Quelques belles écailles [PV Ambre] [Terminé]
Alban Abernaty
Alban Abernaty
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2487
Pokeathlète Coach
Sujet: Quelques belles écailles [PV Ambre] [Terminé]   Jeu 17 Déc - 23:42
La fin du mois de Décembre approchait à grands pas, et, avec lui, les habituelles fêtes de fin d’année. Si Alban était légèrement anxieux à l’idée de passer pour la première fois de sa vie Noël sans sa famille, il n’avait pourtant pas le loisir de s’en inquiéter jour et nuit. Le rythme scolaire était devenu particulièrement intenable et il ne dormait plus que cinq heures par nuits, les bons jours. Il aurait pu revoir son planning à la baisse pour écourter ses entraînements matinaux ou enlever quelques projets personnels de ses week-ends, mais non. Alban était incroyablement psychorigide et avait du mal à gérer l’imprévu, professionnellement parlant. Il était devenu à la limite de l’imbuvable. Il ne s’énervait pas encore sur ses précieux colocataires, Nolan et Khal - et de toute façon, comment s’énerver face à ces deux crèmes ? - mais il envoyait nerveusement paître tout chahuteur qui aurait l’audace de le perturber en plein travail quand il était dans la Bibliothèque. Lupin, l’Eoko de Hazel Haymitch, s’était d’ailleurs pris une sacrée rouste l’autre jour quand il avait daigné envoyer une culotte sur le cahier du châtain. Alertée par le bruit, Madame Pervenche avait ensuite viré le Voltali de ses locaux, ce qui l’avait mis dans une humeur encore plus ombrageuse, si c’était possible.

Bref, Alban n’était pas dans ses meilleurs états mais il était persuadé que tout irait mieux à la fin du semestre, quand tous les examens et devoirs à rendre seraient derrière lui. Mais en attendant, il s’arrachait des cheveux par touffes, surtout avec les derniers énergumènes qui avaient rejoint son équipe. Epuisé et agacé, le châtain avait décidé - sur conseil de ses meilleurs amis - de s’octroyer une petite pause bien méritée dans un spa. Il avait donc pris le bus jusqu’à la Ville Portuaire de Lansat et, dans une source thermale naturelle, il était parti se relaxer loin des cours et de tous ses tracas quotidiens. Pour l’occasion, il avait laissé Zénith, Hélios et Aura dans son dortoir - ces trois crétins auraient certainement trouvé le moyen de lui faire péter un plomb, même dans un centre de détente - et n’avait emporté avec lui que les plus calmes, à savoir Zéph’, Auster et Mistral. Ainsi que l’œuf bien sûr ; avec les catastrophes ambulantes qu’il se payait dans sa chambre, il aurait eu peur que le pauvre Pokémon même pas encore né ne soit pulvérisé.

On aurait pu le critiquer pour favoritisme mais il s’en fichait. Aujourd’hui, il voulait simplement être tranquille. A demi-nu, la taille enveloppée dans une serviette éponge blanche, le Voltali s’était donc glissé dans les eaux bouillonnantes à température parfaite. Avec un soupir de soulagement, il s’était assis sur les pierres polies en forme de siège, immergé jusqu’au torse. Ses yeux bleus pétillaient de joie. Enfin du repos ! Il s’étira, constatant avec délices qu’il n’y avait personne d’autre. Rien que lui, ses trois Pokémon les plus calmes, des rangées de bambous pour préserver son intimité et sa serviette éponge. Un vrai bonheur. S’allongeant donc de façon à laisser uniquement sa tête hors de l’eau, Alban se massa doucement les épaules. Il se força à ne penser à rien. Ni aux cours. Ni aux entraînements. Ni à son agaçante élève. Ni à Leonidas. Ni à Calliope. Faisant des bulles avec sa bouche, il savourait simplement ce petit plaisir.

Il ne comprenait pas pourquoi il n’y avait pas pensé avant, mais prendre du repos allait lui permettre de repartir d’un meilleur pied. Faisant doucement venir son œuf vers lui, il attrapa une petite serviette disposée au bord du bassin et entreprit de le frotter doucement en chantonnant. S’occuper des œufs l’avait toujours détendu. Il trouvait un certain plaisir à frotter la coquille, à sentir du mouvement à l’intérieur, à l’entendre se fendiller et… quoi ? Attendez. « L’entendre se fendiller » ?!

Surpris, Alban lâcha l’œuf qui venait de s’illuminer brusquement. Oh eh, stop, il n’y était pas préparé ! Et si c’était un Pokémon faible à l’eau ? Il se mit à paniquer brusquement, mais quand ses doigts atteignirent enfin la coquille, celle-ci acheva de se briser dans un éclat lumineux. Un minuscule poisson en sortit et tomba dans un ploc sonore dans l’eau. Ah. Ah. Heureusement que c’était un type Eau.

Le Pokémon le regarda avec curiosité. Ce dernier était blanc beige, avec des tâches grisâtre, une nageoire et une queue noires. Son épiderme brillait légèrement, et Alban reconnu le spécimen pour en avoir entendu parler à sa Cimetronelle natale. Même s’il se demandait bien comment Clyde avait pu mettre la main là-dessus dans les Archipels Orange. Barpau. Un des Pokémon les plus rares de sa région. Et les plus laids, aussi, même s’il savait qu’ils pouvaient se transformer en véritables beautés avec les soins adéquat. Chromatique, qui plus est.

Estomaqué, Alban observa le Pokémon barboter mollement en faisant des bulles avec sa bouche. C’était… tellement laid comme Pokémon. Zéphyr et Mistral s’approchèrent curieusement du nouveau venu, qui, effrayé, alla se réfugier derrière Alban en quelques coups de nageoires. Auster, toujours très protecteur envers les œufs comme s’il s’agissait de ses propres enfants, grogna à l’adresse des deux oiseaux. Ah… Voilà que ça recommençait. Et avec tout ça, une journée détente fichue.

Eclatant de rire quand il sentit le Barpau lui chatouiller le dos, il se dégagea bien rapidement et vit la tête piteuse du Pokémon. Bon. Clairement, il était vraiment moche, mais il allait devoir faire avec. Gentiment, Alban approcha sa main pour laisser le Pokémon s’habituer à sa présence.

- Eh, salut, je suis Alban, ton nouveau dresseur. Content de te rencontrer, lui dit-il doucement.

Il lui gratouilla les écailles et le Barpau émit un bruit qui ressemblait à un rire. Avec un sourire, Alban décida de le baptiser.

- Tu seras Cers, le vent violent, lui dit-il, en faisant référence à ses nageoires, complètement déchiquetées comme s’il venait de sortir d’une tornade.

Le Barpau le regarda puis hocha vigoureusement la tête. Quoi ? Ça ne lui plaisait pas ? Alban se gratta la tête, gêné, jusqu’à ce que Mistral se pose sur le rebord, juste en face de lui. Se roulant sur le côté, le Tylton leva une patte en l'air et montra son entrejambe avec ses ailes de coton. Puis il pouffa de rire et s’envola à tire d’aile. Ah. Une fille ? Fichus Pokémon et leurs manières parfois douteuses de faire comprendre les choses.

- Oh je vois… Hm je n’ai pas beaucoup d’inspiration pour les noms féminins. Il y a bien Ceres qui ressemble dans la prononciation à Cers, mais c’est une planète naine et c’est pas vraiment en rapport avec les vents alors…

Il s’interrompit quand le Barpau hocha vigoureusement la tête. Bon bah. Surnom adopté, alors. Avec un sourire, il se rassit sur sa roche polie et caressa doucement le Barpau. Ah… Comment allait-il faire avec lui ?
‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗‗

Au bout d’une semaine, Alban s’était rendu compte du fait que s’occuper de Ceres allait être bien compliqué pour lui. Gaston Fooly lui avait certes dégoté un ancien aquarium portable de Roseverte, mais Alban avait les plus grandes difficultés à l’y transporter. Pendant les cours, les élèves s’amusaient à lancer des bouts de papiers dans l’aquarium, tandis que durant les entraînements, c’était une véritable catastrophe avec Aura dans les parages. Dépité, et malgré son attachement envers la petite Barpau, Alban dû se résoudre à la confier à une Eleveuse. Au moins, cette dernière parviendrait à prendre mieux soin d’elle que lui ne le faisait actuellement… En plus de pouvoir grandement l’aider à évoluer, ce qui ne serait pas un mal.

Gêné, Alban avait donc fait appel à la seule éleveuse de confiance qu’il connaissait, à savoir Ambre Lawford. Même si l’Archéologue n’avait pas fait du Parcours Eleveur son principal, il lui faisait cependant pleinement confiance. Son professionnalisme lors de leur Expédition l’avait totalement convaincu. Il savait qu’il pourrait même remettre sa vie entre les mains de la charmante brune des Givrali. Après quelques échanges de messages, donc, Alban et Ambre avaient convenu d’une petite prise en charge du Barpau. Moyennant quelques jetons pour financer les soins, évidemment. Ils avaient donc passé les trois derniers jours à convenir des derniers détails. En cette fin de semaine, le jeune châtain était donc passé avec son aquarium et sa Barpau devant le dortoir des Givrali. L’Archéologue l’y attendait déjà devant, son regard brillant de la même étincelle d’intelligence que lors de leurs Expédition. Il s’avança vers elle et lui offrit un sourire chaleureux, même si camouflé à moitié derrière son épaisse écharpe.

- Salut Ambre, comment vas-tu ? Vraiment désolé de t’avoir dérangée ainsi avec Ceres mais… Force est de constater que je ne sais pas du tout m’occuper de Pokémon aquatique et que je galère au maximum. Comme je te l’ai dit, je me disais que Ceres serait peut-être plus heureuse si tu la prenais en charge quelques semaines, au moins le temps qu’elle grandisse et qu’elle se renforce un peu plus. J’aurais peur de faire une bêtise et de la rendre malade, surtout avec les dingues qui me tournent autour…

Il désigna d’un geste de main impatient Hélios, Zénith et Aura qui faisaient les fous derrière eux. Il sortit ensuite une petite bourse avec le montant demandé par la brune, et le lui confia, en plus de l’aquarium et de la Pokéball de sa chère Barpau. Il eut un petit pincement au cœur mais se força à sourire. C’était mieux comme ça, il en était certain.

- Ecoute Ceres. Ambre va bien s’occuper de toi, ne t’inquiète pas trop d’accord ? Elle va te bichonner, te rendre toute belle et bien prendre soin de toi. Bientôt, tu reviendras avec les écailles toutes jolies et tu pourras devenir un magnifique Milobellus, un jour.

Affectueusement, il glissa sa main dans l’aquarium portatif pour caresser une dernière fois Ceres avant de la laisser aux bons soins d’Ambre. La Barpau eut une moue triste mais elle hocha la tête comme si elle comprenait. Zéphyr, sur l’épaule de son dresseur, lui adressa un signe d’aile rassurant tandis que Mistral lui chantait quelques notes. En arrière, Auster, grognon, gratta doucement le sol de ses griffes, légèrement fâché contre son dresseur qui se débarrassait ainsi de sa protégée. Alban se racla la gorge.

- Hm si tu as besoin de quoi que ce soit ou s’il y a un problème, n’hésite pas à m’envoyer un message, d’accord ? Comme convenu je viendrai lui rendre visite de temps en temps, mais n’hésite pas à me dire quand tu es trop occupée et quand tu es dispo, d’accord ? Merci beaucoup, je ne sais pas comment j’aurais fait sans toi…

Il discuta encore quelques minutes avec la brune puis, après des adieux déchirants, il laissa sa Barpau aux bons soins de l’Eleveuse. Oui… Ce serait sans doute mieux comme ça.

HRP : Éclosion de l’œuf de Barpau chromatique
Alban confie Ceres (Barpau chromatique) à Ambre Lawford pour trois semaines d'élevage
Ambre Lawford
Ambre Lawford
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
Nouveau Membre
Sujet: Re: Quelques belles écailles [PV Ambre] [Terminé]   Lun 8 Fév - 21:34
Un défi de taille m’attendait : j’allais devoir m’occuper d’un Barpau. Allez savoir pourquoi on faisait appel à mes services en tant qu’Eleveuse alors que mon domaine de prédilection était davantage l’archéologie… Mais Alban était un ami et je ne me sentais pas vraiment capable de refuser son appel. C’était l’histoire de quelques semaines seulement. Le problème dans tout cela, c’est que je ne savais absolument pas comment m’y prendre pour m’occuper d’une telle espèce. Le nourrir, d’accord. Mais le rendre beau ?! Et pourtant, c’était bien la beauté qui permettait à ce Pokemon d’évoluer en un majestueux Millobelus. Le défi était de taille et plus la journée passait, plus je me sentais convaincue de le relever. Alors, en attendant la visite de mon ami Voltali, je faisais des recherches. J’avais préalablement emprunté quelques livres à la bibliothèque –Dieu merci, Pervenche ne me faisait plus la tête. Plongée dans les bouquins, j’étudiais l’espèce avec attention. J’avais même approfondi mes connaissances en surfant sur le net… Mordillant ma lèvre inférieure, je doutais encore lorsque mon iPok émettait un son particulier. Il était l’heure… Je fermais le livre dans un soupire et m’étirais légèrement avant de me relever.

Alban se tenait déjà dans la salle commune et me cherchait du regard. Dès qu’il m’apercevait, il s’approchait de moi et je constatais qu’il tenait dans l’une de ses mains un petit aquarium contenant la fameuse créature. Je saluais à mon tour, ne cachant pas ma joie de le revoir. Bien que plus jeune que moi, j’appréciais énormément ce garçon. Il avait la tête sur les épaules et étrangement, il me rappelait Noctis. Certes, ce n’était pas n plus sa copie conforme. C’était juste son attitude calme qui m’y faisait penser. Pour moi, les garçons de notre tranche d’âge n’étaient pas forcément futés. Lui et Noctis étaient donc des êtres à part qui méritaient une estime de ma part. Mais revenons sur le sujet de discussion : la fameuse Ceres. D’après mon interlocuteur, celle-ci était encore jeune et il avait peur de mal s’y prendre avec. Il se justifiait d’ailleurs encore, au point que je plaçais mes mains en avant pour qu’il s’arrête mais aussi pour qu’il se sente rassuré.

« Je sais bien Alban. Ne t’inquiète pas, je vais faire du mieux que je peux avec elle. »

Sourire au visage, je cachais ma propre inquiétude actuelle. Je ne me sentais pas forcément à l’aise avec cette nouvelle discipline. J’avais besoin de prenre confiance en moi. Malheureusement, j’avais du mal à la trouver, cette confiance. Elle s’était évaporée depuis peu et étrangement, cela était en lien avec le retour de Noctis. Cependant, je ne laissais rien transparaitre, comme toujours. Sûr de mon contrôle, je gardais mes iris plongées dans celle d’Alban jusqu’à ce que ce dernier me tendent une bourse d’argent qui allait me permettre de couvrir les frais que les soins allaient occasionner. Des dernières paroles à l’attention de sa jeune créature et il me confiait enfin l’aquarium. Pendant son temps, mon regard se concentrait sur le Noctali en arrière qui semblait faire part de son mécontentement. Tient ? Un autre défi à relever ? Je pouvais tout aussi bien gagner la confiance de ce ténébreux… Mais pas encore.

« Pas de soucis, je ferais ça. »

Et je me contentais de cette réponse. Je préférais ne pas trop m’étendre car je voyais bien que la séparation était difficile. Je coupais donc en douceur la conversation et je quittais le jeune homme pour rejoindre ma chambre. L’aquarium n’était pas trop lourd, heureusement. En entrant dans mon chez moi, Meian redressait à peine les oreilles vers la source du bruit, se doutant qu’il s’agissait de moi. Je posais donc le bac d’eau sur mon bureau sur lequel j’avais fait assez de place pour l’accueillir. Plus de pierre de mes recherches, encore moins d’ossement. L’aquarium prenait toute la place. Je croisais alors les bras, en face de ce dernier et me mettait à réfléchir tandis que le poisson me regardait d’un drôle d’œil.

« Très bien Ceres, je vais déjà commencer par t’amadouer. Doooonc… Tiens, goûte ça pour voir. »

Je laissais tomber dans l’aquarium un Pokebloc. Il fallait d’abord déterminer le gout qu’elle préférait. Et du premier gout, je réussissais car la Barpau semblait bien contente avec ce que je venais de lui donner. Satisfaite, j’accordais un petit sourire à cette dernière et attrapais un chiffon. Etait-elle prête ? C’était le moment de le savoir. Je me mettais à hauteur et je plongeais mes mains dans l’eau. Je tentais de frotter les écailles du Pokemon mais autant dire que ce premier essai n’était pas vraiment top. Gesticulant dans tous les sens, la créature était plus apeurée qu’autre chose. Au bout de quelques minutes, je retirais mes mains de l’aquarium.

« Ok, ce sera pour une autre fois… »

_________________
Quelques belles écailles [PV Ambre] [Terminé]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :