Ça sens pas le roussi? | PV Niki
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Ça sens pas le roussi? | PV Niki   Mer 9 Déc - 23:36
Vivre seule, dans un petit studio, présente beaucoup d’avantages. Plus de couvre-feu, plus besoin de faire la file pour aller utiliser la salle de bain du dortoir Mentali et je ne parle même pas des douches ou de la machine à laver. Tout était à portée de main et j’étais maintenant maître chez moi. Enfin, presque. J’avais quand même trois petits colocataires qui déplaçaient beaucoup d’air. Voilà donc le portrait que nous formions. Moi, assise par terre devant la table du salon, jambes croisées à l’indienne, me grattant le dessus de la tête devant un épais livre, recopiant dans un autre cahier certaines notions juridiques d’Almia, pour des raisons…. Obscures. Enfin, oui et non. Je n’y étais jamais allée et n’avais prévu aucun voyage aussi lointain, surtout à l’aube de mon stage au commissariat de Lansat, mais le livre était tout de même au programme. Curieux et docile, Chidori était assis sur le divan, regardant mes livres par-dessus mon épaule en fidèle acolyte. Lui, au moins, il ne m’empêchait pas de me concentrer. Par contre, Ouji-sama qui était en plein essayage dans le coin chambre, s’admirant dans le miroir de plein pied avant d’abandonner costumes et accessoires au sol, c’était une autre histoire. Mais s’il s’y avait eu que lui, j’aurais pu composer avec ça. Un squirtle qui fait des kata avec des nunchaku, dans ce même salon où je tentais d’étudier, ça atteignait un sommet inégalé. Plus particulièrement lorsque la maladresse du carapuce le rattrapa et que l’arme en question se retrouva dans MON front. Double Headshot! It's super effective! À l’unisson, ma tête rose et celle de mon pikachu partirent vers l’arrière, allant se cogner contre le meuble juste derrière. Heureusement ce ne fut pas douloureux, mais le fait était toujours que…

- Comment je suis supposée étudier dans un environnement comme celui-là?! Va jouer ailleurs! C’est la troisième fois, faut comprendre à la fin! Raaaah! Tant pis, j’abandonne.

Conclus-je avant de refermer le lourd volume pour me relever et m’étirer. Direction le petit coin cuisine de mon studio. J’avais faim, très faim. Ouvrant l’armoire, je tombai sur ma collection de nouilles instantanées. Classiques et, honnêtement, je n’en pouvais plus. J’arrivais à les préparer, d’accord, mais manger toujours la même chose c’était atroce. Je pourrais peut-être commander quelque chose? Plusieurs restaurants offraient le service de livraison à domicile sur Lansat, après tout. Sauf que j’avais déjà commandé trois fois cette semaine, dans trois établissements différents. Ma situation financière n’était pas catastrophique, mais il serait peut-être temps de repousser l’option restaurant à la semaine prochaine. Alors voyons voir… Je pourrais peut-être réessayer de faire mes macaronis au fromage? D’accord, c’est encore des pâtes et ce n’est pas vraiment mieux niveau nutritionnel que ces satanées nouilles instantanées, mais au niveau du goût ce serait différent. Sans oublier que je mangeais souvent des noix et des fruits ou des légumes en guise de collations, donc mon régime n’était pas si catastrophique. Appelons ça simplement le régime de l’étudiant paumé, vous voulez bien?

Trouvant un chaudron, je le remplis d’eau et le plaçai sur l’élément, allumant ensuite avant d’attendre. Me rappelant les leçons de ma grand-mère sur la cuisine, je me souvins que je devais attendre jusqu’à ce que l’eau bouille avant de verser les pâtes. Jusque là, tout allait bien. L’étape suivante, elle aussi, se fit sans trop d’anicroches. Plus qu’à attendre et à brasser de temps à autres. Attendre…. Encore… La situation était sous contrôle et c’était plutôt ennuyant. Au final, je laissai Chidori en charge des macaronis et retournai au salon pour récupérer mon livre. Je pourrais peut-être terminer une ou deux pages en attendant de pouvoir finalement manger. Où en étais-je? Ah, Ranger. De quoi me faire sourire et penser à Cael. Capstick, bla bla bla, pokéball, bla bla bla, ranger en place depuis ah! J’en étais là. Reprenant ma lecture, j’oubliai quelque peu de superviser ma souris électrique qui, malgré ses airs responsables, était encore jeune et impulsive. Sa première réaction lorsque l’eau commença à menacer de déborder et qu’un éclat d’eau chaude vint lui brûler le museau? Oui, vous le savez trop bien. Estelle et ses pokémons dans une cuisine, ça ne peut se terminer que d’une seule et unique façon. C.A.T.A.S.T.R.O.P.H.E. Parce qu’une attaque tonnerre sur un four en marche, c’est TELLEMENT la meilleure des idées et, bien sûr, ça ne risque pas de déclencher un incendie. Parfois je me dis que j’aurais du étudier pour être pompier à la place.

- CHIDORI QU’EST-CE QUE TU AS FAIT?!

BIIIIIP BIIIIIP BIIIIIIP!! Il ne manquait plus que ça tiens, magnifique! Abandonnant mon livre à son sort, je bondis pour aller fermer le rond, quitte à passer près de me brûler un peu dans le processus, mais il y avait là plus de peur que de mal. Intervenant rapidement, Michelangelo y alla de sa touche personnelle afin de calmer la situation, le pistolet à o. Le fait accessoire que je me trouvais juste à côté et que je me retrouvai trempée jusqu’aux os aurait pu me fâcher un peu, normalement, mais là j’étais franchement soulagée. Situation maîtrisée, ou à peu près. Maintenant, attraper une chaise, courir jusqu’au détecteur de fumée et appuyer sur le petit bouton pour que ce truc cesse ENFIN de crier comme un chacripan dont on aurait marché sur la queue. Soupir de soulagement. Hm? Il y avait des bruits en provenance du pallier, sans doute un voisin qui avait été alerté par tout ce boucan et à juste titre. Moi qui espérais ne pas trop me faire remarquer et être une locataire exemplaire, c’était un peu raté. J’ouvris donc la porte pour aller rejoindre ce voisin mystère, encore trempée de la tête au pied et la mine abattue et honteuse, accompagnée de mon pikachu portant une expression similaire.

- Pardon… ce n’est rien de grave. Je crois bien que j’ai bousillé mon four, mais il n’y a pas d’incendie au moins. Ça ne se reproduira pas. Je vais m’en tenir aux nouilles instantanées et aux toasts à partir de maintenant…
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Ça sens pas le roussi? | PV Niki   Jeu 10 Déc - 14:16

ça sent pas le roussi ?

Estelle Highwind & O’ech Niki

C’est une longue semaine qui vient de s’écouler pour Niki. Elle n’en peut plus et est épuisée. En temps normal l’hiver est déjà un enfer, c’est la période où tout tombe en panne donc elle doit faire des heures supplémentaires, mais en plus de ça elle passe son temps libre à la recherche de son Pandéspiègle. Il a disparu durant la fête d’Halloween qui se tenait dans l’établissement scolaire et depuis aucune nouvelle. Elle a essayé de contacter la direction de l’école, mais il n’en savait pas plus que ça. On lui a répondu qu’il y a tellement d’élèves et de pokémon que trouver son Pokémon est comme cherche une paille dans une botte d’aiguille.

Après le boulot elle décide de faire un tour vers le magasin de bento, peut-être y sera-t-il et dans le pire des cas elle prend à manger. Tout comme Niki, Grande-Sœur ne semble pas trop s’inquiéter pour le fuyard, il est grand, fort et affectueux (bien qu’il agit comme un connard des fois.) Il sait se débrouiller, survivre ne devrait pas être le problème. C’est plutôt Mr. Biscuit qui inquiète les filles. Il semble très touché par la disparition de son bro’. Il mange moins, bouge moins, devient mou. On peut presque penser qu’il devient dépressif. La mécanicienne songe à l’emmener chez le médecin avant que ça ne s’aggrave trop.

Le groupe est devant la fameuse boutique, l’endroit favori du Mistigrix. L’anguille sur lit de riz, son plat préféré, devrait lui remonter le moral, au moins un peu. Niki rentre dans et commande. Il n’y presque personne, habituelle à une heure aussi tardive. Double ration, jour de fête ou plutôt que le serveur à mal compris la femme et elle n’a pas osé protester. Elle se maudit d’être introverti.
° C’est pas très grave, ça fera le lunch de demain°
Se rassure-t-elle? Les voilà qui repartent en direction de la maison, chacun avec un cornet plastique à la main. En tout ils ont quatre portions adultes et deux portions Pokémon

On sent que l’hiver s’installe gentiment, mais surement. Les arbres sont maintenant tous nus, à l’exception de quelques badass et des épineux. Le vent souffle son courant froid et oblige les jeunes gens de se couvrir d’écharpe et bonnet sur le chemin des cours. Les alarmes incendie retentit comme une poésie...

«OH HO! On dirait que ça vient de chez nous.
— Stibule. (En effet.)
-STIGRIIIIIII!! (Ma réserv» de bouffe!!)»

Mr. Biscuit comment alors à courir en direction de l’immeuble ou la petite troupe vit. Très vite, ils se rendirent compte qu’il n’y a rien eu de grave et c’est en montant les escaliers qu’ils comprirent pourquoi la sirène s’est déclenchée. C’est la nouvelle voisine qui vient de faire… quelque chose é son four? Niki penche la tête pour mieux regarder derrière la jeune fille, qui lui a ouvert la porte quand elle passait son étage. Sa cuisinière ne ressemble plus à rien, certes elle-même n’est pas une chef, mais pas à ce point-là.

Il a fallu que la Mystibule tire sur la robe de la jeune fille pour qu’elle s’exprime enfin. Elle leva à la hauteur de sa tête un des sacs plastiques.

«Ah… euh… Je.. m’ap… m’appelle Niki. J’h… j’habite au des.dessus.. Euh… je… j’ai trop.. Co..Commander..Je.. Euh..Peut vous… dépan.. Dépannez en vous in.. Invitant?»

La jeune destructrice de four semble gênée, mais ne refusa pas. Elle et ses trois pokémons suivent Niki jusqu’à son appartement et s’installent tous à table. Un bento chacun sauf le Pikachu et le Carapuce qui se partagent une des portions adultes.


DEV NERD GIRL


_________________
Ça sens pas le roussi? | PV Niki Niki210
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Ça sens pas le roussi? | PV Niki   Ven 11 Déc - 22:16
La personne qui se tient devant moi, sur le pallier, me fait douter un instant. Voyez, c’est qu’il s’agit d’une jeune femme. Sauf qu’elle a l’air vraiment très jeune, même que durant un moment je me demande si ce n’est pas une élève de la pc, comme je l’ai été par le passé. Mais c’est une réflexion que je chasse rapidement puisque, en toute logique, il doit bien y avoir des enfants et des adolescents sur cette île qui sont nés ici et y ont grandi normalement, non? Mais elle porte des sacs, ses parents lui ont laissé faire les courses toute seule? Ou peut-être est-elle plus vieille qu’elle n’en a l’air? Hmmmmmmm…. Coupant ma réflexion profonde et le silence étrange qui s’était abattu sur la scène, la mysdibule de la demoiselle semble la rappeler à l’ordre, dégelant la scène de cette pause imprévue. La jeune fille au regard masqué par sa frange prend finalement la parole et je tends l’oreille pour tout comprendre malgré son bégaiement et ses hésitations. Ainsi, elle se prénomme Niki. C’est un joli prénom, court, mais original et à la fois doux et fort. Mais l’important est encore à venir. Trop commandé? Nous inviter? Nous inviter?! Immédiatement, mon visage s’illumine et mon grand regard chocolat se pare d’étoiles.

- Pour de vrai?! Avec de la bonne nourriture qui ne soit pas des nouilles instantanées?! Ma sauveuuuuuuuuse!!

Derrière Niki, je pourrais jurer qu’il y a maintenant un halo de lumière et de petits anges qui chantent en jouant de la harpe. Et je ne suis pas la seule qui pense comme ça. Pikachaaaa! Chidori a déjà quitté mon épaule pour se jeter sur la demoiselle et s’accrocher à elle pour lui faire des câlins et frotter sa joue contre la sienne d’une façon affectueuse, mais limite creepy. Espèce de coPAIN! Rien ne t’arrête lorsqu’il est question de nourriture, n’est-ce pas?! Espèce de petite souris jaune et profiteuse et Squiiiiiirtleeeeee! Facepalm. De quoi j’ai l’air moi, avec deux pokémons qui sautent sur la première étrangère venue parce qu’elle propose de la nourriture?! On va croire que je ne sais pas nourrir mes pokémons! Remarque, vu l’état de mon four, je pense que je ne suis pas trop en position de démentir ça…. Hey non! Je ne donne jamais de plats faits maisons à mes pokémon! Je les traite bien d’accord!

*Quelques instants plus tard*

- C’est délicieux! Où es-tu allée commander ça? La prochaine fois c’est moi qui invite!

Pika! Ajoute Chidori avant de replonger dans la portion qu’il partage avec Michelangelo. La tortue de mer semble d’ailleurs retombée sur terre depuis qu’il a compris qu’il était ici question de sushi et non pas de pizza. Remarque je ne peux pas le blâmer, ça ne compte pas comme une sorte de cannibalisme détourné ou quelque chose comme ça? Toujours est-il qu’il s’en tient au riz pendant que le goinfre de Pikachu dévore le reste avec un air radieux et gourmand. Je le jure, tous les pikachu doivent avoir une sorte de lien mental ou spirituel avec Ginji. Dès qu’ils ont passé trop de temps avec lui, c’est terminé, ce sont des morfales. Au moins mon starter, le servine aux manières royales, sait faire meilleure impression. C’est donc avec beaucoup de classe et de maintien qu’il mange sa portion tout en discutant avec la mysdibule. Tant mieux s’il a réussi à se faire un fan supplémentaire. Enfin, le mot ami serait sans doute plus approprié, mais avec le narcissisme d’Ouji-sama, vaut mieux ne pas me faire d’illusions. Ce petit tour d’horizon terminé, je reporte mon attention sur ma bienfaitrice, un sourire chaleureux et amical illuminant toujours mes traits entre deux bouchées de sushi.

- Encore merci de nous avoir invités. Je m’appelle Estelle et eux sont Ouji-sama, Chidori et Michelangelo. J’étais une élève à la Pokémon Community jusqu’à récemment, tu as en a probablement déjà entendu parler. J’ai du rentrer chez moi pour des raisons familiales et j’en ai profité pour me réorienter alors, me voilà de retour au pays avec une toute nouvelle formation sous le bras. Je commence un stage au commissariat de Lansat la semaine prochaine alors, même si je suis une affreuse cuisinière, n’hésite pas à me demander si tu as besoin de quoi que ce soit. Je suis au service de tous les citoyens! Haha! Et toi? Enfin, si ça te gêne rien ne t’oblige à parler, mais je suis bien curieuse de savoir qui se cache derrière cette frange.
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Ça sens pas le roussi? | PV Niki   Dim 13 Déc - 11:42

ça sent pas le roussi ?

Estelle Highwind & O’ech Niki

Tous sont assis autour de la table. Grande-Sœur est en vive discussion avec la Vipélierre. Ils se sont bien trouvés. Elle est vieille avec plein d’expérience à raconter, donc calme et posée, se donnant par moment presque un air de bourgeoise alors que lui se vend beaucoup et semble avoir un goût particulier pour le monde de la mode et de l’art. Ils parlent beaucoup et les autres ne comprennent pas de quoi ils racontent. (Bien que certains s’en fichent royalement de ce qui se dit). Ils ont l’air de bien s’amuser tous les deux. D’habitude Grand-Sœur à du mal à s’ouvrir et se faire des amis, car elle passe le plus clair de son temps à surveiller et superviser Niki. Ça lui mange tellement de temps que les rares moments où elle est libre, elle le passe à se reposer.

«Ah..Euh..Je.. J’ai trouvé les Ben… bento dans les mag..Magasin au coin de la r… rue. At… attend j’ai sa carte quel.. Quelque part.»

Niki se dirige vers le frigo et retira la carte qui est tenue dessus grâce à un aimant avant de la tendre à deux mains à Estelle.
Le Pikachu semble faire de l’œil à Mr. Biscuit, enfin plutôt à son assiette. Il est vrai que le Mistigrix à une portion adulte parce que c’est un grand mangeur et la mécanicienne le sait. Il sent que la souris jaune l’observe et en veut à son repas. Mr. Bisucit est d’habitude très généreuse sauf quand il s’agit de la nourriture, là il devient un monstre sans pitié. Ce dernier ouvre ses oreilles bleues et commence à faire léviter les morceaux d’anguille hors de portée de son adversaire, quitte à sacrifier son riz.

«J… J’ai grandi à Mauville et je s.. Suis arrivée ici l’an dernier. Je fi.. Finis ma for...Formation de mécanicienne chez m… mon oncle, dans son a… atelier»

Niki a fini son bento et le pousse en avant sur la table

«Tu é… étais à l’académie. Est-ce… ce que tu peux m’en ra… raconter un peu plus? Co... Comment ça se Pa… passe par exemple? Je co... Connais quel… quelque élèves là-bas.»


DEV NERD GIRL


_________________
Ça sens pas le roussi? | PV Niki Niki210
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Ça sens pas le roussi? | PV Niki   Mar 15 Déc - 21:17
La jeune femme répondit à mon interrogation première, m’apportant la carte du restaurant que je regardai avec de grands yeux curieux, comme à mon habitude. Mes lèvres dessinèrent même un « oh » de surprise alors que je mémorisai l’emplacement du commerce. Pour ce qui était du numéro de téléphone par contre, j’allais avoir un peu de mal. Ainsi, fan des solutions pratiques, je tirai mon vieux iPok –toujours fonctionnel, Arceus merci- de ma poche et l’utilisai pour photographier la carte. Voilà qui ferait un bon substitut à la vraie, que je rendis à sa propriétaire en la remerciant. Le repas poursuivit alors un cours presque normal, à l’exception faite de ce satané Pikachu à l’estomac plus grand que l’intellect. Le voilà qui tentait même de s’en prendre à l’assiette du camarade de Niki, ce dernier sacrifiant son riz pour sauver son anguille. Mais c’était sans compter sur l’intervention d’un troisième participant, encore amer d’avoir dû céder la majorité de son repas à la souris électrique. Avant que les petites dents de Chidori ne se referment dans le riz, un coup de nunchaku vint le happer en plein front, gracieuseté de Michelangelo. Ce dernier avait d’ailleurs revêtu son bandeau orange pour l’occasion, parfaitement fondu dans son rôle. Se redressant sur ses pattes pour lui faire face, et oubliant du même coup l’assiette de riz qu’il convoitait à l’origine, le Pikachu effectua des…. Signes de main? Avant de prendre une pose stylée, la patte gauche refermée sur son poignet droit alors que de l’énergie électrique semblait s’accumuler dans la patte de ce même côté. En clair, Chidori essayait de faire un chidori, littéralement. De son côté, Mikey venait de prendre une pose défensive pour ce cross-over entre ninja plutôt inattendu, le duo se lançant dans un dialogue obscur et plein d’émotions, probablement un flashback ou quelque chose comme ça. J’avais tellement l’habitude que je ne leur portais plus trop attention, occupée à manger et, surtout, à discuter avec Niki pendant que les Pokémon faisaient leurs petits trucs en arrière-plan.

- Ooh, je ne suis jamais allée à Mauville. J’ai grandis à Céladopole personnellement, dans le Kanto. Mais c’est cool mécano! C’est le genre de métier qui ne manque jamais d’ouvrage.

Ah mince, Niki avait déjà terminé! Dire que je n’en étais qu’à la moitié de mon propre repas. C’est bien la preuve que je parle beaucoup trop, me dis-je avant de plonger de plus belle dans mon bento. Le côté positif de cette réalisation, c’est que la jeune mécanicienne pu donc profiter d’un moment de silence pour placer une réplique entre deux de mes monologues maisons, s’interrogeant sur la Pokémon Community. C’était d’ailleurs une bonne question, et légitime en plus de ça. Pour quelqu’un qui n’avait jamais fréquenté l’endroit, ce devait être plutôt nébuleux, effectivement. Enfin, il y avait bien les brochures explications, pour la publicité, mais ce n’était pas la même chose que de le vivre. À l’époque où j’étais arrivée, jamais ils n’auraient osé noter la politique de Rivardi sur les sorties captures par exemple, pour ne citer que ça. Et je vous le dit, il y en a plein d’autres des exemples que je pourrais vous sortir, comme l’entraînement spartiate des Pyroli ou les attaques imprévisibles orchestrées par un groupe machiavélique appartenant vraisemblablement au crime organisé. Fun times.

- C’est un endroit un peu bizarre en fait et la progression se fait selon le parcours et selon le rythme de chacun. Il n’y a pas vraiment de grand cursus standard, tout le monde fait son bout de chemin à sa manière. Disons juste que c’est très personnalisé. Il y a aussi différents dortoirs, pour classer les élèves selon leur personnalité. Enfin, théoriquement c’est ça, mais en vrai la rumeur dit qu’ils sont classés au hasard, parce que c’est plus rapide de lancer un dé que de lire les dossiers d’étudiants.

Nouvelle bouchée de saumon frais alors que je dû marquer une pose avant de chasser le tout d’une gorgée de thé vert. Durant un instant, je me dis que ma conduite était peut-être imprudente, puisque ces informations auraient pu, à la limite, être utilisées à mauvais escient, mais mon instinct me disait que Niki n’était pas une mauvaise personne. Et puis avec tout ce qui avait déjà été fait, ce n’était pas mes petites histoires anecdotiques qui allaient y changer grand-chose si des membres de la Team Rouage avaient commencés à prévoir une nouvelle attaque. Je repris donc.

- Sinon tous les élèves arrivent là les mains vide, le starter est remis par le Collectionneur, après un test de personnalité. Les duos qu’il forme sont toujours exceptionnellement bien agencés, à croire qu’il a un pouvoir mystique. C’est lui qui m’a offert Ouji-sama, d’ailleurs. Je lui en serai toujours reconnaissante. Après bon, sinon il y a les missions, les cours et parfois les compétitions, ce genre de choses. Des thèses, des devoirs. Un boulot d’étudiant quoi, mais mystérieusement l’horaire est fait de façon à ce que l’on trouve toujours du temps pour faire des bêtises ou se retrouver dans des situations abracadabrantes. Si j’étais un peu moins terre-à-terre, je pourrais croire qu’il y a une malédiction sur cette école ou un truc du genre.

Nouvelle pause pour manger encore un peu et, cette fois, marquer par la suite un véritable temps d’arrêt, maintenant gênée alors que mes joues se coloraient légèrement.

- Désolé, je parle beaucoup trop… J’ai tendance à m’emporter quand un sujet me passionne. Mais dis-moi, tu connais qui? Ce serait trop marrant que l’on ait des amis en commun sans le savoir!
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Ça sens pas le roussi? | PV Niki   Mer 16 Déc - 15:13

ça sent pas le roussi ?

Estelle Highwind & O’ech Niki

Après qu’Estelle photographie la carte, elle la rend à Niki. Cette dernière la raccroche directement sous l’aimant du frigo. Autant le faire tout de suite avant de perdre quoi que ce soit.

En arrière-plan un combat de ninja commence. Coup de Nunchaku, esquive, insulte et lévitation. Sont-ils arrivés à un tel point de sagesse qu’ils savent voler maintenant? Pas tout à fait. C’est juste Mr. Biscuit qui se joint à la mêlée. Il lève ses oreilles et en profite que personne ne lui prête attention pour utiliser ses pouvoirs psychiques. Et voilà comment deux des Pokémons d’Estelle se retrouvent en l’air. Enfin pour pas très longtemps. Un morceau anguille tombe du ciel et atterrit devant les yeux du Mistigrix. Autant le dire, sa gourmandise prend le dessus et toute son attention et reporter sur la nourriture et relâche les deux autres Pokémon. S’en suit un bordel sans nom. C’est une mini bagarre générale qui se déclenche. Grande-Sœur jette un œil main n’intervient pas, beaucoup trop galère à son gout et préfère continuer de discuter avec son nouveau pote.

Niki écoute attentivement ce qu’Estelle raconte. Elle trouve du concept de cette école merveilleuse, dommage qu’elle soit déjà trop âgée.

«N… non ça ne me dé… dérange pas. J’… j’aime ne pas trop parler de t… toute façon... C.. Celui que je connais le m… mieux c’est G… Ginji Labelvi. Il est v… venu faire un s… stage d… dans l’atelier de mon O… oncle. Il est t… très maladroit. Il a ré… réussit à c… ça… casser la vitrine de l’a.. l’atelier»

À cette affirmation Niki ne peut pas s’empêcher de lâcher un petit rire retenu

HRP:
 

DEV NERD GIRL


_________________
Ça sens pas le roussi? | PV Niki Niki210
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Ça sens pas le roussi? | PV Niki   Mar 19 Jan - 20:50
Il n’y a pas à dire, la compagnie de Niki était très agréable. Surtout qu’elle avait été très gentille de nous accueillir chez elle après le désastre de mon four. Je n’étais pas encore partie que je me sentais déjà redevable, me promettant de trouver un moyen de lui rendre la pareille. Enfin, pas totalement la pareille étant donné que, si j’osais lui offrir à manger, les choses ne se termineraient probablement pas aussi bien. D’ailleurs ça commence pas à être un peu vieux ce running gag? Ça fait bien presque deux ans que j’existe moi hein! En deux ans on aurait pu s’attendre à ce que j’apprenne à faire un peu plus que des œufs brouillés et du macaroni. C’est quel genre de développement de perso ça hein?! En fait j’ai pas évolué du tout! Je ne demande pas à être une grande chef, mais on aurait pu s’attendre à ce que j’arrive au moins à cuire la viande maintenant! Je sais pas moi, faire une sauce à spaghetti, n’importe quoi! C’est pas si compliqué! À la limite même un hamburger ça le fait! Ouais non… Je sais bien que je suis l’archétype de l’américaine banale, mais avec une telle alimentation, ma jolie ligne c’est fichu… Même pour un personnage de forum ça le fait pas, les lecteurs vont décrocher car ce sera pas assez réaliste.

Comment ça je vais trop n’importe où avec ma narration? Ouais bah c’pas de ma faute si ma joueuse est une nulle qui ne sait pas comment relancer un rp et que JE me trouve à le clôturer! Si vous êtes pas content allez lire ailleurs, je ne peux rien de plus pour vous! Au moins j’essaie de faire un peu d’humour, c’est déjà un départ… Pas drôle? Raaaaah! Je ne vous parle plus, c’est tout, tant pis pour vous je continue et je me déconnecte du bureau des plaintes. D’autant plus que vous abusez là, j’suis certaine que je pourrais vous poursuivre pour ça! *keuf keuf*Derrière, le trio de Pokémon entamaient la seconde partie de leur arc et, par conséquent, avaient pris une petite pause de leur combat pour partir dans un épisode de filler, a.k.a. boire un peu d’eau avant de s’y remettre. Maintenant, ils en étaient à faire un peu de récapitulation, allant jusqu’à réutiliser d’ancien clips de rps où l’on pouvait revoir Mr. Biscuit s’introduire héroïquement dans la mêlée pour en faire un trois contre trois aux enjeux plus élevés. Ces Pokémons ont vraiment tout compris dans l’art de faire un dessin animé. Ma joueuse devrait commencer à craindre pour son poste, avec des concurrents comme ça… huhuhuhuhu! Heeeey! Non! Aiiiieeeee!!! Non, mais ça va p—

Estelle était donc assise à la table de Niki et les deux demoiselles discutaient avec le sourire. Sans doute était-ce le début d’une amitié entre ces deux jeunes femmes aux caractères entièrement différents, mais aux appartements à quelques pas l’un de l’autre. Avec sa chevelure rose et son air stupide ainsi que ses sorties de sujet intempestives et ses histoires de cœur foireuse, Estelle pouvait définitivement passer une audition pour le rôle d’Hachiko. Pas la peine de me faire les gros yeux, sinon je leur raconte des anecdotes dont t’a même pas idée, ce serait tellement la hooooonte! Alors, la sage petite protagoniste qui devait se tenir à carreau maintenant qu’elle était menacée par sa joueuse qui a enfin reprit les rennes écouta attentivement sa sauveuse lui parler. La mécanicienne était toujours aussi timide et délicate, tout à l’opposé de la sauvage Estelle aux manières douteuses et à la voix qui porte. Une vraie petite paysanne en fait, malgré qu’elle ait grandit en ville. Parlant d’enfant de campagne, le nom de Ginji échappa à l’adulte aux cheveux bleu nuit, ravivant dans le regard de mon personnage une lueur d’enthousiasme. Son sourire s’était étiré et ses souvenirs lui revenaient. Tous ces moments, loufoques et moins loufoques, qu’elle avait partagés avec le topdresseur. C’était un peu bizarre, à présent, d’entendre quelqu’un d’autre en parler. Mais bon, tant que c’était en bien, Estelle ne pouvait qu’en être heureuse.

- Ça pour être maladroit… Il est tombé d’une falaise une fois, il m’a fait la peur de ma vie! Ouais, je le connais bien. D’ailleurs je ne lui ai toujours pas dit que j’étais rentrée… Avoir su on aurait pu l’inviter, mais remarque il n’y aurait sans doute pas eu assez de nourriture. Il n’y a jamais assez de nourriture avec Ginji! Hahaha!

Et c’est ainsi que poursuivit la discussion entre nos deux demoiselles qui pouvaient donc en profiter pour faire plus ample connaissance. Bien sûr, Estelle se ridiculisa encore une ou deux fois de par sa simplicité et sa candeur, mais heureusement Niki semblait clémente et douce. Autrement, soyons honnêtes, notre petite étoile aurait fait une bien pire impression. Ah la la… Alors, ça va mieux? Tu veux encore faire  la maligne? Abus de pouvoir…. Copieuse de voix off….le joueur de Gaël le fait mieux….rhaggahfjfkdk….. Malheureusement c’est tout le temps que nous avons pour cette entrevue! Entrevue? Hey! C’est un RP! Un poste de rp! Tu sais ce que c’est au moins?! Probablement pas puisque c’est moi qui me tape toute la narration de puis deux ans! Hey! Hey?! Tu m’écoutes oui?! Merci à vous pour votre fidélité, chers lecteurs, et l’on se revoit la semaine prochaine, même heure, même poste! Bye bye .o/



HRP – Désolé, j’ai pas fait n’importe quoi c’est faux xD Ouais bon, du coup c’est clôturé pour moi, vu qu’on commençait tous les deux à manquer un peu d’inspi je me suis dit qu’il valait mieux conclure le tout. Au moins comme ça l’étape du brisage de glace est passée et elles se connaissent donc ce sera plus facile de se lancer dans des rps au contexte plus élaborés et un peu plus random la prochaine fois x) C’était super sympa de rp entre Aqualis, j’espère que nous aurons la chance de le faire à nouveau bientôt <3
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Ça sens pas le roussi? | PV Niki   
Ça sens pas le roussi? | PV Niki
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :