Partagez | .
[Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 1461
Points d'Expériences : 1714

MessageSujet: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Mer 16 Déc - 19:52

Un sauvetage sous haute tension
Axel bird

Ce matin, le réveil sonne : 7 heures. Oui 7 heures, moi une pyroli me lève à si tard. Et vous savez pourquoi ? Parce que aujourd'hui c'est cours spé. Tout entrainement liés au dortoir sont annulés puisque certaines doivent se rendre hors de l'île. Par conséquent pas d'entrainement. Le général Jackie va nous démolir demain. Elle doit être en train de tourner dans un coin tout en s'insurgeant du système du jour qui nous dispensaient d'entrainement. Demain matin ça va être dur. Mais ça fait tellement de bien de dormir plus que j'en oublie ce qui nous attend.

Perso, je me suis inscrite au cours de pokeathlète, surtout que c'est spé medecine aujourd'hui, le top pour moi. Enfin un vrai exercice pratique, j'espérais que ça depuis la rentrée. Il est temps de voir si mon niveau est à la hauteur ou non. Il est l'heure de me préparer pour y aller. Il faut se rendre à la centrale électrique de l'île. Je me demande pourquoi, ce sera la surprise. Il fait super beau aujourd'hui. Pas chaud mais il a un grand soleil. Ça fait toujours du bien. Après ma douche, j'enfile mes vêtements : jeans, sweats et écharpes et c'est parti. De toute façon pas besoin d'être classe pour soigner des pokemons. Le cours devrait être encadré par Mlle Hortence. Tout le monde l'adore, il va surement y avoir du monde. D'habitude pour ses cours spé c'est le général Jackie qui s'en occupe et tout de suite il y a moins de monde. De toute façon que se soit elle ou un autre, ça reste un cours normal et ces cours sont obligatoires. J'ai aussi préparé mon sac avec mon gouter habituel et mes remèdes maison. D'ailleurs, il faut que je commence l'étude des poisons. Leurs effets sont spectaculaires et parfois bien lus efficace que les plantes.

Je sors du dortoir en compagnie de Ruru, sur mon épaule comme d'habitude et la pokeball de Lokhlass. Je ne peux toujours pas le sortir puisque en ce moment je n'ai pas le temps d'aller à la plage. Il faut absolument que je le fasse. Le pauvre, il doit bien se sentir seule là-dedans. En marchant pour aller à la centrale, une question que je voulais poser à Ruru me revient.

Dis moi Ruru, souhaiterais-tu évoluer ?

Elle me regarde d'un air interrogative. Elle ne sait peut être pas comment elle sera si elle évolue. Il était temps que j'ai cette discussion avec elle. C'est à elle de choisir ce qu'elle veut faire. Dans tous les cas, j'accepte son choix. Et puis c'est elle le pokemon pas moi.

Si tu évolues, tu vas grandir, tellement que tu sauras de ma taille. Tu te tiendras sur 2 pattes, debout comme moi. Tu auras une très grande crinière rouge et tu pourras courir encore plus vite avec tes grandes pattes. Tu me battras à la course j'en suis sûre

Je lâche un petit rire. Zorua me regarde intriguée par mon explication. Je comprends, c'est une bonne question que je lui pose. Savoir si tu veux évoluer ou non, un choix bien difficile.

Tu n'es pas obligée de me répondre maintenant mais je voulais te le dire

Ruru est complètement dans ses pensées maintenant. Je vais la laisser y réfléchir. Je continue de marcher en observant le paysage tout autour de moi. La faune de 'île est vraiment superbe. Je ne remercierais jamais assez Papa de m'avoir inscrite ici. J'aurais aimé que maman voit ce cadre fantastique.

Me voilà arrivée à la centrale. Il y a déjà du monde mais je ne suis pas en retard. Je me plonge dans la foule et attend les instructions. Après 10 minutes d'attente surgit l'infirmière Needle avec son Noacier. Mais c'était Mlle Hortence normalement qui devait s'occuper de nous. Quand on pense que c'est la sœur du général Jackie, on peut se poser des questions. Je déteste l'infirmière. Pas parce que j'en ai peur mais parce que je pense qu'elle ne fait pas son boulot correctement. Elle est censée nous soigner quand on va la voir pas nous shooter avec des produits pour nous faire dormir toute la journée ou d'autres trucs que j'ai entendu dans les couloirs de l’école. La dernière fois que j'y suis allée elle m'a dégagé purement et simplement de l'infirmerie sous prétexte que j'avais un peu de boue sur le jogging. Je n'allais pas manger sa patiente, Hazel. D'ailleurs, elle devrait être là aussi. Elle m'a dit qu'elle voulait faire spé médecine. Après les explications de l'infirmière Needle, on allait enfin pouvoir commencer. Il faut qu'on soigne les pokemons de la centrale qui ont été blessés suite à la coupure de courant. Notre seul élément donné à l'avance est une paire de gant en caoutchouc. Un matériau non-conductible. Heureusement sinon ce n'était même pas la peine de tenter de les approcher.


Nous sommes répartis en binôme. Je suis avec un certain Axel Bird. Le problème c'est que je ne sais pas du tout qui c'est. J’interpelle quelqu'un au hasard pour avoir une idée.

Excuse moi mais tu sais qui est Axel Bird ? Oui c'est le blondinet là-bas

Ok merci

Le garçon m’avait indiqué sa position. Je me précipite vers lui, il faut qu'on commence au plus vite. Je lui tapote sur l'épaule. Il se retourne vers moi et me regarde étrangement.

Tu es bien Axel Bird ?

Il hoche la tête pour valider.

Moi c'est Idalienor Edelwen, ta partenaire pour ce cours spé. On va devoir faire équipe pour cette mission, j'espère qu'on va bien s'entendre.



Dernière édition par Idalienor Edelwen le Lun 28 Déc - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Sam 19 Déc - 0:25

Boum ! Bim ! Bam ! Crash ! Chrish ! Chrosh ! Zing ! Zing ! Zong ! Dring ! Dong ! Ding ! Onomatopées. Oui, j'ai clairement que ça à faire de ma vie. J'ai essayé d'imiter les bruits que pouvait faire une machine qui déglingue. J'ai fais les gestes aussi. Oui ca est inutile je confirme, enfin bref c'était un moment gênant ! Vous voulez savoir pourquoi je m'amuse à faire des onomatopées ? Non ? Bah tant pis je vais quand même vous le dire. C'est parçe qu'en fait, je me suis inscris au cours Pokéathlète - aucun commentaire sur ma musculature ne sera toléré - et que l'on a rendez-vous à la centrale électrique. Du coup je voulais voir quelle bruit ça aurait fait. Ouais non j'avoue je me fais chier. Mais ce qui m'embête le plus, c'est que l'on va être en binôme.... Je...j'aime pas les gens moi ! Enfin, on va dire que j'ai du mal... Mais imaginez je me retrouve avec une fille ?! Ça serait vraiment....pas drole, nul, zéro. Et vraiment ça me stress. Heureusement j'ai ma grosse peluche de Lunara avec moi et un petit Piaf qui sert à rien à coter. Petit oiseau pardon. En même temps à cinq heures du mat' et dix-huit secondes - oui ce détail est important - on ne réfléchis pas vraiment à ce que l'on dit. Du coup je me couche, et je dors. J'ai quand une vie de malade...

J'ouvre les yeux, et je me retrouve devant la centrale. Ouah, j'ai même pas vu la matinée passée. Je vois Mademoiselle Hortense en train de nous donner les explications sur le cours, ce qui au passage ne sert à rien vu que la majorité des personnes de sexes masculins sont en train de fantasmés sur Hortense au lieu de l'écouter. Entre elle et sa sœur le Général Jackie, c'est comme le pôle nord et le pôle sud, nul, zéro. Je regarde autour de moi et le paysage se déforme légèrement. C'est trop bizarre. Je vois une fille arrivée et vers moi elle m'annonce que c'est ma binôme. UNE FILLLEEEEE, j'ai la tete qui tourne de plus en plus, je regarde la fille, je pars en courant dans un désert qui forme des vagues, je tombe, puis le noir.

Je sursaute dans mon lit, et papillonne des yeux, aveuglé par la lumière. Ouf...c'était juste un cauchemard. Mais en vrai quand on se dit que c'est notre conscience qui fabrique nos reves, Bah en fait elle doit bien s'amuser à nous faire chier quand même...HEIN CONNASSE. Calmons-nous. Je regarde le réveille, il est 14h....KKKWWWAAA ?!?!?!!? Je me lève en vitesse - et en calecon je tiens à le préciser. - et court vers la salle de bain. Cernes, chèque du mal coiffées, tronche de cul, enfin bref la totale. Et bah tant pis. Je me coiffe vite fait, je me lave quand même, je ne suis pas sal. Je fais tout ce qu'il faut faire le matin - en moins de 15 min - et je cours vers la centrale. Au milieu du chemin je me rend compte que...oh, zut alors ! J'ai oubliée la peluche et le piaf, roh ! Du coup je cours dans le sens inverse. Oui je suis au fond du gouffre. Je prend les deux trucs, et je retourne en courant vers la centrale.

J'arrive, la moitié des élèves est partit dans la centrale, Mademoiselle Hortense n'est pas là, c'est la vieille infirmière qui est là. Zut, je viens de rater les explications. Je suis dans le caca jusqu'au cou ! Je vois une...fille s'approcher de moi. Haha, c'est ma partenaire. Ce que c'est drole ! Ouais mais non je sais que je suis entrain de rêver, je suis encore dans un cauchemard. Je suis sur que ma conscience elle me fait toujours tourner la tête. Je me frappe - oui juste devant la fille qui s'appelle Idalienor - et bah non je suis pas dans un rêve. On vient de me donner des gants, et moi je ne sais pas quoi faire avec, tant pis je demanderais. Enfin bref retournons sur le sujet....C'EST UNE FIILLEEEUUHHH.

Je la regarde, crispé, tout rouge, ne pouvant rien dire. Je ferme les yeux, je soupire, je les rouvre, oh non, elle est toujours là. Je sais ! Je me met de profil, et je ne la regarde surtout pas, et je parle dans le vide. "Moi c'est Axel Bird, du dortoir Voltali. Elle le savait déjà mais tant pis. "J'ai une question....on doit faire quoi en fait ?"
Revenir en haut Aller en bas
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 1461
Points d'Expériences : 1714

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Dim 20 Déc - 22:03

"Moi c'est Axel Bird, du dortoir Volatli, J'ai une question...on doit faire quoi en fait ?"

Attends un peu j'ai bien entendu, il ne sait pas ce qu'on doit faire ? Il n'a rien écouté aux explications ou quoi ?! En regardant de plus près la personne qui se trouvait devant moi je comprends peut être l'origine de son inconscience de la situation. Il a ses cheveux blonds en bataille, son t-shirt est tout tordu et il semble légèrement essoufflé. Il s'est peut être réveillé trop tard. Il a quand même du faire la grâce mat' jusque très tard pour arriver en retard à un rendez-vous pour 14h. Imaginez une pyroli se levé à cette heure, le truc impossible. Si elle est sur son lit de mort peut être et encore le général Jackie serait toujours avec elle pour la motiver à aller mieux. Je suis sûre qu'au fond elle a un grand coeur. En plus, il semble tout gêné et ne me regarde même pas dans les yeux. Je vais pas te manger quand même ! Mais qu'est ce qu'ils ont tous a ne pas vouloir me regarder dans les yeux. Je dois faire peur sûrement. Bon il est tout de même temps de le briffer sur la situation.

Bon pour faire simple, les pokemons de la centrale ont été gravement blessé par la coupure de courant de la nuit et notre boulot consiste à les soigner en utilisant les gants en caoutchouc pour les toucher sans risque d'éléctrisation. Vu le sérieux que tu accordes au cours et ta carrure tu dois être un scientifique. Allez viens on rentre dans la centrale, et s'il te plait regarde moi dans les yeux quand je te parle.

Je tourne les talons en direction de la centrale pour commencer notre travail. Il m'a énervé là. Si tu t'inscris dans un cours c'est que tu es impliqué dans ce que tu fais, tu ne viens pas en touriste pour décorer. Ces pokemons ont besoin de nous, on doit se donner à fond dans notre tâche et lui il arrive comme ça comme si il tombait du ciel. Ça m'énerve. Ça m’énerve ! Et là vous venez d'apercevoir une face chiante de ma personnalité. Je sais peut être que ma réaction était exagérée mais ce genre de chose m'agace au plus haut point...

Une fois rentrée dans la centrale, nous constations les dégâts. Une multitude de pokemon sont blessés et en sur-tension du à la coupure. Ce n'est vraiment pas beau à voir, ils sembalient vraiment mal en point. Ruru est très choquée par le spectacle qu'elle a devant elle. Pourtant avec moi et mes objectifs de carrière tu vas en voir de toutes les couleurs. Mon partenaire ne dit toujours rien, je l'ai peut être vexé ? En même temps ça se comprends vu ce que je lui ai dis. Bon aller excuse-toi.

Je suis désolé pour tout à l'heure, je me suis emportée pour rien. La situation est plutôt alarmante et ton ignorance m'a énervé mais ce n'est pas tellement de ta faute, encore désolé, ce n'est pas une bonne façon d'aborder la tâche qui nous a été confiée.

Il semblait satisfait par mes excuses. Je culpabilise maintenant, je n'aurai jamais du m'énerver comme ça c'est idiot et immature. Peut être que ma vocation m'obsède trop. La médecine, c'est quelque chose de très sérieux et rationnelle.

Bon il est temps qu'on agisse, je possède un Zorua que tu vois là et un Lokhlass qui ne pourra pas nous aider ici, et toi quels sont tes pokemons ? Je suis spécialisée dans les herbes médicinales, on peut surement baser notre stratégie pour soigner ces pokemons électriques là-dessus quand dis-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Lun 21 Déc - 0:34


C'est vrai que moi aussi je me serais énervé si jamais mon coéquipier n'avait rien écouté des explications et qu'il serait venu me demander ce que l'on doit faire...mais je n'y peut rien si j'ai une vie de nul. De plus, je comprend qu'elle est fâchée mais quand même... En plus, elle me reproche de ne pas la regarder dans les yeux.... Je ne l'aime pas vraiment... Mais bon, faut faire avec. Sinon, des pokemons sont en danger dans la centrale. Oui, c'est normal qu'elle soit comme ça, si les virs des pokemons sont en danger, il faut vraiment s'y prendre sérieusement. Je suis bête, mais bon, ce qui n'est pas fait n'est pas fait ! Nous rentrons tout deux dans la centrale.

Je vois des pokemons blessés de partout, la situation est grave. Heureusement que nous sommes beaucoup pour pouvoir s'occuper d'eux. Ça me fait tout de même mal au cœurs de les voir comme ça... Mais bon, faut y aller là ! Je suis Idalienor à travers la centrale, tout en observant mon environnement. C'est tres très calme. De plus, le blanc entre nous deux est assez gênant et ce silence est aussi très lourd. Je n'aurais jamais dû arrivé en retard... En plus je ne devais pas vraiment avoir une carrure rassurante qui montre que je sais tout faire... Heureusement, Idalienor brisa le silence. Elle S excuse de son comportement. Bon ça risque de mieux se passer. Je me force à la regarder, mais dès que je lui adresse un seul regard je deviens tout rouge. Tant pis, ça ne doit pas se voir vu que la centrale est un peu sombre.. "Ne t'inquiètes pas, ce n'est pas de ta faute c'est moi qui aurait dû arriver à l'heure". Je la vois, elle se sent coupable. Oh non, je vais culpabiliser moi aussi maintenant.

Ça ne se fait pas quand meme. Elle culpabilise de m'avoir engueuler alors que tout ca c'est de ma faute. Bon tant pis, ça va bien passer au fil du temps. Elle se retourne vers moi, non ! Je fais mine d'observer autour de moi pour ne pas croiser son regard. "J'ai un Grodoudou Shiney et un Roucool. Grodoudou pourrait surement nous aider. Je suis d'accord pour les plantes, tu as des Baies Cerizs ?"Je m'y connais un minimum en plantes médicinales, à force de traîner dans les Bibliothèque... Les pokemons les plus pres de nous sont un Statitik et un Raichu, qui sont visiblement eux aussi touchés. "Nous pourrions prendre en charge des deux-làs ? Qu'en penses-tu ?"

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 1461
Points d'Expériences : 1714

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Lun 21 Déc - 23:31

En tout cas mes excuses sont bien passées. Heureusement d'ailleurs sinon c'était la fin pour une éventuel amitié hors du cours et puis ça aurait handicapé la mission. En plus, il continue d'éviter mon regard et il est rouge comme une tomate. Ne t'énerve pas, ne t'énerve pas Idalienor. Que ça m'agace les garçons qu'en ils sont comme ça. Pourquoi sont-ils si timide ? Après certaines filles sont dans le même état devant un garçon mais pas moi. Je suis franche et un peu pénible si tu m’embêtes mais après avoir brisé cette couche tu peux être sûr qu'on sera de très bons amis.

On commence enfin à parler de choses sérieuses. Les pokemons de la centrale.Mon idée d'utiliser le plantes à l'air de lui convenir. De toute façon il n'avait pas le choix, pour cette mission c'est moi qui décide. Il se ressaisit et se met à m’interroger. Est-ce que j'ai des baies Ceriz ?

Non je n'en ai pas mais j'ai des plantes qui ont des effets similaires.

Pour l'instant je n'ai pas pu me procurer de baie. Il faudrait que je demande à avoir un bout de serre moi aussi mais je n'ai pas encore eu le temps. Ma chambre est déjà pleine à craquer de plantes en tout genre, et une serre sera un meilleur endroit pour cultiver des baies dans de bonnes conditions.

Les 2 pokemons qu'Axel me montre sont un Statitik et un Raichu. Pour le Statitik ça ne devrait pas être trop compliqué. Il ne produit pas sa propre électricité donc moins de risque de se prendre une décharge. En plus il est trop choupi. Mais en revanche pour le Raichu c'est moins évident. Il me semble qu'il peut envoyer des décharges assez conséquentes. Il va falloir être prudent. Que peut-on faire pour les soigner en toute sécurité ? Je dépose mon sac au sol et en sort tout un tas de flacon que je trie à même le sol. En fait le sol c'est peut être pas la meilleure idée.

Tu me tiens ça s'il te plait ?

Je n'attends pas sa réponse que je lui pose mon sac sur ses bras. Il semble surpris par son poids. Et oui tu croyais quoi, que j'étais venu sans préparation. Grosse erreur de ta part mon cher. Je ne suis pas venue en touriste comme toi. Oui oui je suis très rancunière c'est plus fort que moi. Je continue de fouiller dans le sac pendant que le blondinet le tient. Il me regarde l'air de dire "mais qui est cette folle ?". On ne t'a peut être pas donné la meilleure coéquipière en terme de social mais pour les remèdes tu es tombé sur la meilleure crois-moi. Je saisis alors plusieurs flacons tous étiquetés.

Alors tout ça se sont des préparations maisons. Je te propose deux solutions : soit on les endort avec ces poudres ou une attaque de Grodoudou, il me semble qu'il peut maîtriser berceuse, pour ensuite les soigner sans dérangement, ou alors on utilise les capacités de clonage de Zorua pour qu'il prenne la forme d'un pokemon qui attirerait ses 2 là à l'extérieur pour ensuite les soigner plus facilement puisqu'il serait en confiance. Quelle idée te convient le mieux ? A moins que tu en ais une autre ?

Je suis alors plongée dans mes pensées. Les endormir serait le plus efficace mais pour leur administrer la poudre, il va falloir être rapide sinon on peut être sûr de se prendre une décharge. Mais d'un autre côté si on utilise les capacités de clonage de Zorua, il faudrait trouver un pokemon de son champ de vision qui mettrait suffisamment en confiance nos blessés pour les approcher sans difficulté. Quel plan choisir ?!

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Jeu 24 Déc - 1:07

Comment ça elle n'a pas de baies Cerizs ? Elle fait sa madame je sais tout et j'ai tout préparé et elle n'apporte mais pas ce qu'il faut ? C'est une blague en fait ? Moi on me crit dessus parçe que j'ai rien mais par contre elle, AH bah non je n'en ai pas désolé. Moi j'ai fais un cauchemard de merde qui m'a fait me réveiller à 14h, j'ai pas eu le temps de faire mon sac ! Bon c'est vrai que je n'ai pas de Baies Cerizs, mais Voila quoi ! Enfin bon, tant pis. Du coup, on va faire comment ? Plus je regarde les pokemons de la centrale plus j'ai pitié. Les pauvres n'ont vraiment pas de chance...

Idalienor, ou madame-je-sais-tout ça revient au même, me donne son sac, genre je suis un porte manteau. Pas cher le porte-manteau ! Venez, approchez ! Je vous jure... En plus il est lourd ! Ok je me pleins beaucoup mais j'ai passé une nuit de merde donc s'il vous plaît, soyez gentil avec moi et comprenez moi. Je la regarde entrain de fouiller dans le sac que JE porte, ce qui le rend encore plus lourd. Elle fouille comme un chagripan entrain de gratter la terre. Elle est clairement folle, pire que moi. Vous voyez les gens qui se roulent par terre en rigolant bizarrement en faisant une tête bizarre, Bah c'est elle en fait. Elle sort la tête du sac et elle m'explique deux plans. D'accord.... Elle est pire que folle en fait. Pour moi ce que Idalienor viens de me proposer comme une idee c'est : "on leur lance une attaque comme ça il dorme" ou "on les piège". Je suis contre les deux.

Alors déjà elle me traite comme quelqu'un d'insignifiant, je suis le porte-manteau, elle ne me laisse pas en placer une, non mais c'est pas possible ! Je lance son sac qui retombe violemment par terre, et je la regarde droit dans les yeux en lui lançant des éclairs. Je ne suis jamais énervé contre une fille. "Écoute moi bien, je ne suis pas ton larbin, et encore moins un chien. Alors maintenant tu vas tout de suite arrêtez de faire ta petite chef et tu vas me laisser en placer une ! D'accord je suis arrivé avec rien, mais tu sais pourquoi ?! Parçe-que je n'ai pas dormis de la nuit ! J'ai fais un putain de cauchemard ! Je suis sortis en oubliant mes pokemons, j'ai du revenir à l'académie ! J'ai couru près de vingt bornes en tout ! Ok tu es plus grande mais ce n'est pas pour ça que tu as le droit de me prendre de haut ! Et c'est parfaitement possible que pour toi vingt bornes ce n'est rien, mais pour moi c'est énorme ! Alors maintenant tu vas la fermer et tu vas m'écouter ! Déjà d'une, jamais ! J'ai bien dis jamais ! Je ne lancerais une quelconque attaque sur un Pokemon faible, même si c'est pour l'aider, et je le foutrais encore moins dans un piège ! Donc on va juste se servir des gants, et on va se débrouiller, juste avec nos gants ! Moi je m'en fout de prendre une décharge j'ai vécu pire dans ma vie, alors on va aider ces pauvres pokemons, et c'est tout !" Oui c'est bon j'ai fini.

Je passe devant Idalienor, je prend mes gants, et je m'avance vers les deux pokemons. Déjà il va falloir les sortir d'ici, sinon ça va être encore plus difficile. Il va falloir les transporter... Je sais ! Je sortis Lunara, ma Grodoudou Chromatique bleu, grise et blanche de sa pokeball. Un peu plus loin, il y a un très gros tuyaux de métal détacher et visiblement cassé. "Lunara, utilise Damoclès sur ce tuyau et récupère une partie assez grosse !" Lunara s'exécuta et détacha un morceau de la paroi du tuyau. La pauvre, l'attaque Damocles l'a achevée. Elle rentra dans sa pokeball, et je me tourna vers Idalienor. "Tu sais où nous pourrions trouver du tissu ? À moins que tu en es ? On va pouvoir recouvrir la paroi de tissu, déposer les pokemons dessus, les recouvrir avec du tissu, et tirer la paroi avec une corde, pour les éloigner de la centrale." C'est la première fois de ma vie que je prend les devants.
Revenir en haut Aller en bas
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 1461
Points d'Expériences : 1714

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Jeu 24 Déc - 10:28

Je suis plongé dans les pensées à réfléchir au stratégie que l'on peut utiliser. Je pense que la meilleure reste le clonage de Ruru : on met les pokemons en confiance avec une figures familières puis on les soigne tranquillement. J'attends également une potentielle idée de la part de mon coéquipier. Il est arrivé en retard mais il peut quand même avoir une bonne stratégie, peut être meilleure que la mienne. Je relève la tête, il semble énervé. Ah mince, j'ai oublié de récupérer mon sac. Tellement plongé dans mes pensées que j'en avais oublié le sac, qui en plus doit être super lourd pour lui.

Je m’apprête à lui demander de me le rendre quand je le vois lancer mon sac avec violence au sol. Il vient de jeter mon sac par terre ! Je me jette dessus pour constater les dégâts : une majorité des flacons sont brisés, et leurs contenus irrécupérable. Tout mon travail vient de voler en éclat. Il commence à s'énerver contre moi, en disant que mes méthodes sont atroces, que je me prends pour la chef, et même il m'insulte. Mais je n'écoute plus rien, je suis tellement énervée. Sous le coup de la colère, je me relève en sursaut et le gifle de toutes mes forces. Comme ça d'un coup. Sans aucune retenue. Je n'avais pas envie de l'écouter. Il vient de ruiner près de 1 mois de travail et plus de culture. Ruru essaie de sortir les flacons encore intact, malheureusement il n'en reste pas beaucoup.

Tu viens de détruire tout mon travail de ce dernier mois. J'ai passé un nombre incalculable de soirée pour préparer ses remèdes et toi tu brises mon travail sous prétexte que je prends la situation en main ? Si tu tiens tant que ça à mener les opérations, impose-toi je ne t'en empêche pas mais en retour ne détruit pas mon travail !

Il ne répond même pas à ma gifle et commence à utiliser sa propre stratégie. Il utilise une attaque de son Grodoudou pour récupérer un bout de tuyau pour y déposer les pokemons dessus.

Non je n'ai pas de tissus

Il retourne alors au près des pokemons, mais il ne fait pas attention à ses mouvements. En plus son gant droit est mal mis et exposé aux pokemons électriques. Il approche dangereusement sa main du Raichu mais celui ci est près à envoyer une décharge. Ca devient dangereux.

Attention !

Je me jette sur lui au moment ou sa main allait toucher le Raichu. Je me prends la décharge à sa place, et ce n'était pas une petite. Avec sa musculature, les effets auraient pu être plus important que sur moi. Il me regarde abasourdi par mon action. J'ai mal au bras, je suis toute engourdie.

Ce que tu voulais faire c'est faire sortir les pokemons de la centrale en utilisant ce bout de ferrailles et du tissu pour éviter une réaction en chaines n'est ce pas ? Tu sais je peux comprendre que tu juges le fait de changer l'apparence de mon Zorua immorale, et avec d'autres pokemons tu aurais raison mais là nous n'avons pas le choix. Je ne veux pas les tromper, juste les mettre en confiance pour qu'on puisse les soigner sans danger. Le Raichu est en sur-tension, il envoie donc beaucoup de décharge. Certaines sont minimes mais d'autres beaucoup plus grave et peuvent entraîner à la mort dans certains cas. Je ne veux pas envoyer mon coéquipier à la mort

Cette situation peut paraître normal mais en fait elle est très dangereuse. Le moindre faux mouvements et c'est la fin. Je vais quand même revenir à ma stratégie de départ.

Je vais tout de même utiliser cette stratégie même si elle ne te plait pas car c'est celle qui je pense est la plus efficace. Je ne t'obliges pas à me suivre mais fait attention à tes mouvements, jouer le casse-cou ne t'aidera pas ici

Je me relève, reprends mon sac sur le dos et c'est partit.

Ruru prends l'apparence d'un statitik

Ruru s’exécute et se transforme en ce pokemon. Elle s'approche de lui et communique. Le statitik semble de plus en plus à l'aise avec Zorua à ses côtés. Zorua commence alors à reculer et guider le Statitik jusqu'à l'extérieur. Une fois dehors, je m'approche du statitik pour commencer les soins. Par chance, le flacon le plus efficace n'a pas été brisé par la chute du sac. J'en donne un peu pour calmer la paralysie et le détendre.

Ruru, reste avec lui je retourne dans la centrale

Je cours à l'intérieur et Axel y est toujours.

Mon Zorua est à l'extérieur avec le Statitik, mais je vais avoir besoin de toi pour le Raichu. Laissons nos querelles de cotés pendant cette mission tu veux bien ? Dis moi ton plan pour aider ce Raichu

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Jeu 24 Déc - 11:33

Je n'aurais vraiment pas du lancer le sac. J'aurais juste pu le poser par terre, doucement et apres m'énerver. Ou alors je n'aurais pas dû m'énerver tout court, juste exprimer mon désaccord en parlant calmement. Je me suis vraiment emporté, comme elle tout à l'heure, sauf que moi j'ai tout cassé dans son sac. Rho je suis idiot ! C'est la première fois que je n'arrive pas à canaliser la colère, pourtant j'ai vécu pire... C'est peut-être l'air pensant de la centrale qui m'a fait ça. Ce cours va vraiment être dur. Si je ne serais pas arrivé en retard, tout se serait bien passer. Bah non, faut toujours que je gâche tout. Bon, tant pis ce qui est fait est fait je vais essayer de me racheter tout à l'heure.

Idalienor court rattraper son sac, la grande majorité des flacons détruit et vidés de leur substance. Je la regarde essayer de tout ramasser, ça me fait de la peine. Je n'aurai jamais du lancer se sac... Et puis, elle ne m'a pas non plus poussé à bout. J'ai ce sentiment de culpabilité qui monte en moi, c'est atroce, je me sens vraiment mal. Je me prend une grosse gifle même, et elle me crie dessus car j'ai détruit des mois de travail. Je le savais, mais j'ai pa réfléchis sur le moment ! Je ne vais pas répondre à sa gifle, je l'ai mérité en tout cas.

Apres que Lunara ai détruit une partie du tuyau, j'ai demandé à Idalienor si elle avait du tissu, afin de recouvrir la plaque et les pokemons. Le métal est un matériau combustible je crois, alors le recouvrir de tissu serait une bonne idée pour ne pas se prendre une décharge en touchant la plaque. Sauf qu'elle n'en avait pas. Tant pis, je vais trouver un autre moyen. Pour l'instant, j'aimerais voir comment ils vont. Je mer vite fait mes gants sans trop faire attention à comme je les ai mis, et je vais voir le Raichu en priorité. Je m'accroupie, et je me retourne pour voir où se trouve la plaque et sans faire exprès je m'apprête à toucher le Raichu. Je vois ma coéquipière courir vers moi, et me pousser. Oui Bah c'est bon, elle m'a déjà giflée pas besoin de me pousser non plus ! Je la regarde, et au même moment elle se prend une décharge. Oh non....elle a voulu me protéger... Mais pourquoi elle a fait ca ?! Je me sens encore plus coupable maintenant... Elle se tourne vers moi. Elle a compris ma stratégie, et elle comprend pourquoi je ne veut pas utiliser ses méthodes, mais elle dit qu'on a pas le choix. Si si, on a le choix. Alors elle se débrouille avec ses méthodes moi je me débrouille avec les miennes.

Idalienor me dit qu'elle va utiliser sa méthode, ok, Bah pas moi. Moi, il faut que je trouve un bout de tissu. Je regarde autour de moi pour voir si au cas où j'en trouve un mais je ne vois rien. Soudain, une idee me vient en tête. Je sors Lunara de sa pokeball, deja rétablie de sa précédente attaque, et lui demande de rester avec le Raichu, histoire de le surveiller. Je sors Sky, mon roucool de sa pokeball, et lui demande venir avec moi. Je me dirige avec mon compagnon vers la trousse de secours de l'infirmière qui animait le cours. Elle est partit aider des élèves, parfait. "Sky, va me chercher cette trousse s'il te plait." il S exécuta. Bien qu'elle soit assez lourde, il arriva tout de même a me l'apporter. Je la prend et cours en direction du Raichu. Je vois Lunara en train d'essayer de le rassurer. J'ouvre la trousse de secours et je vois trois rouleaux de tissu, qui sont assez épais. Génial, exactement ce qu'il me faut. Je prend l'un des rouleau, et j'entoure toute la paroi de métal avec. Je prend le deuxieme et fait pareil pour etre sur que le Pokemon ne touche pas le métal. Statitik est déjà hors de la centrale. C'est vrai que sa méthode était plus simple, mais je ne l'aime pas donc tant pis. Je met bien mes gants, et j'aide le Raichu à marcher jusqu'à la planche. Soudain, il trébuche et tombe, je tombe avec lui, il tombe sur moi et je me prend une belle décharge. Ça fait mal, très mal, je me sens tout engourdie de partout. Je suis encore plus décoiffé, mon visage est à moitié noir, et mes vêtements sont presque cramés.

Je me relève avec un peu de difficulté, les larmes aux yeux, et je me dis que le Raichu endure beaucoup plus que moi, donc je n'ai rien. Je remet mes gants, et j'aide le Raihcu à aller à mon "embarcation" de fortune. Nous y arrivons enfin, et une fois que j'ai posé le Raichu dessus, je me rend compte que au lieu de l'aider à aller jusqu'à la plaque, Bah j'aurais juste pu transporter la plaque jusqu'à à lui et le poser dessus. Oui je suis bête, mais tant pis, ce qui est fait est fait. Je prend le troisième rouleau de tissu, et j'entoure le Raihcu avec j'accorde ce tissu avec les deux autres Grace à quatre épingles, et j'essaye de bien serrer pour ne pas qu'il bouge pendant le transport. Enfin pas trop quand même rassurez-vous. Une fois tout cela fait, je vois Idalienor arriver. Je ne lui laisse pas,le temps de parle que je prend la parole. "Je suis désolé pour tout à l'heure, je me suis emporté pour rien, excuse moi pour tout tes flacons..." J'essaye de lui sourir, et elle prend la parole. Elle me demande que je lui explique le plan, ok. "Donc, comme tu le vois j'ai attaché ce Raichu avec du tissu sur cette plaque métallique, mais maintenant il faudrait que l'on trouve une corde pour le transporter, il n'y en a pas dans la trousse de secours de l'infirmière, j'ai cherché. Tu sais où on pourrait en trouver ?"
Revenir en haut Aller en bas
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 1461
Points d'Expériences : 1714

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Jeu 24 Déc - 18:34

Lorsque je reviens de l'extérieur de la centrale, Axel s'excuse pour mon sac. Je suis désolé mais même si pour l'instant je vais tout faire pour t'aider et mener à bien la mission je vais par la suite t'en vouloir pendant longtemps crois moi. Je ne compte même plus le nombre d'heure que 'ai passé sur ces remèdes. Certains venaient même directement de la boutique de l'herboriste de Vermilava qui m'a tout appris. J'ai envie de lui faire la peau mais pour l'instant tu dois te contenir, la mission avant tous.

Il m'explique alors ce qu'il a fait. C'est pas mal comme idée mais je pense qu'il s'est compliqué la vie pour rien. C'est déjà bien ce qu'il a fait donc ne dit rien c'est mieux. Il veut surement être mecano lui ou quelque chose de ce style, je ne connais pas toutes les filières qui s’apparente à ça. En le regardant de plus près, il a les cheveux tout ébouriffés, il a les larmes aux yeux, il tremble et il est tout pâle. Je paris qu'il s'est pris une décharge. Ne fais pas l'imprudent s'il te plait, tu me fais peur. Je ne voudrais pas qu'il t'arrive quelque chose de grave.

Non je n'ai pas de corde désolé. Je pense qu'on va devoir porter le Raichu. Tu as placé une planche sous lui n'est ce pas ? C'est une bonne idée on va éviter les décharges comme ça. Tu te places à l'arrière et moi à l'avant ok. Je pense que le faire sortir de la centrale est le mieux pour l'instant.

Il s’exécute sans s’opposer à ma décision et se place donc devant la planche et m'attend pour commencer le transport du blessé. Je me pose au sol et sort des débris de verres de mon sac un bonbon. Je me suis coupée au passage. Tant pis on verra plus tard.

Ouvre la bouche s'il te plait

Il le fait sans trop réfléchir et je lui place la confiserie sur la langue. Il a l'air surpris et tout gêné par mon geste.

J'ai bien vu que tu n'étais pas en forme, prends ce bonbon ça va t'aider à récupérer. Fais attention à toi s'il te plait.

Je saisis alors l'avant de la planche avec mes deux bras et donne le signal pour la soulever. J'ai encore mal à mon bras, ça me gêne un peu pour porter mais la distance est courte ça devrait aller. On marche doucement pour ne pas brusquer le Raichu et nous arrivons à l'extérieur de la centrale. On place la planche à côté de Ruru et du Statitik. Celui ci s'est endormi. C'est une bonne chose pour nous. Il devait être fatigué après toutes ses émotions. On va pouvoir l'emmener au centre pokemon plus tard. Je m'assois à côté du Raichu et me met à réfléchir sur comment le soigner. J'aurais ou me servir de mes remèdes mais ils sont tous en miette. Je n'ai pas d'idée pour l'instant. J'espère que mon partenaire en aura plus.

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Sam 26 Déc - 0:58

En regardant autour de moi, je vis tout ces pokemons entrain de souffrir. Je les aurais bien aidé, mais je ne peux pas. Ou plutot je n'en ai pas les capacités. Je ne peux que m'occuper que de deux pokemons, et encore, j'ai une coéquipière. Bon, je n'ai vraiment pas été gentil avec elle... Enfin, faut que j'arrête d'y penser sinon je vais déprimer tout le reste de notre mission. Déjà que je déprime pour les pokemons... Le bon côté des choses, c'est que je n'ai jamais été aussi à l'aise avec une fille, d'autant plus qu'elle est plutôt jolie.. Mais qu'est-ce que je dis moi ?!

Je m'assois par terre pour réfléchir, et je sursaute et me remet debout en un bond. Qaund je me suis assis, ça m'a fait mal. Ah oui, je viens de me prendre une très grosse décharge, j'ai oublié. Je suis cramé et mes vêtements déchiquetés, c'est génial. Faut juste que je n'y pense pas et ça ira, faut pas s'inquiéter. Bon, elle n'a pas de corde, c'est bête mais tant pis. Décidément, elle n'a rien. Mais bon, je ne vais pas lui reprocher de ne pas se trimballer avec une corde ce qui s'est logique apres tout. Va donc falloir trouver une autre solution.. Ce qui est fait. Je me place derrière la planche et elle devant, et on porte le Raichu, ou plutot la planche. Bonne idée, même si ça va être lourd. Je m'apprête à la soulever, quand elle me demande d'ouvrir la bouche. Je le fais et elle me met une sorte de bonbon dans la bouche. Euh...double-v t f là.

Elle vient clairement de faire le truc à ne pas faire sur quelqu'un comme moi. C'est trop bizarre que quelqu'un que tu ne connais presque pas te met un truc dans la bouche. Oui oui je suis surpris. Mais le pire, c'est qu'elle m'a fait rougir. Bah oui, déjà rien que de la regarder c'est une torture alors sien plus elle me met un truc dans la bouche... Je détourne le regard et avale le bonbon, je souffle un tout petit merci, puis je me remet devant la planche sans regarder Idalienor. Nous commençons à porter la planche, mais je vois bien que c'est dur pour nous deux, qui avons tout deux pris une décharge. Enfin, moi je me l'a suis pris tout seul, mais elle... Je me sens toujours coupable.

Une fois arrivée hors de la centrale, nous déposons le Raichu délicatement sur le sol, à coter du Statitik. Bon, maintenant il faut que nous trouvions une technique pour l'aider... Je sais ! Je me tourne vers Idalienor, en essayant de ne pas perdre le contrôle. "Tu peux essayer de trouver du fer et si tu peux, de la graphite s'il te plait. Pendant ce temps je vais aller chercher de l'aluminium et du cuivre." Je repars en direction de la centrale, en cherchant tout d'abord de l'aluminium. Logiquement, il y a de l'aluminium sur les barrières, et des barrières il y en a forcément dans une centrale. Je monte à l'étage, en faisant attention de ne rien toucher, et je vois une passerelle entourée d'un garde-corps. Je vais sur cette passerelle, et je prend dans ma poche mon tourne-vis que j'ai tout le temps sur moi. J'enlève la rembarre, et la démonte complètement. Je prend tout les petits morceaux, et retourne au pres du Raichu. Je les dépose à côté, puis je retourne dans la centrale.

Du cuivre... J'en ai toujours vu sur des machines, mais je ne sais pas vraiment si il y en a ici, vu que c'est un matériau conducteur, je ne pense pas qu'il soit sur les machines... Logiquement il y en a sur les pièces de monnaie, mais je n'ai pas d'argents sur moi. Bon, tant pis, on va devoir faire sans. Je recherche quand même bien dans la centrale mais je ne trouve pas. Je retourne hors de la centrale, et j'attends ma coéquipière à côté des deux pokemons.
Revenir en haut Aller en bas
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 1461
Points d'Expériences : 1714

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Sam 26 Déc - 12:14

Du fer et du graphite ? Mais comment tu veux que je trouve ça je suis pas mécanicienne moi ! Et en plus ça va nous servir à quoi tout ça. Ce sont tous des matériaux conducteurs il me semble. Il veut me tuer c'est ça. Il m'en veut trop pour la gifle. De toute façon je n'ai pas mal agis, j'ai répondu de façon juste à ce qu'il m'a fait. Rien que ça. Bon vu que c'est moi qui mène depuis le début je vais le laisser dans son idée on verra bien ce que ça donne. Mais le problème c'est que je n'ai vraiment pas d'idée pour en trouver. Du fer, du fer, du fer je vois pas du tout. Je pense qu'il y en a dans le centrale mais je ne sais pas l'identifier. Je pourrais très facilement le confondre avec un autre matériaux et ça pourrait devenir dangereux. Oh une illumination ! Pour le graphite je sais comment en trouver. J'attrape mon sac, et le vide par terre. Ca me brise le cœur de voir tous mes remèdes étalés au sol mêlés au éclat de verre des flacons. Tout mon travail disparu, en fumée. Allez concentre toi sur la mission pour l'instant. Au milieu des débris de verre apparaît mon critérium. Je l'attrape, et encore une fois je me coupe avec le verre, et le vide de ses mines. Il me semble que c'est du graphite si je ne me trompe pas. C'est déjà ça de fait.Au lieu de me lancer au hasard dans la centrale mieux vaut que je reste là pour l'attendre.

En attendant, je reste près du Statitik et lui applique des bandages autour de ses blessures et un peu de cicatrisant. Ca au moins ça ne se brise pas. Puisque il  est endormi je peux le soigner tranquillement sans me prendre de décharge. Une fois tous les bandages appliqués, Ruru reprend sa forme initiale et se jette contre moi comme pour me rassurer. Elle est la première à être témoin de mon travail acharner tous les soirs sur mes plantes et mes remèdes. Parfois elle essayait de rester éveiller jusqu'au bout pour m'attendre mais souvent elle s'endormait sur mes genoux avant la fin. Je ne lui en veux pas de toute façon certains soirs l'heure à laquelle je me couche n'est vraiment pas raisonnable. Les blessures du Statitik sont toutes soignées il ne reste plus qu'à le conduire au centre pokemon ou attendre qu’une ambulance vienne le chercher.

Axel revient avec tous ces matériaux, lui c'est sûr il veut être mécano. Il est d'ailleurs beaucoup plus à l'aise sur son domaine de compétence et c'est tout à fait normal. En revanche il essaie toujours d'esquiver mon regard. J'intimide tout le monde ou quoi.

Je suis désolé je ne m'y connais pas du tout en matériaux alors je n'ai pas pu trouver de fer mais pour le graphite j'ai. Le Statitik est entièrement soigné il ne reste plus qu'à attendre les ambulances. Pour le graphite c'est les mines de mon critérium. Le temps que tu mettes en place tes matériaux je vais voir si je peux sortir d'autres Statitik, ils sont tout petit il doit y en avoir d'autres. Zorua reprend l'apparence d'un Statitik.

Je retourne dans la centrale ne compagnie de Ruru et repère rapidement un duo de Statitik blessé. Ruru s'approche d'eux et leur montre le chemin pour la sortie. Les Statitiks la suivent s'en problème jusqu'à l'extérieur ou je retrouve Axel en train de bidouiller ces matériaux. Ils ne sont pas trop blessés mais je ne peux pas les soigner correctement je me prendrais des décharges. Je sais que cette méthode ne lui plait pas trop mais bon là je n'ai pas le choix. Je sors Lokhlass de sa pokeball mais je lui demande de rester à distance des pokemons.

Bouche toi les oreilles pendant ce temps je bouche celle du Raichu. Lokhlass attaque berceuse sur les Statitiks.

Lokhlass utilise alors son chant mélodieux et les Statitiks s'endorment tranquillement. Et mince j'avais zappé Ruru, du coup elle dort aussi. Je la rappelle dans sa pokeball et Lokhlass aussi. Je vire mes bouchons d'oreilles que je mettais installée au préalable et me dirige vers les Statitiks.

Pendant que je m'occupe de ces 2 là explique moi ce que tu as fais pour le Raichu, je n'y connais rien en mécanique.

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Dim 27 Déc - 0:35

Je vois Idalienor avec des mines de crayon, pres du petit Statitik endormi, en presque totalement retablie. C'est vrai que sa méthode et très efficace et plutot rapide, mais ce n'est pas pour moi, donc tant pis ! Et le fer ? Attend, elle n'a pas réussie à trouver du fer ? Mais il y en a partout dans la centrale ! Bon, faut que je me calme, je n'ai pas non plus trouvé de cuivre. Enfin, du fer quoi, c'est pas compliqué... Tant pis. Je lui ai déjà cassé tout ses remèdes, je ne vais pas non plus lui prendre la tête parce qu'elle n'a pas trouvée du fer, alors qu'elle s'est prit une décharge à ma place, et elle m'a meme donné une sorte de médicament. C'est d'ailleurs bizarre qu'elle ai réagit comme ça, moi je l'aurais laisser creuver...

Je regarde Idalienor s'éloigner de moi, pour aller vers la centrale. Elle a dêcidée d'aller aider les autres statitik ce qui est une tres bonne idée. Néanmoins, elle utilise tout le temps cette technique de tromperie. Ma coéquipière appelle peut-être ça une mise en confiance mais moi j'appelle ça un piège, c'est tout. Passons à autre chose. Je regroupe la graphite et l'aluminium ensemble, loin du Raichu pour éviter tour danger. Je reprend mon tourne-vis, et je le prend en sens inverse. J'ecrase la graphite avec le manche du tourne-vis, ce qui fait un petit tas de poussière. Je le met vite dans un bout de tissu, pour ne pas qu'il s'envole. Maintenant, il faut que j'arrive à mettre en tout petit morceau l'aluminium. Mon tourne-vis ne suffira pas. Je ressors encore une fois Lunara de sa pokeball, et je lui demande d'utiliser une nouvelle fois damocles sur l'aluminium, qu'elle réduit en peu de temps en tout petit morceau, semblable à de la poussière. Je l'a remerci puis la rappelle dans sa pokeball. Je regroupe les deux petites poussières de métaux entre-elles, et je rajouta un peu d'eau que je pris dans une bouteille qui se trouvait dans le sac de Idalienor. Tant pis je lui rembourserais. Je prend un petit flacon de son sac encore intact, et je vers le mélange de graphite, d'aluminium et d'eau. Ce sont trois matériaux conductibles, pas techniques va marcher j'en suis sur.

Je vois Idalienor revenir avec deux Statitik, encore grâce à sa technique de tromperie. Je soupire en silence, et j'attends qu'ils arrivent jusqu'à nous. Une fois qu'elle est arrivée, ma coéquipière me demande de me boucher les oreilles, apres qu'elle est fait sortir son Loklass de sa pokeball. Elle utilise berceuse sur les Statitik... Une fois qu'elle est terminée, je ne dis rien et je sortis le flacon. Je m'approche de ma coéquipière avec. Une fois devant elle, je la regarde droit dans les yeux. C'est bizarre mais je me sens totalement à l'aise. Peut-être que mon esprit à mis mes horribles habitudes de côté pour ce cours. "Dans ce flacon j'ai mis de l'eau, de la "poussière" de graphite, ainsi que de la "poussière" d'aluminium. Ces trois matériaux sont conductibles à l'électricité. Je vais verser son contenu sur le Raichu, qui va donc libérer d'énormes décharges. Cela va donc le vider de toute son électricité, le temps que nous le soignons. Il n'y aurait donc aucun risque, du moins je l'espère."

Je m'approche du Raichu, et tres prudemment, je vers le contenue entier du flacon sur ce dernier. Je me retourne sur le qui-vive, et je cours le plus vite possible. Je me retourne, et je vois Idalienor, qui court juste derriere moi, elle me rattrape. Soudain, je vois l'un des décharges du Raichu se diriger vers elle. Je plisse les yeux pour voir qu'est-ce qui a attiré la décharge, et je vois une épingle en fer dépassé de son sac. Ça doit surement faire office de para-tonerre. Je cours dans sa direction, et pour la deuxième fois en a peine deux heures, je lui arrache son sac, la sangle se casse, et je le jette le plus loin possible. Je regarde la lourde décharge arriver sur le sac, et le décimer complètement. C'est de ma faute, le Raichu s'est peut-être vidé de son électrice, il n'y a donc plus aucun danger, mais à cause mdr ma technique, elle a définitivement perdu son sac. Elle va me tuer, c'est sur.
Revenir en haut Aller en bas
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 1461
Points d'Expériences : 1714

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Dim 27 Déc - 23:08

Pendant que je continue les soins pour les Statitiks, il m'explique ce qu'il veut faire. Attends j'ai mal compris, il veut vider toute l’électricité du Raichu en lui vidant des matériaux conductibles dessus. Il se plaint de mes méthodes mais alors lui c'est pas mieux. C'est terriblement dangereux. Si ça tourne mal, on finit grillé tous les 2. J'ai bien vu que ce que je faisais pour pour les Statitiks ne lui plaisait pas du tout. Mais actuellement je m'en fiche pas mal. C'est la technique la plus efficace. En plus je ne comprends pas pourquoi il considère ça comme un piège. Je ne les emmène pas à l’abattoir, je les sors de la centrale pour les soigner. Ce garçon reste un grand mystère pour moi.

Je finis rapidement mes soins, range mes affaires dans mon sac, me lève et me dirige vers lui.

Ta méthode est très dangereuse mais j'accepte, en revanche si ça tourne mal il faudra pas me dire que c'est ma faute. En plus tu considères ma méthode de soin comme un piège mais je ne trouve pas ta méthode beaucoup mieux dans ce sens. Je te dis ce que j'en pense mais on va faire ça puisque je ne vois pas d'autres solutions.

Il verse alors le contenu du flacon, qu'il a au passage chipé dans les débris de mon sac. Bon, bon calme, calme, la mission avant tout. Je réglerais mes comptes avec lui plus tard. Nous reculons à toute vitesse du Raichu avant qu'il balance sa décharge quand je vois un rayon se dirigeant vers moi. Je savais que ce n'était pas une bonne idée. Je me prépare à encaisser le coup quand Axel arrache mon sac de mes épaules et le jette au loin. Mais pourquoi il fait ça ?! A ce moment là le Raichu relâche toute son énergie sur mon sac qui se décompose en fumée. Je reste pensive devant la scène. Ca y est j'ai compris, une des épingles de mon sac on du attirer la foudre. Même si mon sac est foutu il m'a bien aidé je dois le reconnaître.

Je crois que je n'ai pas le choix de te remercier, grâce à toi j'ai évité la décharge du Raichu. Heureusement que j'avais gardé le meilleur flacon sur moi.

Je sors alors de ma poche le flacon qui aide au soin pour les pokemons électriques et me dirige vers le Raichu en remettant en place mes gants.e vais voir si ta technique a fonctionné, je pense que tu as assez pris de décharge pour aujourd’hui Je m'assois à côté du Raichu et place doucement mes mains sur lui. Pas de décharge.C'est bon tu peux venir !. Son plan a fonctionné, je m'incline. Je vide alors le contenu du flacon sur la langue du Raichu et analyse les différentes blessures qu'il porte sur le corps. Il y en a quand même un certain nombre. Sauf que mon matériel est partit en fumée avec mon sac.

Je vais chercher du matériel dans la centrale, je reviens

Je m'aventure une fois de plus dans la centrale et observe les dégâts. Pleins de groupe sont à l'oeuvre. Ils ont l'air de former de bonnes équipes, plutôt efficace. J'ai honte de moi. Je me suis emportée et mis en péril la mission, tout ça parce que j'ai refusé de baisser la tête devant un garçon pourtant plus jeune. Je suis énervé contre lui et moi. Je récupère des bandages et une crème cicatrisante. Je m'installe aux côtés du Raichu et commence les soins. Il est très fatigué et semble avoir confiance en moi donc tout va bien. Je suis très concentrée dans ce que je fais et j'en oublie complètement ce qui ce passe autour ainsi que mon partenaire. Je m'enferme dans ma bulle

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Lun 28 Déc - 20:25

Holala, balancer une deuxième fois son sac était vraiment une idee pourrie. J'aurais dû le garder avec moi, j'aurais pris la décharge et pas le sad et tout et tout. Genre un peu les scènes où le héros sauve la fille en détresse. Sauf que moi je suis pas un héro, je suis...nul. Ça ne m'étonnerait pas si je me prend une baffe ainsi qu'un coup entre les jambes, mais là, je suis encore plus étonné. Idalienor, ma coéquipière avec qui je me suis pris la tête dès le début, celle à qui j'ai détruit tout son travail et j'ai réduit son sac en fumée, viens de me remercier. Le monde tourne à l'envers, faut pas chercher plus loin. C'est vraiment bizarre. Moi je n'aurais rien dis, en même je suis bizarre aussi donc bon. "Ah euh..de rien alors." Vous voulez que je dise quoi ? J'ai aucun mérite, donc c'est le seul truc que j'ai à dire. Je me sens géné en plus, c'est rare qu'on me dise merci. En tout cas, pour avoir aidé.

Je vois Idalienor se rapprocher du Raichu. Elle prefere que ce soit elle qui y aille pour que j'évite de prendre une nouvelle décharge. Alors là je comprend vraiment plus rien. Un peu comme d'habitude c'est vrai mais là par contre... Bon, je la laisse faire au pire. Après avoir prudemment touché le Raichu elle me dit de venir vu que c'est bon, le Pokemon est bel et bien vidé de son électricité. Oui ! Mon plan a marché ! J'ai reussi ! Je l'ai fais ! C'est un grand pas pour...moi... Je vais voir ma coéquipière et le Raichu puis je la regarde videf le contenu du sal flacon qui lui restais sur la langue du Raichu, puis elle partit pour chercher du matériel pour soigner le reste des blessures. Je reste à côté du Raichu et le caressant doucement. Elle revient avec des bandages et de la pommade, et elle commence les soins. Je me lève pour la laisser tranquille et je regarde autour de moi.

Je le dis que j'ai quand même fais foirer le cours. Je suis arrivé en retard, je le suis énervé pour rien et j'ai refusé d'utiliser une technique plus efficace et plus sûre que la mienne.. Je suis clairement idiot. Je soupire et je marche un peu autour de ma coéquipière et du Raichu, histoire de passer le temps. Au bout d'une dizaine de minutes j'entends une bonne dizaine d'ambulances arrivées. Bon bah, je crois que c'est fini, on a remplis notre part du marché. Il est donc temps pour moi d'y aller je crois. De toute façon j'en ai déjà assez fait pour aujourd'hui, et puis Idalienor est déjà très concentré, je vais la laisser tranquille. Je me tourne vers elle et je m'assois à côté de cette dernière. "Bon bah...j'y vais moi." Je me lève et commence à retourner vers le groupe d'élèves, puis je me retourne vers Idalienor. "J'espère qu'on aura l'occasion de se revoir. Et cette fois-là, dans de meilleures circonstances, sans sac ni flacons ni électricité. A plus !" Oui oui, c'est bien moi qui viens de parler. En y réfléchissant, elle était pas mal cette mission quand même. Je retourne vers le groupe d'élèves, le sourire aux lèvres.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 1461
Points d'Expériences : 1714

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   Lun 28 Déc - 23:02

Je continuais tranquillement mes soins complètement coupé du monde extérieur. Pour l'instant tout ce que je voyais c'était les blessures de ce Raichu que je devais soigner à tout prix. Il n'est pas trop gravement blessé mais il faut tout de même le faire correctement. J'applique la crème sur les blessures et les recouvre de bandage tout en essayant de mettre en confiance le pokemon. Il est calme ce qui m'arrange bien. Je n'ai pas du tout la tête à me battre à nouveau aujourd'hui. Lorsque je relève enfin la tête après la fin  des soins, Axel était en train de marcher autour de moi. D'après ce que j'ai vu aujourd'hui, il ne compte pas se lancer dans le parcours Pokeathlète médecin donc il ne savait pas trop où se mettre. Il me dit qu'il s'en va et commence à se diriger vers un autre groupe de personne.

Attends !Il se retourne dans ma direction, il faut que je lui dise ce que j'ai sur le cœur.J'ai essayé de rester calme pendant ce cours et de m'occuper de toi quand c'était nécessaire. Tu m'as même permis d'éviter une importante décharge et je t'en remercie. En revanche, je vais avoir beaucoup de mal à te pardonner pour ce que tu m'as fais. Détruire tout mon travail uniquement parce que tu n'acceptes pas mon caractère de leadeuse n'est pas normal. Tu devrais faire attention à toi la prochaine fois qu'on se verra.Mon regard est surement devenu noir, très noir mais là je ne pouvais plus attendre. Il détourne son regard du mien et file en direction de ses amis surement. Je me lève et retourne vers les Statitks, les prends dans mes bras et les emmène vers une des ambulances qui venait d'arriver. Il prenne alors en charge les pokemons et viennent ensuite m'aider à transporter le Raichu. Une fois cela fait, il me remercie de mon aide et retourne aider d'autres groupes. Je vois que certains pokemons pris en charge par d'autres groupes sont en piteux état. Quand je pense que nous avions des pokemons avec des blessures sans grande gravité et que l'on a quand même réussit à gâcher la mission...

Je décide de rester ici, au cas où un groupe est besoin de mon aide. Je suis dégoûté et en colère. Un ambulancier me fait remarquer que ma main droite saigne. Ah oui j'avais oublié ces coupures là. Je mets un petit morceau de bandage dessus et lui fait signe que tout va bien. Je réfléchie à la situation, Notre comportement était horrible, immature. J'espère qu'une mission ne finira plus jamais comme ça. Je retourne vers les ambulanciers et leur propose mon aide. Il accepte volontiers et m'occupe des pokemons qui arrivent au fur et à mesure en les rassurant et en complétant les soins déjà fait. e cette façon je me sens enfin utilise à ce cours..

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
[Cours 05. Pokeathlete] Un sauvetage sous haute tension [Pv Axel Bird][Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Cours et compétitions-