Partagez | .
[Cours 05 . Topdresseur] Un enchaînement de bourdes peuvent conduire à... beaucoup de bleus
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4512
Points d'Expériences : 753

MessageSujet: [Cours 05 . Topdresseur] Un enchaînement de bourdes peuvent conduire à... beaucoup de bleus   Mar 29 Déc - 22:02


Un enchaînement de bourdes peuvent conduire à... beaucoup de bleus

Mika arriva dans la salle avec un quart d'heure de retard et dans un jogging déchiré à la jambe. Déjà ses camarades de dortoir la regarder certaines semblaient surprises tandis que d'autres semblaient courroucées, la pauvre Mentali s'avança dans les rangs jusqu'à atteindre la dernière rangée, elle était rouge de honte. Ce n'est pas d'être en jogging qui l'a rendait honteuse c'était plutôt tous les regards qui s'étaient tournés vers elle, elle n'était pas habituée à ce qu'on la regarde autant et elle se recroquevilla dans sa chaise en repensant à ce qu'il s'était passé ce midi. D'abord Mika avait subitement décidée d'échanger la course du matin ( qui était casse-gueule parce que à cette époque de l'année il faisait noir le matin ) pour une course du midi -première erreur- mais Tim ne comprenait pas pourquoi ils devaient partir courir le midi alors que d'habitude c'était le matin et il avait fait mine de refuser. Ils étaient finalement partit courir dans la forêt et Tim malgré sa fausse désapprobation de tout à l'heure gambadait joyeusement derrière Mika, il aimait courir dans la forêt tout ce qui le dérangeait c'était que l'horaire change et que Lune la riolu de sa nouvelle colocataire ne vienne pas, sa dresseuse avait bien essayé une fois de prendre Serena avec elle mais... la jeune fille bien que sportive n'était tout simplement pas sortie de son lit.
Donc Mika et Tim couraient mais ils eurent la surprise de voir un Papilusion juste devant eux qui semblait vouloir jouer avec eux et le suivirent -deuxième erreur- ils perdirent se trace au détour d'un rocher, évidemment ils s'étaient éloignés de leur chemin habituel et ne le retrouvaient plus. Après quelques vaines recherches Mika décida de suivre la rivière qui était vers ici et part laquelle elle avait l'habitude de passer, Tim et elle étaient aux abords de la rivière quand soudain... un cailloux, un seul petit cailloux et il fallait absolument que Mika se le prenne -troisième erreur mais à partir de là je ne l'ai compte plus, il y en aurait trop- résultat un jogging déchiré mais heureusement pas de sang juste une légère râpure qui ne faisait pas très mal.
Arrivés à leur chemins ils s'étaient précipités à leur dortoir ( et non elle ne chuta pas dans les escaliers ) mais quand ils arrivèrent à leur chambre Serena n'était pas là, d'habitude la Mentali l'attendait avant de partir donc Mika devait vraiment être en retard, elle regarda son réveil. D'accord alors là elle était vraiment en retard elle se doucha rapidement mais au lieu de choisir sa tenue comme le faisait d'habitude elle ré-enfila son jogging troué -Mon dieu ! Cette fille est-elle vraiment une Mentali !?- c'est donc encore en sueur et avec la même tenue que pour son jogging qu'elle s'était réfugiée au fond de la salle et avait fait face à la dure réalité : elle était dans le cours de Ace S. Creed avec quinze minutes de retards ( autant vous dire qu'elle aurait pu prendre le temps de se choisir une tenue ) et elle était complètement exténuée. Elle se tourna vers Tim qui devait lui aussi être exténué. Tim ? Oh non pourquoi son évoli n'était pas là ?! Elle ne l'avait pas oublié si ? Elle souleva sa bandoulière en espérant qu'il soit dedans, un soupir de soulagement s'échappa de sa bouche, c'est bon il était dedans un peu surpris mais il était dedans.
Avec ce coup de stress elle n'avait même pas vu le « professeur » rentrer... couvert de paillettes et de pétales. Malheureusement il semblait l'avoir gagné et être quand même assez énervé pour fusiller du regard les quelques élèves ayant eu l'audace -ou la bêtise- de se moquer de lui. Gaston Fooly les tiras du cours qui allait avoir lieu et Ace les informa qu'il allait les faire se téléporter tout en parlant de Tauros en dangers -comment ça Ranger la sous-branche de Topdresseur ?!- et Mika au fond de la salle se précipita vers la chaîne et faillit louper le top départ mais attrapa in-extremis l'épaule de l'Alakazam. Arrivée en douceur sur l'herbe -pour une fois- elle regarda la situation : le pont était à moitié détruit, des Tauros étaient en train de se noyer dans une eau qui semblait glaciale et leur « professeur » était tranquillement adossé contre un arbre et ne semblait pas être prêt à bouger. Mika regarda autour d'elle, les autres étudiants commençaient déjà à s'activer et elle n'allait pas rester ici à ne rien faire alors que des pokémons étaient en danger.
Mika s'avança précipitamment vers la rivière en entendant le cri d'un des Tauros mais cette journée n'aurait pas été complète sans une autre bourde et un autre cailloux aussi. Évidement la jeune fille s'était prise le pied dans un cailloux et avait finit dans la rivière glacée, elle allait en sortir mais elle vit quelque chose flotter sur l'eau... son sac ?! Et Shira dedans ! Oh non mais c'était pas possible quand est-ce qu'elle était devenue aussi malchanceuse ?! Elle regarda les étudiants sur la berge tout en luttant contre le courant, ils ne voulaient pas l'aider plutôt que la regarder ? Elle commençait à fatiguer là, en plus Shira risquait de basculer d'une minute à l'autre...

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3997-289-inscription-ecole-de-dresseur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4113-mikato-sozuy-mentali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Kantô
Âge : 13 ans
Niveau : 14
Jetons : 162
Points d'Expériences : 235

MessageSujet: Re: [Cours 05 . Topdresseur] Un enchaînement de bourdes peuvent conduire à... beaucoup de bleus   Ven 1 Jan - 11:48

Moi, je ne suis pas ce genre de fille à préférer s'occuper de moi plutôt des autres, Un comportement qu'il me faudrait changer au plus vite, du coup, alors que la plupart de celles qui m'entouraient s'occupaient à se faire une beauté devant un de ces petits miroirs vaniteux en s'ajoutant du rouge à lèvres si brillant que la lumière y rebondissait comme sur du verre, et se mettait du noir sur les ciels à en cacher la couleur de leurs yeux. J'aimais bien les gens, mais cela relevait de l'impossible d'apprécier ce genre de filles qui passent leur temps à se maquiller à tout va parce qu'une poussière s'est posé sur leur visage. Le matérialisme dans ce qu'il a de meilleur. Enfin, si cela n'avait aucun intérêt dans le contexte actuel, il n'empêcha pas que durant le cours, j'avais une certaine tristesse à me retrouver entouré de ce genre de personnes si mauvaises. Et si j'avais déjà du mal à suivre le cours du professeur Ace, des cours qui, d'après quasiment tous les élèves, étaient d'un ennui mortel et si simplistes que c'en était insultant, j'étais maintenant complètement perdu alors même qu'il venait tout juste de pénétrer dans la salle. Il était si brillant de paillettes que j'en avais presque le blanc des yeux qui brillait. On dit souvent que la beauté est subjectif, mais là, il est vraiment fa-bu-lous !. Il était en colère, et il ne se gênait pas pour le montrer à ses élèves, plus particulièrement à ceux qui avaient l'audace de se moquer de lui. Il râla un bon coup avant de commencer à parler dans son mépris le plus total, mais un bruit répété sur la porte de la salle le tira de ses belles paroles dignes de sa personne. Le concierge parut alors et remit une lettre au professeur avant de repartir comme il était venu. Sans tarder, Ace déchira la lettre et en lut rapidement son contenu avant de soupirer.

Il nous faisait part de la nouvelle : un groupe de mignons Tauros, comprenez imbéciles et demeurés, avaient soudainement pris peur et s'étaient enfuis vers un pont de la ville qui avait évidemment cédé sous leur poids et avant tout leur nombre, et la plupart des bêtes se trouvaient maintenant attachés dans les airs pour un mince bout de corde alors que d'autre avaient déjà chuté dans la rivière en contrebas. La mairie de Lansat nous avait donc institué à nous, élèves en apprentissages vers la voie de sauveteurs de Pokémon, Chieurs de services à qui on refile tous les boulots pourris, d'aller sauver ces pauvres Pokémon d'une possible disparition dans la mer. Ace soupira pendant un instant de se décider à tous nous emmener jusqu'au lieu de l'accident. Armé de son Alakazam, il nous téléporta instantanément là-bas et nous lâcha en nous disait de nous débrouiller sauver ces Pokémon, partant faire une bonne petite sieste sous un arbre sans vraiment faire attention au fait à ce que comptait faire les élèves. Nous fûmes lâchés et abandonnés à faire ce travail sans aucune aide de la part de notre surveillant. On va pouvoir se défouler, yes !. Je ne savais pas avec qui me mettre, je ne savais même pas qui se trouvait là pour le cours. Très vite, je me retrouvais seule à ne pas savoir qui allait voir. J'allais commencer à désespérer de devoir m'en sortir toute seule, alors même que Joke, Mashin et Hamtaro n'allait pas m'être d'une grande utilité, quand j'entendis un bruit de chute non loin de là. Tournant le regard vers l'origine de ce bruit, j'aperçus une fille tombée à l'eau et se débattant maintenant comme elle pouvait pour se sortir de là. Elle n'avait pas l'air d'être en véritable danger, après tout même un imbécile comme Ace S. Creed pouvait s'en sortir dans une telle rivière, mais elle semblait poursuivre quelques chose qui suivait le courant de l'eau aux côtés d'un Tauros qui bougeait furieusement dans l'eau pour ne pas se noyer. Ah ! Mais c'est qu'il fallait l'aider, et vite ! Mince, mince, je ne pouvais pas faire grand-chose pour la sauver, mais heureusement, Joke était assez rapide pour rattraper le petit sac de la demoiselle. Maintenant, il me fallait trouver de quoi la ramener sur le rivage, et je n'avais pas de Pokémon en tête pour aller à son secours. Courant à sa poursuite, j'eus donc l'idée d'appeler à l'aide. Après tout, c'était le mieux à faire après tout.

S'il vous plaît, quelqu'un, à l'aide ! Il faut sauver cette fille ! hurlai-je en agitant les bras et en indiquant ensuite la position de la fille.

Et sans perdre de temps, je fis sortir le Ténéfix chromatique de sa Pokéball, le lançant à la poursuite du sac à la dérive. J'étais sûr d'une chose : il allait le récupérer. Maintenant, j'attendais de voir ce qu'il allait en faire une fois entre ses mains …

HRP:
 

_________________
Haru Eina ≈ Celle que je suis n'est pas celle que je serai, mais ce que j'étais est en vérité ce que je suis. Alors, est-ce que ce que je serai sera celle que j'étais ou bien ou ce que je suis sans l'être le sera ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3914-haru-eina-mentali
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 40
Jetons : 4575
Points d'Expériences : 936

MessageSujet: Re: [Cours 05 . Topdresseur] Un enchaînement de bourdes peuvent conduire à... beaucoup de bleus   Lun 4 Jan - 15:28

Comme toujours, Ace était une diva qui se faisait attendre. Assis bien sagement dans la salle, j’observais les autres élèves s’ennuyer à mourir en espérant que le professeur arrive vite. Si seulement le cours était intéressant, je comprendrais cette impatience juvénile. Malheureusement, il s’avérait bien souvent que cela ne soit que de véritables farces ambulantes. Ace avait certes un charisme et une puissance indéniable, mais il était aussi pédagogue qu’une huitre… Et encore, c’est insulter cette charmante huitre. Après une demi-heure de salle d’attente et une boite de biscuits d’avalée complétant le repas du midi, Ace fit son entrée en scène de la même façon que les quinze milliards d’autres fois où je l’ai vu franchir cette porte. A la différence… Que cette fois, il brillait. Oui, son corps scintillait de paillettes résultantes d’une rencontre improvisée avec le professeur Heartnett. SI certains avaient l’audace, ou la bêtise, de se moquer de notre référent, je préférais me taire et me faire discret, gardant pour moi mes pensées sur le sujet. Malgré ses défauts, Ace était quelqu’un de bien et un grand dresseur par-dessus le marché. Il méritait qu’on lui montre du respect, même dans l’adversité. Seuls les crétins oseraient se mettre à dos une telle grandeur. Et surtout pas aujourd’hui, où il semblait ne pas être de très bonne humeur. Quand Gaston vint lui remettre la lettre, je cru que le jardinier finirait pulvérisé par le regard de l’instructeur. Aussi vite arrivé, aussi vite reparti. Il n’avait pas attendu son reste. Le reste des événements fut assez banal. Une lettre de mission, des râles d’Ace, encore des râles d’Ace, une insulte envers un parcours, des râles d’Ace,… Et enfin, un départ sur les chapeaux de roue. Pas question de se laisser distancer et devoir se rendre au pont à patte. Je me redresse fièrement et enjambe les tables devant moi jusqu’à l’Alakazam. Parmi les premiers, ouf. J’attends les retardataires et en voit quelques-uns galérer sur le simple parcours. Trop tard pour eux, ils disparaissent de ma vue pour être remplacés par un pont brisé en deux et une rivière dans laquelle certains tendent à se noyer. En tournant mon regard vers le référant, je le trouve adossé sur le sol près d’un saule, le seul endroit paisible du coin où les rugissements en détresse des Tauros n’ont pas l’air d’aller. Un peu confus, je me laisse gueuler dessus comme à un chien en comprenant, qu’effectivement, il y avait urgence pour les Tauros.

-Kaiminus, t’es où ?

Ah oui, merde… Je l’avais oublié celui-là. J’espère qu’il n’est pas resté à roupiller au pied de la table dans la salle de cours. Sinon il aura une drôle de surprise à son réveil le petit. Soudain, une tête rose fit son apparition dans mon dos. A moitié endormi, le caïman semblait s’être assoupi dans mon sac pendant tout ce temps. L’y retirant, je le prenais dans mes bras en le caressant. Mieux valait le réveiller convenablement. Et les élèves avaient l’air tellement paniqués à courir dans tous les sens, formés des groupes, que je préférais attendre une seconde que la situation se calme pour y voir plus clair. Calmement, je me rapprochais du bord et expliquait à Kaiminus l’objectif de notre mission du jour. Un cours Ranger dans toute sa splendeur. Et même si j’étais aussi un TopDresseur, je doutais être le plus apte à gérer ce genre de situation. Toutefois, quand une jeune fille cria à l’aide, je n’écoutais que mon instinct et accourais à elle. Je reconnus alors la petite sorcière d’Halloween, Haru. Elle était mignonne, mais ce n’était pas le moment de penser à cela. Quelqu’un se noyait dans la rivière en plus des Tauros. Une autre fille, que je devrais être en mesure de sauver seul.

-Je m’en occupe.

Je lui jetais mon Kaiminus et mon sac dans les bras, avant de plonger dans la rivière, me laissant emporter par le courant pour rattraper la gamine. Une brasse, une seconde et hop, je la chopais. L’attirant à moi, je lui prodiguais quelques paroles douces pour la rassurer en souriant. Maintenant que je l’avais, il fallait retourner sur le rivage. Mon starter, qui s’était dépêtré des bras de Haru se tenait sur le bord près à nous soutenir. Forçant sur mes jambes du mieux que je pouvais, je nous rapprochais de la rive, où j’envoyais Embrylex pour porter main forte à Kaiminus. A deux, ils nous tirèrent hors de l’eau et je déposais la gamine sur l’herbe en vérifiant son état de santé. A première vue, ça avait l’air d’aller. Elle avait peut-être avalé la tasse, mais elle s’en sortirait.

-Eh bien, c’était moins une.  



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4512
Points d'Expériences : 753

MessageSujet: Re: [Cours 05 . Topdresseur] Un enchaînement de bourdes peuvent conduire à... beaucoup de bleus   Jeu 7 Jan - 22:50


Elle se débattait dans l'eau glacée pour rattraper son sac quand elle vit soudain entre les remous faîtes par le Tauros à sa droite une ombre le prendre... un Ténéfix ! Quelqu'un avait répondu à sa prière et avait envoyé son pokémon, elle se détendit soudain, Shira était en sécurité, tout allait bien. Comment ça tout allait bien ?! Elle était dans une eau glacée à côté d'un Tauros terrifié et en plus elle ne voyait presque rien à cause de l'eau qui lui rentrait dans les yeux à chaque remous ! Elle avait de plus en plus de mal à se maintenir au dessus de l'eau luttant contre le courant, elle commençait à peine à paniquer ( oui c'est ça on y croit, à peine ) quand elle sentit qu'on la tirait vers le bord. Arrivée sur la terre ferme elle regarda les personnes qui une avait sauvée son sac et l'autre l'avait sauvée elle, elle sourit pour qu'ils ne s’inquiètent pas, son nez la titillait légèrement.

« Mer... Tchoum !... ci»

Ça y est ça la reprenait : à chaque petit écart de température son nez faisait des siennes à éternuer dans n'importe qu'elle situation et à n'importe qu'elle moment dans ses phrases entrecoupant ses propos de petits éternuements intempestifs.

« Je m'appe... tchoum!...lle Mikato et... tchoum!... vous ? » puis ce tournant vers la jeune fille qui avait sauvé son sac « Je t'... tchoum!...ai déjà vu... tchoum... dans le... tchoum!... dortoir non ? Au fait...tchoum!... je suis...tchoum! Mentali.»

Mikato n'arrêtait pas d'éternuer encore et encore mais à force d'avoir cette réaction elle avait des techniques pour l'arrêter, tout en écoutant leur réponse elle pinça son nez des deux doigts et retint sa respiration les joues gonflées d'air. Certes la technique pouvait semblait bizarre d'un point de vue extérieur -surtout quand on se demande comment elle a fait pour la trouver- mais au moins elle était efficace, et puis Mika n'était pas à ça près... ses éternuements s’arrêtèrent, enfin !
Donc ses sauveurs s’appelaient Haru et était bien dans le dortoir Mentali et Paul qui lui se se trouvait dans le dortoir Noctali. Elle le regarda rouge de confusion en voyant qu'il était complètement trempé.

« Je suis désolée tu es trempé à cause de moi... Est-ce que je peux faire quelque chose ? Je crois que j'ai une serviette dans mon sac... » Son sac + eau = serviette trempée = ne sert à rien« Euh non en fait vu qu'il doit être trempé... » Son sac ? son sac... Son sac !? Elle se tourna vers la jeune fille soudain inquiète, le Ténéfix était bien à elle hein, ce n'en était pas un sauvage ?

« Au fait, j'ai vu un Ténéfix prendre mon sac quand j'étais dans l'eau... est-ce qu'il était à toi ? »

Un meuglement la fit soudain se retourner. Les Tauros. Ils avaient peurs, extrêmement peur, elle l'avait sentit quand elle était dans l'eau, elle avait ressentit leur crainte. D'autant plus que dans l'eau elle avait ressentit un étrange frisson au niveau de ses chevilles comme si quelque chose la frôlait, bien sûr ça ne pouvait être que des algues mais une autre possibilité trottait dans sa tête, et si c'était des pokémons qui se sentaient dérangé ? Elle prit une grande respiration, elle avait la tête embrouillée, hésitant entre rattrapé le Ténéfix et sauver les Tauros. Elle regarda la rivière et ces pauvres Tauros, sa décision était prise, elle avait confiance en Shira si jamais il y avait un problème elle pourrait toujours se défendre et Tim la trouverait Mika en était sûre. Rester le problème de comment aider les Tauros, elle se tourna alors vers Paul et Haru.

« Paul je suis désolée que tu sois mouillé à cause de moi mais j'ai vu que tes pokémons étaient assez fort pour nous sortir tous les deux de l'eau, tu crois qu'ils pourraient tirés les Tauros comme ils l'ont fait pour nous ? Si tu penses qu'ils le peuvent alors il faudrait d'abord les attirer vers la berge... j'avoue que je ne sais pas trop comment faire, est-ce que vous avez une idée ? »

Elle se sentait un peu désemparée face à l'ampleur du problème mais ferait tout ce qu'elle pourrait pour sortir les Tauros de là... encore fallait-il que l'un d'eux ai une idée. Elle regarda Tim, il avait sauté à l'eau lui aussi mais elle lui avait crié de repartir, elle pensait qu'il n'avait pas assez de force pour l'aider et avait eu peur pour lui mais peut-être qu'ils pourraient les aider dans cette affaire ? Peut-être qu'il était assez fort et qu'elle ne faisait que le ralentir en ayant peur pour lui comme ça, mais il était si petit et peureux qu'elle ne pouvait pas s'en empêcher...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3997-289-inscription-ecole-de-dresseur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4113-mikato-sozuy-mentali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Kantô
Âge : 13 ans
Niveau : 14
Jetons : 162
Points d'Expériences : 235

MessageSujet: Re: [Cours 05 . Topdresseur] Un enchaînement de bourdes peuvent conduire à... beaucoup de bleus   Sam 9 Jan - 13:52

Un garçon finit par réagir à mon appel de détresse. De bonne taille, brun, et armé d'un visage craquant, La première arme du salopard, on a affaire à un pro là … Sûrement un de ces Noctalis égocentriques, alalala ..., il se dirigea très vite au sauvetage de la noyée, et j'eus le loisir de m'apercevoir que je le connaissais déjà. Je l'avais croisé lors de la soirée d'Halloween, lorsque je m'étais rendu auprès de Dahlia. Il semblait plutôt proche avec elle, il ne devait donc pas être très méchant. Si mes souvenirs étaient bons, il s'appelait Paul. Paul Nyllis. Comme je le pensais : un Ace-like .... Il me jeta ses affaires avant de se jeter sans hésitation dans l'eau froide de la rivière pour se diriger rapidement vers la demoiselle. Il n'y avait aucun doute : il allait la sauver. Le danger était donc derrière nous. Enfin, le danger du moment était derrière nous. Car il restait encore une chose : Joke. Je l'avais envoyé chercher le sac de la demoiselle car il était rapide et assez grand pour l'attraper avant qu'il ne disparaisse, mais qu'en ferait-il ensuite ? En vérité, je n'y avais pas vraiment pensé bien que je savais qu'avec lui, il fallait s'attendre à tout. Et malheureusement, aujourd'hui, il était du genre mauvais, et n'allait pas hésiter à le montrer. Il s'était élancé à une vitesse tel qu'il ne mit que peu de temps avant de dépasser le sac, Le démon rattrape toujours sa proie, et tomba sur une branche lourde et longue qui s'étendait au-dessus de la rivière, parfait pour s'y pencher. Il vint donc s'y poser et attendit tranquillement l'arrivée de sa cible. Quand elle fut à portée, il exécuta furtivement un coup de patte circulaire et attrapa le sac par la lanière, le faisant remonter rapidement, bien mouillé. Et cela aurait pu se passer à peu près tranquillement, si d'un seul coup, la branche sur laquelle se trouvait le type spectre se mit pas à bouger à cause du vent, provoquant des soudaines remontées gastriques au Pokémon. L'envie de vomir lui prit soudain, et il ouvrit le premier truc possible pour dégobiller à l'intérieur … Le sac de Mikato. Hahahahahahaha, quel salopard !.

JOOOOOOOOOOOOKE ! m'écriai-je.

Je n'avais jamais été vraiment en colère jusqu'à présent, mais là, la bêtise du pokémon avait été bien trop loin. Je pouvais supporter qu'il m'embête, mais pas qu'il gêne les autres. Et pour le coup, il avait bien pourri Mikato et son sac. Je priais pour qu'il n'ait pas trop détruit les affaires de la demoiselle, et dans ma colère subite, je courus vers le type spectre pleine de rage, prête à lui taper dessus. Je ne le voyais pas, mais Hamtaro riait de Joke, se moquant de son manque d'intelligence. Un salopard en cache toujours un autre.. Le concerné baissait la tête et voulait fuir en riant de plus belle pour continuer dans sa connerie, mais il sentait qu'il avait fait la gaffe de trop, et se contenta de m'attendre en descendant rapidement de la branche pour ne pas faire pire encore. J'attrapais le sac plein de vomi, et manquait de vomir à mon tour. Il puait, il était dégueulasse, c'était horrible. Je reconnus quelques affaires dans le tas et les sortait rapidement, tristement jaunis par le nouveau contenu du sac. Il y avait même une Pokéball qui s'y trouvait, heureusement très vite propre et parfumée, mais le reste était mort. La honte était immense en moi. J'aurais dû prévoir que Joke allait faire une bêtise, encore une fois. J'aurais dû le savoir. Oh, que j'avais terriblement honte. Si j'avais pu me cacher en cet instant, je l'aurais fait. Mais il faut savoir affronter ce qu'on a fait et l'accepter pour avancer. Je soupirai et attrapai les affaires sales ainsi que le sac avant de revenir vers Mikato, trempée, et Paul, son sauveur. La tête baissée, je me confondis en excuses.

Désolé, vraiment, sincèrement désolé ! Je te remboursais les affaires qui sont mortes, je te le promets. dis-je à toute vitesse, complètement honteuse.

Je l'écoutai répondre, et ne fit pas attention au fait que le Noctali puisse répondre à son tour. A vrai dire, je n'en voyais pas trop l'intérêt, car au même moment, le cri de détresse d'un Tauros venait de se faire entendre. Un peu plus loin dans la rivière, près d'une fente dans la roche, un Tauros se débattait désespérément pour ne pas tomber dans la petite cascade qui s'était dessiné dans cette fente. Encore un qui ne sert à rien. Franchement, ce monde est rempli de bons à riens … Alalala, heureusement que je suis d'humeur ennuyé aujourd'hui .... Ni une, ni deux, j'indiquai à mes deux camarades le pauvre Pokémon en détresse et leur indiqua de me suivre pour aller aider la bête. Je confiai à Joke les affaires sales pour les surveiller et l'obligea à rester près du professeur pour éviter qu'il n'embête plus de personnes encore pour le moment. Il avait déjà suffisamment fait de bêtises pour le moment. Il se posa tristement et me regarda partir en direction du Pokémon à sauver. Hamtaro, Satan, fixait le type spectre d'un air de mépris, mais fut déçu de n'avoir aucun réponse de la part du Ténéfix. Il préféra alors abandonner l'idée de le narguer tout le long du sauvetage et me fixa alors pour voir ce que j'allais faire. De mon côté, en arrivant du côté où se trouvait le Tauros, je me rappelai que j'avais un compagnon pour m'aider. Mais devais-je le sortir ? Je n'étais pas certain qu'il veuille nous aider. Mais on avait pas trop le choix. Il fallait avoir le plus de bras musclés pour sauver les Tauros possible. J'attrapais donc rapidement mon sac et en sortit sa Pokéball.

Kishi, go ! m'écriai-je.

Un éclair lumineux ouvrit la boule bicolore et envoya comme une explosion d'un feu d'artifice des pétales de roses, laissant paraître en son milieu un Vigoroth à l'air galant. Il se posa tranquillement sur le sol et se mit à me baiser la main avec passion avant de m'indiquer de son bras gauche une direction sans vraiment savoir vers où il indiquait et ce qui m'avait fait le sortir de sa Pokéball. Il balaya alors rapidement les alentours avant de comprendre à peu près la situation. Bon Ponchion, toi comprendre très vite.. Allait-il se décider à faire quelque chose pour la pauvre bête ? J'avais hâte de le savoir …

HRP:
 

_________________
Haru Eina ≈ Celle que je suis n'est pas celle que je serai, mais ce que j'étais est en vérité ce que je suis. Alors, est-ce que ce que je serai sera celle que j'étais ou bien ou ce que je suis sans l'être le sera ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3914-haru-eina-mentali
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 40
Jetons : 4575
Points d'Expériences : 936

MessageSujet: Re: [Cours 05 . Topdresseur] Un enchaînement de bourdes peuvent conduire à... beaucoup de bleus   Sam 16 Jan - 20:10

L'élève que je venais de sortir de l'eau ne tarda pas à se réveiller. Un irrépressible rhume semblait l'avoir pris et chacun de ses mots était entrecoupé d'éternuements. Malgré tout, je compris qu'elle s'appelait Mikato et qu'elle venait du dortoir Mentali. L'autre fille, Haru, que j'avais rencontré à la pseudo fête d'Halloween, nous avais rejoint après avoir récupéré le sac de la jeune fille. Mais à voir l'état du sac, j'avais bien fait de reprendre le mien un peu plus tôt... Ensuite, Mikato attira mon attention en réalisant une tête qui me donna envie de rires aux éclats. Si je ne le fis pas, j'y pensai fortement, mais ce n'était pas mon genre de me moquer des autres, donc je fis l'effort de me retenir.

-Moi, c'est Paul.

Ma phrase passa presque inaperçue, puisque aussitôt Mikato demanda des nouvelles de son sac. Certes, j'étais trempé. Mais avec le temps, j'avais pris l'habitude de finir sous les trombes d'eau. Ce ne serait pas quelques gouttes de plus qui me gêneraient. Soudain, les répliques s'enchaînèrent entre Haru et Mikato sans que je ne puisse dire mot. Haru rendit à l'autre Mentali son sac dégueulassé et à l'odeur pestilentielle. Finalement, ce furent les meuglements non loin de Tauros qui eurent raison de cette conversation qui tournait au vinaigre. Mikato n’éternuait plus, mais elle n’était pas pour autant forcément en forme selon moi. Pourtant, ce fut la première à se lever pour aider les Tauros coincés dans le torrent de la rivière. Avec Haru, Kaiminus et Embrylex, nous la suivirent jusqu’au bord de l’eau. De là, on pouvait remarquer la petite cascade qui entrainait les pauvres Tauros paniqués. Ils auraient certainement pu s’en sortir tous seuls s’ils ne se rentraient pas dedans dans l’euphorie générale. Tandis que Mikato me suppliait presque de les aider, ce que j’allais naturellement faire, de l’autre côté, Haru conviait l’un de ses Pokémons : un Vigoroth. Le Pokémon semblait plus préoccupé par sa maîtresse que par l’urgence de la situation et je dû prendre une décision. Soit j’attendais que le Vigoroth réagisse, soit j’agissais moi-même. Jetant un regard à mes Pokémons, je vis qu’ils étaient prêts. Mais en portant ma main à l’une des sphères accrochées à ma ceinture en souriant, ils comprirent que j’avais une autre idée en tête. Leur regard passa de la détermination à la peur lorsqu’ils captèrent mes intentions. Ce ne fut pas une, mais deux Pokéballs que je lançais dans les airs. De concert, Kaiminus et Embrylex s’attrapèrent en voyant les deux Pokémons apparaitre : ma Stalgamin et mon Grelaçon.

-Stalgamin et Grelaçon, c’est le moment de briller ! Lancez Vent Glace sur la rivière ! Les autres, abritez-vous !

Aussitôt dit, aussitôt fait, un vent des plus glacial se leva et j’allais me cacher un peu plus loin, suivi de prêt de mes deux autres Pokémons paniqués. Le vent s’abattit alors sur la rivière et les Tauros, ainsi que sur le Vigoroth qui n’avait pas pris la peine de bouger, le transformant en un glaçon à la patte tendue. Sinon, mon idée eu l’effet escompté et la surface de l’eau se transforma en une fine couche de glace, bloquant les Tauros dedans.

-Bon, maintenant qu’on sait qu’ils ne tomberont pas dans la cascade, pressons-nous de les sortir de là avant que la glace ne se brise ! Stalgamin, Kaiminus, vous savez quoi faire et Embrylex… Libère ce Vigoroth s’il te plait…

Tous se mirent au travail et ma Stalgamin profita de la glace pour faire un peu de patinage. Soupirant, je préférais la voir m’obéir comme ça que de faire ses habituelles bêtises. Kaiminus, moins à l’aise, se laissa glisser jusqu’au premier Tauros avec précaution avant de le rassurer et de l’assurer qu’ils seraient bientôt en sécurité. En fait, je dis ça… Mais je n’ai aucune idée d’ici de ce qu’il lui raconte. Il pourrait très bien être en train de lui parler des lasagnes de la cantine ou des bonbons qu’il a reçus à Halloween ou par la préfette en chef.

-Les filles, si vous avez des Pokémons assez agiles pour aller sur la glace et assez fort pour en retirer les Tauros, je pense qu’ils ne seraient pas de refus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4512
Points d'Expériences : 753

MessageSujet: Re: [Cours 05 . Topdresseur] Un enchaînement de bourdes peuvent conduire à... beaucoup de bleus   Lun 18 Jan - 12:00


-JOOOOOOOOOOOOKE ! 

Mikato sursauta, qu'est ce qu'il se passait ? Elle se tourna vers la jeune fille puis vers l'endroit où elle regardait. Oh non... son sac était remplit de vomi, Shira n'allait pas apprécier que ses affaires soient remplit cette chose gluante et odorante.

- Désolé, vraiment, sincèrement désolé ! Je te remboursais les affaires qui sont mortes, je te le promets. 

. . . . Son cerveau était en mode off, ce qui la gênait ce n'était pas que le sac soit... dans cet état, c'était plutôt la réaction de Shira qui l'inquiétait. La Colimucus était très gentille, vraiment, mais quand on parlait de propreté c'était un tout autre problème.

« Heu... ce n'est pas ta faute, par contre je pense qu'il vaut mieux que tu le reposes sinon ta main va vraiment puer... heu, tu peux me le passer, je vais le poser loin pour qu'on ne sente pas l'odeur... ne t'énerves pas pour ton pokémon, il n'a pas fait exprès. »


Elle récupéra donc le sac et alla le poser assez loin d'eux pour que Shira ne sente pas l'odeur, en tout cas pour l'instant, le Ténéfix resta près de lui apparemment punit. La pokéball de Shira dans sa main elle retourna vers la rivière et vit deux pokémons lancés par Paul... qui lançaient une attaque juste quand elle arrivait, elle vit le froid venir vers elle et lança la pokéball de Shira en l'air à côté de Haru.

« Shira utilises Abri ! »

Sa Colimucus devant elle et Tim dans ses bras elle vit un mur se former entre eux et le Vent Glacial lancé par les deux pokémons. Il aurait pu prévenir quand même... trempée comme elle l'était ce n'était pas vraiment le moment de lancer une attaque comme celle-là, bref l'idée était bonne et les Tauros étaient immobilisés. Il leur demanda si elles avaient des pokémons pouvant aidés à sortir les Tauros de la glace et Mika regarda ses deux pokémons, Tim était assez agile pour se déplacer sur le glace mais n'était pas assez fort pour sortir les Tauros quand à Shira... elle pourrait sûrement s'en sortir sur la glace mais avec quoi pourrait-elle bien les sortir de là ? Bon autant tenté, après tout on a rien sans rien, en plus une idée commencer à germer dans sa tête.

« Shira, Tim vous voulez bien aller sur la glace pour aider les Tauros ? Je pense que vous pourrez les aider si vous vous y mettez à deux. »

Ses deux pokémons bien qu'interloqués -enfin surtout Shira qui fait une tête... « si il se passe quelque chose de mauvais tu ne pourras pas dire que c'est ma faute »- s'avancent donc sur la glace d'un pas -ou d'une traînée- pas très assurée mais ils comprennent comment bien tenir et s'avancent vers le premier Tauros en attente des instructions de leur dresseuse.
Mika restée sur la berge par peur de retomber dans l'eau regarda ses pokémons faire avec une mise soucieuse en se demanda si son idée allait marcher... elle soupira en se disant que de toute facon si elle ne tentait pas ils ne serviraient à rien.

« Très bien, alors Shira utilises ton fluide pour dissoudre la glace juste autour du Tauros comme ça il pourra sortir, Tim utilise Coup d'Main pour qu'il arrive à sortir. »

Ceci fait le Tauros était sur la glace complètement paniquer et faisant craquer la glace en dessous de lui, de petites fissures se formaient si il continuait à se remuer comme ça ses pokémons seraient en danger, ce n'était pas prévu ça.

« Tim utilises Regard Touchant pour qu'il te fasse confiance, Shira essaies de le calmer s'il-te plaît, il risque de vous faire tomber si il continue ! »

Un Regard Touchant plus tard le Tauros avait les yeux rivés sur ceux de Tim et ne les lâchaient plus, il s'était immobilisé et Shira n'avait même pas dû le faire se ressaisir, Tim conscient de la situation commença à reculer vers la berge tout en gardant ses yeux fixés sur le Tauros. Mika voyait qu'il avait peur, ses oreilles étaient plaquées sur sa tête et quand il voyait le Tauros le suivre ses pattes tremblaient, Mika sur la berge sentait bien que c'était une dure épreuve pour lui de voir un pokémon très imposant le fixer comme le faisait le Tauros.
Finalement ils arrivèrent sur la berge sain et sauf et dès que le Tauros fut en sécurité Tim se jeta dans les bras de Mika tout tremblant, ça avait vraiment été une expérience atroce, Mika le serra contre elle lui murmurant des choses douces pour le détendre. Et puis elle regarda la rivière et vit qu'il restait encore quelques Tauros, elle posa son regard sur Tim et vit dans ses yeux qu'il ne pourrait pas y retourner et bien sûr elle savait qu'elle faisait une erreur en le laissant avoir peur de tout, mais que voulez vous ? C'est une petite mère poule. Elle regarda Shira qui s'approchait pour prendre soin de Tim, la Colimucus détestait voir un membre de sa famille avoir peur, mais qui avait les antennes tournées vers la rivière et les meuglements des Tauros.

« Shira je vais prendre soin de Tim ne t'inquiètes pas, tu penses pouvoir continuer toute seule ? Je vois bien que tu veux les aider mais si tu ne penses pas pouvoir le faire seule je peux demander à Haru ou Paul de t'aider, d'ailleurs où est-ce qu'ils en sont ? »


Paul avait apparemment déjà sortit pas mal de Tauros de la glace grâce à ses pokémons et Haru s'en sortait bien aussi, travailler en groupe serait une bonne idée mais Paul s'en sortait déjà très bien et puis il l'avait déjà beaucoup aidée donc Mika ne se sentait pas trop d'aller lui redemander de l'aide. Par contre Haru semblait ne pas s'en sortir aussi bien que Paul et pourrait avoir besoin d'aide pour briser la glace, Mika alla donc dans sa direction Tim toujours dans les bras et Shira qui était maintenant toute tournée vers cette jeune fille qui avait la confiance de sa dresseuse. Un bruit de glace brisée la stoppa dans son élan et elle se retourna vers la rivière. Un Carvanha venait de briser la fine couche de la glace et recommençait encore et encore s'attaquant aux pokémons qui aidaient les Tauros, en même temps les Tauros complètement paniquées tapaient contre la glace pour s'extirper de l'eau et des fissures se formaient tout autour d'eux, la glace allait bientôt lâcher.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3997-289-inscription-ecole-de-dresseur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4113-mikato-sozuy-mentali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Kantô
Âge : 13 ans
Niveau : 14
Jetons : 162
Points d'Expériences : 235

MessageSujet: Re: [Cours 05 . Topdresseur] Un enchaînement de bourdes peuvent conduire à... beaucoup de bleus   Mar 26 Jan - 10:12

Pendant que je m'affairai à expliquer clairement la situation à Kishi, Paul s'occupa de préparer le terrain. Faisant sortir un Stalgamin et un Grelaçon de leurs Pokéball, il fit rapidement geler une partie de l'espère de rivière où un bon nombre de Tauros se trouvait. Parfait. Cela me donne envie d'avoir un type glace, ça. Avoir des cibles sans défense est toujours un plaisir. Bon, cela avait bien refroidi ce pauvre Vigoroth qui allait avoir froid pour un moment, mais au moins, nous avions maintenant le champ libre pour sortir les Pokémon de leur triste situation. Paul fut le premier à s'y coller, et partit avec trois de ses compagnons sortir les Tauros de la glace avant que la plateforme gelé ne se casse et emporte tout ses occupants par delà la cascade situé un peu plus moins. En attendant, l'Embrylex du Noctali s'occupa de libérer le type normal frigorifié et se tourna ensuite vers autre chose, chose dont je ne me préoccupais. Y a plus intéressant à suivre, et c'pas une frêle bête comme celle-ci qui va m'aider à ça .... En tout cas, Kishi était de nouveau libre de ses mouvements mais bien refroidi. Sans perdre de temps, j'attrapai la première chose qui me semblait apte à réchauffer le petit, un sèche-cheveux sans fil, et l'alluma sur le Pokémon le temps qu'il ait moins froid. Étrangement, il ne se préoccupa pas le moins du monde de sa situation et préféra observer les alentours et notamment la rivière. Il avait visiblement repéré quelque chose. Quoi ? En y réfléchissant deux secondes, il y avait des chances qu'il s'agisse d'un danger qu'il souhaitait m'éviter. Il ferait mieux de s'occuper de sa gueule, lui. S'il veut me protéger, il ferait mieux de commencer par pouvoir être apte à le faire ....

Il ne bougeait cependant pas, et se contentait d'attendre quelque chose de ma part. Un ordre, un mouvement ? Une action quelconque ? Quoiqu'il en fut, il ne bougeait pas. Et cela était inquiétant à savoir. Car s'il ne bougeait pas, il risquait de devenir très irritable et gâcherait toute l'opération de sauvetage en détruisant la plateforme de glace créé par le garçon du groupe. Il faut reconnaître que ça pourrait être marrant, mais je risque de finir emporté avec les autres .... Il fallait qu'il se remette en mouvement le plus vite possible, aussi dès que son corps fut visiblement bien chaud, je me mus vers la zone de sauvetage et vit que le Pokémon normal me suivait avec angoisse, inquiet de ce qui pourrait m'arriver une fois sur la glace. Pfiou, on avait évité le pire. Maintenant, il fallait qu'il m'écoute un peu et parte sauver des Tauros en danger. Je m'avançai donc sur la glace, manquant de glisser à chaque instant, et fut très vite rejoint par le Vigoroth qui m'attrapa par la taille et me déposa sur son épaule gauche, m'évitant toute chute malencontreuse. Son regard en disait long : il avait peur pour moi. C'est encore la seule chose qu'il fait vraiment bien. Il te dirigea prudemment vers le premier Tauros et te posa à côté avant de regarder le pauvre Pokémon luttant désespérément contre la glace qui le retenait.

Kishi, libères-moi ce Tauros s'il te plaît, tu serais un amour. lui dis-je.

Il se mit subitement à rougir, se gratta nerveusement l'arrière du crâne, et commença se besogne. En quelques secondes, Tauros fut en mesure de s'extraire de sa prison de glace et le Vigoroth lui offrit ses bras pour l'y aider. Le sauvage se débattit cependant durant tout l'acheminement et préféra fuir une fois à terre plutôt que de remercier son sauveur. Va te faire, le Tauros !  Mais ce n'était pas le plus important : il restait encore plusieurs de ces bêtes à sauver. Motivée, je remontai mes manches et me relança sur la glace avec Kishi me suivant comme un garde du corps. Il en fit sortir rapidement quatre ou cinq ou avant que la situation ne commence à s'envenimer. Au loin, un banc de Carvancha entourant un énorme Sharpedo était en approche, les premier Carvanhas n'attaquant déjà à la glace trop fine pour résister totalement à l'assaut violent des types eau. Connards ! Trop tard pour réagir. Et il fallait que je me trouve pile à cet instant sur la glace. Les fissures prirent subitement de l'ampleur et finirent indéniablement par casser la glace, emportant de nouveau les Tauros … Et Kishi avec. Celui-ci, instinctivement, m'avait agrippé et lancé avec délicatesse jusqu'au bord de l'eau en m'évitant ainsi de finir à l'eau, non sans m'offrir au passage quelques bleus. Pour sa part, il fut emporté par les eaux contre lesquels il lutta pour ne pas tomber par la cascade. C'est là qu'il fit arrivé dans sa face tous les Tauros tombés un peu après lui, étrangement rassemblés entre eux à cet instant, et se les prit de plein fouet, emporté par cette foule de Pokémon. Le tas de Pokémon se trouva alors au niveau de la cascade et y chuta, se détachant de l'eau et se trouvant maintenant dans le vide, tombant à vitesse grand vers le point d'eau du dessous, le Vigoroth en dessous de tout. Pas de rochers en contre-bas, et l'eau était très certainement assez profonde pour leur éviter de toucher le fond. Le danger n'était donc pas dans la chute, mais plutôt dans ce qui les attendait après. En effet, le groupe de Carvanhas venait de suivre les fuyards dans leur fuite et avait sauté dans le vide, chutant comme des pierres pour venir s'accrocher aux Tauros. Il fallait les sauver, et vite !

Venez ! lançai-je aux deux autres.

Je courus jusqu'au bord de la cascade et ordonna à Dedenne de viser le groupe de types eau avant qu'ils n'atteignent les sauvages en fuite. Frottant ses petites joues moelleuses, il lança une attaque Eclair sur les Carvanhas mais rata sa cible de peu. Mince ! Bon bah … Adieu Kishi ! J'aurais volontiers demandé l'aide de mes deux camarades, mais tournant rapidement le regard, je vis paraître d'autre Tauros se dirigeant tristement vers la cascade ainsi que des Carvanhas, et, cette fois, des Poissirènes, les poursuivant pour les mordre et les blesser.

Occupez-vous de ceux qui arrivent, je vais essayer d'aller en bas aider mon Pokémon en danger ! dis-je.

Et sans attendre de réponse, je me mis à la recherche d'un endroit qui me permettrait de descendre la cascade le plus vite possible sans me mettre en danger ...

HRP:
 

_________________
Haru Eina ≈ Celle que je suis n'est pas celle que je serai, mais ce que j'étais est en vérité ce que je suis. Alors, est-ce que ce que je serai sera celle que j'étais ou bien ou ce que je suis sans l'être le sera ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3914-haru-eina-mentali
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 40
Jetons : 4575
Points d'Expériences : 936

MessageSujet: Re: [Cours 05 . Topdresseur] Un enchaînement de bourdes peuvent conduire à... beaucoup de bleus   Sam 30 Jan - 16:51

Bien ! Tout le monde était au travail et personne ne lésinait sur les moyens pour libérer les Tauros et les ramener sur la terre ferme. Ayant commencé de suite et avec l'aide de Pokémons plus aptes à ce genre de situation, j'avais pris de l'avance sur Mikato, qui tentait de calmer les Tauros avant de les extirper, et Haru, qui... marchait sur la glace comme si de rien n'était avec son Vigoroth... La claque que je me donnai en plein visage n'était pas assez forte pour exprimer toute mon exaspération. Je me double facepalmai lorsque la glace se brisa sous les pieds de tous les occupants des lieux. Des Carvanha n'avaient pas apprécié la présence d'étrangers sur leur territoire, et sous les ordres d'un Sharpedo, se mettaient à les agresser. Avec la même vivacité que lors de notre rencontre, Stalgamin tira Kaiminus vers le bord, esquivant les fissures et les plaques se détachant avec une aisance déconcertante. Une fois de plus, Embrylex et moi, les réceptionnèrent à leur arrivée. Les deux chromatiques nous regardèrent avant de s'esclaffer de rire dans nos bras. C'était plutôt amusant, mais il y avait plus important à faire. Par chance, Haru s'en sorti de justesse au sacrifice de son Vigoroth, il sera passé par tout celui-là... Et les Pokémons restant se mirent à dériver vers la très proche chute d'eau. Ordonnant à Grelaçon de se jeter dans l'eau, il servit de point d'appui pour bloquer quelques Pokémons, dont des Carvanhas, tandis que les autres poursuivirent leur descente vers l'inconnu.

Le Vigoroth fut l'un des premiers à succomber à la cascade, se faisant mordre par les Carvanha en folie, suivi de plusieurs Tauros. Même si cela ne les aurait pas empêcher de finir quelques mètres plus bas et plus loin, le Dedenne d'Haru manqua de peu de foudroyer les types eau, particulièrement agaçants. Les bras ballants, je ne voyais pas ce que nous pourrions faire pour les aider. Surtout que des Poissirènes venaient de s'ajouter au ballet aquatique. Je n'avais aucun Pokémon en situation de force face aux types eau, ni capable de retenir les Tauros sur le haut de la cascade. A côté de moi, Kaiminus et Stalgamin attendaient les ordres, pendant qu'Embrylex aidait les Pokémon récupérés par Grelaçon à grimper sur la rive.

-Une idée les amis ?


Le regard triste, ils hochèrent la tête de droite à gauche. Faisant la moue, je n'eus pas d'autre choix que de laisser les Tauros dégringoler la cascade. Cependant, je pouvais au moins virer leurs agresseurs.

-Kaiminus, Stalgamin, repoussez tout Pokémon aquatique s'approchant des Tauros !

Leurs cris se mêlèrent et ils se collèrent au bord de l'eau. Éliminant les Pokémons néfastes les uns après les autres comme ils le pouvaient. Quand Grelaçon et Embrylex eurent finirent de leur côté, ils vinrent boucher le bout de la cascade. Mais il était déjà trop tard pour beaucoup de Tauros. Seuls les retardataires eurent la chance de pouvoir rejoindre le rivage avant la chute. Le Sharpedo étant resté jusque-là en retrait, se hasarda à foudroyer du regard son nouvel ennemi : le bloc de glace. Sa charge ne le fit pas tressaillir, mais sur la durée, Grelaçon se mit à tressaillir sous les coups et la violence du courant.

-Mikato, va aider Haru à soigner les Tauros blessés. Je vais m'occuper de ce Sharpedo !

Je ne pris pas le temps de voir si Mikato m'écouta ou non. Mon regard se concentrait exclusivement sur le requin tentant de mordre à présent son ennemi.

-Kaiminus, saute dans l'eau et va aider Grelaçon. Mets-moi ce Sharpedo en cendre !

Opinant du chef, il plongea dans l'eau et se mit en position de combat. Sharpedo vs Kaiminus. FIGHT ! Prenant l'initiative, Sharpedo fonça sur Kaiminus tel une furie, le gratifiant d'une attaque Tranche, qu'il ne put esquiver. Le combat débutait mal, mais grâce à son entrainement et dans son élément, Kaiminus tint le choc. La seconde attaque arriva aussi vite et dans le dos cette fois-ci ! Propulsant Kaiminus de l'autre côté de la rivière. Se retournant, il vit le Sharpedo revenir à la charge, montrant ses dents acérées et prêtes à déchiqueter le Pokémon. Mais au moment où le requin allait ouvra sa mâchoire, le petit caïman se décala sur la droite, laissant son adversaire manger le bas-côté. Profitant enfin d'une opportunité, il leva son bras droit et d'une frappe nette et précise, abattit un Casse-Brique sur la gueule de l'autre.

En dehors de l'eau, nous étions tous scotché au combat s'y déroulant. Stalgamin avait sorti des banderoles et tous les Pokémons scandait des paroles d'encouragement à Kaiminus. Il était peut-être le seule à se battre sous l'eau, mais nous étions tous derrière lui !

Sharpedo se dégagea et ses yeux s'étrécirent, une rage et une colère certaine s'en échappant. Se propulsant sur Kaiminus, son coup fut plus ravageur que ce dont il avait été capable auparavant. Une attaque portant le nom d'Assurance, selon les données de mon iPok. Etant désormais au corps-à-corps, le requin mordit le caïman à la jambe. Persuadé qu'il avait tenté de viser plus haut, j'imaginais qu'il devait être un peu sonné par son choc précédent. Néanmoins, Kaiminus souffrait de sa nouvelle et blessure et de l'oxygène s'échappait de sa gueule en recherche d'échappatoire. Mais le Sharpedo ne s'arrêta pas et traîna sa proie sur plusieurs mètres avant de la lâcher. Du sang se mit à flotter vers la surface, Kaiminus avait la jambe cassée. Le Sharpedo après avoir goûté sa cible s'en était allée pour mieux revenir et la dévorer. Ce Pokémon sauvage devait penser à une lutte de territoire. Ne partageant pas une grande affection pour les crocodiles et leurs confrères, il était parti pour éliminer Kaiminus.

-Kaiminus sort de l'eau ! C'est trop dangereux, tu vas finir par y rester !

Les cris des autres Pokémons étaient passés des encouragements aux avertissements et certains tendaient une patte vers l'eau pour aider leur ami à s'échapper au plus vite.

Blessé à la jambe, se laissant bercer par le chant harmonieux de l'eau, Kaiminus n'écoutait pas ses camarades. Ses yeux regardaient vers le Soleil, qui ondulait et se déformait par la couche d'eau entre eux. Il savait qu'il ne tiendrait plus longtemps face au Sharpedo. Celui-ci était trop rapide et en terrain familier, sa victoire était presque certaine dans ces conditions. Sauf que le caïman n'avait pas dit son dernier mot, et dès l'instant où il entendit le son presque imperceptible d'un mouvement dans l'eau, il se tourna vers le Sharpedo qui s'approchait à grande vitesse. Lentement mais sûrement, le chromatique fit tourner sa patte droite. Puis le mouvement s'accéléra, s'amplifia démesurément à mesure que le Sharpedo se rapprochait. Et quand le coup partit, le requin était à deux doigts de le mordre au visage. Sous la violence de l'attaque, il vola en dehors de l'eau, se retrouvant KO sur l'herbe fraîche.

A la surprise générale, Kaiminus avait remporté le combat. Tous eurent un instant de réflexion avant de se remettre à crier, cette fois, de joie. Sautant dans l'eau, j'allais y récupérer mon meilleur ami, inconscient. Je le ramenais sur le bord et le posais avec précaution loin de tout nouveau danger. Sa jambe était méchamment amochée. Elle demanderait des soins plus spécialisés qu'une simple potion. En attendant, je le porterais dans mes bras, délicatement.

Lorsque le calme revint et que les Tauros furent tous sains et saufs, nous nous retrouvâmes tous. Hormis Kaiminus, j'avais rappelé mes Pokémons pour un repos mérité. Haru et Mikato s'étaient chargés du bas de la cascade toutes seules et nous avions enfin fini notre tâche. Et dire qu’Ace n'avait rien vu. Il devait être encore en train de roupiller sur son arbre, là où nous l'avions laissé. Mieux valait. Je n'avais pas envie de rentrer à pied à l'académie, j'étais exténué. Je remerciais malgré tous les deux filles pour leur collaboration.

-Vous avez fait du bon boulot, les Mentalis. Si ça vous dit, je vais déposer Kaiminus au centre Pokémon et pendant son opération, nous pourrions aller boire quelque chose au réfectoire. Qu'en dites-vous ?


HRP Terminé pour Paul :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Cours 05 . Topdresseur] Un enchaînement de bourdes peuvent conduire à... beaucoup de bleus   

Revenir en haut Aller en bas
[Cours 05 . Topdresseur] Un enchaînement de bourdes peuvent conduire à... beaucoup de bleus
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Cours et compétitions-