Partagez | .
[Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1572
Points d'Expériences : 1135

MessageSujet: [Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés   Mer 16 Déc - 21:54

Même si je savais parfaitement que je m'inscrivais à un cours de médecin contrairement à certains vu leur tête, moi aussi je commençais à me demandais si ce n'était pas une erreur. Je connais juste les premiers soins et j'avais envie d'étoffer un peu mon répertoire, mais là je sens clairement une certaine pression. C'est vrai cas concret là et un particulièrement sérieux ! En plus la professeur Hortense n'est même pas là... Je n'ai rien contre l'infirmière Needle et je ne remet pas en cause ses compétences médicales (je crois), mais ce n'est pas elle qui a préparé ce cours. Sait-elle vraiment dans quoi elle nous lance ? Sait-elle de quoi chacun de nous est capable ? Ah, apparemment c'est Mlle Hortense qui a fait les groupes à l'avance. Je suppose que c'est déjà ça... Je me demande avec qui je suis tiens. J'espère quelqu'un de patient sinon ça sera difficile avec Sam. J'ai bien essayé de le laisser en chambre, mais comme j'ai pris tout les autres il n'avait pas envie de se retrouver tout seul. Ca se comprend en même temps, mais ne sachant pas à quoi m'attendre ici, je n'ai pas voulu me séparer des autres. ... Oui j'insinue que Sam ne va servir à rien, mais un pokemon combat impatient et frimeur pour soigner des pokemons électriques surchargés et blessés... J'assume.

- Callyope Pryde. Oh...

Je regarde la fiche avec des sentiments j'avoue mitigés. C'est une pokeathlète médecin et la préfète des Givralis, cela montre bien qu'elle est responsable et sûrement aussi très compétente dans son parcours. Seulement d'un autre côté, les rares fois ou nous nous sommes croisés, je n'ai pas vraiment été convaincu. La première fois c'était quand le jardinier de l'école nous était tombés dessus. C'était aussi le jour ou l'oeuf de Nours avait éclos. Ce jour là on s'était retrouvé coincé dans le bois de la brume avec des dardargnans énervés et au final on s'étaient perdu de vu. Ca avait été un peu chacune pour soi et la requête de l'homme était tombé dans l'oubli. Après ça il y avait eu l'histoire avec la team rouage sur Cobaba. Ce ne sont que des rumeurs mais certains avaient dit qu'elle et une autre Givrali avaient apparemment perturbés le sauvetage à cause d'une histoire avec un garçon. Juste une rumeur mais bon, après il y a eu Halloween. Je sais que la situation était très difficile, mais au final elle était responsable du groupe avec Leo et elle n'a pas été vraiment efficace là aussi. Elle est partie sur son Seviper toute seule et je ne l'ai plus jamais revu. Certes dans tout les cas je ne connais pas toute l'histoire et je ne suis absolument pas quelqu'un qui juge, mais à force ça plus ça plus ça j'ai du mal à ne pas avoir quelques doutes... Pour une préfète je ne peux pas m'empêcher de la trouver clairement inférieur à Aileen par exemple. Nous verrons bien.

- Tu la vois Sam ?

Levant la tête je regarde mon starter qui s'est perché au sommet du crâne de Don mon Galeking. De cette hauteur Sam n'a pas de mal à trouver la jeune fille vu qu'il la connaît déjà de vue. Après ça Sam prend le massif par les pokemons et nous emmène droit à destination, Don se laissant guider le sourire au lèvre et fendant naturellement la foule avec sa masse. Derrière moi et Gad suivons puis une fois à destination, Don me laisse la place en tête et Sam bondit du sommet Don pour atterrir (assez peu doucement, brute va) sur mon épaule. Gad lui est assez nonchalant, les bras derrière la tête il attend la suite. C'est loin d'être le pokemon le plus calme et obéissant, mais il a bien trop d'atout pour ce travail pour que je ne fasse pas appel à lui. On peut donc dire que ces trois là sont mon équipe de base pour cette mission.

- Bonjour. On est ensemble pour ce cours il semblerait. Stella, pokéathlète coach et Sam mon starter, Gad mon Flobio et enfin Don. Je ne connais que les bases de premier soin, mais j'espère me rendre utile.

Présentation complète à la Givrali dans le cas ou elle ne se souviendrais pas de moi. En même temps vu la brièveté de notre rencontre je ne pourrais pas lui en vouloir pour ça. Si elle n'avait pas été préfète, je ne sais pas si je me serais rappelé. Si elle se souviens ça lui fera un rappel avec complément d'info. Pour le reste malgré mes petits doutes, je garde un sourire poli et je ne suis pas hostile. Comme je l'ai dis je ne suis pas quelqu'un qui juge particulièrement, en plus je suis loin d'être spécialement grandiose moi même alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés   Jeu 17 Déc - 8:35



Patients surelectrifiés

feat stella

En ce réveillant ce matin, Calliope ne se sentait pas spécialement bien. L'esprit confus par les évènements récents, elle ne savait plus trop quoi penser et n'arrivait même pas à réfléchir. Peu importe... Aujourd'hui, elle avait cours et ce dernier n'était pas anodin pour Callie. En effet, à ses yeux, il était relativement important. Alors, la demoiselle trouvait le courage nécessaire pour rassembler toute son énergie, lui permettant ainsi de se lever et de se préparer pour cette nouvelle journée de Décembre. Le temps était froid mais restait plutôt clément car le soleil arrivait à percer à travers les nuages. Après s'être lavée et habillée chaudement, elle quittait le dortoir rapidement afin de rejoindre la centrale électrique de Lansat. Aujourd'hui serait un cours pratique avec le professeur Hortense et la rouquine avait hâte. S'occuper des créatures électriques n'était pas son fort e c'est pour cela qu'elle comptait sur cette journée pour obtenir un meilleur savoir. C'est donc en traversant les couloirs que notre jeune médecin rentrouvrait brièvement le sourire.

Dehors, il faisait bel et bien froid. Mais Callie s'y était préparée en se parant d'une grande écharpe qui remontait jusqu'à son nez. Impossible de la reconnaitre ! Quoi que, si, avec ses cheveux roux et son petit regard. Pour rejoindre la centrale, il faillait prendre un bus. A l'intérieur, elle retrouvait quelques uns de ses camarades qu'elle saluait avec plaisir. Avec le temps, et surtout parce qu'elle était devenue préfète, les gens la trouvaient bien moins étrange. Ils savaient qui elle était et cela en était bien plus gratifiant. Un poids en moins pour la demoiselle qui avant, devait vivre avec cette sensation de mal être à chaque fois qu'elle croisait le regard d'un élève. Bus plein, ce dernier démarrait sans plus tarder. Le trajet était un peu long mais la rouquine avait préparé le coup en fouinant son nez dans un live qu'elle avait emprunter à la bibliothèque, se coupant ainsi du brouhaha autour d'elle.

Le transport en commun ralentissait enfin, signe que les élèves étaient arrivés à destination. Tous était excité, mais Callie soupçonnait le fait que certains étaient plus désireux de voir mademoiselle Hortense plutôt que de suivre le cours. Haussant les épaules, elle se mêlait dans la foule en silence, attendant comme les autres le fameux professeur. Malheureusement, c'était une toute autre personne qui faisait son apparition et la déception était palpable. Cela importait peu notre préfète des bleus. Elle, ce qui l'intéressait, c'était le cours en lui-même, peu importait le professeur. Bien que l'infirmière Needle était plutôt un personnage glauque. Ravalant avec difficulté sa salive, Calliope prenait le temps de se montrer attentive en écoutant la dame. -c'était ça où la piqure après tout. L'infirmière faisait rapidement le point sur la situation, apprenant ainsi à ses élèves ce qu'il s'était passé. Une panne ? Callie n'avait même pas été mise au courant -ahahaha- comment était-ce possible ? Cette dernière avait la réponse à sa question assez rapidement : l'école possédait elle même sa centrale, il était donc logique que certains élèves ne se soient rendus compte de rien. Bon, en tout cas, c'était un cours qui se transformait en mission. Apparemment, il faillait prendre en charge les malheureux Pokemon victimes de surcharge. Aie aie... Situation délicate. Le stresse montait doucement mais Calliope fermait les yeux et respirait trois bonne fois pour se calmer. Hors de question de perdre ses moyens ! Il faillait agir.


_ Bon, c'est parti ! lançait la jeune fille pour elle-même.


Mais l'infirmière Needle se faisait chef des opérations et mettait ses élèves en groupe par deux ou trois, de façon aléatoire et précipité. C'est ainsi que Calliope se retrouvait en binôme avec... Stella ! Une jeune Pyroli qu'elle avait déjà eu l'occasion de rencontrer dans la forêt de l'école. Enchantée, Callie s'était avancée vers elle d'un pas sans trop hésiter, la saluant chaleureusement.

_ Coucou Stella ! Dommage qu'on ne puisse pas prendre le temps de discuter davantage car nous allons devoir faire vite pour ne pas perdre trop de temps. Laissant ses yeux scruter les alentours, Calliope repérait bien vite des Pokemon, ignorant pour le moment ceux de son interlocutrice. Elle les pointait alors du doigt avant de reprendre. Je te propose dans un premier temps de s'occuper de ces Raichu. Ils ne semblent pas très bien comparés aux autres, on dirait qu'ils vont s'évanouir !


Joignant parole à l'acte, Calliope s'avançait vers ses trois premiers patients. Les trois souris électriques n'avaient pas trop fait attention aux deux adolescentes qui étaient venue vers eux. Callie avait quelques notions et elle savait qu'une surcharge électrique pouvait entrainer des conséquences néfastes. Le coma en faisait partie et vu le peu des réaction des Raichu, cela était la preuve de l'urgence de la situation.

_ Ils sont sonnés. Il va falloir les tenir éveillés impérativement ! Je dois aussi voir s'ils n'ont pas d'autres lésions, comme des brûlures. Tient, aide-moi à retourner celui-là. Attention met tes gants avant...


fiche © Miss Yellow



_________________


Dernière édition par Calliope Pryde le Mer 30 Déc - 0:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1572
Points d'Expériences : 1135

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés   Sam 19 Déc - 17:31

Bon visiblement cette fois ci la préfète Givrali était dans son élément ! Pas d'hésitation ou autre, elle dit bonjour et commence directement à se mettre au travail. En voyant ça j'ai presque honte de moi d'avoir douter d'elle, même si c'est encore un peu tôt pour que ça soit vraiment le cas. Raison de plus pour commencer et voir ce qu'il en est, mais avant comme elle l'a dit mettons les gants. Je me demande quand même si ça suffira pour nous protéger, ça m'a l'air un peu trop léger... On ne va pas tarder à le savoir étant donné que la pokemédecin nous a déjà trouvé nos trois premiers patients. Des Raichus ! Les pauvres ils ont l'air si faible, je me demande quelle genre de panne a pu les mettre dans cet état. J'imagine qu'on a pas le temps de se préoccuper de ça, il faut d'abord les soigner. Première étape d'après la Givrali, il faut les retourner tout en leur parlant pour les maintenir éveiller. Leur parler c'est facile, il faut juste que j'empêche Gad d'utiliser la méthode pistolet à O. Les retourner en revanche...

- Attention !

Je recule surprise en même temps que la préfète alors que des petits éclairs émerge soudainement des trois pokemons. Décharge incontrôlée ou volonté de ne pas se laisser approcher je ne saurais pas dire, mais on dirait que s'approcher de ces pokemons ne sera pas si simple. Le pire c'est que le flux électrique ne s'arrête pas vraiment car chaque Raichu qui lâche un éclair semble entraîner une réaction chez les deux autres et ils relâchent de l'électricité dans l'air chacun leur tour. Le pire c'est que cette simple action pour eux ne semblent pas spécialement les soulager. Ca doit faire travailler leur corps et agiter leur blessure je suppose. Gad passe alors à l'action et s'approche d'eux, utilisant son corps de type sol pour bloquer la foudre et les aider à s'arrêter. Une main sur deux d'entre eux stop la réaction en chaine, mais leurs joues ne s'arrête pas de grésiller pour autant et j'ai le sentiment que si on ne fait pas attention cela pourrait se reproduire très facilement.

- Si seulement on pouvait faire quelque chose pour toute cette surcharge, on pourrait les soigner plus facilement ensuite...

J'imagine que je rêve un peu, si c'était facile on aurait pas autant de problème à soigner tout le monde ! En plus la surcharge doit faire partie des maladies des pokemons électriques je suppose. Au final j'attendais de voir ce que Callie allait faire n'ayant pas d'idée moi même, mais ce fut Don qui passa à l'action en premier. S'approchant de son pas lourd, il passa derrière les pokemons électriques et l'instant d'après ses griffes s'illuminèrent d'une couleur métallisée. Griffe acier activée sans que je ne comprenne vraiment pour quoi, Don frappa alors violemment le sol à plusieurs reprises. L'arrêter ? Non, même si je l'ai depuis peu, j'ai toute confiance en ce pokemon alors j'attends de voir où il veut en venir. La réponse ne se fait pas attendre d'ailleurs. La poussière s'élève et de là ou nous sommes, nous pouvons voir que le béton a été pulvérisé faisant une sorte de trou. Don a un bref échange avec Gad alors qui attrape les trois queues des pokemons électriques et les plantes alors dans le sol frais. Surpris les trois Raichus se mettent à relâcher de l'électricité à nouveau, mais cette dernière s'écoule alors directement dans le sol sans affecter le reste aux alentours. Han c'est pratique ça, le courant est beaucoup moins intense et ils ont l'air un peu plus détendus. Bien joué Don t'es un génie ! Hm ? J'aurais pu savoir ça aussi en lisant le pokedex ? Me demandez pas d'être technologique...

- On devrait pouvoir les manipuler sans trop de risque maintenant on dirait. Soldat Douglas prête, chef.

De bonne humeur en voyant que les choses s'arrangent, je me permets cette petite blague Pyroli que certaines aiment bien faire. Le garde à vous ça nous connait après tout et il est clair que dans ce cours, c'est Calliope qui est aux commandes et qui sait quoi faire. Réajustant mes gants une nouvelle fois, je pose délicatement mes mains sur le Raichu qu'elle m'indique cette fois ci sans problème. Gad m'aide d'ailleurs en prenant aussi le pokemon de l'autre coté pendant que Don supervise le tout d'un regard bienveillant et que Sam observe avec curiosité. Allez au travail ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés   Lun 21 Déc - 0:46



Patients surelectrifiés

feat stella

Dommage que les retrouvailles entre les deux adolescentes se passent dans de pareilles circonstances… Mais les filles avaient du pain sur la planche et il ne fallait pas non plus lambiner à discuter pour prendre des nouvelles de l’autres. Des Pokemon avaient besoin d’elles ! Et puis, Calliope ne connaissait pas vraiment Stella car elle ne l’avait rencontrée que brièvement lors d’une mission même pas menée jusqu’à sa réussite. Elle savait juste qu’elle faisait partie du dortoir des Pyroli, ces sortes de bêtes surentrainées par le Général Jackie. Brr, rien qu’en y repensant, la rouquine en avait des frissons. Elle s’imaginait très mal être elle, dans ce dortoir de folles, prête à se lever aux aurores pour façonner son entrainement. Il paraissait même que certaines de ces filles étaient suivies de près par le Dr Ghost, bénéficiant alors de thérapies spéciales du psy…  Quelle horreur, finir dans de telles conditions ! Jamais Callie n’oserait mettre les pieds une seule fois dans son bureau, ni même dans le couloir où se trouvait son bureau. Pourquoi ? Parce que ce dernier lui faisait tout simplement peur avec sa tête de psychopathe… Et pourtant, il abordait le subconscient de l’être humain d’une très belle manière, assez pour que la préfète des bleus se force de changer son avis le concernant. Peut-être pourrait-il l’aider pour ses premiers pas dans la thérapie par le rêve à l’aide de son nouvel allié Munna ?

L’heure n’était pas à ce genre de réflexion. Calliope devait apporter son attention sur des patients fraichement désignés. C’était ceux qui inquiétaient le plus la demoiselle parmi tous les autres autour d’eux. Ces trois Raichu semblaient bien mal en point, assez pour générer le critère urgence de la rouquine qui ne tardait pas à donner des ordres à sa camarade. En plein dans son élément, elle évoluait sans vraiment de difficulté, sachant pertinemment quoi faire. Callie savait où regarder et pourquoi car elle avait les connaissances de bases… Quant à soigner, c’était bien tout autre chose car après tout, ce cours était normalement fait pour le lui apprendre. Enfilant ses gants avec dextérité, elle s’était approchée d’une première créature, quémandant à Stella de l’aider à la basculer afin d’avoir un visuel sur chaque parcelle de son corps. Hors, au moment où les demoiselles s’approchaient, les Raichu avaient une réaction totalement incontrôlée. De leurs joues s’étaient échappées une forte décharge électrique, confirmant alors les propos de l’infirmière Needle quant au fait qu’ils avaient subi une surcharge électrique. Stella avait prévenu juste à temps la rouquine qui s’était reculée d’un bond en arrière, le cœur battant plus rapidement dans sa poitrine. Gant ou pas, ça ne suffisait pas comme protection… Surtout que les trois créatures ne semblaient pas vouloir s’arrêter. Et plus Callie voyait cela, plus elle s’inquiétait sans pour autant être capable de trouver une solution.

C’est finalement le Pokemon de sa partenaire, un Flobio, qui s’interposait entre les Pokemon blessés. Au début, Calliope prenait peur et plaçait son bras en avant pour le retenir. Selon elle, ce Pokemon aquatique était en danger. Mais trop tard… Fermant un œil par la panique, elle pouvait observer avec surprise que le Flobio ne subissait rien alors qu’il maintenait deux créatures entre ses pattes. La rouquine ne comprenait pas vraiment jusqu’à ce qu’elle se remémore les cours d’Ace et la possibilité que les Pokemon eau soient immunisés face à leur faiblesse grâce à leur double type. Ce Flobio était donc de type eau mais de type sol aussi… Rassurée et surtout stupide d’avoir réagi de la sorte, Calliope faisait un pas en avant pour se rapprocher, suivi par Stella qui elle, ne semblait pas convaincue totalement par l’action de son compagnon. En effet, les crépitements sur les joues des Raichu ne s’arrêtaient pas. Et Stella n’avait pas tort en voulant régler rapidement cette histoire de surcharge. C’était primordial pour Callie car c’est ce qui allait permettre aux Raichu de se sentir soulagée. Alors, elle confirmait les propos de sa partenaire d’un hochement de tête positif.


_ En effet, ce serait bien mieux. Mais… Je ne vois pas comment faire.


Calliope avait besoin encore de pas mal de réflexion… Comment pouvait-elle évacuer de l’électricité ? Tandis qu’elle réfléchissait,  c’est un autre Pokemon de Stella qui agissait. Coupant court à sa réflexion, Callie n’avait pas d’autre choix que d’observer ce qu’il comptait faire, d’autant plus qu’il était bien plus imposant que le premier. Les créatures avaient parfois une logique plus déterminante que les humains et il était bon de leur faire confiance. Le Galeking avançait donc d’un pas lourd, forçant les deux jeunes filles à prendre plus de recul pour lui laisser place. Il n’avait pas intérêt à mal agir face à ces Raichu, sinon, Calliope allait s’en mêler ! (Ahaha, mais que pouvait-elle contre un Pokemon de cette envergure ?!) Retenant sa respiration car elle craignait le pire, le Galeking se mettait enfin à frapper le sol de ses Griffes Acier. Hors, Callie croyait tout autre chose.


_ HEY SALE BRUTE ! On ne t’a pas demandé de les tabasser !


Oulah, Calliope énervée en approche. Remontant ses manches, elle avait bien l’attention de faire barrage. Mais la dresseuse de ce Pokemon la retenait juste à temps par la ceinture pour lui expliquer de ne pas s’approcher et de le laisser faire car elle avait confiance. Et puis, de cette façon, Callie avait pu mieux observer : Galeking creusait le sol. Bah tient, c’est la centrale qui allait être ravie de reboucher les dégâts. Croisant les bras, la rouquine était en train de se dire que ce qu’il faisait n’était peut-être pas la meilleure des solutions. Puis, gênée par la poussière, elle se mettait à tousser. Cela n durait que quelques minutes. Une fois terminée, les Raichu semblaient bien soulagés. Enfin, pas totalement. Déjà, ils ne déversaient plus leur surplus d’électricité sur les autres car cela allait directement dans le sol. Mais la surcharge était encore présente en eux.

_ Oui, en effet… Bravo Galeking. Bon, on va reprendre alors. Le surplus d’électricité peut engendrer des lésions. S’ils ont des blessures graves, il faudra les traiter en priorité. Sinon, il va falloir les soulager totalement. Avec ce que vient de faire ton Pokemon, c’est déjà un plus.


Sourire aux lèvres pour montrer son contentement, Calliope s’avançait de nouveau pour prendre en charge ses patients qu’elle n’avait même pas encore manipulé. Aidée par sa compère, les filles basculaient le premier Raichu. Le regard avisé du médecin Pryde permettait de poser un diagnostic plutôt mauvais quand elles arrivaient au dernier. Son cœur loupant un battement, Callie venait de tomber sur une lésion important sur le flanc droit et son gant était plein de sang. A vrai dire, la rouquine ne s’y était pas attendue. Une goutte de sueur coulait le long de sa tempe et elle redressait sa tête pour regarder droit dans les yeux Stella. Cette dernière ne devait pas lire l’inquiétude sur son visage sinon, elle pourrait le lui transmettre.


_ Il me faut un linge propre pour faire pression !


Main appuyée sur la blessure, Callie arrêtait l’hémorragie. Par la pression, elle sentait son pouls qui avait un rythme relativement élevé. Mais elle pouvait aussi sentir celui du ce pauvre Raichu qui devait souffrir le martyre et ce dernier était plutôt bas. Pourquoi est-ce que ce Pokemon n’avait pas été transféré directement au centre ?! Hors d’elle, la rouquine redoublait d’effort, se disant simplement que les premiers soignants étaient juste passés à côté. Et cela pouvait se comprendre car énormément de créatures étaient touchées… Malheureusement, ici, Calliope n’avait pas le matériel nécessaire et s’apprêtait même à crier de l’aide à l’infirmière Needle. Hors, cette dernière semblait déjà occupée autre part. Finalement, Stella lui tenait ce qu’elle avait réclamé et Calliope pouvait l’apposer sur la blessure. C’était bien plus efficace.


_ Stella, appuis s’il te plait, je n’ai plus de force et…


Et ? … Hésitante, Calliope se décalait pour laisser la place à son amie. La solution pour apaiser les douleurs de ce malheureux était de l’endormir assez pour qu’il ne ressente rien. Mais c’était comme le plonger dans le coma et c’est justement ce que l’apprenti médecin voulait éviter car cela pouvait être irréversible. Apposant une main tendre sur le visage du Pokemon, Callie recevait une petite décharge qui la faisait grimacer. Son regard redevenait ensuite triste en observant ce Raichu. Et les autres aussi souffraient, même s’ils étaient moins touchés. Bon… Laissant place à l’acte, Callie se saisissait de ses Pokeball. Elle faisait appel dans un premier temps à Volt, à qui elle confiait la lourde tâche d’absorber le trop d’électricité de ses patients. Cela pouvait mettre en danger son propre compagnon mais la demoiselle n’avait pas trouvé d’autre alternative. Le quadrupède s’allongeait alors à leur hauteur, se collant suffisamment pour que son pelage puisse capter l’énergie. Il fermait même les yeux pour mieux se concentrer. C’était ensuite autour d’Hana. Peut-être que elle, elle serait capable de prendre une décision, contrairement à sa dresseuse. Hors, elle restait toute aussi impuissante face à al douleur de ce Raichu.

_ Je ne sais pas quoi faire… Confiait-elle à Stella. Est-ce que tu penses que l’endormir est une bonne solution ? L’idéal serait de le transférer directement dans un centre Pokemon...


fiche © Miss Yellow



_________________


Dernière édition par Calliope Pryde le Mer 30 Déc - 0:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1572
Points d'Expériences : 1135

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés   Mer 23 Déc - 22:24

Hm moi qui croyais qu'on avait fait le plus dur, vu la tête de la pokemedecin on est loin d'être sorti de l'auberge. Je ne peux pas la blâmer en même temps. Elle a beau ne pas le montrer, c'est quand même une méchante coupure ! Je me demande comment ce raïchu s'est retrouvé avec ça. Il s'est battu avec un insécateur ou quoi ! Bon Calliope a quand même l'air de garder son calme, ça me rassure. Dans ce parcours ça ne doit pas être la première fois qu'elle voit une vilaine blessure. J'espère... Linge propre ? Ca marche ! Gad et moi tenant le Raichu, je fais signe à Sam pour qu'il s'occupe de cette simple tâche. Il a l'habitude de fouiller dans mon sac après tout. Bon se serait mieux si c'était Don, mais avec ses grosses pattes... Non Sam range le déjeuner c'est pas le moment, ça c'est ma trousse de soin à moi, mais tu ne trouveras pas de linge dedans. Je regarde mon starter déballé mon sac sur le sol agaçé de ne rien trouvé. ... Euh maintenant que j'y pense j'ai pas de linge en fait. Oups. Mes joues rougissent légèrement même si Calliope est trop concentrée pour s'en rendre compte. L'instant d'après j'entends la voix désespérée d'un élève plaqué au sol que Sam déshabille, sans vraiment lui demander son avis d'ailleurs. Désolé inconnu, mais ton t-shirt sera utilisé pour la bonne cause...

Le temps pour Gad de mouiller le linge et je remplace Callie pour faire pression. Gad aide le Raichu à s'allonger et il ne nous reste plus qu'à faire attention afin que la blessure ne touche pas le sol. L'endormir ? Moi je trouve que c'est une bonne idée, mais pour certaines raisons Callie ne semble pas emballer. Un peu paumée je regarde les trois Raïchus et le Voltali qui tente de les soulager. Je n'y connais rien en pokemon électrique ni en médecine, mais un seul pokemon qui tente d'absorber la surcharge de trois. La situation est critique en fait hein.

- Bon ok, je me charge d'évacuer celui-là. Il doit bien y avoir quelques ambulances encore. Concentre toi sur les deux autres. Don, Sam, Gad, il faut le sortir de là ! Il ne peut pas se déplacer et je dois continuer de comprimer la plaie. Il nous faut un brancard ou *CRRRAAC*

... Il vient d'arracher une dalle de béton du sol. Euh il faudra quand même qu'on reparle Don, je sais que ce sont des urgences ,mais il ne faudrait pas que ça devienne une habitude hein. Passons il est nouveau dans le monde humain après tout et ce qui est fait est fait. Gad sort la queue du Raichu du sol et le tiens près de lui pour bloquer l'électricité et une fois fait, lui et Sam le transporte pour le poser sur la dalle. Bien entendu je suis le mouvement continuant de faire pression. Après ça Gad reste sur la dalle pour continuer à couper le courant et Sam me pique la pokeball de Blok et Stok. L'instant d'après la dalle et ses occupants quitte le sol porté par Don en avant et Blok qui s'est glissé à l'arrière. Sam se met sur la droite et Stok sur la gauche, bon au moins ils ont réfléchi pour que ça soit stable. Woaoh !

- Doucement ! Il est blessé il ne faut pas le secouer.

Continuant de maintenir la pression, je ne sais toujours pas si c'est une bonne idée. D'un autre côté j'ai les mains prises alors je n'ai pas trop le choix à part suivre le rythme de mes pokemons (qui ont ralenti leur marche en avant fort heureusement). La routine en fait... Bon bah plus qu'à l'évacuer au plus vite, une fois fait on reviendra aider la préfète. En espérant qu'on ne trouve pas d'autres cas grave raté par les secours d'ici là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés   Mar 29 Déc - 23:06



Patients surelectrifiés

feat stella

Même Hana, le compagnon le plus proche de Calliope ne savait pas quoi faire face à cette situation d’urgence. Impuissante, la rouquine jugeait tout de même que cette décision ne lui appartenait pas totalement et elle se tournait vers sa partenaire afin de connaître son avis. Alors, faillait-il l’endormir ou pas ? Semblant encore plus paumée que la rouquine, Stella ne répondait pas à la question et se contentait juste de jeter un regard aux blessés. Cela ne faisait guère avancer les choses jusqu’à ce qu’elle prenne une initiative. L’évacuer ?! Surprise, Callie arquait un sourcil en se demandant bien comment elle pourrait le faire mais la simple allusion aux ambulances peut-être encore présentes redonnait soudainement de l’espoir la jeune apprentie docteur. Hochant la tête positivement, Calliope montrait son accord vis à vis de cette idée et laissait Stella évacuer le blessé tandis qu’elle la chargeait de s’occuper des autres Raichu. Retroussant ses manches, la demoiselle apposait un regard sur ces derniers mais c’était sans compter l’intervention des Pokemon de sa partenaire qui, une fois de plus, se faisait remarquer. Une dalle venait tout juste d’être arrachée pour faire office de brancard. Espérons que cela ne retombe pas sur les deux adolescentes car Calliope donnait cher de leur peau. Préférant garder sa remarque pour elle-même, elle adressait un sourire confiant à la fille appartenant au Pyroli et se tournait vers ses patients.

Volt avait commencé un boulot incroyable en déchargeant ces derniers d’électricité. Mais Calliope voyait bien que son Pokemon était à bout et qu’il avait absorbé trop le surplus d’énergie. Une chose positive, c’était que les Raichu avaient meilleure mine depuis. Alors, la rouquine quémandait à son compagnons d’arrêter et intimait Hana à lui donner l’une de ses préparations médicinales. Elle en faisait boire une gorgée au premier Raichu en ayant pris le soin de le redresser et de l’avertir pour qu’il se laisse faire. Le but de cette potion maison était non seulement de le soulager mais aussi d’empêcher la paralysie. En effet, les éclairs de ses joues pouvaient conduire à une telle conclusion. Heureusement, Callie trainait toujours avec elle sa trousse de secours, sachant qu’un jour ou l’autre, elle lui serait utile. Et ce jour était arrivé au moment où elle ne s’y attendait pas, pensant simplement suivre un cours théorique. Si la panne était bien tombée ? Pas vraiment car la préfète des bleus se sentait un peu dépassée par les évènements, ne sachant pas tellement si ses gestes étaient corrects et s’il faillait réellement faire telle ou telle chose. En tout cas, l’essentiel était diminué la douleur de ses malheureux. Et ce qu’elle avait fait depuis était plutôt efficace alors elle n’avait rien à regretter.

_ Installons les confortablement contre ce coin. Ils semblent aller beaucoup mieux. Ils dorment car ils sont juste épuisés par les évènements. Les isoler des autres est une bonne solution… Et ça nous permettra de voir s’il y a encore des cas à s’occuper.


Calmement, Calliope portait un à un les Raichu jusqu’à l’endroit qu’elle jugeait adéquate. Ces petites souris électriques étaient vraiment mignonnes, leur bouille faisait craquer la rouquine qui prenait un malin plaisir à les observer pendant qu’elle les transportait. Les voir apaisés soulageait son cœur qui avait pris un sacré coup en battant sans relâche et si rapidement dans sa poitrine. Elle avait fait du bon boulot, elle pouvait en être sûre à présent. Les calant doucement contre les murs, elle confiait la surveillance à Volt. Épuisé, ce dernier était tout simplement incapable d’absorber plus d’électricité. Et puis, il s’était épris d’affection pour ses deux petites souris… Un jappement de sa part suffirait à alerter sa dresseuse pour que cette dernière vienne les retrouver. Voilà une bonne chose de fait. Bon, on attaque quoi à présent. Mains sur les hanches, Calliope était en train de scruter les alentours.


fiche © Miss Yellow



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1572
Points d'Expériences : 1135

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés   Ven 1 Jan - 16:36

Bon notre brancard est loin d'être discret, mais l'avantage c'est qu'on nous voit arriver de loin et les gens s'écartent. Laissez passer urgence médicale ! Au final la méthode brute a quand même ses avantages évidents, mais je ne leur dirais pas. Une fois sortie de l'usine on trouve rapidement quelques adultes, des ouvriers qui réparent, mais aussi quelques personnels soignants avec une ambulance. Précaution au cas où quelque chose tournerait mal avec les élèves j'imagine. Je me demande s'ils s'attendaient à ce qu'ils ne soient pas là pour rattraper une de nos erreurs, mais récupérer l'un de leur raté ! Après je ne juge pas, tant que le Raichu s'en sort c'est bon. Va savoir quel était le chaos initial au moment de la panne, une erreur était sûrement tout à fait compréhensible. Du coup quand ils nous voient arrivés ils ont les yeux ronds et la bouche grande ouverte vu le curieux attelage, mais quand ils voient le raichu ils redeviennent tous très sérieux et prennent la relève. Sautant dans leur combinaison de protection, les pros récupèrent le Raïchu et le posent dans un brancard standard pour le transporter ensuite à l'intérieur du véhicule.

- Il va s'en sortir ?
- Il a l'air d'avoir perdu pas mal de sang, mais ça devrait aller. On s'en occupe.

Levant un pouce en l'air, l'homme qui buvait son gobelet de café jusque là me lance un sourire rassurant tout en balançant ce qui restait de sa boisson au sol. Comme réponse je lui tend un sourire soulagé suivi d'une expression un peu mitigée. A la base c'était à nous de nous occuper des pokemons de la centrale. Seulement vu l'importance de la blessure et le manque de confiance de Calliope, j'ai préféré tout de suite passer la main. Je me demande quand même... Était-ce qu'on devait faire ? Devait-on insisté un peu pour essayer de le soigner ? Bah tant pis. On ne se sentait pas capable de s'occuper de lui avec nos moyens alors pour le bien du Raichu on a passé le relais. Si ma note doit en être affecté, j'assume. Je suppose qu'un médecin doit pouvoir supporter la pression d'une vie entre ses mains, mais je ne suis pas médecin. Calliope ? C'est une élève, je ne la jugerais pas pour ça. En parlant d'elle, il est temps d'y retourner maintenant. On a fini ici après tout. Je fais rentrer tout mes pokemons ne laissant que les trois de départ tout en gardant les yeux ouverts. Don a son "brancard" sous le bras, peut être que cela servira encore et qu'on rencontrera une nouvelle urgence en chemin.

- Hmm ? Qu'est ce que...

C'est pas vraiment à quoi je pensais, mais on dirait bien qu'une situation d'urgence est en train de se produire. Un tandem d'élève vient de me passer semblant fuir pour leur vie avec leur pokemon ainsi que deux pikachus avec des pansements. Derrière eux une euh, énorme pokeball ?  Ouaip la sphère de capture la plus grosse que j'ai jamais vu s'avance en roulant et je suis plutôt bluffé. Je me demande ce qu'elle contient pour qu'ils fuient ainsi. Ah je vais pas tarder à le savoir, la ball s'illumine d'une lumière blanche. Ca devrait pas être rouge normale...  Don ?!

*BAAAANNNNNGGGGGGGG*

Waaaaaahhh ! Plaqué au sol mes mains sur mon crâne, je sers les dents sous la douleur tout en ne comprenant rien à ce qui se passe. Don m'a tout à coup plaqué au sol me couvrant de son corps et me cognant la tête au passage sur son corps de pierre. L'instant d'après, j'ai entendu une puissante explosion et senti le sol vibrer sous l'impact. Après ça le silence c'est installé un moment, à moins que ce soit moi qui ai perdu mon audition temporairement. Avec tous ces sifflements dans mes oreilles en même temps, ce ne serait pas étonnant que ça couvre tout le reste... Je me demande ce qui est le plus douloureux, ça ou la bosse énorme qui doit être en train de se former à l'arrière de mon crâne. Je dis ça mais quand j'entends le petit grondement plaintif de Don, ma tête s'éclaircit d'avantage alors que mon Galeking se relève. Arf je suis bête, il m'a protégé de l'explosion ! Je me relève aussitôt oubliant le reste pour fixer le pokemon roche acier qui a un air sinistre. Je passe alors dans son dos pour l'examiner et y découvre Sam et Gad qui se sont planqués derrière lui pour se mettre à l'abri eux aussi. Je ne sais pas si je peux vraiment appeler ça un bon réflexe, mais au moins ils n'ont rien. Don ? On peut voir que l'explosion a laissé des traces et je peux sentir que même s'il ne le montre pas, cette attaque ne lui a vraiment pas fait du bien. Sa présence a comme diminué... Fichu sphère c'était quoi à la fin. ... Euh ?

- C'est un pokemon ? Calliope !!

La sphère a un visage ! C'est quoi ce pokemon! Pas trop le temps de demander, il est complètement k.o après l'explosion et a besoin de soin. Il a des traces de brûlures... Je ne sais pas pourquoi il a fait boum mais on ne peut pas le laisser comme ça. Sam, Gad, on l'embarque ! On le ramène à la préfète, il faut aussi s'occuper de Don. Allez dépêchez, j'arrive... Un peu mal de crâne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés   Lun 4 Jan - 23:41



Patients surelectrifiés

feat stella

Scruter les horizons, c’est bien… Trouver quelque chose à faire, c’est encore mieux. Cependant, tout le monde autour de Calliope semblait bien occupé par leur propre patient. La demoiselle avait beau apposé son regard sur chacun des groupes formés, elle ne voyait pas de nécessiteux. Peut-être ferait-elle mieux de retourner auprès des Raichu afin de garder un œil attentif sur eux même si elle pensait qu’ils n’en avaient pas réellement besoin. Callie préférait largement porter son aide autre part plutôt que rien ne faire et attendre que les choses se fassent. Surtout dans ce genre d’événement où elle savait que justement, elle pouvait se montrer utile. Continuant de fixer les différentes zones, la rouquine repérait au loin un mouvement de foule assez intriguant. Des élèves semblaient fuir quelque chose, comme paniqués. Mais trop loin pour réellement voir ce qu’il se passait, Calliope n’arrivait pas tellement à déterminer la situation jusqu’à ce qu’une grosse explosion la force à se plaquer au sol. Simple geste de survie lui permettant de sentir la faible déflagration parcourir son échine. Sur le coup, elle ne comprenait pas très bien ce qu’il venait de se produire et elle restait à peine trois secondes dans cette position avant de se redresser d’un coup.

Là où Callie avait pu constater ce mouvement de foule, il y avait de la fumée qui s’échappait vers l’extérieur. Soudain, la rouquine réalisait, pétrifiée de terreur : pourvu qu’il n’y ait pas de blessés ! C’était la première pensée qui lui traversait l’esprit… Puis, presque aussitôt, ses jambes se mettaient en marche, accourant vers la zone victime de cette explosion surprise. Son cœur s’emballait de nouveau dans sa poitrine, s’imaginant découvrir le pire. Et que ne fut pas son soulagement quand elle constatait que justement, personne ne semblait être touché. Enfin, plutôt de voir Stella en train d’amener une drôle de chose roulante vers elle. Estomaquée, Calliope arrêtait nettement sa progression et regardait la sphère bicolore la bouche grande ouverte. D’accord… Son cerveau analysant le tout, elle venait tout juste de comprendre exactement ce qu’il s’était produit. Ce qui semblait être une Pokeball à visage –et donc un Pokemon, merci- venait d’exploser. Stella la lui rapportait, tel un animal avec son jouet. Décidemment… Préférant ne rien dire pour le moment, la futur médecin plaquait sa main contre son front tout en baissant la tête. Les gestes en disaient long. Cependant, Callie ne pouvait se mordre la langue plus longtemps.

_ Stellaaaaa… !! Depuis quand transporte-t-on des patients de la sorte ? Enfin, je veux bien… Ca ressemble vraiment à une balle mais tout de même ! Un peu de respect… ! Tu aimerais, toi, être traité de la sorte alors que tu es complètement KO ?


Ne le nions pas, Calliope était vraiment mécontente. Et ça se voyait ! Car tous sentiments pouvaient se lire sur le visage de la demoiselle. Un véritable livre ouvert, je vous le dis… Le regard dur, elle espérait bien que sa partenaire du jour comprenne de ne plus faire de la sorte les prochaines fois. Puis, la rouquine passait très vite l’éponge en se concentrant sur ce nouveau cas que l’on venait de lui servir. Ce Pokemon était connu puisque c’était le seul être à ressembler étrangement à une Pokeball … Etrangement ? Tout est relatif, des scientifiques s’étaient simplement inspirés. Mais passons, ce n’était pas le sujet. Cet Electrode avait clairement explosé à cause de sa surcharge, Calliope ne voyait pas d’autre explication. Pourquoi est-ce que personne n’avait pu le soulager de sa surcharge électrique ?! Ces créatures étaient vraiment fragiles, de vraies bombes à retardement… Raaaah, si elle l’avait vu avant… Sauf que ce n’était pas le cas et que maintenant, elle devait traiter ce malheureux.

_ Il est brûlé un peu partout, mais rien de vital, heureusement. Par contre, il doit souffrir, le pauvre… Bon, comme ça vient d’arriver, il va falloir… L’arroser ! Non, la rouquine ne plaisantait pas. Et voyant le doute de son amie, elle poursuivait dans ses explications. Ne t’inquiète pas, il n’a plus d’électricité, il s’en est déchargé avec son explosion. L’eau va le soulager et permettre une meilleure guérison, tu vas voir. Le souci, c’est qu’il faut de l’eau tiède. Tes Pokemon connaissaient une attaque de type feu ?


Callie avait Carapuce pour avoir de l’eau ainsi que Braisillon pour ses flammes mais elle trouvait que ce n’était pas suffisant pour réchauffer suffisamment le liquide.


fiche © Miss Yellow



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1572
Points d'Expériences : 1135

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés   Mar 5 Jan - 19:26

La main sur l'arrière du crâne j'avance droit devant avec Don qui ne me quitte pas des yeux, ce qui laisse Sam et Gad entièrement en charge de l'électrode du coup. Pas forcement mon idée la plus brillante, mais j'ai le droit à des circonstances atténuantes non ? Ouch apparemment non vu la réaction de Calliope qui me passe un savon. Mais euh... Moins fort... J'ai les oreilles qui se remettent à siffler comme pas possible maintenant... Bon en même temps elle ne pouvait pas savoir. J'ai vraiment laissé ces deux charges dans les faits ! M y bad. En même temps... Vous avez sérieusement fait rouler un blessé comme une balle ? Je sens revenir la migraine raa mais c'est pas vrai... Don semble aussi leur faire une remarque, mais ils se contentent de lui tirer la langue pour prendre ensuite leur distance avec le grand pokemon. Le rhino ne peut pas faire beaucoup plus en revanche à cause de sa forme du moment. Au final je baisse la tête et prend l'entièreté du blâme sur moi. J'ai l'habitude et je ne garde pas mon air abattu longtemps. Allez au travail ! On fait quoi alors ? On l'arrose ? .......... Gnein ? Je crois que j'ai pris un plus gros coup sur la tête que je croyais.

- De l'eau ça j'ai, mais le feu... Sky connaît flammèche mais si on essaye de chauffer de l'eau avec ça. Je vais aller chercher de l'eau aux toilettes plutôt. ... Ou Sam ?... Non en fait j'y vais.

Allez, je vais pas rester sur le carreau à cause d'une grosse bosse. Ca ira plus vite qu'attendre que Sam capte et en renverse la moitié en route. Du coup je choppe le premier sceau que je trouve et m'en va remplir mon petit récipient, abandonnant le reste à leurs oeuvres. Les pokemons c'est bien, mais la technologie c'est pas mal parfois. Résultat ? Je ramène un sceau d'eau tiède ! Sauf qu'elle est quand même pas assez chaude et qu'on doit quand même faire appel à mon Drackauss et au Brasillon de Callie pour la chauffer plus. Pokemons 1 - Technologie humaine 0. On fera mieux la prochaine fois... Ne rigole pas Sam s'il te plait, tu n'es pas plus utile que moi pour le moment. Voyant la situation sous contrôle, je prend mon sac et en sort quelques baies que je donne à Don. Il ne le montre pas mais je sais qu'il a pris cher tout à l'heure. Pas la peine de faire le fier et mange ! Les baies Orans c'est bon pour tout... Gad lui reste à côté de Callie pour lui fournir de l'eau à la demande.

- Pas de boue je te rappelle Gad. On ne veut pas bloquer leur électricité. ... Euh, on veut pas la bloquer pas vrai ?

Pour les Raïchus, on voulait qu'ils évacuent leur trop plein d'énergie, mais c'est vrai que là c'est un cas totalement différant. Du coup je me demande si doit utiliser Lance-Boue ou pas... Toujours posté à côté de Don et regardant la scène de loin (ce truc a explosé tout à l'heure, je garde une distance de sécurité tant qu'on a pas besoin de moi !), je reste un peu inquiète aussi bien pour la santé du patient que du docteur si la sphère se réveille.

- Hm on devrait peut-être essayé de préparer de quoi l'empêcher d'exploser au cas où non ? Tout à l'heure on a pas mal subi...

Je me masse le crâne une nouvelle fois tout en regardant avec une petite pointe de tristesse le Galeking qui a du encaissé l'attaque de front pour nous protéger. Si on pouvait de faire un deuxième round de combat pokemon qui termine au premier tour avec le noob qui explose direct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés   Mar 19 Jan - 19:14



Patients surelectrifiés

feat stella

Le meilleur remède pour soigner une brûlure, c'était l'eau tiède qu'il faillait refroidir au fur et à mesure. Etrange, n'est-ce pas ? Surtout pour un Pokemon électrique. Mais Calliope ne doutait pas sur ce point là, c'était une leçon primordiale que tout médecin se devait de connaitre. Faisant le point avec sa partenaire pour lui expliquer son idée, cette dernière affirmait avoir une créature possédant au moins une attaque de type feu. La préfète acquiesçait alors d'un signe de tête, satisfaite. Pour elle, combiner le flammèche de deux espèces pourrait largement suffire ! Fouillant dans son sac, elle cherchait les Pokeball de ses deux compagnons, ne se rendant pas immédiatement compte du mouvement de Stella. Cette dernière comptait prendre un sceau pour le remplir d'eau dans les toilettes... Callie se redressait alors, tendant ses bras en avant pour retenir son interlocutrice. Aller là bas leur ferait perdre du temps, surtout que la rouquine possédait un Pokemon aquatique.


_ A-attend !


Mais trop tard. La Pyroli venait de lui filer entre les doigts. Soupirant légèrement, Callie préférait la laisser et ne pas la rattraper. Elle se rendrait bien vite compte que transporter sans arrêt des sceaux plein d'eau la fatiguerait. Quoi que, comme c'était une Pyroli, la préfète commençait à en douter. N'avaient-elles pas un entrainement matinal spécial ? Quoi qu'il en soit, Stella n'était pas surhumaine et il était évident qu'elle s'épuise à la tâche. Et ça, Calliope comptait bien le lui faire remarquer, dès qu'elle serait de retour. Balles bicolores en main, la demoiselle appelait ses amis à la rescousse. Carapuce était bien heureux d'être dans les présents, bombant le torse fièrement. Braisillon quant à lui, déployait ses ailes pour se dégourdir avant de se poser près de sa dresseuse. Celle-ci les fixait un instant pour finalement leur donner les directives. Malheureusement, sans Stella, l'eau ne serait pas assez chaude. Bien qu'il était de type feu, les attaques de l'oiseau n'étaient pas trop fortes.

Finalement, Stella n'avait pas prit tant de temps que cela. Les filles chauffaient l'eau et Callie renversait la totalité d'un coup sur Electrode. Malheureusement, cet unique jet ne suffisait pas. Il faillait absolument que ce soit en continue, pendant cinq bonnes minutes environs -sachant que dix étaient l'idéal. Mordillant sa lèvre inférieure, Callie ne savait pas trop comment expliquer à Stella que ce qu'elles venaient de faire n'était pas suffisant du tout. La rouquine avait peur de la réaction de sa partenaire, que cette dernière se vexe et parte d'un coup. Hors, la préfète des bleus avait vraiment besoin d'elle pour mener à bien la guérison de cette créature totalement KO.  Proche de son Poekmon, la Pyroli évoquait la boue. Le mot faisait tilt dans l'esprit de Callie.

_ Mais bien sûr ! La boue, c'est une excellente idée Stella !! Ca va bloquer l'électricité. De toute façon, impossible qu'il explose une seconde fois. Par contre, il faudrait le recouvrir mais avant, je tiens vraiment à le soulager. Le sceau n'était pas suffisant. Ce que je pensais faire, c'était que ton Pokemon et le mien lance un flammèche en continue directement sur l'attaque Pistolet à O de Carapuce. Tu penses qu'il pourra tenir cinq minutes ?


Bonne question. Calliope n'était pas sûre elle-même que ses propres Pokemon en soient capables. Mais il faillait bien tenter. Et plus longtemps ça durera, mieux ça sera... Le regard déterminé, la demoiselle donnait ses ordres et Carapuce lançait son jet d'eau en direction de l'électrode. L'eau coulait le long de tout son corps. Malheureusement, les flammèches des deux autres créaient pas mal de vapeur. Etait-ce à la bonne température ? Callie avait du mal à juger. Un peu à l'écart, elle tendait sa main sur le jet pour juger la température. C'était parfait ! Elle quémandait alors à ses amis de poursuivre ainsi le maximum. Carapuce se sentait bien à l'aise pour cet exercice. Mais Stahl avait quelques difficultés, et cela dès que la première minute s'était écoulé. C'était bien trop long.


_ Ce n'est pas grave Stahl. Merci à toi.



L'oiseau ne pouvait faire plus. Callie savait bien que le défi était trop dur pour être relevé. Elle stoppait tout et ordonnait à Hana d'user de son talent de guérisseuse, soit l'attaque Amorathérapie. Une fois fait, la rouquine se tournait vers Stella, évoquant son idée de tout à l'heure pour bloquer l'électricité.


_ A toi !


fiche © Miss Yellow



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 38
Jetons : 1572
Points d'Expériences : 1135

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés   Mer 27 Jan - 21:36

Le problème de l'idée de Callyope, c'est qu'il faut faire chauffer le jet d'eau en plein air de manière quasi instantanée en fait. On ne peut pas faire chauffer l'eau à la source après tout à moins de cramer Gad et le carapuce... Cela demande une flamme particulièrement intense pour avoir un effet direct ! Le brasillon est tout petit et pour Sky, eh bien il n'est pas dans son élément. Provoquer une flammèche constante et puissante, ce n'est pas dans notre répertoire on dirait. Le petit oiseau fini d'ailleurs par craquer et quand je touche la carapace de mon Dragon, je peux sentir l'agitation qui l'habite. C'est vraiment un effort difficile ! Bon on y arrivera pas comme ça et me gratter la tête n'aide pas.

- Dracosouffle ?

Cessant de trembler et se redressant avec fierté bien décidé à accomplir sa tâche, Sky crache aussitôt des flammes pourpres bien plus intenses que les précédentes. Il est dans son élément là et ça se voit ! Résultat ? Bah euh, c'est une attaque de type dragon, pas feu. La flamme d'énergie percute donc un jet d'eau et le traverse sans chauffer le liquide, après il continue sa route pour finir par aller exploser tout seul dans son coin. ... Mouais, échec sans surprise j'ai envie de dire, ne sois pas si surpris Sky. Ce n'est pas ta faute c'était une très belle dracoflamme. Allez mon grand, un jour tu seras un grand dragon cracheur de feu ne t'en fais pas *pat pat*. Enfin je crois ... (pour le cracheur de feu je précise hein !).

- Désolé Sky mais c'était un bel essai.

Consolant comme je peux ma grosse boule sur patte, je regarde ensuite Callyope qui veut faire appel aux services de Gad. Elle lui demande de cracher de la boue ? Sérieusement ? J'espère qu'elle ne plaisantait pas parce que lui, pas besoin de lui dire deux fois (pas besoin de lui dire tout court parfois d'ailleurs). Gonflant ses joues, la première boule de boue fini dans Callyope. *Facepalm* Il se marre et tire la deuxième sur le pokemon plante de la préfète pour ensuite faire feu sur l'électrode. Après ça il tire un peu au pif atteignant le sol puis Sky et sa dresseuse (oui moi) qui encaissons blasé. La boule suivante est encore pour l'électrode, puis Sam qui l'encaisse en rigolant pour retourner à l'électrode et ainsi de suite. Bref il tire sans arrêt et ne s'arrête qu'une fois tout le monde atteint par au moins deux ou trois sphères. Point positif, il a quand même surtout visé l'électrode. ... *Sigh*.

- Désolée...

Moi et Sky blasés regardons les non habitués avec un regard gêné. Don se contente d'ouvrir de grands yeux n'ayant visiblement pas compris. Sam lui se tiens près de Gad et l'engueule ou plutôt il essaye, Gad jouant magnifiquement les sourds. Ce flobio ne changera jamais hein, il ne fait que ce qui lui plaît. N'ayant ni l'énergie ni l'envie pour tenter un sermon inutile (Sam s'en étant parfaitement chargé pour rien), je m'approche de mon pokemon eau et l'entraîne sur le côté afin qu'il m'aide à nettoyer les raichus. Pour eux, leurs soins consistent à évacuer leur surcharge alors la boue est la dernière chose dont ils ont besoin. Je ne manque pas de faire la remarque au cracheur de boue sur patte d'ailleurs. Il se contente d'un haussement d'épaule, mais m'aide quand même à les laver avec diligence. Bien, j'espère juste que toute cette boue n'aura pas l'effet inverse et ne gênera pas Callie au lieu de l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés   Dim 31 Jan - 13:03



Patients surelectrifiés

feat stella

Le but était simple : couvrir cet Electrode de boue. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’il devait absolument ne pas ré-emmagasiner de l’électricité. Sinon, il était possible qu’il explose de nouveau… Enfin, c’est surtout ce que croyait Calliope. Et elle n’avait pas vraiment envie que cela arrive alors qu’elle et d’autres personnes étaient tout proche. Alors, Stella devait jouer carte sur table et demander à son ami d’user de ses talents. Or, la rouquine ne s’était pas vraiment attendue à ce qu’il allait arriver. Donc imaginez bien sa surprise quand elle recevait en pleine poitrine la première boule de boue. Sous le choc, elle semblait laissée échapper un bruit. Cependant, aucun son ne sortait de sa bouche ouverte. Elle paraissait juste choquée d’une telle initiative qu’elle n’arrivait même pas à s’exprimer. Venait le tour d’Hana puis des autres. Même Stella y passait. Et le pire, c’était qu’elle-même ne pouvait rien y faire car ce Flobio semblait bien en faire à sa tête. En tout cas, il avait vraiment l’air de s’amuser ce chenapan. Couverte de boue, la créature n’arrêtait cependant pas son carnage ! Il recommençait encore, jusqu’à ce que Callie se reprenait une énième boule. Protégeant son visage du mieux que possible, elle finissait par pester son mécontentement en clamant à Gad de s’arrêter. Comme si elle y pouvait quelque chose…


_ M-mais… ! Arrêtes !!


Encore une petit rafale et le concerné se stoppait enfin. Calliope en lâchait un soupir de soulagement… Presque méconnaissable, seule son visage et une partie de ses cheveux restaient indemnes. Le regard dur vis à vis du Foblio, la rouquine se retenait de le réprimander. Après tout, ce Pokemon ne lui appartenait pas. Alors, son regard déviait immédiatement sur la dresseuse qui n’était autre que sa partenaire du jour. Ses yeux traduisaient bien ses pensées : « Alors, qu’attends-tu pour l’enguirlander ? » Mais non, rien ne venait. C’était comme si cela était une habitude. Arquant un sourcil, la préfète restait un instant sur place avant de revenir à ses préoccupations. Bon, au moins, Stella s’était excusée. Elle n’allait pas non plus lui en tenir trop rigueur car après tout, elle aussi avait bien des Pokemon difficiles à gérer. Il suffisait de regarder Happy, déjà. Pendant que sa partenaire s’occupait des Raichu, Callie revenait sur l’Electrode. A part vérifier s’il n’avait pas de zone non couverte, elle ne savait pas quoi faire de plus pour lui. Les brûlures étaient soulagées et il lui était impossible de reprendre de l’électricité avec toute cette boue. Tiré d’affaire ? Sûrement pas. Il avait besoin d’être requinqué. Malheureusement, la rouquine n’avait pas tout le matériel à disposition pour que ce soit fait rapidement alors, elle se contentait de sortir une fiole de son sac –lui aussi rempli de boue. A l’intérieur, un drôle de liquide jaunâtre. La fameuse herbe rappel avait des propriétés incroyables. Grâce à cette préparation, Electrode pourrait se remettre un peu de son explosion. Le faisant rouler doucement pour trouver sa bouche –mais c’est où ce truc ?!- Callie versait finalement le contenu en ayant pris soin d’appuyer sur chaque extrémité afin que la bouche forme une sorte de O. L’effet quasi immédiat amenait l’Electrode à se redresser brusquement et à ouvrir ses petits yeux.


_ Ca va aller, ne t’inquiète pas. Cette boue est là pour t’aider.


Un peu perdu, la bête se laissait bercer par les propos du jeune docteur. Il s’apaisait ensuite grâce aux caresses qu’elle lui prodiguait. Pensant que tout ce qu’elle venait de réaliser aujourd’hui avait pris peu de temps, Callie réalisait à quel point il était tard. Finalement, en étant dans l’effervescence, elle ne voyait pas le temps passer. Les équipes médicales, moins surchargées, pouvaient à présent prendre en charge le reste des petits patients encore présents. Les élèves s’étaient avérés plus ou moins utile et on les remerciait pour cela. Heureuse, Calliope allait partager ce sentiment avec Stella.


_ On s’en est bien sortie finalement ! Par contre, la prochaine fois, sans boue. On est bonne à prendre une douche. Ahaha !



[Fin du RP pour moi. o/]

fiche © Miss Yellow



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés   

Revenir en haut Aller en bas
[Cours 05. Pokéathlète] Patients surelectrifiés
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Cours et compétitions-