouvrir. Mais elle ne le fit pas. Pour plusieurs raisons : parce que c'était mal poli, car elle en avait rien à faire, mais surtout, parce qu'elle craignait une nouvelle catastrophe, en vue des événements qui pouvaient se dérouler au sein de l'académie. Elle alla plutôt poser l'enveloppe sur le comptoir de Pervenche, se disant que si quelqu'un la cherchait, elle la trouverait au premier coup d’œil, puis elle fit volte-face pour retourner dans les rayons de la bibliothèque.

Mais Chaussette, rancunier, et jaloux de cette enveloppe qui lui avait valu une perte d'attention totale, exécuta se vengeance et déchira l'enveloppe en moins de temps qu'il en fallut pour Maire pour s'en rendre compte. Lorsqu'elle se retourna, son contenu tombait déjà du comptoir, et atterrit juste devant elle. Elle se baissa pour ramasser la photographie qui venait ainsi de chuter, et reconnut immédiatement ce dont il s'agissait. Oh. Ace.

Marie observa Chaussette. Et lui tendit la photographie.

Alors que le Chacripan assassinait la pauvre image, Marie alla s'emparer d'un nouveau livre, et retourna s'asseoir à sa place.

Sans le savoir, Marie passait une excellente Thanksgiving.

HRP:
 


© Mzlle Alice.

_________________

« Ne vous avisez plus de risquer votre vie pour la mienne. Du moins… Tant que je n’aurai pas fait de même à votre égard. »
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Dim 29 Nov - 17:51
J'étais loin de me dire que cette journée allait être mouvementée, bizarre, et que j'allais m'énerver comme pas possible, contre un truc qui n'existe pas. Enfin bref ça allait une journée un peu...chiante, mon Pokemon allait courir après quelque chose qui sert à rien. Bon enfin, vous allez voir par vous-même.

Un mamochon me court après, il n'y a pas de sol, un arbre mort se tient là devant moi. Je cours du plus vite que je peux, mais mes pauvres jambes frêles allaient succombées à la douleur. Cela fait, enfin j'en ai l'impression, que ca fait des jours, des semaines et meme des mois que je cours. Ce gros truc horrible qui me court après depuis des jours, des semaines et même des mois. Je ne savais plus quoi, ni où aller. Soudain, je tombe, la tête dans le vide et je me sens tombé alors que je reste immobile. J'ai la tête qui tourne alors que je reste immobile. Soudai, je ferme mes yeux, puis les rouvrent.

Je me lève en sursaut dans mon lit. Mon cœurs bat extrêmement vite, j'ai l'impression qu'il va lâcher. Je transpire, et mes yeux sont rouges. Je me calme petit à petit, et mon cœur se remet à battre normalement. Sky quant à lui papillonne des yeux fatigué. Je regarde l'heure 04h00. Oh non, connard de cauchemard ! Bon Bah maintenant, j'ai plus qu'à me lever... Je vais m'habiller tranquillement, et je prend Sky dans mes bras. Je suis décoiffée, ma cravate mal mise et j'ai pas mis mes chaussettes, mais je m'en fout.

Je sors de l'académie, et va me promener un peu partout. Je m'allonge dans l'herbe couverte par la rosée. Je ferme les yeux, puis réfléchis. Je réfléchis, encore, à un moyen de faire voler mon petit Sky.

Je rouvre les yeux et je vois que le ciel est d'un doux bleu azur. Je me suis endormi. Sky à coter de moi, s'est aussi endormi. Il doit être vers 11h00. Je me lève, donne des coups vifs dans mon dos pour enlever les brins d'herbes. Soudain, je me rappelle que il est censé se passer quelque chose, mais quoi.

Une fois à l'académie, je vois sur les murs des tags remerciant des gens. Ah ouais ! C'est Thanksmachintruc là ? Ah ouais le truc où faut dire merci ? Bah moi je m'en fout j'ai pas d'amis de toute façon. Soudain, je vois Sky courir après une sorte de papier qui vole. Je lui cours apres, encore courir ! J'arrive, apres une heure de course, et vois Sky avec le papier. Je lui prend du bec et je vois que c'est une enveloppe. Je l'ouvre et là....QUOI ?! J'ai couru une heure pour ça ?! Pour une petit dédicacée de Ace ?! Mais....mais....J'EN AI MARRE DE LA VIEUUUUHH
HRP:
 
Haru Eina
Haru Eina
Région d'origine : Kantô
Âge : 13 ans
Niveau : 14
Jetons : 162
Points d'Expériences : 235
Pokeathlète Agent
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Dim 29 Nov - 18:34
Thanksgiving. J'avais découvert cette fête grâce à ma famille adoptif qui la fêtait tous les ans, heureux de pouvoir se retrouver avec le plus grand nombre possible de membres de la famille et quelques voisins qui prenaient le temps de venir nous voir. On mangeait cette énorme dinde de riches qui suffisait pour nourrir généreusement une vingtaine de convives. Et on en avait putain de deux ! L'ambiance lors de ces journées était évidemment à la convivialité et à l'amitié. On s'amusait, on se marrait, on jouait, on profitait du mieux possible de cette journée de partage et d'amitié qu'était Thanksgiving. Il était donc évidemment que je ne pouvais QUE DETESTER qu'adorer cette fête ! Alors quand j'appris qu'elle allait être fêté à la Pokemon Community, plus ou moins en tout cas, je n'avais pu m'empêcher de sauter de joie, toute contente de savoir que j'allais pouvoir m'amuser avec certains. La veille, j'étais tout excité, prêt à sauter toute la nuit pour évacuer cette excitation qui était mienne, et je manquais de faire une nuit blanche. Bien heureusement, ma colocataire voulait absolument dormir et parvint à me faire reprendre un certain calme et à me faire finalement dormir. Dans mon lit, la nuit durant, j'affichais un large sourire sur mon visage, même inconsciente, le plaisir que me procurait cette fête surpassant tout le reste.

Le lendemain, j'étais levée à l'aube. Mon Ipok affichait huit heures et quart. Parfait. J'attrapais quelques vêtements et partait rapidement aller à la douche pour me faire belle. Ces vêtements, j'étais toute contente de pouvoir les remettre, car il s'agissait de ceux que le blond étrange avait dû se servir parce qu'on lui avait volé ses propres vêtements. Visiblement, il les avait retrouvé, et c'était pour le mieux. Cela m'avait permis de récupérer mon T-shirt préféré, celui avec un Dedenne trop trop mignon avec des grosses bajoues toute lisses et rondelettes, remplis par les morceaux de graines de tournesols qu'il dévore comme s'il voulait cacher rapidement quelques chose dans sa bouche, petit fourbe qu'il est. Du coup, j'étais toute souriante en sortant de la douche et, une fois habillé, partit en sautillant me promener dans l'académie pour voir ce qui allait se passer. Je fus tristement déçu de m'apercevoir que la monotonie de cette école n'avait pas changé malgré cette splendide journée. J'avais fini par me résigner à l'idée que je puisse fêter Thanksgiving encore une fois, et décida de me diriger lentement vers le dortoir de mon frère en espérant tomber sur quelque chose d'intéressant avant d'y parvenir. Il devait être onze heures à cet instant. Et alors que je me trouvais à mi-chemin de ma destination, mon Ipok se mit à vibrer intensément. L'attrapant, j'appris en deux secondes que l'ancien vice-directeur de l'académie était de passage aujourd'hui. Paraît que c'était un salaud, j'aimerais bien le rencontrer. Il était célèbre et reconnu dans son domaine de prédilection. Il était super intelligent pour moi, et cela me donnait vraiment envie de le voir au moins dans ma vie. Ni une, ni deux, je me mis en tête de le trouver. D'après les informations récoltés, il s'était rendu dans le bureau de la directrice pour discuter avec elle. J'y courus donc sans attendre, tout guillerette, et parvint devant l'entrée de ce fameux bureau, imitant une bonne vingtaine d'autres élèves plus rapide que moi. Ces connards vont dégager vite fait bien fait ! Je tentais de m'incruster dans le tas d'élèves, sans succès. Il paraît que les hommes doivent montrer un minimum de respect envers les femmes. En cet instant, tous s'en fichaient royalement. Ils m'avaient carrément jeté au sol sans pitié et sans retenir leur force, m'arrachant une légère douleur au fessier et plus tard une jolie marque rouge.

Manquant de pleurer, je me relevais et rebroussait chemin pour retourner vers ma direction première : le dortoir Noctali. J'eus à peine le temps d'apercevoir passer devant moi une ombre blanche qui se révélerait plus tard être un Togepi. Il semblait se diriger vers le même endroit que moi, alors je suivis comme je pus son chemin avant de ne pas me perdre, mais je fus de nouveau très vite obligé de m'y retrouver toute seule. Le temps que je parvienne à destination, les événements venaient de prendre une tournure dramatique. D'un seul coup, mon Ipok s'était affolé, m'indiquant que madame Pervenche était devenue folle, attaquant les élèves à coups de livres, ou encore que Ace S. Creed, le référent de mon frère, s'était mis à attaquer les élèves porteurs d'enveloppes … Mais quelles enveloppes ? Peut-être contiennent-elles des choses inavoués sur les deux professeurs cités ces fameuses enveloppes ! Il fallait que j'en sache plus, et que je trouve l'une de ces enveloppes … Ce qui ne tarda pas à se faire puisque l'une d'elle venait de passer par l'une des fenêtres du couloir où j'étais avant de tomber à deux pas de moi, solitaire. Sans hésitation, je l'attrapais furtivement et l'ouvrit. Il ne s'agissait malheureusement que d'une photo de ce Ace affichant son visage égocentrique comme s'il faisait la pub de son corps. Je soupire, triste de ne pas voir plus qu'une simple photo, et la remet dans son conteneur avant de reprendre mon chemin vers mon frère. Je ne fais pas quelques pas que soudainement, Ace S. Creed apparaît hors de son dortoir, prêt à sauter sur n'importe qui. Pris par surprise, je sursaute et fais tomber la Pokéball de Joke qui s'ouvre sous le choc. Le petit farceur s'aperçoit tout de suite de la situation et aperçoit mon enveloppe qu'il attrape furtivement avant de passer rapidement devant Ace avec l'enveloppe bien en vue … ce qui ne manque pas de le faire réagir. Alalala, toujours aussi salaud ... L'espèce de rouquin se met à lui courir après, toute fureur qu'il est, et je me mets à courir après eux pour calmer la situation.

Mais arrêtez-vous, s'il vous plaît ! bredouillai-je vainement, voulant éviter des problèmes.

Et la course-poursuite se poursuivit pendant un bon moment. Dix minutes je dirais. Finalement, Ace abandonna sa chasse et vint vers moi en me réprimandant pour ne pas savoir tenir mon compagnon et en précisant que ce « petit con » n'aura pas autant de chance la prochaine fois quand il sortira son Cizayox nommé Light pour lui courir après. Je gloussais avant de courir vers mon compagnon qui me rejoignit quelques instants plus tard pour me rendre l'enveloppe, comprenant que cela n'allait plus lui permettre de s'amuser avec le référent. Je le fis revenir dans sa Pokéball et abandonna finalement l'idée d'aller voir mon frère pour l'instant. En plus, c'était bientôt l'heure de manger, j'avais hâte de goûter au bons plats de Mama Odie ! J'en salivais d'avance ! Et sautillant de nouveau joyeusement, je me dirigeai tranquillement vers le réfectoire. Et si Thanksgiving ne semblait pas être aussi conviviale que chez ma famille adoptif, il n'en restait pas moins que l'heure de passer à table était le meilleur moment de la journée. « JOYEUX THANKSGIVING ! » criai-je joyeusement sur mon passage à l'intention des autres élèves. Je répandais ma joie dans toute l'école désormais ...

Résumé:
 

_________________
Haru Eina ≈ Celle que je suis n'est pas celle que je serai, mais ce que j'étais est en vérité ce que je suis. Alors, est-ce que ce que je serai sera celle que j'étais ou bien ou ce que je suis sans l'être le sera ?
Rodrigue Miles
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Lun 30 Nov - 19:26
C'était une journée comme une autre, mis à part qu'elle était banalisée. Rodrigue ne savait pas trop pourquoi, c'était a priori pour une fête : Thanksgiving. Il connaissait un peu, elle était un peu fêtée à Kalos mais pas vraiment de ce qu'il se souvenait à Sinnoh. La seule chose dont il se souvenait c'était que ses parents faisaient toujours des bénéfices vis à vis de la volaille à cette époque de l'année et qu'il y avait parfois des soldes sporadiques le vendredi... Autant dire qu'il ne savait rien du tout du pourquoi ils avaient eu un jour de repos. Ce qui appelait donc naturellement à une recherche en bonne et due forme...

Maintenant installé dans une des bibliothèques Phyllali , il passa une bonne partie de son temps à se renseigner sur les us et coutumes liés à cette fête. Alors à priori elle servait à exprimer ses remerciements à ses proches, d'où le nom... Donc il fallait montrer sa gratitude aux gens... Qu'est ce que Rodrigue allait bien pouvoir faire ? Déjà, il allait commencer par se déplacer à la cafèt' car il avait un petit creux... Une fois là-bas, après quelques minutes de réflexion, il décida de faire quelques dessins pour ses amis, c'était le plus évident pour lui en peu de temps. Commençant par Max, il eut le temps de faire un croquis élaboré de son Mateloutre et de son Solochi avant qu'elle ne débarque. Il échangea donc son œuvre avec une tablette de chocolat de première qualité.

C'était une sorte de Noël avant l'heure en fait ! Quelle bonne idée... Avec une attention redoublée, le blond se pencha sur ses dessins suivant. Caël recevrait une image de Lucki en pose dynamique (ce que le dessinateur avait du mal à faire, vu qu'il faisait surtout des croquis d'observation) ainsi qu'une tablette de chocolat tirée de la réserve personnelle de Rod' pour le Lucario en question. Aaron, quant à lui, aurait une charte de taille des trois Pokémon qu'il lui connaissait. Pour Alban, c'était une gravure d'un Goélise posé sur un arbre.

Alors qu'il terminait les plumes du petit oiseau, Rodrigue sentit qu'on tirait sur son pantalon. Gringolem (qui passait le plus clair de son temps libre à se promener librement dans l'école maintenant) lui tendit une enveloppe. Le blond la décacheta, regarda quelques secondes la photo à l'intérieur avec une moue d'incompréhension. De ce qu'il avait entendu des conversations éparses des élèves, il se passait des choses bizarres aujourd'hui... Un gars important semblait être là (il faudrait qu'il se renseigne sur le passé de l'académie un de ces quatre, il avait déjà entendu plein de bruits de couloir à propos d'une organisation criminelle)

La photo d'Ace dans la main, il soupira, la replaça dans l'enveloppe, la tendit à Gringolem et lui demanda d'aller la replacer où il l'avait trouvée. Maintenant que ses dessins étaient finis, il ne restait plus qu'à aller les distribuer. Son Thanksgiving serait alors fini et il pourrait passer le reste de la journée à se baffrer et à dormir. Enfin.

HRP :
 

_________________
Event #2 : Thanksgiving 2015 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Event #2 : Thanksgiving 2015 10099080670932_roooodyyyychouuuu
Calliope Pryde
Calliope Pryde
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2109
Points d'Expériences : 1579
Adulte Médecin Débutante
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Lun 30 Nov - 19:28


Thanksgiving

feat all

Pratiquement un mois c’était écoulé entre Halloween et la date du jour. Tout était passé relativement vite, ainsi que tous ces chamboulements sentimentaux… Avec ces hauts et ces bas, Calliope se croyait dans une montagne russe interminable. A présent dans la stabilité, la demoiselle  pouvait se pencher correctement sur les tâches quotidiennes, telles que la confection de ses plantes médicinales, la réalisation ses devoirs de préfète ou encore la prise en charge hebdomadaire de patient. Une vie forte occupée certes, mais tout cela dans la bonne humeur s’il-vous-plait ! Car oui, la rouquine se sentait bien et cela n’était pas arrivé depuis des mois. Elle retrouvait sa joie de vivre, sa bonne humeur et arrivait à les transmettre aux personnes autour d’elle. Callie était redevenue la personne qu’elle avait été, au plus grand plaisir des amis qui la connaissaient bien.

Qu’est-ce qui avait bien pu changer pour la voir si rayonnante ? C’était pourtant si simple et ça concernait encore et toujours le même être : Leo. Bien que leurs retrouvailles à Halloween aient été tendues, la demoiselle avait pu dialoguer tranquillement avec son ami sur les choses qui l’avaient dérangées et notamment cette phrase qui avait créé le trouble en elle car elle contenait beaucoup de sous-entendus. Et elle ne s’était pas trompée, le blond n’avait tout simplement pas réfléchi. Et cerise sur le gâteau, Leo n’avait osé regarder son interlocutrice, un air abattu sur son visage. Ah ! Que les garçons pouvaient eux aussi se montrer compliqués… Cependant, Calliope ne pouvait pas lui accorder totalement ses excuses, il devait bien comprendre que ses paroles avaient été blessantes. Finalement, cette conversation s’était terminée convenablement, permettant alors aux deux adolescents de repartir sur le bon pied. Ces évènements gênant, ils les gardaient en mémoire mais ils pouvaient faire place à la suite.

L’essentiel dans tout cela, c’était que le préfet des verts se sentait mieux. Et ça, la demoiselle l’avait bien remarquée alors qu’il l’avait lui-même confirmé, d’où la bonne humeur qui la submergeait. Aujourd’hui étant un jour spécial, Calliope avait bien l’attention de le marquer comme il se doit. Levée très tôt, elle s’était précipitée dans les cuisines des serres, bravant avec courage le froid de cet automne. C’était un endroit où auparavant, elle avait l’habitude d’aller. Y remettre les pieds la faisait sourire tandis qu’elle retirait sa grande écharpe camouflant cou et nez. L’avantage, c’est qu’il ne faisait pas froid car Mama Odie avait l’habitude de laisser le chauffage ouvert. La rouquine se mettait donc à l’aise, attachant subtilement ses cheveux en queue de cheval pour que ces derniers ne la dérangent pas.

En ce jeudi 26 novembre, les cours avaient été annulés pour la joie de tous les élèves. Une aubaine pour Callie qui s’était permis cet écart dans son sommeil pour se lever plus qu’aux aurores. Sauf que ce n’était pas Thanksgiving qui l’intéressait mais bel et bien l’anniversaire d’un grand ami. Et pour cette occasion, elle avait bien l’attention de se remettre aux fourneaux ! Grande pâtissière, la demoiselle prenait plaisir à cuisiner des desserts que certaines personnes privilèges avaient le loisir de déguster. Un moyen pour elle de partager sa passion et surtout de faire plaisir. Peu certaines des goûts de la personne visée –ce n’est pas non plus une stalkeuse- elle optait pour quelque chose de simple mais surtout de diversifié. A présent sûre de ses choix, elle pouvait mettre la main à la pâte, accompagnée par son fidèle Cadoizo qui ne pouvait rater cette occasion.


_ Happy. Les copeaux de chocolat ne sont pas là pour être mangés ! Il ne va plus en avoir…



Voilà que Calliope était déjà en train de réprimander son oiseau gourmand. En même temps, le chocolat avait vraiment l’air appétissant alors elle aussi se permettait ce petit écart. Les rôles inversés, les deux compères riaient de bon cœur. Enfin de compte, ils étaient tous les deux incorrigibles. Mais trêve de rigolade, il fallait se dépêcher. Mama Odie avait vraiment tous les ustensiles adéquats, notamment pour la cuisson de cette friandise. Noir, brun ou blanc, Callie avait bien l’attention de réaliser des chocolats de différentes saveurs. Et elle avait réalisé elle-même la petite boite qui allait les contenir. De forme carrée, deux couleurs dominaient. Le blanc pour la pureté et… le rouge, pour la passion. Basique ? Oui, mais symbolique.

Les minutes défilaient, puis les heures. En faisait-elle une tonne ? Non… C’était juste qu’elle désirait la perfection. Alors, dès qu’un détail ne lui convenait pas, elle plaçait la gourmandise de côté sur son plan de travail –que Happy s’empressait d’engloutir- et recommençait. Calliope était peut-être un peu trop dur envers elle-même mais ce n’était pas sa faute. Pour ce genre de cadeau, elle devait se montrer perfectionniste. Sueur dégoulinant sur son front, elle s’empressait de s’essuyer avec le revers de la main. Elle y était presque… Les chocolats en forme d’Arcanin prenaient place au fur et à mesure dans cette petite boite, les disposant à l’intérieur avec précaution. Voilà, il ne lui restait plus qu’à nouer ce ruban rouge après s’être lavée préalablement les mains. Parfait ! Elle y était arrivée ! Satisfaite, elle contemplait son chef d’œuvre, mains sur les hanches.

Il ne restait plus qu’à le livrer… Et ça, c’était une autre histoire. Une chose était sûre, il était hors de question de se pavaner dans cet état. Alors, devant la hotte brillante, là où elle pouvait voir à peu près son reflet, Calliope était en train d’arranger ses cheveux décoiffés. Malheureusement, elle avait omis ce petit détail sur sa joue droite, cette petite tâche de chocolat noir bien visible. Impossible de remonter dans son dortoir, elle devait partir directement vers celui des Phyllali. Cela lui ferait perdre beaucoup de temps et puis, elle se connaissait. Une fois dans sa chambre, elle se sentirait incapable d’y bouger, perdant ainsi tout le courage pour mener à bien sa quête du jour. Respirant un bon coup, elle se rhabillait et sortait des serres d’un pas décidé.

Dehors, Calliope ne sentait même pas le froid lui mordre la peau. Par contre, elle sentait bien ce papier se coller sur son visage, obstruant d’un coup sa vue. La demoiselle perdait alors l’équilibre et manquait même de faire tomber son précieux présent. Mais soyez surpris chers lecteurs car Callie avait réussi à se stabiliser ! Sa main libre tirait fermement la fameuse enveloppe qu’elle fourrait dans sa poche sans s’inquiéter de son contenu. Elle avait autre chose à penser et surtout à faire. Imperturbable, la rouquine reprenait sa route, la détermination se faisant alors lire dans son regard. Sauf que plus elle approchait, plus ses pas ralentissaient. Les maisonnettes se dressaient de part et d’autre, une à droite, puis à gauche. Laquelle était-ce, déjà ? Bon. Elle était perdue. Voici donc une pauvre Givrali plantée au beau milieu du dortoir des Phyllali. Heureusement, quelqu’un avait eu la bonté de lui indiquer le chemin. Elle qui voulait se faire discrète, c’était loupé. Croisons les doigts pour que cela ne fasse pas le tour de l’académie et surtout pour que ça n’atterrisse pas dans la gazette. Callie n’en avait pas besoin, encore moins Leo.

Sur le devant de la porte, Calliope ne bougeait plus. Elle était en train de réfléchir. Devait-elle toquer afin de donner son présent directement à Leo ? Ou devait-elle se contenter de le poser au sol et de fuir comme une idiote après avoir frappé ? Comment allait-il prendre cette initiative… ? C’était ça, aussi, la question la plus importante… Mordillant sa lèvre inférieur, la demoiselle faisait du sur place sans être capable de prendre une décision. Les secondes filaient… Tic, tac… La décision choisie, elle fermait les yeux, secouait doucement la tête et laissait échapper un petit bruitage mignon «nyuu ». S’abaissant, elle apposait délicatement sa boite au sol, la callant entre les pattes d’un ours en peluche. Ajustant correctement le tout, elle n’avait même pas pensé à laisser un mot pour informer que ce présent était d’elle. Prête à partir, elle se redressait d’un coup et se retrouvait alors nez à nez avec le concerné par ce petit projet. Lunette sur le nez, les cheveux en bataille et la carrure imposante, le beau Leo était juste devant elle. Immobile, le silence planait. Puis, le rouge montait progressivement jusqu’à ses joues tandis qu’elle retenait sa respiration pour ne pas sentir son odeur. Prise en flagrant délit ma belle ! Et là, tu ne peux pas fuir ni même nier quoi que ce soit. Le blond ne disait rien, un air interrogateur sur le visage. C’était à Callie de parler mais sa voix était éteinte. L’air manquait finalement et elle respirait d’un coup, ce qui pouvait surprendre son interlocuteur. Elle en profitait alors pour se baisser et pour attraper ses présents qu’elle fourrait dans les bras du blond.


_ Jo-joyeux anniversaire Leo ! murmurait-elle doucement.


Devait-il s’y attendre ? Sûrement… Elle ne savait pas et ne s’en préoccupait pas plus que cela. Calliope restait juste là, attendant une quelconque réaction de la part de Leo. Tête tournée légèrement sur le côté, elle n’osait même pas le regarder. De plus, elle jouait nerveusement avec ses doigts. Elle jouait typiquement le rôle de la jeune Callie toute timide.

fiche © Miss Yellow



_________________
Nolan Dèannag
Nolan Dèannag
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 36
Jetons : 1057
Points d'Expériences : 951
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Mar 1 Déc - 5:28
La fête des remerciements....Où l'on est censé faire preuve de gratitude envers ceux qui vous ont soutenus, famille, amis, ou simples connaissances. Étrange coutume, qui doit ravir les gens bien entourés. Dommage que ça ne soit pas ton cas, Nolan.
Remercier...mais remercier qui ? A part Alban, tu as encore peu de gens qui t'ont accueillis au sein de l'académie, et que tu pourrais considérer comme des amis proches. Il faut dire que tu ne t'es pas franchement efforcé d'inverser la tendance, mais les faits sont là. Au-dehors, les bruits de couloirs et de conversations vont bon train et viennent produire une dissonance que tu as bien du mal à ignorer : Que ce soit pour te concentrer sur ta partition ou sur tes devoirs, il y aura toujours un cri ou un éclat de rire pour venir te déranger.

*soupir*

Au moins, le mouvement général que tu viens de lancer dans la chambre semble contenter tes équipiers : Quasiment noyée dans son ennui, Libra ne perd pas une seconde pour bondir en avant et il en faut de peu pour qu'elle n'envoie brinquebaler la moitié des affaires d'Alban durant son bond. Milo semble un peu plus réservé, mais malgré ses courtes pattes, tu sais que le petit Insecte sera le premier à sortir en courant de la chambre, vu son ''amour'' des espaces fermés. Et puis il y a..

(Où on va, où on va ? Et puis, c'est quoi cette histoire où tout les gens se disent merci dehors, ça parle, ça parle, ils arrêtent jamais ?)

''...'' (Tu parles presque autant qu'eux, Mu, tu le sais ça ?)


La réaction outré de l'Abra à au moins le mérite de te faire sourire...Nolan te taquine, espèce de sale gosse, ne prends pas la mouche comme ça ! Le temps de rassembler tes papiers et de saisir ton étui pour le passer en bandoulière...Bon, pas besoin de plus, l'important c'est de trouver un vrai coin tranquille. Les gens veulent partager avec ceux qu'ils aiment aujourd'hui....À toi d'entrer dans la danse, à ta manière bien évidemment.
C'est donc accompagné d'une boule de poils galopantes et de deux type Psy aux envies de téléportations maladives que tu quittes le dortoir Voltali.
Pas la peine de chercher très loin, ni très longtemps, vu l'effervescence que tout le monde ressent en ce jour de fête, il n'y aura qu'un seul coin où tu pourras te caler sans risque d'être dérangé par une horde en manque de gratitude : Après tout, en plein Thanksgiving, qui viendrait se balader prés de la salle des professeurs ?

Calé, dos au mur (Grave erreur, Nolan....Grave erreur), tu n'as plus qu'à dégainer ton arme, à l'accorder et à laisser tes doigts glisser le long des lignes souples. Les premières vibrations sont toujours les plus courtes mais bientôt, le rythme s'en mêle et vient unir les notes que tu produit. Si ton trio psy semblait bien décidé à faire les quatre-cents coups aux abords du bâtiment, il suffit de quelques mesures pour que Libra et Milo viennent s'asseoir juste devant toi et que Mu se place à coté de son musicien de Dresseur, en lévitation.  Mais si la mélodie est tout d'abord assez rythmée, ton état mental finit toujours par reprendre le dessus...

Nolan's Thanksgiving Spirit

Pas seul...À voir, peut-on vraiment être seul lorsque l'on est Dresseur ? En attendant, voila qui t'a donné quelques idées : Le temps de sortir un calepin, et tu griffonnes quelques mesures supplémentaires sur le rythme qui occupe toutes tes pensées depuis plusieurs jours. Après un rythme spécial Pokémon Psy, tu vas bien finir par l'établir, ce thème dédié aux types Dragons !
♪ ♪ ♪

...Non, ça, ça ne fera surement pas parti de la mélodie. Même si la sonnerie de ton IPok est relativement symphonique, oila qu'elle brise le moment d'intense réflexion dans lequel tu t'étais plongé...Ne grince pas des dents comme ça , Nolan et regarde ce que tu as reçu comme message.

...Donc Ace est devenu dingue pour une histoire de...photos ? Des photos contenus dans des enveloppes fugitives, donc...Des enveloppes probablement semblables à celle que Libra exhibe fièrement. Le paquet empoisonné vient probablement de choir des cieux, mais sous tes yeux incrédules, la Tarsal semble fort satisfaite de sa découverte et entreprend déjà de déchirer le sommet de sa trouvaille.

*Cling*

Un crissement...tellement strident et agressif qu'il te vrilles les tympans. On dirait le son d'une paire d'ongles raclant un tableau noir. Et pas besoin de s'appeler Milo pour repérer les deux silhouettes vociférantes qui rasent littéralement le mur de la salle des professeurs en courant vers votre position. Si la plus jeune t'es inconnue, en revanche, il ne t'es pas difficile de reconnaitre la bibliothécaire de l'académie....si l'on omet les yeux rouges et avides qui scintillent derrière ses lunettes. Ce même regard étant fixé sur l'enveloppe détenue par Libra, pas très difficile de savoir après quoi ils en ont. Et comme il est impossible de faire lâcher la moindre trouvaille, à cette Tarsal, une seule solution : Le repli stratégique !

(Il a une grosse tête sur la photo, ce type, c'est qui ?)


''...'' (Euh, on en parlera plus tard. Courrez !)


En un éclair, te voila debout, la guitare en main, remontant le chemin vers le dortoir Voltali à grandes enjambées. Poussez-vous, musicien en péril ! (Ou alors, donnez vos enveloppes à ces deux cinglés, et faites diversion !)

HRP:
 
Cael Joy
Cael Joy
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 64
Jetons : 1091
Points d'Expériences : 2334
Todresseur Ranger
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Mar 1 Déc - 9:26
Alors, pas d'erreur, cette fois j'suis sûr d'avoir le compte : Donc, on a dit....deux plateaux au chocolat au lait complets pour Leo parce que c'est son anniversaire. La même dose version chocolat noir pour  Ginji et Rodrigue, y'a un standing des coPAINS à respecter quand même. Ceux qui sont fourrés à la confiture, c'est pour Eryn, je risque pas de me tromper après le mal que j,ai eu à les faire en forme de Shaymins. Ensuite...Aileen,Dalhia, Loan, Alex, Max, Stella, Callie, Aaron, Seth (oui même Seth, Phyl the power !)....Bon, j'ai du en oublier, mais c'est pas grave, j'ai une deuxième fournée sur le feu !
Une fournée de quoi ? C'te question de gâteaux, comment vous voulez fêter Thanksgiving et remercier tous vos amis sans leur offrir des gâteaux ? Ce serait stupide de faire autrement (Surtout si ça implique que chaque gâteau offert est égal à un gâteau reçu...Miam miam miam). Bon par contre, j'avoue que ça représente une sacré charge de travail, ça fait quoi...4h que je cuisine, sans m'arrêter ?

''Bon, tout le monde est prêt ? Chacun à son ordre de mission ?''

Dernière étape de l'opération ''Délicieux mercis et bon appétit'' (J'y suis pour rien, c'est Martel qui a inventé le nom, je vous jure !), prêt au lancement ! Les gâteaux réservés à chacun, accompagnés du petit mot de rigueur (Et on ne critique pas la tête de Lucario sur le message, c'est moi qui l'ai dessinée, elle est tréééés bien) ont tous rejoint les sac qui leurs sont assignés et ces derniers sont déjà placés entre les pattes de mes vaillants messagers : Martel pour le dortoir Givrali, Keru pour les Voltalis, Ven et Sol iront chez les Phyllalis, Lucki  et Mithos passeront chez les Pyrolis et Katara se fera un plaisir de faire un saut au dortoir Mentali. Tout est par-fait ! Et à tout ceux qui me diront que faire des muffins pour tout ses copains, ses copines (et ses coPAINS) et sa petite amie, ça fait gamin, je leur réponds tant pis, de toute façon, c'est pas pour vous.

''Ok, alors...c'est parti !''

Dans un brouhaha pour le moins assourdissant, voila que toute mon équipe franchit le seuil du réfectoire et se disperse tout aussi vite dans les différents recoins de l'académie. Eeeet, me voila seul. Complétement seul, à l'exception de...

''Tu sais, ça n'est pas plus mal, au moins on a un peu de calme comme ça''

Me parlant plus à moi-même qu'à l'Oeuf qui pointe le bout de sa coquille dans mon sac, je tire une chaise avant dem e laisser tomber dessus, les mains encore pleines de farine et de chocolat. Fiou, on dirait pas mais c'est crevant de cuisiner pur un régiment. Au-dehors, on dirait que tout le monde s'amuse bien, je devrais peut-être me joindre à la fête...Mais d'abord une petite pause.
La tête penchée, posée sur un coude, je me retrouve à faire osciller le sommet de l'Oeuf du bout des doigts, comme un Skitty avec une pelote de laine. La coquille est chaude au toucher et de légères pulsations viennent parcourir la surface solide à intervalles réguliers. Il y a un cœur qui bat là-dedans et qui bat fort. Les petits coups légers presque relaxants, couplé à la chaleur du réfectoire par rapport au froid piquant de l'extérieur, voila qui vous requinquerait un Parecool !

''...Aaaah, ça fait du bien. Bon, et bien on a plus qu'à rentrer tous les deux, tu ne penses pas ? Sauf si ça te dérange....Je prends ça pour un non.''

M'étirant tant bien que mal, je quitte presque à regrets ma posture à demi-allongé sur la table pour me relever. Un coup d’œil au plan de travail...Quel chantier, mais depuis ma dernière confrontation avec les Pokémons de Mama Odie, hors de question que je laisse les lieux dans cet état. À la tâche, Cael, ça ne devrait pas te prendre bien longt...Hm ?

''Qui est-ce qui a laissé trainer ça ?''

Le ''ça'' en question s'avère être une enveloppe à moitié couverte de chocolat. Un élève l,a probablement laissé trainer dans le réfectoire avant que j'arrive, y'avais pas mal d'animation ce matin avec le retour de Rivardi. En plus, elle est encore fermée, voyons voir...

''...............''

C'est fou, j'aurais pas cru que Ace soit capable de sourire. Ni que les gens soient assez fans de lui pour se laisser avoir par ce genre de trucs. Enfin, â fera toujours un cadeau à envoyer à Solen. Même si Ace est un abruti, doublé d'une teigne, ça reste un champion de niveau international, ça devrait faire plaisir au frangin.
Bon allez direction, le...!

''REVENEZ-ICI, JE SUIS PROFESSEUR, BANDE DE SALES MERDEUX, C'EST UN ORDRE !''

Ce timbre de voix si délicat...Impossible de se tromper. Le champion de niveau international, mesdames et messieurs ! Et visiblement, il est ''un peu'' énervé. Pas besoin d'être un génie pour comprendre que ça a un rapport avec ce que je tiens en main, je me disais bien que ce n'est pas le genre d'Ace de laisser trainer ce genre de trucs à portée de ses élèves. Les vociférations du référent Noctali s'accompagnent même d,une aura menaçante qui ferait même peur à un Darkrai : un bref coup d’œil par la fenêtre suffit à me confirmer la présence de Light au cotés de son maitre, l'air toujours aussi fermé.
Tant pis pour le retour au dortoir Phyllali, il va falloir attendre que l'orage passe. S'il me voit avec une de ses photos, je vais y passer et encore plus vu que je n'ai plus aucun Pokémon sur moi.Un regard à l'Oeuf sur la table...

''Prisonnier du réfectoire, il y a une certaine ironie quand on y pense, tu ne penses pas ?''

*Crac*


Effectivement, *crac* tu as bien...Euh, pardoooooon ? Il a fait *crac/, j'ai bien  entendu un *crac*, j'ai pas rêvé ?!
Abandonnant purement et simplement la surveillance d'Ace et de son broyeur métallique, me voila rendu juste en face de l'Oeuf tacheté de brun, les mains tellement serrées sur le rebord de la table que je vais probablement finir par en arracher un morceau.
Pourtant, si les craquement s'intensifient, pas la moindre fissure en vue, l'Oeuf se contente de crisser et de remuer de plus en plus violemment.
Et ce qui devait arriver, arriva:  s'extrayant tant bien que mal de sa prison tachetée, une petite boule de fourrure marrons aux grands yeux s'ébroue de plus en plus. Mais lorsque ses pupilles se posent sur moi, l'Evoli nouveau-né s'immobilise complétement. Pas un geste, ne pas bouger, il a l'air complétement perdu.

''.....''

''.....''

''.....''

'''.....Euh...Coucou, toi ?''


*Bum*


Ok, le premier contact n'aura pas été des plus concluants : Surpris par le ton de ma voix, le petit Pokémon vient tout bonnement de bondir en arrière...oubliant qu'il se trouve sur une table. Un petit cri retentit lorsque le type Normal surpris retombe un peu brutalement sur ces pattes au bas de son perchoir, tandis que je contourne l'obstacle pour m'assurer qu'il ne s'est pas fait mal. Et apparemment, plus de peur que de bobo : le voila qui penche la tête pour me détailler de haut en bas, avant de faire un pas hésitant en avant....et de se ramasser, les quatre pattes écartés. Nouvelle tentative de l'Evoli mais malheureusement pour lui, rester debout n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser

''Attends...Voila, comme ça, ne bouge pas trop, tu vas voir c'est pas si terrible.''

Doucement, je l'aide à se redresser avant de le maintenir debout, tandis qu'il assure son équilibre sur le sol carrelé du réfectoire. Pourtant, en lui caressant l'échine pour le rassurer, mes yeux s'arrêtent sur un détail insolite : La fourrure brune de son dos est marquée de la nuque jusqu'à la pointe de la queue d'une bande de poils beaucoup plus clairs. C'est même super voyant, on pourrait penser qu'il a été rasé sur une ligne parfaite et que lorsque ses poils ont repoussés, leur couleur avait changé.
Avisant ma main resté libre, l'Évoli semble soudainement très intéressé par cette dernière..ou plutôt par le chocolat qui la recouvre. Après l'avoir rapidement reniflé sa nouvelle proie, une petite langue rose jaillit pour tester ce truc qui sent rudement bon. L'expérience semble lui plaire, puisqu'il entreprend immédiatement d'en faire un nettoyage en règle !

''Eeeeeeeh !''

J'ai à peine le temps de dire ''Chocolat'' que ma main se retrouve lavée de toute trace chocolatée...et complétement baveuse accessoirement. Se léchant les babines, le gourmand laisse ensuite échapper un long bâillement et se roule en boule.
Délicatement, je me penche vers la boule de poils avant de la prendre dans mes bras. Le reste de l'équipe va faire une drôle de tête en rentrant au dortoir. Surtout Martel et Mithos, les deux plus jeunes du groupe quand ils vont rencontrer...Au fait comment je vais bien pouvoir t'appeler, toi ?

HRP:
 

_________________
Event #2 : Thanksgiving 2015 1529618029-cael
Event #2 : Thanksgiving 2015 Nrlv1q6

"You don't need a reason to help people...right ?''
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Mar 1 Déc - 19:19


Thanksgiving
 



10h27 au réveil. Les rayons du soleils pénètrent dans la chambre, réveillant Andy en douceur. Aujourd'hui c'est Thanksgiving. La fête en soit, Andréa s'en fiche pas mal. Dans sa famille d'accueil cette journée n'a jamais été célébré, ils n'y ont jamais accordé une quelconque importance. Mais après 3 mois passé à la PC cette journée prend enfin un réel intérêt: oui, aujourd’hui c'est quartiers libres. Pas de réveil qui sonne à 5h30 pour un entrainement intensif avec le préfet.
Non ce matin allait être consacré à faire la larve, tel un Chenipan au soleil, Andréa se prélasse dans ses draps chauds, et rien ne saura venir perturber sa grasse matinée...

- Kaiiiiiiii

Et un Pistolet A Ô en pleine face, un. Le réveil n'est jamais un bon moment pour le jeune garçon, mais un réveil brutal est clairement la pire chose qui soit. Il se redressa subitement pour s’assoir en tailleur, face à son Pokemon visiblement pas peu fier de sa bêtise.

- J'aurais dû te faire dormir dans ta pokeball, j'en étais sur.

Le petit caïman éclata de rire à s'en rouler par terre devant le regard blasé de son maitre. Il y a 3 mois Andréa aurait beaucoup moins bien réagi à cette farce, mais il a fini par s'habituer au caractère de son Pokemon.

Le jour de son entrée à PC, Andy dû se rendre dans les sous-terrains comme le veut la tradition afin de rencontrer Le Collectionneur. Cet homme étrange est celui qui attribue leur premier Pokemon aux nouveaux élèves. Grâce à une succession de question il évalue quel Pokemon est le mieux adapté à chaque élève.
Son entrevue avec Andy avait quelque peu déstabilisé le jeune homme. Il avait tout d'abord du répondre à des questions simples et plutôt logiques; "d’où venez-vous?", "que voulez-vous faire plus tard?", "comment définiriez-vous votre personnalité?". "Quel est votre type de Pokemon préféré?", cette question avait donné du fil à retordre à l'élève. En effet il n'a jamais eu de type préféré, après tout chaque type possède des faiblesses et des forces. En revanche il affectionne particulièrement les doubles types qu'il trouve très intéressant d'un point de vue stratégique.
Puis vinrent des questions beaucoup plus loufoques. "Quelle est la différence entre une jupe et un Chaglam?", "aimez-vous le pâté?"... Suite à cet interrogatoire il remit à Andréa une Pokeball, le laissant repartir les mains pleines mais la tête complétement embrouillée par cette rencontre sans queue ni tête.
La surprise fut grande lorsqu'une fois arrivé dans sa chambre il libéra le Pokemon que contenait sa Pokeball. Il découvrit un Kaiminus très agité, qui courrait dans tous les sens, observant chaque recoins de la pièce, curieux de tout, une véritable pile électrique.
Le jeune homme s'attendait à recevoir un Pokemon qui lui ressemblait mais Le Collectionneur avait choisi de lui confier un Pokemon dont le tempérament va à l'opposé du sien.

Aujourd'hui Andréa a appris à s'adapter à son Kaiminus, à vrai dire son caractère hyper-actif à fini par l'amuser énormément.

Maintenant qu'il est réveillé, Andy décide de prendre une douche rapide durant laquelle Kaiminus prend comme à son habitude un grand plaisir à jouer avec l'eau, il enfile rapidement un sweat bleu marine ainsi qu'un jean et sort se promener. En descendant les escaliers il consulte rapidement les réseaux sociaux sur son iPok et tous ne parle que d'une seule et même chose, l'ancien vice-président de l'établissement est de retour aujourd'hui. Andréa en a brièvement entendu parler, un homme talentueux mais peu apprécié.
En sortant du bâtiment des Noctali Andy et Kaiminus se retrouvent sous une pluie d'enveloppes. Un Togepi situé sur le toit du dortoir s'amuse à les semer à son grès.
Le jeune homme en attrape une et l'ouvre, découvrant une photo dédicacée d'Ace S. Creed, le professeur référent des Noctali. Kaiminus s'empare de la photo pour y jeter un oeil, puis explose de rire comme il sait si bien le faire, faisant sourire son maitre.

- Puisqu'elle te plait tu peux la garder, c'est cadeau!

Le jeune dresseur et son Pokemon, photo douteuse en main, continuèrent alors leur balade.


made by lizzou
Stella Douglas
Stella Douglas
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1580
Points d'Expériences : 1135
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Mar 1 Déc - 22:09
Un jour dédié au remerciement est une idée intéressante en soi, encore faut-il savoir par ou commencer. La famille, les amis, les pokemons ? Je leur envoie un message ? Je leur fais un cadeau ? Bon pour la famille, le cadeau sera difficile donc se sera juste le message. Pour les amis... Bon la liste est plutôt courte, mais il y a quand même un peu de monde. Ça aurait été une journée dédiée aux excuses par contre, il m'aurait fallu une semaine hahaha, haha ; ha... 'fin c'est surtout Sam, mais depuis la PC j'ai bien compris que j'étais quand même un peu responsable de mes pokemons. Juste un peu... Sam est assez grand pour savoir ce qu'il fait et il n'est pas si idiot même s'il vit un peu dans son monde. Au moins je n'ai pas le temps de m'ennuyer, il est une aussi grande source de problème que tout mes frères réunis après tout. D'ailleurs en parlant du singe je me demande bien ou il est passé, il n'est pas dans la chambre. Personne ne hurle dans le dortoir pour le moment, c'est qu'il n'a encore rien fait. S'il est sorti du dortoir, je souhaite juste bonne chance au reste de la PC. Hm ? Ah il y a du vacarme, il n'est peut être pas si loin que ça. Mieux vaut aller voir au cas où...

Je laisse mon équipe dans la chambre et sort pour voir ce qui se passe. Bonne nouvelle pour une fois la comotion ne vient pas de mon singe, mais d'un groupe de fille qui rigole juste très fort dans le hall. La raison ? Apparemment le professeur Creed est en train de courir dans tout les sens pour essayer de récupérer des enveloppes avec sa photo dédicacée. Sérieusement ? Il se met dans de tels états pour ça ? Le professeur Creed s'aime vraiment un peu trop... Certaines pyrolis arborent alors un sourire malicieux suite à une idée lancée en l'air. Récupérer un maximum de photo pour ensuite les utiliser afin de tormenter le célèbre dresseur avec plus tard et probablement les noctalis qu'il enverra accomplir la besogne. Hm est ce vraiment une bonne idée ça ? Le professeur Creed est quand même connu pour être très fort. Certes on a Jackie, mais je doute qu'elle nous aiderait. Enfin, je n'ai pas l'intention de participer à cette farce hein, mais j'en connais un qui... Ah ! Bah voilà ça a pas raté, un singe qui court hors du dortoir en trombe, un. Sam tu ne t'es jamais intéressé à Creed jusque là ! Ne te lance pas dans cette idée tordue juste parce que ça a l'air drôle. *sigh* J'ai plus qu'à y aller pour espérer limiter les dégâts...

Nous fonçons donc vers le dortoir Noctali mais nous n'aurons même pas à aller jusque là car le raffut indique que le référent Noctalien est dans la partie centrale de l'école. Sam bien entendu l'apprend aussi et accélère, une enveloppe dans les mains ramassé précédemment. Il va vraiment le faire j'y crois pas... Il repère le professeur Creed et aussitôt vient le narguer, la réaction de ce dernier ne manquant pas de le décevoir. Non mais c'est pas vrai j'y crois pas ! Je me demande bien qui est le plus gamin des deux. Intervenir ? Hors de question, j'ai encore un peu de bon sens. De toute façon ça ne durera pas longtemps, Sam s'ennui c'est tout. Je doute que le professeur l'amuse longtemps... Mon starter joue donc, agitant l'enveloppe pour faire courir l'homme derrière lui et ... Aouch ! L'homme vient de se prendre le mur en fonçant ! Comment un homme de son niveau et sa réputation a pu se laisser avoir par ça ! C'est un imposteur ou quoi... Ça ou il est vraiment énervé ou bien complètement épuisé à force de courir partout. Ça peut même être les trois qui sait. En tout cas Sam se marre et le professeur fulmine pour finalement mettre la main sur une pokeball. *Gloups*

- Sam ! Arrête de faire l'andouille ! Light va venir !

Une bonne leçon ferait sûrement du bien au singe, mais je ne peux pas m'y résoudre au final. Sam comprend rapidement la situation aussi et fini par lâcher l'enveloppe pour s'enfuir dans la direction opposée à toute vitesse. Bon bah au moins il n'a pas encore perdu complètement la raison... Euh ? Hey pas la peine de me regarder comme ça ! J'y suis pour rien si Sam a fait ça ! Ok moi aussi je vais courir je crois. Je n'ai vraiment pas envie d'avoir affaire au Cisayox non plus. Au final l'homme furieux se contente d'agripper l'enveloppe volante pour nous regarder partir l'air hautain. On dirait qu'il ne veut pas perdre d'avantage de son précieux temps avec des gamins. Pour ma part je soupir soulagé de voir que cette histoire en reste là tandis que Sam me rejoins l'air satisfait. Pff tu voulais juste faire une bêtise hein. Tu n'as pas pu t'empêchais de participer au chaos général. ... Je me demande bien quand même comment toutes ces enveloppes se sont retrouvées à voler dans l'académie.

Spoiler:
 
O'Ech Niki
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Mar 1 Déc - 22:53

Thanksgiving

O’ech Niki & all

L ’automne tombe sur l’île de Lansat. Les feuilles prisonnière de leurs hôtes, s’échappe de leur oppresseur, goute à la liberté dans leur dernier instant de vie. Se laisse bercer par le vent qui leur murmure des mots doux dans les oreilles craquelées alors qu’elles sont parties s’endormir pour l’éternité. Elles touchent maintenant le gazon, le recouvrant d’un duvet orangé. Donnant, dans un dernier sursaut d’honneur, leur faible force pour protéger leur cousin terrestre du givre matinal.

C’est déjà dimanche.

Niki échange son bleu de travail habituel pour des habits un peu plus décontracté. Pour une fois elle s’est faite coquette et c’est permis un peu de maquillage. Sans raison particulière mise a pars fêter dignement la fin de l’automne. Son écharpe est remontée sur son visage, mais ce qui ne l’empêche pas d’avoir le bout du nez et les pommettes rougir, à cause du froid. Ses pokémons ont aussi enfilé une doudoune chacun. Grande sœur opte pour une veste avec des poils, alors que Mr. Biscuit à la capuche remonté pour se donner un air de «badboy». Les pulls sont évidemment trop larges et trop longs et ils manquent de trébucher tous les deux mètres, mais ce n’est pas grave, ils sont contents.

Ou est-ce que la bande de joyeux lurons se dirige? C’est une très bonne question. Même eux ne le savent pas vraiment. Ils se promènent c’est tout. Profite des douces températures pour pouvoir se promener une dernière fois avant de s’enfermer pour tout l’hiver. Que ce soit à la maison, car il fait trop froid, ou dans l’atelier, car c’est durant cette période que toutes les machines tombent en panne. Être dehors en même temps que le soleil va bientôt être impossible. Niki respire un grand coup, fait passer l’air frais dans les poumons avant de le ressortir dans un léger soupir soulager. Cela fait du bien.

Il est bientôt l’heure de rentrer et pour une fois il ne sait rien passer de catastrophique pour la jeune fille. Pas d’embrouille, pas de Pokémons qui s’enfuient, pas de zombies, pas de vitre cassée et surtout personne à qui parler. Niki n’avait rien dit de la journée et c’était un grand soulagement. Elle a soigneusement évité tous les regards de tous les passants. Elle tenait par la main M. Biscuit alors que grande sœur marchait un peu devant. Ils étaient plus qu’à deux rues de la maison quand la jeune femme remarqua une étrange lettre au sol. Elle se pencha et la ramassa.

*Comment est-elle arrivée ici? *


*********

L’enveloppe en question a subi une aventure plutôt bizarre comparée aux autres. En effet au moment où le Togepi lâcha les lettres, le pokémon en envoya une plus haute que les autres, c’était celle de Niki. Heureusement cette lettre suivait un courant ascendant et, au lieu de tomber comme une feuille d’automne, commença ça folle course hors de l’enceinte de l’école, pas très loin, mais assez haute pour attirer l’œil d’un jeune roucoule. Il le prit en chasse et grâce à une vive attaque pu l’intercepter avec son bec. Il vola en direction de la ville, non pas conviction personnelle, mais parce que son nid se trouvait dans un arbre non loin des habitations.
Tout se passait tranquillement sur le trajet du retour, quand soudain un ombre lui passait dessus. Le pokémon sauvage n’eut pas le temps de réagir qu’un Rapasdepic l’avait pris en chasse. Le prédateur lui flanqua plusieurs charges avant que celui-ci ne trouve un moyen de s’échapper. Malheuresment, il avait lâché la lettre qui se dirigea vers le sol et atterrit doucement.
Le combat faisait rage dans le ciel et c’est à ce moment qu’une famille de Rattata en profitait pour traverser le champ. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Un des membres de la famille, le plus jeune, mais aussi peut-être le plus malin, remarqua l’étrange bout de papier. Le pris entre ces gros et essaya de rattraper le groupe. Trop tard, ils avaient déjà trop pris d’avance. Il savait que c’était en ville qu’ils devaient se rendre. Et c’est d’entre les rues que le petit pokémon courut dans tous les sens. Il arrivait à les flairer, facile ils puaient. Néanmoins un moment il du poser la lettre pour mieux pouvoir les traquer. Il hésitait entre deux chemins. Profitant de cet instant le vent souffla de nouveau et l’enveloppe décolla pour arriver sous le pied de Niki.


Tout se passait tranquillement sur le trajet du retour, quand soudain un ombre lui passait dessus. LE pokémon sauvage n’eut pas le temps de réagir qu’un Rapasdepic l’avait pris en chasse. Le prédateur lui flanqua plusieurs charges avant que celui-ci ne trouve un moyen de s’échapper. Malheureusement, il avait lâché la lettre qui se dirigea vers le sol et atterrit doucement.
Le combat faisait rage dans le ciel et c’est à ce moment qu’une famille de Rattata en profitait pour traverser le champ. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Un des membres de la famille, le plus jeune, mais aussi peut-être le plus malin, remarqua l’étrange bout de papier. Le pris entre ces gros et essaya de rattraper le groupe. Trop tard, ils avaient déjà trop pris d’avance. Il savait que c’était en ville qu’ils devaient se rendre. Et c’est d’entre les rues que le petit pokémon courut dans tous les sens. Il arrivait à les flairer, facile ils puaient. Néanmoins un moment il du poser la lettre pour mieux pouvoir les traquer. Il hésitait entre deux chemins. Profitant de cet instant le vent souffla de nouveau et l’enveloppe décolla pour arriver sous le pied de Niki.

HRP:
 


DEV NERD GIRL


_________________
Event #2 : Thanksgiving 2015 Niki210
Alban Abernaty
Alban Abernaty
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Mar 1 Déc - 23:21
Thanksgiving, la fête des remerciements… Ce n’était pas quelque chose qu’Alban fêtait vraiment avec sa famille, à Cimetronelle, mais il en avait déjà entendu parler. Un genre de Noël avant l’heure, en quelques sortes. Il soupira. Il avait déjà du mal à trouver des idées de cadeau de Noël, s’il devait en plus se creuser la cervelle un mois à l’avance… Peu démoralisé cependant, le châtain s’était rapidement mis en tête de trouver quelque chose de sympathique à offrir à ses meilleurs amis. Pour Maxine, il n’avait pas eu de soucis particuliers ; il connaissait plutôt bien ses goûts, et dès qu’il passait devant un objet mignon ou un bijou sympathique, il pensait automatiquement à elle. Ce qui était étrange évidemment, même s’il ne s’en rendait pas forcément compte. Ce fut cependant plus difficile pour les autres. Même s’il avait trouvé le cadeau d’Aaron facilement - et encore, il le trouvait pratique mais pas forcément très original -, il avait eu plus de mal pour Nolan, Marie et Calliope. Il souhaitait d’ailleurs également remercier Ambre, qui l’avait accepté en Mission, et s’excuser auprès de Rodrigue pour son mauvais comportement lors de la soirée d’Halloween. Enfin… Mauvais comportement était tout à fait relatif, quand on savait ce que le Phyllali lui avait fait. Brrr… Il en tremblait encore. Malgré tout, Rodrigue était un ami à Max et il se sentait un peu coupable des mauvais traitements qu’il lui avait infligés. Attaques dans la tronche, jet de chocolat au sable, test sur un antidote foireux… hm bref, Alban préférait tirer un trait sur cette soirée, et Thanskgiving était l’occasion rêvée de se faire pardonner dans pour autant que ça ne fasse trop.

Le jour J, Alban avait donc les bras chargés de cadeaux. Il comptait en envoyer la plupart via Zéphyr et Mistral, tandis que les autres seraient donnés en main propre. Nolan, qui était par exemple dans le même dortoir que lui, n’eut pas à souffrir de la livraison un peu approximative de Zéphyr. Avec un sourire, Alban posa deux petits paquets sur le lit de son colocataire, sorti du dortoir à cette heure-là. Le premier contenait une petite guitare électrique de décoration, faite de rouages et d’autres minuscules composants métalliques. Il avait pensé à son sosie en voyant cet objet dans une boutique de déco, car ce dernier était passionné de musique et comptait peut-être s’orienter vers le Parcours Mécanicien. Pas le cadeau le plus sympathique de l’année, mais Alban trouvait ça mignon malgré tout. Le second paquet contenait quant à lui une cravate qui lui avait appartenue, et était destiné à Libra. La Tarsal de Nolan était en effet fan de cette cravate et ne cessait de la lui piquer sous le regard mi exaspéré mi fâché de son dresseur. Alban ne s’en servait plus et elle n’avait pas de valeur sentimentale particulière pour lui, alors autant la donner officiellement à Libra, comme ça elle arrêterait de se faire houspiller par Nolan - et arrêterait peut-être aussi de fourrer son nez dans son armoire -. Satisfait, il sortit ensuite dans la salle commune des Voltali. Animée comme toujours même en matinée, Alban salua deux trois élèves puis remplis la bonbonne presque vide de nombreux bonbons aux emballages colorés. Ce n’était pas grand-chose mais d’une certaine façon, il voulait remercier ainsi le dortoir qui l’avait si bien accueilli. Un sourire aux lèvres, il passa déposer un paquet entier devant la chambre de Ginji et Loan. Après tout, le goinfre de service des Voltali n’allait pas se contenter uniquement d’une bonbonne commune, n’est-ce pas ?

Sortant alors dans le Parc, Alban se mis à réfléchir. Qui d’autre devait-il voir ? Depuis les évènements d’Halloween, il n’avait pas pris le temps de discuter avec Calliope en dehors du cadre de sa rééducation. Devait-il aller la voir ? Bah… Il ne se sentait pas particulièrement motivé par cela, et craignait un peu la rencontre. Décidant donc plutôt d’aller chercher Aaron du côté des Phyllali, il partit du côté des nombreux chalets du dortoir des Verts. Sur le chemin, à l'ombre des arbres du parc, il en profita pour faire tomber quelques baies grâce à la faculté Coupe d'Auster pour remercier ses Pokémon de leur compagnie. Un sourire aux lèvres, il distribua les baies malgré les réticences de certains - a.k.a Hélios, encore et toujours -, puis repris son chemin. Après quelques minutes de marche, il parvint devant le chalet de son meilleur ami, mais ce dernier n’était visiblement pas là. Tant pis… Il déposa le paquet avec une cravate flambant neuve devant sa porte. Il n’y avait pas de voleurs à l’académie, après tout… Avec un sourire, il imagina déjà le rouquin arborer fièrement sa jolie cravate. Décidément, le Phyllali était vraiment à la pointe de la mode, et ce cadeau lui ferait sûrement plaisir. Il espérait. Se retournant alors, il essaya de demander à un élève qui passait par là où se trouvait le chalet de Rodrigue. L’autre fut cependant incapable de lui répondre, et Alban confia donc le paquet du blond à Mistral. Il en profita pour lui donner également celui d'Ambre.

- Tiens, apporte ça à Rodrigue si tu le trouves, puis celui-ci à Ambre, lui dit-il avec un sourire. Fais-y attention cependant, ça risque de fondre.

Il donna une impulsion avec son poignet et Mistral s’envola dans un bruissement d’ailes feutré, une énorme tablette de chocolat attachée à la patte pour Rodrigue, une boîte de chocolats d'Azuria pour l'Archéologue. Il espérait que le premier serait heureux de croquer enfin dans du chocolat sans sable, tandis que la seconde apprécierait ce clin d’œil à leur expédition de début d'année. Il regarda alors le reste de son équipe. Zéphyr était toujours sur son épaule, évidemment, et Auster trottinait noblement derrière lui. Les nouveaux étaient cependant un peu plus réticents à aller distribuer des cadeaux. Zénith, le Reptincel que Calliope lui avait confié, enchaînait les poses impressionnantes pour faire son malin devant les autres, tandis que Hélios, son Larveyette donné par Issun, était purement et simplement en train de bouder. Aha… Encore une tâche indigne de sa majesté, n’est-ce pas ? Avec un rire, Alban caressa la tête du Larveyette et évita une morsure. Il s'apprêta alors à prendre le chemin vers le dortoir des Givrali dans le but de voir Maxine, mais se figea lorsqu’il vit Calliope devant un chalet des Phyllali, une boîte rouge et blanche dans les bras.

Son sang ne fit qu’un tour. Que faisait-elle là ? Se pouvait-il qu’elle soit venue apporter des chocolats à… Bingo. Dès qu’il vit un blond ouvrir la porte, il comprit de quoi il en retournait. Brusquement de mauvaise humeur, il s’échappa avant qu’on ne le remarque, tirant par le poignet Zénith qui essayait d’aller dans la direction inverse pour saluer son ancienne dresseuse. Pfff. Mais pourquoi était-il venu jusqu’ici, au juste ? Il sentit son cœur se serrer. C’était stupide. Il n’avait pas ce genre de sentiments pour Calliope, n’est-ce pas ? Certes, il l’avait cru au départ, mais à présent… C’était stupide. Il sentit son humeur se dégrader progressivement, mais une chute d’enveloppes le tira de ses mauvaises pensées. Qu’est-ce que c’était, tout ça ? Il n’y fit pas attention. Encore un truc qui avait dû mal tourner, autant ne pas s’en préoccuper.

Il sursauta néanmoins brusquement lorsque Maxine se matérialisa d’un seul coup devant lui. Occupé qu’il était à broyer du noir, il n’avait même pas remarqué la Givrali qui était à présent à quelques centimètres de lui, un sourire aux lèvres. Avec chaleur, elle le salua et le remercia pour… eh bien, un peu tout en fait. Il eut un sourire malgré lui. Il n’était pas du tout de bonne humeur, mais Max était parvenu en quelques paroles à lui faire subir le célèbre ascenseur émotionnel. Il fixa ses yeux dorés avec insistance, et attrapa la pochette qu’elle lui tendait. Un cadeau ? Vraiment ? Il se sentit incroyablement heureux à cet instant, même si une petite pointe de tristesse subsistait.

- Merci Max, c’est… commença-t-il en tendant à son tour son cadeau vers elle, avant que la jeune fille ne s’excuse et prenne la poudre d’escampette.

Bah alors ? Sans rien comprendre, Alban suivit des yeux Maxine partir en courant, à la poursuite de quelque chose qu’il ne voyait pas. Ah, heu… Déboussolé, il se gratta maladroitement la tête, et regarda le cadeau qu’il avait dans les mains et qui était dédié à la jeune fille… avant de s’apercevoir que l’enveloppe n’avait pas la même couleur.

- Bah, qu’est-ce que c’est, ça ? se questionna-t-il à voix haute en déchirant l’enveloppe et… en tombant sur le faciès imbécile d’Ace Stupide Creed. Ooooook, poubelle, marmonna-t-il en jetant la photo dans le première corbeille qu’il trouva.

Il sortit ensuite le véritable cadeau de Max, et l’attacha à la patte de Zéphyr. Comme lorsqu’il l’avait invitée à venir fouiller les Ruines avec lui, il lui livrerait le message via son tout premier Pokémon. Cette fois-ci, c’était néanmoins une lettre de remerciement qu’il avait écrite, accompagnée d’une petite barrette discrète, décorée d’une fleur de Gracidée en roche volcanique. Max appréciant les fouilles, il avait trouvé l’idée sympathique, d’autant plus que cette roche volcanique faisait grandement penser à la statue de Sulfura qu’ils avaient vue ensemble lors de leur première rencontre. Quant à la fleur de Gracidée ? Apparemment c’était une fleur de remerciement. Qui irait forcément bien dans la chevelure rosée de la Givrali, d’ailleurs. Donnant une impulsion du poignet, il regarda donc Zéphyr s’envoler. A présent, il ne lui restait plus que le cadeau de… Marie. A dire vrai, il ne se sentait plus vraiment d’humeur à offrir celui qu’il avait prévu pour Calliope. Pas aujourd’hui, en tout cas…

Se penchant donc vers Auster, il posa son sac à même le sol et fouilla à l’intérieur. Ses doigts buttèrent contre l’œuf remis par Clyde, et il caressa un instant sa coquille aux motifs étranges. Puis, sortant enfin le dernier paquet, il l’attacha autour du cou de son Noctali.

- C’est pour Marie. J’espère que ça lui plaira, dit-il à son Pokémon avec un sourire.

Il n’avait pas été particulièrement inspiré pour sa jeune coéquipière d’un jour. Aussi avait-il opté pour un petit bracelet en mailles d’argent, assez discret mais délicatement ouvragé, surmonté d’un petit pendentif en forme de cristal. Elle lui avait fait part de son désir de mener sa première excursion à la Caverne Gelée, donc il avait naturellement pensé à elle en voyant ce bijou. Peu sûr de son choix néanmoins, il se releva et regarda Auster partir avec une pointe d’hésitation. Se tournant alors vers Zénith et Hélios, il esquissa un sourire légèrement crispé. Ces deux-là étaient bien comiques. Tandis que le Reptincel marchait avec prestance, le Larveyette ne cessait de se traîner par terre comme s’il imitait un quelconque personnage assassiné de pièces de théâtre. Étouffant un petit rire, Alban décida de retourner dans son dortoir. Il en avait assez fait pour aujourd’hui.

Trainait donc les pattes jusqu’au bâtiment des Voltali, il fourra les mains dans ses poches. Au fond de l’une de celle-ci, le paquet de Calliope tapait contre ses doigts. Un collier en bronze avec un pendentif de Grodrive, symbole de leur virée dans le ciel lors de cette journée au Parc d’Attraction. Le pendentif était plutôt joli, tout en verre soufflé, comme une petite ampoule. Déballant la boîte pour regarder son contenu, Alban serra le bijou entre ses doigts. Pourquoi se sentait-il si jaloux ? Soudainement vidé de toute force, il s’arrêta devant une des nombreuses mares du Campus. Puis, après avoir réfléchi longuement, il attrapa le collier et le lança dans l’eau. Avec un bruit d’éclaboussure, le bijou disparu dans les profondeurs. Alban resta planté devant la mare jusqu’à ce que la surface de l’eau soit redevenue lisse. Puis, sans un regard en arrière, il retourna dans sa chambre.

HRP : Utilisation #4 de la CS Coupe
Utilisation #3 le 22/11/2015
Ruby L. Jones
Ruby L. Jones
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 60
Jetons : 821
Points d'Expériences : 1862
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   Mer 2 Déc - 12:37
Un retour de l'ancien vice-directeur. Tout le monde ne parlait que de ça, que ce soit ailleurs ou même au dortoir Pyroli. À croire que le dortoir entier était fan du grand Riven Rivardi. Toute cette agitation avait empêcher la pauvre Ruby de continuer ses recherches sur le Module Pyro. Déjà que ce n'était pas vraiment facile, rajoutez en plus un milieu inaproprié et vous aurez une miss au bord de la crise de nerfs. Combien de fois hésita-t-elle à envoyer Midnight en vadrouille histoire de calmer tout le monde, au juste ? Un trop gros nombre de fois. Pourtant, il lui fallait se retenir, auquel cas les ennuis lui reviendront droit dans la tronche. Elle soupira, tentant d'extérioriser tout ça et se pencha de nouveau sur l'énigmatique objet avant que le vacarme ne reprenne de plus belle. Trop, c'est trop ! Elle frappa des poings sur son bureau puis se releva en grognant, bien décidée à savoir ce qui était la source exacte de cette agitation.

En quittant d'abord le dortoir ses périphéries, elle aperçut tout un tas d'enveloppes en train de circuler d'élèves en élèves ou même en train de voler dans les airs. Euh... ok ? Distribution de calendrier de l'avent, ou quelque chose comme ça ? Il fallait chopper une enveloppe pour le savoir. Et dans le cas de la Pyroli, ce ne fut pas si dur. Mettant en pratique les entraînements quotidiens made in Jackie  ainsi que sa connaissance du terrain, elle se faufila dans les coins les moins fréquentés du campus. Si les enveloppes volaient, alors il devrait également y en avoir par ici. Bingo ! Une demi-douzaine par terre, non loin de l'entrée de la grotte granite. Franchement, qu'est-ce ça foutait ici ? Ruby ne s'en préoccupa pas et se contenta d'en attraper une pour en découvrir le contenu. Sa déception fut immense. Très immense. C'est avec un sourire digne d'une personne ayant passé une heure avec Excalibur (je cale ma référence à Soul Eater et je m'en vais, sisi) qu'elle découvrit quelques photos d'Ace avec un sourire très certainement photoshopé. Un éclat pareil n'est pas humain... Ahem ! Là n'est pas le sujet. Qui voudrait de ces photos ? C'est encore un coup des Noctali pour faire de la promo, ça. Quoique non. Ace est une honte pour certains, même parmi eux. Le référent faisait sa propre pub, encore une fois. Rien que son air ahuri sur la première photo traduisait un « regarde ce sourire de BG, parce que tu n'auras jamais le même ». Heureusement que la miss fut distraite par autre chose avant de commettre l'irréparable, soit déchirer les photos.

C'était un message d'Orren. Un rendez-vous même au milieu de cette cohue ? L'idée ne déplut pas à Ruby. Pourtant, le cadre... Tant pis ! Elle n'hésita pas une seconde de plus pour réponde positivement au message de son aimé. Cela lui changera probablement les idées. Dire qu'elle n'était sortie que pour ça... À la limite, elle aurait au moins pu essayer de croiser Riven, si celui-ci n'était pas stalké par tant de personnes à la fois. Tant pis : ce n'était qu'une personnalité assez commune pour les anciens élèves. Ceux et celles à sa recherche devaient probablement ne pas être là depuis bien longtemps. Et puis mieux vaut relativiser : si tout le monde part à la chasse aux photos ou à Riven, alors peut-être que le couple pourra avoir un peu d'intimité. En pleine journée... Quelle veine ! Quoiqu'il en soit, peut-être était-il temps de rentrer pour retrouver Orren. Au final, ce déplacement ne valait rien, alors autant faire de cette journée un moment appréciable.

HRP:
 

_________________

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Event #2 : Thanksgiving 2015   
Event #2 : Thanksgiving 2015
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :