Étude des baies
Yamato Ishida
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Étude des baies   Mar 12 Nov - 17:53
La pluie avait tombée pendant une bonne partie de la nuit et elle cessa finalement en début de journée. Pour une fois que j’avais une journée sans aucun cours dans la semaine, il ne faisait pas très beau pour que je puisse aller passer du temps à l’extérieur. Ayuna semblait être tout autant blasé que moi, elle aussi aurait bien voulu aller faire une petite balade en forêt. Mais bon, avec un peu de chance, le soleil pourrait pointer le bout de son nez dans le début de l’après-midi. Et c’est ce qui advint miraculeusement, comme si quelqu’un avait entendu ma demande. Les rayons chauds du cercle de lumière s’occupèrent de sécher une bonne partie de la végétation, changeant littéralement l’atmosphère maussade qui s’était installé en début de journée.

Après avoir mangé, je m’empressai de sortir, ma Vipélierre toujours bien enroulée autour de mes épaules. Je ne savais pas trop où aller pour profiter un peu du soleil, mais j’avais bien envie de rencontrer quelques pokémons sauvages dans les environs. Et le meilleur endroit me semblait être la forêt. Je m’y dirigeai donc d’un bon pas, mon sac à dos sur les épaules. J’avais apporté mon livre de botanique pour réviser un peu si l’occasion se présentait. Quoi de mieux pour étudier que d’être directement plongé dans le milieu. Après toutes les sortes de baies que nous avions vu en cours, il était préférable pour moi que j’étudie un peu pour mieux maîtriser cette matière.

- Bon... où pourrions-nous nous installer ? Ayuna, tu connais mieux la forêt que moi, je te laisse choisir.

Sautant sur le sol, le serpent d’herbe se mit rapidement au travail. Sautillant par dessus les rochers et les racines qui se dressaient sur son chemin, elle tenta de repérer un arbre recouvert de mousse, tout ce qui serait des plus confortables pour son maître. Elle trouva rapidement un arbre près d’une rivière et après me l’avoir montré, je m’assis à l’ombre de ce dernier. J’étais content de voir que l’herbe sur le sol n’était plus trempée à cause de la pluie et tout cela c’était grâce au soleil. Soupirant de bien-être, je me laissai tomber sur le tronc de l’arbre, fermant les yeux quelques instants. Ayuna s’approcha de la rivière pendant ce temps, curieuse de voir s’il n’y avait pas quelques pokémons dans l’eau pour faire connaissance.

- J’ai déjà trouvé quatre sortes de baies différentes, ça serait bien d’en trouver quelques unes de plus pour le prochain cours, murmurai-je doucement, me parlant tout seul. T’en penses quoi, Ayuna ?

De l’endroit où elle se trouvait, la Vipélierre me répondit en lâchant un cri affirmatif, n’ayant pas du tout compris la question de son maître. Désirant absolument rencontrer un pokémon sauvage, elle se retourna pour laisser tremper sa queue dans l’eau, s’en servant comme d’une canne à pêche. Pour ma part, rien ne m’empêchait d’étudier un peu et de faire une petite cueillette ensuite, il devait y avoir pleins de baies diverses dans le coin. N’entendant que le clapotis de l’eau, je sortis mon cahier pour écrire les différentes informations que j’avais obtenues sur les baies. Je fis plusieurs croquis rapides de celles-ci, pour me donner une idée de quoi elle ressemblait. J’avais hâte de pouvoir en avoir un peu plus, comme ça j’allais pouvoir me mettre à cuisiner.

_________________
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Mer 13 Nov - 14:20
L'après-midi était ensoleillée, et contrairement à ce qu'avait annoncé la météo, une douce chaleur me réchauffait. Il faisait toujours frisquet mais au moins il ne pleuvait plus et j'en étais soulagée. J'avais toujours trouvé que la pluie c'était triste, et j'avais bien envie de me changer les idées. Dernièrement j'avais commencé à participer aux activités organisées par l'académie, mais étrangement rien ne se passait jamais comme prévu... à part peut-être la sortie capture où j'avais réussi haut la main. En tant que scientifique c'était le plus important, car mon sujet d'études principal serait justement les pokémon, mais en tant que grande perfectionniste je ne pouvais me satisfaire de résultats moyens. Ceci dit c'est après une vive réflexion que je m'étais décidée à revenir aux sources, soit l'étude de mon environnement. Je ne pouvais pas encore vaincre les autres dans leur domaine, mais ça ne voulait pas dire que je ne pouvais pas exceller dans le mien. De plus j'avais récemment reçu ma serpe en bronze, et je n'avais pas encore eu l'occasion de m'en servir. C'était l'occasion où jamais !

Armée de mon nouvel outil à la ceinture, j'avais attrapé mon sac à dos, enfilé une tenue pratique et j'étais partie en exploration. Je me sentais un peu nerveuse car c'était la première fois que j'y allais seule, alors je n'avais pas tardé à entamer une vive discussion avec ma fluvetin qui aimait se percher tantôt sur mon épaule, tantôt sur le bord de mon chapeau. Gee lui, faisait encore la tête et préférait rester dans sa pokéball à dormir, histoire de se reposer après la course effrénée -et épiquement mémorable- que nous avions vécue durant les compétitions sportives. Et puis les forêts ce n'était pas vraiment le rayon d'un Abra paresseux et un peu pervers sur les bords... alors je ne lui en tenais pas rigueur. C'était sans doute mieux comme ça.

« Quand je t'ai trouvée, tu étais dans une forêt. C'est là que tu habitais ? »
« Piouuu ! »
« Alors tu devrais pouvoir m'aider à me repérer. »
« Piouuu ! »

Je lui souris, bien contente qu'elle soit d'accord. J'avais bien entendu pris une carte, mais si elle pouvait me donner un coup de main, ce serait encore mieux. Et puis l'avantage c'est qui si les branches étaient trop hautes, elle pourrait facilement faire tomber les baies avec son bec. Être une petite fée avait aussi ses avantages, et Ivy semblait impatiente de me les montrer ! La suivant un peu à l'aveugle, je faisais très attention où je mettais les pieds. J'étais résolue à rentrer sans bleus, ce qui était déjà un défi étant donnée ma maladresse légendaire. Cependant dernièrement j'étais tellement occupée à aider Djelly que j'avais tendance à m'améliorer un peu.

« Fluuuuu ! »
« Hein comment ça, par là ? »

Fronçant les sourcils sans comprendre, je la suivais toujours, esquivant du mieux que je pouvais les racines et autres branches, le tout sans la perdre de vue. Mais Ivy volait plus vite que je ne pouvais marcher, et j'étais obligée de courir pour pouvoir suivre. Mauvaise idée, très mauvaise idée. Elle battait des ailes avec élégance, se ruant tout droit vers ce qui était dans ma mémoire la zone de la rivière.

« Eh, attends moi Ivy ! Je sais que tu es contente de prendre l'air, mais... »

Je m'étonnai un moment d'arriver à courir sans devoir m'arrêter pour prendre mon souffle, et je remerciai intérieurement l'entraînement matinal et quotidien de Général Jackie. Néanmoins si ma condition physique était meilleure, on ne pouvait pas en dire autant de ma gaucherie. Dévalant une pente inattendue, je perdis l'équilibre et battis désespérément des bras pour essayer de me rattraper. Seulement je ratai de peu une branche qui aurait pu être salvatrice, et tombai sur les fesses, glissant le reste du chemin sur mon pauvre postérieur qui n'en demandait pas tant. J'avais cru entendre une voix masculine non loin, mais en réalité vu ma nouvelle péripétie je n'avais pas vraiment le temps d'y réfléchir plus que ça. Les pioutements désespérés de ma fluvetin montraient qu'elle tentait de trouver un moyen de m'aider, mais son petit gabarit n'aidant pas, ce n'était pas chose aisée.
Incapable de me relever ou d'arrêter ma progression, je fermai très fort les yeux et me roulai en boule. Si je finirais bien par me cogner contre quelque chose, ce qui arrêterait ma course. Je serrai les poings et me préparai mentalement à encaisser le choc, lorsque finalement un vent étrange me ralentit jusqu'à ce que je m'arrête complètement au pied d'un arbre. Mes cheveux étaient tout décoiffés et mes joues rougies par le froid de novembre trahissaient une certaine excitation malgré le ridicule de ma situation. Visiblement ma pokémon avait utilisé vent féerique pour m'aider, ce qui m'avait sûrement évité d’atterrir dans la rivière. Un peu surprise mais soulagée, j'expirai profondément avant de rouvrir les yeux. Je faisais face à... un garçon. Hein, un garçon ?! Je sursautai, rougissant jusqu'aux oreilles. Évidemment je balbutiai le premier truc qui me venait à l'esprit.

« Oh... Bonjour. Je... Désolée ! Pardon ! Je... Je ne voulais pas interrompre ! »
Yamato Ishida
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Dim 24 Nov - 18:55
Cela faisait déjà plusieurs bonnes minutes que j’écrivais. Il y avait tellement d’informations sur les baies... à un tel point que je me demandais si j’allais être capable de m’en souvenir un jour. Les bruits de la nature autour de moi m’aidaient bien plus à me concentrer que les bruits de l’école, puisqu’ils étaient plus stables et plus doux. Soupirant, je tentai de me souvenir des détails que la professeur avait abordé pendant le cours et je regrettais d’avoir oublié mon cahier à ce moment-là. Récrire mes notes quelques jours après alors que j’avais partiellement oublié la matière... ce n’était pas quelque chose que j’allais refaire intentionnellement. Sachant très bien que je n’arriverai plus à écrire, je fermai vivement mon cahier pour le ranger dans mon sac. Je n’étais pas venu ici pour me torturer mentalement de toute façon. Le prochain cours irait mieux.

Un cri lancé par ma Vipélierre attira rapidement mon attention. Tandis qu’elle avait toujours la queue feuillue trempée dans l’eau, elle la redressa vivement pour sortir sa prise. Le poisson qui avait mordu à l’hameçon n’était qu’un pauvre Magicarpe. Ce dernier vola dans les airs suite au mouvement plutôt rapide du pokémon plante et se fit de nouveau rattraper par celle-ci à l’aide de ses lianes. Intrigué, je me redressai pour me rapprocher de mon pokémon. Magicarpe était loin d’être le pokémon le plus intéressant à rencontrer, mais je tenais tout de même à rentrer ses informations dans mon pokédex. Plus j’en avais, mieux c’était. Alors que je poignais mon pokédex en direction du pokémon aquatique, celui-ci se débattait vainement dans les lianes de la Vipélierre.

« On raconte qu'autrefois, Magicarpe était beaucoup plus puissant qu'aujourd'hui. Il ne sait faire que des ronds et des bonds dans l'eau. Il est malheureusement devenu célèbre pour son inutilité…cet étrange Pokémon a poussé de nombreux chercheurs a étudier son cas, mais aucune théorie plausible n'a été avancée. »

Ah bon ? Ce pokémon-là avait déjà connu la puissance à l’époque ? Et bien, il avait changé avec les années... maintenant, il n’est reconnu qu’à son inutilité. Mon pokédex à nouveau rangé dans ma poche, mon starter laissa le poisson repartir dans l’eau. Nous étions désormais prêt à commencer notre cueillette et j’avais bien hâte de voir les baies que j’allais réussir à obtenir. Cependant, j’étais loin de me douter que j’allais faire la rencontre d’une autre jeune fille aujourd’hui. Alors que je n’avais fait que quelques pas en direction de la forêt, j’entendis un drôle de bruit qui se rapprochait de moi.

- Qu’est-ce qui se passe ? demandai-je à haute voix, tout en levant la tête.

C’est à cet instant que je vis une jeune fille dévaler la colline tout près de l’endroit où je me trouvais. La pauvre semblait être incapable de s’arrêter et tout cela se passait tellement vite que je n’aurai jamais eu le temps de faire quoique se soit. Ayuna était sur le point de l’aider en sortant ses lianes lorsqu’elle s’arrêta tout près de l’arbre où je me trouvais quelques instants plus tôt. Soupirant, j’étais vraiment soulagé pour elle, je n’osai imaginer ce qui aurait pu lui arriver si elle avait percuté cet obstacle. Voulant m’assurer qu’elle allait bien, je m’approchai doucement d’elle en souriant. Ayuna, quant à elle, resta en place, observant son maître agir ainsi que l’autre pokémon qui volait autour de la jeune fille.

- Hey, tu vas bien ? Tu n’es pas blessée j’espère ? Tu as fais une sacrée chute, dis-moi.

Je lui tendis ma main pour l’aider à se relever. Heureusement, elle semblait avoir eu plus de peur que de mal. Je fus plutôt surpris en voyant que son visage s’empourprait, je n’avais pas l’habitude de faire rougir les filles. Peut-être était-elle tout simplement surprise de ma présence ici... ou bien elle était timide.

- Je m’appelle Yamato Ishida, du dortoir Voltali. Heureux de faire ta connaissance !

Moi qui étais grandement intéressé par tous les nouveaux pokémons que je rencontrais, je n’avais pas encore remarqué la créature de Kalos tout près de moi. Par contre, contrairement à moi, Ayuna l’avait bien remarquée et elle s’était même approchée de la Fluvetin, curieuse. Comme à son habitude, elle se contenta de revenir à mes côtés, un peu jalouse de voir que son maître ne s’occupait plus d’elle désormais, mais bien de l’autre jeune fille qu’il venait tout juste de rencontrer. Tout en s’appuyant contre la jambe de son dresseur, elle croisa les bras, attendant la suite des évènements.

- J’étais justement sur le point de commencer une cueillette. Ça te dirait de chercher quelques baies avec moi ?

Découragée, la Vipélierre se frappa le front. Décidément, elle ne pouvait jamais passer un peu de temps seule avec son maître.

_________________
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Ven 29 Nov - 5:41
Ivy battait désespérément des ailes autour de ma tête, soulagée mais toujours inquiète pour moi. J'avais encore un peu de mal à me faire à son côté protecteur, étant donné que son caractère était très différent de mon premier pokémon, Gee. Levant la tête, mes prunelles ambre migrèrent de ma partenaire vers le garçon qui me souriait, main tendue. Il ne semblait pas m'en vouloir d'avoir brisé sa tranquillité, et j'en étais plutôt heureuse en fait. Il faut dire que jusque là la gente masculine n'avait pas particulièrement été gentille à mon égard, ce qui n'arrangeait en rien ma timidité naturelle. Cependant bien que toujours aussi gênée, je ne pouvais rester là sans répondre, ce qui serait très impoli. Acceptant son aide je me relevai promptement. Heureusement je ne m'étais pas blessée lors de ce tour en montagne russe sylvestre, ce qui améliorait considérablement mon humeur. Souriant en retour, j'époussetai mes vêtements tout en le remerciant plusieurs fois.

« C'est... C'est pas grave je n'ai rien, et j'ai... l'habitude de ce genre de péripéties. Merci. » Ivy se posa sur mon épaule alors que nous parlions, et que je tendis la main pour saluer Ishida, et faire les présentations. «  Je suis Chiho Lime du dortoir Pyroli. Enchantée ! Et voici Ivy, mon amie à plumes ! Dis bonjour ! »

Invitai-je la concernée à les saluer, ce qu'elle fit avec un 'piou' enthousiaste. Je me demandai si j'avais bien fait, mais en voyant les étoiles dans ses yeux carmin, je vis qu'elle appréciait d'être aussi présentée. On peut dire qu'elle était largement plus sociable et affectueuse que moi... ou peut-être était-elle juste tactile avec la plupart. Curieuse, Ivy descendit de son perchoir et approcha Ayuna, qui fit de même. Amusée, je m'accroupis également pour la regarder de plus près. J'avais déjà vu des Vipélierres dans les livres, mais c'était la première fois que j'en voyais un en vrai. Je lui fis bonjour de la main tout en l'observant mais sans intervenir dans l'échange animé qui avait lieu entre les deux pokémons... ou plutôt du bavardage joyeux de ma fluvetin qui semblait sympathiser. Cependant alors que je discutais avec Ishida, Ayuna revint à ses côtés, l'air un peu méfiant. D'un autre côté j'étais tellement distraite que je ne faisais pas vraiment attention. Ou du moins je n'imaginais pas qu'elle puisse me jalouser, surtout qu'il n'y avait pas de raisons.

« Heu oui, à deux ça devrait être plus facile. J'étais venue pour ça au départ... mais j'ai fini par suivre Ivy qui a vu quelque chose, avant de glisser... et dévaler la pente jusqu'ici. »

Je souris, toujours embarrassée par ma maladresse. Néanmoins il valait mieux passer à autre chose plutôt que de s'attarder sur cette malencontreuse aventure. Me tournant vers la petite boule rose aussi délicatement parfumée que des bonbons à la fraise, je lui demandai dans quelle direction on devait aller. Je ne tenais pas à m'imposer pour autant, par conséquent je demandai quand même plus d'informations. Après tout avant que je débarque Ishida semblait concentré et calme, ce qui voulait sûrement dire qu'il avait une piste.

« Tu as trouvé quelque chose d'intéressant ? Je viens d'arriver alors je n'ai pas encore eu le temps de beaucoup explorer les environs. C'est la première fois que je viens ici, et toi tu viens souvent ? »

Je n'avais pas de certitudes mais le calme dont il faisait preuve avait tendance à me faire dire qu'il était plus habitué que moi à ce genre d'expéditions. Une habitude que je devais acquérir également, étant donnés mes plans d'avenir. L'exploration était justement ce qui me passionnait, la découverte et l'étude des différents pokémons dans leur milieu naturel, plutôt que dans les livres seuls. J'avais déjà beaucoup étudié en compagnie de ma mère, mais l'excitation et l'adrénaline que j'éprouvais en ce moment n'avait rien de comparable. C'était ce qui animait le feu de Pyroli qu'il y avait en moi, et passionnait l'apprentie scientifique que j'étais.
Yamato Ishida
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Mar 7 Jan - 1:43
Alors que j’attendais la réponse de la jeune fille, mon attention fut détournée par le bavardage enthousiasme du pokémon de type fée. Celle-ci discutait joyeusement avec Ayuna, même si cela ressemblait plus à un monologue. Intrigué par ce nouveau pokémon que je n’avais encore jamais vu, je penchai la tête sur le côté, tout en sortant mon pokédex qui se trouvait dans ma poche. Même si j’étais loin d’en être certain, j’étais presque persuadé que ce pokémon-là venait bien de Kalos, puisque c’était la seule région qui m’était encore inconnu aujourd’hui. Mes pensées furent confirmées lorsque le pokédex me donna des informations très minimes sur celle-ci.

« Fluvetin, pokémon originaire de la région de Kalos, sous-évolution de Cocotine. Son corps dégage un parfum qui envoûte ceux qui le respire et change en fonction de son alimentation. »

Ce n’était pas grand chose, mais au moins j’avais réussis à entrer l’espèce du pokémon dans mon pokédex et les informations restantes allaient me parvenir plus tard. Par contre, comme tous les autres pokémons provenant de cette région, cette Fluvetin était assez mystérieuse. Cela me faisait penser au Monorpale que j’avais capturé quelques mois auparavant. Je ne connaissais absolument rien sur lui et sur son espèce en général et c’est justement pour cette raison que je le garde dans mon PC, sans trop savoir à quoi il va me servir par la suite. Peut-être réussirai-je à trouver dans l’académie un autre étudiant qui acceptera de me l’échanger. Après tout, son double-type peu être intéressant, mais pour le moment, je ne souhaitais pas le garder dans mon équipe.

La jeune fille se présenta sous le nom de Chiho Lime, du dortoir des Pyrolis. Je n’avais encore jamais rencontré de fille venant de ce dortoir, mais j’étais convaincu que tout irait bien entre nous. Notre première rencontre s’était bien déroulée, même si elle avait atterrit près de notre petit groupe par accident. Ayuna semblait être la plus réticente à l’idée de se lier d’amitié avec quelqu’un d’autre, mais j’étais persuadé que cela changerait avec le temps. Aux premiers abords elle pouvait sembler plutôt froide et désagréable, mais cela ne représentait pas sa vraie personnalité. Elle avait agit ainsi envers tous les autres élèves que j’avais rencontrés auparavant et elle s’était bien entendu avec tout le monde par la suite, après avoir passé un peu de temps avec eux.

- Chiho, c’est un très joli nom, tout comme Ivy. Je suis heureux qu’on fasse équipe, car faire une cueillette en étant seul... c’est un peu ennuyant.

Et à deux, nous avions plus de chance de tomber sur quelque chose. Sans perdre davantage de temps, je me mis en route, tandis qu’Ayuna prenait la tête du petit groupe, comme à son habitude. Elle avait agit ainsi lors de ma dernière visite dans les souterrains, alors que j’avais entrepris des fouilles avec Ambre, une archéologue de l’école. Je ne savais pas encore si j’allais retourner dans ses tunnels sombres, froids et humides, mais je devais avouer que cette activité m’avait énormément plu. Pour le moment, je devais me concentrer sur la récolte de baie. En tant que nouveau cuisiner, je devais en obtenir le plus possible pour mes éventuelles cultures et recettes.

- Pour être honnête, je n’avais pas encore commencé mes recherches lorsque tu es arrivée. J’étais en train de réviser mon dernier cours de botanique dans lequel ma professeur a abordé le sujet des baies.

Les mains dans les poches, j’adorais me balader en forêt, surtout en cette période de l’année. Certes, la pluie n’avait cessé de tomber pendant la nuit, mais le chaud soleil d’automne s’était chargé d’éliminer toutes traces d’humidité. Après avoir fait une brève pause, je repris ma tirade.

- Elle nous a expliqué la différence entre chacune d’elle, autant sur l’apparence que sur le goût. Je n’ai pas encore eu l’occasion d’en manger, mais je n’ose pas d’un autre côté, car je ne sais pas sur qu’elle saveur je vais tomber. M’enfin... je ne veux pas t’ennuyer avec ce sujet.

Je cessais donc de parler, sachant que ce n’était pas tout le monde qui s’intéressait aux baies et à tout ce qui se rapportait sur elles. Je ne savais pas non plus si Chiho avait une quelconque base en la matière, mais je ne préférais pas lui demander. Après tout, il fallait bien commencer quelque part... et je me souvenais que, pour ma part, j’avais exactement commencé ma première cueillette dans cette forêt. À cette époque là, je ne connaissais encore rien à la matière. Cette pensée me fit sourire malgré moi, cela me rappelait tant de souvenir. La prochaine question de Chiho me fit sortir de mes pensées. Elle me demanda si c’était la première fois que je venais ici et, dans le cas contraire, si je venais souvent.

- Et bien... je ne suis venu qu’une seule fois dans cette forêt. C’était peu de temps après mon inscription, d’ailleurs. J’étais venu ici avec Ayuna pour chercher des baies et notre cueillette avait bien fonctionné. Tiens, en parlant de ça... ajoutai-je, tout en levant la tête pour observer les alentours, nous avions trouvé nos premières baies tout près d’ici. Je crois qu’on aura de bonnes chances d’en trouver d'autres dans les environs. Très bien, par où veux-tu commencer ?

Spoiler:
 

_________________
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Mar 21 Jan - 22:50
Je me contentai de sourire alors que Ivy bavardait à en perdre haleine, et que le dresseur que je venais de rencontrer écoutait les commentaires de son Pokédex au sujet de la petite boule rose. On peut dire que mon équipe était composée de pokémons plutôt rares, du moins d'après la plupart des livres spécialisés que j'avais trouvés dans la bibliothèque. De plus ma petite fée avait pas mal de succès auprès des autres élèves, et pas seulement pour son tempérament doux et affectueux. En réalité c'était sûrement plus dû à son plumage doux et odorant, qui dégageait une senteur de bonbon à la fraise. Au moins cela avait le don de changer des effluves nauséabondes de Princesse, la Grotadmorv fashion victim du professeur de biologie. D'un autre côté elle était tellement affectueuse que j'avais souvent du mal à la retenir, ce qui n'arrangeait pas son cas. Je me demandais d'ailleurs ce qui la poussait à être aussi « calme »... mais j'en étais un peu soulagée. Autant ne pas passer pour une folle furieuse auprès de ce garçon que je venais à peine de rencontrer ! Lui souriant, je lui dis avec entrain :

« Merci. Tu peux m'appeler Chiho, ou Chi si tu veux. Et je veux bien d'un peu d'aide. Me connaissant je risquerais de tourner en rond sans trouver la moindre baie. »

Au pire j'avais toujours une boussole dans mon sac à dos, seulement cela restait un dernier recours. Utiliser un tel outil simplement pour retrouver la direction de mon dortoir, c'était un peu la honte. Laissant les deux pokémons prendre les devants, j'observais Ivy suivre Ayuna de près, sans que cette dernière ne paraisse perturbée par l'apparente froideur de son homologue. Marchant prudemment aux côtés de Yamato, mon appareil photo tout neuf autour de cou, je gardais les yeux grand ouverts. Après tout il se pouvait que l'on rencontre des pokémon à tout instant, et qui sait, j'aurais peut-être enfin l'occasion de prendre un joli cliché ! Faisant attention à l'endroit où je mettais les pieds, j'écoutais mon partenaire de cueillette, plutôt impressionnée.

« Ouah, tu prends ça très au sérieux. Les baies ont-elles un rapport avec ta spécialisation, si tu en as déjà une ? »

J'étais curieuse, c'était un de mes plus grands défauts. Je voulais en savoir plus, toujours plus... et ce dans tous les domaines ou presque. En outre c'était aussi ce qui faisait ma force. En bonne touche à tout j'étais plutôt polyvalente pour une scientifique, et mon ouverture d'esprit allait payer un jour, ou du moins je l'espérais de tout cœur. Et justement, les baies étaient ce qui m'amenait en forêt, alors en savoir plus c'était une bonne chose. J'ignore avec quel genre de personne Yamato avait l'habitude de traîner, mais pour ma part je trouvais ça intéressant.

« Tu ne m'ennuies pas du tout. J'avoue que je n'ai pas vraiment eu le temps de réviser le cours de botanique, donc je suis sans doute un peu en retard sur le sujet. Je n'ai jamais pensé à en manger, enfin pas dans des plats très élaborés en tout cas. Par contre j'ai entendu dire que les pokémons pouvaient non seulement en tirer des avantages direct en combat, mais aussi en ressentir des effets bénéfiques sur le long terme. Hmmm... Tu crois qu'ils pourraient devenir plus résistants si on leur préparait des médicaments à base de baies plutôt qu'en éléments de synthèse ? »

J'étais encore en train de réfléchir à voix haute sans trop m'en rendre compte. Confuse je laissai s'échapper un petit rire nerveux et lui présentai mes excuses, le rouge aux joues. Chassez le naturel, il revient au Galopa. Quoi qu'il en soit le Voltali ne semblait pas s'en offusquer, ce qui me rassurait beaucoup. Rassurée, je soufflai. Ensuite quand il me parla de sa cueillette précédente, j'acquiesçai avec docilité.

« Bien dans ce cas, on pourrait essayer de commencer par là où tu les as trouvées la dernière fois. Au pire si les arbustes ne sont pas chargés, nous n'auront qu'à chercher à proximité. Et sinon, tu avais trouvé quel type de baies là bas ? »

Heureuse d'avoir trouvé de la compagnie pour ce qui était au départ une expédition en solitaire, j'étais tous sourires. J'en oubliais presque ma timidité naturelle... oui presque. Car c'était un garçon qui était à mes côtés, sans parler du fait que je n'étais pas à l'abri de refaire des bêtises ou de me ridiculiser pour de bon. Après tout la journée était encore longue...
Yamato Ishida
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Dim 26 Jan - 16:56
Ma nouvelle partenaire semblait bien enthousiaste à l’idée de me suivre, puisqu’elle ne semblait pas vraiment connaître les environs. Cela me faisait plaisir de partager ce moment avec elle, puisque les cueillettes étaient toujours plus agréables en groupe qu’en étant seul. D’ailleurs, à chacune de mes balades en forêt, je n’étais jamais accompagné par la même personne. C’était assez drôle à y repensant. Je n’avais pas rencontré beaucoup d’autres coordinateurs depuis mon arrivé ici et c’était justement pour mon choix de spécialité que je venais en forêt chercher quelques baies. Si les autres étudiants n’étaient ni coordinateur, ni cuisinier... pourquoi s’intéressaient-ils aux baies ?

- Oui, les baies ont un rapport avec mon parcours, répondis-je à Chiho, tandis que nous marchions toujours dans les bois. Je suis un coordinateur et un cuisiner, voilà pourquoi je fais plusieurs cueillettes. C’est avec les baies que je peux cuisiner des poffins.

Elle devait sûrement déjà le savoir, mais je préférais le dire tout de même. Puis, je vis la jeune fille du coin des yeux sortir un appareil photo, sûrement pour prendre des photos des pokémons sauvages qui passeraient dans le coin. À l’observer ainsi, elle me semblait être très curieuse et intéressée à toutes sortes de chose. Je n’avais pas l’impression qu’elle était une coordinatrice, car elle ne connaissait pas vraiment les baies jusqu’à présent, et si c’était bien le cas, elle devait probablement être une scientifique, puisqu’elle me posait toutes sortes de question sur mon propre parcours. D’ailleurs, cela me surprenait de rencontrer une Pyroli qui n’aspirait pas à être dresseuse... M’enfin, je n’étais encore certain de rien, elle ne m’avait pas encore parler de son parcours à elle.

Tout en continuant de marcher, je jetai quelques coups d’œil à ma Vipélierre, qui marchait toujours en avant du petit groupe. Celle-ci observait aussi les arbres aux alentours, guettant les moindres baies qui pourraient pousser sur ceux-ci. Cependant, plusieurs d’entre elles n’étaient encore qu’en floraison, prouvant que les élèves de l’école aimaient bien cet endroit de la forêt. Malgré tout, le pokémon plante ne baissa pas les bras, sachant qu’une cueillette pouvait s’éterniser sur une journée entière. Elle ne le disait pas haut et fort, mais elle cherchait des baies uniquement pour aider son maître et pour lui plaire davantage. En observant son comportement avec lui, elle ne semblait pas l’aimer, mais au fond d’elle-même, elle adorait Yamato. Elle était juste trop orgueilleuse pour le lui dire.

Ensuite, je fus soulagé d’apprendre que je n’étais pas trop désagréable pour Chiho. Celle-ci disait que je ne l’ennuyais pas du tout, mais j’avais quand même peur de parler trop longtemps d’un sujet qui ne l’intéressait pas. Elle enchaîna ensuite avec un sujet qui me captiva, par rapport aux baies et aux effets qu’elles pouvaient prodiguer aux pokémons qui les mangeaient. Les médicaments à base de baie pouvaient êtres intéressants et j’espérais que cette idée puisse se réaliser, un jour, par un scientifique. Pour ma part, en étant qu’un simple cuisiner, je n’avais pas les aptitudes requises pour préparer des médicaments, même s’ils peuvent êtres à base de baies.

- Les pokémons se sentent toujours mieux avec des baies et je crois que ces médicaments pourraient êtres très utiles, mais encore faut-il les inventer d’une quelconque façon... Et aussi, pour répondre à ta question, oui les pokémons peuvent tirer de nombreux avantages avec les baies. Elles leurs donnent divers effets positifs, même lors des combats. Ils peuvent modifier à la fois leurs caractéristiques et leurs compétences.

Je fis une courte pause, ne pouvant m’empêcher de sourire. J’avais bien trouvé ma place dans cette école, le métier de cuisiner était vraiment fait pour moi. Jamais je n’aurai pu trouver quelque chose de mieux.

- D’ailleurs, l’effet d’une baie sur un pokémon peut être amélioré si on la cuisine en poffin, ajoutai-je. C’est justement ça que je fais avec ma spécialité, j’apprends plusieurs recettes différentes avec leurs effets sur les pokémons.

Une seconde pause se fit suite à ces phrases. Décidément, j'avais beaucoup de chose à dire... Il était rare que je sois aussi bavard avec quelqu'un que je venais à peine de rencontrer.

- La dernière fois, j'ai trouvé des baies Framby, Remu, Nanab et Repoi. Je sais pas si on va retomber sur ces baies aujourd'hui, il y en existe tellement...

Je n’avais pas encore eu la chance de cuisiner, puisque je ne possédais pas suffisamment de baie, mais cela viendrait avec le temps. Alors que nous continuons de marcher, je n’avais pas remarqué que nous avions pénétrés dans une autre partie de la forêt. Ayuna se redressa vivement, le nez pointé vers l’avant. En voyant cette réaction, je savais ce que cela signifiait. Ma starter venait tout juste de renifler l’odeur d’une baie mûre, voir même de plusieurs. Sans perdre de temps, celle-ci quitta le sentier sur lequel nous étions et s’enfonça dans la végétation. Je m’empressai de la suivre pour ne pas la perdre de vu, tout en m’assurant que Chiho me suivait toujours sans trop de difficulté. Je fus étonné de la découverte de mon pokémon ; un buisson de baie complètement garni !

- C’est formidable Ayuna! Bravo pour cette belle trouvaille !

Tout en sortant mon petit sac, je me mis à ramasser les baies qui se trouvaient dans ce buisson. Il y en avait suffisamment pour moi et pour Chiho, même qu’une troisième personne aurait pu se glisser parmi nous et que je ne l’aurai jamais remarqué. Satisfait pour ce début de cueillette, je tentai de séparer les baies équitablement, pour que nous puissions avoir le même nombre de baie elle et moi.

_________________
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Sam 15 Fév - 17:51
Une balade en forêt, c'était toujours une idée agréable pour une exploratrice comme moi, surtout par beau temps. Avoir de la compagnie pendant la dite balade, cela ne pouvait que rendre les choses plus amusantes encore ! Yamato avait l'air d'être un garçon gentil et posé, et du peu que j'en avais vu, j'étais persuadée que nous allions bien nous entendre. Il était très différent des survoltés dresseurs survoltés et arrogants que j'avais pu croiser, et ce changement était plus qu'agréable ! Enfin quelqu'un qui ne pensait pas seulement à se battre et à crier partout qu'il était le Maître Pokémon de la génération à venir ! Faisant toujours attention où je marchais, je le suivais à la trace pour ne pas le perdre.

« Ah oui, les poffins ! J'en ai entendu parler. J'en ai même gagné un lors de la course qui a été organisée à l'académie. Je savais que je n'avais aucune chance de gagner à l'époque, mais je me suis bien amusée et grâce à cette douceur, j'ai l'impression que mon pokémon est devenu plus fort. Je suppose que ça valait le coup de se faire quelques bleus... »

Je souris à l'idée, me remémorant la façon peu orthodoxe dont j'avais terminée cette course. Gee m'en avait voulu sur le moment, notamment parce que je m'étais servie de lui comme d'un snowboard, mais il avait vite changé d'avis quand il avait vu le magnifique dessert qui l'attendait. Ce goinfre avait même sorti sa cuillère préférée pour déguster son prix de consolation, me narguant et refusant de le partager avec moi. Ah la la... Le doux égoïsme de mon premier ami. Il ne changerait sans doute jamais, mais je l'aimais quand même. Toujours sourire aux lèvres, je pris quelques pokémons en photo... Plusieurs Passerouges dans leur nid, un Chenipan accroché à un arbre en mangeant quelques feuilles. J'aimais pouvoir les observer sans nécessairement les déranger ou les défier. Bien sûr j'adorais capturer les pokémon afin de les étudier de près sur le long terme... Mais ma mère, une chercheuse de renom, m'avait appris à voir plus loin que ça.

« Je suis Chercheuse Pokémon, comme ma mère. Depuis que je suis petite, je l'ai vue sur le terrain. Je l'ai même souvent accompagnée pour en savoir plus. Au début je trouvais ça ennuyant de crapahuter pendant des heures, mais finalement je crois que j'y ai pris goût ! Enfin, si on étudie suffisamment, peut-être qu'on sera capables de travailler ensemble pour créer des médicaments révolutionnaires ! »

J'avais des étoiles dans les yeux, et comme d'habitude je m'emballais toute seule. Les idées farfelues avaient toujours plus ou moins fusé dans ma tête depuis l'enfance. Seulement maintenant que toutes ces choses devenaient de plus en plus concrètes, j'étais euphorique ! Mes rêves les plus fous ne semblaient tout d'un coup plus si irréalisables que ça, et c'était suffisant à me rendre aussi enthousiaste qu'un Pikachu sous haute tension. Pour point commun nous avions déjà le rouge aux joues, et les bonds frétillants...
Me forçant à me calmer un peu, je toussotai. J'avais sans doute l'air ridicule, mais c'était difficile de contenir mon énergie débordante. J'avais hâte que l'exploration se poursuive, tout comme de voir sur quel type de baies nous allions tomber. J'avais bien une idée de certains effets médicaux sur les pokémons, mais en matière de cuisine et de goût, j'étais une novice. Avoir Yamato à mes côtés était donc une chance inespérée d'en apprendre plus ! Enfin à peine eus-je le temps de me rendre compte de ma chance que le Voltali et sa pokémon pressèrent le pas. Ayuna avait sans doute trouvé quelque chose ! Les suivant sans trop de mal étant donné l'impitoyable entraînement Pyroli, je vis l'arbuste chargé devant lequel ils s'arrêtèrent. Un petit bond de joie plus tard, j'étais tous sourires.

« Oui, félicitations ! Nous n'y serions pas parvenus sans toi ! »

Si c'était un de mes pokémons j'aurais sûrement tapoté sa tête ou quelque chose du genre, mais comme je ne connaissais pas la Vipélierre plus que ça, je me contentai de lui sourire. Ma Fluvetin elle, continuait de flotter autour de ma tête sans un piaillement, ce qui était assez inhabituel. Je me demandai si quelque chose n'allait pas, néanmoins je fus rapidement distraite par la cueillette en elle-même. Je me baissai afin d'aider Yamato, m'aidant de ma serpe en bronze pour prendre les baies sans abîmer l'arbuste. Voilà, en coupant de façon nette, j'allais permettre aux branches de repousser correctement. C'était ma mère qui me l'avait appris il y a longtemps, bien que ce soit la première fois que j'ai l'occasion de le mettre en pratique.

« Je me demande ce que c'est comme baie. Je ne crois pas en avoir déjà vues de ce genr... »
« Jouuuuu... »

Relevant la tête, je m'interrompis en pleine phrase. Il me semblait avoir entendu quelque chose... J'étais sur le point de me demander si je n'avais pas rêvé, lorsque Ivy se cogna plusieurs fois contre ma joue en piaillant pour attirer mon attention. Je n'étais visiblement pas la seule à avoir entendu cette espèce de... gémissement ? Sceptique mais curieuse, je tenais au moins à voir ce qui se passait. Ce n'était sans doute rien, mais autant en avoir le cœur net, non ? Indiquant la direction ou pointant la petite boule rose, j'interrogeai mon nouvel ami, tout en l'aidant à finir de ranger les baies.

« Visiblement ce bruit venait de là-bas. Je vais aller voir ce que c'est, tu viens ? »
Yamato Ishida
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Mer 19 Fév - 3:25
Tandis que j’écoutais attentivement les paroles de la jeune fille, je fus grandement amusé par son enthousiasme. À l’entendre parler à propos de la course qu’elle avait fait à l’école un peu plus tôt, j’en vins à la conclusion qu’elle était probablement une pokéathlète. Pour ma part, la simple idée de faire un quelconque sport me décourageait, puisque j’avais toujours détesté cela et que j’avais toujours été mauvais dans mon enfance. Je n’avais aucune endurance et je m’essoufflais bien trop rapidement, tout pour me décourager davantage. Je n’étais réellement pas fait pour faire du sport, encore moins pour être un pokéathlète, mais si elle se sentait bien dans ce domaine, alors j’étais heureux pour elle. Après tout, nous sommes tous uniques d’une certaine façon et nous avons chacun nos forces, nos faiblesses et des intérêts différents.

Chiho avait donc découvert les poffins grâce à la récompense qu’elle avait reçu suite à la course. Il était vrai que certains poffins amélioraient les compétences d’un pokémon, voir même les caractéristiques de celui-ci, mais ils étaient plutôt rares, étant difficile à cuisiner à la perfection. J’étais content pour elle que cela se soit bien passé et que son pokémon semblait être plus fort qu’avant grâce à ce poffin. D’ailleurs, je n’avais jamais assisté à une telle compétition et j’étais curieux de voir à quoi cela ressemblait. Elle m’avait parlé d’une course, mais il devait forcément avoir plusieurs autres disciplines. Je me demandais à quoi cela pouvait bien ressembler. Devaient-ils participer avec l’aide de leurs pokémons ? Probablement, sinon ils ne se seraient pas appelé les pokéathlètes.

Je m’imaginais bien faire une course sur le dos de l’un de mes pokémons... Aucun d’eux n’étaient apte à me transporter pour le moment et je me demandais bien comment faisaient les pokéathlètes lors de leurs débuts. Ça ne devait pas être une spécialité facile. Cependant, je fus surpris d’entendre Chiho poursuivre sur sa lancée, disant qu’elle était chercheuse pokémon. Alors là... je m’étais complètement trompé sur sa spécialité. Je me sentais un peu honteux de ne pas l’avoir constaté par moi-même plus tôt, mais sa participation à la course m’avait induit en erreur. Son parcours et le mien correspondaient assez bien, surtout que j’agissais en tant que chercheur envers les baies et non envers les pokémons. Je voulais toujours en apprendre un peu plus sur celle-ci, comme leurs différents effets, leurs goûts particuliers, etc.

- Ouais, ça serait bien qu’on puisse en créer, lui répondis-je, avec un petit sourire. Un médicament à base de baie... je crois que c’est ce qu’il y a de mieux pour un pokémon. Comme pour nous, les médicaments biologiques sont souvent plus conseillés par les médecins que les autres. Je ne sais pas pourquoi exactement, mais bon...

Tout en continuant de cueillir les baies qu’Ayuna avait trouvé, je fus agréablement étonné de voir que Chiho transportait une serpe de bronze avec elle. Comment avait-elle fait pour avoir un tel objet ? Je donnerai tout pour en avoir une de ce genre. Elle parvenait à recueillir les baies en coupant les branches à l’endroit adéquat pour que celles-ci repoussent à nouveau d’ici quelques jours. Pour ma part, j’arrivais à retirer les baies sans abîmer les branches, mais la récolte de Chiho se faisait beaucoup plus rapidement que la mienne. Je détournai ensuite le regard, essayant d’oublier cette convoitise que je ressentais. Après tout, cette serpe lui appartenait. Il devait forcément y avoir une raison pour que je n’en aille pas reçu de la part de l’Académie.

- Ça me fait vraiment plaisir de faire cette cueillette avec toi, lui dis-je, tout en gardant mon sourire. Si tu veux, tu pourras même m’accompagner en cuisine pour cuisinier les baies que nous auront trouvés. Enfin... c’est seulement si tu es intéressée, bien sur, je ne veux pas te forcer.

Suite à ma phrase, la jeune fille sembla se questionner sur l’identité des baies que nous étions en train de prendre. Il était vrai que je ne les avais pas trop observées jusqu’à présent. J’étais sur le point de le faire lorsqu’un gémissement me figea sur place, tout comme Ayuna. La Vipélierre tourna la tête dans la direction du bruit, essayant de repérer le pokémon qui avait produit ce son peu rassurant. N’y comprenant rien, je froncis les sourcils, tout en me demandant si je n’avais pas halluciner non plus. Les réactions de Chiho me prouva le contraire, il y avait bien un pokémon dans les parages, sûrement blessé ou bien affamé. La jeune fille repéra rapidement la direction d’où venait le bruit et m’annonça qu’elle allait aller voir ce que c’était. Elle comptait vraiment y aller seule ?

- Attend, je viens avec toi.

_________________
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Mar 25 Fév - 12:17
J'avais toujours été débrouillarde, et depuis que j'étais enfant j'aimais fouiner partout. J'étais du genre à jouer aux rangers pokémon, à grimper dans les arbres et courir partout. Cela ne faisait pas de moi une sportive pour autant... Je l'avais vite compris avec l'entraînement impitoyable de ma professeur référent, le Général Jackie. Rien n'aurais pu me préparer à une telle exigence du point de vue physique, à part peut être l'armée, mais je n'avais pas l'âge pour ça. En conséquence c'était assez compliqué de garder assez d'énergie en fin de journée pour étudier comme je le voudrais, mais maintenant j'y étais habituée. L'entraînement quotidien à cinq heures du matin tapantes m'avait vaccinée. Désormais je pourrais courir un marathon sans que l'idée d'abandonner ne m'effleure. Je finirais certainement haletante et au bord de la crise cardiaque, mais je traverserais la ligne d'arrivée. Enfin, peut être qu'un jour je m'améliorerais encore, qui sait ? Revenant au présent en agitant un peu la tête, j'avais toujours un sourire sur les lèvres.

« C'est parce que les composants chimiques ne sont pas bons pour nous, ni pour les pokémon d'ailleurs. Les baies et les fruits au contraire, sont naturels. Souvent ils font même partie de leur alimentation, ce qui signifie qu'ils n'ont pas d'effets secondaires indésirables. C'est précisément ce qui changerait les choses : pouvoir fabriquer des médicaments à partir de baies, qui poussent presque partout et en grande quantité. En quelques jours à peine un arbuste se recharge, donc cela reviendrait à puiser dans une source presque inépuisable. »

Sans parler du fait que cela ouvrirait un éventail d'autres possibilités. Si cette médecine alternative venait à voir le jour, alors cela ne devrait pas être très compliqué de la transmettre au plus de gens possibles. Ainsi, les centres pokémon seraient moins surchargés, et les petits montres de poche seraient en bonne santé en toutes circonstances. Soupirant en repoussant ces nombreuses idées dans un recoin de ma tête, je me concentrai sur la cueillette qui progressait assez rapidement. Grâce au savoir faire de Yamato et à ma serpe qui me facilitait grandement la tâche, ce fut un jeu d'enfants. Toujours enthousiaste, je souris à mon compagnon en espérant que nous deviendrons amis.

« Moi aussi, j'en suis ravie. Je suis sûre que nous pourrons apprendre plein de choses ensemble. Oh, je peux t'accompagner, tu en es sûr ? »

J'avais des étoiles dans les yeux et j'étais à deux doigts de lui sauter au cou pour le remercier, seulement nous avions d'autres inquiétudes à ce moment là. Curieuse et un peu appréhensive, j'avais saisi mon sac à dos plein plein de baies avant de m'engouffrer à nouveau dans la forêt, en compagnie de Yamato. J'étais plutôt soulagée qu'il vienne avec moi, en fait. Je n'étais pas une grande froussarde, mais c'était toujours plus rassurant d'avoir de la compagnie... Surtout quand on ne sait pas ce qui nous attend. Sourcils froncés, je progressai prudemment avant de m'arrêter net. Les gémissements provenaient de l'autre côté d'un grand taillis d'arbres hauts et serrés. Nos pokémons pourraient peut-être passer, mais nous nous en serions sûrement incapables. Portant une main à mon sac, j'en tirai une pokéball. Une seule solution.

« Syl, j'ai besoin de toi. Lance Coupe sur ces arbres pour nous frayer un chemin ! »

Mon Sonistrelle sortit immédiatement de son foyer portatif et s'exécuta. Un coup d'aile chirurgical fut amplement suffisant. Je reculai de quelques pas afin de ne pas me faire assommer et m'assurai que Yamato fasse de même. J'ordonnai ensuite au petit dragon de prendre son envol pour repérer les environs. S'il y avait un pokémon blessé dans les environs, il fallait qu'on lui prête assistance ! Déterminée, je pris les devants et m'enfonçai dans ce qui semblait être une petite clairière à l'accès assez restreint. Avec l'aide de mon acolyte de cueillette, je me mis alors à chercher. Ce fut alors que je le repérai enfin, attirée par un rugissement de Syl. Un Feuillajou l'air mal en point gisait au pied d'un arbre, sonné. J'échangeai alors un regard avec Yamato, avant de me décider. Les baies pouvaient attendre un peu ! Je pointai du doigt.

« Là-bas ! »


[Utilisation de la CS Coupe]
Yamato Ishida
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Mer 12 Mar - 20:36
Tout en suivant la jeune fille à travers la forêt, je ne pu m’empêcher de songer à nouveau à tout ce qu’elle avait dit quelques instants plus tôt. Fabriquer des médicaments à l’aide de baie... il était vrai que cela pouvait être intéressant. Enfin, j’avais l’impression que la spécialisation des scientifiques m’intéressait tout autant que celle des coordinateurs. Un jour, si cela allait être possible de choisir une deuxième spécialisation au sein de l’école, j’allais probablement opter pour celle-ci. Il me serait alors possible de concocter quelques médicaments, mais j’allais devoir en apprendre beaucoup plus sur ceux-ci avaient d’entendre quoique ce soit.

Depuis mon arrivé ici, je rêvais d’ouvrir ma propre cuisine. En plus de cela, je commençais à croire que cette simple idée de créer des médicaments à base de baie pourrait devenir mon second rêve. Inventer quelque chose de nouveau en tant que scientifique, tout en utilisant les capacités d’un coordinateur... ça pouvait être sympa ! À la limite, j’étais prêt à coopérer avec un vrai scientifique, car mes créations risquaient de ne pas êtres très performantes. Ma première idée de partenaire fut bien entendu Chiho, qui semblait être tout autant intéressée que moi, mais il était encore trop tôt pour lui parler de ce projet, je ne connaissais pas suffisamment les baies pour m’embarquer là-dedans.

Tandis que nous avancions dans la forêt le plus rapidement possible, les plaintes du petit pokémon inconnu se rapprochaient. J’avais bien hâte d’arriver jusqu’à lui pour pouvoir l’aider de mon mieux. Cependant, un arbre nous bloqua rapidement la route. Ma première idée fut de le contourner, mais la végétation était beaucoup trop dense. Ayuna se porta volontaire pour nous frayer un chemin, tout en sortant ses lianes, prête à passer à l’action. Après tout, la végétation était son élément et elle n’avait pas du tout peur de s’y enfoncer. Toutefois, Chiho semblait avoir une meilleure idée. Elle fit donc sortir son pokémon ayant l’aspect d’une chauve-souris et lui ordonna d’utiliser Coupe. Je reculai rapidement de quelques pas, ne souhaitant pas me faire écraser par cet arbre.

Il s'agissait d'un autre pokémon qui m’était connu jusqu’à aujourd’hui. Apparemment, cette jeune fille possédait beaucoup de pokémon venant de cette région. Elle en était peut-être originaire elle aussi. Ne perdant pas davantage de temps, je rangeai mon pokédex et passait au-dessus du tronc d’arbre coupé. De l’autre côté se trouvait une petite clairière. Où pouvait donc bien se trouver le pokémon recherché ? Le Sonistrelle s’envola en reconnaissance et Chiho repéra une Feuillajou peu de temps après, non loin de nous. Sans hésiter, je m’approchai rapidement du pokémon plante, suivit par mes propres pokémons. Le pauvre était étendu par terre, visiblement sonné. Que pouvait-on bien faire pour l’aider ? Je n’y connaissais rien en soin pokémon...

- Tu crois que ça pourrait l’aider de lui donner quelques baies ? proposai-je, tout en me tournant vers la jeune fille. Je... je ne sais pas quoi faire d’autre...

Nous pouvions aussi l’emmener avec nous jusqu’à l’école pour qu’il soit soigné par l’infirmière, mais nous risquions de ne pas avoir suffisamment de temps. Le mieux était de l’aider ici, mais comment pouvions-nous faire cela ? Ayuna s’approcha doucement du pokémon blessé et l’observa un court moment, comme si elle cherchait un moyen de le lui venir en aide, elle aussi. J’espérais énormément que Chiho allait avoir une meilleure idée que la mienne.
Spoiler:
 

_________________
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1885
Annonceur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Mer 12 Mar - 20:36
Le membre 'Yamato Ishida' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'CUEILLETTE' : 2
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Mer 19 Mar - 9:03
Visiblement Yamato était aussi perdu que moi quant à la marche à suivre... ou presque. J'avais bien des connaissances concernant les soins pokémon, j'avais seulement besoin de garder la tête froide pour pouvoir réfléchir. Agitant cette dernière comme pour me remettre les idées en place, je saisis rapidement mon sac à dos. Je sortis le sac plastique contenant les baies et ma serpe à terre, afin de pouvoir fouiller dans le bric à brac plus facilement. Je m'approchai prudemment du pokémon sauvage afin de ne pas l'effrayer. On n'était jamais appris de se faire attaquer par une bête qui se sentait menacée, ma mère me l'avait appris très tôt. Saisissant ma gourde d'eau, je lui parlais pour le rassurer.

« Ne t'inquiète pas, tout va bien se passer. On va s'occuper de toi alors ne bouge pas d'accord ? »

J'humidifiai doucement son visage et l'étrange touffe qui lui servait de chevelure, espérant que ça lui ferait du bien. Après tout les pokémon plante aimaient bien l'eau, non ? Je ne savais pas trop si mon raisonnement se tenait, mais dans tous les cas je me consolais en me disant que ça ne pouvait pas lui nuire. Réfléchissant en même temps que je cherchais des blessures ouvertes chez le Feuillajou qui s'était assis avec mon aide, toujours à moitié inconscient, je me tournai vers mon compagnon.

« À priori il n'a rien de cassé, et je ne pense pas qu'il soit empoisonné ou paralysé. Mais il est faible et complètement terrorisé alors je ne sais pas s'il acceptera quoi que ce soit de notre part. Enfin ça vaut le coup d'essayer j'imagine. »

Maternant le pokémon blessé, je continuais de lui parler tout bas d'une voix aussi douce que possible. Inutile de l'effrayer encore plus dans ces circonstances. Fouillant dans mon sac à la recherche de potions, je marmonnais à l'encontre de mon étourderie. J'étais sûre de les avoir mises là, alors où étaient-elles passées ? Elles n'avaient tout de même pas pu s'évanouir dans la nature et disparaître ! En attendant de mieux, je saisis un des sandwichs que j'avais préparés pour le casse croûte et cassai un bout afin de lui en proposer. À l'odeur de nourriture il sembla ouvrir un œil curieux, et je pris espoir, mais finalement il se contenta de froncer le nez d'un air dédaigneux et tourna la tête en signe de refus.
Soupirant de découragement, je réfléchissais à une autre solution. Peut-être que Yamato avait raison de penser aux baies. Après tout Feuillajou ne devait pas être carnivore, et la nourriture humaine ne le tentait pas plus que ça. Un peu hésitante, je saisis quelques petites baies dans ma main et lui en tendis une. Ses yeux se mirent immédiatement à briller, comme si d'un 'Sésame Ouvre-toi' je venais de lui ouvrir les portes de la caverne aux merveilles. Avec le peu d'énergie qu'il avait il se jeta dessus comme s'il n'avait pas mangé depuis des jours. Et va savoir, c'était peut-être le cas, après tout. Il finit rapidement ce que je lui avais donné alors je lui en redonnai en le laissant manger à sa faim. Il allait sûrement consommer une grosse partie de la récolte, mais ça m'était égal. Fluvetin entama une conversation avec lui, bien qu'il ne semble pas l'écouter, trop concentré à s'empiffrer.

« Soniiiiii So, sonistrelle !! »

Un grincement d'alerte me fit lever la tête vers le ciel, ou Syl patrouillait en tournant en rond. Il se passait forcément quelque chose, bien que je sois incapable de voir de quoi il s'agissait. Néanmoins j'avais côtoyé le petit dragon suffisamment pour reconnaître ses différents cris. Quoi qu'il ait bien pu voir de là-haut, ce n'était sans doute pas amical car il se tenait aux aguets. Battant rapidement des ailes, il avertit Ayuna de se tenir prête elle aussi. Fronçant les sourcils d'un air inquiet, j'échangeai un regard avec le jeune coordinateur. Mais je n'eus pas le temps de me lever que déjà le Feuillajou paniqué se pressait contre moi, cachant sa tête dans ma nuque, en barbouillant mes vêtements de jus au passage. Je posai une main protectrice dans son dos, pour le calmer bien que je ne puisse pas voir grand chose dans cette position. Sa coiffure improbable était en plein dans mon champ de vision, donc je restai immobile tandis qu'un bruissement d'ailes se faisait entendre de plus en plus proche.

Deux Rapasdepics à l'air menaçant approchèrent alors de la clairière, visiblement surpris d'y trouver deux dresseurs. Mais ça ne semblait pas les intimider, bien au contraire. De leurs yeux mauvais ils les dévisageaient avec l'apparente certitude qu'ils étaient des proies de choix. En plus du reste ils pourraient combler leur ennui en s'emparant des sacs à dos des deux impudents venus explorer leur forêt. Une bonne journée, en somme. Planant au dessus de leurs têtes, ils s'amusaient de la peur panique qu'ils causaient chez le pauvre Feuillajou à peine remis de ses émotions. Et justement le petit singe murmura à Chiho que les deux oiseaux étaient ceux qui l'avaient blessé et laissé pour mort là au milieu de nulle part. Une information que la scientifique s'empressa de transmettre à son ami, car il était plutôt clair qu'ils devraient se défendre sous peine de finir transformés en passoire, bécotés et dépouillés de leurs biens.

« Apparemment ils ont attaqué Feuillajou, et ils ont décidé de remettre ça. Il faut qu'on fasse att... »

Je n'avais pas encore fini ma phrase que déjà l'un des Rapasdepics fonça sur Ayuna à toute vitesse, décidé à en découdre. Seulement Syl ne l'entendit pas de cet œil et s'interposa en tenant le petit serpent entre ses pattes. Il avait eu bien raison de la couvrir car cette attaque Picpic aurait pu lui être fatale. Je poussai Feuillajou sur le côté afin de voir ce qui se passait, et déglutis. Ayuna serait en difficulté si elle ne faisait pas attention !

« Si tu as d'autres pokémons, je pense que tu devrais les laisser prendre le relais. C'est trop dangereux pour un type plante de les affronter ! »

[Je profiter pour lancer les dés aussi, vu que j'ai oublié xD]
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1885
Annonceur
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Mer 19 Mar - 9:03
Le membre 'Chiho Lime' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'CUEILLETTE' : 5
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11604
PNJs
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Dim 23 Mar - 23:27
RP : RP très intéressant vis à vis de la rencontre entre Yamato et Chiho. On ressent clairement les caractères des deux personnages. Pauvre Vipelierre qui voulait être seule … xD Je trouve que c’est une bonne idée de faire référence au cours de botanique ! Dommage qu’il n’y a pas plus de description concernant la récolte surtout que c’est le Pokemon de Yamato qui mène la danse et pas celui de Chiho. Néanmoins, Chiho pimente d’avantage l’intrigue, on se demande ce qu’il va se passer et use habillement de la CS coupe de cette façon en plus de leur « première » récolte. Mais les lancés de dés ce font un peu tard par rapport à cette récolte. La prochaine fois, il faudra penser le faire avant.


Yamato :
Tu obtiens trois baies Fraive. Étude des baies 04

Chiho :
Tu obtiens trois baies Fraive Étude des baies 04Et deux baies Nanana Étude des baies 20

CS coupe : Deux baies Oran Étude des baies 07
N'oublie pas de préciser dans ta t-card, quand tu as utilisé la CS.

_________________
Étude des baies 7z5c
Yamato Ishida
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Dim 13 Avr - 23:11
Ne sachant pas quoi faire pour venir en aide au Feuillajou, je laissai la jeune fille du dortoir des Pyroli prendre les devants. Celle-ci s’approcha doucement de lui pour lui humidifier le visage, ce qui sembla le revigorer légèrement. Il reprit conscience juste assez pour pouvoir s’asseoir et Chiho se retourna vers moi après l’avoir rapidement examiné. Il n’avait pas de blessures graves, mais il était bien affaibli malgré tout. Aucun cas de paralysie ou d’empoisonnement... que lui était-il arrivé dans ce cas ? Songeur, je me détournai vers ma starter, qui continuait toujours d’observer l’autre pokémon plante. Dommage qu’elle ne maîtrisait pas l’attaque Synthèse, car cela aurait été bien efficace pour le Feuillajou, en plus de lui redonner un peu d’énergie.

Même s’il semblait méfiant à notre égard, le pokémon sauvage accepta les baies que lui présentait la jeune fille, après avoir refusé son morceau de sandwich. J’étais soulagé de le voir manger, puisqu’il allait probablement reprendre des forces. Même Ayuna, qui exprimait rarement de la compassion envers un autre pokémon, eu un petit sourire en le voyant manger les baies avec grand appétit. Il était impossible de savoir depuis combien de temps il était allongé là, mais il avait été chanceux qu’on le croise dans cette forêt. Je n’osais imaginer ce qui lui serait arriver dans le cas contraire. Certes, nous ne pouvions pas le soigner convenablement, mais j’étais certain que le simple fait de manger allait lui redonner suffisamment de force pour guérir.

Personne parmi nous ne se doutait de ce qu’il allait suivre... Alors que je m’apprêtai à m’approcher du Feuillajou pour pouvoir lui donner quelques baies à mon tour, le cri du Sonistrelle de Chiho attira mon attention. Je levai la tête vers le ciel en même temps que ma starter, tandis que le petit dragon annonçait à cette dernière de rester sur ses gardes. La Vipélierre resta tout de même perplexe ; pourquoi avait-elle besoin de craindre quelque chose ? Quel danger imminent était sur le point de leur tomber dessus pour qu’elle doive être prudente de cette façon ? Un bruissement d’aile répondit à ses nombreuses questions, alors que deux Rapasdepics faisaient leurs apparitions au-dessus de la clairière. En les voyant, mes yeux s’agrandirent de surprise. Alala... nous étions mal barrés.

- Nous ne devons pas rester ici dans ce cas, si ce sont ces deux pokémons qui ont attaqué Feuillajou, répondis-je à la jeune fille.

Cependant, notre temps de réaction fut un peu trop long, puisque les deux pokémons oiseaux se précipitaient déjà dans notre direction. Pour ma part, Ayuna n’hésita pas une seule seconde à se mettre devant moi pour me protéger du danger. Elle ne le montrait peut-être pas, mais elle tenait énormément à moi. Alors qu’elle s’apprêtait à encaisser le coup, elle se fit agripper par le Sonistrelle et emportée dans les airs. Elle évita ainsi le pire, soit de se faire mettre hors de combat par ses adversaires, même si elle se croyait largement capable de les affronter tout les deux. Nous devions faire quelque chose et vite. N’ayant qu’Ayuna comme pokémon, je ne pouvais pas me permettre d’affronter ces deux rapaces.

- Justement, je n’ai qu’un seul pokémon... on ferait mieux de fuir, tu ne crois pas ?

La situation devenait trop dangereuse pour que je prenne une décision suite à sa réponse. Dès que ma Vipélierre toucha le sol, je la rappelai rapidement dans sa pokéball pour ne pas qu’elle soit blessée inutilement, même si elle était prête à se battre. Sans perdre davantage de temps, je pris mes jambes à mon cou et prit la fuite le plus vite possible, espérant que les Rapasdepics ne nous suivraient pas sur une longue distance. Je m’enfonçai dans la forêt par le petit chemin que nous avions emprunté précédemment, tout en jetant de fréquent coup d’œil vers le ciel. Avec un peu de chance, la végétation décourageait nos agresseurs et ils abandonneraient la poursuite. Je ne pouvais qu’espérer.

_________________
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Ven 18 Avr - 16:16
Je n'avais eu que très peu de temps pour réagir, mais heureusement mon Sonistrelle avait été bien plus rapide. Que ce soit par instinct, ou tout simplement parce qu'il avait aperçu la menace plus vite que nous, ce dernier avait fait un vol piqué pour tirer Ayuna des serres de leurs ennemis. Avec grâce il la reposa finalement à terre, jetant toujours des regards acérés vers leurs ennemis qu'il surveillait de loin. Les deux Rapasdepics ne semblaient pas du tout contents, non seulement parce que des adolescents se mêlaient de leurs affaires, mais parce qu'en plus du reste Syl leur avait volé une proie facile. Je serrais toujours le Feuillajou contre moi, observant la progression de la situation avec une mine soucieuse. Ça se présentait mal... très mal.

« Oui, on devrait essayer de les distraire pour opérer à un repli stratégique. »

Un repli stratégique, hein ? Une fuite dans les règles de l'art, oui ! Cette idée ne me plaisait pas le moins du monde, mais le fait est que nous n'avions pas le choix. Feuillajou ne serait d'aucun secours, et puis nos pokémons n'avaient pas non plus l'avantage. Ivy et Gee n'auraient pas non plus l'ascendant, et vu qu'ils étaient deux en face, ce serait trop risqué de tenter le coup. Les regardant d'un air mauvais, je fulminais intérieurement. Je ne comprenais pas pourquoi ces deux racailles s'amusaient à malmener d'autres pokémons pour le simple plaisir de les faire souffrir. Ils méritaient vraiment une bonne leçon, mais malheureusement je n'étais pas en position de la leur donner. Vérifiant que mon sac à dos était bien en place, je fis signe à Yamato de se tenir prêt à courir dès que les oiseaux seraient distraits.

« Ivy, lance Vent Féerique pour les déstabiliser, et Syl enchaîne avec Ultrason ! Il nous faut gagner du temps pour regagner l'orée des arbres ! »

Suivant le Voltali qui avait détalé, je faisais de mon mieux pour courir sans tomber, bien que je sois un peu lestée par les 10kg du Feuillajou toujours accroché à mon cou comme un Parecool à sa branche. Le paysage défila rapidement, les arbres se suivant les uns après les autres tandis que nous nous engouffrions parmi la végétation. Nous étions désormais à l'abri des regards hostiles, bien qu'e nous nous en retrouvions blottis l'un contre l'autre, adossés au tronc d'un grand chêne qui nous couvrait de son épais feuillage. Ivy et Syl ne tardèrent pas à nous rejoindre à leur tour, se posant au sol pendant quelques instants afin se reposer. Cependant Syl semblait fixer le ciel d'un air hargneux et revanchard, en cette mimique que je lui avais déjà surprise plusieurs fois. Ce n'était pas son genre de battre en retraite sans se battre, et je savais donc qu'il tenait à défendre son honneur guerrier. Obéir à mon ordre avait exigé de lui un certain effort, et j'en étais consciente. Je tentai de le rassurer.

« Je sais que tu n'es pas content, et je ne le suis pas non plus. Mais pour l'instant ils sont trop forts pour nous. Mais un jour... Un jour nous reviendrons nous occuper de leur cas, c'est promis. Vous serez de la partie aussi, j'espère ? » J'avais regardé Ayuna et Yamato avec un petit sourire. Ce serait une autre belle occasion de faire une cueillette, tout en nous entraînant au combat. Après tout il n'y avait pas que la recherche dans la vie, d'autant plus que nos pokémons avaient besoin de progresser. Amusée, je relâchai enfin mon étreinte autour du Feuillajou qui avait repris des couleurs, en constatant que ce dernier avait sauté dans les bras du jeune homme, probablement pour le remercier aussi de ce qu'il avait fait. Riant tout bas, je le vis faire et me demandai si nous pouvions vraiment le laisser ici, livré à lui même. « Au moins tout le monde va bien, et nous avons même quelques baies en réserve. Tu crois qu'il y en a assez pour faire des poffins ? »
Yamato Ishida
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 23
Jetons : 1196
Points d'Expériences : 447
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Mer 30 Avr - 2:11
Notre course effrénée ne dura que quelques minutes, mais cela semblait être une éternité pour ma part. Nous avions laissé derrière nous deux des pokémons de la jeune fille et j’espérais vraiment qu’ils allaient s’en sortir indemnes. Après tout, ces deux Rapasdepic semblaient êtres assez puissants, mais ils n’avaient reçu que l’ordre de les distraire, le temps de prendre la fuite et de mettre suffisamment de distance entre ces dangereux pokémons et nous. Et si cela ne fonctionnait pas ? Et s’ils se faisaient capturer par le couple de rapace ? Ayuna ne serait largement pas en mesure de les sauver et j’ignorais si Chiho possédait d’autres pokémons. Tout en entendant les bruits du combat s’éloigner derrière moi, je ne pouvais qu’espérer qu’ils s’en sortent.

À bout de souffle, je fus soulagé de voir la Pyroli s’arrêter sous les branches épais d’un énorme chêne. J’allais en profiter pour reprendre mes forces, surtout que notre course était probablement loin d’être terminée. Les bruits du combat avaient cessé et je fus surpris de voir les deux pokémons de Chiho revenir près de nous quelques instants plus tard. Ils semblaient êtres fatigués, mais ils n’étaient pas blessés, heureusement. Tout comme dans le regard d’Ayuna, je cru percevoir la même chose dans celui du Sonistrelle, comme quoi les deux pokémons s’en voulaient de ne pas être parvenu à vaincre ces deux Rapasdepic. Leur victoire n’était que partie remise.

- Évidemment que je serais de la partie. Je crois qu’on va commencer à s’entraîner dès demain. On pourrait retenter notre chance au printemps, cela nous laisserait quelques mois de préparation. Qu’en pensez-vous ? ajoutai-je, à l’intention des pokémons.

Certes, cela ne me plaisait pas de mettre autant de temps à l’entraînement, sachant qu’une bonne dizaine de pokémon allait souffrir pendant tout ce temps, comme c’était arrivé au Feuillajou. Il avait eu de la chance qu’on croise sa route, mais cela n’allait pas pouvoir être possible pour toutes les autres victimes. Hésitante suite à ma proposition, la Vipélierre garda le silence et leva son regard dans ma direction. Devait-elle vraiment attendre tout ce temps pour vaincre ces deux salopards ? Si cela n’avait été que d’elle et les auraient tout de suite envoyés au tapis, mais elle savait bien qu’elle avait besoin d’entraînement si elle voulait y arriver. Elle se contenta donc de hocher la tête à la proposition de son maître.

- Et bien... je crois que je n’ai pas encore assez de baie pour commencer à cuisiner des poffins, répondis-je à la question de Chiho, mais je vais pouvoir commencer à faire des cultures dans les serres de l’école. C’est déjà un bon pas en avant.

Je finis cette dernière phrase avec un large sourire. Plus je progressais dans les cultures et plus je me rapprochai des fourneaux. Tout d’un coup, le Feuillajou, qui se trouvait dans les bras de la jeune fille, sauta dans mes bras pour me remercier, apparemment. Tout en continuant de sourire, je caressai doucement sa tête, en me demandant ce qui allait bien advenir de lui. Je me sentais mal de l’abandonner à nouveau dans cette forêt, surtout que les deux Rapadepics étaient encore dans les parages. D’un autre côté, je n’avais pas envie de lui retirer sa liberté. Le meilleur moyen qui me vint à l’esprit fut de l’emmener avec nous à l’Académie pour qu’il reçoive des soins adaptés après quoi il serait relâché et il pourrait tranquillement retourner dans la forêt.

- Alors, petit bonhomme... Que dirais-tu de venir avec nous ? À notre école, il y a des infirmières qui peuvent te soigner et prendre soin de toi jusqu’à ce que tu sois bien rétabli. Et aussi... tu pourrais revenir avec nous lorsqu’on ira donner une bonne leçon à ces deux oiseaux et tu retrouveras ta liberté, par la même occasion. Qu’en pense-tu ?

Puis, je tendis l'oreille pour savoir si les Rapasdepic étaient toujours à nos trousses. N'entendant aucun piaillement, je décidai de reprendre la route suite à mes paroles, pour retourner à l'Académie, là où nous serions en sécurité.

HRP - Voilà, je préfère te laisser la décision du Feuillajou. Le rp est terminé pour ma part ^^

_________________
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Étude des baies   Ven 2 Mai - 1:50
Fort heureusement la cueillette en duo et la petite escapade stressante se terminaient bien, sur une note plus légère. Nous avions nos baies et même si ce combat était partiellement un échec, en réalité on s'en tirait plutôt bien. Après tout on avait quand même réussi à échapper à ces prédateurs en gagnant du temps, et ce n'était pas rien si l'on prenait en compte notre peu de moyens. Nous n'avions que peu de pokémons dans nos équipes respectives, et qui plus est ces derniers manquaient encore d'expérience. Aussi rageant et frustrant que ce soit de l'avouer on ne pouvait pas se mentir, se battre maintenant serait courir à une défaite cuisante. Par conséquent la solution proposée par Yamato me paraissait bien plus raisonnable. J'acquiesçai avec un sourire qui visait à consoler Syl, toujours aussi mécontent. À mon avis il allait râler pendant encore un bon moment, car il n'aurait d'autre choix que de ronger son frein.

« Oui, le printemps c'est une bonne période. Ça devrait nous laisser le temps de prendre un peu de galon, de renforcer nos teams, sans parler du fait que les arbustes soient encore plus chargés de baies. C'est le moment idéal pour remettre le couvert, et donner une bonne leçon à ces deux Racailledepics ! »

Blottis comme nous étions sous le grand arbre qui nous abritait, nous chuchotions afin de ne pas attirer l'attention de nos poursuivants. C'est vrai que nous étions à l'abri, mais il ne fallait tout de même pas trop tenter le diable, alors autant être prudents. Écoutant le Voltali qui m'exposait ses plans de faire pousser des baies en culture dans les serres de l'école, je baissai les yeux vers mon sac à dos que j'avais posé à mes pieds. Oui je n'y avais pas pensé mais ce n'était pas une mauvaise idée. Au moins si je pouvais en cultiver à proximité je pourrais en étudier les propriétés. Néanmoins cela voulait dire investir pas mal de mon temps pour les arroser et observer leur croissance. C'était un temps que je ne possédais peut-être pas, ce qui m'attristait un peu. Secouant la tête, je me dis que j'aurais l'occasion d'aviser en temps et en heure. Dans le pire des cas si je ne pouvais pas tirer le meilleur parti des baies, je pourrais toujours les confier à Yamato afin qu'il cuisine quelques poffins. S'il venait à m'en garder quelques uns, alors tous mes efforts ne seraient pas vains.

« J'essayerai de faire la même chose, même si je doute de posséder les compétences requises. Je te demanderai sûrement conseil le moment venu. Tiens, voilà mon numéro d'Ipok. Comme ça on pourra rester en contact et planifier notre prochaine expédition ici ! »

Je joignis l'acte à la parole et lui filai mon numéro tout en commençant à me relever pour me dégourdir les jambes. Malgré la nervosité qui venait tout juste de retomber, j'avais du mal à rester sur place sans rien faire pendant de longues périodes. Mettez ça sur le compte de l'hyperactivité Pyroli, je ne vous en voudrai pas. Rappelant Syl dans sa pokéball pour le laisser se reposer, je câlinai Ivy d'un air distrait. Ils avaient bien combattu tous les deux, et je n'avais pas honte de leur prestation. Je tenais à partir la tête haute afin qu'ils n'aient aucun doute là-dessus. Me promettant de leur en parler une fois rentrée, j'étais en train d'observer le petit pokémon plante que nous avions secouru.
Il était docile et d'un tempérament plutôt avenant, alors l'emmener ce n'était pas bête du tout. Il pourrait toujours être confié à l'infirmière Needle et Mine le Noacier, le temps qu'il se remette complètement. Il ferait sûrement un check-up et serait bien traité le temps que nous puissions avoir les bonnes armes pour revenir pour le deuxième round. J'étais déjà impatiente à l'idée de prendre ma revanche, alors je ne pus que serrer le poing d'un air volontaire lorsque le petit Feuillajou accepta de nous suivre avec de grands gestes de tête. Il avait alors sautillé dans tous les sens en serrant si fort le cou de Yamato que j'eus peur qu'il ne l'étouffe. Ceci dit une fois que sa joie retomba un peu, je ris tout bas. Ça me faisait vraiment plaisir de voir les choses s'arranger un tant soit peu. Les piaillements furieux des Rapasdepics avaient disparu à l'horizon, alors j'en déduisais qu'ils avaient fini par se lasser de nous courir après. C'était le moment où jamais d'y aller.

« Bon dans ce cas, on retourne au bercail ! Chaud devant, j'ouvre la marche ! » Joignant l'acte à la parole, je marchais à nouveau avec le sourire, chantonnant joyeusement tandis que je laissai Feuillajou en compagnie de mon camarade. Nous avions les baies et un nouvel ami. Je dirais que cette première cueillette était un succès. Et je n'allais pas laisser la demi teinte d'un contretemps le gâcher !


Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Étude des baies   
Étude des baies
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :