Partagez | .
[Cours Scient. 05] Les adorateurs de la pierre céleste
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 18 ans
Niveau : 58
Jetons : 75
Points d'Expériences : 1779

MessageSujet: [Cours Scient. 05] Les adorateurs de la pierre céleste   Jeu 24 Déc - 11:24

Vendredi 18 Décembre. Dernier jour avant les vacances. Autant dire que pas mal d'élèves s'étaient déjà relâchés pour les cours et que cela ne manquait pas d'en faire rager certains qui souhaitaient pouvoir faire cours sans avoir à subir un poids mort comme ces garçons et filles qui ne foutaient plus grand-chose. Mais cela aurait pu passer encore si le cours auquel tu assistais avait été celui de Janice Jauplain, mais il avait fallu que ce soit celui de Roseverte. Ahh, Roseverte … On considère souvent Andreas comme le plus proche rival d'Ace, mais Roseverte n'est pas mal dans le genre non plus. Égocentrique, imbu de lui-même et rejetant les plus faibles, c'est-à-dire les neuf dixième de ce monde, on pourrait presque croire qu'on parle du référent Noctali en décrivant le scientifique à quelqu'un qui ne saurait pas de qui l'on parle. De là, on aurait pu se dire que ses cours seraient les mêmes que d'habitude, aussi chiants que ceux d'Ace donc, mais en ce jour, lui qui avait jusqu'alors dépêché Yade pour faire le cours à sa place, il avait été obligé depuis sa connerie d'Halloween à faire cours lui-même sous peine de sanction. Autant dire qu'il n'était pas de bon poil, et qu'il n'allait pas le cacher aux élèves. Il fixa rapidement une dernière fois sa montre et fit débuter le cours après avoir fait rapidement mettre en fuite deux élèves qui n'avaient strictement rien à faire là.

Il fit part de son habituel sarcasme à l'encontre des élèves, pas mal de nouveaux se mirent à protester d'être ainsi insultés de la sorte, mais Roseverte s'en fichait royalement et continuait tranquillement son discours jusqu'à en arriver au sujet principal de ce cours. Vous alliez assister aux rituels de Pokémon. Ou plus précisément, vous alliez être amenés à les étudier avec précision afin d'en tirer le plus d'informations possibles. Simple, efficace, intéressant. Le tout allait se faire sur deux jours passés sur une île nommé Yapap. Parfait. Bien heureusement, Snow nous avait fait parvenir l'information d'emporter avec nous de quoi passer une nuit complète sur l'île, sans quoi nous aurions joyeusement dormi dans le froid sans couverture et à la merci de la pluie. Enfin, de la pluie … D'après ce que tu avais trouvé sur ton Ipok, l'île était entouré d'un Printemps perpétuel où le soleil perçait toujours et continuellement à travers les nuages, réchauffant sans problèmes le sol. Pour la pluie, il y avait donc très peu de risques qu'elle ait lieu, heureusement. Cela t'avait permis d'éviter de prendre un quelconque sac de couchage. Pourquoi ? Eh bien tout simplement que tu avais pris avec toi Zéro et Alexandre qui allaient te servir de coussin chauffant et de lit naturel. Il n'y avait pas à chercher trop loin : c'était la toute première fois que tu dormais à la belle étoile et tu avais depuis l'évolution du Chamallot cherché à pouvoir un jour dormir à ses côtés ainsi qu'avec le Dracaufeu. Il allait sans dire que dans ta chambre, c'était impossible. En revanche, en dormant à la belle étoile, c'était faisable et même presque conseillé.

Tu n'avais donc pas hésité à prendre le strict minimum pour camper, prenant tout de même de quoi pallier à une éventuelle pluie sortant de nul part, et puis il y aurait toujours ton, ou tes, partenaire de fortune pour avoir de quoi t'abriter … Sans doute. En tout cas, de ton côté, tu était paré au mieux pour passer une nuit sur l'île. Vivres, lits, tu avais ce qu'il te fallait pour tenir le coup. Et c'est joyeusement après avoir vérifié de n'avoir rien oublié que tu grimpas dans le ferry à la suite des autres élèves pour te diriger avec eux vers l'île où aurait lieu le cours. Tu croisas en marchant tranquillement sur le ferry la feuille écrite par Roseverte concernant les groupes d'élèves qu'il avait formé. Tu cherchas rapidement ton nom et le trouva assez vite à côté de celui de ton partenaire du jour. Il s'appelait Axel Bird. Curieux, tu fouillas rapidement dans les informations de ton Ipok et découvrit qu'il s'agissait d'un Voltali arrivé cette année. Parfait. Une fois à terre, tu allais le rejoindre pour faire connaissance avec lui, et c'est ce que tu fis dans les moindres détails une fois parvenu sur l'île dans les alentours de dix heures, et repéra rapidement le blond qui s'était affiché sur ta machine. Tu vins au plus vite à sa rencontre, grand sourire. Tu ne pus t'empêcher de baisser ne serait-ce que légèrement les yeux pour croiser son regard une fois parvenu à son niveau.

Bonjour, enchanté de te rencontrer. Je suis Lucas Emerillon, du dortoir Noctali. J'ai vu que nous étions en duo pour ce cours-ci. Nous allons donc passer les deux prochains jours ensemble à étudier un rituel. Que préférais-tu faire ? Personnellement, je serais partant pour le rituel des Mélofées, mais les autres m'intéressent également. Que préfères-tu de ton côté ? te présentas-tu avant de poser tes questions.

Pour rentrer dans le lard d'une discussion, tu étais le meilleur, c'est certain. Jamais personne ne pouvait être plus rentre-dedans que toi, personne.

HRP:
 

_________________


                         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours Scient. 05] Les adorateurs de la pierre céleste   Jeu 24 Déc - 12:03

Cela fait maintenant deux semaines et trois jours que je n'ai pas dormis. Cela fait maintenant deux semaines et trois jours que je lis un livre de dix milles pages. Cela fait maintenant deux semaines et trois jours que je passe ma vie à la bibliothèque en compagnie de la charmante Mme Pervenche. Cela fait maintenant deux semaines et trois jours que Sky et Lunara ne dorment pas non plus. Cela fait maintenant deux semaines et trois jours que je ne me nourris plus. Et cela fait maintenant une heure que j'ai fini mon livre, pour au final, découvrir que la fin est nulle. Oui oui, je suis au fond du gouffre. L'ouvrage s'appelle Alone et il a été écrit par...je ne sais plus et on s'en fout. Ça raconte l'histoire d'un groupe d'étudiants qui partent en voyage sur une île déserte. Le jour de départ, il rate le ferry, et il reste coincé sur cette île. Ils sont obliger de chasser, et de construire un abri de fortune. C'est vrai que dit comme ça le livre a l'air d'être passionnant, mais la fin est complément nulle. Les étudiants meurent tous à la fon dévorés par un Kraken. Il n'y a aucune logique, donc oui je suis dégouté. Nous sommes le Vendredi 18 Décembre à 00h01, et je viens de terminer ce livre. Il est donc temps que je reprenne une vie normale, je vais donc dormir.

Je me réveille doucement, en ayant l'impression d'avoir au moins passer deux jours au lit, mais en fait non, il est 05h00 du matin. Bon Bah, tant pis hein. Je m'etire et sort de mon lit, quand j'entends quelque chose tomber par terre. C'est mon agenda, où je note mes cours ou autres. Il est tombé par terre, ouvert à la page du Vendredi 18 Décembre, quelle coïncidence. Il est marqué en gros FIN DES COURS en jaune fluo, et en plus petit "Cours Scientifique" ah oui, j'ai oublié ce cours. Bon bah, c'est partit, adieu ma journée de repos. De toute façon j'aurai dû aller en cours. Je prend mon IPok, il a l'air éteint mais je n'y fais pas vraiment attention. Le cours a lieu au port, vers 8h. Bon, je vais laisser mon roucool et ma Grodoudou Shiney dormir un peu. Je prend un sac à dos, je met trois livres sur les sciences. Un sur la mécanique, un autre sur les pokemons, et encore un autre sur l'archéologie. Vu que ça sera forcément sue l'un de ces trois domaines, je prefere emmener les trois, bien qu'ils soient lourds. Je prend juste ça et c'est tout. Je vais me préparer et il est déjà 7h. J'ai pris le temps de manger et de prendre ma douche, je vais pas envie d'être sale en arrivant là bas. Je réveille les deux choses, et on sort de l'académie à 7h30. Je met une demi-heure pour arriver, et j'arrive au port.

Je remarque que tous les élèves ont de gros sacs, on dirait des sacs de couchage ou quoi, c'est bizarre. Je n'y prête pas vraiment attention, et je m'avance vers le centre d'attention qui est Roseverte. Je n'ai entendu parler de lui que au cours de l'incident d'Halloween. À ce qu'il paraît il est désagréable et égocentrique...un peu comme la majorité des profs, il est bizarre. Il vire deux élèves qui n'ont rien à faire ici, et commence ses explications. Nous allons devoir étudier un rituel Pokemon, génial, ça va être intéressant. Nous allons passer deux jours sur une île, où il fait tout le temps beau. Attend...deux jours ? Ça veut dire qu'on va dormir là bas ? Mais où ? Oh, pas besoin de s'inquiéter, ils ont surement installé des petites maisons où alors il y a un hôtel là bas, ils vont quand même pas nous faire dormir à la belle étoile...

Je monte dans le bateau qui va nous emmener sur l'île Yapap, et je vais m'asseoir. Il y a plein de monde autour de la liste des binômes, alors je vais attendre ici que le mien vienne, j'ai pas envie de me mêler à cette foule d'élèves enragés. Je sors Sky et Lunara de leur pokeball pour qu'ils puissent prendre l'air. Sky se met au revoir de la fenêtre et regarde la neige tomber sur l'eau, tandis que Lunara reste pres de lui pour ne pas qu'il tombe. Le ferry démarre, et le trajet commence. C'est très bizarre car nous passons de la neige de Lansat au beau soleil de cette fameuse île.

Le ferry accoste enfin sur l'île, et tout le monde descend. Je vois un gars tres grand, ou plutot plus grand que moi, s'approcher. Il marche vers moi, ça doit surement etre lui mon binôme. La vache il est quand même grand. Il est blond, avec les cheveux plutot longs et le teint comme moi. Et il a aussi un gros sac de camping, j'ai comme un mauvais pressentiment. Il s'adresse à moi se présente, je prend donc aussi la parole, et je suis obligé de lever un peu les yeux. "De même pour moi, je suis Axel Bird des voltalis. Je suis d'accord pour le rituel des Mélofées." Je sors Lunara de sa pokeball. Elle est elle aussi un Pokemon de type fée, ca nous aidera surement dans nos recherches, en plus elle est Shiney. Ca n'a pas vraiment D importance mais bon. "Elle pourra nous être utile. J'ai juste une question, rassure moi, on ne va pas camper, hein ?"
Revenir en haut Aller en bas
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 18 ans
Niveau : 58
Jetons : 75
Points d'Expériences : 1779

MessageSujet: Re: [Cours Scient. 05] Les adorateurs de la pierre céleste   Mer 30 Déc - 23:38

De même pour moi, je suis Axel Bird des voltalis. Je suis d'accord pour le rituel des Mélofées. répondit-il de prime abord, prêt à te suivre. Elle pourra nous être utile. J'ai juste une question, rassure moi, on ne va pas camper, hein ? enchaîna-t-il assez vite.

… CLIC !! L'information venait de te monter au cerveau. Il ne savait pas que vous alliez devoir passer deux nuits sur cette île à la belle étoile, il ne savait donc pas que vous alliez devoir camper pour dormir, il n'avait donc rien amené pour dormir. OH LE BOULET !! Bravo la jeunesse, bravo les enfants ! On applaudit la performance, on applaudit très fort … Mais ironiquement. Celui-ci était un cas, dites donc. Il fallait vraiment être bête ou aveugle pour ne pas avoir vu le message passé par Elisabeth concernant les affaires pour le cours scientifique et de toute évidence, il n'était pas aveugle. La solution était donc simple : soit il avait oublié en voyant le message, soit il n'y avait même pas fait attention. Dans tous les cas, il fallait le féliciter, et en grande pompe s'il vous plaît ! Avec ce sourire content qui s'afficha sur ton visage, tu posas ta main sur l'épaule gauche du petit blond.

Ce n'est pas pour te discréditer, mais … Tu es vraiment bête, mon gars. La directrice a bien fait passé le message les jours précédents, tu aurais dû le savoir normalement. Enfin, c'est pas grave. J'ai largement de quoi te laisser une place pour la nuit. Tu peux t'estimer heureux d'être tombé sur moi, car il y en a beaucoup qui t'auraient laissé dans le froid, mon cher Alex. tu lui infligeas trois légers coups de paumes sur l'épaule avant de reprendre. Bien ! Ce n'est pas tout de discuter de ce qu'on va faire ce soir, on a un travail à faire que je sache. J'espère au moins pour toi que tu as pris de quoi noter, car sinon, tu seras vraiment dans la merde pour ce cours. enchaînas-tu.

Tu lui aurais volontiers filé quelques chose s'il avait vraiment oublié ses affaires, mais tu n'avais amené que ce qu'il faut pour toi-même. S'il n'avait pas ce qu'il fallait, qu'il se débrouille. Tu n'étais pas sa nounou à ce que tu saches. D'ailleurs, sans même vouloir chercher à savoir ce qu'il allait répondre, tu te mis en marche à l'intérieur des terres. La première étape du cours était simple : trouver des Mélofée. Il n'était pas rare d'en croiser dans les grottes, mais il fallait montrer de la vigilance pour les repérer, et cela rendrait la recherche trop dur. Non, le mieux était d'en trouver se désaltérant au niveau d'un ruisseau le plus proche possible d'une entrée de grotte pour pouvoir les suivre depuis l'entrée dans les chemins rocheux sous la terre. Vous marchâtes, vous marchâtes … Mais sans parvenir à trouver quelque chose. Pas l'ombre d'un ruisseau ne coulait aux abords des bouches caverneuses. Il ne restait donc qu'une solution : il fallait pénétrer dans la grotte. Soupirant, tu fis donc sortir Rudolphe, ton petit renne luminescent au nez rouge, et lui indiqua la marche à suivre pour trouver votre cible.

Suis-moi, on va explorer la grotte pour trouver un groupe de Mélofée. annonças-tu à Axel.

Sans attendre de réponse à nouveau, tu pénétras dans la première grotte qui se présenta à toi et avança tranquillement. Quel ne fut pas ta surprise en voyant paraître deux minutes plus tard, après avoir traversé un long et étrange chemin unique rocailleux, une immense caverne où coulait un ruisseau assez gros pour être renommé rivière. De nombreux Pokémon s'y désaltéraient et oh, joie ! Un groupe de cinq Mélofée se trouvaient là également. Parfait. Il fallait maintenant entrer en contact avec eux. Mais comment faire ? … Ah ! Maintenant que tu y repensais, Axel avait avec lui un Grodoudou chromatique qui pourrait aller communiquer avec eux pour indiquer votre présence et le fait que vous alliez simplement étudier leur fameux rituel afin qu'ils ne s'inquiètent pas de voir dans leur dos deux garçons avec des carnets dans les mains. Tu te tournas donc vers ton camarade et lui sourit de nouveau.

Axel, j'aurais bien besoin de ton aide : pourrais-tu envoyer ton Grodoudou discuter avec les Mélofée pour expliquer notre présence en ces lieux et pouvoir les suivre de loin sans qu'ils ne s'inquiètent en nous voyant ? demandas-tu au Voltali.

Et tu attendis sa réponse.

HRP:
 

_________________


                         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours Scient. 05] Les adorateurs de la pierre céleste   Lun 18 Jan - 22:38

Je comprend pas les gens qui aiment le camping. Je ne comprend pas non. Tu dors par terre, il y a des insectes partout, et tu fais tes besoins dehors, comme un animal. Un jour ceux qui disent ça il vont se faire mordre le... Bref. Moi j'ai déjà fais du camping avec mes parents. Au début j'étais trop content, mon père m'avait dit qu'on allait aller pêcher, faire un jeu de piste et tout et tout. Bien sûr, en y allant j'avais pris mon carnet de note pour pouvoir bah...tout noter. Mais mon père avait oublié deux-trois détails. Il ne m'avait pas dit que cette forêt était à dix heures de chez nous, alors qu'on en avait une juste à côté. Il ne m'avait pas dit qu'on allait camper en pleine nature. Moi je pensais qu'on allait être dans un camping, bah non ! On était dans une putain de forêt ! Bref. On est arrivés et tout et tout, et puis là on commence à sortir les affaires. Moi je prend mon sac, et je vois mes parents chercher un truc dans le coffre. Et puis là mon père crie : "Oh non ! On a oublié la tante !" J'ai cru que j'allais littéralement défaillir. Du coup on a juste prit nos sacs de couchages. Au moins, on s'était trouvés un petit coin tranquille, au bord d'un petit ruisseau, ça commençait à devenir sympa. Puis vint le moment de dormir. Mon père avait fait un feu, et une demi-heure après, un énorme orage éclatait. Plus de feu, plus de chaleur et pas de tante. Vous arrivez à vous imaginez la galère c'est bon ? Enfin bref, je déteste le camping.

Et là je viens d'apprendre que la directrice a envoyé un message à tout les élèves sur leur IPok, un message concernant le cours. Un message qui disait qu'on allait camper pendant le cours. Moi je dis, je me suis suicide, voilà. Écoutez, je n'avais plus de vie sociale pendant un certain temps, et j'ai oublié de penser à mon IPok, c'est normal. Bon au moins c'est cool, Lucas a dit qu'il avait un truc pour moi, mais quand même ! Il me donne trois petites tapes sur l'épaule, et je manque de tomber. Je fais de trois grammes, chercher pas plus loin. Et puis il est grand lui quand meme, je vais me faire un torticolis pendant ce cours moi. "Non j'ai quand même pris de quoi noter, je ne suis pas con à ce point-là." Quoique... Enfin, là n'est pas le problème. À peine il finit de parler, qu'il se mit à marcher. Mais genre moi je tiens pas plus de secondes pour la marche en fait. Ça fait presque une heure qu'on marche. Ou plutôt, lui il marche et moi je meurs voilà. Et je sais même pas ce qu'il cherche, mais en sois je m'en fous, parce-que là je n'arrive pas à penser à autre chose que mes jambes. Il repère une grotte, et il entre dedans. Du coup je rentre aussi. On va peut-être pouvoir se reposer ?! Lucas sortit un zébibron....noir et vert. Un zébibron chromatique d'accord, pourquoi pas. Apres tout moi j'ai bien un grodoudoud chromatique, donc ça ne me choque pas trop. Lucas se tourne vers moi pour m'annoncer qu'on allait explorér la grotte. On s'arrête pas ? Oooooh....

Vas s'y il m'attend même pas en plus. Hé en vrai mon marche trop là, c'est grave. Et puis si je m'arrête deux secondes je vais le perdre et je vais paniquer et je vais courir partout et je vais tomber et je vais me faire mal et puis voilà. Après être entré dans la première grotte, on repèreun petit ruisseau. Ou un gros mais on s'en fout c'est pareil. Un groupe de Mélofées se désaltérait au bord de cette petite rivière. Oh, cool. Lucas se retourne vers moi en me souriant. Je sais déjà ce qu'il va me demander. Il veut que je sorte mon Grodoudou, je le savait. Je prend la pokeball de Lunara et je l'a fais sortir. Bon par contre j'ai pas envie de dire n'importe quoi du coup je vais le laisser parler avec Lunara pour lui dire quoi faire. "Je reviens, je vais faire un truc, tu peux dire à Lunara ce qu'elle doit faire, je ne serais pas long." Je vais m'asseoir près du ruisseau, un peu plus loin. Je marche vers le ruisseau, et oh, un petit caillou. Je me prend le pied dedans et je tombe...dans l'eau. Ça va il n'y a pas de courant...

Je sors de l'eau complètement trempé, heureusement que j'ai posé mon sac contre un mur, il n'est pas mouillé comme ça. J'ai les vêtements qui collent, c'est horrible. Je prend mon sac à dos, et je me redirige vers Lucas. "Euh...dis, t'aurais pas une serviette s'il te plait ?" Je le regarde, avec un sourire plutôt gêné.
Revenir en haut Aller en bas
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 18 ans
Niveau : 58
Jetons : 75
Points d'Expériences : 1779

MessageSujet: Re: [Cours Scient. 05] Les adorateurs de la pierre céleste   Mer 27 Jan - 17:39

Bon. Il avait sorti son Grodoudou flashy. Parfait. Cependant, dès qu'il l'eut libéré, il posa ses affaires et partit sans dire pourquoi en te laissant seul avec le petit Pokémon patapouf. Tu le regardas un instant partir, et te demanda ce qui pouvait bien le pousser à s'en aller comme ça alors que le cours venait de commencer. Enfin ! Ce n'était pas ce qui t'intéressait. Tu préféras te tourner vers le type fée et lui indiqua le groupe de Mélofées en lui demandant de « leur faire part de notre présence non loin d'eux pendant quelques temps. » Il hocha plusieurs fois la tête avant de se diriger joyeusement vers le petit groupe de Pokémon, qui le repéra très vite et esquissa un mouvement de recul mais en le laissant tout de même venir vers eux. Restant sur la défensive, les Pokémon sauvages écoutèrent le Grodoudou qui parlait, et te laissa le temps de tourner un instant le regard vers Axel … Pour le voir subitement arriver vers toi tout trempé. Il te demanda une serviette, ce que tu commençais déjà à récupérer dans ton sac avant même qu'il n'ait commencé à parler, et fit ensuite sortir Kaïn de sa Pokéball pour chauffer et sécher le blond le plus vite possible. Offrant au passage une caresse à la bête, le type feu vint près du Voltali et lui sauta dessus sans prévenir, se posant sur son épaule gauche avec sa fourrure chaude.

Il va t'aider à sécher. Prends-le donc entre tes bras, il ne mord pas. Tu me diras quand tu auras séché, qu'on puisse se mettre en route au plus vite. dis-tu.

Et tu n'y portas plus vraiment attention, te disant que de toute manière, le garçon allait suivre ton conseil en prenant le Caninos dans ses bras. Tu te tournas en conséquence vers le Grodoudou qui revenait tranquillement vers vous avec un sourire. Plus loin, les cinq Mélofées agitaient les bras comme s'ils vous indiquaient de les suivre. Bien ! Le type fée avait fait son travail, ne restait plus qu'à suivre le petit groupe de Pokémon. En fait, Axel n'allait pas avoir le temps de sécher tranquillement. Vous n'aviez pas vraiment le choix : il fallait s'adapter au choix des Pokémon que vous aviez décidé de suivre. Tu fis donc un signe à ton camarade et suivit le petit groupe qui s'enfonça alors dans la grotte sombre et silencieuse sans aucune hésitation. C'était presque comme s'ils savaient où ils se rendaient ? Attirance ? Instinct ? Qu'est-ce qui les rendait si peu découragé par l'atmosphère lugubre de la grotte ? Voilà une première chose qui était à noter : il y avait fort à parier, en y réfléchissant un peu, que l'endroit vers lequel ils se dirigeaient les attiraient comme un aiment attirent les métaux. C'était d'ailleurs intéressant de voir  à quel point ils en étaient attirés, comme si le simple fait de le savoir existant suffisait à ressentir sa présence et à les amener vers lui. En tout cas, même si ce n'était pas prouvé scientifiquement, il n'en restait pas moins que les Mélofées se dirigeaient sans aucune hésitation vers cette destination. Un rocher lunaire. D'après les relevés scientifiques, il était dit de ces pierres qu'elles viennent du ciel et qu'elles sont chargés d'une énergie lunaire immense qui pourrait, d'après les dires, produire assez de lumière pour illuminer le monde entier pendant un siècle. Enfin, ça, c'est ce que l'on pense … Et ce que les scientifiques bornés veulent croire et vous faire croire. Mais avec un peu de réflexion, on pouvait très vite comprendre que la fameuse pierre n'était rien de plus qu'une simple Pierre Lune qu'ils vénèrent avec intérêt. Connaître les propriétés de la pierre n'était donc pas difficile à trouver. Maintenant, restait à voir la raison de leur rituel autour. L'hypothèse la plus logique était qu'ils viendraient de l'espace et que la Pierre Lune serait des morceaux de leur vaisseau qui se serait briser en s'écrasant sur Terre et s'éparpillant sur celui-ci. L'idée était fort sympa, mais il y avait un léger problème qui se posait : si les Mélofées se trouvaient dans leur vaisseau qui devait en somme ressembler de l'extérieur à une météorite, comment se fait-il qu'ils soient encore en vie aujourd'hui ? L'hypothèse n'était pas mauvaise, mais elle manquait de logique. C'est pourtant par cette idée que tu avais décidé de t'occuper de l'étude de leur fameux rituel. Et tu avais hâte de t'en servir …

Bien ! Posons-nous ici ! dis-tu à l'attention d'Axel.

Voilà maintenant plusieurs heures que vous vous étiez enfoncés dans la grotte, mais vous n'aviez toujours pas atteint votre but, qui ne semblait cependant plus vraiment très loin au vu de l'excitation des Pokémon sauvages. Tu sortis tes affaires de couchages et tendit le nécessaire au pauvre Voltali démuni en gardant tout de même de quoi te séparer de la froideur du sol rocailleux, laissant ensuite Zéro, sorti pour l'occasion, ainsi que Rudolphe le Zébibron chromatique et accessoirement lampe de poche vivante, et Kaïn ton Caninos, se lover contre toi, chauffant ton corps déjà bien naturellement chaud. Tu dirigeais tranquillement le casse-croûte avalé avec plaisir trois heures auparavant, et te tourna vers Axel en laissant un nouveau morceau passer le péage de ton estomac.

Bonne nuit, camarade d'un cours. Prépares-toi pour demain, c'est maintenant qu'il va falloir être attentif et qu'il va falloir réfléchir beaucoup. Tu te sens prêt ? demandas-tu à l'intéressé.

Et tu attendis qu'il te réponde, lui offrant ton sourire le plus sincère.

HRP:
 

_________________


                         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Cours Scient. 05] Les adorateurs de la pierre céleste   

Revenir en haut Aller en bas
[Cours Scient. 05] Les adorateurs de la pierre céleste
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Cours et compétitions-