La timidité est la prison du coeur. ♦ Djelly
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: La timidité est la prison du coeur. ♦ Djelly   Mer 13 Nov - 17:16
La timidité est la prison du coeur


Je m'étirais, sentant le tissu de ma chemise accrocher ma peau. Je portais une chemise sans manches, un pull large à rayures par-dessus, et un pantalon de tweed gris avec des carreaux noirs. Ca me donnait un petit look anglais, que j'appréciais énormément. Je n'étais pas encore entièrement remis de mon coup de froid, et je portais également une écharpe grise autour de la gorge. Je repoussais mes cheveux roux, et me redressais de ma haute stature. J'avais fini mon repas, et allais vider ma briquette de lait vide et mes déchets dans la poubelle. Je rangeais mon plateau, décidé à retourner étudier avant le retour des classes. Je remontais dans les couloirs, et croisais dans le sens inverse une demoiselle à lunettes. Je la connaissais vaguement, même si je ne lui avais jamais parlé. Mais, l'estomac rempli, mon côté taquin faisait son entrée, et je décidais de l'embêter un peu. Elle était timide, cette jeune fille, alors pourquoi ne pas la dragouiller un peu, histoire de la décoincer ? Je souris, par-devers moi, et m'approchais soudain de la demoiselle.


    « Excuse-moi, Djelly, c'est ça ?  » prononçais-je, en repoussais mes mèches de cheveux roux de mon regard hétérochrome. Même si il avait longtemps été un objet de haine chez moi, j'avais appris qu'en grandissant, quand on était beau, tout passait. Ainsi, mes yeux d'or et de feu avaient tendance à happer l'attention de jeunes femmes, et à les attirer. « Je suis Amaoka. T'es en dressage, toi aussi, non ? Je voulais savoir si tu t'y connaissais, en pokémons dragons. »


Autant faire d'une pierre deux coups. Je vouais un véritable culte au type dragon, et si elle s'y connaissait tant mieux ! Je penchais mon visage vers elle, souriant, l'air de rien. J'avais l'air tout à faire innocent, et rien chez moi ne montrait que tout était programmé. Clignant des yeux, je pris une mèche de cheveux de Djelly et la lui remit derrière l'oreille, donnant le sentiment que ce n'était ni déplacé ni bizarre. Comme si c'était normal. Puis je me reculais un peu, formant une moue un peu boudeuse, comme pour un gamin.


    « J'aime beaucoup ce type ... Sinon ... Tu as aimé ma prestation au concours de Mister ? »  


Je la fixais sans honte, et j'essayais de tâter le terrain, vite fait. La plupart des filles sautaient sur la perche que je tendais pour me complimenter. Allait-elle faire de même ? J'adorais embêter les gens timides, filles ou garçons. Même si je préférais embêter les filles ; la plupart des demoiselles que je draguais adoraient cela, mais Djelly était timide. Je souris, l'air d'un chat ayant mangé toute la crème, et pris le bon soin de rougir un peu, comme si la question m'avait échappée et que je me sentais gêné soudain de cette interrogation. Je passais ma langue sur mes lèvres et me reculais de nouveau, donnant l'impression de ne savoir où me mettre, les mains dans les poches de mon pantalon. Des mèches rousses tombèrent devant mes yeux, qui papillonnaient, de braise de d'or, les longs cils formant des ombres sur mes joues.


Djelly Fish
Djelly Fish
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 43
Jetons : 846
Points d'Expériences : 1108
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: La timidité est la prison du coeur. ♦ Djelly   Ven 27 Déc - 22:49


Mon Farfuret accroché sur mes épaules, mon Trousselin dans une de mes couettes et une odeur de bonbon à la fraise qui ne me lâchait pas d’une semelle, m’annonçait une belle journée. Enfin la belle journée n’allait pas faire long feu. J’avais réussi à me perdre dans les couloirs de l’établissement. Les cours de stratégie allait bientôt commencer et je voulais emprunter un livre afin d’avoir les bases. Il fallait l’avoué la stratégie n’était pas un de mes atouts et je ne voulais pas être en retard comparé aux autres dresseurs.

Je ne supportais pas que l’on me regarde de haut, et il se trouvait que regarder les personnes de haut était le passe-temps favori de certains Top-dresseurs présents ici. Cette raison était suffisante et si je ne comprenais rien, cela n’était pas bien grave j'étais là pour apprendre après tout.
Je continuais mon chemin tranquillement espérant tomber par hasard sur l’entrée de la bibliothèque avant la reprise des cours. Sur le chemin je vis une sorte d’éclair rouge me dépasser, ça devait être quelqu’un, j’aurais peut-être pu lui demander mon chemin…Noooooonn je me débrouillais très bien seule, du moins je l’espérais.

J’entendis quelqu’un m’appeler par mon prénom, étonnée je me retournais pour savoir qui était cette personne. J’étais surprise de voir un garçon aux cheveux rouge et aux yeux d’une couleur inhabituel, l’origine de l’éclair rouge qui était passé à mes coté bien plus tôt ?...un garçon,… je me préparais à fuir au plus vite, mais il continuait sur sa lancée. Maman pourquoi m’as-tu si bien éduquée ?

 « Je suis Amaoka. T'es en dressage, toi aussi, non ? Je voulais savoir si tu t'y connaissais, en pokémons dragons. »
 
Amaoka, ce prénom me disait quelque chose, mais quoi ? Aucune idée. Il me semblait l’avoir déjà entendu quelque part. En attendant que je me souvienne, un silence se posa entre nous deux. Je plongeais mon regard dans le sien, intriguée, c’était la première fois que je voyais un vairon. J’étais comme happée par ses yeux…

Je sortis de ma rêverie et remarquai mon indiscrétion. Je me mis à rougir, gênée du fait de l’avoir dévoré ainsi du regard. Je m’efforçais d’essayer de lui répondre, mais ma timidité avait pris le dessus et avait scellé mes lèvres et me faisait trembler légèrement.

Givre m’observait et sentait bien que j’étais mal à l’aise. Il se mit à frotter sa joue contre la mienne me décoiffant légèrement afin de m’encourager. Son geste eut pour effet de me faire sourire. Puis il descendit de mes épaule et se plaçât à mes côtés, me faisant un léger signe de tête qui semblait signifier "vas-y !".

« Ou…euh Oui…je suis en dressage. » dis-je finalement à mon interlocuteur. J’étais déjà lancée sur ma phrase, autant continuer.

« …Désolée je ne connais pas grand-chose sur les Pokémons dragons … tout ce que je sais vient de ce que mon père me racontait. Il parait que c’est un type de Pokémon très puissant mais aussi très difficile à entraîner ». Je baissai finalement la tête afin de ne pas croiser son regard, je ne voulais pas paraître encore impolie.

Je vis sa main s’approcher de mon visage, je fermai mes yeux instantanément, un vieux réflexe du à mon passé. Je sentis qu’il remplaçait une de mes mèches que mon compagnon de route avait déplacées. Je levais ma tête étonnée, rougissant et encore plus gênée par le geste du jeune homme. Mais surtout pétrifiée, je ne savais pas quoi faire.
Après un léger silence, et beaucoup de petit coup de patte de Givre sur ma jambe, je décidai de continuer la discussion, faisant comme si rien ne s’était passé. Je demandais au vairon pourquoi cherchait-il des informations sur ce type en particulier.

« J'aime beaucoup ce type ... Sinon ... Tu as aimé ma prestation au concours de Mister ? »

Il devait être vraiment passionné pas ce type, il devait être courageux ou extrêmement patient.  Hein !!! Prestation du concours mister ?

« Aaaaaahh !!! Oui c’est toi qui est passé après la folle furieuse qui à électrocuté tout le monde. Je me disais bien que ton prénom me disait quelque chose…»

 « Euh !! …J’étais dans le public en effet; mais… je t’avouerais qu’après les prestations de miss j’électrocute tout le monde parce que je le vaux bien, j’ai regardé à moitié la tienne... »

« … Je m’occupais de Givre, il n’avait pas trop apprécié la décharge.  »


En effet le souvenir du concours miss/mister me revenait clairement, pendant la majorité de la prestation d’Amaoka j’essayais de calmer Givre, qui voulait descendre se battre contre la fille au Pikachu.

« C’est bien toi qui a gagné pour la catégorie Mister c’est ça ?… » 

HRP:
 

_________________
Djelly Fish ≈ Don't be sad...Get a Djelly ♥️
La timidité est la prison du coeur. ♦ Djelly
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :