Éclosion [PV Dahlia]
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 57
Jetons : 8599
Points d'Expériences : 1678
Todresseur Stratège
Sujet: Éclosion [PV Dahlia]   Ven 4 Déc - 18:05
Levé tôt ce matin, je m’étais pressé de rejoindre le stadium pour l’entrainement matinal des Noctalis. Devenu assez classique, j’enchainais les exercices imposés jusqu’à l’habituelle bataille contre Light. Le but était simple : survivre le plus longtemps face à lui. Pas la peine d’espérer le battre, même tous réunis, avec notre niveau actuel. Faut pas rêver, on a beau s’entrainer comme des bêtes, alors que Light nous surveille, il finit toujours par nous battre. Aujourd’hui, je suis moins concentré que d’habitude et me fait rapidement écarté. J’ai autre chose en tête, et bien plus important que ce combat perdu d’avance. Néanmoins, pour ne pas passer pour un tir au flanc, j’essaie de faire illusion tout en expédiant le combat. Une erreur de précipitation faite par un TopDresseur débutant… Qui irait penser que c’est fait exprès ?! Je ramasse les restes de mon Kaiminus dont je soigne les plaies à l’aide de la crème que m’avait offert Callie. Bon, je sais, elle était censée être pour mes plaies cette crème… Mais Kaiminus a aussi le droit d’en profiter, non ? Revenant au dortoir en courant, je monte les marches comme s’il n’y en avait pas et enfonce la porte de ma chambre. Personne. Normal, ils sont tous encore au Stadium. Aussi vite que si j’avais vu le diable, je me déshabille, me passe un coup de fraicheur et enfile de nouveaux habits propres. A croire que Sirius déteint sur moi, voilà que je me mets à faire attention à mon look. En faites, je n’en ai rien à faire de ce que pensent les autres. Mais elle… C’est différent… J’attrape mon sac à dos, y introduit délicatement l’œuf qui somnolait dans mes draps et repart. Aussi vite arrivé, aussi vite reparti. Cette fois, j’évite tout de même de courir, avoir des auréoles sous les bras c’est pas très glamour, ni très propre.

Nous nous sommes donné rendez-vous à dix heures. Mon iPok affiche 9h45, je ne serais pas en retard. Je n’ai pas petit déjeuner, mais j’ai emporté deux barres de céréales au cas où. Dans mon sac, le petit caïman fuchsia a rejoint mon œuf pour faire la sieste. Il le mérite après tout, il se donne à fond et répond toujours à mes ordres. Je dépasse le dortoir Mentali en ayant une autre pensée pour elle. Enfin, pensée… C’est vite dit, j’ai l’impression qu’elle occupe mon esprit plus souvent que je me plais à le croire. En toute logique, ce serait dans le coin que nous devrions nous voir. Mais avec son propre entrainement avec les Pyrolis qui sont de l’autre côté du campus, nous avons opté pour un autre lieu. Je quitte le périphérique pour m’enfoncer tout doucement dans le parc. Ce n’est pas vraiment le genre d’endroit que j’aurais choisis pour une rencontre. Beaucoup trop de plantes à mon goût, mais je vais prendre sur moi cette fois-ci. Surtout que Kaiminus aime bien cet endroit lui aussi. S’il n’était pas aussi fatigué, il serait déjà en train de sauter d’arbre en arbre, de courir dans tous les sens et de faire peur aux rares passants en se cachant dans les buissons. Son terrain de jeu favori en somme. Je crois d’ailleurs savoir que Dahlia apprécie elle aussi être dans ce type d’environnement. Soit, je prendrais sur moi. Il parait que si l’on est exposé à la même chose à plusieurs reprises, la répétition de l’action nous fait l’aimer. Etrange, n’est-ce pas ? Si cela pouvait marcher, ce serait assez drôle. Bien que je me sentirais bien mieux proche d’un volcan ou dans un stade.

Il est 9h56, j’ai un peu d’avance sur l’horaire et elle n’est toujours pas là. Tant mieux, je vais pouvoir tout mettre en place avant son arrivée. J’installe une nappe sur l’herbe pour un minimum de confort. Contre son grès, je bouge Kaiminus du sac pour en sortir l’œuf. Les deux ont l’air inséparables, mon starter entoure de sa queue la coquille, en mâchouillant le haut de l’œuf dans son sommeil. Deux-trois pulls pour servir de nid à l’œuf vert aux tâches noires, et voilà, tout était en place. Bon, ce n’est pas grand-chose, mais il me reste un autre genre de préparation à faire… Elle va bientôt arriver. Pourvu que je ne bafouille pas, ou que sais-je encore. Autre objectif : ne pas se transformer en tomate. J’aurais l’air malin… Quoique, ça pourrait la faire rire. Mouais, j’en sais trop rien. Le mieux, c’est de rester soi-même. Oui, c’est bien ça ! Souffler un bon coup et… Ah ! Elle arrive ! Faisant comme si j’étais en train de ranger des affaires dans mon sac, je le referme et me lève pour aller la voir. Hum… Qu’est-ce qu’on fait dans ce genre de situation ? Je lui fais la bise ? J’avoue ne pas trop y avoir réfléchis, enfin… Je me disais que ça serait naturel, mais il semblerait que non. Et merde, mes joues s’empourprent et je me mets à sourire. Plus le choix, il faut que je lui dise quelque chose ou je vais passer pour un demeuré.

-Bonjour Dahlia ! Tu n’as rien d’autre à dire ? Juste « bonjour » ? C’est un peu léger quand même. Ton entrainement s’est bien passé ? Je nous ai préparé un coin tranquille pour poser nos œufs.

Bon, j’ai déjà vu mieux comme introduction… Mais on va dire que ça passe ou je vais finir par me décomposer avant même que mon œuf éclose.
Dahlia C Black
Dahlia C Black
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
Todresseur Novice
Sujet: Re: Éclosion [PV Dahlia]   Lun 7 Déc - 22:01
Dahlia avait été absente pendant tout l'entraînement des Pyrolis ce matin. Elle exécutait les exercices plus par mécanisme qu'autre chose, récupérant au passage une remarque cinglante de Jackie. Mais elle n'arrivait pas vraiment à se concentrer, trop pressée de ce qui l'attendait plus tard dans la matinée. Elle avait rendez-vous avec Paul, car leurs oeufs qu'ils avaient acheté en même temps montraient des signes d'activité. Celui de Dahlia avait même une légère fissure depuis hier soir. L'éclosion n'allait sûrement pas tarder. Elle avait couru encore plus rapidement que d'habitude pour rejoindre son dortoir une fois l'entraînement terminé. Elle s'était dépêchée d'aller à la douche pour se laver, voulant avoir le plus de temps devant elle. Elle avait même choisi ses habits la veille, prenant pour une fois un long temps pour trouver ce qui lui plaisait. Ça avait même fait doucement rire Eryn qui ne l'avait que rarement vu se casser autant la tête sur son habillement. Finalement elle avait opté pour un chemisier gris et un pantalon en toile de la même couleur. Une légère écharpe blanche, car le temps se rafraîchissait quand même, une paire de bottes montantes brunes et sa légère veste de la même couleur et elle était prête. Elle se lava donc avant de prendre son temps pour bien s'occuper de ses cheveux qu'elle laissa libres. Une touche de maquillage, rien de très voyant et elle était enfin finalement prête quand elle finit de s'habiller et avec un petit coup d'un parfum léger et sucré.
Elle retourna alors dans sa chambre pour y prendre l'oeuf qu'elle enveloppa dans un épais pull en laine blanche. Elle attrapa aussi le petit pain qu'elle avait acheté la veille pour ne pas perdre de temps en passant à la cantine. D'ailleurs en parlant de temps... 9h55 !! Merde elle avait prit tellement de temps pour se doucher et se préparer ?! Elle qui pensait avoir gagné du temps en préparant ses habits à l'avance. Comme quoi, pas tant que ça.. Enfin après c'est pas facile d'enlever la boue dans les cheveux ici. Mais que devait-elle faire du coup ? Si elle courrait maintenant ça ne servirais à rien de s'être bien coiffée... Et elle voulait pas voir Paul avec le cheveux en bataille. Bah elle allait marcher vite voilà tout ! Nephtys et Isis la suivaient de près, les deux Évolitions voulaient absolument voir ce que contenait le petit oeuf dont elles s'étaient occupées depuis qu'elle l'avait reçu du Collectionneur. Elle avait aussi emmené le petit Bonzai qui sommeillait encore doucement entre ses bras. Le Tortipousse n'était vraiment, mais alors vraiment pas du matin et il regardait avec des yeux mi-clôt ce qui se passait.

Elle se dépêcha donc du mieux qu'elle pouvait pour arriver au Parc. un lieu de rendez-vous qui lui allait bien. Dahlia aimait être entourée par la nature et il n'y avait rien de mieux pour elle que de pouvoir s'asseoir dans l'herbe sous les branchages des arbres. Mais soudainement, elle entendit un bruit qui la fit se retourner. Derrière elle courait le petit Pandespiègle qu'elle avait trouvé lors des événements d'Halloween. Depuis le petit Pokémon ne faisait que la suivre et ne semblait pas vouloir la lâcher. Pourtant elle cherchait qui était son dresseur, il y avait peu de chances que ce soit un Pokémon sauvage. Elle soupira en le voyant venir avec elle, il était toujours dans ses jambes et n'était pas vraiment méchant. Même si il en ratait pas une pour faire une connerie et qu'il avait une sacré force. Bah il y avait les deux Évolitions pour le surveiller après tout !
Elle arriva enfin près du Parc et ses joues se teintèrent légèrement quand elle vit Paul au loin. Pourquoi ? Elle ne savait pas trop et préférait même l'ignorer. Elle devait avouer qu'elle pensait très très souvent à lui et qu'elle avait attendu avec une impatience folle de le revoir aujourd'hui. Quand il l'approcha elle se contint pour ne pas lui sauter au cou, même l'envie la brûlait énormément. Le jeune Noctali la salua avec un sourire que Dahlia lui rendit aussi. Elle ne pouvait s'empêcher de sourire. Finalement, ce ne fut pas elle qui fit le premier pas pour rejoindre Paul, ou plutôt elle y fut aidée par le Pandespiègle qui la poussa avec un sourire malicieux. Elle se rattrapa à lui et fut donc suspendu à son cou, les yeux plongés dans les siens. N'écoutant que cet espèce d'instinct, elle se hissa sur la pointe des pieds pour venir poser ses lèvres sur sa joue. Derrière le panda semblait plutôt content de sa farce.

-Coucou joli chat ! Oui l'entraînement ça allait, et toi ? J'ai appris que vous aussi faisiez un entraînement tout les matins. Oh eh ben je te suis jusqu'à cet endroit !
Une légère rougeur sur les joues, elle resta à coté du jeune garçon pour aller avec lui jusqu'à l'endroit qu'il lui avait indiqué. Même pour le peu de chemin qui les séparait du-dit lieu, elle attrapa sa main avec une rougeur un peu plus accentuée, serrant ses doigts entre les siens.
Ils arrivèrent là où Paul avait disposé une nappe sur le sol pour pas qu'ils s'asseoient à même l'herbe. Ca ne la dérangeait pas habituellement, mais il valait mieux qu'elle ne salisse pas ses habits oui. Elle s'assit donc à coté de Paul, passant une main dans l'herbe fraîche et encore humide des restes de rosée. Elle regardait de ses deux grands yeux Paul avant de sortir elle-même son oeuf et de le disposer sur le petit pull en laine. Elle trouvait Paul particulièrement bien habillé aujourd'hui, comme si lui aussi avait fait attention pour ce rendez vous. Cette simple pensée la fit sourire un peu plus. Se rapprochant un peu de Paul, elle posa sa tête doucement sur son épaule avant de dire d'une voix douce, cachant son visage aux joues qui rosissaient de ses cheveux roses.

-J'étais tellement pressée ce matin. Je me suis carrément fait engueuler par Jackie, j'avais du mal à me concentrer.

_________________

DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 57
Jetons : 8599
Points d'Expériences : 1678
Todresseur Stratège
Sujet: Re: Éclosion [PV Dahlia]   Mar 8 Déc - 10:09
Son sourire était si beau, si sincère. Elle s’était mise sur son 31, de splendides bottes brunes, une veste de la même couleur, un pantalon en toile et une écharpe d’un blanc polaire, et elle était si… Proche ?! Par réflexe, je la retenais avec un mouvement de recul, tandis qu’elle se rattrapait à mon cou. Je plongeais instinctivement mon regard dans le sien, pourvu qu’elle n’ait rien ! Plus de peur que de mal, ce n’était qu’un faux pas. Maintenant que nous étions côte à côte, je sentais une légère teinte de parfum qui l’accompagnait… Fraise peut-être ? Je ne saurais le dire, mon odorat n’était pas très développé, mais j’appréciais fortement ce geste qui me touchait droit au cœur. Elle avait fait tant d’effort après son entraînement, que je me sentais idiot, même honteux, de ne pas avoir autant mis les formes. Je devais la décevoir dans mes habits propres de presque tous les jours. Certes, j’avais fait un effort sur la tenue, mais ma garde-robe n’était pas aussi remplie que celle de Sirius. Sûrement qu’il faudrait que je lui demande un peu d’aide pour l’agrémenter lors d’une sortie en ville. J’étais gêné, quand elle vint me déposer une bise sur la joue. La même joue qui redoubla de couleurs dans la seconde qui suivit. Cela répondait à mes interrogations précédentes, j’aurais dû lui faire la bise en arrivant. Encore quelque chose à côté du quel tu venais de passer. Mes jambes restèrent raides, jusqu’à ce qu’elle prenne un peu plus de distance, sans toutefois me lâcher la main. Ce simple contact me suffisait amplement à sentir la chaleur de son corps. Je perçu le resserrage de ses doigts autour des miens, et je lui répondis simplement en faisant de même. Je n’avais pas besoin de beaucoup plus, sa présence en elle-même suffisait à me raviver de bonheur et de joie. Entre le sourire crispé par la gêne et celui franc, mon visage ne savait plus trop quoi choisir. Mais maintenant que je n’étais plus dans l’attente de la revoir, je me sentais déjà plus à l’aise.

-Il s’est très bien passé. Lui dis-je en souriant. Avec Kaiminus, on fait de notre mieux pour nous surpasser.

Ce n’était pas totalement vrai, je m’étais empressé de mettre fin aux hostilités pour la rejoindre. Les combats faisaient partie intégrante de moi, je ne pouvais m’en passer, ni même ne pas me donner à fin. Mais, Dahlia avait le pouvoir de tout changé. J’étais prêt à sciemment perdre un duel pour elle. Elle avait ce je ne sais quoi, qui me faisait vibrer. Je la laissais s’asseoir sur la nappe que j’avais mise en place, venant me poser près d’elle. Son œuf portait déjà la cicatrice d’un craquement récent, il était vraiment sur le point d’éclore. Le mien n’avait pas ce genre de marque, mais il gesticulait régulièrement. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils n’éclosent. Une heure, deux heures, une journée,… Je n’en avais aucune idée. Nous nous étions juste donné rendez-vous ici en ne pensant pas à plus. Sa tête sur mon épaule, je lui jetais un regard en coin. Son visage était couvert de ses longs cheveux roses. Lentement, je penchais ma tête pour venir la poser sur la sienne, passant mon bras autour d’elle.

-Tu n’aurais pas dû, je t’aurais attendu.

Je pouvais parler, je n’avais pas fait mieux moi-même à l’entraînement. C’était plus pour faire acte de présence qu’autre chose. Mais je connaissais Jackie de réputation, et je ne voulais pas que Dahlia ait d’ennuis. Je ne voulais pas non plus qu’elle se tracasse pour cela.

-Mais… Je suis content que tu sois là.

J’affermissais mon bras autour d’elle pour la rapprocher un peu plus. Qu’est-ce qui m’arrivait ? Mon cœur battait soudainement plus fort sans aucune raison. Devant nous, se dressaient les deux œufs aux couleurs bien distinctes. Me focalisant dessus et sur les Pokémons qui sympathisaient derrière, depuis que Kaiminus s’était réveillé. Un semblant de calme retrouvé, je me permettais de détourner mon attention d’eux pour revenir sur Dahlia. Malgré le beau temps, il ne faisait pas très chaud. L’air était plutôt humide à cause de la rosée de la nuit. Je me détachais d’elle une seconde, à la recherche d’une couverture dans mon sac. Une fois retrouvée, je la dépliais avant de l’appliquer sur ses épaules. Moi, je pouvais bien résister au froid, mais je ne voulais pas qu’elle attrape de mal. Ce serait bête qu’elle chope un rhume par ma faute ou que sais-je d’autre…

-Tiens, couvre-toi.

Dès qu’elle fut bien emmitouflée dans la couverture, je venais me blottir contre elle. Je me contentais de la chaleur amplement suffisante de son corps contre le mien. D’une voix presque chuchotée, qu’elle seule pouvait entendre, je lui répondis.

-Moi non plus, je n’ai pas pu rester concentré ce matin. J’avais trop hâte de te revoir.

De temps à autre, un œuf se mettait à remuer, mais je n’y prêtais plus attention.
Dahlia C Black
Dahlia C Black
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
Todresseur Novice
Sujet: Re: Éclosion [PV Dahlia]   Mar 8 Déc - 22:35
Dahlia apprécia le contact de Paul contre elle. Elle sentit son bras passer autour d'elle et se lova un plus contre lui. La petite réponse de Paul lui fit un peu plus monter le rose aux joues. C'était tellement attentionné de sa part, il se comportait d'une manière adorable. Très doucement elle chuchota, laissant échapper sa pensée sans le remarquer "Trop chou" furent les mots sortant de ses lèvres dans un souffle. ELle ne s'en rendit pas compte et ce qu'il dit pour continuer la rendit béate de bonheur. Il était content qu'elle soit là. Et elle aussi, elle était plus qu'heureuse d'être là avec lui. Son regard se releva vers le jeune homme alors que son visage avait reprit une teinte plus normale. Il savait plus que tout la mettre dans tout ses états. Elle ne pouvait pas vraiment dire ce qu'elle ressentait en étant autant à coté de lui. Heureuse ? Oui, elle l'était. Mais aussi étrangement stressée. Elle avait peur de la moindre de ses actions, avait peur de faire quelque chose de travers. Elle voulait que tout se passe parfaitement. Elle ne voulait surtout pas gâcher le moindre moment avec lui. Déjà la dernière fois... Elle s'en voulait encore d'avoir autant mit en doute le jeune homme et d'avoir jeté un froid.
Devant eux trônaient les deux oeufs qu'ils avaient acheté ensemble la première fois qu'ils s'étaient rencontrés. Tant de souvenirs qui étaient si précieux à la jeune fille, même si cela ne faisait pas si longtemps. Quand Paul resserra son bras sur elle, elle posa une main sur son torse pour se mettre un peu plus confortablement contre lui. Elle s'y sentait bien, en sécurité. Devant eux le Pandespiègle montrait sa force au Kaiminus en soulevant d'un bras le Tortipouss. Mais Paul s'écarta subitement, la faisant se retourner. Et il revint avec une couverture qu'il disposa sur ses épaules en lui conseillant de la garder pour ne pas se refroidir. Une légère rougeur se fit sur ses joues et elle s’emmitoufla un peu avant que Paul ne revienne se mettre avec elle. Elle soupira d'aise en sentant le jeune homme se reposer avec lui. Puis il se rapprocha d'elle pour lui chuchoter quelque chose, et la Mentali eut un sourire.

-Tout comme moi. Mais maintenant je... suis heureuse. Viens.

Elle souleva légèrement la couverture pour lui en poser une partie sur l'épaule. Comme ça il serait avec elle. Elle referma alors la couverture sur eux deux avant de reposer sa tête sur l'épaule de Paul. Elle resta ainsi, fermant ses yeux pour profiter au mieux de l'instant présent. Elle relevait de temps en temps les yeux vers lui, regardant son visage. Il était vraiment beau. Ses cheveux sombres. Tout chez lui la faisait se sentir en sécurité et en confiance. Elle avait eu des craintes au débuts. Des inquiétudes qui découlaient d'un mauvais souvenir. Pourtant la simple pensée du jeune Noctali suffisait à dissiper toutes ses craintes, alors sa présence. Elle ferma doucement les yeux, se reposant un peu de l'entraînement du matin contre lui.
Puis soudain elle ouvrit un oeil. Un bruit de craquement venait de retentir tout près d'eux et elle leva les yeux. Le Pandespiègle tenait dans ses pattes l'oeuf de Dahlia qui venait de se recouvrir d'une nouvelle fissure bien plus grande que l'autre et bougeait légèrement. Il... était en train d'éclore ? A coté Isis et Nephtys s'étaient rapproché de l'oeuf tout comme Kaiminus, seul Bonzai restait complètement stoïque. Toujours lent à la détente il ne semblait pas encore réaliser que quelque chose était en train de se passer.

Dahlia s'enleva de l'épaule de Paul pour s'avancer légèrement. Elle était tendue comme jamais, fixant de ses deux grands yeux l'oeuf qui bougeait. Soudain un nouveau craquement se fit, effrayant le Pandespiègle qui lança l'oeuf en l'air. Dahlia eut un hoquet d'horreur, mais encore un peu emmitouflée dans la couverture, ne pouvait sauter en avant pour le rattraper. Mais elle n'en eut pas besoin, car Isis tendit ses rubans y faisant tomber doucement l'oeuf. Elle eut un soupir de soulagement en regardant Isis ramener l'oeuf à elle. Derrière Nephtys semblait réprimander le Pandespiègle qui baissait la tête comme un enfant qu'on gronde. Dahlia tendit les mains vers la coquille et la prit sous le regard bienveillant de la Nymphali. Elle le rapporta à elle en le fixant, se rasseyant à coté de Paul. Elle tenait dans ses mains l'oeuf où la petite créature dedans finit par briser la coquille pour en sortir la tête. C'était un petit renard blanc au bout des oreilles bleus et aux yeux de la même couleur. Il la fixa de ses deux grands yeux avant de couiner doucement. Complètement attendrie, elle aida le nouveau-né à sortir de sa coquille avec douceur avant de le prendre dans ses bras. La petite créature joua avec ses cheveux de ses petites pattes. Il était tellement adorable. Elle regarda le Feunnec, se souvenant d'un coup de son nom, avec une certaine émotion. Elle se sentait émue d'avoir assistée à la naissance du Pokémon et le regardait avec un grand sourire. Elle se tourna vers Paul avec un sourire et regarda la petite créature blanche renifler le jeune homme. Elle se pencha alors pour déposer un bisou sur le haut de la tête de la nouvelle venue.

-Bienvenue toi. T'es adorable tu sais ? Bon... comment on va t'appeler....

Elle se tourna avec un grand sourire vers Paul. Elle trouvait que c'était le moment parfait pour le Pokémon pour éclore, comme si ça les rapprochait encore un peu plus. Elle s'approcha alors de nouveau de lui pour déposer un bisou sur sa joue avant de lui dire doucement.

-Je suis contente qu'elle soit éclot avec nous deux.


Éclosion de l'oeuf de Feunnec chromatique

_________________

DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 57
Jetons : 8599
Points d'Expériences : 1678
Todresseur Stratège
Sujet: Re: Éclosion [PV Dahlia]   Sam 12 Déc - 13:10
Les joues rougies, autant par sa réponse que par son invitation, j'acceptais sa proposition et m'engouffrais avec elle dans la couverture. Enfermé dans notre cocon, l'un contre l'autre, je me laissais presque aller à la rêverie. Alors que le moment était plutôt au repos et au calme, un craquement vint interrompre subitement cette transe. Dahlia, encore éprise dans une partie de la couverture, était déjà aux aguets du moindre autre signe de son œuf. Je m'avançais dans le cercle qui s'était formé autour de l'œuf. Un charmant Pandespiègle tenait entre ses pattes l'objet de tout notre émerveillement. D'ailleurs, d'où il sortait celui-là ? Un nouveau Pokémon de Dahlia peut-être. Elle m'en aurait sans doute parlé. Oh ! Un autre craquement. Dans un ballet, l'œuf s'éleva dans le ciel sous le regard médusé et effrayé de tous. Ma bouche s’entrebâilla pour tenter d'avertir les autres, que Dahlia s'apprêtait à s'élancer. Ce fut Isis qui dégoupilla la situation de ses longs rubans, en enrobant en leur sein l'œuf pour le ramener à sa maîtresse. Le Pandespiègle nous avait fait une belle frayeur sur ce coup-là. J'expirais, soulagé, tout l'air que j'avais retenu. L'œuf s'en était finalement sorti sans une égratignure. Quoique, sa coquille commençait à se fissurer de toutes parts dans les bras de la Mentali et l'être qu'il protégeait, se dégagea. Tendrement, Dahlia s'occupa du nouveau-né qui gigotait comme il pouvait dans ses bras. Je n'avais jamais vu Dahlia aussi impliquée et sérieuse, elle semblait totalement différente de celle que je connaissais. On aurait dit... Une mère avec son enfant. Le petit nouveau me regarda de ses yeux azurs avant de me renifler. Attendri, je me mettais à rire en caressant sa tête délicatement. Après, je me tournais, souriant, vers Dahlia.

-C'est un type feu.

Elle descendit déposer un bisou sur le front de la petite renarde. J'étais surpris de la voir si responsable, si inquiète de sa nouvelle venue. Elle, qui était si impulsive, farceuse,... Semblait être devenue une tout autre personne. Répondant à son sourire par un autre, je ne savais pas si elle s'adressait à moi. Mes Pokémons ne portaient aucun surnom, pour la simple et bonne raison que j'étais incapable de définir un nom qui leur convienne mieux que celui que la nature leur avait prodigué. Dahlia devrait se passer de moi pour cela. Peut-être que le nom qui lui viendrait le plus naturellement, serait le meilleur ? J’imaginais que si je devais choisir un nom, il ne faudrait pas que je me force. Il viendrait tout seul à moi s’il le devait. Dans mes pensées, je me laissais surprendre par le bisou de Dahlia, qui fit monter le rouge jusqu’à mes oreilles. Timide, je m’étais bien fait avoir et impossible de faire redescendre le rythme cardiaque. Mes palpitations s’étaient envolées et sa voix enjôleuse n’y aidait pas. Je n’avais pas de longues mèches de cheveux derrière lesquelles me cacher, aussi bien, je décidais de soutenir son regard. Soudainement, cela m’était devenu irréalisable. Mes yeux se baladaient tantôt sur l’herbe, tantôt sur la nappe, mais ils ne pouvaient contenir son regard. Elle était trop belle, trop adorable, trop parfaite dans son rôle de mère. Que dis-je ? Simplement dans la manière de se comporter.

-Tu es divine, Dahlia.

En venant dans cette école, j’avais emporté avec moi mes rêves de rencontrer un jour Ho-Oh. Avant de venir, ce Pokémon était mon unique objectif. Il obsédait mes pensées, mes actions, mes rêves. Mais depuis que j’étais arrivé dans cette académie, tout avait changé. Le premier jour, j’avais rencontré une personne qui s’était soudainement mise à prendre de plus en plus de place dans ma vie. Je n’oubliais pas mon rêve, mais elle avait réussi à le recaler au second plan. Elle s’était immiscée avec une agilité et une grâce déconcertante. Et elle se tenait devant moi en ce moment même, avec dans ses bras un charmant bébé Feunnec. Mes joues ne désemplissaient pas, au contraire. Je ressentais mon cœur battre plus fort que jamais. Cette fois, j’allais chercher le courage au plus profond de ses yeux amarante. Je tremblais un peu, pas si sûr de moi que je le voudrais le montrer. De quoi avais-je peur ? Je préférais ne pas y penser, et soufflant un bon coup intérieurement, je me jetais à l’eau sans bouée de sauvetage, ni d’attache quelconque.

-Dahlia… Est-ce que… Est-ce que tu voudrais s…


Mon pseudo élan se brisa en mille morceaux, comme un fragile miroir, à l’entente d’un bruit sourd. Un second violent coup expulsa un bout de la coquille duquel apparut un bras. L’œuf était déjà percé à trois autres endroits d’où des pattes venaient de prendre place. Clignant plusieurs fois des yeux, pour être sûr de ne pas rêver, je regardais l’œuf s’avancer à l’aveugle. Dans sa démarche raide et saccadée, on aurait dit un robot en voie d’élaboration.




HRP - Eclosion de l’œuf d'Embrylex

HRP Dahlia - Désolé, je ferais mieux au prochain rp :/
Dahlia C Black
Dahlia C Black
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
Todresseur Novice
Sujet: Re: Éclosion [PV Dahlia]   Dim 20 Déc - 19:00
Dahlia continuait de regarder Paul tout en laissant sa petite créature lui mordiller les doigts doucement. Elle était plutôt active et joueuse et Dahlia était ravie de sa venue. Elle lui rappelait presque Isis quand elle l'avait reçue, débordante d'énergie. Aujourd'hui la Nymphali s'était un peu calmée et regardait la Feunnec avec tendresse. On aurait presque dit une maman envers son petit. Lâchant la chromatique Dahlia la laissa aller voir les autres Pokémons de l'équipe et faire les présentations. Rapidement elle se mit à jouer avec Isis et Nephtys, vite rejoint par Bonzai qui jouait à son rythme, lent donc. Il avait du mal à suivre la renarde de feu des yeux. La jeune fille aux cheveux roses profite de ce moment pour regarder Paul droit dans les yeux, s'amusant à le voir rougir doucement. Eh bien, toujours aussi facile de le prendre au dépourvu. Un sourire taquin apparaît alors sur le visage de la Mentali qui s'amuse à voir Paul ne pas arriver à soutenir son regard. Il était trop mignon comme ça et elle avait envie de le prendre dans ses bras. C'était toujours marrant de le voir avec ses joues rosies et la Mentali qui était d'une très bonne humeur comptait bien en profiter. Mais le compliment qu'il sorti fut tellement sincère, tellement inattendu que ce fut à son tour de détourner le regard.

Elle ? Divine ? C'était plus qu'un compliment, c'était presque une sorte d'aveu qui fit monter un violent rouges au visage de l'espionne en herbe. Elle ne pouvait décidément plus le regarder dans les yeux, pas après un tel compliment. Elle qui se trouvait banale, une fille comme tant d'autres. Enfin non pas comme tant d'autres. Mais pas du genre à s'attirer de tels compliments. Son caractère impulsif, sa manie à toujours taquiner et sa sainte horreur des filles qui battaient des cils à chaque joli garçon. Elle n'avait jamais pensé qu'un garçon pouvait s'intéresser à elle. Pourtant elle en avait l'impression avec Paul. Elle avait l'impression d'être sur un petit nuage et son coeur était à la fois si léger et si nerveux. Il tambourinait dans sa poitrine. Elle devait avouer penser tant à Paul. Elle qui n'avait jamais montré de grand intérêt envers les garçons à part... Non c'était du passé. Paul était bien différent et il le montrait. Elle savait qu'il était sincère. Comment ? Elle ne pouvait le dire, mais le sentait, au plus profond d'elle même. Et quand elle l'entendit prononcer son prénom, elle tressailli avant de retourner son regard vers lui. La Feunnec en profita pour retourner se mettre dans ses bras tandis que la Mentali fixait le jeune homme dans les yeux, littéralement suspendue à ses lèvres.

Pourtant alors q'une phrase commençait à se profiler, rendant Dahlia presque fiévreuse tant elle était tendue. Son coeur semblait vouloir sauter en dehors de son corps et malgré de longues et profondes inspirations, elle ne pouvait le calmer. Mais un craquement retentit à nouveau et Dahlia tourna son regard vers l'oeuf de Paul qui venait à son tour de se briser. Enfin en partie. Un autre craquement fit voler certains endroits de la coquille pour ne laisser que sortir deux petits bras et deux petites jambes Il commença à se déplacer d'une démarche peu assurée et à l'aveuglette. Dahlia ne put retenir un rire devant ce petit Pokémon qui avait du mal à avancer. Elle vit alors sa Feunnec prendre appui sur ses petites pattes avant de sauter sur le nouveau nez par jeu. Les deux chutèrent et le reste de la coquille se brisa pour libérer un petit Embrylex. Le nouveau né cligna des yeux devant cette arrivée brutale dans le monde avant de tourner et regarder autour de lui. Il fut directement prit en charge par Kaiminus qui s'avança vers lui pour le saluer, rapidement suivi par l'équipe de Dahlia dont la petite Feunnec qui continuait de sautiller autour du nouveau né.

Dahlia prit alors le temps de reporter son attention vers Paul. Elle pensait savoir ce qu'il voulait dire, ce qu'il avait voulu dire, mais... Elle changea de position, se mettant devant lui, les yeux bien plongés dans les siens. Elle savait bien qu'il devait accueillit son nouveau né, mais elle devait d'abord encore monopoliser son attention. Elle avait le visage cramoisi et avait du mal à le regarder dans les yeux tandis que ses mains tremblaient légèrement. Elle était connue pour être une fonceuse et une forte tête. Pourtant là elle se sentait vulnérable et n'osait pas vraiment agir. L'air et le temps semblait presque suspendu entre eux tandis que la jeune fille ramenait une de ses mèches de cheveux en arrière. Elle inspira doucement pour se donner du courage avant de se lancer. Elle lança ses bras autour du cou de Paul pour venir abolir la distance entre eux. Doucement, mais avec conviction elle posa ses lèvres sur celles de Paul. Un instant qui se figea et ralentit jusqu'à paraître extrêmement long. Puis le contact se défit, alors que seules une ou deux secondes s'étaient écoulées. Le visage cramoisi, elle se colla contre Paul, se réfugiant et cachant son visage derrière ses cheveux. Là elle laissa pousser un soupir de contentement. Elle l'avait fait, elle avait enfin put le faire. On n'avait qu'une vie et elle ne comptait pas laisser de moments passer. Et surtout pas un moment avec lui.

-Je... suis bien avec toi.

_________________

DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Paul Nyllis
Paul Nyllis
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 57
Jetons : 8599
Points d'Expériences : 1678
Todresseur Stratège
Sujet: Re: Éclosion [PV Dahlia]   Lun 21 Déc - 23:24
La petite Feunnec était très touchante. A peine avait-elle vu mon œuf bouger, qu’elle s’était précipité dessus pour jouer. Les deux tombèrent au sol et l’œuf se brisa sous l’impulsion de la fougueuse Feunnec. Un petit Embrylex, aveuglé par tant de lumière d’un seul coup, se dévoila dans les restes de la coquille. C’était mon tout premier Pokémon obtenu à la naissance, et je comprenais maintenant ce qu’avait pu ressentir Dahlia lorsque son propre œuf avait éclos quelques minutes plus tôt. Le groupe précédemment formé autour de l’œuf de la Feunnec, se déplaça pour accueillir l’autre nouveau-né. Kaiminus prit grand soin de saluer son camarade et le présenta au reste de la bande. Mes yeux se reportèrent alors vers Dahlia, que je sentis approcher dans le coin de mon œil. Ses joues étaient rosies et elle me regardait autant qu’elle le pouvait dans les yeux. J’ouvrais grand les paupières, comme paralysé, tandis qu’elle ramena l’une de ses mèches avec finesse en arrière. Ce simple geste eu l’effet d’une bombe sur moi, elle était d’une telle beauté… A coupé le souffle, et je ne pouvais plus me défaire de son visage. Mais je ne m’attendais pas à la suite. Approchant ses bras, elle les passa autour de mon cou. Les yeux écarquillés d’étonnement, je la vis briser la distance nous séparant pour venir déposer ses lèvres contre les miennes. Sur le coup, je n’en cru pas mes yeux et bêtement, je restais là, à la fixer droit devant moi. Mes mains se soulevèrent, sans savoir où se placer. Puis, je m’adoucis et ferma les paupières pour profiter de l’action. Doucement, je l’enserrais de mes bras, encore un peu hésitant. Je ne le voyais pas, seulement je savais que mon visage avait viré au rouge. Les secondes parurent devenir des heures et malgré cela, j’aurais aimé qu’elles durent des jours. Lorsque l’instant s’arrêta, que nos lèvres se coupèrent l’une de l’autre, j’eu du mal à réaliser que je n’avais pas rêvé. Mes yeux se rouvrirent lentement, et je montais l’une de mes mains dans son dos pour mieux la tenir, blottie contre moi.

Dès que le contact avait été rompu, elle s’était à nouveau dissimulée sous ses cheveux de soie roses. De ma main la plus élevée, je venais lui caresser le bas de sa chevelure, entremêlant mes doigts au travers. Le geste était envoûtant, j’aurais pu rester ainsi longtemps, à ne rien faire de plus. Seulement, je me stoppais en l’écoutant. Déposant un regard mielleux vers elle, je me mettais ensuite à sourire avant de poser ma tête contre la sienne. Ses mots me touchaient et ils m’allaient droit au cœur. Je n’avais plus envie de me défaire d’elle, comme ce jour de la rentrée où nous nous étions rencontrés. A cette époque, je ne savais pas encore ce que c’était, mes sentiments étaient encore confus. Mais aujourd’hui, tout était différent, je savais que je voulais être avec elle et personne d’autre. Elle était ma tempête rose au milieu de cette académie déjantée… Ma Skitty-Dahlia.

-Je t’aime.

De toute ma vie, je n’avais jamais été aussi sûr de moi, ni aussi cramoisi. Je profitais qu’elle ne voit pas mon visage pour exprimer tout ce que je ressentais pour elle. Des mots certes simples, mais qui portaient en leur sein tout ce que je ressentais pour elle. Je m’écartais afin de la regarder dans le blanc des yeux. Et soudain… « Embry ? » Une tête sortie de nulle part s’intercala entre nous. Reconnaissant mon nouveau Pokémon, je haussais les sourcils en tiltant… Et merde, je l’avais complètement oublié celui-là. Bientôt, ce qui n’était qu’un Pokémon fut une horde de Pokémons qui s’amoncelait les uns sur les autres et tout autour de nous. Les deux petits Pokémons au centre de l’attention de tous, avec nous. Kaiminus me grimpa sur l’épaule et je compris, que ce qui était un moment intime était complètement saboté. Encore que, nous avions des airs de famille tous ensemble réunis. Je pouvais aussi m’occuper de l’Embrylex que j’avais laissé jusque-là avec les autres Pokémons.

-Viens par-là toi. Dis-je en tentant de prendre le type sol. Tenter, parce que je ne réussis pas à le soulever plus que de quelques centimètres, au prix de pénibles efforts. Comment une si petite créature pouvait-elle être aussi lourde ? J’avais l’habitude de porter Kaiminus et ses seize kilos, pas une telle masse. J’étais presque certain que du haut de ses cinquante centimètres, il devait être plus lourd que moi. Ne pouvant pas le soulever, sous le rire non-dissimulé de mon starter, je glissais un sourire gêné vers Dahlia. Bon, ils doivent avoir faim les petits. Attendez, je dois avoir ce qu’il vous faut dans mon sac. Farfouillant dans les tréfonds de ce dernier, je divulguais une boite de croquettes alimentaires pour Pokémon. Ce n’était pas la bonne et fraiche nourriture de Mama Odie, mais… Bon ok, Mama Odie fait de bien meilleurs plats. Hum, tu crois que le réfectoire est encore ouvert à cette heure ? Mama Odie peut peut-être nous recevoir exceptionnellement.
Dahlia C Black
Dahlia C Black
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
Todresseur Novice
Sujet: Re: Éclosion [PV Dahlia]   Jeu 7 Jan - 13:57
Dahlia continuait de se lover contre le torse de Paul. Elle cherchait autant à cacher son visage empourpré que de profiter d'un contact physique avec celui qui faisait bondir son coeur. Sur ses lèvres elle sentait encore les réminiscences de ce baiser qu'ils venaient d'échanger. Elle avait l'impression que ce moment continuait et continuait de durer, comme si ils avaient continué de s'embrasser. Cela ne fit qu'augmenter ce feu en elle, faire monter cette envie de continuer à l'embrasser, lui. Ce garçon qu'elle avait rencontré il n'y avait pas si longtemps et pourtant qui avait sut se faire une place dans son coeur. Il avait même fait plus que ça. Il avait prit cette partie d'elle qui avait été blessée par les actes et les paroles d'un autre garçon il y a de cela plusieurs mois et l'avait reconstruit. Avec une douceur intense il l'avait à nouveau rendue sûre d'elle-même. Il lui avait permit de ressentir à nouveau ce doux sentiment enivrant, la confortant et l'emplissant de douceur. Elle savait bien ce qu'elle ressentait pour lui. Elle était désormais sûre de ses sentiments, avait sut les accepter. Elle sentit une main de Paul passer dans ses cheveux dans son dos. Cette simple caresse innocente la fit rougir encore un peu plus et elle se raccrocha encore mieux à lui. Il était devenu celui qu'elle voulait garder auprès d'elle, celui qui calmait son esprit et avait put dompter cette jeune boule d'énergie. Elle referma ses yeux pour continuer à apprécier son contact. Tandis qu'elle se confiait à moitié à lui, leur regards se croisèrent, se happèrent et se capturèrent. Elle savait déjà qu'il lui plaisait depuis ce moments qu'ils avaient partagé sur le toit du dortoir Pyroli. Pourtant elle n'avait pas été prête. Elle avait mis du temps avant de trouver le courage de simplement accepter que ce garçon au cheveux noir avait réussi à faire chavirer son coeur. Mais là elle le savait, elle en était sûr. Il avait réussi à prendre une place dans son coeur et il était hors de question qu'il en parte. Elle le garderait, resterait à ses côtés.

C'est alors que sa voix s'éleva et elle entendit des mots ô combien important à ses yeux. Il venait de le faire mieux qu'elle l'avait fait. Il venait de lui avouer ses sentiments et de lui ouvrir son coeur. Elle sentit le sien bondir dans son buste et ses joues lui brûler encore plus fort. Elle le serra alors un peu plus contre elle. Elle... elle aussi l'aimait, mais les mots avaient encore du mal à passer au travers de sa gorge. Un pas après l'autre. Elle en avait déjà fait un grand aujourd'hui. Pourtant elle voulait sauter aussi ce pas et lui ouvrir à son tour son coeur de la manière la plus pure possible. Elle semblait rêver, être dans un monde à eux deux seulement. L'émotion était si intense, si forte que doucement ses yeux s'humidifièrent. Elle respirait profondément, cherchant au mieux à calmer les soubresauts de son coeur si empli de joie que de légère larmes manquaient de s'écouler de ses yeux, emportant avec eux ce trop plein d'émotions qui l'assaillaient. Paul s'acrta alors légèrement, plongeant son regard dans le sien. Elle espérait que ses yeux ne soient pas trop humides et rouges. C'est alors que son regard se baissa à nouveau sur ses lèvres et elle se mordit à nouveau la lèvre inférieure. Elle voulait goûter à nouveau à ses lèvres, ressentir la sensation d'un baiser partagé avec lui. Pourtant son envie fut bloquée par la tête rocailleuse d'un petit Pokémon qui s'interposa entre eux. D'abord étonnée, la réalité revint à la jeune fille aux cheveux roses quand tout les autres Pokémons commencèrent à s'amonceler autour d'eux. La petite Feunnec chromatique vint aussi s'interposer entre les deux dresseurs, posant ses petites pattes sur son ventre en la regardant de ses deux grands yeux et jappant pour un peu d'attention. Dahlia parti d'un rire léger un caressant la tête de la nouveau-née. Ils les avait carrément oublié dans leur intimité et désormais les deux équipes se rappelaient à eux. Elle s'essuya légèrement les yeux d'un revers de la main et sourit de toutes ses dents. Elle était heureuse, entourée de tout ceux qu'elle aimait. Son équipe si chère à son coeur et Paul, son... son copain. Elle n'en revenait toujours pas. Dahlia eut une nouvelle fois un léger rire en le voyant galérer à tenter de soulever son Pokémon. Pourtant il était pas grand et ne devait pas peser bien lourd. La preuve que les apparences sont parfois trompeuses.

-Les cuisines ? Peut être. Mais au pire je peux toujours passer au dortoir Mentali. Je suis sûre que Melty à pleins de pâtisseries qui sortent du four ! Et puis elle dira rien si je dis que tu as faim, tu pourras venir !

Dahlia eut un léger clin d'oeil à l'attention de Paul. Son caractère habituel était revenu au galop. Un véritable poids avait été enlevé de ses épaules et elle se sentait désormais légère. Elle avait le coeur léger et voulait profiter au maximum de ce moment avec Paul. Pour sûr que Melty avait pleins de petits trucs préparés dans lesquels ils pourraient piocher. Elle se releva et prit sa Feunnec dans ses bras et attendit jusque que Paul récupère ses affaires. Isis vint se coller à ses jambes avant de lui lancer un petit regard qui fit sourire la jeune fille. Sa starter avait compris et appréciait de voir sa dresseuse heureuse et épanouie. Naphtys aussi semblait se réjouir pour elle et la regardait avec une sorte de tendresse qui manqua de refaire rougir la jeune fille. Seul Bonzai n'avait pas encore compris toute l'étendue de ce qu'il se passait ici, clignant des yeux en comprenant qu'il était temps de se mettre en route. Dahlia déposa un bisous sur la tête de la chromatique avant de la laisser rejoindre le sol pour aller cheminer avec le Tortipouss qui semblait aimer déjà jouer avec elle. Elle en profita pour attraper la main de Paul, mêlant ses doigts aux siens et serrant sa main. C'est ainsi qu'ils se mirent à marcher vers le dortoir Mentali, ainsi attachés l'un à l'autre comme à Halloween avec les queues de leur déguisements respectifs. De temps en temps la jeune fille s'amusait à déposer un bisou sur la joue de Paul avant de marcher en avant de lui, à reculons pour le regarder droit dans les yeux avec un petit sourire. Oui elle était plus qu'heureuse, ce qui amusait ses deux évolitions. Ils arrivèrent au dortoir Mentali où un doux parfum de pâtisseries emplissait l'air de la salle commune aux allures de château de princesse. Une telle décoration était un peu trop kitsch pour la jeune espionne, mais elle avait sut s'y accommoder. Elle lâcha rapidement la main de Paul avant de se diriger dans une pièce où Melty se trouvait, cuisinant pour ses petites protégées.

-Oh bonjour Dahlia, tu cherches quelque chose, ou peut être tu as faim ? J'ai justement une fournée qui vient de sortir du four attends.

Avec une aisance qui lui était étrange, la référente de son dortoir attrapa une plaque couverte de biscuits qu'elle déposa dans un petit saladier avant d'y rajouter, muffins, viennoiseries et autres sucreries qu'elle savait si bien faire. Sa dextérité dans une cuisine étonnait toujours la Mentali qui avait l'habitude de voir une référente plus que gauche dans d'autres moments. Dahlia récupéra le saladier maintenant rempli à craquer et remercia Melty.

-Merci mademoiselle Potts. Ca ira je penses, je suis juste avec... avec mon petit ami. Ca ne dérange pas ? On avait un peu faim et...

-Oh un petit ami ? Que c'est mignon ! Bon restez sages hein ? Il peut rester dans la salle commune, mais pas de garçon dans la chambre hein ? Bien sûr que tu seras sage, allez va profiter petite Miss Skitty. Ahlala qu'ils sont mignons ces enfants !

Dahlia eut un grand sourire à sa référente qu'elle appréciait de plus en plus. Au début le coté maternel de la professeur avait put exaspérer la jeune fille, mais au final elle s'y était attachée. Impossible aujourd'hui d'imaginer être au dortoir sans cette gentille femme qui prenait soin d'elles. Dahlia retourna dans la salle commune et rejoignit Paul qui était assis sur un canapé devant une table basse avec toute la petite troupe de Pokémons. Elle déposa le récipient sur la table aux soins de Kaiminus qui commença directement à distribuer à chaque Pokémon une pâtisserie. La jeune aux cheveux roses en profita pour sauter doucement sur Paul par jeu, s'asseyant juste à coté de lui et plongeant son regard dans le sien. Elle vint poser son front contre le sien et laissa aussi leur nez se toucher doucement. Là elle profita pour lui faire un bisou rapide sur le front et le regarder avec un grand sourire. Son coté taquin était quelque peu ressorti.

_________________

DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Éclosion [PV Dahlia]   
Éclosion [PV Dahlia]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :