[RP Commun GEL] La naissance d'une faction
Seth Evans
Seth Evans
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
Todresseur Stratège
Sujet: [RP Commun GEL] La naissance d'une faction   Dim 6 Déc - 17:04
- La première partie du RP (écriture des lettres) se déroule le dimanche 6 décembre, l'après-midi. Chaque Pokémon recevra donc sa lettre aux alentours de 18h.
- La seconde partie du RP se déroule le lendemain, dès les environs de 9h alors que les étudiants sont en cours.
- Il n'y a pas d'ordre de réponse prédéfini. Postez quand vous sentez que c'est nécessaire.
- Si vous gérez plusieurs Pokémons, faites-les jouer dans le même post afin d'éviter le cumul d'xp.
- Amusez-vous ! On ne veut que ça. JetevoisJetobserve

NB : Pour toutes questions HRP, skypez moi !


Voici enfin venu le grand jour, celui où le club a été validé par l'administration. Serait-ce un miracle amené par Arceus ? Non, Minos n'y croyait pas. Il savait que son club allait être accepté et avait visiblement vu juste. Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. Accompagné de Mc.Mime le scribe, le Drakkarmin chromatique s'en alla gentiment chaparder quelques feuilles blanches à la bibliothèque ainsi qu'un stylo pour que le rappeur puisse faire utilisation de ses talents. Ils retournèrent ensuite dans la chambre de Seth – celui-ci étant absent à ce moment – et s'attaquèrent à la rédaction d'une lettre bien précise. De sa voix rauque, Minos dicta tous les mots à Mc.Mime qui se contenta de les recopier dans un langage compréhensible des Pokémons. Sans trop tourner autour du pot, il fallait que la lettre soit compréhensible, bien rédigée et surtout convaincante. C'est là où Minos excellait puisqu'il trouva à chaque fois le mot juste. Enfin, après de très longues minutes de rédaction, Mc termina enfin d'écrire les multiples exemplaires des lettres que voici :

Bien le bonjour chers membres de guilde, ici Minos.

Comme certains d'entre vous le savent peut-être déjà, notre club a enfin été validé par l'administration de l'académie. À ce titre, il nous faut un endroit où nous installer, un petit nid douillet qui pourra nous servir à tous de seconde maison. Seulement, il nous est impossible d'utiliser une salle de classe comme les autres clubs le font : c'est bien trop étroit et surtout trop humain. Beaucoup d'entre nous ne s'y sentiront pas à leurs aises. J'avais donc pour projet de quérir l'aide de chaque effectif dès demain. Pourquoi ? Nous irons bâtir notre propre QG dans la Petite Jungle ! Il nous faudra néanmoins faire vite puisque les flocons commencent parfois à tomber. Il faudrait que l'on ait fini de tout construire avant que la saison froide n'impose ses droits. Si vous n'avez donc rien à faire demain, rejoignez-nous ! Nous aurons besoin du plus d'aide possible. Sur ce, je compte sur vous, chers membres. On se voit demain, une fois que nos dresseurs auront commencé leurs cours !


Le Fondateur demanda alors l'aide exceptionnelle de Miel Pops l'Apireine pour livrer les lettres rapidement. La souveraine au miel appela ses sujets encore présent et assigna une lettre ainsi qu'une destination à chacun d'entre eux. Avec ça, chaque membre pourra recevoir sa convocation en un temps record. Il ne restait donc plus qu'à attendre le lendemain, en espérant qu'un maximum de monde puisse se joindre au premier rassemblement de la guilde. Bien que posé, Minos passa une nuit tourmentée, à se demander s'il agissait en bien ou en mal en créant de tels rassemblements. Heureusement, il finit par trouver le sommeil malgré les ronflements incessants du stratège qui lui servait de dresseur. Pauvre colocataire accro au chocolat, comment supportait-il cela tous les jours ?

Le soleil se leva. Les étudiants quittèrent un à un leur dortoir respectif pour se rendre dans les salles de classe. Certains étaient même déjà levés depuis un bail, notamment les Pyroli et Noctali. Il était donc l'heure pour la guilde d'entrer en mouvement. Accompagné de son frère Thanatos, de Jekyll et de Mc, Minos se mit en route pour la petite jungle et ne tarda pas à l'atteindre. Il ne s'y engouffra néanmoins pas trop, préférant attendre que les autres arrivent histoire de ne pas les perdre dès les premières minutes. Et une fois qu'assez de monde fut rassemblé, le Drakkarmin chromatique s'extirpa de la foule et lui fit face, se préparant à faire un discours. De son côté, Mc attendit patiemment avant de faire un rap, sachant qu'il n'allait que plomber l'ambiance.

– Je vous souhaite la bienvenue, chers membres ! Je tiens tout d'abord à remercier ceux qui ont effectué le déplacement, car ce sera grâce à vous que la guilde aura un véritable foyer. Bien entendu, aucun plan précis n'est à suivre. Il ne nous faudra qu'une salle commune plutôt spacieuse, un hall de guilde pour accueillir les visiteurs, ainsi qu'une galerie marchande où pourra s'installer qui le veut. Afin d'avoir assez d'espace, il nous faut une clairière, ce qui ne devrait pas être si dur à trouver ici. Et dans une moindre mesure, s'il n'y a pas assez de place, nous pourrons toujours développer une partie souterraine. Quant à vos lieux de vie, personnalisez-les à souhait ! Il faut que ce soit assez spacieux et confortable pour vous. Enfin, il ne faudra respecter qu'une simple liste de matériaux. Mc ?
– Pas d'synthétique, que du naturel ! ♪
Car c'est pas très pratique, c'est comme du caramel ! ♫
Ça colle aux dents et c'est souvent très chiant ~
Mais on aime ça parce que c'est trippant !

– Inutile d'applaudir, c'est son travail. Ahem... Quoiqu'il en soit : faites de votre mieux ! Je participerai également et serai toujours là pour répondre à vos questions. Et si jamais vous êtes en difficulté, n'hésitez pas à quérir de l'aide auprès de votre prochain.

_________________
Rodrigue Miles
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Sujet: Re: [RP Commun GEL] La naissance d'une faction   Jeu 17 Déc - 10:17
Par cette journée plutôt froide, Trop' le Tropius était en mode larvaire, étendu à côté du chalet de son maître. Ni ses hurlements quant aux tentatives de communication avec les deux nouveaux membres de l'équipe, ni les demandes incessantes de Luxio pour un entraînement n'arrivaient à le faire bouger. Il faisait froid, bien trop froid pour un Pokémon tropical comme lui. Toujours tranquille depuis son changement de propriétaire, la girafe volante partageait beaucoup de points communs avec ce dernier. L'envie de calme, la haine du froid, l'étude tranquille... Bon actuellement les cris faisaient fi du calme demandé : a priori le Ludicolo venait de décider qu'il était temps de danser. Ce nouveau Pokémon Plante était bien plus énergique que lui, ça le changerait. Mais il attendrait le printemps avant de reprendre ses balades aériennes. Tiens en parlant d'air, un Apitrini se posa devant lui et lui laissa un morceau de papier écrit en zarb'empreintes avant de repartir sans plus de procès. Tropius plissa les yeux et créa une petite tornade pour apporter la missive à ses yeux. Alors...

Le lendemain, après que Rodrigue soit parti en cours en emportant Gringolem et Pyronille (ses trois autres Pokémon se gardaient très bien tout seuls, bien qu'il était un peu inquiet pour Ludicolo), le Pokémon Plante Vol faussa compagnie à Luxio, lui disant qu'il allait chercher un endroit plus ensoleillé pour se recharger. Il n'en était rien, puisque le quadrupède se dirigea directement vers la petite jungle, un endroit qu'il connaissait bien pour y avoir passé pas mal de temps, puisqu'elle se rapprochait de son environnement naturel. Pourquoi allait-il par là ? Et bien les Pokémon de l'Académie ont mis au point un club rien que pour eux ! Une sorte de société secrète existant aux yeux et à la barbe des humains ! Dans l'équipe, il avait été le seul intéressé, Luxio ayant seulement lâché un grognement et Gringolem ne comprenant pas l'intérêt d'une telle organisation. Et vu les exploits des deux nouveaux, pas question d'aller proposer de l'accompagner...

Arrivé au lieu de rendez-vous, le Pokémon Plante, dont la fonction serait bientôt d'être un cantinier sentit que quelques regards étaient posés sur lui après le discours du Drakkarmin. Il bafouilla un peu, leur signalant qu'il ne faisait pas assez beau ni assez chaud pour qu'il puisse voler à volonté et regarder par la voix des airs si une clairière propice à leur installation était près d'ici. Plus tard, dans la matinée, quand le soleil serait à un ersatz de zénith, peut-être pourrait-il effectuer un vol de reconnaissance. Mais pour le moment, entre la rosée sur ses ailes et son estomac pas tout à fait rempli, ce n'était même pas la peine de demander. Il tenta néanmoins de prendre la parole.

- Bon...bonjour à tous... Je ... suis Trop' et je m'occuperai un peu ... enfin je m'occuperai de ... la cantine... Aussi ça serait ... bien ... qu'il y ait un point d'eau et une partie protégée près de la base ... pour nettoyer et entreposer la nourriture... Voilà euuuh... bonne matinée tout le monde !

Le Tropius commença donc à avancer, à la recherche d'une place suffisamment spacieuse et sécurisée pour que tout les Pokémon puissent y vivre sans créer de catastrophe (il y avait sûrement des types feu dans le tas) et sans alerter les humains (il ne manquerait plus qu'ils soient découverts, tiens) Il repoussait les grosses branches à coups de Tornade et déplaçait des troncs avec Cyclone, tout en découpant les moins pourris avec Tranch'Herbe afin de se constituer une réserve de bois. Il était à la fois intimidé et excité, ça ne lui faisait pas de mal de sociabiliser un peu...

_________________
[RP Commun GEL] La naissance d'une faction 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
[RP Commun GEL] La naissance d'une faction 10099080670932_roooodyyyychouuuu
Marie R. Uana
Marie R. Uana
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 3135
Points d'Expériences : 1064
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [RP Commun GEL] La naissance d'une faction   Lun 21 Déc - 20:40
La naissance d'une faction
rp commun


La nuit, nul ne pouvait connaître les dangers auxquels l'on devait faire face. Un humain mal veillant qui rôderait au détour d'un couloir, un Pokémon belliqueux souhaitant faire parler de lui, ou les simples caprices de l'obscurité pouvaient transformer la plus paisible des balades nocturnes en un véritable cauchemar. Les honnêtes personnes devaient rester sur leurs gardes, ou ils se feraient avoir en moins de deux...

Et heureusement pour eux...

… CANARD MAN ETAIT LA !

Le grand, magnifique et puissant Couaneton veillait sur tous ! Surveillant depuis les airs les bâtiments de la Pokémon Community, guettant le moindre appel en détresse, Sain effectuait sa ronde nocturne comme il avait pris l'habitude de le faire depuis son arrivée sur Lansat. Cette île regorgeait de dangers et d'imprévus, et, en tant que héros, il se devait de mettre ses talents à sa contribution pour le bien être de tous ! C'était pourquoi il s'éclipsait régulièrement de la chambre de Marie, sans que celle-ci ne se doute de rien, n'ayant de toute évidence rien à carrer de son Couaneton Sain étant aussi discret qu'une ombre et vif comme le vent !

Le Couaneton, qui volait depuis maintenant près d'une heure sans que rien ne se passe, décida de se poser sur un banc pour se repo.... Euh, effectuer une surveillance au sol ! Canard Man n'avait jamais besoin de se reposer, enfin ! Effectuant un parfait atterrissage agrémenté de quelques pirouettes, que lui seul pouvait admirer, Sain replia ses ailes et se posa sur le banc en observant les alentours. La nuit, cette académie était décidément bien silencieuse... Cela faisait plusieurs semaines qu'il était là, et, mis à part lors de cette fameuse nuit d'Halloween, Sain n'avait jamais pu mettre à profit sa soif de combat et de justice ! Ah, si seulement une personne mal intentionnée pouvait faire son apparition... Il pourrait faire démonstration de toute sa vaillance, en fonçant sur l'adversaire sans aucune peur, n'étant mu que par sa détermination et son courage !

« -NETON! TOI ! »

Réagissant au quart de tour, Canard Man fit volte-face lorsque quelque chose vint le heurter, et, d'un coup de bec, il immobilisa son adversaire sans que celui-ci n'ait le temps de comprendre ce qui lui arrivait. Néanmoins, celui-ci était bien fin, pour un criminel, et avait un drôle de goût de papier, au passage... Recrachant la feuille, il saisit néanmoins cette affiche qui avait voleté jusqu'à lui, et fut étonné de voir qu'il s'agissait d'un texte écrit en zarb'empreintes, alphabet lisible que par les Pokémons uniquement. Utilisant sa vision nocturne Plissant les yeux à cause de l'obscurité, Sain parvint à lire ce qui était écrit sur l'affichette, et fut grandement intéressé par son contenu...


… Canard Man avait une nouvelle mission.

***

Sain s'était levé bien tôt, malgré le fait qu'il s'était couché, une fois de plus, bien plus tard que ce que croyait sa dresseuse. En voyant l'excitation de son Couaneton, Marie s'était dit que son Pokémon était, pour une mystérieuse raison, impatient d'aller en cours, et lui avait donc proposé de l'accompagner. Elle fut surprise de voir qu'il refusa, et le fut encore plus lorsqu'il lui fit comprendre qu'il voulait rester dans la chambre pour la journée. L'enviant presque, Marie s'était contentée de hausser un sourcil en quittant la pièce, se demandant bien à quoi était dû le comportement si étrange de son Pokémon.

La veille, Sain avait reçu la missive concernant la construction du QG de la guilde qu'il avait décidé de rejoindre. Il attendit à peine quelques minutes avant de prendre son envol par la fenêtre. Se dirigeant vers le lieu du rendez-vous à vive allure, il fut dans les premiers à arriver, et prit place sur une branche bien à la vue des autres en attendant que les autres Pokémons se rassemblent.

Au bout de plusieurs minutes, la plupart des Pokémons s'étaient rassemblés aux abords de la Petite Jungle. Un humain qui passerait par là serait étonné par tant de Pokémons regroupés en un même endroit ! Bien qu'impatient, Sain prit sur lui en attendant que le Drakkarmin, fondateur du club, prenne la parole pour expliquer la suite des événements. Trouver une clairière où construire le QG ? Aucun problème ! C'était une mission parfaite pour Canard Man, qui, avec ses ailes, pouvaient sans aucun soucis sillonner les airs à la recherche de la zone adéquate.... Eh mais, pourquoi tout le monde se tournait-il vers ce Tropius, là ? Sain faisait très bien l'affaire ! Nul besoin de s'encombrer de ce gros machin même pas capable d'accomplir ce qu'on lui demande !

Souhaitant à tout prix remplir ce rôle, Sain prit la parole dès lors que Trop' eut fini de parler, attirant vers lui l'attention des quelques Pokémons qui daignaient l'écouter.

« -Coua ! Coua couaneton ! Neton ! N'ayez crainte ! Je peux parfaitement m'occuper de trouver le lieu où établir notre base ! Vous pouvez compter sur moi ! »

Sans attendre plus longtemps, il poussa sur ses pattes, et s'envola pour chercher le lieu adéquat. Il avait bien retenu les critères à prendre en compte, et n'aurait besoin que de quelques minutes pour repérer la localisation de leur future base...

Enfin, ça, c'était ce qu'il espérait.


© Mzlle Alice.

_________________

« Je m’occupe de lui. »
Sirius B. Powell
Sirius B. Powell
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 18 yo
Niveau : 51
Jetons : 2520
Points d'Expériences : 1534
Coordinateur Mode
Sujet: Re: [RP Commun GEL] La naissance d'une faction   Dim 27 Déc - 18:59
GEL : LA NAISSANCE D'UNE FACTION.
Adara & les autres
Mademoiselle Adara était une Flabébé coquette. Et en ce jour où elle devait rencontrer les membres de ce club réservé aux pokemons, elle se devait d'être particulièrement belle. Qui savait, elle allait peut-être rencontrer le pokemon de sa vie. Elle avait hâte ! Mais d'après la lettre qu'elle avait reçut la veille par un Apitrini mal léché, s'il vous plaît on se doit de regarder Adara dans les yeux quand on lui fait un présent, elle devait aller dans la Petite Jungle. Hors, et là était le drame de la vie d'Adara, c'était l'hiver. Et elle était atrocement frileuse. Ce matin là, elle avait donc fait la comédie à son humain de compagnie et avait fait mine de vouloir rester au dortoir. Elle l'avait bien éduqué, il n'avait rien dit et il s'était contenté de la recouvrir d'une petite couverture trop mignonne qu'il lui avait fait sur mesure. S'il était pas adorable, depuis qu'elle l'avait adopté, elle avait une garde robe presque aussi fournie que celle des Mentali.

Et il lui fallait faire un choix, elle emballa quelqu'un de ses habits préférés dans la couverture, enfila maladroitement un pull. Ces petites choses étaient bien pratiques et tenait bien chaud mais ce n'était pas bien pratique à enfiler quand on a les mains occupés à tenir une fleur trop fois plus grande que soi. Au bout de quelques minutes de lutte intensive, elle réussit à se lover dans la laine et sa fleur dans une main, son baluchon dans l'autre, elle partit en direction de la Jungle.

Elle était sans surprise en avance, elle s'était faufilée hors du dortoir pendant l’entraînement de son humain. Elle savait qu'il ne s’inquiéterait pas trop. Gentille et attentionnée qu'elle était, elle l'avait testé et avait préparer ce jour longuement, s'esquivant régulièrement pour ne pas lui laisser croire qu'aujourd'hui elle faisait une fugue. Son gentil esclave humain ne serait donc pas surpris en ne la voyant pas de la journée. Et puis de toute façon, c'était elle qui commandait, elle allait pas se laisser faire par un humain, nanméoh. C'était elle la chef et les futurs compagnons de l'équipe de son étoile avait intérêt à le comprendre rapidement. Comme toutes les gourdasses qui entouraient sans cesse SON humain. C'était vraiment du grand n'importe quoi et elle ne les supportait pas. Elle allait toutes les évincer de toute façon. On ne plaisantait pas avec Adara et son humain.

Installée dans un arbre, la petite Flabébé chromatique observait les pokemons arriver seul ou en groupe. Elle préférait rester là à les observer dans un premier temps pour voir qu'elles seraient les pokemons à voir et à rencontrer. Elle ne comptait pas traîner avec le bas peuple ou des pokemons trop grossiers et barbares. Même si elle même était adapte des combats, elle ne combattait que les grands. Regardez ce ridicule Tropius incapable d'aligné plus de trois mots et ce Couaneton un peu trop orgueilleux … Franchement, plus les pokemons parlaient plus Adara était désespérée. Mais où était son Prince Charmant ? Où était le pokemon qui augmenterai un peu le charisme de cette guilde ? Elle se doutait qu'elle serait une des rares à représenter le glamour ici mais à ce point ? Pour le moment, le seul digne d'intérêt était ce Minos, le chef de guilde. Et encore, elle trouvait ses couleurs un peu trop tapageuses. Finalement, elle se décida à descendre de son perchoir pour se présenter et peut être aider le piaf bleu. Quoique non. Il faisait bien trop froid.

- Adara. Enchantée, je ferais de mon mieux pour vous aider mais comme vous pouvez vous en douter, ce temps ne m'est pas vraiment adapté et je suis dans la totale incapacité de faire de trop gros travaux. Je serais par contre parfaitement apte à décorer les maisons et les salles communes !

Et à vous embêter, mais ça elle ne le dit pas. Ils le découvriraient en temps et en heure. Discrètement alors qu'elle parlait, elle alla s'installer sur la tête du premier grand pokemon qui passait, continuant à observer les pokemons qui étaient présents quand arriva le coup de foudre. Grand, élégant, mystérieux. Il était parfait. Délicate comme la fleur qu'elle était, Adara se précipita vers lui pour venir se poser avec élégance sur son épaule. Elle allait pas le lâcher. C'était décidé. Ce Gallame serait son Prince Charmant.

code by mirror.wax

_________________
sirius
liens
atelier
Lucas Emerillon
Lucas Emerillon
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
Adulte Etudiant Spé Type
Sujet: Re: [RP Commun GEL] La naissance d'une faction   Jeu 31 Déc - 11:17
C'était le matin. Ce matin que tu attendais depuis maintenant plusieurs heures comme un forcené cherchant désespérément de s'échapper de la prison où on l'avait enfermé pour ses crimes. Cette lettre, oh oui, depuis que tu avais reçu cette lettre, ton état d'excitation était arrivé à son excitation. On vous promettait presque de l'aventure, une vraie aventure ! Tu avais beau apprécier la vie aux côtés de Père, il allait sans dire que découvrir quelque chose d'inédit comme cela n'avait pas pu manquer de te faire réagir. Oh oui, tu allais te joindre à ce groupe. Oh oui, tu allais les aider. Oh oui, ils allaient te considérer bientôt comme leur supérieur. Oh oui, tu serais leur meilleur élément. On allait acclamer ton intelligence et ta suprématie sur les autres. Certes, tu manquais encore de puissance, mais ce n'était qu'une question de temps. Père t'entraînait bien, et tu te sentais petit à petit de plus en plus fort. Deux stades. Il y avait deux étapes à passer avant de pouvoir assoir complètement ta puissance. En attendant, il te fallait de quoi tenir le coup contre les autres, montrer ta dominance en ayant des gardes du corps puissants à tes côtés. C'est ainsi que tu en avais parlé à Zéro et à Piou, qui avaient trouvé l'idée d'une sorte de guilde spécialement pour eux fort sympathique et qui s'étaient joint à toi pour servir de protecteurs de toute cette joyeuse troupe à venir. Mais malgré leur approbation, tu ne pus t'empêcher de rouspéter. Tu les voulais pour toi seul, ces grands gardiens. Ils étaient forts, les meilleurs éléments de Père à ceci près que Freed les surpassait tous les deux par son lien si intensément plus profond que les autres avec le blond. Alors pourquoi ne voulaient-ils pas te protéger toi seulement ? Tu ne pus t'empêcher de leur faire la demande.

Tu n'es pas seul au monde, mon cher Ulter. te répondit Zéro. Et puis, tu n'as pas besoin de protection, toi, nous savons que tu peux te débrouiller tout seul sans problèmes. ajouta-t-il avec un sourire.

Mouais … Peu convaincant. Pourtant, tu ne pus t'empêcher de rougir. Toi ? Assez fort pour s'en sortir tout seul ? Dans ce corps de lâche ? C'était trop de sa part. Trop de gentillesse, le compliment de trop. Argh … Cela t'avait touché droit au cœur. Tu t'étais gratté l'arrière du crâne le temps d'arrêter de rougir et finit par laisser tomber l'idée d'avoir des gardes du corps personnels. Au moins, cela te faisait plaisir de ne pas être le seul à vouloir s'embarquer dans cette petite guilde. Et cela t'avait rendu plus excité encore qu'au moment de tomber sur la lettre d'annonce d'ouverture. Cette hâte d'être le lendemain te rendit insomniaque pour la nuit, et lorsque Père s'éveillait, tu te tenais près de la fenêtre, des cernes au niveau de tes yeux rouges, fixant l'extérieur en attendant l'heure avec impatience. Comme il était pas moins de quatre heures du matin, Père, parvint à te faire dormir tout de même un peu par un moyen qu'encore aujourd'hui tu n'arrives pas à déterminer. Toujours est-il qu'aux alentours de huit heures, les deux espèces de gardes vinrent te réveiller pour se rendre au rendez-vous.

Merci de m'avoir réveillé ! leur lanças-tu avec enthousiasme.
De rien. On allait pas y aller sans toi tout de même. répondit Zéro.

Il n'en dit pas plus et t'ordonna de le suivre. Piou le fit rentrer dans son réceptacle à cause de sa taille et t'indiqua de le suivre jusqu'à l'extérieur où Zéro put ressortir à l'air libre. Tous les trois, vous vous rendîtes ensuite ensemble au point de rendez-vous où plusieurs Pokémon se trouvaient déjà, et se présentaient aux autres. Il y avait bien entendu les chefs : un Drakkarmin chromatique et un M.Mime rappeur, il y avait également un Tropius qui se disait votre futur cuisinier, un Couaneton un peu trop égocentrique qui prétendait pouvoir trouver seul où vous installeriez la base de la guilde et un Flabébé un peu timide, semblait-il, qui allait décorer la base une fois que vous l'auriez trouvé. Tu décidas qu'il fut à ton tour de vous présenter, et tu grimpas rapidement sur une branche juste au-dessus de toi.

Salut bande de Pokémon ! Moi c'est Ulter Chaos le Ouisticram, et voici mes deux camarades, Zéro le Dracaufeu et Piou le Braségali. salutations communes des deux types feu. Je viens vous apporter mes quelques connaissances d'intello tandis que mes deux camarades vont se charger de surveiller les alentours au cas où un humain voudrait venir par là. expliquas-tu en faisant remonter tes lunettes sur ton nez. Car oui, tu avais apporté tes lunettes.
Et si vous avez besoin, je peux quadriller la jungle depuis les cieux tandis que mon camarade à ma droite pourra le faire depuis les arbres. N'hésitez donc pas à venir solliciter notre aide, on est venus pour ça. Et vraiment, enchanté de tous vous rencontrer, même toi le Couaneton. ajouta Zéro.

Se présenter de manière totalement décontracté : check !

HRP:
 

_________________
[RP Commun GEL] La naissance d'une faction 1466193127-s1

                         
Seth Evans
Seth Evans
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
Todresseur Stratège
Sujet: Re: [RP Commun GEL] La naissance d'une faction   Mar 5 Juil - 21:11
Fier de son discours, Minos rattrapa néanmoins son cher acolyte mélomane avant qu'il ne dégénère et s'aventure sur le terrain houleux des rimes vulgaires. Une fois ceci fait, le dragon observa la foule de Pokémon avec intérêt tandis qu'un nouveau soupçon de fierté le gagna. Il avait réussi. Quelques compagnons à pouvoirs avaient répondu à son appel. Peut-être allait-il enfin pouvoir créer la société dont il rêvait ces derniers jours, peut-être même que les humains, forcés de constater un tel succès, allaient devoir reconnaître l'existence d'une volonté collective et pokémonesque. Et bien que certains paraissaient plus timides ou maladroix que d'autres, Minos les prit tous en considération avec le même air amical et bienveillant, comme un père protégeant ses enfants (malgré le fait qu'il y ait probablement des créatures plus âgées ici).

Le Drakkarmin remarqua d'ailleurs un certain Couaneton dont l'impudence et la prétention semblaient faire contraste avec un grand Tropius, bien moins assuré malgré sa carrure qui devait faire partie des plus importantes ici. Minos s'approcha de tout ce petit monde, suivi de son petit frère hyperactif qui préférait se rouler dans l'herbe encore rafraîchie par la rosée plutôt que d'adopter une posture sérieuse. Soit. Tant que Jekyll et Mime restaient calmes, c'était le plus important, selon le dragon chromatique. Mais pour le moment, il lui fallait réaliser quelque chose de bien plus important pour la cohésion du groupe, à savoir faire personnellement la connaissance d'un maximum d'individus. Il s'approcha tout d'abord de Trop, peu après que le courageux mais impatient Couaneton ne se soit déjà envolé.

– Tes propositions seront prises en compte et je t'en remercie. Puisses-tu ravir nos estomacs, mon cher Trop. En échange, nous ferons tout notre possible pour que tu te sentes à l'aise parmi nous !

Il s'inclina respectueusement tandis qu'un certain Cradopaud et un M.Mime secouèrent gentiment les feuilles du grand Pokémon, comme pour le saluer. Et Thanatos, bah... C'est Thanatos. Il roula autour du futur cantinier tout en rigolant. Puis, s'en voulant légèrement d'avoir fait – visiblement – attendre la lady du groupe, Minos s'avança vers elle peu de temps après qu'elle eût rejoint un certain Gallame. Nouvelle inclinaison de la part du dragon.

– Mes hommages, petite dame. Enchanté, chevalier Gallame. Si je puis me permettre, vous avez déjà l'air de former un duo adéquat. Je venais simplement aux nouvelles, mais aussi pour présenter mes compagnons de route... Lorsqu'il se retourna, Minos constata enfin la disparition de Jekyll. Depuis quand ? Peu importe. Il soupira. Eh bien... Il ne reste plus que Thanatos, mon frère, et ce plaisantin de Mc.Mime.

Effectivement. Et le groupe ne tarda pas à se réduire davantage puisque le Griknot s'échappa à son tour, mais pour retourner voir le Tropius. Agissant tel le plus immature des enfants, il reprit ses roulades autour de son nouvel ami (peut-être à sens unique, d'ailleurs) tout en braillant des « quand est-ce qu'on mange ? » à la chaîne. Ah... Voilà donc pourquoi. C'est l'estomac qui parle. Quoique le petit dragon avait l'air de s'amuser, à éviter les troncs coupés par son futur cuistot favori.

Et pendant ce temps, Jekyll s'intéressa au trio de Pokémon feu. Enfin... Il s'intéressa tout particulièrement au Dracaufeu bien plus grand que la normale. Un problème de croissance ? Une modification du code génétique ? Une expérience scientifique qui avait mal tourné ? Ce Cradopaud souhaitait le savoir. C'est pour cela qu'il tourna autour du lézard de feu et l'examina sous toutes ses coutures. Avant même de se présenter, oui.

– AAAAH ! Mais où ai-je mis mes bonnes manières, moi ? Ah oui ! Dissoutes dans de l'acide. C'était marrant, huehuehuehue. Mais dis-moi, le gros ! Comment ça se fait que tu sois comme ça ? Ca m'intéresse ! Raconte moi ton histoire ! Et si c'est le fruit de la science, JE VEUX voir le labo!

Tout le monde s'était dispersé en de diverses discussions, donc. À l'exception du Couaneton qui s'était envolé prématurément. Tant pis ! Il faudra s'y adapter. Minos n'avait guère envie que les efforts de ses protégés soient vains ou inutiles. C'est pour cela qu'il avait une vision du travail collectif et heureux. Peut-être rêvait-il peu trop. Pourtant, il se devait de mettre à fin à ses propres conversations avec la petite princesse et son chevalier afin de rappeler tout le monde à l'ordre. Il claqua ses griffes entre elles afin d'obtenir l'attention d'un maximum de monde et s'éclaira de nouveau la voix avant de reprendre.

– Il semblerait qu'un camarade soit déjà parti en reconnaissance. Bien que prompte, j'apprécie l'initiative. J'espère qu'il reviendra aux nouvelles très rapidement. Tâchons de l'accueillir dans la joie, en lui faisant part de nos propres progrès. Je compte sur vous tous et espère que nous pourrons former une belle famille. En attendant, que ceux qui le peuvent rassemblent le maximum de ressources possibles. Nous les transporterons ensuite jusqu'à la clairière. Veillez néanmoins à ne pas endommager l'habitat de nos camarades sauvages, il faut les respecter tout autant que nous nous respectons.

Il put enfin souffler mais ne s'offrit cependant pas de repos, estimant qu'il était nécessaire d'avancer le plus possible dans la collecte. Minos mit donc à profit ses griffes et sa puissance pour abattre quelques arbres inhabités et tailler une petite quantité de roches transportables. Il encouragea d'ailleurs son frère à faire de même, ne serait-ce que pour qu'il cesse d'importuner ce pauvre Trop. Mc se posa dans son coin, murmurant les paroles d'un potentiel nouveau rap. Et Jekyll, lui, resta en compagnie du Dracaufeu, ignorant royalement le Ouisticram et le Braségali accompagnant la bête. Ah la la...

Innocences et batifolages se prolongèrent sur des minutes et des minutes. Avec la contribution de tout un chacun, les ressources s’amoncelaient jusqu'à former des tas réguliers et ordonnés. Les branches et troncs furent solidement attachés ensembles par l'utilisation de lianes et les roches étaient déjà prêtes à être transportées par les Pokémon les plus forts et aptes. Minos se posa un petit moment afin de contempler l'avancée de la guilde, se demandant néanmoins qu'est-ce que le Couaneton pouvait faire... À ce rythme, quelqu'un devra aller le chercher, à moins qu'il ne revienne enfin.


HRP:
 

_________________
Nolan Dèannag
Nolan Dèannag
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 36
Jetons : 1057
Points d'Expériences : 941
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [RP Commun GEL] La naissance d'une faction   Mer 6 Juil - 5:06
OK, c'te fois, c'est la bonne, j'vais  le défoncer...T'arriveras pas à gagner, j'avais t'faire pleurer ta mère ! Et après, il sera  moiiiiiiiiiii Mouahahaha !

''Pierre !''

''Feuille !''

''...On recommence ...Ciseaux !''

''Pierre !''

Ok, non, il a triché. Et puis d'abord, c'qui le crétin qui a déclaré que la feuille battait la pierre ? J'sais pas ce qu'il avait bu avant de dire ça, mais c'était du solide, j'ai jamais vu une feuille de papier battre un rocher ! En attendant, voila que Mu se paye ma tête, à MOI, c'est hors de question, je vais pas laisser passer ça !

''Encore une...Pierre, feuille...Mon pied dans ta face, YAHA!''

*SBUNK*


Et voila qu'il esquive en lévitant, c'pas croyable d'être aussi mauvais joueur que cet Abra. Tant pis, pour la peine, je boude et je joue plus, moi. De toute façon, Nolan est sorti et Alban aussi...Quel dommage, en plus, c'est le jour où il s,entraine sur le stade et qu'il revient avec le torse tout trempé de sueur, juste avant d'enlever son T-Shirt...Pas grave, j'ai quand même des photos. Pour le moment, j'vais me contenter d'une petite balade au-dehors, si ça se trouve, y'a quelques potins à récupérer au dortoir Givrali. C'est sûr que Max aura de nouvelles infos, faut absolument que je sache comment se finit cette histoire entre sa préfète et ce grand blond à lunettes.
Sauf que c'est vachement loin donc autant se téléporter par petits sauts...et un petit passage par le Stade, ça me coutera rien et y'aura sûrement quelques sportifs pas trop mal fichus. Hmmm, j'me demande si Max aimerait des photos...

(Tiens, tiens, tiens, qu'est-ce que c'est que ça ?)

Un canard...fin une espèce de canard bleu. Et qui vole juste au-dessus de la jungle. C'est un machin auqautique cette bestiole, donc il a aucune raison d'être là, c'est louche, très louche. Et quand c'est louche, c'est qu'il y a forcément quelque chose à rapporter pour le journal de ma Givrali préférée ! Avec un peu de chance, j'vais tomber sur un scoop, genre un rendez-vous amoureux entre le type à fleurs de chez les Voltalis et un de ses élèves.
Ni une, ni deux, l'axe de mes Téléports change légèrement et me voila sur une branche, non loin de la position approximative de la boule de plumes. La traque commence, mon mignon, t'échapperas pas à Libra, personne ne le peut (Sauf mon beau prince Voltali, mais lui, il finira par tomber dans mes filets....J'ai tout mon temps). Par le pouvoir du shipping, ces arbres ne se mettront pas longtemps en travers de ma mission ! En plus, y'a des lianes, alors on va pas faire la difficile !

''Ooooooh, Ohoh ohoh, ohoh ohoh !''

Libra, Seigneur de la jungle, à vot' service ! Faut que je trouve un Donphan et un Ouisticram pour joeur les faire-valoir, mais pour le moment, j'me débrouille pas si mal et le canard volant se laisse pas trop mal suivre. Sa silhouette se détache bien entre les arbres et il ne vole pas si vite , comme s'il cherchait quelque chose. Ça fait dix minutes que tu tournes au même endroit, tu veux pas aller voir ailleurs ?

(!)

MY SHIPPING SENSES ARE TICKLING....Ah non, c'est juste mes cornes. Et lorsqu'elles se mettent à briller comme ça, ça ne peut vouloir dire qu'une seule chose, c'est que du monde fait la fête et pas trop loin, en plus. Abandonnant temporairement mon canard, je me laisse glisser le long de la liane, avant d'atterir non loin d'un buisson. Maintenant, on se planque et on observe...

''Il semblerait qu'un camarade soit déjà parti en reconnaissance. Bien que prompte, j'apprécie l'initiative. J'espère qu'il reviendra aux nouvelles très rapidement. Tâchons de l'accueillir dans la joie, en lui faisant part de nos propres progrès. Je compte sur vous tous et espère que nous pourrons former une belle famille. En attendant, que ceux qui le peuvent rassemblent le maximum de ressources possibles. Nous les transporterons ensuite jusqu'à la clairière. Veillez néanmoins à ne pas endommager l'habitat de nos camarades sauvages, il faut les respecter tout autant que nous nous respectons.''

Ils sont..nombreux. Et le gros machin plein d'écailles qui les dirigent à l'air balèze. Alors, secte maléfique visant à invoquer une armée de zombie pour dominer Lansat ? Société secrète qui protège un puissant artefact ? Ou mieux encore, c'est les éclaireurs d'une reine maléfique qui vit sur la Lune, venu repérer le terrain avant l'invasion ! C'est trop gros pour moi, mais une vrai héroïne, ça se dégonfle jamais. Me faut plus d'informations avant de lancer l'assaut.
La meilleure façon d'en obtenir, c'est de demander...Et justement, en voila un qui roule dans ma direction, j'vais faire comme Nolan m'a appris et être extrêmement ''polie'' avec lui !

*Swif*

Ni vu, ni connu, un petit Choc Mental pour le soulever de terre et le voila juste devant moi, à se tortiller, incapable de bouger ! Le saisissant par les espèces de poignées qui lui servent d'oreilles, je fais tout de même gaffe à ses grandes dents, avant de lui ''demander gentiment'' ce que je veux savoir.

''TU VAS PARLER, OUI ! REPONDS !''

...Ah oui, faut poser la question, avant.

''C'est quoi ce souk ? Qu'est-ce que vous faites ici ? Qui vous paye pour ça, réponds...RÉPONDS!''

*BUNK *


''Ok, tu veux rien dire...J'vais te faire une offre que tu ne refuseras pas. Paaaaaaaaarle !''

*BUNK BUNK BUNK*

''...Petit tu es doué, très doué ; Mais tant que je serais dans le métier tu ne seras jamais que le second !''


*BUNK BUNK BUNK BUNK BUNK BUNK*


Ah merde, à force de le secouer comme ça, il a les yeux en vrille. Et avec tout ça, j'ai pas réussi à lui arracher la moindre information, c'est un coriace. Sont prêts à tout pour garder leurs secrets, les vils...Tant pis. Dites à Alban que je l'aimais, sa princesse-espionne-justicière va faire le sacrifice ultime...Oh et aussi à Nolan, parce que faut pas oublier les sidekicks un peu inutiles. Que la Force soit avec moi. Attention, à trois...Un...deux...


''Trois! TOUT LE MONDE MET LES PATTES SUR LA TÊTE ET....Ouah !''

Il est vachement plus grand ce Lézard, vu de près ! Et en plus, voila qu'il s'approche de moi, la gueule ouverte, il va me bouffer, il va me...Un...club? Ok, y'a erreur sur la marchandise. Z'ont plus l'air aussi menaçant, maintenant, j'suis presque un peu dçué. Tant pis pour mon scoop, mais y'a quand même pas mal de trucs à voir, j'vais peut-être pas repartir les mains vides pour le journal ! Et puis, il est plutôt mignon, ce Gallame...Attends, maix c'est celui de l'autre là, le roux aux cheveux rigolos !
Ah...Faut que je me présente ?

''Yop à vous, bande de gens, Libra, à votre service ! Je suis pas sûre de bien comprendre ce que vous comptez faire avec tout ça, mais si vous avez besoin d'une spécialiste dans tout ce qui est infos, promotion, espionnage, interventions discrètes, super-héroisme, j'suis votre Tarsal !
J'ai aussi deux-trois tours dans mon sac pour ce qui est des pouvoirs Psy, mais c'est pas le plus important. Si vous êtes un club secret, vous devez sûrement avoir des capes ou des rites d'entrées super compliqués, non?''

_________________
[RP Commun GEL] La naissance d'une faction 1460961660-6644f4ad56048aaa356f1be771db417bdb00e4ea-hq
Marie R. Uana
Marie R. Uana
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 3135
Points d'Expériences : 1064
Todresseur Ranger
Sujet: Re: [RP Commun GEL] La naissance d'une faction   Mer 6 Juil - 23:23
La naissance d'une faction
rp commun


Canard Man, le seul, l'unique, voltigeait au dessus de la forêt de Lansat. Sur ses larges épaules, reposait un lourd devoir : celui de trouver un abri pour ses nouveaux compagnons. Il se devait d'y arriver. Et il le ferait ! Car Canard Man est grand, car Canard Man est fort, car Canard Man est le canard de la situation ! Ainsi, rien ne l'arrêterait !

Pas même son sens de l'orientation complètement naze !

Cela faisait déjà cinq fois qu'il passait au même endroit. Le savait-il ? Bien sûr que non ! Canard Man n'avait guère besoin de se soucier de ce genre de détail ! Ce qui importait, c'était le résultat, et non pas la façon laborieuse avec laquelle il allait l'obtenir. Et puis, ce n'était pas non plus comme s'il  tournait en rond, non, pas du tout, que nenni ! Il s'assurait seulement de n'avoir rien manqué ! Car même le plus valeureux des héros ne pouvait réussir du premier coup. Il se devait ainsi de s'assurer avoir bien quadrillé la zone qu'il explorait avant de passer à la suivante ! Et peut-être qu'alors, l'Eldorado qu'il recherchait avec tant d'ardeur et de détermination s'ouvrira à lui. A lui, et les autres membres du GEL ! Sain le savait au plus profond de son âme : tous plaçaient leurs espoirs et leurs rêves en lui. Et il ne les décevrait pas !

Ce fut ainsi que, voletant fièrement au dessus de la végétation de l'île, le Couaneton, de son regard perçant, scrutait le sol à la recherche d'un terrain adéquat. Cette clairière ferait-elle l'affaire ? Non, bien trop exposée au soleil. Et cette grotte, là-bas ? Sottise ! Le vent s'engouffrait à l'intérieur de celle-ci en faisant un boucan insupportable. Et quid de cet espace boisé, non loin ? Hors de question, celui-ci se trouvait bien trop près des infrastructures de l'académie ! Notamment ce Stadium, où avaient sans cesse lieux des affrontements barbares et sanguinaires.

Heureusement que l'intelligence hors norme de Canard Man lui permettait de relever le moindre défaut de chacun des zones où leur club aurait pu s'établir. Pardon ? Si cette intelligence hors norme lui permettait de remarquer qu'il était suivi ?.. Non mais, vous y avez cru, vous ? 'Faut pas abuser, hein, en vérité, il était con comme un balais, l'autre piaf super-héro.

*kofkof* Mais n'allez point croire que ce léger déficit neuromusculaire allait l'entraver dans sa noble quête ! Bien au contraire, celui-ci pourrait même s'avérer être un avantage pour le Couaneton ! Car, bien trop occupé à scruter les alentours, et étant tout bonnement incapable de faire deux choses à la fois, Sain ne put anticiper la présence d'une terrible branche, envoyée par des forces obscurs, sur sa route. Voila donc que la forêt se liguait contre lui ! Mais n'ayez crainte, Canard Man allait se battre !

Tombant au sol, il s'ébroua bien vite, et se redressa sur ses pattes, aux aguets. Où était-il ? Avant d'être entravé par le mal, il volait depuis un moment déjà dans la direction opposée à celle de l'académie. A vol d'oiseau aérodynamique qu'il était, il fallait bien dix minutes pour rallier un point depuis l'autre.

L'endroit où il avait majestueusement atterri sut capter toute son attention. Il s'agissait d'une clairière, qui avait l'avantage d'être entourée par des arbres aux feuilles envahissantes et touffues, et ce, malgré la saison : elles offraient un haut toit végétal à la zone, et lui assurait une visibilité quasi-nulle depuis les airs. Mais elle n'avait néanmoins pas échappé au regard perçant de Canard Man ! Du moins, ce fut ce dont se convainquit l'oiseau, qui nota ensuite la présence d'une rivière à quelques ailes de là. Voila qui ravirait ses camarades aquatiques ! A l'opposé de celle-ci, les arbres se dégageaient légèrement, et laissaient place à de nombreux rochers plats, qui captaient les doux rayons du soleil. Un coin parfait pour la sieste, en somme, et qui ne révélait pas tous ses secrets au premier coup d’œil, puisque, en s'en approchant, Sain remarqua la présence d'une cavité dans le sol, dissimulée entre deux rochers. Elle faisait au moins quatre fois sa taille, mais pouvait sans doute être agrandie, pour peu que l'on ait la force de creuser autour. Elle donnait sur ce qui semblait être quelques galeries souterraines, que quelques Taupiqueur ou Rototaupe auraient plaisir à compléter. Le Drakkarmin qui dirigeait le GEL s'y plairait certainement, puisque appréciant généralement les tunnels étroits comme tels. 'Fin, bien évidemment, Canard Man en avait aucune foutue idée, mais sur un malentendu, on pourrait bien lui attribuer tous les mérites de ce choix judicieux que semblait être celui de cette zone. Bien ! Sain avait dégoté la zone parfaite !

Déployant ses ailes, il prit son envol, et, regardant l'horizon, chercha à rallier son point de départ. Saura-t-il la retrouver ? J'en aurai douté, si les Pokémons réunis là-bas n'avaient pas jugé judicieux de couper quelques arbres pour constituer des ressources. Depuis les cieux, cette action ne passait point inaperçu, et Sain put ainsi retrouver son chemin bien assez vite !

Débarquant en quatrième vitesse, Canard Man, excité à l'idée d'annoncer la réussite de sa quête à ses compagnons, calcula bien trop mal son atterrissage. Au lieu de se poser simplement et calmement sur un rocher, il alla plutôt percuter la petite Tarsal qui venait prendre la parole, l'emportant avec elle au sol sur quelques roulés-boulés. Habitué à se vautr-Fort énergique, Sain se redressa bien vite, et, sans se soucier de l'état du Pokémon Psy qu'il venait de pousser, ni même de son entrée pour le moins fracassante, prit la parole aussitôt.

« Netoooooooooon ! Couaneton, coua ! Couaneton neton, coua ! -Oyez oyez ! Moi, le grand Canard Man, ai trouvé le lieu idéal pour l'établissement de notre base ! Si vous voulez bien prendre la peine de me suivre, le noble serviteur que je suis pourra vous indiquer la position de celui-ci depuis les airs ! »


© Mzlle Alice.

_________________

« Je m’occupe de lui. »
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [RP Commun GEL] La naissance d'une faction   
[RP Commun GEL] La naissance d'une faction
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :