Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon]
Idalienor Edelwen
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2275
Pokeathlète Médecin
Sujet: Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon]   Lun 21 Déc - 22:01
Ça y est c'est les vacances ! Plus de cours, plus de devoirs, juste le repos. Je vais pouvoir me donner à fond dans mes activités pour rattraper le temps perdu ou je dormais 5 h par nuit. Entre les devoirs, mes plantes et les entraînements matinaux je pensais que je n'y arriverai jamais. C'est vrai que je suis très sérieuse dans tout ce que j'entreprends ce qui me vaut de passer beaucoup de temps sur tout ce que je fais. Pour l'instant tout va bien pour mes résultats scolaires et j'arrive à tout cumuler bien que pendant certains cours de la dernière semaine je finissais par m'endormir au fond de la classe près du radiateur. Oui comme une petite délinquante mais ce n'est pas du tout mon cas je vous rassure.

Le samedi des vacances, vers 9h, on vient toquer à ma porte. C'est la préfète qui nous annonce que nous allons aller dans des chalet installés dans la ville pendant toutes les vacances. C'est génial, ça va nous changer de nos petites chambres toute pareille du dortoir. En plus avec la neige qu'il y a ces jours si c'est vraiment beaux à l'extérieur. Je prépare mon sac puis me dirige vers le chalet qui m'a été assigné.

Une fois devant la porte, je constate la grandeur de ma nouvelle maison pendant les vacances. C'est un grand chalet typique des régions nordiques. J'adore cette ambiance. J'ouvre la porte et je découvre un merveilleux espace très chaleureux. Une cheminée règne sur le mur principale. Tout est décoré à l'enseigne avec quelques motifs de noël sur les couvertures. C'est magnifique. En explorant, je remarque que ce chalet est composé de 3 petits appartements avec une chambre et une salle de bain dans chaque appart'. Puis au rez-de-chaussée il y a une cuisine et un grand salon très conviviale. Je suis sûr qu'on peut organiser de grandes fêtes à l'intérieur. Des loups-garous entre une multitude de membres de chaque dortoir seraient vraiment amusant.

J'installe mes affaires dans ma chambre, puis décide de préparer des crêpes. J'ai une terrible envie de faire des crêpes. En plus, il y a déjà des ingrédients dans la cuisine je n'ai pas besoin d'aller en acheter. Je me lance dans la préparation. Faire des crêpes c'est pas compliqué. J'ai l'habitude, j'en faisais très souvent pour mes frères et sœurs, il adorait ça. Les bonnes crêpes de grande sœur Idou faisait toujours plaisir. J'espère que d'autres personnes seront affectés dans ce chalet, je vais me sentir seule sinon...
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon]   Mar 22 Déc - 0:10
Enfin les vacances. C'était pas trop tôt, pensait Diane. En effet, même si ça ne faisait que quelques mois qu'elle avait intégré l'école, la jeune adolescente était usée. Il faut dire qu'avec sa malchance légendaire, c'était loin d'être facile tous les jours et il n'était pas rare qu'elle finisse complètement éreintée en rentrant des cours. Au moins, ces derniers étaient un peu plus intéressants que ce qu'elle avait craint au début, tant mieux. Au moins, elle ne s'ennuyait pas trop, même si elle ne regrettait pas du tout le fait de pouvoir enfin se poser. En plus les vacances ne se dérouleraient pas au dortoir mais bien en ville. Dans un chalet plus précisément. Super !

Très motivée, l'écolière s'était levée aux aurores, chose rare afin de préparer ses affaires. Il faut dire qu'elle ne tenait absolument pas à être en retard et voulait que tout soit parfait. Comme c''était les vacances, Diane pouvait se permettre un peu plus de liberté concernant sa tenue vestimentaire et arborait donc un simple tee-shirt blanc avec un jean bleu-marine. Rien de très féminin en somme. Concernant ses affaires, elles étaient toutes réunies dans son sac, que ça soit ses Pokéball ainsi que la plupart de ses vêtements et quelques bricoles, comme son journal intime. Intérieurement, elle espérait vraiment qu'elle ne le perdrait pas cette fois, bien qu'elle se faisait assez peu d'illusions à ce sujet.

Prenant bien la peine de fermer à clé la porte de sa chambre, elle quitta avec une impatience non feinte le dortoir Pyroli. Enfin, elle n'avait plus à subir la tyrannie des entraînements à cinq heures du matin. Vive la liberté ! Afin de se dépêcher, Diane décida de partir en vélo, pour arriver le plus tôt possible. Il était déjà neuf heures et elle avait hâte d'admirer sa nouvelle maison pour les jours à venir. De plus, elle espérait vraiment ne pas être seule, ça serait vraiment déprimant. Mettant un coup d'accélérateur, elle espérait arriver dans les minutes suivantes.

C'était sans compter sa malchance légendaire. Bon sang, pourquoi fallait-il que la roue de son vélo crève dans une descente et qu'elle se vautre donc lamentablement par terre ? Ressentant une douleur aiguë au niveau de son visage, elle constata avec dépit qu'elle avait désormais une jolie bosse sur le front. Ça commençait bien...


Sors de là, Brigit.

Ayant besoin d'un peu de compagnie, Diane venait de faire sortir Brigit, son Balignon de son orbe de pouvoir. Le petit Pokémon, très énergétique exclama sa joie de manière très peu subtile en sautant sur sa dresseuse, ce qui eut pour effet de lui faire perdre l'équilibre et cette dernière tomba donc. Bon sang, ses vacances n'allaient pas être de tout repos...

Plusieurs dizaines de minutes plus tard, Diane arriva enfin au chalet. Il faut dire qu'en plus de porter son sac, elle devait tirer son vélo crevé, ce qui la ralentissait plus qu'autre chose. Brigit la suivait de près, n'arrêtant pas de s'agiter, ce qui amusait un peu sa dresseuse. Prenant la peine de se poser quelques instants, Diane contempla alors la bâtisse. Composé de trois bâtiments, le chalet avait un style assez nordique, un peu comme à Frimapic en fait. Mais il n'y avait qu'une légère inspiration et elle n'était pas vraiment sûre d'elle.

Prenant son courage à deux mains, Diane ouvrit la porte et tout de suite, une odeur très appétissante parvint à ses narines, tandis qu'elle entendait quelqu'un faire du bruit. Dieu merci, elle n'était donc pas seule. La personne présente ne semblait pas encore l'avoir entendue et c'est donc rapidement que la jeune fille se dirigea vers l'origine du bruit. Les lieux semblaient spacieux et très confortables, tant mieux. Rapidement, la Schwarz prit place dans la cuisine et observa ce qu'elle avait sous les yeux : une jeune fille de son âge aux fourneaux. Elle était sûre de l'avoir déjà vue quelque part mais n'arrivait pas à mettre la main sur son nom. Encore sa fichue mémoire...


Ça sent vachement bon. C'est des crêpes ?

Pas de bonjour, pas de comment vas-tu. Juste un simple constat. La Pyroli avait en effet un odorat assez développé et pouvait facilement reconnaître les bons plats. La jeune fille se retourna alors dans sa direction, ayant l'air légèrement surprise. Elle ne devait pas s'attendre à la voir, mais elle n'en était pas sûre. Faisant quelques pas rapides, Diane se mit en face d'elle et lui tendit la main d'un air avenant tout en prenant la parole.

Je suis Diane. Et toi, c'est quoi ton nom ? Il me semble t'avoir déjà croisée dans le dortoir des Pyrolis non ?
Idalienor Edelwen
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2275
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon]   Mar 22 Déc - 11:27
Je m'attaque donc à la réalisation de mes crêpes, recette spéciale de Idou.  On prépare la pâte, et c'est partit pour la cuisson. Même pas besoin de laisser reposer la pâte avec cette recette, c'est pratique non ? Je commence à faire sauter mes crêpes, une, deux, trois et ainsi de suite. Je suis plutôt agile de mes mains donc ce genre d'exercice du quotidien ne me pose aucune difficulté. Ça me fait penser au vidéo gag ou les gens collent leurs crêpes au plafond. C'est a mourir de rire. De temps en temps avec toute la famille on se faisait une séance comme ça. A la fin on en avait mal au ventre tellement s'était drôle.Les pauvres personnes quand même c'était pas sympa de rire de leurs gamelles mais bon c'était trop tentant.

Ça sent vachement bon. C'est des crêpes ?

Surprise par cette demande, je me retourne pour voir d'ou venait cette voix. Une jeune fille venait d'entrer dans le chalet. Cheveux courts et plutôt grande, je la reconnais : elle est de mon dortoir. Mais elle est dans un état c'est horrible, toute griffée de partout et un beau bleu sur le front. Je ne sais pas ou elle est allée mais il faut la soigner.

Oui se sont des crêpes, mais tu es dans un état toi attends deux minutes je reviens.

Je coupe le feu pour les crêpes et cours en direction de ma chambre. Heureusement que je ne sors jamais sans la base de mes soins. J'attrape ma trousse dans ma chambre et reviens en courant dans la pièce principale. Elle semblait plutôt surprise de mon petit sprint improvisé. Elle se présente alors, je ne me suis pas trompée elle est bien du dortoir et elle s'appelle Diane. Je l'avais déjà croisée mais je ne lui ai encore jamais vraiment parlée.

Moi c'est Idalienor, je suis aussi du dortoir pyroli, tu es toute écorchée de partout qu'est-ce qui t'es arrivé ? Viens installe-toi là sur le canapé je vais désinfecter tout ça

Je lui indique de venir s’asseoir sur le canapé et je commence les petits soins. Décidément je n'avais jamais soigné autant de personne en si peu de temps c'est incroyable. Après ces blessures sont superficielles. Ca ressemble plus à une chute de vélo. Je m'y connais dans ce domaine, Amandine et Matthieu faisaient toujours la course et au final c'est moi qui devait les soigner.

Tu es tombée en vélo ? Ce genre de blessure est caractéristique de ce type de chute. Alors sinon pour le chalet, il y a 3 appartements bien séparé et cette grande pièce commune. Je me suis installée dans celui le plus au fond à droite, à toi de choisir entre les 2 qui restent. A moins que tu veuilles vraiment celui ou je me suis mise. En tout cas, on va passer 3 semaines ensemble dans ce chalet j'espère qu'on va bien s'entendre.

Une fois le désinfectant appliqué, je retourne au fourneau pour finir mes crêpes, ça ferait un bon goûter même si ce n'est pas vraiment l'heure, un brunch plutôt, avec le froid qui fait ça fait toujours du bien quelque chose de chaud bien que moi même je n'aime pas le lait. Je n'en bois plus depuis mes 6 ans. Je pense que si on m'en faisait boire maintenant je ne le digérerai pas

Tu veux que je te fasse un chocolat chaud ? Il y a tout le matériel ici, il faudra dire un grand merci à la directrice pour les vacances qu'elle nous offre. C'est juste dommage que les entraînements ne soient pas annulés mais bon on s'en remettra. Je monopolise la parole désolé. Parle moi un peu de toi, comment tu trouves l'académie ?

_________________
Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGi1FfNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGizxYNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGiN4WNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGi0ajNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] 1543436268-heliosNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] 1491648845-sprite-roserade-idaNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] 1543176079-673Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGi92nNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] Miniature_695_XYNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGiLYQNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGiZDONouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BICbxQNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGnGa8Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGiTIxNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] Miniature_252_ROSA
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Haru Eina
Haru Eina
Région d'origine : Kantô
Âge : 13 ans
Niveau : 14
Jetons : 162
Points d'Expériences : 235
Pokeathlète Agent
Sujet: Re: Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon]   Mar 22 Déc - 13:17
Quand vous entendez la dernière sonnerie avant les vacances retentir avec force dans vos oreilles, que la joie excessif de vos camarades autour de vous manquent de vous exploser les tympans et que les bruits de courses de ces garçons et filles qui vous donnent l'impression que le sol va s'effondrer à chaque instant, que faites-vous alors ? La plupart d'entre vous, En bons chiens-chiens que vous êtes, vous les imitez et vous sautez dans tous les sens pour exprimer votre joie, ou vous vous contentez de les suivre pour s'amuser avec eux. Mais que se passerait-il si ne serait-ce que l'un de vous prenait l'initiative d'aller à l'encontre de cette imitation, qu'en serait-il de vous ? Penseriez-vous que vous ne servez à rien à sauter partout alors que quelqu'un à côté de vous ne fait rien ? Vous en foutriez-vous complètement ? La vérité, Aussi bonne soit-elle, c'est que vous continueriez à sautez comme un imbécile jusqu'à épuisement, trop excité à l'idée d'être en vacances. Mais, voyez-vous, cela, il m'est impossible de le concevoir. Ce sentiment étrange d'être si excité par les vacances, le fait de pouvoir se reposer toute la journée et de pas faire grand-chose de sa vie durant deux semaines, il n'existe pas en moi. Aussi joyeuse que je suis, il m'est impossible d'émettre le moindre plaisir à ne plus travailler. Avant comme aujourd'hui, j'ai toujours eu cette idée en tête que le seul moyen de se sentir vivant en ce monde, c'était de travailler, de montrer qu'on bouge, que quelque chose continue de marcher en nous, Et je ne peux qu'adhérer à ces propos. Ce sentiment devait sûrement me venir de mon ancien caractère, mais étrangement, je l'apprécie. Cela me fait dire et comprendre que je suis encore là, vivante, pensante, et que j'ai encore l'envie de l'être. C'est donc ainsi qu'en ce jour de vacances, je quittai mon dernier cours de l'année dans le silence le plus grave qui soit, me dirigeant calmement à mon dortoir.

Les jours qui suivirent le début des vacances, je continuai d'exprimer ma joie, mais sans vraiment montrer un véritable enthousiasme dans ce que j'entreprenais, à part lorsque je me mettais sur mes devoirs et autres travaux obligatoires dans ma journée. Très vite, le jour du départ pour le petit village de Noël sonna, et je quittai l'académie pour découvrir mon nouveau lieu de vie pour les deux semaines à venir. J'allai avoir deux autres camarades pour partager mon chalet, j'avais hâte de découvrir qui ils ou elles étaient, Pour pouvoir les soumettre à ma supériorité. Et c'est avec un grand sourire, enfin sincère, que je découvrais ce petit endroit charmant qu'était les chalets du village de Noël. Le chalet était très grand, et l'on sentait très bien qu'une dizaine de gens pouvait s'y poser sans se gêner les uns les autres. Et tout ça était seulement réservé à trois élèves par chalet ? Décidément, la directrice ne lésinait pas sur les moyens. Après avoir observé rapidement la maison de fond en comble, j'allai découvrir ma nouvelle chambre, la plus haute des lieux. Une salle de bain individuelle y était présente. Parfait. Je déposai rapidement mes affaires et décidai de faire sortir Hamtaro, C'est Satan, hého !, et lui indiquait de me suivre pour aller découvrir nos nouveaux colocataires temporaires. Je revins à l'entrée des lieux et me mit à sentir cette bonne odeur de crêpes qui enfumait le salon. Adoré par cet alléchant goût, je me rendais dans la cuisine et y trouvai deux filles, mes deux colocataires donc. Mais à peine le temps d'entrer qu'elle se dirige vers le salon sans faire attention à moi, l'une étant affairée à soigner l'autre. A croire qu'elles m'ignorent … Si je pouvais, je les torturais jusqu'à ce qu'elles comprennent qu'il ne vaut mieux pas m'ignorer .... Finalement, la soignante revient à ses crêpes et s'occupe d'achever leur préparation tout en continuant de poser des questions à l'autre. Je n'ai pas vraiment le choix : si je veux me faire repérer, je dois m'immiscer dans la conversation ! Et comme il ne faut pas hésiter à se lancer, je me mets à parler sans même faire attention si quelqu'un était déjà en train de parler.

Bonjour ! Enchanté de vous rencontrer, moi c'est Haru Eina, j'appartiens au dortoir des Mentalis, et vous ? dis-je sans détour.

Mouais, il allait falloir revoir mes entrées dans une conversation .... Sans doute la meilleure immersion dans la conversation que j'ai jamais faite !

HRP:
 

_________________
Haru Eina ≈ Celle que je suis n'est pas celle que je serai, mais ce que j'étais est en vérité ce que je suis. Alors, est-ce que ce que je serai sera celle que j'étais ou bien ou ce que je suis sans l'être le sera ?
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon]   Mar 22 Déc - 14:14
C'est sûr que Diane n'était pas dans un état très fameux. Faut dire que la chute avait été douloureuse et elle en gardait encore quelques séquelles. En tout cas, cette fille semblait démarrer au quart de tour car elle était déjà en train de partir aller chercher de quoi la soigner. Au moins, elle semblait sympathique, c'était déjà ça. Diane n'avait même pas eu le temps de souffler un petit peu que la demoiselle revint alors avec une trousse afin d'administrer les premiers secours. Eh bien, elle était rapide celle-là, plus qu'elle en tout cas.

Idalienor ? Ok, c'était même pas la peine d'essayer de retenir son prénom. Il était bien trop compliqué et Diane savait pertinemment qu'elle n'y arriverait pas. Il fallait donc qu'elle trouve un surnom pas trop compliqué à retenir, sinon ça serait assez délicat pour elles de cohabiter dans les jours à venir. En tout cas, elle semblait très gentille car elle avait déjà décidé de lui faire les soins et lui enjoignit de se mettre sur le canapé afin qu'elle puisse s'occuper d'elle. Diane fit un bref signe de la tête afin de stipuler son accord, il semblait inutile de prendre la parole pour le moment.

Tandis que Idalienor était en train de la soigner, Diane essayait d'engranger dans sa mémoire toutes les infos qu'elle lui balançait, afin de les mettre plus tard dans son journal intime. Au moins, elle ne les oublieraient pas comme ça, à moins de le perdre encore une fois. Malgré le fait que sa camarade soit assez douée pour penser les plaies, Diane ne pouvait retenir de temps à autre des petites grimaces de douleur. Il faut dire qu'elle ne s'était pas raté dans sa chute en vélo. C'est alors que, tandis qu'elle finissait de la soigner, elle émit l'espoir qu'elles s'entendraient bien toutes les deux.


De même, mais je pense que ça ira, y'a pas de raison, camarade !

Tout sourire, elle regardait Idalienor se concentrer sur les fourneaux. Douée comme elle était en cuisine, elle ne ferait que gâcher le travail de sa partenaire et c'était hors de question. Il faut dire que c'était une très mauvaise cuisinière qui était capable de rater un plat au micro-onde. Alors faire des crêpes, c'était bien au-dessus de ses moyens. Écoutant de nouveau la jeune fille qui lui faisait face, Diane était en train de s'étirer longuement avant de lui répondre. Enfin, c'est ce qu'elle souhaitait car une nouvelle protagoniste fit son entrée en parlant d'une voix assez claire et forte.

Haru Eina des Mentalis donc. Enfin un nom simple à retenir ! La jeune fille semblait plus jeune et plus petite que les deux Pyrolis probablement d'un ou deux ans. De plus, elle était accompagnée d'un Pokémon que Diane ne connaissait pas, mais ça n'était pas vraiment important. Après tout, elles étaient parties pour vivre ensemble durant les deux prochaines semaines, elle aurait largement le temps d’enregistrer les informations sur son IPok.
 


Salut ! Ravie de faire ta connaissance. Je suis Diane, Pyroli. Et elle c'est Ida, même dortoir, entendons-nous bien toutes les trois !

Diane n'aurait jamais dû se lever afin d'aller lui serrer la main. Oh Seigneur, , jamais. Après tout, trop contente de se faire de nouvelles amies, elle avait un peu oublié sa malchance. Malchance qui la fit trébucher car elle venait de se cogner le petit doigt de pied sur un pied-de-table, ce qui lui arracha un cri de douleur. Malchance qui la fit donc tomber en plein sur Haru et les deux adolescentes finirent donc à terre. Mais ce n'était pas tout, ce serait trop simple et contraire à la Loi de Murphy sur l'emmerdement maximal.

Une sensation douce envahit Diane, tandis qu'elle était en train de rouvrir les yeux suite au choc qu'elle venait de subir. Une sensation qui s’emparait de ses lèvres et qu'elle connaissait, pour l'avoir déjà expérimenté une fois. Oh merde, oh merde, oh merde ! Complètement rouge pivoine, la Pyroli se releva alors bien vite, le visage en panique totale ce qui eut pour effet de la faire tomber de nouveau, sur les fesses, cette fois. Faut dire qu'embrasser, même de manière accidentelle était une manière assez... originale de faire connaissance. Tout en se frottant le derrière qui venait de subir encore des dégâts, elle constata que même Idalienor venait d'assister à la scène...


Dé-désolée ! J'ai pas fait exprès, vraiment. Pardonne moi !
Idalienor Edelwen
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2275
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon]   Mar 22 Déc - 15:09
Je continuais de discuter tranquillement avec Diane pendant que je finissais mes crêpes et le chocolat chaud. Elle a l'air très gentille cette Diane. Dommage que nous n'ayons pas discuté ensemble plus tôt. Elle semble avoir mon âge en plus c'est super. Une nouvelle arrive dans le chalet et se fait remarquer. Haru Eina des Mentalis. Ca va être animé ce chalet pendant les vacances. J'espère qu'on s'entendra bien aussi

Comme l'a dit Diane, moi c'est Idalienor mais tu peux m'appeler Ida si tu veux. Non pas que je ne veuille pas te voir, mais je termine mes crêpes et j'arrive.

Vu la façon dont elle s'est adressée à nous, elle semble un peu froide. On verra ce qu'il en ai par la suite. Ca y est j'ai finis les crêpes et le chocolat chaud. Je dispose les crêpes sur une assiette, j'attrape le sucre, le miel et le nutella. Je pose le tout sur un plateau et je me dirige vers les 2 filles.

Ca y est, j'ai terminé. Haru je t'ai fais un chocolat au..

Avant de pouvoir finir ma phrase, Diane se cogne le pied sur la table basse et s'écroule sur la nouvelle arrivée. Elle et la chance ne font pas bonne équipe à ce que je vois. Entre le chute à vélo et ça, elle en voit de toutes les couleurs. Ces 2 semaines risquent d'être pleines de rebondissements et de gags mémorables. Je me dépêche de les rejoindre pour voir comment elles vont, tout en prenant garde à ne pas échapper le plateau, tel une serveuse dans un bar plein à craquer. Quand j'arrive au dessus des deux, je constate que les lèvres de Diane sont posés sur celle d'Haru : baiser involontaire. Je venais d'assister à ce spectacle surement extrêmement gênant pour les 2 actuellement au sol. Diane se relève en sursaut et retombe aussitôt sur les fesses. Un seul mot la définit : la malchance.
J'aide les 2 à se relever, elles sont rouges comme des pivoines, autant l'une que l'autre.

Diane, même si sur le coup tu dois te dire que tu es la moins chanceuse du monde, tu as vraiment de la chance que cet incident se soit passer ici et pas dans le dortoir, autrement tu étais fichée à vie.

C'est vrai, déjà que moi quand je me suis cassée la figure pendant l'entrainement j'étais devenue le centre de conversation de toutes les filles du dortoir mais alors une situation encore plus gênante comme celle-ci je n'imagine même pas la réaction des filles.

Bon pour se remettre de cet incident, que dites-vous de manger les crêpes que j'ai préparé ?

On s'installe toutes ensembles dans le canapé pour déguster de bonnes crêpes au nutella avec du chocolat chaud pour mes colocataires. Et tout ça autour d'un bon feu. J'irai personnellement remercier la directrice pour tout ça. Ca me rappelle les soirées de noël que nous passions tous ensemble autour du feu devant le sapin. Ca c'était quand maman était encore là... Pas que nous n'ayons pas passé de bons réveillons après mais celui de l'année de sa mort avait été particulièrement dur pour tout le monde. Après c'était allé mieux mais il manquait toujours quelque chose à la famille.

Je pense qu'on devrait apprendre à mieux se connaître. Qu'est ce qui vous a amené à l'académie ?

_________________
Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGi1FfNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGizxYNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGiN4WNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGi0ajNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] 1543436268-heliosNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] 1491648845-sprite-roserade-idaNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] 1543176079-673Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGi92nNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] Miniature_695_XYNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGiLYQNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGiZDONouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BICbxQNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGnGa8Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGiTIxNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] Miniature_252_ROSA
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Haru Eina
Haru Eina
Région d'origine : Kantô
Âge : 13 ans
Niveau : 14
Jetons : 162
Points d'Expériences : 235
Pokeathlète Agent
Sujet: Re: Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon]   Dim 3 Jan - 18:54
Celle qui se trouvait dans la cuisine semblait avoir presque terminé ses crêpes et s'occupait visiblement de préparer un petit chocolat chaud. A moi ? A l'autre ? Je n'avais aucun moyen de le savoir, Bien que je n'allais pas laisser une telle boisson aux mains d'une autre que moi. En attendant, les demoiselles se présentèrent à moi sous les noms de Diane, celle qui se trouvait avec moi dans le salon, et Idalienor, qui cuisinait. Toutes les deux appartenaient au même dortoir. Je me sentais légèrement exclue à être avec deux filles d'un dortoir différent, mais elles avaient l'air fort sympathique. Devenir amie avec elles allait être assez facile, je le pense. Enfin, c'est ce que je croyais jusqu'à ce la plus proche des deux se lève subitement pour venir vers moi. Sans doute voulait-elle me serrer la main, Grave erreur, en tout cas, elle avait malheureusement peu de chance et apparemment moi non plus, et voilà qu'en s'avançant joyeusement dans ta direction, elle s'explosa le pied contre l'un des pieds de la table basse et chuta sur moi, m'écrasant de toute son poids qui avait beau être léger pour une humaine, restait insupportable pour une frêle personne comme moi.

Mais cela, je ne m'en préoccupais guère. Car quelque chose de plus horrible encore venait d'arriver. Autant le dire : cette Diane était une telle poisseuse que c'en était choquant. Allez savoir par quel moyen, mais la demoiselle s'était retrouvé sur moi depuis le doigt de pied jusqu'à la dernière mèche. Et cela aurait pu être à peu près normal … Si nos visages ne s'étaient pas retrouvés au même endroit, et que nos lèvres … Ne s'étaient pas rencontrés par la force des choses. .... … Euh … Non … Non. Juste non. NON !! Mais j'ai dit NON !! C'ETAIT PAS POSSIBLE !! Juste, impossible !! NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!! Cette fille vient de signer son arrêt de mort. Évidemment, quand elle s'en rendit compte, Diane se releva précipitamment et se confondit en excuses. Mais cela n'y changerait rien. Elle avait souhaité sa mort, même inconsciemment, en cet instant. Je ne pouvais pas laisser passer un tel affront. Jamais. MON PREMIER BAISER EN PLUS !! Là, je ne pouvais pas l'accepter ! Elle devait payer pour cela. Et Hamtaro allait se charger de le lui faire comprendre avec force. Je lassais donc mon doigt vers la Pyroli et voulut ordonner une attaque Parabocharge du type électrique, mais, allez savoir pourquoi, les mots n'en sortirent pas. Elle le payera un jour, mais pas maintenant … Elle comprendra sa douleur .... Je finis par abandonner l'idée de l'attaquer et remit à plus tard un massacre nécessaire. Maintenant, voilà qu'Idalienor venait de sortir de la cuisine ses préparations en mains. Elle, je commençais à bien l'aimer. Je ne pouvais pas lui montrer ma colère, quoiqu'elle devait peut-être s'en être rendu compte avec mon mouvement de bras, mais je m'en fichais. Je me mis alors à rougir, bien que j'avais déjà naturellement rougi à cause de la colère qui montait en moi.

Au moins, la brune ne s'en rendit pas compte. Heureusement. Enfin, c'est ce qu'elle semblait faire croire. En tout cas, cela ne l'empêcha pas d'essayer de positiver sur la chose en se disant que la chose n'avait pas été prise sur le fait par quelqu'un d'autre, Mais peut-être les chalets sont-ils surveillés par des caméras cachés ou un espèce de stalkeur salopard passait par hasard par là, qui sait ..., et tu lui rendis sa remarque par un petit rire en ajoutant un « Tu as bien raison » avant de la suivre pour s'installer et déguster ce qu'elle venait de préparer tout en buvant avec délice ce chocolat chaud si doux et réchauffant. Hamtaro y trempa un petit biscuit que je lui avais acheté et s'en délecta longuement. Un bon feu brûlait dans l'âtre étrangement bien fait. C'était étonnant de voir à quel point l'académie avait réussi à créer un village artificiel aussi bien en si peu de temps. J'aimerais bien savoir comment ils s'en sont sortis, car si technique pour aller plus vite, et éventuellement pour soudoyer les constructeurs pour bosser pour pas cher, il y a, stalkage de ma part il y aura. Mais ce n'était pas le sujet du moment. Idalienor venait de nous demander ce qui nous avait amené à l'académie. Je choisis de répondre en premier.

Pour ma part, je garde la raison principale secrète car je n'aime pas trop parler de ma vie, mais si je devais donner une raison, je dirais que mon frère s'y trouve déjà depuis un an et qu'il m'y a corrompu. En fait, il m'a permis d'apprendre l'existence d'un parcours qui pourrait m'être d'une grande aide pour mon avenir, et m'a ajouté que l'académie était super sympa et que les élèves s'y trouvant encore plus. Je n'ai presque pas hésité et j'ai choisi de m'inscrire à partir de cette année. Et je dois dire que je ne suis pas déçu ! Et vous alors ? racontas-tu.

Tu leur offris ton plus joyeux sourire, Un sourire qui cachait toutes ces idées malsaines qui te montait à la tête pour se venger de Diane ou pour dominer Idalienor ....
HRP:
 

_________________
Haru Eina ≈ Celle que je suis n'est pas celle que je serai, mais ce que j'étais est en vérité ce que je suis. Alors, est-ce que ce que je serai sera celle que j'étais ou bien ou ce que je suis sans l'être le sera ?
Idalienor Edelwen
Idalienor Edelwen
Région d'origine : Hoen
Âge : 19 ans
Niveau : 54
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2275
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon]   Sam 13 Fév - 18:06
La discussion continuait tranquillement. C'est vrai que je pose souvent cette question aux gens. Quels est leurs filières à l’académie ? Quelles spécialisations ont-ils pris ? Et surtout que veulent-ils faire une fois leur scolarité achevée ? Ces questions sont monnaie courante chez les jeunes de notre âge. Décider de notre avenir c'est plutôt excitant à première vue. Mais grandir c'est aussi quitter son foyer, ses habitudes, la facilité et quitter le monde des grands pour voler de ces propres ailes. Je vais surement suivre les traces de maman et partir en voyage pour réaliser mes rêves. Je ne compte pas rester sans rien faire en attendant que cela tombe du ciel. Je suis arrivée dans cette académie pour me préparer à ce futur voyage.

Corrompre n'est peut être pas le bon mot, l'école n'est pas malsaine. Je comprends que tu ne veuilles pas parler de tes projets mais je te souhaite quand même bon courage. Moi je suis chez les pokeathlètes et normalement je vais passer mon G1 à la rentrée des vacances pour intégrer le cursus médecine.

Dans cette école, on fonctionne par grade. Je suis d'ailleurs bien contente d'atteindre le 1. Mais il y en a 6 donc autant dire que cela ne va pas être de la tarte. En plus à partir du 3 ou 4 je ne sais plus il faut écrire des thèses pour les mettre à disposition aux autres élèves de l'académie. Sans ça impossible de valider ton passage de grade. Bon aller ne te démotive pas de toute façon tu as encore du temps. Au lieu de penser à ça, tu devrais plutôt profiter des vacances.

Le chalet est vraiment top. Il y a une cheminée, une cuisine équipée, des chambres et même une salle de bain pour chaque. C'est le grand luxe. En plus j'aime beaucoup l'ambiance qui se dégage de ce lieu. Il y a aussi l'odeur. Je sais ça peut paraître étrange mais j'aime identifier un lieu à une odeur. Ca donne tout de suite un petit charme à l'endroit. Sur les canapés sur lesquelles nous sommes il y aussi des pleds. J'adoooore ça. C'est tout doux et hyper chaud. Bref bref je m'égare.

Nous dégustions toutes les 3 nos chocolats chauds ainsi que les crêpes quand nous nous sommes aperçus qu'il n'y avait plus de sucre. J'allais me lever pour aller en chercher quand Diane se porte volontaire. Elle se lève donc, attrape le paquet de sucre et revient vers nous joyeusement. Sauf que une fois de plus sa poisse légendaire la rattrape et elle se cogne le doigts de pieds sur l'angle de la table basse. Elle échappe le paquet de sucre qui vient d'exploser au sol et tombe tête la première sur l'arrête de la table. Un petit cri s'échappe de sa bouche avant de réduire la pièce au silence. Je m'approche d'elle pour voir si elle va bien. Elle ne sait pas ouverte la tête, fort heureusement, mais elle est tombée dans les vapes.

Haru tu veux bien m'aider à l'allonger sur le canapé elle est juste sonnée mais bon mieux vaut qu'elle soit installée confortablement.

Haru m'aide à l'emmener sur le canapé pour l'allonger. Elle respire normalement je ne m'inquiète pas trop pour elle mais bon c'est quand même dingue qu'elle est une malchance pareille. Je me dirige dans ma chambre pour prendre quelques herbes dans mon sac et les mettre à infuser pour faire une tisane. Ca lui fera toujours du bien à son réveil en plus celle-ci viennent de chez l'herboriste. Je n'en ai presque plus mais que veux-tu tout s'épuise un jour où l'autre. J'ai surtout hâte que l'été revienne pour planter plus de choses. Après avoir placée la tellière sur le feu, je saisis un balais pour nettoyer le sucre qui s'était éparpillé partout.

C'est fou comme Diane à la poisse. J'espère que ce n'est pas contagieux. Dis moi tout à l'heure tu as sortis un pokemon en réaction au baiser involontaire de Diane, c'était quoi comme espèce ? Je ne la connais pas, elle ne doit pas venir d'Hoenn sans doute.

_________________
Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGi1FfNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGizxYNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGiN4WNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGi0ajNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] 1543436268-heliosNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] 1491648845-sprite-roserade-idaNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] 1543176079-673Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGi92nNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] Miniature_695_XYNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGiLYQNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGiZDONouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BICbxQNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGnGa8Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon] BGiTIxNouvel hébergement pour les vacances [Abandon] Miniature_252_ROSA
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon]   
Nouvel hébergement pour les vacances [Abandon]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :