Partagez | .
[Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   Mar 15 Déc - 17:26

Pour cette moitié de Décembre, le temps restait morne et froid, comme le moral de Rodrigue. C'était d'ailleurs le jour rêvé pour un cours pratique, option Pokéathlète. Pourquoi se retrouvait-il là, entouré de son équipe au grand complet ? Parce qu'il pensait que ça consisterait à faire des exercices sportifs, de quoi canaliser les piles d'énergies qu'il se trimbalait. Manque de chance, regroupés devant la centrale, c'était une mission de médecin qu'ils allaient devoir accomplir. Le blond "discutait" d'ailleurs avant de partir avec Mine, le Noacier. Il était sûrement l'un des seuls élèves de l'académie à ne pas avoir peur des piqûres et à apprécier le Pokémon. Il devait aussi être un des seuls à avoir subi un de ses câlins, même si il n'avait apprécié à sa juste valeur l'attention de l'assistant infirmier.

Leur mission était donc d'aller secourir des Pokémon électriques surchargés par une panne électrique. Bon, ça n'allait pas être une partie de plaisir, pensa t-il en se saisissant des gants en caoutchouc qu'on lui donnait. Fort heureusement, il avait pris avec lui ses carnets de notes pour l'entraînement de ses Pokémon et il était sûr d'avoir quelque chose dans celui de Luxio à propos de la surcharge des Pokémon électriques... c'était une chance... peut-être. Il ne savait pas en fait. Il commença donc par briefer l'équipe : pas question de faire les fous, car il en allait de la sécurité de tiers et de leur survie, pour de bon cette fois-ci. Tropius devrait donc rester au sol, Luxio se garder en mode Chargeur le plus possible, Gringolem serait la force principale de l'équipe, vu qu'il était immunisé aux attaques électriques et aux Explosion. Il faudrait par contre faire attention à ses mouvements parfois patauds... Quant à Pyronille et Ludicolo, ils avaient été rentrés dans leur Pokéball tout de suite après l'annonce de leur tâche. Pas question de laisser l'un des deux provoquer un drame aujourd'hui, non mais oh !

Comme pour tout les cours spécialisés, ils allaient être placés en groupes de deux ou trois. Ce qui angoissait encore plus le pauvre chercheur : et si son partenaire était aussi étranger que lui à l'art de soigner les Pokémon ? Ne risquaient-ils pas de provoquer des catastrophes ? Rodrigue récupéra le nom de son duo : Orion Krane. Jamais entendu parler... Il avait une petite photo et son appartenance au dortoir Noctali comme seule indication. Alors que plusieurs élèves rentraient déjà dans la Centrale en vitesse, Rodrigue regarda autour de lui, cherchant son binôme avec angoisse.

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 194
Points d'Expériences : 0

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   Mar 15 Déc - 21:52

coup de jus
ORION & RODRIGUE

   

Tu t'étais inscris à ce cour sans en avoir lu la consigne. Tu t'étais dit, naïf que tu es, qu'un cour de Pokéathlete devait forcement rimé avec des courses d'obstacles de malade et des combats à mains nues avec ses pokemons. Des trucs cool quoi. Mais non. Tu ne t'en étais rendu compte qu'une fois devant la centrale. Tu es perdu. Tu n'as pas du tout signé pour... pour soigner des pokémons ! Tu sais pas faire « ça ». Et si tu venais a en tué un... sans faire exprès...Vous savez, en le touchant ou.. en le déplaçant. Voilà que tu commences a flipper.  Tu stresses. C'est a peine si tu arrives a tenir en place. Tes jambes cherchent a dépenser ce trop plein de frousse en sautillant sur place. Tu as l'air d'un abruti, clairement, mais tu t'en fou et foudroie du regard quiconque oserait se marrer à voix haute. Qu'ils essayent pour voir, Orion n'a habituellement aucune patience, mais là... vaut mieux pas se la ramener !

Alors que tes petits sauts ont au moins le mérite de te réchauffer, tu t'essayes a des exercices de respirations, des machins qui, soit disant, ventilent la tête et le corps. Tu sais pas si ça marche, mais qui ne tente rien n'a rien. Ça ne fait qu'augmenter ton coté débile, et Bellatrix, ta Marill, est obligée de s'éloigner pour ne pas être associer avec toi. Finalement, la petite foule se disperse en même temps que ta trouille de mettre fin à la vie d'un pauvre Pokemon déjà souffrant. Fiioou. Ça fait du bien de respirer.

▬ C'est bon Bella' je me sui-.... Bella ?!

Putain mais elle t'abandonne toujours cette.... CETTE …. ! Tu retiens un grognement et t'autorise une insulte maugrée quasi inaudible.  Rah et puis qu'elle se débrouille ! C'pas comme si tu en avais quelque chose a faire et puis... tu te dois de trouver ton « binôme ». Pochette sous le bras, tu attrapes le dis dossier et observes la photo qui t'a été remise tântot avec un air distrait. Ro... Ro....Rod.... Nom d'un Arceus que c'est mal écris... Tu plisses les yeux, pour capter les autres lettres, mais... c'est juste illisible. Non mais... ça peut être n'importe quoi son prénom en plus ! Genre : Rodolphe, Rodney, Rodouane ( ça c’est bizarre comme prénom), Rodwan, Rodrigo, Rodrigues, Rodrique... bref, tout un tas de prénoms qui pourrait être le sien. Tu auras peut-être plus de chance avec le nom de famille. Essayes pour voir. Rod(?????) M. Ptin' mais la personne qui a fait ce dossier elle s'est pas foulée !

Photo en main, sac en bandoulière accroché à l'épaule, tu finis par tomber sur celui que tu cherches. En même temps, tout le monde s'est déjà tiré dans la centrale...Bon. Aller ! Avec un peu de chance, il est doc' de spécialité et il pourra faire tout le boulot à ta place sans assassiner qui que se soit ! Torse gonflé de courage; tu grignotes les mètres qui vous sépare et balance un « HEY ! » à défaut de pouvoir l'appeler par son prénom que tu n'as pas réussis a déchiffrer.

▬ Si tu cherches un certain « Orion », c'est moi ! Au moins, tu as le mérite d'êtres assez souriant. Tu mets tout tes espoirs dans ce Phyllali. Si Arceus existe qu'il exauce ton vœu, ici et maintenant ! Un spé médecin s'il vous plaît, merci beaucoup au revoir bonne journée !

▬ Je me suis pas inscris au bon cour j'crois... j'y connais rien en soin pokemon tu vois...Alors assures pour moi ok !?  Ah l'innocence, c'est si beau.

   
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5679-398-we-re-family-toma-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5691-toma-arago-adulte
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   Mer 16 Déc - 10:06

Alors qu'il se tournait et retournait à la recherche de quelqu'un ressemblant à son partenaire (sérieusement, ils pourraient faire les groupes AVANT et donner les consignes ensuite), Rodrigue sentit qu'on lui tapotait sur la jambe. Gringolem attira son attention vers un jeune homme qui s'approchait d'eux. Cheveux blancs (ou argentés, il ne savait pas trop) et bandeau noir, il avait tout du parfait sportif. Déjà angoissé, le blond commença à paniquer : et si c'était un futur coach ultrasportif qui voulait juste faire faire de l'exercice aux Pokémon sans penser à leur santé ? Il le sentait de plus en plus mal, mais rendit tout de même la salutation... Si ça se trouve c'était tout le contraire et il avait tord de juger suivant les apparences...

- Bonjour ! Je suis Rodrigue, des Phyllali, enchanté !

S'il te plait Arceus, fait que ça soit un spé Médecin... Ou même simplement un spé électrique comme Ginji, il saurait soigner des surcharges, non ? ... on parlait de Ginji donc peut-être pas... enfin il ne savait pas, il lui demanderait à l'occasion... La phrase suivante acheva sa déprime : c'était un sportif convaincu... Ils n'étaient pas dans le Miasmax... ou plutôt dans le Grotadmorv à cette allure... Le chercheur échangea un regard paniqué avec son équipe : Luxio baillait, pas plus dérangé que ça, Tropius penchait la tête, se demandant où était le problème et Gringolem était en plein facepalm, comme son dresseur mentalement. Ah ça allait être une fine équipe, ça...

- Ermh... Je suis un scientifique spécialité chercheur et j'étudie surtout le comportement des Pokémon dressés actuellement... Autant dire qu'on est pas couché...

Rodrigue sortit son carnet sur la famille évolutive de Lixy et un autre qui concernait les Pokémon électrique qu'il feuilleta rapidement. Il avait bien du noter quelques petits trucs, non ? Au moins dans la partie notes, ce qui lui permettrait de compléter avec des recherches sur IPok... Bingo ! Il y avait plusieurs croquis en plus suivant la morphologie du Pokémon et celui de Luxio avait des détails sur les Pokémon organiques... Bon ils n'étaient pas tout à fait perdus... Seul problème : Rodrigue ne se voyait pas du tout, mais alors pas du touuut effectuer les opérations citées...

- Bon... J'ai quelques notes qui vont pouvoir nous aider car comme tu le vois, j'ai un Luxio et je me suis renseigné dessus... Par contre je ne suis pas sûr d'être assez doué pour faire les opérations demandées, comme t'as l'air plus agile que moi, je vais te guider et surveiller les Pokémon à soigner pendant que toi et nos équipes s'occupez de la pratique. Tiens en parlant de ça, t'as quoi qui pourrait nous aider, histoire que je puisse mettre au point un plan d'intervention ?


Tout en parlant... monologuant, le Phyllali s'était dirigé vers l'entrée du bâtiment, l'équipée sur les talons. Comme ils étaient dans les derniers à s'y engouffrer, l'infirmière Needle les suivait de près, Mine juste derrière qui s'étendit et s'accrocha au plafond afin d'avancer plus vite. Rodrigue lui adressa un signe de la main, plus ou moins rassuré de le savoir lui aussi sur le terrain. Il y avait sûrement beaucoup de Pokémon en difficulté, et ils n'étaient pas obligés de s'occuper des plus dangereux, par contre il avait d'autres idées... Si on était près d'un endroit émettant beaucoup d'énergie électrique, il y avait des chances pour que des baies Parma poussent dans le coin, ce qui leur ouvrirait d'autres possibilités...

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 194
Points d'Expériences : 0

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   Sam 19 Déc - 15:08

coup de jus
ORION & RODRIGUE

   

Tu as vraiment foi en ce dieu que tu ne connais que de nom. Mais sache que ce Arceus tout puissant est de loin la plus fourbe des créatures, plus fourbes encore qu'un Zoroark ! Tu apprendras a tes dépends, mon petit Orion, que lui demander de l'aide est en venir a se foutre délibérément dans la merde. J'en connais plus d'un qui serait en mesure de témoigner ce que j'avance ! Mais là n'est pas la question. Tu regardes donc ce Rodrigue les yeux plein d'espoir et hésites a lui tendre une main amical pour un serrage de poigne bien viril. Tu t'y résous, quand tu captes enfin son regard paniqué. Déglutissement instantané. Ce n'est pas un spé' médecin c'est ça ? En tout cas il avait là une belle ribambelle de Pokemon. Pendant qu'il semblait abattu, tu en profitais pour observer ses compagnons.

Tu ne t'y connais pas en pokémon, dans ta région, il n'y en a pas, ou très peu, c'est donc avec une certaine curiosité que tu détails le grand lézard vert. Il a l'air lent... Tu zieutes le gros chat, quelque peu impressionné. Serais-tu en mesure d'esquiver l'une de ses attaques s'il venait a bondir sur toi ? Finalement, tu portes tes yeux sur … la statue... qui... bouge ? Gnn. Ça te crispe. Autant dire qu'il te rend mal à l'aise celui là..

- Ermh... Je suis un scientifique spécialité chercheur et j'étudie surtout le comportement des Pokémon dressés actuellement... Autant dire qu'on est pas couché..


Tu sursautes presque. ▬ Ah...   il n'est pas spé' medecin. Il fallait si attendre aussi. Pas que tu es du genre a juger un livre par sa couv-... quoi que... si enfaite, tu es totalement comme ça Orion ! Et pourtant, là encore, tu trouves que son physique ne se rapproche pas des masses de la section scientifique. Peut-être parce que ton « père » le professeur de la région de Rhode, le Dr.Krane et ses assistants sont les seules figures scientifiques que tu connaisses. Un soupire, un grattage de tête et voilà que tu commences a baisser les bras... Tu es pourtant d'un naturel fonceur et franchement optimiste...hm. Le silence retombe, malaise, honte, impuissances, tu ne sais plus trop. Tu n'as pas envie de faire une bêtise et le Phyllali non plus d'ailleurs. Délicate cette situation, drôlement délicate. S'en suis une tentative de la part de Rodrigue. Un plan d'action, peut-être !?

Tu le suis, essayant de rester attentif quand soudain Bellatrix se décide à revenir. D'un petit bon que tu trouves particulièrement gracieux, elle s'accroche a ta jambe et grimpe sur ta tête. Tu la grondes en aboiements qu'elle se fera un plaisir d'ignorer. Tss.

▬ Eh ?! Oui oui, tu as bien entendu. Il veut que ce soit toi Orion, qui mette la main à la pâte. Il veut que tu suives ses instructions pendant que tu manqueras de te faire électrocuter à mort...Bon, certes, il est de loin le plus qualifier pour être la tête du groupe, mais quand même... Humpf. Tu finis par acquiescer, déglutissant une nouvelle fois, stressé. Il compte sur toi ainsi que les pauvres pokemon de la centrale ! Tu vas peut-être te trouver une passion pour le sauvetage, qui sait.

▬  Hm. J'ai... Bellatrix ma Marill, un Leviator et une Poussifeu... pas sûr qu'ils soient d'une très grande aid- /PAM/ HEY ÇA VA PAS NON ! L'Aquasouris venait de frapper son dresseur. D'aucune utilité hein ? Il va voir cet humain de quoi elle est capable ! Alors que tu essayes d'attraper ton starter par rage et vengeance, vous rentrez dans la centrale et l'atmosphère plutôt fraîche de dehors devient bien assez vite... électrisante. Cette aura quasi pesante qui noie la première pièce te met une espèce de claque te calmant dans l'instant. Tu finis par attraper Bellatrix pour la caler contre ton torse... Elle aussi, a arrêté de gesticuler...

▬ Je te laisses choisir nos patients... Tu es ma tête, je suis ton corps.L'ambiance et l'importance de votre intervention t'as soudainement rendu plus sûr de toi. Tu fixes ton partenaire tout en enfilant tes gants en caoutchoucs, attendant ses ordres.

Que l’opération commence !


   
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5679-398-we-re-family-toma-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5691-toma-arago-adulte
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   Dim 20 Déc - 13:30

Rodrigue fronça les yeux quand le pauvre Orion, qui semblait aussi perdu que le chercheur, lui apprit qu'il possédait deux Pokémon Eau, qui finiraient grillés en un rien de temps. Le blond salua au passage la Marill et commença à avancer. Alors qu'ils rentraient finalement dans le bâtiment, leurs cheveux se dressèrent sur leurs têtes. Okay, vraiment trop d'électricité statique dans cet endroit. Le Phyllali réfléchissait à toute allure tout en cherchant des patients. Qu'est ce qu'ils allaient bien pouvoir faire ? Le groupe s'éloigna directement des Electrode et des Elekable afin de chercher des Pokémon à leur niveau. Ludicolo avait rejoint Pyronille dans sa sphère, supportant mal l'atmosphère ambiante. Enfin, ce furent des cris, ou plutôt des bêlements de panique qui attirèrent leur attention. Cherchant la provenance des bruits, le duo tourna en rond avant de finir par lever la tête. Au plafond, à bien trois mètres du sol, étaient collés deux Wattouat, leurs pattes tentant de marcher dans les airs. En cherchant tout d'abord une machine qui les aurait expédiés là-bas, le scientifique se rendit compte que ça ne pouvait être du qu'à l'énergie électrique...

- Intéressant... On dirait une déformation non voulue de Vol Magnétik... Ou de champ électrisé... Je me demande ce que...


Gringolem frappa son Dresseur sur la jambe et agita les bras afin d'attirer son attention sur les deux moutons. D'accord, d'accord, il étudierait le phénomène ensuite. Tout d'abord, faire descendre sur le plancher des Ecremeuh les deux ovins. Après un rapide coup d'oeil, Tropius s'envola et tenta d'en tirer. Non seulement le pauvre Pokémn vol fut choqué par un coup de jus à son premier contact, mais le patient redécolla aussi sec une fois qu'il l'eut lâché de surprise. D'accord... Avec un soupir, Rodrigue sortit la tête de son carnet. Ils ne pouvaient pas faire monter Gringolem sur Tropius, ce dernier étant déjà assez faible à cause de la météo... Le blond se tourna donc vers Orion.

- Bon première mission... Il faut que tu montes sur Tropius et que tu les fasses descendre au sol. Pour le bien, ils ne doivent toucher que tes gants si on ne veut pas d'accident. Une fois par terre, Gringolem les maintiendra pendant qu'on les soignera.


Restait maintenant à comprendre comment soigner ces pauvres hères. Leur toison était énorme car engorgée d'énergie et leur tête dépassait à peine. La tonte étant hors de question, il faudrait déjà les décharger... A part les brancher quelque part, ça serait difficile. Ils ne pouvaient pas non plus demander aux deux victimes de lancer des attaques, qui sait ce que ce surplus pourrait donner... Ils allaient devoir passer par le plan de base : prier pour que Luxio se contienne et qu'il vide petit à petit l'électricité excédentaire pendant qu'Orion compressait les parties les plus chargées comme un ballon trop gonflé. Ca allait être délicat, mais il n'avait pas d'autre idée. L'avantage d'être tombés sur des Wattouat était quand même qu'on ne parlait que d'électricité statique et qu'il n'y avait aucune risque d'explosion... Le blond sortit Ludicolo et Pyronille et leur demanda d'aller chercher des Baies Parma à l'extérieur.

- Si tu veux tu peux aussi envoyer tes Pokémon à la cueillette, j'ai un croquis de la Baie qu'ils doivent ramener pour ne pas qu'ils se trompent...

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS


Dernière édition par Rodrigue Miles le Mar 22 Déc - 9:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 194
Points d'Expériences : 0

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   Lun 21 Déc - 17:48

coup de jus
ORION & RODRIGUE
 

Bellatrix s'est retournée dans tes bras, museau dans ton gros sweat-shirt. Si elle aurait put se fondre dans ton torse, elle l'aurait fait avec grand plaisir, tellement l’atmosphère de la centrale lui était désagréable. Sec et lourd, l'air te semble mauvais. Tes instincts primaires te demandent de déguerpir, surtout quand ton regard croise celui irrité d'un Elekcable faisant quasiment deux fois ta taille. Quelque chose cloche ici, tu es tout sauf à l'aise. Tu n'en fais pourtant pas part a ton binôme. Quelque chose te dit qu'il ne comprendrait pas. Tu gardes ça pour toi, tant bien même ta propre aura communique sans trop de mal ton mal être à ta Marill qui serre d'avantage ton tissus entre ses petites pattes. Tu n'as jamais vu Bella' comme ça... Comme quoi, elle peut également avoir un coté doux.

▬ Miiii !! Maugrée-elle tout en te frappant. On dirait que tu as pensé un peu trop fort. Tu lui câline le haut du crâne et continue de t'enfoncer dans la centrale aux cotés de Rodrigue. Vous évitez avec précaution les pokemon susceptible de faire sauter le bâtiment jusqu'à ce que des bêlements attirent votre attention. A droite ? Rien. A gauche ? Rien non plus.  D'instinct, tu lèves les yeux vers le haut. Tu restes bouché bée devant les deux être collés au plafond. Qué, que quoi ?! Comment ils ont fini là-haut ?! Tandis que mini Roseverte s'enjaille sur une explication scientifique, tu déposes l'Aquasouris au sol et tentes de sauter pour en attraper un. Ils sont bien trop haut, mais tu essayes deux ou trois autres fois, juste au cas où il te pousserait miraculeusement des ailes dans le dos. S'en vient la tentative désespérée du Tropius, qui se soldera par un petit coup de jus dans le museau.

Toujours le regard planté sur les deux Wattouat tu prends le temps de réfléchir. Comment de l’électricité statique pouvait bien défier les lois de l’apesanteur !? Ça te semblait tout simplement impensable et pourtant, à en juger par leur laine gonflée d’énergie... ça ne pouvait être que ça. Alors que ton cerveau tente de comprendre le pourquoi du comment une si forte électricité statique à réussi a se former sur ces pauvres moutons, Rodrigue t'interpelle avec un début d'idée.

Comme prévue tu seras celui qui bravera mille dangers pour faire descendre les deux pokemons. Bon, tu exagère un peu, mais on est pas loin. Tu gonfles ton torse tandis que Bellatrix s'accroche à ton pantalon. Elle n'est pas zen et à vrai dire tu ne l'ai pas on plus,mais tu chasses cette drôle de sensation de ton esprit et t'approche d’ores et déjà du Tropius. Il n'a pas l'air serein lui non plus... de quoi te faire perdre un peu de confiance. Humpf. Avant de lui grimper sur le dos, tu t'abaisses et fait sortir Pyrope ta Poussifeu de sa pokeball. Il est vrai que Bellatrix et Pyrope ne s'entendent pas très bien, mais pour cette fois elles devront faire avec, surtout que tu ne seras pas là pour les surveiller.

▬ Bella', Pyrope, je veux que vous accompagnez ces Pokemon pour trouver des baies parmas. Je compte sur vous pour faire attention à l'une comme à l'autre et de remplir efficacement cette mission ! Tu te redresses alors pour te mettre au garde à vous. Le poussin de feu, enchanté d'être responsable d'une si belle fonction se maintient droite en copiant son dresseur. ▬ Ok ?!

▬ Piiiiiiiiii
▬ .. Riil...

▬ Super.Tout sourire tu patpat l'une et l'autre et grimpes sur le pokemon fruit. Elles sont déjà parties, et bien qu'un peu inquiet, tu te concentres à 100% sur les Wattouat. En équilibre sur le dos de la grosse créature, tu abandonnes l'idée de prendre appuie sur sa tête. Tu tentes de le guider au mieux, avec l'aide de son dresseur évidement, et une fois à une hauteur acceptable tu bondis mains caoutchoutées en avant pour te saisir de deux sabots. Ton poids réduit la force statique et tu arrives a retomber sans trop de bobo par terre. L'intervention du Grimgolem de Rodrigue est instantané et il t'aide a maintenir la bête au sol. Elle n'est pas du tout rassurée et beugle a n'en plus pouvoir, bien assez vite rejoint par son binôme laineux, rendant l'endroit aussi bruyant qu'un épisode de « Ferme & Traditions ».

▬ Et maintenant ? Demandes-tu évitant au mouton électrique de trop gesticuler. Bonne question mon cher Watson.

ET PENDANT CE TEMPS...


▬ Baie Parma, Baie Parma♫
▬ Arrêtes de pousser la chansonnette, tu vas nous attirer des ennuies !

Et ça se bouscule, sans pression comme ça. Bellatrix n'arrive pas a encadrer la petite Poussifeu. Ce n'est pas physique, c'est.... c'est juste comme ça. Orion la chouchoutte beaucoup trop et ça en devient presque blessant ! La jalousie que voulez vous ! Bella' est clairement tourmentée par toute cette attention que son dresseur porte à cette boule de plume. Si bien qu'elle serait prête a l'abandonner dans cette centrale  sans la moindre hésitation. Et puis...il y a toujours cette aura mystérieuse qui la chagrine... Faut rester forte devant les autres.

▬ Quelle rabat-joie...

Leader née, Bella' prend les devants en dépassant tout le monde et bondit sur une boite en bois pour prendre de la hauteur.

▬ On va faire ça simple, une fois dehors on se sépare. Pyrope et le Pyronille enssemble, tandis que je vais avec le Ludicolo. Des objections ? Non ? Génial!

Bellatrix la Dictatrice, ça sonne plutôt bien non ?


   
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5679-398-we-re-family-toma-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5691-toma-arago-adulte
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   Mar 22 Déc - 11:26

Rodrigue observa les opérations en cours d'un regard concentré : il fallait prévenir toute surcharge supplémentaire aux Wattouat, afin quel leur fourrure ne grossisse pas plus : encore un peu et ils risquaient l'asphyxie. Une fois maintenus au sol, le blond s'approcha et tâta la laine de ses gants en caoutchouc. Il sentait même de la résistance due à la concentration d'électricité ! Ca en devenait quasiment inquiétant : Luxio était dans le même cas qu'eux, c'était un Pokémon électrique qui ne stockait pas sa propre électricité et qui la relâchait sporadiquement. Il existait en effet deux sortes de Pokémon dotés du pouvoir de la foudre, ceux comme ces deux là qui produisait l'énergie et l'utilisaient de suite, n'ayant alors pas besoin de batterie interne. Et ceux comme Pikachu, Motisma ou encore Electrode qui stockaient leur énergie à différents endroits de leur corps. Dans une crise comme celle-ci, le premier cas avait tendance à finir surchargé et donc incapable de se désengorger, alors que le second risquait des dérèglement de leur système biologique, résultant en une production arrêtée ou incontrôlable.

Gringolem faisant presse sur les moutons paniqués, le blond s'en écarta. Luxio ne disposait pas d'un nombre important d'attaques Electrique et il espérait que ce qu'il avait prévu fonctionne. Le lynx n'en menait pas large, l'air ambiant semblant le rendre surexcité mais en malaise total. Etrange. Le lion s'approcha et toucha d'une patte un point que son Dresseur lui indiqua. Il déclencha le Chargeur et recula brusquement la patte, déjà bloqué au maximum avant de se mettre à clignoter comme une décoration de Noël. Tout en grognant, il se roula par terre afin de tenter de chasser les picotements dus à l'énergie statique. Le chercheur se gratta le menton.

- Il en a vraiment de trop, si on y va à cette vitesse on est encore là ce soir...

Nouvelle tentative, cette fois avec une attaque Crocs Eclairs dans une partie molle. Le matériau isolant des dents combiné à une surface plus éparse sembla mieux fonctionner jusqu'à ce que la langue de Luxio soit choquée. Bon, d'accord, il allait falloir y aller mollo... A moins que... Sortant un énième carnet, Rodrigue chercha les infos sur Gringolem et Golemastoc. La forme évoluée du robot semblait pouvoir gérer des attaques électrique apprises par CT... Y avait-il une chance pour que la forme réduite ait un minimum de répondant au niveau magnétique ? Le robot, sous la direction du Dresseur, posa ses mains sur un point précis d'une des deux moutons (l'autre étant maintenu au sol par le sac que Rodrigue avait posé sur son dos)

- Orion, il faut que tu appuies sur les les endroits où ça fait des bosses et où ça crépite.


Un observateur attentif aura remarqué que malgré ses belles paroles, le chercheur était quand même en train de triturer le mouton avec sa gants. Qui a dit qu'il ne toucherait à aucun Pokémon ? Le Wattouat commença, doucement puis de plus en plus rapidement à perdre volume, à mesure que l'électricité était absorbée puis dégagée par le duo lion-robot. Une bonne chose de faîte. Rodrigue resta garder le premier patient pendant que les trois autres s'occupaient du deuxième.


- Pendant ce temps -



- Olah Mademoiselle est ce que vous danseriez une petite salsa avec moi ?

Ouais Ludicolo était égal à lui-même. Quant à Pyronille, il était sur le dos, devant une Poussifeu pour le moins intriguée, attendant patiemment qu'elle en ai marre et qu'elle le crame. Pourvu que les Dresseurs n'aient pas besoin des Baies Parma trop vite, car avec ces deux là, elles n'étaient pas prêtes d'arriver.

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 194
Points d'Expériences : 0

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   Mer 23 Déc - 17:15

coup de jus
ORION & RODRIGUE
 

Une fois le premier Wattouat à terre, que tu maintiens plus ou moins bien au sol, tu envisage de faire descendre le second. Tu laisses Rodrigue et le Gringolem s'occuper de votre premier patient. Tu reste néanmoins septique sur leur état et surtout sur comment vous allez vous occuper de leur cas, quelque peu... spécial. Surtout que cette sensation fortement désagréable de tout a l'heure n'a pas l'intention de partir. Ça te noue la gorge et te donne la chair de poule. Tout est bien caché, sous des vêtements amples, mais ça ne change rien a tes pupilles dilatées et à tes sens en alertes. Claquant tes joues pour te réveiller, tu t'approches du pokemon fruit. Pour la énième fois, tu grimpes sur son dos. Il est bien moins à l'aise qu'avant et tu manques de tomber a de multiple reprise, gardant néanmoins un certain équilibre digne d'un acrobate des petits cirques. Cette fois ci, il n'a pas l'intention de t'emmener plus haut. A un mètre et des brouettes, tu devras t'arranger pour combler l'espace qui te séparer du mouton électrique en un seul saut.

Tu plisses tes genoux, assez pour avoir de le force, mais pas trop pour garder un semblant de stabilité. Ne te loupe pas Orion, sinon tu risques de un ; te faire électrocuté, de deux ; t’écraser deux voir trois mètres plus bas. Prend ton temps, ne te précipites pas... n'essayes pas de faire le héro bouffon... Petite inspiration, grande expiration et tu bondis tel un petit fauve. Comme tantôt, tu te saisis des sabots de l'animal mais ton poids, cette fois ci, n'est pas suffisant pour le descendre... Te voilà suspendu en l'air. Tu tires, tu fais des tractions dans le vide, accroché à un Wattouat engorgé d’électricité statique. Sérieusement, sois en sûr mon petit Orion, profites en bien de cette situation bizarre, parce que c'est bien le genre de chose qui n'arrive qu'une seule fois dans une vie !

Pieds se baladant dans le vide, c'est la mâchoire édentée du Tropius qui te tire vers le bas, détachant le pauvre mouton du plafond. C'bon, tu le tiens c't'animal. Tu lui susurre des mots doux, ou quelque chose dans le genre, pour tenter de le calmer, mais soyons réaliste, les ovins se partagent mutuellement leurs peur respective...Tu abandonnes l'idée de les rassurer.  De toute façon ça n'a jamais était ton truc la douceur, tu utilise plutôt la force pour leur faire comprendre qu'ils n'arriveront pas a s'échapper.

Celui susceptible d'être le moins statique est maintenu par le gros sac du scientifique, vous permettant de fournir toute l'attention possible et imaginable au second, le plus « volage » des deux. Ok. Tu captes le regard de Rodrigue sous les secousses de ton patient et quand l'ordre tombe, tu t’exécutes. Tu lui fais aveuglement confiance et fait pression sur les zones indiquées.

Les crépitements ne te font pas peur et tu ne recules pas d'un poil. Ce serait mentir de dire qu’aucun éclair n'ait réussis a te frôler à deux ou trois reprises la joue, car déjà des mini brûlures zébrés se dessinent sur ton visage. Rien de bien alarmant ! L’énergie danse au milieu de tes doigts et petit à petit la laine gorgé d’électricité du Wattoat commence a dégonflée. Comme l'avait prévue Rodrigue, ce qui était assez impressionnant, le trop plein de foudre se vidé grâce a ses deux Pokemon.

Libéré /délivré/ de son électricité statique, la première victime trépigne dans la salle en bêlements de joie. Tu approches même une main dégantée pour toucher sa douce laine mais est très vite rappelé a l'ordre par une  soudaine décharge. Il faudra attendre avant de pouvoir faire câlinou avec.... Bon. Le deuxième laineux maintenant ! Connaissant la combine, il ne vous ai pas compliqué de récidiver le plan et, plus confiant que jamais, tu appliques une nouvelle fois à la lettre les directions du Phyllali.

De votre coté, ça se passe plutôt bien, mais qu'en est-il de vos pokemons partis à la recherche de baies parma ?

il était une fois [...]


[...] une belle envie de meurtre. Qu'elle idée Ô COMBIEN MERVEILLEUSE BELLATRIX de choisir le Ludicolo en tant que partenaire. C'est vrai qu'au travers de ses yeux lubriques et de son déhanchés enchaînés de la muerte, il était le compagnon idéal. Voilà que le drôle de mexicano à grand chapeau lui demande de danser la salsa. Inutiles de dire que Bella' est irritée. Inutile aussi de préciser que si il dit encore une seule fois « OLE » en couinant de ses foutues palmes en forme de maracas l'Aquasouris lui fera bouffer sa coiffe ananas.

▬ Touche moi et je t'explose. La finesse n'a pas de prix, surtout quand c'est murmuré avec un si charmant sourire.

C'est d'ailleurs pour ça que Bella' prend un peu de distance avec son binome canard ananas ornithorynque cequevousvoulez, pour prendre les devants et sautiller jusqu'à un certain arbre aux feuilles étrangement hérissés vers le ciel. La Marill n'a besoin de l'aide de personne, c'est donc sans attendre qu'elle se positionne sur sa queue tel un ressort pour ensuite bondir en hauteur et peut-être attraper de quoi satisfaire son dresseur. Pas qu'elle veuille réellement lui faire plaisir enfaîte mais bon, humpf.

Dans l’équipe rouge, celle du feu, bah... ça tourne en rond autour d'un buisson en flamme. Pyrope est débordée et sautille en soufflant sur le dis amas de feuilles et de branches sèches dans l'espoir de l'éteindre, tandis que le Pyronille est sans aucun doute en plein milieu des gerbes de flammes avec comme seul et unique but, se cramer le duvet.

▬  WAAAAAAW ! FUUUUUUUUUUUU fuuuuuuuuu *souffle*

C'pas gagné..






   
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5679-398-we-re-family-toma-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5691-toma-arago-adulte
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   Lun 28 Déc - 15:59

Rodrigue, Orion et les trois Pokémon appliquèrent leur traitement avec une précision chirurgicale (en même temps il valait mieux sinon ils auraient finis pour le moins électrocutés) Bien vite, les deux moutons étaient à nouveau sautillants et bruyants dans la pièce, au grand dam du scientifique qui aurait bien voulu les examiner encore un peu. Plus ou moins embêté, il savait qu'il faudrait ensuite les reconduire dehors afin qu'ils soient parqués avec le reste des Pokémon soignés. Mais tout d'abord, vérification s'impose, le robot se posa devant l'un et l'attrapa, le souleva et le tourna dans tout les sens pour que son Dresseur observe. Insensible aux bêlements, ce dernier s'approcha de la pauvre créature et observa ses pattes puis son visage tout en apposant pansements et désinfectant sur les plaies auto-infligées par le Pokémon. Il en transportait toujours avec lui à cause de Luxio.

- Pendant que je m'occupe du second et que je les reconduis dehors, je te laisse avec Tropius pour aller trouver d'autres patients, okay ?

Une fois le deuxième ovin calmé et rabiboché, le blond guida les deux piles sur pattes à l'abri avec les autres, aidé par le robot et le lion. Vu qu'il était hors de la centrale, il en profita pour essayer de voir où en étaient les autres membres de l'équipe mais ne trouva personne, enfin ça valait peut-être mieux pour son moral. Haussant les épaules, le chercheur retourna à la recherche de son binôme. Après deux moutons au plafond, il s'attendait à tout...

- Pendant ce temps. -

Ludicolo pratiquait ses pas de danse tout en remplissant son sombrero de Baie Parma. Il avait laissé tomber l'idée de pratiquer avec l'Aquasouris, ce qu'il regrettait profondément tout en se lamentant. Ce fut finalement l'odeur de brûlé de plus en plus prononcée qui l'inquiéta. Sachant très bien ce qu'il se passait, le danseur retrouva en quelques secondes un Poussifeu paniqué autour d'un feu de joie avec un Pyronille en son centre (ou plutôt un bûcher pour le coup) L'insecte, indemne comme toujours attendait avec patience son évolution quand une énorme gerbe d'eau l'arrosa. Une fois son Surf terminé, Ludicolo, qui avait fini par être blasé lui aussi s’enquérit de la récolte du second duo. Non sans demander au pauvre poussin si il voulait danser la polka.

HRP:
 

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 194
Points d'Expériences : 0

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   Sam 16 Jan - 15:48

coup de jus
ORION & RODRIGUE
 

Chaque mouvements et plus ou moins précis et ta maladresse semble s'être enfuit tu ne sais où. Tant mieux. Tu tiens l'ovin fermement sur le sol et petit à petit l’électricité se dissipe grâce au Luxio du Phyllali. Tu aimerais le regarder, ce gros chat noir, mais tu te forces a rester concentrer sur le patient. Imagines tu cèdes un peu... et le Wattouat retourne se gluer au plafond...Non ! Grognant intérieurement, ce qui sera traduit par un raclement de gorge plutôt bruyant, tu maintiens la bête par terre et restes focus sur le mouton.

Une fois terminé, le Pokemon électrique retourne gambader avec son ami en bêlements de joie. Et maintenant ? Le cour est fini ? Tu t'interroges et alors que tu t’apprêtes a demander a Rodrigue ce qu'il compte faire, celui ci prend les devants. Comme quoi ce n'est pas toi le chef ici mon petit Orion. Tu te fais silencieux, tes mains venant se plaquer derrière ton crâne à la cool. Tu te sens bien, à l'aise, tranquille. Tu avais peur, au tout début mais franchement ce cour se passe plutôt bien. Un grand sourire, un rire caché et tu pars avec le Tropius a la recherche d'autres Pokemon dans le besoin. Tu l'aimes bien cette espèce de gros lézard fruité, il a une bonne tête. Tu lui tapes la causette sur le chemin, tapotant son flan gauche en toute amitié. Il te fixe, tu le fixes, y'a comme une connexion non ?

Finalement après une bonne dizaine de minutes, après avoir soigneusement évité Elekcable et Electrode, tu aperçois vos prochains patients. Deux Pikachu qui ont... FUSIONNES ! Surpris d'un tel spectacle, même peut-être plus qu'avec les Wattouat vollants, tu t'approches doucement des deux pauvres souris qui, joues contre joues, semblent avoir désespérément acceptés leur sort funeste d'être collés a jamais l'un à l'autre.

▬ Ça va aller... On va s'occuper de...  « ça »...

Si l'un n'est pas enchanté par ton approche, l'autre te regarde avec insistance.  Tu renfiles tes gants en caoutchouc et t'avances vers celui enclin a accepter ton aide. Tu ignores le faite que d'un faux mouvement un trombe d’électricité te frappe et attrape les deux souris a l'unisson. Tenu loin de ton corps et non sans l'aide du Tropius, tu reviens vers Rodrigue.

Allez docteur Mamouriles, il est temps de sauver des vies !

[...]


Bellaxtrix était seule, et c'était bien mieux comme ça. Elle ferait tout le travail toute seule, comme ça Orion verra bien que cette pimbêche de Pyrope est pas foutue de faire un travail correctement. Armée sous chaque bras d'une Baie Parman, ne pouvant en porter plus, elle fait le chemin inverse abandonnant le reste de la troupe pour aller directement retrouver son dresseur.

Du joyeux feu de camp du Pyronille ne restait qu'une fumée grise et une déception sans nom. La petite Poussifeu, empathique, fixait son ami du feu avec une petite moue triste. Evoluer hm... Est-ce que c'est cool d'évoluer ? A ses réflexions plutôt mature, le Ludicolo lui proposa une danse frénétique à laquelle elle ne sut refuser et au lieu de revenir a la central pour ramener les baies a leurs dresseurs respectifs, les deux (et demi) pokemon, se mirent a danser. Joie et POLKA.

[ désolée du temps d'attente et du court texte Dx ]
   
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5679-398-we-re-family-toma-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5691-toma-arago-adulte
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   Lun 18 Jan - 11:38

Alors que Rodrigue avançait vers Orion, enfin vers l'endroit où il l'avait laissé, il s'arrêta un peu pour "discuter" avec Mine le Noacier. Le Pokémon lui était plutôt quasiment tombé dessus, aimant toujours autant surprendre ses victimes. Evitant la plupart des piquants, le chercheur tapota la tête de la Boule d'Epine juste assez pour éviter d'être piqué de toutes parts. Reprenant sa route, il aperçut au loin Tropius et s'en approcha, suivi de près par une Aquasouris que nous ne nommerons pas. Le blond se demanda quelques secondes où étaient passés les autres membres de l'équipe, puis se rappela qu'on parlait de Pyronille et de Ludicolo et se dit qu'au pire la Centrale ne risquait rien de plus tant qu'ils restaient dehors. Il s'avança vers son autre Pokémon Plante, tourna autour d'une machine et vit enfin Orion, accompagné de deux Pikachu... collés ensemble. Bien bien bien. Gringolem et Luxio suivaient, l'un marchant méthodiquement et l'autre traînant des pattes et levant les yeux au ciel, visiblement blasé par cet exercice.

- Hmmm... On a affaire à une autre application étrange de Statik. Ils ont été traversés par des champs magnétiques et sont maintenant collés par leurs organes de stockage d'énergie... Ils sont un peu comme un Posipi et un Négapi trop chargés, quoi... Je me demande si ça a changé leurs Talents pour Plus et minus ou si ils sont toujours en Statik. Vu la distance à laquelle vous les tenez, je suppose que c'est la deuxième hypothèse qui se vérifie.


Pendant qu'il parlait Rodrigue, avait remis ses gants en caoutchouc et s'était approché nonchalamment afin d'observer les nouveaux patients... L'un semblait demander de l'aide du regard, alors que l'autre était bougon. Bon il allait falloir s'occuper de ça au mieux. Contrairement aux Wattouat, ils ne pouvaient pas désengorger l'énergie par contact, vu la sensibilité des souris électriques. C'était peut-être le moment d'utiliser les fameuses Baies, mais il ne savait pas si elles suffiraient à faire quoi que ce soit. Il posa son doigt protégé sur les joues, histoire de voir si il y avait irritation, lésions ou gonflements mais fut accueilli par une décharge qui le fit s'écrouler en arrière de surprise. Ok, on n'y touchait pas. Un regard vers Luxio et le lion lui avait clairement fait comprendre que, non, il ne toucherait pas à ça. Même Gringolem semblait peu enclin à s'approcher. Il allait donc falloir ruser. Premièrement, que pouvaient t-ils faire pour soulager les Pikachu ? Déjà, réduire leurs besoins. Rodrigue tira deux pommes de son sac et les donna aux rongeurs afin déjà qu'ils se sustentent tout en se réhydratant au mieux. Les fruits finirent frits un petit peu mais furent avalés goulûment. Pendant ce temps, le scientifique était plongé dans un bouquin, essayant de voir ce qu'ils pouvaient faire pour décharger les Pikachu.

- Alors... Outre leurs joues, on pourrait essayer de faire partir un maximum de tension à partir de leurs queues... Le problème restant le même : on va pas leur demander de balancer des attaques à tout va, surtout qu'ils risquent de se blesser mutuellement tout en se déchargeant l'un dans l'autre... J'ai pas d'idée pour le coup... Hmmm... Le plus simple pour commencer serait de les décoller, et pour ça on devrait inverser leurs polarités... Si ils avaient la même ils se repousseraient plutôt que de se coller comme ça... Rah je vois pas comment faire !

- pendant ce temps -

Ludicolo, maintenant satisfait après sa petite danse, décida qu'il était temps de retourner voir les Dresseurs. Faisant peu cas des protestations, il chargea les deux Pokémon Feu dans son sombrero, ramassa une bonne partie des Baies qui étaient tombées pendant sa transe artistique puis, toujours insensible aux cris provenant de son couvre-chef, s'engagea dans le bâtiment. Il salua Mine qui remontait sur un mur pour se placer à nouveau au plafond et se dépêcha d'avancer, de peur de tomber sur Needle qui les aurait arrêtés à coup sûr afin d'examiner et de perforer Pyronille.

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 194
Points d'Expériences : 0

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   Sam 23 Jan - 10:52

coup de jus
ORION & RODRIGUE
 

Tu ne savais pas ce qui se passait. Clairement tu n'as jamais été très futé pour ce genre de problème scientifique qui implique des mots compliqués tel que polaroïde... a moins que le mot est  été polarité... roh et puis merde, tu comprends aucun des deux de toute façon... Tu ne fais pourtant pas mine d'être frustré, tu fais juste ton travail de gros bras et apportes soigneusement les deux Pikachu au réel scientifique ici présent, j'ai nommé Rodrigue Miles. Il a sut gérer la situation avec les deux Wattouat volants tu étais donc persuadé qu'il s'en sortirait très bien avec les deux souris. C'est donc sans réel gène que tu fixes lourdement ton camarade en lui imposant toute les responsabilités. Un message du style, « Tu peux le faire ! » scintillait dans tes prunelles mauves. Néanmoins quelque chose se tramait, l'atmosphère de la centrale déjà lourde et imposante n'en fut qu’amplifiée sous la tension des Pokemon du Phyllali.

Puis soudainement une silhouette familière s'approche de vous. Ronde, irritée, tu ne peux la manquer. Sans lâcher les Pkachu tu fais signe a ta starter de s'approcher doucement. Bien que du style rebelle, pour le coup, Bellatrix se fait docile et soigne ses pas jusqu'à son dresseur. Un faux mouvement et c'est la décharge, la Marill l'avait bien compris. Elle fut récompensée d'une bise sur le front a défaut de pouvoir lui donner une de tes caresses, ne pouvant lâcher tes patients. Elle grogne un peu, pour faire genre, et te donne les trois bais qu'elle a réussis a cueillir. Une chose est sûre, Rodrigue semblait perdu. Il ne savait plus où donner de la tête et ce problème de souris électrique s’avérait plus tortueux qu'autre chose. Si la réflexion n'apportait rien, il était peut-être temps pour toi de faire ce que tu savais faire de mieux, foncer dans le tas. Ton idée était folle, risquée et certainement absurde, mais qui ne tente n'a rien, pas vrai ?

▬ On est d'accord que ces Baies réduisent les attaques électriques ? Petite question posée dans le vent, parce que tu n'attends pas la réponse de ton binôme pour gober deux d’entre elles. Éloignez vous de moi ! Si le lynx et le golem ne voulaient pas s'en charger, c'est toi qui le ferait. Après avoir vigoureusement mâchouiller et avaler les fruits, sans quelques grimaces de dégoût, tu te colles aux Pikachu et leur demande de déverser leur électricité sur toi et toi uniquement. C'est complément con comme idée. Franchement y'a sûrement pas plus stupide, mais tu n'as pas trouvé mieux pour soulager les deux souris. Elles n’hésitent pas, ou plutôt non plus trop le choix vu que tu les serres contre ton torse. La foudre éclate, le tonnerre gronde, des étincelles ici et là illuminent la pièce. Toi, pendant ce temps, tu crames, littéralement. Tes cheveux se dressent sur ta tête, ton bandeau se fait grignoter par la force des éclairs crées, il n'y a que tes mains qui sont épargnaient. Merci les gants en caoutchouc. Finalement, tu perds conscience et alors que les Pikachu arrivent enfin a se décoller l'un de l'autre, tu tombes raides sur le sol de la central. S.O.S NEDDLE.



[...]


Pyrope prend du bon temps sur le sombrero du Ludiccolo et se cale contre le Pyronille pour se taper un somme, le tout entouré de bais, sans savoir que son dresseur est dans un piteux état. Ils sont suivit par Mine et arrivent bien assez vite auprès des deux jeunes garçons. L'un en panique, l'autre quasi mort. Chouette.

   
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5679-398-we-re-family-toma-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5691-toma-arago-adulte
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   Lun 25 Jan - 10:47

Le Phyllali, toujours à réfléchir n'entendit pas la remarque d'Orion ni le retour de son Marill. Il sortit de ses pensées quand Gringolem lui secoua la jambe, comme pour le prévenir d'un danger imminent. Et là, il vit le Noctali, jetant plusieurs restes de Baies Parma par terre, s'approcher des deux souris électriques. Sa réaction tenait en trois mots "Oh. Le. Co(i)n.". Eclairs, étincelles et odeur de grillé suivirent, sous le regard blasé et paniqué (oui oui en même temps) du chercheur. Heureusement que les gants en caoutchouc faisaient office de barrage ou plutôt de digue. D'un autre côté, les souris étaient en contact avec le reste des vêtements du sportif ce qui ne devait pas arranger le tout. Quand il s'écroula fumant, Rodrigue resta interdit quelques secondes, ne sachant pas vraiment faire.

Fort heureusement, ses quelques séjours à l'infirmerie et les formations obligatoires au premier secours sur humains suivies lors de sa dernière année en cursus normal revirent assez vite et il commença à vérifier l'état de son camarade. Le pouls était toujours présent et il respirait, parfait. Il fallait maintenant le mettre en position latérale de sécurité et alerter le personnel soignant. Alors qu'il s'affairait et allait demander à Gringolem d'aller chercher l'infirmière (ou son Pokémon), il vit Ludicolo arriver, suivi de près par ledit Noacier. Le nénuphar portait les deux derniers Pokémon dans son chapeau et semblait plus ou moins contrarié, enfin autant qu'il pouvait l'être. Il avait du se passer quelque chose d'autre dehors. Le Phyllali laissa sa place au chevet du sportif à Mine et commença à appliquer les premiers soins aux deux Pikachu, se prenant des coups de jus de temps à autre. Il les gava de Baies Parma, les réhydrata et banda les multiples petites contusions qui les faisaient souffrir. Finalement satisfait, il aida Needle, arrivée entre temps sur place à porter Orion hors de la centrale, les deux Pikachu sur les talons.

Une fois dehors, accompagnés de tout leurs Pokémon, le blond s'engagea à s'occuper un peu plus des quatre pauvres hères qu'ils avaient soignés, en attendant que le Noctali ait fini de récupérer. Bon, finalement il avait mis main à la pâte, mais il n'avait pas envisagé que son partenaire serait une telle tête brûlée, au sens littéral. Alors qu'il en était à vérifier l'état des cornes d'un des Wattouat, il entendit un grommellement et se tourna vers le cinquième patient, qui reprenait peu à peu ses esprits. Entre l'électricité et la bonne demi-douzaine de piqûres infligés par l'équipe soignante, il allait être groggy pendant un bout de temps.

- Hey Orion ça va ? Euuuh... Disons est ce que tu peux bouger, plutôt ? Ca va pas la tête de faire ça, t'aurais pu y rester !

A côté d'eux, leurs Pokémon étaient en train de goûter, Pyronille et Ludicolo surveillés par Luxio tandis que Gringolem, Tropius et les deux du Noctali semblaient discuter affablement. Needle leur avait gentiment suggéré de ne plus mettre les pieds dans la Centrale et qu'ils avaient fini leurs travaux pratiques sur la superbe démonstration du sportif. C'est pas Rodrigue qui allait s'en plaindre en fait. Note à lui-même : les cours Pokéathlète c'était cool, mais dangereux...

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 194
Points d'Expériences : 0

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   Ven 29 Jan - 20:52

coup de jus
ORION & RODRIGUE

D'un coup, d'un seul, tout était devenu noir. PITCH BLACK. Avec autant d'éclairs et d'étincelles, il te semblait bizarre de ne plus rien voir, de ne plus rien entendre et surtout, de ne plus rien sentir. Flottant dans le néant de ton inconscience tu n'avais plus accès à ce réal qui une seconde encore t’entourai. Bercé entre un froid vicieux et une chaleur oppressante, tu pouvais dire sans te tromper que tu n'étais plus dans la possibilité de bouger le moindre muscle. Tout simplement paralysé, tu voguais au grès de tes réflexions toutes plus stupides que les autres. Étais-tu mort ? Peut-être que tout ce bordel n'était qu'un rêve ? C'est normal d'avoir faim ? Ah, finalement, il s'avère que tu as mal a la tête... Qu'est que va penser le Prof Krane si il apprend que son fils adoptif est mort d'une électrocution de Pikachu en plein cour.... Ça la fou mal. Franchement, ça craint. Oh putain et si Rodrigue avait des ennuies a cause de toi !? Nonononon, tu peux pas partir comme ça ! En plus Sircus ne manquerait pas de se foutre de ta poire ! Pas acceptable, DUTOUT.

Tes yeux s'étaient ouvert d'un comme un accord, crispant l'intégralité de ton corps. Et voilà que ça grimace, et pas qu'un peu en plus. Bordel d'Arceus que ça fait mal de partout. Tu es a la fois heureux et douloureusement déçu de sentir à nouveau son body d’athlète.  Comme si les Pikachu n'avaient pas fini de te faire souffrir, une multitude de petites décharges courraient sur ta peau, redressant par endroit ton début de pilosité. Mais ce n'était pas vraiment la faute des souris électriques. Miss Needles ne t'avait pas raté niveau piqûres.

Puis... soudainement, tes tympans manquèrent d'exploser. Rodrigue était à ton chevet, un peu inquiet. Ah bah oui... y'avait de quoi. C'est limite tu lui avais pas fait une combustion spontanée avec toute cette foudre.

▬ Là.... je t'avoues que... je peux pas trop bouger... Ah il a essayé hein, à l'instant. Mais toutes ces vagues de douleurs qui tournent et virent sur tes muscles ne t'autorisent pas a parler d'avantage... Fais chier. Tu réalises alors que tu ne vas pas pouvoir t’entraîner pendant un certain temps et qu'en plus... Tu n'as plus ton bandeau... Tristesse.  Subscride to the Pokeathlete class they said. It's gonna be fun they said.

[ Super cour Rodrigue j'me suis bien marrée o/ ! j'espère qu'on RPera de nouveau ensemble !]



 
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5679-398-we-re-family-toma-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5691-toma-arago-adulte
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé   

Revenir en haut Aller en bas
[Cours 05. Pokéathlète] Le décathlon électrisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Cours et compétitions-