Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3
 :: Cours et compétitions

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?
Le deal à ne pas rater :
PS5 sur Cdiscount : l’astuce pour mettre la console dans son panier
Voir le deal

Nemo Kendhall
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8470-574-nemo-kendhall-tu-seras-lecrou-de-mon-fabuleux-rouage-noctali#85815
Icon : Cours de Botanique - Inventer une baie - Page 2 K8dc
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6707
Points d'Expériences : 849
Cours de Botanique - Inventer une baie - Page 2 K8dc
Kalos
15 ans
37
6707
849
pokemon
Cours de Botanique - Inventer une baie - Page 2 K8dc
Kalos
15 ans
37
6707
849
Nemo Kendhall
est un Pokeathlète Novice
Des baies imaginaires ?

Miss Potts a beau nous faire poireauter pendant près d’une demie heure dans une salle de plus en plus vide, je ne parviens pas à lui en vouloir lorsqu’elle arrive. Je la trouve tellement gaga, tellement mignonne. Une vraie maman poule. J’adore avoir cours avec elle. C’est un immense rayon de soleil au milieu de l’orage des différents profs de la PC. Un sourire béat se dessine sur mon visage. Elle est trop marrante avec ses histoires à dormir debout. Il n’y a qu’elle pour vivre de pareilles aventures en une unique matinée.

Je pose mon menton sur ma main droite, prenant mon crayon dans mon autre main habile. Face à ma feuille, j’écoute son discours, toujours enchanté. Nous allons parler des mutations de baies ? Cool ! Autant depuis cet été je connais un certains nombres de baies mais je n’ai jamais entendu parler de leur mutation. Fantastique ! Je me redresse sur ma chaise. Maintenant bien droit, j’ouvre grand mes oreilles. Une serre ? Oui ! J’en ai une ! Je me retiens tout juste de lever bien haut la main. Ce n’est qu’à moitié vrai, je n’ai même pas encore pris le temps d’aller visiter les lieux ! J’ai mes baies, mais pas encore ma serre. Cela se saurait tarder.

Voilà, maintenant, je n’ai qu’une hâte : courir à l’administration pour obtenir mon lopin de terre et planter toutes ses jolies baies durement acquises. Pourtant, je fronce les sourcils et me concentre sur la suite du cours. Je n’omets néanmoins pas cette idée qui reste gravée dans un coin de ma tête. Potts est train de parler des différences de mutations entre les régions. Je m’empresse de boire ses paroles et de les recracher sur ma feuille. Je ne savais pas que les mutations différaient selon les régions. Je tente de me souvenir des noms énoncés. Pêcha. Repoi. Nanana. C’était quoi déjà les autres ?

Je n’ai pas le temps d’y réfléchir une seconde de plus. Un étrange bruit me force à tourner la tête vers le fond de la salle. Bounty ! Je la vois, essoufflé et à moitié morte de fatigue s’effondrer au fond de la classe. Je me lève à demi de ma chaise, comme pour courir à sa rescousse mais notre professeur tape dans ses mains pour retrouver notre attention. Un dernier coup d’oeil en arrière et je reviens au cours. Elle s’est mise à parler des différents sols. Ce seraient eux qui seraient à l’origine des mutations. Eh bien, j’en apprends vraiment tout les jours ! Je m’empresse de le noter sur ma feuille. Voilà. Puis, Potts note le sujet au tableau. Inventer une baie. Ses effets, ses liens de parentés. Tout ! Des idées fusent dans tout les sens dans ma tête ! Je ne sais plus par quel bout attaquer le problème. Puis. Tout devient clair. Je sais parfaitement où je vais et j’attaque alors ma rédaction, directement au propre.


Aaron S. Mightley




HAIL NOCTA
Cours de Botanique - Inventer une baie - Page 2 Turtwig

Spoiler :
Le couple le plus improbable avec... une fille
Alban Abernaty
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
pokemon
Hoenn
17 ans
70
20638
2487
Alban Abernaty
est un Pokeathlète Coach



Cours Coordinateur - Botanique
Topic Commun

Tu avais donné des baffes à Stentor, ton serviteur, pour que ce dernier daigne se lever plus tôt que d’habitude. Il n’avait semblé considérer tes coups portés que comme de simples caresses, ce qui t’arrangeais, dans le fond ; au moins ne devais-tu pas subir une correction de l’immense géant qu’il était. Quoique, tu serais bien mort de sa main quelques semaines plus tôt, mais maintenant que tu t’étais habitué à sa présence, Apollon, tu n’en avais plus envie. A présent que tu faisais partie intégrante de l’équipe de ton serviteur, tu ne voulais plus de cette mort-là. Tu avais compris que venir sur l’île Lansat et rencontrer Stentor te permettrait de mourir comme tu le souhaitais, sur une véritable scène ; chose que cet idiot de roux sans âme ne t’aurait jamais offert. Parce que tu l’avais vue, la salle de spectacle de l’académie ; et elle te plaisait, cette salle ! Tu aurais bien voulu te représenter devant une foule de jeunes gens, leur livrer une prestation haut de gamme et ensuite t’éteindre, ton dernier soupir provoquant l’hystérie générale. Drame prémédité ou inacceptable réalité ? Tu voulais ton nom dans les journaux ; ton cliché sur les premières pages. Et ça, Apollon, tu pourrais l’avoir ! Même si cela passait par les entraînements matinaux. Après tout, un esprit sain dans un corps sain, n’est-ce pas ? Il fallait que tu entretiennes ce physique de rêve que Mère Manternelle t’avait donné. Ah Apollon. Tu étais un si bel Apollon…

Un soupir exquis s’échappa de tes lèvres. Avec rigueur, tu préparas tes maigres affaires et grimpa sur les épaules de Stentor. Pour une fois que l’oiseau de coton était sur la tête de Stentor, il fallait que tu en profites pour te dégotter une meilleure place. Après tout, c’était du transport gratuit, hein ! Te dirigeant donc vers la salle de classe de la délicieuse Melty Potts, ton cœur battait la chamade. Tu avais une Serre. Tu étais un Prince de ton Royaume. Pour autant, apprendre de tes sous-fifres les rudiments de l’entretien d’un Royaume, ça ne te débectait pas. Il ne fallait pas cracher dans le potager ! Ou dans le potage, mais c’était la même chose… M’enfin ! Te voilà donc prêt à suivre les enseignements de la Dame Potts pour t’améliorer toujours plus. Car, Apollon, tu es le Larveyette parmi les Larveyette. Alors, forcément, tout le monde s’attend à ce que tu fasses des choses exceptionnelles ! Et ton Royaume fait pour l’instant pale figure face aux parcelles d’autres vils marauds de l’académie. Mais pas de précipitation ! Tu connais la patience, l’effort et le goût du travail. Après tout, tu n’es pas pressé. Un jour, tu sais que tu deviendras meilleur que tous ces autres. Et pour le moment, cela passe par de l’apprentissage !

Assis donc au premier rang, tu couines vers Stentor pour que ce dernier vienne s’assoir. Avec un soupir, il hoche la tête en te disant que ce n’est pas une bonne idée, car Melty Potts est dangereuse avec ses couteaux. Ses couteaux… Attendez ! Melty Potts, la délicieuse Melty Potts, serait donc la dangereuse dame aux couteaux ? Diantre ! Voilà qui change la donne. Il ne faut pas que tu tombes sous son joug, oh ça non Apollon ! Alors, plus raisonnable, tu suis ton serviteur jusqu’au fond de la classe. Après tout, il peut prodiguer de bons conseils… Parfois.

M’enfin ! Après quelques longues minutes d’une attente insoutenable, la belle potagère arrive enfin. Après une introduction dont tu te serais bien passé mais que tu sais indispensable pour la plèbe, tu commences à noter quelques informations sur ta feuille d’érable. Les mutations… de baies ? Ma foy, de quoi s’agit-il ? Tu regardes Potts avec un air interrogatif. Quel est ce mot barbare que tu ne connais pas ? On ne parle pas comme ça dans la Nature, oh non. Et surtout pas sur Babiri… intrigué, tu écoutes donc. Deux types de baies qui peuvent en donner un autre ? Mais c’est… totalement génial ! Fébrile, tu couines de joie tandis que les oiseaux de ton serviteur te regardent avec curiosité. Mouhahaha. Un rire maléfique s’échappe de tes petites mandibules, et voilà que milles idées fourmillent dans ton esprit. Des baies… Des mutations… Des croisements… On pouvait obtenir la si rare baie Lichii avec des baies Pecha, Repoi et Nanana ? Il fallait absolument que tu essayes… mais encore fallait-il que tu te procures les précieux sésames… Bah, avec tout ce que Stentor ramasse, tu ne doutes pas de pouvoir bientôt te créer un stock bien intéressant. Avec grande attention, tu écoutes donc tout ce que te dit Melty. La parole d’un Ange. Ah… Si elle pouvait mourir avec tous ces couteaux plantés dans son charmant abdomen, elle serait encore plus ravissante et hm… non non, il ne fallait pas que tu t’égares ! Focus, Apollon, focus !

Oh là, voilà que tu as manqué une nouvelle partie. Tu lorgnes donc discrètement sur la feuille de Stentor, car lui ne perd aucune miette du cours ; ah fichtre, le petit coquin veut une bonne note, n’est-ce pas ? Soit ! Tu vas l’aider de ton mieux, comme ça il te sera redevable. Avec un rire et un petit air canaille, tu continues donc de noter les informations et… devoir ? Hmmm, une épreuve créative ? Quelque chose de parfait pour toi ! Tu vois Stentor écrire, mais tu sais qu’il fera forcément moins bien que toi. Alors tu vas l’aider, ô oui ! Avec malices, tu fais ta propre copie soigneusement. Puis, au moment de rendre le devoir, tu suis Melty et intervertis les feuilles. Hop, ni vu ni connu ! A nous la bonne note !




Cours de Botanique - Inventer une baie - Page 2 15024690286225SignMaxAlban
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum