Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -27%
XIAOMI POCO X3 64Go – Gris
Voir le deal
176 €

Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2463
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
Aujourd'hui avait eu lieu un cours très intéressant en biologie avec Melty sur les plantes médicinales, tout ce que j'aime quoi ! Mon cahier était magnifique, pleins de beaux schémas et un cours soigné. Je me suis vraiment donné aujourd'hui. Tellement que j'avais pleins de questions à poser à la prof. Comment faire poser dans les meilleures conditions telles et tel plantes ect... Tellement de questions que je l'ai retenu 20 minutes dans la salle. Après qu'elle est répondue à toutes mes interrogations elle s'est éclipsée de la salle. Il est peu être temps que j'aille manger. Je me promène le long des couloirs qui sont un peu trop calme à mes goûts pour un midi de semaine, quelque chose doit se passer dehors pour attirer les foules. Je continue mon chemin direction la cantine, je meurs de faim, j'espère qu'on mange quelque chose de bon. Malheureusement pour moi, ça ne sent pas très bon de loin mais peut être que je changerai d'avis en arrivant...

Eh bien non, j'arrive devant la porte du réfectoire et je lis le menu : Poisson pané et épinard. Beurk, encore un truc industriel sans goûts, ils font des trucs bons à la cantine de temps en temps mais les épinards ce n’est pas leurs trucs. Mais attends, le dessert.... cerise ! Mais ils sont suicidaire ici ou quoi. La dernière fois ça a finis en bataille de noyaux c'était atroce en plus j'étais avec les filles du dortoir qui étaient à fond dedans. Du coup j'avais participé aussi. C'était drôle mais pauvres femmes de ménages qui passent derrière nous. En plus c'est l'hiver, au lieu de faire venir les cerises de je ne sais où il pourrait nous donner des pommes, c'est mieux quand même. Bon allez je vais manger même si c'est pas très bon. J'ouvre les portes et là c'est le drame. Bataille générale de noyau ! C'est limite pire que la dernière fois, une vraie catastrophe. J'essaie d'esquiver quelques noyaux pour aller chercher mon plateau pour manger.

Après avoir récupérer mon repas, je cherche une table si possible pas trop exposer au champ de bataille. Oui là-bas il y en a une hors de portée des tirs, vite je cours m'y installer avant que quelqu’un est la même idée. Je commence donc à manger tranquillement quand j’aperçois un garçon qui se dirige vers ma table. Peut être que lui aussi veut être à l’abri des tirs. Au moins j'aurais de la compagnie

Dernière édition par Idalienor Edelwen le Mer 4 Mai - 16:09, édité 1 fois
Nemo Kendhall
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8470-574-nemo-kendhall-tu-seras-lecrou-de-mon-fabuleux-rouage-noctali#85815
Icon : Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6707
Points d'Expériences : 849
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Kalos
15 ans
37
6707
849
pokemon
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Kalos
15 ans
37
6707
849
Nemo Kendhall
est un Pokeathlète Novice
Rencontre entre repas et bataille de noyaux

Je n’ai jamais été très bon élève. Je suis le premier à oublier mes stylos. Je suis le premier à griffonner mes cahiers. Le premier à regarder par la fenêtre. Le premier à tenir compagnie au radiateur. Pourtant, je parviens toujours à être surpris par la sonnerie. Me voilà donc à arpenter les couloirs en direction de la cantine. En espérant piteusement qu’il n’y ait pas trop de monde. Etant arrivé un semestre avant le reste de l’ensemble de mes amis je me retrouve souvent seul en cours. Et donc, pour manger aussi. Après, je suis loin d’être à plaindre, je suis très bien entouré et ces quelques journées en solitaires me font un bien fou.

Mon équipe et moi prenons la moitié du couloir. Les deux fraîchement arrivés sont parvenus à se faire leur petite place. Maky, le Sablaireau a tout de suite été adopté, il est tellement mignon. Il me ressemble tellement ! Et il hait le froid. Timide et maladroit, voilà qu’il complète le trio avec Phy et Vivaldy. Néanmoins, Genesy s’est pris d’affection pour lui. Moi qui lui voyait un coeur de pierre, je me suis largement trompé. Frey en serait presque jaloux. Cette arrivée a fait un bien fou à mon équipe. J’ai l’impression qu’un vent de bonne humeur s’est installé. Quant à Inlay, l’Insécateur féminin mais bourrue, elle se charge de ma protection rapprochée. Sa capture a directement été victime de la Terreur. Maintenant, elle me surveille en permanance. Elle ne veut pas revoir les yeux de fous qui s’emparent de moi lorsque la Terreur fait son apparition. Elle est un peu comme mon Abra, elle ne me lâche pas d’une semelle. Je ne sais pas si cela me rassure ou si cela me fait mal à l’aise. Elle n’est pas très causante mais elle là, toujours fidèle.

J’arrive enfin au réfectoire. Forcément, la queue est encore longue. Je prends alors mon mal en patience. Je replace mes bretelles et mon béret sur ma tête. Il est prêt à tomber à chaque instant tellement ma tignasse a poussé. Depuis septembre je me rappelle chaque jour que je devrais aller les couper. Je soupire en remettant mon sac en bandoulière sur le côté. J’ai été obligé d’opter pour ce type de sac pour les cours, Invy prend toute la place dans mon dos. La queue finie par avancer. Mama Oddie aidé par ses Pokémon fait son maximum pour servir le plus rapidement possible. Même si aujourd’hui ce sont des épinards. Je ne suis pas difficile pour la nourriture et, surtout, je sais que notre cuisinière fait tout son possible pour contenter le plus de monde possible. Ce qui n’est vraiment pas facile à nos âges. Du coup, je lui adresse un grand sourire et pique un dessert. Des cerises ? Début décembre ?

C’est une vision d’horreur lorsque j’arrive dans la salle destinée à nos asseoir. Mes Pokémon l’ont compris bien avant moi. Et Phy m’a déjà piqué plusieurs noyaux. Elle a trouvé refuge au dessus des lumières, un point parfais pour sniper ses adversaires. Les noyaux pleuvent et je me prends plusieurs sur mes habits. Je deviens blême. La cerise … ça tâche ! Vite ! Je dois trouver un moyen d'échapper à cette mascarade. Alors que je me dirige à toute vitesse vers une table à l’abri des tirs je me rends compte en arrivant que Maky n’a pas osé me suivre. Il est en plein champ de bataille ! Je pose mon plateau de façon aléatoire devant une fille que je ne connais pas.

“_ Je reviens tout de suite !”
Je dépose Invy sur la chaise en face de la fille. “Faites connaissance !” Tu parles, il dort à poings fermés...

Et là, je plonge à terre, tel un militaire investit d’une mission des plus importantes. J’ai mon objectif. Le pauvre Sablaireau terrorisé, là-bas. Genesy me protège sur la droite, il marche à la même allure que moi et me fournit un bouclier de plomb. De l’autre côté Vivaldy gobe gentiment les restes de cerise au sol et en l’air. Au dessus, ma fidèle garde du corps découpe tout les noyaux qui seraient susceptibles de m’atteindre. Je me sens tellement puissant !

De l’extérieure, par contre, je dois vraiment avoir l’air con ! Un débile qui rampe à deux à l’heure avec trois de ses Pokémon pour protection. Je deviens bientôt la cible à abattre. Pile au moment où je parviens à rejoindre Maky. Je me cache en le protégeant de mes bras derrière son bout de mur. Une fois l’assaut passé, je sprinte jusqu’à la table. C’est bon, je suis en sécurité. Les autres continue leur bataille, mais ça sera sans moi. Quelque peu essoufflé, je décale Abra vers la chaise vide d’à côté. J’adresse un sourire à la fille qui n’a pas bougé.

“_ Je peux me mettre là ?”


Je m’installe avant qu’elle n’est le temps de m’autoriser ou de m’envoyer chier. Il n’y a pas d’autres places libres de toute façon. Et je ne veux pas me retrouver aux milieux des tirs. Alors je me mets là, qu’elle soit d’accord ou non. Bon, c’est un peu impolie, je vous l’accorde. Mais je ne pense pas qu’elle soit en mesure de protester. Tout les yeux de mes Pokémon sont braqués sur elle. Je regard l’état de ma chemise. Elle dégouline de rouge. Je suis dégoûté. Bon… je la ferrais tremper en rentrant.

“_ Frey, Pistolet à O, s’il te plait.”

Je me lave les mains et me débarbouille la figure avec cette attaque. Je suis présentable. Je vérifie une dernière fois l’emplacement de mon béret avant de me présenter à la fille.

“_ Désolé de mon impolitesse. Je suis Aaron. Aaron Stuart Mightley. Chercheur Pokémon et du dortoir Phyllali. Je ne t’ai jamais croisé à l’Académie, tu es nouvelle ?”


Je lui adresse un sourire avant de plonger dans mon assiette. J’ai faim moi aussi. En tout cas, voilà une présentation rapide et efficace. Maintenant, elle ne peut même plus me virer de la table ! Je suis machiavélique !
Aaron S. Mightley



HAIL NOCTA
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] Turtwig

Spoiler :
Le couple le plus improbable avec... une fille
Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2463
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
La cantine est encore au proie au champ de bataille, ça en envoie dans tous les sens c'est n'importe quoi ! En même temps quelle idée de mettre des cerises au mois de décembre. Peut être que ça pousse en cette saison sur certaines îles du globe mais pas ici. Résultat c'est la foire. Heureusement que j'ai trouvé cette place. A l'abri des tirs tranquilou pour manger. Visiblement, le garçon qui de dirige vers moi à eu la même idée.

Mais attends, il est venu accompagner a ce que je vois. Un haydim, un abra et un insecateur l'accompagnent. Il est bien entouré dis-moi. Il pose son plateau à ma table et je n'ai même pas le temps de dire bonjour, qu'il repart déjà !

"Mais attends...euh...

Trop tard, il vient de se jeter à terre et rampe vers le champ de bataille. Il est plutôt étrange, il a perdu quelque chose et il veut éviter les tirs ? Je ne sais pas trop, on lui demandera plus tard. C'est marrant qu'il emmène ces pokemons dans la cantine. Il est vrai que j'emmène Ruru partout mais de là à l'emmener dans la cantine, je n'ai jamais osé. Je crois qu'elle détesterait avec tout le bruit qu'il y a. Ils sont bien courageux de supporter ça. D'ailleurs, il a laissé son Abra. Faire connaissance je veux bien mais le pokemon n'a pas l'air très motivé, il dort à point fermé. En même temps je ne suis pas sûre que les Abras soient très souvent réveillés. Un pokemon qui dort tout le temps m'aurait surement énervé. En plus, je suis très sportive, il ne m'aurait jamais accompagné, ça aurait été triste. Heureusement que Ruru est pleine d'énergie.

Ah le voilà qui revient ! Et avec un autre pokemon, c'est pas un sabléreau ? Je ne suis pas sûre. Il est dans un état ! Malgré la protection de ses pokemons, il est couvert de taches et puis le jus de cerise ça se détache difficilement. Je peux vous en dire un mot. Quand j'étais petite, j'étais grimpé à un cerisier et j'avais ruiné un de mes t-shirts préférés. Je pleurais à chaude larme pendant que ma maman essayait de le détacher. On n'a pas pu tout enlever mais en le customisant il était devenu encore mieux qu'au départ.

Il s'assoit enfin à la table, et donne des instructions à son moustillon, un petit pistolet à eau pour se laver les mains et le visage. Il a beaucoup de pokemon ! Moi j'en ai 2 et je suis déjà bien contente, et encore le second Loakhlass vient juste d'arriver dans l'équipe. J'espère qu'on s'entendra bien. Ca y est il parle, il est en deuxième année normal que je ne l'ai jamais vu. Il est en filière scientifique, finalement pas très loin de ce que je veux prendre. Peut être que je pourrais lui demander des conseils un jour qui sait. Avant même d'entendre mon nom, il plonge dans son assiette, lui semble aimer les épinards

"Moi c'est Idalienor Edelwen, je suis nouvelle c'est surement pour ça qu'on ne s'est pas croisé. Toi aussi tu voulais éviter les tirs je présume, c'est vraiment n'importe quoi. Et au fait tu as pleins de pokemons c'est cool, ça te fait une sacrée équipe ! Tu les as tous capturés aux sorties captures ou on t'en donné ? Lequel est celui donné par le collectionneur Oups désolé je pose trop de questions

J'ai fais une boulette, franchement il faut que j’arrête de parler autant moi je l'ai surement gêné
Nemo Kendhall
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8470-574-nemo-kendhall-tu-seras-lecrou-de-mon-fabuleux-rouage-noctali#85815
Icon : Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6707
Points d'Expériences : 849
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Kalos
15 ans
37
6707
849
pokemon
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Kalos
15 ans
37
6707
849
Nemo Kendhall
est un Pokeathlète Novice
Rencontre entre repas et bataille de noyaux

Si j’avais su ce qui m’attendait pour ce midi, je serais resté au fond de ma chaude couette jusqu’à quinze heure. Me voilà à ramper tel un commando sur le carrelage parsemé de taches rouge (ce ne sont que des cerises, ne vous en faites pas) pour sauver le nouveau venu, mon petit Maky. Il semble complètement perdu, c’est donc mon devoir de Dresseur d’aller à sa rescousse ! Mais si seulement c’était si simple ! J’ai dû faire un premier trajet pour me décharger du poids d’Abra sur un table à l’abri des projectiles. Cette pauvre fille que je ne connais même pas… il faudra que j’aille m’excuser ! Par la faute de se Sablaireau tête en l’air, je doit revenir sur mes pas. Au moins, cette fois-ci, je suis paré ! Toute mon équipe m’accompagne et me sert de bouclier contre les divers projectiles.

Parce que oui, on nous sert, certes, de cerises en plein hiver mais les élèves n’ont pas attendu de ne plus en avoir pour lancer des boulettes de pain et, pour les plus fous, les fourchettes de leurs voisins. Ca devient dangereux d’étudier à la Pokémon Community. Je me mets en danger chaque jour pour sauver autrui !

Allez ! Encore quelques pas à ramper. Je me couche littéralement au sol pour éviter un projectile coupant. Il effleure de justesse de beau poitrail de Vivaldy. J’échange un regard avec elle pour m’assurer qu’elle n’a rien. C’est le cas. Ouf, je peux continuer. Me voilà à quelques centimètres de mon Sablaireau. Je l’attrape des mes bras libres. Maintenant… c’est le bouquet final. Je cours jusqu’à la table où j’ai installé Invy. Je m’y assois sans plus de ménagement et me présente docilement à la fille. La pauvre, je l’aborde comme ça, sans demander mon reste. J’espère qu’elle n’a rien contre les roux. Pourquoi aurait-elle quoi que se soit contre les roux, d’ailleurs ?

Elle a plutôt l’air impressionnée par mon équipe. Juste après s’être présenter, elle enchaîne les questions à leur sujet. Je dois dire que ça gonfle mon ego comme un coq ! C’est si rare que l’on s’intéresse vraiment à eux ! Leur présence est devenue tellement naturelle pour l’ensemble de mes amis que j’oublie souvent que mon équipe gonfle à vue d’oeil. Malgré tout, avant de dévorer les questions posé, je garde ma politesse amicale.

“_ Enchanté Idaliénor. Tu portes un très beau prénom, d’où viens-tu ?”

Puis, je réfléchis un instant. Non, en fait, je donne l’air de réfléchir mais mes réponses sont toutes trouvées. J’aime bien me donner cette air faussement mystérieux qui attire les filles. Oui, cet air fonctionne très bien pour Alban et Léo. Je devrais peut-être m’y essayer ? Mais, attirer les filles, à quoi bon ? J’hausse discrètement les épaules avant de me rappeler le la teneur des questions de mon interlocutrice.

“_ Le Collectionneur m’a confié Invy, c’est mon Abra. Il dort tout le temps mais je sais que je peux compter sur lui.”
Je regarde mon Starter endormit à mes côtés avec un regard emplit d’affection. Je ne pourrais me passer de lui. Il est la pierre angulaire de mon équipe. Mon plus fidèle compagnon. Je souris en continuant ma description. “Et, oui, j’ai capturé, non sans mal, tout les autres Pokémon que tu vois là. Enfin, non, pas tous. J’ai élevé deux oeufs. Le premier était celui de Phy, la petite Natu qui est là-bas, vers le plafond en train de mitrailler ses ennemis. Ainsi que Frey, ce petit Moustillon. Les autres ont été capturés en Sortir Capture. D’abord Vivaldy, la récente Haydaim, puis Genesy, le Galegon et les deux derniers arrivants sont Maky, le Sablaireau et Inlay, l’Insécateur.” Je les couve tous un à un du regard. Qu’est-ce que je peux être fier d’eux en les présentant ainsi ! Je leur offre alors tous une petite caresse avant de rediriger mon attention vers Idaliénor.

“_ Je tiens à tout mes Pokémons, sans exception. Ils ont tous leur petit caractère mais… on s’y attache trop vite à ces bêtes là !” Je me fends d’un sourire presque amoureux. “Et toi, quels Pokémon as-tu en ta compagnie ? Le Collectionneur t’as gâté ?”

Au moment où je pose ma question un noyau de cerise s’écrase violemment dans mes cheveux. Je pousse un petit cris aiguë, surpris par l’impact. Inlay se retourne tout aussi vite que moi et cherche l’agresseur des yeux. La foule s’est suspendue en pleine action, ne voulant pas chercher des noises aux p’tits roux avec tout ses Pokémons. Ils se regardent tous les uns les autres, espérant ne pas être désigné comme cible de l’Insécateur. Je porte un regard suspicieux sur tout les élèves présents. Mais je ne suis pas du genre à être rancunier, je suis juste un peu à cran à cause de la Terreur. Je me retourne vers mon assiette et incite Inlay à rediriger son attention vers nous. Je reprends le cours de mon repas alors que les autres continue leur combat. Les rires éclatent, les pleurs aussi. Et… enfin, l’ignoble Ace S. Creed fait son apparition. Lui aussi doit manger. Mais sous son regard froid, les élèves stoppent net l’ensemble de leurs conneries.

La plupart s’en vont tout aussitôt, abandonnant un sol jonché de noyau. Ace n’y prête pas plus attention et traverse la pièce en direction de la Salle de Profs pour y manger tranquillement. J’échange un regard avec ma camarade.

“_ Nous allons pouvoir reprendre le cours de notre repas, on dirait. Il faudra remercier Monsieur Creed !” Je pouffe à cette idée. Je suis sûr qu’il serait très reconnaissant de nos remerciement. “En parlant de prof, qu’es-tu venue étudier à la PC ?”

Je sais que je m’engage sur un terrain glissant. La dernière fois qu’on ma relancé sur ce même sujet, je me suis offusqué. Alalala, sacré Audrey ! Il faudra que je prenne des nouvelles. Maintenant, je suis content d’être Scientifique, même si… même si mes parents ne sont toujours pas au courant. Un jour,... un jour !
Aaron S. Mightley



HAIL NOCTA
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] Turtwig

Spoiler :
Le couple le plus improbable avec... une fille
Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2463
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
Rencontre entre repas et bataille de noyaux × AAron S. Mightley
La bataille de noyaux battait toujours son plein et franchement c'était pas beau à voir. Je voyais déjà la table des filles de mon dortoir à fond dans le délire n'hésitant pas lancer du pain ou d'autres trucs quand elles étaient en manque de noyaux. Franchement aujourd'hui je n'avais pas envie. Après être revenu de son escapade dans le champ de bataille, il se présente tout à fait normalement bien que je l'ai harcelé de question. Mon enthousiasme face à un aîné est souvent handicapant tout de même.

Mon prénom est beau ? Oh tiens ça me fait plaisir d'entendre ça. D'habitude quand les gens l'entendent pour la première fois, ils cherchent au plus vite à le raccourcir parce que c'est trop long Idalienor. J'ai l'habitude donc finalement ça passe mais ça fait toujours plaisir de se faire appeler par son vrai prénom.
Merci c'est gentil, je viens de Hoenn mais je ne crois pas que ça vienne de la région. Ma mère voulait un prénom originale pour son premier enfant. Je n'ai pas pensé à lui demander d'où cela venait.
Je viens d'ajouter une nouvelle chose à la liste des trucs que je voulais demander à maman. Malheureusement c'est trop tard maintenant, elle est morte avant que je puisse lui demander. J'ai essayé de demander à Papa une fois mais il ne savait pas et m'a dit que Maman avait proposé ça tout de suite et qu'il avait accepté parce qu'il trouvait ça super. En même temps, si il n'aimait pas il ne l'aurait pas laissé appeler comme ça.

Ensuite, il répond tranquillement à mes questions sur ses pokemons. Vraiment, les pokemons sont des créatures fascinantes. Il en existe tellement et je suis sûre que nous ne les connaissons pas toutes à ce jour. Il y en a de toutes les tailles, formes, couleurs. Cette diversité est incroyable. Donc c'est le Abra son starter. Si je me souviens bien ses évolutions sont plus souvent éveillées que le lui. Après si il a parfaitement confiance en son pokemon, c'est tant mieux. Il me présente donc ces autres pokemons. Certains viennent des sorties captures et deux autres d’œufs qu'il a élevé. J'aimerai beaucoup m'occuper d’œuf. En plus, avec mon parcours, il me semble que je peux m'associer avec un éleveur pour s'occuper de la reproduction. Après je ne suis pas très sûre il faudrait que me renseigne. Il a l'air de beaucoup aimé ces compagnons et c'est normal. Moi aussi je me suis beaucoup attachée à ma petite Ruru et j'ai hâte de découvrir avec plus de détail Lokhlass. Il en parle avec un grand sourire, il est mieux comme ça je trouve.

Au moment où il me retourne la question, il se prend un noyau sur la tête. Ca suffit là ils peuvent arrêter cette guerre. Je me lève sur le coup mais son Insecateur a été plus rapide et fusille la foule. Grand blanc dans la cantine. A mon avis il faut pas trop les chercher ses pokemons ils n'ont pas l'air commode. Aaron fait comprendre à son pokemon de laisser tomber. La bataille reprend quand c'est au tour de Ace Creed d'arriver. A nouveau grand blanc. Et fuite de tous les élèves à l'extérieur. Pourtant je croyais qu'il n'était pas très respecté par les élèves. C'est peut être juste par les élèves de son dortoir qui sait.
C'est clair merci ! Je pense que si c'était Jackie la bataille aurait redoublé d'intensité au lieu de se calmer XD. Pour moi, c'est un Zorua que le collectionneur m'a remis. Je sors Ruru de sa pokeball et celle-ci apparaît en face de moi, sur le siège d'a côté. Zorua me regarde d'un air paniqué, en se demandant pourquoi je l'ai libéré de sa pokeball alors qu'elle déteste la cantine. La voilà, c'est Ruru mon starter ! En revanche j'aurais bien aimé que vous fassiez connaissance mais la cantine est un supplice pour elle. Je rappelle alors Ruru dans sa pokeball. J'ai aussi un Lokhlass que je viens juste de capturer mais je ne vais pas te le montrer ici. J'échappe un petit rire. Sortir mon Lokhlass ici serait de la folie.

La discussion dévie sur l'avenir de chacun. C'est vrai que ce qui nous attends quand nous entrerons dans le monde des "grands" peut faire peur mais il faut bien qu'on grandisse tous un jour même si parfois on voudrait bien rester des enfants toute notre vie.
Moi j'ai choisi la voie de Pokeathlète médecin et plus tard je veux devenir médecin itinérant. C'est le grand rêve de ma vie même si cela peu paraître fou un peu bête. Quand je parlais de mon projet aux gens de mon village  ils riaient en disant que c'est impossible. Mais impossible n'est pas dans mon vocabulaire. Et toi tu m'as dis que tu étais un scientifique mais as-tu une idée précise de ce que tu veux faire après l'académie ?

code by lizzou × gifs by tumblr


Dernière édition par Idalienor Edelwen le Ven 5 Fév - 15:17, édité 1 fois


Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Nemo Kendhall
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8470-574-nemo-kendhall-tu-seras-lecrou-de-mon-fabuleux-rouage-noctali#85815
Icon : Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6707
Points d'Expériences : 849
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Kalos
15 ans
37
6707
849
pokemon
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Kalos
15 ans
37
6707
849
Nemo Kendhall
est un Pokeathlète Novice
Rencontre entre repas et bataille de noyaux

Notre petite discussion suit son court. Elle semble flattée par mon compliment. Cela me fait sourire de voir ses petites joues rougissantes. C’est rare que je fasse cet effet à des femmes. Autant en profiter, non ? Elle m’avoue ne pas savoir d’où viennent les origines de son prénom. Je n’ai en tout cas jamais croisée de jeunes femmes portant ce prénom. Pas à Hoenn en tout cas. Je lui demanderai bien sa ville d’origine mais les zouaves et leurs noyaux en décident autrement.

Bizarrement, je prends la chose très au calme alors que c’est Inlay qui démarre au quart de tour. Il va falloir que je m’entraîne avec elle. Je ne veux pas qu’elle subisse la pression quotidienne de la Terreur. Elle n’est pas là Inlay, tu peux te détendre. Ca va aller, d’accord ? Je l'agrippe par le bras pour qu’elle se focalise à nouveau sur notre discussion anodine. Je me sens sérieux. C’est très étrange comme sensation. Cela fait longtemps que je n’est pas mener de discussions aussi banales. Cela fait juste longtemps que je n’ai pas prêté attention à de nouvelles personnes. C’est agréable, plaisant de se laisser porter par un fil de discussion qui se laisse aller.

Je laisse échapper un sourire alors que notre cher Creed débarque dans la cantine sous un nouveau silence de plomb. Seuls ma nouvelle camarade se permet une remarque rigolote. Je me mets donc à pouffer de nouveau. Il est vrai que Jackie se serait fait un plaisir de participer à la bataille en traitant les élèves à tout bout de champ de “mauviettes”. Mais je cesse bientôt de rire en repensant au dernier coup tordu de la Référente des Pyrolis. Satané émission. Satané Terreur. Sacré Alban. Les images diffusées en bouclent sur toutes les chaînes me reviennent en mémoire. J’ai gagné. Selon toutes les plus improbables probabilité j’ai remporté les Hunger Games. Par le sacrifice d’Alban. Je ne m’en remets toujours pas. Je suis heureux que cette nouvelle ne se soit pas trop diffusé sur le Campus. Cela aurait été insoutenable pour mon pauvre petit corps frêle. Et… j’aurais eu droit à de nombreuses questions sur ce fameux combat contre Heather. Le problème, c’est que la Terreur ne m’a laissé qu’un immense trou béant à la place de ma mémoire. Je n’ai pas osé regarder toutes les images de se combat. J’ai trop peur de ce que je pourrais y découvrir.

Trêve de pensées déplacées. Laissons la Terreur à sa place, c’est à dire pas autour de cette table. Heureusement, la jeune fille est absorbé par la présentation de son Starter qui se trouve être tout mignon. Je suis plutôt heureux qu’elle ne puisse pas le laisser dans cette endroit, sinon j’aurais encore eu droit à la méfiance de ce Ruru. C’est mieux que cette pauvre bête reste bien au chaud dans sa Pokéball. Je souris à nouveau face à la tendresse qu’exprime le visage de la Dresseuse. C’est fascinant d’observer à quel point nous sommes proches de nos petites boules de poils. Un Locklass ? Waouh ! A côté, mon minuscule Frey ne fait pas le poids.

Son visage amical, ses traits fins et bien dessiner, j’aurais dû parier qu’elle suivait le même parcours que Calliope. C’est drôle de voir comment ce brin de fille me fait d’ailleurs beaucoup pensé à elle. En moins timide, probablement. Je suis touché par ses paroles. Médecin itinérante. Un magnifique projet. Je dois avouer que je l’envie un peu. Elle sait pourquoi elle est là. Elle sait parfaitement dans quelle direction elle va. Tout semble limpide pour elle. Elle porte ses valeurs avec passion et aplomb. C’est touchant à voir, à ressentir.

“_ C’est un magnifique projet. Mes parents avaient souvent affaire à des médecins de ce genre. Ils sont éleveurs et lorsqu’un Pokémon est trop faible pour pouvoir être déplacé, c’était le médecin qui devait venir sur place !”


Plusieurs images cocasses me reviennent en mémoires. Comme la fois où un Chartor avait coincé sa carapace entre deux troncs. La scène était tellement hilarante ! Bon, elle l’était beaucoup moins quand on s’est rendu compte que la pauvre bête allait devoir attendre plusieurs heures pour que le médecin vienne la sortir de ce mauvais pas ! Alala ! Je me dis que, peut-être, le parcours de Pokéathlète m’aurait plus convenu. Puis je repense à mon inscription chaotique et mon esquive de justesse du parcours de TopDresseur. Scientifique n’est pas si mal. Et, si je travail bien, peut-être pourrais-je réellement choisir ma seconde spécialité.

“_ Ahah ! Je n’ai vraiment aucune idée précise. La nature et les Pokémon sont une réelle passion pour moi. De là à savoir ce que j’en ferrais plus tard. Ca me semble vraiment lointain …”


Et… d’abord, il faudrait que je prévienne mes parents que je suis un cursus pour lequel ils ne voudraient peut-être pas payer. Cette grosse blague. Je remets toujours cette tache au lendemain. Quelle tristesse. Le pire, c’est qu’ils finiront par le savoir tôt ou tard…

La bataille de noyaux semble avoir plus ou moins pris fin dans la cantine. La plupart des élèves sont en train de partir, leur plateau à la main. Tout semble bien calme à présent. Je dévisage Idéaliénor. C’est une belle femme, vraiment. Mais jamais je ne lui dirais. Elle prendrait ça pour les approches maladroites d’un garçon gêné. Mais je ne le suis pas en sa présence. Je suis plutôt bien. Apaisé de parler de tout et de rien. Alors j’entame moi-même mon dessert en recrachant dans mon assiette les noyaux de cerise.

“_ Tu as un numéro iPok ?”


Je rougis un peu. Merde ! Elle va vraiment prendre sa pour de la drague ! Je prends mon souffle pour lui expliquer que ce n’est pas ce qu’elle croit mais je m’arrête tout aussi vite. Elle va croire que je me justifie ! Ohnonononon! C’est encore pire. Alors je tente par tout les moyens de sauver la mise, butant sur tout les mots.

“_ Nan … mais… nan. Si… euh. Si jamais tu as besoin d’aide… je… j’sais pas moi ! Pour les cours… pour tout. N’importe quoi ! Bah. Euh. Tiens ! Voilà le miens ! Fais en ce que tu veux !”


Légèrement rassuré par se rattrapage in-extremis je me rassoie au fond de ma chaise, des cerises plein la bouche.
Aaron S. Mightley


Spoiler :
J'ai honte de ma lenteur... pardonne moi >.>




HAIL NOCTA
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] Turtwig

Spoiler :
Le couple le plus improbable avec... une fille
Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2463
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
Rencontre entre repas et bataille de noyaux × AAron S. Mightley
Notre discussion avançait tranquillement. Je suis très contente de rencontrer une nouvelle personne. Se lier d'amitié avec une personne en particulier c'est bien, rencontrer plus de monde c'est mieux. Ses parents sont éleveurs. C'est sympa comme métier je trouve. Je me souviens qu'un moment maman voulait ouvrir un centre d'élevage mais quand elle a su qu'elle attendait des jumeaux et que cela lui ferait donc 4 enfants, elle a préféré laisser tomber cette idée pour se consacrer pleinement à nous et aussi permettre à Papa de finir ces études de chirurgien et donc de travailler. C'est vrai qu’être chirurgien n'est pas de tout repos mais ces collègues se sont arrangés pour qu'il puisse commencer tôt le matin et revenir vite le soir. Vers 19h max il est à la maison, c'est plutôt bien.

Ça doit être sympa d'avoir des parents éleveurs, tu devais être entouré de pokemon toute la journée. Moi les seuls pokemons qui m'entouraient c’était un Momartick qui était toujours avec Maman pour l'aider dans les tâches quotidiennes, un Kecleon qui faisait le clown en permanence et un Absol qui passait ces journées à me surveiller surtout quand j'allais en forêt toute seule. Mais ça c'était quand j'étais petite bien sûre.

Repenser à Absol me grondant parce que je suis rentrée trop tard ou d'autres trucs est assez marrant. Je me souviens qui m’attrapait par le col et me ramenait illico à la maison. Mais vers mes 10 ans ce petit jeu a pris fin. Mon côté immature a disparu et à laisser place à une fille responsable qui devait reprendre le rôle de celle qu’elle aimait le plus au monde : sa maman. En ce moment, je suis sûre qu'il aide ma sœur à gérer les 2 monstres à la maison. Vous me manquez-vous savez.

Il ne sait pas trop ce qu'il veut faire. Bien sûr il connait sa voie mais sans plus. En même temps, il est très rare de savoir avec précision ce que l'on veut faire. Ce monde est si vaste qu’on peut y faire tout et n’importe quoi à la fois. Je souhaite après mon passage dans cette académie partir faire le tour du monde en tant que médecin itinérant. Grâce aux pokemons qui voudront me suivre, j’aiderai les pokemons et les populations qui auront besoin de moi. Je veux être utile à ce monde, je veux racheter ma faute… C’est comme ça que je vois ma vie désormais.

Ce n'est pas très grave tu as encore le temps tu ne veux pas quitter l'académie demain. Et puis ce genre d'école est aussi là pour nous permettre de découvrir ce qui nous passionne tu ne penses pas ? Je ne me fais pas de soucis pour toi, tu trouveras ce pour quoi tu es fait.

Je m'attaque aussi à mon dessert. Mine de rien, elles sont bonnes ces cerises. Je ne sais pas d'où elles viennent, surement d'un endroit chaud. Lors d'un vide dans la discussion, il me demande mon numéro d'Ipok. En moins de deux secondes, il devient rouge comme une tomate et cherche à se justifier par tous les moyens. Vous êtes si compliqué les garçons ce n’est pas possible.

Oui bien sûr. Je sors un papier et un stylo de mon sac de cours, inscrit le numéro dessus et lui tend. Tiens voilà le mien. Ce n'est pas la peine de te justifier, on peut simplement s'échanger nos numéros parce qu'on est ami. Et puis je te retourne la proposition, si un jour tu as besoin de moi pour quoi que ce soit n'hésites pas. Si un jour tu es blessé tu sauras qui appeler.

Il me fait bien rire ce garçon. Cet Ipok est un outil bien magique pour communiquer. On me l’a offert ici et je ne suis pas déçu même si j'ai eu beaucoup de mal à le faire marcher. La technologie et moi ce n’est pas trop ça. J'ai dû demander de l'aide aux filles du dortoir ce qui les a bien fait rire d’ailleurs. Une fille qui ne sait pas utiliser son Ipok c'est assez rare pour être souligné. Nos repas terminés, je lui propose de quitter la cantine pour continuer la discussion dehors. Une fois à l'extérieur, quelque chose me traverse l'esprit : j'ai entendu parler dans les couloirs d’événement mystérieux arrivé cet été et j'avoue que cela à toucher ma curiosité. Vu que c'est un aîné il saura peut-être me renseigner. Il faut absolument que je sois au courant de ce qui se trame ici. Si je dois y passer 2 ou 3 ans, il est primordial que je sois informée.

Je suis désolée de te demander ça mais est-ce que tu as entendu parler des événements mystérieux de cet été ? J'ai entendu des personnes dans les couloirs parler d'une organisation criminelle sur l'île et j'avoue de pas en savoir grand-chose. Ça te dérange de m'expliquer ?

code by lizzou × gifs by tumblr


Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Nemo Kendhall
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8470-574-nemo-kendhall-tu-seras-lecrou-de-mon-fabuleux-rouage-noctali#85815
Icon : Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6707
Points d'Expériences : 849
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Kalos
15 ans
37
6707
849
pokemon
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Kalos
15 ans
37
6707
849
Nemo Kendhall
est un Pokeathlète Novice
Rencontre entre repas et bataille de noyaux

Nous continuons cette petite discussion dans les tons léger et sans importance. Mais je ne saurais que répéter que cela fait un bien fou. Prendre le temps, se poser quelques minutes. C’est tellement la course en ce moment. Merci Idaliénor, merci de me forcer à prendre le temps de regarder le présent en face. Pour une fois. L’Académie nous force que trop souvent à se forger notre avenir, à être focalisé sur les jours à venir. De ce fait, le présent passe après tout le reste. Ca en devient frustrant, fatiguant, usant. Heureusement, ici et maintenant, je me retrouve à travers ces douces paroles apaisantes. J'acquiesce et je souris lorsqu’elle m’explique qu’elle a grandit avec seulement quelques Pokémons qui semblaient assez … loufoques.

J’aimerais pouvoir lui répondre que, oui, c’est magique de grandir entouré de tout types d’espèces. Même des espèces très rares qui ne venaient pas que d’Hoenn. Mais ce n’est pas le cas. J’ai passé mon enfance à tenter de les apprivoiser, sans succès. A tenter de cacher cette bizarrerie au fond de moi pour que mes parents ne l'apprennent jamais. Ca a fonctionné… mais… à quel prix ? Pourtant, je reprends le fil de la conversation le plus naturellement du monde.

“_ Oui j’ai eu la chance de grandir au milieu des Pokémons. C’est peut-être pour ça que je suis Chercheur aujourd’hui, qui sait. Mais bon, après, avec l’école je n’ai jamais vraiment pu prendre le temps de passer autant de temps avec eux que mes parents. C’est normal… En tout cas, tu as aussi eu de la chance de grandir avec ces trois Pokémons. Ils avaient l’air très affectueux, malgré la description que tu en fais !”


Puis nous repartons sur les études. Son projet me paraît toujours aussi hallucinant et je ne peux m’empêcher d’éprouver un immense respect à son égard. Même à travers ses paroles elle parvient à me rassurer. Evidemment qu’elle à raison. Je vais trouver ma voie et l’imposer à mes parents, ils ne le savent pas encore mais ça va probablement leur faire tout bizarre…

“_ Oui bien sûr ! Je ne sais pas si j’ai vraiment envie de trouver. C’est aussi rigolo de continuer à se chercher, à se dire qu’on pourrait faire n’importe quel métier pourvu qu’on ait les compétences. J’aime bien cette idée de me laisser surprendre par ce que peut nous proposer la vie à un moment donné.”


Je souris tendrement. C’est probablement une belle utopie. Je verrais bien. Idaliénor a raison, je vais pas partir du jour au lendemain, j’ai encore pas mal de temps pour y réfléchir. Il faut que j’arrête de me stresser avec ces pensées… alors, pour changer de sujet je sors mon iPok. Je fais défiler les derniers messages qui datent d’il y a quelques jours. La plupart viennent d’Alban, d’autres de mes confrères Scientifiques, Rod, Léo, Max, des propositions de sorties, de missions. Tant d’activités ! Je ferme la fenêtre pour demander avec embarras son numéro. Bien sûr, une seconde plus tard je me sens comme un abruti qui drague la première venue ! Malgré mes excuses maladroites, elle parvient à me rassurer et me détendre en à peine quelques phrases. Je souris à ses dernières phrases. Je n’hésiterai pas à la contacter, vraiment. Elle est attendrissante, douce et serviable. Rien ne pouvait me faire plus plaisir que d’entendre le mot “ami” prononcé à travers ses lèvres.

“ _ Je n’hésiterai pas, vraiment.”


C’est tout ce que je parviens à lui répondre. J’imagine que ça suffit. Je crache mon dernier noyau de cerise, je me lève en emportant mon plateau. Ma petite troupe me suis, bien docile. Je leur adresse un regard pour leur faire comprendre de m’attendre à l’extérieure. Genesy ouvre la marche et tout mes Pokémons le suive, étrangement. Seul Invy demeure au creux de mon cou. Je salue à nouveau Mama Oddie en lui tendant mon plateau, elle me remercie chaleureusement et me voilà sorti du réfectoire.

L’après-midi est déjà bien entamée. Il doit bientôt être quinze heures. Je n’ai pas vu le temps passer avec la compagnie de ma nouvelle amie. Cette pensée me réchauffe le coeur. J'ébouriffe la plume de Phy, j’adresse une caresse à chacun de mes Pokémon avec toujours une petite phrase amicale. Lorsque d’Ida arrive à l’extérieure, je la rejoint aussitôt. Ma petite troupe se disperse alors. Je sais que certains préfèrent rester avec moi alors que d’autres veulent vaquer à leur occupation, ou juste prendre un peu de temps pour eux. Seul Maky semble complètement perdu dans toute cette agitation. Je lui souris et l’attrape dans mes bras. J’arrive à la hauteur de la jeune fille. Elle semble avoir un objectif bien précis et je le comprends bien vite quand elle se met à parler. Mon regard s’assombrit, je me perds dans le méandre de mes pensées.

Bizarrement, je ne garde pas un souvenir traumatisant de cet évènement… Le plus étrange était le kidnapping dans le bus. Le reste s’est déroulé très vite. Comme dans un rêve. J’ai l’impression que ça remonte à plusieurs siècle, c’était il y a à peine deux mois. Je venais à peine d’arriver à l’école, tout était nouveau. Je me racle un peu la gorge avant de lui répondre. Cette histoire est un secret pour personne, elle a le droit d’être au courant.

“_ Oui, il y a bel et bien une organisation criminelle qui a fait du bruit ces derniers temps. C’est la Team Rouage. Elle sévissait déjà bien avant mon arrivée. Apparemment, même la direction de l’école trempait dans ces affaires louches. Quand Elisabeth Snow a pris la direction, il n’y a plus eu de problèmes. Jusqu’à cet été. Ils ont profité de notre non-vigilance pour nous attaquer dans les bus qui devaient nous mener au camp de vacances. Ils ont capturé les mêmes élèves avec qui ils avaient déjà eu à faire auparavant. La direction voulait nous empêcher d’agir. Ce sont les préfets qui ont pris les devants et ont mener l’assaut jusqu’à l’île où étaient enfermés nos camarades. Nous sommes tombés sur leur planque. A l’époque, je n’avais que mon Abra et… leur bâtiment a mis complètement H.S tout les Pokémon Psy. Je me suis vire retrouvé dans l'embarras. C’est Aileen qui m’a prêté son Mangriff pour que je puisse, moi aussi, aider mes camarades. Finalement, nous avons fouillé le repère, nous sommes parvenus à réunir assez d’indices pour trouver les prisons. Nous les avons tous délivrés alors que la police arrivait. Nous avons été évacués. Toute l’histoire s’est bien terminée.”


Je laisse le silence s’étirer derrière cette dernière phrase. Tout s’est bien terminé. C’est vrai. A quel prix pour les victimes ? Je sais que Léo en faisait parti, je sais qu’il a aussi eu à faire à la Team Rouage par le passé. Je sais que cela lui a laissé des séquelles. Mais je ne sais pas comme les apaiser. Je sers les poings. Nous sommes si faibles face à une menace pareille. C’est l’une des volontés qui me pousse à aller de l’avant, à agrandir mon équipe et à devenir plus fort. La prochaine fois, je serais capable de protéger mes amis. Je l’espère…

Je m’approche de la Pyroli et lui pose un main amicale sur l’épaule.

“_ Maintenant c’est fini. Les chefs de la Team Rouage ont été arrêtés. La direction de l’école se porte bien. Puis… notre passif fait que, dorénavant, nous sommes préparés. On ne nous aura pas cette fois. Malheureusement, la peur change de masque… et qui sait sous quelle forme elle reviendra la prochaine fois ?”


Je baisse un instant la tête pour regarder mes pieds. C’est la dure vérité. Nous ne sommes à l’abri de rien, ici. Plusieurs choses me l’ont déjà prouvé. Nous devons affronter tout ce qui nous tombent sur le coin de la gueule. Heureusement, nous sommes entourés de personnes fiables. Alors, je relève le museau et j’adresse un immense sourire à ma nouvelle amie, plein d’espoir.

“_ Ne t’en fait pas, nous nous soutenons tous les uns les autres. Rien ne peut nous arriver !”

Aaron S. Mightley



HAIL NOCTA
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] Turtwig

Spoiler :
Le couple le plus improbable avec... une fille
Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2463
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2463
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
Rencontre entre repas et bataille de noyaux X Aaron Mightley
Je sais qu’habituellement ce n’est pas ce que l’on demande à une personne que l’on vient de rencontrer mais j’ai saisi l’occasion. Les élèves de mon dortoir évitent dans parler et je n’ai pas eu le droit à de vraies explications concernant le sujet. S’il y a bien une organisation criminelle sur cette île je me dois de le savoir. A Hoenn il y avait bien la Team Magma et Aqua mais leurs objectifs étant si étranges que nous ne nous rendions pas vraiment compte de leurs agissements. Il y a bien eu l’attaque du musée qui avait agité les foules mais rien de plus.

Et à ma grande surprise il me raconte l’histoire en détail. Les événements sont allés beaucoup plus loin que ce que j’imaginais. Un kidnapping d’élèves ce n’est pas rien. Visiblement tout s’est enchaîné très vite pour mon nouvel ami qui semble avoir été entraîne dans la chose. La préfète en chef lui a prêté un pokemon pour l’aider, c’est gentil de sa part. Pour l’instant je n’ai pas trop eu l’occasion de lui parler mais j’espère que ça viendra un jour. Et il conclue par un « tout c’est bien terminé ». C’est ce que j’aimerais croire mais j’en doute. Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres, ils seront marqués à jamais par cet enlèvement. Et je les comprends tout à fait. C’est une situation difficile qui laisse des séquelles indélébiles.

Aaron s’est approché de moi avant de poser une main délicate sur mon épaule. Son ton a changé, il est plus sérieux, et confie en quelque sorte ces propres peurs. Oui nous sommes préparés, mais il a quand même peur. Sous quel masque se présente la peur ? C’est une question intéressante. Mais il reprend vite le sourire comme pour me rassurer. C’est mignon, on dirait qu’il console une petite fille mais je ne lui en veux pas. Je décide de reprendre la parole.

Merci beaucoup de tout m’avoir raconté, grâce à toi je suis un peu plus au courant des choses
maintenant.


Je marque une légère pause avant de reprendre, pensive, le regard vers l’horizon.

Sous quel masque reviendra la peur ? Je ne sais pas, on ne peut pas le savoir. Mais ce qui est sûr c’est que si on l’attend elle reviendra, et plus forte que jamais. Alors même si nous devons nous préparer à ce que ce genre d’acte se reproduise, je pense qu’il ne faut pas vivre constamment dans la peur que cette organisation frappe à nouveau autrement c’est sûr elle nous vaincra. Nous devons faire abstraction, faire comme si elle n’existait pas pour se concentrer sur le présent. Vivre dans la peur et le tourment, je n’appelle pas ça une vie…

J’étais très sérieuse dans mes propos. J’ai toujours cru en mes convictions et j’y croirais jusqu’au bout. Elles ne sont peut-être pas très conventionnelles, ne plaisent pas à tout le monde mais c’est ce en quoi je crois.

Tu n’es pas obligé de penser comme moi mais je te partage mon point de vue.

Je le regarde avec un léger sourire. J’ai lancé de manière un peu hasardeuse un sujet qui fâche dans cette académie et maintenant je dois en assumer les conséquences. Je veux vivre épanouie, libre de mes actes. Je ne veux pas que l’on me dicte ma conduite, ce que je dois penser, je veux être libre comme l’air. Après tout j’ai 3 ans à rattraper et je compter bien en profiter. Je détache mes cheveux qui étaient jusque-là en queue de cheval haute avant de secouer ma tête d’avant en arrière pour les remettre en place. La crinière de Némélios le retour. Je m’approche de lui en lui attrapant les mains.

Tu sais Aaron je n’ai pas peur. J’ai confiance en toi, j’ai confiance en nous. Je sais que même si nous sommes tous très différents, partageons des idées différentes, nous sommes tous là pour nous soutenir les uns les autres. Rien de ne nous arrivera. Même si pour l’instant je ne suis pas très forte, je compte bien le devenir de façon à ce que tu puisses avoir confiance en moi, parce que moi j’ai foi en toi.

C’est après cet échange que je lâche les mains de mon nouvel ami. Je détache la pokeball de ma ceinture avant de libérer Ruru. Ma petite renarde, en voyant que je ne suis plus dans un environnement bruyant, grimpe sur mon épaule avant de se frotter contre ma joue. Accompagnée d’une caresse sur la tête, je la regarde tendrement.

Elle et moi nous deviendrons fortes et nous pourrons vous aider à protéger cette île qui nous tient tant à cœur.

Peu importe qui aura besoin de moi, que ce soit une personne ou la terre entière, je viendrais l’aider. Car c’est aussi ça ma vocation, aider les gens. Et j’ai choisi de le faire à travers la médecine et plus particulièrement le voyage. Je découvrirais de nouveaux paysages, de nouvelles cultures, de nouveaux pokemons que je pourrais aider grâce à mes connaissances. Et j’y crois plus que tout …

Mais attend, je parle je parle mais il est quelle heure ? Je regarde ma montre, 15h passé, 15H PASSE !!! Je vais me faire tuer moi c’est certains ! Le cours PokA commençait à 15 heures, c’est la fin pour moi le général va m’étrangler. En plus se sont vraiment LES cours à ne pas rater vu ma spécialité.

Euh Aaron je suis désolée je dois te laisser, je vais me faire tuer par le général Jackie si je n’arrive pas dans les 30 secondes à son cours. J’espère qu’on se reverra bientôt. A plus.

Et à la vitesse d’une fusée, je me dirigeais droit vers le gymnase. Je suis bonne pour des pompes en plus demain matin moi…

code by lizzou × gifs by tumblr


Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Nemo Kendhall
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t8470-574-nemo-kendhall-tu-seras-lecrou-de-mon-fabuleux-rouage-noctali#85815
Icon : Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Région d'origine : Kalos
Âge : 15 ans
Niveau : 37
Jetons : 6707
Points d'Expériences : 849
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Kalos
15 ans
37
6707
849
pokemon
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] K8dc
Kalos
15 ans
37
6707
849
Nemo Kendhall
est un Pokeathlète Novice
Rencontre entre repas et bataille de noyaux
Plongé dans mes pensées, je resasse des évènements qui n'auraient jamais dû avoir lieu dans une école. Je ne sais toujours pas exactement d'où c'est parti. J'ai, à vrai dire, peur d'en parler à Léo. Certes, il est un très bon ami, quelqu'un dont je m'estime assez proche. Mais il reste mystérieux. Je ne connais rien sur lui, sur son passé, sur les démons qui le hantent et qui semblent le faire souffrir. Pire, je sais qu'il n'est pas le seul en souffrir, mais les autres ne le montre pas plus. Chacun fait comme s'il ne s'était jamais rien passé. Tout le monde à tirer un trait sur les évènements et tente d'oublier. Toujours à sa manière. Et nous, petits nouveaux, sommes contraint de glaner des informations, à droite et à gauche, sans savoir à quel point les autres ont été atteint par les évènements. Cela m'embue les yeux. Je ne veux plus jamais avoir affaire avec la Team Rouage. Restés loin de moi, de mes amis. Ne venez pas nous détruire à nouveau, ça suffit !

Ma main est restée sur l'épaule d'Idaliénor. Elle s'est légèrement crispée à la montée des larmes. Je ne m'en suis même pas rendu compte. Je desserre ma prise pour relâcher ma main le long de mon corps. Elle se tourne vers moi en me remerciant. J'hoche la tête et, avant qu'elle n'est pu ajouter quoi que se soit, réponds vivement.

« _ C'est normal, Idaliénor… c'est normal. Ce sont des choses que nous ne devons pas oublier. Même si elles nous font du mal... »


Avant que je n'ai le temps d'ajouter quoi que se soit, elle plonge son regard dans l'horizon et se met à répondre sérieusement à ma question. Moi qui voulait simplement ajouter une pointe de poésie dans ma phrase ainsi qu'une pointe de sérieux. Elle, tout aussi sérieuse que moi se met à se questionner du devenir de la peur. Moi je sais sous quelle forme peut revenir la peur. Je pose une main sur mon estomac. La Terreur. Elle était déjà en moi lors de l'attaque de la Team Rouage. Peut-être vient-elle en partie d'ici ? Comment le savoir ? Comment en être certain ? Jamais je ne le pourrais. Jamais. « Faire abstraction » « aller de l'avant », cette jeune femme me plaît. Réellement. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas mené une conversation aussi sérieuse, aussi prenante et aussi enrichissante. J'ai envie de lui sauter dans les bras pour la remercier, mais l'heure n'est pas aux réjouissances. Malheureusement. Le ton est grave, emprunt d'espoir néanmoins. « Vivre dans la peur et le tourment, je n'appelle pas ça une vie », mes émotions remontent dans ma gorge. Une boule se forme au creux de mon ventre. Je sens une seconde fois les larmes piquer mes yeux. Je cligne des paupières pour les faire fuir mais, mieux que ça, elles dévalent mes joues avant de prendre le virage de mon menton pour s'écraser laborieusement au sol. Après un petit silence où je tente de contrôler mes émotions, elle me confie que je ne suis pas obligé de partager son point de vue. Mais si, je le partage en tout point ai-je envie de m'exclamer mais mes paroles restent désespérément coincé au fond de ma gorge. Alors je la laisse faire, je la laisse nous guider. Elle se tourne vers moi, observe mon visage comme je scrute le sien. Elle détache ses cheveux pour les laisser cascader contre ses épaules. Je la trouve belle comme ça. Cela me fait sourire malgré ma gorge nouée. Je suis toujours incapable de sortir le moindre mot. C'est à nouveau elle qui prend les devants en m'attrapant les mains. Les siennes sont douces, légèrement chaudes, agréables au touché. En plus de sourire, elle me fait rosir légèrement les joues. Idaliénor est une femme forte, marquée par la vie. Elle ira loin, c'est certain. C'est beau. J'ai envie d'en savoir plus à son sujet. J'écoute attentivement ses paroles, qui me touchent encore plus profondément. Comment peut-elle se considérer comme faible ? Moi, je la vois bien plus forte qu'elle ne se perçoit. Ses paroles ont le don de me réchauffer le cœur. Je laisse s'étendre le sourire de mon visage, elle l'a mérité, ce sourire franc, joyeux et sincère. Alors qu'elle lâche les mains, j'ai envie de faire un beau discours, de lui avouer que c'était très beau, très touchant. Mais rien ne vient. Seul le silence accompagne ses dernières paroles. Je baisse la tête, déçu d'être incapable de me retrouver à sa hauteur.

En me lâchant les mains, elle a invoqué son Pokémon, la jolie Ruru qui lui saute sur l'épaule pour se frotter contre sa joue. Instinctivement, je ne peux m'empêcher de donner une caresse à Maky qui s'est glissé le long de mon dos, à la place habituelle d'Invy. Je souris à ses nouvelles paroles. Aucun doutes qu'elles deviendront fortes. Plus ou moins remis de mes émotions, je parviens à articuler une réponse.

« _ Je n'en doute pas un seul instant, Idaliénor. Vous formez un superbe duo. »

A peine ai-je prononcé ces paroles que je la vois consulter sa montre. Ses yeux s'agrandissent et je ne saurais jamais si elle a entendu ma réponse. Je souris alors qu'elle commence à se précipiter en direction de son cours en m'expliquant que Jackie va la tuer. C'est drôle de voir comme son comportement a changé en ces quelques secondes. Je souris pour moi-même en lui adressant un signe de la main.

«  A plus, Ida… je l'espère aussi. »

M'a-t-elle entendu, il y a peu de chances… je souris encore avant de rebaisser ma main. Je suis nostalgique. Elle a fait remonter en moi des souvenirs que j'avais espéré bien enfouit. Je redonne une caresse à mon Sablaireau avant de me diriger vers mon propre cours.
Aaron S. Mightley



HAIL NOCTA
Rencontre entre repas et bataille de noyaux [PV Aaron ][Terminé] Turtwig

Spoiler :
Le couple le plus improbable avec... une fille
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum