Partagez | .
[Cours 05. Coordinateur] This is how to be fabulously fabulous - Pv Hanaë [Terminé]
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 2805
Points d'Expériences : 921

MessageSujet: [Cours 05. Coordinateur] This is how to be fabulously fabulous - Pv Hanaë [Terminé]   Lun 14 Déc - 21:58


This is how to be fabulously fabulous
Hanaë & Sirius
Vous savez quel jour on est aujourd'hui ? Le jour des cours spécialisés. Ce qui voulait dire qu'il n'y avait pas entraînement ce matin. Ça pouvait paraître dérisoire mais dormir une demi-heure de plus était vraiment appréciable. Genre vraiment. Super appréciable. Super génial même. Je m'en remet pas voyez. Je saute dans mes vêtements, à la fois classe et confortable, faut être bien habillé pour aller voir Heartnett, c'est la moindre des choses pour un homme de cet acabit. J'attrape un croissant en passant par la salle commune. Un vague signe de main à mes colloc et Adara se glisse dans mon manteau pour aller affronter le froid glacial de cette fin d'automne qui ressemble à un milieu d'hiver. Pauvre Adara chérie. Emmitouflé dans mon manteau et mon écharpe, je sors du dortoir pour tranquillement me diriger vers le lieu de mon cours. « Le Couafarel coloré » si je ne me trompais pas.

Le centre de remise en forme se situait donc en ville et les étudiants devaient prendre le bus jusque là. J'étais assez impatient de découvrir quelle serait notre tâche pour ce cours, avec Heartnett on peut littéralement s'attendre à tout. Adara profite de la chaleur du bus pour se faufiler hors de ma veste et se poser dans mes cheveux, mes oreillettes et la musique à fond, le trajet passa rapidement. Totalement dans le flou quand au contenu du cours, j'essayais de récapituler tout ce que je savais sur la coordination. Costume, performance, mise en valeur étaient les principaux thèmes abordés mais la cuisine et la confection de pokebloc pouvait tout aussi bien être les sujets de ce cours. Quoique, c'était plus du domaine de Melty ça. Mais j'ai vu que les Salon Pokemon, spécialité de Kalos, insistait sur ce genre d'épreuve. Et si les Salons étaient réservés aux jeunes femmes, d'ailleurs quelle injustice, les organisateurs des autres concours pouvaient parfaitement se lancer dans ce genre d'épreuve. Mieux valait être trop préparé que pas assez après tout !

Une fois en ville, les quelques élèves qui se dirigeaient vers le centre, durent courir les derniers mètres.. Fichu bus arrivé en retard. Et je n’échappe pas à la règle, je cours aussi. Et je crois que nous, retardataires, avons vraiment bien fait de courir. Andreas à l'air encore plus dramatique que d'habitude. Je suis au fond de la salle mais même de là je ressens toute la détresse de mon professeur préféré. Et si je dois bien reconnaître que les pokemons proposés ne sont vraiment pas, comment a t-il dit déjà ? Pas gâté par la nature. C'est un euphémisme. Je lâche un ricanement un peu moqueur en voyant un duo de Mentali chargée d'un Miamax. La liste est pleine de mauvaise surprise et je sens que ça va être un vrai défi que de rendre somptueux l'un d'entre eux. Mais Sirius B. Powell ne refuse jamais un duel ! Amenez vous les mochetés ! Je vais vous rendre absolument superbe !

Perdu dans mon élan, un peu mégalo il faut bien le reconnaître, je ne remarque qu'avec un temps de retard l'apparition d'Hearnett dans un nuage de paillette et évidement, je sursaute. Je passe une main gênée dans mes cheveux. Pour que je passe moi maintenant ? Un trouillard mégalo qui se parle à lui même ? Super pour faire bonne impression à l'homme qui pouvait m'aider à me faire de bonnes relations dans le monde fermé du Showbiz. Je compte être connu plus tard et je sais pertinemment qu'il faut que je m'y prenne tôt. Dans tout les cas Andreas n'a pas pris ombrage de ma légère absence étant donné qu'il est partit dans un long monologue.

- Aaaah ! Le jeune Sirius B. Powell, un élève de l'abruti pas vrai ? Ça fait plaisir de voir qu'il reste des gens civilisés dans ce dortoir ! Je t'aurais bien dit de transmettre mes amitiés à Ace mais je ne l'aime pas ! Haha ! Enfin bon, je te présente Hanaë Hawkins, cette charmante demoiselle est une Mentali et elle sera ta partenaire ! Je vous confie cet adorable Gaulet surnommé Trésor qui se fera un plaisir de se faire bichonner par vos soins ! Comme je l'ai dis toute à l'heure vous avez toute la journée devant vous et toutes les infrastructures sont à votre disposition ! Je vous fais confiance et quelque chose me dit que votre duo va faire quelque chose de grandiose !

Repartant comme il venu, à savoir dans un tourbillon de paillette, Andreas me laisse face au regard sanguin de la Mentali. C'est normal que je me sente très mal à l'aise face elle ? Je déglutis légèrement mais malgré j'affiche un grand sourire sur mon visage d'ange. Hors de question de lui  laisser penser qu'elle a le dessus. Il faut que je reste maître de la situation. Je ne peux m’empêcher de la voir comme une rivale. Un jour nous serons sur scène ensemble et nous devrons nous battre pour la première place. En fait, j'ai ce sentiment de rivalité envers chacune des personnes présentes ici.

- Enchanté Hanaë ! Ou tu préfères peut-être Hawkins ? Dans tous les cas, appelle moi Sirius ! Une idée pour embellir notre Trésor ? Peut-être que changer les couleurs de sa pokeball pourrait être sympa. Je propose qu'on monte voir dans le dressing pour essayer de trouver quelque chose d'inspirant. Ça te va ?


_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 


Dernière édition par Sirius B. Powell le Dim 31 Jan - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kanto
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 316
Points d'Expériences : 217

MessageSujet: Re: [Cours 05. Coordinateur] This is how to be fabulously fabulous - Pv Hanaë [Terminé]   Mer 16 Déc - 20:33

Une vraie princesse prend son temps mais n'est jamais en retard, car elle ne court pas après le temps. C'est le temps qui lui court après. Suivant ce précepte inventé à l'instant, Hanaë prit bien le temps de se pomponner avant de daigner rejoindre le bus qui partira sous peu. Pourquoi ne s'en faisait-elle pas ? Petit stratagème de son invention. Avec l'aide de Feitan, Karuto le Clic s'était infiltré dans le moteur du transport en commun, histoire de le faire patienter assez longtemps pour que la Mentali ait le loisir de le rejoindre sans se presser, et cela malgré les râles des élèves qui furent tout simplement ignorés par le chauffeur, trop occupé à s'occuper de son moteur saboté.

C'est donc pendant de très longues minutes qu'Irumi, couché sur un tapis rose, observait sa dresseuse en train de parachever son maquillage. Entre le discret mais non des moindres eye-liner et le gloss provocateur mais pourtant peu criard, la miss eût de quoi faire pendant un quart d'heure supplémentaire. Enfin, elle put quitter sa chambre en refermant à clé derrière elle, puisque Marie ne semblait pas être là, puis abandonner le dortoir au profit de cet inconfortable et insalubre bus. Karuto fut discrètement rappelé aussitôt. Feitan et Irumi se contentèrent de suivre calmement leur dresseuse qui se fraya une place dans le transport, jusqu'à faire les beaux yeux à un abruti pour qu'il "fasse de la place à ce pauvre Osselait blessé". Traduisez "dégage cassos. L'idée de t'avoir à côté de moi m’écœure". Charmé – ahlala, quel esprit faible – il s'en alla, laissant ainsi la demoiselle s'asseoir près de la fenêtre pendant que le Grahyena se glissa à ses pieds et que l'Osselait chromatique s'occupa de monopoliser la place sur laquelle cet immonde garçon aurait pu se rasseoir.

– J'ai bien dit que la place était pour mon Osselait. Va-t-en.

Il jura, s'en allant néanmoins à la recherche d'une autre place, certainement plus inconfortable puisque Hanaë avait passé une bonne minute à repérer le coin idéal. Et enfin, le moteur fut de nouveau fonctionnel. Allez, machine de mort. Démarre. Tu as déjà bien du retard. Car oui, il n'y avait d'autre coupable que ce bus et son chauffeur, selon la Mentali. Heureusement que le conducteur passa à la vitesse supérieure, rattrapant une partie de son retard au prix de quelques secousses on ne peut plus dérangeantes durant le trajet. Il s'est pas un peu cru dans Need For Speed, lui ? La coordinatrice s'efforça néanmoins de ne pas criser. Pas si tôt. Et c'est pour cela qu'une fois le bus arrivé en ville, elle fut une des premières à en sortir mais la dernière à courir, estimant que l'introduction d'Andreas ne devait pas être si importante et qu'elle pouvait se permettre de la rater. Ce ne fut pas totalement faux puisqu'elle ne rata que le début du cours. Début durant lequel l'instituteur râla sur l'association du bon goût et des bonnes manières. Organisme ô combien misérable du point de vue de la Mentali puisque Clic et sa famille figuraient dans la catégorie des « méritent d'exister d'un point de vue purement inesthétique ». Karuto l'aurait certainement très mal pris.

Quelques pirouettes plus tard, Andreas se mit à former les groupes et ne tarda pas à saisir Hanaë par la main – ne se gêna pas pour la faire valser sous les regards blasés de Feitan et d'Irumi – pour l'emmener jusqu'à un gars random qu'il présenta comme "élève de l'abruti". Il n'empêche qu'Ace était bien plus digne de considération qu'Andreas. Creed-sama, après tout. Ahem.. En espérant que le Noctali présenté soit en bons termes avec Nox, auquel cas il risque déjà de passer un mauvais cours. Mais il fallait néanmoins soigner les apparences. C'est pour cela que, tant que le professeur de communication fut présent, Hanaë croisa ses mains sur sa jupe – évidemment qu'elle portait des collants avec ça, on est quasiment en hiver gngngn – et força une révérence accompagnée d'un sourire.

Un Pokémon fut alors confié au binôme. Trésor, un Gaulet. Mais quelle horreur. C'est si... si... horriblement laid. Au fond, Hanaë fut ravie de devoir s'occuper d'une telle créature, et jugea encore une fois cette association d'elle-ne-sait-plus-quoi comme incompétente, aveugle, pragmatique et surtout inutile. S'en alla alors Andreas, virevoltant au milieu de pétales de rose. Enfin ! La demoiselle se détacha immédiatement de ce faux sourire et quitta sa condition de petite fille modèle pour celle de la diablesse exécrable et dominatrice qu'elle était réellement. Irumi observa la scène de loin, curieux de voir comment est-ce que sa dresseuse allait gérer ce garçon. Feitan s'adossa contre une des pattes du Grahyena et somnola. Il aurait préféré le cours topdresseur, pour sûr.

– Si tu ne sais pas te décider, contente-toi du vouvoiement. Je n'aime pas les gens ne sachant pas ce qu'ils veulent. Malgré la distance aussitôt marquée, elle n'avait pas été inconsciente au point d'ignorer les suggestions du garçon. Avec un peu de chance – en effet, elle considérait qu'une bonne idée proposée par un tel être résultait forcément de la chance et non du talent ou de l'ingéniosité – il trouvera quelques éléments intéressants. Soit. Je bannis le rose.

Sans même attendre une réaction particulière de Sirius, bien qu'elle aurait adoré voir le visage du Noctali se décomposer, elle monta à l'étage de l'institut après avoir rappelé le surnommé Trésor. Hors de question de le porter sur un étage, tout comme il était hors de question de se fatiguer à porter la ball. Hanaë tendit le bras en arrière alors qu'elle montait les marches et lâcha la sphère contenant le Pokémon. Circus n'aurait qu'à la rattraper. Ça lui fera les pieds.

Une fois à l'étage supérieur, la première réaction de la Mentali fut évidemment de prendre des repères. Il y avait bien trop de superflu par ici. Entre les accessoires pour les différentes morphologies de Pokémon, le maquillage, les couleurs et les CapsuleBall... C'était à en perdre la tête. Au moins, tout avait le mérite d'être particulièrement bien organisé, de sorte à ce qu'un maximum d'éléments soient visibles depuis n'importe quelle localisation. C'était une véritable caverne de Lady Baba (comprenez le mélange très subtil). Quoiqu'il en soit, il fallait donc se rendre du côté des couleurs, si on suivait l'idée du Noctali. Et immédiatement, Hanaë tourna le dos à toutes les variations de rose existantes qui étaient – malheureusement – plus nombreuses que les autres couleurs. Franchement, c'est quoi ce cliché ? Le monde de la coordination n'est pas que rose et paillettes. La miss grinça des dents avant de se remémorer la morphologie du Pokémon à décorer.

– Noir ébène, rouge sang et jaune or ; luxe ball. J'espère que tu es agile de tes mains, Circus. Il faudra que tu peignes. Mais cette étape viendra en dernier. Il faut d'abord que Trésor s'épanouisse dans les diverses salles. Fais-le sortir. En espérant qu'il ait ramassé la ball, bien entendu. Allons l'hydrater. À traduire par "va", au singulier et à l'impératif, évidemment.

_________________



Personnage le plus exécrable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3835-0274-don-t-be-a-dead-in-your-life-time-termine-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3838-hanae-hawkins-mentali
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 2805
Points d'Expériences : 921

MessageSujet: Re: [Cours 05. Coordinateur] This is how to be fabulously fabulous - Pv Hanaë [Terminé]   Ven 18 Déc - 20:28


This is how to be fabulously fabulous
Hanaë & Sirius
En un instant le visage de ma partenaire s'est transformée. Devenue tigresse, celle que j'ai au premier abord pour une adorable jeune fille des Mentali me regarde désormais avec un regard hautain et hautement désagréable. Mes sourcils se froncent et mes yeux se plissent néanmoins je garde une expression avenante et un grand sourire. Joue-t-elle ou est-ce là sa véritable nature ? En tout cas, si la première impression avait été bonne, la deuxième était mauvaise, très mauvaise. J’acquiesce à sa demande, je n'ai pas vraiment compris ses paroles sur le fait d'être sûr de soi ou pas. Je vois personnellement ça comme de la simple politesse. Nous n'allons pas être d'accord sur énormément de choses. Comment le sais-je ? Simple intuition …

Malgré tout, mes suggestions semblent convenir à Mademoiselle, c'est au moins ça. Nous ne débattrons pas des heures sur ce que nous allons faire. Le rose est banni ? En temps normal ça ne m'aurait rien fait et j'aurais accepté cette petite contrainte avec plaisir mais face à cette fille, je me fais un devoir de mettre ne serait-ce qu'une seule paillette rose mais du rose ! Et puis comment elle fait ? Je veux dire, c'est une Mentali et la couleur dominante du dortoir et de ses habitantes c'est le rose. Sérieux, les rumeurs racontent que toutes les variantes de cette couleur sont présentes dans la salle commune. Ça me paraît être le comble qu'une Mentali déteste le rose. Je lance un regard à ma petite Adara qui part se cacher dans mes cheveux. Ok, j'ai compris le message. Tu l'aimes pas. Booon, je vais devoir gérer la dangereuse rousse tout seul. Pas de soucis, mais je retiens Ada.

La demoiselle tint la pokeball pendant ce qui devait être un temps bien trop long pour ses petits bras fragiles et elle laissa tomber nonchalamment Trésor et sa maison. De justesse, je réussi à la rattraper mais je note, je note, Hanaë ne touche plus cette pokeball. J'en suis désormais le gardien. Je laisse un soupir d'agacement s'échapper de ma bouche. Calme-toi. Cette fille veut juste que tu t'énerves, c'est son but, ne te laisse pas faire. Quelques profondes inspirations et expirations plus tard, je pénètre à sa suite dans le dressing. Et mes yeux s'illuminent.

Je tourne sur moi même observant avec envie les étoles colorées qui se présentent à nous. Haut de forme, cravate, paillettes, bijoux, chapeaux, robes … Il y a de tout ! C'est impressionnant. Je m'approche d'un poste de maquillage et de coiffure. Tout le matériel nécessaire à l'embellissement des pokemons et des humains se trouve ici. Je crois que je n'ai jamais vu autant de de maquillage en une seule fois. Je m’apprête à me lancer à la recherche de quelques accessoires, autant pour Trésor que pour m'inspirer pour ma costumerie, je dois bien le reconnaître. Mes yeux détaillent avec attention toutes les belles tenues qu'il y avait ici. Ça brille, ça étincelle, c'est si proche de ce que je veux devenir, c'est sublime, c'est superbe, c'est …

La voix de Miss Anti-rose me coupe dans ma contemplation de la salle.  Rabat-joie. Avec une moue un peu boudeuse, je me retourne vers elle. Qu'est ce qu'elle veut ? Me donner des ordres, excellent. J'adoore ça.

Je plaisante hein. J'ai horreur qu'on me donne des ordres. Je lève un sourcil perplexe. J'aime bien son idée mais le surnom est réellement de trop. On a dit quoi Sirius ? Caaaalme. Zeeeeen. Je passe une main agacée dans mes cheveux, c'est vraiment en train de devenir un toc … Je suis forcé de reconnaître qu'elle a de bonnes idées et une vision méthodique des choses. Mais ses sous-entendus et ce surnom m'agace à un point. Je ne vais sûrement pas me laisser faire. Avec un sourire de convenance, je fais sortir Trésor de sa ball et j'attrape le bras de ma partenaire. Hors de question que je doive m'occuper seul de tout. Elle va m'aider.

- Très bien ! Allons y !

Je nous entraîne donc d'un pas rapide vers les salles de soin. On dirait une salle de bain mais version géant et quand je vois le Barbicha d'un autre groupe je me dis que c'est pas plus mal qu'elle soit aussi grande. Commençons par un long bain. Histoire d'éliminer toutes les saletés et les moisissures. J'indique à Trésor de rentrer dans la baignoire que j'ai remplit d'une eau très chaude pour, par la même occasion, bien dégraisser l'animal. J'attrape la trousse de toilette qui est mise à notre disposition et je lance une éponge à la Mentali pendant que je prends la brosse.  

- Je fais le plus gros et tu t'occupes de repasser derrière ok ? On a pas mal de produit spécialisé pour les pokemons poison c'est cool. Y'en a même une qui s'appelle « Poisonous, pour les plus empoisonnés de vos amis ». C'est ridicule !

Je meuble. Les mains plongées dans l'eau chaude qui semble bien plaire à notre patient, je parle et je parle. Ce que je dis n'a certes aucun sens et est complètement ridicule mais mes yeux sont au niveau des produits et il ne faut surtout pas que je regarde l'eau qui vire au noir et mes mains plongées dedans. J'espère que Hanaë remplit bien sa part, bien plus facile, du contrat. Sérieusement, ce pokemon a des plaques de boue et d'autres trucs que je ne préfère pas identifier … Ma galanterie me tuera …

Une fois ce premier bain terminé, je laisse l'eau s'évacuer. Un petit passage du jet sur le fond de la baignoire pour la nettoyer et je reremplis le bassin. Étape 2, gel douche et shampoing. J'attrape les fameux shampoings dont je me moque depuis la petite-demi-heure qui nous a fallu pour ce premier décrassage. Il est temps d'apporter une odeur de fond plus agréable à ce pokemon. J'enduis mes mains de produits et je me lance dans le frictionnage de la bête. Il n'y a bien qu'en coordination que je suis aussi attentif et appliqué. Je jette un regard à ma camarade. Elle bosse un peu quand même ?


_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kanto
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 316
Points d'Expériences : 217

MessageSujet: Re: [Cours 05. Coordinateur] This is how to be fabulously fabulous - Pv Hanaë [Terminé]   Ven 18 Déc - 21:54

Bla. Bla. Bla. Ce type avait la langue bien pendue. À croire que ses aptitudes se limitaient à la parlotte. Certes, le contraste entre l'exécrable et l'abruti était drôle à voir. Mais Hanaë, elle, n'avait pas envie d'en rire. Au contraire puisqu'elle trouvait cela désespérant. Les filles ne sont-elles pas sensées être plus bavardes que les garçons ? Ce Noctali est la preuve que non. Et puis ces manières ? D'où sortent-elles ? Depuis quand est-ce qu'on attrape une demoiselle par le bras, tel le plus pataud des rustres ? La Mentali se dégagea bien promptement, comme si cela avait été un réflexe de survie. Et bien que son air ne changea pas, ses propos furent bien plus secs. Si, c'est possible.

– Si ta présence m'insupporte déjà, ne crois-tu pas qu'un contact m'horripilerait plus que tout ? Ose reposer tes sales pattes sur moi et tu finiras en pâtée pour Grahyena.

Elle le suivit néanmoins, n'ayant aucune intention de fuir, même suite à sa proposition assez alléchante. Piège ! Ne jamais accepter une offre si facilement. Hanaë regarda son partenaire en arquant un sourcil, l'air de dire "tu m'as prise pour qui ?" mais sans pour autant contester l'idée. Elle comptait bien rester. Enfin, telle était sa décision jusqu'à ce que l'idiot ne se remette à parler pour ne rien dire. Sérieusement ? Se moquer d'une lotion pour Pokémon ? N'avait-il donc rien de mieux à faire ? Par exemple, il pouvait mettre bien plus d'ardeur dans ses gestes. Franchement ! Il ne décrassait pas une peau humaine mais bien une enveloppe organique qui faisait particulièrement bien adhérer la terre. C'était pitoyable à voir.

Hanaë ne fit cependant aucune remarque mais s'éclipsa. De toute façon, jamais elle n'avait répondu aux radotages du garçon. Pour sûr qu'il ne remarquera pas la disparition de la donzelle avant un bon petit moment. Moment que la demoiselle dont il était question jugea comme assez long pour investir le bassin voisin. Veillant à ce que Circus soit bel et bien occupé à décrasser Trésor, la Mentali se dévêtit après avoir fait couler une eau à température ambiante. Suite à quoi, elle pénétra à l'intérieur du grand bassin initialement prévu pour les Pokémons, veillant néanmoins à ne pas humidifier son visage, histoire d'éviter les coulées de maquillage. Le but n'était pas de se laver puisque cela avait déjà été fait avant de partir, mais bien de se relaxer pendant que l'homme – très immature mais soit – s'occupait des tâches manuelles. Le monde était ainsi bien fait. Et pourtant, ce petit instant privilégié n'allait pas être de courte durée puisque Circus chercha enfin sa camarade du regard. Derrière ? Perdu ! À gauche ? Encore perdu ! À droite ? Bingo ! Dans le bassin juste là, en train de prendre du bon temps.

Sentant un regard se poser dans son dos, la miss se retourna, engageant ainsi une bataille de regards avec le Noctali. Comment allait-il réagir ? Rien à faire. Elle n'en avait cure à un tel point qu'elle sortit une de ses mains de l'eau chaude et mima un symbole pas si vulgaire mais tout de même vexant, soit celui indiquant de se taire. Evidemment, Hanaë réalisa le mouvement avec un naturel parfait. Pas une once d'ironie ou de sarcasme. Le signe voulait dire ce qu'il voulait dire. "La ferme". Malheureusement, cela ne suffira pas à le faire taire assez longtemps. Dommage ! La miss aura à tirer sur ses cordes vocales.

– J'arrive. Laisse-moi prendre mon temps. Temps qui était malgré tout compté. Provocatrice certes, mais pas inconsciente. Hanaë n'avait aucune envie de rater son cours à cause d'un pauvre gars avec qui l'envie de collaborer frôlait le zéro... en partant vers le négatif, évidemment. Car oui. Selon le point de vue biaisé et purement subjectif de la Mentali, tout était de la faute de Sirius. Enfin bref ! Ce petit instant privilégié ne pourrait durer éternellement. Mais avant de sortir, il fallait mettre les points sur les i. Ose regarder et ce qui fait de toi un homme se retrouvera dans l'assiette de ton préfet.

Suite à quoi, elle sortit instantanément de l'eau, nue. Tant pis pour lui s'il n'avait pas été assez réactif. Hanaë ne s'en préoccupa pas et alla chercher une serviette perchée sur une barre d'acier froid, s'essuyant puis se rhabillant ensuite, l'air de rien. Suite à quoi, elle revînt sur ses pas après avoir simplement lâché la serviette au sol (quelqu'un était payé pour faire le rangement, alors donnons-lui plus de travail évidemment !) puis ne tarda plus pour rejoindre l'autre clown aux délires un peu chelous sur les lotions Pokémonesques. En espérant qu'il arrête d'en parler, ne serait-ce que quelques minutes, le temps que la miss fasse sa part du travail. Quelle part du travail, d'ailleurs ? Tantôt il disait vouloir la faire travailler et maintenant, le voilà à tout faire. Indécis de première. La coordinatrice réagit au quart de tour et se contenta de pousser son coéquipier d'un coup de bassin, se saisissant par la suite du shampoing malgré l'absence de poils sur le Gaulet.

– C'est trop mou.

Après cette remarque, elle ne pouvait que frotter plus énergiquement que son partenaire ne l'avait fait auparavant. Quitte à ce que Trésor pousse la grimace et ferme les yeux pour ne pas se les faire brûler par le shampoing – qui moussait énormément, cela dit en passant – il fallait y aller plus fort et plus vite. Vous connaissez le dicton "il faut souffrir pour être belle" ? Hanaë le connaissait et l'appliquait au quotidien. Elle estima donc que si ce Gaulet voulait devenir beau, alors il devrait passer par quelques souffrances. Aucun râle ne sera toléré. Comme apeuré, le double-type semblait l'avoir compris et se tut, bien qu'au bord de couiner. Cela permit notamment à la Mentali de travailler vite et bien, à un tel point qu'elle se rinça les mains trente secondes plus tard. N'ayant cependant aucune serviette à portée, elle se retourna vers le Noctali et se permit d'essuyer ses mains sur le merveilleux haut du garçon. Qu'il ne chouine pas, ce n'est qu'un habit.

– Voilà. Un peu plus d'énergie, voyons.

Et là, le grand sourire hypocrite qui voulait tout dire.

_________________



Personnage le plus exécrable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3835-0274-don-t-be-a-dead-in-your-life-time-termine-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3838-hanae-hawkins-mentali
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 2805
Points d'Expériences : 921

MessageSujet: Re: [Cours 05. Coordinateur] This is how to be fabulously fabulous - Pv Hanaë [Terminé]   Sam 19 Déc - 0:36


This is how to be fabulously fabulous
Hanaë & Sirius
Non mais je rêve ?! Pendant que je trime Mademoiselle se fait plaisir en prenant un bain. Je mord rageusement ma lèvre inférieure. Harpie. Je lui jette un regard noir qui, évidemment, n’atteint pas Mademoiselle. Si je me le permettais je serais en train de grogner et de mordre quelque chose où je peux serrer plus que ma lèvre inférieure. Et c'est qu'elle prend son temps. Et vas y que je traîne un peu et que je profite de l'eau chaude. Peuuuf, je retiens quelques grossièretés qu'il n'est pas de bon ton de dire à une délicate donzelle. Même si le délicate m'arrache les lèvres. Pardon, l'esprit.

Je roule des yeux à son geste, elle se prend pour qui ? Et puis sérieusement, ne sait t-elle pas que l'élégance passe aussi par la beauté intérieure ? Certes elle est canon mais personne n'aime les petites garces sans foi ni loi. Stupide gamine qui se croit mieux que tout le monde. Tu as craché sur le mauvais oiseau Princesse. Je suis quelqu'un de pacifiste en général voir même je préfère laisser faire plutôt que de l'ouvrir mais là c'est trop.

- Sérieux ? Tu es incapable de faire quelque chose ou tu es si chochotte que tu n'ose pas toucher Trésor ?

Je Bon, j'avoue que là pour le coup j'ai pas fait dans la dentelle mais elle m'agace. C'est comme ça, y'a des gens avec qui le feeling passe trèès bien et d'autres avec qui c'est juste pas possible. Et je crois qu'entre moi et Hanaë c'est physique. Elle est juste insupportable et je ne peux que la détester.  Elle m'énerve à me regarder de haut comme si je n'étais qu'un insecte à écraser. Sait-elle au moins qui je suis ? Sirius B. Powell, héritier des Powell et donc d'une des familles les plus influentes d'Hoenn. Elle m'agace, elle m’horripile, elle me fait beaucoup trop réagir. Elle fait ressortir des cotés de moi que je n'aime pas. Elle met en évidence avec beaucoup trop de facilité mon arrogance et ça m'énerve. J'aime pas ça. Elle me fait perdre le contrôle. Et j'aime le contrôle. Imperceptiblement je me redresse. Menton plus haut, regard plus franc, elle réveille mes instincts des grandes soirées que je hais tant. J'ai l'impression qu'à son contact je reviens ce petit con que j'étais il y a pas trois mois. Un reniflement de dénis et je me remets au boulot le temps que Mademoiselle sans pudeur sorte du bain et se rhabille. Laissant évidement tout en plan. Encore une chose qui m'agace. Cette fille n'a aucun sens du respect. C'est juste une petite garce qui se complaît à être une garce. Et puis finir dans l'assiette de mon préfet ? Tant mieux ! Y'en a pas en ce moment !

Et pour mettre une cerise sur ce foutu gâteau, la voilà qui se met à me critiquer ! Mais vas y ! Fais le au lieu de glander dans un bain. Je l'ai en travers et très honnêtement ça va la suivre. Mauvaise impression je pensais plus tôt ? C'est un euphémisme. Cette fille est une sale petite peste, une foutue   garce. Je la regarde shampooiner le Gaulet avec ardeur. C'est ça tu peux le faire après ta petite séance de détente.

Le Gaulet, maintenant tout propre, sautille de joie. Pauvre Trésor, il est si habitué à être sale que ça lui fait bizarre d'être aussi propre. Allez ! On oublie ma garce de partenaire de cours et on s'applique à rendre Trésor le plus canon possible. Fin canon n'est peut être pas l'adjectif le plus adapté pour un Gaulet mais vous saisissez l'idée. Direction le sauna et le centre de massage. On va couvrir le corps de monsieur de lotion et autres produits pour le rendre absolument magnifique !

Je fais de mon mieux pour ignorer ma garce personnelle. Je veux avoir une bonne note à ce cours et pour ça je suis prêt à collaborer avec la rousse. Je lui jette un regard en coin. Cette fois, elle s’échappera pas. Je garde un œil sur elle et je me tiens prêt à la récupérer et si je dois le faire je la forcerai à travailler ! Je sais pas encore comment je m'y prendrais mais j'y arriverai !


_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kanto
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 316
Points d'Expériences : 217

MessageSujet: Re: [Cours 05. Coordinateur] This is how to be fabulously fabulous - Pv Hanaë [Terminé]   Sam 19 Déc - 1:35

C'est ça, coco. Énerve-toi. Hanaë ne voulait que ça. Elle s'en délecta tout du long. Chaque mimique, chaque mot prononcé sur un ton différent... Il n'était plus le même, en quelques minutes seulement. Dommage ! Le jeu aurait pu durer bien plus longtemps. Mais qu'importe puisque la Mentali resta tout de même satisfaite du résultat. Pourtant, elle trouvait que le vice n'avait pas déjà été poussé à assez loin. Encore plus, toujours plus. Il fallait que cet idiot perde sa dernière goutte de sang froid, quitte à passer par les moyens les plus recherchés ou même osés. À croire que cette petite distraction passait devant l'entretien de Trésor. Quoique ces activités sont actuellement mises sur un pied d'égalité. Il fallait aboutir au résultat voulu pour la première et réussir la seconde, ne serait-ce que pour faire bonne impression à Andreas.

Quelle était la suite du programme, dans ce cas ? Sauna et salle de massage, visiblement. Et hors de question de laisser une seule seconde de répit à Sirius. Ainsi se fit-il dépasser par cette très chère provocatrice, à deux pas du couloir menant à la salle suivante. Rien que ce genre d'actions pouvaient irriter une personne. Banal mais efficace. Et assurément, on laisse Trésor passer devant histoire qu'il prenne bien son temps. C'est ça. Mais fais tout de même attention à ne pas devenir une cible, petit Pokémon. Enfin ! Il y avait actuellement beaucoup trop à faire avec ce Noctali. Hanaë se plaisait particulièrement à le rendre dingue. Pauvre chou ! On aurait dit un enfant injustement expédié dans sa chambre. Si Hanaë avait eu un bon caractère, pour sûr que cela ne serait jamais arrivé. Mais vous la connaissez et savez déjà ce dont elle a horreur.

– Les lotions sont graisseuses. Je te laisse t'en charger, Circus. Je vais réfléchir à un moyen simple mais efficace d'appliquer des couleurs sur Trésor.

Ah ! Voilà l'excuse ! Et il fallait bien évidemment la traduire par "débrouille-toi tout seul, petit pécore". Et les réflexions étaient en réalité un seul et unique prétexte pour rêvasser et regarder ce pauvre Sirius se démener. Dans tous les cas, jamais Hanaë ne pensa à intervenir tant que son coéquipier fournissait un travail de qualité suffisante. Ainsi s'assit-elle sur un banc originellement prévu pour les personnes restant à l'intérieur du sauna. Autant dire qu'elle hésita longuement sur le fait de profiter ou non de ce nouvel espace. Mais ses yeux écarlates se portèrent finalement sur le garçon pour enfin le détailler. Quel gâchis, pensa la miss. Elle se disait que si ce type avait été plus décontracté et mauvais, alors elle aurait éventuellement pu s'intéresser à lui. Dommage. Trop niais, stupide et immature.

Hanaë passa une main dans ses cheveux encore un peu humides et les recoiffa à l'aide d'un miroir mural disposé à l'intérieur de la cabine. Et pendant ce temps, Trésor et Sirius... s'entendaient probablement bien. Ou du moins, mieux que les deux dresseurs ne pouvaient se piffer. Trop calme. C'était beaucoup trop calme pour le moment et cela ne plaisait guère à la peste, d'autant plus que les idées pour enquiquiner l'autre fusaient comme jamais. On aurait presque dit une seconde nature. Et d'ailleurs, une idée particulière se démarqua des autres puisqu'elle porterait directement atteinte au travailleur acharné.

– C'est pitoyable de te voir travailler ainsi. Je n'en tire même plus aucun plaisir. Elle se retourna et se plaça sur le côté inoccupé du Pokémon végétal, fixant Sirius avec un air on ne peut plus sérieux. Oh oh... Qu'est-ce que tu comptais faire ? Sans même attendre la moindre réponse, ses mains se posèrent sur le dos – ou du moins ce qui pouvait s'y assimiler – du Gaulet puis le massèrent, lentement et avec fermeté, jusqu'à frôler une zone plus tendue, plus sensible pour le Pokémon. C'était ici. Hanaë pria son camarade de passer sur cette zone tendue, prétextant n'avoir aucune idée pour gérer ça. Cette espèce est introuvable sur Kanto, je ne l'avais jamais vue avant ce cours. Cette zone là, qu'est-ce c'est ?

La première partie de la réplique avait beau être véridique, la seconde l'était moins. Quiconque révisait un peu sa biologie et son éthologie savait que des pores se trouvaient ici. Le but était bien évidemment de faire en sorte que Sirius force le Gaulet à expulser des spores on ne peut plus nuisibles à un Pokémon ou même un humain. Et puis cela testera ses connaissances, par la même occasion. Peut-être n'était-il pas si débile qu'il en avait l'air. Hanaë ne s'attendit pourtant pas à quelque chose d'exceptionnel de la part de son partenaire. Et aussi longtemps qu'elle n'aura pas décelé une once d'intelligence chez le Noctali, elle continuera de le prendre pour un Chimpenfeu de bas étage.

– Ah. Désolée pour ton haut, ce n'était pas nécessaire. Je suis un peu sur les nerfs en ce moment. Et c'est parti pour le mélodrame ! Après tout, quiconque voulait devenir performer devait connaître et savoir exercer un jeu d'acteur d'un certain niveau. Si tu es des Noctali, tu connais peut-être mon jumeau, Nox. Ce n'est pas la joie en ce moment et c'est la personne à qui je tiens le plus. Forcément, je deviens irritable pour un rien. Application de la règle numéro une réussie : toujours pimenter ses mensonges d'un peu de vérité pour s'auto-persuader et ainsi mieux jouer. Je n'ai pas envie de m'étendre sur le sujet. Ne t'étonne simplement pas si j'ai des sautes d'humeur. Je veux juste me changer les idées...

C'est bien beau de dramatiser, mais encore fallait-il s'occuper de Trésor. Hanaë secoua donc la tête, jouant bien évidemment jusqu'au bout, et alla même jusqu'à prendre un air un peu plus penaud pour rendre cette fausse image plus crédible encore. Une fois qu'il y aura cru, trahir sera bien plus jouissif. Mais la miss veilla tout de même à ne pas trop en faire, auquel cas personne – pas même le plus fini des abrutis – ne pourrait y croire. C'est donc dans le silence qu'elle reprit les massages, en l'attente de la réaction qui déclenchera tout. Vas-y. Cède. Elle n'attendait que ça.

_________________



Personnage le plus exécrable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3835-0274-don-t-be-a-dead-in-your-life-time-termine-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3838-hanae-hawkins-mentali
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 2805
Points d'Expériences : 921

MessageSujet: Re: [Cours 05. Coordinateur] This is how to be fabulously fabulous - Pv Hanaë [Terminé]   Mer 23 Déc - 16:17


This is how to be fabulously fabulous
Hanaë & Sirius
Inspire. Expire. Poses tes doigts sur tes tempes et recentre toi. Tu es calme, serein et cette fille ne te fera pas sortir de tes gongs. Voilà, positive attitude. Ça ne t'atteins aucunement, tu es bien au dessus de ça. RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH. AHUM. Voilà, un bon petit cri mental et ça va mieux. En fait, j'ai juste à l'ignorer et … ELLE EST SERIEUSE ? Ok, ça peut sembler être strictement rien mais à mon niveau d'énervement ça compte. Elle vient de me passer devant, me coupant la route au passage avec cet air arrogant et stupide. Mon sourcil s'anime soudainement d'un tic nerveux, tressautant par moment, il est le seul signe extérieur de mon agacement interne. Si elle veut me voir perdre mon masque, elle va devoir frapper bien plus fort. Ce masque, je le porte depuis presque toujours, et jamais il n'est tombé sans que je ne le veuille. Elle semble me prendre pour un abruti. Si elle savait à quel point elle se trompait. Ce n'est jamais rien qu'une façade. Et si je suis sincèrement et profondément énervé par cette fille et ses attitudes stupides, je ne lui laisserai pas le plaisir de gagner cette partie. Elle n'admirera pas mes traits déformés par la colère. Elle ne sera pas la première à faire tomber le masque. Si je dois un jour laisser cette partie de moi ça sera par amour et pas par haine, aussi niais que cela puisse paraître.

Alors extérieurement, j'ai toujours la même expression. Toujours le même sourire un peu niais, toujours l'air réjoui et enthousiasme. Le masque a failli tomber une fois, je ferais attention à ce que cela n'arrive plus. Ou tout du moins, pas en sa présence. Cette fille est un poison. Elle pique, elle attaque mais que cache donc tout ça ? Est-ce simplement un masque ou est-elle profondément méchante et vile sans aucune raison ? Est-ce là sa manière d'être ? Si c'est le cas et peu importe à quel point je la hais je trouve ça terriblement triste. Enfin bon, c'est pas mes oignons après tout. Mais c'est dommage.

Nouvelle salle, nouvelles découvertes et encore plus de lotions et autres crèmes et produits pour le corps. Corps des pokemons évidement, je suis pas sûr qu'une crème avec plus de 70 % d'acide dans sa composition soit une crème à me tartiner sur le visage. Je fais un signe de tête à Hanaë. Très bien. Je m'occupe de ça, va donc « réfléchir ». J'enfile les gants mis à notre disposition et je m’attelle à masser la bête. Il est pas méchant Trésor. Juste … Un peu puant, il faudra trouver quelque chose pour y remédier. C'est horrible. Je peux plus, j'enfile un masque alors que je découvre des zones de l'anatomie de notre pokemon affilié. Il est tout gentil et semble vraiment apprécier ce traitement. Enfin, j’espère qu'il apprécie, c'est pas spécialement ce que je préfère faire, c'est plus un job d'éleveur que de styliste mais ça viendra plus tard. Je jette un regard à Hanaë, je crève d'envie de faire une remarque mais il faut que je pense avant tout à ma note. Tant pis si je fais tout tant que j'ai une bonne note. J'aurais le temps de me venger plus tard.

Enfin, quand j'ai presque terminé évidement, Mademoiselle arrive et vient faire ses petits commentaires. Du plaisir, ravi de savoir que je t'offre du plaisir. Je ne laisse qu'un soupir s'échapper de mes lèvres alors que je lève les yeux au ciel. La Mentali atteint des niveaux impressionnants en saloperie. La voilà qui se lance dans le massage. Elle a de la chance que j'ai passé un coup d'eau et que j'ai appliqué une autre lotion depuis celle à l'acide parce que quand on voit l'état de mes gants … Je lève un sourcil surpris en la voyant faire. Ça pue le mauvais coup ça.

Et là voilà qui joue au mélodrame maintenant. Pendant que je fais mine de chercher la fameuse zone, la Mentali joue. Je me contente d'hocher tranquillement la tête. Nox. Son jumeau. Pas la joie … Blablabla. J'ai pas envie de la prendre en pitié alors que je suis pratiquement sûr que c'est de la comédie. Je vois qui est Nox et ce type doit être à peu près aussi flippant que sa sœur. Y'a eu quoi dans leur enfance pour générer ainsi deux psychopathes ? Enfin, je m'avance un peu pour Nox, je lui ai jamais parlé mais je n'ai que très peu de doute en ce qui concerne sa folie …

Et puis je ne peux plus repousser le moment de toucher cette zone sensible, comme je l'imaginait c'est la réserve des spores. Reste à savoir lesquels. Elle m'imagine donc aussi bête que ça ? Et bien, il est temps qu'elle en bave un peu elle aussi. Je me place donc de façon à ce que je ne reçoive rien mais Hanaë est pile dans mon angle de visée. Trois, Deux, Un. POUF. Une petite pression a suffit à déclencher les spores. Préparé, je me suis élancé en arrière pile au bon moment. Hanaë par contre …

- En voilà une bonne chose de faite ! Oh ? Hanaë ? Tu vas bien ? … Mais tu ne peux plus parler, paralysée comme tu es … Quel dommage ! Enfin, tu as de la chance dans ton malheur, ça aurait pu être des spores empoisonnés … D'ici une petite dizaine de minutes tu seras libre de tes mouvements. Tu nous rejoins dans la salle de préparation ? Le temps file et il faut qu'on finisse de préparer notre petit Trésor pas vrai ?

Le tout dit sur un ton parfaitement mielleux. Mais gentilhomme que je suis, j'amène la peste sur un siège. C'est franchement à mourir de rire de la voir ainsi, dépossédée de sa langue de vipère, elle est immédiatement moins impressionnante et bien moins mesquine. Avec une délicatesse faussée, je l'installe sur un siège. Un clin d’œil moqueur et je file vers la salle de préparation. Là bas, je nous réserve immédiatement un grand podium, et je part farfouiller les armoires pour trouver les éléments qu'il nous faut. Et au milieu des robes et autres accessoires, il y a ce petit œuf. Seul. Je reste un instant sans savoir quoi faire mais je me décide finalement à l'embarquer. Un compagnon en plus, ça peut pas faire de mal ?


HRP:
 

_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 


Dernière édition par Sirius B. Powell le Sam 2 Jan - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kanto
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 316
Points d'Expériences : 217

MessageSujet: Re: [Cours 05. Coordinateur] This is how to be fabulously fabulous - Pv Hanaë [Terminé]   Sam 2 Jan - 1:53

L'attente ? Insupportable. Il fallait qu'il le fasse. Il le devait. Que cet abruti cède finalement, allez ! Ces pensées faisaient écho dans l'esprit de Hanaë qui s'imaginait déjà conserver le dessus sur son camarade. Mais à sa grande surprise, il se montra au moins assez cultivé pour connaître l'anatomie d'un Pokémon totalement désuet. Dommage ! Vraiment dommage ! D'autant plus que toute cette comédie ne marchait visiblement plus. Pourquoi ? Si cela avait marché, Sirius se serait contenté de viser à côté. Et pourtant, la Mentali fut bien sa cible. Touchée, coulée, paralysée. Le corps désormais inerte de la coordinatrice ne tenait en place que grâce à l'aide de quelques nerfs encore en activité. Les autres fonctions motrices, elles, ne répondaient plus. Et pourtant, la rouge conserva quelques facultés cognitives, ou du moins assez pour pouvoir entendre et traiter les mots de ce... mieux valait censurer. Pour sûr qu'elle se vengerait, pas d'une façon aussi délicate qu'avant. Elle avait été personnellement atteinte, cette fois-ci. Elle se sentait humiliée et pour une fois vaincue ; refusant de l'avouer, Hanaë voulut immédiatement bouger pour étrangler cet abruti de Noctali, mais même la volonté la plus forte sur cette terre n'aurait suffi pour se dégager d'une telle paralysie. Etat qui, heureusement, n'allait être que provisoire. Cela fut néanmoins suffisant à Sirius pour déplacer la miss.

*Ne me touche pas, sous-être !*

Rien n'y fit. Aucun mot ne sortait. Seuls quelques tics nerveux à peine perceptibles remontaient à la surface, mais pas de quoi casser trois pattes à un Canarticho. Il lui fallut donc attendre de très longues minutes avant de récupérer un usage total de sa motricité. Et encore ! La régénération fut progressive. D'abord un bras, puis la tête, ensuite une jambe, l'autre bras... Tout ça dans un ordre des plus chaotique qui ne faisait guère de sens. Autant dire que, lorsqu'elle se releva, Hanaë fut obligée de s'appuyer contre un mur afin de pouvoir rester debout. Même si la paralysie avait été provisoire et courte, le corps semblait avoir pris quelques mesures pour maintenir les organes clés en activité, au détriment des muscles qui ne faisaient que recouvrer leur souplesse d'antan. Un mouvement, deux mouvements, trois mouvements, puis des étirements. Une fois qu'elle eût récupéré le contrôle de son corps, la Mentali grinça des dents. Elle voulut même en frapper le mur voisin, au risque de se briser le poing. Elle avait été inférieure à cet idiot et ça lui déplaisait au plus haut point. Mille années de pénitence pour ce lâche n'auraient même été suffisantes aux yeux de la furie. Plus, encore plus, toujours plus. Il fallait qu'il souffre, il fallait qu'il connaisse la haine pure, sans parler de cette humiliation si désagréable.

Pour cela, un peu de discrétion s'imposait. Hanaë longea le mur, à pas d'Absol, jusqu'à atteindre la prochaine salle, là où Sircus se trouvait probablement. Bingo ! La tête du Noctali dépassait encore des rayonnages d'habits on ne peut plus colorés. Il ne regardait pas dans cette direction et Trésor ne se souciait plus que de son état. Le Gaulet avait goûté au plaisir d'être chouchouté, pour sûr qu'il y restera accro. Aucun risque qu'il ne fasse attention à la fourbasse en train de se glisser entre deux robes – affreuses – tout en scrutant sa proie, tapie dans l'ombre des vêtements. Plus que trois mètres de distance, si ce n'était pas un peu moins. Elle s'avança alors davantage jusqu'à bondir furtivement sur l'autre, avant d'être repérée. Non, son but ne fut pas d'entraîner l'abruti au sol. Pourquoi faire ? Il y avait bien plus amusant. Elle colla simple au dos du fameux idiot, l'enlaçant non pas d'une façon amicale ou amoureuse mais bien de sorte à ce qu'il se sente mal, sans pour autant forcer physiquement. De toute façon, elle n'y serait pas arrivée. Un bras doucement pressé contre le cou du garçon suffisait. Son but n'était clairement pas de lui porter atteinte physique, ou du moins pas pour le moment. Puis elle se haussa de quelques centimètres, sur la pointe des pieds, afin de pouvoir atteindre l'oreille de cet idiot. À première vue, la scène aurait pu être mal interprétée, raison de plus pour que personne d'autre n'intervienne, d'autant plus que quelques groupes venaient de rejoindre le binôme déjà présent. Hanaë se contenta simplement de murmurer quelques mots. Un peu d'intimité ? Oui mais non.

– C'est la guerre. Surveille tes noix, elles prendront cher à un moment ou un autre.

Tout sourire – mais toujours aussi vexée bien qu'elle s'efforçait de ne plus l'afficher – elle le lâcha enfin puis jeta un regard en coin aux quelques spectateurs. Un regard mauvais qui voulait tout dire. Le premier à se faire de fausses idées sur la scène passée prendra également cher, très cher. Mais pour le moment, Hanaë se contenta simplement de se frayer un chemin entre les rangées d'habits et Sirius, sommant Trésor de la suivre. Le Pokémon n'eût pas le choix ; c'était ça ou bien la miss changerait provisoirement de cible. La bête devra se contenter de se plier aux exigences tordues de la Mentali sous peine de se faire une ennemie à éviter. Le risque zéro n'existe pas ; les gens possédant des Pokémons de type feu ne sont pas si rares que ça. Trésor pourrait facilement cramer.

– Abruti, commença-t-elle sur un ton sec, surveille la chose, joue avec elle... Bref, rends-toi utile.

Sans même attendre la moindre réponse, elle partit écumer les rayons à la recherche du moindre petit accessoire qui s'accorderait aux couleurs d'une Luxe Ball. Non, elle n'avait pas concerté son coéquipier. Et alors ? Elle se foutait royalement de l'avis de cet idiot, désormais. Autant sa parole pouvait être prise en compte il y peu, autant maintenant, c'était très différent. Un cloporte, un nuisible, un indésirable. Il n'y avait pas de meilleurs qualificatifs. Vengeance attendait toujours, d'ailleurs. Et c'est en parcourant les rayons que la miss trouva une idée parfaite, selon elle. Un flacon de parfum. Oui, un simple flacon de parfum disposé dans les rayons, mais pas n'importe lequel ! "Fragrances d'automne : effet phéromone garanti !" Quel était le rapport ? Oh ! Rien ! Juste une petite mention attention stipulant que "les phéromones ne prennent effet que sur les porcins". Et que voilà ? Le Cochignon du binôme Brandon-Vanessa. N'était-ce pas parfait ? Hanaë interrompit immédiatement ses recherches et se saisit du flacon. Elle passa bien évidemment non loin du Cochignon, retirant à ce moment précis le capuchon du flacon. Le temps que les vapeurs parfumées se répandent et titillent les narines de la bête, Hanaë eût le temps de se glisser de nouveau derrière Sirius pour lui tapoter l'épaule. Et, alors qu'il commença à se retourner, il reçut l'intégralité du flacon sur le sommet de la tête. Était-ce cher, comme parfum ? Elle n'en avait cure. Elle sourit et s'écarta simplement pour laisser place au Cochignon.

– Amuse-toi bien avec ton nouveau partenaire de jeu. Et profite de ces doux instants de couple pour méditer : on ne me déclare pas la guerre.

Sur ces quelques paroles, elle pria Trésor de s'écarter, le temps que la tempête Cochignon se déchaîne un peu. En tout cas, ça n'allait pas être beau à voir. Cela lui laissera peut-être le temps d'accomplir ses desseins pour le Gaulet, qui sait ?

_________________



Personnage le plus exécrable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3835-0274-don-t-be-a-dead-in-your-life-time-termine-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3838-hanae-hawkins-mentali
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 2805
Points d'Expériences : 921

MessageSujet: Re: [Cours 05. Coordinateur] This is how to be fabulously fabulous - Pv Hanaë [Terminé]   Sam 2 Jan - 21:25


This is how to be fabulously fabulous
Hanaë & Sirius
L’œuf est délicatement déposé au fond de mon besace. J'avoue être un peu inquiet quand à mes capacités pour m'en occuper. Bah, je demanderai à Hazel de m'aider là dessus. Enfin, je la harcèlerai jusqu'à qu'elle accepte. Avec un sourire de requin, je lui envoie un premier message. Elle est médecin, elle doit savoir se débrouiller avec les œufs nan ? C'était son job, soigner les pokemons. Et les œufs étaient des pokemons en coque … Elle devait savoir. Au pire j'irais voir Renren. Oui, j'ai pleins d'options. C'est parfait. Je traficote encore un peu dans cette armoire, si elle était utilisée pour planquer un œuf il doit bien y avoir des trucs intéressants.

Puis soudain je frissonne. C'est moi où la température à baissé d'un cran. Un corps féminin se colle à mon dos. Hanaë. Évidement. Elle n'allait pas laisser l'histoire des spores impunie. Je me redresse, me grandissant encore plus. Je dois bien reconnaître que je suis terriblement nerveux mais hors de question de le lui laisser savoir. Ça lui ferait bien trop plaisir. Et faire plaisir à cette peste n'est pas quelque chose que j'ai envie de faire. Un sourire, forcé, s'étale sur mes lèvres. Je sens quelques regards sur nous. De loin, nous devons ressembler à un couple qui s'offre un moment d'intimité. Dans la réalité, c'est bien différent. Nous sommes peut-être bien un couple. Mais ni un couple d'ami et encore moins un couple d'amoureux. Nous sommes un couple d'ennemis. Un couple de rivaux. A celui qui jouera le mieux. A celui qui dansera la haine avec le plus de subtilité. Je crois croiser le regard d'Heartnett. Il fait jouer. Je ne laisse rien parraitre et je me retourne pour me pencher avec une délicatesse toute étudier pour venir répondre à l'oreille de la Mentali.

- En effet, je crois que nous sommes d'accord sur ce point. Néanmoins ne me prends pas pour plus stupide que je ne le suis et toi même méfie toi. On est jamais à l'abri du destin …

La guerre est lancée. C'est parti. Sortez armures et épées car cette salle devient notre champs de bataille. Mais nous sommes là avant tout pour nous occuper de Trésor et si toute cette histoire à mal tourner ce n'est qu'une question de coïncidence. Avec n'importe qui d'autre j'aurais été heureux de me tenir là, dans ce temple de la préparation avant concours. Sans un regard pour la reine des pestes, je m'accroupis aux cotés de ce cher Gaulet. Il va être magnifique. Je ne réagis que d'un roulement d'yeux à l'ordre de la rousse. Il n'y a rien à ajouter. J'ai juste envie de lui mettre mon poing dans la figure. Avec de l'élan. Et un poing américain. Oui, rien que ça. Et encore je reste soft.

Je la suis du regard quelques secondes pour la voir arpenter la salle comme si elle en était la propriétaire. Mais rapidement je reporte mon regard sur notre modèle. Si les bains et autres lotions sont parfaites pour éliminer la saleté, il ne reste plus qu'à retirer les petites peaux persistantes à la pince à épiler. Le grognement du Gaulet a chaque fois qu'une part ressemble à celui d''un Skitty malade. C'est mi-mignon, mi-effrayant. Plus effrayant que mignon quand même. Surtout quand on a vu les effets de ses spores. Mais il faut souffrir pour être beau. Enfin, aussi beau qu'un Gaulet peut l'être. Après tout, avec quelques artifices, tout le monde peut l'être. Dans les faits ça me paraît aussi réalisable que de rendre Hanaë gentille. Mais qui sait, sur un malentendu ça pourrais marcher.

On va bien réussir. Maintenant que la peau de Trésor est parfaitement lisse et toute brillante on va pouvoir commencer à la peindre. Comment dit Hearnett ? GLAMOUUUUUUUUUR ! Alors on va faire de notre mieux pour rendre cet adorable Trésor absolument magnifique. Tellement sublime que personne ne pourra dire qu'il ne l'est pas. Ça c'est un bon plan. Presque aussi bon que celui d'Hanaë qui telle l'incarnation des furies sur terre, arrive à vive allure vers moi, un flacon à la main. Flacon qui finit sur moi. L'odeur n'est pas mauvaise alors où est le piège ? Mon nouveau partenaire de jeu ? Mes yeux s'écarquillent. Qu'est ce que ? Le Cochignon s'est libéré de l'emprise de son binôme pour venir se frotter avec, beaucoup, d'ardeur. Je soupire. Et bien, je suppose que je pourrais désormais dire que je suis tellement séduisant que même les Cochignons viennent me draguer … Ouais nan, je vais pas m'en vanter de ça. Je crois que cet épisode où, avec l'aide du binôme, je tente de m'échapper du pokemon ne serra plus jamais évoquer. S'il vous plaît dite moi que c'est une lampe torche que je ressens contre ma cuisse. Adara tente de m'aider au mieux et je fuis en direction des douches.

Je cours, je cours, esquivant les attaques de ce monstre. Je crois que je connais un peu trop bien l'anatomie des Cochignons. Et que cet épisode de ma vie restera l'un des plus traumatisants. J'entre enfin dans la salle des bains à toute vitesse. Je saisis un gel douche effaceur d'odeur au passage, goût fraise, miam, et je m'enferme à triple tour dans la première douche ouverte que je croise. Collé contre le mur opposé je me déshabille en deux temps trois mouvements et je me fous sur la douche m'aspergeant en même temps de shampoing. Et je frotte, frotte et frotte. Je frissonne de peur alors que le Cochignon cherche à enfoncer la porte sous les cris des gens. Et finalement ça se calme. Et je soupire soulagé. Le temps de me faire prêter quelques vêtements secs et de me rhabiller, je reviens calmement vers Trésor et Hanaë. Je lui jette un regard hautain et comme si rien ne c'était passé je récupère l'un des deux pots de peinture et j'attaque de peindre le corps du Gaulet.

Je suis épuisé mais je ne veux pas lui laisser la victoire d'autant plus que nous approchons de la fin du temps. Je pose mon regard sur mon pot de peinture. Et entre deux coups de pinceaux sur Tréso, j'envoie avec une satisfaction gamine, une lynchée de peinture noire sur la tenue de la Mentali. Personnellement je suis arrivé à un niveau de jem'enfoutisme suffisamment haut pour que toutes les conséquences me passent complètement au dessus de la tête. Et tant pis si c'est gamin, nous voulons tout les deux une excellente note à ce devoir et je nous pense bien partit pour ça. Alors je peux bien emmerder cette garce autant qu'elle le fait elle même.

Ne laisse jamais quelqu'un te dire que tu ne peux pas faire quelque chose. Si tu as un rêve, tu dois le protéger. Si tu veux quelque chose, tu peux l'avoir, point final. C'était certainement pas elle qui allait te forcer à ne pas tout donner pour atteindre les hauts plateaux de la coordination. Personne ne le ferait.


_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kanto
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 316
Points d'Expériences : 217

MessageSujet: Re: [Cours 05. Coordinateur] This is how to be fabulously fabulous - Pv Hanaë [Terminé]   Sam 30 Jan - 17:43

Comme prévu, le Cochignon s'empressa de charger le pauvre Sirius. Ravie, Hanaë ne put cependant pas observer la scène jusqu'au bout puisque le temps était compté. Alors que l'autre abruti prit la fuite face à son mâle dominant, la Mentali s'en alla de son côté tout en emportant Trésor avec elle. La pièce suivante ne fut pas bien compliquée à trouver puisqu'il fallait simplement suivre les indications accrochées aux murs. C'était un espace clos, aux murs psychédéliques à cause des nombreuses couches de peinture qu'ils se sont reçus par le passé. C'est ici que le Gaulet changera d'apparence pour ressembler à une Luxe Ball de qualité. Hanaë prépara donc le mélange le plus obscur et reluisant possible alors que l'autre Sircus refit son apparition. Et merde ! Finalement, elle n'aura pas eu le temps de tout faire en l'absence de cet idiot. Tant pis, il faudra collaborer avec cet esprit inférieur. À moins qu'il ne craque suffisamment pour être exclu des lieux.

– Alors, qu'est-ce que ça fait de se faire draguer par un Cochignon un rut ? Vous formiez une belle famille tellement vous étiez semblables, c'est fou !

Ah ! Jamais Hanaë ne pourra oublier un tel événement. D'ailleurs, elle aurait adoré en voir davantage. Peut-être que le Pokémon avait réussi à passer le stade des préliminaires, qui sait ? Dans tous les cas, ce n'est pas ce Noctabruti qui fournira des détails croustillants. Personne ne le fera, malheureusement. Quelle dommage ! Le cas du "mystérieux élève violé par un Pokémon" ne restera donc qu'au stade de rumeur, ce qui était malgré tout suffisant pour décrocher un sourire à l'exécrable. Mais faute d'attention, alors qu'elle continuait de mélanger les peintures pour obtenir un ébène parfait, l'autre gamin la sortit de ses pensées. Qu'est-ce que ? De la peinture ? Sur ses habits ? Trop c'est trop. La Mentali grinça des dents et serra des poings. Le pressing, ce n'est pas donné. Et l'autre coordinateur allait bientôt l'apprendre... à ses frais qui plus est, puisque la miss, elle, ne fut aucunement retenue par une quelconque conscience. Elle trempa son pinceau dans le pot de peinture noir Cornèbre et balafra d'un coup sec le visage de Sirius. Tiens ! Mange ! Tu n'avais qu'à pas commencer.

– Evidemment, monsieur le futur styliste de renom se fera un plaisir d'arranger ma tenue, auquel cas sa réputation et son visage seront ternis à jamais.

Et un autre coup vif, histoire de finaliser le symbole. Une jolie croix noire sur le visage de cet imbécile. Incrédule, Trésor souffla. Il ne voulait qu'être peint, le pauvre ! Bien heureusement, Andreas vînt à son secours. Et en la présence du grand coordinateur et professeur, aucune fioriture n'était permise. Hanaë s'enticha donc d'un faux air enjoué tandis qu'elle passa son premier coup de pinceau sur le Gaulet. L'adulte tourbillonna autour du binôme avec un sourire ravi, laissant derrière lui un nuage de pétales bleus. Pourtant, il ne repartit pas immédiatement, comme s'il avait hâte de voir ce que les deux jeunes allaient produire. Bien ! C'est le moment où il ne fallait absolument pas le décevoir.

– Alors, Sirichou ? Rappelez-lui de passer un coup de savon sur sa langue, après ça. Prêt à transformer notre petit Trésor en merveilleuse Luxe Ball ?

Petit problème : l'abruti avait déjà préparé du rose. Or, il n'y a pas de rose, sur une Luxe Ball. On a un souci de cohérence, là. Par pitié, faites qu'Andreas n'ait rien remarqué, priait la demoiselle, plus anxieuse que jamais. Le professeur esquissa un sourire amusé avant de se lancer dans une nouvelle série de pirouettes. C'est bien beau, mais ça devient réellement chiant, de le voir tourbillonner continuellement. Qu'il aille droit au but, au lieu de s'émoustiller comme un Goinfrex devant un Sorbouboul.

– À ce que je vois, même les meilleurs couples ont de petits désaccords ! Mais ce n'est pas grave, mes chéris. Je suis tout de même sûûûûûûûûûûûr que le rendu sera MA-GNI-FAÏQUE. Mais ne traînez pas trop, il ne vous reste qu'une petite heure pour tout finaliser ! On accélère mais on reste glamour ! GLA-MOUR ! ♥

Ne pas soupirer, ne pas soupirer, surtout ne pas soupirer... Il s'en va ! Enfin ! Ce n'est pas trop tôt ! Une fois que le professeur eût quitté la pièce, Hanaë put enfin arrêter de jouer la comédie et surtout de sourire bêtement à son interlocuteur. Et le meilleur dans tout ça, c'est qu'elle allait enfin pouvoir mettre fin à ce rapprochement inutile et dégoûtant avec Sircus. Elle ne se fit d'ailleurs pas prier pour s'éloigner de lui – sans oublier le pousser, évidemment – et de se remettre à l'assaut du corps de Trésor, esquivant habilement les diverses verrues encore légèrement visibles pour les peindre en dernière. D'un œil attentif, elle veilla tout de même à ce que l'abruti ne tente rien de nouveau. Déjà qu'il avait emporté du rose à la place de l'orange et du doré qu'une Luxe Ball possédait... Qu'est-ce qu'il avait voulu en faire, au juste ? Une Love Ball ? Erk. Ce type est décidément répugnant et désespérant. Et pour lui faire payer cette erreur technique (mais aussi erreur de goût), Hanaë s'empressa de terminer sa part du travail pour ensuite soulever le seau de peinture, faire semblant de trébucher (la partie la plus importante du plan, évidemment) et renverser le contenu dudit seau sur Sirius. Il restait assez de liquide pour faire une nouvelle couleur au coordinateur. À défaut de ne plus attirer sexuellement les Cochignon, peut-être que sa chevelure sera élue comme emplacement de choix par les familles de Cornèbre.

– Oh la la. Je suis maladroite. Je m'en veux vraiment, désolée, lança-t-elle d'une voix ironiquement douce avant de la raffermir soudainement. Grouille-toi. On n'a plus que dix minutes pour l'amener dehors.


FA FA FABULOUUUS ~ LIKES TO DRESS UP ♪

_________________



Personnage le plus exécrable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3835-0274-don-t-be-a-dead-in-your-life-time-termine-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3838-hanae-hawkins-mentali
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 2805
Points d'Expériences : 921

MessageSujet: Re: [Cours 05. Coordinateur] This is how to be fabulously fabulous - Pv Hanaë [Terminé]   Dim 31 Jan - 16:07


This is how to be fabulously fabulous
Hanaë & Sirius
C'est la guerre, oui, la guerre !

Les coups de pinceaux volaient, les phrases assassines pleuvaient. SaloAHUM. On avait dit quoi Sirius ? On insulte pas la demoiselle. Même quand c'est la vérité. La vérité vrai même. Elle me rend complètement fou et si en temps normal j'adore les filles avec du caractère là c'est plus du caractère. C'est … Je ne sais pas comment décrire cette GRAAA. Elle m'énerve, elle m'énerve ! Je crois qu'à cause d'elle j'ai développé un tic qui fait s'agiter furieusement mon sourcil droit. Rien que ça. SaloAHUM. SIRIUS. Stop. Elle me fait me parler à moi même. Par tous les légendaires que je connaisse que cette fille finisse en cendre. Un éclair, un jet de flamme, j'étais pas difficile. Juste. Qu'elle disparaisse. Loin de ma vue. Que je puisse avoir le cerveau en marche et en parfait état de fonctionnement.

Sans répondre à sa stupide provocation, sérieusement, je m'approche plus jamais d'un Cochignon. Je frissonne. Chacun d'un coté de notre Trésor, nous employons à réaliser nos peintures. Un sublime rose fushia pour moi et aucune idée de ce que l’Infâme prépare. Sa provocation et toute cette histoire me reste dans l'esprit. Je ne peux arrêter ma main qui se saisit du pinceau et qui le recouvre d'une grosse dose de peinture rose avant de l'expédier sur l'Infâme. J'aurais dû m'y attendre mais elle réplique immédiatement avec un grand coup de noir ébène sur mon visage. Mon sourcil recommence à danser la java. Calme calme. Tu t'en fous moi même. C'est rien. Inutile de t'énerver pour si peu. Après tout, c'est même plus mes habits …

- Monsieur le futur styliste de renom est certes extrêmement doué mais il ne peux malheureusement pas rendre magnifique de telles guenilles.

La conversation aurait pu se continuer ainsi en commentaires assassins si Hearnett n'avait pas choisit ce moment pour nous rejoindre. Bon, il va falloir jouer. Immédiatement, et ça m'aggace d'être aussi synchro avec l'Infâme, nous devenons deux bisousnours l'un envers l'autre, sans oublier de s'écraser discrètement les pieds au passage. Il fallait être parfait face au professeur, il était pour elle comme pour moi, le meilleur contact que nous avions et le monde de la coordination est difficile à intégrer sans contact. Il ne faut surtout pas le décevoir ou se le mettre à dos. J'attrape mon propre pot de peinture et je m'attaque au corps de Trésor qui se transforme en Gaulet noir et rose.

- Voyons, ma belle, nous avions décidé de partir sur une Loveball, symbolisant ainsi notre idylle. ♥

Un petit clin d’œil au référent et un « Ah les femmes » mimé, et il glousse joyeusement en tourbillonnant autour de nous. Enfin, quelques phrases qui rentrent dans une oreille pour sortir de l'autre, et il repartait embêter un autre groupe. Tout jeu oublié c'est à coup de hanche et de pinceau que chacun peint le Gaulet, le faisant devenir un mélange de Luxeball et de Loveball qui étrangement rendait assez bien. Les mains sur les hanches, je fignole les derniers petits détails avant de me faire littéralement recouvrir de peinture noire. J'hoquette de surprise et je passe une main au niveau de mes yeux pour pouvoir voir quelque chose. Je me retourne lentement pour voir l'Infâme partir avec le Gaulet en direction de la scène où nos créations devrons défiler.

Tous les groupes sont là et finissent de régler les derniers détails. Je jette un regard noir, et c'est le cas de le dire, à l'Infâme. Bon, pas le temps de lui faire des crasses, on donne tous les deux quelques conseils pour le défilé. Très différents les conseils. Mais bon, voilà que Trésor défile avec le maximum de grâce et d'élégance qu'il peut actuellement déployer. Fa-fa-fabulous ♥ ! Sublime. Juste sublime. Je n'aurais jamais pensé que l'association du noir et du rose puisse rendre aussi bien.

Je suis content que notre travail soit couronné de succès mais le fait que notre collaboration est aboutie à quelque chose de réussi me donne des frissons. Je ne veux plus jamais avoir à faire quelque chose avec l'Infâme. Notre note obtenue, tous les groupes repartent vers l'académie. Dès que je peux, je m'éloigne de l'Infâme et je me prépare à rentrer dans le bus, avant de me faire refouler parce que je risquerai de salir l'intérieur. Hébété, je regarde les gens repartir et me laisser en plan. Well. C'est partir pour marcher jusqu'à PC alors. Journée de merde. J'aurais du rester coucher. ET JE JURE QUE SI ORION FAIT UNE REMARQUE JE LUI PLANTE MON POING DANS LE NEZ. Même si c'est une très très mauvaise idée.



HRP:
 

_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Cours 05. Coordinateur] This is how to be fabulously fabulous - Pv Hanaë [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
[Cours 05. Coordinateur] This is how to be fabulously fabulous - Pv Hanaë [Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Cours et compétitions-