À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]   Dim 13 Déc - 18:02

À la recherche de Pandamours

Rodrigue Miles & O’ech Niki

La disparition de Pandamour remonte presque à deux semaines maintenant. Il disparut pendant la fête d’Halloween, lorsque les Pokémons contaminés ont fait irruption dans la salle de fête. La mécanicienne garde un assez mauvais souvenir de cette soirée. Tout d’abord, parlons de cette intervention. Elle a très vite répara le treuil défectueux et espérait pouvoir rentrer rapidement chez elle, mais un professeur l’avait confus avec une élève et l’obligea à rejoindre la fête. Ensuite l’invasion de Pokémon et pour couronner le tout elle s’est fait embrasser par une inconnue. En une soirée, on a réussi à faire tout ce qui avait de pire pour Niki. Il fallut au moins une semaine pour qu’elle s’en remette. Elle pense enfin pouvoir retourner à l’école sans problème. Elle va y retourner, c’est obliger, elle veut être sûr que son Pandéspiègle ni si trouve pas. Seul problème seul les élèves, professeur et personne ayant l’autorisation d’accès peuvent pénétrer à l’intérieur de l’enceinte. Il lui fallait un passe, mais elle ne veut pas être la réputation de son oncle en danger, surtout qu’il venait de signer un contrat avec l’école pour des partenariats. Donc il ne reste plus qu’une solution, rentrer par effraction. Ça ne va pas plaire à Grande-Sœur. Autant qu’elle ne sache pas le plan, autant que personne ne le sache ça sera plus sage.

Plus tard durant la nuit.

Niki s’endort avec son casque audio, comme à son habitude, sauf que cette fois au lieu d’écouter de la musique pour se laisser bercer, elle réglé une alarme à deux heures du matin. Pourquoi dans le casque, pour éviter de réveiller la Mystidibule ou le Mistigrix?
Au loin, on entend le clocher sonner deux coups ainsi que Niki qui se lève discrètement et se prépare. Une fois hors du lit, elle vérifie de n’avoir pas réveillé Grande-Sœur. Mission accomplie, elle dort profondément, bulle de bave qui sort par le nez et léger renflement retirent tout doute à la mécanicienne. Au tour de vérifier pour Mr. Biscuit. Elle regarde sur le lit, rien, autour du lit, rien, dans le frigo, rien. Il n’est pas là. Ou est-ce qu’il pourrait bien être? Elle s’apprête à sortir quand tout un coup elle entend la chasse d’eau. Le voilà. Encore somnolent, le Mistigrix sort de la salle de bain et remarque Niki. Il veut s’exprimer, mais sa dresseuse l’en empêche en mettant sa main devant sa bouche.

«Ne réveille surtout pas GD
-Miimmm (quoi? Pourquoi, c’est quoi ce bordel?!)
-Je vais chercher Panpan!
-Stimmmmm (quoi?! je viens!)
-Je t’emmène que si tu ne dis rien à Gide. On va s’infiltrer dans l’école
-Griimmm (mission agent secret!)»

Niki lâche sa main et tous deux sortent discrètement de l’appartement. Enfourche le scooter, mais attentent d’avoir parcourus une dizaine de mètres pour allumer les phares. Mr. Biscuit se tient dans le panier à légume à l’avant équipé de son casque en cuir et de ces lunettes d’aviateur. Les voilà qui partent pour l’académie. Extraction réussie, enfin presque.

Grande-Sœur se tient à la fenêtre et regarde les deux aventuriers sur leur destrier en train de fendre la nuit. Elle ne va pas les poursuivre, juste les sermonner quand ils rentrent, car elle a tout entendu. Ils sont grands, qu’ils se débrouillent et assument. La Mystidibule retourne se coucher.

Les deux bandits s’approchent du campus et décide d’éteindre ses phares, mieux si on veut être discret. Ils avancent encore une dizaine de mètres avant d’éteindre complètement le moteur et cacher le scooter dans un buisson. Personne en vue c’est bon signe. Niki sort une corde que son Pokémon accrocha en haut de la barrière grâce à ces pouvoirs psychiques. Trop facile. Ils commencent à escalader et au moment de franchir la barrière une vive flamme s’alluma et les surprit. Les deux compères chutent du côté de l’école et atterrissent sur quelque chose. Sur quelqu’un pour être précis!!


DEV NERD GIRL


_________________
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] Niki210
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]   Lun 14 Déc - 14:57
La nuit, le moment du crime... Ou du sommeil pour le commun des mortels. Mais pas pour le Pyronille masqué. Le Pyronille masqué profite toujours de la nuit pour essayer de remplir sa mission. Mais ordinairement, son ennemi juré, sa Némésis, l'en empêchait, son corps robotique illuminé d'un bleu surnaturel, le rattrapant alors qu'il tentait de sortir. Il faut dire que le Pyronille masqué restait forcément brillant quelque soit l'heure de la journée et n'était donc pas très discret. Mais ce soir là, ah ! La Némésis était rentrée dans sa sphère car il avait frappé R au visage sans le faire exprès ! R était le commanditaire du Pyronille masqué, mais il n'était pas au courant de son autre mission divine : ne faire qu'un avec le feu et ainsi renaître tel le Sulfura. Si il échouait, alors il devait mettre fin à ses jours afin de renaître quand on l'incinérerait. Enfin c'est ce qu'il avait compris. Le Pyronille masqué ne vivait que pour cette tâche. Il exécutait cependant les ordres de R si ils ne rentraient pas en contradiction avec ce but. R avait d'autres agents, un lion belliqueux qui avait déjà essayé de manger le Pyronille masqué, un grand arbre volant qui avait peur de notre héros, la Némésis et aussi un danseur étrange qui était sûrement là pour son plaisir personnel. Le Pyronille masqué ne savait pas trop, il ne questionnait pas le mode de vie de son boss. Ce soir là, donc était le grand soir. Pas de Némésis, la fenêtre était facile à ouvrir. Il trouverait une source de feu et ENFIN renaîtrait-il, prêt à affronter la menace ténébreuse.

Rodrigue dormait comme un bienheureux. Ca faisait longtemps qu'il ne s'était pas autant reposé, et vu son début de Décembre catastrophique, il en avait bien besoin. Les nouveaux Pokémon, les cours, ses aventures douloureuses, ça fatiguait tout ça ! La nuit était déjà bien avancé quand il sentit qu'on le secouait, c'était déjà le matin ? Pas possible, il aurait entendu son réveil et Gringolem ne le réveillait jamais avant qu'il ne sonne... C'était Luxio qui voulait sortir peut-être ? Non il savait ouvrir la fenêtre... Bon alors ? Il ouvrit les yeux et remarqua que c'était le petit robot. Grommelant, il se retourna dans son lit, tout en observant bien qu'il faisait encore nuit noire. Les secousses reprirent et il se redressa brusquement, un air contrarié sur le visage. Le Pokémon Spectre ne s'en embarassa point et lui montra la fenêtre ouverte. Ben quoi ? Si elle s'était ouverte, il pouvait très bien la refermer... Euuuh... Attendez quelques secondes... PYRONILLE ?! Cet abruti d'insecte ne s'était tout de même pas barré, si ?

Très vite sur pieds, le scientifique s'habilla rapidement : jean, sweat à capuche pour traîner, basket de rechange et gros manteau qu'il ferma à peine. Talonné par Gringolem, il sortit de son chalet pour prendre la piste de son Pokémon fugitif. Tropius, réveillé puis envoyé en reconnaissance aérienne, revint en quelques minutes, ayant repéré la brillance caractéristique du suicidaire. Se dépêchant, Rodrigue pesta sur son sommeil tout en courant au plus vite. Finalement arrivés près des barrières qui bordaient le campus, la fine équipe fonça directement sur Pyronille, qui se voyait de loin. Ce dernier, surpris, s'illumina un peu plus et cracha une flammèche impressionnante. La prochaine chose que Rodrigue sut, c'est que quelque chose lui était tombé dessus. Grommelant avec douleur, il demanda à Gringolem d'allumer ses yeux, qu'il avait gardé éteints pour ne pas se faire avoir par la première patrouille qui passait. Se dégageant un peu, Rodrigue comprit que le poids sur son dos était du à une jeune femme et à un Mystigrix.

- Ermh... Euh... Bonsoir ? Est ce que vous voudriez bien... descendre de moi s'il vous plait ? Pas que vous êtes lourds mais juste que manger de l'herbe à deux heures du matin, j'ai connu mieux comme situation...

_________________
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] 10099080670932_roooodyyyychouuuu
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]   Mer 16 Déc - 11:38

À la recherche de Pandamours

Rodrigue Miles & O’ech Niki

La chose qui sert d’amortisseur à Niki et son Pokémon commence à se plaindre. C’est bel et bien quelqu’un. Un jeune adolescent accompagné de deux Pokémons que les deux compères connaissent. Il faut deux minutes à la mécanicienne pour qu’elle se rende compte qu’elle est sur quelqu’un et ensuite deux autres minutes pour vaincre sa timidité qui l’a complètement paralysé. Au bout d’un effort incroyable, elle s’enlève enfin. Elle est rouge comme une tomate, elle veut s’effacer, mais c’est trop tard. Elle te tape l’affiche. Elle se courbe en avant pendant que son interlocuteur se relève. Gênée balbutie quelques excuses.

«J… j… je suis d… dé… désolé j… je ne pen… pensais pas que quel… quelqu’un s… s… serais là à une heure a… aussi t… tardive.»

Niki regarde attentivement le coussin d’atterrissage. Il n’a pas l’air vieux, quinze, seize ans. Il est plus grand qu’elle, presque une tête de plus. Niki se demande qu’elle origine il est à cause de ses cheveux blonds et yeux bleu, mais trop timide, cette question attendra plus tard, voir jamais. C’est vraiment moche d’être introvertie des fois, souvent, voir tout le temps.

Au vu de sa réaction, il ne semble pas être un pion, mais plutôt un élève, heureusement pour la mécanicienne. Il doit aussi penser que c’est aussi une étudiante en cavale. Personne n’osera dénoncer l’autre. Autrement dit c’est un avertissement sans frais. Faire plus attention pour la suite de sa mission hyper-top-secret de la mort qui tue. Elle est en train de laisser Rodrigue en plan quand un autre problème surgit.

Mr. Biscuit ne semble plus vouloir bouger. Il est hypnotisé par la lumière que le Pyronille produit, presque charmé. Pourquoi? No f*cking idea. Ce Pokémon est capable de faire preuve d’une très grande ingéniosité quand il s’agit de manger ou de nourriture en général, mais le reste du temps il est un tout petit peu con. Comme là maintenant.

«Mr. Biscuit. Eh ho!»

Niki fait des allers-retours de haut en bas avec sa main devant les yeux de son Pokémon qui, après un petit mouvement de recul avec ça tête et plusieurs clignements d’yeux, revient à lui.

«-Stii.. ? Mimi! (que… quoi? Ah oui la mission)»

Tout est, enfin, rentré dans l’ordre, le groupe va enfin pouvoir se mettre en route. Cette fois un peu plus discrètement ça serait bien.

«B… bon euh… bas j… je vais me re… remettre en route… B… b… bonne soirée
-Stigrix (et surtout tu n’as rien vu ni entendu, on est en mission top secrète)»

Niki fait les gros yeux à son Pokémon.

«Stigr! Stigrii! (Non, pas en mission, haha, qu’est qui ma prit de dire ça. Non, euh on est en ballade pour… euh… voir si on peut recharger nos ipok avec… euh… les panneaux solaires... Ouais)»

Niki se frappe le front

«Stiiiiiii (quoiiiiii?!)»


Quand je vous dis qu’il est un peu bête.


DEV NERD GIRL


_________________
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] Niki210
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]   Mer 16 Déc - 15:27
Rodrigue attendit avec patience que l'intruse descende de lui. Il était encore à moitié endormi, malgré sa petite course, et ne faisait pas grande affaire d'une ou deux minutes de sieste sur gazon. Ils étaient éclairés par Gringolem, mais doucement, des fois qu'un surveillant se pointe. Et sa situation venait d'empirer : l'excuse de la recherche de Pokémon ça passait, et encore, mais vu comme ils étaient là, il semblerait qu'il venait d'aider quelqu'un à pénétrer par effraction dans l'Académie... Soit une faute grave qui lui vaudrait une bonne convocation. Aussi, quand la jeune femme commença à se barrer, il ne la retint pas plus que ça. Il était par contre intrigué par son Mistigrix qui était bloqué devant Pyronille. Tiens c'était intéressant, il n'avait jamais pensé que la lumière du ver luisant pouvait intriguer d'autres Pokémon comme ça...

Le surnom du Pokémon l'interpella par contre... Où avait-il entendu parler de biscuits récemment ? Sûrement dans la bouche d'un de ses copains de fringale... Ah oui c'était Ginji ! Ils parlaient gâteaux secs et il avait dévié à toute vitesse sur un stage qu'il avait fait chez une mécano qui avait un Pokémon qui avait un nom de gâteau. Ou alors c'était la mécano en question qui s'appelait Mme Biscuit... Il ne savait plus, le Voltali parlait assez vite à ce moment là et dans son patois particulier... Mais de ce qu'il se souvenait, la tuteur en question était assez timide, ce qui ... pouvait coller ? Ouais sans nul doute vu comment elle bégayait et s'inclinait...

La jeune femme parlait d'ailleurs avec son Pokémon Psy, qui transmettait d'ailleurs ses pensées dans leurs têtes. Rodrigue n'était pas très habitué à la télépathie, elle lui donnait des bourdonnements au bout de quelques minutes puis des migraines si utilisée trop longtemps. C'était cependant un outil super pratique, et le blond se retenait de demander directement au chat bleu de fouiller dans la tête de la chenille afin de savoir pourquoi l'insecte voulait se tuer. L'échange mental entre Pokémon et Dresseur puait le mensonge gros comme une maison, surtout en ce qui concernait l'IPok et les panneaux solaires... en pleine nuit. Rodrigue, maintenant blasé, leva un sourcil désabusé.

- Par le plus grand des hasards... tu ne serais pas une mécano qui aurait eu un certain Ginji Labelvi en stage ? Auquel cas, qu'est ce que tu fais à cette heure sur le campus ? Tu sais qu'il y a des horaires où tu peux venir visiter ? Ah, au fait, je m'appelle Rodrigue. Rodrigue Miles, ami du susnommé Ginji.

Pendant ce temps, Tropius était retourné se coucher, alors que Gringolem s'était assis et commençait à clignoter, lui aussi ayant besoin de recharger ses batteries. Toujours un peu dans le coaltar, le Phyllali s'était épousseté, ses vêtements n'ayant pas trop soufferts de sa chute. Il commençait par contre à avoir froid. Qu'est ce que c'était que cette nuit de fous ?

_________________
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] 10099080670932_roooodyyyychouuuu
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]   Jeu 17 Déc - 12:48

À la recherche de Pandamours

Rodrigue Miles & O’ech Niki

Combien d’élèves peuvent bien contenir cette école? Une centaine aux bas mots, voire plus. Quels sont les pourcentages de tomber sur un des seuls élèves qui connait Ginji et donc qu’il la replace et bousille sa couverture. Ce n’est vraiment pas de chance. La seule chose qu’elle veut en ce moment s’est retrouvée son Pandéspiègle. Tant pis, au point ou s’en ai autant tout li expliquer, peut-être qu’il peut aider.

«B… bas voilà, durant la F… fête d’Halloween j’… j’ai perdu m… mon Pandéspiègle. J… J’ai essayé d’appeler l’é… école, mais il s’en fiche. J… Je suis quasiment sûr qu’il e… est encore dans l’enceint sc… scolaire. J… J’aimerais me r… rendre là où s’est d… déroulé la fête. E… est-ce que t… tu peux m’… m’indiquer le chemin?»

Avant qu’il ne puisse répondre quoi que ce soit, un nouveau problème arrive. Une patrouille de nuit semble se diriger vers là où se trouve le groupe. Ils sont deux avec des lampes de poche. Heureusement qu’ils sont à environ deux cents mètres de la position des agents d’infiltration. Néanmoins quand ils vont remarquer la faible lueur que le Pyronille produit ils vont les repérer. Les aventuriers décident de décamper silencieusement. Sur le papier c’est simple; marchez à ras les buissons, passez derrière la patrouille et le tour est joué. Sauf qu’avec Pyronille et Mr. Biscuit il faut toujours s’attendre au pire et c’est le cas. (Ohlala se plot twist vraiment imprévisible).

Surement excité à l’idée que les Jeux olympiques sont tout bientôt, le Pyronille décide de devenir une flamme. Brulant de mille feux, comme un sapin dans la maison d’un pyromane, la patrouille ne manque pas de le voir et on peut les entendre commencer à courir. Faire comprendre à Pyronille que ce n’0est pas le moment d’assouvir ses pulsions suicidaires c’est une chose, mais si en plus il faut surveille le Pandéspiègle on n’est pas sorti de l’auberge. Cet abruti de chat est toujours aussi fasciné par la lumière émit par le Pokémon insecte et, comme les papillons de nuit, s’en approche. Alors évidemment qu’est-ce qui se passe quand on touche du feu? On se brule. Et les poils brulent plutôt bien. Voilà ou on en est. En train de courir après un Mistigrix paniqué, car sa main est en feu tout en étant poursuivi par la sécurité de l’école.

La prochaine fois, Niki ne prend pas Mr. Biscuit avec elle.


DEV NERD GIRL


_________________
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] Niki210
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]   Jeu 17 Déc - 14:59
Ah tiens, son intuition était bonne, une fois n'est pas coutume comme dirait l'autre... C'était donc bien la pauvre professionnelle qui avait pris en charge Ginji. Pauvre car ça n'avait pas du être une partie de plaisir... Pauvre aussi car il se demandait comment elle avait pu égarer son Pandespiègle pendant la soirée d'Halloween ou même comment elle avait pu participer à cette fameuse soirée... Par contre, il n'était pas étonnant qu'elle se fasse refuser par le personnel si elle prenait autant de temps à expliquer ses problèmes. Quant à un Pokémon perdu, il n'en avait pas entendu parler, ce qui ne l'aidait pas plus. Et pour la guider jusque dans le bâtiment principal au beau milieu de la nuit... disons qu'il allait lui proposer de revenir le lendemain matin, il pourrait alors demander à son préfet, voire à Orren, de faire quelque chose pour elle...

Mais comme rien ne voulait être simple cette nuit là, il fallut bien sûr qu'une patrouille s'approche d'eux. Rodrigue pesta, pourtant certain qu'il n'y avait pas TANT de surveillants que ça la nuit... Les deux formes qui s'approchaient avec des lampes torches semblaient ne pas avoir de Pokémon avec eux, c'était au moins une bonne nouvelle. C'est par contre ce moment là que Pyronille choisit de mettre à profit afin de tenter un nouveau suicide. Il s'était aspergé d'huile venant d'une barquette de frites abandonnée par terre et avait allumé une flammèche, illuminant ses cornes de manière bien visible, bien sûr. Pour ne pas arranger le tableau, le Mystrigrix de la mécano, très intelligent lui aussi (vous le sentez, le sarcasme, là ?) décida de mettre la main près du ver luisant. Maintenant enflammé lui aussi, c'est avec de gros yeux que Rodrigue vit le chat courir partout en poussant des piaillements, poursuivi par Niki, elle même talonnée par Rodrigue qui avait rappelé Pyronille, tous suivis par les deux gardes. Quelle bonne soirée.

En ayant marre au bout de deux-cents mètres, Rodrigue siffla deux fois pour prévenir sa compagne d'infortune et se retourna, Gringolem à ses pieds. Le robot replia bras, jambes et tête et commença à rouler droit sur les gardiens. Un premier son étranglé se fit entendre et on entendit un crissement, signe que le spectre faisait demi-tour. Un deuxième cri de surprise perça la nuit, pendant que les deux faisceaux de lumière provenant des lampes torches s’éteignaient. Gringolem se replaça à côté de son Dresseur et lança un Poing Ombre vers l'avant, qui attrapa le chat bleu et éteignit la flamme d'une pression. Enfin calmé, le groupe se reforma tout en s'éloignant des deux corps gémissant. Rodrigue prit Niki par le bras et la tira avec lui, bien décidé à l'emmener vers un endroit où ils ne seraient pas dérangés. Avisant une des terrasses éloignées du dortoir Phyllali, qui seraient vides à cette heure tout en étant suffisamment isolée pour qu'on ne les remarque pas, il plaça la mécano sur un fauteuil et en prit un autre, visiblement excédé.

- Boooon... Après ce charmant exercice je suis plus réveillé. Désolé de te dire que tu ne peux pas aller comme ça au réfectoire, surtout à cette heure. Tu te ferais prendre en moins de deux... Par contre, si tu veux, tu peux revenir demain matin... enfin dans quelques heures au portail et je te ferai rentrer. Je n'ai aucune idée d'où peut se trouver ton Pandespiègle par contre... Euh au fait... c'est quoi ton nom ?

_________________
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] 10099080670932_roooodyyyychouuuu
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]   Sam 19 Déc - 16:11

À la recherche de Pandamours

Rodrigue Miles & O’ech Niki

Niki n’a jamais été forte au bowling, ni une connaisseuse pourtant le coup que Rodrigue vient de faire est de toute beauté. Strike! (Ou plutôt Spare, car il a fallu deux coups à son Pokémons pour descendre tous les gardes qui servait de quilles).
Maintenant qu’ils sont tranquilles, le jeune homme tire le bras de Niki pour l’emmener dans une partie du jardin où ils ne seront pas déranger.

«Je m’appelle N… Niki et l… lui c’est Mr. B… Biscuit.
-Stiii (Han! À p’us mes jolies poiles T.T)

Le plan de Niki est un échec monstrueux depuis le départ. Quelle idée stupide d’essayer de rentrer par effraction dans l’école? Tout ça pour enquêter sur une hypothèse peu plausible qui n’est basée sur rien, mis à part à son instinct. Quelle sont les probabilités de retrouver Pandamour dans a salle de fête? Surtout autant de temps après -. Pour une fois qu’elle a agi de façon spontanée et pas réfléchie, comme à son habitude. Pour une fois qu’elle a osé prendre une initiative sans être bloquée par ses peurs, il faut que ce soit un échec.

La jeune mécanicienne devient de plus en plus rouge à fur et à mesure qu’elle ressassait les actions faites jusqu’à maintenant. Elle commence à culpabiliser sur sa situation et se sentait bête. On peut même apercevoir les larmes qui se forment dans ses yeux. Surement dû à la retombée du stress, de l’excitation et à la réalisation de tous c qui vient de se passer durant la soirée. La honte.

«J… je suis v… vraiment désolé d… des ennuis q… que j’ai pu te c… causer. J… Je vais rentrer c… chez moi avant d… de faire d’autre c… catastrophe. Allez v… viens Mr. Biscuit, o… on y va.»

Niki se dirige lamentablement et d’un pas nonchalant vers la barrière la plus proche, accompagné de son Mistigrix qui transporte la corde permettant de grimper à la grille.


DEV NERD GIRL


_________________
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] Niki210
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]   Lun 21 Déc - 11:57
Rodrigue soupira en voyant l'air gêné de Niki (dont il connaissait maintenant le nom) Disons qu'il comprenait la pauvre mécano : si un de ses Pokémon disparaissait, lui aussi voudrait le retrouver quoi qu'il arrive... Surtout pour les empêcher de faire des bêtises en fait... Un peu désolé pour elle, le blond se demandait quand même pourquoi elle avait tenté de rentrer par effraction plutôt que de demander à Ginji ou aux autres élèves qu'elle connaissait depuis Halloween. De ce qu'il comprenait, cette pauvre jeune dame avait de sérieux problèmes de confiance en elle et de communication. Et ce n'était pas un adolescent solitaire et bourru qui serait le meilleur interlocuteur pour une pauvre petite souris comme celle là.

Aussi, quand Niki s'excusa en bafouillant et en étant toute rouge, la première intention de Rodrigue fut de l'aider à repartir tout en prévoyant de l'aider le lendemain. Il allait d'ailleurs se lever pour l'accompagner, quand Gringolem lui frappa la jambe et pointa l'air dépité de la demoiselle. Okay, elle avait l'air, mal, mais ce n'est pas comme si il pouvait y faire quelque chose, si ? Gringolem leva les bras et les secoua. Quoi ? Comment ça t'es un Pokémon et t'es plus au fait des émotions humaines que ton Dresseur ? T'es un robot, Gringolem, j'te rappelle ! Un nouveau coup, plus fort, dans la jambe de Rod' lui arracha un regard noir alors qu'il héla la mécano.

- C'est pas parce que tu ne peux pas aller au réfectoire que tu ne peux rien faire, maintenant que t'es là de toutes façons...

Le blond avait sorti d'une de ses poches un petit carnet et un crayon de papier HB parfaitement taillé. Même sans s'être préparé, il avait toujours sur lui un de ces lots, on ne savait jamais quand on pouvait en avoir besoin. Le Pandespiègle ne pouvait plus se trouver dans le bâtiment principal : un Pokémon abandonné ça se serait tout de suite vu, surtout après le nettoyage qu'a subi cette partie du campus après la soirée. Il devait donc soit se trouver dans une des parties explorables, auquel cas ça serait assez chaud de le trouver, soit avec un élève...

- Décris moi ton Pandespiègle, physiquement et comportementalement, ça fera déjà une base.


Armé de son fidèle crayon, Rodrigue se prépara à retranscrire ce que Niki allait lui dire. Il recouperait ensuite le lendemain en demandant des infos à Ginji et ils partiraient de là pour les recherches : les pandas égarés, ça ne courrait pas les couloirs tout de même...

_________________
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] 10099080670932_roooodyyyychouuuu
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]   Sam 26 Déc - 18:50

À la recherche de Pandamours

Rodrigue Miles & O’ech Niki

Niki est en train de se diriger vers la sortie quand Rodrigue l’interpelle et propose son aide. Il sort de sa poche un carnet et un stylo prêt à noter toutes les informations que la mécanicienne allait donner. Il faut maintenant décrire l’affreux jojo qu’est Pandamour.

«M… merci R… Rodrigue d… de vouloir m… m’aider. Pandamour est f… facile à r… reconnaitre. Il e… est petit, m… m’arrive u… un peu plus h… haut que le d… dessus du g… genou. I… Il est t… tout blanc, noir et s… surtout tout m… mignon. D… de temps à a… autre il aime f… faire des f… farces.»


C’est la vision que Niki a de son Pokémon. Petit, mignon et qui aime faire des petites farces de temps à autre. Alors que la réalité est toute autre. Le Pandéspiègle de Niki n’est pas ce qu’on peut qualifier de mignon. Il soulève des pneus à longueur de journée et passe son temps dans un fitness. Ce Pokémon développe une musculature hors du commun et ça se voit. À la rigueur selon certains standards on peut le considérer beau, mais en tout cas pas mignon.
Parlons aussi de ‘’aimer des farces de temps à autre’’. Il ne fait que ça. C’est le l’archétype du douchebag parfait. C’est le genre de Pokémon capable de mettre du maitre Gimms à la radio juste pour embêter l’entier de la population. Ouais c’est un dingue.
La seule chose de juste et objectif dans ce que Niki a dit est la taille et la couleur, utile surtout si d’autres élèves ont un Pandéspiègle.

Niki fouille son sac et y sort une petite photo représentant elle et ses trois Pokémon durant une vieille fête de Noël. Elle tend la carte à Rodrigue et pointe du doigt le fugueur.

«C’est lui mon Pandéspiègle.»

Elle lui laisse la photo pour qu’il puisse mener à bien son enquête. C’est vraiment un gentil garçon de s’occuper de Niki comme ça. Et pour ce qui est de la photo, ce n’est pas très grave, car elle a en tout cas une dizaine de copies de cette photo. Ce n’est même pas l’original. Elle a vraiment trop peur de la perdre.

Niki se frotte le mollet grâce à son autre jambe avant de s’adresser à l’investigateur.

«M… merci p… pour ce que t… tu fais pour moi. S… si un j… jour tu as… as besoin de f… faire r… réparer que s… se soit viens à l’a… atelier e… et je te le f… fais gratuit.»


DEV NERD GIRL


_________________
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] Niki210
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]   Lun 4 Jan - 17:06
Bon... Niki avait beau être timide, elle venait tout juste de décrire un Pandespiègle... Avec ça ils n'iraient pas bien loin. Il nota tout de même le côté mignon et farceur de la bestiole, c'était déjà une piste. La taille semblait un peu plus grande que pour un membre normal de son espèce donc il en profita pour la noter. La jeune mécano sortit ensuite une photo pour lui servir de modèle... elle n'aurait pas pu commencer par là ?! En plissant des yeux, le blond regarda l'image... puis Niki... puis l'image. Le Pandespiègle était mignon... mignon ?! Lui-même savait que sa propre définition de mignon était parfois un peu déformée, puisqu'il trouvait un Gloupti mignon... Mais là le Pokémon était tout au plus une masse de muscles surentraînée, bien différent de ce qu'il s'attendait à voir avec une pauvre jeune femme aussi effacée que celle là.

Le blond leva un sourcil et prit la photo en photo avec son IPok puis la rendit à sa propriétaire. Pas question de la garder, ça serait assez bizarre. Il se racla la gorge en grommelant à moitié. L'histoire n'avançait pas plus que ça, mais au moins la mécano ne voulait plus fouiller l'école la nuit, et n'était plus en mode déprime. c'était une petite victoire pour cette soirée bien remplie. Il ne restait plus qu'à rédiger une petite annonce et l'afficher sur le board des élèves. "Cherche Pandespiègle perdu lors de la soirée d'Hallowenn" avec la photo en pièce jointe. C'était sûrement le meilleur moyen de le retrouver...

- Oh c'est sympa merci, mais te dérange pas pour si peu c'est tout naturel...

Rodrigue regarda encore une fois la photo en pensant au proche Noël qui arrivait. Lui aussi allait le passer pour la première fois avec ses propres Pokémon. Ca allait le changer, et peut-être même pour le mieux. D'ailleurs il avait demandé à des élèves du parcours Mode de préparer des étrennes surprises pour deux d'entre eux et avait hâte de les recevoir... Se reportant sur l'image, il reconnu facilement M.Biscuit mais il y avait un troisième Pokémon...

- Wow tu as aussi un Mysdibule, c'est la classe ! Tes Pokémon te servent pendant tes travaux ou c'est seulement des compagnons de vie ?


Etant donne qu'il étudiait la relation entre Pokémon et Dresseur actuellement, se renseigner sur un vrai professionnel pouvait être intéressant. Et puis de toutes façons, vu son état, elle n'allait pas repartir tout de suite alors autant discuter un petit peu, hein...

_________________
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] 10099080670932_roooodyyyychouuuu
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]   Lun 4 Jan - 21:57

À la recherche de Pandamours

Rodrigue Miles & O’ech Niki

Ce Rodrigue est vraiment gentil. Peut-être que grâce à lui Niki va pouvoir retrouver son Pokémon chéri. Elle y croit vraiment que cet homme l’aidera. Il risque de devenir un grand inspecteur. Il faut plus de types comme lui dans la police.

La mécanicienne sort de ses pensées à la deuxième question de l’adolescent. Il lui demande si ces Pokémon sont de vrai assistant au sein du garage. À ça la jeune femme hoche la tête avec de commencer à balbutier une phrase.

«O.... Oui c'est G... Grande-Sœur m... Ma Mysdibule j... je euh m... Mes Pokémons m’o… ont d… dans le g… garage. P… Pandamours s’o… occupe de s… soulever les choses l… lourdes et t… tout ce q... qui requiert de la f… force c… comme v… viser par e… exemple. J’u… utilise Mr Biscuit et s… ses p… pouvoir psychique p… pour maintenir des choses. Grande-Sœur s’o… occupe de t… tout se q… qui est mécanique c… car c’est la plus m… maligne.»

Après ce long monologue, elle n’en avait pas l’habitude, Niki doit reprendre son souffle. Elle a du mal à s’imaginer des Pokémons qui ne servent que pour le train de vie. Depuis toute petite elle a été éduquée avec l’idée qu’il faut impliquer ses Pokémon dans le travail pour être plus efficace. Ils peuvent nous en apprendre beaucoup.

«T… Toi, t’est Pokémons ne t’a… aide pas d… dans tes é… études?»

La question peut sembler bête à première vue mais la jeune femme n’a aucune idée de comment se passe les études dans l’établissement de Lansat.

Niki veut se raviser mais c’est trop tard, ce qui est dit est dit. Après avoir formulé sa question elle lui semble qu’elle est très bête. Comment est-ce que des Pokémons peuvent aider un étudiant sur une dissertation. Ça ne fait pas de sens. Heureusement pour elle qu’elle n’est pas allée très loin dans les études et à tout de suite commencer sa formation de mécanicienne.


DEV NERD GIRL


_________________
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] Niki210
Rodrigue Miles
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 2949
Points d'Expériences : 975
Adulte Co Auto-Entrepreneur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]   Mar 5 Jan - 9:32
Le blond nota la diatribe de la mécano sur son bloc-notes. Ce n'était pas très difficile, vu sa vitesse d'élocution mais ça restait très intéressant. A priori Niki faisait totalement confiance à son équipe pour l'aider dans le travail minutieux qu'elle devait entreprendre. D'un autre côté, il était vrai que Rodrigue s'était demandé comment quelqu'un de sa constitution pouvait faire un métier aussi physique avec cette carrure. Il supposait que c'était une autre bonne raison de retrouver le Pandespiègle, car le Mistygrix ne pourrait pas tout faire tout seul. Il sourit un peu en entendant la question de la jeune femme et regarda son Gringolem.

- Oh mes Pokémon sont plus des amis et compagnons que des outils ou aide de travail... Gringolem se comporte comme un majordome seulement parce qu'il le veut bien. Mais après il y a toujours moyen de leur trouver du travail. Je ne sais pas si tu sais, mais il y a plein de cursus ici, certains combattent, d'autres font des prestations, d'autres apprennent à entraîner ou à soigner... Dans mon cas, je fais de la recherche, donc ils sont pour certains des sujets d'étude... Même si pour le moment ils font plutôt ce qu'ils veulent, ahah !


C'est vrai que le blond n'avait jamais vraiment réfléchi à son cas. Il détestait combattre, mais entretenait quand même les capacités de son équipe, il ne se voyait pas faire de prestations et encore moins entraîner à temps complet. La recherche était vraiment la seule chose qui s'imposait à lui... Et il n'avait pas vraiment d'utilité pour son équipe, il voulait juste être entouré de Pokémon au début... Avoir les siens, tout ça... Contrairement à Max qui se servait de ses Pokémon pour les fouilles ou pour assouvir sa soif de Pokémon Dragons, ou Caël qui avait une utilité Ranger pour chaque membre de son équipe... Est-ce qu'il était bizarre en capturant les membres de son équipe sans réfléchir à une fonction pour chaque ou est-ce que c'était normal de juste vouloir des compagnons de vie ?

Des bruits de pas et de voix étouffés lui parvinrent pendant sa prise de notes et ses réflexions... Avec un regard vers Gringolem, il laissa le robot éteindre les lumières et attendit que les bruits décroissent. La situation devenait de plus en plus dangereuse : il valait mieux que Niki ne soit pas découverte, sinon on en aurait pour des heures et des heures de discussions et de justifications... Surtout que introduction sur propriété privée c'était pas un délit, ça ? Frinçant le sourcil, Rodrigue se leva dans la pénombre et continua de parler, en chuchotant cette fois.

- Par contre il commence à se faire tard et plus tu restes, plus t'as de chances de te faire découvrir... Je vais faire mon possible pour Pandespiègle, mais je pense qu'il faut que tu rentres, là... Je vais te raccompagner à la barrière...

_________________
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] 1422191746-copain


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] 10099080670932_roooodyyyychouuuu
O'Ech Niki
Région d'origine : Johto
Âge : 22
Niveau : 19
Jetons : 3501
Points d'Expériences : 365
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]   Mer 13 Jan - 17:10

À la recherche de Pandamours

Rodrigue Miles & O’ech Niki

Niki est un peu surprise par la réponse de l’élève, mais après pas tout le monde utilise les Pokémons de la même façon que Niki. Elle pense à Ginji qui doit en avoir au moins une bonne centaine de compagnons. Il a surement des Pokémon qui ne lui servent pas pour son travail, étude. Il faut qu’elle lui demande ce qu’il fait exactement un jour. Mais surement qu’ils les laissent totalement libres de faire ce qu’ils veulent. Elle imagine un instant le désastre si Pandamour a le droit à du temps libre. Elle secoue sa tête.

*Mieux ne vaut pas y penser*

La jeune femme se demande qu’elle genre de recherche l’adolescent fait, mais se retient de lui demander, car il vient de faire une remarque sur l’heure tardive et du fait qu’in a peut-être retrouver les corps des deux individus qui surveillaient le parc.

«D’…d’accord. M… mon scooter e… est juste de l’a… autre côté m… mais il f… faut que t… tu me fasses l… la courte échelle.»

La mécanicienne se bénit de n’avoir pas mis une jupe ni une robe. Rodrigue joint ces mains et aide les deux intrus à passer par-dessus le grillage. Tout se passe sans encombre. Mr. Biscuit s’installe sur le panier qui se trouve à l’avant du scooter pendant que Niki enfile son casque. La jeune femme revient vers la grille et lui tend un morceau de papier.

«T… tiens c’est mon n… numéro d’Ipok, s… si jamais t… tu retrouves Pandamour.»

Elle n’a pas l’habitude de donner son numéro et bien qu’il fasse nuit on remarque aisément que ces joues sont devenues toutes rouges. Elle salue le jeune homme et enfourche son fier destrier. Phare allumé, moteur déchirant le silence de la nuit, les surveillants ne vont pas tarder à rappliquer, mais Niki sera déjà loin.



DEV NERD GIRL


_________________
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles] Niki210
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]   
À la recherche de Pandamours [Feat Rodrigue Miles]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :