Partagez | .
[Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: [Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra   Dim 13 Déc - 16:40

Depuis qu'il avait rejoint le parcours des Chercheurs Pokémon, la chambre de Rodrigue ressemblait encore plus à une bibliothèque. Deux ou trois Phyllali étaient même venus le trouver pour savoir si il n'avait pas un bouquin sur un sujet ou un autre ou si il savait où en trouver. Le plus effrayant était quand même qu'il pouvait prêter quelque chose ou alors indiquer une direction pour chaque cas. La plupart des livres qu'il gardait provenaient des bibliothèques du dortoir et il les reposait dès qu'il n'en avait plus besoin. Le reste provenait de l'antre de Madame Pervenche, et de fines griffures profondes côtoyant celles -presque résorbées- de Lixy lui rappelaient que la date de rendu était à respecter, sous peine de déclencher l'ire de Chaussette. Ces nouveautés s'accompagnaient aussi de nouveaux devoirs, comme la rédaction future de thèses. Si la perspective d'être lu et noté sur ses recherches et ses opinions stressait un peu le blond, la restitution de ses connaissances sur un sujet précis le motivait aussi grandement. Seule certitude pour l'instant : l'étude n'aura rien à voir avec le combat.

Pour le moment, il lisait une brochure parlant des grands Professeur Pokémon de chaque région. Ces chercheurs, chargés aussi de distribuer leurs Pokémon aux Dresseurs itinérants, avaient chacun un domaine de prédilection et Rodrigue se renseignait sur chacun d'entre eux afin de pouvoir se documenter en prévision de son propre objectif. Le Professeur Chen, de Kanto, était sans nul doute le scientifique le plus connu au monde, ses domaines d'expertises étant variés, il est plutôt connu pour avoir le Pokédex le plus complet au monde. Le Professeur Orme étudiait la relation entre Pokémon et Dresseur ainsi que leur système de reproduction, deux sujets plutôt intéressants aux yeux de l'élève. Le professeur Seko, d'Hoenn, s'occupait de la répartition géographique et de ses facteurs, là encore un thème qui trouvait grâce aux yeux de Rod'. Venait ensuite le Professeur Sorbier, de Sinnoh, sa région natale. Il étudiait l'évolution et l'énergie qu'elle dégageait... C'étai un peu moins intéressant pour lui par contre... Ensuite Keteleeria Fille, la seule femme membre de ce cercle très privé, venant d'Unys s'occupait des origines des Pokémon, ce qui était sans nul doute ce qu'il préférait... Enfin, le professeur Platane de Kalos, spécialisé dans la Méga-évolution dont Rodrigue se fichait éperdument. Ouais, en gros, les recherches des profs Chen, Orme, Seko et Keteleeria étaient une première base qu'il se ferait un plaisir d'approfondir.

Aussi, se disant qu'il n'avait rien à faire pour la journée, vu qu'il séchait sans remords un cours de Coordination, il sorti son IPok et regarda les offres d'emploi disponibles. La formation par l'expérience étant mise en valeur par l'académie, il arrivait souvent, et c'était même quasiment une obligation, que des élèves acceptent des demandes professionnelles. En farfouillant un peu dans la liste, il tomba sur un intitulé comportant [Aide à un Professeur Pokémon]. Ses yeux s'agrandirent et il apposa directement son nom dans la demande. Ensuite seulement le blond décida de lire toute l'offre. Et il tomba dans les vapes. Retrouvé dix minutes plus tard par Gringolem qui le réveilla par quelques bonnes baffes, Rodrigue relut le texte pour être certain d'avoir compris. Il allait falloir aider le Professeur Platane (pourquoi lui déjà, quoi ?) à apprendre les bases du combat Pokémon... Du. Combat. Pokémon. Ca lui apprendrait à être enthousiaste pour une fois... Défait, il remarqua avec soulagement et appréhension que quelqu'un d'autre s'était proposé, et qu'ils allaient avoir deux jours sur Lansat pour faire de l'habitant de Kalos une bête de combat...

A l'aube du premier jour, c'est un Rodrigue en tenue décontractée, accompagné par Gringolem, Luxio et Tropius qui arriva bien en avance à l'entrée du Stadium. Les deux profs et .... le prof disposaient des installations de l'Académie pour ces deux jours, mais de ce que le blond avait compris, le problème ne serait pas tant les Pokémon que le Dresseur qui allait devoir les contrôler. Le pire dans tout ça ? Les deux jours se solderaient par un affrontement entre l'élève et l'un des élèves sous les yeux des collègues du professeur. (Il allait falloir qu'il s'y retrouve entre élève et professeur...) Morose et tout seul pour le moment, il souffla sur ses mains pour les réchauffer. Dans quoi s'était-il encore embarqué ?

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 40
Jetons : 4575
Points d'Expériences : 936

MessageSujet: Re: [Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra   Dim 20 Déc - 18:33

Un grand jour se profilait à l’horizon ! Dans mon expérience, rien n’est dû au hasard. Et ce n’était pas non plus un hasard, si j’étais tombé sur cette offre d’aide. Après ma mauvaise expérience à Kanto, j’avais évité de prendre des expéditions outre Lansat quelques temps. L’air de notre île bien aimée me suffisait amplement ces derniers temps. Aussi, pour passer le temps, je m’étais amusé à lire les annonces sur mon iPok… Chose rare. Beaucoup d’élèves participaient à ces stages, demandes, missions,… Les offres étaient très diverses et s’élargissaient sur un large panel de compétence pour permettre à chacun de trouver ce qui lui convenait. Il y en avait autant pour des TopDresseurs que des Coordinateurs. Par ailleurs, elles permettaient aux inscrits de gagner de manière drastique en expérience dans leur domaine ou à se placer sur le marché du travail pour les plus anciens étudiants. De base, je m’étais abonné aux news sur les offres de mon parcours, plus celles de Pokéathlète. Parmi les premières, j’étais tombé l’autre jour sur une, particulièrement intéressante. Rien que le titre avait directement attiré mon attention : [Aide à un Professeur Pokémon]. Wow ! Un professeur… Et qui vient à Lansat en prime… Le rêve était trop beau ! Je n’avais lu que les cinq premières lignes du détail de l’annonce, que je signais de suite. En poursuivant la lecture, j’allais d’étonnement en émerveillement. Il faudrait former le professeur Platane au combat Pokémon ! Marquer dans son CV qu’on a entrainé l’un des grands professeurs de ce monde est un plus non-négligeable… Je me demande bien, pourquoi personne ne s’est déjà inscrit ? L’annonce propose la participation de deux élèves pour la formation… Je suppose que quelqu’un d’autre me rejoindra. Enfin, j’espère…

Bien ! La nuit avait été courte, mais j’étais paré à affronter le premier jour de ce stage intensif de combat. Dans mon sac, j’avais apporté plusieurs livres de base que l’on pouvait retrouver au dortoir Noctali et qui expliquaient le combat. Entre temps, j’avais pu voir qu’un autre élève s’était ajouté, Rodrigue si je ne m’abuse. Pour l’occasion, nous aurions peut-être dû prendre un moment de concertation autour du travail à effectuer avec le professeur. Mais j’avais cru comprendre, qu’il était une personne de très occupée par ses études et ses recherches. Un scientifique travaillant sur une offre TopDresseur, voilà qui était assez original. J’avais hâte de rencontrer ce drôle de personnage ! A mon arrivée au Stadium, un blond attendait à son entrée en se réchauffant comme il le pouvait. Avec lui, se tenaient trois Pokémons : Luxio, Tropius et un troisième qui m’était inconnu. Toisant du regard le jeune homme, j’en convins qu’il devait s’agir de Rodrigue. Je m’approchais de lui, accompagné de ma propre équipe. Kaiminus discutait sagement avec Embrylex, tandis que Braisillon les écoutait en volant près de moi. Mon équipe n’était pas complète, mais j’avais dû faire des choix dans les intervenants et j’avais notamment écarté ma Stalgamin pour la punir d’une énième bêtise. Saluant le second professeur du professeur, je me présentais ainsi que tous mes compagnons de manière assez simple et concise, une poignée de main pour clore le tout. Soudain, l’une de mes pokéballs s’ouvrit et dans une lumière blanche, Stalgamin fit son apparition. Et mince… Mes yeux roulèrent vers l’eau et quand ils redescendirent, je vis que mon Pokémon venait de congeler le Gringolem avec son attaque Poudreuse. Je regardais la créature chromatique avec désespoir avant de la rappeler dans sa pokéball.

-Et ça, c’est ma Stalgamin… Désolé du dérangement...

D’un signe de la main, j’ordonnais à Braisillon de se charger de la situation. Mais le son d’une petite voiturette se fit entendre et je me stoppais dans le geste. Ah ! Voilà, le professeur ! Et légèrement en avance, qui plus est. Armé d’une sacoche en bandoulière, il descendit et nous rejoint avec un salue très simple de la main.

-Bonjour jeunes gens ! N’auriez-vous pas vu deux jeunes personnes venir au stadium ce matin, j’avais rendez-vous avec eux.

Je ne manquais pas de glisser un regard en coin à Rodrigue, déconcerté.

-Hum, vous les avez devant vous. Je m’appelle Paul et voici Rodrigue.

Le professeur sembla fouiller dans les tréfonds de sa mémoire. Visiblement, il avait beau être très réputé et prestigieux dans son domaine, la lumière n’était pas allumée à tous les étages… Un peu comme le Collectionneur. Une propriété des scientifiques, certainement. Arg, mais attendez… Je me tournais vers Rod et le dévisageais. Non, non… Ça va, il a l’air normal lui au moins… A mon avis, ça doit venir avec le temps et l’expérience. Pendant ce temps, le professeur s’exclama d’un truc du style « Ah, c’est vous ! Que suis-je bête, je ne vous avais pas reconnu. » Mon esprit revint à la conversation, lorsqu’il se décida à sortir une pokéball de son sac. Je me serais attendu à en voir une aux capacités de capture particulière, mais elle était tout ce qu’il y a de plus classique. Libérant le Pokémon enfermé dedans, un Méganium apparut à côté de lui.

-Voilà mon Méganium. Il était encore un petit Macronium, il n’y a pas si longtemps. Je compte sur vous pour faire de nous des dresseurs d’exception !

-Mégaaaa !!!

-Bien, par où commençons-nous ?

L’allure de combattant que prenait le professeur à présent, montrait toute sa détermination à devenir un dresseur de renom. D’un seul coup, je me demandais si je serais à la hauteur de ses attentes avec Rodrigues. Je n’étais encore qu’un simple étudiant, très jeune et peu expérimenté. En tant que TopDresseur, j’avais des bases solides et avec la documentation que j’avais à disposition au dortoir, je connaissais beaucoup de choses liées aux combats. En revanche, entre les connaissances, l’application sur soi et l’apprentissage sur autrui, il y avait une sacrée différence. Seulement, je ne pouvais laisser un blanc s’installer entre nous trois et Rodrigue n’avait pas particulièrement l’air enclin à répondre. Nous n’avions pas encore vu notre programme, mais j’avais déjà une idée de part où commencer.

-Rodrigue et vous, pourriez faire un combat pour voir déjà où vous en êtes et nous permettre de nous concentrer sur les points à améliorer durant les deux jours. En situant vos faiblesses, nous gagnerons déjà beaucoup de temps !

-Très bien, je vous suis.

Ainsi, notre petit groupe envahit le stadium de l’académie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: [Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra   Lun 21 Déc - 9:24

Rodrigue sautillait comme il pouvait, engoncé dans ses habits d'hiver. Le froid, quelle invention horrible. Tropius le regardait avec compassion, plus ou moins gelé lui aussi. Enfin, une nouvelle personne s'approcha. Un garçon, à peu près son âge, cheveux noir corbeau et accompagné lui aussi de son équipe : un Kaïminus chromatique, un Embrylex et un Braisillon. Ils commencèrent à échanger des mondanités, mais avant qu'ils ne puissent attaquer la question épineuse du programme, une autre Pokéball s'ouvrit, laissant apparaître un Stalgamin qui transforma sans plus de façons Gringolem en bloc de glace. D'accord, ça commençait bien. Alors que le Braisillon de Paul tentait de rendre au petit robot sa capacité de mouvement, un nouvel arrivant se pointa : le Professeur Platane. L'échange qui en suivit avec le Noctali conforta le pauvre chercheur dans ses craintes : le référent de Kalos était motivé, mais avait de sérieux problèmes à capter tout ce qui ne concernait pas ses recherches. Le blond imagina très bien une assistante lui offrir des tonnes de chocolats et lui seulement la remercier pour son travail irréprochable. Quoique, ce prof' avait la réputation d'être un joli coeur, et était l'un des deux seuls distributeur de starter à être encore célibataire (Mme Keteleeria étant la seconde mais... ça se comprenait)

Leur élève sortit un Méganium. D'un regard rapide, Rodrigue toisa le quadrupède. Bien entretenu, certes, mais pas adapté au froid qu'il faisait depuis quelques temps. Et en deux jours, il serait plus facile de travailler sur l'humain que sur le Pokémon de toutes manières. Il sortit de ses pensées quand Paul proposa un petit match pour tester le futur grand combattant. Ouais pourquoi... ATTEND PAUL NON, PAS UN MATCH CONTRE MOI, NON NON NON ! Rodrigue commença à paniquer, cherchant Gringolem du regard pour seulement tomber sur le bloc de glace. Levant un sourcil, il sortit Pyronille et lui demanda d'aider le petit robot puis de les rejoindre ensuite. Il laissa Luxio en surveillant, sachant très bien que le Pokémon aurait sauté sur le Méganium à la première occasion et ne l'aurait pas loupé tout en l'envoyant à l’hôpital pour le restant de la semaine. Il ne lui restait donc plus que Tropius ou Ludicolo. Autant dire qu'il n'en menait pas large et lançait des regards de détresse à Paul qui l'ignora ou ne le remarqua pas. Les deux combattants prirent place de chaque côté du terrain sur lequel ils étaient arrivés, Platane et Méganium discutant un peu ensemble, et Rodrigue et Tropius n'en menant pas large l'un comme l'autre. Enfin, le brun lança le début du match.

Il y eut deux ou trois secondes d'attente gênantes et enfin Rodrigue ouvrit la danse avec Tornade. Tropius battit des ailes et souleva un tourbillon qu'il dirigea vers son compatriote Plante. Platane riposta en demandant une attaque Protection. Attendez ?! Protection ?! Le souffle d'air ne fut pas ralentit d'un poil par le mur physique et Méganium bouffa le vent à pleine puissance. Le blond échangea un regard avec Paul : c'était peut-être une erreur, hein ? Ce qui l'étonnait, c'était que le Pokémon Fleur n'avait pas opté lui-même pour une meilleure solution : il ne disposait pas de l'instinct de combattant de l'équipe de Rodrigue, ce qui puait un peu pour la suite des opérations. Les échanges suivants furent du même acabit. Une Tranch'Herbe "contrée" avec Don Naturel (alors qu'il n'y avait pas de Baie tenue), un Ecrasement contre lequel le Méganium ne bougea pas d'un pouce mais tenta d'arrêter la girafe d'une Feuille Magik (qui ne fit rien, étrangement) Et enfin, quand on demanda au Kalosite de passer à l'offensive, c'est une sorte de mélange entre Danse-Fleur et Tranch'Herbe qui partit, avec une puissance pas du tout contrôlée et manque de toucher les deux élèves tout en loupant totalement sa cible. Sur ces entrefaites, les trois autres Pokémon du blond se pointèrent et Rodrigue décida de stopper le massacre. Il se tourna vers Paul, pendant que Platane, se demandant comment il s'en était tiré, se tenait à côté de son Méganium. Le Phyllali tapota la tête de Tropius et fit part de ses impressions à Paul, mais à voix basse.

- Je suis super nul en combat, mais il a atteint un nouveau niveau dans la médiocrité... Je pense qu'il ne connait ni sa table des types, ni la différence entre Physique et Spécial... Quant au Méganium il n'est pas terrible non plus : comme il vient d'évoluer, il a encore plein de réflexes de Macronium et ne contrôle pas sa force... Voilà ce que je te propose : on sépare les deux, je fais de mon mieux avec le Pokémon pendant que tu tentes d'inculquer un semblant de stratégie dans la tête du prof... On a que deux jours en plus, il ne faut pas traîner...


Il fut interrompu par Platane, qui leur demanda, un peu gêné, comment sa démonstration était. N'étant "qu'un" combattant pour le coup, Rodrigue pointa vers Paul, le spécialiste, afin qu'il rende son verdict. Pendant ce temps, il essayait de réfléchir à un programme possible, alors que Gringolem coursait Pyronille qui voulait trouver la source de chaleur la plus proche afin de s'y plonger... Ignorant ses Pokémon, le blond continua de planifier : si aujourd'hui ils séparaient les deux jusqu'au soir, il était important qu'ils combattent ensemble tout de même... Ce qui laissait le lendemain pour un entraînement collectif plus intensif et surtout un peu de bon sens commun. Problème en ce qui le concernait : il ne connaissait pas grand chose sur Méganium et n'aurait pas le temps d'effectuer ses recherches habituelles, sauf ce soir, après l'entraînement... Il devrait donc se fier à son instinct qui n'était pas très porté sur le combat. Bon, après tout, il avait suivi quelques cours de Coach à son arrivée à l'Académie afin d'apprendre à entretenir Lixy, il n'était pas non plus en terrain totalement inconnu, si ?

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 40
Jetons : 4575
Points d'Expériences : 936

MessageSujet: Re: [Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra   Ven 25 Déc - 12:29

Passant par le vestibule, nous arrivions directement dans le Stadium, sous les gradins. La foule en délire était absente et j’étais même étonné de ne pas voir Ace dormir dans les gradins, comme à chaque entrainement matinal. Notre élève et cher professeur Platane obéit docilement et vint se placer d’un côté du terrain avec son Méganium. De l’autre côté, s’érigea Rodrigue, mon coéquipier instructeur pour ces deux jours de stage. Enfin, je prenais la position d’arbitre pour le match qui allait suivre. De mon point de vue extérieur au combat, ma place d’arbitre n’était qu’un camouflage flagrant pour me permettre de mieux juger les compétences du professeur. D’où mon choix de posté Rodrigue sur le terrain plutôt que moi. Le scientifique avait un plus grand intérêt à cet endroit qu’à ma place. Non pas que je doute de ses capacités de perception, mais de nous deux, j’étais quand même le plus spécialiste dans ce domaine en terme de combat Pokémon. Bon, il était temps de les lancer. Ça me donnerait aussi un aperçu des compétences de Rodrigue.

-Que les hostilités… COMMENCENT !

Un blanc. Les deux s’adversaires se regardaient avec un brin d’hésitation. Avais-je parié sur le mauvais cheval ? Tropius et Méganium ne bougeaient pas d’un poil tant que leur dresseur ne leur en donnait pas l’ordre. Hum, je devrais peut-être souffler à Rodrigue quelques conseils, j’espère que ses livres ne l’ont pas trop rouillé… Ah ! Soupirant de soulagement, le jeune instructeur avait enfin lancé l’offensive. Une attaque Tornade pour débuter, soit une attaque jouant sur le spécial et non le physique, contrairement à ce que pourrait penser un débutant au premier abord. Le Mur Lumière serait un bon contre, seulement, ce fut son homologue physique, Protection, qui fut choisis avec consternation de Rodrigue et moi. Comme dit, une erreur ça arrive à tout le monde. Surtout que cela m’étonnerait que le professeur Platane, reconnu pour son travail sur les Méga-Gemmes, ne sache pas la différence entre le Physique et le Spécial. Malheureusement, il s’avéra par la suite, que nous aurions beauuucoup de boulot avec lui. Mon visage se déconfit à mesure que le duel avançait, allant de surprise en surprise, jusqu’à hocher la tête négativement dans le vide… Ce n’était pas possible d’être aussi médiocre… A tel point que Kaiminus ET Embrylex se roulaient par terre en riant. Si Embrylex s’y mettait lui aussi, la tâche d’apprentissage du professeur Platane serait plus ardue que je ne me l’imaginais. Rodrigue prit le soin d’arrêter de lui-même le carnage en se rendant compte que Platane et son Méganium devenaient dangereux pour tout le monde. Les deux n’avaient aucune synergie, aucun contrôle ou maîtrise quelconque, mais par-dessus tout : aucune connaissance des bases du combat. Ils agissaient comme un gamin et son starter le premier jour où ils rencontraient un Rattata sauvage dans les hautes herbes. Pour un professeur de sa trempe et un Pokémon évolué à son stade final, ça n’en menait pas lourd et en était ridicule au possible. Et je n’étais pas le seul à le penser. Rodrigue m’avoua, d’une certaine manière, que le combat n’était pas son fort. Néanmoins, il détenait le strict minimum à savoir pour ce genre de situation, ce que… le professeur Platane n’avait pas, et que lui aussi l’avait décelé.

-Euh… Excusez-moi, mais comment était-ce ?

La question était à destination de Rodrigue et de moi, mais mon coéquipier me désigna directement pour le verdict. Mouais, c’est ça… Il n’a pas envie de se salir les mains le salopiaud. Faisant mine radieuse en revenant au professeur, la tâche qui m’incombait n’était pas aisée. Comment lui expliquer sa médiocrité, sans pour autant le dégradé et le démotivé ? Oui, j’allais devoir user de ruse. L’idée de séparer le dresseur et le Pokémon n’était pas idiote, voire même brillante dans un premier temps. Cela diviserait une partie des problèmes pour un certain temps au moins… J’espérais juste que Rodrigue savait ce qu’il faisait.

-Nous avons remarqué quelques lacunes chez l’un et l’autre, que nous corrigerons aujourd’hui séparément. Mais dans l’ensemble c’était pas mal. Un pouce up, plus un sourire devrait faire passer la pilule plus facilement. Professeur, vous viendrez avec moi pour approfondir la stratégie. Tandis que, Rodrigue se chargera de développer les techniques de votre Méganium.

Les explications étaient simplistes au possible. Je visais avant tout la compréhension de nos élèves. Le principal étant de garder leur bonne humeur sur la durée. Une personne en attente de connaissances était plus souple et malléable à l’apprentissage, que quelqu’un qui se forcerait d’être présent. Par chance, mes pirouettes eurent l’effet escompté et Platane n’y vu que du feu. Héhé, le feu ça me connait. J’abandonnais, donc, Rodrigue et le Méganium, pour entrainer Platane vers les gradins. Avant le cours pratique, il était temps de passer au cours théorique. Prenant position sur le premier banc, j’y déballais tous mes livres sur la stratégie jusqu’à tomber sur celui que je recherchais.

-« Les Pokémons pour les nuls. » Dis-je fièrement en présentant le livre. Ce livre contient toutes les bases que vous devez savoir avant de vous lancer dans un match ou l’entrainement de votre Pokémon. Appliquant le procédé des professeurs d’école, je lui prêtais mon livre pour qu’il puisse suivre. Même si je ne m’étais pas attendu à devoir faire un cours sur les fondements de la stratégie, j’avais disposé aux pages importantes des marques-pages en repère. Chapitre 3, page 28, article 2. Répétais-je de mémoire. Car oui, je l’avais aussi potassé ce bouquin, faut pas croire, j’ai aussi été une sous-merde en arrivant à l’académie ! Ah… Que de bons souvenirs… S’endormir en lisant et relisant les mêmes livres de stratégie tous les soirs jusqu’à ce que chaque page s’imprègne dans votre cerveau… Un enfer que vous ne pouvez imaginer, que si vous vous êtes déjà réveillé avec la marque du rebord du livre tatouée sur votre front. Professeur, pouvez-vous lire, s’il vous plait ?

-« Il existe trois types d’attaques : les attaques physiques, les attaques spéciales et les attaques de statut. »


-Tout à fait ! Nous pouvons simplifier les attaques des Pokémons en trois catégories : physique, spécial et statut. Lors de votre duel test contre Rodrigue, celui-ci a utilisé Tornade en entame et vous avez riposté paaar…

-Protection ? Dit-il timidement. Sûrement devait-il se rappeler l’échec de cette contre-offensive.

-C’est ça. Hors, savez-vous pourquoi cela n’a pas fonctionné ? Questionnais-je. Le professeur se mit alors à faire un bref aller-retour entre le livre et le stadium, comme si la réponse venait d’éclairer une loupiote jusqu’alors éteinte, dans son esprit.

-Protection n’agit pas sur Tornade ?

-Exact ! Clamais-je fièrement, heureux que mon élève ait potentiellement déjà compris quelque chose. Tornade est une attaque spéciale, ce qui signifie qu’elle va taper sur la défense spéciale du Pokémon adversaire. En utilisant Protection, vous avez affecté l’attaque physique de Tropius, mais pas son attaque spéciale. Ce qui fait que la Tornade a pu traverser sans problème votre défense et atteindre à pleine puissance Méganium. Grossièrement, il faut comprendre que l’attaque physique et l’attaque spéciale ne jouent pas sur le même plan.

-Oh je vois ! Un éclair de brillance semblait percer dans ses yeux. J’étais tellement fier de réussir à lui apprendre quelque chose, que je me laissais surprendre par sa prochaine question. Mais concrètement, comment puis-je faire la différence entre une attaque physique et une attaque spéciale ?

Décontenancé, je n’avais rien prévu pour ce genre de cas… Ni mon livre… Il m’avait toujours parut normal de connaitre toutes les attaques existantes… Mais il était vrai, que dans le cas contraire, je n’avais pas réfléchis à l’existence d’une quelconque loi d’identification des attaques. L’instinct étant mon meilleur ami et assez fiable pour ma part.

-Hum… Ça viendra avec l’expérience. En règle générale, une attaque physique correspond à un coup physique comme Empal’Korne ou Ecrasement. Et les attaques spéciale… C’est l’inverse, comme Giga-Sangsue ou Lance-Flamme.

Un sourire peu confiant se dessina sur mon visage, espérant avoir répondu à sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: [Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra   Mer 30 Déc - 23:38

Rodrigue, si il était un peu brut de décoffrage et quelque peu cru dans ses propos, ne put que remarquer l'aisance qu'eut Paul à entourlouper le pauvre professeur. Encore un qui maniait aussi bien les mots que ses Pokémon, c'est ça ? Avec un sourire encourageant, il enjoignit au Méganium de l'accompagner, s'éloignant sur une partie du terrain libre, et ce avec toute son équipe. Un regard lourd de menaces fut lancé à Luxio et Pyronille qui décidèrent qu'il valait mieux ne pas faire les malins pour le moment. Installés sur les gradins, les deux fortes têtes eurent pour mission de surveiller l'oeuf qui n'allait plus tarder à éclore.

Il convenait peut-être maintenant de préciser quelques petites choses : si il était une tanche en combat réel, Rodrigue réussissait toutes les simulations d'une main de maître et était très versé en théorie. Mais entre son manque flagrant de volonté et même d'intérêt pour quelque application pratique et le tempérament volcanique de certains membres de son équipe, sa maîtrise du combat réel en était restée à un niveau très médiocre malgré les fortes frappes qui commençaient à fleurir dans ses rangs comme Luxio, Gringolem ou même Ludicolo. Dans un sens, il leur expliquait à tête reposée ce qu'il attendait d'eux suivant les différents cas auxquels ils pouvaient faire face et les Pokémon improvisaient un fois sur le terrain... et ça marchait. Plus ou moins. Ce qu'il fallait retenir, c'est qu'en plus de ces connaissances vastes tant sur les statistiques que sur les attaques et les espèces, Rodrigue s'était bien renseigné sur l'entraînement de base de chaque type.

Le Méganium commença donc par courir suivant différents parcours afin d'évaluer son agilité. Depuis que Tropius, puis Ludicolo avaient rejoint ses rangs, le chercheur s'était bien documenté sur le type plante. Outre leur besoin de soleil et de nutriments bien particuliers, chaque membre de cette famille a des besoins très variables suivant sa morphologie et sa composition. Méganium faisant partie de l'ordre des Floraux, il est parmi les plus difficiles à entretenir, à l'inverse des organiques comme Vortente ou des Dryades comme ses propres Pokémon. Fort heureusement, de ce que le chercheur pouvait voir, le gros géranium était en bonne santé et même bien pimpant pour un hiver aussi froid, nul doute qu'il était élevé en serre. Par contre... Le blond serra les dents en voyant le quadrupède s'emmêler les jambes lors d'un virage et se casser la figure.

Alors, finalement c'était bien ça le problème. Un cas plutôt grave de rigidité post-évolutive. Hm ? Définition ? Et bien ça tombait plutôt sous le sens : c'était un mal qui attaquait la plupart des Pokémon après leur évolution. Le changement brutal de morphologie et même de façon de se déplacer, de taille ou de manière de lancer des attaques pouvait parfois réduire les performances du Pokémon au stade supérieur pendant un temps. Et Platane avait bien dit que son partenaire avait évolué il y a peu de temps. Ce qui voulait donc dire que le paisible quadrupède avait perdu ses feuilles (principalement celle sur sa tête) pour gagner une immense fleur qui devait bien le gêner. Sans compter sur l'augmentation de sa taille... Bon ben il allait falloir travailler ça, quoi.

- Bon Méganium, on va s'occuper de ton agilité et de la puissance de tes attaques. Tu dois rapprendre à tout faire dans ce nouveau corps. On va commencer par des exercices de marche.


Le Pokémon Plante pencha la tête, ne sachant pas trop quoi en penser. Il rigola moins quelques minutes plus tard quand il dut enchaîner les pas de danse de la fête de l'Amitié de Port-Tempères. Pas croisés, avant, arrière et figures complexes se succédaient sous les rires de Ludicolo et Luxio, qui rigolèrent moins quand ils furent inclus à la farandole. Le groupe, rejoint par Tropius passa plusieurs heures à couvrir le répertoires de danses pour Pokémon. Rien de mieux pour apprendre à bouger de manière coordonnées. Si le Méganium avait du mal au début, il n'en était quasiment plus rien à la fin, bien que le manque de pause commençait à se faire sentir.

Il allait être l'heure de continuer le programme mais Rodrigue remarqua qu'il était déjà l'heure de manger. Et comme il ne comptait pas perdre une minute, il indiqua à l'autre partie du cours qu'il sortait manger avec les Pokémon mais qu'il serait de retour bien vite. La compagnie se dirigea vers le réfectoire en faisant nombre détours afin de continuer à renforcer l'endurance du type Plante cette fois. L'après-midi serait plus détendue afin de ne pas l'éreinter avant son match du lendemain. Après s'être restaurés et avoir bourré le géranium de sucres tant lents que rapides, la compagnie retourna au gymnase. Rod le Coach, round two, start !

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 40
Jetons : 4575
Points d'Expériences : 936

MessageSujet: Re: [Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra   Dim 10 Jan - 19:19

Le professeur Platane était un élève studieux, il apprenait rapidement tout ce que je lui donnais à digérer. En tant que professeur, j’imagine qu’il avait dû faire des études requérant une capacité d’apprentissage hors norme. Je m’étonnais parfois à l’entendre me sortir des questions pertinentes, qui avaient le don de me mettre sur un pied dans un équilibre précaire. Néanmoins, si ma réponse n’était pas exacte, je la formulais de manière à ce qu’elle passe sans vraiment y répondre. Une esquive habile où le professeur était en train de me rendre maître. Nous venions de terminer le chapitre des attaques, de leurs spécificités et des méthodes pour y riposter efficacement. Si la théorie avait l’air d’être acquise, j’avais hâte de voir ce que donnerait la pratique. On le sait tous, entre ces deux mondes il y a un gouffre, et j’attendais avec impatience de voir les capacités de mon élève à l’œuvre en situation réelle. Je tendais un autre livre au professeur, quand Rodrigue nous informa qu’il était déjà midi. Apparemment, le garçon était à cheval sur les heures de repas, et il n’attendit pas une seconde de plus pour se diriger vers le réfectoire. N’ayant pas la même vision que lui, je préférais rester sur le terrain pour poursuivre notre travail. Toutefois, une pause était malgré tout nécessaire pour éviter une rupture violente ou un manque de concentration dans la suite de la journée. De mon sac, je tirais deux sandwichs fait maison dont l’un que je tendais au professeur.

-Tenez, c’est pour vous. Et si cela ne suffit pas, j’en avais aussi prévu un pour Rodrigue, donc…

-Merci, mais celui-ci me suffira.


M’asseyant à côté de lui, face au reste du stadium, je contemplais cet endroit familier. Les grains de sables du stade, les gradins vides, la structure bétonnée de la zone,… Tout cela ne m’était pas inconnu. Mais je n’avais jamais eu le temps de vraiment me poser et l’observer. En regardant à quelques mètres devant nous, je reconnaissais l’emplacement où j’avais commencé ma carrière de TopDresseur chez les Noctalis. Notre premier entrainement sous la directive de notre préfet bien aimé Heath S. Jones. Cela remontait à des mois maintenant, il s’en était passé des choses depuis. Tellement de choses… Les événements se bousculaient dans ma tête et j’avais du mal à me rappeler de tout. Il fallait dire, que chaque journée dans cette académie s’accompagnait de son lot de surprises et d’aventures en tout genre. Me rejoignant dans ma pensée, le professeur se pencha en avant, son sandwich entamé dans une main.

-Tu m’as l’air bien pensif, jeune homme. Qu’y a-t-il ?

-Rien, je repensais juste à mes débuts en tant que dresseur. C’est ici que j’ai aussi fait mes premiers pas sur le terrain du combat.

-Oh. Alors, je ne te décevrais pas. J’essaierais de ne pas ridiculiser ce lieu qui t’es cher.

-Ce n’est pas ce que je voulais dire.

-Ne t’inquiète pas, je sais. Mais je me donnerais à fond et Méganium aussi, pour que vous nous aidiez. Tu sais, je ne suis pas dupe. Et j’ai bien remarqué que nos performances avaient été désastreuses avec Méganium. Nous manquons de beaucoup de choses, l’un comme l’autre, et j’ai apprécié la manière dont ton ami et toi avez pris les choses en main. Vous êtes encore maladroits, mais l’important, c’est que le message passe, non ?

Se retournant vers moi, souriant, je ne savais quoi lui répondre. Une fois de plus, le professeur venait de me bluffer. Il était bien moins idiot que ce que nous aurions pu penser et sa capacité d’analyse de la situation ne portait aucun défaut apparemment. Un point, qu’il ne faudrait pas travailler donc. Mais surtout, je comprenais mieux pourquoi il était appelé professeur. Lui-même avait dû former de nombreuses jeunes personnes pour leurs débuts d’aventure ou devenir ses assistants,... Et son regard de professeur ne manquait pas sur nos méthodes. Il décelait avec précision nos forces, comme nos faiblesses. Evidemment, on sait que la balance penche plus vers le deuxième que le premier. Nous sommes inexpérimentés dans l’apprentissage de nos compétences à autrui. Mais au terme de ces deux jours, je suis certain que ce ne serait pas que le professeur qui sortirait fort de cette expérience. Nous aussi, nous aurions appris beaucoup de sa présence !

Quand nous eûmes terminés nos sandwichs, il était temps de reprendre l’entraînement. Le professeur prit automatiquement le livre qui me servait à la fois pour lui schématiser certaines idées et m’offrir des rappels sur le déroulement des leçons, mais, je lui demandais gentiment de le déposer. Je me sentais prêt à l’instruire sans aucune aide. J’inspirais un grand coup et c’était reparti. D’abord, j’instaurais un semblant d’idée de ce à quoi correspondait la table des types au professeur. Puis, lorsque les fondations furent placées, je me mettais à creuser les détails de l’édifice. En commençant par les généralités sur les faiblesses, résistances et neutralités. C’est-à-dire, que si x type a une faiblesse à y type, alors lorsqu’un pokémon fera une attaque de y type, celle-ci provoquera deux fois plus de dommages. Ainsi, je lui expliquais les fondamentaux avec quelques exemples basiques. Jusque-là, mon élève ne se perdait pas. Bien qu’il ne soit pas un spécialiste en stratégie, il semblait avoir un minimum de connaissance, ou tout du moins, sur le cycle plante-feu-eau.

Le Soleil tapait de moins en moins fort dans mon dos, tandis que je poursuivais mes explications. Pour le coup, j’avais besoin du tableau des types pour lui donner une idée globale, puis j’affinais en expliquant pour chaque type, ses faiblesses et résistances en fonction des autres et la raison de celles-ci. Si tout ce que je racontais pouvait paraitre conséquent, il n’en était pas moins qu’une suite logique d’éléments. Je savais que le professeur ne retiendrait pas tout en une fois, donc je préparais une fiche avec lui, récapitulative. Dessus, nous notions en plus, tout ce qu’il se posait comme question sur les types et leur réponse, afin qu’il garde l’information en mémoire quelque part. De plus, cela pouvait toujours lui servir en combat. Certes, ce n’était pas optimal en termes de vitesse de réaction, mais cela éviterait peut-être certaines erreurs du matin.

Bientôt, la nuit tomba. J’avais oublié au combien les jours paraissaient courts en hiver. Il n’était que dix-sept heure, mais il faisait déjà assez sombre pour que les lampadaires du stadium s’allument. Faire cours sous une lumière tamisée n’était pas très pratique, surtout quand l’on devait prendre des notes en prime. Donnant un livre du dortoir pour la lecture du soir, je préconisais de rejoindre l’autre groupe pour faire un bilan commun de la journée et parler un petit peu du déroulement du lendemain. Je descendais et prenais Rodrigue à part une seconde.

-Bon, je pense que le professeur est prêt pour un test en concordance avec son Méganium. Mais est-ce que lui est prêt, justement ? La réponse de Rodrigue ne se fit pas trop attendre et j’enchainais direct. Demain matin, je te propose qu’on refasse un match test, pour voir où ils en sont. Puis, qu’on enchaine des combats contre nos Pokémons, où l’arbitre conseil leur team sur le combat et les manières de procédées. On peut aussi leur faire des exercices de coordination dresseur-pokémon dans le cadre d’un travail sur leur réactivité commune. Bref, je te laisse leur annoncer le programme. Dis-je en souriant et accompagnant ma phrase d’une tape dans le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: [Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra   Lun 11 Jan - 16:34

Une fois de retour au stade, tous bien rassasiés et fin prêts à la seconde partie de l'entraînement. Si la matinée s'était surtout consacrée aux déplacements, ils allaient devoir attaquer ce qui faisait le sel des combats Pokémon : les attaques. En premier lieu, il fallait voir ce que la grande plante pouvait faire. Poudres, Charge, Tranch'Herbe, Danse Fleur, Synthèse, Protection, Doux Parfum... C'était tout un éventail de mouvements qu'il ne restait qu'à exploiter. Il faudrait cependant faire attention, car le quadrupède, comme ils l'avaient vu lors du match de démonstration, avait du mal à gérer la force de certaines de ses attaques. Mais les exercices précédents avaient au moins eu le mérite d'améliorer ses temps d'exécution et son agilité dans le lancé. Ce qui était sans nul doute une grande amélioration.

Le blond resta pensif pendant que sa propre équipe enseignait à leur élève du jour comment toucher plus facilement une cible. C'était simple pour eux d'expliquer, la barrière de langue ou même d'espèce étant moins forte qu'entre un humain et un Pokémon. Il fallait au plus vite trouver un moyen de tirer parti des forces inhérentes au géranium. Le chercheur toussota un peu en rappelant aux bestioles présentes que la sur-utilisation de Feuille Magik rendait un l'exercice inutile. EN bougonnant, le groupe reprit. Il fallait tout du moins que l'attaque Danse-Fleur soit parfaite dans son exécution, qu'il préférait laisser en projection plutôt qu'en charge énergétique comme on pouvait le faire. Méganium gagnerait plus à rester à distance, selon lui, et à faire usage de ses capacités de défense impressionnantes. Prochaine étape, renforcer la Synthèse, l'efficacité de la Poudre Toxik, et surtout surtout, son plus grand défi : apprendre un attaque au Pokémon. Et pas n'importe quelle attaque... Mur Lumière. Si ç'avait été un mouvement physique, nul doute que ç'aurait été plus simple. Même un mouvement spécial était plus tangible qu'une... protection lumineuse sensée arrêter les attaques spéciales. Pourtant, c'était quasiment obligatoire pour l'élève de connaître les deux murs de protection : ils lui donneraient les capacités défensives un peu réduites d'un Caratroc.

C'était donc partie sur "comment enseigner une attaque de statut à un Pokémon pour les nuls". La difficulté supplémentaire était qu'aucun des Pokémon du blond n'avait la moindre idée de la méthode à adopter. Alors le chercheur improvisa. Son premier test fut de demander à Méganium de puiser dans ses "ressources cachées" afin de modifier son attaque Protection de lui-même. Il eut juste le droit à un regard interdit et à la Synthèse se rapprochant le plus de Flash qu'il avait vu. L'exercice laissa le quadrupède vert haletant et on décida que ça ne marcherait. Le second essai consista en un bain de soleil sous une loupe géante faisant partie du matériel alloué, afin de faire ressortir le côté "lumière" de l'affaire. Bien sûr, nouvel échec. A ce moment là, l'après-midi était déjà bien entamée et les rayons du soleil déclinaient. Pendant que les types Plante profitaient au maximum de la loupe, Rodrigue décida d'y aller avec son va-tout. Il planta l'élève contre un mur et demanda à tout ses Pokémon de lui balancer un maximum d'attaques spéciales dans la figure.

Les attaques Tranch'Herbe de Tropius côtoyaient les Surf et autres Météores de Ludicolo pendant que Gringolem envoyait de la boue en veux tu en voilà. Méganium restait stoïque et se soignait avec Synthèse quand il était trop mal en point tout en érigeant des Protection à longueur de temps. Voyant que ça ne menait à rien, le blond allait décider d'arrêter l'exercice quand il eut une dernière idée. Il venait de se souvenir de la capture de Pyronille et se disait que c'était plutôt une bonne idée... Il balança donc le ver luisant vers l'élève tout en lui appuyant derrière les cornes. De surprise, le suicidaire laissa échapper une bordée de flammèches. De surprise et dans un grand cri, le quadrupède conjura une barrière lumineuse en faisant un bond en arrière. Il eut ensuite un regard surpris. Mission accomplie, et juste à temps vu que Paul et Platane arrivaient vers eux. Le blond rassura son partenaire quant aux dispositions du Pokémon, puis acquiesça avec son programme et se tourna vers Platane.

- Les entraînements individuels sont finis. On se dit donc à demain matin, afin de continuer avec des matchs d'entraînement et avec la fin des exercices de stratégie cette fois appliqués en duo. Je vous invite à vous reposer pour la soirée. Le match devant vos assistants devrait se faire vers quinze heure, afin que le manque d'ensoleillement ne pénalise pas Méganium, d'accord ?

Le chercheur passa sa soirée à briefer les deux Pokémon qu'il comptait utiliser pour les matchs du lendemain. Il avait bien fait à comprendre que la grande occasion de combattre devant les assistants lui était réservée et il espérait qu'il se préparerait en conséquence. Tout en soupirant, il demanda quelques conseils à Ginji tout en bouquinant ses almanachs habituels. Nils faillit tomber à la renverse quand il débarqua assez tard dans la soirée afin de lui demander des références pour des bouquins de stratégie et lui fit remarquer qu'il n'arriverait à rien en deux heures de recherches. Les questions de son collègue sur les bases même du combat furent vite balayées par des réponses plus que complètes et le malchanceux demanda à terme pourquoi le blond était une telle cause désespérée en combat vu ses connaissances théoriques. Plutôt que de passer une demi-heure à lui répondre, Rodrigue éluda la question et demanda rien qu'un peu d'approfondissement sur les Pokémon qu'il comptait utiliser. Repartant avec un tutoriel basique sur les Pokémon d'Unys, il sourit, content de sa trouvaille. Le matin vint par contre bien trop vite à son goût. Une fois tout le monde arrivé et échauffé au stade, il était temps de commencer les tests, mais tout d'abord, il avait quelque chose à dire au Professeur.

- Bon. Hier nous avons travaillé sur le potentiel défensif de Méganium. Vous avez une chance non négligeable de gagner les matchs à l'usure. Il maîtrise maintenant mieux ses mouvements et a appris à utiliser l'attaque Mur Lumière. Il ne déclenche plus de catastrophe avec Danse Fleur non plus. C'est un très bon travail pour seulement un jour.

Le Méganium sourit, tout content et le duo de profs laissa quelques minutes aux deux partenaires pour qu'ils se remettent en cohésion. Enfin, commença le premier match, une redite de la veille, mais avec un nouveau challenger. Gringolem s'avança sur le terrain, visiblement prêt à en découdre. Paul siffla le début de la rencontre et le premier Poing ombre partit aussi sec, absorbé par une Protection éclair. Bon, c'était déjà ça d'amélioré. Rodrigue relança un coup de la même attaque pour voir la réaction du professeur. Une attaque Synthèse, encore mieux ! Bon maintenant augmentons un peu... Ampleur ? Une nouvelle Synthèse. Le blond fronça les sourcils et demanda ce coup-ci un Dynamopoing qui le Méganium esquiva de lui même d'un pas sur le côté, sans mal vu l'agilité du robot. Fronçant toujours les sourcils, Rodrigue interrompit le match.

- Professeur, quand je vous ai parlé de bataille d'usure c'est qu'il faut tout de même que vous attaquiez ou utilisiez une stratégie afin d'arriver à la victoire. Vous ne pouvez pas rester que sur la défensive. Regardez la liste des attaques de Méganium que je vous ai fournie.

Après quelques secondes de lecture, c'est timidement que le Kalosite demanda une Feuille Magik. Ce n'est pas vraiment ce que le checher avait en tête, mais soit. Le Golem contra les projectiles à grands coups d'Ultimapoing... avant de s'en prendre une nouvelle volée dans la figure. Finalement, le spam d'une attaque semblait bien fonctionner vu que le petit Spectre fut très vite submergé puis tailladé sans merci par les attaques. Après quelque seconde, ce dernier signala son abandon. Bon ben c'était déjà bien mieux, pour l'un comme pour l'autre. Rodrigue était juste un peu déçu de ne pas avoir vu d'attaque Danse Fleur mais ça serait certainement pour la prochaine fois. Il laissa à Paul le soin de transmettre ses appréciations et se prépara à arbitrer le prochain match.

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS


Dernière édition par Rodrigue Miles le Lun 8 Fév - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 40
Jetons : 4575
Points d'Expériences : 936

MessageSujet: Re: [Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra   Dim 7 Fév - 15:12

Les dernières dispositions prises avec le Professeur Platane et son partenaire, nous pouvions retourner à nos dortoirs tranquillement. Sur le chemin du retour, j’angoissais déjà pour le lendemain. Rodrigue m’avait confirmé l’évolution des aptitudes du Méganium, mais je stressais toujours à l’idée d’un échec de la combinaison de nos deux élèves. J’avais prêté un peu de lecture à mon élève, dans l’espoir qu’il s’instruise encore avant de s’écrouler dans son lit. Et s’il le faisait, je devais en faire de même. Pas de repos pour les braves… Ou alors, très peu. Je ne dormis quasiment pas de la nuit, malgré la fatigue. Je passai mon temps entre mon lit et la bibliothèque à potasser des bouquins et des revues de topdressage. Dedans, j’y cherchais des exemples similaires à notre situation et des exercices ayant prouvés leur valeur par le passé dans la coordination. Un moment, j’hésitais même à déranger Sirius pour lui demander conseil. Mais au vu de son sommeil, je me sentirais mal de le réveiller au beau milieu de la nuit. Vers cinq heures du matin, je m’écroulais d’épuisement sur mon bureau. Le réveil, que je n’avais pas mis, pensant que je passerais une nuit blanche, ne bipa pas à l’heure prévue. Ce furent les secousses de Kaiminus sur mon corps, jusqu’à ce que celui-ci tombe de la chaise, qui me rappelèrent que j’allais être en retard si je ne me bougeais pas immédiatement. Aussitôt dit, aussitôt fait, je me ruais vers le stadium, tout en engloutissant les restes d’un petit déjeuner préparé à la va-vite.

Un peu dans les choux, je fis passer cette envie de dormir par un petit échauffement collectif du groupe. Platane avait l’air en forme, ainsi que Méganium. Rodrigue… Il était plus difficile de cerner son humeur. Pour ma part, je me serais bien branché à un Raichu, le temps de recharger mes batteries. Sans embrouille, nous terminâmes les quelques exercices introductifs et nous préparâmes à entrer dans le vif du sujet : les duels ! Au commencement, il y eut… Rodrigue. Allié de son Gringolem, pour un match retour de la veille. Nos élèves n’avaient qu’à bien se tenir, car le scientifique avait l’air de s’être lui aussi préparé durant la soirée. Dès l’instant où je signalais l’amorce du combat, le Gringolem se précipita avec une attaque Poing Ombre, contrée habilement par une Protection. Les coups et leurs contres se succédèrent, provoquant des enchainements d’une grande beauté à observer. Sur le banc des spectateurs, il n’y avait pas grand-chose à redire… Si ce n’est qu’il manquait peut-être d’offensive du côté de Platane et Méganium. Ce que, bien évidemment, Rod perçu et mis en pause le combat, avant que je n’aie le temps de le faire. En même temps, les regarder m’engourdissait un peu et ralentissait ma vivacité.

Lorsque le duel reprit, l’évolution de celui-ci m’intéressa plus en profondeur et captiva ma faible attention du jour. Finalement, Rodrigue avait l’air déçu du déroulement des événements et il se fit mettre à terre son Pokémon assez rapidement par le Méganium. Du côté des élèves, je relevais une certaine facilité à employer des techniques défensives, des contres défensifs. Mais l’attaque, bien que suffisante, péchait dans sa réactivité. Si ce n’était pas un entrainement, je suis persuadé que Rodrigue se serait mieux défendu et que son Gringolem aurait remporté la victoire. Sauf que tous deux, avait l’air d’avoir mis en place un stratagème sur les combats du jour. A croire qu’ils ne cherchaient pas la victoire, mais la défaite dans une forme de comédie bien amenée pour y faire croire au public. De toute façon, j’imaginais que c’était le mieux que nous puissions faire face aux assistants. Si nous y allions à notre maximum, même si Méganium est une évolution de stade 2, nous n’aurions pas une si grande difficulté à le mettre au tapis. Preuve que l’expérience, prime sur la puissance brute. Les deux adversaires s’approchèrent et tandis que mon équipier s’apprêtait à prendre ma place, je donnais mon avis sur prestation au Professeur Platane.

-Les défauts d’hier sont dans l’ensemble corrigés. Votre défense est parfaite et la technique de Méganium a bien progressé. Cependant, vous hésitez beaucoup trop sur vos contre-offensives, ou tout simplement vos attaques. Il faut vous laisser guider, être naturel, réactif à ce qui se passe. Faites confiance à votre instinct. Faites des erreurs, c’est par l’expérience que vous arriverez à les effacer. Mais surtout, n’hésitez pas. Soyez direct !

Opinant du chef, je lui laissais quelques minutes de préparation et de réflexion, le temps de choisir mon Pokémon pour cet affrontement. Kaiminus, qui trainait à son habitude dans mes pattes, me parut être un bon choix. Sa faiblesse aux plantes donnait l’avantage à Méganium, mais ses capacités personnelles et son expérience le ramenait à un stade équivalent. Contrairement à Rodrigue, je ne m’élançais pas directement dans la lutte aux premiers instants du combat. Patiemment, j’attendis avec Kaiminus de mon côté du terrain. Platane ne bougea pas. Il s’attendait certainement à ce que je lui fonce dessus, mais non. J’ordonnais juste à Kaiminus de lancer Grimace, qui effraya le Méganium. Pourtant, ce n’était qu’un petit Pokémon face à un autre, bien plus gros que lui. Quand Platane comprit que je me moquais de lui, il fit envoyer une salve de Feuillemagik sur Kaiminus. Plutôt efficace, mon type eau vacilla sur ses deux pattes avant de s’en remettre. Profitant de cet instant de faiblesse, il répandit un gaz toxique sur ma partie du terrain, que Kaiminus balaya d’un coup de Pistolet à eau. Quand mon starter s’approcha à pleine vitesse du Méganium, le Professeur hésita sur la marche à suivre et opta pour ce qu’il savait le mieux faire : se défendre. D’un élan de génie, il relança une Poudre Toxik autour du Méganium, empoisonnant le caïman qui ne pouvait y échapper à une telle distance, puis, passa uniquement sur la défense, combotant Protection et Synthèse. Seulement, alors que Kaiminus s’affaiblissait, je jugeais bon d’apprendre à Platane qu’il existait aussi des techniques pouvant briser la défense de l’autre.

-Utilise Casse-Brique. Dis-je le plus calmement possible, un sourire en coin.

Dans ses dernières forces, Kaiminus se jeta sur le Méganium qui venait d’activer sa Protection et son bras, devenu une véritable arme, brisa avec poigne la protection mise en place. Le Méganium, surpris, autant que son dresseur, se pris le coup dévastateur en pleine tête. Finalement, il remporta malgré tout le match, Kaiminus bien trop fatigué par le poison pour poursuivre. Néanmoins, j’étais fier de son baroude d’honneur et de son ultime action. Récupérant mon Pokémon, je le soignais avec un antidote, le temps que Rodrigue explique son point de vue sur le combat. A mon avis, le Professeur Platane manquait toujours une information importante dans ses combats, que notre cher scientifique se ferait un malin plaisir de lui rappeler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: [Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra   Lun 8 Fév - 17:02

Rodrigue observa le match de Paul, tout en fouillant dans un des sacs qu'il avait récupéré dans l'équipement qu'ils avaient à disposition... Hmmm... Ah voilà, c'était ça qu'il lui fallait ! Et hop ! Le combo entre Kaïminus et Méganium restait de la même ampleur que celui qu'il lui-même de livrer : des mouvements de base et de la protection. Mais le Prof' avait quand même eu le bon ton d'utiliser l'empoisonnement, qui était vraiment le meilleur pari à faire avec Méganium. ces deux jours n'avaient pas été vains finalement ! Le dernier coup de Kaïminus, un puissant Casse-Brique brisa la protection du Méganium sous le regard étonné de Platane. Avec un petit sourire, le blond vit que Paul attendait qu'il prenne la parole. Le Noctali semblait d'ailleurs bien fatigué, c'était étrange. Rodrigue s'éclaircit un peu la voix et prit la parole :

- Bon y a de gros progrès. Vous avez compris l'application stratégique de plusieurs concepts très importants : les statistiques, la défense et les problèmes de statut. On va passer au niveau supérieur : comme vous l'avez vu, Kaïminus et Gringolem sont deux Pokémon faibles face à vos attaques Plante. Vous avez donc pu rester sur une stratégie défensive opportuniste, en punissant nos mouvements et en limitant la casse. Pour le prochain match, qui sera sûrement notre dernier avant la présentation, vu l'heure, vous allez devoir livrer un vrai combat contre moi, pendant lequel je serai sérieux. réfléchissez bien à vos actions et à une stratégie afin de gagner un combat à contre-pied, c'est votre dernier challenge à tout les deux.

Luxio sursauta et regarda son Dresseur, partagé entre l'étonnement et l'envie. Est ce que ça allait être à lui de jouer ? Son excitation retomba nettement quand il vit Pyronille s'avancer sur le terrain, les yeux cachés derrière ce qui ressemblait à des lunettes de plongée un regard inquisiteur plus tard et Rodrigue était placé sur la marque du combattant, inspirant et expirant profondément tout en tendant les bras, dans un espèce de pose de détente, les yeux fermés. Il les rouvrit, sensiblement concentré, regarda un message sur son IPok et se raidit un peu, attendant le début du match, annoncé par Paul. A peine le coup de sifflet fut-il lancé, que le blond s'exprima d'une voix claire et ferme :

- Pyronille, Nitrocharge !

Il n'y allait pas par quatre chemin. Le ver luisant sursauta d'abord, comme toute l'équipe du blond, peu habituée à entendre une telle manifestation d'autorité de la part de leur Dresseur. Puis, avec une volonté renouvelée, l'insecte partit comme une balle en direction du Méganium, qui se cloîtra dans une protection. Platane ordonna juste ensuite une Poudre Toxik qui n'eut aucun effet. Merci les Lunettes Filtre. Fronçant les sourcils, l'adulte sentait bien qu'il y avait anguille sous roche. Sans jamais cesser son attaque, Pyronille ricochait un peu partout, allant de plus en plus vite et affaiblissant de plus en plus Méganium en le frôlant avec Vampirisme. Le professeur eu la bonne idée d'ordonner une Synthèse puis demanda des Feuille Magik. Maintenant à l'arrêt, Pyronille encaissa les projectiles sans broncher puis fonça en ligne droite sur le quadrupède, son Dresseur fronçant les sourcils, s'attendant à une réaction de Platane. Elle ne tarda pas en la présence d'une Danse Fleur qui eut au moins le mérite de ralentir l'assaut de la larve qui se prit ensuite une Charge. Rodrigue hocha la tête, satisfait.

- Bélier et Nitrocharge combinés !

Retour du bolide, entouré de feu, qui fonça droit sur le Pokémon fleur qui subissait le contrecoup de la Danse-Fleur. S'accrochant à son dos, à la base du coup, Pyronille libéra Flammèche et Vampirisme et martela le pauvre Pokémon de Piqûre. La capacité de régénération du Pokémon fut bien vite dépassée et il s'croula, laissant une larve intriguée sur son dos, que Rodrigue rappela en s'approchant du Professeur.

- Qu'est ce que vous avez retenu de ce combat ?
- Que... la défense ne résout pas tout ? Mais c'était de la triche, vous aviez un objet !
- Oui. Mais vous aussi, non ?

Rodrigue pointa la bouche de Méganium qui s'était ouverte, laissant tomber une baie Mangou, la meilleure baie pour lancer une attaque de type Roche avec Don Naturel. Les yeux de Platane s'écarquillèrent et il hocha la tête en faisant la moue, avant de partir faire soigner son Pokémon. Le blond caressa un peu Pyronille pour le féliciter, avant de se mettre à trembler et de se rouler en boule, sous le regard étonné de son équipe. Il n'avait pas envie de repenser à... ça... Prenant un peu de temps pour calmer ses spasmes, il se redressa en voyant Paul arriver. Les assistants n'allaient pas tarder, autant marquer le coup et être présentable. Avec un petit sourire de circonstance, il leva le pouce en direction de son partenaire.

- Alors... Prêt pour le dernier match ?

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 40
Jetons : 4575
Points d'Expériences : 936

MessageSujet: Re: [Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra   Mar 9 Fév - 20:58

Troisième match entre Rodrigue et le Professeur Platane. Un partout, tout se jouerait sur cette partie et le blond avait l’air d’en vouloir. Un peu moins irrité par ma fatigue après mon combat, j’étais fin prêt à arbitrer ce match convenablement, surtout qu’il y avait un enjeu sous-jacent au fait d’entrainer le brun. Ce n’était peut-être que moi qui y pensais, mais cela valait le coup de faire des paris. Aussi, je libérais mon équipe en spectateur, laissant chacun faire son choix entre les deux opposants. Maintenant que Kaiminus, Braisillon, Embrylex, Stalgamin et Grelacon avaient fait leurs paris, il était temps de se reconcentrer, n’oublions pas qu’un repas au réfectoire était en jeu. Rodrigue finissait de regarder des messages sur son portable, personne n’avait attaqué, je n’avais donc rien loupé. Attendez… Arg, mais c’est à moi de sonner le départ ! Mince. Le sifflet. Il est où le sifflet ? Stalgamin, mais qu’est-ce que tu fous avec ? Oublis, rends-moi ça immédiatement ! Bien, nous allons peut-être pouvoir commencer maintenant. Hajime !

A son habitude, Rodrigue se jeta corps et âme directement dans la bataille, ordonnant une Nitrocharge en début de game, comme ça, c’est un fou ce Rodrigue, moi je vous le dis. D’ailleurs, je ne suis sûrement pas le seul à le penser, toute sa team a l’air surprise et Pyronille s’en retrouve entacher d’une demi-seconde de réaction supplémentaire pour capter l’ordre de son dresseur. Finalement, cette entrainement n’aura pas servi qu’à Platane, il aura été aussi utile pour notre ami scientifique. C’est un sourire sur les lèvres que j’admire les débuts du duel, une stratégie de l’équipe adverse échouée par l’usage astucieux d’un objet et la fougue d’un Pyronille qui en redemande. Je ne pensais pas qu’une si petite larve soit capable d’une telle vigueur. Malgré l’opposition plus qu’honorable de Platane, ses tentatives se font mettre à bas et le combat tourne court, lorsque le Pokémon de Rodrigue se plaque sur le dos du gigantesque Méganium. Pris au piège par la petite créature, il ne peut plus rien pour la dégager et est contraint à l’abandon après avoir usé de toute son énergie disponible.

Pour le coup, le brun ne peut s’en vouloir, Rodrigue a été particulièrement dur avec lui. Et bien que, j’admire sa prestation, je jette un regard blasé au blond. Nous étions censés entrainer le Professeur et son Pokémon, les mettre à l’épreuve… Non, les éclater sur le champ de bataille. Bon après, la défaite est une forme d’apprentissage. J’espère juste que le Méganium sera suffisamment d’aplomb pour cet après-midi. S’il a l’air trop agonisant, je doute que les assistants soient convaincus de leur évolution. Soudain, l’imprévisible se réalisa et Rodrigue se transforma en une créature étrange et extrêmement flippante. Comme pris d’un mal inconnu, il se roula en boule sur le sol et se mit à frissonner sous le regard médusé de tous. Mais qu’est-ce qu’il fout maintenant celui-là ?! Je ne suis pas encore prêt à l’emmener à l’hôpital psychiatrique, c’est beaucoup trop loin de l’académie. Je ne vois donc qu’une seule autre solution : l’emmener chez Needle. Je suis certain que rien que de prononcer son nom, le réveillerait de sa stase. Néanmoins, il faudrait d’abord l’approcher. Donnant un mot avec mes dernières volontés (au cas où ?) à Kaiminus, je m’avançais vers le grand malade, qui se releva aussitôt comme si rien ne s’était passé. Euh… J’appelle quand l’infirmière ? Le voilà qui délirait qui plus est, je pensais que ce serait lui qui se chargerait du match… Pas moi !

-Je suppose que je n’ai pas le choix.

En effet, vu l’état du blond, il était préférable de ne pas le présenter aux assistants. Un arbitre un peu taré sur les bords, c’était mieux qu’en compétiteur. Tiens, ça me rappelait. Nous allions pouvoir voir les paris de chacun. Heureusement que pour ma part, étant le détenteur des paris de chacun, je n’avais pu miser sur l’un des deux poulains. Pendant le trajet jusqu’au réfectoire, je sortais le petit papier de chacun sur lequel était noté le nom de celui en qui ils avaient placé leurs espoirs. Commençons par le premier, celui de Grelacon. Hein ?! Quoique… C’est vrai qu’il n’est pas très malin. Voyons les autres.



Nan, mais c’est pas possible. NON ! Aucun d’entre eux ne sait écrire autre chose que son prénom ! Et Braisillon s’est fait aider par Embrylex, qui a écrit deux fois le sien au lieu d’une… Bon, prochain objectif : leur apprendre à écrire ! Je ne peux pas me présenter dans les ligues avec une équipe de Pokémon qui ne savent même pas écrire trois mots différents. Me voyant dépité, Kaiminus se hasarde à venir me quémander les résultats, m’embarrassant. Je ne pouvais pas lui dire qu’ils avaient tous écris des âneries, ni esquiver sa question. Mmmh… Que faire…

-Vous avez tous gagné ! Félicitations, vous aurez tous le droit à un repas supplémentaire aujourd’hui !

Avec cette excuse, personne n’irait me contredire au moins. Ceux ayant naturellement gagné seraient contents, et ceux qui savent qu’ils auraient dû perdre n’allaient pas venir se plaindre d’avoir le droit à une ration supplémentaire auprès de leurs camarades. Comme ça, tout le monde y gagne… Sauf moi… Je vais encore devoir raquer un paquet de jetons dans cette histoire.

-De quoi parlez-vous avec vos Pokémons ?

Nyah ? Le Professeur Platane ! Manquait plus que lui. De même que pour mes Pokémon, je ne pouvais décemment lui dire que tous avaient parié contre lui. Cela le démoraliserait et c’est tout sauf ce qu’il faut avant un combat important. Hâtons-nous de trouver une solution de secours. Réfléchis, réfléchis,…

-Nous avions parié sur le Pokémon qu’utiliserait Rodrigue. Un repas était à la clé.

Ouf, aucune chance qu’il me capte avec une excuse aussi béton. Je suis sauv…

-Kai ?

Kaiminus ?! Mais que fais-tu sur mon épaule. Vas-t-en, vite ! Va jouer avec les autres !

-Je crois qu’il dit que ce n’était pas tout à fait là-dessus que portait le pari.

Vous me sentez fondre comme neige au Soleil ?

-Mais si, mais si. Il n’a pas dû bien comprendre. Haha, je me demande comment il a fait pour gagner. Haha.

Pitié, sortez-moi de ce guêpier !

-Kai Kaiminus.

N’en rajoute pas Kaiminus…

-Il a l’air d’insister pourtant. Vas-y, exprime toi mon petit.

-Kaimi Ka…

-AAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh……

Sous les yeux plein d’incompréhension du Professeur, nous disparûmes à l’horizon. Je pris soin de ne pas être retrouvé avant le début du match de cet après-midi. Pas question de lui reparler avant. Mode ninja on. Je deviens une ombre dans l’académie. Caché derrière la porte du réfectoire, puis dans les toilettes, ensuite dans un arbre, enfin dans les vestiaires fermés à clé du stadium… Comment ça fermés ?! Hey ! Je suis enfermé ! Ouvrez-moi ! Monsieur le concierge, y avait encore quelqu’un à l’intérieur ! Revenez, pleaaasssseeeeee…

-Oh, pardon jeune homme. Je pensais qu’il n’y avait plus personne.

Mais on est en pleine journée… Pourquoi le monde est-il si désespérant aujourd’hui ? Ils ont tous décidé de se venger de moi, parce que je n’ai pas dormi cette nuit ? C’est ça, ils m’en veulent. Mais ils vont voir. Je ne vais pas me laisser abattre aussi facilement. Je vais leur montrer à tous que rien de ce qu’ils font ne m’atteint ! Sur cela, je m’avance sur la marque du combattant, comme l’avait fait Rodrigue ce matin. En face, Platane et Méganium sont déjà sur le pied de guerre, à m’attendre. Sur le côté, les assistants du Professeur sont venus en masse et mes Pokémon sont tous là. Kaiminus va pour s’avancer, mais j’appelle Braisillon. Lui au moins, il n’a pas tenté de me plomber devant Platane. L’oiseau de feu rejoint le terrain à son tour et je peux oublier tous ceux qui nous entourent pour ne garder en visuel, uniquement nos adversaires du jour. Méganium semble en meilleure forme qu’après son dernier duel, il a l’air en pleine possession de ses moyens. Ça tombe bien, moi aussi. Les mecs à lunettes veulent un match, qui vaille le déplacement ? Ils l’auront. Place au combat Pokémon !

-Vive-Attaque combiné à Picpic !

J’ai à peine entendu le retentissement du sifflet, que je démarre sur les chapeaux de roue. Toutefois, j’évite d’y aller trop fort, il faut garder le meilleur pour la fin, n’est-ce pas ? Mon type Vol/Feu fond sur l’ennemi, le picorant au passage avant de reprendre une certaine distance. Etonnement, Platane laisse son partenaire se prendre les attaques de plein fouet, sans préparer de contre. Aurait-il déjà oublié ce qui lui a été enseigné jadis ? Ce serait fort regrettable, puisque cela signifierait que je devrais en finir plus vite que prévu. La tendance change quand il se décide enfin de contre-attaquer, et de manière astucieuse. Méganium s’est laissée blesser par Braisillon afin d’en apprendre les mouvements et pouvoir les anticiper plus aisément. Ses Feuillemagiks s’échappent de ses pétales géants et viennent percuter avec précision mon oiseau en plein vol. Le mouvement est joli, mais je me contente d’un sourire satisfait. Braisillon ramené à terre, à l’arrêt, on va pouvoir passer aux choses sérieuses. L’échauffement est terminé.

-Hâte. Enchaine avec une Nitrocharge.

La différence de vitesse entre Méganium et Braisillon est trop peu marquée, tachons de rendre cela plus visible. Néanmoins, le dresseur du type Plante n’a pas l’intention de me laisser faire sagement dans mon coin. Après tout, une fête est toujours meilleure à plusieurs. Il ordonne donc l’inondation du terrain d’une Poudre Toxik, profitant que mon Pokémon ne se soit toujours pas envolé pour l’affecter. Puis lorsque la Nitrocharge arrive, il part la majeure partie des dégâts avec une Protection. Braisillon n’a pas de Casse-Brique pour briser le rempart de Méganium, dans le cas où il tenterait une technique similaire à celle de ce matin. Mais il a d’autres atouts à son arc pour s’en sortir. Notamment celle de la feinte. Prenant son envol, hors de la zone empoisonnée, il se braque vers le Méganium et lance un Coupe-Vent, qui est tenté d’être bloqué avec une autre Protection, en vain. Héhé. Un vent fin et précis fait alors son apparition et s’abat sur le type Plante, dès sa Protection évanouie.

-Il va falloir innover Professeur, si vous souhaitez remporter ce match.

Son grincement de dents m’indiquait qu’il n’avait pas encore décidé d’abandonner. Et tant mieux, car je doutais que cela suffirait à ses assistants pour le considérer comme un dresseur à part entière. Il prit alors l’initiative, ordonnant l’envoi d’une Danse Fleur. La première vague de pétales fut esquivée agilement, mais pas les deuxième et troisième qui firent du mal de côté de mes troupes. Un Atterrissage était nécessaire et c’est ce que fit Braisillon. Le poison s’était maintenant bien répandu dans son organisme et ses yeux affichaient un contour violet presque morbide. Voir mon Pokémon dans cet état me rappelait que je ne devrais pas jouer trop longtemps avec le Méganium car cela pourrait se retourner contre moi. Ce duel se déroulait dans le cadre d’un match contre-la-montre. L’Atterrissage avait apaisé et stabilisé mon oiseau, mais ce n’était que temporaire. Par chance, dans sa confusion, Méganium n’arriva pas à exécuter la Synthèse que demanda son dresseur, m’offrant une occasion à ne pas rater de prendre l’avantage.

-Nitrocharge couplé à Flammèche. Crame-moi cette plante !

-Braiii !!!

Ecartant majestueusement ses ailes pour intimider l’ennemi, il frappa ensuite d’un coup sec vers le sol, s’envolant au ras-du-sol. Ses billes perçantes se focussèrent sur le Méganium et, tandis qu’il se dirigeait à vive-allure vers lui, un brasier l’enroba dans son envol. Le Méganium ne dévia pas de la trajectoire du volatile, allant même jusqu’à le charger de son imposante carrure. Le choc des deux dégagea une couche de fumée vers l’extérieur de l’épicentre de l’affrontement. Je me protégeais d’un bras de la tempête, avant de m’intéresser aux événements. Méganium était brûlé sur de nombreuses parties de son corps, alors que Braisillon était couvert de blessures. Les deux se tenaient tête, sans vaciller, ni l’un ni l’autre ne voulait faiblir et abandonner la confiance de son dresseur. Des flammes sortirent alors du bec de Braisillon. En réponse, Méganium mâcha quelque chose, une lumière s’échappant soudainement de sa gueule.

-La baie Mangou !

Pris de cours, je ne pouvais que regarder, le dénouement de cet affrontement, les bras ballants. Platane n’avait pas jeté stupidement son Pokémon dans la mêlée. Il avait consciemment prévu que ce serait risquer, mais qu’en cas de réussite, cela signerait sa plus grande chance de victoire. Avec Donc Naturel de type Roche, il contrait parfaitement Braisillon qui allait se prendre l’attaque de plein fouet. Cependant, Méganium s’exposait au Flammèche en retour. Certes, la puissance n’était pas la même, mais… La confrontation des deux attaques provoqua une explosion, accompagnée d’une nouvelle projection de sable. Au terme, quand tout retomba et que la zone centrale du terrain devint claire, les deux Pokémon continuaient de se faire face. Haletant, ils avaient pris du recul l’un de l’autre. Puis, les jambes de Méganium commencèrent à ployer sous son poids et il s’écrasa mollement à terre. Ma joie fut de courte durée, car Braisillon le rejoignit dès que ses ailes s’arrêtèrent de battre. Un silence pesa sur l’assemblée et je serrais les dents, sûrement comme mon adversaire. Je ne pouvais quitter des yeux les deux Pokémon, avec l’espoir que mon ami se relève.

Un instant, les feuilles de Méganium et les ailes de Braisillon frémirent. Les deux semblèrent lutter pour se relever de toutes leurs dernières forces, sous les encouragements de leurs dresseurs. Mais ils ne bougèrent jamais plus et furent considérés comme K.O. dans les secondes suivantes, leurs yeux livides. Ils s’étaient donnés à leur maximum et il n’y avait rien à regretter. Ouais, bon, c’est facile de dire ça. Mais j’aurais quand même aimé le gagner ce combat ! Si le Platane n’avait pas eu cette fichue baie, j’aurais remporté le match haut la main. On peut dire que c’est ce poison et ces brûlures qui les auront emportés au final. Quelle tristesse. Près de nos Pokémon pour voir leur état, c’est là que le Professeur et moi nous retrouvâmes. Nous serrant la main avec un sourire, les adversaires d’un temps étaient redevenus les amis d’un autre… Et je pouvais maintenant lui avouer ce dont il retournait tout à l’heure.

-Votre défaite.

-Hein ?

-Le pari portait sur votre défaite contre Rodrigue.

Contrairement à mes attentes, le Professeur partit d’un rire soudain et profond.

-Hahaha ! Désolé… Haha ! C’était donc ça que tu avais peur de me dire à midi.

-Oui. Je ne voulais pas que vous soyez abattu lors de notre match.

Sa main vint tapoter mon épaule et je lui glissais un regard. Un sourire rayonnait sur son visage… Il méritait bien sa réputation de beau gosse.

-J’ai l’habitude de ne pas être pris au sérieux par mes assistants au quotidien. Au contraire, je suis venu vous voir pour justement changer cela. Alors ce n’est pas si peu qui m’aurait fait abandonner.

-Vous avez raison. Me tournant vers le public, je faisais signe vers les assistants. Et je pense que vous avez mérité vos galons de dresseurs auprès d’eux.


Un pot fut organisé sur le tas au réfectoire et tout le monde fut invité pour fêter l’événement. Dans un coin, les assistants se testaient sur des boissons aux compositions hasardeuses dans un Poké-Pong. Dans un autre, les trois professeurs discutaient autour d’un verre des deux derniers jours, ainsi que de banalités sur les Pokémon et les Méga-Evolutions. Enfin, les Pokémon de ces mêmes dresseurs mangeaient, s’abreuvaient, dansaient autour d’une grande table dans la joie et la bonne humeur. Seuls deux Pokémon faisaient bande à part… A l’infirmerie, sur des lits séparés, se trouvaient Méganium et Braisillon. Respectivement un pied et une aile dans le plâtre. De leur membre libre, ils attrapèrent un verre d’eau que l’infirmière Needle leur avait donné et trinquèrent à leur santé.  D’ailleurs, où était-elle passée, cette infirmière ? Ah ! La voilà qui revient je crois, un sourire aux lèvres.

-Alors, elle est pour qui la piqûre ?

Laissant se briser leur verre sur le sol, les deux Pokémon oublièrent cette amitié d’un jour pour se pointer l’un l’autre, en frissonnant.

-Ne vous inquiétez pas, j’en ai apporté deux.

Joignant le geste à la parole, l’infirmière Needle sortit une seconde seringue de son dos, à l’aiguille tout aussi longue que la première.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: [Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra   Mer 10 Fév - 10:36

Alors que Paul partait, Platane sur les talons, Rodrigue s'étira, toujours à bout de souffle. Il fit quelques pas, plus ou moins assuré sur ses jambes qui tremblaient un peu, puis, plus assuré, se tourna vers son équipe qui le regardait d'un air dubitatif, surtout en ce qui concernait Luxio. Tropius et Ludicolo arboraient une expression inquiète, Gringolem émettait des bipements interrogatifs et le félin finit par s'approcher pour se frotter contre les jambes de son Dresseur. Acceptant la tentative de remontée de moral, le blond caressa son starter entre les oreilles avant de secouer la tête, reprendre un peu de contenance et d'emmener tout le monde prendre un bon gueuleton. Sa petite crise de panique avait au moins eu le mérite de convaincre Paul qu'il ferait le match de démonstration. De toutes manières, vu son état, le scientifique aurait fini en catalepsie si il avait du livrer un autre match.

Après un bon repas et un retour au stade, qui s'était rempli d'un petit groupe d'assistants arborant pour la plupart un air goguenard, Rodrigue attendit quelques minutes les challengers. Il avait prévenu son équipe qu'ils pouvaient regarder, mais seulement si ils se tenaient sages. Les deux P (Paul et Platane, ahah) arrivèrent bien vite, et le TopDresseur laissa son équipe avec celle du chercheur. Lançant un regard noir à la troupe, Rodrigue déclama les allocutions d'usage de match officiel avant de porter le sifflet à sa bouche et de laisser échapper le signal de début de match. Nous allons maintenant changer de point de vue pour se placer dans celui de Luxio, qui commença à commenter le match pour tout les Pokémon présents.

- Et c'est donc le début mesdames et messieurs ! Tch, dire que je dis mesdames que pour un Stalgamin... Oui bon, pas la peine d'essayer de me congeler... BREF ! A ma droite, un piaf de feu, à ma gauche un montro-plante ! Que le meilleur gagne !

Les Pokémon en présence regardèrent le félin avec un air blasé. Tous, sauf Ludicolo, qui avait pris Stalgamin et Pyronille dans chaque main, et les agitait, se prenant pour un cheerleader, insensible aux protestations de ses deux pompons. Le félin commença à commenter les différentes parties du combat, à grands renforts de grognements sonores, mais pas trop afin de ne pas déranger les humains. Les paris entre Pokémon allaient bon train, et la plupart de l'équipe de Rodrigue tabulait sur Braisillon. Ah, l'avantage du type, qu'est ce que ça pesait dans les opinion. Seul Tropius, par solidarité avec le Pokémon fleur vota pour ce dernier.

- Et après des échanges surtout portés sur la défensive, la stratégie de lâcheté, euh... d'usure de Méganium porte ses fruits ! ET C'EST LE CLASH ! OH LALALALA ! Mais... MAIS ! LE DON NATUREL DE MEGANIUM S'ACTIVE !

Toute la tribune de Pokémon s'était redressée, sachant très bien ce que cela annonçait. Rien ne manque, ni la petite explosion, ni le petit délai avant la chute des deux et la plainte dépitée des équipes. Chacun allait repartir avec son stock de baies après tout. Retour au point de vue humain, avec Rodrigue qui annonça l'égalité et s'approcha rapidement des deux combattants, appelant Needle, qu'il avait prévenu pendant la pause de midi, puis donnant les premiers soins quant aux brûlures et au poison. L'infirmière débarqua bien vite et c'est avec un grand sourire que Mine et elle embarquèrent les deux Pokémon. Avec une petite moue amusée, le blond annonça la fin de l'exercice sous les applaudissements des assistants. La suite de l'après-midi se passa au réfectoire, autour de jus de fruits et de gâteaux. Il laissa Paul et Platane discuter un peu avant de s'intégrer à la conversation sur la fin.

- Bon et bien bon travail. Tant que vous vous tenez à jour régulièrement, vous ne devriez plus avoir de problèmes Professeur !
- Ahah, merci, je ferai de mon mieux.
- Bon... Laissons de côté le combat maintenant. J'ai plein plein plein de questions... Vous n'y voyez pas d'inconvénients ?
- Tant que je peux y répondre, tu peux me poser autant de questions que tu... veux...

Le professeur aux cheveux ébène regarda la pochette bien bombée qu'avait sorti l'élève. Puis les nombreuses feuilles recouvertes d'écriture en pattes de mouche qu'elle produisit. Puis le regard carnassier et brillant du propriétaire. Une goutte de sueur perla sur sa tempe. Il ne savait pas dans quoi il venait de s'embarquer, le pauvre... Rodrigue, quant à lui, jubilait intérieurement, finalement ces deux jours avaient valu le coup, il avait une source d'informations qui s'était déclarée comme intarissable, il allait en profiter... au maximum ! Son équipe, habituée, mangeait avec les autres Pokémon en présence en échangeant blagues et histoires. Seul Tropius manquait à l'appel, ce dernier venant de passer la tête par la fenêtre de l'infirmerie, apportant le goûter aux deux braves, qui étaient semble t-il encore vidés d'énergie. Mais pas forcément par le combat, se dit-il en voyant l'air ravi de Needle.

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9046

MessageSujet: Re: [Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra   Ven 29 Juil - 6:37

Commentaire Global

Je fais un commentaire commun, car ce que j'ai à dire vous concerne tous les deux, dans l'ensemble.
J'étais fort curieux de voir comment allait être interprété Platane dans cette mission. Et je trouve le personnage très bien réussi! S'il a des allures de boulet au début de la mission, les deux élèves réalisent, au fil du rp, que l'homme n'est pas un scientifique de renom pour rien. Les lacunes de Platane et de son Pokémon sont bien amenées, et la séparation des tâches tout à fait cohérente. Cela scinde toutefois presque la mission en deux rps distincts, et c'est quelque peu dommage. Un peu plus d’interaction entre Paul et Rodrigue aurait été plus appréciable! Parfois quelques fautes dans les rps, mais ce sont souvent des choses toutes bêtes qu'une relecture suffirait à corriger.
L'apprentissage de Platane et de son Pokémon est très bien fait, rien à redire là-dessus. Je suis seulement parfois sceptique face à certaines techniques employées par les élèves lors du combat face au scientifique: vous combinez souvent deux capacités entre elles... Mais parfois sans réelles justification, et sans même que cela se ressente INRP (Je pense par exemple au "Nitrocharge couplé à Flammèche" de Paul, qui, selon la description de l'attaque, est un simple Nitrocharge, au final). C'est bien de vouloir être original et d'innover, mais essayez autre chose que de simples combinaisons!

■■■■□ - Quatre étoiles, c'est génial ! Vous vous êtes vraiment appliqués et montrés originaux dans l'écriture et dans le déroulement ! Vous recevez 80 jetons et 20 expérience supplémentaire !
Paul reçoit un Carbone! (+10 vitesse de façon permanente)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra   

Revenir en haut Aller en bas
[Mission Top D. Un prof pour le prof] Platane n'est ni méga, ni giga, ni terra
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3-