Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul]
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul]   Jeu 31 Oct - 16:57

Un glaçon pour récompense
Il se tenait devant la grotte Granite. Le froid qui y régnait renforçait le désir d'entrer de Lucas. Pourquoi ? Aucune idée. Simplement qu'en sentait l'air frais à l'intérieur de la grotte gelé, il savait que ce n'était pas de la fausse glace. Il voulait entrer, mais i s'attendait à ce que quelqu'un d'autre s'amène. Il ne le connaissait pas, mais il avait appris qu'il allait aussi aller en ces lieux. Il s'appelait Rick Larson. Il espérait vivement sa venue, car il tenait à se pas bouger avant de le voir, et il commençait à se les cailler. Embrylex dormait comme à son habitude sur l'épaule gauche de son maître. Ponyta était installé dans sa pokéball à attendre quand son dresseur se déciderait à la faire venir. Il l'aimait bien, son dresseur. Ce dernier venait tout juste d'être promu à devenir un spécialiste des types feu, ce qui fait que Ponyta serait son premier compagnon à rejoindre son équipe de combat quand le garçon se sera complètement développé dans sa spécialisation. Elle attendait déjà ça avec impatience.

Le blondinet observait toujours l'entrée des lieux. Que pouvait bien renfermer ces lieux ? On lui avait dit qu'il était possible d'y dénicher une patinoire, mais il espérait bien plus, telle que des objets ou même par miracle des pokémons. Mais il savait bien qu'il rêvait. Enfin peut-être pas pour les objets. Mais pour les possibles adversaires, ce sera miette. C'était un habitat naturelle ici. Il ne tenait pas à déranger les pokémons qui y vivaient. Il voulait surtout pouvoir fouiller les lieux, il était venu pour ça.

«  J'espère ne pas à avoir à combattre un adversaire, sauf s'il s'agit de celui que j'attends. D'ailleurs, je me les caille trop. Ponyta, viens me voir !  »

Le type feu apparut dans un déluge de flammes qui réchauffèrent instantanément le corps engourdi par le froid de Lucas, qui pensait toujours à ce qu'il ferait une fois entré là-dedans. Alors qu'il était tranquillement en train d'y réfléchir, une voix et des bruits de pas se firent entendre, les sortant de son rêve éveillé. Le garçon se tourna en un mouvement du côté d'où provenait les voix et se dit qu'il s'agissait de Rick Larson. Il afficha un petit sourire pas trop excentrique et tâcha de ne pas trop stresser. De plus, il arrivait maintenant à supporter parfaitement le frais dans son dos grâce à la chaleur produite par le corps de ses deux pokémons.

 

codes par shyvana

_________________
Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul] 1466193127-s1

                         
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul]   Dim 3 Nov - 15:58


Manteau chaud sur le dos, Pokémons sortis et nécessaire de prise de note, Rick était prêt pour son exploration. Il avait décidé de se rendre à la grotte Granite pour essayer d'y trouver quelques objets intéressants. Et si Dieu le veut, des fossiles Pokémons. Sa récente rencontre avec Cleve lui avait mis les points sur les i et l'avait poussé à plus s'investir dans son domaine pour se faire remarquer et atteindre son objectif. La Pokémon Community n'était que le premier pas vers sa carrière scientifique et il souhaitait plus que tout entamer de véritables recherches.

L'archéologie pouvait être un début. C'était un sujet passionnant qui ne manquerait pas de lui attirer quelques reconnaissances dans le domaine. Il tenait à en apprendre plus sur les anciens Pokémons. Il avait donc pensé à orienter ses lectures sur le sujet. Mais il fallait laisser place à la pratique et arrêter de se plonger dans les écrits. Ce n'était pas comme ça qu'il progresserait et parviendrait à atteindre son rêve. Il se mit donc en route pour ce nouveau lieu révélé il y a peu aux élèves. Une zone qui avait été jusque là interdit par sécurité. Mais l'endroit était maintenant accessible et Rick avait prévu de s'y rendre de bon matin. Mais les températures à l'intérieur de l'endroit forçait à bien se couvrir.

A ses côtés, Ningale et Flingouste. Les deux Pokémons l'aideraient dans sa quête de fossiles. Il modérait ses attentes néanmoins pour ne pas en espérer trop et se retrouver déçu par la suite. S'il pouvait trouver au moins quelques objets fossilisés ou ce genre de choses, ce serait un bon début qui le mènerait tranquillement sur la voie. S'il avait choisi ces deux compagnons en tout cas, il y avait une raison. Ningale étant de type Sol, il serait d'une grande aide. Et en ce qui concerne Flingouste, son anatomie avait inspiré une utilisation plutôt originale qui pourrait aider Rick à trouver ce qu'il cherchait. Mais il exploiterait cette idée plus tard. Pour l'heure, il était presque arrivé et il commença à adresser quelques mots à son équipe :

-Bon alors je sais que c'est une des premières fois qu'on fait équipe mais il va falloir vous entraider tous les deux. Je fais confiance en vos capacités de recherche et de prospection. Si vous êtes là c'est que je vous en sais capable. Arcko n'est pas là uniquement parce que je sais qu'il ne serait pas à l'aise.

Après ce petit discours d'encouragement, Rick releva la tête et se retrouva nez à nez avec un autre élève de la Pokémon Community. Il n'entendit même pas ses Pokémons lui répondre comme il détaillait déjà le garçon lui faisant face. A ses côtés, un Embrylex et un Ponyta. Mais n'était-ce pas là le garçon du Concours de Mister ? C'était fort probable oui. Mais Rick n'avait pas non plus une excellente mémoire là-dedans. Il se contenta donc de dire :

-Oups pardon je ne pensais pas croiser quelqu'un ici. Je...hum....je comptais entrer ici pour chercher des fossiles.

Toujours aussi timide et nerveux, il avait encore une fois dû s'aider de son regard porté sur les Pokémons de l'autre pour pouvoir aligner deux mots même si le milieu de la phrase s'était brusquement coupé alors qu'il s'était risqué à relever les yeux. Mais il avait tôt fait de regarder à nouveau la monture de feu pour se redonner du courage. Timidité handicapante !
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul]   Mer 6 Nov - 13:40
A la recherche d'un fossile


La grotte Granite. Comment résister à son appel, quand l'on était un dresseur ? Là-bas, on pouvait trouver tellement de choses : tessons, pierres de toutes sortes, mais surtout, fossiles. Les fossiles m'intéressaient énormément, non pas pour leur côté scientifique, mais parce que les pokémons venus du fond des âges étaient souvent puissants. L'idée d'un pokémon dragon ou dinosaure m'excitait passablement, et c'est pourquoi, armé de mon Ponyta et de mon Hypotrempe, un sac en bandoulière, une veste chaude, une écharpe, et un pantalon matelassé, j'étais parti en direction de ladite grotte. Je repoussais la capuche alors que, arrivant à ses abords, je remarquais deux garçons. Ils avaient tous les deux participé au concours, si je ne m'abusais ; l'un d'eux avait un ponyta, et aussi un embrylex, alors que le second, le plus grand, avait un Ningale et un flingouste. Je flattais l'encolure de Sleipnir, et ma ponyta s'ébroua. Jormungandr sur mon épaule, je m'approchais d'eux, tout sourire. Illusion, quand tu nous tiens. Je passais pour un mec sympa, pourquoi ne pas continuer, hein ?


    « Tiens, bonjour. Je vois que je ne suis pas le seul à m'être dis qu'une sortie à la grotte serait une bonne base pour des recherches. Je m'appelle Amaoka.» dis-je en repoussant une mèche de cheveux roux, fixant sur eux mon regard vairon, dont la pupille rouge semblait flamboyer. La dorée, elle, ressemblait à un cercle d'or métallique.


Je n'avais aucune idée de leurs noms. Je me souvenais juste qu'ils avaient chanté, et joué du piano, au concours. Hypotrempe, sur mon épaule, trompeta vers eux, amical, et je me retins de lui lancer un regard glacial. A plusieurs nous risquions de trouver plus de choses ; il était donc utile que je m'en fasse, sinon des amis, au moins des partenaires. Je fonctionnais comme ça : je comptais sur comment j'allais me servir des autres. Je gardais un sourire amical aux lèvres. Depuis tout petit, je jouais la comédie, à tel point que mentir était devenue une seconde nature. Et puis, qui irait se convaincre que Amaoka, le roi du concours, était un être indifférent et glacial, quand on le voyait doux et rieur avec les autres ? Les gens voient ce qu'ils veulent voir. Je m'approchais encore d'eux, et Sleipnir, derrière moi, me suivit et frotta ses naseaux contre mon dos, et hennissant doucement. Je sentais le froid de la grotte me glacer les os, et je fus heureux d'avoir pensé à me vêtir chaudement.


Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul]   Dim 17 Nov - 14:54

Un glaçon pour récompense
Rick finit par paraître aux yeux du blondinet. Ce dernier le dévisagea rapidement afin de voir vraiment ce à quoi il ressemblait. Quand il l'avait entendu parler de cette recherche dans la grotte Granite, il n'avait pas regardé son visage, et il le connaissait encore moins, bien qu'il ait vaguement entendu de lui grâce à une certaine Ellie Drystan. Il n'y avait jamais vraiment prêté attention, du fait qu'il n'ait pas trouvé cela très divertissant.

Donc, après avoir observé rapidement le nouvel arrivant, il lui offrit un salut très amical. Pourquoi ? Franchement, même lui n'en savait rien. Mais ce dont il était sûr, c'est que l'autre ne l'avait visiblement pas vu. D'ailleurs, ce dernier lui parla comme si de rien n'était après l'avoir regardé un instant.

" Oups pardon je ne pensais pas croiser quelqu'un ici. Je...hum....je comptais entrer ici pour chercher des fossiles. Dit-il nerveusement en offrant un regard timide au Ponyta du blondinet.
Eh bien, pour tout t'avouer, sache que c'était mon but de te rencontrer. Je me promenais dans les couloirs tout à l'heure quand je t'ais entendu parler de cette exploration dans la grotte Granite. Du coup, tu m'as donné envie d'en faire une aussi, et comme je me disais que ce serait mieux à deux, alors je t'ai attendu en espérant ne pas t'avoir raté. Mais si je te dérange, ou si tu ne tout simplement pas, alors ce n'est pas grave . Sinon, moi c'est Lucas Emerillon ! Répondit le dresseur sur un ton calme, tentant d'éviter d'effrayer Rick, apparemment très surpris. "

Le Noctalien commença à avancer vers la grotte Granite en indiquant à sa nouvelle rencontre s'il voulait ou pas le suivre, mais avant qu'il puisse en connaître la réponse, un bruit alerta le garçon, qui vit alors apparaître un autre élève, que Lucas reconnut immédiatement : Il s'agissait du grand gagnant du concours Miss/Mister du côté des garçons. L'adolescent le trouvait plutôt cool. Il était classe, pas d'imperfections particulières à noter, et de plus un sourire constant aux lèvres que Lucas, qui lui-même était très souvent souriant, trouvait hallucinant. Le rouquin, puisqu'il avait l'impression qu'il avait des cheveux roux quoiqu'un peu dans le rouge, s'approcha des deux élèves et le sourit.

" Tiens, bonjour. Je vois que je ne suis pas le seul à m'être dis qu'une sortie à la grotte serait une bonne base pour des recherches. Je m'appelle Amaoka.
Bonjour, moi c'est Lucas. Et comme tu le dis, tu n'es pas le seul à avoir eu l'idée de venir jusqu'à cette grotte pour effectuer des recherches. Est-ce que ça te dirait de te rejoindre à moi pour cela, on aura plus de chances de trouver de bonnes choses ! "

Le blondinet fit apparaître un large trait joyeux sur son visage. Il se tourna vers Rick pour lui poser une question banale, qu'il se devait de poser au garçon.

" Qu'en penses-tu ? Est-ce que tu veux faire des recherches avec moi et Amaoka, s'il veut bien. "

Sur l'instant, Lucas se dit que la situation devenait bizarre, mais il ne savait pas pourquoi. En tout cas, il aurait quelqu'un avec qui s'occupait pour l'après-midi.

 

codes par shyvana

_________________
Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul] 1466193127-s1

                         
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul]   Lun 2 Déc - 22:19
C'était bien sa veine ! Pour un parfait solitaire amateur de la tranquillité et de la pérennité d'endroits déserts, Rick ne risquait pas de pouvoir être satisfait. L'endroit était aussi peuplé qu'une salle de classe ! Bon c'est un petit peu exagéré de dire ça mais il faut dire ce qui est. Deux personnes à ses côtés pour une recherche de fossiles qu'il envisageait de réaliser seul, c'était quand même pas de bol. Il aurait soupiré mais sa gêne l'empêchait d'exprimer librement son ressentiment ou de s'exprimer comme il le désirait. Il dû donc prendre un moment avant de finalement répondre à toute cette discussion engagée :

- Huum oui bien sûr. Enfin je veux bien. A plusieurs on trouvera certainement quelque chose, avait-il bredouillé en se triturant les doigts.

Il voulait en finir avec ça maintenant ! Lui qui était impatient et content de se lancer à la recherche de fossiles, il avait de suite moins d'entrain avec tout ce monde. Oui pour Rick Larson, deux personnes représentent du monde. Mais il se rendit alors compte qu'il s'était tous deux présentés à la différence de lui qui s'était plongé dans la plus grande impolitesse avec son stress habituel en compagnie d'autres gens. Il jeta un regard à l'un des Ponytas présents pour se donner du courage et enchaîna :

- Au fait je m'appelle Rick. Rick Larson..

Une fois qu'il eut terminé, il suivit le duo qui s'était déjà préparé à partir qui n'avait attendu que son approbation. Le trio, accompagné de leurs partenaires, fit donc quelques mètres avant de finalement tomber sur un embranchement. Trois chemins s'offraient devant eux. Rick observa chaque galerie s'offrant à eux avec un regard intense où se reflétait son esprit d'analyse. Bon en effet là suffisait pas d'être un parfait génie pour comprendre qu'il fallait se séparer. Mais le jeune Larson fit quelques mètres dans une des voies au cas où une découverte intéressante se terrait à proximité. Mais au moment où il fit ses quelques pas, un éboulement ébroua les murs et répandit un dangereux contenu devant lui. La surprise le fit reculer de quelques mètres en s'écriant de manière incroyablement virile et sexy [Insérer trait d'ironie ici]. Une main sur le cœur, il n'osa même pas regarder les autres par peur des moqueries, préférant s'engager dans une autre voie.

A peine s'y était-il aventuré qu'il repéra un autre embranchement après celui-ci. Il se retourna alors pour faire face à ses accompagnateurs et leur tenir ce discours :

- On dirait que c'est un vrai labyrinthe ici... Vous voulez qu'on procède comment ? On reste groupé ou on se sépare pour couvrir plus de terrain ?

La deuxième option présentait un avantage pour l'inconvénient majeur étant : se perdre les uns les autres. Mais ceci étant dit, elle pourrait permettre à Rick de récupérer sa solitude. Difficile de choisir et il préférait recueillir l'avis de ses camarades avant de prendre une décision. S'il était la tête pensante prenant chaque décision importante, ça se saurait !
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul]   Jeu 20 Fév - 18:01

Un glaçon pour récompense
Bien que la situation actuel laissait présager une belle journée, il n'en était en fait rien. Devant l'entrée de la grotte se tenait trois personnes, discutant de savoir s'ils devaient entrer ensemble dans la grotte granite pour accomplir une recherche collectif. Les trois semblaient d'accord pour cela, mais visiblement, le fameux Amaoka semblait s'être joué d'eux puisqu'il avait déjà disparu de leur champ de vision. Lucas se retenait de partir à sa recherche pour lui remonter les bretelles, mais il n'en fit rien. Après tout, il n'était pas venu ici pour sermonner des gens, il venait ici pour trouver de  nouveaux objets à sa collection d'objets. Des pierres, des fossiles, tout ce qui serait potable en somme. Et puis, même s'il trouvait au final assez louche, le blondinet ne tenait à se faire des ennemis dans cette école. Il devait sûrement en avoir, c'est sûr, mais il ne se les étaient pas fait directement. La soif d'être supérieur, l'envie de vaincre tout les autres en avaient certainement poussés plus d'un à faire du Noctalien l'un de leur adversaire potentiel. D'autres avaient sûrement des raison plus personnelles, mais cela restait dans le cadre de l'indirect.

Rick se présenta, ne cachant pas son petit stress quand à la présence de Lucas et d'Amaoka, dont il ne devait pas encore avoir découvert la disparition. Le blondinet ne dit mot, préférant laisser son nouveau camarade qui devait déjà avoir des difficultés à tenir son air calme. Ce devait être un bon timide visiblement, mais son expression de courage laissait penser le contraire. Lucas ne put s'empêcher de retenir un rire. Finalement, sa journée allait apparemment bien se passer, et les deux élèves de Pokémon Community allait sortir des lieux qu'ils s'apprêtaient à pénétrer avec des objets pleins les poches. S'il y avait mieux comme journée, alors Lucas tenait à le savoir, parce que lui, il ne pouvait pas se sentir mieux qu'à ce moment-là. Il arbora donc un sourire jovial quand il entra dans la grotte avec Ponyta, son type feu, suivi de Rick et son pokémon, un type eau de la toute récente génération apparemment.

Les lieux se divisèrent très rapidement en trois embranchements. Le Noctalien ne se voyait absolument pas prendre le chemin complètement à droite, sans savoir pourquoi. Quand au chemin du milieu, celui-ci se retrouva encombré d'une tonne de pierre lorsque le timide tenta de s'en approcher d'un pas lent, poussant un cri plutôt féminin qui lui allait parfaitement, bizarrement. Lucas n'était pas du genre moqueur et ne soutira mot de sa bouche envers Rick, qui n'osait pas le regardait, et préféra soupirer pour pouvoir éviter d'avoir à se retenir de parler. Pendant ce temps, son camarade avait prit le dernier chemin disponible, ou plutôt envisageable, celui de gauche. Les deux « compères » avancèrent tranquillement jusqu'à atteindre un second embranchement, cette fois donnant sur deux chemins possibles.

Rick lâcha quelques mots. Visiblement, il pensait encore que Amaoka était encore là. Il était en fait peut-être temps de le lui dire, sinon il allait probablement encore parler pendant longtemps à une personne et un fantôme, et si quelqu'un d'autre les voyait en train de discuter, alors leur réputation ne ferait que se détruire, et Lucas ne voulait pas qu'un gars qu'il vient à peine de rencontrer se retrouve sous les moqueries ou autres. Aussi vint-il lui toucher l'épaule droite en lui offrant son sourire le plus sincère.

«  On va faire plus simple que cela, t'inquiètes pas. Et juste pour dire, sache qu'Amaoka n'est plus là. lui dit-il. »

Le blondinet souffla à nouveau pour faire s'échapper son stress au maximum, puis il réveilla Embrylex, qui s'éveilla dans un sursaut non retenu. Le pokémon s'essuya les yeux avant de regarder son maître pour savoir ce qu'il voulait. Celui-ci lui demanda d'utiliser Eboulement dans le chemin qu'il sentait le plus louche et le moins intéressant, et celui-ci observa un instant les deux directions, réchauffé par Ponyta qui avait augmenté un poil l'intensité de ses flammes pour que son dresseur et son camarade ainsi que les autres pokémons soient au maximum au chaud malgré le froid qui s'opérait en ces lieux. Finalement, le type roche et sol se tourna vers le chemin de droite et effectua la demande de Lucas, qui le félicita en lui caressant le crâne, sans pour autant toucher sa petite corne.

«  Bien joué, mon grand ! Rick, nous pouvons continuer ! Allons-y !  »

Et il s'engagea dans le chemin encore disponible. Prenant de nouveau à gauche. Leur expédition ne faisait que commencer.

 

codes par shyvana

_________________
Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul] 1466193127-s1

                         
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul]   Sam 26 Avr - 18:11

Un glaçon pour récompense
Le chemin s'élargissait de plus en plus à mesure qu'ils avançaient, lui et Rick. Rapidement, il fut possible d'avancer par rangée de deux, mais le duo resta dans la même disposition, pris de vitesse par Ponyta qui se mit à marcher près de son amoureux qu'était son dresseur. Ses flammes étaient devenus plus importantes, mais elles étaient heureusement bien contrôlé par la jument de feu, qui apportait une chaleur considérable au groupe et était en même temps assez peu faible pour éviter à la glace de la grotte de fondre, ce qui pourrait être un problème si cela arrivait. Un détail important à souligner était que la flamme du type feu ne touchait jamais les murs des lieux, et ce peu importe la distance qui les séparait. Sans doute était-ce que le pokémon était tellement habitué à se promener avec ses flammes corporelles qu'il était parvenu à les maîtriser au point de les empêcher de brûler le décor qui l'entourait. C'était plutôt logique quand on y pense. Après tout, le pokémon avait auparavant vécu dans une forêt, qui était bien plus pire pour lui que cette grotte de glace, alors il avait forcément dû faire en sorte d'éviter de détruire entièrement l'endroit pour survivre. Enfin bref, ce détail était en fait plutôt inutile sur l'instant, puisque maintenant se profilait devant la petite troupe plusieurs chemins qui semblaient partir dans une sorte de labyrinthe, mais la chose n'était pas confirmé. Il fallait en avoir le coeur net. Ainsi Lucas demanda à Rick d'aller sur le chemin de droite, tandis que lui prenait celui du meilleur. Embrylex s'était installé sur son promontoire habituelle, à observer les faits et gestes de ses camarades pokémons, Ponyta, qui avançait au rythme de son dresseur pour lui éviter un gros coup de froid, et Cabriolaine, qui précédait de quelques pas le groupe qui s'engageait sur le chemin mystérieux afin de tâter le terrain avec son radar sensorielle d'animal pour débusquer le chemin à suivre en même temps que les quelques objets qui parsemaient leur route. L'autre élève avait complètement disparu, et Lucas ne le retrouva pas depuis. Il le savait hors de danger, mais il ne l'avait plus revu depuis. C'est bizarre le nombre de personnes qu'il n'avait pas revu depuis le premier semestre ! Il ne les comptait plus, et il se demandait d'ailleurs comment. Mais le sujet n'était pas là. La troupe avait rejoint un autre chemin qui signait sans doute la fin de ce « labyrinthe » de glace, et pas une seule trace de l'acolyte. Pas un bruit, pas un mouvement ne laissait penser à la présence du voltalien, mais malgré tout, le dresseur ne tenait pas à abandonner son camarade. Il dût imposer un nouveau rôle à Cabriolaine, qui revint bredouille de ses recherches du garçon, et même le blondinet s'y tenta, mais rien n'y faisait. Finalement, Lucas s'était retrouvé seul. Lui qui était content de pouvoir faire des recherches avec quelqu'un, il allait finir seul. Bah ! Au moins avait-il la consolation de se dire qu'il était revenu à son idée de départ.

«  Mes grands ! Inutile de chercher plus, nous ne trouverons rien ! s'était dit écrié à l'attention de ses compagnons qui fouillaient chaque recoin des chemins. Nous ferions mieux de continuer notre route.  »

Les trois camarades rejoignirent leur maître, et celui-ci rejoignit la sortie de ce passage qui ressemblait bien plus à un labyrinthe que le reste de la grotte qu'il avait jusqu'ici exploré. Il continuait d'avancer, avec la même composition : Cabriolaine s'était placé devant pour sentir les alentours, et assurer le bon avancement de la recherche, Ponyta servait de radiateur permanent pour la troupe, et Embrylex se tenait sur l'épaule de son dresseur, observant les alentours afin d'assurer la protection de la troupe. Le couloir restait plutôt large, le type feu et le blondinet marchait toujours côte à côté sans trop se bousculer, et le sol qui était alors fait de pierre commença à se crisper et se scinder en une multitude de petits grains qui remplirent le parterre jusqu'à le rendre complètement craquant. Le silence s'était caché, le bruit des pas s'étaient intensifiés et produisait continuellement une sorte de son croustillant de céréales, laissant penser à la venue d'une espèce de plage souterraine. Il fut cependant bien surpris en arrivant dans une grande pièce gelé et remplis d'objets divers et à moitié débraillé disposé comme s'il s'agissait d'une maison. Plusieurs pokémons y étaient installés, mais dans l'ombre, impossible de savoir lesquels étaient-ce. La première idée qui vint à l'esprit du garçon et qu'il s'empressa d'exécuter fut de faire utiliser l'attaque flammèche à Ponyta vers le centre de la pièce pour éclairer les lieux. Le pokémon feu obéit et dirigea sa bouche vers le point le plus proche du centre avant de lâcher une longue ligne de flamme qui éclaira parfaitement l'entièreté de la pièce, qui n'était avec la lumière pas si grande que cela. Tout juste le petit studio de vingt mètres carrés. En revanche, une bonne vingtaine de pokémons à tout casser s'y était installé, et tournèrent leur regard vers l'origine de la flamme, un regard plus qu'affolé sur le visage. Lucas s'apprêtait à demander d'arrêter à Ponyta lorsqu'il aperçut une autre ombre au niveau du canapé, qui ne semblait pas être un pokémon.

«  Qu'est-ce que … ? s'exclama-t-il en ayant une idée de ce que c'était. »

Lucas avança lentement vers le groupe de pokémons, essayant d'éviter de les faire fuir, mais bizarrement, leur première réaction fut d'entourer ce que voulait voir le garçon, ce qui le surprit fortement. Mais finalement, une fois en mesure de voir ce qu'il en retournait, les pokémons reculèrent, comme si leur opinion avait soudain changé. Ils avaient dû s'apercevoir que le dresseur ne leur voulait rien de particulier, et tenait juste à voir la dépouille. Il s'agissait d'un squelette on ne peut plus humain. Lugubre, effrayant, horrible, encore parsemé de quelques poils de cheveux dégueulasses remplis de poussières et tombant sur le crâne morcelés du mort. Une tunique décrépi entoure son haut, et le bas complète le bas, en plus des chaussures qui cachent bien heureusement les pieds du squelette. Les pokémons semblent l'apprécier, ce qui laissait penser que celui a qui appartenait ces os vivaient ici depuis plusieurs années et que les pokémons s'étaient beaucoup attachés à lui . La raison de sa présence ici échappait complètement à Lucas, mais le sujet n'était de toute façon pas là. Sur la table basse à qui il manque deux pieds juste en face du canapé éventré où s'est posé le mort pour la dernière fois, une carte étonnement bien conservé est posé. Elle est froide, mais elle est encore en bon état, et le garçon n'a aucun mal à la sortir de sa forme de tube pour dévoiler quelques notes sur des objets cachés autour de sa position. La chance était du côté de Lucas, il ne lui semblait pas impossible de trouver des objets extrêmement rares voir normalement inexistant.

«  Mes grand, j'vais encore besoin de vous ! Regardez-moi ça, c'est une aubaine que d'être tombé dessus ! Mettons-nous tout de suite à leur recherche ! lâcha-t-il, sous l'œil attentif des pensionnaires de la grotte. »

Le quatuor se mit alors en quête de ces fameux trésors. L'écriture était très peu lisible, mais au moins, le langage était de celui que le blondinet connaissait, et les dessins figurant dessus étaient assez compréhensifs. Ne restez plus qu'à dénicher tout ça, et ce n'était pas Cabriolaine qui allait contredire cela !

Bon, finalement, j'ai fait qu'un post :3

 

codes par shyvana

_________________
Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul] 1466193127-s1

                         
Potiron
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1927
Annonceur
Sujet: Re: Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul]   Sam 26 Avr - 18:11
Le membre 'Lucas Emerillon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'CHASSE' : 8
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11798
PNJs
Sujet: Re: Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul]   Dim 4 Mai - 18:18
Lucas
Après la disparition des deux personnages, tu as su relever avec brio la recherche. Dommage que cela ne s’est pas poursuivis avec les deux autres mais tu y es pour rien. Je ne m’attendais pas à découvrir la grotte de cette façon et aussi que tu tombes directement sur un cadavre. C’est plutôt original ! Et puis, le travail de ce dernier se retrouve du coup amoindri, plus qu'à suivre la carte.

Tu trouves une Pierre Foudre et la CT Casse Brique.

_________________
Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul] 7z5c
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul]   Dim 18 Mai - 16:06

Un glaçon pour récompense
Au fur et à mesure que Lucas marchait et portait un regard intéressé sur la carte qu'il tenait entre ses mains, ses espoirs s'envolaient. Il avait déjà fouillé plusieurs endroits qu'il avait déniché grâce aux indices que lui laissaient le bout de papier qu'il tenait entre ses mains, mais il n'avait rien trouvé. Chaque coin était aussi vide qu'un trou noir, il n'y avait, semble-t-il, jamais eu de trésor, et cette carte n'était qu'un subterfuge destiné à se moquer des personnes un peu trop curieuses comme Lucas, ce n'avait fait que l'énerver. Heureusement qu'il se trouvait seul dans cet endroit, sinon il n'aurait pas fallu longtemps pour qu'il ne dévoile, on va dire vraiment, son caractère. Mais seul, il n'avait aucune raison de se lâcher. Il n'en avait pas non plus pour qu'il s'arrête mais également pour qu'il continue. Il ne savait que faire, et ne pouvait que continuer ce qu'il avait déjà fait, et qu'il n'avait toujours pas terminé, c'est-à-dire trouver le trésor. Mais il ne savait plus où avancer, le charabia de mots qu'il avait trouvé était très étrange, et il ne pouvait que se demander d'où avait tiré celui qui les avaient écrits ces phrases qui s'enchaînent en plusieurs paragraphes. Il y avait bien l'hypothèse d'une poésie, mais aucune des strophes n'était identique, et il n'y avait ni rimes, ni de types de vers. Poétiquement parlant, tout ce qui s'inscrivait sur cette carte n'était qu'un fouillis de mots sans quelconque suite logique. Lucas n'avait donc pas pu se pencher sur ces phrases, à part peut-être pour dénicher les quelques cachettes vides, mais sans plus. Il n'y restait plus que la dernière phrase disponible, et qui constituait une sorte de post-scriptum à la carte.

Les mots étaient plus que griffonnés, ils avaient carrément été bâclé. Cependant, en vue du style d'écriture de la propriétaire de cette carte qui doit sûrement avoir également écrit ce post-scriptum, il n'est pas possible de se dire qu'elle était pressé. C'était évident qu'elle l'avait fait exprès pour cacher au maximum les preuves. Son erreur a été de ne pas faire de même avec le reste des textes, et de ne laisser que le dessin des alentours qui était le seul élément faisant de ce bout de papier une carte. Une erreur qui lui comptera sans doute ce qu'elle a vraiment cacher au bout de cette carte, c'est à Lucas d'y parvenir. Il lui faut donc comprendre ce qui est inscrit dans ce post-scriptum, et vite. Pour ça, le blondinet avait une technique très facile à faire pour dévoiler les petits secrets. Le but était de faire apparaître le texte au dos du papier en passant la partie où se trouvait le texte d'un bon coup de crayons qui n'aurait pas effet sur la zone où se trouvent les lettres puisqu'elles ont légèrement modifié la forme de la feuille sur leur position. En connaissant cela, Lucas put facilement faire apparaître sur le papier, à l'aide de son crayon à papier qu'il avait dans sa trousse, le texte qu'il voulait avoir. Une douzaine de mots, tout au plus. L'indice était précieux, pas implicite, mais facilement devinable à partir du texte :

« De par l'éventail pliant, je découvre la vérité sur mon précieux trésor. »

Ainsi était-il possible de savoir quelque chose sur le trésor avant même de le trouver, ou bien d'en connaître l'emplacement. Encore fallait-il trouver ce fameux éventail pliant qui doit aider à trouver les fameuses informations. Encore fallait-il deviner qu'il n'y avait pas d'éventail dans la pièce, et au vue de son insalubrité, deviner qu'il ne devrait plus exister s'il l'avait été. Encore fallait-il comprendre la subtilité de ce texte. Encore fallait-il s'apercevoir dans la semi-pénombre enrobant la lumière des flammes de Ponyta que la carte pouvait se plier comme un éventail. Encore fallait-il voir … Lucas avait compris cela. Il ne savait pourquoi, mais c'est comme s'il n'y avait pas plus logique que ça pour lui. Il s'était donc empressé de plier la feuille en morceaux plus petits jusqu'à ne voir apparaître que quelques phrases qui expliquait tout. C'est dire si son propriétaire avait un instant songé au fait que son indice était en fait le moyen le plus simple de mener quelqu'un vers son trésor.

« 
Mon trésor,
Celui-là même qui a rempli mes rêves,
Vous pourrez le
Si bien entendu vous le souhaitez,
Dénicher dans l'antre
Aussi étrange et dangereuse soit-elle,
Du Drakkarmin Levant
Bonne chance !
 »

La position du trésor était maintenant connu de Lucas. Ne restait plus qu'à trouver cette fameuse antre du Drakkarmin levant. Il se souvient que sur le dessin, des noms de lieux étaient donnés. Sans doute y trouverait-il quelque chose. Il ne trouva pas le nom tel que c'était dit dans la solution, cependant, il découvrit que deux lieux proches portaient des noms qui s'apparentaient à celui qu'il cherchait : « L'antre du Drakkarmin » et « la grotte d'où il est possible de voir le soleil levant ». Il n'y avait aucune coïncidence, l'endroit ne pouvait se trouver qu'entre les deux. Et coup du sort, il y avait, semble-t-il , un cul-de-sac d'après la carte. Lucas s'empressa donc de s'y rendre, suivi de près par ses compagnons déjà sortis de leurs pokéballs. Bientôt, il quitta de l'endroit où le squelette dormait tranquillement, et s'engagea dans un couloir rocheux digne d'une sortie de métro par escalator, ce dernier remplacé par un amoncellement de cailloux et de terres qui formaient un escalier naturel jusqu'en haut. La glace recouvrait aux trois-quarts l'endroit, mais contrairement à ce que Lucas avait pu observer jusqu'ici, l'endroit n'était pas aussi froid qu'il ne le pensait. Il faisait d'ailleurs tellement chaud une fois arrivé en haut de la montée que le dresseur put faire revenir Ponyta dans sa pokéball et ouvrir son manteau sans l'enlever.

Devant lui se présentait trois chemins, dont deux qu'il a déjà fouillé par d'autres chemins. Il ne lui restait que celui du centre, qui redescendait un peu en pente, mais pas de beaucoup. Trente secondes suffirent pour arriver devant un immense bloc de pierre qui l'empêchait de passer. Il n'était absolument pas naturel, et il était plus que possible de comprendre qu'il avait été installé ici par les prédécesseurs de Lucas, qui ne voulait pas que des petits curieux découvrent ce qu'il y a derrière. Cependant, une petit lumière venait de derrière le bloc de pierre, et laissait transparaître les seuls trous qui l'entouraient. Le noctalien en dénombrait trois. Deux d'entre eux étaient à demi comblés des poutres qui soutenaient le bloc de pierre dans sa position. Le dernier était une énorme fente sous le bloc, sûrement une fente dans lequel s'introduirait le bloc si jamais il venait à tomber pour éviter de provoquer de mauvaises répercussions à la surface. Une construction très bien réfléchi, mais qui était cependant inefficace pour Lucas. A vue d'œil, les poutres étaient en bois, et elles devaient être soutenu par des fils pour ne pas s'effondrer sur elles-mêmes. Avec de tels caractéristiques, Lucas ne pouvait que sauter sur l'occasion. Sa Ponyta n'en ferait qu'une flamme. Cependant, les trous était trop mince pour que les flammes du cheval flamboyant puisse vraiment toucher les poutres.

La première logique de Lucas fut de rejoindre l'embranchement un peu plus haut et d'emprunter les deux chemins qui montaient. Les deux montées atterrissaient en hauteur de la zone qu'il avait déjà balayé du regard pour toucher la chose, malheureusement sans rien trouver, puis redescendait de quelques centimètres pour arriver devant un amoncellement de racines qui bloquait le passage. Une fois rappelé, le type feu n'eut qu'a user de flammèche et rapidement, le passage apparut. La poutre recherché était là, et effectivement, des dizaines de cordes la soutenait tandis qu'elle-même empêchait le bloc rocheux de tomber. Lucas chamboula cette chaîne en enflammant les cordes qui se défirent chacune à leur tour jusqu'à lâcher la poutre qui ne parvenait plus à soutenir la pierre et se coupa brutalement en deux, laissant le « cul-de-sac » s'effondrer à demi sur la droite, cependant toujours tenu par la gauche. Ce côté-là dut être abordé d'une autre façon. En effet, si le chemin de la montée était identique des deux côtés, celui de gauche avait un ravin pour remplacer la descente de l'autre. La poutre était visible de la position de Lucas, mais il savait pas quoi faire. Les flammes de Ponyta n'allaient pas assez loin. Impossible donc, d'en finir avec le bloc de pierre par le feu. Une idée cependant, vint à Lucas. Il demanda à son Cabriolaine, qui se trouvait toujours hors de sa pokéball, d'user de tranch'herbe plusieurs fois sur les cordes pour qu'elles se tranchent en deux morceaux pour retirer le soutien du la poutre. La demande fut exécuté, mais elle prit plus de dix minutes à être achevé. Cependant, Lucas était content de ses pokémons. Ces derniers étaient très forts, et ils ne pouvaient qu'être fier d'eux.

Pendant ce temps, le bloc de roche s'effondrait, et entrait à toute vitesse dans la fente prévu à cet effet. Bizarrement, il ne fallut que cinq bonnes secondes pour entendre un grand fracas suivi de jet de pierre dans tout les sens près du cul-de-sac. Une fois revenu là-bas, Lucas put constater les dégâts. Le bloc s'était explosé en morceaux, et maintenant, il recouvrait d'un tas poussiéreux et rêche le chemin. Lucas était dans l'échec, il 'avait fait que se mettre encore plus dans l'embrouille. Il commença un instant à désespérer avant que son Embrylex lui touche sa jambe gauche avec un sourire puis il se jeta sur le tas de roche, et se mit à les engloutir sans retenu. Petit à petit, le pokémon réduit le tas, et quand il s'arrêta, tout l'équipe de Lucas et ce dernier pouvait passer sans problème. Le dresseur attrapa son type roche et sol et lui fit un grand câlin de joie avant de prendre un air aussi sérieux que possible et de traverser ce qu'il restait du tas rocheux pour continuer son chemin. Un long couloir se trouvait devant lui, et malgré les quelques morceaux du bloc de pierre qui s'y était engouffré, la petite troupe n'eut aucun à avancer sur le chemin. Au fur et à mesure qu'il marchait, Lucas était submergé par la lumière. La glace avait complètement disparu, et une atmosphère humide remplissait l'endroit. Lucas n'avait désormais plus que son T-shirt sur son torse, et trouvait cela étonnement que ça soit si chaud et lumineux.

La réponse se présenta comme une explosion de surprise devant ses yeux. Il avait l'impression de rêver. L'antre était gigantesque, rempli de pokémons, mais surtout d'une flore très varié et développé. La lumière des lieux tombait d'un minuscule trou dans la terre qui descendait par des miroirs de glace qui propageaient les rayons du soleil sur l'endroit sans vergogne. Un petit ruisseau coulait sur les côtés, et permettait la venue de Remoraids et de Magicarpes comme tout autre pokémon de petite taille aquatique, mais était aussi la source intarissable pour boire des pensionnaires des lieux. Au milieu, où la lumière y était bizarrement  la plus grande, une sorte de griffe de Drakkarmin en pierre trônait face au soleil, et ne bougeait pas d'un pouce. Lucas comprit alors l'origine du surnom qui était sûrement le point d'origine des deux autres voisins : quand le premier venu était arrivé ici, il avait aperçu cette griffe de  Drakkarmin rocheuse s'opposant à la lumière du soleil levant, comme s'il allait se lever. Un magnifique nom, donc. Quelque chose intrigua en revanche le garçon avec cette griffe. Elle tenait quelque chose, mais il ne voyait pas bien de là où il était, la lumière submergeait beaucoup trop l'objet. Le flair peut-être encore neuf de Cabriolaine sentit bien qu'il s'agissait d'une trouvaille importante. Sans perdre plus de temps, Lucas s'avança vers la griffe. Une fois en haut, Une pierre foudre apparut sous ses yeux ébahis. Ainsi une pierre foudre était le trésor d'un squelette. Dit comme ça, ce n'est pas très convaincant, cependant, avec les détails, tout change. La pierre brillait d'un éclat encore jamais vu jusqu'à ce jour, et ébloui un instant le regard de Lucas, qui était plus subjugué par la beauté de la chose que par le mal qu'elle venait de lui faire. Elle était magnifique, cette pierre. Il était indiscutable qu'elle pouvait être classé comme les pierres précieuses les plus belles au monde. Il y avait en revanche deux choses qui entra en compte dans la prochaine décision de Lucas : déjà, la pierre n'était aussi belle que grâce au soleil, ensuite, la pierre n'avait son utilité que sur cette griffe, comme si elle n'avait été créée que pour être un jour placé sur cette griffe naturelle. Voilà le trésor de ce squelette. Avoir le plaisir d'observer un jour cette beauté. Malgré la trouvaille infructueuse d'objets à ramener dans sa chambre, Lucas était content. Il avait pu observer quelque chose de magique, quelque chose fou, quelque chose de …

«  Mais, que fais-tu Cabriolaine ?  »

Le type plante reniflait le sol, jusqu'à se stopper près de la griffe. Lucas observa ce qu'il pointait du museau, et vit qu'une corde se tenait à la griffe. Avec la lumière, il avait été impossible de la voir de l'entrée, cependant, elle était maintenant très visible. Un gentil « Coupez ! » écrit sur un post-it y était posé, et c'est avec joie, sans se dire qu'il se peut qu'il s'agisse d'un piège, que le blondinet demande à Cabriolaine de couper la corde avec tranch'herbe, et un mécanisme étrange s'enclencha. En quelques secondes, un petit trou s'ouvrit devant Lucas, et contenait une épaisse enveloppe. Sans prendre de précaution, le dresseur l'ouvrit, et y trouva deux objets ainsi qu'une lettre. Les deux objets étaient une pierre foudre basique, sans signe distinct, et le second était une CT casse-brique encore dans son emballage. La surprise de Lucas était de nouveau complète. D'où pouvait bien venir tout ceci ? La réponse était clair comme de l'eau de roche : quelqu'un les avaient posés là exprès pour qu'on les trouve si l'on arrivait ici. Cependant, la lettre serait l'élément principale de cette découverte. Il fallait donc la lire rapidement, ce que fit instantanément le blondinet.

« Cher aventurier,

Si tu lis cette lettre, c'est que le trésor de mon arrière grand-oncle a été trouvé, et que tu as déniché mon enveloppe. Tu dois donc avoir réussi à franchir le bloc de pierre que j'avais posé lors de mon dernier passage dans l'antre. Tu dois sûrement avoir été surpris en découvrant que ce fameux trésor n'était rien d'autre qu'une pierre foudre, mais sache qu'elle possède une très grande valeur artistique, libre à toi de la prendre ou pas. Tu dois aussi savoir qu'elle redeviendra une pierre normal si jamais tu venais à la prendre. Quoi que tu décides de faire, je ne puis que te dire qu'il s'agit sans doute du bon choix. Dans le cas où tu choisirez de ne prendre la pierre foudre, cette enveloppe en est accompagné d'une, pour compenser. La CT est un supplément de ma part pour te féliciter d'avoir trouvé ce magnifique trésor, même si le fait de prendre la pierre offerte ne t'empêche pas de prendre l'autre également. Je souhaite en tout cas que tu sois quelqu'un de raisonnable et que tu saches quels sont les bons choix, j'ai confiance en toi !
 »

Lucas était subjugué par un tel discours. Un discours pas forcément pertinemment, mais qui contenait toutes les informations nécessaires à l'explication de la situation. Un instant de silence, Lucas ne savait pas quoi dire de tout ça. Finalement, il décida de ranger la pierre foudre basique et la CT dans son sac, et emmena la lettre dans sa poche avant de reboucher le trou formé par le mécanisme de cet inconnu, et de repartir tranquillement, laissant l'endroit qu'il venait de découvrir dans l'état dans lequel il l'avait trouvé. Il était étrangement calme, pourtant il n'aurait pas dû l'être. Sa fainéantise l'a empêché de voir le plus important. L'identité de l'inconnu aurait pu être connu de Lucas, puisqu'elle n'était pas inscrite avec le texte mais au dos de la lettre. En grosses lettres, bien posés sur la feuille, il y avait le nom de Damien Emerillon ...

 

codes par shyvana

_________________
Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul] 1466193127-s1

                         
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul]   
Un glaçon pour récompense [pv : terminé seul]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :