.° De la Maladresse à en Revendre °.
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Dim 10 Nov - 16:37
J'étais fière de moi... et ça devait se voir sur mon visage. Lorsque j'étais retournée dans l'avion j'avais un sourire jusqu'aux oreilles, et une petite fluvetin collée à moi. Ivy refusait de me quitter d'une semelle, comme si elle avait peur que je m'en aille de cette île sans elle. C'était mignon à voir et dans un sens j'étais soulagée qu'elle soit si petite car autrement elle aurait pris trop de place. D'un autre côté, j'avais dû finir par laisser un Gee boudeur retourner dans sa pokéball, afin d'éviter les problèmes et les disputes. Il fallait que ces deux-là finissent par s'entendre si je voulais avoir de bons résultats, mais j'avais l'impression que cela prendrait un certain temps. Il valait mieux que je laisse les choses se tasser et que je garde les pieds sur terre. Le voyage fut rapide et je le passai à discuter avec Ivy qui était une grande bavarde. Elle voulait savoir tout sur tout, et le temps de lui expliquer où nous allions et pourquoi, nous avions déjà atterri.

Ce fut à peu près le temps nécessaire à ce que je me décide à mettre ma timidité de côté pour demander à la fille que j'avais aidé durant la sortie capture si tout allait bien. Après tout j'avais cru voir qu'elle avait pris la pluie et semblait assez fatiguée. Nous nous étions simplement croisées quelques fois et je savais qu'elle faisait aussi partie des Pyroli, ce qui me décida à ne pas rester en retrait. Mon envie de savoir comment elle allait était plus forte que ma réserve. M'approchant alors que nous rentrions à l'académie, je posai une main protectrice sur Ivy perchée sur mon épaule et approchai, le rouge aux joues.

« Je... En fait je... Pour tout à l'heure... Me demandais si tu allais bien. Tu ne t'es pas fait mal ? »
« Fluuuuu... ? »

Je penchai la tête sur le côté, pas très rassurée. Je ne savais pas vraiment comment elle réagirait et je ne voulais pas vraiment la déranger. Par conséquent je me tortillais nerveusement les mains, sans trop savoir quoi faire. Devais-je faire demi-tour et la laisser tranquille, ou bien continuer de m'expliquer ? Hésitante, je décidai au moins d'attendre sa réponse, histoire de savoir le fin mot de l'histoire. J'enlevai mon chapeau, bien contente qu'il m'ait en partie protégée de la pluie.
Je regardais Djelly dans les yeux, dans l'expectative, lorsque j'entendis un bruit étrange... un cliquetis métallique qui me fit froncer les sourcils. J'ignorais d'où ça pouvait venir, mais c'était assez stressant. Se pouvait-il que je devienne folle et entende des choses qui n'existaient pas ? J'avais une imagination débordante, mais j'avais du mal à croire que ce soit à ce point. Ça ne venait ni de moi ne de mes pokémons, alors la seule possibilité c'était que...

« Tu as fait tomber tes clés ? »
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Lun 11 Nov - 4:32
Enfin de retour chez nous, quoi que chez nous c’est vite dit, de retour à l’académie toujours sous un temps maussade, la pluie nous avais suivis du départ jusqu’au retour. Mais ce n’était pas grave, depuis que j’avais capturé Fae, je ne m’arrêtais pas de sourire. Je refaisais le combat dans mon esprit me remémorant de toutes les sensations ressentis durant ce combat…l’extase. Ces moments d’intense nostalgie me rappelais que mes pokémons étaient blessés. Je fis demi-tour pour faire un passage express à l’infirmerie avant de reprendre le chemin du dortoir.

Arrivé à mon dortoir, je me dirigeais vers ma chambre afin de me débarbouiller ainsi que de me changer, je fis sortir Givre et Fae de leurs pokéballs, en leurs disant de m’attendre et de rester calme en attendant que je me change.
Maintenant, c’était à mon tour de m’occuper de ma personne. Après ma petite séance douche, coiffage et habillage expresse il était temps de retourner dans mes quartiers.

J’avais à peine eu le temps d’ouvrir la porte que Fae fonçait sur moi et se cachait dans mes cheveux. Je pouvais voir Givre, sur mon lit, entrain de secouer une de mes peluches à l’effigie d’un de mes professeurs avant de la cacher en me voyant.

«  J’avais pourtant dis de rester calme pendant mon absence » disais- je en ricanant
Je recherchais ma petite Trousselin dans mes cheveux, cette fois-ci elle ne s’était pas emmêler dedans.

« N’ai pas peur, ce n’est qu’une peluche »

Après avoir prononcé le mot « peur », Fae sorti de sa cachette pour me montrer qu’elle n’était pas effrayer. Je ne pouvais m’empêcher de sourire avant de me mettre à bailler fortement. J’étais un peu fatigué une bonne sieste me ferait du bien.
Je m’apprêtais à rentrer dans ma chambre quand soudain, je sentais une odeur agréable englober le couloir. Fae se recachait immédiatement dans ma couette, Givre lui sortait la tête dans le couloir.

« Je... En fait je... Me demandais si tu allais bien. Tu ne t'es pas fait mal ? »

« Fluuuuu... ? »

Je me demandais si je n’entendais pas des voix. Givre me pointait la direction vers laquelle cette dernière semblait venir. Je me retournais et je tombais nez à nez avec une autre Pyroli qui avait une sorte d’oiseaux rose à ces coté.

Je l’a regardais l’air étonné sur mon visage, je reconnaissais la jeune fille de la sortie capture qui m’avait aidé à me relever quand j’étais tombée. D’habitude personne ne vient m’aborder. Qu’est-ce que je devais faire lui répondre ou fuir ? J’optais pour la 1er option, il fallait que je fasse des efforts, elle m’avait quand même aidé. J’ouvrais alors la bouche mais rien ne sortait. Je baissais donc la tête dépitée, je ne pouvais même pas répondre à quelqu’un qui demandait de mes nouvelles.

« … »

« Tintling »

« Tu as fait tomber tes clés ? »

J’avais complètement oublié que Fae était dans ma couette. Finalement, je lui répondais tout doucement.

«  Euh… non ce…ce …ce ne sont pas mes clés, c’est mon tout nouveau pokémon...c’est une Trousselin….elle a été surprise par toi et elle s’est cachée dans ma couette»

« Aussi oui …je vais bien merci de m’avoir aidé à me relever c’est gentil de ta part »

Maintenant que les remerciement était fait je pouvais maintenant fuir. J’amorçais ma fuite imminente, mais Givre ne le voyait pas ainsi, il me fit donc un croche patte discret afin de me faire chuter avec ma grâce naturelle.

« aieuh !! »

Givre sortait de ma chambre et se plaçait devant la jeune fille et tendis sa patte vers elle

« Farfuret, furet farfuret »

Fae, étonnée, sortait de ma chevelure et allait se placer au-dessus de la tête Givre et se mis à l’imiter

« Tingtlingting tling »

Je me relevais regardant mes pokémons tendre leur patte, ou arc de cercle, vers cette jeune inconnue. Givre m’encourageait du regard afin que je fasse la même chose.
Il est vrai qu’elle m’avait aidé, ça ne devait pas être quelqu’un de méchant. J’imitais donc mes compagnons.

«  Je…je m’appelle Djelly et voici ….Givre mon intenable Farfuret et Fae la petite dernière de mon équipe »

Un long silence pesait après ma phrase. C’etait la première fois que je disais autant de mots à quelqu’un. Je décidais de briser le silence qui s’était placé entre nous deux

« Et toi c’est quoi ton prénom ?»

Je posais alors mon regard sur le pokémon rose qui était à ces côté

« Et c’est quel pokémon ? »
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Mar 12 Nov - 0:21
J'étais gênée d'être venue jusqu'à sa chambre et encore plus étonnée de ma propre initiative. Je devais avoir un côté un peu... impulsif, même si quelque part c'était assez paradoxal. D'un autre côté il était trop tard pour faire marche arrière alors autant assumer mes choix, même si signifiait être sortie de sa chambre à coups de pied au derrière. Avant de commencer à faire l'estimation des dégâts que pourraient faire les petits pieds de Djelly dans ma tête, je levai les yeux en retenant mon souffle. En fait ce n'était pas ma camarade Pyroli qui s'était montrée en premier, mais plutôt ses pokémon. En effet le dénommé Givre semblait impatient d'arriver en premier et n'hésita pas à faire chuter sa pauvre dresseuse. Décidément, elle passait son temps à tomber à terre. Me penchant en avant, je lui tendis la main pour l'aider une fois de plus. Souriant de l'ironie de cette situation qui semblait plutôt habituelle, je finis par serrer la patte de Givre en faisant attention pour ne pas me blesser. Ensuite je fis de même pour Fae, ne sachant pas trop comment lui dire bonjour étant donné son physique... particulier.

« De rien. Un peu d'aide ne fait jamais de mal, et comme je suis une grande maladroite je crois que je comprends ce que tu peux ressentir. Enfin... peut-être. »

Je fronçai les sourcils, songeuse, me demandant si je n'étais pas encore en train de trop analyser les choses. C'était mon côté scientifique sans doute. Déglutissant pour calmer ma nervosité, je serrai la main que me tendait Djelly. C'était la première fois que je me présentais à qui que ce soit à l'académie, du moins de façon aussi « officielle ». C'était assez stressant mais rigolo... Ou alors c'était le cadre qui commençait à me faire devenir plus aventurière, ce qui n'était peut-être pas si mal. Si je pouvais m'améliorer en apprenant de nouvelles choses pour repousser mes limites, ce ne serait pas de refus ! Je serrai doucement sa main, heureuse qu'elle au moins n'ait pas de griffes.

« Moi c'est Chiho Lime, et voici Ivy, ma petite fluvetin. Allez dis bonjour ! »
« Piouuuuuuuuuuuuu ! »

Je pensais qu'elle serait plutôt timide en compagnie d'une inconnue, mais apparemment j'avais tort. En poussant ce cri de guerre bien à elle, Ivy piouta avant de se lancer à « l'attaque ». Avec son enthousiasme habituel cette dernière avait littéralement sauté sur Djelly et frottait affectueusement son plumage de peluche à sa joue. Libérant une agréable odeur qui ressemblait à celle de bonbons à la fraise, Ivy refusait de lâcher prise. Très gênée, je m'approchai pour essayer de la raisonner, sans grand résultat. Me grattant la nuque en toussotant, j'étais rouge jusqu'aux oreilles... mais je me disais qu'il valait mieux que ce soit elle plutôt que Gee qui se lance sur une fille. Quelque chose me disait que ce serait moins... problématique.

« Bon bah... on dirait qu'elle t'aime bien. Tu es adoptée ! »
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Dim 19 Jan - 20:46
J’étais très mal à l’aise malgré mon excès de courage. Je tremblais, légèrement stressée et j’espérais que la jeune fille qui me faisait face ne le voyait pas.
Je regardais vers mon Farfuret, les pattes sur ses hanches, ayant un air satisfait sur son visage. Celui-ci entrait de nouveau dans ma chambre, me laissant seule avec elle dans le couloir. Qu’est-ce qu’il préparait encore celui-là ? Moi parano ? Non, juste méfiante…

«En…Enchantée Chiho» disais-je tout doucement, par la suite je posais mon regard vers le Pokémon rose de ma camarade Pyroli, qui me regardait avec un air déterminé dans les yeux.

« Un Fluvetin ??? Tu l’as… » Je n’eus pas le temps de finir ma phrase que la petite Ivy me fonçait dessus et se frottait contre ma joue. Sur le coup de la surprise, je fus légèrement déséquilibrée mais je réussis à ne pas chuter. Une agréable odeur s’échappait du plumage de la petite Ivy.

«  Ah ! C’est toi qui dégage ce parfum »

Ivy continuait de se frotter contre moi, ne voulant pas me lâcher malgré les efforts de son dresseur. Les caresses du Fluvetin s’intensifiaient chatouillant ma joue, j’essayais de me retenir pour ne pas rire aux éclats tant bien que mal. Mais cela était bien difficile et au final, je cédais.

« Hihihhihihi ! Ça chatouille hihihihi »

Je me mis à caresser la petite Fluvetin, qui semblait s’être accrochée à moi

« On dirait bien » répondais-je en souriant à la fameuse Chiho

Je vis Givre revenir avec une de mes petites créations dans les pattes et pas n’importe laquelle, la réplique en mini peluche de notre chef de dortoir, Le Général Jackie.

«  Non Givre, rends-moi ça !!! » J’essayais tant bien que mal d’attraper la petite peluche dans les pattes de Mon Farfuret, avec Ivy toujours accroché à moi.

J’avais perdu d’avance, Givre était bien plus agile que moi et donna la peluche à la jeune fille, scrutant sa réaction. Gênée, j’étais devenue rouge pivoine. Je ne pensais pas qu’il allait faire ça. Je baissais les yeux sur mon Farfuret, lui faisant un regard qui signifiait « Tu me le payeras tôt ou tard petit glaçon ». Il me fit en retour, un énorme sourire.

« Ce…ce n’est pas ce que tu crois … »

Je restais là dans ce couloir, me sentant royalement idiote que mon petit passe-temps secret ne soit plus si secret que ça. J’aimais énormément coudre des petites peluches à l’effigie des gens que je côtoyais. D’ailleurs, mon petit passe-temps m’avait causé beaucoup de problèmes à Mauville. Certains pensaient que je faisais du vodou ou un truc du genre. Et avec ma dégaine, cheveux noirs, yeux rouges, ça n’aidait pas vraiment.

Je ne voulais pas arrêter de faire ces peluches, donc je le gardais secret. C’est bien le seul truc pour lequel je ne suis pas maladroite, je suis même très habile en couture.

Franchement sur ce coup, Givre m’avait bien prise en traitre. J’attendais la réaction de mon interlocutrice. Me préparant à fuir au cas où elle sortirait les mots « sorcière » ou « vodou ».

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Mar 25 Fév - 11:36
Nerveuse mais tout de même amusée par la situation, je souris à Djelly. J'étais un peu gênée de voir que ma fluvetin avait la fâcheuse tendance à démontrer son affection à des inconnus, mais que pouvais-je faire à ce sujet. Ce n'était rien de mal et après tout ce n'était pas plus grave que tous ces pokémons agressifs qui refusaient d'obéir à leurs dresseurs. M'inclinant pour présenter mes excuses, je rappelai la petite fée à l'ordre, sans succès. Soupirant de résignation, je les regardai se câliner de cette drôle de façon sans trop savoir quoi faire. Je n'avais pas été invitée à entrer dans sa chambre, alors j'attendais patiemment, quoi qu'un peu distraite par les bruits qui provenaient de l'intérieur.

« Oui, elle sent toujours aussi bon. D'après mes recherches toutes les fluvetin sont comme ça, pour peu qu'on prenne bien soin d'elles. Je ne vais pas m'en plaindre, c'est bien plus agréable à sentir qu'une moufouette ou qu'un tadmorv. Et on économise en parfum, hihi... »

J'étais en train de me demander si c'était le fameux Givre qui faisait ces drôles de bruits lorsqu'il surgit de derrière sa maîtresse en me tendant quelque chose. Je ne reconnus pas tout de suite à cause de ses griffes, mais une fois qu'il approcha, je compris. Djelly tenta de son mieux de l'en empêcher, mais peut-être parce qu'elle avait mis du temps à réagir suite à la démonstration d'Ivy, elle ne put le rattraper à temps. Amusée par la situation je ris tout bas. Nous étions décidément aussi maladroites l'une que l'autre, et nos pokémons n'avaient pas fini de nous jouer des tours. Acceptant la peluche que je pris prudemment dans mes mains, j'étais ébahie. C'était vraiment joli, et ça avait dû demander beaucoup d'heures de travail. Je n'étais pas particulièrement douée de mes mains et je n'avais pas des masses de talent artistique malgré mon imagination débordante. Par conséquent cette poupée avait des airs d'artisanat professionnel à mes yeux.

« Ouah... on reconnaît facilement le Général Jackie ! Je ne sais pas comment tu as fait, mais c'est vraiment très beau ! Je serais incapable de faire ça, même si je lisais des dizaines de livres de couture. Comment tu as fait ? Avec ce talent, du dois sûrement être coordinatrice de mode, non ? »

J'examinais la poupée en la retournant dans mes mains comme si c'était une petite chose fragile. J'avais peur de l'abîmer, alors je faisais très attention. D'un autre côté ma curiosité reprenait le dessus, me poussant naturellement à poser des questions pour en savoir plus. Après tout j'étais venue dans cette école pour apprendre des choses que ma mère ne pouvait m'enseigner... et pour cela il fallait que je rencontre de nouvelles personnes et de nouveaux pokémon. Souriant alors que Ivy revenait sagement se poser sur mon épaule, j'attendis avant de rendre la miniature de Jackie à Djelly.
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Jeu 1 Mai - 21:47
J'avais fermé les yeux attendant la réaction de Chiho qui fut...pas du tout celle que j'attendais. Un air étonné trônait sur mon visage. C'était bien la première fois que l'on me disait que mes peluches étaient...belles. D'habitude on me traitait de sorcière, de miss vodou et autre... mais là je l'avouais, j'étais sur le cul. J'étais surtout heureuse. Je ne pouvais pas m'empêcher de sourire lâchant un petit merci gênée.

Bien sûr s'en suivait d'une avalanche de question de la part de Chiho. Elle semblait très curieuse.

« Hahaha ! Non non je ne suis pas en coordination spé mode...»

Je fis un grand sourire puis rajouta en grattant ma joue d'un doigt « ... J'en ai pas vraiment l'allure mais je suis en Dressage...Je voudrais faire Spécialiste Type Vol»

Un poichigeon passa- c'est une expression-. Grand silence avant que je ne puisse m'exprimer de nouveau « Et toi tu es en quelle spécialité ? Tu es pokéathlète non ?»

« Ce n'est pas vraiment grand-chose tu sais » Je réfléchissais avant de continuer ma phrase d'une voix hésitante.

« Si...Si tu veux je te montre comment je fais ? Je voulais faire des petits Straps en peluche pour mon sac » je pris une longue pause avant de continuer

« Comme disait mon professeur, apprendre sur le tas c'est mieux... » Re silence, à croire que l'on les collectionnait « Oui je sais c'est bizarrement dit, mais il n'a pas tort....Enfin si ça te dit ? »

Givre me regardait étonné, en ayant tout de même un grand sourire collé sur le visage. Ce dernier se trouvait, d'ailleurs, derrière Chiho afin de l'empêcher de partir. Heureuse de savoir que je n'étais pas la seule à qui il faisait ça...quoi que non pas heureuse du tout.

En tout cas, il semblait ravi de la tournure de cette rencontre. Il faut dire, je venais d'invité une jeune fille que je connais à peine à rentrer dans ma chambre pour faire de la couture... Et que celle-ci pouvait peut-être, je ne savais pas, me renvoyer dans les chétiflors à tout moment.

Mon regard rubis scrutait Chiho attendant une réponse de sa part.

HRP:
 

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Ven 2 Mai - 0:21
« Oh une spécialiste type Vol. Ce n'est pas courant ! Et d'où te vient cette passion pour les oiseaux et autres ovni ? »

Chiho sourit pour lui signifier que ce n'était là qu'une blague, bien que son intérêt soit quant à lui très réel. Vu qu'elle aspirait à étudier les pokémons sans vraiment se consacrer à un type particulier, elle trouvait ça intéressant de voir ce qui pouvait pousser les autres dresseurs. Qu'est-ce qui les poussait à choisir un type plutôt qu'un autre, et pourquoi jeter son dévolu de la sorte ? Bien sûr tactiquement ils étaient nombreux à se dévouer à un champ d'action en particulier, mais quelles étaient leurs motivations personnelles ? Peut être que l'amour de Chi pour les pokémons était trop grand pour qu'elle puisse concevoir de délaisser une espèce au profit d'une autre. Mais fort heureusement tout le monde avait un avis différent, et la variété de dresseurs était aussi grande que celle de leurs monstres de poche.

« Oh, non je ne suis pas du tout PokéAthlète, même si j'ai participé à la course organisée par l'académie. En fait je suis scientifique et je travaille dur pour devenir Chercheuse ! Mon rêve c'est de partir à travers le monde pour étudier les pokémons légendaires ! »

Enthousiaste comme à son habitude, elle en avait des étoiles dans les yeux et un sourire béat. C'était un objectif encore lointain, mais ce n'était pas le genre de la petite rousse de baisser les bras à la moindre difficulté. Nombreux étaient ceux qui se moquaient d'elle en lui disant qu'elle devrait redescendre sur terre, ce qui ne la décourageait pas pour autant. Si sa mère avait réussi, il n'y avait pas de raisons qu'elle n'y arrive pas aussi ! Le tout c'était d'étudier comme une acharnée afin de ne pas lui faire honte, et bien entendu, mener des recherches assidues. Tout était à portée de main, il suffisait d'y croire !

« En tout cas je suis sûre que tes talents seraient très appréciés parmi les stylistes. C'est vraiment impressionnant. Et oui, j'aimerais bien voir tes autres poupées, si tu en as faites ! »

Le désir secret de voir un mini Ace couvait en son cœur. Retenant sa respiration, Chi suivit Djelly à l'intérieur, curieuse de voir à quoi ressemblait la pièce. C'était la première fois qu'elle y entrait, et cela faisait un moment déjà qu'elle se demandait si toutes les filles vivaient dans le même genre d'espace. Sa chambre à elle était couverte de posters et clairsemée de livres ça et là. Entre les étagères qui en débordaient et bien sûr ceux qu'elle utilisait au quotidien, c'était un peu chaotique... Mais comme Gee restait le plus souvent dans sa pokéball, seule Ivy lui tenait compagnie en quasi permanence. Qu'est-ce que ce serait lorsque son équipe s'étofferait... ? Enfin, elle n'était pas là pour discuter décoration ou disposition de meubles !
Occupée qu'elle était à réfléchir, Chi ne remarqua même pas Givre qui se tenait dans son dos pour lui couper toute envie de battre en retraite. En fait comme Djelly avait l'air gentille, la rouquine n'avait même pas considéré cette idée. Si elles s'entendaient bien et que sa présence n'était pas une gêne, alors pourquoi couper court à cette rencontre ? Souriant de plus belle, elle entra enfin et s'assit sur le bord du lit de sa camarade. Ivy prit alors les devants pour regarder par la fenêtre, et semblait plutôt absorbée par ce qu'elle voyait, quoi que ça puisse bien être.

« Moi je le collectionne les poupées Pokémon depuis que je suis petite. Alors quand je vois l'ardeur que tu mets à confectionner ces petites choses, je ne peux qu'admirer ton travail. Il faut dire que je ne suis pas vraiment douée de mes mains et les trois quarts du temps je me limite à essayer de ne pas me mettre dans le pétrin à cause de ma maladresse, haha... Enfin qui sait... Un jour je te passerai peut-être commande pour que tu me fabriques quelque chose de spécial ! »
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Sam 3 Mai - 17:16
Je ne pouvais m'empêcher de rire, des ovnis c'était la première fois que l'on me sortait ça. « Je tiens cette passion de mon père, il est ornithologue. Il m'a beaucoup appris sur les pokémon vol » je fis une petite pause dans mon récit invitant Chiho à rentrer dans ma chambre « Et puis je vis de Mauville à Jotho, c'est là-bas que se trouve l'arène du champion Albert, mon idole, un dresseur d'exception. Il dirige son équipe avec classe et élégance. Si tu voyais ses matches d'arène alala c'est comme si ses pokémons faisaient une merveilleuse danse » ça y je commençais à partir en mode fan girls complet. J'avais les yeux dans le vague, une lueur de joie illuminant mon regard alors que je me rappelais des multiples fois où j'avais croisé mon idole.

« C'est grâce à lui que j'ai eu envie d'ouvrir ma propre arène de type vol, comme tu le disais des spécialiste de ce type sont rare. Beaucoup gens pensent que ce type n'en vaut pas la peine surtout pour une arène, qu'ils sont très facile à battre, un pokémon électrique ou glace et pouff ils sont hors-jeux. Ben je leur prouverai le contraire et qui sait peut-être que j'aurai à mes cotées de mon idole » je m'étais un peu trop dévoilé, voyant cela je me mis à rougir puis repris « Désolé... »

Oh elle était dans le parcourt scientifique. Je l'invitais à s'installer sur mon lit pendant que je cherchais les confections que j'avais fini ainsi que ma boite à couture. Elle avait pour but d'étudier les pokémons légendaires, ses yeux pétillaient quand elle me l'expliqua.

« Les pokémons légendaires !!!! GENIAL. Tu sais ils existent vraiment, enfin ce ne sont pas que des légendes » je n'avais pas l'air très maligne en ayant sortit cette phrase, mais ce n'était pas grave « Mon papa a ramené une plume de Ho-oh, il a trouvé lors d'une expédition qu'il fait chaque année. Elle est accrochée dans un tableau à l'entrée. Chaque année, elle brille le même jour on ne sait pas trop pourquoi... Tu trouveras peut-être la raison de ce mystère.»

« L'option stylisme ? mmmm non j'aime bien faire cela en tant qu' hobbies ça me détend et me permet d'oublier les mauvais moments de la journée, en faire mon métier n'est pas vraiment dans mes objectifs. Enfin pour l'instant qui sait. »

Je m'installais à côté d'elle sortant une mini-peluche d'Ace de sous mon oreiller en lui faisant un chut afin qu'elle garde le secret, que je la lui mis dans les mains. Je lui montrais, ainsi toutes mes petites peluches faites mains. Il y avait nos professeurs avec leurs pokémons fétiche, Albert et Givre.

« Oh une fan de peluche, comme mon grand frère. Hughes en a des centaines dans sa chambre » J'espérais que Ce dernier avait les oreilles qui bourdonnent à ce moment, « Il m'interdisait d'entrer dans sa chambre pour jouer avec » rajoutais-je avec une mine boudeuse. Je ne savais pas pourquoi je lui disais ça, je n'avais pas l'habitude de parler ainsi avec les humains en général, je me sentais bien avec Chiho, bizarrement. Elle semblait aimé mon travail« C'est rare... »J'avais parlé à voix haute sans me rendre compte et rougissait de gêne « Enfin c'est rare que l'on me dise ça...Merci, d'habitude les gens ne réagisse pas comme cela.»

« T'inquiète je suis aussi très maladroite, au début j'avais des dés à coudre surtout les doigts tellement je me piquais » disait en rigolant « Ne te prive pas de faire des choses à cause de ta maladresse, c'est ce que ma mère me disait souvent, tu risques de te priver belle chose » Givre s'était assis sur mes genoux quémandant quelque caresse de ma part. J'étais légèrement nostalgique ma mère me manquais énormément. Je reprenais mes esprits et rajouta à l'intention de Chi

« Si tu veux, je la ferai avec plaisir. Sinon tu en penses quoi de nos profs, j'ai eu du mal à faire Mr Yade ainsi que Light d'Ace »

Je me sentais agréablement bien, était-ce que l'on ressent quand on est avec une amie ? Est-ce que je pouvais considérer Chiho comme tel ? Il était vrai qu'elle ne s'était pas moqué de moi quand j'étais tombée, elle ne m'avait pas traitée de sorcière ou autre. J'attendais la réaction de ma camarade Pyroli, nageant dans mes propres réflexions sur les raisons qui m'avaient rendue bien bavarde.

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Lun 5 Mai - 0:29
« Oh, je vois. » Chi acquiesça sobrement à ses explications. Oui elle savait ce que c'était de transférer sa passion à sa descendance, sa mère lui ayant également transmis son savoir et son amour des pokémons. Il lui paraissait donc tout à fait naturel qu'il ait pu arriver la même chose à Djelly. En fait ses yeux se voilèrent légèrement à la mention de son lien avec son père, mais son sourire ne se ternit pas. Elle ne tenait pas particulièrement à parler de son propre père, alors le changement de sujet l'arrangeait bien. Se contentant de sourire, la rouquine restait sagement assise sur le lit de son hôte, à l'écouter discourir sur le talent inégalable d'Albert. L'encourageant à parler autant qu'elle en avait envie, Chi la rassura.

« Pas de quoi t'excuser, et tu as bien raison. Tout type a ses forces mais aussi ses faiblesses. Les Pokémon Vol ne sont pas plus faibles que d'autres, d'autant plus qu'ils sont très beaux et capables d'écraser tout ennemi dans les airs. Pour peu qu'ils aient un double type, ils ont largement de quoi être une vraie menace ! »

Elle ne voulait pas dire qu'ils en avaient forcément besoin bien entendu, seulement discourir stratégie n'étais pas dans ses plans dans l'immédiat. Elles venaient à peine de se rencontrer, et il y avait donc une infinité d'autres sujets plus intéressants qui les aideraient à faire connaissance. Elles auraient tout le temps du monde d'attaquer ces sujets complexes plus tard ! La laissant lui montrer ses créations et l'impressionnante quantité de matériel de couture, Chi était intriguée. À quoi pouvaient bien servir toutes ces choses ? Certes elle savait recoudre un bouton en cas d'urgence -même si ses doigts finiraient sûrement comme des passoires- mais c'était très loin du niveau de Djelly. Un peu distraite par tout ce qu'elle voyait, elle se réveilla à la mention de Ho-Oh.

« Ouah c'est vrai, il en a vraiment trouvé une ? J'aimerais vraiment voir ça et je suis sûre que ma mère aussi. Je n'ai jamais vu autre chose que quelques traces fossilisées d'anciens pokémons... Mais jamais une trace laissée par un pokémon encore en vie. Ça fait partie de mes projets d'étudier ces pokémons uniques, même si oui je sais que la probabilité d'en croiser est vraiment infime. Ce n'est pas grave, j'ai d'autres centaines qui sont en liberté, attendant seulement que je vienne les rencontrer ! »

Chiho regardait les différentes créations avec amusement, les examinant et complimentant de temps à autre le souci du détail. Les cheveux du professeur Heartnett étaient vraiment très soignés, et même le choix de sa tenue s'accordait avec l'expression galante et androgyne de son visage. C'était vraiment impressionnant. Même son Cradopaud et sa laideur incomparable étaient parfaitement retranscrits. Une fois que Djelly lui tendit la belle peluche de son idole Ace S. Creed, Chiho ne put s'empêcher de lâcher un petit cri de surprise et de la serrer contre sa joue. C'était tout doux en plus d'être super craquant, s'en était trop ! Les yeux pleins d'étoiles, la rouquine posa la peluche un instant et prit les deux mains de sa camarade dans les siennes, lui faisant les yeux de la Chi bottée.

« Dis dis dis dis dis dis dis... Tu... Tu veux bien me refaire la même que celle-là ?! » d'un geste de tête elle lui indiqua la peluche sur laquelle elle avait jeté son dévolu. Oui, il n'y avait pas de doute possible... S'il lui fallait choisir une seule réplique qui l'intéressait, ce serait celle de Ace ! Toutes les autres étaient bien sûr très jolies, très réussies même, mais aucune ne lui tiendrait autant à cœur. Après tout depuis combien d'années suivait-elle le parcours et l'ascension spectaculaire du jeune homme ? Cela faisait des années, et ça avait commencé depuis qu'elle était toute petite. Après tout elle avait croisé ce dernier lorsqu'il était venu défier la ligue de Kantô, il ya de ça un moment déjà. Certes Chi ne s'expliquait pas comment ni pourquoi, mais cette rencontre l'avait marquée à tout jamais. Ce sourire ravageur, ce rictus confiant et ces manières super cool... Oui, Ace respirait le style, en plus d'être un dresseur des plus doués ! Comment ne pas craquer devant un tel talent ?

« Haha... tu n'es pas obligée d'accepter. Je me suis laissée emporter par mon enthousiasme. En fait je suis une de ses fans... Bien que je n'aie évidemment rien à voir avec les filles prises d'hystérie collective dès qu'elles le croisent dans un couloir. Je suis une VRAIE fan. Je l'ai croisé avant même qu'il soit le phénomène que nous connaissons aujourd'hui, et même si bien sûr il ne sait pas du tout qui je suis, c'est la personne qu'il a été avant de prendre la grosse tête qui a conquis mon respect. » Hésitante, Chi soupira. C'était la première fois qu'elle expliquait à qui que ce soit sa fascination, et surtout l'origine de cette affection intense. Se tortillant les mains, la scientifique pria pour ne pas que sa nouvelle amie ne se moque pas d'elle.
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Jeu 8 Mai - 18:08
« Oui, c'est ce que je compte faire en effet. » je souriais à ma camarade, elle avait eu la même pensée que moi, une arène avec des doubles types. Comme quoi les grands esprits se rencontre « Je vais leur voler dans les plumes héhé » quand je lui avais dit que mon père avait ramené une plume de l'oiseau légendaire de Jotho elle semblait complètement fasciner. Il était vrai que papa avait eu un veine pas possible de trouver une plume de Ho-oh. Elle m'expliquait ce qu'elle comptait faire, son projet d'avenir. Rencontrer un pokémon légendaire.

« Avec cette motivation tu es sûre d'y arriver. Si un jour on passe à Mauville, si tu veux, on pourra passer chez moi et tu pourras l'examiner...enfin si tu veux » Plus le temps passait plus je m'ouvrais à la petite rousse. Je trouvais que l'on se ressemblait quelque part, cela me rassurait un peu.

Quand je lui montrai la peluche d'Ace, elle devint légèrement, je dis bien légèrement hystérique. Elle prit la petite peluche et la frotta contre sa joue, encore un peu et j'aurai pu voir apparaître des petits cœurs voler au-dessus de la tête de la Pyroli. Son comportement me fit ricaner, je savais qu'il y avait des fan d'Ace S. Creed dans le dortoir, mais je ne pensais pas à ce point.

Elle posa son regard étoilé vers moi, on dirait qu'elle avait une galaxie dans les yeux, me prit les mains et les serra dans les siennes.

« Dis dis dis dis dis dis dis... Tu ... Tu veux bien me refaire la même que celle-là ?! » Me disait-elle pointant la peluche du dresseur au cheveu rougeâtre.

Je retirais délicatement mes mains des siennes, prenant une pose de Djelly en pleine réflexion. Elle semblait tenir vraiment à cœur d'avoir une peluche d'ace. Elle s'excusa et m'expliquait pourquoi elle était aussi...hystérique face à cette peluche. Une fan D'ace, durant ces débuts, elle me disait qu'elle avait eu la chance de le croisée avant qu'il ne devienne ce qu'il était devenu. La façon dontelle avait à ce tortiller les mains, était trop mignonne « Je vois. Je te comprends... » Oui, je pouvais la comprendre, moi aussi j'admirais cette personne, quoi que moins que Chiho. J'aurais la chance de l'avoir comme professeur et j'espérais en apprendre beaucoup sous son enseignement. J'avais demandé, un jour, à mon père de me prendre un autographe d'Ace. Mon père me disait qu'il ne valait pas la peine que l'on l'admire, qu'il avait du talent, mais que c'était tout ce qu'il avait et qu'au fond de lui cet homme était détestable.Je n'avais jamais su pourquoi il m'avait dit ça, en tout cas il m'avait donné l'autographe que je lui avais demandé en précisant que c'était la première et dernière fois qu'il irait chercher un autographe de lui pour moi et que je devais en prendre soin.

Je regardais la peluche, puis regarda Chiho. « Mmmmm...Je ne sais pas si j'arriverai à en refaire une aussi mignonne... » Commençais-je. « ... Tiens je te l'offre » Je pris la peluche d'Ace et la mise entre les mains de Chiho avec un grand sourire. « C'est ma façon de te remercier pour tout... » avais-je murmurer les deux derniers mots. Je voulais approfondir le fond de ma pensée mais j'avais peur de laisser s'échapper certains sentiments enfouis dans mes paroles. C'était la première personne de l'académie à être venue me parler, qui ne s'était pas moqué de moi, qui ne m'avait pas mise de côté à cause de mon physique proche de celui d'un démon. Encore un peu et j'allais me mettre à pleurer...J'étais vraiment beaucoup trop émotive ...

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Ven 9 Mai - 8:25
Chi avait ri du jeu de mots de Djelly. C'était une humour potache qui était souvent un trait caractéristique des champions d'arène, alors de ce côté là au moins, la brune avait déjà ce qu'il fallait ! Sagement assise sur son lit, Chiho ne se lassait pas de contempler les diverses petites peluches confectionnées par l'amatrice de couture. En réalité elle était convaincue que ne pas suivre au moins quelques cours de mode avec un tel talent, c'était vraiment du gâchis. Seulement Djelly lui avait déjà expliqué que ce n'était qu'un hobby, et cette résolution était à respecter. Prenant la miniature de Général Jackie dans les mains, elle sourit. Oui, cette expression ronchonne et cet air menaçant, c'était bel et bien elle. En un sens elle comprenait pourquoi les gens se méprenaient sur elle. C'était presque comme si elle avait momentanément capturé l'essence des plus grandes personnalités de l'académie, et qu'elle les avait emprisonnées au sein de ces drôles de poupées ! Il y avait presque de quoi se poser des questions.
Recueillant Ivy qui revenait vers elle, Chi la laissa se poster comme à son habitude, sur son épaule. Elle fut alors indirectement invitée à rendre une visite à la famille Fish à Mauville ce qui lui fit ouvrir les yeux gros comme des soucoupes. C'était aussi plaisant qu'inattendu, après tout la rouquine ne s'attendait pas à un tel honneur après si peu de temps. Souriant sans trop y croire elle s'inclina en guise de remerciement. L'idée de pouvoir voir une plume de Ho-Oh de près avait de quoi lui donner un sourire d'oreille à oreille, et puis en plus l'idée de découvrir les autres Fish pouvait être assez marrante, surtout s'ils étaient tous aussi décalés.

Enfin Chiho était assez mal placée pour faire la morale sur la supposée normalité, d'autant plus qu'elle n'avait pas de préjugés particuliers sur la question. Ce n'était pas comme si elle était un modèle en la matière, et heureusement en un sens. Ce que la plupart appelait la normalité c'était le manque de liberté qui visait à effacer les différences, qui ne laissait aucun espace pour les singularités de chacun. La plus belle définition de l'ennui, quoi. Ce n'était donc rien d'attrayant à ses yeux, et il était bien plus enrichissant de faire connaissance avec quelqu'un comme Djelly qu'avec ces gens insipides et formatés. L'originalité, c'était son leitmotiv...
Et des singularités -comprenez les tares qui font la personnalité de chacun- Chi en avait... à commencer par son amour déraisonnable pour les pokémons, et son énorme admiration pour Ace S. Creed. Cette admiration proche de l’idolâtrie n'avait heureusement pas atteint le point critique du non retour, car Chiho était tout à faire lucide sur le manque de qualités humaines du légendaire Top Dresseur. Oui, il était un bel enfoiré mégalomane et égoïste, arrogant et méprisant envers le restant du monde... Mais ça n'avait pas toujours été le cas. C'est de cette personne là, de cet homme simple qui n'avait pas encore été bouffé par le succès qu'elle s'était entichée. D'ailleurs elle s'était attendue à ce que Djelly se moque un peu d'elle, mais rien ne vint. Surprise, elle se demanda si elle aussi partageait son point de vue, mais son expression neutre semblait signifier que non. Et bien qu'il lui ait semblé voir une lueur de taquinerie dans son regard écarlate, cela en resta là, la rendant encore plus curieuse. Étrange... car bien que toutes les peluches soient très jolies, celle de Ace semblait particulièrement soignée, comme si elle avait demandé plus d'attention que les autres. Enfin peut-être n'était-ce là que son imagination. Regardant sa camarade d'un air inquisiteur, Chiho n'osait pas trop lui poser de questions, se disant que si Djelly n'avait pas donné plus de détails, c'était sans doute parce qu'elle n'était pas prête.

« Oui, c'est vrai qu'elle est particulièrement réussie, et je ne dis pas ça seulement parce que c'est la sienne... » Sa voix était un simple murmure, comme si elle se parlait à elle-même. D'ailleurs Chi était perdue dans ses pensées, à tel point qu'elle ne comprit pas tout ce qu'on lui disait. Redescendant brutalement sur terre elle sursauta, confuse. La peluche était désormais entre ses mains, et la pseudo sorcière vaudou lui souriait. Un de ses sourcils se haussa tout seul sans qu'elle s'en rende compte. Une minute... Elle la lui offrait ? Mais comment, et surtout pourquoi ? Ça avait dû demander un travail fou et elle devait sûrement y tenir, alors pourquoi s'en délester comme ça ? Gênée, Chi hésitait à accepter. C'était trop, surtout que la justification qui lui était donnée était encore plus perturbante. « Me remercier ? Mais me remercier de quoi ? » Elle l'avait seulement aidée à se relever lorsqu'elle était tombée sur le quai pendant la sortie capture, il n'y avait là rien d'exceptionnel, et sûrement pas de quoi mériter un tel cadeau ! Serrant la petite peluche dans ses mains hésitantes, Chiho souriait tout de même, ne pouvant pas s'en empêcher. C'est vrai qu'elle avait énormément de peluches, mais si jamais elle devait garder celle-là, une chose était certaine : ce serait son doudou officiel !
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Lun 19 Mai - 16:48
Elle semblait ravi de l’invitation, je me demandais si ce n’était pas trop bizarre d’inviter une personne que l’on connaissait à peine…et puis ce n’était pas comme si c’était une tueuse en série au pire Ty et Ciz l’immobiliseront si c’était le cas…ah il faudrait aussi que je prépare le terrain elle risquerais de se faire sauter dessus par ma mère ou séquestré par mon père s’il apprenait qu’elle voulait devenir chercheuse pokémon…Elle ne le savait pas encore, mais elle risquerait de s’en souvenir de son passage chez moi. Enfin si on passe à Mauville durant une sortie quelconque.

« Me remercier ? Mais me remercier de quoi ? »

« euh... » La question de ma comparse pyroli me fit légèrement beuguer, je ne savais pas quoi dire... j'avais un peu beaucoup, énormément peur de ce qu'elle pouvait penser. Et puis tant pis jetons nous à l'eau... ou dans la gueule du Grahyena. Ma mère me disait toujours que si une personne se moquait de moi parce que j'étais moi ben cette personne ne méritait pas de me connaitre.« Pour tout...» lui lâchais-je enfin avec un grand sourire « Tu sais je n'ai pas eu une enfance très joyeuse, même si j'ai des parents aimant et des grands frères complètement crétin que j'adore. Je n'étais pas très apprécié à mon école à cause de mon physique légèrement...vampirique... Des jeunes filles cheveux ébènes et aux yeux rouges ça ne court pas les rues chez moi donc j'étais la tête de turc parfaite pour mes camardes » Fae se promenait dans mes cheveux me les nattant en slalomant dedans. « On me jetait dans le lac en face de la tour Chétiflor, tirait les cheveux ils m'ont même fait croire qu'ils étaient mes amies pour mieux m'humilier par la suite... en bref, pas très joyeux. Et c'est devenu pire après le départ de mes frères... »

Ils étaient les seuls amis que j'avais, ils étaient présents pour moi me défendaient et me remontaient le moral. Après leur départ j'étais devenue une petite ermite réservé légèrement asocial, c'était la seule réponse que j'avais trouvé, pensant que c'était la bonne solution afin de moins souffrir, m'isoler. Mon caractère actuel découle de ces évènements, ma mère m'avait inscrite un peu dans n'importe quel club pour que je retrouve une sorte de vie sociale, mais ça n'avait pas trop fonctionné. Chant, couture, cuisine, les chétiflors junior...mais ça n'avait pas marché. Au début de chaque club les gens me parlaient par politesse, mais il n'essayait pas de me connaitre, puis au fur et à mesure que je progressais je sentais leurs rancunes donc je restais chez moi. De mauvais souvenir...Mais bon je n'allais pas dire que tout cela avait été inutile, maintenant on me posait une question je répondais je ne fuyais pas loin de la personne.

Je caressais mon Farfuret, ne savant pas trop pourquoi je disais ça à Chiho, mais bizarrement elle m'inspirait...confiance. Une sorte d'aura bienveillante je ne savais pas ...le chant des Poissirènes me disait de le faire quoi « ça ...rassure qu'au moins une personne ne soit pas effrayé par mon physique ou ne se moque pas de moi à cause de ma maladresse donc voilà... » un grand silence se posait entre nous je me permis donc de rajouter avant qu'elle ne dise quoique ce soit

« ...Aussi tu sembles être une plus grande Fan d'Ace que moi donc ça ne me dérange pas du tout de te l'offrir » Je baissais la tête légèrement rouge, je ne suis pas vraiment habitué à parler aux gens comme ça, pourtant je le faisais avec Chiho. J'espérais que le chant des Poissirènes avait raison, j'attendais patiemment la réaction de la Pyroli

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Mar 20 Mai - 18:26
Chiho avait grandi dans un milieu simple, sans luxes ni fioritures. Néanmoins les gens qui l'entouraient étaient tous plus ou moins excentriques pour différentes raisons. Pour commencer sa mère en tenait un sacré grain, avec sa réputation d'ermite aux tendances psychopathes, de chercheuse au rictus de meurtrière en série. On racontait bien des choses à son sujet, alors qu'en réalité seuls quelques habitants de Jadielle avaient eu le (dé)plaisir de la connaître en personne. On la comparait souvent à Lokhlass, le pokémon dont tout le monde parlait mais que seuls quelques rares élus avaient vu de leurs yeux. Sa popularité dans le monde scientifique était énorme, et pourtant elle s'arrangeait toujours pour ne pas devoir apparaître en public... ce qui loin d'apaiser la grande curiosité populaire, ne faisait que l'attiser davantage, à son grand désespoir. D'ailleurs ceux qui avaient aussi connu son père se demandaient comment une telle mégère -aussi belle soit-elle- avait bien pu épouser un homme aussi gentil, timide et sans histoires que lui. Il y avait largement de quoi se poser des questions, en vérité. Cependant là n'était pas le sujet de la conversation.
Écoutant avec attention les explications de Djelly, Chi jouait distraitement avec la poupée dans ses mains. Oui elle connaissait le sentiment de rejet un peu trop bien à son goût, assez pour toute une vie. De fait même si son physique était tout ce qu'il y a de plus banal, elle avait aussi été mise à part, pour de toutes autres raisons. Des raisons aussi injustes et aussi bancales qu'une particularité physique, d'ailleurs. Son attention était complètement focalisée sur sa camarade, bien qu'elle se soit contentée de répondre un 'Je vois' des plus neutres. Simplement il n'y avait là aucune arrogance ni aucune pitié. C'est juste qu'elle n'avait pas les mots pour exprimer sa compassion, qu'elle n'avait pas les bons moyens de lui montrer qu'elle n'était pas seule dans ce cas de figure.

«Je suis désolée d'apprendre que de telles choses te sont arrivées, vraiment. Je n'ai jamais compris les gens qui jugent sur les apparences, et encore moins celles qui mettent les autres de côté, peu importe la raison. Ce n'est qu'une excuse pour être méchant gratuitement et j'ai horreur de ça. » Elle hésita, poupée en mains, se demandant si elle devait aussi parler de son expérience passée. Finalement elle prit les devants, un peu gênée. Elle né'tait pas obligée de rentrer dans les détails, l'essentiel étant surtout que Djelly se sente moins seule.

« J'ai connu une situation similaire quand j'étais plus jeune. En fait j'ai... sauté plusieurs classes à l'école primaire, donc j'ai toujours côtoyé des gens plus âgés que moi. Le gens de mon âge me cataloguaient d'arrogante à la grosse tête... Et les plus vieux me méprisaient parce qu'ils me voyaient comme une fayote rabat-joie. Autrement dit cela n'a pas été évident de trouver ma place. »

D'ailleurs c'est sûrement pour ça qu'elle appréciait autant la Pokémon Community : sur ce campus elle était mise sur le même pied que tout un chacun, sans différences ni barrières, sans retard ni avance. Elle pouvait apprendre de tout son soûl dans n'importe quel domaine, sans que ça ne devienne la raison d'une dispute ou d'autres tensions. Rien que pour ça elle était contente d'être là, et d'avoir quitté la douce tranquillité de sa vie passée. Décidée à dédramatiser la tournure de la conversation, Chi lui sourit. Un peu d'humour ne pouvait pas leur faire de mal, c'était même la moindre des choses.

« Je suis très maladroite moi aussi, et en plus du reste je n'ai pas de raisons d'avoir peur de toi. Hormis peut être si tu planifies de te teindre les cheveux en rose, et porter des lentilles de contact jaune poussin... Car une pareille faute de goût, ça a de quoi faire peur ! Je parie que monsieur Heartnett aurait de quoi faire une attaque ! »

La scientifique espérait sincèrement que Djelly n'allait pas tenter le coup au moins par curiosité, car elle ne tenait surtout pas à voir le résultat. Elle préférait largement suggérer ce genre d’aberration à une Mentali, qui sous prétexte de lancer une nouvelle mode, serait bien capable d'adopter ce look fantasque. Une idée à garder pour plus tard donc. Souriant en imaginant la drôle de situation, Chi se tourna à nouveau vers sa camarade, la fameuse peluche dans les mains.

« D'accord. Dans ce cas je la garderai précieusement. Ce sera mon doudou et mon porte-bonheur ! Humpf... C'est dommage j'aurais bien voulu t'offrir quelque chose pour que tu aies un souvenir, mais malheureusement comme je te l'ai dit, je ne suis pas vraiment douée de mes mains... Enfin ce n'est pas grave... ma chambre est deux portes plus loin alors j'ai largement le temps de trouver quelque chose. En attendant ça te dirait d'aller manger une glace demain après-midi ? »

_________________
.° De la Maladresse à en Revendre °. 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Ven 30 Mai - 11:14
Le jeune rousse compatissait sur mon vécu, j'avais appris par la suite qu'elle aussi elle avait été rejeté pour une raison toute aussi idiote que la mienne. Etre rejeté parce que l'on était cultivé, plus malin ou intelligent. Quand elle avait fini son discourt je n'avais pas pu m'empêcher de sortir avec franchise « Ils sont débiles ma parole ». J'étais heureuse de savoir que l'on avait le même point de vue sur les gens qui jugent les autres sans les connaitre. Même si, je savais que je n'étais pas parfaite et que c'était l'un de mes défauts. Mais je n'avais jamais été méchante gratuitement, je trouvais cela gamin et inutile.

« Tu n'as pas à t'excuser tu sais. J'ai l'habitude. Malheureusement il y a des débiles partout et ça se multiplie comme des Tropignons » disais-je à ma camarade. Malheureusement ces cons avaient eu raison de moi, je m'étais exilée dans mon coin restant avec les pokémons de mes parents et ces derniers. Ils avaient été de vrai soutient pour moi, malgré cela j'avais gardé cette crainte des gens. C'était pour ça que mes parents m'avaient envoyé ici, pour que je m'ouvre aux autres. Mais j'avais l'impression qu'ici ça n'allait pas trop changer de Mauville, donc je restais un peu sur mes gardes.

Chiho changea de sujet lâchant une petite boutade plutôt originale qui m'avait fait bien rire « Je suis très maladroite moi aussi, et en plus du reste je n'ai pas de raisons d'avoir peur de toi. Hormis peut être si tu planifies de te teindre les cheveux en rose, et porter des lentilles de contact jaune poussin... Car une pareille faute de goût, ça a de quoi faire peur ! Je parie que monsieur Heartnett aurait de quoi faire une attaque ! »

Me teindre les cheveux ça ne risquais pas d'arriver. Même s'ils avaient été sujet de beaucoup de moquerie j'adorais mes cheveux et mes yeux. Je ressemblais à ma mère en miniature, je n'avais pas hérite de son habilité en sport, mais au moins j'avais eu ça et je ne changerais cela pour rien au monde. Je reprenais ma respiration avant de parler « En effet ...mais je t'avoue que juste pour voir son visage je serais tenté d'essayer... » Disais-je d'un air faussement sérieux. Je laissais un gros silence avant de reprendre en rigolant « Nan je rigole, c'est une réel faute de gout avec des yeux jaunes Statitik il faut teindre ses cheveux en marron Ursaring avec quelque mèche claires. Comme cela on a un côté sauvage et personne ne viendra nous chercher des noises...avec des crocs en plus comme argument dissuasif »

« Au pire je teins mes cheveux en rouge comme ça je ressemblerais à Ace en fille... »

La pyroli accepta la peluche, mais se trouvait gênée par la situation, car elle n'avait rien à m'offrir en retour. Je lui souriais gentiment, elle ne fallait pas qu'elle se prenne la tête pour ça ce n'était pas grave. Quand j'offrais quelque chose je n'attendais rien en retour. Je lui disais que ce n'était pas grave. Par la suit elle m'indiquait ou se trouvait sa chambre, à deux portes de la mienne, on était presque voisine alors. Puis elle m'invitait à manger une glace avec elle le lendemain. Je la regardais surprise et en même temps j'étais contente.

« Vraiment...Oui oui bien sûr avec grand plaisir » lui disais-je avec un grand sourire sur le visage. C'était la première fois qu'une camarade m'invitait à sortir, j'étais vraiment heureuse et j'avais hâte d'être demain après-midi.

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Lun 2 Juin - 2:36
Chiho était contente de voir que bien que leurs vécus soient différents, Djelly et elle arrivaient à trouver un terrain d'entente. La plupart du temps les filles de l'académie étaient bien trop centrées sur des sujets plus frivoles et artificiels tels que les dernières modes, la meilleure façon de brosser les cours sans se faire pincer, ou sur les clichés sur lesquels Andreas Heartnett était le plus séduisant. On pouvait d'ailleurs dire que c'était la première fois que la rouquine se confiait sur son passé d'une quelque façon que ce soit. Ce n'était pas son genre de dévoiler des choses aussi personnelles à quelqu'un qu'elle venait à peine de rencontrer, et à vrai dire elle en était la première étonnée. Néanmoins un lien invisible semblait la relier à sa jeune camarade, car ce genre d'entente mutuelle ne s'inventait pas. Bien que presque diamétralement opposées, les deux adolescentes étaient certainement complémentaires d'une certaine façon. Serait-ce le début d'une amitié ? Entre taquineries et quelques blagues, les deux filles discutaient joyeusement comme si elles se connaissaient depuis des années. Si elles avaient affirmé en public qu'elles se connaissaient depuis l'enfance, il était même probable que les autres n'y voient que du feu. Enfin, là n'était pas la question.

« Je ne l'ai jamais vu en personne, mais il paraît que quand il se met en colère il devient aussi hideux que son Cradopaud. Je ne sais pas si j'ai envie de voir ça de mes propres yeux, je crois que je ne pourrais plus jamais le regarder de la même façon. » Elle rit de bon cœur, se demandant pourquoi Djelly semblait avoir un penchant vers le style sauvageon. Ceci dit elle ne perdit pas de temps à s'interroger et préféra lui poser la question directement. « Hein, des crocs ? Mais pour quoi faire ? »

Chi ne comprenait pas trop ce qu'elle avait en tête... Djelly voulait-elle fêter Halloween en avance ? Sceptique, elle ne pouvait s'empêcher de la regarder avec de grands yeux ébahis. Lorsque cette dernière mentionna l'idée de se déguiser en une version féminine d’Ace, Chiho fut prise d'une grande quinte de toux. La ferveur de la jeune Fish pour la couture la rendait-elle incline à se passionner pour le cosplay ? Étudiant la poupée réplique qu'elle avait dans les mains, la scientifique se demandait combien d'heures seraient nécessaires à la confection de ce genre de tenue à l'échelle réelle. C'est sûr que cela représentait une charge conséquente de travail, mais le résultat final devait en valoir le coup. L'espace d'un instant elle imagina Djelly cosplayée en version féminine de Heartnett, puis en jeune Hortense. Oui, elle ferait un bon mannequin, même si avec sa timidité lui faire accepter une idée aussi farfelue relevait du fantasque. Mais qui sait, un jour peut-être ?
Chiho n'était pas pressée et ne voulait pas brusquer sa camarade, ce qui ne voulait pas dire qu'elle allait facilement abandonner son plan secret. Sans doute lui en parlerait-elle le lendemain, autour d'une bonne glace. Un bon sorbet avait souvent le don d'adoucir les mœurs après tout ! Souriant de leur conversation jalonnée de rires, Chi finit par regarder l'heure sur son Ipok et se lever. Il se faisait tard et elle ne voulait pas s'imposer plus longtemps... Après tout sa camarade de dortoir devait avoir d'autres choses de prévues. Bien sûr dans un sens elle ne voulait pas mettre fin à ce bon moment de rigolade, seulement elle ne tenait pas non plus à ce qu'elles se fassent engueuler par Jackie. Enfin... vu que Djelly avait accepté de la voir le lendemain, ce n'était que partie remise.

« Cool, on se donne rendez-vous dans le hall d'entrée du dortoir, alors ! Par contre je vais devoir y aller. J'ai encore le devoir de géographie à terminer avant d'aller me coucher, et dans pas longtemps Jackie va passer dans sa ronde avant le couvre-feu. Tiens voilà mon numéro d’Ipok. Si tu as le moindre souci tu m'appelles d'accord ? » Chi lui montra son écran afin qu'elle note le numéro, sourire aux lèvres. Elle avait sincèrement hâte de la retrouver, et soyons honnêtes la perspective d'un bon dessert était tentante aussi. « On se voit demain, à 16h ! Ja ne ! »

Ivy remonta sur son épaule tandis qu'elle se dirigeait vers la sortie, la poupée d’Ace dans la main. S'inclinant encore une fois, elle sourit à sa nouvelle amie, tandis qu'elle regagnait une des chambres voisines. On pouvait dire qu'au moins le chemin n'était pas bien long... Deux portes, ce n'était pas vraiment les confins de l'univers. Pourtant on dirait que les deux aliens venant d'une autre planète venaient de se retrouver après une longue errance.


[Fin du topic pour moi ^^]

_________________
.° De la Maladresse à en Revendre °. 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   Mer 4 Juin - 0:41
Aussi hideux que son Cradopaud ? ...elle voulait surement parler de Crapustule le pokémon d'Heartnett, car Cradopaud était plutôt mignon comme pokémon. Son évolution par contre possédait une beauté cachée...une beauté très caché. A ce demander si Heartnett n'avait pas sniffé de la poudre de Raflésia ou de chétiflor, car le qualificatif que l'on donnerait à Crapustule c'était hideux...affreux, moche ...et la liste était longue, mais bon comme on le disait si bien les Goûts et les couleurs ne se discutaient pas.
Par la suite la rousse me demandait la raison pour l'ajout des crocs « Comme je te l'ai dit c'est dissuasif, si on te mords tu mords en retour... et je trouve que ça fait classe parfois »

Je lui souriais gentiment. Il était vrai j'adorais me déguiser et tout, d'ailleurs je ne lui dirais pas que j'avais déjà réalisé Ace en fille en vrai pour Halloween à Mauville. Valait mieux garder ça pour moi. Nous regardions toutes les deux notre Ipok en même temps. Je pouvais voir que nous étions proches du couvre-feu avec l'éternelle ronde du Général.

Chiho semblait ravie que j'accepte son invitation pour demain et me disait qu'elle devait partir. Elle m'avait donné rendez-vous dans le hall du dortoir à 16h ainsi que son numéro d'ipok avant de partir. Je l'a regardais partir me remerciant encore une fois pour la poupée que je lui avais offerte et remarquais, après 2 bonne minutes, que je ne lui vais pas donner mon numéro. Je sortais la tête dans le couloir et la vit rentrée dans une chambre à deux portes de la mienne, sa chambre en gros. Bon ben vu que j'avais le sien autant lui envoyer un message.

Je pris en main mon Ipok et tapais un message à l'intention de ma nouvelle connaissance ? Amie ? Bref une personne que j'appréciais et qui ne faisais pas partie de ma famille avec qui j'avais quelque vécue similaire...ça faisait long ça, mais je ne savais pas trop comment appeler ce sentiment.

-Voici mon numéro... bon courage pour le devoir... à demain...Djelly-

J'étais heureuse et en même temps apeurée, ça faisait longtemps que je n'avais pas ressentis ce sentiment de bien-être quand j'étais avec quelqu'un... Savoir que l'on était compris et que l'on ne se moquait pas de notre physique ou autre penchant de notre personnalité.

Était-ce réellement ce que l'on ressentait quand on se faisait des amis en vrai ?

La dernière fois que cela m'était arrivée, on m'avait poignardé dans le dos...Espérons que cette fois-ci que cela ne se termine pas comme à Mauville. C'était avec plein de questions dans la tête que je partais m'allonger sur mon lit, avec Fae dans mes cheveux et Givre sur mon ventre. Qui sait, demain sera peut-être le jour qui consolidera cette amitié naissante.

« une amie...» chuchotais-je doucement avant de fermer les yeux.

[Hrp: Fin du rp]

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: .° De la Maladresse à en Revendre °.   
.° De la Maladresse à en Revendre °.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :