Partagez | .
[Cours 05. Scientifique] Une recherche folklorique
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Fiore
Âge : 15 ans
Niveau : 2
Jetons : 176
Points d'Expériences : 29

MessageSujet: [Cours 05. Scientifique] Une recherche folklorique    Mar 22 Déc - 17:06


Deux beaux jours en perspective. Deux jours de travail cérébral et visuels pour rendre un compte-rendu digne des plus grands scientifiques Pokémon. Professeur Seko n'a qu'à bien se tenir, la relève arrive et elle sera exquise. On aurait dit une annonce d'un film comme ça, mais c'est dans cet état d'esprit que se trouvait Mlle. Iehisa qui préparait avec une grande attention son sac d'excursion. Elle ne manqua pas à apporter sa touche minimaliste à son organisation : nourriture pour deux jours -la sienne + caninos- de quoi faire un minimum sa toilette, vêtement de rechange, eaux potables, carnet de croquis, bloc-notes, crayons, lunette, duvet et bien entendue, la Pokéball de Caninos. Avec tout cela, son sac n'était pas bien lourd et pour une excursion de plusieurs jours, c'était l'idéal. Chaussure de randonner aux pieds, elle se permise de prendre le temps de vérifier si elle n'avait rien oublié et c'est une fois son inspection minutieuse effectuée qu'elle sortit de son dortoir, suivit de près par son Pokémon qui vint interrompre Kanra dans sa marche pour lui montrer ce qu'il tenait dans sa gueule. Des mouchoirs. C'était bête en y pensant, mais on a toujours besoin de mouchoir, qu'importe l'endroit où l'on se trouve. Elle les prit donc pour les ranger dans une poche externe du sac, venant remercier son ami par une douce et sincère caresse sur le sommet du crâne. Suite à cet interlude, les deux compères reprirent la route. Kanra avait empoigné ses laniers de sac avec conviction. Elle ne disait rien, mais sur son visage, on pouvait clairement y percevoir un franc sourire. Ce sourire plein d'optimisme était dû à cette fameuse et tant attendue excursion. C'était sa première sortie, mais elle savait qu'elle n'allait jamais le regretter. De plus, il faut un début à tout. Empruntant un pas assuré à sa démarche, elle fut quelque peu soulagée par une chose : elle n'allait pas être seule sur cette sortie, du moins, le cours se passerait en duo et pour une première sortie, c'était plutôt rassurant. Néanmoins, elle savait aussi qu'elle allait devoir faire un gros effort sur son comportement, comme ne pas partir seule sans avoir prévenu son partenaire ou lui faire part de toutes ses réflexions. Un gros boulot sur elle-même, voilà aussi la raison de son assurance, mais ce ne serait pas non plus une partie de plaisir, on ne change pas une personne en deux jours et Kanra ne ferait pas exception à la règle.

La demoiselle arriva finalement au port de Lansat et vint sans attendre rejoindre le groupe d'étudiants qui, comme elle, c'étaient bien préparé pour cette sortie. Caninos s'assit sagement à côté de sa dresseuse qui, pour son cas, n'eut même pas le temps de saluer quelques personnes que le Professeur Roseverte prit la parole avec un air nonchalant. Il avait l'air ennuyé d'être là. Dans tous les cas, elle écouta ce qu'il avait à dire, essayant de ne pas entendre la monotonie de sa voix et une fois son discours fait, elle suivit le groupe pour monter sur le ferry qui allait les amener à leur destination. N'échappant pas à la règle, elle emprunta la feuille où étaient listés les groupes. Kanra devrait faire équipe avec un dénommé Hawkins. Tout en faisant passer à son tour la feuille, elle essaya de donner à ce nom un visage. Ce fut donc durant toute la période du trajet qu'elle défigura sans le vouloir les autres élèves qui avaient visiblement, déjà trouver leur binôme. Ça lui faisait une belle jambe de ne pas encore avoir trouvé l'élève qui allait passer deux jours avec elle. Enfin, elle allait probablement le trouver une fois arrivé sur la fameuse île Yapap en début de journée. Un temps splendide venait les accueillir et la flore locale était juste ... Magnifique, elle aussi. Les yeux rivés sur les vastes et imposants arbres qui régnaient en mettre sur l'île, elle descendit vers les dernières du ferry. Voyant que plusieurs groupes étaient déjà fin prêt à prendre la route, elle, elle chercha du regard une personne seule, comme elle est au bout d'un moment, elle trouva cette personne enfin, c'était plutôt les indications des autres élèves qui l'aidèrent à le trouver


« Tu es Nox Hawkins c'est bien ça ? Je serais visiblement ta partenaire durant les deux jours à venir. Elle le regarda rapidement de bas en haut avant de lui tendre la main. Je suis Kanra Iehisa. Enchantée. Faisons de notre mieux pour cette excursion. » Un ton calme, mais assuré pour la petite Kanra visiblement heureuse d'être enfin arrivé. « J'ai vu un peu les sujets que l'on pourrait traiter, lequel te parle le plus ? » Pour le moment, elle voulait savoir ce qui lui ferait plaisir, pour sa part, elle avait déjà une idée en tête, mais elle allait attendre un peu avant de lui dire. En attendant, elle regarda Caninos renifler le cher Nox et avait l'air de plutôt bien l'apprécier. Elle fit signe à sa boule de poils de revenir vers elle et vint s'accroupir pour être à la hauteur du Pokémon, venant lui caresser gentiment le chanfrein, la partie situé au-dessus du museau.


« J'en oublie mes bonnes manières. Voici mon Caninos, Hocky si tu préfères. C'est pour le moment, mon seul Pokémon mais je suis sûr qu'il nous sera utile d'une quelconque façon. » Caninos vint aboyer, comme s'il répondait directement à sa dresseuse, c'était mignon. C'est sur cette touche de mignonnerie qu'elle se redressa, venant poser sa main droite sur son épaule gauche en regardant attentivement les autres élèves partir  gaiement dans la nature.

_________________

IEHISA KANRA ≈ Si c'était si facile, tout le monde le ferait. Qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4457-312-iehisa-kanra-regarde-et-apprend-pyroli#46177 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4485-iehisa-kanra-pyroli#46187
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours 05. Scientifique] Une recherche folklorique    Sam 2 Jan - 19:07



❝ NOX & KANRA

    ♡ (cours scientifique) Une recherche folklorique

Deux jours consacrés à une exploration. Je n'ai pas vraiment réfléchi davantage à la question et je me suis inscrit. Une envie de me poser le plus loin possible de Lansat pendant quelque temps m'anime et je saisis au vol la plus petite occasion qui m'est offerte sous ce cours scientifique. Deux jours hors des murs de l'académie promettent deux jours de tranquillité... Loin de ces tarés d'élèves, de ces tarés de professeurs, de ces tarés de membres du personnel. Mes lèvres frémissent légèrement. Mon besoin de repos me fait songer que tout ce bordel organisé dans les murs d'un internat comme une fermitière psychiatrique en activité va malgré tout me manquer. Hanaë plus que les autres, surtout elle, toujours elle. Mais je me suis inscrit malgré tout et je suis directement parti préparer mes valises. Il me faudrait probablement de quoi camper durant cette veillée nocturne passée sur l'île, plus pour tenir compagnie à mon partenaire puisque le cours se fera probablement en duo comme toujours que pour véritablement dormir ; je suis abonné aux nuits blanches depuis mon enfance. Un léger mouvement d'humeur positive m'anime soudainement. Oui... Au moins le cours se fera en duo. J'aurais le droit à une seule victime, mais au moins la qualité sera au rendez-vous. On se concentre plus facilement sur une seule proie que sur un troupeau entier et ce, d'autant plus si la bête est déjà affaiblie physiquement ou mentalement. Un bref sourire éclaire mon visage d'une sorte de lueur, moi qui ai toujours le teint exsangue comme la plupart des gens de Lavanville et je me plais à espérer que mon partenaire sera une sorte de Ginji ou de Kaeko. Ce serait magnifique.

Le jour J arrive rapidement à partir de ce moment. Entre les journées à l'académie qui se révèlent toujours bien remplies, la préparation de mes affaires et les entraînement avec mes pokémons, je me retrouve devant le paquebot qui doit nous abandonner sur Yapyap dans deux heures et ne nous récupérer que le lendemain en début de soirée. Lansat est à deux heures de tout. C'est le centre du monde, le nombril de notre mère la Terre. Je souffle doucement et, sans chercher ma partenaire qui est à ce que l'on m'a dit une jeune fille du nom de Kanra Iehisa, je monte sur le paquebot pour passer une croisière tranquille. Tous mes compagnons sont présents. Métamorph, Scalpion, Porygon qui pour une fois se balade hors de l'Ipok, Coupenotte, Absol, Apicot, Chamallot, Cizayox et le dernier arrivé dans l'équipe, Grenousse. Je n'ai laissé derrière moi que l'œuf de Pitrouille qui n'a pas encore éclot. Dix compagnons, c'est déjà pas mal en y réfléchissant. Il ne faut pas que je tarde à m'arrêter d'en capturer. Enfin pour le moment ils me causent pas mal de problèmes donc cela n'est pas inutile de les avoir capturés ou achetés... Cette bande de chieurs. Ma bande de chieurs. Elle me permet de faire en sorte que le trajet se passe agréablement sans que je ne m'ennuie étant donné que j'ai dix bestioles prêtres à tout pour me distraire. Je débarque ainsi sur l'île Yapyap sans avoir vu les cent vingt journées de sodome minutes défiler. De là, j'attends en compagnie de ma dizaine de compagnons que ma jeune partenaire me trouve. Je ne vais pas la chercher directement étant donné que nous avons deux jours entiers pour faire connaissance. D'ailleurs, elle ne tarde pas trop à venir à ma rencontre. Je lui adresse un sourire en guise de salutation pendant qu'elle se présente ainsi que son unique pokémon, un Caninos qui lui sert de starter.

❝ Au moins le fait de n'en avoir qu'un rends les présentations rapides. En ce qui me concerne, voici Protée mon Métamorph, Hépaïstos mon Scalpion, Linux mon Porygon et Elm mon Cizayox, tous mâles. Pour les femelles, Ragnarök ma Coupenotte, Angrboda mon Absol, Cybèle mon Aspicot et Vésuve ma Chamallot. Nous sommes enchantés de nous joindre à toi pour cette expédition et si tu as le moindre problème pour retenir leurs prénoms, n'hésites pas à me demander. Le sujet qui m'intéresse le plus... Si tu es partante, je pense que le plus passionnant d'entre tous serait la danse des Mélofées. ❞

La danse... Oui, c'est le plus intéressant, car cela se passera sans aucun doute en période nocturne et que la nuit m'attire – le prénom par lequel on me connaît en est d'ailleurs un dérivé. La jeune fille à mes côtés m'approuve et je suis satisfait de voir que le sujet choisit l'intéresse également même si je n'écoute que son approbation et pas la manière dont elle la formule. Je reprends ainsi la parole tout en observant son compagnon – qui a dit qu'il était vulgaire de ne pas regarder les gens droit dans les yeux lorsqu'on leur adresse la parole ?

❝ Bien. Si tu n'as pas l'habitude de manquer de sommeil, je pense que nous devrions un endroit pour que tu te reposes si tu en éprouves le besoin avant de nous mettre en route pour l'étude. Étant donné que nous avons choisi le rituel des Mélofées qui est basé sur l'astre lunaire, nous devons nous attendre à une nuit blanche. Cela ne me dérange personnellement pas, je peux supporter bien davantage niveau fatigue. À toi donc de voir si tu penses tenir le coup jusqu'à demain matin sans dormir ou si tu préfères te poser quelques heures. ❞

Elle acquiesce mes paroles et me déclare qu'elle préfère se reposer histoire d'être en forme pour vraiment donner le meilleur d'elle-même durant l'étude. Nous nous mettons ainsi en route à la recherche d'un campement diurne sans plus attendre, moi et mes compagnons en tête, Kanra et le sien nous suivant. Le chemin s'effectue en silence, en dehors de quelques brefs échanges sur les endroits que nous trouvons qui pourraient correspondre aux Mélofées et ceux dans lesquels Mademoiselle pourrait prendre un temps de sommeil. Après deux bonnes heures de marches et de recherches, nous finissons par trouver un lieu qui n'est ni trop humide ni trop sec, ni trop hostile ni remplis de pokémons sauvages possessifs ou de mauvaises herbes. Je lui désigne l'endroit et nous commençons à déballer nos affaires pour le campement. Dans mon sac à dos quelques paquets d'allumettes pour faire un feu en soirée, ainsi que quelques bougies de cire à faire fondre et trois vieux tee-shirts qui me serviront pour fabriquer une torche. Je m'en occuperais le moment venu. Pour l'heure ma jeune compagne après avoir sorti son sac de couchage s'endort tandis que je monte la garde avec mes pokémons, la tête et le côté gauche appuyés sur le tronc d'un arbre, les jambes repliées contre ma poitrine et le regard fixé sur les horizons.

Le soleil s'est couché progressivement. Il ne reste dans mon champ de vision rien que l'obscurité à l'exception de quelques rayures d'orange, de violet et rose pâle qui s'effilent rapidement. Je me relève, observant la jeune fille qui dort et je m'apprête à faire une torche. Je ramasse des pierres que je mets les unes à côté des autres pour créer un cercle dans lequel je creuse un trou de quelques centimètres de profondeur à coup d'ongles. Je sors une minuscule gamelle dans laquelle je jette les morceaux de cire et je monte à l'arbre sur lequel j'étais appuyé pour cueillir des branches que je jette au fur et à mesure sur le sol. En redescendant, je les amasse dans le cercle de pierres et je craque une allumette que je jette pour enflammer le tout. Je pose la gamelle près du feu en recommandant à Absol de la soulever, en la tenant dans sa gueule par le manche au-dessus du feu, pour la cire fonde sans que la casserole ne brûle. Je ramasse dans mon sac une bouteille vide, prévoyant d'aller la remplir à une source ou un étang que j'ai repéré durant notre montée et je laisse ma camarade que je réveillerais à mon retour pour aller chercher un bâton assez grand pour faire une torche. J'enfile mon sac à dos, préférant tenir la bouteille à la main et je redescends en courant le chemin que nous avons emprunté à l'aller pour me diriger vers la forêt, mes compagnons sur les talons. Mais, alors que le paysage se dégage à un moment, je remarque en aval l'objet de notre étude. Des Mélofées et des Melodelfes, qui marchent les uns derrières les autres comme un troupeau de Wattouat. Je ramasse un bâton d'environ un mètre qui traîne sur le sol – cela suffira largement même si j'aurais préféré trouvé plus long – et je remonte les quelques dizaines de mètres que j'ai parcouru en direction de l'endroit où est Kanra et je la réveille brutalement. Pas question de les perdre de vue. Je déchire les vieux tee-shirts amassés dans mon sac, les enroule rapidement autour du haut du bâton et les lies ensemble tandis qu'Absol me confie la gamelle dans laquelle la cire a eu le temps de fondre même si elle n'a pas bouilli. Je l'attrape et la verse sur les tissus en faisant attention de ne pas en renverser et de bien la laisser coller aux tee-shirts. Je ramasse mon sac et craque ensuite une nouvelle allumette pour enflammer la torche en faisant signe à Kanra de me suivre et de laisser son sac de couchage sur place. La seconde suivante, nous sommes en marche pour retrouver la trace des Mélofées. En arrivant à la zone découverte, j'observe de haut la vallée dans laquelle j'ai aperçu les pokémons il y a une vingtaine de minutes. Des flammes qui paraissent venir d'un feu volontaire et contrôlée se dessinent en aval, plus loin dans la descente.

Et, au loin, des bruits de tambours fracassants se font entendre.


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
[Cours 05. Scientifique] Une recherche folklorique
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Cours et compétitions-