Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 3

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Max Arago
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
Icon : [Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
Taille de l'équipe : 10/30
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 19 yo
Niveau : 50
Jetons : 441
Points d'Expériences : 1786
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
pokemon
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
Max Arago
est un Scientifique Archéologue

Enseignement Draconique

Orren & Max

Postée devant son armoire Max réfléchissait à ce qu'elle devait prendre. L'hiver à Kalos dépendait beaucoup de la partie où elle allait et elle n'avait aucune idée d'où elle allait précisément. Avec un soupir agacé, Ace pouvait préciser ses intitulés de mission quand même, Max prit un peu de tout. Gros pulls et d'autres plus légers, remplirent rapidement le fond de son sac à dos. La mission ne durerait pas bien longtemps, à moins qu'ils tombent sur un cas vraiment désespéré …

Une mission à Kalos. La Givrali devait bien reconnaître que par moment, elle avait le mal du pays. Le petit restaurant de sa mère lui manquait. Sa chambre lui manquait. Illumis lui manquait. Elle supposait que c'était normal. Elle espérait qu'ils pourraient passer par la capitale. Avec un peu de chance, il aurait déjà neigé. Max adorait quand la grande ville se paraissait de blanc. A bien y réfléchir, Max adorait la neige tout simplement. Toute en paradoxe, Max détestait les souvenirs rattachés à l'hiver mais elle ne se lassait pas de la neige.

Elle ajouta des carnets et des crayons à son sac et elle n'oublia évidement pas l’œuf violacé qui avait faillit l’assommer. Décidément, elle avait un problème avc les œufs … Elle ne savait pas vraiment dans quoi elle s'embarquait avec cette mission, mais la rosée ressentait le besoin de s'éloigner un peu de l'île. Elle aurait certes beaucoup de travail lors de cette mission mais ça lui changerai un peu les idées. Elle rencontrerai d'autres personnes et son petit monde serai un peu bousculé. C'était peut-être ce qu'il lui fallait pour se sortir de cette phase de démotivation. Elle posa le petit mot traditionnel qu'elle adressait toujours à sa colloc quand elle devait s’absenter. Elle signa d'un petit cœur et elle sortit de la chambre pour se diriger vers le port où elle devait retrouver son partenaire de mission. Elle se demandait avec qui elle allait tomber. Elle espérait que ce serait quelqu'un qu'elle connaissait, elle ne se sentait pas d'humeur à faire connaissance.

Elle eut un frisson au contact avec l'extérieur. L'air se faisait de plus en plus froid. Heureusement pour elle, Max était emmitouflée sous de très nombreuses couches de vêtements. La scientifique était incroyablement frileuse et dès que l'automne pointait le bout de son nez, la Givrali se cachait sous ses énormes pulls et écharpes. Elle regarda Naor et Rae. Elle avait choisit ces deux plus récents pokemons pour la soutenir dans cette mission. Apa et Nessie suivrait bien sûr la petite équipe mais elle voulait avant tout faire progresser les deux petits de l'équipe. On ne voyait de Rae que le haut de sa tête, enfoncé comme il était dans son manteau. C'était son poste préféré. La Givrali avait remarqué que le Togepi se plaçait toujours de façon à pouvoir la toucher afin de lui transmettre un peu du bonheur qu'il conservait dans sa coquille. Max préférait ne pas imaginer dans quel état elle serai si le petit pokemon du bonheur ne lui transmettait pas régulièrement une dose. Elle ne pouvait plus se passer de lui ces derniers temps. On remerciera le hasard de lui avoir envoyer cette boule de joie et de bêtise pile quand il le fallait. Elle tapota la tête qui marchait à ses cotés. Max avait fait exprès de lui dire qu'il serait très important lors de cette mission. Elle espérait que ça lui permettrait de se révéler. Le timide Draby faisait d'énormes progrès au niveau des combats mais la jeune fille avait peur que malgré ses indéniables capacités il se braque et qu'il n'ose pas attaquer. Ça devenait un réel problème et elle devait absolument trouver une solution. Elle avait tenté de nombreux trucs qu'elle avait lu dans les magazines et les livres spécialisés mais impossible de faire progresser le petit Dragon. C'était sa dernière tentative, lui donner des responsabilités. Sinon elle considérerait que le Draby était tout simplement timide de nature et que c'était quelque chose que personne ne pourrait changer et qu'il faudrait faire avec.

Frissonnante, la miss était arrivée avec un peu d'avance. Elle s'approcha du bateau qui partait dans une petite demi-heure pour Kalos et Port-Tempère. De là ils devraient rejoindre leur élève. Max se sentait un peu gênée à l'idée d'enseigner quelque chose à quelqu'un alors qu'elle se considérait comme une dresseuse à peine potable … Enfin, ça serait surement l'occassion de progresser. Apprendre en apprenant. Qui aurait cru que la petite Max se lancerai dans l'enseignement. Elle lâcha un rire agacé. Elle n'avait même pas en confiance en elle et elle était sensé donner confiance à quelqu'un. Une silhouette s’avança vers elle. Son partenaire ? Certainement. Ses yeux s'éclairèrent en reconnaissant son Senpai. Elle serai pas seule. Elle avait quelqu'un sur qui se reposer.

- Salut Orren. Comment vas tu ? Tu es là pour la mission à Kalos ?


Elle était soulagée à un point. Elle avait eu peur de tomber sur quelqu'un d'accord plus pas doué qu'elle. Au moins, avec Orren, Max pourrait apprendre elle aussi. Et même si il lui restait d'Halloween que les yeux fous du jeune homme, elle ne pouvait s’empêcher d'avoir une confiance immense et totale en lui. .

DEV NERD GIRL



Dernière édition par Max Arago le Jeu 11 Fév - 22:25, édité 1 fois


t h e f i r e i n s i d e
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Enseignement Draconique



Orren s'étira en regardant son sac qui contenait les affaires qu'il avait prévu d'emmener pour cette mission. Il l'avait reçut de la part d'Heartnett qui semblait avoir vu en lui un professeur parfait. Pourquoi ? Il ne le savais pas. Certes il avait pris la petite Max sous son aile et voulait tenter de l'aider à devenir une bonne dresseuse de dragons. Pourtant il n'avait pas tant que ça l'impression de l'aider ou de lui enseigner quoi que ce soit. Il ne faisait que donner ses expériences, mais peut être était-ce ça d'enseigner ? A ce moment Creed était encore plus mauvais professeur qu'il ne le pensait. Il enfourna encore quelques provisions pour le chemin en ferry dans son sac avant de le refermer et de prendre son écharpe noir et la mettre autour du cou. Le temps était devenu de plus en plus froid et il avait ressorti ses habits d'hiver. A savoir sa veste longue noire et son écharpe. Pour le reste, une chemise blanche et un pantalon noir finissait sa tenue. Il avait aussi pris de bonnes bottes, se préparant à une bonne marche. Après tout ils seraient conduits, avec son partenaire, jusqu'à Bourg Croquis avec le jeune dresseur qu'ils devraient aider à s'entraîner. Comment avait dit Heartnett ? "GLAMOUUUUUR" ... Euh non pas ça... Ah oui tutelle. Voilà il agirait comme tuteur pour le jeune dresseur, ou la jeune dresseuse. Il sorti de son dortoir pour directement rencontrer son référent qui venait lui apporter les derniers détails sur le-dit dresseur.

-Alors mon cher préfet, prêt à être un fabuleux tuteur ? Oh et cette veste, cette écharpe, ce style, tu es tellement glamouuur ♥ C'est fabuleux ! Oh fait attention que la petite dresseuse ne craque pas sur toi ! Mais comment est-ce possible avec tant d'élégaaance ?

Le référent prit une pose mélo-dramatique habituelle après une pirouette de ballerine, s'accrochant presque au col du Voltali qui le regardait d'un air désabusé. Heartnett était particulièrement... collant ces derniers temps. Le référent se releva et de deux trois gestes bien élégants, rectifia légèrement la tenue du Top Dresseur. Écharpe ajustée, col bien remit, et le voilà admirer le jeune homme comme si il s'agissait de son oeuvre de stylisme. Et il eut un sourire satisfait alors que Smeagol l'applaudissait avant de sortir une rose qu'il mit dans la poche pectorale de la veste. Il fit une révérence profonde avant de disparaître dans un nuage de paillettes et de pétales. Euhhh d'accord ! Voilà que la journée commençait bien Bah après tout, habituel dans le dortoir Voltali, donc oui la journée commençait bien, comme toute journée à Lansat.
Orren commença alors à se mettre en route pour rejoindre le port, sur le chemin il passa le temps à se demander ce qu'il pouvait faire pour aider un jeune dresseur. Combat ? Non. Il ne tiendrais pas 30 secondes même si le préfet y allait doucement. Donc simplement des conseils, oui voilà. Il se demandait bien qui serait son camarade pendant cette mission. Et encore plus quelle personne serait le dresseur qu'ils devraient aider ? Il continua simplement son chemin pour atteindre le port, marchant tranquillement avec Skoll et Spike. Il en avait aussi profité pour passer du temps avec Hati, la petite Évoli se nichant dans les bras de son dresseur pour demander toujours plus d'attention. En s'approchant de la jetée, il commença à discerner une silhouette qu'il connaissait bien. Sa kouhai. Il eut un sourire en voyant que max serait sa partenaire ici. EH bien voilà qui promettait bien ! Il avait hâte de voir les progrès qu'avait fait la jeune Givrali, surtout depuis la dernière fois pendant les événements d'Halloween. Son sourire s'effaça brièvement en y repensant. Il avait un peu perdu le contrôle là-bas. Et si la jeune fille était désormais effrayée par le dracologue ? Il espérait que non et tenta de garder une expression amicale. A la vue du sourire qui l'accueilli, ça devait aller.

-Salut Max ! Ca va très bien et toi ? Et oui je suis là pour la mission de tutorat à Kalos ! Je suis content que tu sois ma partenaire !

Orren eut un sourire pour la jeune fille et avança avec elle en direction du bateau, montant à bord de celui-ci. Le départ allait se faire dans quelques minutes. Il alla s'asseoir sur un des bancs aux abords du ferry, pouvant ainsi apprécier la vue de l'étendue d'eau se perdant jusqu'à l'horizon. Hati s'était mise sur le bord du banc pour se coucher en regardant l'eau qui filait avec des Pokémons qui jouaient dans le sillage en sautant au dessus de l'eau. Orren laissa une place à Max, tandis que Skoll et Spike se couchaient bien loin du bord, le dos contre l'acier en regardant avec un oeil mauvais le milieu marin. Entre un Pokémon feu et un autre qui ne savait pas nager, c'est vrai que le milieu marin n'était pas vraiment ce qu'ils préféraient.  Orren regarda calmement la jeune fille à coté de lui. Il n'était pas vraiment mal à l'aise, mais Ruby lui avait parlé de son comportement le soir d'Halloween. Il espérait qu'il ne l'avait pas trop choqué. Voulant briser la glace, le Top dresseur s'enquit des avancées de sa kouhai.

-Tu as bien combattu à Halloween et tu as eu du courage devant ces Pokémons. Tu as fait de sacré progrès et j'ai hâte de voir ce que tu as fait en plus. Tu t'es entraînée seule ?




Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Max Arago
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
Icon : [Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
Taille de l'équipe : 10/30
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 19 yo
Niveau : 50
Jetons : 441
Points d'Expériences : 1786
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
pokemon
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
Max Arago
est un Scientifique Archéologue

Enseignement Draconique

Orren & Max

L'un des avantages à partir en mission en dehors de Lansat est les longs voyages en bateau. Aussi étrange que cela puisse paraître Max adorait ses moments. Le vent marin qui soulève délicatement ses cheveux et qui emplit ses narines de son odeur délicatement parfumée. Un régal. Elle n'était pas une fille de la mer pourtant, née en en plein milieu des terres, la demoiselle n'avait jamais autant vu la mer depuis qu'elle était sur l'île et elle adorait ça. Les longues promenades le long de la plage, les plongées sous-marines, pardon, LA plongée sous-marine, le départ pour sa mission avec Aaron et Rody et ses retrouvailles avec ce dernier, la mer n'était affiliée qu'à des souvenirs agréables aux yeux de Max. C'était peut-être pour ça qu'elle aimait autant laisser ses yeux se perdre dans l'azur de cette entendue sans fin.

Elle était toujours plus détendue quand elle était proche de la mer que quand elle était enfermée au milieu des terres. Là, elle se sentait libre, comme si rien n'y personne ne pouvait l’empêcher de s'enfuir, de s'évader. Plus détendue, la Givrali esquissa un sourire en direction de son aîné. Elle le préférai comme ça. Calme, apaisant et protecteur, il ferait un excellent professeur. Max était contente d'être tomber sur le Voltali en partenaire. Elle était presque sûre qu'elle apprendrai autant que le dresseur qu'ils allaient tutorer. Les joues de la jeune fille s'enflammèrent alors qu'elle détournait le regard. Elle avait fait du bon travail à Halloween ? Elle n'avait que très peu de souvenirs de cette soirée et elle ne savait pas si les quelques souvenirs qu'il lui restait avaient été modifiés sous l'effet des gaz de Roseverte.

- Je … Merci … Oui, je m’entraîne tous les matins depuis que tu m'as confié Naor. Je fais de mon mieux pour être au niveau, tu peux compter sur moi.


Du moins, elle espérait être au niveau. Elle donnait pour atteindre un niveau ne serais ce que minimal pour pouvoir se tenir fièrement aux cotés du Préfet en Chef. C'était son objectif et elle l'atteindrai. Il n'y avait aucun doute à cela. Ça prendrai plus ou moins de temps mais elle y arriverai. Le sourire doux de son Senpai l'avait remotivé comme jamais et elle se sentait d'autant plus d'attaque pour cette mission.

Le signal d'arrivée du bateau résonna. Ils y étaient. De retour à Kalos,  la dernière fois qu'elle y avait posé les pieds c'était lors de son expédition, à Roche-sous-Gliffe. Et ils n'allaient pas à Roche-sous-Gliffe … Apparemment, ils devaient se rendre à … Bourg-croquis. Inconnu petit village du centre de Kalos. L'avantage était qu'ils n'avaient pas tant de correspondances que ça. Ils devaient certes traverser la région mais au moins, avec seulement deux changements de bus/trains ils avaient moins de chances de se perdre et se tromper.

Les six heures qui suivirent furent donc des heures de transports. Partagées entre discutions sur les meilleures méthodes d’entraînements, les Dragons légendaires et d'autres sujets plus légers, ses heures passèrent vite. Si elle avait toujours été légèrement mal à l'aise en sa présence, impressionée par lui et ses dragons. Mais au fil de ces heures d'ennuis, elle se relâcha et elle se laissa à agir comme elle pouvait le faire avec Rody. Et c'était agréable.

Une journée entière, il leur avait fallu une journée entière pour arriver à Bourg Croquis. Sortant finalement du bus avec un soupir de bonheur, Max passa au crible l'endroit. Ils étaient sensés le reconnaître comment leur dresseur ? Et c'est sur ses fines méditations qu'une jeune fille d'à peut près leur age s’élança dans leur direction. Grande, une tête de plus que Max, avec de longs cheveux blonds légèrement ondulés, de grands yeux verts jade … Tout en cette fille exaspérait déjà Max et à tout les coups …

- Bonjouuuuuuuuuuuur ! J'espère que vous avez fait bon voyage ? Je suppose que vous êtes les élèves qui viennent m'aider ? Annie Lablanche, enchantée !


Ça allait pas le faire. Vraiment pas et … Attendez ? Elle vient de se pendre au bras de Senpai ? Elle hésita entre éclater de rire et soutenir le brun. Finalement, c'est une moue surprise alors que Annie lui jetai un regard supérieur. Elle était sérieuse ? Max avait la conviction que la blonde pensait qu'elle était intéressée par le Voltali … Elle ne niait pas avoir eu un crush sur lui mais c'était un peu un rite d'initiation. Les jeunes filles qui n'avaient pas eu, un jour, une heure, laisser leurs regards dériver, se comptaient sur les doigts d'une main. Et puis maintenant, c'était un autre Voltali qui prenait de plus en plus de place dans ses pensées. Elle se contenta donc d'un simple haussement de sourcil avant de se présenter.

- Max Arago, Scientifique Archéologue. Je ferais de mon mieux pour t'aider !

DEV NERD GIRL



t h e f i r e i n s i d e
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Enseignement Draconique



Orren eut un sourire satisfait en tendant les mots de sa protégé. Donc elle semblait travailler dur pour arriver à avancer en tant que dresseuse de Pokémons Dragons, ce qui lui faisait extrêmement plaisir. Il savait que ce n'était pas toujours le type le plus facile à gérer et il fallait s'accrocher et avoir de la volonté avec certains éléments. pourtant il était sûr depuis la première fois qu'il l'avait vu, qu'elle était de la même trempe que lui au fond. Il avait bien commencé comme Top Dresseur à l'académie alors que son caractère était bien moins affirmé à l'époque. Quand il se remémorait ces moments, il avait l'impression que tout cela était bien loin, voir qu'il pensait à une autre personne. Il avait tant changé. SI lui jeune dresseur peu sûr de lui et timide avait réussi, pourquoi pas Max ? Il savait que derrière l'apparente maladresse de max se trouvait un coeur valeureux qui serait à la hauteur de ses attentes. Et voilà encore une occasion pour elle de le lui prouver. Il comptait bien voir son niveau à tête un peu plus reposée que la dernière fois.

Spike était installé à coté de Skoll tout deux bien éloignés du bord du ferry et de l'étendue d'eau. Skoll restait vraiment par fierté en dehors de sa Pokéball. Devant une autre personne et Spike ? Hors de question de rentrer dans sa Pokéball, il avait une réputation à tenir. Le dresseur savait bien que dans un autre cas il y serait déjà rentré, détestant être entouré d'autant d'eau. Orren continua donc de discuter avec la personne qu'il jugeait comme sa kouhai tandis que le bateau les emmenait jusqu'à Kalos. Il avait étrangement hâte de revenir sur sa région natale. Et même si il avait jamais le temps, tenterait-il de passer dire bonjour à sa mère à Illumis... A moins que celle-ci ne soit en déplacement pour un concours. Hmm il verrait bien, de toute façon il ne pensait pas avoir le temps pour un petit détour.

Enfin arrivés avec le bateau ils durent abandonner toute idée de pouvoir se dégourdir un minimum les jambes. Eh non, car maintenant ils devaient aller prendre le train avant de changer pour un bus, puis un autre avant d'arriver enfin à Bourg Croquis. Dans s'autres circonstances, cette affluence de transports en communs aurait blasé le jeune préfet en chef, plus très habitué à prendre ce genre de transports depuis qu'il était à Lansat et marchait pour se rendre à la plupart des différents lieux. pourtant cela ne le dérangeait pas tant que ça au final. Ce n'était pas comme si il était seul ou en mauvaise compagnie. Discuter avec max était un véritable plaisir et la jeune fille s'ouvrit peu à peu à lui. Il était content de lui inspirer tant confiance et surtout de pouvoir parler à coeur ouvert. C'était étrangement agréable, une personne qu'il connaissait depuis si peu de temps et pourtant ils ne manquaient de sujets de discussion. Et enfin ils arrivèrent à Bourg Croquis.

Orren sorti à la suite de Max du bus, en descendant accompagné de Skoll et Freya qui le devancèrent. Dans ses bras il tenait Hati qui s'était endormie, ennuyée par autant d'espaces réduits où elle ne pouvait pas vraiment s'amuser. Orren en profita pour s'étirer et se dégourdir les jambes. Retenant la petite Évoli d'un bras, il remit en place son écharpe frôlant au passage de la main la rose bleu d'Heartnett qu'il avait toujours. Il avait entre temps décidé de mettre de simples mitaines en cuir, voulant protéger un minimum ses mains du froid. Des gants le gênaient, il ne s' sentait pas à l'aise pour bouger. Donc autant prendre des mitaines ça l'arrangeait. Ils étaient partis tôts et arrivés tards, mais heureusement les derniers rayons du soleil illuminaient encore l'endroit. Par contre, trouver le fameux dresseur qu'ils devraient coacher... Heartnett aurait put lui donner des infos.
C'est alors qu'une tête blonde émergea des différentes personnes attendant des proches qui sortaient du bus. La jeune fille s'élança directement devant le dresseur et sa protégée. Elle se mit à parler rapidement, trop rapidement pour l'esprit encore embrumé du préfet qui avait été en phase de repos pendant tout le trajet. Donc c'était elle qu'ils devaient aider ? Annie Lablanche. Ok noté, Annie. Mais avant même que le jeune homme eut put faire le moindre mouvement ou même avant qu'un son ne sorte de ses lèvres, la jeune fille s'accrocha à son bras d'une manière bien familière. C'était Orren ou y avait un truc qui se passait entre les deux filles qui se regardaient, et le ton de Max n'était-il pas froid ? Bah ça devait être la fatigue d'être resté toute une journée assis sans rien à faire. Enfin bon, raffermissant sa prise sur Hati qui dormait toujours, Orren tourna son regard océan vers la jeune fille suspendue à son bras.

-Et moi je suis Orren Losvrôk. Top Dresseur Spécialiste du type Dragon et futur Maître d'arène.

-Oui ça je le sais déjà grâce à euhh Monsieur Heartnett ? Oui c'est ça ! La jeune fille eut un léger rire qui donna étrangement un frisson au dresseur tandis qu'elle continua avec une voix trop douce pour de simples présentations. Il m'avait parlé d'un ténébreux avec une rose bleu à la veste. hihi ! Si vous voulez on peut aller chez moi, ma mère a sûrement préparé de quoi manger !

Heartnett savait et l'avait prévenue ? Mais quel... Non, pas le temps pour ça. Mais il aurait au moins put lui en parler que c'était une dresseuse. Non pas que cela change quoi que ce soit pour le dracologue, mais il aurait aimé savoir tout de même. Tâchons de souvenir... Qu'avait dit Andreas ? ... "Glamouuuuuuur".... Non pas ça ! Ca c'est... eh bien Heartnett. "Oh fait attention que la petite dresseuse ne craque pas sur toi !" Voilà. La petit dresseuse. Si seulement il avait été plus attentif à ce que le référent avait dit. Bon en même temps il s'agissait du professeur de Communication, si Orren l'écoutait attentivement, ça se saurait. Du moins Orren eut un sourire mal à l'aise. La manière dont Annie le regardait était un peu dérangeante. Elle le dévorait presque du regard avant de se tourner vers les Pokémons du dresseur.

-Oh ils sont beauuuux ! Elle est trop chou elle ! Coucou toi ! Oh et puis c'est un Démolosse ça ? Ouaahhh claaaaaasse ! Mais tu es spé dragon, pourquoi tu as un Démolosse ? Et tu as d'autres dragons ? Je peux les voir ? Je suis sûre que tu as pleins de Pokémons super ! Et je parie que t'es hyper fort ! Hein dis ? AH mince Maman doit attendre. J'avais déjà mes affaires prêtes depuis longtemps, j'ai même des trucs de camping au cas où ! Mais je suis ma mère va beaucoup t'aimer Orren. Ah et tu pourras nous montrer tes Pok....

Stop ! Orren cessa d'écouter. Il avait besoin de réfléchir deux secondes et avec ce moulin à parole à coté pas facile. Et puis passer encore une soirée entre quatre murs, non. La proposition était très gentille, mais il avait besoin d'air là. Il allait bientôt étouffer. Mais... Elle avait parlé de quoi camper non ? Ah ben voilà l'échappatoire ! Orren fit glisser son sac sur son dos, profitant qu'elle l'ait lâché une seconde, pour ensuite faire rentrer Hati dans sa Pokéball. La petite était crevée et autant la laisser se reposer. Se redressant et s'étirant discrètement une nouvelle fois, il croisa le regard de Max avant de sourire doucement.

-Je préférerais commencer ton entraînement dès ce soir. Une journée dans les transports, j'aimerais bien un peu bouger. En plus si tu as de quoi camper c'est parfait. Max si jamais tu as rien j'ai un sac de couchage que tu pourras prendre, moi je peux dormir juste avec ma veste et au pire Skoll fera chauffage hein mon vieux ?

Le Démolosse releva la tête d'un air fier, n'aimant pas être vu comme un  vulgaire radiateur avant que son dresseur ne passe une main sur ses cornes en rigolant légèrement, la boutade ayant fait mouche. La jeune fille sembla approuver et prit son sac à ses pieds pour le mettre sur son dos. Elle semblait posséder de quoi faire du camping à la vue de ce grand sac. Bon il semblait lourd, mais elle arrivait à le porter, pour le moment. Il attendit de voir que tout le monde était prêt avant de se mettre en route. Lui était plus que prêt, ses jambes le démangeaient, il avait envie de bouger. Mais à peine eut-il le temps de faire quelque pas que la jeune fille revint s'accrocher à son bras pour le coller, laissant Max sur le coté qui les suivait. Orren ralentit alors la cadence pour ne pas la laisser en arrière. Chose qu'il ne voulait sûrement pas lui faire. Ils marchèrent jusqu'à sortir de la ville, commençant à s'engouffrer sur le premier chemin entre Bourg Croquis et Quarellis à en voir la carte qu'il venait de sortir. Bon la route n'était pas compliquée, une simple voie directe et bien aménagée avec des arbres qui bordaient la route. Orren soupirait doucement pour qu'elle le lâche enfin au lieu de s'accrocher à lui en le fixant avec de grands yeux.

-Dis Annie ? Tu nous as toujours pas dit ce que tu as eu comme starter ? Ce serait bien d'en savoir un peu plus si on doit ensuite t'aider.

Enfin la jeune fille le lâcha un peu pour prendre une Pokéball qu'elle avait à sa ceinture et prendre une pause bien trop définie, préparée et trop peu naturelle. Elle envoya sa Pokéball avec un air déterminé comme si elle jouait déjà son combat contre un champion. Il y aurait déjà quelque choses à revoir si elle ne voulait pas se rendre trop ridicule, enfin quoi que à voir Andreas... Il avait bien fini professeur au final, malgré ses poses et ses chorégraphies. Elle appela son Pokémon par le nom de "Bubulle" avant que la Pokéball ne s'ouvre et laissa entrevoir avec un éclat de lumière rouge, le starter aquatique de la région de Kalos, Grenousse.




Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Max Arago
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
Icon : [Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
Taille de l'équipe : 10/30
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 19 yo
Niveau : 50
Jetons : 441
Points d'Expériences : 1786
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
pokemon
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
Max Arago
est un Scientifique Archéologue
ENSEIGNEMENT DRACONIQUE
Orren Δ Max

Max était un peu partagée sur le coup. D'un coté voir le si fier et si fort Orren aussi aveugle quand aux intentions d'Annie était vraiment drôle et de l'autre elle était gênée car elle savait très bien que le Dracologue avait une petite amie. Pas qu'elle croyait que Orren pouvait se laisser aller à tromper Ruby mais elle n'aimait pas trop le comportement de la blonde. Et elle se doutait que Ruby ne l'aimerai pas trop non plus, elle ne la connaissait pas très bien mais si elle avait été posé dans cette situation elle n'aurait pas aimé qu'une fille totalement inconnue vienne se coller à son copain. Enfin, elle partait sacrément loin là mais c'était juste que … Elle n'en parlerai pas. Juste vraiment pas. Elle n'avait pas envie de voir le couple tout récemment reformé se séparer. Elle les trouvait bien trop mignon pour ça et puis Orren ne faisait rien de mal et il était assez drôle de le voir galérer avec cette gourde pendue à son bras. Et les yeux écarquillés qu'il eut quand Annie déclara que sa mère allait l'adorer valait tout. Pauvre Senpai qui allait se retrouver avec une stalkeuse et fan hardcore pour le reste de la mission. Ça n'allait pas être de tout repos.

La Givrali décrocha du monologue stupide de leur élève et ne se reconcentra que quand Orren pris la parole. Xerneas merci, ils n'allaient pas dans la maison de la pimbêche, elle préférai rester en extérieur et profiter de la soirée pour se dégourdir les jambes et peut-être essayer d'inculquer quelques bases dans la tête, qui semblait bien creuse, de leur blonde. Elle répondit avec un petit sourire, ignorant totalement Annie qui en à peine 10 minutes avaient réussi à faire ce que aucune personne n'avait réussi à faire en presque six mois, l'agacer.  

- Ne t'inquiète pas j'ai pensé à en prendre un. Direction Quarellis !

Elle roula des yeux en voyant Annie se rependre au bras d'Orren. Elle avait trouvé ça amusant au début mais là c'était plus ridicule qu'autre chose. S'en rendait-elle compte ? Même dans le cas où le Dracologue aurait été célibataire ce n'était pas avec ses simagrées et ses battements de cil qu'elle réussirai à le séduire. Placée en arrière par Annie, voyait-elle en Max une rivale ?, elle porta son attention sur les alentours. Rae était blotti dans ses bras et s'était endormi et Naor marchait à ses cotés accroché à la jambe de sa dresseuse. Elle aurait du se douter que le petit Draby resterai planqué derrière elle dans l'angoisse de cette nouvelle personne. D'autant plus que la fameuse personne était plus qu'extravagante et que ses grands gestes faisaient peur à son pauvre petit Dragon. Décidément plus ça avançait moins elle pouvait voir la blonde mais lui apprendre comment s'occuper de son équipe était sa mission donc elle ferait de son mieux. Malgré l'agacement que cette fille lui apportait … Voilà qui recommençait son jeu de regard. Elle lui envoyait des clins d’œil et des petits sourires supérieurs, la seule réponse que Max trouva à ces idioties fut un haussement de sourcil perplexe.

Le trio se posa donc sur la route, si parfaitement entretenue qui séparait les deux villages. Ils ne risquaient pas de se perdre ici. Max allait proposer de monter le camp pour pouvoir commencer l’entraînement sans à avoir à se soucier de la nuit mais Orren la prit de cours en demandant à la blondasse de leur montrer son starter. Max se gela en constatant, enfin, qu'il y avait une chance sur trois que le starter de cette fille soit un Grenousse. C'était une mauvaise idée d'être venue en réalité, le risque était trop grand et elle ne voulait pas s'y confronter, pas encore, jamais était une bonne date non ? La respiration devenue légèrement sifflante sous le regard intrigué de Naor, Max posa son regard sur son bandage. Par pitié, que ce soit un Feunnec ou un Marisson. Puis, après une entrée en scène un peu trop bien soignée et le cri du surnom de son starter « Bubulle », un petit Grenousse sortit de la pokeball. Les yeux de Max se voilèrent d'eau et ne voulant pas craquer face à son senpai elle baragouina rapidement :

- Je .. Je vais chercher eeuuuh, du bois, pour un feu, pour manger et avoir chaud. Je … euuuh, je reviens.

song

Elle tourna rapidement le dos et en compagnie de ses deux pokemons elle s’enfonça dans les quelques arbres qui entourait le chemin. Les larmes qu'elle avait tant bien que mal retenu jusqu'à maintenant coulait librement sur ses joues alors qu'elle s'éloignait des deux autres. Quand elle fut hors de vue, elle se mit à courir. Elle voulait s'éloigner de ce Grenousse. Elle voulait oublier les souvenirs qu'il ramenait douloureusement à la surface. Flash. Un éclat violet. Elle secoua la tête. Non non non. Elle ne voulait pas y penser. Flash. Du blanc et du bleu qui se mêle au violet. NON. Elle ne voulait pas. Elle trébucha sur une branche, tombant à genoux au milieu des arbres. Du rouge, du rouge partout. Sur lui, sur ses mains, sur ses vêtements, sur ses lunettes, sur son sourire. Du rouge partout. Elle ne pouvait plus lutter et les souvenirs l'attrapèrent sous les regards terrifiés de Rae et Naor. Le petit Draby enlaçait sa dresseuse mais la jeune fille ne réagissait pas. Elle ne réagissait plus. Tout le bonheur que le Togepi avait stocké dans sa coquille était transféré du mieux du plus jeune à sa dresseuse mais pareillement, toutes tentatives étaient vaines. Ils ne pouvaient plus qu'attendre que leur dresseuse sorte de l'état cacophonique dans lequel elle s'était plongée.

Son esprit s'était transformé en champ de bataille. Comme au ralentit, Max vit apparaître le Drascore alors qu'ils se promenaient. Elle entendit le hochet de douleur de son ami. Elle le vit tomber au sol, s'écrasant contre elle. Elle replongeait son regard dans ceux dilatés et fous de la bête violette. Elle se revoyait pétrifiée. Elle ressentit à nouveau la peur de mourir qui l'avait saisi à ce moment. Elle se revoyait soutenir Anthony. Elle se revoyait poser ses mains à vif sur la plaie du garçon, tentant par tous les moyens d'arrêter le massacre. Elle le revoyait poser ses mains sur les siennes. Elle ressentait la texture gluante et chaude du sang mêlé au poison. Elle avait à nouveau si mal. Douleur physique totalement effacée par la douleur mentale. C'était fini. Elle le savait, il le savait. Et dans le fond, Capitaine, le Croaporal combattait de tout son cœur pour empêcher le monstre de se rapprocher d'eux. Elle revoyait le corps bleu et blanc de ce pokemon si cher à son cœur s'envoler sous un coup plus violent. Elle entendait les cris des dresseurs qui passaient par là et qui étaient venus à leur rescousse. Mais plus rien ne comptait. Les yeux effrayés d'Anthony se refermèrent sur un dernier sourire et sur une dernière parole d'espoir. Et comme en écho à son cri passé, Max cria sa peine, elle cria sa tristesse, elle cria l'injustice, elle cria la fin de ses deux amis les plus cher. Et plus rien ne comptait. Il n'y avait plus qu'un immense vide. Un immense vide qui la hantait encore, qui la hantait toujours.

Elle rouvrit les yeux. Ils étaient si bouffis par les litres et les litres de larmes qui venaient de s'écouler sur ses joues qui portaient désormais deux sillons rouges. Elle posa les mains sur le sol, la respiration haletante. Il n'y avait plus aucun bruit et le regard vide de la Givrali se planta dans le sol. Elle se sentait si vide. Tellement vide. Puis comme en réponse à son appel au secours, une vague de visages lui arriva. Aaron, Orren, Alex, Rody, Paul, Stella, Callie, Djelly, Fauve, Cael, Alban. Elle n'était pas seule. Elle n'était plus seule. Elle était entourée. Elle avait des gens sur qui s'appuyer. Elle pouvait lever les yeux et elle savait qu'elle croiserai leurs regards. Le petit Togepi se rapprocha finalement, inondant de ses réserves la jeune fille. Elle se laissa tomber en tailleur, enclenchant les pokeballs de ses deux autres pokemons. Elle les attrapa tous et resta comme ça longtemps. Posant sa tête contre celle de son starter, elle esquissa enfin un petit sourire. C'était le passé. Ils étaient tous ensemble. Rien ne la séparerait de son équipe. Rien ne la séparerait de ses amis. Elle en était ressortie vivante. Elle était une survivante. Elle défit son bandage et elle leva la main au ciel. Les derniers rayons du Soleil donnèrent une allure presque mystique à sa main couverte de zébrure violette du à l'exposition prolongée de poison. Elle n'en été pas gênée au quotidien mais ça la rendait particulièrement sensible à aux poisons. Elle n'avait jamais osé la regardé ainsi. C'était un pas en avant. Elle avançait. Elle guérissait. Le chemin serait encore long mais aujourd'hui, elle avait avancé. Elle le sentait au plus profond d'elle. Elle n'avait plus honte de cette main anormale. Pour autant elle n'était pas prête à la montrer et elle repositionna son bandage. Cette blessure représentait ses échecs et sa perte mais aujourd'hui elle était survivante. Elle était plus forte. Ce qui ne l'avait pas tué la rendait plus forte. Elle traînait toujours le fardeau de cet événement  et elle le traînerait toujours mais elle pouvait avancer. Enfin. C'était douloureux et des larmes coulaient toujours le long de ses joues mais elle se sentait prête à relever le regard et à vivre sa vie. Elle se sentait prête à vivre cette vie que Antony lui avait demandé de vivre avec lui. Avec son souvenir. Elle se rappelait de chacun de ses mots.

Max, c'est fini. Je le sais. J'arrive à peine à parler. Mais je force pour toi petite sœur. Je veux que tu vives. Je veux pas que tu t’enfermes dans une tristesse sans fin. Reste cette rayonnante Max que j'aime tant. Reste la même. Ne t'empêche pas de vivre.

Il avait hoqueté, crachant un peu de sang et malgré son sourire, ses yeux s'étaient voilés de terreur. Tout le monde est égal face à la mort.

Max, je t'aime plus que tout. Tu es mon rayon de Soleil. Tu es ma petite encyclopédie. Tu es le cerveau de notre équipe. Alors s'il te plaît. Prends tout les souvenirs que tu as de moi et préserve les. Pense à moi en souriant. Vis avec le souvenir de ses si belles années. Rappelle toi de notre amitié. Rappelle toi de combien on s'aime. Rappelle toi que peut importe où je suis je garde un œil sur toi, petite sœur. Pour toujours. Promis ?

Il avait tendu son petit doigt vers elle dans un dernier effort. Et alors que ses yeux se refermaient pour toujours, la petite rosée avait promis. Elle avait eu du mal à accepter. Mais elle se sentait enfin prête à respecter cette promesse. Elle se sentait enfin prête à tourner définitivement la page. Elle voulait écrire un nouveau chapitre de sa vie. Les yeux levés vers le ciel, elle essuya les dernières larmes et elle lança un sourire au Soleil qui se couchait. Et comme un signe, le ciel qui jusqu'à présent était gris de nuage se dégagea pour laisser le Soleil éclater de son brillant éclat. C'était à son tour. Et la première étape serait de s'occuper d'Annie et de Bubulle. Ce n'était pas Capitaine. C'était une nouvelle vie. Une vie qui renaissait des cendres passés. Alors oui, la dresseuse n'était pas la plus douée ou la plus intéressante mais elle était là pour l'aider. Alors elle allait se ressaisir, poser un beau sourire sur ses lèvres et faire fit de son visage qui hurlait au monde qu'elle avait pleuré. La voix cassée, elle s'adressa à son équipe qui inquiète s'était collé à elle pour la soutenir.

- Hey, les gars. Désolée pour tout ça, je … Enfin, on est là pour du bois alors allons y ok ?
© GASMASK


t h e f i r e i n s i d e
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Enseignement Draconique



A peine le Grenousse fut-il sorti qu'Annie le prit dans ses bras pour l'y serrer. Le Pokémon Eau était en forme de ce qu'il pouvait voir, même si cet hideux ruban rose était un accessoire qu'Orren n'appréciait guère. Mais bon, les goûts et les couleurs cela ne se discute pas. Il allait s'apprêter à recueillir l'avis de Max sur le starter de la petite blonde, mais celle-ci s'éclipsa bien trop rapidement pour que le dresseur puisse dire quoi que ce soit. Orren voulu la rattraper, mais la jeune dresseuse mit sur son chemin avec son Pokémon dans les bras. Bon... il verrait cela plus tard dans ce cas. Max avait dit vouloir chercher du bois, donc il la laisserai faire. Et puis elle savait se défendre, pas la peine de la couver. Autant s'occuper de cette jeune fille qui le regardait avec des étoiles dans les yeux... Well, dérangeant.

-Il est mignon hein ? Il est super Bubulle, en plus il aime son ruban, tu aimes aussi ? Je suis sûre que j'en ai d'autres...

-Non non je t'assure ce n'est pas la peine. Oui il a l'air en bonne forme et il peut se débrouiller en combat à mon avis. Le mieux serait de tester, mais mes Pokémons entraînés au combat sont peut être... trop puissants.

- AH.. Mais on peut toujours essayer, je ferais de mon mieux pour que Bubulle se batte bien ! En plus si tu me donnes des cours particuliers je... La jeune fille tenta de réduire l'écart entre elle et le dracologue qui fixait toujours l'endroit où était partie Max Je suis sûre qu'on peut être un super duo en plus !

Mettant un vent sans même le remarquer à la jeune fille Orren, s'avança quelque peu dans le sous-bois où il pourraient être tranquilles sans être sur la route. Bon un endroit où camper. Le sol était recouvert d'herbe et peu caillouteux, ce serait parfait. Il attrapa son sac de couchage et le laissa tomber au sol avant de poser son sac à coté. Il s'étira alors, enlevant son écharpe et la posant sur le sac de couchage. L'air était frais, mais un peu moins qu'à Lansat. Et puis ils étaient abrités du léger vent ici. Il prit alors ses Pokéballs et libéra en plus Spike et Freya. Il les présenta à la jeune fille qui n'en eut que plus d'étoiles sur les yeux. Sérieusement, mais pourquoi elle le fixait de cette manière ? C'était vraiment perturbant.

-La Coupenotte c'est Freya. Si jamais on combat ensemble ce sera avec elle, mais tu pourrais bien combattre Max qui a des Pokémons moins puissants que les miens, même si elle se débrouille bien. La grand c'est Spike. Contre lui, n'espère pas te battre, tu n'auras aucune chance, il l'un des éléments les plus puissants de mon équipe.

Mais... La jeune fille croisa les bras alors que son Grenouss venait d'en descendre et prit une moue boudeuse. Si on essaie pas, comment tu sais que je n'aurait aucune chance ?

-L'expérience. Tu es débutante, je suis pas loin d'ouvrir une arène. Tu peux être très douée, combattre un type dragon n'est pas facile. En plus je connais Spike, il est intraitable. Même si je veux y aller doucement, lui ne le fera pas. Mais désolé si je t'ai vexé, je ne le voulais p...

-C'est pas grave ! Hanw c'est trop mignon quand tu t'excuses !!

La jeune fille se jeta sur le dracologue, profitant de cette attaque surprise pour lui faire un bisou sur la joue, ce qui rendit Orren légèrement mal à l'aise. il se dégagea sans être brusque, mais pour marquer un peu la distance. Il ne savait pas ce que cette fille avait, mais... Il soupira. Bref, passons. Il demanda à Kali et Spike de chercher déjà un peu de bois en attendant Max qui commençait à être un peu longue, pendant que Freya l'aidait à récupérer du petits bois, le coupant avec ses deux crocs avant que Skoll n'enflamme le tout. La jeune fille aida comme elle pouvait en ramassant aussi des bouts de bois, le tout en se tapotant vigoureusement les mains pour en enlever toute la terre et la saleté qui les maculaient. Skoll restait éloigné du Grenousse et le surveillait d'un regard attentif. loin de lui les types Eau. Alors qu'Orren se relevait, satisfait du début de feu qui se faisait. il entendit un cri venant de l'autre coté de la route.. Max.

-Annie tu reste ici avec Skoll et mes autres Pokémons. Skoll tu surveille aussi Hati avec Kali et Freya. Spike, viens avec moi.

-Mais je peux venir aider...

-Non tu reste là. Je m'en charge, allez Spike, go !

Orren se mit alors à courir, traversant rapidement la route pour s'enfoncer dans la forêt de l'autre coté. Il espérait qu'Annie ne se mette pas en danger toute seule, elle n'avait pas vraiment l'habitude de se retrouver en camping sauvage. Le coin avait beau être calme, des prédateurs pouvaient être là. Il aurait dur mieux se renseigner sur les dangers du coin avant de partir. Il espérait surtout que Max n'ait rien. Son cri l'avait vraiment inquiété. C'était sa protégée, autant qu'Annie l'était aussi pour cette mission. Il avait la responsabilité du groupe comme le plus age et surtout le plus expérimenté. Il n'aurait pas dut la laisser partir chercher du bois seul... Orren jura entre ses dents avant de continuer son bout de chemin, s'aidant de l'odorat un peu plus développé du Spike pour retrouver Max. Ce n'était pas Skoll, mais tout de même ça aidait. Il arriva enfin en vue d'une chevelure rosée et ralentit le pas. Elle n'avait pas l'air en danger. Toute son équipe était de sortie et elle revenait vers lui avec du bois dans les bras.

-Ca va Max ? Je t'ai entendu crier alors j'ai pensé que... Tu as eu un soucis ? Tu as l'air indemne.

Son regard dévia légèrement sur le bandage à la main de la jeune fille. Mais il savait que ce n'était pas à l'instant. Il l'avait déjà vu sur la main de Max, mais ne dirait rien. Lui-même avait une cicatrice, c'était une chose normale, tout le monde a des cicatrices. Il saurait bien peut être un jour, ou peut être s'était-elle fait ça à Lansat ? Bah elle allait bien c'était tout ce qui lui importait. Il prit un peu du bois que portait Max et se mit en route avec elle, Spike observant fortement la jeune fille. Eh bien Spike, pourquoi la dévisages-tu ainsi ? Le dragon rendit son regard au dracologue, mais resta stoïque. Finalement ils arrivèrent au petit camp qu'ils s'étaient fait et il voyait que la jeune fille avait elle aussi disposé un sac de couchage au sol.... avec bien trop de couvertures pour une seule personne. Mais ce qui retint le plus l'attention d'Orren était ses Pokémons.... Hati avait un noeud rose autour du cou, de même que Freya. Et Annie était en train d'accrocher de petits noeuds de la même couleur aux cornes de Skoll. Non, elle n'était pas sérieuse... Voyant son dresseur arriver, Skoll se rendit directement vers Orren, s'extirpant des griffes de la dresseuse novice. Orren enleva les rubans et  les tendit à Annie.

-Tu sais mes Pokémons sont surtout des combattants. Je suis pas un Coordinateur Performer et puis... Enfin non rien laisse, tiens.

Orren lui tendit les rubans et enleva aussi ceux à Freya et Hati. Il était un peu médusé de l'attitude enfantine de la jeune fille, mais ne dirait rien. Elle débutait son apprentissage. Elle avait simplement de la chance d'avoir essayé ça sur Skoll, car Spike ne se serait pas laissé faire avec autant de stoïcisme. Il déposa le bois sur le coté. Si demain ils en avaient encore, il prendrait un peu de bois dans son sac pour avoir déjà des réserves au cas où. Le dracologue sorti une petite casserole et une petite boite en métal avec de quoi manger. Du pain, un peu de fromage et de l'eau. Il se ferait un repas simple pour sa part, il proposa simplement aux jeunes filles si elles voulaient du thé pour se réchauffer. Il posa la casserole dans un coin du feu et y versa de l'eau. Il s'assit ensuite sur son sac de couchage et se mit à regarder dans le feu.

A coté d'eux Max semblait bien silencieuse, le regard perdu. Spike se rapprocha avec calme d'elle avant de se laisser à s'asseoir à ses côtés. Orren ne fit pas plus que ça attention à la scène, car de son coté Annie semblait vouloir profiter de nouveau venir le coller tandis qu'il se réchauffait au coin du feu. Orren se retint de lâcher un soupir. Non pas que l'attention qu'elle donnait au préfet des Voltali le dérangeait, mais bon, était-elle vraiment obligé de venir se coller à lui pour lui parler ? Dans un même temps Spike se servi du coté non tranchant de sa griffe pour relever le visage de Max avec une certaine douceur. Il sonda alors le regard de la jeune fille, comme sentant quelque chose en elle et voulant le lire dans ce regard. Ce pourrait être une expérience pas très rassurante, si ce n'est que les gestes et le regard de Spike étaient étrangement doux. Il lâcha le visage de Max et tendit simplement ses bras pour l'entourer et la serrer contre lui. Orren qui releva son regard à ce moment put voir Spike faire un câlin à la rosée. Euh... Spike + câlin... Y avait pas un problème là ? Le geste de son dragon le laissa sans voix. Encore jamais Spike ne s'était montré aussi affectueux avec qui que ce soit, pas même son dresseur. Et le voilà en train de faire montre de tendresse envers la jeune archéologue ? Alors là y avait un truc ! Spike devait vraiment beaucoup apprécier max pour avoir un tel geste et la jeune fille devait vraiment avoir un problème. Mais elle n'avait pas voulu lui en parler, donc il ne chercherait pas. non, il prenait plutôt un malin plaisir à enregistrer cette scène dans son esprit pour une fois charrier légèrement le dragon. Il se détourna de la scène et prit congé d'Annie en allant voir le thé qui devait être prêt. L'arrangement que lui avait donné Loan avait été ajouté à l'eau quand celle-ci avait commencé à bouillir. Il prit dans son sac trois gobelet en bois, facile à transporter, résistants et faciles à laver, avant d'en proposer à Max et Annie. Désolé Loan, Orren savait très bien que le thé se faisait dans une théière pour un noble, mais dans la nature, on fait comme on peut. Spike s'était un peu reculé, mais était resté à coté de Max, Orren en profita.

-Max tu veux aussi du thé ? Et tiens tu peux commencer par me dire ce à quoi il faut faire attention dans un combat, tout au début ? Comme ça Annie tu peux écouter et si jamais j'ajouterais quelque chose. Ensuite on parlera du dressage en lui-même. Demain on attaquera la pratique.



Dernière édition par Orren Losvrôk le Mer 6 Jan - 11:10, édité 1 fois



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Max Arago
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
Icon : [Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
Taille de l'équipe : 10/30
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 19 yo
Niveau : 50
Jetons : 441
Points d'Expériences : 1786
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
pokemon
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
Max Arago
est un Scientifique Archéologue
ENSEIGNEMENT DRACONIQUE
Orren Δ Max

Les dernières larmes séchées, elle récupéra à l'aide de ses pokemons quelques branches de bois séchés. Elle se sentait épuisée, autant moralement que physiquement. Mais étrangement, elle se sentait bien. Plus calme et sereine. Elle avait l'impression de s'être libérée d'un poids trop lourd qu'elle portait sans s'en rendre compte. Elle avait l'impression qu'elle pouvait enfin regardé droit devant elle. Elle se sentait capable de tout.

Orren arriva accompagné de Spike, inquiet de son cri précédent. Elle baissa la tête, se cachant derrière ses mèches roses. Trifouillant son bandage, elle secoua la tête négativement. Elle n'avait pas envie d'en parler. Ni à Orren ni à personne. Si elle avait fait un pas en avant elle ne se sentait pas encore capable de parler de tout ça. Le sujet était encore bien trop sensible. Elle ne savait pas si elle réussirai un jour à mettre des mots sur ses sentiments. Elle l'espérait, parler était l'un des meilleurs remèdes mais elle avait toujours été muette à ce sujet et peu importait à quel point elle se sentait en confiance, elle était juste incapable d'en parler. Elle se doutait bien que Orren verrait clair dans son petit jeu mais elle espérait qu'il ne ferait pas de remarque. Elle ne voulait pas avoir à se justifier. Elle n'aimait pas mentir. Mais, elle ne voulait pas en parler, elle ne voulait pas dire la vérité.

- Je … Je me suis un peu perdue et un Passerouge m'a effrayé … Hum, merci pour le bois.

L'excuse la plus bateau du monde. Les épaules rentrées et le regard bas, Max marchait en silence aux cotés de son Senpai. Elle sentait le regard du Carchacrok. Évidement que le grand dragon avait sentit son mensonge. Tout en elle hurlait qu'elle avait mentit mais qu'aurait-elle pu faire d'autre ? Elle ne pouvait dire la vérité. Elle était trop dure et mettre des mots sur son état précédent ne ferait que le rendre plus réel. Pauvre petite fille perdue. Tu fuis. Encore toujours. Elle n'avait jamais été bien courageuse. Et les démons qui l'entourait été si fort. Elle avait fait un pas mais le chemin n'était pas fini. Il était encore long et il serait encore bien sinueux. Mais ce premier pas était le plus dur et elle avait enfin réussi à le faire. C'était une belle progression et elle devait la prendre avec joie.

- Désolée, je … Je préfère ne pas en parler si ça ne te dérange pas.

Elle n'avait pas pu. Elle n'aimait pas les mensonges et elle ne voulait pas mentir à Orren alors qu'il lui faisait confiance. Elle s'en sentait incapable et de toute façon il était sur que le préfet avait comprit qu'elle mentait. Au moins, maintenant, elle se sentait mieux à ce niveau. Elle garda néanmoins les yeux baissés tous le long du chemin. Mal à l'aise de croiser le regard de son Senpai après tout ce fiasco. La voilà la super dresseuse d'arène incapable de dire la vérité. En vrai, elle n'était pas bien courageuse et elle était faible.

Encore un peu perdue dans un mélange de tristesse et de mélancolie, Max n'eut pas plus de réaction en voyant les pokemons décorés de rubans. C'était pourtant une vue inédite qu'elle n'aurais certainement pas l'occasion de revoir avoir longtemps, très longtemps. Pourtant, c'est à peine si elle entendit la remarque du Voltali qui commençait visiblement à être sérieusement agacé. En mode automatique, Max commença à dérouler les sacs de couchages et à les disposer en cercle autour du feu. D'un petit sifflement, elle demanda à Apa de faire le tour de leur clairière pour voir si aucun nid  ou autre petit terrier se cachaient dans le coin. La Givrali préférait prendre les devants et savoir s'ils auraient à se méfier de quelques petits pokemons qui viendrait les embêter. Même si dans une zone aussi industrialisée ils ne tomberaient pas sur un pokemon bien effrayant. Peut-être quelques Passerouge ou autres Zigzaton viendrait les taquiner durant la nuit. Le Mateloutre revint rapidement au coté de sa dresseuse secouant négativement la tête. Le coin était à priori sans danger. La jeune fille avait confiance en son premier pokemon capturé.

Elle se posa sur son sac de couchage, en tailleur et acquiesça à la proposition d'Orren. Une tasse de thé ne pouvait que lui faire du bien après toutes ses émotions. Elle était un peu, voir complètement, déconnectée de la réalité, sans faire réellement gaffe aux interactions entre Annie et le brun. Elle fixait juste d'un air vide le petit Bubulle qui était si différent mais en même temps si semblable à Captain. Elle reconnaissait le collier de mousse qu'elle savait si doux, mais leurs yeux étaient légèrement plus foncés et à la place de la bouille blasée de Captain, le starter d'Annie dansait et souriait. Un parfait pokemon de concours. Si différents, mais …

Les réflexions de la jeune fille furent coupés par la griffe, coté non tranchant, qui souleva sa tête pour que ses yeux se verrouillent dans ceux ceux du grand Dragon. Un frisson la parcouru. Il y a être inspecté mentalement par un homme, aussi impressionnant soit-il, et être inspecté par un pokemon aussi puissant que Spike. Elle avait peur. Terriblement peur. Mais étrangement elle avait confiance en lui. Pourtant elle avait appris il n'y avait pas si longtemps que le Carchacrok était celui qui avait tranché le torse de son dresseur. Alors, comme si les ascenseurs émotionnels de la journée n'avait pas suffit, Spike prit la Givrali contre lui dans une sorte de câlin. Le geste du dragon apporta un peu de chaleur dans le cœur de la jeune fille malgré quelques premiers instants surpris. Elle retourna rapidement le câlin, enfouissant pendant quelques secondes son visage sur l'épaule du dragon puis avec un sourire plus joyeux elle s'en détacha, les yeux brillants de reconnaissance.

Le petit moment de tendresse terminé et les yeux bien plus vivaces et vivants que précédemment elle accepta la tasse de thé et plongea ses lèvres dans le liquide chaud. Délicieux. Sûrement un des meilleurs qu'elle n'ai jamais bu. Il fallait qu'elle pense à lui demander où il l'achetait. Elle profita de siroter un peu son thé pour réfléchir à la question du préfet. Cette mission serait également l'occasion pour Max d'en apprendre encore plus. A quoi fallait-il penser en début de combat ? Les bases. Les types. Les capacités. Grenousse était le starter de Kalos qu'elle connaissait le mieux. Alors, légèrement hésitante, elle se lança :

- Hum, je pense que pour débuter tu dois reconnaître les faiblesses de ton pokemon : à savoir Plante et Électrique. Donc, il faut que tu évites d'envoyer Bubulle face à ce genre de pub. Je suis dans la même situation avec Apa, mon Mateloutre. Ils ont également le même talent, Torrent qui augmente leurs attaques eau quand ils sont blessés. Avec un Grenousse, tu peux aussi te servir de sa mousse pour réduire les dégâts qu'il reçoit. Euh, en bref, voilà.

Elle posa son regard sur le préfet des Voltali. Elle n'était pas sure que c'était bien cela qu'il entendait, enfin, elle verrait bien et dans tous les cas il pourrait compléter comme il voulait.
© GASMASK


t h e f i r e i n s i d e
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Un prof après le prof – Enseignement Draconique



Orren but tranquillement son thé en dardant son regard océan sur Max. Il était l'heure de l'interro. Il savait très bien qu'elle lui avait menti avant, mais elle s'était rattrapée en expliquant qu'elle ne voulait pas en parler. Soit, il comprenait et acceptait même le mensonge. Il avait bien tenté de mentir à sa demi-soeur quand il était revenu à la Pokémon Community après son incident à Relifac-le-Haut. Si elle avait voulu lui mentir c'était pour ne pas être interrogée, réaction normale et humaine. Si un jour l'envie lui venait de lui en parler, il serait à son écoute. Ses yeux rouges encore gonflés des larmes qu'elle avait dut pleurer ne lui avait non-plus échappé. Mais il ne remuerait pas le couteau dans la plaie, bien au contraire. Cette petite interrogation était pour sortir légèrement la jeune fille de ses pensées et la faire se concentrer sur autre chose. D'une pierre deux coups comme on disait si bien. Enfin il faisait plusieurs coups de cette simple action. Un enseignement à Annie, changer les idées de Max, voir sa logique et ses connaissances. Et si jamais il y avait besoin, il approfondirait. Il se mit d'ailleurs à écouter sa kouhai qui énonça ce qu'elle pensait les choses les plus importantes à étudier au début d'un combat.

-C'est bien Max. Tu as raison pour le type, il faut toujours faire attention aux faiblesses et force de ton Pokémon. Pour le Talent, pas forcément, il peut très bien avoir Protéen, même si il est un peu plus rare. A ce moment le type de ton Pokémon change et prends le type de la dernière attaque que tu as utilisé. C'est bien plus spécial à mettre en pratique et demande un bon esprit tactique. La mousse est aussi une information à savoir et que je ne savait pas, bien joué Max. Même si c'est plus quelque chose à savoir en plein combat, pas le genre d'information très utile pour préparer sa technique, même si c'est un plus je l'avoue. Par contre tu as oublié un détail que je trouve important :le terrain. L'utilisation et l'observation du terrain peut te donner un avantage non négligeable. par exemple Grenousse peut bien sauter donc avec les branches des arbres dans une forêt comme là tu prends un avantage pour les esquives et en te postant au dessus de ton adversaire. J'ai déjà utilisé les branches d'un arbre avec Skoll pour qu'il s'élève dans les aires et frappe son adversaire en plein vol. C'est très utile contre les Pokémons Vol ou ceux qui peuvent léviter.

S'arrêtant dans son monologue le Top Dresseur laissa aux deux jeunes le temps de prendre en compte toutes les informations qu'il venait de donner. Ca faisait beaucoup d'informations, surtout pour Annie, mais il était obligé de condenser le tout. Prendre presque deux ans d'expériences en tant que Top Dresseur et les condenser dans quelques jours d'apprentissages. Oui il valait mieux qu'elle s'accroche, surtout qu'après avoir fini son thé le top dresseur enchaîna sur le dressage.

- En ce qui concerne le dressage j'ai moins de choses à dire. Le dressage est quelque chose de plus personnel et surtout à effectuer au cas par cas. Chacun de mes Pokémons n'ont pas été dressés de la même manière. Il te faut connaître ton Pokémon, le connaître encore mieux que tu te connais toi-même. Un échange constant est nécessaire. Il faut aussi que vous vous fassiez mutuellement confiance, et ce en toute situation. En combat comme au quotidien. Et enfin pour la part quand j'entraîne mes Pokémons, je m'entraîne physiquement avec eux. Ca ressert nos liens et nous rends plus proches et plus complices. je leur demande d'être au mieux de leur forme, mais à ce moment je dois aussi l'être. Ce n'est qu'ainsi pour moi qu'on atteint une véritable osmose avec son Pokémon. Tu as des questions ?

-Ben quand tu dis que tu t'entraînes avec eux... Tu veux dire quoi, tu les combats, mais c'est pas dangereux ?

-Pas vraiment non. Quand eux font l'entraînement je fait du sport, de la musculation à coté en les observant et je leur donne souvent des exercices où j'interviens. Et avant chaque entraînement on court ensembles pour s'échauffer.

La jeune fille eut un petit sourire et fuya le regard du dracologue avec une légère rougeur aux joues. Elle sembla parler pour elle-même, mais Orren ne comprit pas ce qu'elle voulait dire. Il n'entendit que les mots "grave sexy" qui lui firent lever un sourcil. bah elle avait l'air encore jeune et impressionnable, donc normal qu'elle le voit un peu particulièrement. Il aurait été tout autant impressionné par un dresseur expérimenté à l'époque où il débutait. Pauvre Orren qui ne voyait vraiment rien. Il se resservit une tasse de thé qu'il but cette fois dans le silence. Le soleil était vraiment tombé et la nuit l'avait remplacé désormais. Le feu projetait des ombres dansantes sur le visage des jeunes autour, le regard du dracologue était perdu dans les flammes. Il était plongé dans ses pensées. Il se demandait tout de même ce qui avait put mettre Max dans cet état, mais il ne chercha pas bien longtemps. C'était ses affaires et il n'allait pas s'en mêler. A la place il se mit à réfléchir au programme du lendemain. Il aimerait bien atteindre en fin de journée la ville de l'arène et avoir traversé la forêt après Quarellis. D'ailleurs demain il fallait démarrer l'entraînement pratique et pour ça il pensait mettre le trio au sport après avoir passé Quarellis. Avant de rentrer dans la forêt et de commencer les entraînements de combat, se mettre en jambe serait la meilleure des choses. Il continua de se faire un petit programme qu'il pourrait proposer à Max demain, car pour le moment elle semblait s'endormir sur place avec la chaleur qu'exhalait le feu de bois. Annie s'était déjà endormie, couchée et et emmitouflée dans son sac de couchage avec son Grenousse à coté de sa tête. Il reçut un message de Ruby qui le sorti de ses réflexions, le faisant sortir son Ipok. Il lut le message et y répondis avec un doux sourire. Max sembla assez fatiguée pour aller dormir et lui souhaita bonne nuit. Orren lui rendit la politesse avant de continuer de discuter quelques minutes par messagerie avec Ruby. Elle lui manquait quand même beaucoup. Il avait hâte de rentrer à l'académie et de revoir sa rousse. Il allait de nouveau dormir seul depuis la soirée d'Halloween. Ca lui faisait bizarre de ne plus avoir la présence de sa moitié à ses côtés et il eut du mal à se sentir fatigué. pourtant au bout d'un moment il souhaita bonne nuit à sa petite amie et alla lui-même dans son sac de couchage, laissant Skoll se coucher à coté de lui comme Hati qui était déjà lovée depuis longtemps sur le sac. Spike resta à coté du feu, le regard plongé dans l'obscurité. Orren finit par fermer les yeux et s'endormir.

Le lendemain matin Orren était déjà réveillé depuis un bon moment avant que le soleil ne commence à se montrer. Torse nu, il effectuait ses pompes matinales après sa longue série d'abdominaux. Ce n'était pas parce qu'il n'était pas à Lansat qu'il allait se relâcher, loin de là. Il avait un rythme de vie qu'il s'était imposé et il s'y tenait avec rigueur. Il salua entre deux pompes les deux jeunes filles qui se réveillaient doucement aux premières lueurs de l'aurore qui perçaient le feuillage au dessus d'eux. l'air était assez doux et Orren en avait profité pour rester torse nu, ne voulant pas tremper de transpiration sa chemise de la veille. Une fois son exercice terminé alors que les deux jeunes filles commençaient à prendre un petit déjeuner, il s'étira. Son buste assez musclé était couvert de gouttelettes de transpiration et la cicatrice de qui lui barrait entièrement le torse en diagonale était bien visible. Il prit une bouteille d'eau et fit couler le frais liquide sur son torse et sur sa tête, se mouillant aussi les cheveux pour se débarrasser du maximum de transpiration. Ensuite il se mit à se sécher en sentant le regard perçant de la jeune blonde qui était fixé sur lui. C'était quelque peu gênant d'être ainsi scruté. En plus elle avait à nouveau ce regard pétillant qui rendait le dracologue perplexe. Il soupira avant de s'habiller une fois sécher. Il s'assit alors avec les jeunes filles, prenant son petit déjeuner en silence. Une fois qu'ils commencèrent à lever le camp Orren prit la parole.

-Aujourd'hui j'aimerais bien qu'on traverse Quarellis sans arrêt. On a encore assez de provisions pour tenir jusque là. Et si possible on traversera déjà la Forêt de Neuvartault où en tout cas qu'on s'enfonce bien dedans. Atteindre Neuvartault et son Centre Pokémon sera plus agréable pour s'entraîner. On pourra manger et dormir au chaud dans de vrais lits, ce sera plus facile d'enchaîner sur des entraînements et on se concentrera dessus. Mais sur le chemin on va commencer la pratique. pour ça on va profiter si on croise des Pokémons sauvages. Tu nous fera l'honneur de faire une démonstration Max ? Je penses qu'Annie pourra apprendre de toi.

Orren fit fi de la moue vexée de la jeune blonde qui darda un regard mauvais sur la rosée. Eh oui c'était ainsi. Même si cela ne lui plaisait pas pour une raison inconnue au top Dresseur, Max était plus expérimenté qu'elle. Et puis Orren voulait laisser un peu sa protégée participer à l'enseignement, il n'allait pas le faire seul. Montrer l'exemple à la novice servirait aussi d'entraînement à Max. Et puis si jamais besoin était, Orren ferait à son tour un exemple. même si affronter un autre dresseur lui plaisait plus. Bah il verrait bien. Pour le moment le groupe se mit en route après qu'Orren eut rappelé  Hati dans sa Pokéball, l'Évoli étant encore complètement endormie. Ce serait alors avec Spike et Skoll qu'il cheminerait. La route ne fut pas longue jusqu'à la ville de Quarellis et se passa tranquillement dans la calme des brumes matinales. Enfin c'est ce que pensait Orren jusqu'à ce que Annie ne commence à s'en prendre sans véritables raisons à Max alors qu'elles étaient en arrière. Orren était trop loin pour entendre, mais la discussion semblait animée. Et puis il était trop concentré dans son programme d'entraînement pour y prêter véritablement attention, complètement coupé de ce qui l'entourait.




Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Max Arago
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
Icon : [Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
Taille de l'équipe : 10/30
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 19 yo
Niveau : 50
Jetons : 441
Points d'Expériences : 1786
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
pokemon
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
Max Arago
est un Scientifique Archéologue
ENSEIGNEMENT DRACONIQUE
Orren Δ Max

D'une main discrète, Max attrapa son calepin de note « diverses » et nota les grandes idées du petit cours improvisé de son Senpai. Le terrain. Elle oubliait toujours le terrain. Elle ne savait vraiment pas l'appréhender et c'était un des points qu'elle avait à travailler en priorité. Le terrain. Évidement le terrain. Elle nota mentalement de demander des précisions sur des techniques de bases pour apprendre à bien le manipuler. Ce qui pouvait sembler complètement bateau aux yeux de la grande majorité était pour elle un véritable mystère. Elle se doutait bien que combattre sur un terrain enneigé ou un terrain humide était très différent mais  elle n'avait pas d'idée de stratégie quand elle pensait à tel ou tel terrain. Était-ce quelque chose qui venait avec le temps ? Avec les combats ? Elle l'espérait parce qu'elle se trouvait déprimante de non originalité. Le sujet qui l’intéressait le plus dériva vers le dressage.

Elle approuvait totalement Orren sur ce coup. Le dressage était terriblement différent en fonction de la personne, du pokemon et d'un tas d'autres facteurs. Max hochait légèrement de la tête. C'était grâce au préfet qu'elle avait commencé les entraînements matinaux. Certes, elle était bien loin du niveau de son Senpai mais elle faisait des progrès. Son endurance était meilleure et là où elle ne pouvait faire que deux pompes, elle en enchaînait désormais cinq ! Mais surtout, elle se mettait à l'écoute de ses pokemons et écoutait. Ça pouvait paraître tout bête dit comme ça mais elle écoutait et tentait de comprendre au mieux son équipe. C'était dans cette optique qu'elle avait créé le système de sifflement. Un sifflement voulait dire ceci, deux avait une autre signification … De ce qu'elle avait remarqué cette technique de créer un langage particulier avec son équipe était quelque chose d'assez courant.

Enfin, elle sortit de cette petite séance de théorie assez contente. Si on omettait le terrain, et toutes ses techniques auxquelles elle ne comprenait rien, elle avait une bonne base de connaissance et elle se sentait fière d'avoir appris quelque chose au préfet en chef, même si elle n'avait pas bien de mérite, ayant côtoyer un pokemon de cette espèce pendant un sacré bout de temps. Mais c'était du passé. C'était finit depuis longtemps maintenant. Et si le souvenir de Cap resterai toujours vivace dans sa mémoire, elle était capable d'être en face à face avec un Grenousse.

Elle se sentait bien. Plus légère. Libérée d'un lourd fardeau. Le silence, troublé seulement par les bruits de la forêt, l’apaisait. Elle se sentait relaxée. Relaxée d'une façon qu'elle n'avait plus ressentit depuis des lustres. Et c'était agréable. Terriblement agréable. La douceur du thé l'avait réchauffé intérieurement et avait eu l'effet d'un pansement sur son cœur blessé et maintenant, la chaleur du feu de bois l'endormait lentement, avec délicatesse. Combien de temps cela faisait-il depuis la dernière fois où elle s'était laissée emportée par le sommeil sans que son cerveau ne turbine à mille à l'heure ? Bien trop longtemps. Alors elle plongea et elle s'endormit sans même sans rendre compte dans un sommeil réparateur. Les émotions du jour l'avait épuisé.

C'est un rayon de Soleil joueur qui vint réveiller la petite Givrali. Ça aussi ça faisait longtemps. Un réveil naturel et pas forcé par une sonnerie. Et Xerneas, ça faisait du bien. Elle s’octroya un réveil un peu long. Un réveil où elle bailla longuement à s'en décrocher la mâchoire et où elle s'étira jusqu'à entendre ses os craquer. Juste comme elle aimait. Et ce n'est qu'une fois ce petit rituel exécuté que Max analysa ce qui se passait autour d'elle. Annie était toujours roulée en boule dans son duvet et elle semblait dormir profondément. Elle la réveillerai juste après. Elle chercha un instant Orren, avant de le voir en entraînement. Et c'est ce qui lui fit réaliser qu'elle avait complètement oublié le sien. Et bien, elle redoublerai d'effort aujourd'hui. Remettant ses cheveux en bataille en place, Max sifflota une mélodie traditionnelle de la région, réveillant par la même occasion son équipe. Elle mit ensuite l'eau à chauffer et commença à préparer le petit déjeuner. C'était pas du 5 étoiles mais les tranches de pains avec du bon fromage fondant délicatement sur le dessus le tout grâce à un feu de bois, ça valait bien plus. Elle aurait fait une omelette mais elle ne savait pas si Orren avait pensé à des œufs. Elle lui demanderai quand il reviendrai de son entraînement. Alors que l'odeur du pain grillé commençait à se faire forte, Annie se leva et vint s'installer à coté de la rosée qui lui fit un petit sourire avant de lui tendre une des tartines. Et de se prendre un très violent vent alors qu'elle allait entamer une petite discussion. Trèèèès bien. Mate Orren. Vas y. Levant les yeux au ciel, Max commença à se préparer. Et de domestiquer sa tignasse que les aléas de la veille avait rendu encore plus folle que habituellement. Elle accueilli le préfet avec un sourire amical et lui tendit l'une des tartines. Elle roula des yeux en voyant le regard affamé de leur apprentie. Sérieusement, elle avait de la chance que Orren ne soit pas bien clairvoyant à ce niveau …

Enfin bon. Elle se reconcentra sur le programme de la journée. Passer par Quarellis sans arrêt lui semblait être la meilleure idée, ensuite pour ce qui était de traverser la forêt en un jour, Max était un peu dubitative. Peut-être auraient-ils à camper en forêt ? La route était longue … Dans tous les cas, la route était longue et mieux valait partir tôt. Max remballa rapidement ses affaires en faisait un thumbs up. Ok ! La démo était pour elle ! Hum. Décidément, Max ne comprenais pas pourquoi Annie lui lançait de tels regards noirs. Elle avait compris, et il fallait être l’intéressé pour ne pas comprendre, qu'elle était à fond sur Orren mais pourquoi se retrouvait-elle prise au milieu ? Aucune idée, alors Max se contentait de laisser couler et d'ignorer la jeune femme.

Toute sa petite équipe sortie, le trio se lança sur la route vers Quarellis, le topdresseur en tête et les deux jeunes filles un peu en arrière. Elles étaient certes parties sur de mauvaises bases mais il y avait sûrement moyen d'arranger les choses. Du moins, c'était ainsi que Max voyait les choses. Ce qui n'était de toute évidence pas le cas de Annie. Dés qu'Orren fut suffisamment éloigné pour qu'aucune de ses paroles ne l’atteigne, la blonde entama la conversion d'un ton aggressif, un sourire arrogant sur le visage.

- Tu ferais de dégager, espèce de chienne sans cervelle. Tu es si laide que même un Miasmax ne voudrait pas copuler avec toi. Tu es tellement bête qu'à côté, Ramoloss est comparable à Einchtein.. Tu ne sers tellement à rien que même Tournegrin a plus d'utilité que toi.

Max accusa le coup. Malheureusement pour Annie, la Givrali n'avait plus aucune larme à laisser couler et la seule réaction qui fut visible sur son visage fut un sourcil qui remonta suffisamment haut pour que ça en devienne impressionnant. Mais aucune parole ne sortit de la bouche de la rosée alors qu'Annie se déchaînait encore. Jusqu'au moment où Max comprit que Apa était à deux doigts d'arroser la blonde. Sauf que le rôle de Max lors de cette mission était d'aider Annie, et qu'elle savait bien que si le Mateloutre mettait en place son plan, l'entente entre elles seraient encore pire qu'actuellement. Alors calmement, d'un façon qu'elle ne se saurait pas crue capable, elle rétorqua avec froideur.

- Écoute, je sais pas ce que tu es allée t'imaginer mais premièrement, il n'y a rien entre Orren et moi, c'est mon Senpai et la personne que je respecte le plus à PC, deuxièmement, n'imagine pas avoir ne serait-ce qu'une seule chance avec lui, il a une copine, ils sont adorables et je ne te laisserais pas les blesser et troisièmement, nous sommes là pour t'aider. C'est tout. J'en ai strictement rien à cirer de toi et tous ce qui peut se passer entre nous. Je ferais de mon mieux pour remplir ma mission. Tu peux bien me dire toutes les méchancetés du monde si ça te sentir mieux, j'en m'en moques royalement. Tu n'es pas assez intéressante pour que je le prenne mal.

Soupirant fortement, la jeune fille accéléra le pas pour se tenir aux cotés du préfet. Elle était terriblement agacée et ses sourcils étaient froncés. Comme si elle avait besoin qu'on en rajoute. Elle roula les yeux quand Annie vint s'accrocher au bras d'un Orren trop concentré pour comprendre les actions de la demoiselle. Ça en devenait ridicule. La traversée de Quarellis fut rapide, il était tôt et rares étaient les passants. Rapidement ils traversèrent le pont avant de se lancer sur la petite route en direction de la forêt. D'un coup d’œil, Max repéra un Zigzaton. Belliqueux, il vint se placer face au trio. Il fallait croire que c'était le moment de la démo. Un regard vers Orren pour avoir la confirmation et la rosée s’avança, tapotant la tête de Naor pour lui faire comprendre que c'était son combat. Le petit Dragon bleu s’avança timidement pour se mettre en face à face avec le pokemon sauvage.

Et c'était partit. Deux sifflements brefs et rapides, Puissance. Le Dragon se mit à briller pendant quelques instants avant de lâcher un petit gémissement face au Regard Touchant de l'adversaire. Un sifflement un peu plus long, Reprends toi ! Le dragon secoua la tête pour se reconcentrer. Mais la jeune fille savait que Naor ne taperait plus aussi fort. Pour contrer, un sifflement fort et bref, Flammèche. La boule de feu s’échappa presque immédiatement de la bouche du Draby. Succession de petites attaques feu que le Zigzaton évitait avec adresse, se rapprochant à grande vitesse du dragon bleu. Un sourire malicieux se dessina sur les lèvres de la Givrali, parfait, juste ce qu'elle voulait. C'était un peu dangereux comme tactique mais c'était plus intéressant à observer pour Annie. Elle aurait pu demander une Draco-rage mais elle préférai exposer son Draby aux multiples Jets de sable du petit pokemon. Et quand enfin, il fut suffisamment prêt, un sifflement long indiqua à Naor d'utiliser coup de boule, envoyant le Zigzaton quelques mètres plus loin. Le pokemon sauvage se releva rapidement et après un feulement en leur direction, il s'enfuit dans les hautes herbes. Avec un sourire fier, Max s’agenouilla pour faire le traditionnel highfive de fin de combat et pour donner une baie Oran au petit Dragon. Il faisait des progrès. Elle se retourna vers les deux adolescents.

- Hum, voilà. J'aurais pu n'utiliser qu'une Draco-rage mais c'était plus intéressant pour Annie de voir un combat un peu plus long non ?  
© GASMASK


t h e f i r e i n s i d e
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Enseignement draconique



Orren marchait tranquillement en avant, flanqué de ses deux Pokémons. Il réfléchissait aux différentes manières qu'il pourrait utiliser pour aider la jeune fille à progresser. Annie n'était pas vraiment un cadeau en matière de dressage et encore moins de combats. Elle semblait s'en ficher totalement de ce genre de choses et ne voyait dans son voyage qu'un jeu et une sorte d'amusement avec son starter. Pourtant être dresser n'était pas quelque chose d'aussi léger pour le dracologue. Certes il ne disait pas qu'il fallait tout le temps s'entraîner et ne jamais profiter des différents moments passés avec son équipe, mais prendre tout trop légèrement n'était pas une solution. En plus les combats..; Eh bien avec la présence de Pokémons sauvages qui pouvaient se montrer hostiles et le danger que cela pouvait représenter, il était essentiel de savoir combattre un minimum. Ce qui ne semblait pas vraiment être dans l'optique de la novice. Orren lâcha un soupir de frustration. Comment devait-il s'y prendre pour enseigner à une personne qui semblait ne pas faire grand cas de choses sérieuses et ne pensait qu'à s'amuser ?

Tandis qu'il continuait d'avancer, il vit Max passer sur sa gauche, le regard froncé. Ce ne fut qu'à ce moment qu'il remarqua avoir laissé les deux jeunes filles en arrière, omettant aussi la tension palpable entre les deux et cette sorte d'électricité qui régnait à présent dans l'air. Mais pas le temps de poser la moindre question, Annie vint s'accrocher à son bras ce qui commença à faire apparaître une lueur ennuyée dans le regard du dracologue. Il ne saisissait toujours pas les tenants et aboutissants de son petit jeu, mais le manque de concentration de la jeune fille et son habitude à venir presque l'asticoter n'arrangeait en rien l'humeur du préfet qui se dégradait lentement. Pourtant il s'était réveillé de bonne humeur, mais la désinvolture apparente d'Annie, la tension désormais ambiante et l'impasse dans laquelle se trouvait Orren le rendait morose. Il poussa un simple soupir avant de se replonger dans ses réflexions, laissant la traversée de Quarellis se faire dans un silence pesant.

A peine furent-ils arrivés en-dehors de la ville qu'un Zigzaton assez agressif fit son apparition. Il n'eut pas besoin de dire quoi que ce soit que Max s'avança avec Naor. Il était temps d'observer comment sa kouhai se débrouillait. Il regarda alors la jeune rosée faire combattre son Pokémon. Son idée d'utiliser des sifflements était une bonne chose, mais nombre de petites erreurs étaient apparentes, et le Top Dresseur ne manqua pas de les noter mentalement. Annie observait mais avec un regard peu intéressé, presque désinvolte. Le combat fut néanmoins assez court et rapide et Orren regarda Max pour lui donner sa propre idée du combat.

-Tu t'es bien débrouillée même si tu as fait quelques erreurs. Ton attaque finale a été bien placée et la technique d'utiliser des sifflements est intelligente. Cependant fait attention. Tu as utiliser Flammèche sur un Pokémon assez vif, avec la faible capacité spéciale de ton Draby il y avait peu de chances que ça touche. Il faut aussi que tu prenne moins de risque avec les Jets de Sable qui auraient put devenir handicapant. Mais tu as bien dressé Naor, pense simplement à le rendre plus mobile et à utiliser le terrain comme je l'ai dit hier. Si Naor s'était servi d'un arbre pour obliger le Zigzaton à venir au contact il aurait eu l'avantage. Ou tu aurais put aussi embraser un tas de feuilles mortes pur l'obliger à prendre une direction et le cueillir au vol. Mais c'était un bon combat, tu ne penses pas Annie ?

Alors qu'Orren  se retournait il vit la jeune blonde jouer avec son Grenousse. Elle n'avait pas écouté un traître mot et n'avait peut être même pas daignée regarder le combat. Cette fois c'était trop pour le préfet. Son regard habituellement stoïque et sérieux fut subitement éclairé d'un éclat dur et agressif. Sa mâchoire se crispa et ses poings se serrèrent comme à l'approche d'un combat. L'aura sombre qui l'entourait depuis qu'il réfléchissait à une solution pour le tutorat de la blonde devint tout simplement mauvaise, on pouvait voir dans le tressaillement des muscles du dracologue un énervement à deux doigts d'exploser. Il avait été appelé ici pour l'aider à devenir une dresseuse digne de son nom, l'aider à obtenir son premier badge, mais si celle-ci ne montrait pas le moindre intérêt dans ce qu'il tentait de lui enseigner...  Orren eut un soupir qui fit se retourner la jeune fille qui lui sourit simplement. Sans même un regard, Orren se détourna pour aller poser une main sur l'épaule de Max. C'était à la fois une manière de lui montrer son soutien que lui dire qu'il ne voulait pas s'attarder plus ici. Il se dirigea alors vers le petit chemin forestier qui pénétrait dans le bois pour le traverser. Il était en train de ronger son frein et se retenait de hurler sur la jeune fille. Max et lui étaient venus de Lansat pour l'aider, mais elle ne semblait pas s'e soucier et ne pensait qu'à s'amuser. Un comportement bien trop léger pour le jeune homme aux cheveux sombres qui l'énervait doucement. Ils marchèrent alors dans un silence pesant sous la cime des arbres. Cette fois Annie n'osa pas venir se coller à lui, voyant dans le regard océan du dresseur une animosité bien ancrée. Pourtant il cherchait à se calmer, car dans cet agacement il ne pourrait pas lui enseigner quoi que ce soit, il n'en avait plus la patience. Et une occasion se présenta bien vite tandis qu'ils s'arrêtèrent pour manger à la mi-journée.

Après une matinée de marche qui avait suivi le combat de Max, ils avaient décidé de s'arrêter manger un morceau. Ils avaient donc décider de s'arrêter après deux petites heures de marche dans la forêt, s'installant en contre bas du sentier qu'ils suivaient pour dresser un rapide bivouac et manger. Orren mâchait d'un air distrait un morceau de pain et de jambon, le tout en ayant le regard perdu dans les branches au dessus d'eux. Se remplir l'estomac et écouter le chant des oiseaux le calmait légèrement, il avait moins envie de hurler sur Annie qui s'était retranchée dans un mutisme. Quelques conseils furent échanger entre les deux dresseurs de dragon pendant le repas avant qu'un autre garçon ne s'approche d'eux. Il semblait venir de la même direction qu'eux et les salua en les voyant. Il n'avait pas mauvaise allure avec ses cheveux blonds et ses yeux verts perçants qui surplombaient un grand sourire enthousiaste.

-Vous êtes des dresseurs en direction de Neuvartault pour un badge ? Vous avez une sacré équipe ! Oh je m'appelle Jean !

-Merci, oui nous allons à Neuvartault, mais seule Annie y va pour obtenir le badge de l'arène. Enchanté Jean, moi c'est Orren ! En fait avec Max, nous venons de l'académie de Lansat et nous devons aider Annie à obtenir son premier badge.

-Moi j'y vais aussi pour le badge, ça fait longtemps que je m'entraîne. D'ailleurs un petit entraînement ça te tenterais ?

Le regard d'Orren s'aiguisa tandis qu'un sourire se dessina sur ses lèvres. Il se releva après avoir avalé sa dernière bouchée de fromage et s'étira d'un air satisfait. Parfait ! Voilà quelque chose qui l'aidera sûrement à se détendre et à faire passer cet énervement qui l’empêchait de se concentrer sur sa tache. Jean eut un sourire similaire et Orren regarda Max pour lui sourire de toutes ses dents, même si ce sourire semblait quelque peu carnassier. Il allait enfin pouvoir se calmer les nerfs avec un bon combat ! Les deux adversaires s'éloignèrent un peu pour s'enfoncer légèrement dans le bois, toujours en vue des deux jeunes filles. Jean fit directement sortir son Pokémon, un Roussil énergique et combatif. C'était donc un type Feu et Psy qu'il affronterait. Il pourrait envoyer Spike ou Skoll et obtiendrait une victoire écrasante, mais là n'était pas le but. Non c'était un combat pour s'entraîner et se divertir. Il attrapa une des Pkéballs dans son sac avant d'en faire sortir Freya, sa Coupenotte chromatique. Les deux adversaires se mirent face à face tandis que leurs Pokémons se toisaient. Le dracologue avait exprès choisi d'envoyer sa petite dragonne au combat. Celle-ci ne disposait que de peu d'expérience de combat et il voulait savoir si depuis tout ces entraînements elle s'était améliorée. Elle faisait depuis longtemps partie de l'équipe du préfet, mais depuis un long moment elle stagnait dans l'accroissement de sa force. Avec des meneurs comme Spike, Skoll et Mjölnir, il était difficile pour elle de se faire une place, surtout avec ses faibles capacités de combat. Mais Orren avait veillé à son entraînement avec son Carchacrok depuis l'évolution de celui-ci, ne voulant pas la laisser à la traîne. Enfin était venu le moment de tester ses avancées.

Le combat se lança par un assaut direct du Roussi qui dégaina sa branche pour lancer une attaque Flammèches sur Freya. Après un simple contre-ordre celle-ci esquiva aisément sur le coté, avant d'avancer vers le Pokémon adverse. Jean maintint la distance entre les deux Pokémon en faisant reculer le sien tandis qu'il pilonnait la Coupenotte d'attaques Feu. Freya n'était certes pas rapide, mais sa petite taille en faisait une cible plus compliquée à viser. Malgré ça le Roussil restait à bonne distance et l'empêchait de venir au contact.Ce jeu de course poursuite aurait put continuer longtemps, mais d'un seul coup le blond lança son Pokémon à l'offensive en lui demandant de lancer une attaque Nitrocharge. Pris de court, Orren n'eut pas la vivacité de faire esquiver sa Coupenotte qui prit l'attaque de plein fouet, décollant du sol pour s'écraser en arrière. Le combat était plus que mal parti, leur adversaire maîtrisait bien mieux le combat que ce qui semblait. Par dessus il lança une Danse-Flamme qui fusa entre les arbres, profitant de l'instant de faiblesse de la dragonne. Orren décida de contre-attaquer directement avec Draco-Rage et les deux attaques se heurtèrent avant de s'annuler. Avec un ordre puissant il envoya la chromatique dans une attaque directe et frappa le Roussil d'une Tranche. A présent arrivé au corps à corps, il pouvait enfin agir comme il l'entendait. Freya prépara une Griffe pour frapper une deuxième fois le renard bipède, mais celui-ci para d'une même attaque Griffe évitant de reprendre un coup. Mais alors qu'un nouvel ordre fut donné pour que la Coupenotte lance une puissante Dracogriffe, le Roussil pointa la dragonne de son bâton avant de faire un geste sur le côté. Le Choc Psy qui en résultat fit virevolter Freya dans les airs avant que celle-ci ne s'écrase contre le tronc d'un arbre et de s'effondrer au sol. Visiblement malgré les entraînements elle n'était toujours pas prête pour se frotter un véritable adversaire. Orren se retint de courir vois comment allait son Pokémon. Il devait lui montrer qu'il avait confiance en elle et arrêter de la voir comme un bébé. Il devait lui faire confiance. Et sous les encouragements de son dresseur, elle parvint néanmoins à se relever péniblement. Dans ses yeux brûlaient une flamme de détermination, de force et d'envie de vaincre.

C'est alors qu'un halo de lumière sembla la nimber. L'éclat devint de plus en plus fort et éblouissant, forçant Orren à se cacher les yeux de son avant-bras tandis que la forme se modifiait légèrement et devenait plus grande, plus massive. Le préfet pouvait entendre au loin les exclamations impressionnées d'Annie qui devait sûrement assister à sa première évolution. Et cette évolution se termina en laissant apparaître Freya sous la forme d'une Incisache au yeux rouges et la peau écailleuse sombre. Elle poussa un rugissement de défi et de puissance qui firent vibrer les tympans des dresseurs tandis que son corps se nimbait d'un léger halo clair. Danse Lames. Elle chargeait sa puissance pour cette fois prendre le dessus sur son adversaire. Et c'était le moment d'en profiter, le Roussil était devenu hésitant devant la nouvelle apparence de la dragonne. Celle-ci s'élança en avant pour balancer une Plaie Croix en plein poitrail de son adversaire, ce qui le fit reculer de quelques pas. Un sifflement puissant la fit se retourner vers son dresseur qui lui donna une directive de leur langage des signes et l'Incisache, dans un volte face lança une Dracogriffe sur l'arbre à coté avant de le pousser pour le faire tomber dans la direction du Roussil. Le Pokémon l'évita, mais directement un autre arbre fut abattu dans sa direction, obligeant le renard à se replier une fois de plus en arrière. Désormais il était bloqué entre les deux gros troncs tombés au sol et Freya pouvait se servir de ce couloir improvisé pour l'attaquer. Un simple claquement des doigts et la dragonne aux yeux rouges se lança en avant pour balancer une dernière Tranche dévastatrice sur le Roussil qui voltigea avant de s'écraser lourdement au sol. Celui-ci tenta néanmoins de se relever, mais le choc fut trop rude et il retomba au sol. Jean rappela son Pokémon et eut un sourire envers Orren qui alla féliciter Freya. Il ne pensait pas la voir évoluer si tôt. Mais l'envie de rattraper ses aînés qui devait brûler en elle lui en avait donné la force. Orren et Jean se serrèrent alors la main, se promettant un match retour si ils se recroisaient avant de se séparer, le jeune blond reprenant la route de Neuvartault. Orren revint auprès des deux jeunes filles avant de s'asseoir à coté de Spike qui félicita Freya en se lavant et la toisant. Orren tourna alors son regard tantôt vers Annie, tantôt vers Max. Il n'avait plus envie de se prendre la tête et avait décidé de pousser Annie à se concentrer. Si elle ne le faisait pas d'elle-même, autant créer la situation où elle devrait se concentrer !

-Qu'est ce que vous en dites de vous affronter maintenant plutôt que ce soir ?

HRP :
Évolution de Freya : Coupenotte -> Incisache




Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Max Arago
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
Icon : [Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
Taille de l'équipe : 10/30
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 19 yo
Niveau : 50
Jetons : 441
Points d'Expériences : 1786
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
pokemon
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
Max Arago
est un Scientifique Archéologue
ENSEIGNEMENT DRACONIQUE
Orren Δ Max

Suite au petit combat contre le pokemon sauvage, Max se retourna immédiatement vers Orren, afin d'avoir son retour sur le petit combat. Il était le plus qualifié pour remarquer les bons et les mauvais points. Comme elle l'imaginait, elle apprendrait autant, sinon plus qu'Annie avec cette mission. Elle hocha la tête pour faire comprendre au Top Dresseur qu'elle avait bien compris et qu'elle en prenait bonne note. Carnet entraînement, nouvelle entrée : Plus de mobilité, utilisation du terrain. Parfait, elle allait chercher quelques exercices pour améliorer ces points. Elle appréciait vraiment les conseils avisés et toujours dit avec gentillesse de son Senpai. Elle n'avait pas le droit à l'erreur. Elle devait devenir une bonne dresseuse pour pouvoir se tenir avec fierté aux cotés du préfet Voltali.

Comme lui, elle se retourna vers Annie, qui savait avec un éclat de génie elle aurait quelque chose d'intelligent à dire. Grands espoirs pour pas grand chose … Max leva un sourcil agacé mais surtout étonné par tant de désinvolture. Là, elle frisait le non respect. La blonde jouait tranquillement avec son starter, sans faire attention à ce qu'ils disaient. Ils étaient là pour elle ! Ils avaient fait un long trajet, se pliaient en quatre pour trouver des idées pour l'aider, et elle faisait quoi ? Elle les ignorait et tentait de draguer Orren. Elle sortait d'où cette fille ? Honnêtement, si Max ne s'énervait que rarement et était assez patiente, Annie touchait ses limites. Même si elle n'était pas intéressée la moindre des choses était d'écouter ou même si elle n'écoutait pas, les regarder quand ils lui parlaient. Hallucinant. Juste, hallucinant. Et Orren semblait aussi agacé qu'elle. Et pour qu'une émotion apparaisse aussi clairement sur le visage du préfet en chef, il fallait y aller. Elle esquissa un petit sourire à son intention quand il lui signifia par un main sur son épaule qu'ils avançaient. Annie pourrait au moins se vanter de ne pas le laisser indifférent. Dommage que ce soit dans le mauvais sens …

Le trio s’enfonça tranquillement dans la forêt. La main de Max s'était posée immédiatement sur son Mateloutre, le pokemon eau était devenu sa béquille dans les environnements où elle risquait de tomber. Du coin de l’œil elle surveillait son starter qui s'amusait à effrayer les Pérégrins et autres Passerouge du coin. Quand il ne fonçait pas dans les arbres, au plus grand désespoir de sa dresseuse. Enfin, le petit Dragon avait l'habitude et contrairement au début de l'année, il ne venait plus pleurnicher auprès d'elle. C'est qu'il avait la tête dure le petit. Max laissa Orren les diriger dans la forêt, elle se connaissait, elle et son sens de l'orientation, et elle préférait ne pas se perdre ici. Autant la forêt était sympathique de jour, autant de nuit, elle était persuadée qu'elle ne serait pas bien à l'aise. Le Soleil brillait fort ce jour là et en arrivant dans une petite clairière alors qu'il était au zénith, le groupe décida de s'arrêter pour manger. Max poussa un petit soupir face à ce, encore une fois, frugal repas. Sandwich au jambon. Miaaaaaam. Mâchonnant discrètement son repas en observant son équipe fouiller les buissons pour y récupérer quelques baies et leur apporter quelques unes pour agrémenter le repas.

Le semblant de calme, que l'on pourrait plutôt qualifier de silence tendu, fut briser par un jeune homme blond assez mignon. Elle glissa un regard sur Annie dont le regard s'était illuminé à l'arrivée d'une nouvelle proie. Cette fille était désespérante. Elle laissa les garçons discuter tranquillement. Un petit combat entre Orren et ce Jean arrivait. D'un sifflement un peu fort, elle rappela son équipe qui s'était éparpillée dans la clairière. Qu'ils n'aillent pas se mettre en plein milieu du combat. Attentive, Max se prépara à un combat qui serait sans aucun doute intéressant. Un Roussil, l'évolution de Feunec, un autre des starters de la région, contre Freya, l'adorable Coupenotte d'Orren. Elle avait hâte de voir Orren en action.

Rapidement, la petite Dragonne fut mise en difficulté. Une nette différence de niveau était visible entre les deux pokemons. La pauvre Freya se faisait malmener sans pouvoir réellement réagir. Elle voyait les sourcils froncés et le regard inquiet du Spécialiste Dragon. Et soudainement, la vive lumière caractéristique des évolutions enveloppa la petite Dragon. Quand la petite dragonne fut a nouveau visible, déjà la Givrali put remarquer qu'elle n'était plus aussi petite et surtout qu'elle était en colère. Une évolution de colère. Mais une évolution. Le reste du combat fut rapidement expédié par la nouvelle forme de la Dragonne et sa nouvelle puissance.

Le regard de Max se désintéressa du combat pour se porter sur son équipe. Elle avait déjà vu certains de ses amis faire face à l'évolution de leurs pokemons. Mais elle, jamais. Y'avait-il quelque chose qui n'allait pas dans sa façon de dresser ses pokemons ? Elle soupira légèrement, offrant un bref câlin à son starter quand celui ci vint se frotter contre elle. Elle était toujours étonnée par la capacité du petit dragon de ténèbres de sentir quand elle allait mal pour venir la consoler à coup de tête amicaux et tendres. Elle appuya sa tête contre celle de Nessie et resta ainsi le temps que le combat se finisse.

- C'était un beau combat ! Félicitation à vous deux ! Et surtout tu es sublime Freya !

Suite à la proposition d'Orren, Max se releva tranquillement, jaugeant Annie du regard. Elle ne se jugeait pas immensément forte mais elle avait le mérite de s'entrainer et d'être appliquée. En toute logique, ce combat ne serait pas le plus dur, néanmoins, c'était un combat contre elle même. Elle devait affronter un Grenousse. Et c'était dur. Elle soupira puis s'épousseta, avant de voir que Annie était juste en train de féliciter à grand renfort de waw et de frottage de poitrine contre le bras l'adversaire d'Orren. Cette fille était désespérante. Maintenant qu'elle avait compris que Orren était inaccessible pour elle, elle se rabattait sur Jean en lui proposant de les accompagner. Le pauvre ne semblait pas savoir où se mettre. Agacée, Max se dirigea vers eux et tapota l'épaule d'Annie.

- C'est à notre tour, bien que j'imagine que notre combat sera d'un autre niveau.

Une fois Annie, légèrement, provoquée, les deux jeunes femmes se placèrent en position de combat. Du moins, Max se mit en position de combat et Annie faisait des petits signes de la main aux deux jeunes hommes. Bien, ce combat serait intéressant. Probablement. Avec un peu de chance. Max soupira. Elle tapota la tête de Naor. Elle voulait le pousser un minimum. Qu'il se force. Qu'il passe sur le devant de la scène. Le timide Dragon s’avança et fit un signe de tête à la grenouille qui ne cessait de rebondir en saltos. Plus elle les regardait plus elle les imaginait parfaitement suivre les cours d'Heartnett avec passion. Peut-être que …

Le combat ne fut pas bien intéressant et Max profita d'avoir un adversaire agile et rapide pour tenter quelques manœuvres un peu plus originales auxquelles elle avait réfléchit lors de la traversée de la forêt. A l'aide d'un Psykoud'boul et d'une Flammèche, le Dragon bleu créa une sorte de brouillard de feuilles et de cendre. Pas bien réussi, mais l'idée était là et elle désorienta un instant la grenouille qui effectuait le combat toute seule, avec pour seule indication des « Charge !» et « Pistolet à O » de la part de la blonde que le combat n'intéressait décidément pas. Enfin, Max avait décidé de prendre celui ci pour un entraînement et elle testerai les idées qu'elle avait eu. Profitant du brouillard provoqués par les feuilles, elle indiqua au petit Dragon de partir se cacher dans les arbres. Il fallait faire attention, lors d'un duel d'agilité il n'y avait nul doute que le starter de Kalos aurait le dessus. Mais Naor était discret. C'était sa chance. Et c'était ce que la Givrali voulait mettre en avant. Au lieu de refréner l'instinct naturel du Draby de se cacher, il fallait simplement le mettre en avant. Elle avait mit du mal à comprendre et la mise en place de stratégie pour valoriser ceci serait longue, surtout quand on connaissait les évolutions du dragon, mais Max n'était pas du style à perdre espoir. Elle réussirait. Si c'était ce que voulait Naor, elle ferait de lui un Drattak ninja.

En tout cas, l'ébauche de stratégie fonctionna puisque que quelques attaques Charges et Coup de boule plus tard, le combat était terminé. Elle laissa Orren faire ses commentaires, notant ses réflexions mais elle ne souhaita pas émettre d'avis quand à la participation d'Annie dans le combat. Elle avait une toute autre idée en tête. Mais pour le moment, il fallait continuer à avancer et Jean les accompagna. La fin de la forêt ne causa pas plus de problème que quelques chutes de Max qui fut à chaque fois secourue par Jean, écopant ainsi de regards encore plus noirs que noirs de la part d'Annie. Elle l'imaginait beugler qu'elle le faisait exprès pour lui piquer tous les garçons. Stupide, stupide Annie. Max espérait qu'elles ne partageraient pas une chambre au centre pokemon.

En parlant du bâtiment au toit rouge, il était enfin en vue et le quatuor s'y engouffra. La nuit était tombée et depuis le début de leur voyage, les adolescents purent profiter d'un bon repas chaud dans un endroit bien chaud. La deuxième partie de l’entraînement commençait demain aux premières lueurs de l'aube.
© GASMASK


t h e f i r e i n s i d e
Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Enseignement Draconique



Orren laissa un léger sourire lui échapper quand il vit Max se relever avec la mince sérieuse. même contre un adversaire aussi novice qu'Annie, la jeune fille semblait prendre cela au sérieux et jaugeait déjà sa future adversaire. C'était une très bonne chose, une réflexion sage et intelligente. Annie était une débutante totale, mais il valait mieux se méfier au mieux, une mauvaise surprise était si vite arrivée. De l'autre coté Annie était en extase devant Jean, qui lui répondait avec gêne et en se grattant la nuque. Orren poussa un soupir et eut intérieurement un petit soulagement presque sadique. Il était bien content que la jeune fille lui lâche un peu la grappe et s'en prenne à une nouvelle victime pour son côté collante. Mais d'un autre coté, il plaignait franchement le jeune homme. Il fallait être résistant pour supporter le caractère parfois envahissant de la blonde et le dracologue avait été à deux doigts de perdre patience plus d'une fois.  Il s'installa au sol, laissant Freya venir s'installer contre lui. Maintenant l'Incisache était bien plus imposante et il pouvait passer son bras autour d'elle pour la serrer contre lui. il était fier des progrès qu'elle avait fait, fier de son évolution et de la dragonne qu'elle devenait à force d'entraînement. Il regarda Max provoquer légèrement Annie pour que celle-ci se motive à se déplacer pour le combat, le Voltali en profita pour en effet proposer à Jean de les suivre si il le voulait.

*Comme ça en plus d'une bonne compagnie et d'un dresseur avec un bon potentiel, ça fera une bonne diversion pour qu'elle me lâche.*

Réflexion sadique mais bon... Il s'agissait d'auto-préservation et Orren avait été assez ennuyé par la blonde. D'ailleurs, celle-ci au lieu de se concentrer sur son combat qui allait démarrer se mit à faire de petits signes aux deux jeunes hommes. Facepalm mental. Elle n'était vraiment pas possible. Pouvait-elle se concentrer au moins juste quelques minutes ? Orren observa avec attention les deux dresseuses et leur Pokémon. D'un coté Max était concentrée, déterminée et analysait visiblement le Pokémon adverse, parfait. Il n'en attendait pas moins d'elle. Bon il devait avouer qu'il aurait bien aimé voir Nessie en combat, pouvant ainsi jauger l'autre dragon de la jeune fille. Mais si elle préférait pousser Naor au combat, il comprenait. La dragon était assez intimidé de nature, elle souhaitait lui faire prendre confiance. Le dracologue pouvait remarquer cela au simple échange de regard entre la rosée et le dragon à la tête dure. Il en avait été de même entre lui et Freya. Par contre en face... Encore un soupir, décidément c'était sûrement la chose qu'il faisait le plus depuis qu'il était ici, soupirer. Annie était toujours en train de minauder devant Jean, dessinant de petits coeurs avec ses doigts. Franchement Orren commençait à désespérer et avait même presque envie de laisser Spike la secouer un peu. Et j'ai dit presque, pas la peine de faire ces regards outrés ! Bref. Devant elle, Bubulle de son nom si original et recherché, oui roh on arrête le cynisme, était en train de sautiller joyeusement en faisant des figures. Ouais bon... Le Pokémon était assorti à sa dresseuse, dissipé et tout dans le style plutôt que l'efficacité. Le combat débuta et immédiatement au bout de quelques actions, Orren pouvait prédire la finalité. Bon il avait directement pensé qu'Annie n'aurait aucunes chances contre Max,mais on était jamais à l'abri d'un miracle non ?
L'idée de Max plut beaucoup au dracologue qui sourit. Bloquer la vue de son adversaire, c'était parfait. Il affectionnait lui-même particulièrement cette technique, donc la voir utilisée par sa kouhai avait quelque chose de valorisant. Par contre en face, Annie ne faisait que lancer des ordres d'un air plus que désintéressée et ne regardait presque pas ce qu'il se passait, préférant battre des cils envers Jean. Arceus... qu'avais-tu décidé de donner comme épreuve au pauvre Top Dresseur ? Il était motivé et déterminé à aider ceux qui le souhaitaient à devenir plus forts en combats, mais il devait aider cette fille à avoir un badge ?! Il ne faisait pas de miracles divins ! Enfin, Orren ne fit bientôt plus qu'observer seulement les actions de Max du coin de l'oeil, discutant en même temps avec son adversaire de tout à l'heure.

-Tu te débrouilles bien, tu es sur les routes depuis longtemps ?

-Pas vraiment. Je suis en voyage que depuis quelques mois et j'ai à peine deux badges.

-C'est déjà un bon début. Moi je prévoit d'être champion spécialisé dans les types Dragons. Et Max là-bas est ma protégée, je l'aide à devenir plus forte et elle sera la première dresseuse de mon arène

-C'est un sacré projet, mais je me dis qu'avant j'ai surtout eu de la chance. Tu as sûrement d'autres Pokémons très puissants.

-Hmm... J'ai de bons éléments, j'ai été chanceux. Et puis on travaille beaucoup pour y arriver. Freya d'ailleurs s'est surpassée. J'avais pas combattu pour gagner, mais pour l'entraîner et la preuve. Elle a gravit un sacré échelon !

Orren reçut en guise de réponse un coup de langue sur la joue de la part de la chromatique, ce qui le fit doucement rire. Il continua de discuter avec Jean. Ils parlèrent de méthodes d'entraînement, de leurs rituels respectifs et de divers choix stratégiques en combat et lors du dressage des Pokémons. Le jeune homme était vraiment rigoureux, du moins au regard d'Orren qui s'imposait lui-même un rythme et des objectifs ambitieux. Il réitéra d'une manière plus sérieuse au garçon de les suivre pendant leur route jusqu'à la prochaine ville où Annie était toujours sensée disputer un combat d'arène... Ce n'était pas gagné ! Le combat venait de se solder par une défaite assez cuisante pour la blonde. Bien sûr le combat avait plutôt duré, Max semblant tester diverses méthodes qu'Orren approuva fortement. Il félicita la Givrali et lui donna quelques petites précisions sur ses techniques comme ne pas hésiter à se servir de la force de gravité pour amplifier les attaques que pouvait lancer Naor depuis les hauteurs. De toute façon le crâne résistant du dragon pouvait amplement encaisser le choc, le rendant encore plus violent pour son adversaire. Il était fier de la jeune fille, ayant étrangemment hâte de la tester enfin. Par contre pour Annie... Il ne chercha même pas à lui expliquer ses trop nombreuses erreurs, il n'en avait plus la force ou l'envie, reportant cela à leur arrivée au Centre Pokémon après une bonne nuit de sommeil. Car il prévoyait d'atteindre Neuvartault avant la nuit avec l'aide de Jean. C'est pourquoi ils se mirent directement en chemin.
ils progressèrent assez silencieusement, ne discutant que peu. Orren continuait de regarder Freya peu habituée à sa nouvelle apparence et qui omettait parfois son nouveau gabarit en sautant sur son dresseur. Il laissa d'ailleurs sortir Skoll et Spike qu'il présenta à leur nouveau camarade. Ce dernier fut extrêmement impressionné par le Carmache qui l'observa longuement avant de hocher la tête et de passer à l'étude de Freya. Il jaugeait la chromatique, l'observait sous toutes ses coutures avant de sembler satisfait et de la féliciter placidement. le cri de joie que pousse l'Incisache prouvait bien le compliment que venait de lui faire le Carchacrok. Pour elle, le jugement du Carchacrok était très important comme celui de Mjölnir. Skoll marcha simplement à coté de son dresseur après un examen olfactif de Jean et de son Roussil qui semblait content d'avoir un camarade type Feu. La marche se déroula sans encombres, mis à part quelques petites chutes de Max qui eut pour effet de faire rire les deux jeunes hommes, à l'inverse d'Annie qui la foudroyait du regard, exaspérant un peu plus le dracologue. La nuit tomba tandis qu'ils arrivaient à Neuvartault et trouvaient bientôt le Centre Pokémon. Le repas chaud et bien plus consistant ainsi que le fait de dormir dans de vrais lits leur mettait du baume au coeur, même si cela n'empêcha pas Orren de sortir observer le ciel nocturne avant d'aller dormir. Même à l'académie, il allait souvent s'asseoir les jambes pendantes dans le vide au bord de la fenêtre de sa jambe, observant les étoiles avant d'aller dormir. C'était un spectacle relaxant qui l'aidait souvent à faire le tri et à mettre ses idées au clair. Une fois ce rituel accomplit, le garçon fit rentrer ses Pokémons à l'exception de Skoll, dans leurs Pokéballs et alla se coucher, appréciant la présence du chien infernal au pied du lit.

Le lendemain, Orren fut réveillé en douceur par Skoll avant les premiers rayons du soleil. C'était une très bonne chose que le Démolosse était toujours réglé comme un pendule, réveillant le dresseur à la même heure chaque jour. Il sorti de son lit, s'habilla rapidement avant de sortir de la chambre pour aller faire son sport matinal.  Il salua l'infirmière qui fut étonnée de le voir debout si tôt avant de sortir. L'air frais avait quelque chose de revigorant, surtout le matin. Il fit sortir Freya et Spike pour qu'ils profitent d'un petit peu d'entraînement. Bien sûr pas de combat dans une zone résidentielle à cette heure-ci, simplement un peu de course à pied et quelques exercices. Le tout fut enchaîné bien rapidement et Orren en profita pour rentrer au Centre tandis que ses camarades se réveillaient. Le dracologue salua Jean avant de se tourner pour dire bonjour à Max et Annie avant de tourner violemment la tête. La tenue de la jeune fille qui sortait de la chambre n'était pas vraiment adaptée pour être vue par... eh ben par d'autres gens surtout des mecs ! La mine de max montrait bien qu'elle avait tenté de lui faire comprendre, sans succès.

-Euh Annie, ça te dérangerais de t'habiller un peu plus, on est dans un Centre Pokémon, un lieu publique. Je sais pas moi au moins mets un short ou un truc du genre...

La jeune fille gloussa et tandis que le dresseur à coté du Voltali reprenait enfin sa respiration avec son visage empourpré, ils allèrent prendre leur petit déjeuner. Annie revint mieux habillée et lança un clin d'oeil aux deux garçon. Le spécialiste dragon lâcha un... soupir blasé (vous l'avez deviné !) tandis que l'autre avait juste une mine gênée. Enfin le petit déjeuner se passa tranquillement, chacun se réveillant à son rythme. Pourtant tandis qu'ils venaient de finir de manger et ressortaient de leur chambre habillés, Jean posa une question qui eut l'effet d'un coup de massue.

-Dis Annie. Tu as commencé à voyager pour quoi ? Tu veux tenter de défier les différents champions ? J'ai pas l'impression que tu aimes le combat.

-Eh beeeeen. A vrai dire, je voulais surtout voyager et découvrir pleins d'endroits. Et puis les combats c'est pas trop mon truc.

Orren s'abstint de tout commentaire, préférant rester calme mais échangeant tout de même un regard consterné avec Max. Franchement elle avait le culot de leur dire ça maintenant ? C'était pas le genre de choses qu'il fallait dire direct, au début ? Ca lui aurait épargné de se faire chier à lui enseigner. voir même de se déplacer. Bon au moins les frais devaient être remboursés à l'académie par ceux qui avaient fait appel à eux, mais quand même. Du temps jeté en l'air !

-En fait... à vrai dire. Y a bien un truc que j'ai toujours aimé, mais bon mes parents trouvent ça moins cool que d'être une dresseuse qui défie les champions. Mais j'ai toujours aimé les concours de Coordination.

A ce moment, si Orren aurait put violemment se frapper la tête contre un mur, il l'aurait fait. Il se sentait dépité, totalement. Il était venu depuis Lansat pour apprendre les subtilités du combat Pokémon à une jeune fille et l'aider à obtenir son premier badge, le tout alors qu'elle était d'une compagnie plus qu'exaspérante, à minauder de la sorte avec chaque personne masculine dans les environs. Et tout ça pour qu'on lui dises quoi ? Qu'en fat les combats ne l'intéressait pas, qu'elle voulait juste voyager et s'essayer dans la Coordination ? Mais où avait-elle la tête. Cette fois le barrage qui endiguait les émotions du jeune homme se rompit et sa bouche se tordit dans une expression colérique, ses yeux étincelants d'un air mauvais. Il n'aimait pas du out, mais alors vraiment pas, agir inutilement et là c'est juste ce qu'il venait de faire ces deux derniers jours.

-Et tu ne penses pas que ç'aurait été quelque chose d'utile à nous dire dès le début ? Ca nous aurait économisé du temps et de la peine. Enfin non. T'aurais pas put y réfléchir avant d'aller t'inscrire à une demande de tutorat ?

-Mais je pensais qu'avec un peu de chance je serais tombée sur une personne faisant aussi des concours, je...

-Non mais tu réfléchis un peu ? C'est du tutorat pour obtenir un badge, badge qui s'obtiens avec des combats Pokémons ! Tu pensais sérieusement que ça aurait attiré des Coordinateurs à la place de top Dresseurs ? Bref, je vais faire un tour, pas la peine de me suivre. j'ai besoin d'être seul et de ma calmer.

Orren ressorti, il était en rage. Il avait l'impression qu'on s'était fichu de lui. Mince mais elle n'aurait pas put en parler avant ? Franchement quelle écervelée ! Il avait supporté sans broncher son petit cirque qu'il ne remarquait que maintenant qu'elle s'était trouvée une nouvelle cible. ELle pensait à quoi en cherchant à le draguer de la sorte ? Qu'il était du genre à simplement fondre devant quelques remarques mêlées à des cils battants ? Non, et en plus il avait une petite amie et était très bien avec. Il n'allait sûrement pas flancher pour une jeune fille qui pensait plus aux garçons qu'aux conséquences de ses actions. Elle ne voyait pas plus loin que le bout de son nez. Et cette gué-guerre qu'elle avait déclarée à la rosée. Sérieux c'était quoi, de la jalousie ? Mais d'où croyait-elle qu'elle pouvait se montrer jalouse ? Franchement, elle avait bien de la chance que le dracologue n'allait pas directement récupérer ses affaires pour retourner à la Pokémon Community avec Max. Et puis qu'est ce qui l'en empêchait après tout ? Cette mission était vouée à l'échec depuis le début non ?
Le regard que rivait Skoll sur son dresseur le mit mal à l'aise et l'humain se tourna avec un "Quoi ?" retentissant. Le soupir que lâcha le Démolosse avant de replanter son regard dans celui d'Orren était celui du Pokémon qui trouvait son dresseur ridicule à s'énerver ainsi. Après tout le mal était déjà fait, ils étaient ici et avaient pour mission d'aider la jeune fille. L'aider... L'accompagner malgré qu'elle ne souhaitait pas aller dans le sens premier de l'intitulé de la mission. Après tout un tuteur devait aider la personne sous a responsabilité à atteindre son but quoi qu'il en soit non ? Donc si Annie ne voulait pas tenter le défi des badges, il ne devait pas lui en tenir rigueur. Cela arrivait-il à des champions d'affronter des dresseurs venus ici par obligation plutôt que par envie ? Et que devaient-ils faire dans ce genre de cas ? La réponse était bien sûr évidente, mais il 'avait pas voulu la voir dans sa colère. Mais comment pouvait-il rester digne et en colère avec le regard accusateur de Skoll sur lui. Certes elle s'était inscrite pour un tutorat de combat, mais peut être sous la pression de sa famille. Ne devait-il pas avant tout l'aider peu importe ses choix ? Si. Bien sûr que si. Il inspira longuement avant de prendre dans sa poche son Ipok. Il n'était pas Coordinateur et n'y connaissait rien en concours ou en beauté. Il était un combattant, mais il connaissait une personne plus qu'accoutumée de cet univers. Il chercha dans son répertoire le numéro adéquate et appela.

-Allô ? maman. Oui c'est Orren. Ca va très bien et toi ? Oui les cours se passent très bien. Oui tout va pour le mieux et... Une copine... maman, franchement c'est pas le moment. Je t'appelles pas pour ça. Je suis à Kalos et... Non mais Maman j'aurais pas put te prévenir, je suis là pour une mission et je peux pas faire ce que je veux. Enfin, tu veux bien m'écouter ? j'ai besoin d'un peu d'aide de ta part. Oui ? Bon attends je t'expliques avant que tu acceptes quoi que ce soit. Je suis là avec une autre élève et on doit faire du tutorat pour une jeune fille et l'aider à avoir son premier badge. Comment ça si elle est jolie ? Mais c'est pas ça qui est important. Enfin bon. Le truc c'est que les combats en fait c'est pas son truc. Elle veut juste voyager, mais elle est aussi intéressée par les concours. Quoi ? C'est vrai ? Oh super Maman tu m'enlèves une épine du pied ! Oui, par contre je vais te laisser, j'y retourne. Oui. Ouiiiii promis je te rappelle très vite t'en fais pas non. Non je ne travailles pas trop et... Oui d'accord promis. D'accord, allez. Bisous maman ! Bisous...

Remettant son Ipok dans sa poche, Orren fit demi tour pour retourner dans le Centre Pokémon et retrouver les trois dresseurs. Max et Jean semblaient tenter de remonter le moral de la jeune fille qui avait l'air abattue. Il prit une grande inspiration avant que les yeux ne se tournent vers lui. Il fit un geste rassurant à Jean et eut un sourire envers la rosée, lui montrant qu'il s'était calmé. Il s'approcha alors d'Annie qui n'osait pas le regarder en face et lui fit relever la tête de la main. Son regard d'océan se planta dans le sien et avec un grand calme, en pensant chacun de ses mots, il dit.

-Désolé pour tout Annie. Je n'aurais pas dut te crier dessus et m'énerver, c'est pas un comportement que je devrais avoir envers toi vu que je suis sensé justement t'enseigner des choses. Que tu ne veuilles pas défier l'arène de Neuvartault et que les combats ne te plaisent pas, ce sont tes choix et je n'ai rien à dire dessus. Si tu veux devenir une Coordinatrice, je devrais t'aider et... J'ai une solution. ma mère, Mélinda Losvrôk est une Coordinatrice qui a fait beaucoup de concours et en a remporté un bon nombre. Je l'ai appelé et elle veut bien t'aider, te prendre sous son aile. Il faudra juste aller jusqu'à Illumis pour la rejoindre vu qu'elle est en pleine préparation de son prochain concours. Donc t'en penses quoi, partante ?




Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Max Arago
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
Icon : [Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
Taille de l'équipe : 10/30
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 19 yo
Niveau : 50
Jetons : 441
Points d'Expériences : 1786
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
pokemon
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
Max Arago
est un Scientifique Archéologue
ENSEIGNEMENT DRACONIQUE
Orren Δ Max

Encore une fois, Max apprécia et nota précautionneusement les conseils du Top Dresseur. Elle sentait que le jeune homme était de plus en plus tendu et que la blonde l’agaçait de plus en plus. Elle pouvait le comprendre, elle même commençait à sentir un profond énervement à cause de la nonchalance plus qu'évidente de la demoiselle. Pourtant, Max s'était toujours targuée d'être patiente et compréhensive. Elle avait déjà laissé les mots dépasser la frontière de ses lèvres une fois et elle espérait qu'elle réussirait à se contenir au moins jusqu'à la fin de la mission. Son comportement n'avait pas été très professionnel et c'était de voir le préfet céder peu à peu à sa colère qui lui faisait sans rendre compte. Elle pouvait penser ce qu'elle voulait elle devait se contrôler. Au moins jusqu'à ce qu'elle retrouve sa meilleure amie avec qui elle n'aurait strictement aucune scrupule pour expliquer en long, en large, en travers voir même en rond, à quel point elle ne pouvait plus voir cette idiote. Elle leva légèrement les yeux au ciel en la voyant minauder avec toute la subtilité qu'elle possédait avec le pauvre Jean qui se retrouvait au milieu du groupe.

Grâce aux pokemons feu du groupe, les rares insectes qui osaient se mettre sur leur chemin, furent éliminés en quelques secondes. Le préfet des Voltali semblait pressé de rejoindre le centre pokemon. Elle aussi d'ailleurs. La vie sauvage c'était bien sympa mais elle là immédiatement elle adorerait une bonne et longue douche bien chaude. Et un chocolat chaud. Le rêve. Elle en avait marre de frissonner nerveusement au moindre Aspicot et elle en avait encore plus marre de ces fichues branches et racines qui la faisait presque tomber à chaque pas. Elle avait l'air maline tenez. Super Max, la super héroïne des gamelles ! La BD sort bientôt, les précommandes sont ouvertes ! … Le pire, c'est qu'il y avait de l'idée. Elle secoua la tête. Elle n'avait pas le temps de créer une BD. Non non non, elle ne s'y lancerai pas. Enfin … Sur son blog pokumblr … Elle pouvait y glisser quelques cases … Et si ça plaisait … Quand elle aurait le temps … Elle soupira. Elle avait décidément une imagination bien trop débordante.

Le trajet entre leur petite clairière et la sortie de la forêt se passa dans un calme relatif, une sorte de calme avant la tempête. La Givrali n'en avait presque aucun doute, le brun craquerai. Ses poings crispés, ses épaules tendues, le regard noir et l'aura du jeune homme hurlait son mécontentement, le rendant encore plus impressionnant qu'habituellement. Et plus le passait, plus Max pensait qu'Annie n'avait aucun instinct de survie. C'était possible de continuer à discuter comme si de rien n'était alors qu'un type comme Orren vous fusillait intérieurement ? Stupide, stupide Annie. La blonde semblait vivre dans son propre monde et plus Max y réfléchissait plus elle voyait Annie comme l'une de ses excentriques demoiselles des concours pokemons. Peut-être que dès le départ, elle avait fait fausse route. S'inscrire à un tutorat pour obtenir un badge si on est pas intéressé par les combats semblait totalement stupide aux yeux de la Givrali. Il y avait quelque chose de plus profond. Elle en était sure. Maintenant, il fallait attendre qu'elles soient en duo pour qu'elle puisse essayer de faire cracher le morceau à la belle blonde. Elle n'avait pas l'envie d'avoir une conversation du genre entourée des garçons, et peut-être qu'avec un peu de chance, elle voudrait bien se confier à elle. Du moins, elle espérait faire se réveiller la demoiselle …

La route qui séparait la forêt de la ville n'était pas bien longue et il n'y eu aucun problème lors de la traversé. Jean semblait s'être habitué à la présence d'Annie à son bras et même il avait l'air de ne plus être aussi contre. Il fallait dire que la demoiselle blonde avait de sacrés … arguments. Max baissa la tête un instant avant de brusquement croiser les bras. Au moins, elle, elle n'avait pas mal au dos en permanence et puis elle était très bien sa poitrine. Pourquoi pensait-elle a ça à l'instant ? Elle n'avait jamais eu de complexe en particulier mais ces derniers temps, elle reconnaissait qu'elle se comparait beaucoup plus aux autres demoiselles de son age. Et ce qu'elle en ressortait ne lui plaisait pas vraiment. Elle avait l'air d'une gamine à coté de certaines de ses amis. Il suffisait de prendre Alex ou Calliope … Et aujourd'hui, c'était Annie. Et malgré tous ses défauts, Max savait qu'elle plaisait. Ce n'était certainement pas elle qu'on regardait avec ces grands yeux ravis. Elle soupira légèrement. Ce n'était pas le moment de se retourner le cerveau pour de pareilles bêtises …

Elle était très bien comme elle était et en plus, elle avait un cerveau. Na.

Le toit rouge du centre pokemon tira la Givrali de ses réflexions puériles. Ce n'était pas la première fois qu'elle pénétrait dans un de ces bâtiments. Dans un flash, elle se rappela de sa blonde chevelure, du petit pokemon bleu avec eux, des fous rires et des bons moments. Ça faisait du bien. Elle arrivait à repenser aux bons souvenirs sans se sentir mal. C'était un sacré bon en avant. Cette mission lui avait peut-être plus de bien que de mal, elle laissa son regard se plonger dans le passé, voyant au lieu des longs cheveux d'Annie, la courte et sauvage tête blonde de son si précieux ami. Il lui manquait, et elle savait que toujours il lui manquerai. Malheureusement ce qui était passé l'était pour toujours, mais elle arrivait à regarder en arrière sans tomber et elle était à nouveau capable de s'en détacher pour se retourner vers l'avenir. Avec un petit sourire heureux, elle rentra dans le bâtiment à la suite des trois autres adolescents, saluant à voix haute l'infirmière. Réservation des chambres pour la nuit faite, le petit groupe mangea, chaud, puis monta se reposer. Une bonne douche chaude permit à la rosée de se préparer à la conversation qu'elle voulait avoir.

Et non, aucune commentaire ne serait fait sur la tenue de nuit qu'avait sortie la blonde. Max inspira profondément puis elle se lança.  

- Écoute, je sais que tu ne m'aimes pas, pour je sais pas trop quoi mais c'est important alors j'aimerai que tu m'écoutes jusqu'au bout.

Max plongea nerveusement ses doigts dans la fourrure toute douce de son starter qui comme d'habitude, dès que Max s'était assise contre son lit, était venu se coller à elle. Autour de la demoiselle s'était enroulée l'équipe, comme si elle se trouvait chez elle, dans sa chambre à l'académie. « Chez elle » Depuis quand considérait-elle PC comme chez elle ? Elle eu un petit sourire à l'image de la chambre du dortoir Givrali qu'elle partageait avec sa rouquine. Elle était tellement personnalisée qu'elle espérait qu'elles pourraient la conserver jusqu'à la fin de leur scolarité. D'ailleurs, tous en reprenant la parole, Max se releva, tapotant la tête de chacun des pokemons de son équipe avant de se poser au bord de la fenêtre et de prendre une photo de la ville sous son manteau de nuit. Le mur de photo serait le mémorial de leur scolarité. Chaque moment important méritait d'y figurer. Même les non importants le méritait en fait. Tous y seraient. Croix de bois, crois de fer.

- Tu n'es définitivement pas faite pour les combats pokemons, ni intéressée d'ailleurs. Alors je me demandais, pourquoi tu as demandé ce tutorat ? Tu te rends bien compte qu'Orren et moi prenons du temps qui nous est terriblement précieux pour t'aider, alors même en sachant, parce que je ne doute pas une seconde que ton ennui face aux combats pokemon ne date pas d'aujourd'hui. Ma question reste donc la même, pourquoi ?

Max se retourna faisant face à sa supposée élève, adossée à la fenêtre. Elle sentait l'air frais secouer ses mèches roses encore un peu humides. Elle était bien. Face à elle, Annie ne semblait pas l'être. Pour la première fois depuis leur rencontre, Max voyait la blonde gênée. Presque timidement, elle prit la parole à son tour.

- Je, je voulais pas spécialement être dresseuse moi. C'est mes parents qui veulent que j'ai des badges. Alors pour qu'ils me fichent la paix je me suis inscrite à ce tutorat. Ce qui m'attire moi c'est les concours ! Les salons ! Combattre, je n'y trouve pas beaucoup d'intérêt. Je suis désolée, je crois que j’espérais tomber sur un coordinateur en fait.

Max se rapprocha d'Annie et avec un sourire amical, elle répondit à son tour. C'était donc bien ce qu'elle pensait. Elle n'avait pas envie de combattre. Très bien. Elle pouvait comprendre et elle respectait le choix de la jeune fille. Restait à ….

- Et bien, je ne peux pas dire que ça ne m'agace pas d'avoir le chemin pour rien mais je respecte ta décision. Maintenant, je veux que tu l'annonces demain à Orren. Et tu seras seule, je t'aiderai pas. Tu dois assumer. Prends en compte ce que toi tu veux. Ne pense pas à tes parents, c'est ton avenir qui est en jeu et il faut prendre ça à la légère.

La jeune fille acquiesça et après un petit bonne nuit, les deux jeunes filles s'endormirent tranquillement dans le bon lit bien chaud. Le lendemain matin, Max eu un instant de doute. Annie se rappelait bien de leur conversation ? Alors pourquoi avant qu'elle n'est pu dire quoique ce soit, la blonde sortit dans son pyjama tout bonnement indécent. Sortant, habillée elle, derrière leur élève, elle jeta un regard désolé à son senpai. Elle n'avait aucune autorité sur elle.

Une tenue plus décente sur le dos et une foule de regard signifiant « mais bon sang, tu attends quoi ? », le petit groupe s'installa pour le petit déjeuner. C'est finalement grâce à une question de Jean qu'Annie se lança réellement, livrant aux garçons une version plus rose de la situation. Max aurait bien lâcher un énième soupir blasé mais elle n'en avait même plus en stock. Néanmoins, plus que les minauderies et le blabla d'Annie, c'est la réaction du préfet en chef qui termina de faire comprendre à Max que cette mission était un fiasco. Jamais encore elle ne l'avait vu dans cet état. Il était tout bonnement effrayant et même si elle n'était pas visé par les mots du brun, elle se recroquevilla sur sa chaise. Si elle avait un jour eu un doute sur le fait de pouvoir résister à une éventuelle colère d'Orren et bien elle était fixée. Don't mess with Orren. Compris.

Elle le laissa partir. Dans l'état actuel des choses c'était impossible de raisonner le brun, d'autant plus qu'elle comprenait parfaitement l'origine de sa colère. Elle attrapa une des serviettes qui était nonchalamment posée sur la table et elle essuya les quelques larmes qui avait roulé sur les joues de la blonde. C'était dans ce genre de moment qu'elle se sentait utile, elle savait manier les mots pour apaiser, d'autant plus que maintenant, elle avait une aide géniale pour améliorer les effets de ses paroles. D'un petit regard vers son Togepi, elle lui demanda de commencer à utiliser une partie du bonheur qu'il avait emmagasiné pour calmer la jeune fille.

- Et laaaa. Ne t'en fais pas, Orren est en colère mais il va se calmer. Le connaissant je suis sure qu'il va trouver une solution. Il n'est pas du genre à abandonner quelqu'un. Nous ne sommes peut-être pas des coordinateur mais on doit pouvoir réussir à t'orienter vers les bonnes personnes. Mais sur le fond, et je te l'ai dit hier soir, tu aurais du le dire dès le début. Tout ce serait bien mieux passé.

Les trois adolescents restèrent à écouter la mélodie du Togepi qui lentement redonna des couleurs aux joues pâles de la jeune fille. Puis le préfet revint. Il avait toujours l'air remonté mais prendre l'air lui avait de toute évidence fait du bien. Et comme l'avait prévu Max, il était revenu avec une solution de repli. La mère du jeune homme ferait une parfaite tutrice. Restait à Annie de se calmer, les crises de fangirlisme non merci, la surexcitation pareil, et à se trouver un accompagnateur pour Illumis. Et ça, elle en faisait son affaire. Elle fit signe de la main à son Senpai pour lui signifier qu'elle s'occupait des derniers détails et c'est avec un ton tout ce qu'il y a de plus innocent que Max proposa :

- Dis moi Jean, tu dois bien aller à Illumis pour ton prochain badge ? Ça serait sympa que vous y vous y rendiez ensemble, la route est plus sympa à plusieurs …

Annie se tourna étonnée vers elle, ce à quoi la Givrali ne répondit que par un clin d’œil complice. Elle était une shippeuse dans l'âme. Alors autant aider la blonde qui au fond, n'était pas si terrible que ça.
© GASMASK


t h e f i r e i n s i d e
Compte PNJ
Icon : [Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12829
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] CeOUB4f
-
-
0
0
12829
pokemon
[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] CeOUB4f
-
-
0
0
12829
Compte PNJ
est un PNJs
Modération Orren

Le dracologue Voltali a plus confiance en lui que Max et ça se sent. Les postures adoptées durant le RP sont un peu plus dignes et surtout, délivre un maximum de conseils à leur jeune élève. Cette dernière qui colle Orren, c'est assez bien tourné, car vous arrivez à rendre ça intéressant jusqu'au bout.
Le combat pour la démonstration est également plutôt bien trouvé, même s'il aurait peut-être été plus intéressant de faire combattre directement Annie, avant de lui montrer où étaient ses erreurs.
En fait, c'est surtout la fin qui me pose probleme : Vous avez fait un bon build-up sur la relation entre Orren et Annie, et on la termine par un Orren énervé contre son élève, mais qui ne lui dira jamais tout, ni ne se réconciliera avec elle. Le final n'est pas un vrai final pour moi, c'est un peu triste.


Modération Max

Et de l'autre coté, un autre modèle de Dracologue moins confiante et plus cute (Désolé Orren...Ou alors, teint-toi les cheveux en roses) qui entre dans l'arène ! Même commentaire sur la forme, rien à redire (Sauf les majuscules au mot ''Soleil''...Je sais que c'est comme des paillettes, mais là, c'est trop flagrant !).
Tout du long du Rp, la relation entre Max et Annie est un peu bizarre pour moi : La haine instantanée, c'est quelque chose que j'ai du mal  comprendre (Après, ce sont des filles, peut-être que je ne suis pas../SBAF), mais il y a un constant rajout sans trop de raisons, a part le crush sur Orren, qui devient un peu répétitif.
En revanche, ÉNORME point positif sur la petite scène dans la forêt, j'ai versé ma petite larme, parce que le rythme et l'émotion étaient là. Ca contrebalance même un peu son manque de coté ''mentor'' qui finit par se faire sentir au long du RP.
Le combat contre Annie, à titre d'exemple, est réglé en un seul paragraphe, alors que c'était justement le moment de briller pour la Givrali.

PS
Ça s'écrit  Einstein, pas Einchtein.


Commentaire Global

Décidément, c'est une tradition de PC, que le voyage jusqu'à Kalos prenne des plombes, vivement qu'on installe une ligne express.
Le RP n'est pas mauvais loin de là, mais...Il y a pas mal de petits détails, qui le maintiennent justement au niveau ''Pas mauvais'' plutôt que de le laisser décoller.
On va commencer par Annie, parce que je pense qu'elle est extrêmement symbolique de ce qui va et ne va pas dans le RP : Pour le positif, elle a de la personnalité, son attitude, ses émotions et son crush sur Orren rendent le personnage plus humain. Son revirement final et la révélation de ses véritables sentiments est également très intéressants.
De l'autre coté, les partie qui concerne son apprentissage direct (Là où elle intervient et apprend en agissant), elle s'en fiche un peu et elles sont rapidement évacués. Dans le même temps, elle n'évolue pas et reste dans la même position que lors de la rencontre avec ses deux mentors. On finit par trouver Jean, le jeune Dresseur, plus intéressant qu'elle, c'est dire.
Quand au revirement final, il est assez mal exploité puisqu'on a la révélation suivie de...rien. En terme de potentiel pas utilisé, là, on est pas mal au sommet de la pyramide.
Quand je lis ce RP, j'ai l'impression que vous avez voulu poser trop de choses ET les faire avancer trop vite. dès le début. Ce qui est dommage parce qu'en terme de ''mentorat'' pur, Orren et Max ont montrés qu'ils ont les capacités, chacun à leurs manières.
Je conclurais avec ma petite déception personnelle : Orren part a la révélation des envies de Coordination d'Annie et ne revient pas...Comme le RP qui au final, nous laisse dans un moment de doute et de tension, sans la résoudre réellement.

■■■□□ - Trois étoiles : c'est bien ! Rien à redire si ce n'est que vous pouvez quand même faire mieux, montrez vous plus originaux, étoffez vos rps ! Explorez la mission jusque dans ses moindres recoins ! Vous recevez 50 jetons et 10 expérience supplémentaire.



[Mission TopDresseur : Un prof après le prof] – Enseignement Draconique [Terminée] 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum